Auteur Sujet: ses funérailles ont lieu demain  (Lu 6922 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Stephanie

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 57
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #60 le: 19 janvier 2021 à 10:17:09 »
19 janvier 2021

Tu aurais eu 45 ans aujourd'hui mon Amour, si la mort n'était pas passée par là il y a 70 jours.

Tu n'es plus là, mais tu es partout où je suis.

Je donnerais n'importe quoi et surtout ma vie pour être avec toi aujourd'hui. Te prendre dans mes bras, que tu me serres fort et que je te noie sous mes baisers comme j'aimais le faire.

Je t'ai fait un fondant au chocolat et j'irais le porter sur ta tombe tout à l'heure. Je le ferais en souvenir de cette scène que tu aimais tant dans "Inspecteur la bavure". Quand la maman de Coluche lui apporte à manger au cimetière. Tu disais toujours, "tu m'emmèneras un truc bon le jour où je ne serais plus là". Oui mon coeur, je vais t'emmener ton gâteau préféré, parce que je sais à quel point cette idée te ferais rire.

Premier anniversaire sans toi et j'appréhende déjà celui de L. pour qui fêter ses 18 ans sans toi dans 15 jours va être terrible. Et puis C. qui fêtera ses 23 ans comme son frère, sans toi. Toutes ces premières fois sans toi c'est atroce.

Je t'aime incommensurablement mon Amour, pour toujours...

Hors ligne Jaracas

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 45
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #61 le: 19 janvier 2021 à 11:21:27 »
Douces pensées à ton Amour qui aurait eu 45 ans. Il parait que le temps n'existe plus là haut mais je suis sûre qu'il sera amusé et ému d'avoir son gâteau préféré au cimetière.
Bien affectueusement.
Virginie

Hors ligne Franck31

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 46
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #62 le: 19 janvier 2021 à 23:19:07 »
Bonsoir Stéphanie,

j'ai une grosses pensée pour toi pour ce jour si particulier.
Moi c'est la semaine prochaine. Ma Sylvie aurait du faire ses 55ans le 27 janvier.

J'appréhende vraiment cette date, alors je me doute de ce que tu as pu ressentir tout aujourd'hui.

Amitiés,
Franck

Hors ligne Stephanie

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 57
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #63 le: 20 janvier 2021 à 22:03:56 »
Merci Virginie, je lui ai apporté son gâteau et j'en ai mangé une part avec lui, comme nous l'aurions fait s'il avait encore été ici. Je n'arrive pas à me faire à cette situation surréaliste....

Merci Franck, je t'envoie plein de courage pour le 27 et j'aurais une énorme pensée pour toi et Sylvie. 

Hors ligne Stephanie

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 57
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #64 le: 31 janvier 2021 à 21:01:32 »
J'ai lu quelque part que pour "avancer", il faut se rappeler celle que l'on était avant...

Mais celle que j'étais avant toi....n'existe plus depuis bien longtemps.

C'est à tes côtés que je me suis rencontrée, que j'ai découvert qui je suis vraiment.

C'est dans ton regard que j'ai appris la confiance, l'estime et le respect de moi.

Grâce à ton soutien permanent et à ton amour inconditionnel, je suis devenue celle que j'avais été programmée pour être....enfin.

Alors  pas de retour en arrière pour moi, je n'ai pas d'autre choix que de continuer à être celle que tu as aimé depuis le premier jour.

Depuis 10 jours j'avais l'impression d'aller "mieux". C'était très étrange, je me suis surveillée comme le lait sur le feu et je me demandais à quel moment la casserole allait déborder.

Etais-je dans l'oeil du cyclone? Ce moment bizarre ou tout à coup le calme revient sans crier gare, mais qui ne dure jamais longtemps et précède le retour encore plus violent de la tempête?

La seule chose qui ne change jamais, c'est que je suis en manque de toi et que par moment je n'arrive toujours pas à croire à ton départ. Tu es tellement vivant en moi et dans mon quotidien! Je parle de toi tous les jours et avec toi à chaque instant.

