Auteur Sujet: ses funérailles ont lieu demain  (Lu 3991 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Stephanie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
  • Le forum d'entraide durant un deuil
ses funérailles ont lieu demain
« le: 17 novembre 2020 à 10:33:10 »
Il s'appelait Sébastien, il avait 44 ans. Il était en bonne santé et rien ne laissait présager ce qui allait se passer ce lundi 9 novembre 2020 à 18h48.

Nous deux, ça a été une fusion dès les 1ères secondes de notre rencontre virtuelle, le 25 mars 2004.

Je vous raconterais une autre fois notre histoire  mais ce qu'il faut en retenir c'est que 17 ans plus tard, nous étions encore plus fous amoureux qu'à nos débuts.

Nos 4 enfants aujourd'hui jeunes adultes (2 chacun qui se sont mutuellement adoptés  comme frères et sœur dès le départ) nous disaient toujours en riant : "vous êtes pires que des ados à toujours vous embrasser et à vous toucher non stop".

Depuis 2 ans, nous avions changé de vie, parce que nous avions conscience qu'elle peut être courte. Il avait quitté son emploi à la SNCF après 20 ans. Mon activité indépendante nous permettait de bien vivre sans qu'il n'ait besoin de travailler (les gens autour de nous jasaient, mais nous n'en avons jamais rien eu à faire).

Les 2 dernières années nous les avons passées au Portugal d'abord puis dans le Sud Ouest de la France. Il s'est découvert un talent pour la peinture, il pechait, nous nous aimions. La vie était fabuleuse. Nous étions libres et sans attaches.

En début d'année il a eu envie de réaliser son rêve d'enfant : conduire un camion. Il a donc passé son permis poids lourd, qu'il a brillamment obtenu.

Depuis 2 semaines, il passait la dernière certification nécessaire. Lundi 9 novembre, il a conduit pendant 3 heures. Il est rentré à 13h30 le sourire aux lèvres. Je lui ai ouvert la porte.

Il m'a prise dans ses bras, a tiré sur mes 2 tresses en me disant que j'étais sa Pocahontas sexy. Nous nous sommes embrassés longuement, enlacés comme nous aimions le faire. Nous avions en permanence besoin de sentir l'odeur de l'autre, de nous toucher.

Nous avons un peu parlé, je suis monté à mon bureau à l'étage pour travailler. Je lui ai demandé de monter pour parler d'un document pour son permis. La encore nous nous sommes embrassés, taquinés et dit des mots d'amour.

Il est redescendu pour passer l'après-midi au salon, comme toujours. Nous nous sommes encore envoyé 3 audios. Son dernier messsage dit :"aller je te laisse travailler  mon amour, je t'aime fort, à tout à l'heure ".

Je sais qu'il a mangé (j'ai vu son assiette dans l'évier), il s'est allongé sur son canapé, a posé ses lunettes pour faire la sieste. Il avait sa cigarette à la main, posée sur le cendrier.

C'est comme cela que je l'ai trouvé 3h plus tard. A la seconde où je l'ai vu, j'ai su que c'était terminé, qu'il ne reviendrait pas. Au bout du fil, les pompiers m'ont soutenu pendant 30 mn, jusqu'à ce que les secours arrivent. Je savais que le massage cardiaque que je lui prodiguais ne servait à rien, mais j'ai fait ce qu'on me disait. 30 mn d'enfer, à le regarder inerte, à sentir sa peau se refroidir.

Et puis l'armada est arrivée et ils l'ont déclaré mort à 18h40.
Ma vie s'est arrêté net.

Il a fallu ensuite appeler nos 4 enfants. Un par un, leur annoncer l'impensable. Mon coup de fil les a atomisé, les uns après les autres. J'ai cru ne pas y arriver...entendre leurs cris de douleurs, 4 fois de suite...

J'ai pu rester seule avec lui jusqu'à 21h, le caliner, le toucher, l'embrasser encore et encore. Puis les pompes funèbres sont arrivés et il me l'ont enlevé.

Je suis restée seule dans mon salon en désordre, seule...

Nous n'avions aucun amis dans région. Les enfants ont fait les 7h de route le lendemain pour me rejoindre. Pour refaire le trajet en sens inverse des le lendemain. Nous en voiture, lui dans un corbillard.

Cela fait 8 jours aujourd'hui et ses funérailles n'auront lieu que demain (trop de cas Covid ici). Cette attente pour l'inhumer ajoute de la douleur au chagrin incommensurable qui me transperce depuis son départ.

