Auteur Sujet: vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort  (Lu 180054 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
fil de discussion crée pour ne pas interférer avec "peut il y avoir des signes..."

seul au monde :
stopper le cycle des réincarnations oui, mais il faut aussi stopper celui qui veut le stopper. Tant qu'il y a qq'un qui veut faire qqcose, arrivER qqle part, atteindre qqchose, c'est une voie erronée car "je" n'existe pas. Et on le voit d'une manière évidente dans le rêve car il n'y a pas de corps, on est allongé sur le lit et pourtant dans le rêve on y est aussi donc où est vraiment "je" alors?

seul au monde dans le livre tibétain de la vie et de la mort p 229, l'égo c'est à dire le "je" se définit par l'absence d'une connaissance véritable de ce que nous sommes réellement ; mais cela ne veut pas dire qu'il n'est pas ; il est dans notre incarnation, nous le vivons dans nos expériences terrestres.
l'égo est appelé dak dzin "s'accrocher à un moi" à  l'attachement d'un je, le mien, ce qui crée une structure fictive.

Nier l'égo, le "je", revient à ne pas vouloir regarder en face nos défauts, comment travailler qlq chose que nous refusons de regarder en face !
p 232 "dès que nous en arriverons à la partie plus "terre à terre" du chemin spirituel et que les enseignements commenceront à nous affecter en profondeur. Nous serons inévitablement confrontés à la vérité de ce que nous sommes. A mesure que l'égo sera révéler, ses points sensibles seront touchés  et toutes sortes de problème apparaîtront. c'est comme si on mettait en face de soit un miroir dont nous ne pouvons nous détourner. et que voyons nous ! un visage laid....c'est le nôtre !
nous sommes vexés de nous voir comme ci comme ça....
ah non, c'est pas possible, moi je suis généreuse et pas dans la dépendance affective, j'aime avec un grand A sans rien attendre en retour...
et notre "je" nous réponds, "c'est un scandale et nous conforte à ne pas vouloir voir nos faiblesses" p 232-233.
"le diable peut citer les écritures à ses propres fins".
le "je" est une illusion d'un point de vue spirituel mais pas énergétique et ni émotionnel.
tant que nous n'aurons pas démasqué l'égo ou le "je", il continuera à nous berner, tel un politicien véreux claironnant sans fin de fausses promesses, mais vide de sens en réalité.
ce "je" nous devons bien au contraire le reconnaître car il est nos faiblesses, notre ignorance.
2 personnes cohabitent en nous, l'une est l'égo, volubile, exigeante, calculateur ; l'autre est l'être spirituel auquel nous n'avons guère prété attention.
le "je" ne doit pas être nié, étouffé, car c'est le renforcer, il doit être au contraire reconnu et sublimé.
comme le dit si bien, Arnaud Desjardin, nous ne devons plus être sous la directive du "je" mais celui ci doit être sous les ordres du "moi" spirituel.
Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #1 le: 24 Juin 2013 à 16:46:08 »
nous ne devons plus être sous la directive du "je" mais celui ci doit être sous les ordres du "moi" spirituel.

Tout à fait petitefé ! c'est la source de beaucoup de problèmes et de souffrances  psychologiques nous sommes tiraillés par notre Moi impérieux (dans cette définition le "Je" qui sépare) et notre Moi profond (âme) d'origine spirituelle . Entre séparation et unité , l'épreuve de nos vies incarnées est  cet enjeu qui consiste à  retrouver ICI et Maintenant cet Unité spirituelle  dans le lâcher prise par notre  libération de notre  "je impérieux " source de discordes de séparations  et de souffrances   . C'est dans l'Amour sans condition (le contraire du possessif) que nous pouvons y parvenir et retrouver l'unité  .  En tant qu'humains  , l'épreuve de nos deuils si douloureux  sont parfois cette occasion de nous améliorer et de dompter notre  "Moi impérieux"  et  mettre  ce "je" illusoire   sous les ordres du "moi" spirituel. Les témoignages de NDE correspondent complètement à cette libération du "Moi impérieux "  qui sépare  ( voile psychique de notre filtre cérébral) et  le retour à  notre Moi spirituel  à l' Unité de toutes choses  (sentiment d'être présent dans chaque parcelle de vie au sein d'un  Amour inconditionnel) c'est nous préparant à ce passage que nous pourrons comprendre ce qui nous arrive au moment de notre mort  .  
« Modifié: 24 Juin 2013 à 17:52:06 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne germinou

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 486
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #2 le: 24 Juin 2013 à 17:52:28 »
Èllooo.. :D

Merci PetiteFée d'avoir ouvert ce nouveau fil.. ;)

C'est génial.. j'ai bien hâte de lire les différentes, mais parfois si semblables croyances de chacun..

Alors allons-y avec beaucoup de respect et d'écoute les uns envers les autres les amis/es.. ;)

Au revoir..

Sylvie :-* :-*


Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #3 le: 24 Juin 2013 à 18:08:34 »
oui Germinou, tu as raison, et ce sont les différences qui nous enrichissent aussi, nous poussent à une réflexion plus profonde et bien sûre dans le respect, l'écoute et l'ouverture. :) :D ;D
Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #4 le: 25 Juin 2013 à 10:56:33 »
un bonjour sous le soleil aujourd'hui (enfin)
LILI0824,
c'est vrai je crois en la réincarnation, et longtemps et parfois encore, je ne comprenais pas le pourquoi, pourquoi revenir sur cette terre si pleine de souffrances, d'épreuves comme le deuil.
mais revenons nous à chaque fois sur notre bonne vieille terre ? y a t'il un système solaire ou d'autres, l'univers est infini ...
comment un "Dieu" soit disant aimant peut il laisser ses enfants mourir de faim, d'autres maltraités, laisser des crimes impunis ...sans même lever le petit doigt ???
Je crois en la réincarnation, car la nature dans notre vie courante nous le met sous les yeux tous les jours "ce qui est en bas est comme ce qui est en haut" Nous avons la même structure moléculaires qu'une étoile, qu'un grain de sable, d'une cellule d'eau... sous le phénomène d'attraction, de répulsion, de cohésion les atomes se forment ou se rejettent.
l'eau passe de liquide en glace, en neige, en pluie qui s'évapore, en buée pour revenir en eau. et le cycle recommence...
idem pour les saisons, le printemps, l'éclosions des fleurs.
et nous humain, nous avons la fameuse conscience en plus et notre "libre arbitre" c'est notre pouvoir et en même temps notre propre fardeau.
"Dieu" ou "Halla" ou peut importe le nom, "le grand tout", mais est ce une personne ???? une substance ???? je ne sais pas, nous a donné ce libre arbitre, cette liberté de choisir la direction que nous prenons, de vivre les évènements comme nous le pouvons, c'est à dire du mieux que nous le pouvons.
a force de trimer d'incarnation en incarnation, consciemment ou inconsciemment nous nous rapprochons de notre vrai "moi" celui qui sait que rien n'est perdu, que nous ne sommes jamais seul et surtout pas jugé mais aimé.
avec nos propres enfants qui parfois font des bêtises, ou vivent des expériences douloureuse, nous savons en tant que parents que ces expériences leur serons utiles, comme faire du vélo, nous savons que les chutes sont au début inévitable pour maitriser et savoir faire du vélo.
je crois et je dis bien , je crois que ce grand tout fait pareil avec nous. Il sait que nous nous ferons mal, mais veille pourtant sur nous ; mais savons nous entendre son aide et ses conseils, ne sommes  nous pas comme ces enfants qui pensent savoir , n'en font qu'à leur tête, ne nous écoute pas, y vont quant même et , oui, se font mal.
combien de fois , nous parents, ne leur disons pas "tu vois, je te l'avais dit"
je pense au contraire que tout était fait et tout est fait pour que nous vivions bien, la nature nous donne tout et c'est l'homme par son égo qui s'accapare par profit au détriment de ces frères mais ce système est en train de se casser la figure, voyez le système économique, c'est comme une grande vague qui soulève tout sur son passage.
et à côté il y a des gestes de solidarité magnifiques, des découvertes formidables comme la duplication des cellules pour les greffes de peau, les vaccins, le moyen âge n'est pas si loin, les homme de cro magnon non plus, nous sommes tout jeune, nous les humains.
hélas, c'est par la souffrance que nous intégrons les leçons de la vie, et ça, le grand tout ne la pas voulu, c'est nous qui créons notre vie.
c'est dur, car comment ai je crée le dc de ma fille, peut être n'ai je rien crée, par contre là ou j'ai mon libre arbitre, c'est dans ma façon de vivre cette douloureuse expérience, soit j'en crève à petit feu, soit je la sublime car j'ai encore un enfant bien vivant.
et c'est par le phénomène de l'amour que je peux sublimer son absence, c'est dur, ça me force à aller au fond de moi même, d'y voir mes incohérences, mes faiblesses, mais aussi tout l'amour que j'ai en moi, tout ce côté positif, qui ne demande qu'à éclore et s'épanouir.
j'apprends le détachement, que tout nous est prêté sur cette terre et que nous n'emporteront rien, sauf la mémoire émotionnel de nos expériences, et c'est avec cela que nous nous réincarnerons pour une autre vie peut être ailleurs, sur une autre planète, et nous compenserons de nouveau notre karma avec son positif et son négatif, karma veut dire "la loi de compensation" "la cause à effet".
ceci est mon opinion, je peux me tromper, pour l'instant c'est mon niveau de compréhension, et il y a encore tellement de chose de j'ai envie de comprendre.
Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #5 le: 25 Juin 2013 à 11:43:15 »



