Auteur Sujet: ses funérailles ont lieu demain  (Lu 6538 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 321
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #75 le: 16 février 2021 à 00:01:36 »

Je suis en manque de lui, de nos corps à corps et pourtant en me concentrant un peu en regardant ses photos, je sens son odeur, le grain de sa peau sous mes doigts, la fermeté de ses muscles. Je suis capable de revivre nos étreintes mais rien ne remplace la réalité du corps de l'être aimé.

C'est une autre réalité de la mort dont personne ne parle ou presque. La sexualité ne s'éteint pas au départ de l'autre. Je sais que certains trouvent des plans C. pour combler le manque, mais je n'en ai aucune envie. C'est de lui dont j'ai envie et de personne d'autre. 


C'est vrai que l'on parle très peu de ça. Le mois dernier, au groupe de parole auquel je participe, une femme a commencé à parler de ce sujet. Elle a immédiatement été interrompue par un homme qui lui a coupé la parole  pour dire je ne sais plus quoi. Il est vrai -et je ne juge pas- qu'il a rapidement trouvé une autre compagne, mais ce n'est pas une raison. L'animatrice n'est pas intervenue et j'étais assez en colère.  J'espère que le sujet reviendra d'une façon ou d'une autre. personnellement, je n'arriverais pas à l'aborder devant un groupe, mais je trouve important que quelqu'un le fasse., s'il ou elle s'en sent capable et qu'on l'écoute jusqu'au bout.
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Stephanie

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 53
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #76 le: 16 février 2021 à 17:34:48 »
sur les thèmes sexualité
dans table des matières j'avais archivé :
contact  intimité sexe
aussi : http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/le-contact/
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/il-me-manque-5035/msg83966/#msg

vivre entre deux mondes est permanent ou dans deux mondes
c'est le statut d'endeuillé ...

reprendre des forces dans les moments d'apaisement pour affronter les répliques du tsunami te sera très aidant ...

bien affectueusement

Merci Qiguan d'être toujours là avec les bonnes ressources.
Ta phrase "vivre entre deux mondes c'est le statut d'endeuillé" m'a fait un électrochoc. Je n'avais pas encore réalisé que c'était ça ma nouvelle réalité et que c'est juste normal.

Hors ligne Stephanie

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 53
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #77 le: 16 février 2021 à 17:48:40 »
Bonsoir Stéphanie,
....
Mais quand je te lis, même si tu en dis très peu, suffit à me faire penser à ce je vis aujourd’hui avec mon aimé… notre communication, nos dialogues intérieurs, ses messages, mes questions, ses réponses, ses « mises en garde » pour me protéger de dangers, son aide quand je la demande… tout cela est troublant, excitant, bouleversant, merveilleux…

Je vais te donner le titre d’un livre mais ne le lis pas tout de suite… attends quelques mois pour faire ta propre expérience et pour ne pas te dire après que tu aurais pu être influencée par ce livre. J’ai lu ce livre 18 mois après le décès, un temps assez long pendant lequel  mon Amour s’est manifesté de différentes facons  et m’a permis de comprendre qu’une forme d’échange se faisait et j’ai été très contente de ne pas l’avoir lu plus tôt … du coup… quelle claque en le lisant et en reconnaissant tant de choses qui j’avais expérimenté avec mon Amour après le décès… je n’étais donc pas la seule à vivre telle chose.   

Le livre s’appelle « L’autre côté  de la vie » l’auteur c’est Philippe Raguenau… pas un excentrique, pas un loufoque… un gars qui avait les pieds bien sur terre… diplômé HEC, résistant de la première heure pendant la guerre il est Compagnon de la Libération, journaliste, président-fondateur de la 2e chaîne de l’ORTF puis directeur des programmes des deux chaînes françaises, puis inspecteur général de l'ORTF… etc etc etc…
Dans ce livre il parle des échanges entre lui et son épouse Catherine Anglade, actrice, réalisatrice et productrice de télévision, avant et surtout …. après le décès de celle-ci.
Garde la référence sous le coude, ne le lis pas tout de suite, attends d’avoir observé assez de choses avant, tu verras, cela vaut le coup de patienter.

