FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Vivre le deuil de son conjoint => Discussion démarrée par: Nicole59 le 11 Mars 2019 à 08:55:20

Titre: Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 11 Mars 2019 à 08:55:20
Bonjour,

Sur les conseils de gigan j'ose ouvrir mon fil, j'ai hésité car c'est un peu me mettre en avant alors que répondre me laissait "cachée".
Mon amour est parti il y aura 10 mois le 19 après 16 mois de souffrances tant morales que physiques. J'ai été à ses côtés jour après jour, nous ne nous pas quitté, sauf pour les courses les derniers mois car il ne pouvait plus. J'avais mis mes œillères, non il ne moura pas, oui à nous deux nous mettrons à terre ce crabe. Nous, je, étions optimistes. Mais lui savait ce qu'il se passait dans son corps, il voyait sa perte de poids, sa perte de force. Il avait tout fait dans notre maison, du sol au plafond et il ne savait même plus sortir de son lit sans mon aide pour aller aux toilettes, je devais faire sa toilette en faisant attention à ne pas lui faire mal en le touchant, et malgré tous ces signaux j'espérai toujours. L'idée de le perdre m'était insupportable, alors je l'occultais.
Maintenant je m'en veux, j'aurais dû agir autrement, comment, je ne sais pas, mon cerveau savait mais cœur disait non. Nous profitions de tous nos moments possible, pour discuter, nous parlions de notre amour mutuel, il me parlait de sa fin de ce qu'il voulait et ne voulait pas, je lui répondais que je respecterai tout ce qu'il voulait. Il m'a envoyée aux pompes funèbres de son choix pour que je choisisse son cercueil et prépare sa cérémonie comme il le voulait, et il est parti le lendemain. J'arrête, c'est trop dur

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 11 Mars 2019 à 10:16:43
Il est parti un samedi, il a râler toute la nuit, je l'aidai du mieux que je pouvais pour respirer, je n'ai pas dormi du tout cette nuit là. Le matin l'infirmière lui a fait sa piqûre de morphine puis a téléphoner au docteur pour qu'il envoie une ordonnance d'une autre piqûre pour sa respiration dès qu'il l'a eu il a été mieux, il a essayé de me dire quelque chose mais seules les voyelles passaient et je n'ai pas compris, avec le recul je crois qu'il me disait je pars, j'aurai dû rester près de lui, et j'ai raccompagner l'infirmière à la porte, juste quelques minutes, vraiment très court, et il est parti sur ce laps de temps.
Je n'ai rien compris, pas compris que c'était sa dernière nuit, pas compris qu'il partait, sinon je l'aurai pris dans mes bras, je l'aurai bercé et lui aurai parlé d'amour, qu'est ce que je regrette ses moments manqués. Je lui ai demandé pardon pour cela. Si seulement je pouvais revenir en arrière. Il est resté à la maison, j'ai passé toutes mes nuits près de lui, je ne l'ai jamais quitté jusqu'à la fermeture du cercueil que j'ai reculée au maximum. Il est parti avec toutes nos photos, des cadeaux des petits-enfants et de ses enfants, il n'est pas seul. Bon sang que je l'aime et qu'il me manque, j'attends tellement de pouvoir le rejoindre, j'en suis malade. J'ai mal, je n'arrive pas me nourrir normalement,  rien ne passe à part le café, mes enfants viennent pour me forcer à manger, face à mes petits enfants je suis obligée. Tout comme je me force à montrer un visage souriant alors que je pleure à l'intérieur, mais ça vous connaissez toutes et tous. Voilà le plus gros de notre fin d'histoire. 45 ans de mariage, 45 ans de bonheur, et maintenant plus rien que des souvenirs et de la douleur.
J'attends la mort, quoiqu'en disent les autres, je retrouverai la paix et le bonheur.
Merci de m'avoir lue.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 11 Mars 2019 à 11:45:04
Lorsque la mort l'a emporte, elle a emporte la moitié de moi, c'est pourquoi je dis que je survis et pas que je vis. Car je ne vis pas. Je suis là, mon corps est là, mais je suis avec lui, tout le temps. Je souffre tellement que je passe des journées à ne pas arriver à me nourrir, seul le café passe, j'ai la gorge tellement serrée que je bloque sur la nourriture. Les enfants m'obligent en venant prendre leur repas de temps en temps à la maison, et vis à vis d'eux et des petit enfants je me force et aussi à faire bonne figure. Mais je suis pas l'image que je montre, à l'intérieur je suis à la fois morte et aussi en colère. Je sais c'est paradoxale, mais c'est comme ça. Je ne suis pas en colère envers mon amour car il ne m'a pas abandonné, il a simplement cessé de souffrir. Je suis en colère contre les médecins qui nous ont menti depuis le début et qui ne voient que l'argent qui rentre pour payer leur grosse bagnole. L'humain ne compte pas, sauf pour les infirmières qui ont été formidables. En fait je suis une morte vivante, je n'espère pas être comprise car mes écris sont ambivalent, mais j'ai besoin de le dire.

Merci à vous

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Faïk le 11 Mars 2019 à 12:39:14
Même si tu ne l'espères pas, ici tu seras comprise : l'ambivalence émotionnelle est notre fonds de commerce à tous.
Si elle ne disparaît pas complètement, il semble qu'on la maîtrise un peu mieux au fil des semaines, mois ...
Dans les premiers temps, la vie des mots est aussi un moyen d'assurer notre propre survie avant, un jour, espérer ranger un peu et  remettre à sa juste place tout le bordel qu'on a dans la tête et le cœur ...

Je dis, donc je suis ...




Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: qiguan le 11 Mars 2019 à 13:31:36
Nicole tu as su écrire ce que d'autres ont écrit, d'autres écriront ici ... ces naufragé(e)s de l'union ... de l'amour
On y retrouve les thématiques récurrentes qui se déclinent plus ou moins similairement ...
Moi la colère contre le médical n'avait pas les mêmes  origines mais elle était ..., elle s'est apaisée au fil des ans ... je n'ai pas porté plainte finalement ...
Lui est parti sans colère ...
Il n'avait rien choisi m'avait dit "tu feras comme tu voudras ..."
Il était seul m'avait demandé d'aller me reposer ... avait demander à l'infirmière du service , pour la première fois, d'éteindre la lumière ...
La famille les "amis" ont disparu de mon environnement ... la colère face à cela se calme
mon fil rouge a été ma fille, notre fille, sa fille puis très vite comme elle a été enceinte la seconde arrivant presque un an jour pour jour après .. le décès
le travail a été ma charpente, car aider les autres m'aide ... depuis toujours
ma vie a été très tôt colorée si on peut dire par les deuils de proche et à 20 ans alors que je commençais à épanouir ma vie de femme, de future maman, c'est ma meilleure amie qui est morte accidentellement, puis 16 mois plus tard mon papa d'un cancer ... 1 semaine après mon grand oncle (chambre contigües à l’hôpital) ...
et ça a continué avec les décès de proches, les luttes contre la maladie pour mon Jean (plusieurs cancers)
puis en 2006 la perte accidentelle de ma meilleure amie du quotidien
puis Jean
puis 16 mois plus tard ma maman qui vivait sous mon toit ...
le vide dans la maison ...
je dis je fais donc je suis ...
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: pscar13 le 11 Mars 2019 à 14:18:01
Nicole,

Je lis tes écrits depuis une semaine déjà, mais ici ton récit est bouleversant.
Les faux espoirs, la souffrance physique, l'accompagnement, jusqu'à l'épuisement, cette fin, terrible, inaxeptable, l'impression d'avoir manqué quelque chose, de ne pas avoir fait tout ce qu'il fallait.
Ce n'est que la première étape, la première peine que nous inflige ce putain de Cancer.
Tu as été admirable de courage, tu as donné tellement d'amour.
Quand tout ça s'arrête, tout s'écroule, les années de bonheur deviennent passées, il n'y a plus rien devant, plus de raison de vivre.
Tous ces sentiments, ces pensées qui se percutent, jour et nuit, sont une nouvelle souffrance.
Personne ne peut savoir ce que tu as enduré et ce que tu vis, les mots que tu écris, même s'ils remplis d'amour, de douleur, de colère, ne sont qu'un résumé de tout ce que vous avez enduré et ta survie depuis ces 10 mois, tu as bien fait de les écrire, pour toi, pour lui.
Je peux juste comprendre, sans me mettre à ta place, nous sommes ici, chacun avec notre terrible souffrance.
Je ressens exactement la même chose, les paradoxes les ambivalences sont devenues mon quotidien aussi.
Lire les écrits d'autres ici, nous fait espérer des moments plus apaisés, j'espère que tu vas pouvoir y trouver un peu de cet espoir.
Je t'envoie encore plein de tendresse et de douceur que m'a laissé mon amoureuse pour apaiser cette douleur et cette colère et t'aider à "survivre".
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 11 Mars 2019 à 16:40:36
Merci à vous,

Même si ma colère s'apaise un jour, le reste sera toujours là, le manque, le vide le chagrin, le temps n'apaise pas tous ça, loin de là. En tous cas pour moi, ces sentiments s'accentuent. Mon chagrin m'étouffe, le manque de lui m'oppresse, je suis sous anxiolitique et sous anti depresseurs sur "ordres" du médecin traitant et de la psy, car ils ont peur d'un passage à l'acte, si je suis le traitement, c'est pour les enfants et mes petits enfants, sinon je ne serais plus là pour vous parler, mais je serais certainement plus heureuse. La vie est faite de sacrifices, et là je peux assurer que j'en fais un énorme. Car cette vie n'a plus aucun sens pour moi, elle est inutile et vide. Je râle contre ce corps qui ne veut pas me lâcher, mais tous les soirs je me dis encore une journée de terminée qui me rapproche de mon cœur, et peut-être la dernière.
Désolée je ne remonte le moral de personne, mais j'en suis incapable.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Bulle 777 le 11 Mars 2019 à 20:27:56
Nicole,

Ici nous sommes tous passés par cette terrible épreuve du deuil, avec des différences bien sûr, des chances et des malchances...tu es au bon endroit !
Le chemin est long et escarpé mais un jour une petite lumière s'allumera, sans l'avoir chercher.
et cette petite lumière te soutiendra et donnera de la force.
pour l'instant la douleur, rien que la douleur à traverser et çà fait un mal de chien ! :'(
mais la petite lumière viendra :)
Bulle

j'écris donc je suis ;)
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 11 Mars 2019 à 22:32:49
Nicole,

Je ressens cette même douleur et j'ai hâte aussi de rejoindre mon copain. Malheureusement, je n'ai que 25 ans et je vais devoir travailler pendant 40 ans et attendre que mon heure sonne. Je ne veux plus d'enfant et je n'ai plus de but à atteindre. Je suis également sous anxiolytiques et antidépresseurs. Ça peut sembler exagéré, mais j'étais avec mon copain depuis 11 ans et nous nous étions choisis pour la vie.  La seule chose que je peux dire pour t'encourager, c'est que tu es statistiquement plus près de rejoindre ton amoureux que moi.

Amitiés,
3mmane
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 11 Mars 2019 à 23:13:58
bonsoir Nicole et 3mmane
bien sur que si  tout ces douleurs nous les connaissons , tous ces manques , nous sommes amputés de notre moitié, moi les premiers mois je ne survivais même pas , je respirais pour ne pas en crever de cette douleur , je me sais encore fragile , la route sinueuse remplie de pierre qu'il faut aplanir à chaque pas est ardue  aujourd'hui je connais un mieux , une belle éclaircie que ne croyais jamais voir arrivé et pourtant elle est bien là , pour combien de temps je n'en sais rien mais en attendant  je prends; j'ai un projet , j'en ai parlé sur plusieurs fils , et je reçois de l'aide et des encouragements de personnes qui m'étaient parfaitement inconnues et cela fait du bien , j'aimerai que pour vous il en soit de même, qu'un soulagement quelconque   inattendu vous vienne en aide à passer ces périodes si difficiles pour vous en ce moment

douceur et amitié à vous deux et vos êtres aimés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 11 Mars 2019 à 23:17:17
Merci bulle, oui ça fait un mal de chien, les moments plus calmes sont hypers rares, et même comme ça c'est seulement en surface.
3mmane, oui stastiquement je suis plus proche de lui que toi. Mais tu sais la douleur est la même et je sais que la petite lumière je ne la verrai pas, et tout au fond de moi je ne suis pas certaine de vouloir ka voir, j'espère partir le rejoindre avant.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 11 Mars 2019 à 23:27:44
Malone,

Je suis contente que ton projet avance, et je souhaite que tu y trouveras la paix.

Tu arrives à positive, et je t'admire, je n'y arrive pas, au point qu'il m'arrive de me demander si je ne me victimise pas, j'ai l'impression que je n'ai pas le droit d'aller mieux, que je trahirai mon amour. Voilà je l'ai dit.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Elisa52 le 12 Mars 2019 à 00:24:14
Nicole,
Moi aussi quand ça va mieux, je me demande si j'ai le droit, puis je pense à lui, j'entends sa voix, il me dit "oui  bien sûr tu as le droit". Je pense qu'il serait content de me voir moins triste, il ne voudrait pas me voir accablée par le malheur, lui qui a eu jusqu'au bout un courage inouï. Il me dirait "Mange un peu, quelque chose de bon, fais-toi un café, vas dans le parc regarder les arbres en  fleurs". Alors  je l'écoute, une fois encore.

Amitiés
Elisa
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 12 Mars 2019 à 09:28:04
Bonjour,

Je précise que si je ne passe pas à l'acte comme disent les médecins, c'est à cause de la promesse que m'ont arrachée mes enfants et mes petits enfants. Je tiens ma promesse car ils ont déjà souffert de la perte de leur papa et papy, mais cette promesse me coûte très cher.
Hier soir je me suis forcer à manger, et j'ai eu des douleurs au ventre une bonne partie de la soirée, je n'ai pas envie de renouveler. J'ai demandé à mon amour de me guider car je suis perdue dans mon chagrin, est ce une réponse, ma fille m'a réveillée pour m'amener ma petite fille qui a sa jambe dans le plâtre et ne peux pas aller à l'école (2 étages à monter), je ne sais pas.je suis fatiguée, je voudrais dormir tout le temps et ne plus me réveiller. Ha si c'était si simple, que de souffrance en moins.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 12 Mars 2019 à 10:04:20
Encore une mauvaise journée aujourd'hui, j'aime mes enfants et mes petits enfants, mais ce n'est pas le même amour, il me manque tellement. Je ne peux même pas me laisser aller, ma petite fille serait trop triste, mais cette boule au creux de mon cœur est vraiment douloureuse. Je sens que je vais craquer.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Eric38 le 12 Mars 2019 à 10:16:33
Nicole, je ne me permettrais jamais de juger. Qui suis-je pour cela, quelle légitimité aurais-je ?
Cependant, je voulais apporter quelques éléments de reflexions :
-Est on sûr de retrouver nos aimés si nous mettons fin volontairement à nos jours ? Je veux dire par là que j'ai lu, sur ce forum et ailleurs, que cela ne serais pas la solution, car notre acte volontaire nous enverrais dans un état particulier nous empêchant de les revoir... à condition bien sur de croire à l'au-dela...au final donc, nous ne gagnerions pas de temps à les retrouver, nous en perdrions.
-Admettons que notre acte ne nous envois pas dans un état nous empêchant de revoir nos aimés. Que nous diraient ils ? Ne nous feraient ils pas la gueule ? Eux qui se sont battus becs et ongles pour vivre, pour gagner quelques mois, quelques jours, quelques heures, que nous diraient ils, nous qui avons baissés les bras, abdiqués, face à la difficulté ? Je pense pour ma part que "ma" Claire me ferait une scène, serait profondément déçue, et ne voudrais peut être plus me voir.

Tout cela bien sur si l'on croit en un au-delà quelconque.
Mais encore une fois, je ne juge pas, chacun fait ce qu'il veut/peut.

J'espère de tout cœur que tu vas t'accrocher.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 12 Mars 2019 à 11:02:50
Bonjour Éric,

Je ne sais pas prendre dans un texte, alors je vais répondre directement.
Ton premier motif pour ne pas passer à l'acte est celui qui me fait peur, être punie et ne pas le voir. Sans savoir vraiment, j'aurai tout perdu c'est vrai.
Pour ton second motif, j'ai un gros doute car je lui avais dit que je le rejoindrai vite et il m'a répondu et comment tu vas faire ? Je lui ai dit que je trouverai et il a gardé le silence.
Alors, il m'attend peut être, mais je dois ajouter que mon amour est athe, et moi, tout  étant en colère contre celui qui me l'a pris, j'ai peur qu'il m'empêche de le retrouver.
C'est un dilemme. Mais peut être que j'attendrai moins longtemps que si je restai ici.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 12 Mars 2019 à 12:59:11
A toutes et tous, j'ai une question qui me taraude, non une peur, est-ce que je vais oublier sa voix, je ne veux pas que cela arrive, ce serait comme une trahison.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Bulle 777 le 12 Mars 2019 à 13:26:33
Nicole

ma mère s'est suicidée. Elle avait 70 ans.
4 ans après, mes soeurs et moi nous n'en sommes pas remises, ni ses petites enfants.
Notre famille est dans un état déplorable.

C'est une des choses les plus horribles qu'on puisse faire à ses enfants.
Penses y si jamais la douleur te manipulait au point de te faire faire cette erreur irrémédiable.
Je te jure que pour ceux qui restent, c'est d'une violence terrible, extrême, dévastatrice, totale, insurmontable, inouïe encore plus que la mort elle même..

.Je t'en prie, trouve quelqu'un à qui parler de ton geste plutôt que de le faire, au nom de tous les endeuillés par suicide.

Et vas voir un psychothérapeute, un médecin , etc. ...bref quelqu'un pour t'aider à traverser cette épreuve que nous sommes tous appeler à vivre un jour ou l'autre. Nous avons juste oublié qu'un certain temps nous était imparti sur terre.
les proches ne sont pas les meilleurs placés pour nous aider.

même si je suis croyante je ne vais pas rentrer dans les débats de l'au delà, chacun est libre de penser ce qu'il veut.
seulement peut être que celui qui t'as pris ton amour n'est pas celui que tu crois et que tu accuses.

garde confiance, malgré les pensées sombres ! il nous faut affronter cette douleur.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 12 Mars 2019 à 13:34:47
Nicole,

Je suis d’accord avec les messages précédents. Nous entendons ta douleur et la partageons. Je t’encourage à tenir ta promesse et à tenir bon. Je ne peux qu’imaginer toute la souffrance et la détresse que ton acte engendrerait autour de toi.

Amitiés
3mmane
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 12 Mars 2019 à 14:17:12
Bulle,

Je te remercie pour ton témoignage, tu vois je me disais que de toute façon je partirai alors plus tôt ou pas je ne voyais pas la différence, mais là tu m'as ouvert les yeux concernant mes enfants et je t'en remercie, tu dois être le signe que j'ai demandé à mon amour hier soir.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 12 Mars 2019 à 14:22:13
3mmane,

Merci à toi aussi, oui je vais tenir pour mes enfants. Je les aime tous et les faire souffrir n'est pas un projet tenable. Je vais tout faire pour m'oter cela de la tête. Je vous mon médecin jeudi et ma psy le 5, mais j'avoue que vous m'êtes tous d'une meilleure aide qu'eux.
Merci d'être là quand je déraille
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: qiguan le 12 Mars 2019 à 14:52:09
Nicole
c'est bien le témoignage de Bulle
il conforte ce que je te disais en MP ...

 :-*
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 12 Mars 2019 à 15:26:46
Qigan

Cela veut-il dire que j'arrive à avancer ? Pourtant je me sens toujours aussi vide de lui et pleine de chagrin, serait-ce un petit pas quand même cette priée de conscience, cela veut-il dire que je vais moins souffrir un jour, même si je n'y crois pas vraiment ?