je ne vois pas à quoi servirait de revenir faire un tour ici  bas dans un monde où rien n'est fait pour que les gens vivent bien, quand je dis bien cela signifie en paix avec les autres et avec eux-mêmes. Ou tout est de plus en plus disproportionné par rapport à l'humain.

Et puis, quelle serait l'utilité de re-naître par exemple au fin fond d'un pays plus que pauvre, pour mourir de faim. Ou dans une famille horrible, pour être maltraité, ou dans un pays en guerre, ou chez des gens à l'esprit étriqué ? Enfin, dans des conditions qui ne facilitent pas l'apprentissage de l'amour vers lequel nous devons tendre.

Une vie c'est déjà si difficile, même si on a la chance d'avoir 'une belle vie', même si on donne et on reçoit de l'amour :  c'est si plein d'embûches, de peines, de désillusions. Vivre une fois en faisant de son mieux, cela ne suffirait donc pas ? Surtout qu'à notre époque, on peut vivre presque centenaire, cela équivaut à plusieurs vies non ?


j'ajouterai aussi la peine immense de ne pas pouvoir rester avec ceux qu'on aime, les voir partir et être impuissant. 

Tout dépend de nos actes, l'endroit où on naitra n'est pas de notre choix délibéré. Pourtant ce choix existe à chaque instant, car le monde que nous vivons est une projection de notre mental, le corps aussi,en gros "tout" . On a repris naissance dans ce monde malgré qu'on sache ce que tu viens de dire parce qu'on avait du désir, qqchose à terminer, à purifier , c'est la raison pour laquelle, il faut comprendre dans cette vie ce pour quoi on est venu faire. Famille, proches, amies, maris, femmes, on est venu seul dans ce monde ce on repartira seul, je l'a vu en accompagnant ma grand-mère chérie.   
Ce que tu dis est juste, c'est pour ça qu'il faut arrêter le cycle des réincarnations donc purifier ton courant de conscience.


L'amour avec un grand A je n'y crois pas. J'ai aimé qq'un avec un grand A et je n'ai pas pu rester avec, je n'ai pas eu d'enfants d'elle, on a juste partagé un an de notre vie, car j'avais pas de travail, pas de diplome, pas d'argent, pas de logement...c'est utopique l'amour avec un grand A, seulement pour les rêveurs! 
Petite fee, c'est super que tu aies lu ce livre je suis vraiment content. Tu habites où? Il a fondé des centres un peu partout en France peut-être pourrais-tu y faire un tour?



 

Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #6 le: 25 Juin 2013 à 12:29:36 »
j'habite Nantes, Seul au monde, j'ai été un jour dans un centre mais ce que m'avait répondu la personne, ne m'avait pas vraiment emballé, quel centre, je ne pourrais te dire, j'ai l'impression que dans le bouddhisme, il y a bcp de branches... je n'y pers un peu.
je reste "électron libre" je pioche dans toutes les philosophies, les religions, les mouvements spirituels, les mathématiques quantiques et je fais mes recoupements, et tout se rejoint dans l'ensemble.
ce qui me semble intéressant c'est que les découvertes scientifiques et les grands mouvements spirituels se rapprochent inexorablement, malgré le grand matérialisme de certains scientifiques, d'autres et de plus en plus appliquent une science spirituelle et ça c'est chouette ;D
j'ai pu avoir un aperçu de cet amour avec un grand A, lors d'un rêve ou je revivais le dc de ma fille mais sous un autre angle avec une autre compréhension et je peux t'assurer que le lendemain matin, je me suis réveillée tellement heureuse et apaisée, j'avais envie d'embrasser tout le monde. car je j'avais que je n'avais rien perdu.
où lorsque je suis allée voir le corps de ma fille, qlq minutes après. sous le choc évidemment, mon mental ne répondait plus et c'est mon cœur qui a parlé, je la sentais là, autour de moi avec une grande inquiétude de ce qui lui arrivait et je lui ai dit, "qu'elle était bien morte, mais qu'il ne fallait pas qu'elle s'inquiète, sa tante, son arrière grand mère allaient arriver ainsi que d'autres êtres de lumière"
et en même temps, je sentais l'atmosphère retrouver un apaisement, une sérénité, puis une onde électrique a parcouru ma colonne vertébrale"
l'amour avec un grand A, c'est aimer l'autre telle qu'il est, avec les joies et les peines, ses qualités et ses défauts, accepter qu'un jour, cette personne peut faire mal intentionnellement ou non.
c'est aimer la vie pour soi et pour ceux qu'on aime, même nos disparus, être heureux aussi pour eux, car notre bonheur les nourris et les aide aussi.
c'est Aimer sans condition, sans attachement et dépendance. l'amour avec un grand A rend libre et non enchainé.
l'Amour avec un grd A rend heureux et pas malheureux.
Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #7 le: 25 Juin 2013 à 14:42:00 »
yes petitefée !  tout à fait ! l'amour avec un grand A rend libre et non enchaîné.
l'Amour avec un grd A rend heureux et pas malheureux. !   :-* c'est plus que vrai !  "pas de travail, pas de diplome, pas d'argent, pas de logement ... "  c'est pas ça !  l' Amour avec un grand A  est sans condition sinon c'est pas cet  Amour ,  par contre l'autre soi disant   "amour" celui qui est  calculé , marchandé   et possessif celui là est l'opposé du A  car il  enchaîne et rend malheureux   ! tant qu'on a pas trouvé celui avec ce  grand A on n'y croit pas .  Cet Amour ,  c'est pas l'installation  économique  d'un petit couple qui croit s'aimer par l'acte sexuel ou par le confort ,l'argent l'apparence qu'ils veulent acquérir   , cela est source de souffrances  , c'est l' enfermement et se termine pas des séparations est des haines car rien n'est compris au départ , cela  peut même ruiner spirituellement une vie entière si la leçon n'est pas comprise  . Aimer c'est  n'attendre rien  en retour .      
« Modifié: 25 Juin 2013 à 14:50:27 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #8 le: 25 Juin 2013 à 17:13:18 »
d'accord  mais concrètement l'enfant va mourir de faim, si on ne la nourrit pas. Comment payer sa scolarité, ses vacances, ses loisirs, ses besoins si je suis au chômeduc? L'amour avec A avec qq'un au chômeduc ça doit pas être facile si je dois tout payer. Le grand A deviendra vite un petit "a" puis plus de "a" du tout, ensuite vient le grand "S" ¨de séparation.


personnellement je touve intéressant ce message de LILI:

Perso, cette idée me heurte, je ne vois pas à quoi servirait de revenir faire un tour ici  bas dans un monde où rien n'est fait pour que les gens vivent bien, quand je dis bien cela signifie en paix avec les autres et avec eux-mêmes. Ou tout est de plus en plus disproportionné par rapport à l'humain.

Et puis, quelle serait l'utilité de re-naître par exemple au fin fond d'un pays plus que pauvre, pour mourir de faim. Ou dans une famille horrible, pour être maltraité, ou dans un pays en guerre, ou chez des gens à l'esprit étriqué ? Enfin, dans des conditions qui ne facilitent pas l'apprentissage de l'amour vers lequel nous devons tendre.

Une vie c'est déjà si difficile, même si on a la chance d'avoir 'une belle vie', même si on donne et on reçoit de l'amour :  c'est si plein d'embûches, de peines, de désillusions. Vivre une fois en faisant de son mieux, cela ne suffirait donc pas ? Surtout qu'à notre époque, on peut vivre presque centenaire, cela équivaut à plusieurs vies non ?

Sinon, je crois que nous sommes autres choses que des corps, et que nous continuons notre chemin mais ailleurs. Je crois que ceux qui partent ne nous quittent pas vraiment.

Et j'espère que dans cet ailleurs, règne la paix.





Mais la réincarnation n'est pas un choix, c'est une loi naturelle, que tu le veuilles ou non ça se fera, nous avons laissé des empreintes dans cette vie et les autres qui nous feront renaitre...c'est comme quand tu as habité une maison il faut payer le loyer, que tu le veuilles ou non, ta présence y était, t'auras beau penser ce que tu veux, si ne veux pas payer de loyer il aurait fallu ne pas y mettre les pieds. Chaque acte dans cette vie laissera des empreintes et c'est ceux là qui vont former notre futur corps comme nos actes passés ont formé celui-ci. Comme je le disais dans un autre message nous avons traversé la mort des millions de fois, vécu des millions de fois, mort de nouveau etc...sans en avoir le souvenir.
Le fait est qu nous avons un esprit étriqué en pensant qu'il n'y a que cette vie. Le corps dans lequel nous habitons pour le moment est une auberge, on l'a emprunté l'espace d'une vie (on ne s'est pas d'ailleurs si elle ira jusqu'au bout), il ne faut pas penser que nous en sommes propriétaire pour toujours. Alors sachant cela à quoi bon gonfler son "ego"? 
Oui peut-être que vous avez raison pour les signes, un esprit assez pure peut rester longtemps dans la lumière avant de se réincarner. 


Il y a eu un film qui a servi d'introduction à la compréhension du bouddhisme, d'une manière grossière certes, mais avec beaucoup de vérité, si vous voulez avoir des idées un peu plus claires sur ce sujet sans se prendre la tête à lire des livres (peut-être que vous l'avez déjà vu mais revoyez-le et vous me direz ce que vous en pensez): c'est le premier épisode de "Matrix" , juste le 1 pas les autres...
J'ajouterai aussi "Inception".


Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #9 le: 25 Juin 2013 à 17:45:03 »
seul au monde tu as raison d'avoir les pieds sur Terre !  quand tu aimes ton enfant tu dois lui assurer une existence matérielle convenable un confort de vie mais aussi un confort moral ,  c'est peut être ça l'objet de la  réincarnation  si elle existe ? expérimenter ce difficile  combat de la vie en société  en  préservant  cet   Amour  ? traverser les difficultés sans succomber aux compromissions et au mal  et ainsi évoluer dans notre compréhension ?  Je ne sais pas si la réincarnation est réelle ? mais il y aurait bien un indice , c'est que des personnes jeunes indépendamment du milieu d'origine , ont déjà compris beaucoup de choses comme si elles avaient hérité cette compréhension  de vies antérieures ? alors que des personnes âgées , même avec l’expérience de leur vie n'atteignent malheureusement pas cette sagesse comme si leurs vies antérieures n'ont rien apporté ?          
« Modifié: 25 Juin 2013 à 20:57:56 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #10 le: 25 Juin 2013 à 20:44:58 »
la réincarnation est ensuite une croyance personnelle, mais imaginez une seconde, que le monde scientifique reconnaisse la réincarnation....
si nous savions tous que nous allons avoir une autre forme d'existence incarnée, que celle ci se fera en appliquant la loi du karma ; peut être et surement que les tortionnaires réfléchirons à deux fois avant de commettre une action néfaste sur autrui. Ce que nous faisons à autrui, un jour où l'autre nous est renvoyé comme un boomerang.

et si Hitler se réincarnait en personne invalide à la merci des autres, ou dans une vie de misère et de sévices, n'y vois
tu pas une loi à compenser le mal qu'il a fait ? (c'est un exemple parmi tant d'autres)

pour te répondre Béa, je fais les actions à mon niveau : c'est à dire que lorsque un SDF me tend la main et me demande de l'argent, même si je ne lui donne pas d'argent, je lui parle, je fais un sourire, je lui porte de l'attention, j'agis à mon petit niveau en ayant bien conscience que je ne suis pas "super woman" ;)
lorsque je suis témoin d'une agression, je réagis à mon niveau tout en me préservant et non me mettre en danger.

concernant l'Amour avec un grand A, j'ai travaillé pas mal d'années dans les centres où nous récupérions des enfants cassés, mutilés dans un état de manque affectif innommables.
si tu savais, Béa, les "miracles" que l'on peut faire avec l'Amour, avec une attention, on redémarre la croissance d'une enfant de 7 ans qui avait arrêté de grandir durant 1an1/2.
on redonne la parole à des enfants qui ne parlaient plus depuis bien longtemps, on distribue de l'espoir, de la confiance, de l'Amour à l'autre.
une main sur l'épaule, un sourire, un drap que l'on va border, un geste si petit parfois et l'étincelle devient flamme.
et vois tu, le plus beau, c'est que beaucoup d'entre eux, plus tard choisissent un métier dans l'aide à la personne, ce qu'ils ont reçu ils le redonnent.
et c'est vrai aussi, que beaucoup restent avec des lésions physiques et surtout psychologiques gâchant leur espoir.
se sentir aimer pour ce que l'on est, dans notre intégralité, sans être obligé de redonner automatiquement, est une ressource gigantesque.

un de mes films préféré est "la vie est belle" durant 39/45 les camps d'extermination, et ce père avec son fils, qui imagine mille pirouette pour amener l'enfant à penser que c'est un jeu, que c'est pas pour de vrai. C'est l'Amour avec un grand A.

dans 7à8 de dimanche, il y avait 2 reportages complètement divergeant, l'un sur les talons de chaussures de + de 10 cm, avec les stages donnés pour savoir marcher avec, le Gros Problème d'une femme de trouver le stratagème pour s'asseoir au bout de 10 mn car d'aussi hauts talons déforment les pieds, des chaussures à 2000€ la paire...
puis l'autre reportage, des enfants poubelle en inde, qui après l'école (quand ils y allaient) passaient plus de 4h00 à farfouiller dans les poubelles des "riches" pour 40 cent, des gosses à peine âgés de 6 ans, déjà esclave !
et ce couple de français qui c'étaient payés un voyage en inde pour fêter leur retraite.
ils sont restés en Inde, en fait, et depuis ce jour, on ouvert plus de 30 écoles pour ces gosses, ça aussi c'est de l'Amour gratuit, car ces gamins ils ne les connaissent pas tous.
trop beau, trop vrai, trop dans la vie.

