Auteur Sujet: vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort  (Lu 190860 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne LILI0824

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 170
Re : Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #60 le: 29 Juin 2013 à 22:26:04 »
saviez vous que les rats de Tchernobyl avaient modifiés leur code génétique pour supporter les agressions dû au radiation et que le code génétique de tous les rats du monde ont été aussi modifiés ?
moi, ça m'interroge... :Citation de Petitefée
[/quote]

Petitefée, c'est curieux je suis en train de lire "la conscience de la Nature" et il est expliqué que lorsqu'on apprend des nouveaux "tours" à des rats dans une série d'expérimentation en laboratoire, et bien on s'est rendu compte qu'ensuite les rats en suisse ou en australie ont beaucoup plus de facilité à apprendre ces mêmes nouveaux tours.
Explications : résonance morphique ET
Et chaque espèce, les humains y compris, héritent d'une mémoire collective.

Dans laquelle je comprends qu'on va puiser instinctivement....   






Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #61 le: 29 Juin 2013 à 22:52:16 »
"à la bourre" veut dire en retard. :P :P
quand au bardo, c'est les états que vous traversons, la vie en est un, la mort, l'entre deux vie, et la naissance.
c'est un plan de conscience, si j'ai bien compris.
oui, LILI0824, cela veut dire qu'il y a une grande mémoire et que nous pouvons aller y chercher des expériences, des ressources.
nous avons gardé en nous, la mémoire de nos ancêtres, des homme de cromagnon, du bing bang aussi...
je crois que je fais faire des copier/coller aussi :-[ :-[
zibou (bisous) à nous, portez vous bien, prenez soin de vous, je m'éloigne du forum pour qlq jours, je vais prendre qlq jours de vacances ; depuis deux ans, j'ai pas pris de vacances et là, je suis contente, ça aussi c'est un signe comme quoi le deuil se fait petit à petit  :-* :-* :-*
Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #62 le: 29 Juin 2013 à 23:28:19 »
Pour l'histoire des rats , et pour infos complémentaires ,  Ruppert Sheldrake parle, lui, de champs morphiques qui seraient des régions d’influence s’étendant dans l’espace et se prolongeant dans le temps. Quand un système organisé particulier cesse d’exister, son champ organisateur disparaît du lieu spécifique où existait le système. Mais les champs morphiques ne disparaissent pas. Ils renferment une mémoire de leurs existences physiques antérieures. Cette idée de champs morphiques est similaire à celle d’Annales Akashiques décrites dans les Védas . Pour montrer que ce ne sont pas des imaginations ésotériques , le professeur  Luc Montagnier à fait des recherches et publié  des travaux scientifiques  sur la téléportation quantique de l'ADN  , il s'agit aussi d'un phénomène  immatériel de mémorisation de l'information et de recomposition physique de l' ADN à distance .  Cette expérience montre qu’il existe bien une « mémoire » ou une « trace » d’une intention même sans aucun support physique.  Pour le champs morphiques Pim Van Lommel évoque une interconnexion de tout les êtres vivants avec une conscience plus  collective pour le règne animal mais une conscience  individuelle  indépendante du support physique du cerveau  pour l'homme , pour le Dr Pim Van Lommel notre conscience utilise notre cerveau mais elle peut bien s'en passer . Ce qu'on appelle  la mort est un passage vers une nouvelle vie .        

Bonne soirée
« Modifié: 29 Juin 2013 à 23:48:51 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne lapuce

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 535
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #63 le: 29 Juin 2013 à 23:36:00 »
Merci pour vos réponses
oui germinou, je vois ce que tu dis
merci aussi petite fée
je sais que je n'aurais aucune réponse, aucune certitude ici, pendant ma vie terrestre, mais j'essaie d'apprendre et d'écouter mon Moi profond, et il me dit qu'il y avait un lien spécial qui nous unissait lui et moi, un lien qui ne peut pas se céer en si peu de temps, un lien intemporel et je sais que je le reverrai lui et ma soeur !!
douce nuit
lapuce

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #64 le: 29 Juin 2013 à 23:41:05 »
J'en suis sûr lapuce , les liens d'amour ne disparaissent jamais tout comme la mémoire de tout ! l'immatériel est à la base du matériel . Nous reverrons nos amours  :)

Bonne nuit
« Modifié: 29 Juin 2013 à 23:45:05 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #65 le: 30 Juin 2013 à 13:50:20 »
Pour Lapuce , Je voudrais te  laisser sur ce fil quelques éléments philosophiques et scientifiques à propos de ce que chacun connaît très bien : la conscience  ou ce qu'on peut  appeler aussi notre âme .  

