Auteur Sujet: Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe  (Lu 3259 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne isabelle2864

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 71
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #45 le: 29 Mai 2020 à 23:11:31 »
Tellement de nuit sans sommeil
 Je dors mal, j'ai mal et je pleure
 Le matin, l’après midi, le soir, la nuit
 Un vide , un manque immense
 Je me sens seule, orpheline
 Des images me revienne en boucle 
 L’hôpital, funérarium, obsèques
 Mon cœur se déchire et pleure
 Mon chagrin, ma peine sont mienne
 Maman, Papa, je vous appel sans cesse , vous cherche
 Vous me manquez terriblement
 Je vous aime éternellement

Hors ligne isabelle2864

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 71
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #46 le: 30 Mai 2020 à 23:32:30 »
   Tu me manques terriblement maman
   Je me sens tellement vide et seule sans vous
   je vous parle sans arrêt a vos photos , dans ma tete, tout le temps
   Et j’espère que chacun de mes mots vous parvienne
   Ta voix me manque tellement, j'ai sans cesse envie de t'appeler
   Je ne sais plus du tout ou j'en suis totalement perdue
   Dans un brouillard si épais, je ne vois plus rien
   Et je n 'ai plus aucune envie de rien , toujours a me disperser
   Je me sens si fatiguée
   J e t'aime si fort ma douce maman
   








   

Hors ligne isabelle2864

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 71
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #47 le: 31 Mai 2020 à 10:23:37 »
                                                                                                                 DÉCALAGE




  Depuis le déconfinement je me sens encore bien plus mal, et maintenant avec cette mesure des 100 kms autorisé c'est une catastrophe, j'ai une peur incontrôlée que l'on vienne me voir, je ne suis pas en capacités de voir du monde pas encore et surtout pas après tout ce que 'on m'a dis, je ne peux, pas, il y a un énorme décalage entre moi et se monde, ce que je n'ai cesser de dire depuis bien des années , je ne suis pas née a la bonne époque, perdue mon papa a 12 ans et en 5 ans j'ai perdue ma petite sœur, mon frère, ma maman, et fais une rupture d'anévrisme, qui pourrais comprendre ce que je ressens , ce que je vis, personnes, personnes, personnes

  Pendant 2 mois, tout les matins je voyais au réveil des vols d'oiseaux, des oiseaux avec le reflet du soleil leur plumages argentée, tout simplement magnifique, le soir j'entendais les grenouilles ou crapaud les deux peut être, des chouettes ou hiboux, magique, la nature avec repris ses droits, j'écouter le silence et le souffle du vent reposant , plus rien quel dommage , a nouveau les klaxons, les cries,, le bruit de la vie, mais une vie ou rien n'a changée, malheureusement, l’être humain n'a encore pas compris que la terre ne lui appartenait pas , mais c est nous qui lui appartenons, a nouveau des détritus sur les trottoirs, et des masques jetées, même au jardin du souvenir,  étrange, des canettes, des papiers, lamentable, des réunions de groupes, manifestement les gens n'ont rien compris, désastreux, face a une telle incivilité, je préfère encore rester seule , j'ai lu un article ou un maire de Bretagne ou j'habite avait interdit l’accès aux plages et sentiers côtiers de sa ville justement parce que la faune et la flore avaient repris leur droit, et qu'il ne voulait pas que cela sois détruit, respect monsieur le maire , en adéquation avec les mesures de la protection des espèces en voix d'extinction

   Ma petite maman tu n'a cesser de me répéter que j’étais bien trop réfléchie, tu me disais toujours que je portais magnifiquement bien mon signe, balance, les deux plateaux, le oui et le non, les deux plateau de la justice, ce qui est complètement vrai, je réfléchie toujours énormément, je regarde toujours bien plus loin que le bout de mon nez, avant d'agir je pèse toujours le pour et le contre, ce qui bien des fois m'a fait rater certaine occasion, je me dis toujours que cela n’étais pas pour moi et qu 'il y a autre chose de mieux ailleurs ce qui c'est révélé vrai ses derniers temps, envie de refaire ma chambre pour mille raisons, la déco je l'ai , les meubles cela fais 2 mois que je passe d'un style a un autre, ça y est commander hier, et je n 'ai cesser de me demander ce que tu m'aurais dit, pour toutes ses choses je t'en parlais, tu me conseiller, mais la j'ai du faire sans toi ma douce maman,une déchirure, j'ai fini par me dire que tu m'avais envoyer un signe pour m'aider et puis il y a tous ses mails, ses prospectus pour la fête des mères qui me plombent encore mille fois plus le moral, qui me plongent encore milles fois plus dans ma douleur, tu vois maman on passe des années a souhaiter la fête des mères, jolis cadeaux, repas, on embrasse avec des je t'aime mais je ne sais pas si on mesure réellement l'importance de cette fête, jusqu'à la perte de se précieux joyaux qu'est une maman, et la on s’aperçoit a quel point cette fête est précieuse  comme la fête des papa, je n'en ai pas fêter beaucoup malheureusement pour moi, mais papa a toujours été dans mon cœur , et vous deux mes adorables parents mon cœur est votre écrin a jamais, hier j'ai relue une carte pour la fête des mères que je t'avais écrite, avec 20 je t'aime, je te remerciée pour tout ce que tu faisais pour moi, et je m'excuser pour certains de mes comportements, j'ai fondu en larmes, maman tu me manques atrocement, tu me manques ou que je sois, et quoi que je fasse, tu as été la plus douce des maman, mon trésor de chaque jours, et j'aimerais tant pouvoir entendre le son de ta voix , sentir ton parfum, la douceur de ta peau, je t'aime éternellement ma douce maman