Je sais ne pas être dans le déni....ce put*** de massage cardiaque c'est moi qui l'ai fait, c'est moi qui ai su immédiatement que ton âme avait quitté ton corps, c'est moi qui t'ai nettoyé le visage après l'intervention des pompiers. C'est encore moi qui était à tes côtés au funérarium. J'ai toujours sur mes lèvres la sensation glacée de ta peau à chaque fois que je t'ai embrassé et puis surtout je suis la dernière personne sur cette planète à avoir vu ton si beau visage. Assise au pied de ton cercueil, je ne t'ai pas quitté des yeux pendant que les deux employés des pompes funèbres faisaient leur travail. Jusqu'à la dernière milli seconde où le couvercle s'est posé, je t'ai regardé mon Amour.

Je sais que tu n'es plus là, mais tu es partout où je suis. Tu es dans mon coeur, dans mon corps, dans mon âme.

Alors non pas déni, juste une bulle de répit qui s'est rompue ce soir.

Les vannes sont de nouveaux ouvertes. La douleur de ton absence est tellement forte...

3 mois dans 9 jours.... un trimestre depuis ton départ. Combien de trimestres vais-je devoir encore affronter seule avant de te rejoindre mon Amour.

Je t'aime mon Amour, incommensurablement, éternellement...







Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 321
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #65 le: 01 février 2021 à 00:32:11 »
J'ai lu quelque part que pour "avancer", il faut se rappeler celle que l'on était avant...
Stéphanie,
C'est bien la première fois que je lis une telle chose ! Pourquoi se rappeler celle que l'on était avant, puisqu'on ne le sera plus jamais ?
Pour moi avancer, c'est prendre acte qu'on est devenue une autre personne, que cette perte nous a amputée d'une partie de nous-mêmes  et qu'il faut reconstruire à partir de là. Redéfinir pas à pas qui l'on est, ce que l'on a envie de devenir, quel sens on veut/peut donner à sa vie. C'est différent bien sûr selon la personnalité, l'âge, si on est entourée, si on a des enfants, des petits-enfants... C'est long, c'est douloureux. mais tu as de beaux moments d'apaisement, des idées magnifiques comme ce gâteau, des projetsn et beaucoup de courage. Les choses vont se faire petit à petit.
Amitié et douceur à toi et ton amour


"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4960
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #66 le: 01 février 2021 à 12:14:15 »
dans table des matières
il y a le lien vers ce qui change en nous fil initié par mon ami Phill33
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/ce-qui-change-en-nous/msg49139/#msg49139
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne BEBE

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1434
  • L'amoureuse de Coeur Canaille qui vit sur Terre
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #67 le: 01 février 2021 à 17:19:48 »
Bonsoir Stéphanie,

J'ai lu quelque part que pour "avancer", il faut se rappeler celle que l'on était avant...

Je ne sais pas si ce « quelque part »  était mon message à Virginie de l’autre jour ?


Un jour en se baladant à Strasbourg on est tombé sur un flashmob de West Coast Swing et cela m'avait beaucoup plu.
 Je m'en suis souvenue après le décès de mon compagnon et la psychologue d'un des groupes de paroles m'avait dit de me reconnecter avec la jeune femme que j'étais avant de vivre avec mon compagnon... qu'aimait elle faire ?
Et bien  ....danser.... et comme c'est une activité que nous n'avions jamais faite ensemble c'était idéale car là. .. pas de fantôme....


Si tel est le cas alors cela mérite quelques précisions car la psychologue ne m’avait pas du tout présenter cela comme quelque chose qu’il « fallait » faire pour « avancer ».

En fait c’est au cours d’une discussion dans laquelle je disais que je ne pensais pas que j’arriverai à vivre sans mon Cœur Canaille qu’elle m’a invité à me reconnecter (plus qu’à me rappeler) à la jeune femme que j’étais avant, donc celle qui avait pu vivre 27 ans sans lui avant de le rencontrer et de voir ce qui donnait de l’enthousiasme à cette jeune femme dans la vie bien qu’elle n’avait pas encore rencontré son âme sœur.

En fait ce qu’elle avait cherché à me faire comprendre c’est que mon identité ne se limitait pas à celle que j’étais dans notre couple, ou à l’immense douleur d’aujourd’hui, ou à mon statut de veuve,  mais que la personne que je suis aujourd’hui et que je serai dans le futur est la somme de tout ces « moi » … « moi avant lui », « moi avec lui », « moi après lui »… et ce ne sont pas des personnes différentes… c’est la même personne qui évolue dans le temps au gré des rencontres et des expériences vécues… et le « moi d’avant lui » peut certainement venir en aide  au « moi d’après lui » sans jamais oublier le « moi d’avec lui »… surtout ne pas oublier le « moi d’avec lui » qui a été la meilleure version de moi-même selon la formule empruntée au film « La délicatesse »… mais qui ne doit pas mettre à mort le « moi d’après lui ».
 
