FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Vivre le deuil de son conjoint => Discussion démarrée par: Stephanie le 17 novembre 2020 à 10:33:10

Titre: ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 17 novembre 2020 à 10:33:10
Il s'appelait Sébastien, il avait 44 ans. Il était en bonne santé et rien ne laissait présager ce qui allait se passer ce lundi 9 novembre 2020 à 18h48.

Nous deux, ça a été une fusion dès les 1ères secondes de notre rencontre virtuelle, le 25 mars 2004.

Je vous raconterais une autre fois notre histoire  mais ce qu'il faut en retenir c'est que 17 ans plus tard, nous étions encore plus fous amoureux qu'à nos débuts.

Nos 4 enfants aujourd'hui jeunes adultes (2 chacun qui se sont mutuellement adoptés  comme frères et sœur dès le départ) nous disaient toujours en riant : "vous êtes pires que des ados à toujours vous embrasser et à vous toucher non stop".

Depuis 2 ans, nous avions changé de vie, parce que nous avions conscience qu'elle peut être courte. Il avait quitté son emploi à la SNCF après 20 ans. Mon activité indépendante nous permettait de bien vivre sans qu'il n'ait besoin de travailler (les gens autour de nous jasaient, mais nous n'en avons jamais rien eu à faire).

Les 2 dernières années nous les avons passées au Portugal d'abord puis dans le Sud Ouest de la France. Il s'est découvert un talent pour la peinture, il pechait, nous nous aimions. La vie était fabuleuse. Nous étions libres et sans attaches.

En début d'année il a eu envie de réaliser son rêve d'enfant : conduire un camion. Il a donc passé son permis poids lourd, qu'il a brillamment obtenu.

Depuis 2 semaines, il passait la dernière certification nécessaire. Lundi 9 novembre, il a conduit pendant 3 heures. Il est rentré à 13h30 le sourire aux lèvres. Je lui ai ouvert la porte.

Il m'a prise dans ses bras, a tiré sur mes 2 tresses en me disant que j'étais sa Pocahontas sexy. Nous nous sommes embrassés longuement, enlacés comme nous aimions le faire. Nous avions en permanence besoin de sentir l'odeur de l'autre, de nous toucher.

Nous avons un peu parlé, je suis monté à mon bureau à l'étage pour travailler. Je lui ai demandé de monter pour parler d'un document pour son permis. La encore nous nous sommes embrassés, taquinés et dit des mots d'amour.

Il est redescendu pour passer l'après-midi au salon, comme toujours. Nous nous sommes encore envoyé 3 audios. Son dernier messsage dit :"aller je te laisse travailler  mon amour, je t'aime fort, à tout à l'heure ".

Je sais qu'il a mangé (j'ai vu son assiette dans l'évier), il s'est allongé sur son canapé, a posé ses lunettes pour faire la sieste. Il avait sa cigarette à la main, posée sur le cendrier.

C'est comme cela que je l'ai trouvé 3h plus tard. A la seconde où je l'ai vu, j'ai su que c'était terminé, qu'il ne reviendrait pas. Au bout du fil, les pompiers m'ont soutenu pendant 30 mn, jusqu'à ce que les secours arrivent. Je savais que le massage cardiaque que je lui prodiguais ne servait à rien, mais j'ai fait ce qu'on me disait. 30 mn d'enfer, à le regarder inerte, à sentir sa peau se refroidir.

Et puis l'armada est arrivée et ils l'ont déclaré mort à 18h40.
Ma vie s'est arrêté net.

Il a fallu ensuite appeler nos 4 enfants. Un par un, leur annoncer l'impensable. Mon coup de fil les a atomisé, les uns après les autres. J'ai cru ne pas y arriver...entendre leurs cris de douleurs, 4 fois de suite...

J'ai pu rester seule avec lui jusqu'à 21h, le caliner, le toucher, l'embrasser encore et encore. Puis les pompes funèbres sont arrivés et il me l'ont enlevé.

Je suis restée seule dans mon salon en désordre, seule...

Nous n'avions aucun amis dans région. Les enfants ont fait les 7h de route le lendemain pour me rejoindre. Pour refaire le trajet en sens inverse des le lendemain. Nous en voiture, lui dans un corbillard.

Cela fait 8 jours aujourd'hui et ses funérailles n'auront lieu que demain (trop de cas Covid ici). Cette attente pour l'inhumer ajoute de la douleur au chagrin incommensurable qui me transperce depuis son départ.

Demain 18 novembre à 10h, sera le deuxième coup de poignard dans mon âme et celle de nos enfants.

Je me prépare aussi à la suite qui est déjà en train de se dessiner. 17 ans de vie commune et d'amour infini ne comptent pas au yeux de la loi. Cette négation de notre amour m'est insupportable. Je pense que je viendrais vous en reparler.

Si vous êtes encore en train de me lire, merci. Je n'avais pas du tout imaginé écrire tout ça. Je crois que j'avais besoin de vider mon angoisse. Merci de me permettre de le faire ici, pour m'éviter de m'effondrer trop bas devant nos enfants qui ont besoin de tout mon soutien.
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: malome le 17 novembre 2020 à 11:12:54
Stéphanie

Je me permets de t'accueillir parmi nous, tu es ici chez toi , pour partager ta douleur et tes ressentis .

Ces 17ans passés à ses cotés seront ta force pour continuer ce chemin si différent avec le manque et la douleur

Toutes mes pensées t'accompagnent pour ces moments si douloureux, malgré l'amour et la présence de tes proches

Prends soin de toi

Amitiés
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 18 novembre 2020 à 04:34:50
Merci Malone.
Les funérailles ont lieu dans 6h et je ne dors pas. Mon corps refuse de lâcher prise plus de 5h d'affilé. Depuis 3h30 je suis réveillée et j'attends. Je redoute tellement cette journée.  Je vais devoir faire face pour soutenir nos enfants, alors que je suis à peine capable de respirer. Où vais je trouver la force de tenir debout,  de lire le texte que jj'ai écrit pour lui rendre hommage, de l'accompagner jusque dans la tombe ?

Et puis je vais devoir avancer très vite.  Je n'aurais pas le temps de me reposer ensuite. Vendredi je retourne dans le sud ouest où nous vivions depuis 11 mois. 3 jours pour déménager et revenir ici, dans ma région d'origine que nous detestons tous lzs 2. J'ai déjà déposé 2 demandes pour louer un appartement.  Je dois agir et tout faire en même temps, parce que je n'ai nulle part où aller pour me refugier.  Je dois à tout prix me recréer un cocon, pour pouvoir enfin me reposer un peu et me sentir en sécurité.

Faire toutes ces démarches me demande une énergie  que je n'au pas, mais je n'ai pas  le choix.  Mes  parents sont âgés et vivre avec eux est impensable. Selon eux "je dois aller  de l'avant " .  Ils ne comprennent pas et je ne le supporte pas.

Je suis épuisée, j'ai peur et la douleur en moi est incommensurable. Il me manque à chaque instant. Je suis en manque de lui, mon corps réclame le sien.  Le sevrage ne se fera jamais, je le sens au plus profond de moi.

Pourquoi la vie donne t-elle un bonheur si grand pour le reprendre si cruellement ? Moi l'éternelle positive et optimiste je ne comprend pas le sens de tout ça.


Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: katrinap le 18 novembre 2020 à 08:55:51
Stéphanie
que répondre?   ton chagrin, le choc sont si grands, comme une forme de sidération que tu vivras un moment avant de réaliser
on a tous nos morts, nos douleurs, ici se sentir compris est fondamental, ça a sans doute permis à quelques uns de rester debout
tu es chez toi ici viens quand tu veux, tu trouveras toujours quelqu'un pour t'écouter, on sera là pour toi
on pense fort à toi et tes 4 merveilles pour ce moment si compliqué que sera l'enterrement, surtout en contexte covid
je t'envoie plein de tendresse
katrin
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: malome le 18 novembre 2020 à 09:52:25
Stéphanie

Seulement te dire que toutes mes pensées t'accompagnent pour cette épreuve , avec  l'amour de tes enfants vous vous soutiendrez mutuellement ,  j'aimerais tant te prendre dans mes bras pour te donner cette force que tu vas trouver tout au fond de toi 
Amitiés             
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: nathT le 18 novembre 2020 à 11:48:31
Stéphanie

Que te dire ?
Simplement qu'il n'y a pas de sens à cela pour le moment .
Te dire qu'ici tu es comprise,que tu peux tout dire , tout écrire , tu seras lue et souvent accompagnée .

Hauts les coeurs Stéphanie,
ton chemin sera long, difficile, douloureux .....
Je pense à toi
Tu vas y arriver même si cela te paraît être une montagne à escalader !

Nath
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: lili44 le 18 novembre 2020 à 16:52:46
Bonjour

Je suis avec toi pour cette triste journée même si tu ne le sais pas encore, nous avons tous et toutes une force intérieure qui nous aide à faire face à l’impensable.
Tu trouveras en toi malgré tout les ressources nécessaires mais il faut être patiente, un jour après l’autre, chacun à son rythme.
Tu peux regarder des vidéos ou lire Le DR FAURE  «  VIVRE LE DEUIL AU JOUR LE JOUR », tu trouveras des réponses sur le cheminement du deuil.

N’hésite pas à venir déposer ton ressenti, nous sommes tous et toutes là  sur cette route longue et difficile.

Tendres pensées à tous nos amoureux et amoureuses
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 19 novembre 2020 à 11:56:12
Merci à tous pour votre soutien. Je n'aurais jamais imaginé partager de nouveau sur un forum, surtout pas sur ce sujet.

Hier matin, j'ai dû assister à la mise en bière. Quel nom idiot! Durant la nuit j'avais demandé à mon amour de me donner paix et sérénité pour pouvoir supporter cette épreuve. Je pense qu'il m'a entendu parce que pendant qu'il refermait son cercueil, j'étais étonnement calme.  Dieu qu'il est beau, même dans la mort.

Suivre le corbillard jusqu'à l'église m'a paru surréaliste. Puis les funérailles ont eu lieu et je n'ai pas besoin de vous expliquer le coeur en sang, les larmes et toute la douleur.  Nous avons fait bloc avec les 4 enfants et nous allons survivre grâce à l'amour qu'il y a entre nous.

Ce matin, quand le réveil à sonné, pendant une demi seconde j'ai cru qu'il était à mes côtés. Cette sonnerie je vais devoir la changer parce qu'elle me rappelle trop de choses. 

Jusqu'à hier, nous attendions les funérailles, c'était une sorte de "but". Mais depuis ce matin, je réalise le vide de ma vie, je prends conscience que je vais devoir vivre chaque jour, sans lui, sans son amour, ses gestes d'amour, ses mots d'amour.
Cette absence est insupportable.

Et malgré tout, je dois "faire"....tellement de choses à faire dans l'urgence, parce que je ne suis pas salariée, mais indépendante. Donc je ne peux pas me permettre le luxe de me mettre en arrêt ou de me reposer.  Je reprends le travail le 1er décembre mais d'ici là, je dois déménager donc changer de région .

Hier après-midi après les funérailles, j'ai reçu une bonne nouvelle. En vérité, un miracle orchestré par l'homme de ma vie, de là où il se trouve: une agence immobilière m'a appelé pour me dire que j'avais l'appartement que j'avais demandé à louer.  Autre miracle, j'ai les clés aujourd'hui à 14h. 

Vous n'imaginez pas le poids que cela m'enlève, de savoir que je vais retourner demain matin dans l'Aveyron où nous résidions depuis 11 mois, pour déménager durant le week-end et rentrer dans mon lieu à moi ici dans ma région d'origine (Dieu que ce "à moi" me transperce le coeur). Je vais avoir une semaine pour me faire un cocon avant de reprendre le travail, un lieu où souffler et pleurer sans déranger personne.

Et au milieu de tout ça, j'ai une idée qui a germé en moi, parce qu'il est hors de question que sa mort ne serve pas une cause. Je vous en reparlerais bientôt, mais je pense que cette cause va me permettre de tenir le coup sur le long terme.

 
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: katrinap le 20 novembre 2020 à 08:55:08
vous ne le mesurez peut être pas, mais vous êtes solaire et très forte.
Ce n'est pas un hasard si cet homme merveilleux vous aimait je pense que vous répandez du bonheur autour de vous
c'est une douleur sans nom que vous vivez mais vous irez de l'avant, cet amour perdurera et vous accompagnera dans tout ce que vous réaliserez, cela ne s'arrêtera pas là maintenant au milieu de la route
prenez soin de vous
katrin
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 20 novembre 2020 à 21:41:47
vous ne le mesurez peut être pas, mais vous êtes solaire et très forte.
Ce n'est pas un hasard si cet homme merveilleux vous aimait je pense que vous répandez du bonheur autour de vous
c'est une douleur sans nom que vous vivez mais vous irez de l'avant, cet amour perdurera et vous accompagnera dans tout ce que vous réaliserez, cela ne s'arrêtera pas là maintenant au milieu de la route
prenez soin de vous
katrin

Merci Katrinap, vos mots me font du bien. Vous avez raison, notre amour perdurera et m'accompagnera éternellement.
Mais ce soir je suis dans un état étrange, comme anesthésiée. Pourtant, je viens de revenir dans la maison dans laquelle il est décédé il y a 11 jours.  Je suis là, avec mon frère et mon fils pour déménager et pourtant je ne ressens rien.  C'est comme si mes émotions avaient disparues. Je viens de réaliser il y a 5 minutes que j'avais perdu à tout jamais le dernier message téléphonique qu'il m'avait envoyé et je ne ressens rien.  Je m'en veux de ne pas avoir pensé à enregistrer ce message, mais c'est comme si mes émotions étaient enfouies sous des tonnes de gravats.

J'ai l'impression que je suis en mode "cocotte minute" comme séparée de mes émotions profondes. Peut être parce que je sais que j'ai encore beaucoup à faire et que je ne peux pas craquer maintenant? J'ai peur parce que je ne ressens rien mais j'ai aussi peur du moment où les vannes vont s'ouvrir pour de bon. Parce que je sais que cela va arriver dès que je vais me retrouver dans ma nouvelle vie, dans mon nouveau quotidien, seule sans lui.

Est-ce la phase de sidération ou le déni?  je suis là ce soir, couchée dans notre maison, dans notre lit et je ne réalise pas qu'il ne reviendra jamais. Mon frère et mon fils me disent aussi qu'ils n'arrivent pas à croire qu'il ne reviendra jamais. Pour eux aussi c'est comme s'il était sorti faire une course et qu'il allait bientôt rentrer. Et en réalité je ressens la même chose, il va rentrer bientôt.

Pourtant, je sais que ce n'est pas le cas...

Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: qiguan le 20 novembre 2020 à 22:21:19
oui choc
tu peux regarder
http://deuil.comemo.org/etape-deuil-sideration
comprendre en attendant que la suite vienne ...
bien affectueusement
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: malome le 20 novembre 2020 à 22:33:35
Stéphanie

J'ai peur parce que je ne ressens rien mais j'ai aussi peur du moment où les vannes vont s'ouvrir pour de bon. Parce que je sais que cela va arriver dès que je vais me retrouver dans ma nouvelle vie, dans mon nouveau quotidien, seule sans lui.

Est-ce la phase de sidération ou le déni?
Courageuse Stéphanie,  bien sur que tu connais (comme toutes et tous ici)  la phase de déni et c'est normal ,Oui les vannes vont s'ouvrir et j'ai envie de te dire de te laisser envahir par ce tsunami ou plutôt ces tsunamis car hélas tu n'en connaîtras pas qu'un seul , tu es engagée bien malgré toi sur un long chemin sinueux , et tu feras jour après jour avec courage , malgré l'absence il veille sur toi et vos enfants .
Prends soin de toi
Amitiés
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 21 novembre 2020 à 21:02:52
12 jours sans lui...

Dernière nuit dans notre lit, dans cette petite maison louée depuis moins d'un an dans l'Aveyron. Dieu que nous avons été heureux ici tous les deux. A nous câliner, nous embrasser, nous dire des mots d'amour du matin au soir, à rire, à faire l'amour n'importe quand et n'importe où. Collés 24h/24h l'un à l'autre,  dans notre bulle d'amour, totalement indifférents  au monde qui nous entourait.

Nous avions enfin accompli notre rêve d'une vie simple et sans soucis depuis deux ans, après avoir pas mal galéré et appris de nos erreurs. Pourquoi nous donner un bonheur si grand, pour me l'enlever aussi cruellement et aussi vite? Je sais que je n'aurais jamais la réponse, mais cette question me hante.

La maison est vidée et à plusieurs reprises j'ai failli m'effondrer, mais je tiens bon parce que je n'ai pas d'autre choix. Je redoute l'arrivée dans mon nouvel appartement, où il n'aura jamais vécu avec moi, où nous n'aurons aucun souvenir en commun.  Mettre  ses affaires dans un carton m'a retourné le coeur. Je n'ai malgré tout, pas pu m'empêcher de remplir ma valise avec  ses vêtements favoris. Je ne supporterais pas de ne pas les voir dans ma penderie chaque matin.

J'aurais tellement aimé pouvoir rester ici, dans cet endroit rempli de souvenirs heureux, cela aurait été bien plus simple. Ne rien changer à mon environnement, garder toutes les traces de lui intact: ses chaussures dans le placard, ses vestes sur la patère.  Mais je ne pouvais pas, nos enfants ont trop besoin de moi . Non seulement je perds l'amour de ma vie, mais je perds aussi tous mes repères, toute trace de notre vie ensemble au quotidien.

Ce soir en dînant avec mon frère (qui porte le même prénom que mon amour), je lui disais le vide en moi, ce gouffre de souffrance et l'envie de hurler à l'idée de devoir faire face chaque jour au manque de lui.  A quoi bon vivre une vie qui ne sera désormais plus que souffrance?   Je ne sais pas comment je vais tenir ou si même j'y arriverais.

Quand je regarde l'avenir, je n'y vois que de la tristesse et du chagrin. Comment se lever chaque matin et réussir à avancer dans ces conditions?
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Meije05 le 22 novembre 2020 à 11:09:16
Bonjour Stéphanie,

Comment se lever chaque matin et réussir à avancer dans ces conditions ?

Et bien je crois que personne à la réponse. Chacun/chacune ici sur ce forum traverse son drame personnel avec ses propres ressources intérieures... Le processus de deuil t'emmène au plus profond de toi. Il y a des moments où on voit une petite lueur dans le chagrin et des moments où on se dit "non c'est pas possible je ne m'en remettrais pas..." et pourtant... Chaque matin on arrive à se lever et à "lutter" , à grapiller une journée sur le chagrin.

Moi j'ai perdu mon mari, l'amour de ma vie il y a tout juste 5 Mois... et je suis encore debout face à ce "tsunami" . Je me dois de rester "vivante" car j'ai mes deux enfants qui ont besoin de moi. Ils sont "orphelins de père" alors je suis leur seul pilier pour les accompagner dans la vie. C'est la principale raison qui fait que je "tiens" comme je peux et que la vie doit continuer. La perte est insoutenable mais voilà je n'ai pas le choix. Ce drame est arrivé alors maintenant il faut qu'on apprenne à vivre avec et que l'on continue... Mon mari disait toujours à ses enfants : " on lâche rien !" et bien voilà... on va rien lâcher même dans les moments de grand désespoir. C'est un tourbillon d'émotions intenses, c'est épuisant mais on avance à tout petit pas chaque jour...

Je n'ai pas de mots de réconfort car j'en ai pas pour moi non plus... Chacun doit trouver ce qui lui convient et à son rythme, c'est dur avant d'arriver à un "apaisement" . Pour ma part je n'en suis pas là non plus...

Douces pensées
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Cheyennou le 22 novembre 2020 à 13:00:13
Bonjour Meije.
j'ai vécu tout comme tu viens de le vivre les dures étapes de l'avant qui mènent à l'après.
Le mise en bière,  et puis on nous le prend de quel droit on l'enferme.
Chaque jour je croyais qu'il était près de moi, dans le lit, dans la cuisine, dans la salle. J'entendais sa voix qui me disait nos mots doux.
Maintenant je suis à 30 ans mois bientôt mais rien n'a changé.  Je  le herche partout encore et encore.
je vais 2 fois par jour sur sa tombe, et voilà.
Le deuil est personnel, à chacun son rythme, mais malheureusement les uns le font très vite et les autres sont toujours au point mort.
J'ai encore toutes ses affaires, habits dans l'armoire,  outils dans le garage, bijoux sur moi.
Jai vécu 36 ans 2 mois et 26 jours d'un Amour intense et Eternel.
Prends bien soin de toi  et des tiens.
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 24 novembre 2020 à 08:25:35
2 semaines hier que Sébastien est parti. C'était le jour de mon emménagement dans mon nouveau lieu de vie. Comment ma vie a-t-elle pu vriller de la sorte en si peu de temps?

Je suis toujours dans cette phase "robot". Je ne ressens rien, aucune émotions. Je suis dans un bunker intérieur qui me protège de la douleur, du chagrin et de la tristesse, mais je sais que le tsunami ne va pas tarder à me rattraper. Hier en parlant avec sa soeur, les larmes ont recommencé à couler mais je les ai vite stoppées pour ne pas "plomber" mes fils qui sont revenus vivre avec moi temporairement.

Je les ai prévenu que j'allais sombrer, mais j'essaye par tous les moyens de lutter. Je crois que j'ai peur de devenir folle si je laisse la douleur m'envahir. Vivre sans Sébastien est au dessus de mes forces.

En même temps, en me coupant de mes émotions, je me coupe de lui. Je ne l'entends plus, je ne le sens plus près de moi. Comme si j'avais monté un mur entre nous.

Tout le monde me pense forte et courageuse, alors qu'en réalité je suis terrorisée par le vide qu'il a laissé dans ma vie. Mon âme, mon coeur, mon corps sont en ruines. Vivre sans lui ce n'est pas vivre, c'est survivre et c'est inhumain.
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 25 novembre 2020 à 05:14:14
Le tsunami m'a rattrapé hier. Cette 1ère journée dans mon nouveau lieu de vie a été compliqué. Mes 2 fils sont revenus vivre avec moi temporairement et leur présence m'oblige à me bouger. Mais hier après-midi, je me suis retrouvée seule depuis ton départ mon amour. J'ai d'abord songé à dormir, je suis si fatiguée...mais comme toujours impossible de fermer les yeux. Alors j'ai réfléchi, allongée sur notre lit. Réfléchir au vide vertigineux qui me sépare de nos retrouvailles, un jour, dans cet au-delà dont nous parlions si souvent.

Dans un coin de ma tête, je savais que je devais commencer les démarches pour annoncer ton décès aux différents organismes. Plus j'y pensais, plus je sentais la vague grossir en moi. Et puis ma digue intérieure à cédé et le tsunami m'a engloutie.

Les larmes, les cris, les supplications pour que tu reviennes n'ont rien changé. Tu n'es plus là, tu ne me serreras plus jamais dans tes bras jusqu'à me faire te supplier d'arrêter en riant. Plus jamais tu ne me submergeras de "je t'aime mon amour" du matin au soir. Plus jamais, tu ne me respireras avec délice, tout en me regardant avec cette lueur d'envie dans ton regard vert mordoré. Plus jamais tu ne me diras à quel point tu as toujours faim de moi. Plus jamais.....

Quand le tsunami s'est apaisé, j'ai pris le peu de courage dont je disposais et j'ai commencé à appeler les organismes. En réalité je n'en ai fait que 2. Expliquer, argumenter, je n'ai pas la force. Tu me disais que j'étais ta secrétaire particulière et je râlais toujours en souriant. Mais je donnerais n'importe quoi pour revenir en arrière et m'occuper encore à tes côtés de ces papiers que tu détestais tant. Tout plutôt que de faire ces putains de démarches qui ne font que t'effacer un peu plus de la surface de la terre.

Et aujourd'hui je dois continuer. En plus de la douleur de ton absence, je dois faire face à l'injustice de cette salope d'administration sans âme et sans cœur. Nous n'étions pas encore mariés après 17 ans...à quoi pensions nous?! Nous pensions avoir du temps...qu'elle erreur.

Je le paye cher aujourd'hui ce petit bout de papier qui n'existe pas. Non, notre amour infini ne me protège pas des rapaces de l'administration. Je n'ai droit à rien, mais ça je m'en accommode. Le pire et ce qui j'en suis sûr dois te rendre fou, là où tu es, c'est de réaliser que celle dont tu as divorcé depuis plus de 16 ans, celle qui t'as pourrie la vie toutes ces années, qui n'a jamais pensé qu'à son obsession de l'argent plutôt qu'aux enfants....c'est elle qui touchera ta pension de retraite.

J'en ai le coeur retourné, tout comme tes enfants, qui sont choqués. Ils ne comprennent pas cette loi absurde, qui donne tous les droits à celle que tu as rayé de ta vie depuis si longtemps. Ils sont abasourdis devant tant d'injustice.

Heureusement que je les ai, que j'ai notre tribu. Les 4  fantastiques m'empêchent de me noyer.  Pour eux et en mémoire de toi, de notre amour incommensurable, je vais me faire une nouvelle vie aussi belle que possible. Je ne sais pas encore comment mais je te le dois, je leur dois.

Et cette rage que l'administration a allumé en moi va être l'un de mes moteurs. Tu sais à quel point l'injustice m'est insupportable. Alors en ton nom, je vais me battre. Pas pour moi, parce qu'il est trop tard, mais pour toutes mes soeurs et et tous mes frères de tristesse futurs non mariés. Pour qu'au moins eux puissent avancer dans leur processus de deuil, sans en plus devoir s'angoisser parce que la loi les auras relégué au rang d'invisibles et aura nié leurs années de bonheur.

Tu es ma force, mon inspiration, mon souffle de vie, celui qui m'a toujours soutenue dans tous mes projets, même les plus fous. Cette fois encore, tu vas me porter et m'encourager où que tu sois.

Je t'aime éternellement mon amour à moi
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: malome le 26 novembre 2020 à 15:03:24
Bonjour Stéphanie
 Cruel parcours du combattant, avec les organisme sans empathie, juste tel un rouleau compresseur avec l'impression de le pousser un peu plus loin  et cela en rajoute à ton état actuel , vous avez commis l'erreur de vous aimez , de ne pas penser que demain ne vous appartenait pas, mais qui y pense? malheureusement il n'y a pas de replay on ne peut pas revenir sur ce qui fait si mal .
Il te faut aujourd'hui prendre soin de toi  et te battre  comme tu dis peut - être une planche de sauvegarde pour toi si tu en as la force , car ce que nous vivons est si épuisant .
Ton amour pour lui sera ta force , tes enfants seront soutient , le combat premier est de vivre chaque jour , un à la fois
N'oublie jamais que vous vous retrouverez, pour l'instant il veille sur vous
Prends soin de toi
Amitiés
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 27 novembre 2020 à 20:38:39
N'oublie jamais que vous vous retrouverez, pour l'instant il veille sur vous
Prends soin de toi
Amitiés

Ce moment où nous nous retrouverons, c'est ce qui me permet de tenir. J'ai tellement hâte de le retrouver ! Et en même temps, je sais que je dois encore vivre pour nos enfants qui ne sont qu'au début de leur parcours de vie.
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 27 novembre 2020 à 22:05:37
18 jours depuis ce lundi maudit...

J'essaye d'avancer parce qu'il le faut, parce que je n'ai pas le choix, parce que la tribu à besoin de moi pour tenir, mais le tsunami me rattrape toujours, de plus en plus fort et de plus en plus fréquemment.

Aujourd'hui il m'a eu sous la douche, quand j'ai réalisé encore une fois, que tu ne la prendrais plus jamais avec moi comme nous le faisions chaque jour et que tu ne laverais plus jamais mes longs cheveux avec amour. Il m'a eu plus tard, assise à mon bureau quand j'ai glissé dans une enveloppe ce certificat que je hais tant et qui me donne la nausée. Il m'a encore submergé quand j'ai dû m'attaquer à mon budget 2021 et que je n'ai pas eu d'autre choix que d'effacer la ligne qui portait ton nom.

Dans ces moments là, mon coeur et mon âme ne sont que douleur et chagrin. Tout mon être refuse ton absence. Tu es ma drogue depuis 17 ans et je suis en manque. 

Amour, je t'aime à la folie, passionnément.....éternellement
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: lili44 le 28 novembre 2020 à 17:06:18
Bonjour

Mon amoureux est de l’autre côté du chemin depuis 20 mois maintenant, mais il est toujours là et sera toujours là.
Les démarches administratives sont très éprouvantes et douloureuses. J’ai mis une année environ à terminer tout les papiers, mais  son nom est toujours sur la boîte aux lettres et dans mes contacts, ses vêtements sont au même endroit, tout est là sauf que mon amoureux n’est plus présent physiquement.

Je ne vais pas te dire que le chemin est facile,  personnellement je n’aurais jamais imaginé que la perte de  la personne que l’on aime puisse et si dévastatrice.
Les vagues sont successives et souvent elles arrivent sans prévenir, Il y a eu des moments où la douleur était tellement forte que le corps de répond plus.

Il faut écouter son cœur et son corps, un jour après l’autre et à chacun son rythme.
N’hésite pas à venir déposer ta douleur , nous sommes tous et toutes là pour t’accompagner sur ce chemin .


