Auteur Sujet: ses funérailles ont lieu demain  (Lu 4816 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Stephanie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 44
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #45 le: 07 janvier 2021 à 20:10:38 »
Bonjour Stéphanie,

Tu viens de passer des jours très difficiles, et cette nouvelle année ressemble à une montagne infranchissable sans lui.
J'ai compté aussi les jours pendant les 125 premiers jours, en espérant qu'il n'y ait pas de demain.
En fait, demain n'existe pas, un jour après l'autre, ne pas penser à après-demain, pas encore.

Je t'envoie plein de douceur pour passer ces jours.

https://youtu.be/KWvPOJOYqGA

Une pensée pour ton amoureux

Bonjour Pscar,

Peut être devrais-je arrêter de compter dès maintenant, mais je sais que tous les "9", j'aurais le chiffre en tête....comme après demain, cela fera 2 mois.

Merci pour la reprise d'Eva Cassidy, les paroles sont si justes ...

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4925
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #46 le: 07 janvier 2021 à 22:03:07 »
Les souvenirs sont les airs bags pour traverser la survie
puis ils peuvent au bout de plusieurs années être comme une sorte ciment invisible pour tenir le quotidien
et voire devenir la toile de fond invisible et nourrissante d'une vie sans mais avec ...
le manque se transformera dans un très longtemps
survivre au début est physiquement épuisant

écouter
https://youtu.be/TSbtgWtACGs
peut occuper ton mental et renforcer des pistes
mais laisse toi vivre sans peur de sombrer la puissance de ton chagrin c'est utile

bien affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Stephanie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 44
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #47 le: 10 janvier 2021 à 01:06:48 »
61 ème jour....

Voilà 2 mois que ton absence me fait vriller l'âme et le coeur. J'ai toujours eu une aversion pour le chiffre 9, sans vraiment comprendre pourquoi. Maintenant, je sais...

J'ai beau lire les témoignages des anciens, je n'arrive pas pour l'instant à imaginer qu'un jour je pourrais vivre sans ressentir le manque de toi à chaque seconde.  Cette douleur constante en moi est un supplice que je ne souhaite à personne. J'ai bien souvent l'impression que je vais en mourir, que ce qu'il me reste de coeur va finir de se briser pour de bon....

Ma moitié, mon âme soeur, Amour de ma vie, je t'aime incommensurablement, éternellement

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 878
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #48 le: 10 janvier 2021 à 11:12:58 »

Au début , on franchit chaque mois cette date fatidique , qui  fait mal  même quelques jours avant , et puis on passe cette date  selon le vécu avec des larmes , ou autres ressentis , en attendant un lendemain qu'on espère  meilleur
il te faut prendre le temps de  vivre ton deuil chaque jour  et laisser tes émotions s'exprimer , les user , prendre les jours un par un .
Durant cette période difficile , prendre soin de toi est essentiel , écoutes-toi
Amitiés

Hors ligne Stephanie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 44
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #49 le: 11 janvier 2021 à 21:26:33 »

Au début , on franchit chaque mois cette date fatidique , qui  fait mal  même quelques jours avant , et puis on passe cette date  selon le vécu avec des larmes , ou autres ressentis , en attendant un lendemain qu'on espère  meilleur
il te faut prendre le temps de  vivre ton deuil chaque jour  et laisser tes émotions s'exprimer , les user , prendre les jours un par un .
Durant cette période difficile , prendre soin de toi est essentiel , écoutes-toi
Amitiés

Merci pour tes mots Malome,
User nos émotions un jour après l'autre, c'est une expression tellement juste.

Aujourd'hui était une journée plutôt "up" jusqu'à ce soir.... depuis 30 mn maintenant la douleur si caractéristique du manque, que j'ai tenu éloigné toute la journée a refait surface. Et avec elle, cette impression que je n'arriverais pas à survivre sans lui. Mon coeur est tellement serré...j'ai envie de hurler ma rage, ma frustration pour qu'on me le rende.

Savoir que "plus jamais" il ne reviendra m'est à cet instant insupportable et intolérable.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4925
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #50 le: 11 janvier 2021 à 22:32:30 »
Citer
.j'ai envie de hurler ma rage, ma frustration
oui absolument il faut hurler :
sous la douche
seule dans la voiture
jusqu'à en être aphone le lendemain ...
ce fut un de mes moyens de survie
et c'est utile
reçois mes affectueuses pensées qui vont aussi ici à toutes et tous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Stephanie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 44
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #51 le: 12 janvier 2021 à 10:53:45 »
Citer
.j'ai envie de hurler ma rage, ma frustration
oui absolument il faut hurler :
sous la douche
seule dans la voiture
jusqu'à en être aphone le lendemain ...
ce fut un de mes moyens de survie
et c'est utile
reçois mes affectueuses pensées qui vont aussi ici à toutes et tous

Tu vas rire Qiguan mais j'ai déjà tenté de hurler....sans succès. En tout cas cela faisait beaucoup rire Sébastien, qui lui avait une magnifique voix grave, qu'il pouvait rendre très forte s'il le souhaitait.

Je n'ai jamais su crier et encore moins hurler. J'ai essayé dans ma voiture il y a quelques semaines, je n'ai réussi qu'à me  faire mal aux cordes vocales. Alors je hurle intérieurement et je pleure encore et toujours.

Si hier était une journée plutôt ok, aujourd'hui j'ai l'impression d'avoir reculé de 100 pas. Je dois travailler, je dois me concentrer sur les problèmes de mes clients alors que mon seul souhait c'est de rester sous la couette et oublier le monde qui m'entoure.

Dans ces moments-là j'envie les salariés qui peuvent demander un arrêt de travail, alors que je n'ai pas le choix. 

J'aime mon travail, j'aime mon indépendance mais elle était soutenue et portée par l'amour de Sébastien. Il m'a toujours encouragé même dans les moments difficiles. Lui croyait en moi, me disait que j'étais la meilleure et me portait en toutes circonstances. Quoi que je fasse, quoi que je décide il me soutenait dans mes choix. Je pouvais lui faire part de mes doutes, de mes interrogations, de mes moments de ras le bol comme de mes plus grandes joies. Il m'accueillait toujours avec un sourire et des paroles encourageantes.

Alors aujourd'hui, continuer sans lui est presque impossible. J'écris ces mots et les larmes me brouillent la vue parce que je mesure encore une fois le vide qu'il laisse dans ma vie à tous les niveaux. Sans lui je n'aurais jamais sauté le pas de l'entrepreneuriat il y a 12 ans. Sans lui je serais encore en train de me morfondre dans mon "job doré" qui ne faisait pas sens. Il m'a encouragé là où la plupart des conjoints auraient dit "non, sûrement pas".

Mon Dieu que je l'aime et qu'il me manque.....je donnerais tout pour qu'on me le ramène, pour qu'on me rende ma vie et notre bonheur. Je souhaiterais mourir là maintenant devant mon ordinateur, pour qu'enfin je le retrouve.  Je sais je ne devrais pas dire ça, c'est très égoïste de le vouloir mais je m'accorde le droit de l'être quelques instants avant de reprendre le chemin du travail....

Parce que mes clients attendent, parce que la vie continue même si la mienne s'est arrêté. Je vais sécher mes larmes et recommencer à faire semblant de participer au jeu de la vie, dans lequel je n'ai pourtant plus ma place.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4925
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #52 le: 12 janvier 2021 à 14:06:56 »
tu hurles intérieurement pourquoi pas ...

Citer
Parce que mes clients attendent, parce que la vie continue même si la mienne s'est arrêté. Je vais sécher mes larmes et recommencer à faire semblant de participer au jeu de la vie, dans lequel je n'ai pourtant plus ma place.
et ce sera pour lui
en mémoire de lui

bien affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne BEBE

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1414
  • L'amoureuse de Coeur Canaille qui vit sur Terre
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #53 le: 12 janvier 2021 à 18:51:45 »
Bonsoir Virginie,

Bienvenue en Apesanteur, dans cet entre deux mondes où l’on est plus vraiment d’ici et pas encore de là-bas.

Travailler a été bien compliqué après le décès de mon compagnon, mais bien que je sois salariée je n’ai jamais demandé d’arrêt de travail. Il est décédé le 14 Décembre, j’ai pris les trois jours auquel j’avais « droit » en cas de décès du conjoint puis j’ai posé des jours de congé jusqu’à début Janvier ou j’ai tout de suite repris le travail.
C’était vraiment compliqué de rester concentrée, de prendre des décisions, d’être là, impliquée… alors que la seule chose que je voulais/pouvais faire était de penser à mon amoureux. 
Bien souvent je me suis dit que j’allais faire comme ce père qui après avoir  perdu sa fille dans cet excellent film « La nouvelle vie de Paul Sneijder » quitte son poste d’ingénieur pour devenir promeneur de chiens ce qui lui laisse tout loisir de penser à sa fille autant que nécessaire et le met à l’abris de ces responsabilités dont il n’a plus rien à faire.
Je me suis dit souvent aussi qu’un aménagement de poste ou une sorte de mi-temps thérapeutique aurait pu être aidant mais finalement après coup je pense que de tout laisser comme c’était a été salutaire car même si extrêmement difficile et violent, cela m’a obligé à rester ancrée un minimum dans la vie… je crois que si j’avais été en arrêt je serais complètement partie à la dérive, le travail a été…et est d’ailleurs encore et toujours …comme une sorte de garde-fou... mais bon là je te donne ma réflexion/conclusion  avec un recul de trois ans…  en l’an 1… oui j’ai vécu le travail comme quelque chose d’intrusif, qui me faisait violence en venant parasiter mes pensées et ma connexion avec mon amoureux, comme si cela m’éloignait, me « coupait » de lui.

Beaucoup de choses que tu écris font écho, même si tu es en l’an 1 et moi maintenant en l’an 4

Vivre sans mon amoureux est une chose impensable, insensée… et pourtant… cela fait déjà trois ans que je le fais sans bien trop savoir comment c’est possible…  malgré les « à quoi bon » je suis toujours là… surement qu’on est un peu plus solide qu’on ne le croit.

Plein de tendresse pour toi 
BEBE
« Modifié: 13 janvier 2021 à 07:19:19 par BEBE »
L'Amour ne meurt jamais

Hors ligne Stephanie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 44
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #54 le: 13 janvier 2021 à 12:56:12 »
Bonsoir Virginie,

Bienvenue en Apesanteur, dans cet entre deux mondes où l’on est plus vraiment d’ici et pas encore de là-bas.

Travailler a été bien compliqué après le décès de mon compagnon, mais bien que je sois salariée je n’ai jamais demandé d’arrêt de travail. Il est décédé le 14 Décembre, j’ai pris les trois jours auquel j’avais « droit » en cas de décès du conjoint puis j’ai posé des jours de congé jusqu’à début Janvier ou j’ai tout de suite repris le travail.
C’était vraiment compliqué de rester concentrée, de prendre des décisions, d’être là, impliquée… alors que la seule chose que je voulais/pouvais faire était de penser à mon amoureux. 
Bien souvent je me suis dit que j’allais faire comme ce père qui après avoir  perdu sa fille dans cet excellent film « La nouvelle vie de Paul Sneijder » quitte son poste d’ingénieur pour devenir promeneur de chiens ce qui lui laisse tout loisir de penser à sa fille autant que nécessaire et le met à l’abris de ces responsabilités dont il n’a plus rien à faire.
Je me suis dit souvent aussi qu’un aménagement de poste ou une sorte de mi-temps thérapeutique aurait pu être aidant mais finalement après coup je pense que de tout laisser comme c’était a été salutaire car même si extrêmement difficile et violent, cela m’a obligé à rester ancrée un minimum dans la vie… je crois que si j’avais été en arrêt je serais complètement partie à la dérive, le travail a été…et est d’ailleurs encore et toujours …comme une sorte de garde-fou... mais bon là je te donne ma réflexion/conclusion  avec un recul de trois ans…  en l’an 1… oui j’ai vécu le travail comme quelque chose d’intrusif, qui me faisait violence en venant parasiter mes pensées et ma connexion avec mon amoureux, comme si cela m’éloignait, me « coupait » de lui.

Beaucoup de choses que tu écris font écho, même si tu es en l’an 1 et moi maintenant en l’an 4

Vivre sans mon amoureux est une chose impensable, insensée… et pourtant… cela fait déjà trois ans que je le fais sans bien trop savoir comment c’est possible…  malgré les « à quoi bon » je suis toujours là… surement qu’on est un peu plus solide qu’on ne le croit.

Plein de tendresse pour toi 
BEBE

Merci Bébé de me faire part de ton expérience avec 4 ans de recul. Je crois qu'une part de moi à bien conscience que le travail me tient la tête hors de l'eau.  Je peste contre par moment, mais je me rends bien compte qu'il m'aide à avancer chaque jour. Et puis Sébastien souhaite que je continue, alors je m’exécute (je ferais peut être un post un de ces jours sur les signes de sa présence à mes côtés et nos "discussions" depuis son départ).

Je crois que tu as raison, nous sommes sûrement un peu plus solide qu'on ne le croit.

Tendres pensées à nos Amoureux et Amoureuses qui nous aident à continuer sans eux et malgré nous....

Hors ligne Stephanie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 44
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #55 le: 13 janvier 2021 à 20:41:05 »
J'ai arrêté de compter les jours mon Amour, c'est trop douloureux. Je m'en tiendrais aux mois, tous les 9 me rappelleront pour toujours ce jour fatidique. 

Aujourd'hui est un jour étrange où des choses en apparence anodines, n'ont pas cessé de me rappeler nos moments de bonheur. Un jour, il parait que je pourrais y penser avec tendresse, mais aujourd'hui j'en ai eu plusieurs fois la nausée.  C'est tellement douloureux que mon corps réagit violemment.

Et puis j'ai fait défiler dans mon téléphone mes story Instagram et je suis tombée sur les dernières que j'ai fait alors que tu étais déjà certainement mort, en bas dans notre salon. J'en ai eu un haut le coeur. Ces vidéos me sont insupportables. Je sais que je ne pouvais pas savoir, mais je ne peux pas m'empêcher de haïr ces moments là. Je haïs l'insouciance que je lis sur mon visage souriant. Je hais ces derniers moments de bonheur de ma vie. Après ça, l'ouragan du chagrin s'est abattu sur moi.

C'est tellement insupportable de penser que je faisais mon travail et que je n'ai pas "senti" ce qui t'arrivais à quelques mètres de moi. Et pourtant j'ai la conviction profonde que même à tes côtés au moment fatidique, je ne t'aurais pas ramené.

Entre deux rdv clients, j'ai pleuré et supplié le ciel de te ramener. Je donnerais n'importe quoi pour remonter le temps.
Et alors que je m'apprêtais à dîner avec deux des fantastiques, j'ai craqué de nouveau quand l'un des deux m'a gentiment demandé de quoi j'avais envie. La seule réponse qui m'est venu c'est "j'ai envie de mon chouchou d'Amour".

Je suis épuisée et je suis horriblement en manque de toi...

