Auteur Sujet: vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort  (Lu 179843 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 387
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #30 le: 26 Juin 2013 à 22:22:59 »
Je suis d'accord aussi pour que Willy reste s'il le désire.

Mais où je suis mal à l'aise, Willy, c'est quand tu parles de "nudistes".
Je n'avais pas l'impression de "quitter mon maillot" lorsque je raconte mes sentiments et mes ressentis. Ni quand je tends la main pour tirer à mon tour quelqu'un du marasme et le ou la féliciter d'avoir réussi à faire un pas en avant !

Je me sens pas non plus exhibitionniste parce que je raconte mon envie de pleurer, mon envie de foncer dans la nouvelle vie qui est la mienne depuis le départ de mon aimé.

Que tu ne viennes pas sur les autres fils, cela t'appartient.

Mais il me semblait qu'ici on tendait la main pour recevoir de l'aide et ensuite on pouvait tendre la main pour en donner.
Comment peut-on t'aider si nous ne savons pas le minimum te concernant.
Tu parles de tolérance ?
Comme dit Bruno, nous ne savons même pas de quel deuil tu souffres.

Car tu souffres, c'est évident. et cela se respecte. Comme on peut respecter ta façon de vivre ce deuil.
Et comme tu peux respecter notre façon à nous, pauvres terrien(e)s, de nous exprimer pour vider un sac de cailloux trop lourd à porter seul(e)s.
Pour nous, plus simplement terre à terre, c'est de partager ses mal-être ou ses mieux-être au fil du temps et au fil.... de nos fils !

Je n'ai rien de plus contre toi Willy, et tu avoueras toi-même que c'est pas grand chose.
Je suis plutôt énervée envers la personne qui veut absolument nous entraîner dans des discussions qui tournent en rond autour du bouddhisme. Et ce, malgré plusieurs avertissements d'autres posts.

Petit message d'une "ras des paquerettes" dans un fil très haut perché !
Bises à tous
Catherine
"coeur"
"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"

Hors ligne lapuce

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 535
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #31 le: 26 Juin 2013 à 23:32:34 »
Willy a sa façon bien à lui de vivre son deuil... et jamais il n'a été méchant ou pervers avec qui que ce soit!!
Laissons le "vivre son deuil" à sa façon!!

Ce qu'il raconte est un cour universitaire gratuit et complet..
Pour ca que quelque fois j'y comprend rien mais c'est pas grave c'est toujours intéressant.. .. alors je re-lis.. et va voir/chercher, certain mots ou personnages dans le dictionnaire...et/ou ailleurs.. .. un vrai cour universitaire j'vous dis

Et si je suis trop fatigué et que je n'ai pas envie de me casser la tête.. et bien je laisse passer les paragraphes trop complexes c'est tout..


tu vois germinou j'suis trop fatiguée pour écrire, mais comme ton post m'a fait rire et que je pense comme toi, je copie !!

Je suis d'accord, Willy doit pouvoir vivre son deuil comme il le veut, comme il le peut

Willy, tes messages m'ont souvent réconfortés, d'autres m'ont aidés à m'endormir !! (ça c'est pour l'humour !!)
Ne nous quittes pas !!

et pour tout le monde, Peace and Love, on souffre tous assez comme ça sans se prendre la tête en plus, ok ?

lapuce

Hors ligne kika

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 211
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #32 le: 26 Juin 2013 à 23:44:38 »

Willy,


Bien sur qu'il faut que tu restes, pas de doute
Jamais je crois tu n'as heurté quiconque sur ce forum..enfin il me semble
Jamais je crois tu n'as essayé d'imposer ton point de vue, tu a beaucoup de tact et tes écrits sont loin d'être ininterressants
Je reconnais, in petto, que lorsque tu abordes la physique (jamais été mon point fort) comme Sylvie je patauge un peu

Nous sommes en deuil, c'est vrai, mais justement parce que nous traversons ce terrible chemin nous avons besoin, pour certains, de trouver des réponses au niveau spirituel, en tout cas de chercher
Peut être n'auront nous jamais de réponse, mais qu'importe le but c'est le chemin qui compte

C'est très bien que ce fil particulier ait été crée, les uns et les autres pourront exprimer leurs visions de la vie, de la mort sans parasiter le fil sur les signes qui est également très important

Personnellement ça ne me gène absolument pas du tout de ne pas savoir de qui tu es en deuil, ton histoire. Chacun de nous vit le deuil a sa manière et l'important sur ce forum c'est d'aider, et sans conteste tu le fais..

