Auteur Sujet: Comment arriver à faire face après son sucide et la vision qu'il me reste  (Lu 1391 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne everina80

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonjour,
Me voilà sur se forum avec l'espoir et la volonté d'avancer par votre soutiens de vos expériences douloureuses qui m'aideront peut être à  comprendre, pourquoi...
Je me présente, je suis une femme de 46 ans, maman d'un petit garçon de 4 ans (et oui je m'y suis prise assez tard,  il est ma joie, mon bonheur et surtout se qui aujourd'hui m'accroche à l'envie d'avancer ) de nature dynamique, joviale, j'adopter la  positive attitude, à chaque problème sa solution, mais voilà aujourd'hui je n'ai l'impression que de vivre dans l'ombre de moi même. Comme une machine, un robot...
J'ai connu David en Décembre 2019, après 3 restos, notre 1er baiser c'est échangé le 1er janvier 2020...
Il était un enfant de la pupille, militaire de carrière...
Nous nous étions déjà séparé par 2 fois pour cause de mensonges, d’abus d'alcool,  non pas d'infidélité, mais réellement des mensonges ridicules...je vous site les 2 cause de nos séparations...
Le 1er mensonge découvert été après la saint Valentin, il m'avait menti sur sa situation, il me disait avoir 42 ans et être en reconversion professionnel à Fontainebleau, hors  il était salarié d 'un grossiste en charcuterie, il me disait donc être sur Paris la semaine hors il était à 3/4 d'heure de route de chez moi...il m'a fallu lui tirer les verres du nez pour en savoir plus et n'a réussi qu'à m'avouer les choses que le lendemain via SMS...
Nous avons donc passé le confinement de mars/Avril séparé, je l'avais bloqué sur mon téléphone tellement il m'envoyé des messages d'amour, de musiques, de pardon et un jour, disons 1 mois après il me contact par snapchat et de la nous rediscutions de nouveau et un soir il est venu à la maison, et tout est reparti entre nous...il était très attendrissant, attentionné, prévenant, et surtout le beau père idéal pour mon fils qui adoré Davidou...
Puis les we passent, je me rend bien compte qu'il boit beaucoup, qu'il n'est plus le même lorsqu'il à bu, il m'éprise les gens, dénigre le petit ouvrier, bref,  plus se gentil homme que j'ai à mes cotés sans apéro, si charment, aimant...
Chaque WE j'avais un bouquet de fleurs, des croissants, il m'aidait dans les travaux de ma maison, j'ai fais en sorte qu'il s'y sente comme chez lui, qu'il ai le droit de s'investir...
Il m'a toujours mise sur un piédestal , la plus belle , la plus gentille, la maman parfaite, la plus forte, la femme fifille comme il me disait, à ses yeux j'étais la meilleur, des que nous nous sommes connu il m'a toujours dis " je savais que c'était toi, que tu serais ma femme, je t'ai aimé de suite"
Le 2ème début Septembre, un matin il est rentré à la maison (je lui avait offert les clefs pour son anniversaire le 11 juillet),en me disant qu'il y avait des cas de suspicion de covid a son travail et que tout le monde devait renter et se faire tester, hors se n'était pas ça du tout, c'est lui qui à simulé une toux, des courbatures et un semblant de fièvre pour s’arrêter, il ne m'à rien dis de tout ç a, moi quand il est rentré il m'a dis je dois prendre rdv chez le médecin, il y est allé et à son retour m'a juste dis, ben en fait j'ai 1 semaine d'arrêt pour mon poignée j'en ai profité vu que j'ai mal...
Bref encore un mensonge ridicule , mais qui aurait pu avoir des conséquence pour son employeur, j'ai vraiment peu apprécié et le lendemain il boit...2 éme séparation...
Je n'avais plus confidence en ses paroles, je ne supporté plus qu'il se cache pour boire, il n'était vraiment pas violent ni méchant mais je ne pouvais envisager l'avenir comme ça...
Alors la 3ème séparation était programmé...
Il m'avait demandé un délai pour partir, chose que je lui ai donné, ne voulant pas le mettre dans l'embarra...
Et la oui il à prévu son départ, mais pas celui auquel je pensais...
Il c'est pendu dans mon garage, et c'est moi qui l'ai découvert, j'écris et je frissonne en même temps, tellement cette image reste horrible dans mes yeux...
Un mot sur la table de salle que je découvrirais avec les gendarme " je suis dans le garage, appel les pompiers" hors je suis rentrée par le garage et voilà ....
il avait besoin de moi, m'avait supplié de le garder à la maison contre une enveloppe mensuelle, qu'il se ferait tout petit...mais je n'ai pas voulu ....
il y à eu des signes mais je n'ai pas voulu les entendent, il m'avait donné sa machine à laver en me disant je te la donne, là ou je vais je n'en aurais pas besoin...
Le 12 septembre, lors de notre 2éme séparation j'avais trouvé une corde dans son sac ...
Alors pourquoi je n'ai pas réag, pourquoi je n'ai rien fait, je voulais en parler  à son fils de 19