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 12 Mars 2019 à 16:15:06
C’est pour ça que nous sommes là, pour se supporter les un(e)s les autres.

Je crois que prendre conscience que tu as toujours une utilité sur cette terre et que les gens autour de toi t’aiment et ont besoin de toi est déjà un grand pas dans la bonne direction.

Amitiés
3mmane
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Bulle 777 le 12 Mars 2019 à 16:21:43
Merci Nicole,
j'en ai les larmes aux yeux.
Je prend ton message comme une promesse aussi  ;)

merci pour le souvenir de ma maman, qui maintenant va veiller sur toi spécialement !
merci pour ses enfants, si malheureuses de l'avoir perdue.
merci surtout pour tes enfants, à qui tu ne peux ajouter un deuxième malheur.

tu vas trouver pas à pas le moyen, les personnes pour t'en sortir,
pas comme tu crois, pas comme avant mais tu vas trouver des ressources,
laisse le temps au temps, laisse la douleur s'exprimer, tu as le droit d'être malheureuse
tes enfants "doivent" accepter ta douleur en plus de la leur
Ne cherche pas à aller mieux coûte que coûte, çà viendra en son temps...
pour l'instant fais toi aider à traverser ce moment violent
petit pas par petit pas

 j'ai confiance en toi
 :-* :-* :-*
Bulle
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 12 Mars 2019 à 17:55:46
chère Nicole 
comme je comprends te douleur toujours si omniprésente et pour répondre à ce que tu as mis sur mon fil (merci d'y être passée)  ta peur de t'exposer de pleurer , je te dépose un article que j'ai trouvé cet après-midi

les mots que l'on ne dit pas se transforment en poison pour le corps.
Au cours de la vie nous sommes tous soumis à des événements heureux qui sont bienfaiteurs mais également à d'autres événement qui eux sont douloureux.
Bouleversé émotionnellement, le corps nous envoie alors un ou des messages d'alerte.                                                                                                                    Si nous n'y prêtons pas attention, ce ou ces bouleversements vont s'incruster en nous et envahir certaines zones corporelles qui vont devenir douloureuses et même parfois se transformer en maladie.
Il est important de dire, de dévoiler son ressenti, ses émotions, le fond de sa pensée.                                                                                                                     Il est important aussi d'apprendre à écouter son corps lorsqu'il nous parle avec ses mots à lui, de décrypter son langage et d'aller chercher à l'intérieur ce qui le gêne et dont parfois nous n'avons pas conscience.

Nelly Chams

je déposerais quelques paquets de mouchoirs à portée de main , sur la table , mais tu vois cet article me renforce dans la suite de mon projet  , qui aidée par des voisines vont m'aider à le porter
toutes mes amitiées  et douceur à toi , tu en as tant besoin
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: qiguan le 12 Mars 2019 à 18:25:29
Citer
Qigan
Cela veut-il dire que j'arrive à avancer ? Pourtant je me sens toujours aussi vide de lui et pleine de chagrin, serait-ce un petit pas quand même cette priée de conscience, cela veut-il dire que je vais moins souffrir un jour, même si je n'y crois pas vraiment ?
oui
nous restons toujours vide de nos défunts et remplis de chagrin mais nous pouvons le supporter et au fil des ans cela n'empêche plus rien de quoi que ce soit pour nous c'est là c'est tout
enfin cela nous a changé quand même  ... donc on ne bascule pas dans ce que l'on n'était déjà pas ...
tu n'as pas à croire ou pas que tu iras mieux
reécoute Dr Fauré le processus de cicatrisation se fait malgré soi
juste si on est comme certain(e)s arrivent à le faire actifs pour s'occuper avec bienveillance de nous dans le deuil, pour le deuil on supporte mieux la cicatrisation mais même si on ne veut pas guérir elle se fait ...

Qu'as tu fait donc avec cette petite fille blessée en souffrance ? que lui as tu apportée comme aide, et amour ?
constate que ta journée a passé autrement que les autres jours ...

affectueusement 

Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 13 Mars 2019 à 02:12:45
Bulle,

Oui tu peux prendre ce message pour une promesse à toi et ta famille, je ne ferai pas souffrir les miens, nous avons déjà trop de souffrance et je ne vais pas en rajouter aux autres.

Malone,

Merci pour ce texte, je vais faire attention à partir de maintenant. Mais il est certain que je serai encore longtemps dans l'état où je suis maintenant. Je ne cherche pas à "guérir" je ne crois pas que cela soit possible, le manque, le vide, le chagrin sont inguerissables  car ceux ne sont pas des maladies.

Qigan

Oui j'ai passé une bonne journée avec ma petite fille, séances de câlins, repas télé, devoirs faits dans les rires, soins, et pleins de bisous et de tendresse.


3mmane,

Merci pour tes encouragements, je trouve ici une compréhension que je n'ai même pas chez ma psy.

Merci à tout le monde

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BL62 le 13 Mars 2019 à 13:05:45
Très chère Nicole .
Je viens de relire ton fil et je vois en toi cette idée forte de rejoindre ton aimé .
Cette idée , je la combat de toutes mes forces depuis que ma Betty est partie . Elle est , et je pense sera toujours presente en moi .
Nous ne pouvons cependant le faire . Bien sur pour nos proches, Car ajouter une nouvelle souffrance, une nouvelle perte leurs seraient insupportable .
Mais je puis t'assurer qu'il ne le veut pas .
Ma Betty est venue une fois (pour celles et ceux qui comme moi croient a un après bien sur). Elle est venue m'expliquer pourquoi je ne devais le faire . Il serait alors beaucoup plus compliqué et plus long de se retrouver a nouveau tous les deux. Je n'ai pas eut d'explication précises , mais c'est tout ce que je sais .
Cette envie s'estompe avec le temps . Reviens parfois très forte , il faut alors etre armé , et se faire aider.
Je n'ai pas souhaité etre suivie par un psy, je n'aime pas leur esprit très cartésiens .
Mais j'ai toute l'aide nécéssaire ici. Et ça aussi, c'est ma Betty qui m'y a amené .
Notre vie maintenant est une lutte permanente , remplie de hauts et de bas , de questions sans réponses . D'émotions contradictoires .

Alors accroche toi , lutte pour lui , en prenant chaque journée un peu moins dure comme une victoire sur soi .
Après la pluie vient le beau temps , dit le proverbe. Pour nous ici, après la pluie vient un peu moins de pluie , peut être juste des nuages .

Affectueusement

Laurent
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 13 Mars 2019 à 16:28:06
Laurent,

Merci pour tes encouragements, je me retrouve dans ton discours, et oui je vais lutter contre cette idée, je l'ai promis à mes enfants et aussi ici en particulier à bulle.
Bien sur je n'attends que ça de le rejoindre, mais ce sera à son heure à lui, quand il viendra me chercher, je le lui ai écris hier soir.
Bien sur qu'il me manques et me manquera jusqu'à nos retrouvailles, bien sur que mon chagrin sera toujours présent, mais grâce à vous tous le fardeau me paraît moins lourd en ce moment. Je ne sais pas si ça va durer dans le temps, mais j'ai réussi à parler de lui avec une personne qui le connais bien sans pleurer, j'en suis moi même surprise.
J'ai de la chance de vous avoir trouvés.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 13 Mars 2019 à 20:05:51
Nicole
tu ne les vois pas encore , mais moi je relu pratiquement tout ton fil et tu fais comme nous des petits pas pour avancer à to allure tu semble un peu plus paisible
tu as même écris je te cite Oui j'ai passé une bonne journée avec ma petite fille, séances de câlins, repas télé, devoirs faits[ dans les rires, soins, et pleins de bisous et de tendresse." voilà une belle éclaircie , garde là au fond de ton coeur pour un jour plus difficile
Oui mon projet me tient à coeur , mais je n'ai pas moins mal pour cela , l'amour de ma vie me porte et me soutiens , je ne l'oublierais jamais et tous les soirs quand je ferme mes volets j'ai toujours cette pensée une journée de finie donc une journée qui me rapproche de toi mon amour , en tous les cas je sais aussi une chose cette semaine j'ai vu tous mes enfants ils ont vu que j'étais mieux , même si mon coeur saigne à blanc , et ça, ça ne se voit pas et que ça fait toujours aussi mal mais eux seront mieux aussi puisque maman va moins mal

douceur à vous toutes et tous

Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 13 Mars 2019 à 20:28:24
Malone,

Tous les soirs je dis la même chose que toi, encore une journée de passée qui me rapproche de lui. Je me doute que ton projet n'est pas fait pour oublier mais pour parler de ton amour et c'est une façon de le faire vivre.
Oui je garde ces moments de bonheur, ils sont importants. J'étais vraiment apaisée hier. Mes petits enfants sont merveilleux.
Malheureusement pour moi, pas pour eux, mes 3 petits fils vont partir avec leurs parents pour 3 longues années à l'étranger. C'est normal, ils doivent faire leur vie, mais que ça va être difficile, l'aînée vient d'avoir 15 ans, le second aura 10 ans en novembre et de dernier vient de fêter ses 7 ans. Je ne dis rien, je n'ai rien à dire de toute façon, mais j'angoisse de cette séparation.
Je vais profiter des 3 ou 4 mois qui restent avec eux des que je le peux.
Je fais comme toi, je montre un moi qui ne l'est pas afin de les rassurer, et je me doute que eux font pareil.
Cette soirée va être courte, je sens l' angoisse du manque de mon amour monter, je vais prendre mes médocs et me coucher pour ne plus penser.

Amities

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: qiguan le 13 Mars 2019 à 21:23:30
Nicole
tu auras donc ta petite fille  ;) qui a l'air d'être en belle relation avec toi !
tu utiliseras skype pour échanger avec tes enfants qui seront loin

oui rassurer ses enfants et les enfants font tout pour rassurer les parents c'est logique

bien affectueusement
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 14 Mars 2019 à 07:34:25
Qigan,

Nous faisons tout pour nous rassurer les uns les autres, mais je me dis quelque fois, à quoi ça sert de cacher cette souffrance, ne serait-elle pas plus supportable si elle était visible ? Nous enfouissons au fond de nous en présence des autres pour éclater après. Pourquoi ce besoin de protéger l'autre alors que nous avons la même souffrance ? De la pudeur ? La peur de faire mal ? L'éducation reçue ? Je ne sais pas, est ce bien ou pas ? Je ne sais pas. Bon c'est ma minute philosophique on va dire.

Oui j'aurai Skype pour mes loulous, mais les prendre dans mes bras va me manquer, car j'ai la même relation avec mes 5 petits, mes filles ont 3 garçons pour l'une et 2 filles pour l'autre Léa qui était avec moi avant hier aura 8 ans en juillet et nous fêtons les 10 ans de Charlotte samedi.
Je vais essayer de mettre de l'argent de côté pour prendre l'avion au moins une fois pour aller voir mes petits fils l'an prochain, ils seront en Pologne. Ça me donne un but.

Amities

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: qiguan le 14 Mars 2019 à 11:04:17
Bonjour
Chacun décide de montrer ou pas la profondeur de sa douleur ...
Pour moi cela a été ne pas aggraver la douleur pour ma maman handicapée qui revivait à travers moi son veuvage ...
Elle vivait sous mon toit
Ne pas plomber ma fille devenue future maman très vite ...
Pour ne pas marquer ma petite fille (19 mois lors du décès) qui me sollicitait "joue Mamie pour de vrai ..." Et savais que si des larmes coulaient malgré tout c'était parce que papy était mort et qu'on ne pouvait plus le voir.
Et à la demande de la vétérinaire éviter les gros craquages devant le chien qui changeait de comportement ...

Mais il m'a manqué des ami(e)s pour exprimer ma douleur ...

Beau projet le voyage . 
Tu vas vivre des manques différents .. et observer tes réactions. ..
Affectueusement
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 15 Mars 2019 à 00:03:38
Bonsoir,

Malgré les médocs, il me manque tellement, je nous voyais finir notre vie ensemble et partir à deux dans 20 ou 30 ans, ce qui est un âge raisonnable, nous aurions gâté nos arrières petits enfants et cette saleté de cancer nous a pris nos rêves et nos projets. Je suis malade de chagrin, 45 ans de bonheur évanouis, maintenant la solitude le soir, sa place vide, je mets un gros oreiller à sa place pour me faire illusion, c'est bête, je sais, mais c'est mieux que ce vide. Je t'aime mon cœur tu me manques tellement.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: capucine41 le 15 Mars 2019 à 00:18:06
bonsoir Nicole,

Je te comprends, je suis dans la peine  et mon chagrin est mon compagnon , il ne me quitte pas, mais quelle compagnie.... J'ai une cause à défendre, le médical qui n'a pas suivi, pour le cancer de mon amie, la justice tranchera, elle a mené deux combats, comme elle disait.... Je vais poursuivre pour elle. L'essentiel est que tu te trouves un but à atteindre, tu dois trouver quelque chose pour te sortir de ta peine et avancer. Mon chagrin est là bien sur, mais je me dois de me donner des forces pour survivre, seule; mes animaux m'aident beaucoup au quotidien.

En espérant t'avoir un peu remonté le moral.

Flo
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 15 Mars 2019 à 09:28:20
Merci Flo,

Ce matin un gros bonheur pour moi, vous y croyez ou pas, mais l'ai la certitude que nous nous retrouverons quand ce sera mon heure, c'est lui, mon amour, mon cœur, qui m'a réveillée en m'appelant par le petit nom qu'il me donne depuis notre rencontre, ce n'était pas un rêve, je l'ai clairement entendu.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BL62 le 15 Mars 2019 à 11:33:58
Chère Nicole

Très content que ça te soit arrivé . Oui j'y crois dans la mesure ou ça m'est arrivé a plusieurs reprises .
Certains (pas ici) te diront que c'est le fruit de ton imagination, mais ils ne peuvent savoir, car pas confrontés à cette absence, ce manque .
Je te souhaite de tout coeur que ton aimé vienne te voir, te faire un signe a nouveau .
Il sentira et se manifestera quand vraiment , tu en auras besoin. Ca ne m'est jamais arrivé quand je lui demandais , mais quand vraiment ma Betty sentait que c'était le moment.

J'imagine que cette journée va être belle. 

Affectueusement

Laurent
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 15 Mars 2019 à 11:40:03
nicole

suite au texte que j'ai mis sur ton fil tu me réponds :  Merci pour ce texte, je vais faire attention à partir de maintenant. Mais il est certain que je serai encore longtemps dans l'état où je suis maintenant. Je ne cherche pas à "guérir" je ne crois pas que cela soit possible, le manque, le vide, le chagrin sont inguérissables  car ceux ne sont pas des maladies.
 non nous ne sommes pas malade , nous sommes amputé(es) de notre moitié avec lequel on faisait un entier  aucun remède contre cela , juste la volonté de d'abord respirer pour ne pas en crever , puis petit à petit survivre et un jour peut-être arriver à vivre , mais rien ne sera plus jamais comme avant et tout ce parcours qu'ici on entreprend se fait petit à petit , pas à pas , mais pour nous le temps ne compte pas , l'écoute et le partage que l'on trouve ici est une aide précieuse , tu me dis : je ne cherche pas à guérir , pourtant même malgré toi on y trouve du mieux dans ton partage et le dernier de ce matin est plein d'encouragement pour toi tu vois un petit nouveau  pas  pour toi , on va dire une nouvelle éclaircie
Amitiés et douceur à toi et ton aimé

profite de tes petits enfants
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 15 Mars 2019 à 11:55:59
Oui ma journée sera belle Laurent, je crois que je vais l'entendre toute la journée, je l'ai dit à ma fille, elle était contente.
Flo' tu as raison, nous sommes ampute(e), comme les personnes qui ont un membre en moins et qu'ils souffre de ce membre. C'est pareil.
Oui je profite de mes petits enfants, et ce rayon de soleil que vient de me donner mon amour me booste ma journée.

Amitiés

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Bulle 777 le 15 Mars 2019 à 12:10:39
Nicole

j'aime beaucoup mieux ton état d'esprit aujourd'hui
c'est vrai que cette parole est une sensation merveilleuse et rare  ;)
fais la durer en toi le plus longtemps possible !

je ne connais pas la douleur d'avoir perdu son amoureux (mon dieu le plus tard possible !!) mais celle d'avoir perdu ma maman de façon anormale et très violente. Un jour, Nous aurons à vivre et l'une et l'autre de ses situations (sans  le contexte horrible dans lequel je le vis, je vous le souhaite de tout mon coeur...)

Mais je connais l'épreuve du deuil et ce que je peux partager, c'est que la relation à l'aimé parti ne disparaît pas, elle change de nature. c'est plus immatériel mais pas inintéressant au final car combien avons nous été maladroits envers eux lorsqu'ils étaient vivants...Nos défauts respectifs empêchaient cette communication sans phare.(ce qui n'enlève pas la douleur)
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: pscar13 le 15 Mars 2019 à 14:46:18
Nicole,

Merci pour ton message, je voudrais, comme toi, être rempli de cette certitude.
Mon amoureuse, comme moi ne croyaient pas à l'au-delà, mais depuis cinq mois, j'avoue que ces croyances sont mises en doute.
Comme toi, j'ose espérer qu'elle a retrouvé ses mamans et tous les êtres inestimables qu'elle avait perdus
Ce que je peux dire aujourd'hui c'est que je suis surtout plein d'incertitudes, et comme je l'ai écrit, je dois trouver moi-même mes réponses.
Si j'étais si certain qu'elle m'attend quelque part, je ne serai pas en train d'écrire.
Tendresse et douceur.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BEBE le 15 Mars 2019 à 16:14:58
Chère Nicole,

Mon Amour m’envoie régulièrement des signes et des messages  à travers eux et parfois ce sont des réponses à mes questions. Ces petits moments de connections sont infiniment précieux pour moi, ils m’aident à tenir le coup.

Contrairement à Pscar, j’ai la certitude que mon Alain m’attends là-haut mais je suis quand même à écrire là car je n’ai pas le droit de partir… il y a des personnes qui m’aiment ici et qui ont besoin de moi et auxquelles je ne voudrais pas infliger cette horrible détresse que je connais trop bien.

Alors les signes, les groupes de paroles, la famille, les amis et amies, les nouvelles activités, le forum, …  sont toutes les choses qui m’aident à continuer

Affectueusement,
BEBE 
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 15 Mars 2019 à 23:30:15
Merci à vous tous pour ces messages d'encouragement, ils me sont précieux, car ils m'aident à tenir. Même si je craque par moments, je sais maintenant que c'est normal.
Oui il y a autre chose après la mort, autrement mon amour ne serait pas venu ce matin, et je vous confirme que je n'ai pas rêvé. J'attends qu'il vienne me chercher avec encore plus de convictions si cela était possible d'en avoir plus. Cet espoir m'envahit. Vivement que ce moment arrive.

Amitiés
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 16 Mars 2019 à 11:58:36
Aujourd'hui nous fêtons l'anniversaire de ma petite fille, et c'est très dur, ça se fait chez moi et je m'attends à le voir arriver pour s'installer à sa place. Il me manque tellement.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 16 Mars 2019 à 13:32:25
Courage Nicole,

Il n’est pas là physiquement mais il vous regarde de plus haut et veille sur vous.

Amitiés
3mmane
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 16 Mars 2019 à 21:02:44
Journée finie, très difficile, je vais le coucher

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BEBE le 16 Mars 2019 à 21:16:10
''Bonne nuit Nicole"   peut être ton amoureux va t'il venir te le souffler dans l'oreille au moment où tu glisseras dans le sommeil.