Tendres pensées à tous nos amoureux et amoureuses
Titre: Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 28 novembre 2020 à 23:57:36
Bonjour

Mon amoureux est de l’autre côté du chemin depuis 20 mois maintenant, mais il est toujours là et sera toujours là.
Les démarches administratives sont très éprouvantes et douloureuses. J’ai mis une année environ à terminer tout les papiers, mais  son nom est toujours sur la boîte aux lettres et dans mes contacts, ses vêtements sont au même endroit, tout est là sauf que mon amoureux n’est plus présent physiquement.

Je ne vais pas te dire que le chemin est facile,  personnellement je n’aurais jamais imaginé que la perte de  la personne que l’on aime puisse et si dévastatrice.
Les vagues sont successives et souvent elles arrivent sans prévenir, Il y a eu des moments où la douleur était tellement forte que le corps de répond plus.

Il faut écouter son cœur et son corps, un jour après l’autre et à chacun son rythme.
N’hésite pas à venir déposer ta douleur , nous sommes tous et toutes là pour t’accompagner sur ce chemin .


Tendres pensées à tous nos amoureux et amoureuses

Merci lili....Comme pour ton amoureux, Sébastien n'est plus là physiquement mais il est là pour toujours avec moi.

Je n'ai pas eu d'autre choix que de déménager il y a une semaine, mais j'ai remis son nom sur la boite aux lettres, ses affaires avec les miennes dans mon armoire, ses chaussures aussi et sa brosse à dent est à sa place à côté de la mienne. J'ai besoin de sa présence dans mon nouvel univers, c'est le seul moyen pour moi de survivre. 
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 29 novembre 2020 à 00:18:40
20 jours...

Hier j'ai eu 46 ans mon amour et pour la première fois en 17 ans, tu n'étais pas à mes côtés pour me le souhaiter. J'avais donné comme consigne à tous nos proches de ne pas m'appeler. Je n'avais rien à fêter et le seul cadeau que j'aurais voulu, c'est ton retour. Mais ça personne ne pourra jamais me le donner.

Les enfants ont réussi à me faire sortir de la maison. Nous avons été faire ce que nous détestions faire toi et moi: les magasins! Mais je n'avais pas le choix, il fallait que je complète l'équipement de l'appartement. Tu dois être fier de nous, parce que nous avons acheté et monté le four et la table comme des pros. On a souris en se disant qu'à force de te voir faire, on avait appris sans nous en rendre compte.

Et le soir, nous avons dîné ensemble et fait une partie de Monopoly. Ils ont réussi à me faire rire et à oublier quelques instants ma douleur. Ensemble nous sommes plus solides et nous avançons en ton honneur. Nous nous disons souvent que tu aimerais nous voir heureux, toi qui étais la joie de vivre incarné. 

Quand je les regarde tous les 4, je me dis à chaque fois que nous avons réussi notre mission: transformer nos deux clans en une tribu unie, forte et inséparable. Nous nous aimons tous infiniment et nous t'aimons toi éternellement.

Amour de ma vie, je t'aime à tout jamais

Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: lili44 le 29 novembre 2020 à 12:49:33
Bonjour

Je me retrouve dans tes écrits.
Il y a quelques mois, j’ai  du changer le bureau de l’ordinateur , j’ai eu d’abord un moment de panique quand je me suis retrouvé seule devant le  carton et le défi de démonter l’ancien bureau et  de monter( sans mon amoureux) le fameux meuble.
Je t’ai demandé de l’aide et j’ai réussi ( j’ai mis 2 jours mais c’était fait) je t’ai même dit que cela devait te faire rire de me voir  un tournevis à la main .
J’ai un autre à relever, poursuivre la rénovation de l’appartement mais je n’ai pas assez de force pour commencer, j’ai toujours un gros pincement au cœur quand je touche à ses outils, et les souvenirs me submergent et la douleur est trop forte, alors je remets cela plus tard, de toute façon  je n’ai toujours pas pu me rendre dans son magasin de bricolage préféré, c’est trop difficile.

Tous les jours, il y a un défi à relever mais je m’accroche, c’est tellement difficile de vivre sans nos amoureux et amoureuses.

Tendres pensées à tous nos amoureux et amoureuses
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: malome le 29 novembre 2020 à 13:07:57
Stéphanie
La première année , il nous faut passer toute les premières fois sans eux /elles et à chaque fois c'est douleur et pourtant un pas de plus .
Ton déménagement fut très certainement une épreuve pour toi , et tu as raison d'avoir poser des repères , nous en tant besoin un grand certain temps , il faut suivre ton coeur , toi seule sait ce qui peut t' aider .
Il est surement très heureux de voir ton courage (même si tu craques ce qui est normal) et ta tribu unie et grand soutien pour toi
Prends soin de toi
Amitiés

Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Julien le 30 novembre 2020 à 09:22:52
Bonjour Stéphanie,

J'ai été très ému par vos écrits. Quelle terrible épreuve vous traversez. On sent la force du lien entre vous. 
Il est si difficile de ne pas culpabiliser quand on craque.
Si difficile de ne pas en vouloir à la terre entière et à cette vie qui nous enlève ceux qu'on aime.
Si difficile de "devoir" tenir alors qu'on n'en a pas envie.
Si difficile de ne pas se couper de ses émotions pour moins souffrir.

Que l'amour puisse vous remplir et vous submerger. Chaque minute, chaque moment, chaque jour que cet amour inonde vos pensées. Laissez vous traverser par l'amour et prenez soin de vous.
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 02 décembre 2020 à 07:58:12
Merci Lili44, Malome, Julien
Ce forum est le seul endroit (en dehors du cercle formé avec ma tribue des 4 fantastiques) où j'ai envie de parler. Savoir que tout le monde ici comprends, sans juger et surtout sans vouloir que l'on aille mieux à tout prix, c'est précieux.
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 02 décembre 2020 à 08:21:22
jour 23...

Il y a 2 jours, quand j'ai senti que je n'y arriverais pas, tu as fait ce qu'il fallait mon Amour. Tu as su m'apaiser et me donner la force. Ta main carressant ma tête, une pression sur mon épaule gauche et ces fourmillements sur mes lèvres....

Te sentir aussi fort m'a permis de me bouger et de faire ce qui était nécessaire.

Hier matin, premier jour de reprise du travail, je me demandais si je serais capable d'aider mes clientes. J'avais peur que mon cerveau ne veuille plus fournir les infos dont j'ai tant besoin. Mais avec toi à mes côtés, j'ai pu donner le meilleur à chacune.

J'ai lu dans leur yeux la compassion et en même temps leur admiration. Mais elles ont respecté ce que je leur avais demandé : ne pas parler de ma situation.

Quelques unes m'ont envoyé des MP par la suite pour me dire les choses. Ce qu'elles prennent pour de la force, du courage ou je ne sais quoi d'autre  ce n'est rien de tout ça. Je suis juste portée par ton amour infini, par notre amour qui perdure malgré ton absence physique. Ton âme est avec moi pour toujours et grâce à toi je suis en mesure d'avancer.

Mais ce matin, c'est difficile. Je me suis réveillée alors que nous nous parlions au téléphone.  Tu étais pressé mais tu as quand même voulu prendre le temps pour moi, pour prolonger le plaisir de nous parler.

Dieu qu'ouvrir les yeux a été douloureux ! Seul, ton polo lové contre moi me tenait chaud et m'a donné 1 seconde l'illusion de ta présence. Mais ton corps ne le remplissait pas et ton absence m'a transpercé l'âme.

Aucun mot ne peut décrire la souffrance que je ressens quand je réalise que plus jamais je ne pourrais t'embrasser, sentir la chaleur de ton corps contre le mien, tes doigts sur ma peau, ton souffle contre mon oreille. Mon seul réconfort, c'est de lire nos milliers de messages et d'écouter les audios que nous passions notre temps à nous envoyer. Toi dans le salon, moi dans mon bureau juste à côté.

Tout le monde nous prenait pour des fous. Qui fait ce genre de choses après 17 ans de relation? Nous le faisions et j'en suis heureuse. Parce qu'aujourd'hui j'ai des années de conversations écrites et orales pour me porter et me permettre de patienter jusqu'au jour où nous reprendrons notre discussion là où nous l'avons laissé.

Amour de ma vie, je t'aime passionnément, éternellement...
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 04 décembre 2020 à 22:44:18
Jour 25

Première soirée seule depuis ton départ. Il m'a fallu lutter pour retenir mes larmes devant G. avant qu'il ne quitte l'appartement pour aller retrouver sa chérie.

Le tsunami me rattrape après une semaine où j'ai dû beaucoup me maitriser. Cette semaine de reprise s'est bien passée, mais dès que mes rdv sont terminés, ton absence se fait cruellement sentir.

Je donnerais n'importe quoi pour revenir en arrière. Peut être que j'aurais dû plus insister pour que tu fasses des examens sanguins et la fameuse radio des poumons. Peut être que ton coeur ne se serait pas arrêté ce 9 novembre.....Peut être.... Mais tu étais si beau, si jeune, en forme, en pleine santé et toujours tellement si heureux. Comment aurais-je pu soupçonner que ton coeur déciderait de me fausser compagnie?

Ton absence est tellement douloureuse, que j'ai envie de hurler.  Notre complicité, nos mots d'amour incessants, nos corps à corps, tout me manque à en mourir.

Il parait que le temps apaise, mais j'avoue ne pas comprendre comment il sera possible d'apaiser ce manque de toi. Comment vivre sans ton amour incommensurable qui me nourrissait le coeur, le corps et l'âme.

Vivre un amour si grand, si fort, si fusionnel pour qu'on me le retire si tôt....c'est tellement cruel et injuste.Je ne rêve que de te retrouver pour me sentir de nouveau entière et vivante.

Je t'aime passionnément et éternellement mon Amour
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: malome le 05 décembre 2020 à 12:45:45
Stephanie

Je comprends combien tu aimerais faire un retour en arrière , cela est un voeu de chacun et chacune ici mais rien ne se fera dans ce sens, et nous le savons bien , il nous reste à faire chaque jour du mieux que l'on peut contre ou avec vents et marées, les émotions sont envahissantes , elles font parties de notre parcours .
Les regrets tel quel tu énumères font aussi partie de nos ressentis , les j'aurai du ... ou autres ne servent à rien sinon exacerbé la souffrance  déjà bien présente, ceux qu'on aime ont quitte cette terre et pour nous c'est une épreuve longue durée ,et eux  nous attendent en veillant sur nous
Prends soin de toi
Amitiés
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Julien le 06 décembre 2020 à 10:12:30
Bonjour Stéphanie,

C'est bon de hurler sa colère, hurler son chagrin et l'injustice du départ.
Quand j'en ressens le besoin, je vais seul en foret ou à la plage et je hurle dans les arbres ou face au vent. Je laisse tout sortir. Ca épuise. Ca apaise de laisser sortir tout ce que l'on a en nous.
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 10 décembre 2020 à 15:01:49
Jour 31

J'avais décidé de poster ce message hier mais je n'ai pas eu la force, la douleur était trop grande

A 17h48, ce terrible 9 novembre, j'entais en enfer alors que je vivais au Paradis depuis 17 ans.

Ton inclinaison de tête, ton bras par terre...j'ai su en 1/2 seconde, même si mon cerveau n'arrivait pas à croire ce qui était en train de se passer.

Ca ne pouvait pas nous arriver à nous . Pas toi, surtout pas toi. 44 ans, beau comme un Dieu, en pleine santé, tellement heureux et amoureux.

Depuis 1 mois je mets un pied devant l'autre, j'avance parce que je n'ai pas d'autre choix, mais la vérité c'est que je suis morte en même temps que toi. Mon corps est ici mais mon âme est toujours avec toi. Nous ne faisions qu'un et nous ne ferons toujours qu'un.

Un jour tu m'avais dit "Je ne suis sur de rien dans la vie, sauf d'une chose: Stef et Seb ça ne se sépare pas".   Tes paroles étaient prémonitoires...

Je t'aime mon Amour, incommensurablement, éternellement
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 11 décembre 2020 à 20:08:17
Jour 32

Les jours passent et se ressemblent.  Le temps sans toi est long et vide de sens. Je ne vois toujours pas comment je vais réussir à retrouver goût  à la vie.

Je pense que je vais me remettre à l'écriture de mon roman. Tu m'as tellement poussé pour que je l'écrive enfin que je te dois de le terminer. Finalement, vivre de ma plume serait la meilleure chose pour moi qui déteste devoir interagir avec d'autres humains. Nous étions tellement similaires de ce côté! Notre plus grand bonheur était de vivre dans notre bulle d'amour, juste toi et moi, dans notre campagne reculée, loin de tout. A part les enfants personne ne comprenait, mais nous nous en fichions royalement.

Ecrire seule, avec toi à mes côtés et notre vieux chat qui se languit de toi. C'est la seule perspective qui me donne un peu envie d'avancer. Maintenant il faut trouver l'énergie de m'y remettre, parce que cette histoire c'est la nôtre et maintenant que tu n'es plus de ce monde, tout poser par écrit va me transpercer le coeur un peu plus.

Amour, je t'aime incommensurablement, éternellement ...



Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 13 décembre 2020 à 22:55:15
Jour 34

J'essaye de tenir la barre mon Amour, je fais de mon mieux mais ce n'est pas toujours suffisant.

Aujourd'hui le tsunami m'a prise par surprise, entre notre lit et la porte de la chambre. Il m'a frappé de plein fouet et j'ai du m'asseoir pour supporter son assaut.

Le manque de toi est si cruel.

Réaliser encore une fois, la permanence de ton absence. Cette sensation que je ne survirais pas sans ton regard amoureux et bienveillant sur moi, sans tes mains sur mon corps, ta peau contre ma peau, tes mots d'amour, ton soutien sans faille et permanent.

Et je me relève pour continuer à avancer, parce que malgré tout ma spiritualité me porte. Parce que les croyances que nous partagions sur l'au-delà me permettent d'être convaincue que tu es encore plus heureux maintenant.

Mon plus grand bonheur dans la vie a toujours été ton bonheur alors j'arrive à me réjouir pour toi. Au moins l'un de nous deux est enfin totalement libre.

Je me languis de te rejoindre de l'autre côté, mais je sais que cela se fera, quand mon moment sera venu.  En attendant, je sens ta présence à mes côtés et je sais que tu me guides désormais dans cette vie sans toi. Je ne suis pas seule, tu es là quand j'en ai besoin et je sais ma chance d'avoir ce lien si précieux.

Mon Amour, je t'aime incommensurablement et éternellement...

Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 16 décembre 2020 à 08:20:02
37eme jour

Toujours et encore cette souffrance, ce vide sidéral, cette incompréhension, ces questions sans réponses.

