Messages récents

Pages: 1 ... 8 9 [10]
91
Discussions Générales / Re : Federico, son Petit Monastère ....
« Dernier message par nathT le 21 Mai 2019 à 12:57:56 »
Merci Catherine d'avoir débuté cet hommage au petit Monastère de Federico.
Comme je l'ai dis en MP je suis triste et cependant je respecte profondément la liberté de  parler,  d'écrire de Federico, ses choix, son libre arbitre .
Federico tu manques à beaucoup d'entre nous .
Dans ma mémoire et dans mon coeur je garde le souvenir des allées du petit Monastère où j'ai trouvé si souvent du réconfort, de l'apaisement .

Hauts les coeurs

Nath
92
Discussions Générales / Re : Federico, son Petit Monastère ....
« Dernier message par katrinap le 21 Mai 2019 à 11:12:11 »
envoie lui Catherine par mail il en sera heureux il est un peu au creux de la vague là
à bientôt
katrin
93
Discussions Générales / Federico, son Petit Monastère ....
« Dernier message par Mircea le 21 Mai 2019 à 11:02:40 »
La grosse porte en bois du Petit Monastère est fermée. Nous ne pouvons plus y déposer nos mots.
Tu n’es plus là pour nous accueillir chaleureusement, tous et toutes, quelque soit notre deuil.
Mais tu nous laisse en cadeau ce superbe monastère. Nous pourrons le faire découvrir à d’autres ….

Même si le Petit Monastère a perdu sa belle âme, nous pouvons encore entrer, doucement, par la petite porte sur le côté, le jour comme la nuit.
On peut toujours trouver de l’apaisement en se promenant dans les belles allées fleuries, on peut s'asseoir sur un banc, sur la pelouse, regarder le ciel, les étoiles, pleurer et parfois sourire en pensant à nos Amours, rêver en lisant des poésies, fredonner des chansons, découvrir de beaux textes (certains sont source d'espoir, d’autres font réfléchir, sont inspirants),  ....
Petit Monastère : ce lieu qui unit malgré nos deuils différents  ....

Nous y sommes rarement seul-e, nous croisons souvent des invités ….
Tant que des personnes pourront y trouver du réconfort, de la douceur, des émotions …. les allées resteront magnifiques, les fleurs continueront de s’épanouir …


Tu manques mon ami,
Tu as tant apporté ….
Un soutien inconditionnel, une amitié forte, une présence régulière, avec sagesse tu m’as aidée, à plusieurs reprises, à ne pas déraper avec mes mots ….  ;)  :)
Nous avons partagé des mot, des idées, nos différences, des émotions, des larmes, des sourires ...
Je t’aime fort Benito.

Tu es parti, le forum perd en couleur, en relief ….

Mais tu savais, tu as choisi …, tu as décidé....
ta précieuse liberté ….  « on n’enferme pas le vent dans une bouteille » ....
Tu as fait ce qui était le mieux ...


Yves Jamait: Prendre la route (une belle découverte que tu as partagée) : https://www.youtube.com/watch?v=DCiRhCTWdik

Qu'on trimbale des habits pas beaux
De convenance et empruntés
Plutôt que de rendre son âme
Avant même que de succomber
Et pour réanimer la flamme
Où brûle notre éternité


Il faut savoir prendre la route
Coûte que coûte

Et se dire chacun son chemin
Ceux là qui sont pavés de doutes
Pas de doute
Ne sont pas sur les cartes Michelin



Tu as dit : ""Je donne ce dont j'ai le plus besoin et en le donnant, je guéris et je redonne vie à la partie blessée à l'intérieur de moi-même." :  ton Petit Monastère, tes mots de soutien, de réconfort aux uns et autres te le permettaient …. la boucle était bouclée ….

Je ne m’inquiète pas : je sais que ta belle énergie liée à Raphaël trouvera à faire ailleurs, pour d'autres ..... ce sera encore mieux !


Je me permets cette belle expression, chère à ton coeur, de ton fils Raphaël : « bonne continuation et bisous »

Catherine
94
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Parti trop vite et trop tot
« Dernier message par BEBE le 21 Mai 2019 à 10:31:27 »
bonjour Bebe....juste ça.. une belle journée ..j'essaie de me resociabiliser en quelque sorte ..je passe de ci de là sur vos fils et je vous vole un peu d'énergie a chacun. Merci bises biche.