Toute conscience est une conscience morale !

La conscience c'est  capacité de se séparer de soi-même pour se « représenter » soi-même. Elle constitue notre dignité mais aussi notre douleur. Tout d’abord la conscience implique la responsabilité de nos actes. J’ai conscience de mon unité malgré la diversité de mes pensées ou de mes sentiments : le fait de dire « Je » en témoigne, et ceci dans toutes les langues ou cultures, même si ce mot n’existe pas séparément : « Posséder le « Je » dans sa représentation : ce pouvoir, écrit Kant, élève infiniment l’homme au-dessus de tous les êtres vivants sur la terre. Par là il est une personne… » (Anthropologie du point de vue pragmatique). Mais cette aptitude à nous reconnaître dans nos propres actes, qui n’est pas dissociable de la liberté, est aussi source de souffrance. Puisque je suis conscient de ce que je fais, je dois en répondre devant les tribunaux humains mais aussi devant ma propre conscience, à laquelle je ne peux échapper. Un homme sans conscience ne serait plus un homme. (ce texte ne vient pas de moi mais je l'ai repris car il définit très bien ce qu'est la conscience humaine)

Une  approche complémentaire : L'apport de David  Chalmers

http://megamachine.free.fr/?p=35



Je cite un extrait du site en lien ci dessus !  

" Mais ce qui fait l’originalité de Chalmers est sa grande connaissance des recherches en neurosciences, qui lui permet de mettre le doigt sur leurs lacunes et leurs insuffisances. En n’ayant recours qu’au raisonnement logique, il montre que le matérialisme et le réductionnisme rencontrent, dans le domaine de la conscience, leurs limites indépassables, et qu’aucune théorie purement matérielle (c’est-à-dire réduisant le ceveau humain à une machine biologique dont la conscience serait un sous-produit) ne peut expliquer ou justifier ce qu’il appelle la « conscience phénoménale »"


Je me souviens de plusieurs cours de physique  quantique d’Étienne Klein et arrivé aux questions , un étudiant lui demanda : "qu'est ce qui fait que vous êtes vous et que je suis moi "  Cette question qui peut paraître bizarre   est pourtant  fondamentale  puisque nous sommes fait des mêmes atomes et que nous pourrions imaginer en reproduire les mêmes états quantiques en  chaque particule qui nous compose  , il y aurais donc 2 Moi ?  On sait intuitivement  et logiquement  que cela est impossible  car nous expérimentons  une Unité (un Moi) qui ne peut être dédoublé ! C'est une  démonstration rapide qui confirme  tout le travail de David Chalmers  à savoir  : " Le cerveau humain ne peut être une machine biologique dont la conscience serait un sous-produit" . Notre Moi échappe donc aux contraintes matérielles , il ne dérive pas de ce qui est physique ou observable matériellement  par un appareil de mesure , il n'est pas produit par le cerveau mais l' utilise ,   notre Moi , cette conscience en nous  est  ce qu'on peut  appeler notre âme  . Pour son origine  Saint Augustin en avouait lui même son ignorance ...

Bonne journée

Willy

  


« Modifié: 30 Juin 2013 à 14:26:31 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne lapuce

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 535
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #66 le: 30 Juin 2013 à 21:55:08 »
Merci Willy pour tes explications pas faciles faciles , mais si je résume : notre conscience, âme est notre moi, c'est ce qui nous différencie des autres car éffectivement nous sommes tous constitués des mêmes "matériaux" mais nous sommes pourtant tous différents, c'est ce qui nous différencie des robots ! ce moi est façonné par nos vécus antérieurs (terrestre ou autre) et par nos vies actuelles
merci de nous éclairer, comme dirait germinou : un cour universitaire gratuit et complet !
lapuce

