Auteur Sujet: Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !  (Lu 470690 fois)

0 Membres et 15 Invités sur ce sujet

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2497
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2775 le: 13 Octobre 2018 à 12:15:13 »
L'automne s'installe dans les jardins du petit monastère,
 de moins en moins de fleurs mais des feuilles de toutes les couleurs qui s'accrochent aux branches, des champignons, noix, noisettes, raisins ....
à l'intérieur du monastère, la chaleur du feu de bois, l'odeur des châtaignes grillées et des pommes pressées pour le cidre.
Dehors, le vent souffle désespérément pour chasser nos souffrances, la pluie essaye de nettoyer les idées noires, la nuit s'allonge pour laisser plus de temps aux rêves et cachées sous les feuilles mortes qui jonchent le sol..... des perles à découvrir ...
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2497
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2776 le: 13 Octobre 2018 à 14:27:02 »

Hier soir, j'ai vraiment eu mal au cul ! grosse crise d'hémorroïdes ! "ça" ça fait mal !
euh ! pardon ! je dis n'importe quoi !
Je recommence ...
Hier soir donc, j'ai vraiment eu mal au... Coeur ! énorme crise d'angoisse ! "ça" ça fait très mal !

Il était tard et j'ai été emporté par une immense vague de désespoir...
Je me suis accroché, attrapé à la main tendue d'une amie !

Pourtant, j'ai appris et je sais plus que moins "gérer" ses délicats, cruels et très pénibles moments...
mais rien ne vaut une autre présence humaine
pour apaiser, calmer, réconforter...

Merci à Toi, mon AmiE...!

Le lendemain... il ne reste que l'humour, l'absurde, la dérision ...
pour cacher poussière et ruine émotionnelles...
pour masquer son visage frappé, son corps agressé, son  coeur humilié ...
par la douleur, la souffrance...
le suicide,
la mort !

Je respire profondément... j'ai livré bataille mais la guerre n'est pas finie !

Courage !

Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2622
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2777 le: 13 Octobre 2018 à 15:45:59 »

   Contente que tu as pu faire assez confiance en quelqu'un
   pour t'aider un peu
   M.

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2497
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2778 le: 14 Octobre 2018 à 23:18:36 »

C'est marrant comme un petit rien peut encore émotionnellement me faire vibrer...

Aujourd'hui, j' ai vraiment kiffé cet inattendu mais sympathique  "come-back" home sur le forum de ...
 Faïk... Nora... Noëlle... Stana... Cdi... Vol du papillon...

Cela a eu pour effet d'émoustiller les plumes... d'Eva Luna, Loma et souci...

Air nostalgique qui me tourbillonne dans le passé ... et dans le souvenir de partages authentiques et d'échanges enrichissants !!!

La roue tourne ... la vie continue... les temps changent... AIMONS ET VIVONS !

Respectueusement.

Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Bibou07

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 376
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2779 le: 15 Octobre 2018 à 08:10:18 »
J’entreouvre la porte et je me glisse en silence au fond du jardin aux couleurs de l’automne. J’y cherche un petit coin isolé pour laisser sortir ma peine et pleurer. Les couleurs chatoyantes des feuilles contrastent avec le gris qui remplie  mon cœur depuis sept mois malgré les saisons qui passent .

Que ces belles couleurs de feu  réchauffent  le cœur de tous les endeuillés! Bises

Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 600
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2780 le: 15 Octobre 2018 à 14:54:07 »
"Cela a eu pour effet d'émoustiller les plumes... d'Eva Luna, Loma et souci…"

Oui un peu comme des étudiants  au retour de vacances,

"alors tu l'as eu, toi,  ton acceptation ?  "
"non"
"non ? pas possible, mais ça fait 3 ans ! et pourtant du avais eu 20 sur 20 pour le déni et la colère et tu avais pris toutes les options, psy, EMDR . "
"oui, je dois retourner en cours avec le professeur Fauré"
 ...

amitiés
loma
"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2497
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2781 le: 15 Octobre 2018 à 16:01:33 »

Chère Loma,

Moi, je veux bien retourner en cours mais avec toi comme professeur principal ... en humour et en bonne humeur !

Je te lis Toujours et avec Grand Plaisir... même s'il y a naturellement parfois de la tristesse !

Tu es attentive aux autres, altruiste et exceptionnellement positive sur ce forum ! MERCI Loma...  :-*

Prends bien soin de toi.
Tendrement.

Amitiés. 
Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne nathT

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 334
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2782 le: 15 Octobre 2018 à 17:17:58 »
Bosoir,

Moi je redouble ( 1 an en septembre )
Je ne vais tout de même pas tripler !

Nath

Hors ligne BEBE

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 219
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2783 le: 15 Octobre 2018 à 17:28:46 »

Et ben Nath... elle avait  pas dit qu'on en avait pris pour minimum deux ans ta psy ?

Jusque là ...on est dans les clous.... tu sais ceux sur lesquels chaque mois qui passe assène un petit coup et ils s'enfoncent  un peu plus et nous avec    ::)
Une nouvelle etoile brille dans le ciel
aussi intensement que l'amour qu'elle porte en elle.

Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 600
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2784 le: 15 Octobre 2018 à 20:36:28 »
merci Federico



"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2497
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2785 le: 16 Octobre 2018 à 18:37:48 »
Je viens de reprendre tranquillement MON SPORT… avec mon Kiné ... deux fois par semaine ...
Plus 1 heure de marche rapide dans la nature !... les promenades en automne c'est beau !

Massages et activités physiques ( vélo elliptique fitness, musculation de mon corps , étirement, assouplissement) mais... pas encore d'activités sportives !

Je ne pratique que le sport en chambre … très occasionnellement ! hihihi huhuhu jajaja !!!
C'est excellent pour le moral et la santé !

Prenons grand soin de nous ! soyons tendre et doux !

Amicalement, solidairement.
Federico

« Modifié: 20 Octobre 2018 à 23:40:12 par Federico »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2497
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2497
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2497
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2788 le: 18 Octobre 2018 à 12:25:30 »


L'absent

Vous pouvez verser des larmes parce qu'il est parti, ou
Vous pouvez sourire parce qu'il a vécu.

Vous pouvez fermer les yeux et prier pour qu'il revienne, ou
Vous pouvez ouvrir les yeux et voir ce qu'il nous a laissé.

Votre cœur peut-être vide parce que vous ne pouvez le voir, ou
Il peut être plein de l’amour que vous avez partagé.

Vous pouvez tourner le dos à demain et vivre hier, ou
Vous pouvez être heureux demain parce qu'il y a eu hier.

Vous pouvez vous souvenir de lui et ne penser qu'à son départ, ou
Vous pouvez chérir ce souvenir et le laisser vivre.

Vous pouvez pleurer et vous fermer, ignorer et tourner le dos, ou
Vous pouvez faire ce qu'il aurait voulu :

Sourire, ouvrir les yeux, aimer et continuer.

Eileen Cicoli
Extrait de “The Poem”
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2497
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2789 le: 18 Octobre 2018 à 17:43:30 »
https://www.franceculture.fr/emissions/etre-et-savoir/la-sante-mentale-des-jeunes-lurgence-dagir?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR3b2fR8uG1BkrmM_NcYptHSlj0Bd4_ZVmIpeZ8AuLEo-kLRqv7nObuTyws#Echobox=1539592971

Attention, urgence absolue. La santé mentale des jeunes est une priorité oubliée. Priorité car la détection et la prévention permettrait d’éviter à des adolescents de voir leur pathologie empirer en grandissant - en France, d’après les statistiques, près de 12,5 % des enfants et adolescents sont en souffrance psychique. Priorité car la prévention du suicide des jeunes n’est pas suffisamment développée et insuffisamment financée – des milliers de morts pourraient être évitées. Priorité car, que l’on parle de pathologies lourdes ou peu graves… courantes, banales, il est très compliqué pour les parents de s’orienter dans le parcours des soins. Priorité, car les services de soins justement sont saturés et que nous manquons de structures et de professionnels spécialisés dans le domaine de la pédopsychiatrie en France et en Europe – ce sont les Défenseurs des enfants qui ont, cette semaine, lancé l’alerte sur ce sujet. Priorité enfin, à maintenir les jeunes concernés dans les situations d’apprentissage et faire de l’école un environnement plus inclusif.
Se pose dès lors une question qui est la grande question de la santé mentale : pourquoi ne veut-on pas voir cette souffrance ? Comment surmonter les peurs collectives sur ce sujet, peurs qui sont peut-être encore plus prégnantes quand on évoque les enfants et les jeunes.

Avec :
David Gourion, ancien chef de clinique dans le service de psychiatrie de l'hôpital Sainte-Anne, psychiatre libéral et psychiatre du campus d’HEC, auteur notamment de La fragilité psychique des jeunes adultes : 15-30 ans : prévenir, aider et accompagner (Odile Jacob, 2015).
Comment demander aux enfants de parler de leurs problèmes psychologiques quand nous-mêmes, adultes, n'y parvenons pas?, David Gourion

Brigitte Accart, Secrétaire générale du SNIES (Syndicat national des infirmiers et infirmières éducateurs de santé), infirmière scolaire dans un collège du Val d'Oise.
L'école peut être anxiogène, elle a du mal à s'adapter aux élèves différents, Brigitte Accart

Geneviève Avenard, Défenseure des enfants, Adjointe du Défenseur des droits, Présidente du Réseau européen des défenseurs des enfants (ENOC).
La santé mentale des jeunes n'est pas qu'un problème de santé publique, c'est aussi un problème de société, Geneviève Avenard

Retrouvez le rapport du réseau européen des Défenseurs des enfants sur la santé mentale des enfants et des adolescents en Europe (septembre 2018).

https://www.defenseurdesdroits.fr/sites/default/files/atoms/files/rapport-enoc-fr-num-28.09.18.pdf

« Modifié: 18 Octobre 2018 à 20:34:27 par Federico »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !