Messages récents

Pages: 1 ... 8 9 [10]
91
Vivre le deuil de son conjoint / Re : veuve a 35 ans
« Dernier message par marguerite13 le 18 Août 2019 à 15:28:37 »
Eglantine, parce que tu es veuve à 35 ans,
 je vais te dire ce que tu n'as pas envie d'entendre mais que je te dirais si tu étais ma fille: entre dans une association, fais du sport, de la musique, du théâtre ou du bénévolat, n'importe quoi qui te fasse plaisir même si tu dois te forcer au départ, et par ce biais, je te souhaite sincèrement de rencontrer des gens qui te redonneront envie de rire et de sourire et qui sait, un jour, une âme soeur. le jour où tu t'y attendras le moins.
nous tous, avant de connaître notre amour, nous ne le connaissions pas non plus!
essaie, au pire, tu te feras des amis/ies  et passeras de bons moments.
je t'embrasse.
Marguerite.

92
Après le suicide d’un proche / Re : Je ne vois plus d'issue...
« Dernier message par lsf le 18 Août 2019 à 14:45:29 »
Merçi Kargaran. Les mots de mon texte sont sortis de mon cœur.
La parole, oui, c'est la clef...
 Moi même j'ai appris à parler de mes problèmes tard car je viens d'une famille ou l'on ne s'exprimait pas.
Mon frère, le pauvre, il souffrait tant.
93
Après la grande souffrance, la reconstruction / la vie et rien d'autre
« Dernier message par nathT le 18 Août 2019 à 14:26:14 »
Coucou mes frères et  soeurs endeuillés, mes compagnons d'infortune ,

C'est Nath, mamie Nath qui siffle toujours les bouteilles de champ  mais désormais raisonnablement , avec délectation , savourant chaque instant de plaisir!
L'envie de vivre, la joie de vivre sont revenues au bout de deux ans . Peut-être n'est ce que l'oeil du cyclone ?
Mais je prends cette accalmie avec bonheur, Benoît sur mon épaule à chaque instant , quand je respire il est là , je le sens .
Je ne vais pas vous dire que je ne souffre plus,j'ai simplement apprivoisé ma douleur .

Message d'espoir à vous tous : je ne profite pas de la vie;je vis de façon intense les bons moments c'est tout .
Et surtout je ne suis plus jalouse de voir les gens heureux autour de moi, au contraire cela me donne de la joie .

L'échange, le partage me font du bien .
Mes nouvelles amies rencontrées dans un groupe de parole sont prêtes pour rencontrer un nouveau compagnon, c'est le cas pour certaines d'entre elles après 3 ou 4 ans de deuil .
Je ne suis pas dans cette optique et sans doute ne le serais-je jamais . C'est ainsi .

Hauts les coeurs!

Nath
  3
94
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Mon amour est parti, brutalement
« Dernier message par Pandor le 18 Août 2019 à 11:51:56 »
Le coma de mon frère et son passage près de la mort m'ont vraisemblablement laissé des stress post traumatiques.

Ca fait 1 mois et demi que j'ai des vertiges, des nausées, des migraines, un état de confusion permanent, des troubles de la mémoire et que je dors toutes les 2 heures.

Je pense qu'après la mort de ma copine, cet événement est de trop et mon corps ne supporte plus.