Bien à toi
BEBE

Merci Bébé, je sais que toi et moi vivons les mêmes choses. J'ai envie de dire, ceux qui savent...savent ;-)
Je te ferais un MP à ce sujet.

Affectueusement
Stéphanie

Hors ligne Stephanie

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 53
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #78 le: 16 février 2021 à 18:04:33 »
Bonjour Stéphanie,

Je voulais te dire merci, merci pour ton post du 31 janvier.
Quand je te lit j'ai l'impression de m'entendre penser.
 Je n'ai jamais lu ici ou ailleurs un texte qui décrivait parfaitement mon état, mon ressenti.
 De la première à la dernière phrase je m'entends pensée, je n'en reviens pas.

Le jour des funérailles quand tu as écris ton message mon Harold est mort d'une crise cardiaque le 17 novembre enfin le 18 sur l'acte de décès mais moi je sais que c'étais le 17 novembre à 23h30;
Je suis aussi la dernière personne avant son dernier souffle, moi aussi je l'ai réanimé mais je savais que c'était en vain je l'ai vu partir.

J'étais là a chaque instant au funérarium et je ressent ses petites lèvre toutes froide contre les mienne. Mais même ça je donnerais tout pour le retrouver.

Comme toi je le sens auprès de moi à chaque instant et je lui parles beaucoup .

Et enfin moi aussi chaque jour je me pose cette question combien de trimestres vais-je devoir encore affronter seule avant de te rejoindre mon Amour.

Alors je ne sais pas  peut être que nous sommes "connecté" par les dates, par la façon dont sont mort nos amour ou par la façon dont ils influençaient nos vie.

Je n'en sais rien je sais juste que ton message résonne et résonnera toujours en moi.
Je l'ai d'ailleurs enregistré.

Je t'envoi toute ma tendresse et ma douceur et bienveillance en espérant que toi aussi tu sois dans un petit moment d'accalmie moi ca fait deux jours depuis 1 mois je profite avant ce fameux 17;

Tendre pensée <3

Merci Juliette,

Je n'écris que pour moi (en tout cas c'est ce que je pensais jusqu'à ton message), pour vider mon corps et ma tête de toutes ces choses qui si elles y restaient, me rendraient sûrement aigrie à terme. Je ne pensais pas que mes écrits pourraient être utiles à quelqu'un d'autre, mais je suis heureuse que ce soit le cas.

Effectivement il y a beaucoup de similitudes dans ce qui nous est arrivé. Toi et moi avons dû faire face à ce moment fatidique auquel rien ne nous avait préparé. Pas de préavis pour nous. Nous étions en train de vivre tout simplement, dans le bonheur et la joie de l'instant puis et en un millième de seconde, tout bascule.

Le choc, l'obligation de réagir sur l'instant sans réfléchir et puis d'agir via ce put.... de massage cardiaque qui n'a servi à rien.  Et ces images qui restent gravées à jamais, de ce corps tant aimé, inerte, sans vie et qui refroidit tellement vite....

Grâce à la connexion que j'ai avec lui, j'arrive à fonctionner aujourd'hui, mais vivre.... c'est une autre histoire que je vais devoir apprendre à écrire seule désormais.

Stéphanie

Hors ligne Stephanie

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 53
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #79 le: 16 février 2021 à 18:08:16 »

C'est vrai que l'on parle très peu de ça. Le mois dernier, au groupe de parole auquel je participe, une femme a commencé à parler de ce sujet. Elle a immédiatement été interrompue par un homme qui lui a coupé la parole  pour dire je ne sais plus quoi. Il est vrai -et je ne juge pas- qu'il a rapidement trouvé une autre compagne, mais ce n'est pas une raison. L'animatrice n'est pas intervenue et j'étais assez en colère.  J'espère que le sujet reviendra d'une façon ou d'une autre. personnellement, je n'arriverais pas à l'aborder devant un groupe, mais je trouve important que quelqu'un le fasse., s'il ou elle s'en sent capable et qu'on l'écoute jusqu'au bout.