En tout cas cette réflexion m’a donné le courage de retourner vers la danse qui a été l’un des outils les plus puissants de mon kit de survie… j’en parle au passé puisque Covid a tout arrêté ce qui  explique en grande partie pourquoi je vais beaucoup plus mal à nouveau depuis  Mars 2020. 

En parlant du film « La délicatesse »,  la scène finale, conclusion du film, illustre parfaitement ce que la psychologue a voulu me faire comprendre… mais cela m’aura pris trois ans aussi  à le  comprendre.

https://youtu.be/ZhXsNg6EPDE

En tout cas j'espère que ce partage pourra aider quelqu’un  comme cela m’a aidé mais on sait que chaque parcours est singulier et ce qui fonctionne pour l’un   ne fonctionne pas forcément pour l’autre mais ce qui est important c’est de partager ce qui a fonctionné pour soit, pour donner des idées, des pistes, pour partager son expérience… c’est comme des bouées de secours qu’on jetterait à la mer, certains pourront l’attraper, d’autre pas… en tout cas pas celle-ci mais peut être la prochaine... après il y a rien de vraiment miraculeux... ce sont juste des aides, des béquilles pour pas tomber... le manque cruel lui est bien là et douloureusement  ancré à jamais... dumoins c'est toujours le cas pour moi aujourd'hui.... et je continue de traverser sans rien pouvoir maitriser des alternances de périodes un peu moins virulentes à   d'autres  d'effondrement total.... par contre je suis toujours là trois ans après... je ne pensais pas pouvoir lui survivre aussi longtemps...et pourtant ca se fait d'une bouée à l'autre, d'une béquille à l'autre...
Bon en ce moment dur dur quand même car  on manque cruellement des unes et des autres... Covid rajoute largement de l'épreuve dans l'épreuve... là j'apprends à nager sans bouées  et je bois pas mal la tasse.

On va faire quelques brasses ensembles dans la tempête si tu veux en attendant la prochaine accalmie .

Douceur à toi,
BEBE
 

« Modifié: 01 février 2021 à 18:17:38 par BEBE »
L'Amour ne meurt jamais

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4960
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #68 le: 01 février 2021 à 18:05:09 »
Bébé
comme tu as bloqué la possibilité que je t'écrive en MP
je le fais ici :
bonjour
est ce que tu m'autorises à mettre un lien vers ta réponse à Stéphanie dans Table des matières
et voire sur le fil de Phill33
afin que les futures personnes qui sont dans ces questionnement puissent avoir ces éclairages ?
bien à toi
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Julien

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 93
  • Le forum d'entraide durant un deuil
    • Nordtombe
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #69 le: 01 février 2021 à 22:30:00 »
Bonjour,

Entièrement avec Elisa, pour avancer c'est reconstruire un nouveau lien avec la personne qui nous a quitté. C'est se reconstruire une identité avec la douleur de la perte (ce qui ne signifie pas oublier). Car on ne peut plus être la même personne. Il y  a hélas un avant et un après.
On a des mots pour une peine légère mais les grandes douleurs ne savent que se taire.

https://nordtombe.fr/accompagnement-et-aide-au-deuil

https://www.facebook.com/julien.demeocq

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 321
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #70 le: 02 février 2021 à 22:47:07 »
BEBE, je comprends mieux ce que tu as voulu dire et te prie de m'excuser si mon post t'a paru un peu radical. C'est vrai qu'il faut composer avec les moi d'avant, d'avec, d'après, être la somme de tous ces moi.  Chacun le faisant à sa manière. J'ai moi aussi repris des activités que la vie a deux et surtout son état de santé les dernières années ne me permettaient plus. J'ai repris des cours de chant -enfin, en ce moment, c'est plus compliqué- et ça m'a fait beaucoup de bien. J'ai eu envie de faire du bénévolat, mais peu de possibilités pour l'instant, ça viendra.
Je te remercie pour ton éclairage.
Amitiés à toi et à tous et toutes
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Stephanie

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 57
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #71 le: 15 février 2021 à 17:29:06 »
Je n'étais pas revenue sur le forum depuis mon dernier post.

Honnêtement, Bébé je suis incapable de dire si j'ai trouvé cette phrase sur ton post où en dehors du forum.  Mais quoi qu'il en soit merci pour ton partage qui est très éclairant et inspirant. Personnellement, ma vie avant lui c'était juste terrible. En fait je n'avais pas de vie, je ne faisais que m'occuper de tout le monde sauf de moi et je ne m'aimais pas. Donc je vais plutôt avancer en continuant à être celle que je suis devenue grâce à lui. Celle qui a confiance en elle, qui sait ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas.

Depuis mon dernier passage, j'ai vécu une jolie période d'accalmie surtout due au fait que j'ai eu la confirmation que mon Amour serait toujours à mes côtés. Je n'entre pas plus dans le détail ici, je préfère garder pour moi cette part de ma vie. 

Il est et sera toujours avec moi et grâce à cela j'ai réussi à recommencer à sourire et à ne plus pleurer chaque jour. Mais depuis quelques jours, j'ai de nouveau des gros moments de spleen qui me rattrapent à des moments bien précis.

Difficile d'expliquer sans tout dévoiler, mais ce qui est compliqué actuellement c'est de continuer à vivre ensemble mais sans sa présence physique.

J'ai fait imprimer des photos et quand je les regarde j'ai le coeur en joie. Mais parfois, selon celles que je regarde, celles où il ne pose pas, où sa personnalité ressort à 100% (joyeux, drôle, dynamique, optimiste), je vis une sorte de réalité à deux niveaux: il n'est plus là, je ne pourrais plus jamais le toucher et ça me semble complètement fou parce que justement il est toujours là mais différemment.

Pour les sceptiques and Co, économisez vos forces, gardez votre opinion pour vous. Je ne juge pas vos croyances, donc merci de respecter les miennes. Si ce que j'écris vous dérange, ne lisez pas ce que j'écris.

Bref, j'oscille entre la sérénité et l'état de manque physique profond, douloureux même. 3 mois depuis qu'il n'est plus là, 3 mois sans contacts physiques c'est une éternité! Et dire qu'il en sera ainsi jusqu'à ce que je sois de nouveau avec lui sur l'autre rive...

Je suis en manque de lui, de nos corps à corps et pourtant en me concentrant un peu en regardant ses photos, je sens son odeur, le grain de sa peau sous mes doigts, la fermeté de ses muscles. Je suis capable de revivre nos étreintes mais rien ne remplace la réalité du corps de l'être aimé.

C'est une autre réalité de la mort dont personne ne parle ou presque. La sexualité ne s'éteint pas au départ de l'autre. Je sais que certains trouvent des plans C. pour combler le manque, mais je n'en ai aucune envie. C'est de lui dont j'ai envie et de personne d'autre. 

Bref, je nage entre deux mondes, l'un fait d'une certaine sérénité et l'autre fait de douleur et de manque. J'imagine que je ne suis pas la seule dans ce cas-là. 

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4960
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #72 le: 15 février 2021 à 18:30:55 »
sur les thèmes sexualité
dans table des matières j'avais archivé :
contact  intimité sexe
aussi : http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/le-contact/
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/il-me-manque-5035/msg83966/#msg

vivre entre deux mondes est permanent ou dans deux mondes
c'est le statut d'endeuillé ...

reprendre des forces dans les moments d'apaisement pour affronter les répliques du tsunami te sera très aidant ...

bien affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne BEBE

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1434
  • L'amoureuse de Coeur Canaille qui vit sur Terre
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #73 le: 15 février 2021 à 19:56:15 »
Bonsoir Stéphanie,