Ce qui a beaucoup géné, peiné et parfois mis en colère certains d'entre nous, c'est le comportement d'une personne qui assène abruptement ses vérités, sans aucun égard pour les autres, quand bien même cette personne a eu des retours lui demandant de cesser de faire du prosélitisme et de faire peur a certains en les mettant en garde vis a vis des signes reçus. Je trouve que c'est désolant d'essayer d'oter tout espoir à ceux qui espèrent retrouver un jour leurs aimés
Tu n'as jamais eu cette attitude

Alors, oui, tu as bien ta place ici

Essaie de passer une bonne nuit et ne te mets pas martel en tête


Malika

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #33 le: 26 Juin 2013 à 23:54:00 »
oui cœur , je souffre et puis je m'apaise et je retombe  j’oscille entre le manque de la jeune  femme que j'aimais ici sur cette Terre et que j'aime au présent et  pour toujours au delà du temps et de l'espace  là où elle se trouve maintenant et où je partirais moi aussi un jour pour la retrouver  .  "Celui ou celle  qui a été ne peut plus désormais ne pas avoir été ; désormais ce fait mystérieux et profondément obscur d'avoir été est son viatique pour l'éternité. »  comme dit  Jankélévitch  la mort peut entraîner nos amours mais  elle ne peut effacer dans l'univers  le fait  qu'ils ont  vécu et que nous les avons aimé , cette pensée m'aide un peu dans  mon désespoir car les actes accomplis sont gardés quelque part pour l'éternité . La mort d'un proche est tellement bouleversante le manque est tellement profond  qu'y mettre des mots est  parfois si dérisoire c'est pour ça que je ne m'y risque pas souvent car  comment accepter cela  ? comment y faire face  ? sinon par cette  conviction que rien dans le Monde ne s'efface et que  l'amour partagé  reste pour toujours car il n'y a pas de temps dans cela ,  c'est une vision spirituelle et presque scientifique dans une nouvelle approche qui monte tout doucement mais sûrement   pour ce que nous sachions de cette "réalité" qui nous entoure ,  voilà  c'est ma vision cœur et mon cœur est si lourd si souvent mais mon espoir est infini ...  

Bonne soirée
  
« Modifié: 26 Juin 2013 à 23:56:19 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #34 le: 26 Juin 2013 à 23:58:18 »
Merci Malika ton message me touche profondément  passe aussi une bonne nuit il est vrai que je passe souvent des nuits troublées ..  Je reconnais qu'avec ce forum nous sommes moins seuls et ton message m'aide merci encore nous formons  une chaîne  d'amour et de compréhension  devant l'incompréhensible et le bouleversement qui agitent  nos âmes .  Merci à vous tous , je vous aime .    
« Modifié: 27 Juin 2013 à 00:09:54 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne lapuce

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 535
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #35 le: 27 Juin 2013 à 00:08:01 »
mon cœur est si lourd si souvent mais mon espoir est infini ...  
à moi de te dire que tu fais un beau chemin Willy, et oui, oui, oui pour cet espoir infini, pour cet Amour infini, cet Amour intemporel

comparons l'Amour , le vrai avec un grand A, à l'attraction de deux aimants + - (magnétiques), tant qu'on est ensemble, c'est bon ça marche, mais quand l'un des deux est mort, s'il a complétement disparu, l'attraction + - donc l'Amour ne devrait plus exister, or il existe toujours, il gagne même en intensité ( surement car il n'est plus parasité, il est épuré) ; d'accord c'est simpliste comme raisonnement, mais pourtant les faits sont là ....

lapuce

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #36 le: 27 Juin 2013 à 00:11:32 »
Les faits sont là Lapuce , je ressens la même chose ! douce nuit à toi et merci pour ce beau message !  :-* :-* 
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 387
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #37 le: 27 Juin 2013 à 10:03:01 »
Willy
Comme pour toi ma pensée est toujours auprès de celui que j'ai aimé et que j'aime encore.
Car pourquoi parler au passé ?

