Auteur Sujet: Je ne vis pas je survis  (Lu 47914 fois)

Pascale V et 1 Invité sur ce sujet

Nicole5951

  • Invité
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #660 le: 05 Février 2020 à 09:55:17 »
Hier, j'ai préparé tous les documents dont les enfants auront besoin, ce soir je leur écrit une lettre que je mettrai avec les documents. Lorsque je rejoindrai mon amour, tout sera en règle. Je serai triste de les quitter car je sais qu'ils vont souffrir, mais heureuse de retrouver mon amour. Cette pensée m'apaise malgré mes enfants et mes loulous, mais nous serons deux à veiller sur eux.
J'avais besoin de le dire, pourquoi? Je ne sais pas. Ne répondez pas, il n'y a pas de réponse. C'est comme une pulsion, je dois me confier c'est tout.
Merci de me lire.
Nicole

Hors ligne lili44

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 184
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #661 le: 05 Février 2020 à 12:12:05 »
Bonjour
Ta réaction est normale car j’ai eu moi même la même démarche.
Il y a quelques mois, j’ai moi aussi préparé «  mon départ « il a y un dossier avec tous les papiers nécessaires et une lettre avec mes dernières volontés , nos enfants sont prévenus comme cela le moment venu ils seront quoi faire et j’ai besoin de savoir que ce ne sera pas une charge financière pour eux.


Tendres pensées à tous nos amoureux et amoureuses

Nicole5951

  • Invité
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #662 le: 07 Février 2020 à 13:15:43 »
Aujourd'hui,  ma fille aînée m'a fait un cadeau, colis reçu par la poste car elle est loin. Un journal intime qu'elle a décoré avec des photos de son papa , accompagné d'un stylo et petites décos autocollantes,  et surtout d'une petite lettre que je vous transmets, preuve s'il en est que papa leur manque et que mon chagrin est compris et partagé.

Gros bisous,

Afin que tu ne satures pas la mémoire de ton téléphone, voici un cahier à compléter selon tes envies, tu pourras lui écrire comme quand il voyageait en attendant le temps où tu pourras toi-même effectuer ce voyage

Hors ligne Mandy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 353
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #663 le: 07 Février 2020 à 13:43:40 »
C'est très beau ce mot de votre fille. J'ai perdu ma maman et je peux vous assurer que mon chagrin est au delà des mots même si j'évite de le partager avec mon papa pour ne pas charger sa barque... On se sent malheureusement toujours seul dans son deuil même si on ne l'est jamais vraiment.
Douce journée

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 267
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #664 le: 07 Février 2020 à 23:03:45 »
Nicole, le cadeau de ta fille est magnifique !
Nicole et Lili, moi aussi je voudrais tout mettre en ordre, tout préparer. Je n'ai pas d'enfants, mais je ne veux en aucun cas embêter ma famille. Le problème est que je n'y arrive pas, je reporte de jour en jour. J'ai le dossier des directives anticipées et ne l'ai toujours pas remplI. J'ai téléphoné à une entreprise funéraire et n'y suis pas allée.  Je ne comprends pas où ça bloque car je le souhaite vraiment et y pense souvent.
Merci de vos témoignages
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Nicole5951

  • Invité
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #665 le: 07 Février 2020 à 23:06:29 »
Bonjour Mandy, je n'en parle plus trop à mes enfants, je ne veux pas rajouter à leur chagrin, et là,  avec ce cadeau de ma fille et ce que tu dis, je me demande si j'ai raison, mais je ne sais pas comment faire et aussi si je dois le faire. Je pense que je vais en parler avec la psychologue qui m'aide.
Merci, tu me fais réfléchir.
Nicole

Nicole5951

  • Invité
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #666 le: 07 Février 2020 à 23:14:17 »
Élisa,  merci, oui c'est un cadeau magnifique pour moi, lorsque je l'ai appelée pour la remercier,nous étions en larmes toutes les deux, et depuis longtemps, des larmes sans tristesse.
Pour tes papiers, tu le feras quand tu en seras capable, il y a encore un mois je ne pouvais pas m'y mettre, pourtant ma fille me disait de le faire, surtout pour avoir les bons papiers et codes car ils en auront besoin. Alors ne te force pas, prend le temps dont tu as besoin, ça viendra tout seul.
Amitiés.
Nicole
« Modifié: 07 Février 2020 à 23:17:34 par Nicole5951 »

Hors ligne Mandy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 353
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #667 le: 07 Février 2020 à 23:36:59 »
Je comprends tout à fait. Je dirai que ça dépend. Je ne vais pas vous mentir mais quand mon père me parle de ma maman c'est très souvent du malaise qui l a emporté. De ses mots. De son regard. Je l'écoute et j'essaie de ne pas craquer même si j'ai envie d hurler vu que moi aussi j'étais là. Que la peur puis le courage l'envie de se battre et enfin le vide, j'ai vu tout ça dans ses yeux avant qu elle ne parte avec l'ambulance sans nous... Cette ambulance qui ne me l a jamais ramenée.

Du coup je pense que si vous avez du mal à parler de votre grand amour sans une tristesse infinie et sans larme de tristesse, cela risque de rendre les choses peut être plus dures pour votre fille.
Mais simplement lui dire que vous savez que pour elle aussi c'est dur, car parfois j'ai l'impression que mon père se sent le seul à avoir autant de chagrin. Alors je ne sais pas ce qu'il vit, il était avec ma mère depuis 1973 et marié avec elle depuis 1975. Ces dernières années ils passaient tout leur temps ensemble. C'est évident que son chagrin est immense. Il n'a plus sa confidente, il n'a plus sa main qu'il peut serrer, ses cheveux qu'il peut caresser. Il ne peut plus lui préparer son petit déjeuner. Et se faire engueuler quand il mange trop sucré. Mais moi je n'ai plus ma maman, celle que j'avais tous les matins au téléphone, avec laquelle je pouvais m'engueuler et rappeler 5 minutes après comme si de rien était. Celle qui était toujours morte d'inquiétude pour moi comme quand j'étais enfant. Qui était gaga de mon petit bébé. Avec qui je pouvais rire aux eclats. Alors la perte d'un conjoint et d'une maman c'est sûrement différent mais finalement ce qui compte c'est l'amour. Et j'aimais ma maman du plus profond de mon cœur même si je ne lui ai pas assez dit. Et je pense que votre fille aimait son papa très fort. Cest bien parfois de se le rappeler pour se dire qu'on n'est pas seul dans son chagrin. Qu'il/elle ne sera jamais oublié. Que la vie a beau continuer, ceux qui l'aimaient vraiment restent marqués à jamais par sa perte mais aussi par tout ce qu'il était, tous ses souvenirs ou peut être ces petites choses qu ignore votre fille sur son papa et qu elle accueillera comme un trésor. C'est l'effet que ça me fait quand j apprends qqch que j'ignorais sur ma maman ou que je trouve des photos que je n'avais jamais vues.

À voir selon votre ressenti et effectivement votre psychologue peut très certainement vous donner son avis.

Prenez soin de vous.

Hors ligne Chog

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 367
  • L'amour ne meurt jamais
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #668 le: 07 Février 2020 à 23:40:22 »
Chers tous,
J'ai complété le document relatif à mes directives anticipées très vite après que mon mari nous ait quitté. Je ne voulais pas que mon fils ait à se torturer l'esprit si...
Les dernières volontés sont écrites et stockées dans le livret de famille. J'en ai informé mon fils. Il sait tout. Voilà, j'avais préparé ma mort pour continuer plus sereinement ma vie.
Elisa pourrait dire encore que je suis lucide, sage...
Personnellement, ça m'a soulagé de faire cette démarche. Après, j'ai envie de dire, à chacun son rythme, à chacun ses choix. Se poser ces questions là ce n'est pas si simple.
Pensée amicale pour vous et vos amours,
Tu n'es plus là où tu étais, mais partout là où je suis.
V. Hugo

