Auteur Sujet: vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort  (Lu 191826 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #45 le: 27 Juin 2013 à 20:37:20 »
franchement, Adèle et Petite fee, vous dites des choses très censées. Vos mots ont du sens, du poids, vous ne parlez pas pour ne rien dire. Les questionnements de La Puce et de Lili sont aussi très intéressants.
Willy l'intello préféré des endeuillées! Moi je suis plutôt comme ce que dit cette citation de Lao Tseu : "Celui qui parle ne sait pas, celui qui sait ne parle pas". 

Pourquoi si Jésus a été un grand être éveillé n'a-t-il voulu vivre que 33 ans? S'il avait vécu plus longtemps il aurait fait du bien à plus de gens, et la religion chrétienne aurait été plus affermie. Bouddha a vécu jusqu'à 80 ans ! il a atteint l'éveil à 40 et a oeuvré pour l'humanité les 40 autres années.
Certes, les pouvoirs politiques ne lui ont pas laissé le choix, ils l'ont condamné à mort. Mais Jésus n'a jamais voulu se défendre, il s'est laissé emmener, juger, et crucifier. Il a dit à Pilate qui lui proposait de le sauver : " sauve-toi plutôt, moi je suis sauvé car mon royaume n'est pas de ce monde". Bien sûr en parlant comme ça à un imbécile comme Pilate qui ne savait pas lire derrière les mots, il signait son arrêt de mort.
Que pensez-vous de Jean Paul II qui après avoir été victime d'une tentative d'assassinat est allé voir son bourreau en prison pour lui pardonner en lui caressant les joues? Cet iranien est aujourd'hui converti au christianisme et dénonce une manipulation des pouvoirs politiques de l'époque l'obligeant à commettre cet attentat.   




Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #46 le: 28 Juin 2013 à 10:57:39 »
Jean Paul II a pardonné effectivement à son agresseur, mais des années après...
il faut être plein de compassion et de bonté pour cela, nourrit de cet amour inébranlable.
si tu cherches intellectuellement des réponses spirituelles, Seul au Monde, tu te heurtes à ton esprit ordinaire "sem" le "je" le dualiste.
Non seulement Pilate n'était pas un imbécile, mais il serait probable que Jésus savait déjà sa fin.
la bible a été écrit bien des siècles après, il n'y est pas mentionné, l'école que Jésus avait fondé, n'y que ses plus ferventes disciples étaient des femmes, comme marie madeleine, marie.
les écrits ont été remaniés, certains passages disparus, d'autres arrangés ...
entre la parole, et l'écoute, puis la transcription écrite de plus traduite, la lecture et la compréhension de la lecture, nous avons déjà pas mal d'occasion de nous tromper et d'interpréter...

il faudrait alors méditer et aller chercher la compréhension dans l'atlas de l'Univers, cette mémoire universelle dont Jung parlait.
saviez vous que les rats de Tchernobyl avaient modifiés leur code génétique pour supporter les agressions dû au radiation et que le code génétique de tous les rats du monde ont été aussi modifiés ?
moi, ça m'interroge... :P
Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #47 le: 28 Juin 2013 à 13:49:28 »
petitefée , oui c'est intéressant ce que tu dis et pour les rats ,  il s'agit de champs morphiques (voir  Ruppert Sheldrake ) .  L' ADN  peut aussi se téléporter ou plutôt  téléporter l'information de sa structure (voir le Dr   Luc  Montagnier et la téléportation quantique de l'ADN. Le Dr Luc Montagnier et cinq autres chercheurs ont publié le 23 décembre 2010 un papier à ce sujet )  . On évoque souvent les champs quantiques pour essayer de comprendre ces phénomènes  (c'est le même principe que l'intrication de 2 particules  quantiques  que j'ai expliqué déjà sur ce forum) .

Ces expériences montrent  que ces  phénomènes sont non localisés dans l'espace et hors du temps ,  ça trouble les physiciens "classiques" mais c'est  un des résultats les plus importants de la physique moderne et nous en  sommes qu'au tout début des implications .    

A la base du monde physique " matériel"  tel que nous l'expérimentons tout les jours ,  il y a un tout un domaine  immatériel  non  visible ,  non accessible à nos instruments  et à  nos perceptions  . Cette  réalité abstraite est  non locale et non causale ,  elle  anime pourtant le vivant et en constitue son  origine et sa structure , elle est à la base de notre réalité commune ( que certains pourraient appeler le voile de Maya)  .  