   

Hors ligne isabelle2864

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 71
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #48 le: 31 Mai 2020 à 10:37:22 »
Et puis personnes ne c'est jamais demander ce que je ressentez au fonde de moi , d'avoir du t’annoncer a deux reprises le décès de tes enfants , les deux fois ou je me suis déplacer très tôt le matin avant le passage de tes infirmiers ou cas ou, pour t'annoncer a deux reprises cette triste nouvelle, les deux fois avec cette douleur au fond de moi, c’était mon frère et ma sœur, la peur au ventre  et mes larmes dans ma voiture, devoir annoncer a une maman le décès de deux de ses enfants, un oiseau de mauvaise augure, jamais je ne m'en suis remise et jamais je ne m'en remettrais, cela a été une des choses les plus atroce que j'ai du faire de ma vie ,  tes obsèques étant la pire , non jamais personne c'est vraiment demandée comment au fond de mon cœur je vivais cela

Hors ligne isabelle2864

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 71
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #49 le: 01 Juin 2020 à 09:10:00 »
   Énorme crise de larmes au réveil et crises de nerf,  pourquoi je ne suis pas partie avec mon anévrisme, c'est quoi mon putain de rôle sur cette terre , dans se monde pourrie gorgée d’égoïsme,  un monde ou je ne trouve plus ma place , mon monde est littéralement irréel, sans toi maman, sans vous mes parents, il me reste combien de temps a vivre , combien de temps avant de vous rejoindre,  je suis seule, personne qui comprends et qui n' a chercher a comprendre ce que je ressentais, mes émotions , pas la moindre compréhension , je n'y arrive plus , je ne peux plus, je suis si fatiguée, et si mal a la tete, on m'a tout pris, je n'ai plus rien, oui combien de temps encore avant de vous rejoindre et se temps va ma paraître interminable sans vous mes parents

Hors ligne isabelle2864

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 71
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #50 le: 01 Juin 2020 à 09:42:33 »
  Dans la même semaine les 5 mois de ton décès ma douce maman , et la fête des mamans, qui pourrais comprendre ce que je ressens , PERSONNES,  je me sens si seule, et a bout, la seule chose que j'ai c est un brouillard permanent dans ma tete, si douloureuse, mal de tete, migraines a répétition , plus aucun appétit, plus de sommeil,  je sombre, si seulement , oui si seulement mon anévrisme m'avait emporté , je serais a vos coté , et pas ici bas dans un monde qui n'est pas fais pour moi, ou je n'ai pas ma place , ou je ne me sens bien nul part, et d'ailleurs comment pourrais je me sentir bien sans vous, ou tant de souvenirs me font mal, et d'autre si douloureux parce qu'il n'y en auras plus jamais , se  gouffre sans fond dans lequel je m'enfonce

Hors ligne isabelle2864

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 71
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #51 le: 18 Juin 2020 à 15:00:49 »
    Mon silence est devenue mon refuge, contre l'agressivité, la méchanceté, le manque de respect, se monde deviens fou, beaucoup trop de gens se mêle de tout, de votre vie, a croire que la leur est sans aucun intérêt et qu'ils s'ennuient et a force de subir toute  cette pressions ou il faut accélérer le deuil, l'oublie du défunt, le manque de compassion, de tolérance le manque de respect, et a vous faire croire que toute la faute viens de vous, qu'ils ne sont rien responsable de votre état, alors que vous êtes chez vous a ne rien ni demander, ni attendre de qui que se soit, je m'en suis totalement oublier , moi, mon deuil, et ma santé,  j'en ai oublier des rendez vous médicaux important , et je me suis mise en danger a force d'avoir la tête embrouiller par des paroles qui n'ont absolument pas lieu d’être, je n'arrive même plus a penser a ma petite maman qui me manques terriblement, et que je pleure chaque jours d'une force incroyable, je me retrouve obliger de chercher des subterfuge pour ramener des images, situation absolument intolérable et qui me mets dans une colère terrible ,

    On m'a dis et soutenue tu es en dépression, il te faut absolument un traitement voir une hospitalisation, j'en ai parler a mes psychologues et a ma psychiatre , elles sont toutes trois rester interdite, pas du tout, je ne suis en rien en dépression, il ne faut pas confondre une dépression et un choc post traumatique, ce qui se ressemble étrangement, mais n'ont pas les mêmes symptômes, encore une fois de quoi je me mêle, cela deviens très choquant, et comme j 'ai réagis, je me suis fais correctement remettre a ma place en me disant « d’emmerde toi «  et bien, c est ce que je vais faire et toute seule

    j'ai signer le protocole EMDR , je commence ma première séance mercredi prochain, j'ai hâte et en même temps j'angoisse car je sais dors et déjà que cela seras extrêmement fort en émotions, surtout que maintenant je sais que je ne pourrais jamais faire le deuil de ma maman tant que je n'aurais pas fais ceux de mon papa, de mon grand-père et de ma tante , 3 deuils survenues 1 a 6 ans et 2 a 12 ans sans oublier les deuils de mon frère il y a 5 ans et de ma sœur il y a bientôt 3 ans qui ne sont pas fait, et a ce moment seulement je pourrais faire le deuil de ma douce maman

    j'ai entamer un énorme travail sur moi même car je préfère et de loin affronter tout mes fantômes, être en paix et en harmonie avec mes défunts,  plutôt que de mettre un mouchoir dessus et de me bourrer de médicaments ce qui est très loin d’être une solution , et puis une chose est certaine, je ne sais pas combien d'années il me reste sur cette terre, mais mes défunts resteront a jamais dans mon cœur, ils vivront avec moi, ils m’accompagneront jusqu'à mon dernier souffle, ce qui ne veux pas dire que je ne vivrais pas ma vie pour le temps qu'il m'en reste, mais après ce travail émotionnel sur moi même, je serais une femme neuve, car la paix, existeras entre eux et moi, j'aspire a une sérénité, une paix intérieure, a une tranquillité de l'esprit, mais en attendant j'aspire a pouvoir penser a ma maman , a pouvoir la pleurer sans éprouver de la honte, de la gène, ce qui est loin d’être le cas actuellement ,

   Ma tendre maman tu me manques encore plus chaque jours et chaque jours passée sans toi a mes coté et une douleur indéfinissable,  je me sens tellement vide, et j ai la tête dans un brouillard si épais que je n'arrive même plus a penser, ni réfléchir, je ressens parfois ton parfum flotter autour de moi, je te parle sans arrêt, je te raconte mes journées dénuées de sens , des journées sans intérêt, je te parle de tout et de rien, je te parle , et je fini a chaque fois en larmes et bien souvent a genoux, je te demande comment vont papa, et Alain et Michelle enfin tout le monde, et je te demande comment tu vas, si tu es en paix, si tu m'entends et me vois et je te dis a quel point je t'aime et je t'aimerais toujours je refuse toujours que l'on touche a tes affaires, tout dois rester tel quel , je viens toucher et respirer chaque jours tes affaires , j’enfouis mon visage dans tes pulls, tes chemises de nuits, tes peluches, il y a encore ton odeur, ta brosse avec tes cheveux, ma douce maman je t'aime si fort et des milliers de fois très fort

Hors ligne isabelle2864

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 71
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #52 le: 18 Juin 2020 à 15:21:30 »
j'ai tellement de maux de tête de migraines que j ai appeler mon chirurgien, dans notre conversation je lui ai fais part que cela pouvais sans doute être psychosomatique, du au stress et aux angoisses, il m'a répondu que non, et qu'il fallait rester prudent,  il m'a envoyer voir une neurologue en urgence, j'ai un protocole de trois mois a noter mes migraines , l intensité, la durée, etc,,,,, et j'ai un IRM, vendredi prochain, car il m'a expliqué que le stress enfin tout ce que je vis, a pu faire bouger le stent, ou qu'il y ai a nouveau un petit flux de sang dans la tête , inutile de te dire ma petite maman que j'ai une peur au ventre terrible, la dernière fois tu étais avec moi, tu m'a accompagnée, la il va falloir que j'affronte cela seule, comme de retourner a l’hôpital ou les souvenirs sont tellement douloureux, je ne suis pas prête a retourner la bas, et pourtant je n'ai pas le choix, comme m'a dis ta petite fille, je vais être bonne a ramasser a la petite cuillère, c est évident que se soir la, je vais être encore bien plus au fond du gouffre, beaucoup de souvenirs douloureux vont remonter, cet hôpital est devenue pour moi source d'angoisses, de panique, et de douleurs

Hors ligne isabelle2864

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 71
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #53 le: 02 Juillet 2020 à 19:19:18 »
 Il y a 6 mois a ce moment
  Je quittais ta chambre d''hôpital
  Sans savoir qu'elle nous serez fatal
  Ce que l'on prenez pour des rêves et qui nous faisait sourire
  Était en réalité ton corps qui te faisait souffrir
  La peur, l'angoisse nous a envahie
  Le service est venue te poser 2 culot
   D'un produit pour soulager tes maux
  Je n'oublierais jamais ta position fœtale
  Qui n'augure jamais rien de bon en général
   Je n oublierais jamais tes plaintes
  A peine inaudible tant ton visage étais enfouie
  Avant de partir j'ai demander a ombeline de sortir
  Je t'ai tendrement caresser les cheveux
  Et déposer un doux baiser sur ton front
  Je t'ai parler doucement
  Souffler des je t'aime aux creux de ton oreille
   Les as tu entendue ma douce maman ?
   Peut être le savais je? Je ne sais pas
   Mais en quittant ta chambre j'avais le cœur serrer
   Une boule a l estomac , des palpitations
   Je ne savais absolument pas que c’était
   La dernière fois que je te voyais 
  Et aujourd'hui en y repensant douloureusement
   Je me dis que si j'avais su je serais rester plus longtemps
  Je t'aurais tenue la main tendrement
  Depuis quelque temps  je ne crie plus ni hurle ma douleur
  Je la garde au fond de mon cœur
  Et le soir cachée dans le noir seule
  J'expulse toutes ma peine, mes pleures
  d'une petite fille orpheline et seule
  Je ne vie plus, je survie dans un vide abyssal
  Un manque, un manque immense de toi
  Ma douce maman je t'aime éternellement
 

Hors ligne isabelle2864

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 71
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #54 le: 03 Juillet 2020 à 11:42:07 »
  Aujourd'hui 6 mois que tu as rejoint ton paradis, que tu as rejoint papa, ma sœur, mon frère, tes parents, tes sœurs et bien d'autre encore, 6 mois que je survie a cette immense douleur dans un vide sans fond, que je survie dans cette épais brouillard ou je ne vois uniquement les images de l’hôpital, je n'arrive pas a te visualiser dans des instants heureux de joie,  cela viendras plus tard ,

   J' ai acheter un splendide cahier a la couverture vintage avec un bouquet de roses , j’écris sans arrêt des poèmes il y en a beaucoup, que j'imprime sur des feuilles de couleurs, je les découpe avec des ciseaux fantaisie,, je les colles et les décore de perles, de rubans, de dentelles et de petits objets en bois ou en métal , j'y colle des photos de vous de moi,  bébé, enfants, de mariage et autres, des souvenirs, et Ombeline les lis très émus la larme a l œil , comme m'ont dit tes 2 petites filles j ai une âme de poète, je ne sais pas, j’écris avec mon cœur avec mon âme, c'est le seule moment ou je me sens bien, j'y prends plaisir a le faire durant un moment,  quand je couche mes mots sur mes maux, quand j'exprime en poèmes ce que mon cœur ressens ,c'est mon livre hommages, mon livre souvenirs, mon livre pour que jamais personne n'oublies qui vous étiez, qui j’étais, Ombeline m'a déjà dit qu'elle le garderait  précieusement, plus tard quand je ne serais plus, quand j'aurais a mon tour rejoint votre ciel,  en attendant je continue et je vais continuer a exprimer mes poèmes, comme m'a dis Sabrina peut-être est-ce cela mon chemin de vie, écrire pour vous, pour moi , j'envisage toujours de vous faire un film souvenirs, j'y pense , mettre en mouvement nos photos sur nos musiques,  je n ai pas oublier qu'elles étais les vôtres,

     aujourd'hui ma douce et tendre maman je te dédis un poèmes écris hier en ton hommages, en le lisant Ombeline a fondue en larmes, un poème exprimant toute ma douleur, mais surtout tout mon amour pour toi ,  je sais que tu veilles sur moi mille merci maman,  je n'ai jamais cesser de t'aimer et je t'aimerais jusqu’à l’éternité, a jamais dans mon cœur

Hors ligne isabelle2864

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 71
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #55 le: 03 Juillet 2020 à 11:48:00 »
           LE SABLIER DU TEMPS

    Tant de secondes, tant d’heure s’égrènent
    Tant de jours, de semaines, de mois s'émiettent 
    Tant de souvenirs du temps passé m emmènent
    Tant de douleurs de tristesse m’assiègent

     Dans le sablier de la vie, grain par grain
     Le temps passe sur le fil des lendemains
     Retenir l'espace du creux de sa main
     Ressentir au son d'un doux refrain

    La mémoire indicible qui se joint a mes heures
    En de multiples souvenirs et qui demeure
    Je t'admire, tendres formes qui n'existent plus
    Les maillons d'une chaîne des temps révolus

    le sablier du temps qui passe
    A gravé les traces de tes pas
    De l'aube, glissant vers la nuit
    Au crépuscule de toute ta vie
    le temps a laissé ton empreinte fleurie

    Ton visage , les sillons de ta mémoire
    Les pages, le livre de ton histoire
    Fragile, indélébile et douce a la fois
    Dessinées sur des feuilles de soie
    Aux pinceaux, léger traits courtois
    Couleurs de ta mémoire d'autrefois

    Je rêve de souvenirs passés
    D'histoires aux contours effacés
    D'aventures parental tant évoquées
    La pâleur des portraits usées
    Qui sentent tout bas la tendre rosée 
   
    Le sablier du temps s'est lentement diluée
    Parsemée tes cheveux de fils argentées
    Sur ton visage des sillons affirmés
    Condamner ton dos a se voûter
    Marcher lentement a une canne accrochée 
    Etre dans le noir illimitée
 
   Le sablier du temps ne c'est jamais retourné
   Le sablier du temps a fini de couler
   Est arrivé se moment tant redouté
   Dans un dernier soupir tu nous a quittée
   Monter vers ton ciel aux couleurs irisée

   Le sablier du temps coule a présent pour moi
   le sablier du temps me ramène toujours vers toi
   Symboles de l'infini emplit de mes larmes fragiles
   Tombant une a une de mon cœur orpheline
   
    J'aimerais  retourner le sablier du temps
    Que chaque grains remonte ainsi le temps
    Te retrouver pour de tendres instants
    Te souffler des je t'aimes tendrement

    De ton jardins aux couleurs fleuries
    Tu rempliras mon sablier de toute ta vie
    Aux notes d'une harpe en symphonie
    Ou chacune de mes larmes infini
    Résonneront en une douce  mélodie


            Dans mon cœur a jamais, pour toi ma douce maman

Hors ligne isabelle2864

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 71
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #56 le: 09 Juillet 2020 à 23:08:03 »
  Ma douce maman
   
    Se soir j 'ai le moral dans les chaussettes , je suis anéantie, je ne sais plus du tout ou j'en suis,  je ne suis plus fatiguée mais épuisée , je ne me remets absolument pas de ton décès, chaque jours est une épreuve , dans tes papiers a gérer, dans mon chagrin et ma souffrance, dans mes petites maladie,

   Mercredi je suis allez mettre ma voiture pour le contrôle technique, je le savais que la facture serais salée, par contre se que je ne savais pas c'est que mon garagiste me dirais qu'elle était  bonne a changer ,  le méga coup de massue, celle la je ne m'y attendais pas, et maintenant je ne sais pas du tout comment je vais faire ,  dans un deuil le coté financier est tellement important, des fortes dépenses a gérer , pour les funérailles, les fleurs, et j avoue je suis quelque peux sur la paille, du moins pas une aussi grosse somme pour l'achat d'une voiture et compte tenue de la situation actuelle les banques sont un peux frigide a prêter, bref situation délicate

  Comme ta petite fille m'a dit on vas s'en sortir , restons positif,  mais je suis épuisée des coups dur a répétition, 

  je t'aime  infiniment maman tu me manques tellement , ta voix, tes cheveux, bisous d'amour infini

Hors ligne isabelle2864

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 71
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #57 le: 11 Juillet 2020 à 23:17:10 »
Je n’arrête plus de pleurer , je suis vidée
Des cernes grises  sous les yeux
J'ai des nuits sans sommeil, une alimentation décousue
Je ne sais pas faire sans toi ma douce maman
Tu me manques si fort, je ne peux pas imaginer ma vie sans toi
Je survie dans un irréalisme immense
Remontons le temps , reviens moi j'ai besoin de toi
Je me sens beaucoup trop seule sans toi sans papa
Des bougies brûlent tout les soirs devant vos photos
Je t'aime, je t'aime, je t'aime tellement si fort