Messages récents

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10
21
Bonsoir Eva
Petit passage nocturne
Rude répétition que tu viens de traverser...
Douces pensées pour toi
22
Être un parent en deuil / Re : Les amis ...
« Dernier message par kompong speu le Hier à 03:15:41 »
Merci a toi pour cet éclairage...
J'ai perdu tellement d'amis que je ne les compte plus un déménagement longue distance pour compléter le chagrin plus d'énergie pour maintenir le lien.....
Peine démultiplie en kaléidoscope
23
Être un parent en deuil / Re : sam mon fils
« Dernier message par kompong speu le Hier à 03:07:03 »
Salut mon fils
SAM sans accident mortel tu parles d'un staff Souci   enfin heureusement ta sœur est sauve
Je broie du noir dans la nuit noire !!!une phrase virevolte dans ma tête "il est mort , il est mort...."
Le désespoir lancinant des nuits d'insomnie impossible de m'endormir j'ai du vider la cafetière sans m'en rappellera moi qui n'en boit plus, une amnésie bienfaisante viendrait elle me tenir compagnie?
Bisous maman
24
Je ne suis pas seule...
mais je me sens parfois seule.
j'ai besoin de solitude mais pas d'isolement.
Je ne rumine plus,
le chagrin est en toile de fond
tout le temps
mais je peux m'en abstraire
pour vaquer  à mes occupations,
il m’habite tellement
qu'il fait désormais partie de mon être même.
25
De mon papa, je n'ai que très peu de choses, ma maman a jeté pas mal de ses affaires. J'ai pu retrouver une médaille (de guerre visiblement ? Je n'ai jamais pu lui poser la question), un char qu'il mettait en décoration dans le salon, une voiture en jouet avec laquelle nous jouions quand j'étais petite, et je porte tous les jours un pendentif en forme de coeur qui s'ouvre et où j'ai mis dedans une photo de lui et moi et un bout de pellicule de photo où il y a ma maman, mon papa, mon frère et moi, à l'époque où nous étions encore tous ensembles.
26
Bonsoir à tous, et désolée de m'être absentée depuis mon premier message, c'était un peu compliqué de revenir ici.
D'abord, merci sincèrement à tous pour vos messages qui mon font réellement chaud au coeur. Ça fait du bien de ne pas se sentir seul(e). Merci d'être là, vraiment.

Cela fait une semaine que je n'ai pas vu ma grand-mère, ma maman ne veut pas aller la voir parce qu'elle ne veut pas la voir dans cet état-là (elle empire de jour en jour).. Le truc c'est que j'aimerai dire tant de choses mais je n'ose pas. Lundi, comme c'est férié, ma mère a dit qu'on irait voir mon grand-père (qui vit seul du coup dans l'appartement... avec les affaires de ma mamie...) et on va manger avec lui. Je ressens énormément de peine pour lui, il n'avait que ma mamie dans sa vie, même pour la mort de sa mère à lui il n'a pas pleuré (il n'aimait pas sa mère) alors que samedi dernier il s'est effondré "en public" (devant ma mère, ma cousine et moi) et c'était la première fois que je le voyais comme ça, d'habitude il ne dit rien, il fait des blagues que j'ai peur de ne plus entendre tellement sa peine doit être immense, il me fait tellement de la peine, et pourtant je n'arrive pas à lui dire combien je l'aime tant. J'ai peur pour lundi, j'ai peur qu'il se remette à pleurer parce que ma mère va pleurer et moi avec. Retourner dans l'appartement de mes grands parents sans voir ma grand mère ça va me rendre si triste... Son odeur, ses affaires... Mon papy va vivre seul maintenant.. Ne plus la voir ça me rend si triste.
Mais il y a quelque chose que je ne comprend pas, et j'ai aussi ressenti ça quand ma mère venait de nous annoncer que mon papa était décédé, il y a sept ans, c'est que je ne ressens pas de tristesse. Alors bien sûr, là ce soir je suis très triste et je pleure parce que j'en parle avec vous, mais le reste des jours, je ne ressens rien. Je me rappelle que mon frère avait directement pleuré quand on appris pour mon papa, moi je n'ai rien fait, je n'ai pleuré que plusieurs jours après.. Et là c'est pareil. Toute cette semaine je me sentais même "normale", quand je pensais à ma mamie j'étais triste mais je crois que je ne réalise pas qu'elle est en train de mourir et que je ne la reverrai plus. J'y crois pas.. Et de ce fait, j'ai peur que ma mère croit que je ne l'aimais pas : la semaine dernière, à la maison de convalescence, c'est mon papy et ma maman qui ont pleuré, ma cousine était très peinée et ça se voyait, et moi je ne faisais et disais rien. J'ai l'impression de ne rien ressentir, de ne pas avoir encore compris tout cela. Est-ce une étape normale ?
Aussi, le fait que mon frère ne soit pas là, avec nous, est très dur pour moi. Je lui ai annoncé la nouvelle l'autre jour et depuis il ne m'a renvoyé un message que pour une banalité. Je veux dire, il ne m'a pas demandé comment maman allait, comment moi j'allais, comment mon papy allait.. Je suis toute seule avec ma maman à la maison et c'est dur... J'ai entendu mon papy pleurer ce soir quand il téléphonait à ma mère, ils parlaient des papiers pour la banque après le décès, des choses comme ça... Et quand c'était mon papa qui est décédé, mon frère était encore là et même si on en parlait jamais, il était là physiquement.
J'ai vu ma meilleure amie deux fois depuis samedi,  et je n'ai réussi à lui en parler que très peu, pourtant j'aimerai dire tout ce que je vous dis là mais je sais pas, je suis bloquée.. Pourtant j'aimerai tant me confier. J'ai retrouvé des photos ce soir de ma grand mère et nous tous... j'avais pour projet d'offrir un album-photo avec toutes nos photos à mes grands-parents mais malheureusement je ne peux plus...


