Auteur Sujet: Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !  (Lu 461897 fois)

0 Membres et 4 Invités sur ce sujet

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2408
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2760 le: 08 Octobre 2018 à 23:29:09 »

Maman... j'ai besoin de toi ! ça fait longtemps que je ne t'ai rien demandé mais là, j'ai besoin de toi... Maman !
Je me rapproche de toi... je me suis un peu éloigné, j'essaie de faire SEUL mais je ne vais pas y arriver sans toi ...
j'ai besoin de toi , maman !
Je ne peux ÊTRE sans toi !
Je t'ai toi Et je n'ai plus que toi !
Tu m'as déjà tout offert et tu continues encore et toujours à me donner ton éternel Amour...
Lien d'Amour indestructible... lien invisible et intérieur... qui existe et perdure depuis plus de 18 ans (ton décès !)
Ton absence est tellement présente en moi...
Tu ne m'as jamais quitté...
Tes mains, tes bras... ta chaleur... ton sourire... ton regard !
Tu m'apaises... tu m'aimes

Merci Maman, je t'aime
B.
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 290
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2761 le: 09 Octobre 2018 à 12:59:03 »
Il est très beau le fil en hommage à ta maman !
Avoir un endroit où parler de celles et ceux que l'on aime, qui gardent une place dans nos vies ...

je pense que les liens des "Parents vers les Enfants" perdurent non seulement toute la vie mais vont "au delà" de la mort des Parents !
J'ai la même impression (dans ma réponse sur le fil pour ta maman, je pensais aussi à mon papa).
Ca doit être différent quand les liens parents/enfants sont compliqués ou quasi inexistants jusque la mort ?

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 290
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2762 le: 09 Octobre 2018 à 14:54:23 »
trouver LE sens à sa vie... c'est rencontrer LA personne qui nous fasse à nouveau vibrer !

Lorsque tu parles de LA personne, je ne sais pas si pour toi c’est l’amoureux-se.
Il me semble que ça dépend vraiment de chacun-e. Entre celles et ceux qui peuvent se relancer dans une relation dans les mois ou les années qui suivent, celles et ceux pour qui c’est inenvisageable, celles et ceux qui craignent « de finir seul-e leur vie » etc ...

Pour moi, je ne sais pas (et c’est confortable parfois de ne pas savoir) si un jour je pourrais être à nouveau amoureuse, si oui ce sera bien, si non ce sera bien aussi. Je ne veux surtout pas que donner un sens à ma vie dépende d’une autre personne.
LA personne, je pense que je ne  peux la trouver qu’en moi pour vivre pleinement. (entre le souhait et la mise en œuvre : un océan, mais qui se traverse petit à petit, avec plein d’escales et certainement pas complètement).

Et ça ne m’empêche pas de vibrer pour des personnes, des valeurs, causes qui me tiennent à coeur etc ...
Actuellement le lien plus apaisé, coeur à coeur que j’essaye de créer petit à petit avec Mircea me suffit.

(Le poème, que tu avais mis Federico avec celui de Jacqueline Rex mais qui n’est plus là, m’avait fait réfléchir à s’aimer soi-même)
Le « prends bien soin de toi » est, je crois, ce que l’on peut « conseiller » de mieux à soi, aux autres, une priorité …. pas si égoïste que ça ...

s’aimer soi pour mieux aimer les autres,
être bienveillant avec soi pour pouvoir l’être avec les autres,
prendre du temps pour soi pour ensuite en donner aux autres,
se respecter, être indulgent avec soi etc …

Un pas vers soi …. nos deuils, j’ai l’impression, nous en donnent l’opportunité  …

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2408
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2763 le: 09 Octobre 2018 à 23:03:02 »

A 13 ans, j'ai vécu un très grand malheur familial ...
Notre grande famille "espagnole" a été frappée par la foudre de la mort !
Ma mère a "perdu" simultanément dans un terrible accident d'avion : 2 frères, 1 belle-soeur et 1 neveu d'à peine 20 ans !
C'était un vol  de 45 minutes entre Valencia (Espagne) et Ibiza (Iles Baléares) et l'avion s'est crashé au dessus de la Méditerranée...avec donc mes 2 oncles à bord, ma jeune tante et mon cousin adoré qui portait le doux prénom de Jésus !
Un de mes deux oncles venait à peine de se marier avec sa jeune femme.
Ma mère a vécu cette insupportable souffrance ... loin de sa grande famille "espagnole", très isolée puisque nous vivions déjà en France et toute "ma famille maternelle" habitait en Espagne.
Ma mère a survécu à cet horrible drame...
Je m'incline douloureusement, respectueusement, encore une fois devant toi, Maman, ma petite maman.
Tu as affronté cette montagne de souffrance et par la suite, hélas, de nombreux autres deuils... et ce n'est que maintenant que je peux témoigner de toute mon admiration et de tout mon amour pour toi.
Tu as porté les vêtement du deuil, tout noir, pendant 2 ans !
Pendant 2 ans, tu ne t'es habillée qu'en noir... toute en noir de la tête au pied !
C'était dur pour moi de te voir comme cela, surtout à l'extérieur, dans la rue.. partout... partout et toujours... été comme hiver ! tous les jours !
Tu portais même des bas noirs, obligatoires, et pendant 1 an un voile noir de deuil sur la tête recouvrant tes beaux cheveux...
Tu avais 37 ans et tu étais merveilleusement douce, délicate et belle.