Je pense que c’était sur mon fil car dans le cadre du deuil, je n’ai jamais lu ou entendu ailleurs cette suggestion et pour cause la psychologue en question ne m’accompagnait pas dans le cadre du deuil, ce n’est pas sa spécialité, c’est la psychologue qui encadre le groupe de parole de la ligue du cancer dans lequel j’ai continué d’aller après le décès de mon compagnon car c’est alors mon père qu’il a fallu accompagner dans la lutte contre le crabe. Mais cette approche différente s’est révélée si efficace pour moi que je la partage avec enthousiasme.
Après chaque chemin de deuil est unique. Ce qui fonctionne pour l’un ne sera d’aucune utilité à un autre. Certains trouveront l’apaisement rapidement, d’autres jamais. Certains se sentent être une autre personne, d’autres pas.
De la même façon on a envie de partager ou pas certains phénomènes vécus après le décès pour ceux qui en ont fait l’expérience. Certains préfèreront garder cela au fond de leur cœur et d’autres auront besoin de partager. Je fais partie du second groupe… tous ces échanges, cette communication avec mon aimé qui s’est établie après le décès, c’est tellement fort, tellement lumineux que je ne peux  pas le garder pour moi. J’ai  besoin de le partager et d’échanger avec d’autres qui vivent des choses similaires.
Mais quand je te lis, même si tu en dis très peu, suffit à me faire penser à ce je vis aujourd’hui avec mon aimé… notre communication, nos dialogues intérieurs, ses messages, mes questions, ses réponses, ses « mises en garde » pour me protéger de dangers, son aide quand je la demande… tout cela est troublant, excitant, bouleversant, merveilleux…

Je vais te donner le titre d’un livre mais ne le lis pas tout de suite… attends quelques mois pour faire ta propre expérience et pour ne pas te dire après que tu aurais pu être influencée par ce livre. J’ai lu ce livre 18 mois après le décès, un temps assez long pendant lequel  mon Amour s’est manifesté de différentes facons  et m’a permis de comprendre qu’une forme d’échange se faisait et j’ai été très contente de ne pas l’avoir lu plus tôt … du coup… quelle claque en le lisant et en reconnaissant tant de choses qui j’avais expérimenté avec mon Amour après le décès… je n’étais donc pas la seule à vivre telle chose.   

Le livre s’appelle « L’autre côté  de la vie » l’auteur c’est Philippe Raguenau… pas un excentrique, pas un loufoque… un gars qui avait les pieds bien sur terre… diplômé HEC, résistant de la première heure pendant la guerre il est Compagnon de la Libération, journaliste, président-fondateur de la 2e chaîne de l’ORTF puis directeur des programmes des deux chaînes françaises, puis inspecteur général de l'ORTF… etc etc etc…
Dans ce livre il parle des échanges entre lui et son épouse Catherine Anglade, actrice, réalisatrice et productrice de télévision, avant et surtout …. après le décès de celle-ci.
Garde la référence sous le coude, ne le lis pas tout de suite, attends d’avoir observé assez de choses avant, tu verras, cela vaut le coup de patienter.

Bien à toi
BEBE 
« Modifié: 15 février 2021 à 20:00:13 par BEBE »
L'Amour ne meurt jamais

Hors ligne juliette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #74 le: 15 février 2021 à 21:46:01 »
Bonjour Stéphanie,

Je voulais te dire merci, merci pour ton post du 31 janvier.
Quand je te lit j'ai l'impression de m'entendre penser.
 Je n'ai jamais lu ici ou ailleurs un texte qui décrivait parfaitement mon état, mon ressenti.
 De la première à la dernière phrase je m'entends pensée, je n'en reviens pas.

Le jour des funérailles quand tu as écris ton message mon Harold est mort d'une crise cardiaque le 17 novembre enfin le 18 sur l'acte de décès mais moi je sais que c'étais le 17 novembre à 23h30;
Je suis aussi la dernière personne avant son dernier souffle, moi aussi je l'ai réanimé mais je savais que c'était en vain je l'ai vu partir.

J'étais là a chaque instant au funérarium et je ressent ses petites lèvre toutes froide contre les mienne. Mais même ça je donnerais tout pour le retrouver.

Comme toi je le sens auprès de moi à chaque instant et je lui parles beaucoup .

Et enfin moi aussi chaque jour je me pose cette question combien de trimestres vais-je devoir encore affronter seule avant de te rejoindre mon Amour.

Alors je ne sais pas  peut être que nous sommes "connecté" par les dates, par la façon dont sont mort nos amour ou par la façon dont ils influençaient nos vie.

Je n'en sais rien je sais juste que ton message résonne et résonnera toujours en moi.
Je l'ai d'ailleurs enregistré.

Je t'envoi toute ma tendresse et ma douceur et bienveillance en espérant que toi aussi tu sois dans un petit moment d'accalmie moi ca fait deux jours depuis 1 mois je profite avant ce fameux 17;

Tendre pensée <3
« Modifié: 15 février 2021 à 21:48:21 par juliette »