Auteur Sujet: Disparition de mon loulou  (Lu 10168 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En ligne Alice

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 261
  • Mais où es-tu ???
Re : Disparition de mon loulou
« Réponse #15 le: 04 janvier 2022 à 14:32:22 »
Bonjour Valérie.

Je te comprends infiniment... Sa disparition brutale et très récente. Terriblement injuste c'est certain. C'est normal de vouloir crier à l'injustice! La colère et la tristesse sont très envahissantes.
Comment continuer à vivre ainsi?

Comme toi, j'ai rencontrer l'amour de ma vie très tard, j'avais 37 ans et lui 48. Très vite je suis tombée enceinte, j'avais alors 39 ans et lui 50 ! j'accouche à la sortie du confinement, le 12 mai 2020, et 4 mois après, le 18 sept 2020,  il était mort... Tué par un chauffard qui s'est endormi au volant en pleine journée! Choc frontal fatal, notre fille avait 4 mois et 1 semaine et elle était avec lui, mais elle est sortie indemne...
Notre idylle s'écroule, projet de famille, projet de maison... Je ne l'ai connu que 2 ans et demi et nous avons eu ce bébé.
Du jour au lendemain je passe d'une vie que je rêvais depuis des années, au statut de veuve et jeune maman solo.

Alors oui, colère, injustice, pourquoi lui, pourquoi nous, pourquoi n'ai-je pas droit au bonheur?? Il n'y a pas de réponse à ces questions.
Cela va faire 16 mois bientôt. Je ne veux alarmer personne, mais le manque et l'absence sont toujours aussi pesantes!

On doit apprendre à vivre ainsi, comment faire lorsque ce n'est pas la vie que l'on veut?

Nous n'avons pas le choix, nous sommes en vie, et ils voudraient notre bonheur!! Voilà ce qui me tient ! Le bien-être de notre fille qui passe par mon bien-être.
Ils veulent qu'on continue, qu'on vive, ils voulaient nous rendre heureuses, et ils le voudraient toujours!

S'ils sont près de nous, ils en seraient malade de nous voir si mal !
Nous devons nous accrocher à cette vie si dure et injuste, simplement parce qu'eux voudraient vivre !

Je t'envoie force et courage!

Hors ligne Nicole59

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 210
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Disparition de mon loulou
« Réponse #16 le: 06 janvier 2022 à 07:31:23 »
Bonjour,
Alice, je ne penses pas que tu "alarmes", c'est la réalité de notre "vie".
Nicole
Je suis morte avec lui.

En ligne Alice

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 261
  • Mais où es-tu ???
Re : Disparition de mon loulou
« Réponse #17 le: 06 janvier 2022 à 16:32:29 »
Oui Nicole, mais pour ceux qui n'ont pas encore passé le cap des 1 an...
On espère toujours qu'on ira mieux le plus vite possible! Je ne veux pas enlever cet espoir...
Mais oui la réalité, c'est que pour la plupart, l'apaisement arrive bien après, c'est bien plus long qu'une seule année malheureusement.

Force et courage à tous et toutes!

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1063
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Disparition de mon loulou
« Réponse #18 le: 06 janvier 2022 à 21:53:50 »
Bonsoir
Comme vous j'ai appris son départ de façon brutal , j'entame ma 4 eme année  sans lui ; et le manque est toujours présent , il faut un certain temps pour accepter l inacceptable, et continuer notre chemin pas encore complétement linéaire  juste un peu plus de sérénité , le manque est le plus difficile à gérer, et pourtant avec ceux qui nous acceptent avec notre blessure on peut de nouveau vivre de belles choses , partager  des moments agréables , s'ouvrir à de nouvelles amitiés, malgré des passages de bluzz ce ne sont plus des stunamis, je puis vous assurer que les bas sont moins bas et les hauts sont plus hauts , j'ai envie de vous dire que l'on revient dans le monde des vivants
Mais je puis vous assurer que l'on oublie rien
Prenez le temps de prendre soin de vous , quelque soit le temps que cela peut prendre
Amitiés

Hors ligne valérie77

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
  • mon loulou me manque tout est dépeuplé '
Re : Re : Disparition de mon loulou
« Réponse #19 le: 15 janvier 2022 à 22:03:23 »
Bonjour Valérie.

Je te comprends infiniment... Sa disparition brutale et très récente. Terriblement injuste c'est certain. C'est normal de vouloir crier à l'injustice! La colère et la tristesse sont très envahissantes.
Comment continuer à vivre ainsi?

