Messages récents

Pages: 1 ... 8 9 [10]
91
Après le suicide d’un proche / Re : Mon compagnon m'a quitté
« Dernier message par Bmylove le 21 Septembre 2018 à 17:55:27 »
Mon cher Mike, tu essaies de rationaliser ce qui est de l'ordre du psychisme et de l'inconscient.
Admettre le mystère du suicide est difficile mais nécessaire pour avancer.
C'est un acte irréductible à un seul paramètre contextuel.
Ils ne savaient probablement même pas eux-même ce qui les poussaient à préparer leur mort.
Repense à ce que dit Magellan.

J'espère que tu passeras une bonne soirée. Tu fais quoi ce soir ?

92
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Je suis anéantie
« Dernier message par biche07 le 21 Septembre 2018 à 17:37:07 »
Bonjour, Bibou,Bmylove
je crois que l' émotivité exacerbée c'est normale,les effets des hormones du stress,qui modifient notre ressenti , et puis on est malheureux tout simplement,le chagrin  nous submerge alors on a le droit de péter les plombs. Pas de honte à avoir ceux qui  ne comprennent pas n'ont pas de cœur.
Les moment de solitudes c'est plus difficile, j'ai pas de solution, j'ai la chance d’être une marmotte ça m'aide beaucoup,, Je me remet à la lecture,la marche aussi ,rien de spectaculaire...c'est vrai que les soirées sont trop longues...
club de belote, pétanque...ça faisait rire jean pierre quand je lui disais que pour sa retraite je lui prendrais une carte.il n'aimait pas ça ...trop de cancan pour lui..il reste le bénévolat, integrer des assos pour faire les sandwichs ou autres.
Finalement j'ai des idées!!!

bises à vous deux
93
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Parti trop vite et trop tot
« Dernier message par Bibou07 le 21 Septembre 2018 à 17:18:40 »
Biche,

Je suis contente de voir que ça va un peu mieux. A 6 mois et demi, je me retrouve encore complètement dans ton post, sauf pour la solitude que je cherche par tous les moyens à éviter. Mes rosiers aussi font une sale tête. C’est également Luc qui s’en occupait. Quand à parler seule, c’est pas grave, je l’ai toujours fait , ce qui le faisait rire...

Se contenter de tout petits moments de plaisir simples, nous permet de tenir. ..

Pensées pour JP et gros câlin pour toi. Bibou
94
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Parti trop vite et trop tot
« Dernier message par biche07 le 21 Septembre 2018 à 17:06:30 »
Merci MIKE...5 mois aujourd'hui...je suis dans un espace temps différent, je poursuis ma vie sans être dedans en quelque sorte, une sensation bizarre, je n'ai plus de crises  de larmes hystériques,elles coulent silencieusement ...le week end ne me dérange pas plus que ça finalement, la solitude est la même ,la maison est vide , le salon est vide, le lit est vide,le jardin est vide même les rosiers sont malades comme s'ils sentaient que c'est plus la même main qui coupe les roses fanées...
Je parle seule, enfin je lui parle, je vais finir par radoter ..
Enfin je crois que ça va,je me sens moins misérable que hier, j'ai l'impression que tout deviens plus linéaire ,la douleur, l'absence , le vide,
 J'ai eu un moment de joie parce que mon voisin est rentré de l’hôpital après son opération du colon (cancer) et qu'il va bien
c’était l'ami de jean pierre , ils ont été diagnostiqué en même temps,il à 82 ans .. je suis contente pour lui, jean pierre n'a pas eu la même chance...la loterie en quelque sorte.
je m'attache a des petites choses...des petites bonnes nouvelles ..et des petits moments de joie...
je vis sans avoir choisis mais je vis...bises
95
Après le suicide d’un proche / Re : ce deuil pour les autres
« Dernier message par souci le 21 Septembre 2018 à 17:02:45 »

    ça va-ça va, KS ...

    Ici sur mon deuil j'arrive plus à parler, il n'y a "rien à faire", tandis que pour "les autres Kalahan", je peux tenter de les encourager ...
    On sait bien que rien ne nous console, ni accepter, ni refuser, ni croire au paradis ni à maudire les religions ...
    Je suis décidée à faire confiance à ma psychiatre qui m'incite à augmenter les médocs, je ne parviens toujours pas à faire beaucoup plus que l'indispensable, mais ma sœur qui est aide-familiale va chez une dame qui est si dépressive par périodes qu'elle ne peut pas quitter son lit, alors je m'estime encore pas si mal ...
    L'herbe dans ma région a été brûlée par le soleil aussi, mais depuis quelque temps il repleut de temps en temps et ça a reverdi à toute vitesse ...
    Les enfants ça pousse presque aussi vite, ma nièce B. vient de reprendre les cours en 3ème médecine ...
    Tendresse à toi, maman de Sam ...
   