Demain 18 novembre à 10h, sera le deuxième coup de poignard dans mon âme et celle de nos enfants.

Je me prépare aussi à la suite qui est déjà en train de se dessiner. 17 ans de vie commune et d'amour infini ne comptent pas au yeux de la loi. Cette négation de notre amour m'est insupportable. Je pense que je viendrais vous en reparler.

Si vous êtes encore en train de me lire, merci. Je n'avais pas du tout imaginé écrire tout ça. Je crois que j'avais besoin de vider mon angoisse. Merci de me permettre de le faire ici, pour m'éviter de m'effondrer trop bas devant nos enfants qui ont besoin de tout mon soutien.
« Modifié: 17 novembre 2020 à 10:40:12 par Stephanie »

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 874
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #1 le: 17 novembre 2020 à 11:12:54 »
Stéphanie

Je me permets de t'accueillir parmi nous, tu es ici chez toi , pour partager ta douleur et tes ressentis .

Ces 17ans passés à ses cotés seront ta force pour continuer ce chemin si différent avec le manque et la douleur

Toutes mes pensées t'accompagnent pour ces moments si douloureux, malgré l'amour et la présence de tes proches

Prends soin de toi

Amitiés

Hors ligne Stephanie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #2 le: 18 novembre 2020 à 04:34:50 »
Merci Malone.
Les funérailles ont lieu dans 6h et je ne dors pas. Mon corps refuse de lâcher prise plus de 5h d'affilé. Depuis 3h30 je suis réveillée et j'attends. Je redoute tellement cette journée.  Je vais devoir faire face pour soutenir nos enfants, alors que je suis à peine capable de respirer. Où vais je trouver la force de tenir debout,  de lire le texte que jj'ai écrit pour lui rendre hommage, de l'accompagner jusque dans la tombe ?

Et puis je vais devoir avancer très vite.  Je n'aurais pas le temps de me reposer ensuite. Vendredi je retourne dans le sud ouest où nous vivions depuis 11 mois. 3 jours pour déménager et revenir ici, dans ma région d'origine que nous detestons tous lzs 2. J'ai déjà déposé 2 demandes pour louer un appartement.  Je dois agir et tout faire en même temps, parce que je n'ai nulle part où aller pour me refugier.  Je dois à tout prix me recréer un cocon, pour pouvoir enfin me reposer un peu et me sentir en sécurité.

Faire toutes ces démarches me demande une énergie  que je n'au pas, mais je n'ai pas  le choix.  Mes  parents sont âgés et vivre avec eux est impensable. Selon eux "je dois aller  de l'avant " .  Ils ne comprennent pas et je ne le supporte pas.

Je suis épuisée, j'ai peur et la douleur en moi est incommensurable. Il me manque à chaque instant. Je suis en manque de lui, mon corps réclame le sien.  Le sevrage ne se fera jamais, je le sens au plus profond de moi.

Pourquoi la vie donne t-elle un bonheur si grand pour le reprendre si cruellement ? Moi l'éternelle positive et optimiste je ne comprend pas le sens de tout ça.



Hors ligne katrinap

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 535
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #3 le: 18 novembre 2020 à 08:55:51 »
Stéphanie
que répondre?   ton chagrin, le choc sont si grands, comme une forme de sidération que tu vivras un moment avant de réaliser
on a tous nos morts, nos douleurs, ici se sentir compris est fondamental, ça a sans doute permis à quelques uns de rester debout
tu es chez toi ici viens quand tu veux, tu trouveras toujours quelqu'un pour t'écouter, on sera là pour toi
on pense fort à toi et tes 4 merveilles pour ce moment si compliqué que sera l'enterrement, surtout en contexte covid
je t'envoie plein de tendresse
katrin

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 874
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #4 le: 18 novembre 2020 à 09:52:25 »
Stéphanie

Seulement te dire que toutes mes pensées t'accompagnent pour cette épreuve , avec  l'amour de tes enfants vous vous soutiendrez mutuellement ,  j'aimerais tant te prendre dans mes bras pour te donner cette force que tu vas trouver tout au fond de toi 
Amitiés             

Hors ligne nathT

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 449
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #5 le: 18 novembre 2020 à 11:48:31 »
Stéphanie

Que te dire ?
Simplement qu'il n'y a pas de sens à cela pour le moment .
Te dire qu'ici tu es comprise,que tu peux tout dire , tout écrire , tu seras lue et souvent accompagnée .