On est loin de la vision scientiste et réductrice  qui voudrait que tout  ce qui existe est juste tout  ce qu'on peut mesurer ou voir avec nos instruments ou nos sens  . Pourtant cette idée naïve que tout doit se voir pour exister  reste dominante dans les esprits . Entre une découverte est ses implications philosophiques ,  il y a souvent plus d'un siècle de décalage  et l'idéologie actuelle  reste malheureusement  très matérialiste et consumériste : On existe  que parce qu'on possède beaucoup de biens matériels  ou  de positions sociales , cette compétition stérile entre les individus , cet argent Roi ,   produisent  de l'anxiété ,  des dépressions  et des suicides  toujours de plus en  plus nombreux .  Les psychothérapeutes sont  à la mode ,  le mal être se démocratise .  Il serait temps de revenir à une  vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort .


Juste aussi pour ajouter que Pilate était effectivement  loin d'être un imbécile , c'était un intellectuel stoïque qui relativisait les choses et quand il demande  à Jésus "qu'est ce que la vérité " cette question est cynique et tout à fait moderne . Pilate est très contemporain dans sa pensée il ressemble à des septiques comme  Onfray ou Comte sponville ou encore Marcel Conche  .      

Bonne  journée

 

                  
« Modifié: 28 Juin 2013 à 14:29:06 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #48 le: 28 Juin 2013 à 14:11:41 »
Petite Fee tu as vu "Matrix" le 1?
Il est impossible que Dieu existe dans la mesure où il n'y a jamais eu de commencement ni de fin, que le temps est une illusion, les gens qui croient qu'il y a une création (notamment en 7 jours par ce mystérieux "Dieu" dont on ne connait rien et pour qui on s'est beaucoup entretué, et qui évelle souvent la querelle dès que l'on prononce son nom) et un apocalypse. Ayant donner un début ils ont été obligé d'inventer une fin. C'est comme ça pour toutes choses.
Pour comprendre ça, il faut lire " Il n'y a ni peur ni mort" de Thich Nat Hanh.


Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #49 le: 28 Juin 2013 à 14:29:11 »
Willy c'est étrange que quelqu'un comme toi qui dit des choses si justes sur la physique, les molécules, l'énergie, le monde sensible etc... commet cette erreur fondamentale de parler "d'âme". Tout ce monde est est une illusion, le "je" de soi et celui des autres, les objets, tout ce que l'on voit ne vient à notre esprit que parce que des conditions sont réunies pour qu'il apparait. D'une vie à l'autre on n'emporte rien. La preuve on ne se souvient pas de notre vie précédente, mais les tendances qu'on avait laissé sont retransmises dans le corps et le psychisme de la personne que nous sommes aujourd'hui.
Nous sommes dans le monde du périssable: dès que le nourrisson vient au monde, il se met à pleurer de toute ses forces. Pourquoi? Parce que ce qu'il était dans ce champs d'énergie que tu décris souvent, sans corps, et que soudain il est projeté hors de la matrice. Et dès qu'il nait il sait qu'il va mourir, tomber malade, viellir, souffrir...il perd la notion de l'impermanence et de la transformation des choses pour rentrer dans une conception linéaire du temps: un début, une fin (qui n'ont en réalité jamais existé). Et là encore, vive Lavoisier: "rien ne se perd, rien ne se crée, tout se tansforme". 

Mon ennemi public n°1 depuis toujours, un homme dangereux pour notre société et qui a profité de la confusion religieuse de son siècle pour s'imposer comme le penseur qui a donné son identité à la France : René Descartes. 

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #50 le: 28 Juin 2013 à 14:49:04 »
seul au monde tu as peut être raison et personne ne peut vraiment démontrer que  ta vision est fausse  ? Je n'arrive tout simplement  pas à ton degré d'abstraction . Pour me former une certaine conception spirituelle  du monde  et des êtres  qui constituent ma  vie  ,  je bouquine la philo  et la physique  ,  je regarde aussi  mon intuition ,  ce que je ressens  et tout ça sous le fond  des  expériences douloureuses  de ma vie .  L' impermanence des choses et des êtres est une idée qui m'accompagne et m'angoisse  depuis toujours  c'est pour ça que j'essaye d'y comprendre quelque chose ! Dans la Bhagavad - Gita j'ai retenu un phrase : "La volonté du don entier de soi ouvre toutes les grandes portes de l'esprit et apporte en réponse la descente complète et le don complet du Divin en l'être humain .." Je crois que j'ai été le plus  heureux dans ma vie quand j'ai donné un peu  de moi  (sans être un saint) et je crois que c'est la seule vérité que je puisse comprendre maintenant .      
« Modifié: 28 Juin 2013 à 14:57:49 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #51 le: 28 Juin 2013 à 15:14:18 »

Tu as raison on va discuter philosophie, spiritualité et tout et tout. Savoir tout ce que j'ai dit ne sert pas à grand-chose dans la mesure dans la mesure où ça n'aide pas à être plus heureux. Mais je pense tout de même que l'âme n'existe pas.
Enfin j'ai du mal à philosopher sur la vie quand je pense à ma petite grand-mère chérie et adorée qui m'a donné tant d'amour et qui s'en est allée en paix. J'ai envie d'être près de toi grand-mère, mon coeur!

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #52 le: 28 Juin 2013 à 21:03:06 »
A propos d'illusion , d'imaginaire et de réalité , de cerveau et de conscience ,  j'ai vu cet article de l'INREES

http://www.inrees.com/articles/imaginaire-nouvelle-realite-scientifique/

Je cite un extrait de l'article  :" En clair, que ma grand-mère soit là, en face de moi, en chair et en os, c’est-à-dire dans la réalité extérieure ou qu’elle m’apparaisse en souvenirs dans ma tête, c’est-à-dire dans la réalité intérieure, pour mon cerveau : aucune différence !"

Si rien ne différencie pour le cerveau la réalité de l'imaginaire pour nous , (notre Moi) ,  nous savons bien  les différencier sinon on ne serait pas sur ce forum . Ce "je" qui ne peut être réduit à des fonctions cérébrales  et qui pourtant existe bien et  qui nous dit : "cela est vrai je l'ai vécu " , "cela est un rêve"  alors que pour le cerveau c'est pareil  . Ce même "Je" qui  durant une NDE  vit aussi une expérience consciente et  qui se trouve vérifiée  alors que l’électroencéphalogramme est plat (voir les nombreux témoignages  à ce sujet) , ce "Je" ou  "self"  pour les anglophones  , il sait ce qui est vrai pour le pire et le meilleur .  

Ce "Je" que nous soyons ici ou dans l'au delà (qui est une réalité plus vaste)  est toujours ce même "Je"  . Ils sont toujours près de nous , nous les aimons et ils nous aiment pour toujours  . Moi je sais que l'âme  existe et c'est mon message d'espoir pour ce soir .
      
« Modifié: 28 Juin 2013 à 22:13:00 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne lapuce

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 535
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #53 le: 29 Juin 2013 à 00:58:07 »
Une question, à quel moment "l'âme est elle attribuée" au corps : pendant la grossesse ou à la naissance ?

j'ai posé cette question il y a quelques jours ; j'avais quelque chose en tête, quelque chose dont je n'ai pas osé parlé, peur que ça fasse, rire, peur dêtre jugée, de passer pour une folle ... mais bon je me pose comme vous tous beaucoup de questions ........je ressens quelque chose de bizarre : ma soeur jumelle est morte 5 jours aprés notre naissance ; j'ai grandit en le sachant mais surtout avec un grand vide au fond de moi, parraît'il que j'étais programmée pour être deux !! j''ai souvent pensé à ma soeur, à ce qu'on aurait été l'une pour l'autre, elle s'appelait Caroline ; ce manque a été trés intense jusqu'à ma rencontre avec Guillaume, aprés j'avoue y avoir pensé de moins en moins ; mais là depuis la mort de Guillaume je repenses beaucoup à ma soeur et chose étrange le manque de Guillaume, le manque d'elle, les images de lui, ce que j'essaie de m'imaginer d'elle, tout ça se méle et s'entreméle, comme s'ils ne faisaient qu'un !! ça me trouble
d'où ma question de l'autre jour ! 6 mois et demi séparent sa mort et la naissance de Guillaume, ce pourrait t'il qu'ils ne soient qu'une seule et même âme ?? ( oui je sais c'est tordu comme question mais cela expliquerait certains de mes ressentis) j'ai lu dans "ces vies inachevées" que les âmes revenaient "ensemble" d'où ce sentiment parfois de connaître quelqu'un depuis toujours
si c'est ça les perdre 2 fois dans une même vie, c'est pas de chance !

Quand j'ai rencontré Guillaume, j'ai dessuite sû qu'il y avait quelque chose de spécial entre nous, ça m'a fait d'abord peur, puis c'était tellement évident que je savais qu'il fallait pas lutter contre ; d'ailleurs tout notre entourage en a été fortement perturbé, on ne faisait qu'un !
voilà je vous ai livré mon âme

lapuce

et s'il te plait "seul au monde" ne me dit pas que les âmes n'existent pas !!