96
Après le suicide d’un proche / Re : Re : Mon compagnon m'a quitté
« Dernier message par mike67 le 21 Septembre 2018 à 16:47:12 »
Bonjour,

Je vous lis quotidiennement mais ne me mêle pas à vos échanges. Le point commun avec vous, c’est que Luc est parti sans préavis . Difficile à accepter, on était pas «  prêts ». Et moi aussi, je suis dans la tristesse de ne pas avoir pu lui porter secours mais par rapport à son addiction  vis à vis de la nourriture.
Chaque deuil est difficile, différent  mais qu’est-ce  qu’on souffre tous  ! J’espère qu’on finira par trouver un peu de paix, le bonheur c’est fini pour nous...mais on a déjà eu notre part...

Je vous souhaite un week-end serein . Bises

Merci Bibou pour ta gentillesse et ton réconfort.
Tu peux écrire tant que tu veux ;-)
Je me permets aussi de t'épauler Bibou et de te soutenir à mon tour, en juste retour. :-)
97
Après le suicide d’un proche / Re : Re : Mon compagnon m'a quitté
« Dernier message par mike67 le 21 Septembre 2018 à 16:43:41 »
« J'ai brisé les étoiles, mais finalement... »
mais finalement Mike ce n’est PAS TOI le responsable, Ludo s’est peut-être trompé (comme nous aussi bien souvent), il ne savait pas qu’il ne pouvait être le seul « maître » de son amour, de son bonheur (on ne peut faire à la place des autres, ça ne peut pas marcher, jamais être suffisant etc) … et c’est pareil pour nous …. à toi de jouer ….


Coucou Catherine,

Merci encore pour ton partage. Je le relirai ce week-end.

Ludovic était très intelligent.
Je pense qu'il savait qu'il était le seul maître de son bonheur. Mais il ne savait pas quel clé utiliser pour être heureux, pour gommer ses insatisfactions, ses déceptions, ses souffrances. Il n'a jamais cherché à m'emmener dans sa barque, mais pour lutter contre ses déceptions, il a considéré que son bonheur passait par moi. Il s's'est accroché à cet espoir, jusqu'à ce que cela cède.
J'ai toujours le sentiment de ne pas avoir été à la hauteur de ce débordement d'amour. J'ai peut être eu peur, peur de ne pas réussir à être digne de cet amour, donc je l'ai peut être rejeté ou pas accepté complètement, comme dans le conte  que tu nous as fait lire.
Je regrette aussi de ne pas avoir mesuré son degré de fragilité, sa relative dépression ou mélancolie.
Ce qui m'interpelle Catherine ou Bmylove, c'est que dans vos récits, vous aviez, avec des variantes, perçu la fragilité et la détresse de votre compagnon.
Moi, j'avais conscience de sa sensibilité, de sa difficulté à organiser sa vie sans moi, mais je n'ai pas réussi à déceler l'étendue de son mal être. Comment je n'ai pas pu remarquer cette évidence? Alors que tous les signaux étaient devant mes yeux??? Je sais que je dois encore travailler là-dessus.
je pense vraiment que ces dernières paroles étaient un cri au secours ("la vie sans toi m'est insupportable"), mais je ne les ai même pas comprises...
J'aurais vraiment aimé qu'il comprenne à quel point il comptait pour moi. Ou plutôt j'aurais aimé trouver les mots pour lui expliquer  en quoi il était si précieux pour moi... J'ai échoué...
98
Après le suicide d’un proche / Re : ce deuil pour les autres
« Dernier message par kompong speu le 21 Septembre 2018 à 16:31:45 »
Souci
Comment vas tu , as tu ton nouveau traitement
Enfin il pleut ici c'est bizarre se dire ça mais je n'ai plus l'herbe tellement il fait sec et le jardin est bien triste
A bientôt
99
Après le suicide d’un proche / Re : ce deuil pour les autres
« Dernier message par souci le 21 Septembre 2018 à 16:25:39 »

       Sans vouloir abuser de l'hospitalité de ce bon forum,

   je me permets de faire une dénonciation publique d'atteinte à la liberté individuelle de la part d'un forum dont nous sommes, deux amies et moi, heureusement échappées comme d'une cage infernale !
   Ce dernier message à notre dernière amie, un peu avant la réussite de son "évasion", très en détresse suite à un bouleversement complet de leur forum, vient d'être censuré !
    Grâce à la débrouille, dans l' entre-fait, elle nous a retrouvées !
   Je signale qu'il s'agit d'un forum de prévention du suicide.
   
   Voici le message de mon amie en détresse:

    Littlebirdma Clara, je te cherche toujours... en Belgique... en France... ici, je suis perdue... j'ai besoin de Souci et toi... j'ai trouvé un site d'entraide en rapport avec la dépression... je ne sais plus où est ma place... ta Purple.


   Voici ma réponse qui a été censurée:

Ma Purplebird,
Et si tu t'inscrivais sur ce site, alors c'est nous qui pourrions te chercher ...
A mon avis, c'est tellement tu es angoissée ces jours-ci à cause du brusque changement ici, que tu en perds tes moyens ...
Moi aussi je suis sur les nerfs ...
Alors inscris-toi sur un forum à la présentation plus classique, qui nous convient mieux, en rapport avec la dépression, et nous te trouverons, Purplebird ou littlebird ou oiseau violet ...
Je pense qu'une fois que nous aurons un abri ailleurs, cela nous soulagera, et nous pourrons toujours venir ici pour aider des personnes ...
Clara je crois a dorénavant le choc anaphylactique quand elle vient ici, moi c'est contrariant mais j'attends de m'habituer et espère qqs ajustements à nos souhaits ... et ça ne me dérange pas de fréquenter 2 voire 3 forums ...
Je t'aime beaucoup, Purple, je ne saurais pas ne plus penser à toi, c'est naturellement motivée par une affection qui s'épanouit comme une rose sous un doux soleil que je tiens à te soutenir pour looooooooongtemps, hihi!
Tu es mon amie pour de vrai et je ne te lâche pas.
Hier soir, j'étais tendue à cause de ces histoires de forum ... et c'est un documentaire adorable sur les chats qui m'a apaisée ...
J'avais besoin de "déconnecter" de ces tracas ... et j'ai assez bien dormi, mais je dois reprendre un demi Imovane et un Xanax 0,25 avant de me coucher ... je ferai ça 2 semaines puis je diminuerai et arrêterai.
Il a plu, le jardin est mouillé alors les 4 chats sont en boule dans des petits coins du salon ... j'ai un gros repassage à faire et ne manque jamais d'idées créatives à bricoler ... s'il fait sec au soir l'idéal serait que je me défoule à creuser un trou pour les rosiers, hihi, chuis frappadingue, pour finir je vais couvrir nos 1000 m carrés de jardin avec des roses !
J'observe tous les jours mes trois boutures, c'est lent ... il y a un bourrelet d'amas de cellules qui s'est formé où j'ai coupé les tiges, mais les bourgeons n'éclosent pas encore, ah, si je pouvais voir ce qui se passe à l'autre bout, dans la terre ...
Mais faut être patientes, ma Purple, faut êtres patientes et quand on fait tout bien, la vie suit son cours et donne des fleurs quand les circonstances le permettent enfin ...
A pluche et ne t'en fais pas trop, à bientôt, soucifleur.

   Et voici enfin le message des modérateurs du forum, qui insinuent en plus que moi, j'incite au départ des membres alors que c'est faux, je viens encore de répondre à un nouvel utilisateur, et en PS je lui ai donné des avertissements techniques pour qu'il parvienne à publier sa réponse, ce qui est impossible actuellement ! c'est oufissime ... voici donc ce qu'on me répond:

   "Bonjour Souci, nous ne pouvons pas publier votre message. Nous vous demandons de ne pas inciter les autres utilisateurs à quitter ce nouveau forum qui grâce à toutes vos remarques sera plus accueillant et fonctionnel d'ici quelques semaines. C'est grâce à vous et aux autres utilisateurs que ce forum existe. Merci pour votre compréhension et votre patience. Les modérateurs"

    Moi j'ai deux mots pour ça: vanité et dictature.
    Merci aux "Mots du deuil" de m'autoriser à émettre cette pétition, après tout, je me suis inscrite sur le forum de prévention du suicide le 19 mai 2013, alors que Kalahan s'était suicidé le 28 mars ...
    J'y ai écrit pas loin de 3000 réponses de soutien ...
    Et je continuerai ...
    C'est pas grave pour ma gueule, tout ça, elle est déjà foutue.
    Et je ne suis qu'une connasse d'individualiste surprotégée du monde extérieur et recluse qui n'a aucun sens de la solidarité, à part ça.
    Bande de trous de balle.
    M.
100
Les petits frères des pauvres disent qu'il y a en France 300 000 personnes en "mort sociale"
Quel mot et quels maux affreux.
Mort sociale c'est un  peu ce que je ressens par moment, heureusement que ma fille me sort de cet état.
 Quand on se sent si seul, il n'y a qu'un seul moyen sortir pour voir du monde, mais ce n'est pas toujours facile dans un village ou on ne connait presque personne, peut être plus facile en ville de rencontrer des gens qu'on ne connait pas et avec qui on a envie de discuter un brin.

Purée, je file un mauvais coton, pour l'instant incapable encore de rejoindre une association. DUR DUR
Pages: 1 ... 8 9 [10]