Affectueusement,
BEBE
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 17 Mars 2019 à 09:33:13
Merci à vous,

J'ai toujours aimé recevoir mes enfants autour de la grande table, mais sans lui rien n'est pareil, plus rien.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: sylvie44 le 17 Mars 2019 à 10:20:59
Bonjour Nicole
Je comprends ce que tu vie car moi aussi même vide.ca fait bientôt 11 mois qu'il est parti .pour les repas en famille
Toujours une chaise de vide.pour les sorties toujours ce vide.
Ma vie est vide !
Oui tout à basculé,je vie seule aussi et nous n.avions pas d' enfants. C'est très difficile de trouver des occupations
Quand ont à envie de rien!!!
La vie n'a plus de saveurs,mais il faut s'accrocher,par moment c'est très dure, par moment un peu mieux
Courage courage !!!

Sylvie
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Lysia le 17 Mars 2019 à 11:05:55
Bonjour, ton titre m'a attiré : "je ne vis pas, je survis", moi c'est exactement pareil... que dire, rien en fait c'est trop douloureux et on me dit qu'il faut laisser le temps, que la douleur va se cicatriser.... pour le moment elle est à vif et bien trop forte...
Excuse-moi je ne suis pas d'une grande aide, mais je ne trouve pas les mots, car ça fait trois mois que je suis vide...
L'entourage de ta famille peut te permettre une petite pause, profite bien d'eux et voit dans leurs yeux cette joie de vivre qui t'a quitté, il faut leur dire de profiter un maximum de la vie, elle est si courte....
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 17 Mars 2019 à 12:42:35
Dans 2 jours cela fera 10 mois, et le temps ne fait rien. Là douleur, le vide, le manque, tout est toujours là. Et j'ai l'immense chance d'avoir mes enfants, mais ils ne peuvent pas remplacer leur papa. Lorsqu'ils sont là, oui je suis contente, mais ça ravive l'absence car il aurait dit ça, il aurait fait ça..... Nous le disons avec humour mais mon cœur saigne à chaque fois et ça, je ne le dis pas aux enfants car ils font revivre leur papa à travers leurs paroles et même si ça fait mal, ça fait du bien aussi. Je sais je suis toujours aussi ambivalente. Aujourd'hui je n'ai même pas envie de bouger, je suis encore en pyjama et j'ai envie de me recoucher.
Je ne t'aide pas sur le coup Lysia, mais le temps ne cicatrise rien, tu vas t'en rendre compte, c'est mon quotidien maintenant, avec quelques éclaircies, comme l' autre jour quand mon amour est venu me réveiller, cette journée là était belle car j'ai entendu sa voix, et triste à la fois car sa place était vide.
Depuis que mon amour est parti, je grignote et jamais à table, trop difficile de manger seule je n'y arrive pas.

Merci pour votre réconfort

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 17 Mars 2019 à 13:14:48
Chère Nicole,

Je comprends ce que tu vis. Le manque, le vide, l’impression d’être morte avec lui, l’envie de le rejoindre, le désespoir... Je vois qu’après 10 mois, c’est toujours aussi difficile. Je crois qu’il ne faut pas s’attendre à ce que ça aille mieux tout de suite. Lorsque mon père est mort, j’avais 9 ans et ça a pris au moins 10 ans pour que je retrouve le sourire et le goût de vivre. Ce n’est pas très encourageant, mais ça donne une idée de la longueur qu’un deuil peut avoir dans certains cas.

J’ai rencontré hier une personne qui a perdu sa fille il y a 30 ans. Elle pleurait, n’est jamais retournée au boulot et se consacre maintenant à l’accompagnement des personnes endeuillées. Elle a survécu, mais elle ne vit plus. Comme le titre de ton fil. Enfin, ça non plus, ce n’est pas très encourageant.

J’aimerais finir sur une note plus positive, car je ne veux pas vous accabler encore plus. Comme je n’arrive pas moi-même à être positive, je vous laisse sur une phrase que ma soeur m’a dite hier:

« Tu ne peux rien changer à ce qui est déjà arrivé. Même si tu ressasses ce qui aurait pu être et ce qui aurait dû être, ce n’est pas ça qui est arrivé. Tu n’as aucun pouvoir sur le passé, mais tu dois maintenant faire un choix. Est-ce que tu vas vivre ta vie malheureuse à pleurer sur ton sort ou tu vas te relever, être un exemple de force et de courage pour les autres et décider d’être heureuse? »

Amitiés
3mmane
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 17 Mars 2019 à 13:46:06
Merci 3mmane,

Pour ce que dis ta sœur, plus jamais je ne pourrai être heureuse, mon bonheur c'était lui. Et je ne veux être un exemple de force pour personne. Ce que je veux c'est lui. J'attends simplement qu'il vienne me chercher. Ça sert à quoi d'être un exemple ? Pour moi, à rien, de toute façon les personnes qui ne vivent pas la perte de leur amour ne peuvent pas comprendre.
Je suis allée lire les textes des auteurs, dans certains je ne me retrouve pas du tout, comme quoi chacun et chacune a son degrés de souffrance.

Des fois je me dis que j'aurai dû être à sa place, mais je pense aussitôt non il aurait trop souffert. Ce que je regrette c'est de lui survivre, nous aurions dû partir ensemble.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: qiguan le 17 Mars 2019 à 16:04:28
Relisez sur la durée
Le deuil du conjoint prend plusieurs années ...
Même s'il y a des choses qui deviennent possibles au bout de quelques mois
Affectueusement
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 17 Mars 2019 à 16:46:16
J'ai lu
Merci
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 17 Mars 2019 à 16:51:14
Vivement la fin de cette journée
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 17 Mars 2019 à 17:24:14
Nicole,

Je sais. Pour moi aussi, l’idée d’être heureuse à nouveau ne fait pas de sens. Au final, tu le retrouveras, mais en attendant, prend bien soin de toi et essaie de voir le bon lorsqu’il se présente et de te concentrer sur ces brèves éclaircies lorsque le ciel est gris. Il y a des journées pires que d’autres.

Amitiés
3mmane
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Lysia le 17 Mars 2019 à 17:31:39
Oui, la nuit va venir et demain le jour va revenir...  je vois à la télé des gens qui rient qui ont l'oeil qui brille et qui ont l'air heureux... quand on est frappé de plein fouet par le deuil que dire..... pourra-t-on un jour retrouver de l'intérêt à la vie ?
Pour le moment je vois bien que toutes tes portes sont fermées à double tour....
Que te dirai-t-il ton mari ? c'est la question que m'a posé une aide soignante dernièrement...
Si on te la posait à toi la question, aurais-tu une réponse ?
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 17 Mars 2019 à 18:45:28
Je pense qu'il me dirait de faire ce qui me semble le mieux pour moi sans m'occuper des autres, ce que je fais. Ne voir personne à part mes enfants et les leurs, cela me convient très bien. Je vois que je me coupe du monde extérieur, mais je ne suis pas prête à l'affronter. Je promène mon chien le soir quand je suis quasi certaine de ne rencontrer personne.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 18 Mars 2019 à 00:00:16
Ce soir je me fais la réflexion que ma maison est comme moi, morte à l'intérieur, et je pense que cela va durer.
En plus, aujourd'hui j'ai malmené mon corps, je me suis empiffrer au point d'être ma jade et c'était compulsif, alors que d'autres jours je peux passer la journée à n'avaler que du café. Je ne me comprends pas.
Bon encore une journée de terminée, je me rapproche de toi mon cœur.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 18 Mars 2019 à 12:47:54
Nicole,

Peut-être affames tu ton corps certains jours et il se rattrape d’autres jours? Peut-être aussi qu’il s’agit de compulsions émotives, ou les deux. Pour certaines personnes, manger est l’unique chose qui les rend heureux (je pense aux obèses morbides). Je pense que le fait de manger compulsivement permet parfois de faire le vide mental. Enfin, je ne sais pas.

Je vois aussi dans cela une forme d’autodestruction que je comprends. Lorsque je suis sur la route, je me souhaite un accident. Mortel, évidemment. J’ai envie de commencer à fumer pour raccourcir mes jours de façon socialement plus acceptable. Je comprends ce désir de malmener ton corps. Mais il ne faut pas, car ça ne fait au final qu’empirer les choses. Il faut viser le bien-être physique et psychologique, autant que possible.

Courage et je te remercie de ta présence sur ce forum

Amitiés
3mmane
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 18 Mars 2019 à 12:51:08
Bonjour,

En ce moment je me réfugie dans le sommeil. Je me lève pour mes animaux, puis café médocs café et je dors jusque midi dans mon fauteuil. Je passe à la salle de bain parce que mon fils va venir après son travail, sinon je resterai en pyjama pour la journée. Je replonge dans la dépression je pense, pourtant je prends mon traitement, alors pourquoi suis je comme ça, avant j'étais forte et la je suis une loque.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 18 Mars 2019 à 13:01:36
3mmane,

J'ai été en obésité morbide, j'ai subit un bypass, et je n'avais aucun plaisir particulier à manger. Là non plus d'ailleurs c'est pour cela que je dis que c'est compulsif.
Oui  vais en parler avec ma psy pour comprendre. J'espère que ce n'est pas mon cerveau qui veut passer outre la promesse que j'ai faite aux enfants car ça y ressemble.
Demain cela fera 10 mois que j' ai perdu mon amour, l'essence de ma vie, la moitié de ma vie. Qu'est ce qu'il me manque. Comme boutchou je ne comprends pas comment je suis encore là. Ça fait tellement mal.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 18 Mars 2019 à 13:57:50
Oui, peut-être que ta psy pourra t’aider à mieux comprendre ce comportement...

Bon, je pars travailler de reculons.

Bonne journée à tous et à toutes

Amitiés
3mmane
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 18 Mars 2019 à 14:15:15
Bon courage à toi

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 18 Mars 2019 à 16:37:17
Merci Nicole. Le temps passe très lentement.

Je ne sais pas l’heure qu’il est où tu te trouves, mais j’espère que ta journée se déroule bien.

Amitiés
3mmane
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 18 Mars 2019 à 16:58:04
Je suis chez moi tout le temps, retraite.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 18 Mars 2019 à 17:49:53
coucou nicole
de nouveau te voilà dans les montagnes russes , hé oui que ce parcours est difficile une éclaircie , et chlaff , on retombe , on a même l'impression de reculer , et pourtant on avance tant bien que mal , pourquoi maltraites-tu ton corps ? je ne suis pas spécialiste , est-ce un appel au secours , je suis comme toi à la retraite et avec plus ou moins des problèmes physiques et pourtant chaque jour je m'oblige à faire  ma toilette , m'habiller,  manger, même si personne ne vient ,  j'essaie d'occuper mes journées  l'ordi même si le coeur n'y ai pas , , un peu de ménage si j'en ai envie , juste pour passer le temps , parfois les larmes sont les premières à arriver le matin au réveil , à croire  qu'elles  tiennent à  venir me tenir compagnie , après j'ai un peu de répit ; il est vrai que les journées sont fades , sans saveur
prendre  soin de toi c'est primordial pour toi , rien que pour toi et  ton aimé, il  ne sera  pas heureux de te voir ainsi n'oublie pas il est près de toi
te l'ai-je déjà mis et bien tampis  le revoici ce texte :

Je ne suis pas parti.
Mon corps s'est éteint mais pas moi.
Nous ne sommes pas séparés.
Je suis toujours là.
Notre mode de communication est modifié mais je suis toujours là.
N'aies pas peur de la mort ce n'est qu'un passage et surtout cela ne casse pas les liens forts d'amour entre les âmes.
Donc non je ne suis pas parti.
Je suis dans un monde énergétique différent du tien mais je t'entends et surtout je t'envoie des signes.
J'ai parfois des difficultés à te parler quand tu es dans ton logement car sans t'en rendre compte tu te fermes à moi.
Mais quand tu es dehors alors j'ai accès à de très nombreux signes et je te les envoie.
Est ce que tu les vois ?
Il y a quelque chose de nouveau qui arrive pour ta vie personnelle.
Je te prépare à cela car tu as des peurs qui sont cachées en toi.
Mais sache que tout va se bien se passer pour toi et surtout je suis là.
                                                                                                                                   les Oracles  dISa

Amitie et douceur à toi
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Lysia le 18 Mars 2019 à 18:38:44
Pas facile de réagir quand on est si mal... tout est bouclé, les portes, les fenêtres à double tour et les mots des autres n'arrivent pas à entrer...
Ce texte est beau Malome...
Je ne sais même pas si une psy y peut quelque chose, mois j'ai été la voir deux fois et j'ai arrêté...
Courage Nicole, ton amour ne voudrait surement pas te voir dans un tel état du fait de son départ...
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 18 Mars 2019 à 21:06:36
Merci pour ce texte Malone, il est très émouvant quand il t'est destiné, j'ai eu l'impression que mon amour me parlait, alors vraiment, merci.

Je sais que je n'attends plus rien d'autre que son appel. Mais je sais aussi que tu as raison lysia, il n'aime pas me voir triste. Mais comment ne pas l'être quand on est déjà à moitié morte.

Je sais maintenant ce que vous appelez les montagnes russes. Et c'est vrai aussi que j'ai ferme tout à double tour. J'ai la chance d'avoir mes enfants et mes petits enfants, alors pour eux je fais des efforts quand ils sont là et en plus j'éprouve du plaisir à les voir et leur parler.

Nicole

Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 19 Mars 2019 à 00:07:25
Bonsoir à tous et toutes, je vais essayer de ne plus donner mon avis car je m'aperçois que je vous transmets mon désespoir alors que vous avez besoin d'autre chose. Je suis contre productive, mais je continuerai à vous lire.
Merci d'être là
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: pscar13 le 19 Mars 2019 à 00:42:32
Nicole,

Tu peux écrire ici tout ce que tu veux, c'est ton fil, tu y écris ton désespoir, d'autres écrivent leurs espoirs, j'espère qu'un jour tu pourras y écrire aussi des espoirs.
C'est un des trésors de ce forum, pouvoir écrire tout ce que tu as envie de partager, on te lit, on comprend ce que tu écrit, parfois on répond, parfois on reste silencieux, parce qu'il n'y a pas de mots.
Tendresse et douceur.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 19 Mars 2019 à 08:45:11
Merci.
10 mois aujourd'hui que ton souffle c'est arrêté, que tes souffrances ont cessées, ce jour là je n'ai pas vraiment réalisé ce qu'il nous arrivait, encore aujourd'hui j'ai du mal car je n'accepte pas. Aller encore quelques jours ensemble car tu ne quitteras  pas ta maison comme ça. Les enfants à prévenir, très très dur moments face à leur détresse, j'ai mal géré d'ailleurs, j'étais dans un état second. Les papiers, le médecin... J'arrête.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 19 Mars 2019 à 12:50:25
Nicole,

Prends le temps de vivre cette journée difficile, une chose à la fois. 10 mois qu’il est parti, mais toi tu as eu le courage de rester pendant tout ce temps. Bravo. Tu continueras de cheminer dans ta peine, lentement mais surement.

Amitiés
3mmane
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 19 Mars 2019 à 13:48:32
Nicole

tu as dit un peu avant : ne plus donner mon avis car je m'aperçois que je vous transmets mon désespoir alors que vous avez besoin d'autre chose.
Non Nicole nous avons besoin nous aussi de te lire , même si ce sont des mots de colère , ce sont tes ressentis que tu expriment et ils faut qu'ils sortent pour toi et pour nous , souviens -toi nous n'avons pas le même parcours mais  nos douleurs se ressemblent (  encore que)  ici ce merveilleux forum malheureusement est aussi notre façon de nous libérer de quelque chose trop lourd  à porter seul(e) cela doit être partager et c'est ce que nous faisons , alors par pitié ne nous lâche pas
 Amitié et douceur à toi et ton aimé qui veille sur toi
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Lysia le 19 Mars 2019 à 19:15:50
En fait, souvent dans la vie on a le choix, mais là,  l'amour de notre vie est parti et c'est irréversible, le seul choix qui nous reste c'est est-ce que je continue à vivre sans lui ? et dans quelles conditions... d'ailleurs ça veut dire quoi "vivre"...
pour le moment je suis également en "survie" , je ne me suis pas suicidée car je m'occupe de ma mère qui est Alzheimer et qui n'a que moi...
Dernièrement j'ai lu cette phrase "tant que tu respires encore, bats-toi".....je respire encore donc je suis toujours en vie mais j'ai l'impression d'être morte à l'intérieur de moi, je fais tout automatiquement mais sans envie, je n'ai envie de rien, certaines personnes ont du mal à le comprendre ça...
Chacun réagit à sa façon à ce drame,  mais il est important d'échanger et oui Nicole continue à t'exprimer ici, c'est important... si on n'a pas un endroit où on peut crier sa douleur, on devient fou...
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 19 Mars 2019 à 19:26:04
Merci à vous, qu'est ce que j'ai mal là je suis en larmes, excusez les fautes éventuelles. Ma petite fille m'a demandé de ne pas mourir maintenant, car elle m'aime et ne veut pas me perdre, elle m'a dit mamy il y a d es gens qui meurent de tristesse en ne mangeant plus, en ne sortant plus et je veux pas ça pour toi parce que je t'aime. Je lui ai promis, encore une fois, et je lui ai dit que si j'étais encore là c'était parce que je les aimais tous. Elle m'a fait un énorme câlin et des bisous en me disant je t'aime mamy.
Et c'est vrai que si je n'avais pas ma famille je ne serai plus là.
Merci d'être là et de m'accepter

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 19 Mars 2019 à 19:29:19
En effet, les gens ici sont les seuls à pouvoir comprendre ce que l’on vit. Les autres peuvent imaginer, mais ce n’est pas du tout pareil.

Moi aussi je survis. Les gens autour de moi semblent accorder une grande importance au fait que je reste en vie, coûte que coûte. Que je ne sois pas heureuse ne les dérange pas, en autant que je vive. C’est l’impression que j’ai. Je suis d’accord avec le principe de ne pas mettre fin soi-même à ses jours, mais je n’ai pas beaucoup d’espoir pour l’avenir. Je ne serai plus jamais la même, car j’ai été amputée d’une partie de moi. Peut-être qu’avec le temps, je ne pleurerai plus tous les jours, mais serais-je un jour vraiment heureuse? J’en doute.

Nicole, je viens de voir ta réponse pendant que j’écrivais. Ta petite fille t’aime beaucoup et elle a besoin de sa mamy. C’est un beau cadeau que tu lui fais, à elle et aux autres membres de ta famille, de te battre.

Amitiés
3mmane
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 19 Mars 2019 à 20:47:35
3mmane, je suis d'accord avec toi, que nous soyons à moitié morte ne compte pas, pour les, autres c'est l'autre moitié, la survivante qui compte, je suis comme toi hyper malheureuse, mais personne n'en tient compte. Nous sommes limite coupable de ne pas montrer patte blanche. C'est difficile car si nous montrons notre vrai ressentit, nous faisons du mal aux autres. Qu'est ce qui est bien ??

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 19 Mars 2019 à 21:58:00
Je réfléchissais à tes paroles, je ne pense pas me battre, je n'en ai pas l'impression en tous cas, j'ai juste promis de ne pas mourir maintenant, mais seulement quand mon amour viendra me chercher, j'attends simplement. Et ce n'est pas moi qui fait un cadeau, ceux sont eux qui sont toujours la pour moi, aujourd'hui j' ai eu la visite de mes filles et l'appel de mes fils, ils savent que je vais mal. Je suis bien entourée avec eux. C'est ma chance et mon amour le sait.
Ma fille m'a dit aussi que j'étais amputée de ma moitié, c'est ce que je ressens.


