Auteur Sujet: Parent divorcé et désenfanté  (Lu 29122 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 443
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #165 le: 27 Décembre 2018 à 07:23:40 »
Hello!

Eh, ce matin, c'est sur ma progéniture que je me prends le chou parce qu'avec mon fils cadet c'est pas de la tarte!
Silence, ignorance, ambivalence, certainement qu'il me demande par ses actes de ne plus le considérer comme un enfant mais comme un adulte responsable de ses actes! Ce qui n'est pas fastoche fastoche quand "on" a perdu un enfant et ce que l'on en sait de ce que ça fait!  Alors, on sert les fesses de payer "ad libitum" un divorce en monnaie courante pour pas mal de Papas que je connais autour de moi qui sont bonant/malant ldans le même cas!
Maman, c'est sacré et Papa t'es là pour casquer!
Yes, coool! Serre tes dents biquet!
tchao, j'ai un peu la rabia ce morning!
Bisous!
Pascal-ito
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 443
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #166 le: 27 Décembre 2018 à 14:59:36 »
Hello!
A l'évidence, le décès d'un enfant bouleverse les équilibres familiaux. Des parents séparés ne peuvent non plus, dans la plus grande majorité, se témoigner soutien aide et assistance comme peuvent déjà si difficilement le faire des parents encore unis. Désunis, l'une des défenses possible contre l'immense douleur du désenfantement est de s'indifférer, en quelque sorte. Comme rien n'est possible pour se saisir ensemble de cette douleur, chacun fait sa "tambouille" de son côté.
Mais pour les enfants vivants qui doivent se coltiner ce double voir triple trauma, qu'en est-il?  Un rien n'est certainement pas supportable puisqu'il faut être issu de quelque chose et non pas de rien. Alors au rien, un enfant peut substituer de la colère, de la rage, de la haine même, c'est toujours mieux que du rien. des parents qui s'en veulent "à mort" est peut être le seul moyen d'exhorter cette insondable douleur que laisse la mort d'un frère, d'une soeur.
D'autant plus qu'il y a terrain facile à planter puisque comme dit Shakespeare, je crois, "rien n'est pire que l'enfer si ce n'est la vengeance d'une femme". sous l'égide des Erinyies, en tout cas, la vengeance au féminin n(est certes pas facile à désamorcer, pas plus pour Madame que Monsieur. C'est pas pour rien que les 3 nénettes ont été assimilées aux furies par les romains. Un vrai bout de scotch style Tintin.
C'est dur, très dur à vivre tout ça, je le garantis; et je n'ai pas la clef magique pour faire mieux que ce que je fais. Tout avis constructif est bienvenu, bien sûr.
Chaud, très chaud!

Pascal.
« Modifié: 27 Décembre 2018 à 19:12:37 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #167 le: 27 Décembre 2018 à 20:22:29 »
Hello!
A l'évidence, le décès d'un enfant bouleverse les équilibres familiaux. Des parents séparés ne peuvent non plus, dans la plus grande majorité, se témoigner soutien aide et assistance comme peuvent déjà si difficilement le faire des parents encore unis. Désunis, l'une des défenses possible contre l'immense douleur du désenfantement est de s'indifférer, en quelque sorte. Comme rien n'est possible pour se saisir ensemble de cette douleur, chacun fait sa "tambouille" de son côté.
Mais pour les enfants vivants qui doivent se coltiner ce double voir triple trauma, qu'en est-il?  Un rien n'est certainement pas supportable puisqu'il faut être issu de quelque chose et non pas de rien. Alors au rien, un enfant peut substituer de la colère, de la rage, de la haine même, c'est toujours mieux que du rien. des parents qui s'en veulent "à mort" est peut être le seul moyen d'exhorter cette insondable douleur que laisse la mort d'un frère, d'une soeur.
D'autant plus qu'il y a terrain facile à planter puisque comme dit Shakespeare, je crois, "rien n'est pire que l'enfer si ce n'est la vengeance d'une femme". sous l'égide des Erinyies, en tout cas, la vengeance au féminin n(est certes pas facile à désamorcer, pas plus pour Madame que Monsieur. C'est pas pour rien que les 3 nénettes ont été assimilées aux furies par les romains. Un vrai bout de scotch style Tintin.
C'est dur, très dur à vivre tout ça, je le garantis; et je n'ai pas la clef magique pour faire mieux que ce que je fais. Tout avis constructif est bienvenu, bien sûr.
Chaud, très chaud!