Hauts les coeurs Stéphanie,
ton chemin sera long, difficile, douloureux .....
Je pense à toi
Tu vas y arriver même si cela te paraît être une montagne à escalader !

Nath

Hors ligne lili44

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 221
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #6 le: 18 novembre 2020 à 16:52:46 »
Bonjour

Je suis avec toi pour cette triste journée même si tu ne le sais pas encore, nous avons tous et toutes une force intérieure qui nous aide à faire face à l’impensable.
Tu trouveras en toi malgré tout les ressources nécessaires mais il faut être patiente, un jour après l’autre, chacun à son rythme.
Tu peux regarder des vidéos ou lire Le DR FAURE  «  VIVRE LE DEUIL AU JOUR LE JOUR », tu trouveras des réponses sur le cheminement du deuil.

N’hésite pas à venir déposer ton ressenti, nous sommes tous et toutes là  sur cette route longue et difficile.

Tendres pensées à tous nos amoureux et amoureuses

Hors ligne Stephanie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #7 le: 19 novembre 2020 à 11:56:12 »
Merci à tous pour votre soutien. Je n'aurais jamais imaginé partager de nouveau sur un forum, surtout pas sur ce sujet.

Hier matin, j'ai dû assister à la mise en bière. Quel nom idiot! Durant la nuit j'avais demandé à mon amour de me donner paix et sérénité pour pouvoir supporter cette épreuve. Je pense qu'il m'a entendu parce que pendant qu'il refermait son cercueil, j'étais étonnement calme.  Dieu qu'il est beau, même dans la mort.

Suivre le corbillard jusqu'à l'église m'a paru surréaliste. Puis les funérailles ont eu lieu et je n'ai pas besoin de vous expliquer le coeur en sang, les larmes et toute la douleur.  Nous avons fait bloc avec les 4 enfants et nous allons survivre grâce à l'amour qu'il y a entre nous.

Ce matin, quand le réveil à sonné, pendant une demi seconde j'ai cru qu'il était à mes côtés. Cette sonnerie je vais devoir la changer parce qu'elle me rappelle trop de choses. 

Jusqu'à hier, nous attendions les funérailles, c'était une sorte de "but". Mais depuis ce matin, je réalise le vide de ma vie, je prends conscience que je vais devoir vivre chaque jour, sans lui, sans son amour, ses gestes d'amour, ses mots d'amour.
Cette absence est insupportable.

Et malgré tout, je dois "faire"....tellement de choses à faire dans l'urgence, parce que je ne suis pas salariée, mais indépendante. Donc je ne peux pas me permettre le luxe de me mettre en arrêt ou de me reposer.  Je reprends le travail le 1er décembre mais d'ici là, je dois déménager donc changer de région .

Hier après-midi après les funérailles, j'ai reçu une bonne nouvelle. En vérité, un miracle orchestré par l'homme de ma vie, de là où il se trouve: une agence immobilière m'a appelé pour me dire que j'avais l'appartement que j'avais demandé à louer.  Autre miracle, j'ai les clés aujourd'hui à 14h. 

Vous n'imaginez pas le poids que cela m'enlève, de savoir que je vais retourner demain matin dans l'Aveyron où nous résidions depuis 11 mois, pour déménager durant le week-end et rentrer dans mon lieu à moi ici dans ma région d'origine (Dieu que ce "à moi" me transperce le coeur). Je vais avoir une semaine pour me faire un cocon avant de reprendre le travail, un lieu où souffler et pleurer sans déranger personne.

Et au milieu de tout ça, j'ai une idée qui a germé en moi, parce qu'il est hors de question que sa mort ne serve pas une cause. Je vous en reparlerais bientôt, mais je pense que cette cause va me permettre de tenir le coup sur le long terme.

 
« Modifié: 19 novembre 2020 à 11:59:44 par Stephanie »

Hors ligne katrinap

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 535
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #8 le: 20 novembre 2020 à 08:55:08 »
vous ne le mesurez peut être pas, mais vous êtes solaire et très forte.
Ce n'est pas un hasard si cet homme merveilleux vous aimait je pense que vous répandez du bonheur autour de vous
c'est une douleur sans nom que vous vivez mais vous irez de l'avant, cet amour perdurera et vous accompagnera dans tout ce que vous réaliserez, cela ne s'arrêtera pas là maintenant au milieu de la route
prenez soin de vous
katrin

Hors ligne Stephanie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #9 le: 20 novembre 2020 à 21:41:47 »
vous ne le mesurez peut être pas, mais vous êtes solaire et très forte.
Ce n'est pas un hasard si cet homme merveilleux vous aimait je pense que vous répandez du bonheur autour de vous
c'est une douleur sans nom que vous vivez mais vous irez de l'avant, cet amour perdurera et vous accompagnera dans tout ce que vous réaliserez, cela ne s'arrêtera pas là maintenant au milieu de la route
prenez soin de vous
katrin

Merci Katrinap, vos mots me font du bien. Vous avez raison, notre amour perdurera et m'accompagnera éternellement.
Mais ce soir je suis dans un état étrange, comme anesthésiée. Pourtant, je viens de revenir dans la maison dans laquelle il est décédé il y a 11 jours.  Je suis là, avec mon frère et mon fils pour déménager et pourtant je ne ressens rien.  C'est comme si mes émotions avaient disparues. Je viens de réaliser il y a 5 minutes que j'avais perdu à tout jamais le dernier message téléphonique qu'il m'avait envoyé et je ne ressens rien.  Je m'en veux de ne pas avoir pensé à enregistrer ce message, mais c'est comme si mes émotions étaient enfouies sous des tonnes de gravats.

J'ai l'impression que je suis en mode "cocotte minute" comme séparée de mes émotions profondes. Peut être parce que je sais que j'ai encore beaucoup à faire et que je ne peux pas craquer maintenant? J'ai peur parce que je ne ressens rien mais j'ai aussi peur du moment où les vannes vont s'ouvrir pour de bon. Parce que je sais que cela va arriver dès que je vais me retrouver dans ma nouvelle vie, dans mon nouveau quotidien, seule sans lui.

Est-ce la phase de sidération ou le déni?  je suis là ce soir, couchée dans notre maison, dans notre lit et je ne réalise pas qu'il ne reviendra jamais. Mon frère et mon fils me disent aussi qu'ils n'arrivent pas à croire qu'il ne reviendra jamais. Pour eux aussi c'est comme s'il était sorti faire une course et qu'il allait bientôt rentrer. Et en réalité je ressens la même chose, il va rentrer bientôt.

Pourtant, je sais que ce n'est pas le cas...


Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4917
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #10 le: 20 novembre 2020 à 22:21:19 »
oui choc
tu peux regarder
http://deuil.comemo.org/etape-deuil-sideration
comprendre en attendant que la suite vienne ...
bien affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 874
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #11 le: 20 novembre 2020 à 22:33:35 »
Stéphanie

J'ai peur parce que je ne ressens rien mais j'ai aussi peur du moment où les vannes vont s'ouvrir pour de bon. Parce que je sais que cela va arriver dès que je vais me retrouver dans ma nouvelle vie, dans mon nouveau quotidien, seule sans lui.

Est-ce la phase de sidération ou le déni?
Courageuse Stéphanie,  bien sur que tu connais (comme toutes et tous ici)  la phase de déni et c'est normal ,Oui les vannes vont s'ouvrir et j'ai envie de te dire de te laisser envahir par ce tsunami ou plutôt ces tsunamis car hélas tu n'en connaîtras pas qu'un seul , tu es engagée bien malgré toi sur un long chemin sinueux , et tu feras jour après jour avec courage , malgré l'absence il veille sur toi et vos enfants .
Prends soin de toi
Amitiés

Hors ligne Stephanie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #12 le: 21 novembre 2020 à 21:02:52 »
12 jours sans lui...

Dernière nuit dans notre lit, dans cette petite maison louée depuis moins d'un an dans l'Aveyron. Dieu que nous avons été heureux ici tous les deux. A nous câliner, nous embrasser, nous dire des mots d'amour du matin au soir, à rire, à faire l'amour n'importe quand et n'importe où. Collés 24h/24h l'un à l'autre,  dans notre bulle d'amour, totalement indifférents  au monde qui nous entourait.

Nous avions enfin accompli notre rêve d'une vie simple et sans soucis depuis deux ans, après avoir pas mal galéré et appris de nos erreurs. Pourquoi nous donner un bonheur si grand, pour me l'enlever aussi cruellement et aussi vite? Je sais que je n'aurais jamais la réponse, mais cette question me hante.