Nicole




Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: qiguan le 19 Mars 2019 à 22:12:27
Citer
mais personne n'en tient compte
si ta fille qui t'a dit savoir que tu étais amputée de ta moitié
tu as de la chance d'être si bien entourée ... cela existe car ce sont les enfants que tu as fait avec ton aimé ...
vivre pour eux c'est vivre pour votre amour le voir croître dans les générations qui continuent de vous ...

on ne sera jamais heureuse, heureux comme avant mais autrement et avec ce deuil et les autres deuils ...

"Il n’y a pas d’après, il y a avec."  de P. Pelloux à propos du deuil

c'est long d'apprendre à faire avec
difficile de le faire sans culpabiliser
compliqué émotionnellement de s'autoriser à le faire

affectueusement
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 19 Mars 2019 à 22:27:56
Merci qigan de remettre les choses à leur place, tu as entièrement raison, tes paroles me vont droit au cœur et à la raison.
Avec votre aide à tous et toutes, je vais sans doute remettre mon cerveau à l'endroit car pour le moment c'est le foutoir complet.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 20 Mars 2019 à 08:45:07
Bonjour, je n'ai presque pas dotmi cette nuit, énormément de pleurs, j'ai eu peur de réveiller les voisins.
Je me sentais coupée en deux, tiraillée par mes sentiments, je voulais le rejoindre et en même temps rester pour mes enfants. Je me demandais si je pouvais mourir de chagrin, vers 3 h je pense je me suis endormie d'épuisement, et mon amour est venu me voir, il était avec moi, bien vivant et nous avons entendu mon chat (mimine qui est morte depuis 3 ans) miauler à la porte de la cave. Nous nous demandions ce qu'elle faisait là, mais pour nous elle était vivante. Mon amour lui a ouvert et un gros chat l'a précédée, elle le suivait et mon amour les a mis dehors en les chassant.
J'ai chercher à comprendre ce rêve, vais je rejoindre ? Me montre-t-il qu'il va bien et veille sur moi ? En tous cas, il est venu et semblait bien, nous étions bien.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 20 Mars 2019 à 11:14:58
bonjour Nicole...juste ça que ce jour soit bon et agréable ..le sommeil est une telle nécessite ..et les rêves qui l'accompagnent nous sauvent de la folie....bises biche
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 20 Mars 2019 à 11:29:42
Merci biche,
En tous cas, je l'appelais désespérément et il est venu, il était bien, il avait repris du poids, il n'était plus malade, ça m'a fait du bien.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 20 Mars 2019 à 14:50:02
Nicole,

Qiguan a raison, il n’y a pas d’après, il n’y a que le avec. Tu as beaucoup de chance d’avoir tes enfants et petits enfants près de toi. Ton aimé vit en toi et il vit en eux, car ils sont faits de ses gênes.

Moi non plus je n’ai pas dormi. Je suis au travail et je suis une loque. Avant, j’étais tellement épuisée que j’arrivais à dormir, mais voilà maintenant 3 semaines que mon amour est parti, et je ne trouve plus le sommeil. Je pense peut-être demander des pilules pour dormir à mon médecin...

Courage Nicole.

Amitiés
3mmane
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 20 Mars 2019 à 15:50:40
3mmane,

Je suis passée aux sommiferes depuis plusieurs mois, et j'ai quand même du mal à dormir, le soir est le moment le plus difficile et c'est pour tout le monde je pense.

Oui j'ai la chance d'avoir ma petite famille, quoique, si j'étais seule je serai déjà avec lui, alors chance, pas chance,..... Je reçois de l'amour ça oui, mais je ne l'apprécie certainement pas à sa juste valeur.

L'après, qu'est ce que c'est, la solitude, la souffrance, le vide, les regrets...... Les pleurs.

Le tiroir de mon chagrin déborde toujours, et celui du vide est plein du manque.

Je survis pour les miens, mais vite, que ça s'arrête.

Nicole

Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 20 Mars 2019 à 18:57:50
Nicole

Toujours le même combat pour toi , mais tu n'as pas le choix vivre , oui vivre comme on peut se battre pour l'amour de tes enfants et petits-enfants , non jamais leur amour aussi grand soit-il   ne remplaceront le seul être qui te manque si terriblement  mais eux sont là , je sais je suis dans le même cas que toi , si maman à l'air d'aller bien , ils vont bien , ils sont rassurer , ils peuvent vivre leur vie à eux , si je pleure à 21h ou à 8 h du matin qu'importe ils ne me voient pas , nous il nous faut apprendre à vivre différemment, cela devrait se faire doucement  après tout nous avons le temps , le temps de pleurer quand on a trop mal , trop seule trop .... trop ..... et encore trop
Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 20 Mars 2019 à 19:15:09
Malone,

Et oui toujours la même chose, je n'arrive pas à accepter ce qui nous arrive, c'est toujours irréel, cauchemardesque...... Pourquoi lui ? Pourquoi nous ? La souffrance est trop dure, c'est impossible tout simplement.

Encore une belle soirée en vue.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 20 Mars 2019 à 21:39:50
Cette éternelle question à laquelle on ne trouvera pas de réponse: pourquoi? Je sais, je me pose la question tous les jours. C’est surréel. Je me repasse la journée de son accident, l’annonce à la télé, dans les journaux, les policiers, les appels, les textos...c’est vraiment un cauchemar.

Ce matin, je croyais être un génie alors que j’ai pensé : mais si son cellulaire ne fonctionne plus alors on n’a qu’a en racheter un nouveau.
J’étais entre le sommeil et l’éveil. Ensuite, je me suis rendue compte que le cellulaire fonctionne, c’est lui qui ne fonctionne plus.

Le contact avec la réalité au réveil est toujours difficile pour moi.

Je crois qu’il faut quand même réaliser que nous ne sommes pas seules à souffrir. D’autres personnes vivent des drames. Je connais une dame qui, aux funérailles de son mari, attendaient que ses enfants la rejoignent. Ils sont tous morts dans un accident alors qu’ils étaient en chemin vers l’église. Imaginez...

Amitiés
3mmane
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: yvgpqpg4 le 21 Mars 2019 à 00:57:25
oui c'est cauchemardesque car on ne peut pas tolérer ce qui nous arrive, je me dit pour me consoler: c'est injuste, intolérable, je suis humaine alors c'est normal de ressentir cela.  c'est hors "humanité" de tels drames. ça ne devrait pas arriver. Pour ma part je trouve du réconfort en me disant (même si c'est méchant de penser cela) que je ne suis pas la seule à vivre des choses dures. Je pense beaucoup à une chose, je ne sais pas si vous y pensez aussi, allez j'ose le dire: quand je serai morte où est-ce que je serai? avec lui? à côté de lui? je ne veux pas concevoir d'être enfermée dans un cercueil... il est vrai qu'avant ce drame je ne m'étais jamais trop posé la question concrète de où je veux être une fois partie. Et là maintenant j'y pense, j'aimerais bien le retrouver, être dans ses bras une fois que je serai partie. Mais on ne peut pas savoir ce que la vie nous réserve, et si? je rencontre quelqu'un plus tard, dans 10, 20,30 ans, comment sera t il accepté d'être enterrée avec un ex? toutes ses questions me tracassent c'est étrange. Oui moi aussi j'ai le sentiment de trahison si j'oublie sa voix, son visage, sa façon de bouger etc, je ne veux pas le trahir
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 21 Mars 2019 à 08:34:59
yvgpqpg4,

Si tu retire la partie ou tu parles de  rencontrer quelqu'un, je peux te donner mon ressentit. Oui tu seras dans ce cercueil, mais se sera ton enveloppe corporelle, il t'attend, il veille sur toi, moi aussi j'ai peur de le trahir en "oubliant" sa voix. Pour ta rencontre éventuelle, j'en déduis que tu es jeune, alors ne t'inquiète pas ce sera certainement lui qui te l'enverras pour que tu ne sois plus seule. Et je te rassure si c'est possible, ma tante a perdu son mari il y a 10 ans et elle se rappelle tout de lui.

Courage

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 21 Mars 2019 à 12:11:24
yvgpqpg4 

je t'ai répondu sur ton fil
amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 21 Mars 2019 à 12:45:17
Bonjour,

Je suis fatiguée, j'ai envie de dormir, de ne plus quitter mon lit, de fermer tout à double tour et ne plus bouger dans le noir complet.
J'en ai marre de survivre.
Je tiens pour les miens, mais si je pouvais....

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 21 Mars 2019 à 13:31:31
Nicole,
J’en ai ras le bol moi aussi. Je me demande même comment tu as pu tenir 10 mois et je te lève mon chapeau. Je suis dans mon lit et je serai en retard au boulot (si j’arrive à y aller) et je n’ai qu’une envie: dormir jusqu’à la fin de ma vie. Je me sens sur le point de craquer. Je n’ai pas envie d’en parler, sauf ici.

Amitiés
3mmane
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 21 Mars 2019 à 13:47:16
je viens dans votre club...biche
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 21 Mars 2019 à 16:00:23
Biche, nous sommes heureuses de te compter parmi nos membres du club des dormeuses dépressives.  :)
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: yvgpqpg4 le 21 Mars 2019 à 16:53:05
moi aussi je fais que dormir au chaud dans mon lit  :D
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 21 Mars 2019 à 19:56:04
petit texte pour vous vous qui êtes dans la douleur


Il est toujours pénible de devoir se séparer d'un être cher.
  Mais sachez accepter cette séparation avec foi et confiance, en pensant aux choses merveilleuses qu'il me sera donné de connaître dans cette nouvelle vie.
Je ne vous dis pas adieu, mais au revoir.
  Pensez à moi sans tristesse et attendez avec confiance le moment où vous me rejoindrez.



douceur à vous
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 21 Mars 2019 à 21:49:53
C’est vraiment pourri de devoir continuer à vivre dans un monde où ils ne sont plus. Je sais qu’ils sont bien là où ils sont; les véritables victimes ce sont les survivants. J’ai hâte de rentrer chez moi pour aller directement dans mon lit avec mon portable pour regarder encore et encore 11 ans de pur bonheur en photos et en vidéos. Vivre le moment présent, non merci.


3mmane
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 21 Mars 2019 à 23:13:00
3mmane, je suis en accord avec ce que tu dis, je ressens la même chose, et pourtant ma petite famille fait tout pour moi, et je leur dois de rester là. C'est comme une dette de vie envers eux alors que j'attends de rejoindre mon amour. Quand je dis que je me sens coupée en deux c'est bien ça.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 21 Mars 2019 à 23:49:43
Oui, moi aussi je reste pour ne pas causer de la peine à ma mère ou à ma soeur, mais je ne le fais pas de gaieté de coeur. Je me demande même quelle satisfaction elles peuvent avoir à me garder vivante mais souffrante et malheureuse. Il semble que c’est ce qu’elles souhaitent pour moi alors je reste, mais vivement la fin de mes jours.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: yvgpqpg4 le 22 Mars 2019 à 07:37:23
Vous dites des choses dures mais c'est tout à fait normal. C'est la colère qui sort.  Contre cette injustice.  Moi aussi j'ai pensé des choses telles que : mais pourquoi c'est lui qui est mort et pas l'autre c..... Même si bien sûr dans la réalité objective on ne souhaite la mort de personne
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: qiguan le 22 Mars 2019 à 11:37:19
en début de deuil
il est logique de laisser s'écouler les émotions et les propos durs qui peuvent les refléter.
Ces mots sont utiles à écrire ou voire dire ... bien que mon vécu m'a montré que perso j'avais moins de faciliter à les verbaliser lors d'une rencontre dans les divers groupes de deuils où je suis allée, écrire par contre fut facile !
Ces expressions permettent de purger les émotions et cela ensuite sert, à notre insu, le processus de cicatrisation très progressif.
En lisant les anciens, en mentalisant au début du deuil, ce qui était mes choix (ne pas faire mal aux autres ma fille, ma mère etc) et respecter la promesse faite à mon aimé j'ai compris intellectuellement qu'il existait une réalité d'espoir d'amélioration-transformation qui viendrai bien plus tard et peu à peu.
Mes "tripes" mes émotions ne l'acceptaient pas mais mon mental le savait.
Cette dissociation a eu le rôle de veilleur sur moi en quelque sorte ...
et je me suis placée à mettre en acte ce que le mental savait.
J'ai déployé des ressources pour faire du bien, plaisir à ma fille, ma mère, mes petites filles, d'ailleurs ma petite fille me disait "joue mamie, ne fait pas semblant" j'ai voulu lui transmettre le meilleur et j'ai fait beaucoup de choses avec elle, pour elle : des sorties, des activités, en étant dans l'action avec sans cesse le manque j'ai fait et ça m'a premis de survivre
puis peu à peu au bout de très longtemps (3 ans pour reprendre une aiguille à coudre par exemple car c'était mon aimé qui aimait réparer, savait de par ses grands mères coudre repriser ...) avec mes petites filles j'ai pu reprendre goût à faire certaines choses pour elles puis goût tout simplement
cela n'a JAMAIS supprimé la douleur du manque à gérer bien sûr dirais je ..
mais mon vécu est devenu différent, supportable, plus serein en y intégrant la constante de la gestion du manque ...

prenez soin de vous
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 22 Mars 2019 à 12:06:15
Bonjour à tous,

Oui, j’imagine que ça prendra du temps avant d’en arriver là. Beaucoup de temps. Plus que 3 semaines et à en juger pour Nicole, plus que 10 mois également. Il faudra être patientes et courageuses.

Pour l’instant je me suis réveillée avec une migraine, ce qui ajoute à ma constante souffrance physique et psychologique. Physique parce que j’ai la gorge nouée, la poitrine comprimée, l’estomac à l’envers, les muscles endoloris et des tensions dans le dos. Psychologique parce que vous savez bien.

Dans l’attente de jours meilleurs...
3mmane
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 22 Mars 2019 à 20:38:36
3mmane,

Tu sais le chagrin n'est pas une maladie, on n'en guérit pas. Il paraît qu'il peut s'estomper dans le temps, mais je n'y crois pas. Pour mois il est toujours aussi fort.
Courage à toi
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 22 Mars 2019 à 20:53:44
Il y a 10 mois nous avons passé notre dernière nuit ensemble, toi sur ce brancard et moi à côté dans mon fauteuil, je n'ai pas dormi, je carressai ta main, ton visage, tes cheveux, je t'ai laissé des marques, j'espère que tu ne m'en veux pas, demain on te prendre à moi, je ne pourrais plus jamais te toucher , cela fait 10 mois d'un cauchemar sans fin.
Demain sera dur, je ne viendrai pas, ne m'en voulez pas.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 22 Mars 2019 à 21:45:10
Repose toi...repose ton coeur et ton âme...il sera près de toi.bises biche
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BEBE le 23 Mars 2019 à 00:09:26
Je suis de tout coeur avec toi Nicole, dans la souffrance du souvenir de cette  dernière nuit ensemble.... insupportable.

Pour toi un très très gros câlin ce soir.

BEBE
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 23 Mars 2019 à 00:32:03
Je pense à toi Nicole. Je me souviens combien il a été difficile de me séparer du corps pourtant sans vie de mon aimé lors de notre dernière rencontre. Prends bien soin de toi.

Amitiés
3mmane
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 23 Mars 2019 à 11:32:51
 je voudrais m'asseoir prés de toi , tenir ta main , pour soulager un peu de ta souffrance , toutes mes pensées volent vers en ce jour difficile
douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 24 Mars 2019 à 09:07:52
Merci à tout le monde pour ce soutien. Je ne me suis pas trompée, journée horrible, obligée de m'isoler pour pleurer car impossible de retenir mes larmes et mes sanglots. Cela fait 10 mois que sa présence physique n'est plus. 10 mois sans le toucher, sans l'embrasser, sans caresser son visage, ses, cheveux, sans sa main dans la mienne.... 10 de cauchemar éveillée.
Je n'en peux plus de cette souffrance je veux que ça s'arrête c'est trop difficile à supporter. J'ai vécu des choses dures dans ma vie, mais là c'est insupportable n
. Je voudrai tellement le rejoindre.
Les mots ne repassent pas cette souffrance, c'est innommable.

Merci de me lire, d'être là.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 24 Mars 2019 à 12:19:49
Je ne sais plus qui a dit, je vous ai lu ce matin, que la perte d'un parent n'est pas la même chose que le perte de son amour. Je le confirme, j'ai perdu mon papa il y a quelques années, et je n'ai pas vécu cette souffrance. Vie de famille oblige peut être, j'avais mes enfants petits et le soutien de mon amour, ne pas vivre seule, avoir des obligations, soins des enfants, école, devoirs..... Mais là, c'est indéfinissable, la souffrance est là, bien installée, collée à moi, elle est une partie de du reste de la vie.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 24 Mars 2019 à 15:42:15
Nicole,

Tu as réussi à traverser cette étape difficile des 10 mois. Moi j’appréhende le cap du 1 mois qui arrive dans quelques jours. C’est vrai que c’est insupportable. Je suis dans mon lit aujourd’hui et je ne compte pas en sortir. J’en ai marre. Demain ça fera 16 ans que mon père est décédé, mais ça ne m’affecte pas outre mesure. J’y penserai, sans plus. Pour mon amour, c’est autre chose. La souffrance me paralyse.

Bon courage
3mmane
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 24 Mars 2019 à 17:11:30
Je ressens la même chose que toi, c'est insupportable.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Bibou07 le 24 Mars 2019 à 17:42:35
L’enfer sur terre...nos chéris nous manquent tant. J’ai passé le cap  très difficile des un an, mais aucune journée ne passe sans tristesse. Il y a des journées sans pleurs, des moments de répits, les rires reviennent de temps en temps mais je sais que se sera encore long avant que la joie revienne ( si elle revient un jour). Vu de «  l’extérieur » , je vis normalement mais l’intérieur  bien caché reste sombre.
Maintenant c’est l’absence de partage qui est difficile à supporter : rentrer de voyage, personne qui vous attend, personne à qui raconter ce que vous avez fait, personne avec qui discuter tout simplement......mais c’est le lot de toute personne seule.
Je ne peux pas atténuer votre souffrance mais des événements arriveront qui vous rendront la vie plus supportable ( pour moi , la naissance de ma petite fille, il y a 12 jours). Il faut y croire pour résister à la douleur. Prenez soin de vous, soyez égoïstes et faites tout ce qui peut vous faire du bien ... tout ce que vous aimiez faire auparavant, refaites le si c’est possible. Au début puis au fil du temps , une seule chose compte : avancer jusqu’au jour où vous irez mieux. Cela arrivera, j’en suis maintenant certaine.

Bises
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 24 Mars 2019 à 18:52:33
Bibou,

Aller mieux ? Non je n'y crois oas, il le manque trop et plus. Les jours, les mois passent, mais rien ne change depuis ce jour où on me l'a voler'

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Bibou07 le 24 Mars 2019 à 19:08:21
Nicole, et tous les autres, je ne sais plus comment soulager un peu votre peine mais relisez les posts des anciens, la première année est terrible. Nicole , je ne veux pas te faire peur  mais l’approche des « 1  an »  est  atroce. Maintenant, je me dis que j’ai tout fait déjà une fois, j’y suis arrivée donc je peux le refaire...et vous aussi y arriverez.
Certains anciens ont  disparus du forum et je suis persuadée que c’est parce que ces personnes vont mieux et ne ressentent plus le besoin de venir ici.
S’il vous plaît, ne perdez pas espoir..

bises.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 24 Mars 2019 à 19:20:39
Je n'ai qu'un espoir bibou, c'est de le rejoindre. Moi qui avais très peur de la mort, comme beaucoup, je l'attends comme une délivrance.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole59 le 25 Mars 2019 à 23:41:11
A tout le monde,

Je vous lis, et je me rends compte que nous sommes tous dans la même souffrance avec des hauts et des bas, vous m'avez aidé à me comprendre. Je sais que je ne suis pas folle, que ma souffrance n'est pas imaginaire et je sais aussi que je vais devoir survivre avec. Mais si c'est le prix à payer pour pouvoir retrouver mon amour, je l'accepte.
Je vous souhaite de trouver la paix et pour ceux et celles qui ont une famille à faire vivre d'avoir le courage de continuer.