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #54 le: 29 Juin 2013 à 01:36:59 »
non alors ça dépend comment vous interprétez "âme".
Les Hindous pensaient qu'après la mort l'âme continue et s'incarne dans un autre corps et ainsi de suite de vie en vie, ils croyaient en l'mmortalité de l'âme par opposition à la mortalité du corps. Toute la culture hindou était basée sur cette croyance depuis des millénaires, et ce fut un électrochoc lorsque ce que le bouddha après avoir atteint l'illumination a démontré le contraire. C'est comme la remise en question que Jésus avait fait en Judée sur l'enseignement de l'Ancien Testament et qui lui a valu d'être crucifier à cause des pharisiens.
Si l'âme est assimilée à une entité quelconque alors c'est erroné.

C'est comme mon ennemi public n°1 Descartes qui disait "je pense donc je suis" et toute sa métaphysique était basée sur la séparation du corps et de l'esprit. Alors que toutes les pratiques extrêmes orientales (tai chi, qi gong, kung fu, aikido, méditation zen, yoga etc...) tendent à faire retrouver l'unité de l'être. En gros Descartes dit si tu penses à un gâteau c'est que tu es un gâteau, si tu penses à une pomme tu es une pomme, à une femme, un homme, une bête etc...il donne un sujet à chaque pensée qui passe dans le cerveau sans voir qu'il s'agit juste d'évènements vécus en inadéquation avec l'instant présent
Il serait plus juste de dire "je pense donc je ne suis pas", ou pour reprendre Shakespeare "être ou ne pas être là n'est pas la question" (mais ce dernier est beaucoup plus censé que son confrère)

Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #55 le: 29 Juin 2013 à 11:31:02 »
oui, seul au monde, tu fais bien d'écrire  non alors ça dépend comment vous interprétez "âme".
peut être que la façon dont nous concevons l'âme, n'a pas la même interprétation ou représentation pour toi.
mais dis moi alors, si à ton sens, il n'y a pas d'âme, par quoi et quel support ramenons nous les mémoires de vies antérieures ?
pour ma part, tant que nous n'avons pas atteint l'illumination, la félicité, nous somme séparés de l'âme parfaite et universelle, nous en sommes séparés par nos incompréhension, nos ignorances et tous les scories qui nous divisent.
c'est comme ex dans une maison ou il y a plusieurs pièces et dans chaque pièce, il y a une lumière.
les lumières sont les âmes incarnées, certaines sont à 40W, d'autres à 60w, d'autres a 20w, cela dépend de leur intensité et ici de notre degré d'évolution.
par contre toutes ses lampes sont reliées et tirent leur énergie de la même source électrique de la maison, comme nous ici sur terre.
donc oui, effectivement, nous sommes tjs liés à cette âme universelle, mais nous n'avons pas encore atteint son niveau énergétique.
merci willy, pour tes précisions, je regarderais tes liens.
la puce, je réfléchis à ce que tu as écris, et comme la je suis à la bourre , je te réponds plus tard :-*
 
Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #56 le: 29 Juin 2013 à 11:46:07 »
Jung parlait de conscience universelle, de toute façon en développant la compassion, l'amour en nous on le comprend. S'attacher à la forme au fond est qqchose d'un peu absurde dans la mesure où on ne peut pas rester dfinitivement avec les gens qu'on aime, ma grand-mère m'a donné tout son amour, sa vie et elle s'en est allée, s'il n'y avait que cette vie pourquoi elle aurait pris la peine de se sacrifier, elle aurait pu se dire "et puis merde on ne vit qu'une fois ça sert à rien d'élever des gosses" . Nos ancêtres nous ont donné tout à nous de leurs faire honneur.
Oui c'est ça, lhistoire des ampoules chez toi (dis donc c'est grand chez toi! ;D), encore une fois Thcich Nat Hanh le dit très bien dans "Il n'y a ni peur ni mort"

Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #57 le: 29 Juin 2013 à 15:24:30 »
Alllooo... :D

WOW petitefée... mais tu es en feu mon amie.. ;)

Je ne trouve qu'un seule mot pour toi aujourd'hui, "SAGESSE"... Tu résumes très bien ce "qu'est" l'expression "lâcher prise"...
Tu ne fais pas que le résumer, tu en es "imprégnée"...
Tu "ES" devenu "SAGESSE", de par ton pouvoir "d'acceptation"!!...

Merci pour ce merveilleux texte... (C'est un très bon résumé de ce que Bouddha voulait nous faire "prendre conscience".. :D)

Au revoir...

