Messages récents

Pages: 1 ... 3 4 [5] 6 7 ... 10
41
Discussions Générales / Re : Hors sujet oui mais interpellant ...
« Dernier message par yvgpqpg4 le Hier à 15:12:23 »
Je lirai ce sujet à tête reposée, moi aussi cette histoire à refait surface des souvenirs flous, sous le choc je me souviens à peine de ce que nous ont dit les médecins et je sais que la maman de mon compagnon c'est pareil elle se sent coupable d'avoir accepté qu'on le debranche.... Elle se sent coupable de l'avoir tué. J'ai encore beaucoup de choses à démêler dans ma tête et pouvoir mettre les choses au clair sur ce qu'il s'est passé. D'ailleurs je recherche de l'aide sur comment savoir ce qu'il s'est passé ? Son état arrivé à l'hôpital, les examens et comptes rendus pratiqués etc etc. Merci de votre aide.
42
Après le suicide d’un proche / Re : mon amour
« Dernier message par Mircea le Hier à 14:55:35 »
Merci pour vos doux messages Bmylove, Mike, Biche.
C’est toujours réconfortant de savoir que l’on a pu apporter un peu d’aide.

Pour l’auto-censure, c’est justement pour l’éviter….
Constat aussi de ce qui est possible et ce qui ne l’est pas ici avec, entre autre, les limites du virtuel, le fait que, avec nos deuils, nous soyons tous et toutes à vif etc ...

Même si enlever les premiers posts n’était pas très facile, c’était en même temps un soulagement d’avoir compris ce dont j’avais besoin et d’avoir trouvé une autre solution. (ça faisait quelques mois que je me questionnais)

 C’est donc plutôt du positif pour moi  :) et ça n’empêche pas de continuer ici, de façon différente …

Pas trop de culpabilité non plus : contrairement à certains deuils, « beaucoup » amoureux endeuillés par le suicide ont écrit (tout compte fait j’avais peu écrit).
Et nombreux files sont riches, très riches. Je ne peux tous les citer mais je pense aux vôtres Mike et Bmylove, à tous vos échanges sur la colère et la culpabilité, à celui d’Emi qui évoque aussi sa grossesse, ses jeunes enfants …. ils sont et seront aidants pour malheureusement d’autres ...

Par chez moi, beaucoup disent que la forêt est magique …. ça doit être un peu vrai si, même à distance, elle a pu vous transmettre un peu de rêve ….  :)

Prenez bien soin de vous, avec douceur, comme vos Amours le souhaiteraient, le feraient.

Catherine
43
Vivre le deuil de son conjoint / Re : 3 ans et toujours perdu
« Dernier message par yvgpqpg4 le Hier à 14:51:38 »
Même ressenti. L'impression que l'on arrive plus à vivre tout simplement. Faire une chose banale comme aller prendre un café en terrasse je me l'interdit je ne comprends pas pourquoi. Se bouger, on en trouve pas la force. Moi j'ai décidé de lâcher prise, de ne plus lutter contre tout cela, si je n'en ai pas envie je ne fais pas. Par contre je croise les doigts pour que à l'avenir tout cela se délite et que la force de vivre des toutes petites choses banales reviennent.  Mais à t' entendre sur ta durée il semble que si on ne se met pas un coup de pied aux fesses rien ne change ? C'est cette question que je me pose souvent en ce moment, est on acteur pour sortir un peu du deuil ou alors faut il juste attendre ?  Pour ton moniteur de moto tu aurais dû lui répondre je suis en deuil du coup j'ai du mal à me concentrer, appartient à lui d'en faire ce qu'il en veut. Osé t'exprimer.
44
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Affronter les souvenirs
« Dernier message par BL62 le Hier à 14:10:21 »
David
Je viens de découvrir ton fil et j'ai juste eut l'impression que tu parlais de moi .
Cela fait 1339 jours , 3 ans 8 mois et 1 jour , que l'amour de ma vie est partie .Tu parles de péruque , il est donc quasi sur que ton aimée est elle aussi partie a cause du "crabe" , cette saloperie qui décide un jour de se reveiller et d'emporter de si belles personnes. Alors que tant d'autres sont encore la , on ne sait pourquoi .
Personnellement, tout ce qui est d'elle est encore avec moi , vetements, sacs a main (avec tout ce que l'on peut trouver dans le sac d'une femme :) ).
Mais aussi sa pérruque , la deuxième etant partie avec elle , ses bandeaux , son dossier medical etc......
Et je ne peux m'en séparer car , c'est pour moi a nouveau la voir partir . Et je n'en ai pas la force .