Moi j'arrête de lutter, je me laisse porter. Je n'ai plus la force de me battre contre mon chagrin. Il est plus fort que moi.

Je vous remercie très très sincèrement de m'avoir écoutée. Et surtout entendue.

Vous êtes des personnes merveilleuses.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 26 Mars 2019 à 10:13:13
bonjour Nicole..laisser aller le chagrin ...je suis en phase avec toi en ce moment..pourquoi je me lève le matin ..pour qui..pourquoi..les quelques heures d'apaisement sont insuffisantes pour rebondir...que ce mois d'avril va être long...si encore c'est mieux après ???
Je ne peux te souhaiter que de la douceur ...un peu de calme..bises biche.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 26 Mars 2019 à 10:53:47
nicole

non tu n'es pas folle , as-tu usé la colère qui était en toi , peut-être momentanément ce qui va te donner un peu de répit, la souffrance reste accrochée et n'est pas du tout imaginaire et tu le sais , nous le savons toutes et tous , il y a des jours plus difficile que d'autres pourquoi? un rien nous fait tanguer , parfois tomber , il faut se relever , laisse aller tes sentiments , ne les cachent pas , vient encore et encore écrire , tu sais bien que cela libère un peu. Ces jours-ci j'étais en pleine détresse , ce matin c'est un peu mieux, non plus apaisée pour combien de temps ?

amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 26 Mars 2019 à 23:01:18
Nicole,

Je pense que cette attitude de lacher prise peut t’etre benefique. Fais ce qui te semble le mieux pour toi. Tu as le droit d’avoir de la peine, de la colère ou quoi que ce soit. Nous sommes là pour toi.

Amitiés
3mmane
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Bernard83 le 27 Mars 2019 à 06:47:00
Bonjour Nicole,
Je te comprends très fort, car je suis dans la même tourmente que toi, depuis 1 mois - exactement le 25 février 2019 à 20h10.
La différence est que ma chérie est partie soudainement, en 1 seconde, d'un arrêt cardiaque, c'est beau pour elle, elle n'a pas souffert, mais le choc est immense, un ras de marée.
Pour nous, vivant c'est compliqué et difficile.
Les repères changent, les objectifs ne sont plus les mêmes, le sens de la vie est différent.
Notre entourage immédiat ne comprends pas notre souffrance
J'écris, le lis beaucoup, cela m'occupe l'esprit.
Je peux te conseiller, si cela n'est déjà fait de lire '' Vivre le deuil au jour le journaleux docteur Fauté - édition Albin Michel
Moi qui ne lit pas beaucoup, je l'étudie, je note, surligne,cela m'aide beaucoup dans ma démarche sur le deuil.
Je suis aussi très fatigué, le deuil épuise, fatigue et on a envie de rien faire
Je te souhaite de remonter tout doucement la pente, ca sera long très long, plein de hauts et de bas, lentement les hauts reprendront le dessus, il faut que nous tenions le coup, pour montrer à nos enfants et petits enfants que nous sommes forts
Bon courage et bien à toi
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: yvgpqpg4 le 27 Mars 2019 à 16:04:06
Bon courage aux nouveaux venus.. Quelle horreur d'accueillir d'autres pour partager nos peines, mais il est vrai que "ça fait du bien" d'être compris par les autres. Aujourd'hui j'ai vécu un petit choc quand j'ai demandé à une amie:tu as déjà vu mon fils ? (qui a 2 ans) elle me dit : ben oui je te l'ai gardé quand tu as perdu ton chéri ! Je ne m'en souvenais plus !! Elle m'a rappelé que c'était la veille de l' Enterrement. Vous imaginez ? Ça fait peur...
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Bibou07 le 27 Mars 2019 à 17:20:27
Bonjour,

Je suis déjà une «  vieille » du forum...voilà bientôt un an que je navigue ici, que je suis soutenue et parfois j’essaie  de rendre ce que l’on m’a apporté avec mes faibles moyens...
Vous n’êtes pas fous ou folles , tout ce que vous vivez on le vit tous à des moments parfois différents mais malheureusement on passe tous plus  ou moins par les mêmes étapes ..chacun à son rythme, les étapes pas forcément dans le même ordre...avec ses satanés montagnes russes. Au creux de la vague, le plus difficile est de ne pas perdre espoir et nous tous passons par des moments où on a envie de les rejoindre... je n’ai absolument plus peur de la mort mais maintenant, je sais aussi, que j’attendrai mon heure.
Je me bats pour retrouver une vie «  normale »  sans plus penser à l’avenir...je veux être forte pour mes enfants et ma petite fille. Sa vie commence et elle doit être merveilleuse, avec une mamie dynamique qui lui fait découvrir les belles choses de la vie, qui lui parle de son papy...et pas une mamy dépressive  qui fait la tête... alors oui, je me bats et je pense que vous tous vous le ferez aussi. Gardez le cap, faites vous de petits plaisirs sans culpabilité, prenez soin de vous et un jour, je peux vous l’assurer, cela ira mieux...

Affectueusement.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 12 Avril 2019 à 23:40:20
Bonjour, je reviens vous voir car c'est trop difficile. Ne plus pouvoir lui parler, l'écouter, l'entendre, l'embrasser lui dire bonjour le matin, bonne nuit le soir, je n'en peux plus de ce chagrin. J'ai eu mon anniversaire, j'attendais sa petite blague habituelle, au fait bon anniversaire minouche, avec son sourire, ma vie est vide,, il manque a mon bonheur tout simplement.
Merci de m'accepter malgré mon départ.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 13 Avril 2019 à 00:01:57
Bientôt 11 mois, 11 mois de souffrance 11 mois de vide 11 mois de chagrin et rien de change depuis ce jour où mon amour a été libéré de sa souffrance. J'ai toujours mes 2 tiroirs, un plein de mon chagrin et un plein du vide de lui. Mes larmes ne tarissent pas. Je fais attention à ne rien montrer aux autres pour ne pas ajouter à leur fardeau. Mais que c'est difficile. Que c'est dur.. J'ai tellement envie de le rejoindre, d'être de nouveau auprès de lui.... C'est long ce chemin sans lui..
.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: pscar13 le 13 Avril 2019 à 00:05:10
Nicole,

Tu es revenue, en changeant de pseudo, on est toujours là, tu peux continuer à écrire ta douleur, on te lira toujours.
Tu dois revivre tous ces instants d'il y a un an, je ne sais pas encore ce que c'est, je commence ce chemin, d'autres vivent ça aussi, je vois qu'il faut beaucoup de courage.
Je t'envoie plein de tendresse et de douceur pour t'en donner
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 13 Avril 2019 à 14:40:17
Oui pscar, pour le pseudo j'ai dû changer car le site ne me reprenait pas. Pas grave.
Et oui cela va bientôt faire un an, je peux dire que c'est hier en fait et je n'admet toujours pas son absence. Rien n'a changé depuis. Toujours autant de douleur de chagrin. La survie est invivable, inhumaine. Je ne sors quasi plus de chez nous sauf quand je vais le voir, mes courses les enfants s'en chargent, je n'ai plus envie de vivre je veux le rejoindre. Je suis de toute façon morte à l'intérieur.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 13 Avril 2019 à 16:11:00
Nicole

Toujours cette souffrance intolérable qu'il te faut subir, vient de nouveau ici mettre tes ressentis de tout ce qui te fait si mal , nous te lirons , j'ai presque envie de te dire que tu manquais , nous aussi nous avons besoin de toi , de nos échanges , non c'est pas facile le manque de la non présence visible , la tendresse, l'échange des mots et tout ce qui fait la vie d'un couple , j'en suis moins loin que toi mais j'ai aussi des moments de détresse , de larmes , de vide , pas envie de faire , alors je ne fais pas , je laisse passer l'orage , tant que mes enfants ne voient pas mon désespoir , je gére , maman va mieux c'est bien , mais même si c'est plus long pour certains nous y arriverons à tous petits pas chaque jour . Prend soin de toi , et ne nous abandonne plus
  Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 13 Avril 2019 à 17:41:46
Bonjour Nicole..je suis juste devant toi dimanche prochain cela fera un an que jean pierre est parti...je croyais naïvement avoir supporté le pire pendant tout ce temps..réussir les étapes.. mais celle ci est plus difficile encore je crois...la détresse est intérieure jusqu' ici J' avais l' espoir d' aller mieux...J' arrivais même à des moments de sérénité mais depuis 3 semaines bientôt c' est une remise à zéro du compteur...alors que faire d' autre qu' attendre le nouveau tour de circuit  sera peu être plus facile.puisque ceux qui nous précédent nous le promettent..je les crois..gardons un peu espoir on va réussir.biche
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Boutchou le 13 Avril 2019 à 19:37:01
Nicole
Je comprends ta souffrance
Juste quelques mots pour partager avec toi ce soir ,
A bientôt 8 mois  ,la douleur , le manque ne me quittent pas .
Les bouffées de chagrin me saisissent  à tout moment et pourtant le quotidien me  force à avancer avec Mon homme en moi à qui je parle en permanence ..
Amitiés du soir
Boutchou
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 13 Avril 2019 à 20:53:23
Je lui écris tous les jours, toujours les mêmes mots, qu'il me manque, que je l'aime, je lui raconte certains faits de la journée, la il sait que notée fille va partir 3 ans en Pologne pour le travail de son mari avec nos 3 loulous et je vais prendre ses 3 chats en pension. Lui n'est pas là et ne revient pas. Il ne reviendra jamais, il n'est pas en voyage. Je dois faire comme ci, mais dès que je suis seule le masque tombe. Le temps qui passe n'apaise pas, en tous cas pas chez moi. Je recule le moment de me retrouver seule dans ce lit mais je dois y aller, comme une force qui m'y pousse, je pourrais dormir ailleurs, j'ai plusieurs chambres, mais non c'est près de lui que je dois dormir. Avec toujours cet espoir de ne pas me réveiller. Tout est difficile, toutes ces premières fois sans lui, ces émissions télé que nous regardions côte à côte...... Mais qu'est ce que ça fait mal. Je ne sais même plus comment le dire. Je suis amputée de lui. C'est vraiment survivre, sans but, sans goût sans envie à part celle de partir le rejoindre.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 13 Avril 2019 à 21:21:18
Nicole

Comme toi je jette des mots sur mon ordi , à qui , à l'amour de ma vie , à moi même parfois , j'écris  aussi le manque , la douleur , les larmes , parfois comme toi je mets ce que je fais ou n'ai pas envie de faire . Pour toi ce qui va être difficile va être l'absence, l'éloignement de tes enfants et petits enfants en plus de ta douleur , moi c'est tout le contraire maintenant je me couche de plus en plus tôt dans notre lit ( pas encore mon lit) cela fait une semaine que je regarde juste les info de 20h après cela ne m'intéresse plus seule , oui nous sommes amputée d'une moitié de nous même et c'est douloureux , notre coeur est blessé à vie et il faut avancer , on nous promet que cela sera différent plus tard mais quand?
je ne sais pas si tu as vu cette vidéo   prends soin de toi
https://www.youtube.com/watch?v=aIuL7GTSnXM&feature=youtu.be

Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 14 Avril 2019 à 00:56:10
Malone, je regarde ta vidéo demain. Moi non plus ce n'est pas mon lit mais notre lit, il y a sa place et la mienne. Je ne mange toujours pas à table, seulement quand j'ai les enfants, par obligation. Je ne fais à manger que rarement, mais là j'ai vidé le congélateur, il va falloir que je m'y mette. Je ne sais pas mettre veuve sur les papiers, j'ai tendance à mettre mariée. J'ai l'impression d'être punie mais je ne sais pas pourquoi, ma place est auprès de lui, il manque à mon bonheur, je suis trop malheureuse sans lui. Pourvu qu'il vienne vite me chercher.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: pscar13 le 14 Avril 2019 à 11:46:23
Nicole,

Je lis tes mots, et je ne trouve pas de réponse, je suis derrière toi sur ce chemin, et à six mois, je continue à plonger.
Comme tu l'écris c'est un cauchemar qui ne finit pas, la solitude et le manque grandissent chaque jour qui passe, et on ne comprends pas pourquoi, ce qu'on a fait, alors que nous vivions notre amour sans demander autre chose à la vie que de continuer ensemble.
J'ai compris qu'il n'y a pas de réponse, qu'il n'y en aura jamais, alors je passe les journées, une après l'autre.
Dans cette solitude, j'essaie de me recentrer sur nos bons souvenirs, ma relation avec mon amoureuse qui n'est plus près de moi, la laisser s'installer à l'intérieur de moi, laisser aller mes émotions. C'est très dur, j'ai beaucoup de mal à accepter que je ne la verrai plus, elle était si belle.
Je t'envoie plein de tendresse et de douceur, je n'ai que ces mots pour tenter d'alléger ton chagrin
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 14 Avril 2019 à 15:50:38
T'es mots sont les miens pscar, là je suis encore une fois en larmes, j'ai mal à en vomir, je n'en veux plus de cette vie, je sais j'ai la chance d'avoir mes enfants et mes petits enfants, mais malheureusement il me manque mon pilier, mon soutien, mon amour, son sourire, nos coups de gueule, notre complicité, lui en fait. Et qu'est ce que ça fait mal. Je pense aussi que le départ de la fille qui se rapproche ne m'aide pas et augmente encore la douleur. Je suis égoïste et méchante vis à vis de mes enfants et surtout de mes loulous, mais j'ai trop mal.
Je vais encore vous soûler, désolée
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 14 Avril 2019 à 18:05:52
Nicole

non tu nous soûles  pas  il faut user cette douleur qui te fais tant souffrir et pour ça il faut encore et encore la faire sortir , la crier , l'écrire , pleurer ,  et si cela ne suffit pas peut-être te faire aider , ici on ne peut que te lire , et te dire que nous sommes là  avec toi , bien sur que l'éloignement de tes enfants et petits-enfants ne t'aide pas tu appréhendes  c'est normal . Prend s soin de toi

Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 14 Avril 2019 à 22:02:46
Malone, j'ai regardé ta vidéo comme promis, je vais devoir la regarder encore pour bien comprendre, mais ce monsieur explique bien et permet de comprendre ce que je ressens, surtout vis à vis des "autres", ceux qui "nous veulent du bien", et nous disent de nous bouger alors que je n'en ai même pas la force ni l'envie.
Pour le départ de la fille, mon petit fils m'a dit tout à l'heure "mamy tu vas être triste quand on va partir ?" je lui ai demandé de ne pas en parlé, mais je vais reprendre avec lui car la question cachait la sienne, il sera triste de me laisser, je dois le rassurer.
Oui bien sûr que ce sera difficile, mais ils doivent faire leurs expériences, la vie continue pour eux et c'est normal. Je m'aperçois que je parle de tout et de rien, en fait je suis perdue sans mon amour.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 15 Avril 2019 à 09:46:59
Bonjour, juste pour vous dire que ce matin ça va mieux, je sais que c'est temporaire, mais un peu de répit ça fait du bien.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 15 Avril 2019 à 12:54:10
Suite à vos différents échanges, j'ai commandé
Vivre le deuil au jour le jour de Christophe Faure
Sur le chagrin et le deuil de Élisabeth Kubless Ross
Sortir du deuil surmonter son chagrin et réapprendre à vivre de Anne Ancelin.

Je ne les lirais sans doute pas dans la foulée, mais apparemment ces lectures en ont aides certains.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 15 Avril 2019 à 15:25:17
Bonjour Nicole,

Je suis contente que tu ailles mieux ce matin, même si c’est temporaire, parce que personne ne peut vivre avec ce degré de souffrance si intense en permanence. Heureusement que nous avons de courts répits. Je suis contente de ton retour sur ce forum, tu nous avais manqué.

Amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: AnneRC le 15 Avril 2019 à 18:23:24
Je ne vie plus, j'essaie de survire pour ma fille unique de 17 ans.

Tout a commencer en juillet 2018, mon père a fait un AVC à l'âge se 88 ans. Nous avons tout fait pour que sa fin de vue se passe au mieux il s'est éteint le 12 octobre 2018 dans sa maison comme il l'avait souhaité.
Et comme si la  VIE n'était pas assez cruelle le 31 octobre 2018, on a diagnostiquer à l'amour de ma vie un putain de cancer.....

On a essayé, on s'est battu mais le 22 mars dernier lui aussi, oui lui aussi m'a été  arraché  le 19 mars il fe te ses 52 ans.
Il était si jeune on avait encore tant de chose à partager.

Pourquoi lui, pourquoi, j'ai mail j'ai parfois du mal à respirer le souffle me manque

Pourquoi la vie est si cruelle....

Je ne sais pas si je vais savoir vivre sans lui???
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Boutchou le 15 Avril 2019 à 18:35:53
Chère Anne RC
La vie est cruelle lorsqu elle nous enleve ceux  ou celui que nous aimons le plus au monde
Sur ce forum nous traversons tous les meme épreuves  et c est un des seuls endroits où nous nous comprenons  .
Le manque est immense .la douleur insupportable
Je comprends ta souffrance et partage ta douleur

Boutchou

Il faut que tu crée ton propre  fil pour échanger en direct avec nous tous
Quiguan l ´explique très bien . C est un peu notre référence . Elle dispose de beaucoup de ressources
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 15 Avril 2019 à 19:11:26
AnneRc

je t'accueille avec tristesse , quand on se retrouve ici c'est pour venir crier , hurler expliquer notre douleur essayer de trouver soutien et compréhension du drame que que l'on vis , tu es au bon endroit , juste comme te l'a conseillé Boutchou ouvrir un fil personnel permet de dialoguer plus facilement  tu sera lu certain(es) te répondrons . Prends soin de toi et de ta fille
Ci-joint un lien que Qiguan a mis à notre disposition

http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/aux-nouvelles-personnes-inscrites/

Amitiés et douceur à vous deux
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 15 Avril 2019 à 19:17:47
Nicole
La vidéo tu peux la passer autant que tu veux , je suppose
Moi le livre du Dr Fauré m'a été d'une aide précieuse , cela ne peut que t'aider , tu peut revenir a certaines page , lire et relire certains passages , les autres ne connais pas , tu nous diras ce que tu en penses, c'est bien de te plonger dans la lecture ,  je te souhaites que ton mieux se prolonge , un petit pas c'est toujours bon à prendre ça permet de souffler , mais le manque est toujours là pour chacun(es) de nous . Prend soin de toi

Amitiés et douceur à toi
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 15 Avril 2019 à 22:35:12
Anne, ce que tu ressens cette foule ur extrême, elle est ma compagne depuis ce 19 mai 2018. Elle me laisse un peu de répit de temps en temps, comme aujourd'hui, et reattaque de nouveau avec plus de force, j'en suis malade physiquement. Alors crois moi ici tu peux te lâcher tu seras entendue.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 15 Avril 2019 à 23:04:05
Je suis allée chez le médecin aujourd'hui pour le renouvellement de mon traitement habituel, et je lui ai dit que je ne prenais plus l'anti de presseur car pas d'effet et que j'avais du chagrin, pas une maladie. Il m'a questionnée et m'a dit que si je faisais une déprimé. Bon c'est pas une dépression mais que s'il ne trouvait pas le bon traitement je risquais l'hospitalisation. Donc je vais le prendre ce foutu médoc, mais je sais que tien ne changera, j'aurai toujours envie de mourir pour rejoindre l'homme de ma vie,  mon amour, mon pilier, je ne suis tien sans lui et il me répond médoc. Mais à son actif, du milieu médical il a été le seul, le seul à nous fire la vérité sur l'état de mon amour, alors je lui laisse le bénéfice du doute.
Demain je reçois mes livres, je commencerai à lire le deuil au jour le jour, certainement par petits bouts car je me doute que ce sera difficile.
Je vous souhaite d'arriver à dormir un peu.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Boutchou le 15 Avril 2019 à 23:28:46
Tu ne m as pas blessée ,  c est Bébé qui s est exprimée ..et je lui ai répondu
C est à  Bébé que tu dois envoyer ce message  ,si tpenses l avoir blessée , pas à moi
Chacun est libre  de ses pensées
Boutchou
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BEBE le 15 Avril 2019 à 23:48:13
Chère Nicole,

Ce n'est pas à moi non plus que tu dois envoyer ton message... le seul qui aurait pu être attristé par tes propos c'est Dieu... c'est donc à lui que tu dois t'adresser.

