Messages récents

Pages: 1 ... 4 5 [6] 7 8 ... 10
51
Vivre la perte d'un parent / Je me cache déjà pour pleurer
« Dernier message par sandrine le 01 Juin 2020 à 09:16:40 »
Bonjour,
J'ai déjà brièvement expliqué mon histoire dans le post de Mandy mais je peux de nouveau la "résumer" : j'avais déjà perdu mon papa il y a 12 ans d'un cancer et il y a un mois et une semaine j'ai perdu ma maman d'un cancer également.  Pour elle tout a été très vite, premières douleurs aux articulations 15 jours avant le confinement, traitée pour de l'arthrose puis chute chez elle le 14 avril, radio qui montre des métastases, passage rapide en oncologie où on lui annonce qu'il y a des métastases partout. Puis très vite les soins palliatifs où elle est morte le 28 avril. Donc 15 jours d'hospitalisation et basta. Plus rien. Le vide. L'absence. Avec toutes ces règles du confinement, visites limitées à l'hôpital, 20 personnes max à son enterrement...
Aujourd'hui un mois après je me cache déjà de mon conjoint pour pleurer. Un mois après qd on me demande "ça va ?" Je réponds "on fait aller".  Car non ça ne va pas. Elle me manque, je me sens brisée. J'en veux à la terre entière de continuer de tourner. Ce WE de Pentecôte il fait beau dans le jardin on entendait le voisinage où les familles joyeuses se réunissaient. Moi je n'ai envie de voir personne. Et je m'en veux de faire vivre ça à mon conjoint et à nos deux enfants. Je sens que pour lui forcément ça va vite, il voudrait revoir des gens, retrouver une vie sociale. Moi toutes les conversations futiles et inutiles vont me saouler. Je veux parler d'elle, de ce qui s'est passé, de ma douleur. Je ne supporte que de voir des proches de ma famille eux mêmes très touchés. Ou des personnes qui ont vécu un deuil pour partager cette expérience. Je sens qu'autour de moi on voudrait que j'aille vite mieux. Allez refaisons des barbecues, rendons visite à tel ou tel.  Comment c'est possible ? Ils n'ont perdu aucun être aimé ces gens là ?? Eh bien non c'est vrai. En général ce sont des gens qui ne savent pas. Qui n'ont pas fait face à ça. Ils ne savent pas que ma vie à moi s'est brusquement arrêtée. J'envie leur insouciance que je n'aurai plus. Moi j'ai perdu ma maman. Celle qui m'aimait de façon inconditionnelle, que je pouvais aller voir à tout moment, qui aimait me rendre service, m'écouter, me consoler. Je me sens comme une petite fille perdue.
Mais au bout d'un mois certaines personnes autour de moi sont déjà passées à autre chose. Elles voudraient que je ne pleure plus. C'est embarrassant le mal être. Pourquoi n'a t'on pas envie de rire comme avant ? Donc ce matin par exemple en parcourant ce forum je pleurais et qd mon conjoint s'est levé j'ai vite essuyé mes larmes. J'ai peur de lasser avec mon chagrin, qu'on me croit dépressive ou je ne sais quoi. Je sais que je ne le suis pas. Mon coeur est triste, si triste, si lourd. Les gens de ce monde passent ils si vite à autre chose ? Aiment ils si peu ceux qui les ont accompagnés toute leur vie ? Est ce que la peine fait peur au point où il faut vite donner l'image de qqu'un qui va bien ? N'est-il pas superficiel ce monde où il faudrait oublier si vite ceux qu'on a perdus ?
Moi je ne m'y reconnais pas dans ce monde. Ma mère me manque. Je souffre physiquement, dans mon cœur et ma tête. Plus rien ne sera comme avant. Pourquoi ferai je semblant ? Pourquoi est ce qu'un mois après je dois déjà le cacher pour pleurer ?
52
Discussions Générales / Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Dernier message par isabelle2864 le 01 Juin 2020 à 09:10:00 »
   Énorme crise de larmes au réveil et crises de nerf,  pourquoi je ne suis pas partie avec mon anévrisme, c'est quoi mon putain de rôle sur cette terre , dans se monde pourrie gorgée d’égoïsme,  un monde ou je ne trouve plus ma place , mon monde est littéralement irréel, sans toi maman, sans vous mes parents, il me reste combien de temps a vivre , combien de temps avant de vous rejoindre,  je suis seule, personne qui comprends et qui n' a chercher a comprendre ce que je ressentais, mes émotions , pas la moindre compréhension , je n'y arrive plus , je ne peux plus, je suis si fatiguée, et si mal a la tete, on m'a tout pris, je n'ai plus rien, oui combien de temps encore avant de vous rejoindre et se temps va ma paraître interminable sans vous mes parents
53
Vivre la perte d'un parent / Re : Mon papa , mon Amour, mon héros, mon confident
« Dernier message par Mandy le 01 Juin 2020 à 08:35:48 »
Comme je te comprends Mélo. Un goût d'inachevé. Malheureusement on est tous happé par nos vies et on pense qu il y aura d'autres anniversaires...
L'essentiel est d avoir été là pour ton papa et de l avoir aimé de tout ton coeur quand il était encore là
Une pensée pour toi et pour lui
54
Vivre la perte d'un parent / Re : Vivre sans ma maman
« Dernier message par Mandy le 01 Juin 2020 à 08:32:08 »
Le soutien par les mots c'est déjà beaucoup.
Oui à mi-chemin...Je ne pensais pas à avoir à affronter cette épreuve dans la trentaine...on avait encore tellement de choses à partager avec eux...en ce moment ma tête tourne en boucle sur des souvenirs, des moments où j'aurais pu davantage profiter de ma maman...je regrette aussi de ne pas avoir plus de photos ou de vidéos. Bref elle me manque
55
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Une guerre perdue d'avance
« Dernier message par pscar13 le 01 Juin 2020 à 01:20:41 »
Ma princesse Katia, jolie princesse d'Amour

