Messages récents

Pages: 1 [2] 3 4 ... 10
11
Vivre un deuil périnatal / Re : Malo nous a quitté il y a dix ans
« Dernier message par Bmylove le Hier à 16:40:19 »
Merci, Claire, du fond du coeur.

Une pensée très émue pour toi et ta famille et beaucoup de tendresse pour le petit Malo.
Adorable prénom.
12
ça le fait grave ;D
13
Vivre le deuil de son conjoint / Re : C est pas juste....
« Dernier message par Bmylove le Hier à 16:37:13 »
faut pas lâcher, je suis correcte çà fait juste mal quand je respire...

Si, tu peux tout lâcher. Pas devant les enfants, mais quand tu es seule.
Hurler  dans un coussin ou en pleine nature, crier, sangloter à ne plus avoir de voix ni de souffle...
J'ai trouvé là un moyen de lâcher prise quand j'avais l'impression que mes côtes déchiraient mes poumons.
Lâcher prise et lâcher les tensions.

Affectueusement
14
Après le suicide d’un proche / Re : Voilà, c'est fini...
« Dernier message par Bmylove le Hier à 16:31:00 »
Chère Bibou, je suis contente que votre we ait été si agréable.
J'espère pouvoir venir une autre fois.

Pour l'instant, je noie ma tristesse dans le boulot. Je me suis inscrite à toutes les formations possibles.^^

Grosses bises.
15
Discussions Générales / Re : Amour impossible Deuil impossible.
« Dernier message par katrinap le Hier à 16:05:43 »
c'est en effet un double deuil, mais votre chagrin chère Valy lui est bien légitime, pleurez le, investissez cet espace, car il n'appartient qu'à vous
Venez ici si vous le souhaitez parler de lui, de votre histoire, ici sera un espace sécurisant, sans jugement, un cocon, pour venir pleurer sur des épaules qui seront là
je vous soutiens
katrin
16
Discussions Générales / Amour impossible Deuil impossible.
« Dernier message par Vally72 le Hier à 15:34:41 »
Bonsoir à tous.
Désemparée. Perdue. Vide. Voilà ce que je suis après le décès de ma moitié. Il était mon tout. Il était mon autre. Les moments avec lui étaient juste magiques.
On s'aimait follement depuis six ans.Mais ni l'un ni l'autre n'était libre. On s'était dit que le temps arrangerait notre situation.
Mais voilà, ça fait un mois qu'il n'est plus là.
J'arrive pas à me relever.   Je ne peux pas extérioriser cette grande douleur. Je ne peux pas le pleurer.Je ne pouvais pas lui dire adieu. Je n'avais pas le droit d'assister à ses obsèques. Je n'étais pas à son enterrement.
La société dans laquelle on vit est convaincue que quand l'amour est illégitime, le chagrin l'est aussi....
Ceux qui ont vécu la même chose me comprendront peut-être.
D'autres me jugeront. Tant pis, il fallait juste que ça sorte...
Dans tous les cas, merci au forum. A cet espace où on peut enfin se confier.
17
Vivre le deuil de son conjoint / Re : C est pas juste....
« Dernier message par Mon hommeAlexandre le Hier à 14:49:06 »
Je m ennuie beaucoup de toi ce matin. Chaque journée est dure à commencer sans toi. Après j embarque sur le pilote automatique et je t entends me dire ´´faut faire ce qu il y a faire ´´  j ai  juste pas envie de le faire sans toi. Les enfants étaient tellement content de voir la première neige tomber ce matin. Et oui je vie au Québec, moi j ai fait semblant d être heureuse avec eux,  faire semblant de.... c est pas moi ça...j ai de la misère à me retrouver, peut être parce que c est toi que je cherche...faut pas lâcher, je suis correcte çà fait juste mal quand je respire...
18
Après le suicide d’un proche / Re : ce deuil pour les autres
« Dernier message par souci le Hier à 14:39:09 »

   Je passe mes années de deuil à connaître le verbiage des "suicidaires" ...
   Maladie mentale ou énorme cul-de sac sociétal ?
   Comment motiver les rejetés, les inadaptés (dont je suis, ne vous déplaise) à RESTER EN VIE pour LEUR vie, pour suivre LEUR chemin de traverse ?
   Qui a "raison" dans le monde d'aujourd'hui ?
   Qui a raison, franchement ?
   Ô ma maman, toi qui m'as mise au monde ... pour me voir VIVRE
   Pensée pour la maman de Jade, une inconnue ...
   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

     jades005 : suicide
06/11/18 19:17

j'en ai marre, chaque jour est une épreuve, j'ai l'impression que personne ne comprends ce que je ressens, tout les jours je me demande si le suicide serais une bonne option, s'il vous plait aidé moi je veux plus souffrir comme ca a 13 ans, il me reste encore beaucoup de chemin et je pense que je vais vraiment m'arrêter la....