Affectueusement,
BEBE
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 16 Avril 2019 à 08:07:25
Merci à vous
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 16 Avril 2019 à 15:20:08
Nicole
merci d'être passé sur mon fil
Bravo Malone, cette rencontre t'as fait du bien, c'est le principal, une de mes voisines a perdu son mari 6 mois après que mon amour soit parti, et je n'ose pas frapper à sa porte. je ne puis que te conseiller d'essayer une fois au pire elle te diras non , au mieux elle t'ouvrira sa porte toute grande et t'accueillera avec  certes étonnement , mais peut-être vous vous connaissez de vue , et si l'échange fonctionne cela vous fera du bien à toutes les deux , allez chiche Nicole tu peux le faire

Amitié et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: qiguan le 16 Avril 2019 à 18:19:14
copié collé
Nicole
tu as tord à mon avis
tu n'es pas un poids pour tes enfants
mais le seul repère vivant de leur vie d'enfant, d'ado en famille ... le seul parent
on peut aller de l'avant et être marqué à vie par le décès d'un grand parent va un peu lire d'autres fils sur d'autres rubriques à ce propos ...
et d'ailleurs pourquoi dans le deuil aurions nous envie de vivre avec goût
envie
?
avec un but oui celui de jouer notre rôle jusqu'au bout de parent, celui de la transmission de ce pourquoi nos descendant sont là
car s'ils existent c'est que toi et ton aimé les avez voulu ... ce n'est pas un hasard
quand vous les avez voulu vous aviez un but/ce qu'ils représenteraient non ?

Prendre l'anti dépresseur et s'il ne fait rien demander à changer de molécule mais l'effet ne venant que 15 à 18 j après le début ... il faut patienter
ceci n'empêche pas une psychothérapie avec un pro du deuil et des moments en groupe de parole deuil/veuvage
c'est l'isolement qui est "nocif" contre productif pour aller moins mal

As tu été tester des choses dans boite à outils ?
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 16 Avril 2019 à 18:53:12
Je vais aller voir ce soir.
C'est vrai que je suis négative, pourtant, avant il n'y avait pas plus optimiste que moi mon amour me disait souvent avec toi tout le monde il est beau il est gentil, ouvre un peu les yeux. Je les ai sans doute ouvert trop grand.
Mais quand je regarde, je vois le vide de l'avenir, je vois le déni de mon chagrin par la société, il faut être fort, il faut dépasser tout ça, mais le ça c'est mon amour perdu, c'est mon désespoir et il faut bien le cacher derrière les médoc, que les autres ne le vois pas surtout. Je ne sais sans doute pas bien m'expliquer.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 16 Avril 2019 à 20:51:51
Nicole,

Je te comprends tellement. Moi aussi je ne me reconnais plus. Avant j'avais beaucoup de joie de vivre, mais maintenant je n'en ai plus du tout. Je vis dans le passé constamment: photos, lettres, souvenirs...tout me ramène à lui. On a perdu une partie de nous même, la meilleure partie. Je me raccroche aux journées ou la douleur est plus supportable. Je prends aussi des antidépresseurs même si je n'en vois pas beaucoup les bienfaits. Courage Nicole.

Amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 16 Avril 2019 à 21:08:04
Anonymous,
C'est ce que je disais à ma fille, je suis amputée de lui et quand il manque un membre, le corps a mal à ce membre disparu, et ma fille me dis c'est tout à fait ça. Et honnêtement je ne vois pas ce que les médocs vont faire à part "cacher aux autres et les rassurer ".
La société exige, et nous sommes négligeables.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 17 Avril 2019 à 09:43:52
Bonjour, mon répit a l'air de continuer, je me sens apaisée , aurai je évacué ma colère ? Mon manque de lui est toujours là et mon chagrin aussi, mais jusque quand, j'appréhende le mois prochain.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: qiguan le 17 Avril 2019 à 14:53:51
Nicole
en témoignage :
se forcer à amplifier le mieux de chaque instant présent
sans se faire souffrir à supputer sur le futur
est une voie qui permet d'avancer avec plus de de facilité ...

tu arrives vers les un an personne ne le passe pareil
ne pas provoquer la réalisation de soi disant "prédictions" est important
rester vraiment centré sur soi.

Commencer à apprécier le moins mal, puis le mieux ponctuel, puis le fait qu'il s'allonge et change ...
et un jour s'entendre dire comme moi post 4 ans "il faut passer d'apprécier, profiter à savourer" je fais l'expérience de ce nouvel apprentissage ...
 :-*
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 17 Avril 2019 à 17:13:37
Nicole
A chaque jour suffit sa peine , apprécier une journée calme permet de reprendre du souffle , les anxiolitiques aide à reprendre ce souffle ce n'est pas pour faire joli , mais t'aider à te détendre ,l'effet n'est pas immédiat il faut les prendre régulièrement , c'est un coup de pouce sur un mieux aller , moi je prends encore toute petite dose un le midi et 1/2 comprimé le soir pour me détendre à dormir ce n'est pas un somnifer , notre douleur ne part pas pour cela , on oublie rien non plus , mais on résiste ,  ne regarde pas encore la date suivante n'anticipe pas cette douleur qui arrivera assez tôt  ou qui passera mieux que prévue , au jour le jour c'est suffisant
Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 17 Avril 2019 à 21:58:00
Merci pour vos encouragements, le 09 mai c'est son anniversaire, le 29 mai il s'est endormi définitivement, le 23 mai on me l'a pris pour l'enfermer, cette année ma petite fille fait sa communion solennelle et le 29 c'est l'anniversaire de mon fils. Mes enfants souffrent de son absence lors de leur anniversaire, tout comme moi à oui il y aura aussi la fêtes des mères. Voilà pourquoi j'ai peur de ce mois de mai. Je voudrai le passer dans mon lit, par lâcheté, pour ne pas avoir mal. Mais je ne pourrai pas.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 18 Avril 2019 à 01:15:21
Pas le 29 mais le 19 il s'est endormi. Pardon mais je suis souvent en larmes quand j'écris.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 18 Avril 2019 à 11:58:59
Nicole

chuttttttttt , j'ai envie de te prendre dans mes bras et te bercer comme on berce un enfant pour calmer cette angoisse des dates qui approchent pour te faire un instant oublier ces p... de dates qui font mal , cette douleur qui est chez toi  lancinante et sans répit , quelques jours encore en avril pour prendre un peu d'oxigène pour mieux affronter ce dont tu redoute tant
prend soin de toi
Amitié et douceur à toi
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 18 Avril 2019 à 12:08:29
C'est gentil Malone, mon temps d'apaisement est terminé. Là douleur est revenue ce matin. J'ai regardé le tableau dans le deuil jour après jour, et j'ai demandé à ma fille de le regarder aussi, elle m'a questionnée et m'a dit que j'avais tous les symptômes du vécu dépressif et aussi de la dépression clinique. Donc le médecin ne c'est pas trompé.
La communion de ma petite fille se fera chez moi, je pourrais m'isoler sans que ça se voit.

Je n'arrive pas à ne pas y penser, et peut-être que ça va aller. On verra bien.
Merci
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 19 Avril 2019 à 09:29:58
11 mois que tu t'es endormi mon amour, et je n'étais pas près de toi, foutue éducation qui m'a faite raccompagner l'infirmière. Lorsque je suis revenue c'était le silence complet dans la pièce, un silence qui m'a agressée et que je ne voulait pas entendre, je suis allée vers toi, tu ne bougeais pas, plus de râles, plus rien, je t'ai pris dans mes bras en te disant que je t'aimais, puis il a fallu que je téléphone à l'infirmière, je voulais qu'elle le dise no' ce n'est rien c'est la morphine qui l'a calmé, il dort. Mais non elle a confirmé. Le docteur est venu, j'ai appelé mes enfants et ensuite je me suis allongée près de toi en te prenant dans mes bras, tu t'en souvient ? Je te répétais sans cesse que je t'aimais. Mais cela ne t'as pas réveillé. Depuis ce silence est toujours dans ma tête. Notre dernière étreinte est inscrite dans ma peau. Je t'aime minou, je t'aime tellement, tu me manques à en avoir mal.
Ta minouche qui va te rejoindre bientôt j'espère
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Boutchou le 19 Avril 2019 à 10:25:31
Nicole
Ton message m'a plus qu émue ,car  il fait référence à ce moment que j ai vécu un peu comme toi  ( ,si tu  as vu mes anciens messages)  : je suis partie ,... revenue ..., et il s était endormi ...la suite : Tu la revis ce jour . Mais nous revivons en permanence ce moment qui restera à jamais inscrit , de manière obsédante , lancinante avec toujours les mêmes questions..
Je pense qu il faut croire tous ceux qui ont traversé ces épreuves ,et qui nous promettent un apaisement avec le temps ...
Je ne sais pas...je ne peux rien te dire d autres ,que je partage avec toi ce que tu ressents.
Moi  , 8 mois le 25 , et tous les anniversaires qui arrivent..
Nous nous soutenons dans ce chemin
 Amitiés
Boutchou
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BEBE le 19 Avril 2019 à 10:30:47
Chère Nicole,

Ton message transperce mon coeur, je ne peux pas prendre ta tristesse mais juste te dire que je partage la même.
Permets moi de te serrer fort dans mes bras ce matin.

Affectueusement,
BEBE

Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: pscar13 le 19 Avril 2019 à 11:53:45
Nicole,

Je lis ton message à ton amour, je comprends exactement ce que tu ressens,
Cette image de son dernier souffle, cet instant ou tout s'arrête, après ces mois de souffrance et d'espoir, qui revient chaque fois que ce jour apparaît dans le calendrier, comme un réveil dans la tête.
C'est très émouvant cette intimité que tu partages.
Je t'envoie plein de tendresse et de douceur pour cette journée.
Une pensée émue pour ton amour.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 19 Avril 2019 à 14:04:08
Merci à vous de partager mon chagrin en plus du votre. Merci
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: yvgpqpg4 le 19 Avril 2019 à 14:42:45
je crois pouvoir le dire , le penser, je ne suis pas tout à fait sûre, car on ne veut pas vraiment l'admettre, enfin pour le moment mon deuil n'est pas fait mais l'apaisement est là pour moi, oui , physiquement c'est certain je suis un petit peu moins lasse, un petit peu moins fatiguée, beaucoup moins de pleurs, de sanglots qui éclatent brusquement sans prévenir, c'est plus apaisé au quotidien, même si ce n'est pas encore des rires, pas encore tellement de vitalité. J'en suis à bientôt 18 mois, je viens de me forcer à compter sur mes doigts pour vous, sinon je me le refuse pour empêcher de tourner en rond sur cela. J'essaie plutôt de me dire il me reste 40 ans à vivre, des choses bêtes comme çà mais bon... au lieu de me dire ça fait 18 mois qu'il est parti. J'ai décidé de repeindre toute ma maison en couleurs, j'ai supprimé presque tout le noir de ma garde-robe. Il faut dire et cela j'en suis certaine  le soleil et les beaux jours m'aident énormément, j'ai beaucoup souffert cet hiver. Je peux vous rassurer en vous disant que le printemps et été dernier ça ne me faisait rien qu'il fasse beau, tout ce que je souhaitais cétait de rester tranquille seule au calme dans mon lit dans le noir, dormir. J'ai envie de vous dire oui L 'ESPOIR EST DEVANT VOUS mais il faut être patient. Je sais comme l'expression "allez bouge toi!" ne sert à rien, on y arrive pas malgré toute la volonté du monde, écoutez-vous!
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 19 Avril 2019 à 14:59:00
Nicole
 
toute mes pensées pour ce jour difficile  à passer , je t'embrasse affectueusement

douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 19 Avril 2019 à 20:24:29
Je me suis fatiguée physiquement pour ne pas penser, ménage à fond du haut en bas, changement des draps dans toutes chambres, lessives, rangement,... Mais ça ne sert à rien. Ha la maison est propre ça oui, mais mon cœur est désespéré. Je ne sais pas si je vais réussir à dormir ce soir. 11 mois de souffrance et c'est loin d'être la fin. Mais quand vais je le rejoindre, mes papiers sont rangés dans une enveloppe pour les enfants, ils n'auront aucun frais, tout est prévu, alors qu'est ce qu'elle attend la mort pour venir ??? Je vais encore me réveiller demain ? Ou serai je délivrée et près de mon amour ?. J'aimerai tellement !!!!
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: kergaran le 19 Avril 2019 à 22:07:24
Je suis très "ménagère" aussi : cela libère l'esprit.
Vous avez des souvenirs : dites-vous que cela est une richesse inestimable.
La vie est inestimable quand elle a eu cette chance d'être vécue.
Demain, vous aurez peut être dans le reflet du soleil ... de nouvelles joies qui méritent la peine.

Cordialement, ...
Kergaran
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 19 Avril 2019 à 23:13:32
Kergaran, oui j'ai des souvenirs , 45 ans de mariage, 4 enfants à nous et tous ceux que nous avons élevés ensemble, 5 petits enfants, une vie bien remplie et nous espérions un peu de repos et de vie rien qu'à nous deux, partir en vacances à deux, nous retrouver ensemble vraiment sans le travail, sans contraintes, la liberté d'aller où et quand nous voulions et plus rien, ils ne reste que des photos, des souvenirs, et des regrets. Comme beaucoup ici je pense. Mais les souvenirs, aussi beaux soient-ils me laissent un goût bizarre, mon cœur est toujours aussi plein de chagrin et du manque de lui. Nous attendions l'un et l'autre autre chose de la retraite, nous avions plein de projet, et plus rien. Je m'accroche à mes enfants comme une noyée, car je suis noyée de chagrin.
Je suis tres négative je m'en rends compte, mais je ne vois rien de positif dans le futur, si futur il y a.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 19 Avril 2019 à 23:20:50
Yvg, ton speudo est trop compliqué pour moi, je m'en excuse.
Tu arrives à te projeter dans l'avenir et je t'en félicite car tu as énormément de courage. Pas moi. Mon avenir je le vois terne, gris, mon but est de rejoindre le seul homme que j'aime vraiment et qui me manque à un point tellement fort que je n'ai pas de mot pour le décrire..
Merci de m'encourager, avec vous tous je me sens comprise et soutenue
Merci
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Elisa52 le 19 Avril 2019 à 23:54:09
Nicole, nous sommes tous et toutes là pour te soutenir et adoucir ta peine. Nous te comprenons car nous passons tous par là, même si c'est différent pour chacun. Continue à dire ici ta douleur, tu seras toujours entendue et cela t'aidera malgré tout. Amitiés
Elisa
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 20 Avril 2019 à 08:54:59
Bonjour, je n'ai qu'un mot pour vous tous et toutes
MERCI
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 21 Avril 2019 à 05:22:31
Grosse crise de désespoir aujourd'hui, je n'arrive pas à dormir, je suis une source de larmes, j'ai mal à la gorge tant je suis oppressée. Ma poitrine pèse une tonne, 11 mois que mon amour est parti, j'ai l'impression que la vie c'est arrêtée à ce moment là, que tout c'est figé dans ma tête, pourtant les gens bougent autour de moi, mais je ne fais pas parti de ce monde là, je suis dans une espèce de bulle en dehors du temps qui passe. Ça fait bizarre de se rendre compte de ça. Quelqu'un connaît cette sensation ou bien je deviens folle ??
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: yvgpqpg4 le 21 Avril 2019 à 16:18:07
oui c'est normal, on a l'impression d'être plus qu'au ralenti, qu'on ne fonctionne plus et les autres restent dans leurs vies intenses pleines de nervosité, de course à droite à gauche, d'objectifs à atteindre, de choses à faire etc.  Maintenant ça va mieux, je suis restée longtemps dans une lassitude intense, moi aussi j'ai ressenti cela comme toi, et maintenant je regarde les gens en me disant mais après quoi courent-ils? et je les trouve ridicules. Ce drame m'a appris à vivre, à prendre le temps de vivre au présent au lieu d'être toujours pressé. Les gens qui n'ont jamais vécu un évènement qui les a stoppé net dans leur course frénétique ne se rendent pas compte et passent à côté de l'essentiel, enfin c'est comme cela que je vois les choses désormais. Ils se font des montagnes de petites choses sans importance. Comprends-tu ma vision de la vie? Es-tu d'accord?
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 21 Avril 2019 à 17:38:14
Nicole
Non tu n'es pas folle , tu as si mal , tu es oppressée par cette douleur , la fatigue ,le manque de sommeil se rajoutent, j'aimerais tant alléger ton chagrin , ta peine , le monde autour de nous peut bien s'agiter , je te confirme ce que  te dit  yvgpqpg et je suis entierement d'accord avec elle
Amitiés et douceur à toi et ton aimé pour ces jours difficiles
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 21 Avril 2019 à 18:08:04
Merci de me rassurer, oui je vois les choses de la même façon par rapport aux petits tracas dont certains font une montagne. Donc le fait de cette impression d'être en dehors du temps, de la réalité qui m'entoure est normal.
Merci
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BEBE le 23 Avril 2019 à 00:14:02
Bébé chacun et chacune est libre de sa religion, il n'y a aucun tabou de mon côté. Mon amour est athé, moi croyante non pratiquante, et là je ne sais plus car s'il existe vraiment, je ne comprends pas pourquoi il a fait souffrir autant mon amour qui ne le méritait certainement pas, et ce au moment où la vie nous souriait. Tu vois je ne m'en cache pas non plus. Je comprends que la foi peut aider certaines personnes, mais perso je ne suis plus réceptive.
Tout ça pour te dire que si tu as besoin de partager, tu trouveras certainement quelqu'un comme toi ici.
Nicole


Chère Nicole,

Je te comprends.
J'ai moi même des tonnes de questions à lui poser.
J'espère que cette grosse crise de désespoir de l'autre jour te laisse un peu de répit ce soir.

Affectueusement,
BEBE


Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 23 Avril 2019 à 11:40:26
Bébé, oui hier un peu de répit, mais pas aujourd'hui, 11 mois que l'on a enfermé mon amour pour toujours, 11 mois que je ne peux plus l'embrasser le toucher le regarder... Je voulais le garder près de moi pour toujours, mais impossible. C'est égoïste ce que je dis, mais cela avait été possible, je l'aurais fait.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 23 Avril 2019 à 11:52:16
Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression de planer, d'être détachée de tout ce qui m'entoure, et envie de dormir, dormir pour oublier....
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 23 Avril 2019 à 13:29:26
Nicole

je comprend ta peine , ton chagrin , dormir pour ne plus souffrir
chacun réagi différemment malgré la douleur à peu près semblable et quand même différente , quand ils ont fermé le cercueil de l'amour de ma vie c'est moi qui lui est demandé pardon de ne pas pouvoir le garder , comme toutes et tous le Manque de tout ce qui fait le couple nous  est difficile à supporter et les dates en sont un rappel vivace .
J'aimerais alléger ton chagrin et ta douleur , je ne peux  que te dire que je pense très fort à toi

Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 23 Avril 2019 à 15:36:43
Merci Malone, excuse moi si tu veux bien de ma réponse si courte, mais je n'arrive pas à me concentrer, j'ai l'impression d'être en dehors de moi. Bizarre comme sensation.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 23 Avril 2019 à 21:57:50
Nicole,

Je comprends que tu aurais voulu le garder avec toi pour toujours. Je ne sais pas si c'est permis de le dire, mais si j'avais pu, j'aurais conservé sa dépouille. Je crois qu'il faut avoir vécu cette douleur pour avoir de telles pensées et ne pas trouver que c'est de la folie...

Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: yvgpqpg4 le 23 Avril 2019 à 22:11:17
Je n'ai pas. Assisté au débranchement ni à la fermeture du cercueil, je veux bien être forte mais certaines choses je ne peu x pas me les affliger, cela aurait été "trop" pour mon psychique
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 23 Avril 2019 à 22:31:47
Lorsqu'ils ont enfermé mon amour, j'ai dit qu'ils me le volaient, je voulais le garder pour moi, près de moi pour avoir le droit de vivre avec lui, c'est mon petit frère qui est venu me chercher pour m'éloigner et me calmer, je pense que sans lui les employés des PF auraient eu beaucoup de mal pour l'emporter. Nous devrions avoir le droit de garder notre amour avec nous, c'est trop injuste.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 24 Avril 2019 à 08:02:05
Anonymus, je suis allée plus loin que toi dans les paroles car j'ai carrément dit que j'aurai souhaiter, c'est horrible je sais, le faire "empaillé" pour le garder avec moi. Mais il voulait  rester entier  et n'aurait pas aimé. Ne soyez pas horrifiés de mes mots, mais je l'ai réellement pensé et dit. Mais c'est de l'égoïsme je pense.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: pscar13 le 24 Avril 2019 à 19:10:17
Nicole, anonymus, yv,

Pour moi, son corps n’existe plus, il est en cendres, mais quelque chose en moi continue à refuser cette absence.
Quand on s’est drogué à l'amour pendant des années, une drogue dure qui enivre et mobilise tous les sens physiques. L’absence physique est terrible, insupportable, le corps n'est plus en accord avec l'esprit, on pense devenir fou.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 24 Avril 2019 à 19:48:58
Pscar, pendant un temps, mon amour pensait faire brûler son corps, cela bien avant qu'il soit malade, il y a au moins une dizaine d'année, s'il avait vraiment voulu cela, il l'aurait eu mais, heureusement pour moi il a changé d'avis. Je ne m'imagine pas sans lui dans la tombe, là, même si je ne le vois pas, je sais que concrètement nous serons ensemble. Et malgré cela, je n'admet toujours pas que nous soyons séparés par cette saloperie de cancer. Je m'attends encore à le voir arriver avec son sourire et son bonjour minouche ça va? Bon sang qu'est ce qu'il me manque. Oui c'est à devenir dingue. Mais quand est ce que je vais le rejoindre ????? Je n'en veux pas de cette vie sans lui. Certain disent une seconde vie, mais si elle n'a pas de sens à quoi elle sert ??? Ma vie c'est lui lui lui.... C'est trop dur sans lui, tout est devenu difficile, inutile. Là je garde les chats de ma fille pour elle partir en Pologne, c'est ça la seconde vie ???? Vie pourrie oui !!! Je suis peut être folle ou pas, je m'en fiche. Je veux juste le rejoindre, c'est trop difficile à comprendre pour celui qui m'a pris l'essence même de ma vie ????  Pfff
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 24 Avril 2019 à 22:02:36
Oui Nicole, je n'osais pas le dire, mais moi aussi j'aurais souhaité le faire empailler et le garder près de moi toute la vie. Je suis probablement égoiste aussi, car c'est un peu bizarre pour nos aimés et pour les autres, mais je pense que ça m'aurait fait du bien de l'avoir près de moi. Il a été incinéré et j'ai eu toute la misère du monde à quitter son corps avant qu'ils ne l'emportent dans le crématorium. C'est dur d'accepter que la vie est partie de l'être qu'on aime.  On voudrait trouver un moyen de remettre la vie à l'intérieur.

Moi non plus, cette vie je n'en veux pas. il n'y a rien d'intéressant ici sans lui. Je donnerais n'importe quoi (carrément n'importe quoi) pour pouvoir le revoir. Je me couperais les deux bras et les deux jambes pour 15 secondes dans ses bras. C'est pas une très belle image mais bon...
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 24 Avril 2019 à 22:50:21
Anonymus, l'image n'est peut être pas belle mais représentative de ton ressenti. J'aurai tant voulu le guérir, j'y croyais de tout mon cœur, il est tellement fort mon homme, jamais malade, travailleur, bon père, très bon papy... Oh on s'est engueulés tous les deux, faut pas croire hein, mais on en rigolait après, pour les enfants c'est même devenu une source de plaisanterie, mais l'amour entre nous, il est tellement fort, nous avons surmonté tellement d'épreuves que j'étais certaine que nous réussirions à sortir de celle là. Malheureusement cette saloperie ne l'a pas lâché. Il s'est battu jusqu'au bout, il a énormément souffert physiquement et aussi moralement car il savait, certaines de ses paroles me reviennent après coup, je n'avais pas voulu comprendre. Je refusais de le perdre, mais c'est trop tard, par contre j'ai encore une journée de passée qui nous rapproche, j'espère juste que ça va aller vite, très vite.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 26 Avril 2019 à 02:10:51
Ce soir, j'espère ne pas me réveiller, mais le matin sera encore cruel. Pourquoi mon cœur ne s'arrête t il pas tout simplement ? Quand on a plus envie de vivre, on devrait mourir, une vie vide sens ça sert à qui ? À quoi ? Je veux juste être auprès de toi mon cœur, c'est tout simple et ça ne marche pas.
Je vais dormir, peut-être pour toujours, j'espère, peut être pas...
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 26 Avril 2019 à 10:35:11
Je suis encore là. La douleur revient encore et encore, c'est ma compagne maintenant, au point que lorsque j'ai un peu de répis je me sens perdue, je  culpabilise, je n'ai pas le droit d'aller mieux. J'essaie de soutenir ceux et celles qui vont mal, et je suis incapable de m'aider moi-même. Paradoxal non !! Mes deux tiroirs sont encore pleins, j'ai mal et c'est devenu normal pour moi. Je sais que cela ne s'arrêtera qu'avec mon dernier souffle, lorsque j' aurai rejoins mon amour. Mais que c'est long. Combien de temps vais je tenir ? Je ne sais pas. Je le fais pour mes enfants et petits enfants, mais pas pour moi. J'attends la mort comme une délivrance. Je n'en sors pas de cette douleur, mais comme je le dis plus haut, je n'ai pas le droit d'aller mieux.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 26 Avril 2019 à 15:20:02
Nicole

Tu es injuste avec toi-même , tu te fais souffrir , ta douleur de la perte de ton amour ne te suffit donc-t-elle pas , tu devrais être douce avec toi , nous ne connaissons pas notre destin , il nous faut le vivre et le revivre chaque jour.
Bien sure que si tu as le droit d'aller un peu mieux , tu crois que c'est cela que t'as demandé ton amour en partant , tu sais bien qu'il n'a pas choisi de partir , c'est ainsi et ça fait très mal , nous connaissons toutes et tous ce mal-être du manque , et de tout ce qui s'appelait bonheur à deux , aimes-toi et prends soin de toi
Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 26 Avril 2019 à 16:12:23
Tu parles comme ma fille, elle me dit que c'est ma dépression qui me fait faire cela. Mais cette culpabilité, je ne sais pas l'empêcher.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 26 Avril 2019 à 19:58:21
Nicole,

tout ce que tu ressens est, je l'imagine, très normal. moi aussi, lorsque je me surprends à sourire, je me dis que je n'ai aucune raison de sourire...mais après tout, les moments de répits sont si occasionnels et brefs qu'il faut en profiter un peu, par amour pour ceux qui ne peuvent plus.

pour mon père, en y repensant, je vois que lui aussi savait qu'il allait mourir et qu'il me l'avait même dit. il donnait ses objets personnels à ses proches et parlait qu'il sentait qu'il allait partir. Du haut de mes 9 ans, je n'ai pas cru cela, mais il est effectivement décédé quelques jours plus tard d'une ambolie pulmonaire. La réalité est dure à accepter et même lorsqu'on peut s'y attendre, on n'est jamais prêt.

Pour mon copain, ce fut un accident brutal. Nous ne savons toujours pas s'il est mort sur le coup ou s'il a souffert, mais dans tous les cas, il est mort et il va le rester. c'est très dur à accepter, voire impossible. Plus rien ne sera jamais plus comme avant. Je comprends ta souffrance et ton impatience de retrouver ton amour. Chaque chose en son temps et sois certaine que l'heure venue, tu le rejoindras.

Amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 26 Avril 2019 à 20:24:01
Oui l'heure venue il viendra me chercher, nous retrouverons, et nous serons heureux. C'est mon espoir.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 26 Avril 2019 à 21:37:30
Je vais faire une pause, je ne pars pas, je vous lirai.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 29 Avril 2019 à 01:16:14
La pause n'aura pas durée longtemps, tu vois mon cœur, tu me manques, tu manques à ta famille, nous t'aimons tous tellement fort, le cancer n'atteint pas seulement le malade, toi en l'occurrence, mais tous ceux qui t'aime, par ricochet. J'ai vraiment l'impression que ce cauchemar ne s'arrêtera jamais, alors maintenant je fais comme si tu allais rentrer, je sais que tu n'es pas là physiquement, mais d'une autre façon tu es avec moi, tu me protéges, tu veilles sur moi comme tu l'as toujours fais,  je t'aime mon amour , j'ai mal mais c'est justement parce que je t'aime.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: pscar13 le 29 Avril 2019 à 02:13:57
Nicole,

Je viens d'écrit ma réponse sur ce Cancer, mais pas sur ton fil, par respect.
Je sais combien l'absence physique est insupportable, je m'accroche à sa présence, sous une autre forme, peu importe laquelle, quelque part, je l'appelle mon ange blond, même si je ne crois en rien.
Tendresse et douceur.

Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BL62 le 29 Avril 2019 à 08:01:06
Chère Nicole ,
Foutue maladie , qui parait'il se traite de mieux en mieux . Mais nos amours n'ont pas eut cette chance .
Chaque fois que je vois a la télé les statistique de longévité des Français qui "augmente", ça me fait bondir . Oui, on vit  de plus en plus vieux, mais cette chance , nos aimés ne l'ont pas eut .
Je ne peux que partager ta douleur , et je m'excuse de ne pas être present suffisamment ces derniers temps pour vous soutenir , mais la période traversée actuellement est très dure .
Petite bouffée d'oxygène, j'ai eut mes enfants ce week end a la maison.  Et surtout , j'ai révé de ma Betty cette nuit . Que de bonheur de la voir enfin, même si ce n'est que dans un rêve .
Je ne peux que te souhaiter plein de courage , de t'accrocher comme nous le faisons tous , en esperant juste que demain sera un peu moins triste qu'aujourd'hui .
Plein de tendresse à toi et vous tous ici .

Laurent
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 29 Avril 2019 à 09:07:15
Pscar, mon fil, tu peux y venir tant que tu veux, le partage est important et ce forum est un lieu de partage.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 29 Avril 2019 à 09:09:28
Laurent, j'espère seulement que le rêve de ta Betty est beau.jr t'envoie mon amitié pour cette période que tu traverses.
Amities
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Boutchou le 30 Avril 2019 à 08:53:35
Merci chère Nicole
Je sais que tu es la  chaque jour, malgré tes souffrances
Je t accompagne aussi de toute mon amitié
Boutchou
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 30 Avril 2019 à 15:01:17
Un grand merci, vos messages de soutien et d'amitiés me font du bien.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 30 Avril 2019 à 21:32:39
Nicole

chaîne d'amitié pour des coeurs brisés  très affectueusement

Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 01 Mai 2019 à 01:00:20
Nicole, je te transmets également mes amitiés. Le cancer est un fléau terrible et j'aimerais bien t'aider à lui faire la peau, si c'était possible.

Courage à toi et toutes mes plus belles pensées vont vers toi, ta famille et ton aimé
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 01 Mai 2019 à 09:19:01
Merci ça fait du bien de ne pas se savoir seul Amities à tout le monde, et si je peux me le permettre, bises à tout le monde.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 01 Mai 2019 à 12:47:43
Mon cœur, je suis allée te porter ton muguet comme tu l'as toujours eu, même à la retraite, tu te souviens nous l'offrions mutuellement, je t'ai ajouté ta rose rouge, symbole de notre amour, et ta petite fille t'a ajouté une rose blanche. Elle a arrosé toutes tes fleurs, "c'est moi qui le fait pour papy ". Je t'aime mon cœur.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 01 Mai 2019 à 15:02:48
Nicole

un petit temps de calme avec la douceur de ta petite fille , et malgré la douleur l'amour , bien affectueusement

douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 03 Mai 2019 à 14:57:01
Aujourd'hui je suis allée manger à l'extérieur avec ma fille, une éclaircie qui m'a fait du bien, et en même temps nostalgique de quand nous le faisions mon amour et moi, mais je ne regrette pas cette sortie, la première depuis longtemps.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 03 Mai 2019 à 17:58:46
Nicole
 
Cela me fais plaisir que tu parles d'éclaircie , malgré un une petite nostalgie , pour toi un pas , que cela te fasses du bien le plus longtemps possible
Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 03 Mai 2019 à 18:33:32
Merci Malone, oui ça m'a fait du bien, ce n'était pas prévu, nous étions sur place, et avons saisi l'occasion sans réfléchir ma fille et moi, et j'ai envie de recommencer. Mais prévoir à l'avance une sortie, je recule toujours, c'est idiot cette réaction. Je dois arriver à passer au dessus de ces appréhensions. Aujourd'hui je suis dans cet état d'esprit.
Amities
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 03 Mai 2019 à 19:20:51
Nicole

les prévoir peut-être bien aussi tu vois avec mes deux amies avec qui j'ai été au resto mardi on a fixé  une autre date début juin 
amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 04 Mai 2019 à 22:59:15
11 mois et demi mon cœur il m'a fallu 11 mois et demi pour enfin comprendre ce que tu essayais de me dire ce matin là, après ta nuit si difficile pour toi, tu avais dû mal à articuler et je n'ai rien deviné, tu me disais je pars, je pars, je pars et moi je ne comprenais rien, j'ai accompagné l'infirmière car tu étais plus reposé, la morphine faisait son effet et la scopolamine aussi, tu respirait plus calmement, je pensais bêtement que tu te reposais, et ce silence qui m'a agressé lorsque je t'ai rejoint, je m'en veux mon cœur, j'aurais dû rester près de toi, te prendre dans mes bras et te laisser t'endormir près de moi mais pas tout seul. Je te demande pardon mon cœur, je t'aime tellement, tu me manques tellement.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 05 Mai 2019 à 09:09:36
J'essaie de mettre un lien, j'espère que ça va marcher, j'ai trouvé cet article très intéressant et je voulais le partager.

https://www.ligue-cancer.net/vivre/article/26460_perdre-son-etre-cher
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 05 Mai 2019 à 12:27:43
Nicole

Ton lien est bien passé , merci ,il est très instructif et confirme bien les sentiments que l'on éprouvent même moi qui n'a pas connu l'accompagnement de la souffrance comme beaucoup d'entre vous je m'y retrouve dans beaucoup de passage , merci beaucoup Nicole

Quand tu veux mettre un lien et voir s'il fonctionne tu fais prévisualiser à coté de soumettre et tu le retrouves au dessus  de répondre , tu peux même cliquer dessus si tu arrives à l'ouvrir c'est bon
 Amitiés et douceur à toi
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 05 Mai 2019 à 21:29:50
Merci Malone.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: qiguan le 06 Mai 2019 à 12:13:03
J'ai rajouté dans le fil
"En guise de table des matières"
 le lien vers le post d'ici où tu as mis le lien

Pour
"Quand les endeuillés commencent à faire à nouveau des projets, on a gagné !»
Je voudrais une nouvelle fois témoigner, car cette citation a déjà été faite ici
Que même si on commence à réussir à faire des projets cela ne veut pas dire que l'on n'aura plus de"grosse crise" ...
Je considère qu'il vaut mieux être averti.

Affectueusement
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 06 Mai 2019 à 12:44:13
Tu as tout à fait raison qigan, il y a des périodes où on se sent bien, même euphorique (pour ma part sans doute les médocs) et le lendemain au réveil c'est la retombée. Je ne crois plus au vrai bonheur, on peut être "mieux", oui c'est possible pour certain(e) s, mais le vrai bonheur non. Perso je l'ai connu et je sais que je ne l'attends plus. Comme je dis dans le titre de mon fil et comme le dis le texte que j'ai mis, et je m'y retrouve, je survis tout simplement.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 06 Mai 2019 à 13:46:20
En ce moment je suis fatiguée de tout, plus envie de rien. J'ai dîner avec 3 biscuits et un café, et je n'ai même me pas faim. Juste envie de dormir. J'ai mon amour toujours en moi, même en m'habillant je pense à lui, sa façon dont il mettait ses vêtements sur la chaise, si j'oublie de mettre tout de suite le linge de toilette dans le panier, j'ai un rappel à  l'ordre mental car il n'aimait pas remettre au lendemain, et plein de choses comme ça, toute la journée. Que je sois fatiguée il m'aurait dit repose toi minouche fais une petite sieste ça ira mieux après, toujours à penser à moi. Il me manque et j'ai mal.
Je sais que vous êtes comme moi, mais je ne peux l'exprimer qu'ici désolée
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 06 Mai 2019 à 13:51:45
Nicole

Le bonheur nous l'avons vécu , n'est -ce pas à nous de cultiver nos souvenirs si précieux , justement parce que nous devons pas renoncer à  avancer pour eux dans nos coeurs , j'ai lu que ta voisine t'avais dit passer voir ton aimé quand elle allait au cimetière , et cela t'a fait plaisir , cela est une petite éclaircie qui a mis un peu de baume sur ta douleur , un petit pas plus doux qu'un autre , chaque jour  il faut saisir ce qui va mieux  je sais pas facile , pour eux et nos enfants on doit le faire .
Amitiés à toi et ton aimé
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 06 Mai 2019 à 13:57:02
Non pas facile Malone, mais je sais que tu as raison pourtant, alors pourquoi est ce si difficile, pourquoi cette culpabilité constante d'être ici et pas avec lui. Jamais je n'ai penser vivre cela, c'est peut être pour ça que c'est difficile.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 06 Mai 2019 à 14:46:02
En fait, je me rends compte que je n'arrive pas à sortir de ce cauchemar qui a commencé avec l'annonce de son cancer, comme ci avant était dans un brouillard, difficile de mettre des mots sur ce ressenti, comme si nous n'avions pas eu d'existence avant, le cancer a tout bousillé.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: pscar13 le 07 Mai 2019 à 00:05:17
Nicole,

J'ai le même sentiment, que le Cancer a détruit petit à petit notre vie depuis sept ans.
Mais depuis six mois, je tente de m'accrocher à tout ce qui peut me ramener nos bons souvenirs, les photos, les vidéos, les lettres et l'écriture.
Ça n'enlève pas ma colère, ma culpabilité et la douleur du manque, c'est parfois douloureux, mais ça m'apaise quand un nouveau bon souvenir revient, surtout quand c'est un rire ou un sourire, j'en retrouve même pendant la maladie.
Tendresse et douceur.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 07 Mai 2019 à 08:10:58
Pscar,
Je ne suis pas encore prête je pense, car même les bons souvenirs, et j'en ai, me plongent dans le regret de ces moments là. C'est la crise de larmes assurée. Et les anti depresseurs n'y changent rien (à part me faire dormir). Et la colère remonte elle aussi. Ma petite fille fait sa communion solennelle, je ne sais même pas si je vais y aller, je suis trop en colère contre celui qui décide pour les autres. Je n'arrive même plus à le nommer.
J'écris tous les soirs à mon amour, c'est notre rendez-vous quotidien.
C'est un mauvais matin, ça ira mieux tout à l'heure.
Bises
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: marguerite13 le 07 Mai 2019 à 08:34:40
Nicole,
je t'ai écrit sur "un amour illégitime".
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 07 Mai 2019 à 12:40:30
Nicole

Personne ici de quelque façon que ce soit n'avait penser subir la douleur de la séparation et du manque de nos aimé(es)  non rien n'est facile et pourtant il faut arriver à faire pour le mieux pour eux et aussi pour nous chaque jour , malgré les larmes et le moral qui vacille souvent , quoi faire d'autres que de laisser passer ses mauvais moments pour en trouver des meilleurs un peu plus loin ...
 Amitiés et Douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 08 Mai 2019 à 07:59:05
Bébé a écrit la seule chose vraie qui reste c'est l'amour, je vais essayer de m'accrocher à sa citation.
Merci bebe
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 09 Mai 2019 à 08:51:13
Tu aurais 69 ans aujourd'hui minou, j'espère que là où tu es tu as droit à une petite fête comme chez nous avec ton saint honoré ou ta forêt noire. Là journée va être difficile encore. Mais tu ne souffres plus. J'aimerai avoir la télécommande de la vie et pouvoir faire retour, nous pourrions reprendre le cours de notre vie en choisissant le programme sans maladie... Utopie, mais sans toi la vie  n'est plus ma vie. Bon anniversaire mon cœur pour la première fois sans toi. Je t'aime tellement mon amour. Tu me manques.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: sylvie44 le 09 Mai 2019 à 09:59:28
Bonjour Nicole
Tendres pensées pour toi et ton aimé en ce jour si difficile.
Courage courage courage!!!!!
 :-*
Sylvie
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Boutchou le 09 Mai 2019 à 12:09:11
Nicole
Oui, jour difficile pour toi ... Je n'ai pas de mots ...mais je t accompagne de mon soutien  et je partage  ..
La date pour moi 22 mai ....son anniversaire ..puis 7 juillet : mariage ....
Le première fois seule ...que d épreuves ... Que de force nous devons aller chercher pour faire face et se tenir droite..