@Eric38 : Merci beaucoup pour votre message. Je suis sincèrement désolée pour votre femme, vraiment. Je compatis à votre douleur également, je ne peux qu'imaginer. Je ne pense pas être assez forte pour voir ma grand mère dans cet état, et ma mère également puisqu'elle refuse qu'on aille la voir.. Je sais que mon grand père sera là pour elle.. J'ai averti mon frère de la situation, j'ai eu du mal mais c'est fait.
Merci beaucoup, votre message m'aide.

@qiguan : Merci beaucoup pour votre message. Je ne sais pas si j'aurai la force et le courage de reparler de mon papa.. Cela fait 7 ans, et en 7 ans on en a jamais reparlé, j'aurai aimé d'ailleurs aller me recueillir sur sa tombe mais je n'ai pas la force.. De le faire seule.. Ma maman n'a pas réellement d'amies, juste des sortes de collègues qu'elle voit quand elle sort (elle garde des enfants à domicile et sort tous les matins au jardin et là-bas il y a aussi des autres nounous, et elles se connaissent bien) mais je ne peux pas les contacter et elles ne sont pas réellement proches de ma mère.. Il y a juste (de ce que je sais) notre voisine à qui ma mère a dit pour ma grand-mère et la voisine, étant assez croyante, a dit qu'elle allait prier pour nous..
Merci beaucoup. Je pense que ce forum m'aidera à faire mon deuil plus rapidement que pour celui de mon père. Merci.

@Mononoké : Merci beaucoup pour votre message. Je me sens si impuissante. Je suis la plus jeune de ma famille, et j'aimerai tant comme mon frère et ma cousine partir de la maison, parce que parfois j'aimerai bien être seule, mais je sais que ce sera très difficile le jour où je partirai de la maison parce que ma mère sera désormais toute seule.. Et étant donné qu'on est devenues assez proches depuis la mort de mon papa, la laisser seule comme ça, ça sera difficile..
Oui j'habite dans une grande ville. Merci pour votre suggestion, je vais voir ça sur internet.
Merci beaucoup pour votre message, il me fait du bien, réellement.
27
Être un parent en deuil / Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Dernier message par Kiné le 19 Mai 2018 à 23:26:23 »
Êtes-vous seule à ruminer votre chagrin ou vous êtes entourée aujourd’hui ?
Je vous embrasse bien fort Eva Luna... ❤️
28
Être un parent en deuil / Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Dernier message par souci le 19 Mai 2018 à 22:49:31 »
    ...

   Parler d' Eux, briser le silence

   Mémoire vive et conquérante

   ...

   Amicalement, solidairement, M.
   
29
Être un parent en deuil / Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Dernier message par Eva Luna le 19 Mai 2018 à 22:43:10 »
La rencontre dernière du groupe d'entraide de parents endeuillés était sur le cimetière,la tombe, les coins de recueillement...chacun a pu raconter son expérience...ses choix...ses questions...
La fois d'avant c'était sur les affaires et objets des enfants morts, on en fait quoi?
La prochaine fois sera sur la culpabilité...ou plutôt le sentiment de culpabilité parceque nous ne sommes coupables de rien...
30
Discussions Générales / Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Dernier message par souci le 19 Mai 2018 à 21:57:54 »

    C'est peut-être au "petit monastère"
    que mon petit Plume vagabonde parfois ...
    Entre blancheur de l'absence et transparence de l'essentiel,
    moments de paix aux cœurs torturés ...
    amicalement, solidairement, M.

   
Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10