Merci infiniment pour tes lettres d'Amour

https://youtu.be/NqRPzMa2JB8

Est-ce l'être infini qui me l'écrit
La lettre infinie que je relis ?
Infiniment et pour la vie
À l'être infini que je suis
Je t'aime à l'infini


Tu me manques, mon amoureuse, je t’aime de tout moi, pour toujours.
56
Vivre la perte d'un parent / Re : Vivre sans ma maman
« Dernier message par melo le 01 Juin 2020 à 00:15:47 »
Je pense a toi Mandy,
je partage ton mal de chien...Ce soir jai envie de hurler ...hurler contre ces putains de cancers...hurler contre cette injustice qui nous laisse là sans nos parents...a mi-chemin...
J'aimerais t'apporter du réconfort...mais comment...
57
Vivre la perte d'un parent / Re : Gérer la souffrance
« Dernier message par melo le 01 Juin 2020 à 00:08:51 »
Les gens ont une tendance à dire avec le temps sa passera...je me suis souvent dit soit ceux qui me dise sa n'ont pas perdu un proche, soit il me mente pensant m'encourager ..
Sa ne passe pas , on apprend seulement à vivre avec la douleur et sans ceux eux.
Jespere que tu trouveras une méthode qui te convient et qui t'aidera. N'hésite pas à poster sur le forum si besoin et donne nous de tes nouvelles si tu le veux bien bien sur. Tendres pensées .
58
Vivre la perte d'un parent / Re : Mon papa , mon Amour, mon héros, mon confident
« Dernier message par melo le 01 Juin 2020 à 00:02:45 »
Papa ,
Dans 15 jours tu aurai eu 69 ans ..On fêtait toujours tes anniversaires..sauf celui de l'an dernier..on ne la pas fêté..pourquoi? Je n'arrive plus a le souvenir . J'ai fouillé partout dans ma mémoire et dans ton téléphone...pourquoi on t'avait juste appeler en visio pourquoi on est pas venu ni me samedi ni le dimanche qui suivait..jai mal..je m'en veux...après quel chose inutile courrions nous encore ? etait un de ces jours où la fatigue, la routine, la lassitude l'emporte...on s'était tous mit d'accord on se réunirait plus tard..on la fait , on s'est réuni mais finalement on a décidé de ne faire qu'un repas sans fêter ton anniversaire..pourquoi ? pourquoi cette dernière bougie on ne te la pas fait souffler...je sais que pour toi l'importance était de nous avoir auprès de toi mais moi sa me fait mal aujourd'hui...ma bêtise...mon manquement...sa me fait mal puisque quon ne fêtera plus jamais tes anniversaires. Je taime mon papa, je taime tellement tellement fort et je suis malgré ma douleur tellement heureuse davoir été ta fille.
Oh papa tu mas tant donné tant appris...tu étais simplement Merveilleux.
Quand je parlais de toi mes yeux brillaient..aujourd'hui ils se remplissent de larmes.
59
Vivre le deuil de son conjoint / Re : un amour infini
« Dernier message par Thiemar le 31 Mai 2020 à 23:55:55 »
Bonsoir Cheyennou,
Je compatis à ce mal que tu décris, et tu le sais, on est là pour se soutenir mutuellement et faire face à cette horrible réalité.
Moi-même, j'ai l'impression que c'est de pire en pire, ce manque et ce vide..
Le Dr Fauré dit que c'est normal, ça arrive vers ce créneau de temps..
Je ne pensais pas que cela pouvait prendre de telles proportions.
Alors je te souhaite beaucoup de courage.
Affectueuses pensées.
Thiemar
60
Vivre la perte d'un parent / Re : Gérer la souffrance
« Dernier message par Jhone le 31 Mai 2020 à 23:41:20 »
Merci pour vos réponses et votre bienveillance, j y avais déjà songer et je pense sauter le pas sa ne fera pas de mal j en suis sur en tout cas si sa peut m aider je prends car en ce moment sa rejailli trop sur mes proches et c est pas ce que je veut, je pensais naïvement avec les année sa aller devenir plus facile à vivre mais c est clairement pas le cas.
Pages: 1 ... 4 5 [6] 7 8 ... 10