Je n'ose imaginer la peine ressentie par cette femme qui n'a pas pu s'exprimer sur le sujet. C'est un manque de respect total de lui avoir coupé la parole sans la lui redonner ensuite. Je suis énervée rien que de l'imaginer donc j'imagine tout à fait ce que tu as dû ressentir sur l'instant.

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 321
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #80 le: 21 février 2021 à 00:33:07 »
[quote author=Elisa52 link=topic=6660.msg126657#msg126657 date=1613430096

Je n'ose imaginer la peine ressentie par cette femme qui n'a pas pu s'exprimer sur le sujet. C'est un manque de respect total de lui avoir coupé la parole sans la lui redonner ensuite. Je suis énervée rien que de l'imaginer donc j'imagine tout à fait ce que tu as dû ressentir sur l'instant.

Une nouvelle réunion du groupe a eu lieu cette semaine. J'ai parlé avec cette femme pendant le trajet en voiture que nous faisons ensemble. Cette fois l"interrupteur" n'était pas là et elle a pu s'exprimer comme elle le souhaitait. Cela m'a beaucoup touchée.
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Stephanie

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 53
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #81 le: 25 février 2021 à 18:51:15 »
Après plusieurs semaines plutôt "ok", retour en arrière abyssal.

J'ai appris une nouvelle qui aurait dû me remplir de joie s'il avait été encore à mes côtés. Nous l'attendions tellement cette nouvelle....Sauf qu'aujourd'hui je suis seule et que cette nouvelle m'a replongé violemment dans le gouffre. Je ne l'ai pas vu venir...

Cette nouvelle nous ouvrait les portes de notre nouveau projet mais aujourd'hui elle clos ce chapitre de ma vie, avec lui. La vie m'a claqué la porte au nez ce putain de 9 novembre 2020 et elle ne cesse de me le rappeler cruellement.

J'aimerais tellement disparaitre, là maintenant et le rejoindre, pour faire taire la souffrance. Je ne comprends pas ce que je fais encore ici et ce que je vais y faire dans les mois ou années qui me restent à vivre.

Comme lui j'aimerais m'endormir pour ne plus me réveiller. inspirer et ne jamais plus expirer. Et enfin le retrouver, reformer l'union de nos âmes et de nos coeurs pour toujours. J'attends cet instant avec impatience.


Hors ligne Julien

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 84
  • Le forum d'entraide durant un deuil
    • Nordtombe
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #82 le: 26 février 2021 à 08:48:55 »
Bonjour Stéphanie,

J'étais effondré quand l'état de ma grand -mère s'est dégradé fortement. A tel point que l'on attendait plus que la fin.
Je me suis apaisé en l'accompagnant de l'autre côté. Cela n'empêche pas les rechutes mais aujourd'hui elle m'accompagne.
On a des mots pour une peine légère mais les grandes douleurs ne savent que se taire.

https://nordtombe.fr/accompagnement-et-aide-au-deuil

https://www.facebook.com/julien.demeocq

Hors ligne Stephanie

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 53
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #83 le: Hier à 09:56:36 »
J'ai remis le nez dans le livre de Christophe Fauré et j'ai compris....je suis entrée dans la phase de déstructuration.

Comme toujours je suis en avance, n'etant qu'à 4 mois de deuil, mais le doute n'est pas permis.

Je me demande comment je vais survivre durant les mois ou années durant lesquels va durer cette phase. J'ai l'impression d'être au lendemain de son décès, quand la douleur était tellement violente que je pensais mourir moi-même.