Je n'irai pas au delà de ce deuil, je le vois bien aujourd'hui presque 3 ans après comme tout est dur et que je m'enfonce toujours un petit peu plus dans la dépression, la mort a gagné sur la vie
95
Vivre le deuil de son conjoint / Re : veuve a 35 ans
« Dernier message par eglantine 27 le 18 Août 2019 à 11:31:34 »
Je partage votre peine Nicole... Les gens ne comprennent pas que quand ils vivent la même chose... j'ai longtemps refusé de voir un psy j'ai cru pouvoir m'en sortir seule j'ai cru allé mieux... mais non 20 mois après je me rends compte que j'ai besoin d'aide ma tête se remplie d'idées noir et sombres c'est le manque de la 2ème moitié forcément...
96
Vivre le deuil de son conjoint / Re : veuve a 35 ans
« Dernier message par Nicole5951 le 18 Août 2019 à 11:04:15 »
Bonjour églantine, tes questions nous nous les posons tous et toutes, pourquoi, et ta colère je l'ai vécu aussi, envers dieu, envers le corps médical, là ma colère s'est apaisée et par ricochet moi aussi. Même si je ne suis pas d'accord avec dieu, il n'avait pas le droit de me le prendre comme il m'a sait, je ne me sens plus en colère. Pour ma part 15 mois aujourd'hui.
Et j'ai changée aussi, mon chagrin est tellement fort que je ne ressens plus d'empathie, c'est normal d'après la psy. Et ce chagrin me mine, j'en suis totalement épuisée, normal aussi paraît il.
Nicole
97
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Je ne vis pas je survis
« Dernier message par Nicole5951 le 18 Août 2019 à 10:54:03 »
Merci Elisa pour tes mots d'encouragement. C'est vrai que j'ai la chance d'avoir pu fonder une famille avec mon homme, et je peux t'assurer qu'ils sont tous et toutes merveilleux.
Bisous
Nicole
98
Vivre le deuil de son conjoint / Re : veuve a 35 ans
« Dernier message par eglantine 27 le 18 Août 2019 à 10:52:07 »
Bonjour Marguerite 13,
Merci pour votre message la 1er réponse a mon combat... oui je dois me combattre chaque jour pour resté vivante je me dis que Nicolas veut que je continue même si lui n'est plus a mes cotes pas facile  je me sens vidé et impuissante nous avons toujours fais les choses a deux aujourd'hui je suis seule sans mon amour son ma moitié j'en veut au monde entier parfois je suis devenue une personne que je ne connais pas je ne suis plus la meme c'est clair et je me demande si lui aurait voulu que je sois comme ça!!! sauvage oui sauvage je ne supporte plus personne je ne pense qu'a lui qu'a nous que se moment ou il est partis dans mes bras  j'etais jeune je n'aurai pas cru vivre ca de cette manière personne ne mérite de vivre ça je suis en colére même envére dieu  au quel j'ai longtemps cru...
désolé pour votre perte et votre peine je suis de tous coeur avec vous.
99
Discussions Générales / Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Dernier message par qiguan le 18 Août 2019 à 09:01:25 »
Citer
.Je ne veux pas que ce deuil abime ma  vision de la vie.

Je comprends
c'est ce que beaucoup d'endeuillés disent en conversation de groupe, je l'ai entendu et dit.
Mais au moment où ça arrive c'est insupportable et on n'a alors que les refuges des espaces d'endeuillés ... Sauf si là aussi et je l'avais, vécu et raconté en début de deuil là aussi on y trouve des paroles autant inadaptées ... (En groupe de parole, puis par la psy guidant celui-ci etc ... En rencontres, ...etc.) et on le vit très mal.
J'ai au fil des années de deuil compris qu'il y aura toujours de bonnes personnes bienveillantes partout et que l'on peut rencontrer d'autres qui peuvent nous faire penser que l'être humain est désespérant et pas toujours bienveillant quand j'en avais alors parlé sur ce forum il m'a été dit que
 oui rien ne change l'humain que c'est ainsi la vie et on supporte ... Où explose ...
Exemple le Noël après le décès de la maman et donc de Jean où on m'a laissée seule ... Présupposant que je préférerais rester seule, que je n'aurai pas envie d'être invitée ... Ça je l'ai su après avoir explosé ...
 (C'était des proches très pratiquants catholiques de tous les côtés concernés).
C'est là que mon chien (à présent mort) m'avait tant aidée ...
Prenez soin de vous affectueusement
100
Vivre le deuil de son conjoint / Re : boite à outils
« Dernier message par qiguan le 18 Août 2019 à 08:25:10 »
Méditation Christophe André
https://www.franceinter.fr/emissions/prendre-le-temps-de-mediter
Dérouler
Il y en a une sur les émotions
Pages: 1 ... 8 9 [10]