Pascal.


Cher Pascal,

Chaud, très chaud !
De toute évidence, je suis... tu es... nous sommes "bien mal" placés pour subir tous ses "déséquilibres familiaux" après le décès d'un Enfant !
C'est sûr que depuis ma séparation (2 ans et demi !) d'avec la Maman de Raphaël, nous ne nous témoignons plus aucun soutien moral, aide financière ou assistance "technique" !
ELLE se démerde et ... moi aussi ! c'est comme "ça" !
ELLE a choisi... elle a décidé... elle est libre (et moi aussi!)
Elle est partie, elle m'a quitté...
J'ASSUME ET JE VIS MA VIE !
Je ne parlerai pas d'indifférence mais plutôt d'acceptation et de RESPECT de nos différences ...
Maintenant  ELLE se fait sa "tambouille" et moi ma "ratatouille" !!! hihihihi et En Avant Guingamp !

Le Grand Challenge se trouve dans la "nouvelle union"  qu'on est capable de tisser avec le ou les Enfants vivants !
J'ai de bonnes relations avec mon fils cadet (22 ans !) ...
Le problème est que son frère est mort par suicide et... "depuis"... toutes mes certitudes ont volées en éclats et moi-même j' ai explosé corps et âme !
Je n'ai plus aucune crédibilité et j'ai perdu toute légitimité par rapport à mon plus jeune fils !
Après on peut vivre comme ça... nous échangeons, nous partageons, nous rigolons ... ça se passe bien MAIS j'ai le sentiment de ne plus exister en tant que père ! c'est difficile à expliquer et peut être à comprendre ! c'est ainsi !
Mon fils va à son rythme, je le soutiens moralement, je l'aide financièrement, il bénéficie d'une assistance technique et je suis très présent pour lui... MAIS... je suis ailleurs , je me sens ailleurs !

Moi non plus, mon cher Pascal, je n'ai pas la clef magique pour faire mieux que ce que je fais .
J'espère que cet humble avis te sera constructif... mon Ami !

Solidairement.

Federico


- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 443
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #168 le: 28 Décembre 2018 à 08:30:43 »
Merci Fed, bien sûr que c'est constructif, utile le partage de ces cactus!
Et comme je te l'ai dit en Mp, c'est de la fierté de t'avoir comme ami que j'ai, ni plus ni moins.
comme je t'ai écrit aussi, c'est comme pris dans un piège que je me sens : se couper la patte revient à couper lien et c'est insupportable. Se débattre ne fait qu'alimenter la douleur.
Désamorcer le piège c'est aussi trouver les mots pour en parler.
Alors plein de bisous à toi mon Ami.
Pascal-ito.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 443
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #169 le: 28 Décembre 2018 à 18:39:53 »
Le bonsoir.

Une phrase m'est revenue en tête : "le pervers ligote le névrosé et fait sa petite affaire". Je trouve que ça résume partie du problème, même si ça ne soulage pas vraiment vraiment. Pourtant, il y a un peu de vrai la-dedans, ce qui n'est guère surprenant, puisque affligé d'une maman ainsi gaulée, c'est vers un style de femme de ce genre que je me suis tourné.
Mais à ne pas confondre défense et structure je me suis attaché, Et ce lien là je le garde, celui d'être dans le camp du "accroches-toi, Jeannot, ça finira par aller pour fiston, lâches pas et tiens bon!"
L'éclairage finira par arriver, pour l'instant t'es encore un peu dans le nocturne.