Comme toi, j'ai rencontrer l'amour de ma vie très tard, j'avais 37 ans et lui 48. Très vite je suis tombée enceinte, j'avais alors 39 ans et lui 50 ! j'accouche à la sortie du confinement, le 12 mai 2020, et 4 mois après, le 18 sept 2020,  il était mort... Tué par un chauffard qui s'est endormi au volant en pleine journée! Choc frontal fatal, notre fille avait 4 mois et 1 semaine et elle était avec lui, mais elle est sortie indemne...
Notre idylle s'écroule, projet de famille, projet de maison... Je ne l'ai connu que 2 ans et demi et nous avons eu ce bébé.
Du jour au lendemain je passe d'une vie que je rêvais depuis des années, au statut de veuve et jeune maman solo.

Alors oui, colère, injustice, pourquoi lui, pourquoi nous, pourquoi n'ai-je pas droit au bonheur?? Il n'y a pas de réponse à ces questions.
Cela va faire 16 mois bientôt. Je ne veux alarmer personne, mais le manque et l'absence sont toujours aussi pesantes!

On doit apprendre à vivre ainsi, comment faire lorsque ce n'est pas la vie que l'on veut?

Nous n'avons pas le choix, nous sommes en vie, et ils voudraient notre bonheur!! Voilà ce qui me tient ! Le bien-être de notre fille qui passe par mon bien-être.
Ils veulent qu'on continue, qu'on vive, ils voulaient nous rendre heureuses, et ils le voudraient toujours!

S'ils sont près de nous, ils en seraient malade de nous voir si mal !
Nous devons nous accrocher à cette vie si dure et injuste, simplement parce qu'eux voudraient vivre !

Je t'envoie force et courage!



bonsoir Alice Nicole Malome ainsi que ceux qui viendront lire mon fil

Alice en te lisant tu me permets de toucher du doigt ton histoire qui m' a bouleversée par son aprêté et qui m'a émue  aux larmes  par la résonance et ta compréhension de la situation ;  merci pour tes mots qui m'ont touchée;

la vie n'a plus la même saveur pour moi depuis le décès de mon loulou; oui nous sommes là vivantes mais parfois j'ai l'impression d'etre un fantôme , mon fantôme comme ombre de moi-même; j'ai pris 10 ans en qq mois ;
dans 2 jours ça va faire 5 mois qu'il n'est plus à la fois c'est déjà 5 mois parce que le temps défile vite et simultanément c'est aussi seulement 5 mois tant la douleur liée à sa mort, aux manques (oui oui au pluriel) de mon chéri est prégnante ;

pas d'inquietude Alice je ne suis pas affolée par la durée ; je pense même avoir pris perpet' ;

j'ai connu mon amoureux Paul  à 40 ans lui en avait '48 ; cette histoire d'amour n'avait pas eu d'égale dans ma vie ;
rien ne peut et ne pourra combler le manque et le vide créés par sa disparition ;

quant à l'aspect "acceptation " dont tu parles Malome je n'en suis pas là et j'ignore même si j'y arriverai;

qu'est-ce que ça veut dire d'ailleurs accepter ?
consentir, être d'accord , être en phase avec ? dans ce cas c'est juste hors sujet pour moi
ou bien enregistrer cognitivement le fait, l'événement, l 'information ?  mon cerveau le sait mais émotionnellement ça dépend des jours ;

je viens de finir la lecture du journal de deuil de JCO qui a résoné en moi; ce qu'il l'a sauvé ce sont je la cite car c'est magnifique ses "Mozart de l'amitié " , encore faut-il en avoir !



mon loulou me manque tout est dépeuplé  '

Hors ligne valérie77

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
  • mon loulou me manque tout est dépeuplé '
Re : Re : Disparition de mon loulou
« Réponse #20 le: 15 janvier 2022 à 22:27:58 »
Bonsoir
Comme vous j'ai appris son départ de façon brutal , j'entame ma 4 eme année  sans lui ; et le manque est toujours présent , il faut un certain temps pour accepter l inacceptable, et continuer notre chemin pas encore complétement linéaire  juste un peu plus de sérénité , le manque est le plus difficile à gérer, et pourtant avec ceux qui nous acceptent avec notre blessure on peut de nouveau vivre de belles choses , partager  des moments agréables , s'ouvrir à de nouvelles amitiés, malgré des passages de bluzz ce ne sont plus des stunamis, je puis vous assurer que les bas sont moins bas et les hauts sont plus hauts , j'ai envie de vous dire que l'on revient dans le monde des vivants
Mais je puis vous assurer que l'on oublie rien
Prenez le temps de prendre soin de vous , quelque soit le temps que cela peut prendre
Amitiés


Malome merci pour tes mots

je fais la douloureuse expérience du manque de mon chéri, manque dans toutes ses dimensions -au risque de choquer certains - y compris et de façon prégnante la dimension sexuelle et charnelle ; sa présence me manque à en crever présence dans les pièces son odeur le toucher toute ma sensorialité est mise à mal tantôt anesthésiée tantôt à vif
mon loulou me manque tout est dépeuplé  '

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5466
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Nicole59

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 210
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Disparition de mon loulou
« Réponse #22 le: 15 janvier 2022 à 23:56:11 »
Tu ne choques pas Valérie,  nous savons de quoi tu parles et c'est normal, tout ce qui faisait notre vie est parti avec lui

Je suis morte avec lui.

