Messages récents

Pages: 1 ... 6 7 [8] 9 10
71
Vivre le deuil de son conjoint / Re : depuis le 23 avril 2014
« Dernier message par biche07 le 16 Juillet 2019 à 11:20:57 »
chere Qiguan.....que je te comprends ..ce soutient inestimable ..les regards et les léchages généreux quand on va mal...il savent notre douleur, la sente si bien , ils  sont des éponges à sentiments à notre secours...je t'embrasse fort. biche.
72
Vivre le deuil de son conjoint / Re : depuis le 23 avril 2014
« Dernier message par AS67 le 16 Juillet 2019 à 11:10:33 »
Douces pensées qiguan.
73
Vivre le deuil de son conjoint / Re : parti dans les bois
« Dernier message par malome le 16 Juillet 2019 à 10:57:01 »
Comme promis je vous mets le lien du livre qui m'interpelle et m'aide en ce moment

https://www.inrees.com/Livres/Apres-la-mort-qu-est-ce-qui-m-attend/


Prenez soin de vous

Amitiés et douceur
74
Vivre le deuil de son conjoint / Re : depuis le 23 avril 2014
« Dernier message par katrinap le 16 Juillet 2019 à 10:09:37 »
une pensée tendre pour toi quiguan  c'est toujours difficile de perdre son fidèle compagnon celui qui a accompagné les doux moments avec ton jean, ceux avec ta maman, celui qui aime inconditionnellement son maitre ou sa maitresse
je suis de tout coeur avec toi
katrin
75
Vivre le deuil de son conjoint / Re : depuis le 23 avril 2014
« Dernier message par qiguan le 16 Juillet 2019 à 09:56:33 »
celui qui a accompagné plus de 5 ans mon deuil de Jean et presque 3 ans celui de maman, qui m'a tant aidé :
Bill mon vieux toutou que je craignais tant de perdre avec ses tumeurs à la bouche
C'est fini métastases nodules au foie il part définitivement rejoindre Jean et maman ...
Pas réveillé après intervention en urgence cancer de la rate.
Hospitalisation d'urgence hier soir ...
nuit difficile pour moi
C'est dur je suis aujourd'hui avec l'ainée de mes petites filles

mon cheminement à revivre les accompagnements ces derniers temps comme pour Jean m'a éprouvé par le remake émotionnel ...
là ce sera faire face au vide de la maison
déconstruire les aménagements maison de retraite pour chien souffrant que j'avais faits depuis 2 ans dedans ...

évacuer des choses etc
les congés sans lui ...
 ... Amitiés
76
Être un parent en deuil / Re : Ma fille
« Dernier message par résilience et silence le 16 Juillet 2019 à 09:25:39 »
Merci Anic des souhaits de courage que tu adresses à notre grande communauté du deuil. Nous sommes nombreu(x)ses à avoir éprouvé cette perte du goût de vivre, cet abandon familial, cette lutte d'un quotidien rendu si vide de sens. Mes enfants vivants n'évoquent pas non plus leur soeur décédée mais je pense que c'est en partie leur façon d'activer en nous les forces vives qu'il nous reste, en-deça de leur propre douleur, de leur propre cheminement. Face à Méduse, qui peut l'approcher de face sinon en miroir? J'ai la conviction que c'est dans cet espace qu'il nous faut être tout en acceptant qu'un jour, Méduse nous transforma en désolation de pierre...ré-apprendre à rester ouvert tant à nos enfants défunts qu'à nos enfants vivants demande tant d'énergie, de force intérieure. Je te prie de recevoir ces mots, simples et sincères, ainsi que mon respect pour ton propre courage.
Pascal.
77
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Vivre ou ?
« Dernier message par Nicole5951 le 16 Juillet 2019 à 09:25:00 »
"Je fais aller" , et ça coupe court, les personnes n'insiste t pas, ils ne veulent, ne peuvent pas entendre et je continu mon chemin tranquille.
Nicole
78
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Re : Je ne vis pas je survis
« Dernier message par Nicole5951 le 16 Juillet 2019 à 09:22:26 »
Toi aussi prend soin de toi, oui ils sont dans nos coeurs, autour de nous et ils nous aiment toujours.
Mais nous, on reste, on est seule ou seul dans cette nouvelle vie.
Comment comprendre tous ces pourquoi.
Bon courage et amitiés
Tout à fait goldy, nous sommes seul seule, en tous cas c'est l'impression que nous avons car les enfants doivent aussi être dans le même questionnement., eux qui sont devenus orphelins d'un papa qu'ils aiment tant.
Affectueusement
Nicole
79
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Re : Je ne vis pas je survis
« Dernier message par Nicole5951 le 16 Juillet 2019 à 09:18:02 »
Bonsoir Nicole,
Tu dis ne rien comprendre à ce que tu vis.... oui c'est sur on n'y comprend rien..... une heure ca va puis tout à coup gros blues et puis la vie reprend le dessus.
De ne rien comprendre c'est frustrant , et en même temps ses sentiments qui nous bousculent sont tellement nouveaux pour nous que c'est normal de ne rien y comprendre.
On va apprendre à vivre avec parait il!
Trendres pensées.

AS, ces questions sont omniprésentes, et toujours sans réponses, c'est frustrant, oui, et fatiguant aussi. Le cerveau toujours en fonction questions. J'espère qu'aujourd'hui je ne vais pas encore passer mon temps à dormir.
Apprendre à vivre avec, non, là je n'y crois pas, je survis en attendant de le rejoindre.
Affectueusement
Nicole
80
relire tout ce fil est un premier conseil
également voir en psychothérapie le pourquoi d'un tel "besoin" d'être aimé dépendance ...
au lieu de simple envie

comment dissocier sexe et affectif ???

prends soin de toi
Pages: 1 ... 6 7 [8] 9 10