Zoubix.

Pascal-ito

C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 443
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #170 le: 29 Décembre 2018 à 07:36:05 »
Bonjour à vous tou'te)s et tous!

Ce matin, j'ai répondu à une proposition d' Avaaz, croisant mon propre cheminement sur un souhait équivalent du choix du bon dans l'humain. J'y évoque très honnêtement une rapide histoire de ce mouvement de liberté des "endeuillé(e)s" ainsi que mon attirance et souhait de me lier à des membres de la communauté Amérindienne. une bouteille à la mer avec un message dedans.
Qui sait ce que demain sera?
bisous à vous.
Pascal-ito.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 443
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #171 le: 29 Décembre 2018 à 12:42:37 »
Hello!
Perso, je n'ai pas divorcé des femmes mais d'une femme, ce qui n'est pas tout à fait pareil à mes yeux, je vous prie d'en tenir compte!
il fût un temps ou je lus Spinrad, la guerre des bleus et des roses. NON mille fois NON!
Nous sommes des êtres complémentaires, avec nos forces et nos faiblesses réciproques, pas forcément aux mêmes endroits et bien heureusement, c'est ce qui nous rend différents. et dans un lointain passé, le féminisme que je soutins à l'époque était, toujours à mes yeux' de bonne nature, nécessaire, utile et fondateur d'avancées.
Le combat des générations n'est pas rien non plus, même si des fois j'ai un peu le sentiment d^'être à l'image de cet orang-outan luttant contre un bulldozer qui bouzille sa palmeraie.
Pas une raison non plus pour se prendre pour des bananes les uns les autres, vive le masculin, mais vive le féminin, sans la moindre hésitation.
Hugh.
Pascal-ito.

« Modifié: 29 Décembre 2018 à 12:46:16 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 443
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #172 le: 30 Décembre 2018 à 08:09:28 »
Hey!

C'est bientôt nouvel an. Je sais ça nous fait une belle jambe, à nous les endeuillé(e)s.
Tous les matins, tu te réveilles et se réorganise en toi l'alchimie de ce deuil et de ce ne sera plus comme avant. La plupart du temps, je vis avec maintenant. ça fait partie de mon identité. Cette identité n'est pas toujours tiraillée comme elle le fut au point d'être déchirée, après avoir été littéralement fracturée. ça se tient et quand j'entends Bashung chanter "Malaxe" c'est à ça que ça ressemble, même si des fois tu te sens plus dans le Vercors en train de sauter à l'élastique.
Une bonne copine m'a refilé son dernier que j'ai pas encore tout écouté. il a l'air de bien démarrer.

Et c'est bientôt nouvel an, ça nous fait une belle jambe à nous les endeuillé(e)s.
et pas besoin de prothèse,
on n'y sera jamais à l'aise.
et pour 2019
moi, je veux du neuf.
moins de veufs
moins de keufs
et plus de teufs.

NA! ET LES POSTILLONS
POUR DE VRAI
C'EST EXPRES!

NOM D'UN MOUTON.

BEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEh! ;D

Pascal-ito.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 443
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #173 le: 31 Décembre 2018 à 08:13:46 »
Salut Amigas, Amigos.
Cheyenne est superbe. Son poil noir est devenu luisant, ses taches rousses comme du feu. ELLE DEVIENT LA QUEEN DU COIN. Il m'arrive de l'appeler ma fille.
Des fois ça me choque, des fois pas, car peut être que ma fille n'est pas toujours là, "elle" a certainement pas mal de choses à faire dans l'univers. Mais je la sens souvent là, auprès de nous, dans cette formule de présence qui s'est organisée en toute serendipité. Partie de son énergie vit ainsi, près de nous, donnant/prenant ce qui est maintenant.
Suis-je fou devenu? Peut être, mais peut être pas. Quelle importance du moment que ça fait du bien et ne nuit à autrui?
Aucune. Vraiment aucune.