C'était la première fois de ma jeune vie où j'étais face à la mort.
Des images traumatisantes et qui restent à vie dans la mémoire du petit garçon que j'étais et de l'adulte que je suis...
Depuis, il y a eu d'autres deuils, blessures, cicatrices, drames encore plus douloureux et encore plus impensable... innommable, indicible !

... DES PERSONNES ESSENTIELLES... mon grand père, Maman, Raphaël...

Maman, je t'aime.
B.
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Claraben

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 16
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2764 le: 10 Octobre 2018 à 06:48:11 »
Federico,
C’est  une triste histoire que tu racontes. Cet accident brutal avec la perte de la fratrie  a dû être terrible pour ta famille et ta maman. Quel courage elle a eu pour affronter cela. Terrible accident rare, brutal, impensable et qui concerne non pas une personne mais une partie de sa famille...  deuil d’autant plus difficile.
Tu as été confronté tôt à la mort et au deuil, ça laisse forcément une trace.
Quelle force elle a eu...!
Qu’entendais- tu quand tu disais que tu « sentais ta maman »?
Tendre pensée pour ta maman qui a été une femme bien courageuse, qui a su aimer malgré la souffrance et une  forte pensée pour toi et ton fils Raphaël.
A tous nos essentiels.....
A mon frère du ciel
Amicalement
Claraben

« Modifié: 10 Octobre 2018 à 07:47:29 par Claraben »

Hors ligne nathT

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 315
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2765 le: 10 Octobre 2018 à 07:13:13 »
Federico,

Quel magnifique hommage à ta maman!
Je crois aux forces de l'esprit : Ta maman est sans doute là sur ton épaule ....

Nath
avec une douce pensée pour Raphaël

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2408
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2766 le: 12 Octobre 2018 à 17:43:23 »

Grande soirée Scoubidou boum boum au ciel avec nos étoiles dans l'au-delà... de nos rêves !


https://www.youtube.com/watch?v=r1lCfWiPLDU..... Coldplay..... Life in technicolor


Je suis tellement "terre à Terre" que j'avoue... j'aime bien "m'envoyer en l'air" de temps en temps...

Federico.


- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2408
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2767 le: 12 Octobre 2018 à 17:51:42 »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne KrisNat

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 93
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2768 le: 13 Octobre 2018 à 00:24:50 »
Belle nuit à toi cher Federico…
Beaux rêves
Nathalie

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 290
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2769 le: 13 Octobre 2018 à 01:12:31 »
L'automne s'installe dans les jardins du petit monastère,
 de moins en moins de fleurs mais des feuilles de toutes les couleurs qui s'accrochent aux branches, des champignons, noix, noisettes, raisins ....
à l'intérieur du monastère, la chaleur du feu de bois, l'odeur des châtaignes grillées et des pommes pressées pour le cidre.
Dehors, le vent souffle désespérément pour chasser nos souffrances, la pluie essaye de nettoyer les idées noires, la nuit s'allonge pour laisser plus de temps aux rêves et cachées sous les feuilles mortes qui jonchent le sol..... des perles à découvrir ...

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2408
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2770 le: 13 Octobre 2018 à 01:34:29 »
Belle nuit à toi cher Federico…
Beaux rêves
Nathalie

Nathalie,

 :-* :-* :-*

Pensées amicales & solidaires... pour toi, ton amoureux, ton neveu...

Douce nuit

Federico  :-*


- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2408
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2771 le: 13 Octobre 2018 à 01:56:32 »

J'aime à la folie une ombre, une absence... une présence, une lumière !

Ce venin dans mes veines est à l'état pur, dur et brut..... Impossible à vomir !
Et si je n'arrive pas à le cracher... je vais finir par en crever !

Je t'aime Raphaël, mon fils, mon chéri, mon Amour.
Papa
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2408
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2772 le: 13 Octobre 2018 à 02:25:09 »


https://www.youtube.com/watch?v=LE20ORdjaxw...... City of the sun..... Another Time
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2408
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2773 le: 13 Octobre 2018 à 02:44:38 »
Le coeur riant
de Charles Bukowski

Ta vie c’est ta vie
ne la laisse pas prendre des coups dans une moite soumission.
guette.
il y a des issues.
il y a une lumière quelque part.
ce n’est peut-être pas beaucoup de lumière mais
elle brise les ténèbres.
guette.
les dieux t’offriront des chances.
connais-les.
prends-les.
tu ne peux pas battre la mort mais
tu peux battre la mort en vie, parfois.
et plus tu apprendras à le faire,
plus il y aura de lumière.
ta vie c’est ta vie.
sache-le pendant qu’elle t’appartient.
tu es merveilleux
les dieux attendent de se réjouir
en toi.


Ta vie est ta vie
Ne te laisse pas abattre par une soumission moite
Sois à l’affût
Il y a des issues
Il y a de la lumière quelque part
Pas bien forte peut-être mais elle chasse les ténèbres
Sois à l’affût
Les dieux t’offriront des opportunités
Reconnais-les
Saisis-les
Tu ne peux pas battre la mort
Mais tu peux dépasser la mort dans la vie
Et plus tu apprendras à le faire
Plus il y aura de lumière
Ta vie est ta vie
Sache-le tant qu’il est temps
Tu es merveilleux
Les dieux attendent cette lumière de toi
« Modifié: 13 Octobre 2018 à 02:47:05 par Federico »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2408
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #2774 le: 13 Octobre 2018 à 02:55:59 »

https://www.youtube.com/watch?v=iOPRCCyQlz8..... Aikyo ... Cajita de musica
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !