Messages récents

Pages: 1 ... 8 9 [10]
91
Vivre Le Deuil / Re : mon amie
« Dernier message par katrinap le 15 Novembre 2018 à 09:27:06 »
MERCI
comment vas tu?
bises
katrin
92
Discussions Générales / Re : Parent divorcé et désenfanté
« Dernier message par Faïk le 15 Novembre 2018 à 09:17:47 »
L'auteur dont tu cites l’œuvre "Demain les chiens" est Clifford D. Simak. J’ai lu ce livre il y a un bon bout de temps.
La science-fiction n’est pas très représentée dans ma bibliothèque. Mais on y trouve, et c’est mon top 3, Ray Bradbury avec ses « Chroniques martiennes », Ira Levin pour « Un bonheur insoutenable », Aldous Huxley dont le « monde est meilleur »...

Perso, la vache qui m’inspire toujours, c’est La Roussette, je continue à voir dans ses doux yeux une  tranquillité éclairée …

Faïk
93
Discussions Générales / Re : Parent divorcé et désenfanté
« Dernier message par résilience et silence le 15 Novembre 2018 à 08:19:56 »
Merci, cool et plus que bien vu Federico.
L'inconscient est intemporel et c'est là qu'il(elle)s sont, les loulou(te)s, que j'm dis. Les "hypnoticiens" disent qu'il existe un espace entre veille et sommeil où "les choses peuvent se réorganiser". ça doit être cette porte du matin comme toi du soir qu'on empreinte dans "l'entre-deux" qui communique. Tu devrais recevoir "vu d'ici" aujourd'hui ou demain! sûr que tu vas faire un top sur ces textes!
Bizs.
Pascal.
94
Discussions Générales / Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Dernier message par Federico le 15 Novembre 2018 à 08:18:27 »

https://www.youtube.com/watch?v=z_DSNRzujTw..... Yves Jamait..... Je passais par hasard

Je passais par hasard
Je passais pour vous voir
Pour retrouver un peu
De ces amitiés rares
Qui fondent les espoirs
D'un "c'est possible à deux"

{Refrain:}
Je passais par hasard
Je passais pour vous voir
Pour retrouver un peu
De ces amitiés rares
Qui fondent les espoirs
D'un "c'est possible à deux"
Et je trouvais charmant,
Idéal et bluffant
De vous voir amoureux
Bien que de temps en temps
C'en était presque chiant
De vous sentir heureux

C'est dans cet esprit-là
Que je franchis le seuil
De cette jolie maison
Née d'un désir nuptial
Mais là, je reste coi
Interdit sur l'écueil
Qui brise la passion
En horreur conjugale

Nous voilà tous les deux
Accablés de silence
Je cherche en vain les mots
Qui pourraient te porter
Effacer tous ces bleus
Enfin, des mots qui pansent
Et se glissent sur ta peau
Aux pores terrorisés

Mes mains de mâle honteux
Tremblent de te toucher
Je m'approche quand même
Et te prends dans mes bras
Tu t'enfouis dans le creux
De mon cou pour pleurer
Tu dis "c'est la énième fois
Qu'il me fait ça"

{au Refrain}

Et que ça fait longtemps
Déjà qu'il te dérouille
Tant il est persuadé
Que tu dragues au passage
Et son regard dément
Te fait crever de trouille
Quand il vient soulager
Avec ses poings sa rage

Si ses poings n' suffisent pas
Il frappe avec les pieds
Quand, tombée sur le sol
Comme une bête inerte,
Tu caches de tes bras
Ton visage tuméfié
Alors, le coup de grolle
N'en est que plus alerte
Alors, le coup de grolle
N'en est que plus alerte

{au Refrain}

Je ne reconnais pas
A travers cette ordure
Celui que j'ai aimé
Qu'aujourd'hui je vomis
Il était pas comme ça
Enfin, j'en suis plus sûre,
Il faut l'avoir été
Pour être aussi pourri

Je passais par hasard
Je passais pour vous voir
Pour retrouver un peu
De ces amitiés rares
Qui fondent les espoirs
D'un "c'est possible à deux"

Viens
Je n'ai que ma tendresse
Viens, viens, viens là contre moi
Viens
Et pour que tout ça cesse
Viens, je t'emmène avec moi

Je passais par hasard
Je passais pour vous voir
Pour retrouver un peu
De ces amitiés rares
 
95
Discussions Générales / Re : Parent divorcé et désenfanté
« Dernier message par Federico le 15 Novembre 2018 à 08:03:54 »

"La perte fait entrer l'éternel dans nos chairs et l'éternel c'est ce qui ne passe pas, ce qui reste en travers de la gorge .
Elle (Il) avait perdu un enfant il y a de ça quelques années, en vérité il y avait une seconde : le coeur ignore le temps. "

 Christian Bodin - La grande vie-


Pascal... Cher Papa
... ... ...
Amitié, Solidarité
... ... ...
Chaleureuse poignée de main
Accolade amicale
... ... ...

Bonne journée Cher Papa

Federico
96
Discussions Générales / Re : Amour impossible Deuil impossible.
« Dernier message par Vally72 le 15 Novembre 2018 à 07:43:27 »
Un grand MERCI à tous. J'ai enfin pu pleurer. C'est comme si on m'accordait enfin le droit de le faire. Et Dieu sait combien j'ai pleuré depuis que je vous ai lu!!
D'ailleurs, je pleure encore...