Germinou, bien loin de moi l'idée de donner cette image d'une personne sage, mais dès le début du dc de ma fille, cela a été tellement violent que ,je crois que je n'avais plus le choix sinon je me laissais emporter par ma douleur...
alors, je me suis promis de re-vivre un jour et non survivre de désespoir, je veux être victorieuse de la mort de l'âme
Amitié Sylvie :-* :-*


Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #58 le: 29 Juin 2013 à 15:45:41 »
oup's je gère pas super les "citer".
bon, j'espère que vous avez compris entre ce que j'ai mis en citation de Germinou, et ma réponse "mea culpa"

Lapuce, je vais te répondre en écrivant ce que je ressens par rapport à une situation actuelle que je vis, j'espère que cela t'aidera :

ma meilleure amie après des années de complications est enfin enceinte.
cette amie était aussi, la "maman de coeur" de ma fille.
lorsque nous faisions des journées entre filles, ma fille était tjs avec nous et adorait ces moments entre nous.
hier au soir, mon amie m'a téléphoné pour m'annoncer qu'elle attendait ....."une fille".
j'ai eu depuis qlq semaines une intuition que cela serait une fille.
évidemment, il m'est venue cette interrogation, et si .....
ce que je ressens, c'est que l'âme de cette future petite fille se balade entre deux plans, ici et "là haut", que cette âme est en contact avec l'âme de ma fille, et qu'elles se connaissent...
j'ai plaisir à penser que cette petite fille lorsqu'elle naîtra aura en mémoire, la connaissance de ma fille.
et peut être qu'à travers elle, je pourrais avec un autre lien (bien évidemment) continuer ce que nous aurions du vivre "moi et ma fille".
personnellement,je ne pense pas que l'âme de ma fille renaisse dans le corps de cette enfant, mais ce dont je suis sûr, c'est que cette petite fille aura connu ma fille, là haut.

autre exemple, ma soeur est dcd en 2005, et lorsque ma fille est morte, je me suis mise à penser très très fort à ma soeur.
j'ai trouvé cela pas habituelle.
maintenant, je sais que ma soeur me faisait comprendre qu'elle était avec ma fille et qu'il fallait que je me rassure et elle me remerciait aussi de mettre occupée de ses enfants lorsqu'elle a quitté cette terre.

ce que je veux te dire, la puce, c'est que je ne peux répondre à ta question car je ne sais pas, c'est possible surement, mais ce qui est certain, c'est que ta soeur et ton ami se sont connu avant que tu le rencontre, il avait la mémoire ou le message ou la tendresse de ta soeur pour toi, ça c'est sur, archi sur. :-*
Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne germinou

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 486
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #59 le: 29 Juin 2013 à 16:58:02 »
Allo tous/tes.. :D

Lapuce.. ce que tu as vécu avec ton Guilaume, je l'ai vécu avec mon époux Dany.. :D
Quelle merveilleuse et agréable sensation ressentis lors de nos premier regards..

Et puis un jour je suis aller faire une séance de "reebert" (désolée je sais pas comment l'écrire correctement.. :P)
D'entrée de jeu, je dois vous dire que j'avais apportée plusieurs photos, toutes étalées à l'envers sur une table..

Et lors de cette séance (donnée par un médium) J'ai appris avoir vécu à l'époque des Atlantes, que j'étais un homme, que j'avais un frère, et que nous étions inséparables tous les deux. Mais que l'un de nous deux est décédé et que depuis ce temps, nos âmes se cherchaient...
Et puis plus tard lors de cette même séance, il me lance... Mais vous vous êtes retrouvés.. Ton frère de l'époque est dans ta vie maintenant.. Je peux sentir son énergie, c'est celui qui se trouve à l'endos de cette photos!!  Et il tient le bout de son index sur une des multiples photos... C'était celle ou il n'y avait que Dany.. :D
Cette séance avait durée des heures.. et vous en donner tous les détails serait inutile.. Mais le médium m'avait donné tellement de détails qu'il m'était impossible de ne pas y croire.. ;)

Tout cela se ressent et se vie dans le "senti intérieur".. et je ne connais pas de mots pour l'expliquer!!
Mais je suis convaincu que tu sais de quoi je parle Lapuce.. ;)

-----

BBBooon... maintenant quelque questions "philosofiques"  :P!!

Ca veux dire quoi "barbo"?? (ici c'est un gros insecte dégueulasse!!)
Mais aussi, c'est quoi "être à la bourre"??
Merci de changer "mes" ignorances en connaissances gagne.. :P.. ;D
-----

Amitié Sylvie :-* :-*

***PetiteFée.. moi aussi j'ai des difficultés avec les "citer"!!  Alors je fais des copier/coller.. ;)***