Hors ligne Meije05

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 149
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Disparition de mon loulou
« Réponse #23 le: 16 janvier 2022 à 11:46:13 »
Bonjour Valérie,

non tu ne choques pas ! Deuil du conjoint(e)/compagnon/compagne = deuil du couple et tout ce qui constituait cette vie à deux !  Le manque oui dans sa TOTALITE .

Après chacun/chacune avance comme il/elle le souhaite, certains/certaines créent très vite une nouvelle relation  et tant mieux pour eux s'ils/elles sont prêts(es) et que ça les aide et qu'ils ou elles retrouvent un certain bonheur auprès d'une  personne qui accepte avec bienveillance leur vécu !

Moi c'est pas mon cas et à vrai dire ma vie de femme je l'a met en "standby" pour l'instant, pas prête à aimer de nouveau se serait un leurre.  Même pas envie d'une relation éphémère , très peu pour moi .  25 ans de vie commune avec mon homme, 25 années partagées où on a "grandit" ensemble, 25 années de complicité;  je ne me vois pour l'instant absolument pas entamer une relation....ce n'est pas ma priorité.  Je préfère être seule que mal accompagnée ! Et me prendre la tête !

18 mois (et oui je compte encore en mois ma temporalité n'est plus la même) , et ma priorité c'est de maintenir l'équilibre pour mes 2 petits gars ! Je continues ma vie de funambule, j'avance à petits pas un peu plus de nouveau du côté des vivants .

5 mois tu es au début du chemin Valérie mais petit à petit malgré le manque qui sera toujours présent des moments plus doux arrivent et permettent de vivre des petits temps d'apaisement. Des tempêtes émotionnelles il y en a encore évidement mais au fil des mois on se relève. On plonge et on remonte... coups de blues alternent avec des moments calmes... des accalmies...

C'est long, très long mais on arrive à être encore debout. Pour ma part on  n' accepte pas l'inacceptable, on l'intègre au plus profond de soi.  On est "cabossée" à l'intérieur. Je n'accepterais jamais la mort de mon homme ! Je vis AVEC cette rupture, cette perte. Je sais qu'il me manquera jusqu'à ma propre mort. C'est une blessure à vie même si la vie a peut-être encore de belles choses à m'offrir....qui sait.... à voir...

Bien à toi .

Hors ligne valérie77

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
  • mon loulou me manque tout est dépeuplé '
Re : Re : Disparition de mon loulou
« Réponse #24 le: 16 janvier 2022 à 19:42:58 »
Tu ne choques pas Valérie,  nous savons de quoi tu parles et c'est normal, tout ce qui faisait notre vie est parti avec lui

bonsoir à tous
merci Nicole Meije Qigan

j'irai lire les articles en lien; bon à vous lire je vois que je suis comprise d'autant sur un sujet tabou deuil versus sexualité car comme tu l'écris Nicole ça fait partie de la vie et c'est parti avec lui ;

merci de vos mots de soutien j'en ai besoin et y suis sensible

douce soirée à vous les filles et aux autres orphelin/es de leurs moitiés

mon loulou me manque tout est dépeuplé  '

Hors ligne valérie77

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
  • mon loulou me manque tout est dépeuplé '
Re : Re : Disparition de mon loulou
« Réponse #25 le: 17 janvier 2022 à 19:29:35 »
Bonsoir Valérie,
Les larmes sont mes compagnes depuis 6 mois et 5 jours.
Tu vas trouver ici écoute et bienveillance.
C'est un endroit apaisant, chaque histoire est différente mais tu n'es pas seule comme tu l'a probablement déjà découvert.
Je te souhaite une douce nuit dans toute la mesure du possbile.