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #67 le: 30 Juin 2013 à 23:05:19 »
De rien lapuce , oui  nous ne sommes pas des robots biologiques c'est d'ailleurs  un des arguments de David Chalmers avec ses "zombies"  ( http://francoisloth.wordpress.com/2007/04/13/les-zombis-philosophiques/ )    . En matière de conscience il n'est pas trop difficile de réfuter   le matérialisme ,  c'est pourquoi les partisans du matérialisme disent que la conscience est une illusion ce qui est impossible à prouver .  Par contre on a des preuves irréfutables  que la conscience est entièrement  indépendante du corps ou du cerveau ,  lors de NDEs et avec un électroencéphalogramme plat , des patients peuvent décrire des scènes bien  réelles à distance , si on est certain que la conscience peut survivre alors que les fonctions vitales du corps ne sont plus actives  , on  ne sait pas si après la mort du corps , la réincarnation est une  réalité  ? C'est fort possible ?

Il existe une réalité bien plus vaste que tout ce qu'on peut imaginer , c'est un peu  comme  si tout notre univers serait  sur une feuille de papier  , nous serions alors des êtres à deux dimensions vivants sur cette feuille et la feuille serait  plongée  dans un univers à 3 dimensions ,  nous serions alors  incapables d'imaginer (sauf certains)  que nous ne  sommes que les dessins d' un dessein Divin  et qu'il puisse exister quelque chose d'autre que  nous pourrions  voir où mesurer , tout comme   nous ne pourrions voir le lecteur qui tourne les pages de notre bande dessinée cosmique créant l'illusion du temps ,  ni  le créateur du dessein avant l’existence des  dessins  .

 C'est juste une image c'est le cas de le dire,  mais sous les apparences  de notre réalité  il y a l'idée  et l’intention (je dirais la vraie réalité)  et cela est hors du   temps  , hors de  l' espace , hors de la matière .  Je dirais  (en gros) et pour rire un peu ,   comme Obélix dans la tête de  Goscinny avant de le dessiner   ;) .  Plotin disait que  le temps c'est la chute de l'âme dans le corps ,  pour illustrer , je dirais comme  les dessins qui prennent forme dans les images qui se succèdent de pages en  pages .        

Douce nuit  
Willy                  
« Modifié: 01 Juillet 2013 à 13:20:16 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #68 le: 02 Juillet 2013 à 01:54:36 »
LILI et La puce,


Dans l'optique de la réincarnation c'est tout à fait possible, car c'est plus ou moins compris dans la période d'un mois et demi, le temps d'une nouvelle renaissance. Vous avez raison d'évoquer l'enchainement si prompt de la mort de l'un par rapport à la naissance de l'autre. Pour un temps plus long ça aurait été difficile... mais entre 1 semaine et 2 mois c'est possible. 
Maintenant, d'après ce que j'ai entendu, seul des gens qui se sont suffisamment  entrainés à la vertu dans leur vie peuvent choisir leur renaissance après la mort, ce n'est pas à la portée de tout le monde. 
Mais il y a une chose qui me semble assez évidente, c'est que lorsqu'un enfant vient à la vie, personne ne sait d'où il est venu. Tout ce qu'on sait c'est qu'un spermatozoide a rencontré une ovule et petit à petit a grandi dans le ventre de la mère, mais là encore on s'arrête à la matière, or avant cette rencontre des chromosomes il a fallu qu'une conscience ou un esprit l'habite sinon dans cette matière il n'y aurait pas eu de vie. Et à mon humble avis, la conscience ne rentre pas dans une matrice par hasard, il y a un lien certain entre eux, mais ce lien peut-être bon aussi que mauvais. C'est-à-dire qu'il est possible que mon ennemi prenne renaissance dans ma famille pour se venger ou réparer une injustice etc... c'est ce qui explique qu'il y a des pères et des mères qui tuent leurs enfants et vice versa.

Mais bon, j'explique comment ça marche c'est tout, je ne pense pas que ce soit le cas pour vos familles...