Nicole5951

  • Invité
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #669 le: 08 Février 2020 à 09:56:08 »
Merci Mandy, tu m'aides à mieux voir mes enfants, mieux les comprendre, ils ne m'en parlent pas car c'est difficile pour eux de voir mon chagrin, effectivement, je ne peux pas parler de leur papa sans pleurer  j'ai beau essayer, les larmes arrivent. Je vais en parler avec la psychologue, je me suis dite que lorsque ma fille ainee reviendra pour les vacances, nous pourrions organiser un repas en l'honneur de leur papa et parler de lui et surtout qu'ils puissent dire, s'ils y arrivent, le chagrin qu'ils éprouvent. Je doute un peu de cette démarche, mes enfants sont pudiques, comme leur papa.
Nicole

Nicole5951

  • Invité
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #670 le: 08 Février 2020 à 10:01:40 »
Bonjour chog,
J'ai oublié de faire ce document avec mon médecin pour ne pas me réanimer en toutes circonstances. Le livret de famille est toujours dans mon sac, ça ils trouveront facilement. Je dois aussi faire une lettre pour certaines legations. Il faut vraiment penser à tout.
Nicole
Nicole

Hors ligne Chog

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 367
  • L'amour ne meurt jamais
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #671 le: 08 Février 2020 à 11:36:42 »
Bonjour Nicole, tu n'as pas besoin de ton médecin pour ce document, il est disponible sur Internet et notamment sur DMP si tu as créé un compte. Je l'ai ajouté, ainsi tout le corps médical y a accès. L'original papier est dans le livret de famille. Pardon si je t'ennuies avec ces détails d'ordre administratif, ça peut toujours servir...
Comme tu dis, il faut vraiment penser à tout ! Je l'ai fait pour moi fils avant tout, j'ai vu sa peine pour son papa. Nous étions tous les 2 en vrac. Au moins lui épargnerai-je ces soucis là. Mes dernières volontés étant écrites, il n'y aura plus qu'à les appliquer. Pour revenir à l'essentiel, parler de la personne qui nous manque est parfois un exercice difficile, je le sais. J'y arrive mieux qu'avant. Je prononce son prénom, chose que je ne parvenais pas à le faire, utilisant d'autres termes comme "mon mari" , "il"... Mon fils laisse parfois échapper ses ressentis, comme ça, naturellement. Alors, nous en discutons calmement. Il me dit y penser tous les jours, mais tente de ne pas trop le faire  voir, pour moi, pour lui. Il y a eu des moments traumatisantes dû à ce cancer. En plus, la société ne nous permet pas vraiment de l'oublier un peu cette saloperie de maladie, la télé, l'entourage, les journaux nous la rappellent continuellement.
Il nous faut alors redoubler d'efforts pour se changer les idées rapidement. Amener du positif, de la légèreté, de la douceur encore et encore pour ne pas sombrer.
Affectueusement,

Tu n'es plus là où tu étais, mais partout là où je suis.
V. Hugo

Nicole5951

  • Invité
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #672 le: 08 Février 2020 à 11:45:41 »
Merci chog, non tu ne m'ennuie pas, au contraire.
Et pour faire court, je me retrouve dans ce que tu dis.
Bisous
Nicole

Hors ligne Mandy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 353
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #673 le: 08 Février 2020 à 12:05:02 »
Je comprends tout à fait Nicole. C est difficile de ne pas se laisser submerger. Mais l'idée d'un repas en son honneur est très bonne je pense. Vous arriverez peut être à vous remémorer ensemble les bons souvenirs et même sourire. Ça m'arrive parfois, même si les larmes viennent souvent juste après.
En tout cas, moi je trouve très important d'entretenir le souvenir de ma maman. Car elle restera à jamais ma maman même si elle n'est plus de ce monde.
« Modifié: 08 Février 2020 à 17:21:27 par Mandy »

Nicole5951

  • Invité
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #674 le: 08 Février 2020 à 13:22:21 »
Merci Mandy, je pense organiser cela pour cet été, tous mes enfants pourront être présents. Je le ferai pour parler de lui ensemble, je reste suivre ou  pas !!!
Nicole!