Citation Cristophe Fauré.
Il est bon aussi de se nourrir de ce que d'autres ont écrit sur le deuil et la perte au sens large. Qu'il s'agisse de romans, de témoignages, de poésie ou de philosophie ... La peine est universelle, tout comme les questions sur la vie et la mort et sur le sens des choses ; elles ont conduit à écrire des pages d'une rare sagesse ou d'une infinie profondeur. Il existe des mots qui vous sont destinés et qui vous feront du bien, des mots qui vous marqueront à tout jamais et qui vous accompagneront tout au long de votre vie.

Il a raison.

Bisous.

Pascal-ito.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 443
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #174 le: 31 Décembre 2018 à 17:41:43 »
Nadine Bauthéac aime, elle aussi, s'appuyer sur Freud, mais surtout sur ce qu'il écrivit deux ans après avoir lui-même vécu la mort de sa fille : «On sait que le deuil aigu, après une telle perte, s'apaisera. Mais on restera inconsolable, on ne trouvera jamais de substitut. Tout ce qui viendra prendre la place, et qui peut même la remplacer entièrement, reste quand même quelque chose d'autre.» Tout de suite après ces propos pessimistes qui lui ressemblent bien, Freud ajoutait : «Et au fond c'est bien ainsi. C'est la seule façon de continuer l'amour auquel on ne veut pas renoncer.»

«Continuer l'amour auquel on ne veut pas renoncer» semble être pour beaucoup d'endeuillés un moteur qui, bien loin de les entraver, leur évite la dépression. Après une phase de choc, des temps de grandes souffrances, une élaboration peut se faire. Pour Nadine Bauthéac, il s'agit alors de «passer un nouveau pacte avec la vie», ne serait-ce que par respect pour ceux qu'on a perdus : «La vie je l'ai, et eux ils ne l'ont plus, résume la psychothérapeute. Qu'est-ce que je fais alors de ce temps qui m'est donné ? Pour beaucoup d'endeuillés, cette question appelle des réponses créatives.»


Créativité, sérenpidité, créer/trouver. Bonne année mon cul! Desproges. C'est une façon entendable de se la souhaiter cette saloperie de bonne année! Bonjour ma haine, bonjour ma colère et mon courroux, coucou!
Et ne pas oublier qu'à mettre un chat et un mérou au bouillon, lorsque le chat bout, le mérou pète. C'est aussi du Desproges!

bizs à Fed-ito et autruis endeuillé(e)s!

Pascal-ito.

« Modifié: 31 Décembre 2018 à 17:44:23 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 443
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #175 le: 01 Janvier 2019 à 08:32:39 »
YEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEES!

CCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCcc'est passé!

Trop content! :D
Maintenant faut affronter les "bonnes années 2019". :-X
Sûr, j'aurai la peau de 2020 :P

Trop bien la dernière rangée. ;D
Je sais pas ce qui va arriver ???
P'têt qu'on va halluciner :o
et même râler :(

Mais surtout rigoler :)
pleurer :'(
s'aimer :-*
vivent les endeuillé(e)s :-\
bonne année mon cul. ;)

Pascal-ito
« Modifié: 01 Janvier 2019 à 08:38:34 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 443
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #176 le: 01 Janvier 2019 à 15:34:35 »
Un endeuillé s'étant accidentellement pété la tronche en regardant les étoiles put enfin remettre les pieds sur terre alors que de l'autre côté un esprit ayant  accidentellement mis les pieds sur terre pu à nouveau se péter la tronche et ainsi voir des étoiles. ;DPardon aux gens, mais j'ai pas pu me retenir. c'est le champ d'hier soir.
Pascal-ito.
« Modifié: 01 Janvier 2019 à 15:39:50 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 443
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #177 le: 03 Janvier 2019 à 05:15:46 »
Saluto!

