Messages récents

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10
21
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Deuil d'un amour illégitime
« Dernier message par qiguan le Aujourd'hui à 16:44:31 »
Marguerite
ton témoignage est particulièrement précieux sur cette vision du temps passé avec les aimé(e)s.
Toi qui a vécu avec un mari quelques dizaines d'années, puis en remettant la tête un peu hors de l'eau après son décès, avait entrevu l'espoir de profiter de partager la vie avec une âme soeur, celle ci est passée dans l'au delà ... te laissant anéantie !
Cette tante qui a eu le privilège de vivre avec son âme soeur 70 ans ... avec qui tu peux partager la douleur du manque ! ...
et compatir ...
affectueusement pour toi et elle
22
Vivre le deuil de son conjoint / Re : parti dans les bois
« Dernier message par malome le Aujourd'hui à 15:54:43 »
j'ai pris un peu l'air dans mon mouchoir de poche (jardinet) profitez du soleil entre deux nuages , une de mes filles est passée , nous avons parlé de quoi , hé oui quoiqu'on veuille en penser  de vacances et pont qui arrive , ha ben oui le temps passe , et mon chagrin à moi j'en fait quoi , je fait un trou dans mon petit jardin , je le mets dans une boîte et beaucoup de terre pardessus , je sens que l'été va être un nouveau cap avec des difficultés supplémentaires , elles m'ont beaucoup portées ,elles ont le droit de souffler , mais moi ces projets là je suis à coté , je resterais avec Miss Solitude un peu plus , dois-je vous dire ma fille partie les larmes étaient là une fois de plus , qu'importe maman va gérer
Amitiés et douceur à vous toutes et tous
23
Être un parent en deuil / Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Dernier message par Bmylove le Aujourd'hui à 14:04:31 »
Très humblement, je veux juste te dire à quel point tes messages me touchent.
Je pense à toi, à ta famille, à ta chère fille partie trop tôt.
Sèche et vide, mais présente au monde.
Affectueusement.
24
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Des flots de larmes
« Dernier message par pscar13 le Aujourd'hui à 12:24:15 »
Boutchou,

Je lis tes mots, je n'ai plus de mots,.
C'est vrai que c'est difficile de se souvenir de ces dates, surtout quand c'est la première fois sans lui.
C'est joli cette idée de s'être arrêté à 50 ans, ça a aussi une signification pour moi.
J'avais repris sur mon fil ce que j'écrivais à David34 sur mes souvenirs cette nuit mais je l'ai enlevé, je n'arrive plus à partager librement mes émotions, il y a quelque chose de cassé.
Je suis toujours là pour te lire.
Tendresse et douceur.
25
Vivre le deuil de son conjoint / Re : parti dans les bois
« Dernier message par Boutchou le Aujourd'hui à 11:44:04 »
Malome
Merci pour ton message ce matin
Nous partageons tant de souffrances sur. Ce chemin...
Amitiés
Je t'embrasse
26
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Je ne vis pas je survis
« Dernier message par Boutchou le Aujourd'hui à 11:41:27 »
Merci Nicole
Je sais que tu comprends
Je sais que nous vivons les mêmes douleurs
Amitiés
Boutchou
27
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Des flots de larmes
« Dernier message par malome le Aujourd'hui à 11:13:18 »
Boutchou

Une partie de ce que tu exprimes , je le ressens aussi , te dire combien je comprends et partage cette douleur ,Miss solitude fait partie de notre quotidien entre deux visites , Combien ces dates ne sont plus nos amies
Tu as encore le droit de pleurer ,il n'y a pas de date de péremption , c'est une chose intarissable
Prends soin de toi malgré ton immense chagrin
Amitiés et douceur à toi
28
Vivre le deuil de son conjoint / Re : J’ai perdu l’amour de ma vie à 27 ans
« Dernier message par malome le Aujourd'hui à 11:06:58 »
bonjour Maxel

je te l'ai écrit hier tu es entrée sur un chemin que tu n'as pas choisi , un chemin étroit , long , ardu , comme nous le Manque , la solitude , c'est normal que que tu ne te souviennes  pas de tout , rassures-toi tu ne tombes pas dans une sorte de folie, non tu es dans une douleur immense, intolérable auquel il te faut faire face heure après heure , puis jour après jour , quand on perd l'être aimé quelque soit la façon c'est une amputation d'une partie de nous , notre vie ne sera plus jamais la même .
As-tu quelqu'un  (parents ou autre) près de toi pour ces moments difficiles.
Ici tu passes tout autant que tu veux lire les autres , exprimer ta douleur avec tes mots à toi , tu seras lu
Pour t'aider à comprendre tous tes ressentis je te joins un lien , quand tu auras le courage ou le temps (une heure environ) il a aussi écrit un livre qui est bien expliqué et qui aide ( vivre le deuil au jour le jour)
Écoute et lis Dr Fauré :
conférence intégrale
https://www.youtube.com/watch?v=aIuL7GTSnXM&feature=youtu.be

J'aimerai pouvoir soulager plus ta douleur , je ne peux te dire que je  comprends et partage même si c'est que virtuellement , prends soin de toi
Amitiés et douceur à toi
29
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Deuil d'un amour illégitime
« Dernier message par malome le Aujourd'hui à 10:41:42 »
bonjour Marguerite

Ce qui prouve bien qu'il n'y a pas d'âge pour la douleur de la séparation de deux êtres qui s'aiment , 70 ans d'amour est un trésor mais dans la douleur extrême présente ça ne console pas , jusqu'à maintenant elle avait l'air d'aller à peu prés bien , mais son coeur est aussi blessé que le nôtre et elle a craquée ,c'est une dame super courageuse , courage à vous deux ,
Amitiés et douceur à vous deux
30
Vivre le deuil de son conjoint / Un amour de plus de 70 ans
« Dernier message par marguerite13 le Aujourd'hui à 10:05:44 »
Bonjour à tous,
je ne vais pas vous parler de moi mais de ma tante bien-aimée qui vient de m'appeler. Elle a 92 ans et vient de perdre son mari, il y a 2 mois. Ils auraient bientôt fêté 70 ans de mariage, record exceptionnel bien sûr.
Elle allait à peu près bien jusque-là et hier s'est mise à pleurer sans pouvoir s'arrêter. La réalité de la perte d'un amour de plus de 70 ans avec la période avant le mariage. Vous imaginez.
La chute est venue après deux mois et est terrible
Elle va moins mal aujourd'hui qu'hier et j'espère qu'elle va se reprendre.
Elle avait passé 2 ans 1/2 en EHPAD pour s'occuper de l'amour de sa vie et ne pas le quitter. Elle est revenue chez elle 3 h après le décès et se mettait à nettoyer sa maison. C'est une hyperactive comme moi. Etant moins occupée maintenant, le choc se manifeste.
La douleur du deuil est la même à n'importe quel âge et savoir qu'elle a eu la chance et le bonheur de passer 70 ans avec son amour, ne la console pas de son départ même s'il avait près de 96 ans.
Nous nous soutenons l'une l'autre dans toute la mesure du possible. Elle a connu et aimé mon chéri et m'a toujours épaulée.     Bises à ceux qui me liront.
Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10