ma fille est dcd le 11 novembre, j'ai passé le 24 décembre à servir la soupe populaire, et à faire la fête !
et ma fille était dans mon coeur.
je peux te jurer, Béa, que ce 24 décembre 2011 est gravé dans mon coeur. Si tu savais comme tout ces gens ont été formidables, ils n'avaient rien, même pas de quoi se payer à manger et, ils m'ont donné de l'Amour inconditionnel, de l'Amour gratuit et j'ai donné en retour, de mon temps, de mon attention, de ma sueur, de l'écoute et j'ai reçu leur écoute, leur compassion.
même les gens pauvres peuvent être plus riches que les riches.
pour moi, c'est vivre, ne rien faire c'est mourir.

 

Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #11 le: 25 Juin 2013 à 21:23:08 »
oui petitefée c'est tout ça l'Amour . En ce qui concerne la science , il y a de nombreuses expériences qui montrent qu'il faut renouveler les  anciennes croyances matérialistes  , par exemple je pense  à ce papier du  Dr Luc Montagnier  

http://arxiv.org/PS_cache/arxiv/pdf/1012/1012.5166v1.pdf

C'est une recherche publiée  et donc  officielle  qui démontre  que  l' adn peut téléporter sa structure  juste  en donnant son emprunte électromagnétique dans  de l'eau pure ,  l’équipe de Luc Montagnier  propose une explication du phénomène observé en termes quantiques, en utilisant la théorie quantique des champs  , théorie  qui semble être en mesure d’expliquer qualitativement ce mécanisme de téléportation ?  La téléportation quantique est un phénomène non causal qui est lié à l' étrange intrication des particules  c'est une phénomène qui a sa source en dehors de l'espace et du temps . Le Dr  Pim Van Lommel pense que la conscience est aussi un phénomène  non causal  et non local qui peut être  lié  à l' adn  ...  (voir son livre sur les NDE  Mort ou pas ? - Les dernières découvertes médicales sur les EMI ) ...  La science avance  vers peut être une nouvelle science .. ?          

http://img.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L500xH378/27952901jpg-5f68-40aef-5f587.jpg      
« Modifié: 26 Juin 2013 à 15:52:55 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #12 le: 26 Juin 2013 à 00:01:31 »
eh bé,

c'est super ce que tu as fait pour la soupe populaire.
Tu faisais fi aussi des mauvaises odeurs des SDF? Bravo.
Tu vois, contribuer au bien être de la société c'est ce qu'aurait voulu que je fasse ma grand-mère. Elle était très sociable ma grand-mère chérie, ma pauvre tite grand-mère adorée que j'aime tant...
J'adore Roberto Bénigni. Mais je vous assure que quand le film "matrix" est sortie toute la communauté bouddhiste l'a regardé.

Tu as tout compris avec ton histoire de boomerang, sauf que le boomerang est valable pour tout, les pensées subtiles, les intentions etc...
Tu vois ce qui détermine si ton karma est bon ou mauvais ce n'est pas seulement tes actions, car elles ne sont que les résultats des pensées, et les pensées qui ne sont que les résultats des intentions ou motivations. Exemple: Hitler est le plus cruelle des  dictateurs occidentaux, pourtant dans les actes il n'a rien fait, il n'a tué aucun juif de ses propres mains. Cependant tu peux être sûre qu'il va se prendre des millions d'ères cosmiques à errer dans les enfers alors que le SS qui était dans le bunker à Omaha Beach en train de mitrailler des GI qui débarquaient (il en a tué 2000 environs à lui seul) en prendra moins. Il était sous les ordres d'Hitler, donc c'est l'intention qui passe avant tout.  Ainsi fonctionne le karma.