J'ai hâte d'être vendredi pour pouvoir souffler 2 semaines. Quand je suis face aux clients, j'arrive à fonctionner. Je suis là pour eux  je leur donne ce dont ils ont besoin. Mais quand j'éteins la caméra, je replonge dans les abymes de ton absence.

Je joue un rôle au quotidien, les gens se disent que je suis courageuse et forte. S'ils savaient ....s'ils savaient que je ne suis que douleur et que j'avance comme un automate, parce que la vie ne me laisse pas d'autres choix.

Avec toi je n'avais peur de rien  je me sentais forte et invincible. Seule, je fais semblant mais je ne vois plus mon avenir.

De toi je ne ferais jamais le deuil, mais de tous nos projets...je n'ai pas le choix et c'est encore une couche de souffrance en plus.

Je n'aurais jamais les réponses, en tout cas pas dans cette vie, mais je ne comprends toujours pas pourquoi nous n'avons pas eu le droit de vieillir très vieux ensemble. Pourquoi 17 années seulement ?

Oui comparé à la majorité des gens, nous avons été très chanceux, nous en avons toujours eu une conscience aiguë toi et moi. Nous regardions vivre les gens que nous croisions et nous nous rendions bien compte que dans la majorité des cas, l'amour n'était plus au centre de leur relation. La plupart des gens sont ensemble par habitude, comme des colocs.

De notre côté, nos âmes ont fusionnées et se sont reconnues avant même que nous nous rencontrions en face à face. Malgré les difficultés de la vie, nos cœurs ont toujours battus à l'unisson. Rien ne nous a séparé ou empêché de nous aimer incommensurablement du 1er au dernier jour. Nous savions notre bonheur et nous le savourions chaque jour. Nous prenions soin l'un de l'autre et nous faisions attention a toujours préserver le feu en nous.

J'ai beau savoir que ce qui se passe, nous l'avons choisi avant de nous incarner, cela n'empêche pas la souffrance indescriptible.

Nous avions parlé de cette souffrance du survivant. Comment survivre quand la moitié de ton âme  de ta chair  de ton coeur n'est plus? Et bien je peux te le dire maintenant, nous étions à des années lumières de la douleur réelle que l'on ressent.

Il est 8h05, je suis toujours au fond de notre lit et si tu étais là, je sais précisément ce qu'il se passerait. Tu me dirais : "Amour tu vas encore courir " avec ton petit sourire en coin et ton regard amoureux. Quand j'aurais fait mine de sortir du lit,  tu m'aurais attapé et enlacé très fort en me disant : "allez encore un petit câlin. Je t'aime fort ma chatte" puis au bout de quelques minutes, tu m'aurais poussé hors du lit en disant en riant "va bosser femme!"

Et toutes les 5mn je t'aurais demandé l'heure depuis la salle de bains. J'aurais senti l'odeur de ton café qui coule. A 3mn du début de mon 1er call  je serais passé en trombe dans le salon t'embrasser et t'enlacer. J'aurais attrapé mon bol de "gloubiboulga" comme tu disait et j'aurais monté les marches en courant pour rejoindre mon bureau à l'etage. Tu m'aurais envoyé un ultime audio whatzapp : "travaille bien mon amour, à tout à l'heure, je t'aime fort" et j'aurais mis en route ma caméra avec le sourire ma 1ère cliente.

Mais aujourd'hui il n'y a que moi, seule dans notre lit, avec mes souvenirs. Mon 1er call est dans 45 mn et je vais attendre le dernier moment pour me préparer. Je demarrerai l'appel vidéo avec un sourire aux lèvres, en mode pilote automatique. Il parait que mon cerveau est toujours aussi affûté, mes idées toujours aussi innovantes. C'est drôle j'ai pourtant l'impression d'être dépourvue de neurones depuis ton départ.

C'est ça ma vie maintenant: la routine, sans joie, sans bonheur....sans toi.....

Toi mon Amour que j'aimerais incommensurablement jusqu'à mon dernier souffle dans cette vie.
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Julien le 17 décembre 2020 à 09:37:16
Bonjour Stéphanie,

C'est vraiment très émouvant, je pense à vous.
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 23 décembre 2020 à 18:21:16
44ème jour....

Depuis deux jours, je me suis enfin "posée"....officiellement je me suis octroyée généreusement 15 jours de vacances.

Le mot "vacances" ne veut plus rien dire en réalité. Sans toi, le temps qui passe n'a plus de saveur. Il s'étire et traîne dans son sillage ma peine et ma douleur.

Hier j'ai enfin passé une journée seule depuis ton départ (tiens, encore un mot qui fait référence aux vacances... quelle ironie).

Cette 1ère journée sans obligations m'a fait un bien fou, malgré la multitude de vagues qui l'ont traversé. Un jour entier fait de hauts pas plus hauts qu'un pouce et de bas encore plus profonds que le gouffre Sarma.

Mais j'accepte tout...... la douleur, la peine, le vide intersidéral. Je suis résignée, j'ai rendu les armes parce que rien ne sert de lutter. Tu n'es plus de ce monde et rien, pas même mes supplications, ne te ramèneront.

Je sais surtout que ce qui ne s'exprime pas, s'imprime et que ce à quoi on résiste...persiste. Alors j'accueil la souffrance quand elle me frappe de plein fouet, je la laisse m'engloutir jusqu'à ce qu'elle s'apaise et me ramène à la surface.

Elle et moi nous finiront par nous apprivoiser, je le sais.

Les gens continuent à me dire que je suis "forte et incroyable". Je sais que tu me dirais "Mais oui, c'est vrai ma Princesse des Iles vanille!" mais à chaque fois j'ai envie de rire. Avant de vivre ce cauchemar, j'aurais pensé la même chose d'une personne dans ma situation qui aurait continué à avancer. 

Maintenant je comprends surtout ce que le mot "résilience" signifie. Mais surtout j'ai compris que le monde ne s'arrête pas de tourner, il est sans pitié et il ne nous laisse pas le loisir de nous apitoyer sur notre sort: marche ou crève. Pour toi, pour la tribu des 4 fantastiques, j'ai choisi: je marche.

Alors je mets un pied devant l'autre, je mets mon masque de "ça va, merci", un vague sourire sur mes lèvres, je branche mon cerveau (Merci Mon Dieu, il fonctionne parfaitement tout seul sans que j'ai besoin de m'en occuper) et je parviens chaque jour à donner le change.  Je ne suis pas forte, je suis résignée je te l'ai dit...

Parce que je sais, au plus profond de mes tripes, qu'un jour tu m'ouvriras de nouveau les bras et que tu m'accueilleras dans ce monde qui est le tien maintenant. Je me languis de tes bras, de tes doigts, de ta peau, de ton odeur, de ta tendresse, de tes mots d'amour, de ton humour, de nos discussions interminables à propos de tout et de rien, de tout ce qui te rend si unique.

Je t'aime mon Amour..... incommensurablement et jusqu'à mon dernier souffle dans cette vie.

Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 31 décembre 2020 à 22:40:19
Jour 52...

31 décembre 2020...

Tout le monde (ou presque) ne souhaite qu'une chose, c'est voir cette année se terminer pour passer à 2021. Dire que les gens pensent que cette nouvelle année sera différente...

Étonnement et très égoïstement, j'aimerais que cette année ne s'arrête jamais. J'aimerais que cette dernière journée de 2020 n'en finisse pas.

Parce que 2020 c'est la dernière année de ta vie terrestre, la dernière de ton existence....

2020 représente aussi une année de bonheur incommensurable pour toi et moi, mon Amour. Nous avons été heureux et parfois nous en avions presque honte, étant donné l'état du monde.

Nous avions de la peine pour ceux qui subissaient de plein fouet les confinements, mais de notre côté, nous avons joui de ces mois de repli obligé, qui nous ont permis de savourer pleinement notre Amour, encore et encore, jours après jours.

Dans notre bulle d'Amour, nous avions une conscience aiguë de vivre la vie de nos rêves et nous en profitions pleinement. C'était beau, c'était bon, c'était fabuleux et nous en redemandions.

Bien sur nous savions que nous étions très privilégiés de vivre cette vie là et de vivre là où nous vivions, mais nous savions aussi que nous avions fait ce qu'il fallait pour réaliser nos rêves. Toujours cette conscience très forte, que la vie est courte, fragile et qu'il faut vivre ses rêves maintenant et pas dans 30 ans....

Il y a deux jours C. notre boulangère adorée m'a appelé pour prendre de mes nouvelles. Même à 700km de là, elle pense à moi, à nous. Elle m'a rappelé avec de l'émotion dans la voix, ses souvenirs de nous. "Nous" inséparables, toujours ensemble même pour acheter une baguette. "Nous" main dans la main....Et puis par deux fois elle a évoqué ce regard d'amour que tu portais sur moi, tes yeux emplis d'amour quand tu me regardais. J'ai ravalé mes larmes pour ne pas la peiner, mais qu'elle en parle m'a beaucoup touché.

Oui j'ai été aimée comme peu de femmes sont aimées sur cette planète. J'ai eu l'immense privilège de connaître l'Amour avec un grand A, mais surtout l'Amour inconditionnel. J'ai toujours su que j'avais une chance folle et je remercie encore chaque jour le ciel de m'avoir permis de croiser ta route, ton regard ce 25 mars 2004.

Alors non je n'ai pas envie que 2020 se termine parce qu'elle est l'ultime année qui parle de toi. Jusqu'à ce 9 novembre, 17h48 mon bonheur a été sans limite. La suite évidemment se noie dans les larmes, le chagrin et la douleur que ton absence ne cesse d'alimenter.

Mais 2020 c'est avant tout 45 semaines / 314 jours de bonheur suprême.  Jamais je ne pourrais considérer 2020 comme une année de malheur. Beaucoup ne comprendront jamais ma manière de voir les choses mais je ne changerais pas, je verrais toujours le verre à moitié plein (c'est une chose que tu aimais chez moi).

Je t'aime mon Amour, incommensurablement et jusqu'à mon dernier souffle dans cette vie
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 01 janvier 2021 à 22:18:47
Jour ..... 1er janvier 2021

1er jour de la 1ère année du reste de ma vie sans toi et de ta nouvelle vie dans l'au-delà

Après plusieurs jours à peu près stable émotionnellement, je me noie dans une lame de fond sans fin depuis hier. 

Et dire que ce n'est que le début de ce processus.  J'espère un jour comprendre le sens de cette expérience de vie si difficile à traverser...

Je t'aime mon chouchou d'Amour
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 04 janvier 2021 à 15:26:23
55ème jour...

Je pensais avoir touché le fond, mais apparemment il y avait encore des niveaux que je n'avais pas exploré.  Je n'ose pas imaginer qu'il puisse y avoir encore pire, je n'y survivrais pas.

Depuis le 31 décembre, mes journées sont plus terribles les unes que les autres. 

J'ai souhaité que mon coeur s'arrête comme le tien, pour que cesse cette souffrance insoutenable.

Les anciens du forum nous disent que le temps atténue un peu la douleur.... je me languis de ce jour, sans trop y croire cependant
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: qiguan le 04 janvier 2021 à 21:16:16
Citer
Les anciens du forum nous disent que le temps atténue un peu la douleur.... je me languis de ce jour, sans trop y croire cependant

dans 3 fois plus de temps peut être percevras tu ces débuts de moins pire mais 55 j c'est si peu
lire les anciens dans des deuils similaires te montrera leur traversée des jours ... ils ont survécu
bien amicalement
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: malome le 04 janvier 2021 à 21:38:40
Bonsoir Stéphanie

55jours  ton drame est encore bien récent, tu as vécu ces jours en différents mode selon les heures et tes émotions du moments (occupations, souvenirs etc...)
 je dirais que  tu traverses détresse , découragement , avec l'impression de ne pas y arriver , et pourtant si!  une heure après l'autre , un jour après l'autre tu  fais des pas  ce qu'ici nous appelons des tsunamis, ou  des montagnes russes , tous ces moments de grande  détresse, ou les larmes sont intarissables, entre coupé de moments un peu plus calme , processus normal, tu as déjà du lire sur différents fils que le chemin est long , très long pour trouver un peu de sérénité, même si la rechute nous guette
 Les moments merveilleux passés ensemble sont pour toi un trésor , ou il te faudra y puiser ta force de faire chaque jour , en attendant des lendemains plus sereins
Prends soin de toi
Amitiés
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: pscar13 le 04 janvier 2021 à 21:59:37
Bonjour Stéphanie,

Tu viens de passer des jours très difficiles, et cette nouvelle année ressemble à une montagne infranchissable sans lui.
J'ai compté aussi les jours pendant les 125 premiers jours, en espérant qu'il n'y ait pas de demain.
En fait, demain n'existe pas, un jour après l'autre, ne pas penser à après-demain, pas encore.

Je t'envoie plein de douceur pour passer ces jours.

https://youtu.be/KWvPOJOYqGA

Une pensée pour ton amoureux
Titre: Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 07 janvier 2021 à 19:49:19
Citer
Les anciens du forum nous disent que le temps atténue un peu la douleur.... je me languis de ce jour, sans trop y croire cependant

dans 3 fois plus de temps peut être percevras tu ces débuts de moins pire mais 55 j c'est si peu
lire les anciens dans des deuils similaires te montrera leur traversée des jours ... ils ont survécu
bien amicalement

Merci Qiguan d'avoir toujours les mots justes....

J'appelle de tous mes voeux ce temps du "moins pire", même si j'ai bien compris à lire les anciens que ce temps sera certainement long à venir. Oui nous survivons tous, mais c'est bien là le problème....nous ne vivons plus, nous survivons. J'en arrive à comprendre ceux qui craquent et passent à l'acte pour rejoindre leur amoureux ou leur amoureuse. Qui a envie de "signer" pour perpétuité de douleur et chagrin, même d'intensité moindre qu'aujourd'hui?
Titre: Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 07 janvier 2021 à 19:59:29
Bonsoir Stéphanie

55jours  ton drame est encore bien récent, tu as vécu ces jours en différents mode selon les heures et tes émotions du moments (occupations, souvenirs etc...)
 je dirais que  tu traverses détresse , découragement , avec l'impression de ne pas y arriver , et pourtant si!  une heure après l'autre , un jour après l'autre tu  fais des pas  ce qu'ici nous appelons des tsunamis, ou  des montagnes russes , tous ces moments de grande  détresse, ou les larmes sont intarissables, entre coupé de moments un peu plus calme , processus normal, tu as déjà du lire sur différents fils que le chemin est long , très long pour trouver un peu de sérénité, même si la rechute nous guette
 Les moments merveilleux passés ensemble sont pour toi un trésor , ou il te faudra y puiser ta force de faire chaque jour , en attendant des lendemains plus sereins
Prends soin de toi
Amitiés

Oui Malome tu as raison, les moments merveilleux passés ensemble sont mon trésor et j'y puise effectivement chaque jour la force d'avancer. Il faut bien ça pour accepter de continuer au "jeu de la vie" avec le reste du monde...
Titre: Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 07 janvier 2021 à 20:10:38
Bonjour Stéphanie,

Tu viens de passer des jours très difficiles, et cette nouvelle année ressemble à une montagne infranchissable sans lui.
J'ai compté aussi les jours pendant les 125 premiers jours, en espérant qu'il n'y ait pas de demain.
En fait, demain n'existe pas, un jour après l'autre, ne pas penser à après-demain, pas encore.