Bonne soirée   



Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #69 le: 02 Juillet 2013 à 19:29:36 »
Pour ce fil de la vision philosophique et spirituelle de la vie et de la mort ,  j'aimerais partager quelques idées piochées de ci de là .  Par exemple , est immanent ce qui est contenu dans l’expérience du possible , est transcendant, ce qui est au delà de cette expérience. (E.Kant) . Quand Thich Nhât Hanh montre une boite d'allumettes et demande où es tu petite flamme chérie ? Il prend alors  une allumette et fait apparaître la petite flamme , puis souffle cette petite flamme après quelques secondes .  Il y a là à mon humble avis ,   immanence et transcendance . On le voit bien , on  le ressent et on le  comprend (prendre en soi) :  Au delà des apparences de l’impermanence ,  cette  petite flamme  est éternelle .

Il y a des vérités éternelles  qui sont là tout les jours devant nos yeux .  Le  basculement de l’immanence dans la transcendance dans  l'expérience intérieure .  C'est comme ça que je vois le sourire éternel et les pensées  de mon amour qui parcourent les siècles sous autant de formes et les parcouront après moi .  Ils sont  toujours là , éternels et protégés  sous le voile de Maya . C'est ma vision naturelle  de la " réincarnation ", je dis  ma vision perso car  cette réincarnation , dans ma conception, n'a rien à voir avec son  dogme officiel qui ne peut que la  réduire à des règles trop humaines comme une image déformée . Rien n'est caché si on cherche un peu en nous . La Bhagavad Gita , Platon et Jésus disaient la même chose .            
« Modifié: 03 Juillet 2013 à 11:55:43 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne lapuce

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 535
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #70 le: 03 Juillet 2013 à 00:53:44 »
Et à mon humble avis, la conscience ne rentre pas dans une matrice par hasard, il y a un lien certain entre eux, mais ce lien peut-être bon aussi que mauvais. C'est-à-dire qu'il est possible que mon ennemi prenne renaissance dans ma famille pour se venger ou réparer une injustice etc... c'est ce qui explique qu'il y a des pères et des mères qui tuent leurs enfants et vice versa.

Je t'en prie seul au monde essaie de nous donner ta vision positive des choses, pas des théories qui en plus de nos malheurs va nous faire demander qui son nos enemis autour de nous !!!

lapuce

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #71 le: 03 Juillet 2013 à 02:22:38 »
Non bien sûr, qu'on ne veut pas d'ennemis dans la famille. Enfin c'est difficile d'en parler car bien souvent notre vision des choses  ne s'arrête qu'à ce qu'on voit, qu'à cette vie. J'essayais juste de voir un peu plus loin.
L'histoire de l'ennemi, ce n'est pas un cas général, mais comme dans la vie de tous les jours on peut s'apercevoir que quand on a une mauvaise relation avec quelqu'un on crée des liens d'attachements très forts avec cette personne par nos préjugés, il est probable que ce soit pareil après la mort, car la mort n'est qu'une continuité de la conscience sans le corps et le mental. Tout ne disparait pas, c'est ce que dit  Thich Nat Hanh, et c'est très bien que tu le lises Willy. J'ai donné des références adaptées aux besoins des gens en deuil dans ce forum.


Je vous souhaite une agréable soirée


Hors ligne ilereunion

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 118
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #72 le: 03 Juillet 2013 à 08:48:23 »
Bonjour,

là, tu divagues seul au monde tout en  te respectant. Comme dans d'autres sujets de discussion, je trouve que tu sèmes  la zizanie.
Arrête s'il te plait, tu nous nous fais plus de mal qu'autre chose. Rien que de te lire, tu me donne le mal de crane.
Bien à toi.

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #73 le: 03 Juillet 2013 à 08:49:14 »
Ne vous inquiétez pas les filles, on a seulement les ennemis que l'on mérite   ;)!
Et ce n'est pas parce qu'on n'accroche pas avec quelqu'un que cela en fait forcément un ennemi, on n'est pas dans Dallas!

Belle journée
Asia

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #74 le: 03 Juillet 2013 à 08:53:21 »
Oups, pardon Ileréunion! Je dirai ne vous inquiétez pas les filles et les garçons...  ;)

Quand à cette histoire d'infanticide, il y a seulement des personnes malades que leur folie pousse à des gestes terribles!
Faut arrêter de raconter n'importe quoi à la fin!!