Coucou Biche,

Ça fait du bien  de te revoir sur le forum. Tu n'as pas besoin de nous voler de l'énergie,  on t'en donnera autant que tu en auras besoin.
J'ai beaucoup pensé à toi ces derniers jours avec l'hospitalisation de mon papa et plus particulièrement hier ou on a eu une grosse frayeur avec lui. Je raconterai plus tard sur mon fil.
Mais tout ça pour dire que c'est pas surprenant  que tu te sentes au fond du fond du fond du gouffre après avoir perdu en si peu de temps les deux hommes de ta vie... hier quand je me suis mise à envisager le pire je me suis dit non....ce n'est pas possible.... je ne suis pas  en capacité maintenant d'encaisser une deuxième fois un tel choc...

C'est ce que tu as du affronter... c'est ce que tu affrontes en ce moment... alors oui de l'énergie,  de la douceur, de l'écoute,  du soutien tu en as particulièrement grand besoin en ce moment et nous sommes là pour t'en offrir généreusement,  tu peux venir t'appuyer sur nous.

Je t'embrasse fort Biche,

Affectueusement,
BEBE
95
Après le suicide d’un proche / Re : Sucide de mon conjoint 10 mois sans lui
« Dernier message par sylvie44 le 21 Mai 2019 à 10:29:50 »
En ce moment c'est un sentiment de solitude je vie seule pour la première fois de ma vie ! Il faut s'occuper oui mais........
Ce grand terrain à entretenir ? Je me démotive très vite les souvenirs de l'année dernière me parasite les neurones et je laisse tout tomber .

Il y a certains lieux qui font du mal le garage avec ces canoës plein de poussière et de toiles d'araignées. Les cannes à pêche
Qui ne serviront plus ! Nostalgie nostalgie !!

Allez hop !il faut tailler ,désherber,sans trop penser..........
96
Discussions Générales / Re : Parent divorcé et désenfanté
« Dernier message par nathT le 21 Mai 2019 à 09:37:13 »
Bonjour,

Le petit Monastère est clos .
Je suis triste cependant je respecte la liberté de Federico, c'est son choix, son libre arbitre, son chemin .
Comme pour le deuil: il n'est plus présent sur le forum mais il tient une grande place dans la mémoire , dans le coeur de ceux qui y ont trouvé un apaisement en parcourant ses allées .

Merci Pascal,la lecture de tes textes m'oblige à faire fonctionner les quelques neurones qu'il  me reste.

Nath

 
97
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Parti trop vite et trop tot
« Dernier message par biche07 le 21 Mai 2019 à 09:07:11 »
mardi..un jour de plus  sans toi, ce matin je me repose la question a quoi bon...c'est sans fin..un jour moins mal et un jour triste a mourir...combien de temps peut on résister a tout cela?...
98
Discussions Générales / Re : Parent divorcé et désenfanté
« Dernier message par résilience et silence le 21 Mai 2019 à 08:23:47 »
La désobéissance fertile : vivre en symbiose avec la Nature
« Nous avons choisi d’habiter un lieu d’une profonde poésie qui n’est pas animé par une haine du système, mais habité par du beau et du vivre-ensemble. La désobéissance fertile s’oppose à la destruction du vivant pour régénérer notre environnement. En assumant ce choix de vie, nous souhaitons que celles et ceux qui veulent vivre au plus près de la Nature ne soient plus traités comme des marginaux. » Jonathan Attias, pionnier dans la désobéissance fertile


Bonjour à vous tou(te)s!

Donc la décision fût prise. Le petit monastère est porte close.  Ces remous violents qui ont secoué le forum sont-ils en reflet de ce qui se joue dans nos fors intérieurs et plus particulièrement à notre insu, en coulisse? Petit monastère est bien vivant et perso je le préfère clos qu'enterré. Ce qui se joue en son sein appartient à Fédo et il conserve toute mon estime, tout mon respect de Papa endeuillé. il n'y a pas de meilleur chemin qu'un autre dans la tourmente du deuil. Les remous font partie de ce chemin, si pentu, si ardu, si violent!  Je préfère qu'une violence des éléments nous laisse parfois exsangues, certes, mais vivants, épuisés mais prêts à nous relever. L'intensité de la loyauté paternelle de Fédo est en miroir de celle de Raphael et Petit Monastère est un bastion qu'il est interdit de fracturer, merci, Yacine, de le laisser à notre portée et en respect de ce qui s'est joué entre ses colonnes. Courage mes Ami(e)s, l'inconscient sait plus que nous ce qui est bon pour nous, même si parfois il semble inverse de ce que nous aurions souhaité. Je fais le choix de lui faire confiance sur ce coup-là : "un train peut en cacher un autre" dit-on en systémie...Une petite lueur dans mon expérience de clinicien clignotait et me laisse encore un peu perplexe.  A suivre.

L'image d'un oeil de tranquillité au centre du cyclone appelle cette réflexion que Quigan nous partage :
Rien n'explique ce changement brutal de ressenti.

j'en suis surprise, je ne veux pas rebasculer dans la peur d'aller mieux
j'accepte.
je ne sais pas à quel point ce ressenti sera stable.

affectueusement


Merci Quigan de transmettre ce cycle du "renouvellement", il colle avec ce que je ressens. Qui peut prétendre que la tranquillité ne s'entoure pas de remous? Et ne sommes nous pas nous-mêmes vectrices et vecteurs de ces remous? Et curieusement quand l'harmonie de notre place en symbiose naturelle avec la nature se racine de nouveau, l'apaisement se fait d'un hors nous qui se transcrit en nous, mais à un rythme qui nous échappe.

Bizs et bizs-itaos à Fédo.

Pascal.
99
Vivre le deuil de son conjoint / Re : départ accidentel
« Dernier message par anonymus le 21 Mai 2019 à 04:40:12 »
oui ce serait bien que je puisse appeler une personne formée pour m'écouter...moi aussi je ne veux pas déranger ni être trop lourde pour les autres.  tout le monde a ses propres soucis: examens, beaucoup de travail au bureau, préoccupations diverses...c'est vraiment déstabilisant de constater qu'il n'y a personne à qui tu pourrais parler.  et malome tu as raison, tout le monde dit tu peux m'appeler je suis là mais au fond ils ne sont pas là. j'avais meme peur en appelant ma meilleure amie de ne pas pouvoir respirer et qu'elle ne comprenne rien à travers mes sanglots. et je ne veux pas inquiéter mes proches non plus.

je vais me renseigner sur les lignes d'écoute disponibles dans ma région, je crois que ce sera ça le mieux...

Amitiés
100
Discussions Générales / Nouvelle attirance de carrière après le deuil
« Dernier message par Sortie de ma noyade le 21 Mai 2019 à 04:24:24 »
Suite au deuil de multiples être chers, un changement s’impose.  Un besoin surgit de prendre un recul face au  travail répétitif, ardu ou faisant partie d’un contexte dramatique parfois même chaotique.  Ces genres de milieux  viennent  à déteindre sur nous et le besoin de renouveler notre énergie se fait ressentir. Si l’on prend le temps de respirer, d’écouter notre for intérieur, nous finirons bien par découvrir nos aspirations profonde, enfouie même peut être…. Il se peut même que nous retournions à notre première attirance de carrière… celle de notre jeunesse confiante, qui ne craignait rien et qui petit à petit, s’est fait démagnétiser…
Mes intérêts, ma passion actuelle m’amène à lire et comprendre un peu mieux le TSA (trouble du spectre de l’autisme) ainsi que les enfants avec trouble de comportements tels que le  trouble oppositionnel avec provocation.  Et voilà que je me surprends à nouveau à essayer de comprendre ce qui se vit dans notre société et qui semble commencer plus souvent que moins, au cœur de nos familles.
Je me retrouve dans ma tendance de travail humanitaire encore une fois mais avec une composante un peu différente si je peux dire, cette fois-ci.  J’ai souvent écouté la version des femmes, des mamans, des filles, des sœurs, des tantes, des nièces, des grands-mamans de celles-ci.  Mais cette fois, c’est la voix de l’enfant tout pure que je souhaite entendre car c’est elle que j’espère mieux connaître et que j’espère aussi, deviendra celle qui sera entendue dans le futur avec tout ce qui aura pu l’influencée dans ce qu’elle aura maintenant à dire.
Mon dernier deuil m’a permis d’observer la composante d’une famille forte, soudée, fermée un peu même peut-être parfois, qui accompagna jusqu’en dernier le chef de cette famille.  Comme j’essaie de solidifier la mienne, j’ai par reflexe maintenant  tendance à m’observer dans mon rôle et je me demande comment je me retrouverai moi dans mes derniers jours.  Ferais-je partie d’un cercle familial trop serré, trop fermé ou ferais-je partie d’un cercle trop éclatté, détaché de ses membres?  Je crois que ni l’un, ni l’autre n’est sain. Le tout doit être bien équilibré.  Pour qu’un arbre familial puisse tenir debout, il doit tout de même y avoir des racines fortes. Voilà pourquoi, je suis convaincue qu’il nous faut parfois retourner en arrière pour analyser les éléments nutritifs de nos racines et voir ce qui est de trop ou ce qui leur manque.
Pages: 1 ... 8 9 [10]