Bonsoir Mau64
merci de tes mots; aujourd'hui j'en suis à 5 mois depuis la perte de mon loulou;
comme une détenue je compte et je souffre toujours autant j'ai même l'impression que c'est pire la douleur  qu'au début ;
celle-ci est plus profonde car installée; je crois que plus douloureux car je prends la pleine mesure de ma nouvelle situation d'orphelinat de mon amoureux ; des plus-jamais, des multiples questions sans réponses ; de la solitude du coeur; les larmes sont également mes compagnes
 
mon loulou me manque tout est dépeuplé  '

Hors ligne valérie77

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
  • mon loulou me manque tout est dépeuplé '
Re : Disparition de mon loulou
« Réponse #26 le: 21 janvier 2022 à 17:21:54 »
je regrette égoistement que le forum ne soit pas plus actif;

heureusement une poignée est  participative ;

est-ce pour cela que le site est attaqué  ?

pour moi en tous les cas il est une aide dans la caisse à outils.

douce fin de journée

mon loulou me manque tout est dépeuplé  '

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5466
Re : Disparition de mon loulou
« Réponse #27 le: 21 janvier 2022 à 20:51:54 »
en fait en plus de 7 ans j'ai vu le forum plonger
j'en ai été très attristée ayant connu l'époque où plein de personnes postaient parfois en fonctionnement presque de tchat.
je ne pense pas que c'est pour cela qu'il est attaqué.
douce soirée à tout le monde
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1710
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
    • Créations et Décors chez Katia – Un amour infini pour la vie
Re : Disparition de mon loulou
« Réponse #28 le: 22 janvier 2022 à 19:09:55 »
Bonjour Valérie,

D'abord, désolé de n'avoir pas répondu sur ton fil, j'aurais pu, j'ai lu tes messages, ce sont des mots qui me parlent, mais j'ai laissé d'autres te répondre...

Pour l'expérience que j'en ai depuis trois ans, je me suis rendu compte aussi de la dégradation de cette activité.
Difficile d'en analyser les raisons.

Mais je dirai que les gens sont maintenant plus attirés par un réseau social, le forum a beaucoup perdu d'activité depuis la mise en place de la plateforme "Mieux traverser le deuil" et son groupe Facebook.
C'est d'ailleurs depuis la même période que la modération du forum a commencé à décliner et les attaques de spams se sont multipliées.

Ce serait bien d'ouvrir un fil pour inviter les personnes à s'exprimer sur ce sujet.
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.

Hors ligne Faïk

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1134
  • Terra Incognita
Re : Disparition de mon loulou
« Réponse #29 le: 22 janvier 2022 à 19:47:00 »
Je poste là  à défaut d'une rubrique dédiée.
J'ai comme Qiguan, puisqu'inscrite ici depuis assez longtemps, trop sûrement, vu le forum se désertifier.
J'en prends ma part, puisqu'après avoir pas mal participé, j'écris peu maintenant.

Quand je me suis échouée ici, j'ai été bien accueillie, et par pas mal de monde. Par des conjoints, mais aussi par des parents en deuil.
Du soutien, des disputes, des incompréhensions, des lassitudes et parfois quelques éclats de "bonne humeur" ont accompagné mon chemin. Tous ont eu leur importance, quelqu'ils soient. J'en ai de la gratitude.

On peut en effet regretter que la production écrite soit moindre, Et que les échanges soient réduits. Comme une peau de chagrin...
On peut aussi constater,  vu le nombre de connexions journalières, qu'il y a beaucoup de gens qui lisent. Qui liront, sans jamais pouvoir ou oser écrire à leur tour... Et on peut penser, comme moi, que parfois juste la lecture peut apporter un apaisement. Et c'est déjà tellement important quand on ne peut pas trouver ailleurs..
J'ai attendu des fois des réponses, alors que moi-même ne répondais pas...

Je n'ai pas de compte Facebook par choix. Je constate comme Pscar que des réseaux semblent plus porteurs que d'autres.
Cette uniformité dans l'expression est dommageable à mon avis.
Après en ce qui concerne le forum, j'ai pensé que celui-ci, dépendant d'une autre-plate-forme, en subissait les contraintes. Mais il n'y a que la modération de cet espace qui pourrait l'expliquer. Je peux me tromper.

En ce qui me concerne personnellement, j'ai une vision du deuil que je ne partage pas avec tous et cela, sans me censurer, fait que parfois on a l'impression d'arriver comme un cheveu sur la soupe...
Par contre je ne me suis jamais interdite de parler avec des personnes, qui ne vivaient pas le même deuil que moi.
Pour moi, le deuil c'est toutes catégories.
Pour finir, je dirais que quand on est là depuis un bon bout de temps les mots paraissent tellement usés, rebattus, rabâchés qu'on ne sent parfois plus la légitimité de les partager... Alors que notre deuil, lui, reste toujours legitime.
Ad vitam æternam....

Pour ceux qui hésitent encore avant d'écrire, essayez, juste une fois... Et comme tout le monde, même si sans reponse, vous serez lu.
Et ainsi vous aurez pu déposer le trop-plein.
Le forum, comme le dit Eva : une consigne à chagrin...


« Modifié: 22 janvier 2022 à 22:23:32 par Faïk »