Je suis d'accord avec toi, ta fille était bien dans ton coeur ce soir là. Ma grand-mère chérie aussi à chaque fois que je fais des choses altruiste, elle est là dans mon coeur. Avant de mourir, elle m'a dit tu donneras mes affaires. Je lui ai demandé à qui? A la Croix- Rouge d'accord? Elle a dit "oui". Ma grand adorée je t'aime de tout mon coeur, je te dois la vie, je vis grâce à toi...je donnerai n'importe quoi pour te serrer dans mes bras encore une fois....

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #13 le: 26 Juin 2013 à 01:30:33 »
le boomerang n'attend pas le karma des cycles des vies  ,  il se réalise ici et maintenant  dans une seule vie la nôtre . Il n'y a pas de punition sinon celle de s'éloigner de la source seul et  selon  notre libre arbitre car  il n'y a que nous en face de nous même , l'individu face à  sa conscience  et après peut être ? dans d' éventuelles autres vies ? rien ne le prouve  même si tout est possible  ? Il n'y a pas de règle ni de recette à appliquer ni de prière à réciter par cœur   tout se trouve en nous et tout vient de nous et se découvre par nous même c'est la seule "règle" ! Se connaître soi-même   .  Nous ne sommes en aucun cas responsables quand nous sommes victimes de criminels ou  quand la maladie touche des enfants intelligents et bons  qui n'ont rien demandé . Cette vision du Karma  n' est pas bien comprise comme la plus part des dogmes religieux .
« Modifié: 26 Juin 2013 à 03:09:17 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #14 le: 26 Juin 2013 à 11:35:51 »
Willy


bien entendu qu'il y a des prières à appliquer. Pour se connaitre soi-même il faut avant tout se tourner vers les autres, devenir complètement altruiste. Distribuer de la soupe à la soupe populaire est un excellent début. Impossible de se connaitre soi dans la mesure où on vit en interdépendance, tout dépend de tout pour se produire. Si par ta volonté tu écrases une fourmi, une petite bête qui n'a rien fait que de passer devant toi, tu commets un acte grave : le meurtre. Et tu tisses en même temps un lien avec elle, peut-être renaitra-t-elle dans ta famille et vous aurez une relation haineuse. Dans la loi de l'univers, celle de l'invisible, il n'y a pas de hasard, étant donné que tout est relié dans cette univers, rien ne peut t'apparaitre comme par enchantement (le hasard est une notion mal comprise, je ne sais plus ce que ça veut dire en arabe mais surement pas ce que ça dit). De plus il faut que tu comprennes qqchose qui pourra t'aider, la famille dans laquelle nous sommes  nés est la meilleure du monde dans la mesure où on l'a choisi. Avant de pénétrer dans la matrice et après avoir errer dans les visions du bardo, la conscience voit l'acte sexuel du couple dans lequel il va renaitre.

En gros cette vie, est ce que bouddha appelle le samsara, car dès l'instant où nous naissons on s'immerge dans ce monde périssable qui n'est que la projection de notre de notre esprit.En fait dès que le nourrisson nait , il pleure, parce qu'au début il est plongé violemment dans ce monde illusoire qu'il ne connait pas, pour retraverser les 4 souffrances fondamentales de toutes existences ici-bas: la naissance, la vieillesse, la maladie et la mort. La suite au prochain post...


 Il y a qqchose à faire avant de comprendre ce que tu dis Willy: l'amour avec A, la lumière, la la pureté etc...c'est le fruit d'un effort immense pour découvrir notre nature fondamentale, et pas seulement en l'affirmant.
Il y a un dicton zen qui : " Au début les montagnes sont des motagnes, au milieu les montagnes ne sont plus des montagnes, à la fin les montagnes redeviennent les montagnes".