    en réponse à : jades005
 
    souci07/11/18 12:36

    Bonjour Jade,
    Je suis très touchée par ce que tu écris.
    Touchée par cette souffrance, par cette perception pesante du quotidien ...
    Je comprends que de ce point de vue envahi par la difficulté d'être, l'avenir semble peu engageant ...
    Je ne suis pas toi, mais j'aurais pu poser les mêmes mots, à certaines étapes compliquées de mon chemin vers cet "avenir"que l'on a tant de mal de projeter, dont on ne sait pas trop quel "modèle" on est capable de lui donner ...
    "Personne ne comprend ce que je ressens" ...
    Tu penses que personne ne fait assez attention à toi ? Ou bien alors peut-être que TON attention est happée par les choses négatives, et n'est plus assez libre et optimiste pour remarquer ce qui est agréable et motivant dans ta vie ?
    Peux-tu mieux décrire cette souffrance, qui te fait vivre chaque jour comme une épreuve ?
    A ton âge, il se passe tant de changements: le corps, déjà, se transforme, ce qui n'est pas évident à gérer.
    Avec ce passage obligé de la sexualisation, les premiers émois amoureux et les déboires et illusions associés.
    Les enjeux compliqués entre "paraître" et "être".
    Et puis comme si c'était pas assez, il y a la pression sociale à se préparer à occuper des fonctions professionnelles, purée c'est pas évident du tout de savoir ce qui va nous convenir au juste !
    Bref, tout paraît très lointain, voire insurmontable, et en même temps, on s'en préoccupe ...
    On voit quelle vie mènent nos parents, il est rare qu'un(e) adolescent(e) ait envie d'avoir la même plus tard, des conflits naissent ... critiques, reproches, mauvaises interprétations ...
    Tu as bien fait de venir ici, mille fois bien fait.
    Qu'on aille bien ou pas bien, tu sais, on vit un jour à la fois ...
    Un jour à la fois tout simplement ...
    Cette "montagne", l'avenir, n'existe pas au présent. Or c'est au présent que tu souffres, et au présent que tu peux te sentir plus légère en faisant attention à ce qui est bien.
    C'est dans TA vie que tu peux accepter la joie, la douceur, la créativité.
    TU peux viser là, maintenant, des objectifs à court terme qui procurent du bien-être. En même temps, je devine bien que mes mots doivent te paraître "trop faciles", vu le stress qui est en toi actuellement.
    Concrètement, tu dois bien avoir quelques petites idées des choses qui te maintiennent dans la difficulté et des choses qui t'apporteraient du contentement, de la fierté, non ?
    Tu n'es pas obligée de dévoiler les détails de ta vie, mais "mécaniquement", on a tous, et à tout âge, des habitudes qui nous sabotent, nous freinent, nous bloquent, et des gestes qui nous ouvrent vers les découvertes, le soin de soi, la convivialité, le RIRE, et à la fin de la journée un bon roupillon dans un bon lit, pour s'arrêter "là". L'avenir, c'était aujourd'hui.
    Je serais heureuse de pouvoir continuer de te rassurer un peu, Jade.
    Affectueusement et solidairement, M.

    en réponse à : souci

    jades00509/11/18 21:16

    Bonjour Souci,
    Tu es extraordinaire, je ne sais pas si toi aussi tu as le même problème ou si tu est là pour nous réconforter. Ton message est magique et touchant, mais rien ne peut m'aider à ce stade, j'ai l'impression d'être dans une cage, d'être obligée de devoir avoir une vie que je ne veux pas et de me forcer à être quelqu'un que je suis pas. C'est comme si j'étais prisonnière, prisonnière de tout et de rien, de devoir agir comme les autres veulent que j'agisse et faire tout le contraire de ce que je veux. La vie est compliqué pour tout le monde je sais et chacun a sa manière de voir la vie, me concernant elle est noire et les seuls petits moments de joie finissent par s'éteindre par une longue souffrance. Mes amis me déçoivent autant que ma famille et autant que le reste du monde. J'espère que les personnes concernées par ce sentiment se manifesterons.
    Merci infiniment Souci,
    Jade

    Pour Jade, pour les siens,
    pour "gagner du temps" face au suicide ...
    Tant de jeunes à accompagner, à prendre par la main ... quelle invisible solitude dans le "monde actuel" ...
    M.

   

   
19
Discussions Générales / Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Dernier message par Federico le Hier à 14:09:25 »
Federico, bien reçu ton mess. Envoie sur mon mail ton adresse perso j'ai un truc à t'envoyer! Il me reste seulement 2 CD originaux de LCDK, vu d'ici, ça serait  vraiment un plaisir que tu en ais un.
Bizs amigo.
Pascal.
Ps : je sais pas comment te refiler le lien youtube! sinon, simple pour le morceau "chroniques d'Hérodote" tu tappes LCDK vu d'ici et ça fait le lien avec le morceau en écoute.
les titres du CD :
Futurama, Hiver, je me rappelle, Minutes de silence, génèse, printemps, j'ai pas le temps (mon préféré), un jour sur terre, été, Chronique d'Hérodote, conjugaison, Automne.
Et ça m'évoque un film de Kim ki-duk que j'ai vu pas mal de fois : Printemps, été, automne hivers...et  printemps.

OK j'ai trouvé ! merci Pascal !

Je viens de t'envoyer mon adresse personnelle et mon adresse mail personnelle .... en MP !

Je me protège un peu des groupies ! hihi huhu jaja !

Bizs et bisous !

Oui, la vie est belle ! ...
Oui, la vie est une salope !....
OUi, la vie est une belle salope !!!

Amicalement, solidairement.
Federico
20
Discussions Générales / Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Dernier message par Federico le Hier à 14:01:04 »


https://www.youtube.com/watch?v=AEbN0zUEGSs..... Isabelle Boulay & Tire le Coyotte ... Les yeux du Coeur
Pages: 1 [2] 3 4 ... 10