Auteur Sujet: Quand la vie bascule...  (Lu 28314 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 378
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #90 le: 14 septembre 2021 à 23:46:41 »
Bonjour Meije et Thérèse,
Moi aussi j'aime beaucoup Delphine Horvilleur, son humanité, son intelligence et son ouverture d'esprit.
Et comme je suis "multiculturelle", j'ai mis à la fois des fleurs et des cailloux et aussi des branches et des pommes de pin. pour que ce soit joli et, comme j'imagine, à son goût.
Je vous souhaite bon courage en cette rentrée avec vos enfants. Prenez soin de vous.
Amitié et douceur
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Meije05

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 148
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #91 le: 15 novembre 2021 à 22:57:46 »
Je vous partage cette citation de Jean d'Ormesson ( Académicien, écrivain décédé en 2017)  qu'une amie m'a envoyé :

" Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c'est la présence des absents, dans la mémoire des vivants".


Hors ligne Thérèse

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 146
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #92 le: 20 novembre 2021 à 16:35:54 »
Ah ça...
Je pense que c'est plus que la mémoire même, j'ai le sentiment que Xtophe fait partie de moi et en fera toujours partie. Il faut dire que je vivais (j'ai dû me reprendre j'emploie encore le présent c'est dingue) avec lui depuis mes 18 ans donc je n'ai jamais vécu ni rien construit sans lui. J'ai touours du mal à dire "je", j'ai tjrs parlé au pluriel. D'ailleurs avez-vous remarqué comme il manque des temps et des personnes et des mots à notre langue ?

Comment vas-tu Meije ? Et tes garçons ?

Bon we,

Thérèse

Hors ligne Meije05

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 148
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #93 le: 21 novembre 2021 à 21:31:03 »
Merci à Bam47 d'arrêter de POLLUER avec sa pub les échanges des personnes sur ce forum. Signalement à l'administrateur envoyé.


Sinon et bien bonsoir Thérèse !

merci pour ton passage sur mon fil. Car même si on ne se rencontrera peut-être jamais c'est toujours plaisant (et oui du positif quand même) dans tous ces moments difficiles de pouvoir échanger avec des personnes traversant les mêmes états, questionnements et cheminements.

Où j'en suis ? Je chemine, des moments calmes et plus doux sont plus longs. J' apprivoise à petits pas ma situation/vie de maman/femme seule (enfin avec mes enfants)... Mais tout de même solitude d'une adulte ayant perdu son compagnons de vie. Je reste debout mais "bancale" encore fragile à certains moments. Le manque de sa présence "physique" au quotidien est terrible.  Je commence tout de même à ressentir ce fameux "lien intérieur" qui nous liera jusqu'à ma propre mort quoi qu'il m'arrive dans mon futur. Il sera toujours là, mon "absent/présent".
Mes enfants et bien le plus jeune est heureux d'être chez les jeunes sapeurs pompiers et l'aîné cela va un peu mieux (au lycée sa prof principale est bienveillante et les autres profs aussi) mais je reste vigilante car il est plus "fragile". Mes fils ont des personnalités complètement opposées et ils font face de manière totalement différente.

Comme toi, je vois le mois de Décembre arrivé ce qui m'enchante guère car je sais que l'on va tous les 3 vers des moments encore forts en émotions. Je me sens encore en total décalage avec ces périodes de "célébrations".

En attendant je vis au "présent" , je verrais bien. Une nouvelle semaine de "superwoman" m'attend mais je vais démarrer la semaine en gardant en tête les beaux paysages ensoleillés de ma randonnée d'aujourd'hui avec des amis  et les enfants face au Mont Blanc .

Bien à toi. A bientôt de te lire.

Hors ligne Meije05

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 148
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #94 le: 04 décembre 2021 à 19:03:55 »
Je voudrais que tu sois là.
Que tu frappes à la porte
Et tu me dirais c’est moi.
Devine ce que j’apporte
Et tu m’apporterais toi.
Boris Vian

Une semaine un peu plus mélancolique s’achève, des larmes refaisaient leur retour de manière anarchique à n’importe quel moment de la journée sauf au travail où on apprend vite dès le début à être dans le contrôle de soi et à présenter un visage « social » acceptable pour autrui. La vague est passée et je remonte doucement c’est devenu un fonctionnement habituel depuis bientôt 17 mois… 17 mois, les tempêtes s’espacent un peu mais le manque de ta présence est toujours vif et je sais bien que ce manque je le porterais toujours en moi. C’est la seule certitude de ce  long chemin du deuil.

Même dans les moments doux, le manque est omniprésent. Avec les amis être seule au milieu des couples…cela reste difficile, je me prends en pleine figure ma solitude et notre couple qui n’existe plus ! c’est étrange, je ne me sens plus à ma place. J’imagine que cela reviendra un jour. J’ai changé… même si je reste dynamique, « vive » il y a un fond de tristesse dans mon regard et mes sourires ne sont plus aussi spontanés. Mes rares « vrais » rires je les réserve à mes enfants.
Les enfants cheminent chacun à leur façon, ils trouvent des ancrages pour grandir pour l’un les sapeurs-pompiers, pour l’autre gros investissement de sa scolarité.

Un samedi après- midi où une petite bande d’ados squatte le salon, de la vie, de la jeunesse, de l’insouciance, des rires dans la maison… De temps en temps recevoir les copains de mon fils amène un souffle de vie ! Ils me font sourire avec leurs réflexions de jeunes de 15 ans.
Je les laisse et m’esquive pour écumer les librairies en cette journée une fois de plus pluvieuse. Les gens font leurs courses de Noël et je reste stoïque, hermétique à tout ça. Je mets ma carapace. Je me fais juste plaisir en achetant quelques livres, des petits cadeaux car tu n’es plus là pour me faire des petites surprises ! Des livres qui parlent d’autres choses que du deuil, de la mort… des livres qui parlent de voyages, de voyages plutôt initiatiques…cela me parle.

Je continue à écrire car mettre des mots sur mes maux (le manque, la perte) dans un sens cela m’aide au fil des mois qui passent sans toi.
J’écris sur le forum des petits bouts de cette vie « d’après » car je crois que j’ai besoin pour l’instant de partager avec des personnes qui traversent la même chose que moi quelques soient les circonstances du décès ces difficiles étapes du deuil. Et si mes mots peuvent aider tous ceux qui n’écrivent pas et bien je partage volontiers.
J’avance à petits pas, des pas de fourmis mais j’avance. Certaines choses me sont encore difficile mais cela viendra plus tard. Je sais que rencontrer de nouvelles personnes, me créer un nouveau réseau d’amis qui ne nous a pas connu ensemble pourrait m’aider mais pour l’instant je n’ai pas le courage ni l’énergie pour ça…on verra dans quelques mois.

Concernant la montagne, j’ai rangé tout le matériel d’escalade je ne peux vraiment plus le toucher, le regarder et encore moins m’en servir… ceci représente trop notre histoire !  Provoquant en moi une montée d’émotions trop fortes et les larmes coulent systématiquement ! A ton dernier anniversaire quelques mois avant ta mort je t’avais offert du matos tout neuf !! Alors voilà pour l’instant tout est dans des cartons….je verrais bien ce que j’en ferais plus tard.
Un écrit un peu long, adressé à toi sur le net … je sais bien que ce n’est pas toi qui le lira pas grave je diffuse !
Douce soirée à vous compagnons/compagnes de ce forum


« Modifié: 04 décembre 2021 à 19:51:46 par Meije05 »

Hors ligne lili44

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 255
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #95 le: 05 décembre 2021 à 16:16:20 »
Bonjour

Je comprends tellement ce que tu éprouve.
Je ne sais pas si c’est la période de fin d’année , mais j’ai moi aussi un coup de blues.
A la fin du mois cela fera 33 mois que mon amoureux est de l’autre côté du chemin.
Je vais affronté le 3ème Noël sans lui, c’est dur. Il va y avoir l’inévitable repas du 24 et c’est toujours compliqué.
Il me manque tellement,
Au jour d’aujourd’hui, je ne supporte toujours pas la foule, la vision des couples, j’ai toujours beaucoup de mal à ma concentrer, mes choix de lecture sont toujours sur le même sujet «  le deuil » .

Je vis toujours dans ma bulle. Je l’accepte même si j’ai inévitablement avancé.
C’est toujours difficile de se projeter , j’ai tellement peur d’oublier même si mon amoureux est tous les jours dans mes pensées.

Le chemin est long,  très long ,  j’ai changé, mes centres d’intérêt sont différents.
Il faut laisser faire  : ça je l’accepte .

Bon dimanche

Tendres pensées à tous nos amoureux et amoureuses

Hors ligne Meije05

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 148
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #96 le: 05 décembre 2021 à 19:06:53 »
Bonsoir Lili44

Cette période où les journées sont plus courtes...la nuit noire à 18h00, le manque de lumière car c'est pas la saison où on a le plus de soleil même dans ma région.  La période des "fêtes" de fin d'année  qui approche où même entourée l'absence de la personne aimée prend encore et encore toute sa dimension... C'est tellement difficile d'apprendre à vivre avec ce manque même si je l'imagine pas loin et que toutes ces longues années passées ensemble seront mes trésors à jamais.

J'avance en funambule, je ne sais pas où mes pas dans cette vie d'"après" vont me mener mais oui se sera différent et des projets j'en imagine teintée d'une touche de solitude.

Douce soirée et pensées

Hors ligne Alice

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 257
  • Mais où es-tu ???
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #97 le: 06 décembre 2021 à 14:07:35 »
Bonjour les filles,

15 mois, second Noël et anniversaire pour moi, et oui, il aurait eu 52 ans ce 25 décembre...
2ème Noël pour ma fille de 19 mois. Ils n'auront jamais fait aucun Noël ensembles...

Depuis les 1 an de sa disparition, je ne remonte pas. J'ai l'impression de ne plus avancer. J'ai changé de médecin, qui m'a conseillé un nouveau psy, et j'en suis ravie !
Comme vous dites Lili "je ne sais pas où mes pas dans cette vie "d'après" vont me mener mais oui se sera différent et des projets j'en imagine teintée d'une touche de solitude." et Meije "C’est toujours difficile de se projeter , j’ai tellement peur d’oublier même si mon amoureux est tous les jours dans mes pensées." moi aussi , je ne parviens pas non plus à me projeter dans cette vie que je ne veux pas, et je ne fais pas le deuil de celle qui était prévue avec lui et la venue de ce bébé... Voilà un travail à faire, avec l'aide de ce nouveau psy. Je compte beaucoup sur cette aide...

Tu es sur la bonne voie me semble-t-il Thérèse quand tu dis " j'ai le sentiment que Xtophe fait partie de moi et en fera toujours partie", C'est aussi ce qu'on m'a expliquer, que pour pouvoir continuer dans notre nouvelle vie, sans craindre de le laisser, c'est de l'avoir en nous en permanence. Je n'en suis pas là... J'ai encore la sensation de l'abandonner si je quitte sa maison. Ce qui revient à réussir à se projeter sans lui (mais avec lui en moi), dans cette nouvelle vie.

Que de travail psychologique à faire ! J'en suis déjà exténuée !

Force et courage à tous et toutes pour ce mois de décembre et ce qui va avec...


Hors ligne Thérèse

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 146
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #98 le: 07 décembre 2021 à 08:37:57 »
 On te lit Meije et on te comprend si bien.
J'ai commencé à fréquenter des gens qui ne le connaissaient pas, parce que ça me fait beaucoup de bien et que me retrouver seule avec les amis, est de plus en plus difficile je trouve. Je supporte mal en ce moment le bonheur des autres couples. C'est mesquin je ne le dis qu'à vous.
Alice, tu sais je suis dans notre maison avec tout ce qu'on a construit ensemble, et heureusement j'en ai besoin, besoin que notre vie actuelle soit dans la continuité de celle qui était la nôtre.

Meije, nous nous sommes acheté des skis de rando l'an dernier pour nous y mettre.
Cette année je vais emmener les enfants skier ce qui va être très difficile pour moi, vraiment ça me semble insurmontable tant c'était ce qu'on adorait tous les deux. Mai les enfants en ont envie, besoin sans doute aussi. Je vais sker, pour être avec eux, mais j'ai encore du mal à penser que je vais pouvoir y prendre du plaisir, nous verrons...

Bonne journée et bonne semaine à toutes et tous,
Thérèse

Hors ligne Meije05

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 148
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #99 le: 07 décembre 2021 à 18:30:44 »
Bonsoir Thérèse et Alice,

Alice comme le dit Thérèse tu a su trouver d'autres personnes du domaine du soins pour t'orienter et te réassurer sur le fait que ta situation n'est pas "pathologique", ce n'est pas en quelques mois que cette douleur/chagrin va se régler... un deuil c'est à petits pas...

Thérèse,  voir nos amis communs effectivement cela me renvoie à trop de souvenirs partagés avec eux pendant de longues années même si je les adore et je les remercie d'être encore présent pour nous 3...mais ça pique... Je vois que l'on partage la même impression toi et Lili44.

Dommage que tu habites à l'opposé de chez moi  Thérèse sinon je t'aurais fait découvrir mes coins des Alpes en ski de rando ! ;D
Moi aussi cela va me faire bizarre d'emmener mes garçons (en raquettes ou ski remarque je l'ai fait l'hiver dernier)  toute seule une fois de plus . Je me prévois aussi des sorties en montagne seule ou avec des amis si ceux-ci sont disponibles...j'ai pas envie de m'inscrire dans un club de Montagne... cela me ramènerait 25 ans en arrière !!! ::)

Douce soirée .
« Modifié: 07 décembre 2021 à 18:36:27 par Meije05 »

Hors ligne Thérèse

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 146
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #100 le: 08 décembre 2021 à 17:51:46 »
Ah oui dommage Meije que nous n'ayons pas les mêmes montagnes !
Je compte profiter des vacances de Noël pour mettre le nez dans les affaires de ski et le matos, c'était tjrs mon mari qui rangeait tout, je n'ai pas pu y toucher encore.

De mon côté il y a la difficulté à voir tous ces amis en couple avec qui nous avons passé tant de moments, + ces amis qui ont été très présents et le sont toujours mais m'enferment en quelques sortes dans le deuil. Mais je suis heureuse qu'ils soient là hein (je pense que vous me comprenez).
Heureusement j'ai aussi mes amies de toujours, qui adoraient mon mari mais c'est différent ce sont mes amies, qui vivent loin, viennent me voir seules. Et puis vraiment petit à petit, je privilégie des relations nouvelles, des sorties dont je n'avais pas l'habitude. J'ai aussi la chance d'avoir un nouveau poste depuis peu de temps et donc mes collègues n'ont quasi pas eu le temps de rencontrer mon mari, donc fréquenter les collègues me fait du bien également.
Je compte me remettre au trail aussi au printemps, j'ai trouvé un groupe sur FB qui propose des sorties, je n'ai pas le temps pour un club non plus mais partir courir en montagne me manque trop. (enfin en ce moment pas trop, on se demande pourquoi hein Alice ?  ::) La météo est la même qu'il y a un an... )

Bonne soirée les filles
Thérèse

Hors ligne Meije05

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 148
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #101 le: 08 décembre 2021 à 19:02:24 »
C'est ça voir nos "vieux amis" j'ai aussi l'impression de trop ressentir le manque et de trop être confrontée à mon vécu du deuil c'est paradoxale : besoin de les voir tout en me sentant plus vraiment en "phase"...
Comme toi je retrouve mes amies à moi (anciennes collègues ou de longues dates ) et même en couple j'allais les voir seule du coup c'est plus facile de les voir elles maintenant . Depuis 1 an je travaille dans une autre structure alors je noue des amitiés avec certaines nouvelles collègues et des moments partagées  en dehors du boulot me font du bien.
J'ai moi aussi ce besoin là de rencontrer de nouvelles personnes qui ne m'ont pas connu avant (en couple)... Je chemine au gré des rencontres, lent retour vers la vie.
Et puis parfois je pars dans des gros délires, j'ai toujours rêvé de passer mon brevet pour piloter des petits avions ! mon mari m'avait offert 3 vols d'initiation j'avais adoré ! C'est un sacré challenge et financièrement ça a quand même un coût . Alors je ne sais pas j'y pense est-ce qu'un jour je franchirais le pas ? Peut-être que oui peut-être que non ... mais être là-haut j'avais vraiment aimé cette sensation d'espace à bord de ces petits engins et pouvoir survoler des montagnes qu'est-ce que c'est beau !! Mon imaginaire part parfois dans tous les sens et comme on ne sait jamais ce que la vie nous réserve moi je continue à rêver !  ça m'aide à rester debout !

Bien à toi Thérèse et à tous/toutes

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 378
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #102 le: 09 décembre 2021 à 00:09:11 »
Thérèse, Meije, vous êtes formidables, vous bougez, courez, volez. Vous vous réinventez.  Vous êtes fortes et pleines de courage.
Amitiés
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Alice

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 257
  • Mais où es-tu ???
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #103 le: 09 décembre 2021 à 16:23:06 »
Arf !! Alerte inondation !! Oui Thérèse c'est pas la moment de mettre le nez dehors par chez nous!!!!

Contrairement à vous, moi je bosse au même endroit que lui avec tous mes collègues qui l'ont très bien connu pendant des années!
Au début je pensais que c'était bien pour leur côté compatissant et compréhensif. Mais à vous lire, j'ai l'impression que ça me renferme ...
Pour les amis, j'ai les miens, les communs et les siens ont disparus de la planète !!! Mais en effet voir les communs, c'est difficile sans lui. Mais voir les miens qui continuent leur vie, c'est pas plus simple non plus...
C'est vrai que le mieux ceux sont les nouvelles connaissances! Je me suis mise au théâtre, et je commence à m'en faire...

Hors ligne Meije05

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 148
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #104 le: 09 décembre 2021 à 18:11:33 »
Oui Elisa,

je crois que c'est le terme "réinventer" un peu sa vie ce qui n'occulte en rien tous les souvenirs de la vie commune ni la personne que l'on aime ( aimais :  je n'y arrive pas, l'utilisation de l'imparfait, d'un verbe au passé pour l'instant c'est non je l'aime encore malgré sa mort...).  La suite elle sera visiblement légèrement voire même profondément différente, je ne sais pas bien encore mais forcément il y a des choses que je ne ferais plus jamais car c'était avec lui et maintenant cela n'a plus de sens pour moi ou alors c'est trop douloureux.  Alors j'imagine des projets, je rêve seule !

Alice, avec les amis ou collègues c'est un peu chacun/chacune ses ressentis... Je crois que pour ma part j'ai besoin pour avancer de créer de nouvelles amitiés.

Après une phase de "creux" de la vague je remonte et je suis dans une phase de réflexions sur la suite de mon existence... Je sais que la prochaine risque d'arriver pendant les congés de Noël. Je vais profiter de cette accalmie.

Douces soirées à toutes et tous !