Je t'envoie plein de douceur pour passer ces jours.

https://youtu.be/KWvPOJOYqGA

Une pensée pour ton amoureux

Bonjour Pscar,

Peut être devrais-je arrêter de compter dès maintenant, mais je sais que tous les "9", j'aurais le chiffre en tête....comme après demain, cela fera 2 mois.

Merci pour la reprise d'Eva Cassidy, les paroles sont si justes ...
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: qiguan le 07 janvier 2021 à 22:03:07
Les souvenirs sont les airs bags pour traverser la survie
puis ils peuvent au bout de plusieurs années être comme une sorte ciment invisible pour tenir le quotidien
et voire devenir la toile de fond invisible et nourrissante d'une vie sans mais avec ...
le manque se transformera dans un très longtemps
survivre au début est physiquement épuisant

écouter
https://youtu.be/TSbtgWtACGs
peut occuper ton mental et renforcer des pistes
mais laisse toi vivre sans peur de sombrer la puissance de ton chagrin c'est utile

bien affectueusement
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 10 janvier 2021 à 01:06:48
61 ème jour....

Voilà 2 mois que ton absence me fait vriller l'âme et le coeur. J'ai toujours eu une aversion pour le chiffre 9, sans vraiment comprendre pourquoi. Maintenant, je sais...

J'ai beau lire les témoignages des anciens, je n'arrive pas pour l'instant à imaginer qu'un jour je pourrais vivre sans ressentir le manque de toi à chaque seconde.  Cette douleur constante en moi est un supplice que je ne souhaite à personne. J'ai bien souvent l'impression que je vais en mourir, que ce qu'il me reste de coeur va finir de se briser pour de bon....

Ma moitié, mon âme soeur, Amour de ma vie, je t'aime incommensurablement, éternellement
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: malome le 10 janvier 2021 à 11:12:58

Au début , on franchit chaque mois cette date fatidique , qui  fait mal  même quelques jours avant , et puis on passe cette date  selon le vécu avec des larmes , ou autres ressentis , en attendant un lendemain qu'on espère  meilleur
il te faut prendre le temps de  vivre ton deuil chaque jour  et laisser tes émotions s'exprimer , les user , prendre les jours un par un .
Durant cette période difficile , prendre soin de toi est essentiel , écoutes-toi
Amitiés
Titre: Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 11 janvier 2021 à 21:26:33

Au début , on franchit chaque mois cette date fatidique , qui  fait mal  même quelques jours avant , et puis on passe cette date  selon le vécu avec des larmes , ou autres ressentis , en attendant un lendemain qu'on espère  meilleur
il te faut prendre le temps de  vivre ton deuil chaque jour  et laisser tes émotions s'exprimer , les user , prendre les jours un par un .
Durant cette période difficile , prendre soin de toi est essentiel , écoutes-toi
Amitiés

Merci pour tes mots Malome,
User nos émotions un jour après l'autre, c'est une expression tellement juste.

Aujourd'hui était une journée plutôt "up" jusqu'à ce soir.... depuis 30 mn maintenant la douleur si caractéristique du manque, que j'ai tenu éloigné toute la journée a refait surface. Et avec elle, cette impression que je n'arriverais pas à survivre sans lui. Mon coeur est tellement serré...j'ai envie de hurler ma rage, ma frustration pour qu'on me le rende.

Savoir que "plus jamais" il ne reviendra m'est à cet instant insupportable et intolérable.
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: qiguan le 11 janvier 2021 à 22:32:30
Citer
.j'ai envie de hurler ma rage, ma frustration
oui absolument il faut hurler :
sous la douche
seule dans la voiture
jusqu'à en être aphone le lendemain ...
ce fut un de mes moyens de survie
et c'est utile
reçois mes affectueuses pensées qui vont aussi ici à toutes et tous
Titre: Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 12 janvier 2021 à 10:53:45
Citer
.j'ai envie de hurler ma rage, ma frustration
oui absolument il faut hurler :
sous la douche
seule dans la voiture
jusqu'à en être aphone le lendemain ...
ce fut un de mes moyens de survie
et c'est utile
reçois mes affectueuses pensées qui vont aussi ici à toutes et tous

Tu vas rire Qiguan mais j'ai déjà tenté de hurler....sans succès. En tout cas cela faisait beaucoup rire Sébastien, qui lui avait une magnifique voix grave, qu'il pouvait rendre très forte s'il le souhaitait.

Je n'ai jamais su crier et encore moins hurler. J'ai essayé dans ma voiture il y a quelques semaines, je n'ai réussi qu'à me  faire mal aux cordes vocales. Alors je hurle intérieurement et je pleure encore et toujours.

Si hier était une journée plutôt ok, aujourd'hui j'ai l'impression d'avoir reculé de 100 pas. Je dois travailler, je dois me concentrer sur les problèmes de mes clients alors que mon seul souhait c'est de rester sous la couette et oublier le monde qui m'entoure.

Dans ces moments-là j'envie les salariés qui peuvent demander un arrêt de travail, alors que je n'ai pas le choix. 

J'aime mon travail, j'aime mon indépendance mais elle était soutenue et portée par l'amour de Sébastien. Il m'a toujours encouragé même dans les moments difficiles. Lui croyait en moi, me disait que j'étais la meilleure et me portait en toutes circonstances. Quoi que je fasse, quoi que je décide il me soutenait dans mes choix. Je pouvais lui faire part de mes doutes, de mes interrogations, de mes moments de ras le bol comme de mes plus grandes joies. Il m'accueillait toujours avec un sourire et des paroles encourageantes.

Alors aujourd'hui, continuer sans lui est presque impossible. J'écris ces mots et les larmes me brouillent la vue parce que je mesure encore une fois le vide qu'il laisse dans ma vie à tous les niveaux. Sans lui je n'aurais jamais sauté le pas de l'entrepreneuriat il y a 12 ans. Sans lui je serais encore en train de me morfondre dans mon "job doré" qui ne faisait pas sens. Il m'a encouragé là où la plupart des conjoints auraient dit "non, sûrement pas".

Mon Dieu que je l'aime et qu'il me manque.....je donnerais tout pour qu'on me le ramène, pour qu'on me rende ma vie et notre bonheur. Je souhaiterais mourir là maintenant devant mon ordinateur, pour qu'enfin je le retrouve.  Je sais je ne devrais pas dire ça, c'est très égoïste de le vouloir mais je m'accorde le droit de l'être quelques instants avant de reprendre le chemin du travail....

Parce que mes clients attendent, parce que la vie continue même si la mienne s'est arrêté. Je vais sécher mes larmes et recommencer à faire semblant de participer au jeu de la vie, dans lequel je n'ai pourtant plus ma place.
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: qiguan le 12 janvier 2021 à 14:06:56
tu hurles intérieurement pourquoi pas ...

Citer
Parce que mes clients attendent, parce que la vie continue même si la mienne s'est arrêté. Je vais sécher mes larmes et recommencer à faire semblant de participer au jeu de la vie, dans lequel je n'ai pourtant plus ma place.
et ce sera pour lui
en mémoire de lui

bien affectueusement
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: BEBE le 12 janvier 2021 à 18:51:45
Bonsoir Virginie,

Bienvenue en Apesanteur, dans cet entre deux mondes où l’on est plus vraiment d’ici et pas encore de là-bas.

Travailler a été bien compliqué après le décès de mon compagnon, mais bien que je sois salariée je n’ai jamais demandé d’arrêt de travail. Il est décédé le 14 Décembre, j’ai pris les trois jours auquel j’avais « droit » en cas de décès du conjoint puis j’ai posé des jours de congé jusqu’à début Janvier ou j’ai tout de suite repris le travail.
C’était vraiment compliqué de rester concentrée, de prendre des décisions, d’être là, impliquée… alors que la seule chose que je voulais/pouvais faire était de penser à mon amoureux. 
Bien souvent je me suis dit que j’allais faire comme ce père qui après avoir  perdu sa fille dans cet excellent film « La nouvelle vie de Paul Sneijder » quitte son poste d’ingénieur pour devenir promeneur de chiens ce qui lui laisse tout loisir de penser à sa fille autant que nécessaire et le met à l’abris de ces responsabilités dont il n’a plus rien à faire.
Je me suis dit souvent aussi qu’un aménagement de poste ou une sorte de mi-temps thérapeutique aurait pu être aidant mais finalement après coup je pense que de tout laisser comme c’était a été salutaire car même si extrêmement difficile et violent, cela m’a obligé à rester ancrée un minimum dans la vie… je crois que si j’avais été en arrêt je serais complètement partie à la dérive, le travail a été…et est d’ailleurs encore et toujours …comme une sorte de garde-fou... mais bon là je te donne ma réflexion/conclusion  avec un recul de trois ans…  en l’an 1… oui j’ai vécu le travail comme quelque chose d’intrusif, qui me faisait violence en venant parasiter mes pensées et ma connexion avec mon amoureux, comme si cela m’éloignait, me « coupait » de lui.

Beaucoup de choses que tu écris font écho, même si tu es en l’an 1 et moi maintenant en l’an 4

Vivre sans mon amoureux est une chose impensable, insensée… et pourtant… cela fait déjà trois ans que je le fais sans bien trop savoir comment c’est possible…  malgré les « à quoi bon » je suis toujours là… surement qu’on est un peu plus solide qu’on ne le croit.

Plein de tendresse pour toi 
BEBE
Titre: Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 13 janvier 2021 à 12:56:12
Bonsoir Virginie,

Bienvenue en Apesanteur, dans cet entre deux mondes où l’on est plus vraiment d’ici et pas encore de là-bas.

Travailler a été bien compliqué après le décès de mon compagnon, mais bien que je sois salariée je n’ai jamais demandé d’arrêt de travail. Il est décédé le 14 Décembre, j’ai pris les trois jours auquel j’avais « droit » en cas de décès du conjoint puis j’ai posé des jours de congé jusqu’à début Janvier ou j’ai tout de suite repris le travail.
C’était vraiment compliqué de rester concentrée, de prendre des décisions, d’être là, impliquée… alors que la seule chose que je voulais/pouvais faire était de penser à mon amoureux. 
Bien souvent je me suis dit que j’allais faire comme ce père qui après avoir  perdu sa fille dans cet excellent film « La nouvelle vie de Paul Sneijder » quitte son poste d’ingénieur pour devenir promeneur de chiens ce qui lui laisse tout loisir de penser à sa fille autant que nécessaire et le met à l’abris de ces responsabilités dont il n’a plus rien à faire.
Je me suis dit souvent aussi qu’un aménagement de poste ou une sorte de mi-temps thérapeutique aurait pu être aidant mais finalement après coup je pense que de tout laisser comme c’était a été salutaire car même si extrêmement difficile et violent, cela m’a obligé à rester ancrée un minimum dans la vie… je crois que si j’avais été en arrêt je serais complètement partie à la dérive, le travail a été…et est d’ailleurs encore et toujours …comme une sorte de garde-fou... mais bon là je te donne ma réflexion/conclusion  avec un recul de trois ans…  en l’an 1… oui j’ai vécu le travail comme quelque chose d’intrusif, qui me faisait violence en venant parasiter mes pensées et ma connexion avec mon amoureux, comme si cela m’éloignait, me « coupait » de lui.

Beaucoup de choses que tu écris font écho, même si tu es en l’an 1 et moi maintenant en l’an 4

Vivre sans mon amoureux est une chose impensable, insensée… et pourtant… cela fait déjà trois ans que je le fais sans bien trop savoir comment c’est possible…  malgré les « à quoi bon » je suis toujours là… surement qu’on est un peu plus solide qu’on ne le croit.

Plein de tendresse pour toi 
BEBE

Merci Bébé de me faire part de ton expérience avec 4 ans de recul. Je crois qu'une part de moi à bien conscience que le travail me tient la tête hors de l'eau.  Je peste contre par moment, mais je me rends bien compte qu'il m'aide à avancer chaque jour. Et puis Sébastien souhaite que je continue, alors je m’exécute (je ferais peut être un post un de ces jours sur les signes de sa présence à mes côtés et nos "discussions" depuis son départ).

Je crois que tu as raison, nous sommes sûrement un peu plus solide qu'on ne le croit.

Tendres pensées à nos Amoureux et Amoureuses qui nous aident à continuer sans eux et malgré nous....
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 13 janvier 2021 à 20:41:05
J'ai arrêté de compter les jours mon Amour, c'est trop douloureux. Je m'en tiendrais aux mois, tous les 9 me rappelleront pour toujours ce jour fatidique. 

Aujourd'hui est un jour étrange où des choses en apparence anodines, n'ont pas cessé de me rappeler nos moments de bonheur. Un jour, il parait que je pourrais y penser avec tendresse, mais aujourd'hui j'en ai eu plusieurs fois la nausée.  C'est tellement douloureux que mon corps réagit violemment.

Et puis j'ai fait défiler dans mon téléphone mes story Instagram et je suis tombée sur les dernières que j'ai fait alors que tu étais déjà certainement mort, en bas dans notre salon. J'en ai eu un haut le coeur. Ces vidéos me sont insupportables. Je sais que je ne pouvais pas savoir, mais je ne peux pas m'empêcher de haïr ces moments là. Je haïs l'insouciance que je lis sur mon visage souriant. Je hais ces derniers moments de bonheur de ma vie. Après ça, l'ouragan du chagrin s'est abattu sur moi.

C'est tellement insupportable de penser que je faisais mon travail et que je n'ai pas "senti" ce qui t'arrivais à quelques mètres de moi. Et pourtant j'ai la conviction profonde que même à tes côtés au moment fatidique, je ne t'aurais pas ramené.

Entre deux rdv clients, j'ai pleuré et supplié le ciel de te ramener. Je donnerais n'importe quoi pour remonter le temps.
Et alors que je m'apprêtais à dîner avec deux des fantastiques, j'ai craqué de nouveau quand l'un des deux m'a gentiment demandé de quoi j'avais envie. La seule réponse qui m'est venu c'est "j'ai envie de mon chouchou d'Amour".

Je suis épuisée et je suis horriblement en manque de toi...

Mon Amour, je t'aime à la folie, passionnément, incommensurablement, éternellement
Titre: Re : Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: BEBE le 14 janvier 2021 à 07:43:15


Merci Bébé de me faire part de ton expérience avec 4 ans de recul. Je crois qu'une part de moi à bien conscience que le travail me tient la tête hors de l'eau.  Je peste contre par moment, mais je me rends bien compte qu'il m'aide à avancer chaque jour. Et puis Sébastien souhaite que je continue, alors je m’exécute (je ferais peut être un post un de ces jours sur les signes de sa présence à mes côtés et nos "discussions" depuis son départ).


Coucou Stéphanie,

En fait c'est une experience avec un recul de 3 ans, là  je suis au tout début de l'an 4.
Pardonne moi car dans mon message de l'autre jour je t'ai appelé Virginie,  je ne sais pas comment j'ai pu me tromper... peut-être venais je de lire un message de Virginie , je ne sais pas... en tout cas je suis désolée.

J'ai aussi ouvert  un fil dans la section spiritualité pour raconter  les signes et les messages de mon Coeur Canaille et quand tu parles de vos ''discussions'' je vois très bien ce que tu veux dire. 

Douceur à toi,
 BEBE
Titre: Re : Re : Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 16 janvier 2021 à 19:20:41

Coucou Stéphanie,

En fait c'est une experience avec un recul de 3 ans, là  je suis au tout début de l'an 4.
Pardonne moi car dans mon message de l'autre jour je t'ai appelé Virginie,  je ne sais pas comment j'ai pu me tromper... peut-être venais je de lire un message de Virginie , je ne sais pas... en tout cas je suis désolée.

J'ai aussi ouvert  un fil dans la section spiritualité pour raconter  les signes et les messages de mon Coeur Canaille et quand tu parles de vos ''discussions'' je vois très bien ce que tu veux dire. 

Douceur à toi,
 BEBE

Pas de soucis pour mon prénom, nous sommes (malheureusement) tellement nombreux ici.... Ton fil dans la section spiritualité est l'un des premiers que j'ai lu en entier. Nous avons beaucoup en commun apparemment ;-)
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 16 janvier 2021 à 19:33:11
Pour la première fois depuis le départ de Sébastien il y a 66 jours, ma (belle) fille a réussi à me faire prendre l'air.
4h de marche en montagne, seules au milieu des sapins, entourées de toute cette neige immaculée et surtout sous le soleil.

Et pour la première fois depuis ce jour qui m'a arraché le coeur, je me suis sentie apaisée. Moment de grâce au milieu de l'ouragan.

Nous avons évidemment beaucoup parlé de son papa, de notre vie, de nos projets que je vais mener à bien. Revenir vivre en altitude était "le plan" et je vais le suivre même si je ne sais pas encore comment pour l'instant. Vivre en bas dans la vallée me rend malheureuse, mais là haut sur les sommets je suis vraiment bien, je suis entière, je vis et je me sens encore plus proche de lui.

Alors pour lui, pour nous, pour moi je vais tout faire pour remonter vers les sommets....
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: malome le 17 janvier 2021 à 12:44:38
 Tu viens de vivre une belle éclaircie, celle que tu ne pensais pas revivre , se sentir un instant apaisée dans le tourbillon d'une nouvelle vie que nous n'avons pas choisi ,mais qu'il nous faut affronter , et ces moments de sérénité nous permettent de prendre un peu de répit , pouvoir parler de lui un autre bienfait , en parlant de nos amours c'est un peu les faire revivre même si les larmes sont au bord des yeux , et nous en avons besoin .
 Trouver ta  place dans ta nouvelle vie sera pour toi une grande aide , n'oublie pas faire jour après jour , le chemin est très long ,mais tu es pleine de ressources et de courage
Prends soin de toi
Amitiés
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 19 janvier 2021 à 10:17:09
19 janvier 2021

Tu aurais eu 45 ans aujourd'hui mon Amour, si la mort n'était pas passée par là il y a 70 jours.

Tu n'es plus là, mais tu es partout où je suis.

Je donnerais n'importe quoi et surtout ma vie pour être avec toi aujourd'hui. Te prendre dans mes bras, que tu me serres fort et que je te noie sous mes baisers comme j'aimais le faire.

Je t'ai fait un fondant au chocolat et j'irais le porter sur ta tombe tout à l'heure. Je le ferais en souvenir de cette scène que tu aimais tant dans "Inspecteur la bavure". Quand la maman de Coluche lui apporte à manger au cimetière. Tu disais toujours, "tu m'emmèneras un truc bon le jour où je ne serais plus là". Oui mon coeur, je vais t'emmener ton gâteau préféré, parce que je sais à quel point cette idée te ferais rire.

Premier anniversaire sans toi et j'appréhende déjà celui de L. pour qui fêter ses 18 ans sans toi dans 15 jours va être terrible. Et puis C. qui fêtera ses 23 ans comme son frère, sans toi. Toutes ces premières fois sans toi c'est atroce.

Je t'aime incommensurablement mon Amour, pour toujours...
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Jaracas le 19 janvier 2021 à 11:21:27
Douces pensées à ton Amour qui aurait eu 45 ans. Il parait que le temps n'existe plus là haut mais je suis sûre qu'il sera amusé et ému d'avoir son gâteau préféré au cimetière.
Bien affectueusement.
Virginie
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Franck31 le 19 janvier 2021 à 23:19:07
Bonsoir Stéphanie,

j'ai une grosses pensée pour toi pour ce jour si particulier.
Moi c'est la semaine prochaine. Ma Sylvie aurait du faire ses 55ans le 27 janvier.

J'appréhende vraiment cette date, alors je me doute de ce que tu as pu ressentir tout aujourd'hui.

Amitiés,
Franck
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 20 janvier 2021 à 22:03:56
Merci Virginie, je lui ai apporté son gâteau et j'en ai mangé une part avec lui, comme nous l'aurions fait s'il avait encore été ici. Je n'arrive pas à me faire à cette situation surréaliste....

Merci Franck, je t'envoie plein de courage pour le 27 et j'aurais une énorme pensée pour toi et Sylvie. 
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 31 janvier 2021 à 21:01:32
J'ai lu quelque part que pour "avancer", il faut se rappeler celle que l'on était avant...

Mais celle que j'étais avant toi....n'existe plus depuis bien longtemps.

C'est à tes côtés que je me suis rencontrée, que j'ai découvert qui je suis vraiment.

C'est dans ton regard que j'ai appris la confiance, l'estime et le respect de moi.

Grâce à ton soutien permanent et à ton amour inconditionnel, je suis devenue celle que j'avais été programmée pour être....enfin.

Alors  pas de retour en arrière pour moi, je n'ai pas d'autre choix que de continuer à être celle que tu as aimé depuis le premier jour.

Depuis 10 jours j'avais l'impression d'aller "mieux". C'était très étrange, je me suis surveillée comme le lait sur le feu et je me demandais à quel moment la casserole allait déborder.

Etais-je dans l'oeil du cyclone? Ce moment bizarre ou tout à coup le calme revient sans crier gare, mais qui ne dure jamais longtemps et précède le retour encore plus violent de la tempête?

La seule chose qui ne change jamais, c'est que je suis en manque de toi et que par moment je n'arrive toujours pas à croire à ton départ. Tu es tellement vivant en moi et dans mon quotidien! Je parle de toi tous les jours et avec toi à chaque instant.

Je sais ne pas être dans le déni....ce put*** de massage cardiaque c'est moi qui l'ai fait, c'est moi qui ai su immédiatement que ton âme avait quitté ton corps, c'est moi qui t'ai nettoyé le visage après l'intervention des pompiers. C'est encore moi qui était à tes côtés au funérarium. J'ai toujours sur mes lèvres la sensation glacée de ta peau à chaque fois que je t'ai embrassé et puis surtout je suis la dernière personne sur cette planète à avoir vu ton si beau visage. Assise au pied de ton cercueil, je ne t'ai pas quitté des yeux pendant que les deux employés des pompes funèbres faisaient leur travail. Jusqu'à la dernière milli seconde où le couvercle s'est posé, je t'ai regardé mon Amour.

Je sais que tu n'es plus là, mais tu es partout où je suis. Tu es dans mon coeur, dans mon corps, dans mon âme.

Alors non pas déni, juste une bulle de répit qui s'est rompue ce soir.

Les vannes sont de nouveaux ouvertes. La douleur de ton absence est tellement forte...

3 mois dans 9 jours.... un trimestre depuis ton départ. Combien de trimestres vais-je devoir encore affronter seule avant de te rejoindre mon Amour.

Je t'aime mon Amour, incommensurablement, éternellement...






Titre: Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Elisa52 le 01 février 2021 à 00:32:11
J'ai lu quelque part que pour "avancer", il faut se rappeler celle que l'on était avant...
Stéphanie,
C'est bien la première fois que je lis une telle chose ! Pourquoi se rappeler celle que l'on était avant, puisqu'on ne le sera plus jamais ?
Pour moi avancer, c'est prendre acte qu'on est devenue une autre personne, que cette perte nous a amputée d'une partie de nous-mêmes  et qu'il faut reconstruire à partir de là. Redéfinir pas à pas qui l'on est, ce que l'on a envie de devenir, quel sens on veut/peut donner à sa vie. C'est différent bien sûr selon la personnalité, l'âge, si on est entourée, si on a des enfants, des petits-enfants... C'est long, c'est douloureux. mais tu as de beaux moments d'apaisement, des idées magnifiques comme ce gâteau, des projetsn et beaucoup de courage. Les choses vont se faire petit à petit.
Amitié et douceur à toi et ton amour


Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: qiguan le 01 février 2021 à 12:14:15
dans table des matières
il y a le lien vers ce qui change en nous fil initié par mon ami Phill33
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/ce-qui-change-en-nous/msg49139/#msg49139
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: BEBE le 01 février 2021 à 17:19:48
Bonsoir Stéphanie,

J'ai lu quelque part que pour "avancer", il faut se rappeler celle que l'on était avant...

Je ne sais pas si ce « quelque part »  était mon message à Virginie de l’autre jour ?


Un jour en se baladant à Strasbourg on est tombé sur un flashmob de West Coast Swing et cela m'avait beaucoup plu.
 Je m'en suis souvenue après le décès de mon compagnon et la psychologue d'un des groupes de paroles m'avait dit de me reconnecter avec la jeune femme que j'étais avant de vivre avec mon compagnon... qu'aimait elle faire ?
Et bien  ....danser.... et comme c'est une activité que nous n'avions jamais faite ensemble c'était idéale car là. .. pas de fantôme....


Si tel est le cas alors cela mérite quelques précisions car la psychologue ne m’avait pas du tout présenter cela comme quelque chose qu’il « fallait » faire pour « avancer ».

En fait c’est au cours d’une discussion dans laquelle je disais que je ne pensais pas que j’arriverai à vivre sans mon Cœur Canaille qu’elle m’a invité à me reconnecter (plus qu’à me rappeler) à la jeune femme que j’étais avant, donc celle qui avait pu vivre 27 ans sans lui avant de le rencontrer et de voir ce qui donnait de l’enthousiasme à cette jeune femme dans la vie bien qu’elle n’avait pas encore rencontré son âme sœur.

En fait ce qu’elle avait cherché à me faire comprendre c’est que mon identité ne se limitait pas à celle que j’étais dans notre couple, ou à l’immense douleur d’aujourd’hui, ou à mon statut de veuve,  mais que la personne que je suis aujourd’hui et que je serai dans le futur est la somme de tout ces « moi » … « moi avant lui », « moi avec lui », « moi après lui »… et ce ne sont pas des personnes différentes… c’est la même personne qui évolue dans le temps au gré des rencontres et des expériences vécues… et le « moi d’avant lui » peut certainement venir en aide  au « moi d’après lui » sans jamais oublier le « moi d’avec lui »… surtout ne pas oublier le « moi d’avec lui » qui a été la meilleure version de moi-même selon la formule empruntée au film « La délicatesse »… mais qui ne doit pas mettre à mort le « moi d’après lui ».
 
En tout cas cette réflexion m’a donné le courage de retourner vers la danse qui a été l’un des outils les plus puissants de mon kit de survie… j’en parle au passé puisque Covid a tout arrêté ce qui  explique en grande partie pourquoi je vais beaucoup plus mal à nouveau depuis  Mars 2020. 

En parlant du film « La délicatesse »,  la scène finale, conclusion du film, illustre parfaitement ce que la psychologue a voulu me faire comprendre… mais cela m’aura pris trois ans aussi  à le  comprendre.

https://youtu.be/ZhXsNg6EPDE

En tout cas j'espère que ce partage pourra aider quelqu’un  comme cela m’a aidé mais on sait que chaque parcours est singulier et ce qui fonctionne pour l’un   ne fonctionne pas forcément pour l’autre mais ce qui est important c’est de partager ce qui a fonctionné pour soit, pour donner des idées, des pistes, pour partager son expérience… c’est comme des bouées de secours qu’on jetterait à la mer, certains pourront l’attraper, d’autre pas… en tout cas pas celle-ci mais peut être la prochaine... après il y a rien de vraiment miraculeux... ce sont juste des aides, des béquilles pour pas tomber... le manque cruel lui est bien là et douloureusement  ancré à jamais... dumoins c'est toujours le cas pour moi aujourd'hui.... et je continue de traverser sans rien pouvoir maitriser des alternances de périodes un peu moins virulentes à   d'autres  d'effondrement total.... par contre je suis toujours là trois ans après... je ne pensais pas pouvoir lui survivre aussi longtemps...et pourtant ca se fait d'une bouée à l'autre, d'une béquille à l'autre...
Bon en ce moment dur dur quand même car  on manque cruellement des unes et des autres... Covid rajoute largement de l'épreuve dans l'épreuve... là j'apprends à nager sans bouées  et je bois pas mal la tasse.

On va faire quelques brasses ensembles dans la tempête si tu veux en attendant la prochaine accalmie .