J'ai presque ri en relisant la phase 2, celle où survient l'accalmie. Celle où on se dit qu'on ne s'en sort pas si mal au final. Je me suis clairement fait cette réflexion durant les 3 premières semaines de Février. Ca n'allait pas si mal, je me disais que si ça restait comme ça, j'y arriverais.

Et baaaammm!!! Un matin tu te reveilles et tu es comme écrasée par le chagrin et la douleur. Je n'y comprenais plus rien.  Rien n'avait changé et pourtant tout a changé en 1000 fois pire.

Il m'a fallu une semaine pour comprendre que j'étais en train de suivre ce putain de processus de deuil "normal", ce qui expliquait mon état dépressif (qui apparemment n'en a que l'air...pourtant c'est bien imité!).

Page 95 du livre...j'ai compris et j'ai eu envie de mourir à l'idée de vivre aussi mal pendant un temps qui me semble déjà interminable.

Bref, je suis au fond du trou, retour à la case départ - en apparence seulement dit le Doc - les apparences ont pourtant un goût de réalité bien amer.

Dire que je suis sensée vivre,  parler, sourire, interagir avec d'autres humains, tout en étant morte à l'intérieur. A l'instant ça me semble totalement insurmontable.

Qui a dit que l'Univers/Dieu (appelez le comme vous voulez) ne nous donne à vivre, que ce que nous sommes capables de supporter? Je pense qu'il s'est trompé de personne. Une mauvaise manip peut-être ?  Dommage il n'y a pas de retour en arrière possible, je n'ai plus qu'à attendre que ma vie s'écoule pour sortir de "la partie".

Game over.... j'ai hâte
« Modifié: Hier à 10:01:03 par Stephanie »

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 896
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #84 le: Hier à 12:30:39 »
Stéphanie

N'oublie pas nous ne cessons de faire des aller retour entre possible mieux et beaucoup moins bien , peut-être est cela qui nous permets de tenir jour après jour , reprendre un peu de force quand un peu de calme passe .
Pas de recettes miracle , nos ressources insoupçonnées sont au très fond de nous-même, c'est peut-être pour  cela que malgré tout nous sommes capable de supporter , je ne crois qu'il y ai un bug   :-\
Prends soin de toi
Amitiés

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4958
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #85 le: Hier à 13:22:53 »
Stéphanie
oui Malome dit bien les choses
Malgré toi, ton envie que tout cesse, il y a une force que tu ne connais pas, qui se manifeste à certains moments sans que tu le demandes voire malgré ce que tu demandes.
Comment dire le processus de vie s'impose en continuant alors que nos émotions et notre mental demandent à ce que cette douleur cesse.
Moi ce qui m'a permis dans ces moments de traverser c'était
de venir lire les très anciens, moins anciens et de me dire
oui ils ont pu, alors peut être que ce sera pareil pour moi, peut être ... je n’en était pas sûre, je ne l'espérait même pas ...
D'heure en heure pas plus garnir le temps de choses concrètes étaient l'autre manière de traverser
même pas une journée à la fois de moment en moment ...
ce moyen m'a fait exploser
je ne savais plus fonctionner ...
juste le travail ses obligations était une structuration aidante
et brisée intérieurement je savourai les plaisirs qui me venaient de ma fille et sa petite et sa nouvelle grossesse ... mais le plaisir côtoyait la brûlure torturante du manque et cet état dissocié était difficile à vivre
 
La moindre minute de moins mal reprendre des forces juste en la conscientisant

et un "truc" au bout de x temps de sanglots (que je devais repousser dans le temps à cause du travail, de la présence sous mon toit de ma vieille maman handicapée) je me dépliais de ma boule pour me tourner toujours en sanglot vers le haut, le plafond et cette posture aidait à ce que les spasmes diminuent et puis se mettent en pause !

affectueuses pensées de compagnonnage pourrais je dire  ...

"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char