Il a existé, il existe dans mon coeur, dans mon âme.
L'AMOUR pour moi est intemporel et durera jusqu'à ce que je puisse le rejoindre.

Dans combien de temps ? Je crois que c'est cela qui nous fait le plus mal.
Combien de minutes, d'heures, de jours, d'années devrons nous vivre de cauchemar de l'absence physique ?

Car, ma conviction est immense à ce sujet, il est présent autour de moi, en moi, je vis double depuis 3 mois. Tout ce que je fais, je le fais pour moi et pour lui.

Mon coeur est parti et mon coeur est explosé !
Et l'hémorragie n'est pas prête de finir....

Douce journée à toi.

Catherine
"coeur"
"tenir, toujours tenir !"
"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #38 le: 27 Juin 2013 à 13:46:29 »
cœur ,  nous sommes tous dans le même chamboulement moral et chamboulement est un terme encore trop faible pour exprimer ce qu'on ressent je sais cela  mais si je peux  te renouveler  ma conviction  profonde  et même ce qui est si évident à savoir : Nos amours vivent dans un grand amour spirituel ils sont plus que  jamais  vivants  et comme je l'ai souvent exprimé : Le lien entre eux et nous n'ai jamais rompu , ils savent  que nous continuons à les aimer et plus que jamais !   C'est pourquoi au delà de l'absence physique il faut (je sais c'est plus facile à dire qu'à faire) mais il faut  avancer et continuer notre vie en gardant cette  certitude  dans notre cœur et notre esprit  que rien n'est jamais fini entre eux et nous , cet amour n'a pas de fin  ! Nos êtres chers veulent nous voir heureux de cette évidence que rien n'est terminé  ,  ils veulent aussi que le reste de  notre vie terrestre  soit heureuse et active il faut continuer à aimer notre existence pour être dignes de leur amour  (c'est aussi une façon de les aimer car c'est leur souhait)      et que cet amour puisse aussi déborder autour de nous . Notre jour viendra assez vite comme cela ,  ça  aussi c' est une certitude .

Bonne journée cœur   on tient toujours et on va grandir !  :)    

"On dit que certaines vies sont liées à travers le temps... Unies par un ancien appel qui résonne à travers les siècles... Le Destin. Tout est inscrit jours après jours dans le Livre de vie , rien ne peut jamais  y être retiré"

« Modifié: 27 Juin 2013 à 14:20:29 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #39 le: 27 Juin 2013 à 14:05:51 »
beaucoup de choses produites sur ce fil,
Philosophie vient de deux mots grec "philein" "aimer" et "sophia" "la sagesse".
"o philos" veut aussi dire "l'ami".
o philos willy, amicus willy.
Le philosophe se construit en opposition au sophiste qui dit détenir la science, la sagesse.

chacun de nous, ici, vivons le deuil comme nous le pouvons, certains auront besoin d'en parler à des proches, d'autres à des personnes vivant la même épreuves comme bcp sur ce fil, d'autres n'en parleront pas soit par désir, soit parce qu'il ne le peuvent pas.