Douceur à toi,
BEBE
 

Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: qiguan le 01 février 2021 à 18:05:09
Bébé
comme tu as bloqué la possibilité que je t'écrive en MP
je le fais ici :
bonjour
est ce que tu m'autorises à mettre un lien vers ta réponse à Stéphanie dans Table des matières
et voire sur le fil de Phill33
afin que les futures personnes qui sont dans ces questionnement puissent avoir ces éclairages ?
bien à toi
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Julien le 01 février 2021 à 22:30:00
Bonjour,

Entièrement avec Elisa, pour avancer c'est reconstruire un nouveau lien avec la personne qui nous a quitté. C'est se reconstruire une identité avec la douleur de la perte (ce qui ne signifie pas oublier). Car on ne peut plus être la même personne. Il y  a hélas un avant et un après.
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Elisa52 le 02 février 2021 à 22:47:07
BEBE, je comprends mieux ce que tu as voulu dire et te prie de m'excuser si mon post t'a paru un peu radical. C'est vrai qu'il faut composer avec les moi d'avant, d'avec, d'après, être la somme de tous ces moi.  Chacun le faisant à sa manière. J'ai moi aussi repris des activités que la vie a deux et surtout son état de santé les dernières années ne me permettaient plus. J'ai repris des cours de chant -enfin, en ce moment, c'est plus compliqué- et ça m'a fait beaucoup de bien. J'ai eu envie de faire du bénévolat, mais peu de possibilités pour l'instant, ça viendra.
Je te remercie pour ton éclairage.
Amitiés à toi et à tous et toutes
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 15 février 2021 à 17:29:06
Je n'étais pas revenue sur le forum depuis mon dernier post.

Honnêtement, Bébé je suis incapable de dire si j'ai trouvé cette phrase sur ton post où en dehors du forum.  Mais quoi qu'il en soit merci pour ton partage qui est très éclairant et inspirant. Personnellement, ma vie avant lui c'était juste terrible. En fait je n'avais pas de vie, je ne faisais que m'occuper de tout le monde sauf de moi et je ne m'aimais pas. Donc je vais plutôt avancer en continuant à être celle que je suis devenue grâce à lui. Celle qui a confiance en elle, qui sait ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas.

Depuis mon dernier passage, j'ai vécu une jolie période d'accalmie surtout due au fait que j'ai eu la confirmation que mon Amour serait toujours à mes côtés. Je n'entre pas plus dans le détail ici, je préfère garder pour moi cette part de ma vie. 

Il est et sera toujours avec moi et grâce à cela j'ai réussi à recommencer à sourire et à ne plus pleurer chaque jour. Mais depuis quelques jours, j'ai de nouveau des gros moments de spleen qui me rattrapent à des moments bien précis.

Difficile d'expliquer sans tout dévoiler, mais ce qui est compliqué actuellement c'est de continuer à vivre ensemble mais sans sa présence physique.

J'ai fait imprimer des photos et quand je les regarde j'ai le coeur en joie. Mais parfois, selon celles que je regarde, celles où il ne pose pas, où sa personnalité ressort à 100% (joyeux, drôle, dynamique, optimiste), je vis une sorte de réalité à deux niveaux: il n'est plus là, je ne pourrais plus jamais le toucher et ça me semble complètement fou parce que justement il est toujours là mais différemment.

Pour les sceptiques and Co, économisez vos forces, gardez votre opinion pour vous. Je ne juge pas vos croyances, donc merci de respecter les miennes. Si ce que j'écris vous dérange, ne lisez pas ce que j'écris.

Bref, j'oscille entre la sérénité et l'état de manque physique profond, douloureux même. 3 mois depuis qu'il n'est plus là, 3 mois sans contacts physiques c'est une éternité! Et dire qu'il en sera ainsi jusqu'à ce que je sois de nouveau avec lui sur l'autre rive...

Je suis en manque de lui, de nos corps à corps et pourtant en me concentrant un peu en regardant ses photos, je sens son odeur, le grain de sa peau sous mes doigts, la fermeté de ses muscles. Je suis capable de revivre nos étreintes mais rien ne remplace la réalité du corps de l'être aimé.

C'est une autre réalité de la mort dont personne ne parle ou presque. La sexualité ne s'éteint pas au départ de l'autre. Je sais que certains trouvent des plans C. pour combler le manque, mais je n'en ai aucune envie. C'est de lui dont j'ai envie et de personne d'autre. 

Bref, je nage entre deux mondes, l'un fait d'une certaine sérénité et l'autre fait de douleur et de manque. J'imagine que je ne suis pas la seule dans ce cas-là. 
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: qiguan le 15 février 2021 à 18:30:55
sur les thèmes sexualité
dans table des matières j'avais archivé :
contact  intimité sexe
aussi : http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/le-contact/
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/il-me-manque-5035/msg83966/#msg

vivre entre deux mondes est permanent ou dans deux mondes
c'est le statut d'endeuillé ...

reprendre des forces dans les moments d'apaisement pour affronter les répliques du tsunami te sera très aidant ...

bien affectueusement
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: BEBE le 15 février 2021 à 19:56:15
Bonsoir Stéphanie,

Je pense que c’était sur mon fil car dans le cadre du deuil, je n’ai jamais lu ou entendu ailleurs cette suggestion et pour cause la psychologue en question ne m’accompagnait pas dans le cadre du deuil, ce n’est pas sa spécialité, c’est la psychologue qui encadre le groupe de parole de la ligue du cancer dans lequel j’ai continué d’aller après le décès de mon compagnon car c’est alors mon père qu’il a fallu accompagner dans la lutte contre le crabe. Mais cette approche différente s’est révélée si efficace pour moi que je la partage avec enthousiasme.
Après chaque chemin de deuil est unique. Ce qui fonctionne pour l’un ne sera d’aucune utilité à un autre. Certains trouveront l’apaisement rapidement, d’autres jamais. Certains se sentent être une autre personne, d’autres pas.
De la même façon on a envie de partager ou pas certains phénomènes vécus après le décès pour ceux qui en ont fait l’expérience. Certains préfèreront garder cela au fond de leur cœur et d’autres auront besoin de partager. Je fais partie du second groupe… tous ces échanges, cette communication avec mon aimé qui s’est établie après le décès, c’est tellement fort, tellement lumineux que je ne peux  pas le garder pour moi. J’ai  besoin de le partager et d’échanger avec d’autres qui vivent des choses similaires.
Mais quand je te lis, même si tu en dis très peu, suffit à me faire penser à ce je vis aujourd’hui avec mon aimé… notre communication, nos dialogues intérieurs, ses messages, mes questions, ses réponses, ses « mises en garde » pour me protéger de dangers, son aide quand je la demande… tout cela est troublant, excitant, bouleversant, merveilleux…

Je vais te donner le titre d’un livre mais ne le lis pas tout de suite… attends quelques mois pour faire ta propre expérience et pour ne pas te dire après que tu aurais pu être influencée par ce livre. J’ai lu ce livre 18 mois après le décès, un temps assez long pendant lequel  mon Amour s’est manifesté de différentes facons  et m’a permis de comprendre qu’une forme d’échange se faisait et j’ai été très contente de ne pas l’avoir lu plus tôt … du coup… quelle claque en le lisant et en reconnaissant tant de choses qui j’avais expérimenté avec mon Amour après le décès… je n’étais donc pas la seule à vivre telle chose.   

Le livre s’appelle « L’autre côté  de la vie » l’auteur c’est Philippe Raguenau… pas un excentrique, pas un loufoque… un gars qui avait les pieds bien sur terre… diplômé HEC, résistant de la première heure pendant la guerre il est Compagnon de la Libération, journaliste, président-fondateur de la 2e chaîne de l’ORTF puis directeur des programmes des deux chaînes françaises, puis inspecteur général de l'ORTF… etc etc etc…
Dans ce livre il parle des échanges entre lui et son épouse Catherine Anglade, actrice, réalisatrice et productrice de télévision, avant et surtout …. après le décès de celle-ci.
Garde la référence sous le coude, ne le lis pas tout de suite, attends d’avoir observé assez de choses avant, tu verras, cela vaut le coup de patienter.

Bien à toi
BEBE 
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: juliette le 15 février 2021 à 21:46:01
Bonjour Stéphanie,

Je voulais te dire merci, merci pour ton post du 31 janvier.
Quand je te lit j'ai l'impression de m'entendre penser.
 Je n'ai jamais lu ici ou ailleurs un texte qui décrivait parfaitement mon état, mon ressenti.
 De la première à la dernière phrase je m'entends pensée, je n'en reviens pas.

Le jour des funérailles quand tu as écris ton message mon Harold est mort d'une crise cardiaque le 17 novembre enfin le 18 sur l'acte de décès mais moi je sais que c'étais le 17 novembre à 23h30;
Je suis aussi la dernière personne avant son dernier souffle, moi aussi je l'ai réanimé mais je savais que c'était en vain je l'ai vu partir.

J'étais là a chaque instant au funérarium et je ressent ses petites lèvre toutes froide contre les mienne. Mais même ça je donnerais tout pour le retrouver.

Comme toi je le sens auprès de moi à chaque instant et je lui parles beaucoup .

Et enfin moi aussi chaque jour je me pose cette question combien de trimestres vais-je devoir encore affronter seule avant de te rejoindre mon Amour.

Alors je ne sais pas  peut être que nous sommes "connecté" par les dates, par la façon dont sont mort nos amour ou par la façon dont ils influençaient nos vie.

Je n'en sais rien je sais juste que ton message résonne et résonnera toujours en moi.
Je l'ai d'ailleurs enregistré.

Je t'envoi toute ma tendresse et ma douceur et bienveillance en espérant que toi aussi tu sois dans un petit moment d'accalmie moi ca fait deux jours depuis 1 mois je profite avant ce fameux 17;

Tendre pensée <3
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Elisa52 le 16 février 2021 à 00:01:36

Je suis en manque de lui, de nos corps à corps et pourtant en me concentrant un peu en regardant ses photos, je sens son odeur, le grain de sa peau sous mes doigts, la fermeté de ses muscles. Je suis capable de revivre nos étreintes mais rien ne remplace la réalité du corps de l'être aimé.

C'est une autre réalité de la mort dont personne ne parle ou presque. La sexualité ne s'éteint pas au départ de l'autre. Je sais que certains trouvent des plans C. pour combler le manque, mais je n'en ai aucune envie. C'est de lui dont j'ai envie et de personne d'autre. 


C'est vrai que l'on parle très peu de ça. Le mois dernier, au groupe de parole auquel je participe, une femme a commencé à parler de ce sujet. Elle a immédiatement été interrompue par un homme qui lui a coupé la parole  pour dire je ne sais plus quoi. Il est vrai -et je ne juge pas- qu'il a rapidement trouvé une autre compagne, mais ce n'est pas une raison. L'animatrice n'est pas intervenue et j'étais assez en colère.  J'espère que le sujet reviendra d'une façon ou d'une autre. personnellement, je n'arriverais pas à l'aborder devant un groupe, mais je trouve important que quelqu'un le fasse., s'il ou elle s'en sent capable et qu'on l'écoute jusqu'au bout.
Titre: Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 16 février 2021 à 17:34:48
sur les thèmes sexualité
dans table des matières j'avais archivé :
contact  intimité sexe
aussi : http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/le-contact/
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/il-me-manque-5035/msg83966/#msg

vivre entre deux mondes est permanent ou dans deux mondes
c'est le statut d'endeuillé ...

reprendre des forces dans les moments d'apaisement pour affronter les répliques du tsunami te sera très aidant ...

bien affectueusement

Merci Qiguan d'être toujours là avec les bonnes ressources.
Ta phrase "vivre entre deux mondes c'est le statut d'endeuillé" m'a fait un électrochoc. Je n'avais pas encore réalisé que c'était ça ma nouvelle réalité et que c'est juste normal.
Titre: Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 16 février 2021 à 17:48:40
Bonsoir Stéphanie,
....
Mais quand je te lis, même si tu en dis très peu, suffit à me faire penser à ce je vis aujourd’hui avec mon aimé… notre communication, nos dialogues intérieurs, ses messages, mes questions, ses réponses, ses « mises en garde » pour me protéger de dangers, son aide quand je la demande… tout cela est troublant, excitant, bouleversant, merveilleux…

Je vais te donner le titre d’un livre mais ne le lis pas tout de suite… attends quelques mois pour faire ta propre expérience et pour ne pas te dire après que tu aurais pu être influencée par ce livre. J’ai lu ce livre 18 mois après le décès, un temps assez long pendant lequel  mon Amour s’est manifesté de différentes facons  et m’a permis de comprendre qu’une forme d’échange se faisait et j’ai été très contente de ne pas l’avoir lu plus tôt … du coup… quelle claque en le lisant et en reconnaissant tant de choses qui j’avais expérimenté avec mon Amour après le décès… je n’étais donc pas la seule à vivre telle chose.   

Le livre s’appelle « L’autre côté  de la vie » l’auteur c’est Philippe Raguenau… pas un excentrique, pas un loufoque… un gars qui avait les pieds bien sur terre… diplômé HEC, résistant de la première heure pendant la guerre il est Compagnon de la Libération, journaliste, président-fondateur de la 2e chaîne de l’ORTF puis directeur des programmes des deux chaînes françaises, puis inspecteur général de l'ORTF… etc etc etc…
Dans ce livre il parle des échanges entre lui et son épouse Catherine Anglade, actrice, réalisatrice et productrice de télévision, avant et surtout …. après le décès de celle-ci.
Garde la référence sous le coude, ne le lis pas tout de suite, attends d’avoir observé assez de choses avant, tu verras, cela vaut le coup de patienter.

Bien à toi
BEBE

Merci Bébé, je sais que toi et moi vivons les mêmes choses. J'ai envie de dire, ceux qui savent...savent ;-)
Je te ferais un MP à ce sujet.

Affectueusement
Stéphanie
Titre: Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 16 février 2021 à 18:04:33
Bonjour Stéphanie,

Je voulais te dire merci, merci pour ton post du 31 janvier.
Quand je te lit j'ai l'impression de m'entendre penser.
 Je n'ai jamais lu ici ou ailleurs un texte qui décrivait parfaitement mon état, mon ressenti.
 De la première à la dernière phrase je m'entends pensée, je n'en reviens pas.

Le jour des funérailles quand tu as écris ton message mon Harold est mort d'une crise cardiaque le 17 novembre enfin le 18 sur l'acte de décès mais moi je sais que c'étais le 17 novembre à 23h30;
Je suis aussi la dernière personne avant son dernier souffle, moi aussi je l'ai réanimé mais je savais que c'était en vain je l'ai vu partir.

J'étais là a chaque instant au funérarium et je ressent ses petites lèvre toutes froide contre les mienne. Mais même ça je donnerais tout pour le retrouver.

Comme toi je le sens auprès de moi à chaque instant et je lui parles beaucoup .

Et enfin moi aussi chaque jour je me pose cette question combien de trimestres vais-je devoir encore affronter seule avant de te rejoindre mon Amour.

Alors je ne sais pas  peut être que nous sommes "connecté" par les dates, par la façon dont sont mort nos amour ou par la façon dont ils influençaient nos vie.

Je n'en sais rien je sais juste que ton message résonne et résonnera toujours en moi.
Je l'ai d'ailleurs enregistré.