"La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe, c'est d'apprendre à danser sous la pluie".

Exacte situation d'hier.
L'une de mes petites filles à la trouille de Cheyenne. Du coup quand elle la voit, elle se fout sur un pied.
"Danse sur un pied" pourrait être son nom indien. mais je préfère attendre et l'aider à être "tranquille sur 2 pieds".
Premier essai : montrer le truc du torro dans l'arène avec les étudiants immobiles. Raté.
Deuxième essai: biscuit/assis/cool. Raté.
Troisième essai; Maîtrise toi, t'as réussi avec Vivo, avec le temps tu vas y arriver avec Cheyenne. Raté.

1+2+3 =

1 : son Papa protège et porte dans ses bras Fifille qu'a la trouillasse.
2:  son Pépé se barre avec Toutoute, trouve une belle plume sur la plage et textote "Yes, d'accord" au Papa de protéger Fifille.
3 : Fifille aura cette belle plume quand le temps lui viendra de passer cool ce cap pas fastoche. Elle aura avec sa première plume son nom indien "tranquille sur 2 pieds".


Que la terre mère
Toute entière
Vous porte dans son lit
Ennobli
Pour vous !
Que la terre mère
Vous enveloppe
De son air pur,
Réparateur,
Salvateur,
Et développe
Pour vous des boutures
De réconfort,
Des fruits réparateurs !
Que la terre mère
Vous tisse un habit de force
Et  vous renforce !
citation, Ma fille chérie. :-*
La forêt m'avait déjà transmis avis sur la plume après la mort de ma fille. c'est là que je l'ai prise. Merci Grand Pin.

A un repas, 1 semaine avant, je me fis interroger sur "Danse avec les loups".
"t'en pense quoi ?" qu'on m'a dit.
"Rien" que j'ai dit. "Je suis juste allé danser avec mes plumes sous la lune avec Cheyenne". ;D ;D ;D ;D ;D

Pascal-ito.
« Modifié: 03 Janvier 2019 à 05:28:39 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 443
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #178 le: 04 Janvier 2019 à 07:49:23 »
Buenjorno!

Je me rends compte ce matin à quel point la responsabilité est un sujet délicat : à la fois elle n'incombe à chacun de nous que sous la forme d'un pourcentage infime, dont d'ailleurs je ne saurais évaluer mathématiquement guère mieux qu'une fourchette en dessous des 10 sur une échelle de 100, et pourtant, ce pourcentage aussi infime soit-il peut peser des tonnes. J'irai presque dire que plus il s'affine plus il pèse lourd, ce qui, paradoxalement est une progression dans notre force de résilience, p'têt ben, tiens!
Moralité, j'ai dormi 9 heures d'affilée! y a pas d'icône je roupille?
 ::) ZZZZZZZZZZZZZZ  :P ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZz :o Debout c'est l'heure!

Zoubis!

Pascal-ito.
« Modifié: 04 Janvier 2019 à 07:56:17 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 443
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #179 le: 04 Janvier 2019 à 18:12:46 »
L'énigme des 2 portes :
2 frères gardent chacun une porte : l'une est celle de l'enfer, l'autre du paradis. On ne sait pas laquelle est gardée par lequel des 2 et rien n'est écrit. C'est ballot, mais c'est comme ça.
On sait juste que l'un des frangins dit toujours la vérité et que l'autre ment tout le temps.
Une âme arrive par là et voudrait bien choisir sa porte, après tout, rôtir ou bronzer, ça peut se décider.  ??? Ok; Seulement cette âme n'a droit qu'à une seule question pour savoir quelle porte de son choix emprunter.
C'est quoi la question? Silence on tourne pour celles et ceux qui la connaisse!  ;D

Luce-ito. :P
« Modifié: 04 Janvier 2019 à 18:16:15 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.