j'ai besoin de vivre mon deuil, ou mes deuils, parfois en en parlant, en parlant de ma fille à mes amis, de mon père, mais ce qui me fait le plus de bien c'est de trouver un chemin de continuité pour moi.
parler de mon deuil c'est aussi donner des réponses sur le sens de ma vie.
quel sens puis je donner à ma vie pour que cela soit confortable, écologique pour moi.
ayant un enfant dcd et un autre vivant,
je ne trouvais plus ma place,
je ne savais plus ou aller, quelle direction prendre.
je ne vivais pas, je suppurais ma douleur entre mort psychologique et vie de survie.
allant au bout de ma douleur, c'est ce que j'ai fait durant de longs mois,
la vie était bien plus douloureuse que la mort qui ne voulait pas de moi.
et pourtant je suis morte à moi même, à mon ancienne vie,
tout cela est mort,
puis au bout de la souffrance, de l'intolérable souffrance .
ce long tunnel sans espoir, sans lumière, si froid et insensible,
seule autour de tout le monde, affronter le deuil toujours et encore,
a n'en plus finir, a n'en plus pleurer,
j'ai cédé de trop de douleur, de plus de force.
mourir enfin, accepter de ne pas pouvoir, de ne pas devoir, de ne pas faire semblant.
puis de cette lente agonie, cette descente au seuil de ma mort,
pour accompagner aussi loin que j'ai pu celle que j'aime et que je ne vois plus.
j'ai déposé ma plainte, ma peine, ma douleur, mes cris de mère invalidée.
et me suis réveillée un matin, surprise de me sentir en vie.
la vie est une suite ininterrompue de petite mort, de deuil à faire.
le deuil d'un désir,
le deuil d'une première dent qui tombe,
le deuil d'une date d'anniversaire,
le deuil d'un divorce,
d'une perte d'emploi,
d'une relation,
d'une idée,
la petite mort du sommeil, puis le réveil, le retour à la vie.
j'ai fait aussi le deuil de mes peurs, de bcp de peur,
je n'ai plus peur de rater,
d'échouer,
de me tromper,
plus peur d'aimer,
ni de m'ouvrir,
Mes peurs sont mortes aussi, elles ne sont pas revenues.
aujourd'hui, il m'arrive de pleurer, de laisser une vague de tristesse me renverser,
mais mon regard aujourd'hui est tourné vers l'horizon,
je la laisse se dérouler dans mon corps, dans mon coeur,
puis me laisse me réchauffer au soleil de la vie.
oui, mon regard est tourné vers l'horizon,
alors que je pensais mourir,
je renais plus en accord avec moi même, plus en connaissance de moi même.
les gens que j'aime sont dans mon coeur, morts ou vivants,
ils ont la même place.
et ce que je vois à l'horizon c'est une vie accomplie où j'aurais fait au mieux de mes possibilités.
Aimante et se laissant encore aimée, et dorlotée par la vie.
puis au bout de cet horizon, de cette vie accomplie, tous seront là et surtout ceux qui m'ont quittés en cours de chemin.
et c'est pour cela que je porterai toujours mon regard vers cet horizon. 
Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #40 le: 27 Juin 2013 à 14:17:53 »
Tu fais un beau chemin petitefée ! merci de partager ton expérience cela nous aide !
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

adèle

  • Invité
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #41 le: 27 Juin 2013 à 14:31:54 »
Merci pour ce beau texte PetiteFée :)


Voici une citation qui m'a beaucoup accompagnée et qui m'accompagne toujours. Dans les premiers temps du deuil je la lisais avec méfiance parfois même avec colère. Et puis à fur et à mesure de la traversée j'ai su, j'ai compris à quel point elle était vraie.

"...et puis, au bout de tout ce magma entre souffrance et aveuglement, il y a une naissance. Naissance d’un nouveau regard, d’une nouvelle personne, plus éveillée et plus forte grace à l’amour vivant dans notre être profond".
Charles Juliet

Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #42 le: 27 Juin 2013 à 14:57:38 »
merci à tous et (tes) sur le forum, merci Adèle pour cette citation très belle, merci Willy d'être sur le fil et nous faire partager entre tes lignes ton cheminement.