Comme toi, depuis ce maudit 23 septembre 2015 a 09H21 (elle serait partie 40 minutes plus tot, mais je ne l'ai pas vu) ,
je suis comme un Zombie , une enveloppe exterieure , mais MORT a l'interieur .

La communication avec ses enfants est très difficile, car oui on a peur de leurs faire mal, mais aussi de nous faire mal .
Ma fille ,agées de 19 ans a l'époque a fuit la maison , c'est reconstruite seule . Nous avons maintenant renoué contact , on se voit dès qu'on le peut malgré la distance , mais parler de maman , c'est exclu .

Mon fils , 15 ans ce jour fatidique , c'est muré dans l'oublie. Je l'ai tres vite fait suivre par une psy car le dialogue avec moi etait compliqué .

Il a aujourd'hui une colère immense qu'il ne peut reporter sur quelqu'un , car a qui la faute si sa maman a eut un cancer du sein . A qui la faute si d'autres s'en sortent et pas elle .

Alors je lui parle regulierement de nos bons moments ensemble , de sa maman, la plus merveilleuse des mamans , une femme extraordinaire . J'espere qu'avec le temps , la peine et la colère s'éstomperont .

Moi, je me leve , je vais au boulot , je me couche . Et c'est tout .
Ah si , sur les conseils et le soutiens de tous ici, je consulte depuis peu une psy specialiste du deuil . On verra .

Affectueusement

Laurent
45
Vivre le deuil de son conjoint / Re : 3 ans et toujours perdu
« Dernier message par BL62 le Hier à 13:40:41 »
Bonjour a vous toutes et tous .

Il m'a fallu 3 ans et demi pour me convaincre que je devais un peu penser a moi . Egoistement a moi .
J'ai consacré chaque jour depuis son départ pour mes enfants et pour honorer sa mémoire , sa présence fut'elle que sur des photos et autres souvenirs .
Je me suis jeté sur un objectif , la moto . Un reve de jeunesse , un moyen de m'évader , seul . Et ce reve m'est interdit car je n'y arrive pas. A chaque présentation a l'examen, le stresse , les idées qui s'embrouillent, la pensée que ma Betty ne doit pas être d'accord avec ça , et c'est l'echec .

Je ne sais plus quoi penser, je ne sais plus ou est ma place . Peut être dois'je juste survivre pour mes enfants, sans droit a un moment de paix .

Demain, mon fils s'en va passer le week end avec sa copine, je vais donc Encore rester seul , a attendre .

C'est donc tout ce dont nous avons droit , nous les endeuillés . Porter notre croix en silence, sans déranger . Et attendre .

J'ai le sentiment qu'a chaque fois qu'une petite éclaircie s'annonce, elle disparait aussitot pour faire place à un énorme nuage .

Avoir un tout petit moment de joie nous demande une telle energie . Energie qu'il est de plus en plus difficile a avoir , et qui s'efface tel un rêve .

Mon moniteur moto m'a demandé ce que j'avais dans la tête pour ne pas réussir a l'examen ce que je fais parfaitement en leçon.
Sil savait a quel point c'est le bordel a l'interieur .

Ma psy pourra peut etre reussir a y faire le ménage .

Si seulement tu étais la , tu me dirais quoi faire , quoi penser . Tu me dirais surement de me secouer , mais avec quelle force . Elle est absente pour le moment .

Afféctueusement

Laurent

46
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Des flots de larmes
« Dernier message par malome le Hier à 13:00:09 »
Boutchou

Nous sommes là à l'écoute du chagrin des un(es) et des autres , parfois l'un(e) va un peu mieux alors qu'un(e)s'écroule un moment ou quelques jours , ce forum est une chaîne d'amitié dans la douleur ce n'est pas miraculeux , mais je (nous) sommes avec toi par la pensée , car tu le sais tout le monde ici connais la douleur du coeur , les larmes et tout ce qui nous manque pour faire notre bonheur , avec toute ma tendresse
Amitiés et douceur à toi
47
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Perdre son conjoint jeune (24 ans)
« Dernier message par malome le Hier à 12:52:42 »
waraléna

Tu as bien raison de profiter du soutien précieux que tu as autour de toi , l'épreuve est déjà bien difficile à affronter , ce drame qui fait voler toute notre vie en éclats , avec ce qui ne sera jamais plus .... Juste les souvenirs
tes nuits c'est normal qu'elles soient agitées , ton drame est bien récent
je te cite: Désormais je m'interroge beaucoup sur la façon dont je vais réagir ces prochaines semaines et ces prochains mois ne cherches pas à voir si loin nous faisons au jour le jour , avec des moments plus difficiles que d'autres qu'il faut affronter au fur et à mesure , puis des moments plus calmes , dis-toi bien que tes  différents ressentis sont normaux , tu reviens quand tu veux  ici  nous dire tes mieux , tes moins biens
Amitiés et douceur à toi
48
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Des flots de larmes
« Dernier message par Nicole5951 le Hier à 12:48:21 »
Boutchou, tu ne m'as pas attristée, je suis dans le même état d'esprit que toi.
Toute mon amitié et mon affection
Nicole
49
Vivre le deuil de son conjoint / Re : parti dans les bois
« Dernier message par malome le Hier à 12:40:16 »
Ce matin j'ai enclenchée la marche arrière , journée commencée difficilement  tel un tsunami qui  arrive  sans prévenir , pourtant  au réveil cela allait à croire  qu' à l'horizontal les larmes sont en ordre , mais à la vertical c'est la débandade ou je ne  contrôle plus rien  (quand cela arrive)  tant de choses de toi mon amour me manque  ce qui faisait notre bonheur journalier et maintenant affronter chaque journée seule 

Amitiés et douceur à vous toutes et tous

https://www.youtube.com/watch?v=kvnQ78Hfs9Q


https://www.youtube.com/watch?v=2sjD-3L5Ecg

50
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Des flots de larmes
« Dernier message par Boutchou le Hier à 12:34:28 »
Chers amis  du forum ...
 Je rejoins ces interrogations que beaucoup d'entre vous expriment ....compter  , ne pas compter ,les jours ,les mois ,les années .....nécessaire à notre survie  ,ou pas , nécessaire à ce  mieux dont  on nous parle , la lumière au bout du tunnel ......comme cette question que m'a posée mon médecin  < A quoi verrez vous un matin que vous allez mieux ? >
c'est  quoi  "mieux "au milieu de notre souffrance ? mieux de quoi ? mieux  d avoir perdu le fil de nos vies  , d'être en manque permanent de cet amour  qui nous a enveloppé , guidé , rassuré ,apaisé ,  ? mieux  pour regarder le monde tourner,? sourire ...??
Mais je ne peux aller mieux car je ne veux pas de cette vie sans lui , je ne la conçois pas , ,elle n est que souffrance , meme le ciel n est plus aussi bleu....
Alors oui compter ?  Mais les chiffres vont vers l infini ...rien ne s arrête dans l'univers ...

 Le chagrin ne me laisse pas beaucoup de  Répit en ce moment .. La marée de chagrin revient , lancinante ..sourde ...
Ce que j'arrivais à assumer à peu près ...rien ne va plus
Ce matin je suis allée chercher un outil  ,dans le garage  ou je vais Poutant plusieurs par jour ... ,"son" garage  j ai fouille dans son établi , son bazar très bien organisé ...
Je n' ai pas pu .... La gorge serrée , le ventre noué , je pleure toujours depuis tout à l heure ...
C est pour cela que je me suis tournée vers vous frères et sœurs d chagrin

Désolée si je vous attristé et n aide pas à apaiser votre chagrin ..

Boutchou
Pages: 1 ... 3 4 [5] 6 7 ... 10