La maison est vidée et à plusieurs reprises j'ai failli m'effondrer, mais je tiens bon parce que je n'ai pas d'autre choix. Je redoute l'arrivée dans mon nouvel appartement, où il n'aura jamais vécu avec moi, où nous n'aurons aucun souvenir en commun.  Mettre  ses affaires dans un carton m'a retourné le coeur. Je n'ai malgré tout, pas pu m'empêcher de remplir ma valise avec  ses vêtements favoris. Je ne supporterais pas de ne pas les voir dans ma penderie chaque matin.

J'aurais tellement aimé pouvoir rester ici, dans cet endroit rempli de souvenirs heureux, cela aurait été bien plus simple. Ne rien changer à mon environnement, garder toutes les traces de lui intact: ses chaussures dans le placard, ses vestes sur la patère.  Mais je ne pouvais pas, nos enfants ont trop besoin de moi . Non seulement je perds l'amour de ma vie, mais je perds aussi tous mes repères, toute trace de notre vie ensemble au quotidien.

Ce soir en dînant avec mon frère (qui porte le même prénom que mon amour), je lui disais le vide en moi, ce gouffre de souffrance et l'envie de hurler à l'idée de devoir faire face chaque jour au manque de lui.  A quoi bon vivre une vie qui ne sera désormais plus que souffrance?   Je ne sais pas comment je vais tenir ou si même j'y arriverais.

Quand je regarde l'avenir, je n'y vois que de la tristesse et du chagrin. Comment se lever chaque matin et réussir à avancer dans ces conditions?

Hors ligne Meije05

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 31
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #13 le: 22 novembre 2020 à 11:09:16 »
Bonjour Stéphanie,

Comment se lever chaque matin et réussir à avancer dans ces conditions ?

Et bien je crois que personne à la réponse. Chacun/chacune ici sur ce forum traverse son drame personnel avec ses propres ressources intérieures... Le processus de deuil t'emmène au plus profond de toi. Il y a des moments où on voit une petite lueur dans le chagrin et des moments où on se dit "non c'est pas possible je ne m'en remettrais pas..." et pourtant... Chaque matin on arrive à se lever et à "lutter" , à grapiller une journée sur le chagrin.

Moi j'ai perdu mon mari, l'amour de ma vie il y a tout juste 5 Mois... et je suis encore debout face à ce "tsunami" . Je me dois de rester "vivante" car j'ai mes deux enfants qui ont besoin de moi. Ils sont "orphelins de père" alors je suis leur seul pilier pour les accompagner dans la vie. C'est la principale raison qui fait que je "tiens" comme je peux et que la vie doit continuer. La perte est insoutenable mais voilà je n'ai pas le choix. Ce drame est arrivé alors maintenant il faut qu'on apprenne à vivre avec et que l'on continue... Mon mari disait toujours à ses enfants : " on lâche rien !" et bien voilà... on va rien lâcher même dans les moments de grand désespoir. C'est un tourbillon d'émotions intenses, c'est épuisant mais on avance à tout petit pas chaque jour...

Je n'ai pas de mots de réconfort car j'en ai pas pour moi non plus... Chacun doit trouver ce qui lui convient et à son rythme, c'est dur avant d'arriver à un "apaisement" . Pour ma part je n'en suis pas là non plus...

Douces pensées

Hors ligne Cheyennou

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 82
  • TES AILES ETAIENT PRETES, MON COEUR NE L'ETAIT PAS
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #14 le: 22 novembre 2020 à 13:00:13 »
Bonjour Meije.
j'ai vécu tout comme tu viens de le vivre les dures étapes de l'avant qui mènent à l'après.
Le mise en bière,  et puis on nous le prend de quel droit on l'enferme.
Chaque jour je croyais qu'il était près de moi, dans le lit, dans la cuisine, dans la salle. J'entendais sa voix qui me disait nos mots doux.
Maintenant je suis à 30 ans mois bientôt mais rien n'a changé.  Je  le herche partout encore et encore.
je vais 2 fois par jour sur sa tombe, et voilà.
Le deuil est personnel, à chacun son rythme, mais malheureusement les uns le font très vite et les autres sont toujours au point mort.
J'ai encore toutes ses affaires, habits dans l'armoire,  outils dans le garage, bijoux sur moi.
Jai vécu 36 ans 2 mois et 26 jours d'un Amour intense et Eternel.
Prends bien soin de toi  et des tiens.
Il n'y a pas de fin, il n'y a pas de début.
Juste un amour infini , immortel et éternel.
Dieu te tient dans ses bras. Moi je t'ai dans mon coeur.