Mon Amour, je t'aime à la folie, passionnément, incommensurablement, éternellement

Hors ligne BEBE

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1414
  • L'amoureuse de Coeur Canaille qui vit sur Terre
Re : Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #56 le: 14 janvier 2021 à 07:43:15 »


Merci Bébé de me faire part de ton expérience avec 4 ans de recul. Je crois qu'une part de moi à bien conscience que le travail me tient la tête hors de l'eau.  Je peste contre par moment, mais je me rends bien compte qu'il m'aide à avancer chaque jour. Et puis Sébastien souhaite que je continue, alors je m’exécute (je ferais peut être un post un de ces jours sur les signes de sa présence à mes côtés et nos "discussions" depuis son départ).


Coucou Stéphanie,

En fait c'est une experience avec un recul de 3 ans, là  je suis au tout début de l'an 4.
Pardonne moi car dans mon message de l'autre jour je t'ai appelé Virginie,  je ne sais pas comment j'ai pu me tromper... peut-être venais je de lire un message de Virginie , je ne sais pas... en tout cas je suis désolée.

J'ai aussi ouvert  un fil dans la section spiritualité pour raconter  les signes et les messages de mon Coeur Canaille et quand tu parles de vos ''discussions'' je vois très bien ce que tu veux dire. 

Douceur à toi,
 BEBE
« Modifié: 14 janvier 2021 à 14:54:07 par BEBE »
L'Amour ne meurt jamais

Hors ligne Stephanie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 44
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Re : Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #57 le: 16 janvier 2021 à 19:20:41 »

Coucou Stéphanie,

En fait c'est une experience avec un recul de 3 ans, là  je suis au tout début de l'an 4.
Pardonne moi car dans mon message de l'autre jour je t'ai appelé Virginie,  je ne sais pas comment j'ai pu me tromper... peut-être venais je de lire un message de Virginie , je ne sais pas... en tout cas je suis désolée.

J'ai aussi ouvert  un fil dans la section spiritualité pour raconter  les signes et les messages de mon Coeur Canaille et quand tu parles de vos ''discussions'' je vois très bien ce que tu veux dire. 

Douceur à toi,
 BEBE

Pas de soucis pour mon prénom, nous sommes (malheureusement) tellement nombreux ici.... Ton fil dans la section spiritualité est l'un des premiers que j'ai lu en entier. Nous avons beaucoup en commun apparemment ;-)

Hors ligne Stephanie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 44
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #58 le: 16 janvier 2021 à 19:33:11 »
Pour la première fois depuis le départ de Sébastien il y a 66 jours, ma (belle) fille a réussi à me faire prendre l'air.
4h de marche en montagne, seules au milieu des sapins, entourées de toute cette neige immaculée et surtout sous le soleil.

Et pour la première fois depuis ce jour qui m'a arraché le coeur, je me suis sentie apaisée. Moment de grâce au milieu de l'ouragan.

Nous avons évidemment beaucoup parlé de son papa, de notre vie, de nos projets que je vais mener à bien. Revenir vivre en altitude était "le plan" et je vais le suivre même si je ne sais pas encore comment pour l'instant. Vivre en bas dans la vallée me rend malheureuse, mais là haut sur les sommets je suis vraiment bien, je suis entière, je vis et je me sens encore plus proche de lui.

Alors pour lui, pour nous, pour moi je vais tout faire pour remonter vers les sommets....

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 878
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ses funérailles ont lieu demain
« Réponse #59 le: 17 janvier 2021 à 12:44:38 »
 Tu viens de vivre une belle éclaircie, celle que tu ne pensais pas revivre , se sentir un instant apaisée dans le tourbillon d'une nouvelle vie que nous n'avons pas choisi ,mais qu'il nous faut affronter , et ces moments de sérénité nous permettent de prendre un peu de répit , pouvoir parler de lui un autre bienfait , en parlant de nos amours c'est un peu les faire revivre même si les larmes sont au bord des yeux , et nous en avons besoin .
 Trouver ta  place dans ta nouvelle vie sera pour toi une grande aide , n'oublie pas faire jour après jour , le chemin est très long ,mais tu es pleine de ressources et de courage
Prends soin de toi
Amitiés