je pense que la mort d'un être chère, nous confronte à notre propre mort, non pas forcément physique, mais la mort d'un avenir que nous envisagions, d'un désir projeter pour 2, la mort de notre façon de voir notre avenir et celles des autres.
les personnes en mourant nous mettent face à ce que nous n'avions pas projeté, pas calculé.
que chacun est responsable de sa propre vie et que nous n'avons pas la toute puissance sur celle des autres.
comprendre alors que malgré tout, nous ne devons pas intercéder dans la vie des autres, décider pour eux, agir pour eux.
nous avons tous une vie.
en mourant, ils nous font un cadeau, celui de nous remettre au centre de notre vie, de nos désirs profonds, de ce que nous sommes et la richesse qu'il y a en nous et c'est à travers le deuil que nous allons à la rencontre de ressources que nous ne soupçonnions même pas avoir.
dans notre douleur à devoir céder devant l'inéluctable, nous n'avons plus le choix et lâchons prise et allons au plus profond de nous, là ou notre souffrance nous conduit, et c'est à la racine de cette souffrance que nous découvrons notre puissance à travers l'amour qui nous lie toujours aux êtres aimés.
nous ne pouvons plus être dans la projection, notre miroir s'est envolé.
mais l'image alors que nous pouvons recevoir de nous même, est alors l'image de qui nous sommes et non plus ce que nous pensions être.
Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne germinou

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 486
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #43 le: 27 Juin 2013 à 16:18:09 »
Alllooo... :D

WOW petitefée... mais tu es en feu mon amie.. ;)

Je ne trouve qu'un seule mot pour toi aujourd'hui, "SAGESSE"... Tu résumes très bien ce "qu'est" l'expression "lâcher prise"...
Tu ne fais pas que le résumer, tu en es "imprégnée"...
Tu "ES" devenu "SAGESSE", de par ton pouvoir "d'acceptation"!!...

Merci pour ce merveilleux texte... (C'est un très bon résumé de ce que Bouddha voulait nous faire "prendre conscience".. :D)

Au revoir...
Amitié Sylvie :-* :-*


Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 387
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #44 le: 27 Juin 2013 à 17:43:22 »
Cher Willy,
Tu prêches une convertie.... dans l'accompagnement de nos amours.
Sur mon fil "tenir, toujours tenir" et sur les autres fils, je n'arrête pas de croire que mon cher et tendre coeur a simplement traversé le chemin et que nous "'cheminons" chacun sur un trottoir différent.
Depuis son départ, je m'efforce de vivre comme il l'aurait voulu, lui qui se faisait tant de souci pour moi, pour son "après'.
Je ne veux pas le décevoir et je veux qu'il reste fier de m'avoir aimé.
En ce qui me concerne, il est toujours présent à mes côtés. Plusieurs fois, devant des difficultés de la vie qui continue pour moi, des décisions à prendre durant ces trois mois si longs sans lui, j'ai ressenti soit une chaleur intérieure, soit un poids sur mon épaule comme lorsqu'il avait l'habitude de me tenir lorsque nous marchions l'un à côté de l'autre.
Tu vois, moi aussi, j'ai une vision spirituelle même si elle est très terre à terre et bien moins érudite que la tienne.

Ma volonté est de "tenir, toujours tenir !" en fonction de l'énergie que j'ai déployé durant sa maladie, son accompagnement.
Ma volonté est de finir ce qu'il n'a pas eu le temps de faire.
Ma volonté est de mettre en oeuvre les projets que nous avions ensemble pour notre futur.

Le plus difficile est justement cela, je crois, faire que ce futur à deux qui n'est plus devienne mon futur à moi seule.

Pour moi, j'évolue je crois dans le sens du refus, non pas du déni de son départ, mais du refus de parler de lui au passé, de ne plus parler de lui parce que cela embête les autres.
Mon mari a existé, existe dans nos mémoires et cela c'est important.

Il est donc important que je ne change pas mon adresse mail.... et tant pis pour ceux que cela dérange !
Il est donc important pour moi de m'appeler toujours Mme J. St.. et non pas Mme veuve St.. !

Est-on, toi et moi, sur la même longueur d'onde ?

Douce après-midi pour toi.
Catherine.
"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"