Il venait d'arriver dans la ville où je suis, le 19. Il m'a envoyé un texto "je viens juste d'arriver, chérie". Je n'y ai pas répondu...J'étais à la maison , je ne pouvais pas discuter avec lui, c'était trop risqué. Je me suis dit que je l'appellerai demain.
Et il n'y avait plus de lendemain...Il est décédé le 20 au matin.

Je n'arrive toujours pas à le croire. Et en racontant ça, j'ai du mal à croire que c'est de lui que je parle.
Je m'appuyais tellement sur lui, même pour les petites choses du quotidien.

97
Discussions Générales / Re : Parent divorcé et désenfanté
« Dernier message par résilience et silence le 15 Novembre 2018 à 07:39:16 »
Bonjour à tou(te)s.
Comme la vache de Spinoza, le texte magnifique réédité par Federico ne cesse de me conduire vers des horizons insoupçonnables, que j'ai même du mal à partager tellement ils me paraissent autres.
Le fil qui me vient est celui de la science fiction.
Un auteur a particulièrement marqué ma jeunesse, Philip. K Dick, "les clans de la lune alphane" plus spécialement. Il imagine une planète où les fous sont envoyés car indésirables sur terre.
un autre: Isaac Asimov. "Demain les chiens".
Et un lu plus récemment et issu du 19ème siècle : Machado de Assis. L'alièniste.
Finalement ils parlent tous de mutation.
Si je reprends le final du texte de Federico, je me pose cette question : qui porte qui ? Et de Papa, ma fille n'en a qu'un. Je n'ai absolument pas l'arrogance ou la prétention d'être unique détenteur de ce qu'elle est maintenant devenue, C'est juste mon boulot de Papa qui continue, et ça me fait mutant, membre d'une planète qu'on appelle parent désenfanté, ça doit être ça qui faut que j'avale, Mais pardon, ma fille, la pastille a plus que du mal à passer. JE TE PREFERAIS VIVANTE MEME SI DES FOIS TU ME FAISAIS BIEN CHIER ! Merci Federico le solidaire de me permettre de dire ça.
Bizs à vous.
Pascal.
98
Avant mes attaques de panique, je jouais au foot, assez bien d'ailleurs, mais devant le but je ratais toujours mon tir.
Un homme était alors venu me voir pour me parler. Il essayait de comprendre pourquoi j'échouais toujours au dernier moment. C'est avec bonheur que je pense à cet homme, c'est le premier qui voyait qu'en moi il y avait de l'anxiété, le premier à s'interesser à mon problème. Mlaheureusement je ne l'ai pas vu longtemps et je crois que c'est peu après que j'ai eu mes attaques de panique.
Honte à ceux qui ont tué mon  père, honte aux psychiatres, je n'en démords pas, tout en essayant de rester calme pour ne pas faire monter ma tension. Mon objectif maintenant rester calme malgré toutes les idées négatives qui me sautent dessus et d'ailleurs qui sont certainement à l'origine de mes attaques de panique.
Putain comprendre le cerveau d'un humain, l'aider plutot que de lui donner des poisons.
Je comprends que ma lutte pour de meilleures thérapies n'intéresse que moi, mais c'est dommage
99
Discussions Générales / Re : Perdre son pere.
« Dernier message par Olaria le 15 Novembre 2018 à 02:28:21 »
Bonsoir à toi.
J'ai perdu mon papa récemment (par chance j'ai encore ma maman).
Et comme toi j'avais ce type de relation et le même ressenti.
On me dit la même chose que je suis une femme forte bla bla .... Je me rends compte que ça n'aide que partiellement.
Je ne peux que te conseiller de pleurer quand tu en as besoin et laisser aller tes sentiments.
Peut être exprimer tout ça à l'aide d'une oeuvre artistique ?
Je te souhaite plein de courage.
100
Vivre la perte d'un parent / J'ai perdu bien plus que papa ....
« Dernier message par Olaria le 15 Novembre 2018 à 02:14:16 »
Hello la communauté.
Je viens ici cette nuit errer car mon papa à quitter cette Terre le 19 Juillet.
Depuis j'alterne entre joie pleurs tristesse ou cacher ses états.
En parallèle je suis une formation et cherche un taf .... Afin de pouvoir prendre un appart ....
Sauf que je n'ai quasi personne pour prendre de mes nouvelles me demander comment ça va etc ....
Mon compagnon a également connu ce moment douloureux encore plus jeune que moi .
J'ai beau me dire que j'ai eu la chance de connaître mon papa pendant 25 ans, de ne jamais m'embrouiller avec et d'arriver à ce que l'on se comprenne sans se parler que c'est magnifique ça n'apaise pas ma douleur.
Idem quand je me dis "Il y a pire ailleurs"
Ma seule soupape de sécurité est un bénévole d'une asso près de chez moi 1 fois par semaine.
Cela me fait un grand bien.
Mais je me sens très seule.
En plus de ça que ça soit ma maman ou moi nous avons construit notre vie autour de mon papa.
Ce vide est donc d'autant plus grand ...
Je cherche donc à discuter avec des personnes traverser le même chemin marécageux.
Bonne soirée à vous.
Douces pensées étoilées.
Pages: 1 ... 8 9 [10]