Je t'envoi toute ma tendresse et ma douceur et bienveillance en espérant que toi aussi tu sois dans un petit moment d'accalmie moi ca fait deux jours depuis 1 mois je profite avant ce fameux 17;

Tendre pensée <3

Merci Juliette,

Je n'écris que pour moi (en tout cas c'est ce que je pensais jusqu'à ton message), pour vider mon corps et ma tête de toutes ces choses qui si elles y restaient, me rendraient sûrement aigrie à terme. Je ne pensais pas que mes écrits pourraient être utiles à quelqu'un d'autre, mais je suis heureuse que ce soit le cas.

Effectivement il y a beaucoup de similitudes dans ce qui nous est arrivé. Toi et moi avons dû faire face à ce moment fatidique auquel rien ne nous avait préparé. Pas de préavis pour nous. Nous étions en train de vivre tout simplement, dans le bonheur et la joie de l'instant puis et en un millième de seconde, tout bascule.

Le choc, l'obligation de réagir sur l'instant sans réfléchir et puis d'agir via ce put.... de massage cardiaque qui n'a servi à rien.  Et ces images qui restent gravées à jamais, de ce corps tant aimé, inerte, sans vie et qui refroidit tellement vite....

Grâce à la connexion que j'ai avec lui, j'arrive à fonctionner aujourd'hui, mais vivre.... c'est une autre histoire que je vais devoir apprendre à écrire seule désormais.

Stéphanie
Titre: Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 16 février 2021 à 18:08:16

C'est vrai que l'on parle très peu de ça. Le mois dernier, au groupe de parole auquel je participe, une femme a commencé à parler de ce sujet. Elle a immédiatement été interrompue par un homme qui lui a coupé la parole  pour dire je ne sais plus quoi. Il est vrai -et je ne juge pas- qu'il a rapidement trouvé une autre compagne, mais ce n'est pas une raison. L'animatrice n'est pas intervenue et j'étais assez en colère.  J'espère que le sujet reviendra d'une façon ou d'une autre. personnellement, je n'arriverais pas à l'aborder devant un groupe, mais je trouve important que quelqu'un le fasse., s'il ou elle s'en sent capable et qu'on l'écoute jusqu'au bout.

Je n'ose imaginer la peine ressentie par cette femme qui n'a pas pu s'exprimer sur le sujet. C'est un manque de respect total de lui avoir coupé la parole sans la lui redonner ensuite. Je suis énervée rien que de l'imaginer donc j'imagine tout à fait ce que tu as dû ressentir sur l'instant.
Titre: Re : Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Elisa52 le 21 février 2021 à 00:33:07
[quote author=Elisa52 link=topic=6660.msg126657#msg126657 date=1613430096

Je n'ose imaginer la peine ressentie par cette femme qui n'a pas pu s'exprimer sur le sujet. C'est un manque de respect total de lui avoir coupé la parole sans la lui redonner ensuite. Je suis énervée rien que de l'imaginer donc j'imagine tout à fait ce que tu as dû ressentir sur l'instant.

Une nouvelle réunion du groupe a eu lieu cette semaine. J'ai parlé avec cette femme pendant le trajet en voiture que nous faisons ensemble. Cette fois l"interrupteur" n'était pas là et elle a pu s'exprimer comme elle le souhaitait. Cela m'a beaucoup touchée.
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 25 février 2021 à 18:51:15
Après plusieurs semaines plutôt "ok", retour en arrière abyssal.

J'ai appris une nouvelle qui aurait dû me remplir de joie s'il avait été encore à mes côtés. Nous l'attendions tellement cette nouvelle....Sauf qu'aujourd'hui je suis seule et que cette nouvelle m'a replongé violemment dans le gouffre. Je ne l'ai pas vu venir...

Cette nouvelle nous ouvrait les portes de notre nouveau projet mais aujourd'hui elle clos ce chapitre de ma vie, avec lui. La vie m'a claqué la porte au nez ce putain de 9 novembre 2020 et elle ne cesse de me le rappeler cruellement.

J'aimerais tellement disparaitre, là maintenant et le rejoindre, pour faire taire la souffrance. Je ne comprends pas ce que je fais encore ici et ce que je vais y faire dans les mois ou années qui me restent à vivre.

Comme lui j'aimerais m'endormir pour ne plus me réveiller. inspirer et ne jamais plus expirer. Et enfin le retrouver, reformer l'union de nos âmes et de nos coeurs pour toujours. J'attends cet instant avec impatience.

Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Julien le 26 février 2021 à 08:48:55
Bonjour Stéphanie,

J'étais effondré quand l'état de ma grand -mère s'est dégradé fortement. A tel point que l'on attendait plus que la fin.
Je me suis apaisé en l'accompagnant de l'autre côté. Cela n'empêche pas les rechutes mais aujourd'hui elle m'accompagne.
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 01 mars 2021 à 09:56:36
J'ai remis le nez dans le livre de Christophe Fauré et j'ai compris....je suis entrée dans la phase de déstructuration.

Comme toujours je suis en avance, n'etant qu'à 4 mois de deuil, mais le doute n'est pas permis.

Je me demande comment je vais survivre durant les mois ou années durant lesquels va durer cette phase. J'ai l'impression d'être au lendemain de son décès, quand la douleur était tellement violente que je pensais mourir moi-même.

J'ai presque ri en relisant la phase 2, celle où survient l'accalmie. Celle où on se dit qu'on ne s'en sort pas si mal au final. Je me suis clairement fait cette réflexion durant les 3 premières semaines de Février. Ca n'allait pas si mal, je me disais que si ça restait comme ça, j'y arriverais.

Et baaaammm!!! Un matin tu te reveilles et tu es comme écrasée par le chagrin et la douleur. Je n'y comprenais plus rien.  Rien n'avait changé et pourtant tout a changé en 1000 fois pire.

Il m'a fallu une semaine pour comprendre que j'étais en train de suivre ce putain de processus de deuil "normal", ce qui expliquait mon état dépressif (qui apparemment n'en a que l'air...pourtant c'est bien imité!).

Page 95 du livre...j'ai compris et j'ai eu envie de mourir à l'idée de vivre aussi mal pendant un temps qui me semble déjà interminable.

Bref, je suis au fond du trou, retour à la case départ - en apparence seulement dit le Doc - les apparences ont pourtant un goût de réalité bien amer.

Dire que je suis sensée vivre,  parler, sourire, interagir avec d'autres humains, tout en étant morte à l'intérieur. A l'instant ça me semble totalement insurmontable.

Qui a dit que l'Univers/Dieu (appelez le comme vous voulez) ne nous donne à vivre, que ce que nous sommes capables de supporter? Je pense qu'il s'est trompé de personne. Une mauvaise manip peut-être ?  Dommage il n'y a pas de retour en arrière possible, je n'ai plus qu'à attendre que ma vie s'écoule pour sortir de "la partie".

Game over.... j'ai hâte
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: malome le 01 mars 2021 à 12:30:39
Stéphanie

N'oublie pas nous ne cessons de faire des aller retour entre possible mieux et beaucoup moins bien , peut-être est cela qui nous permets de tenir jour après jour , reprendre un peu de force quand un peu de calme passe .
Pas de recettes miracle , nos ressources insoupçonnées sont au très fond de nous-même, c'est peut-être pour  cela que malgré tout nous sommes capable de supporter , je ne crois qu'il y ai un bug   :-\
Prends soin de toi
Amitiés
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: qiguan le 01 mars 2021 à 13:22:53
Stéphanie
oui Malome dit bien les choses
Malgré toi, ton envie que tout cesse, il y a une force que tu ne connais pas, qui se manifeste à certains moments sans que tu le demandes voire malgré ce que tu demandes.
Comment dire le processus de vie s'impose en continuant alors que nos émotions et notre mental demandent à ce que cette douleur cesse.
Moi ce qui m'a permis dans ces moments de traverser c'était
de venir lire les très anciens, moins anciens et de me dire
oui ils ont pu, alors peut être que ce sera pareil pour moi, peut être ... je n’en était pas sûre, je ne l'espérait même pas ...
D'heure en heure pas plus garnir le temps de choses concrètes étaient l'autre manière de traverser
même pas une journée à la fois de moment en moment ...
ce moyen m'a fait exploser
je ne savais plus fonctionner ...
juste le travail ses obligations était une structuration aidante
et brisée intérieurement je savourai les plaisirs qui me venaient de ma fille et sa petite et sa nouvelle grossesse ... mais le plaisir côtoyait la brûlure torturante du manque et cet état dissocié était difficile à vivre
 
La moindre minute de moins mal reprendre des forces juste en la conscientisant

et un "truc" au bout de x temps de sanglots (que je devais repousser dans le temps à cause du travail, de la présence sous mon toit de ma vieille maman handicapée) je me dépliais de ma boule pour me tourner toujours en sanglot vers le haut, le plafond et cette posture aidait à ce que les spasmes diminuent et puis se mettent en pause !

affectueuses pensées de compagnonnage pourrais je dire  ...

Titre: Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 02 mars 2021 à 17:39:56
Stéphanie

N'oublie pas nous ne cessons de faire des aller retour entre possible mieux et beaucoup moins bien , peut-être est cela qui nous permets de tenir jour après jour , reprendre un peu de force quand un peu de calme passe .
Pas de recettes miracle , nos ressources insoupçonnées sont au très fond de nous-même, c'est peut-être pour  cela que malgré tout nous sommes capable de supporter , je ne crois qu'il y ai un bug   :-\
Prends soin de toi
Amitiés

J'ai la nausée rien que d'imaginer le nombre d'années qui m'attendent à vivre cette "non vie". Oui nous supportons mais à quel prix ....
Titre: Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 02 mars 2021 à 17:47:42
Stéphanie
oui Malome dit bien les choses
Malgré toi, ton envie que tout cesse, il y a une force que tu ne connais pas, qui se manifeste à certains moments sans que tu le demandes voire malgré ce que tu demandes.
Comment dire le processus de vie s'impose en continuant alors que nos émotions et notre mental demandent à ce que cette douleur cesse.
Moi ce qui m'a permis dans ces moments de traverser c'était
de venir lire les très anciens, moins anciens et de me dire
oui ils ont pu, alors peut être que ce sera pareil pour moi, peut être ... je n’en était pas sûre, je ne l'espérait même pas ...
D'heure en heure pas plus garnir le temps de choses concrètes étaient l'autre manière de traverser
même pas une journée à la fois de moment en moment ...
ce moyen m'a fait exploser
je ne savais plus fonctionner ...
juste le travail ses obligations était une structuration aidante
et brisée intérieurement je savourai les plaisirs qui me venaient de ma fille et sa petite et sa nouvelle grossesse ... mais le plaisir côtoyait la brûlure torturante du manque et cet état dissocié était difficile à vivre
 
La moindre minute de moins mal reprendre des forces juste en la conscientisant

et un "truc" au bout de x temps de sanglots (que je devais repousser dans le temps à cause du travail, de la présence sous mon toit de ma vieille maman handicapée) je me dépliais de ma boule pour me tourner toujours en sanglot vers le haut, le plafond et cette posture aidait à ce que les spasmes diminuent et puis se mettent en pause !

affectueuses pensées de compagnonnage pourrais je dire  ...

Hier pour la première fois j'ai eu ce besoin de hurler mais évidemment, vivant maintenant en appartement, c'est assez compliqué. Alors j'ai hurlé dans mon coussin, mais finalement ça ne m'a pas aidé à ma grande déception.

C'est terrible de réaliser que rien, ni personne ne peut faire taire la souffrance et combler le vide. Pour la première fois de ma vie, je n'ai pas de solution à "mon problème"..... je suis impuissante.
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: Stephanie le 02 mars 2021 à 18:37:36
Il y a quelques minutes, je m'apprêtais à envoyer un email à une nouvelle cliente lorsque j'ai réalisé que je devais d'abord vérifier mon agenda, pour m'assurer que j'avais bien planifié mes vacances pour cette année, avant qu'elle ne planifie nos rdv.

Parce qu'avec le décès de Sébastien, je ne l'ai pas fait alors que cela a toujours été une priorité. Sauf qu'aujourd'hui je suis seule et je suis là, devant mon agenda à me demander quand poser ces fameuses vacances.

Le véritable problème ce n'est pas "quand" puisque je suis mon propre patron et que je fais ce que je veux. Le véritable problème c'est "pour faire quoi?".

Prendre des vacances seule je ne l'ai jamais fait. Les vacances c'était synonyme de plaisir, de partage, de joie et de bonheur à deux. Mais maintenant, je n'en vois pas l'intérêt.

Partir seule pour pleurer, contempler l'immensité de ma solitude et du manque, à quoi cela rime-t-il?

Encore une raison de plus de me demander ce que je fous là, dans cette vie vide de sens. Sérieusement, il faut être maso pour continuer ...

ps: non je n'ai pas d'amies pour partir avec moi et mes enfants ont leur propre vie, dans laquelle je ne compte certainement pas m'incruster.
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: malome le 02 mars 2021 à 19:42:43
Stéphanie
 
Oui nous supportons et supporterons encore jour après jour au nom de l'amour que nous avons eu le privilège de connaître et de partager  avec eux .
Quand aux vacances partir , pas partir ? toi seule décidera, mais cela sera un temps pour toi,  te reposer , te dorloter , t'écouter, et encore une fois prendre soi de toi, chez toi où ailleurs qu'importe , là où tu pense que tu seras le moins mal possible , je sais sans l'être aimé c'est tellement différent , rien n'est plus comme avant et cette idée il faut l'apprivoisée (pas facile) petit à petit ne pas brûler les étapes
Amitiés
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: qiguan le 02 mars 2021 à 21:08:59
crier dans le coussin Stephanie
je comprends que ça n'aide pas
réellement hurler ... oui, ce fut aidant pour moi, j'hurlais dans ma voiture seule ! j'en gardais la douleur à la gorge des jours  ...

prends soin de toi, vacances sous une forme où une autre, comme ton aimé voudrait que tu prennes soin de toi ... seule

bien affectueusement
Titre: Re : ses funérailles ont lieu demain
Posté par: malome le 03 mars 2021 à 22:30:52
Stéphanie

Merci Malome, ton message apporte une lueur d'espoir bienvenue dans la nuit noire qui est mon quotidien depuis 4 mois.

Ce que j'ai écris sur mon fil fait partie de mon parcours et chacun(e) de nous selon son propre vécu , a des ressentis différents ,et ne pas se fier sur la durée , chacun(e) de nous avance à son rythme, plus ou moins lentement ou plus vite , le temps n'a pas d'importance ;ne rien précipiter comme tu as du le voir sur mon fil cela fait 28 mois c'est une grosse différence avec toi  (je suis devant toi , mais pas un modèle pour ça) et pourtant en même temps si cela  te donner un peu d'espoir alors c'est cadeau 
Prends soi de toi
Amitiés