Je t'embrasse

Boutchou
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 09 Mai 2019 à 12:35:05
Merci à vous, par chance j'ai nos enfants, ils sont merveilleux avec moi.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 09 Mai 2019 à 16:30:36
nicole

Avec toute mon affection pour ce jour particulier pour toi , bises

Amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 09 Mai 2019 à 20:32:20
Merci Malone, c'est un mois qui va être difficile, je ne pense pas que je serai "utile" ici, comme le dit 3 pommes je vis avec mes souvenirs ou plutôt avec mon amour.
Bises
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 09 Mai 2019 à 21:21:21
Nicole,

J'ai envie de fondre en larmes. Quelle tristesse que vous ne puissiez pas fêter son anniversaire tous les deux ensemble, avec le reste de votre famille. J'ai de la peine et de la colère pour toi. Je n'ai pas hâte que ce soit mon tour de passer cet événement. Je n'ai pas hâte à ma propre fête non plus. Ni à Noel. Noel n'existe plus. Aucune fête n'existe.

J'ai lu quelque part qu'il faut instaurer des traditions différentes afin de mieux vivre ces dates d'anniversaire et de fête. Pour ma part, je ne sais pas ce que je ferai.  C'est trop dur juste d'y penser.

Tu es importante et utile ici, je te l'assure.

Amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 09 Mai 2019 à 22:47:26
Oui c'est dur je ne vais pas dire le contraire, c'est très dur. J'ai passé ma journée avec lui, sans rien montrer car mon fils est venu passer quelques jours à la maison, il est venu exprès maintenant, mais le soir je ne peux plus me contenir, je le laisse seul devant la télé et je lui dis que je vais lire avant de dormir, mais il n'est pas bête et me serre dans ses bras avant que je monte. Je tiens pour eux, mais combien de temps je ne sais pas car c'est de plus en plus dur de vivre sans lui.
J'arrête de démoraliser tout le monde, passez tous une bonne nuit si vous le pouvez.
Bises et amities sincères à tous et toutes
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: pscar13 le 09 Mai 2019 à 22:49:17
Nicole,

Je pense à toi et a ton amour pour ce jour particulier.

Mon amoureuse s'amusait toujours à chanter la chanson d'Alice les lendemains d'anniversaire :
"Un joyeux non anniversaire, mon amour, mon amour"
C'est ce que je lui ai dit le 21 janvier, où elle aurait dû avoir 57 ans, qu'elle n'aura jamais.

Tendresse et douceur.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BEBE le 09 Mai 2019 à 23:40:31

La Forêt Noire...mon gâteau préféré

J'en partage une tranche imaginaire avec toi Nicole en souvenir de ton amoureux et en même temps avec ta télécommande tu nous passeras quelques uns des meilleurs moments de bonheur que tu as partagé avec lui.

Regarde bien le ciel ce soir, il va faire clignoter les étoiles.

Affectueusement,
BEBE
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 10 Mai 2019 à 22:29:28
Je n'ai pas pu regarder les étoiles bébé, mes yeux étaient trop mouillés pour les distinguées.
Merci de partager cette part de gâteau avec mon amour.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 10 Mai 2019 à 22:32:28
Anonymus, si je suis encore ici l'an prochain, je lui préparerai son plat préféré et il aura son assiette avec la mienne à table et il aura sa part de gâteau. Ce sera un moment très spécial.
Merci pour tout
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 10 Mai 2019 à 22:34:55
Pscar, souvent je lui disais qu'il serait toujours plus vieux que moi quand il me taquinais sur mon âge, mais si je ne le rejoins pas vite, il sera plus jeune que moi, ça va bien le faire rire ça.
Merci
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 10 Mai 2019 à 22:38:04
Sylvie, je te remercie ton message me fait plaisir
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 10 Mai 2019 à 22:44:02
Boutchou, ces dates restent ancrées, le 22 je penserai à toi et ton amour, le lendemain sera le jour où on me l'a enlevé pour l'enfermer pour toujours et le 22 juin nous aurions eu 45 ans de mariage. Je me dis 45 ans de bonheur c'est plus que certains et certaines d'entre vous, c'est sur, mais trop court pour moi.
Bises
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 11 Mai 2019 à 11:06:32
Ce matin est difficile mon cœur, j'ai de plus en plus fort envie de te rejoindre, tu sais que cela m'est facile, avec la collection de médocs que j'ai je peux y arriver sans que personne s'en doute, j'ai déjà élaboré mon plan. Mais j'ai peur de ne pas pouvoir être avec toi avant un long moment à cause du suicide. Alors j'hésite encore mon cœur car ce que je veux c'est te retrouver le plus vite possible, dis moi comment faire minou, cette vie ici n'a aucun sens, ma route me paraît être un long ruban d'asphalte vide et sans fin au milieu d'un désert, aide moi mon amour, je n'en peux plus. Je t'aime.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 11 Mai 2019 à 13:18:43
Nicole

Non je sais bien que ton coeur à très mal , mais tu n'en a pas le droit , ton aimé ne serais pas d'accord , tu as promis à tes enfants , non notre route n'est pas un ruban d'asphalte , c'est un chemin difficile caillouteux ou la chute est toujours possible , mais se relever fait partie du parcours  et qu'il faut tenir debout , vacillante , coûte que coûte , ne te laisse pas entraîner dans ce désespoir qui ferait des ravages chez tes  enfants et petits-enfants , nous sommes avec toi , je sais c'est bien peu , toi qui a la chance de te déplacer facilement et s'il fait beau va dehors regarde la nature , écoute les oiseaux si tu as la chance d'en avoir par chez toi , va voir ta voisine qui est seule et peut-être attent-elle une visite surprise  écoute-toi il y a deux personne en toi :
 celle qui te dis "je n'en peux plus ,je veux retrouver l'amour de ma vie "
et l'autre "non tu n'as pas le droit , tu doit attendre , occuper ton esprit , tes mains , tes jambes "
allez à deux vous serez plus forte
Nous avons connu le bonheur , la joie de vivre heureux en couple , c'est un trésor blottit au fond de toi , toi seule en a la clef pour vous deux , alors ne la perd pas
ha si je pouvais être près de toi pour te donner un peu d'énergie , de courage , de partage ,hélas je n'ai que toutes mes pensées qui t'accompagnent sur le bon chemin
Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 11 Mai 2019 à 14:39:45
Nicole,

C'est une bonne idée pour l'année prochaine de lui cuisiner son repas préféré et de lui servir sa part de gateau.

Je sais comme c'est difficile de continuer d'avancer, toujours, seule, sans la personne avec qui l'on aimerait être.  Pour ma part, je cherche un peu de lui dans toutes les personnes que je côtoies: ses amis, sa famille, ses collègues...J'ai l'impression qu'il est toujours vivant lorsque quelqu'un l'imite en disant quelque chose qu'il aurait dit, sur le même ton que lui. Mais c'est un mince prix de consolation, j'en conviens. Parfois, le manque se fait tellement sentir qu'on croit devenir folle et qu'on pense qu'on va craquer.  Dommage que nous devions endurer tant de souffrance.

Je crois quand même que le suicide, même si cela semble être l'issue facile, ne ferait que t'éloigner encore plus de ton amour.  Selon mes croyances et mes lectures, les gens qui se suicident emportent avec eux les problèmes qu'ils ont ici-bas, et je crains que ton problème de ne pas pouvoir être avec ton aimé se poursuive dans l'au-delà du fait que tu aies mis fin à ta fin prématurément.  Il faut ensuite faire face à notre choix et le chemin vers des jours plus paisibles est rallongé. C'est seulement ce que je crois et je ne veux pas offenser quiconque connaît quelqu'un qui s'est enlevé la vie. Je ne connais pas la vérité. Personne ne la connait.

Amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 11 Mai 2019 à 14:44:57
Vous dites des choses vraies toutes les deux, c'est ce qui me fait hésiter encore, mais c'est trop dur. Je sens que je peux le faire.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Faïk le 11 Mai 2019 à 15:17:16
" C'était cela que je ne parvenais pas à saisir: la béance, l'inadéquation absolue entre la facilité avec laquelle on peut tuer et la grande difficulté qu'il doit y avoir à mourir."     Les bienveillantes .Jonathan Littell

Facile n'est pas l'adjectif que j'aurais employé face au choix, ou non-choix du suicide. Pour Nicole, petite leçon de procrastination : remettre toujours au lendemain ce que l'on peut faire le jour même ... Demain sera un autre jour ...
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: mike67 le 11 Mai 2019 à 21:51:48
 Bonsoir,
Plutôt que de tergiverser sur le suicide, sur la peur des prétendus dangers potentiels de l'au delà qui serait le seul frein...
La question est plutôt celle ci:
La vie est une chance à saisir. Qu'est ce qui me retient ici, qu'est ce qui est important pour moi, qu'est ce que j'aime? Qu'est ce que je dois cultiver pour que mon passage sur cette terre soit le plus riche possible? Que puis je accomplir en hommage à la personne perdue?comment profiter de mes proches?

C'est là l'essentiel.
Le reste n est que croyance.
Et les interdits sont souvent un bon moyen qui évitent de se poser les bonnes questions.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 12 Mai 2019 à 09:18:55
Bonjour à tous, si vous croyez aux signes, ma fille m'a téléphone ce matin pour me dire que mon amour lui avait fait comprendre de me surveillée, donc je dois tenir malgré tout. C'est quand même la seconde fois que mon amour me fais ce genre message. Mais le week end est le moment le plus dur pour moi et en plus ce mois ci ce n'est pas simple.
Je présente mes excuses pour les personnes que j'ai mises dans la peine avec mon chagrin et mon désespoir, je crois que vous appelais au secours inconsciemment et vous avez répondu avec votre cœur. Je vous remercie d'être toujours là.
Nicole



 
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 12 Mai 2019 à 12:15:19
Si même en n'ecrivant que sur mon fil avec mon ressentit à moi mes mots à moi est encore trop, je ne sais plus ce que je fais ici. Je croyais y trouver de l'empathie et au final c'est de l'intolerance. Je vais donc chercher de l'aide ailleurs. Je me suis excusée, je ne retire pas ces excuses loin de là, mais j'ai été blessée moi aussi par certains propos. Je vous souhaite de trouver ce que vous cherchez et remercie certains et certaines de leur gentillesse.
Nicole
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: qiguan le 12 Mai 2019 à 12:44:42
Si même en n'ecrivant que sur mon fil avec mon ressentit à moi mes mots à moi est encore trop, je ne sais plus ce que je fais ici. Je croyais y trouver de l'empathie et au final c'est de l'intolerance. Je vais donc chercher de l'aide ailleurs. Je me suis excusée, je ne retire pas ces excuses loin de là, mais j'ai été blessée moi aussi par certains propos. Je vous souhaite de trouver ce que vous cherchez et remercie certains et certaines de leur gentillesse.
Nicole
oui Nicole tu as été blessée
pour moi, à mon niveau
il ne s'agit pas de ne pas écrire ton désespoir sur ton fil mais de la répétition sur les autres fils de ton envie de mettre fin à tes jours et des réponses qui évidemment à chacun en découlait
pas plus
continue à écrire ici ton désespoir
et n’hésite pas à chercher aussi de l'aide directe (hors virtuel) dans ton environnement
affectueusement
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 12 Mai 2019 à 13:57:18
Je viens de relire "mes contributions" et apparemment j'ai été mal comprise car pour moi je répondais à la personne en lui disant que je comprenais son ressentit vu que c'était aussi le mien. Je ne vois pas le mal dans la vérité. Je ne parle pas de mettre fin à mes jours dans toutes mes réponses mais seulement sur mon fil et je pensais bêtement que je le pouvais.
Sur le fil des personnes en deuil d'un enfant, suicidé ou pas, je n'y vais pas car j'ai la chance énorme de ne pas connaître cette douleur, et je ne suis pas en capacité d'aider.
Donc cette polémique, car c'est le mot, je ne pense pas que j'en sois vraiment responsable et pourtant c'est ce que je ressens maintenant.
J'en suis désolée car je me sentais en confiance, je pensais avoir trouvé "l'endroit" pour dire, déposer ma douleur, mon chagrin, mais je me suis trompée.  Je me sens abandonnée, c'est bête hein !! Mais ça fait très mal aussi.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 12 Mai 2019 à 18:04:34
Bonjour Nicole...je pense que comme toi je suis dans un phase de mal de vivre....je comprends tellement ta détresse. S' il n' y a pas de place ici pour l' exprimer cela m' attriste beaucoup...J' ai reçu beaucoup  d' aide ici et J' espère en avoir encore...J' ai fait de mon mieux aussi pour aider quand je pouvais....je garde au fond du coeur cela l' entraide et tout l' échange trouvé ici pour aller mieux quand ça va pas...si tu peux essaie de faire de même...je t' embrasse. Biche
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 12 Mai 2019 à 19:07:45
Nicole

tendresse et amitiés à toi , bises
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 12 Mai 2019 à 19:28:57
Bonjour Nicole...je pense que comme toi je suis dans un phase de mal de vivre....je comprends tellement ta détresse. S' il n' y a pas de place ici pour l' exprimer cela m' attriste beaucoup...J' ai reçu beaucoup  d' aide ici et J' espère en avoir encore...J' ai fait de mon mieux aussi pour aider quand je pouvais....je garde au fond du coeur cela l' entraide et tout l' échange trouvé ici pour aller mieux quand ça va pas...si tu peux essaie de faire de même...je t' embrasse. Biche
Biche, au début j'ai trouvé de l'échange, de l'aide, mais maintenant une chose que je n'attendais pas, le jugement. En plus de la part de personne à qui je n'ai jamais parlé. Un peu de peine en plus, au point où j'en suis pas grave..
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 12 Mai 2019 à 19:43:03
Merci Malone, pareil pour toi.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BEBE le 12 Mai 2019 à 20:01:14
Nicole,

Non tu n'es pas abandonnée, deux ou trois personnes ne sont pas LE forum... il y a tous les autres.
Tu seras toujours la bienvenue sur mon fil pour crier ton désespoir.

Affectueusement,
BEBE
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 12 Mai 2019 à 21:04:30
Merci bebe, tu as raison, je vais faire le tri. Il y a de belles personnes ici.
Amities
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Boutchou le 12 Mai 2019 à 21:22:43
Amitiés
Boutchou
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: marguerite13 le 12 Mai 2019 à 21:46:41
Coucou Nicole!
Je suis triste de constater combien certaines personnes, même ici, peuvent être toxiques.
Deux choses, ne les écoute pas mais stp ne pense plus au suicide. Cela m' arrive à moi aussi de penser que je voudrais bien partir maintenant retrouver mon amour mais honnêtement, sommes- nous sûrs de quoi que ce soit après la mort?
On se donnerait peut-être la mort pour rien. Ou on serait handicapé pour longtemps.
Je n'ai pas envie de me faire du mal. Je vais continuer comme cela. En souffrant.
Je vais moins mal chaque jour qui passe, alors je m'accroche. Stp, fais-en autant.
Les beaux jours arrivent, les jardins fleurissent. Je sais, ce serait tellement mieux s'il était encore là.
Mon chéri est tombé dans le coma seulement 8 mois après nos retrouvailles. Nous nous étions attendus pendant 1/2 siècle, on se retrouve, on s'aime passionnément et il meurt. Il y a de quoi devenir folle!!! Pas de visite à l'hôpital, pas d'enterrement, aucune photo ensemble. Il était marié. Je vis le martyre.
Mon malheur ne va pas te remonter le moral. Je te le dis juste pour qu'on se serre les coudes, on est sur le même bateau, on doit se soutenir.
Je t'embrasse Nicole, tiens bon. Essaie de te faire plaisir une fois chaque jour, un bon dessert, une manucure ou une nouvelle coupe de cheveux, de nouveaux accessoires dans ta maison, un bon film...que sais-je? cela dépend de tes goûts et je ne les connais pas.

Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 12 Mai 2019 à 22:21:01
Merci à tous et toutes, je me rends compte que je suis encore au creux d'une vague, j'ai dû mal à remonter, mais je vais y arriver grâce à vous. En plus mon amour veille sur moi, il l'a  montré cette nuit et m'a fait dire que je ne devais pas le rejoindre maintenant.
Je suis contente de pouvoir continuer à être avec vous. Merci.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 13 Mai 2019 à 00:13:29
Nicole,
Je découvre à l'instant avec horreur les messages qui ont été écrits sur moi et sur les autres. Je me sens jugée aussi et je n'ai plus envie de venir sur ce forum car apparemment je ne cause que du tort aux autres.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BEBE le 13 Mai 2019 à 00:39:26
Non Non ne part Anonymus... ce ne sont pas deux ou trois qui font le forum... il y a tous les autres.
Fais le tri et ne lis que ceux avec qui tu te sens bien. Eloigne toi du reste.

Affectueusement
BEBE
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 13 Mai 2019 à 07:56:30
Anonymus écoute bébé, je pense la même chose. Je t'ai envoyé un mp
Bises
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Boutchou le 13 Mai 2019 à 21:24:19
Chère Nicole
 Tu as été bien silencieuse sur le forum aujourd'hui
je me suis exprimée largement ,sur notre besoin d'apaisement à tous ,au milieu de cette ridicule polémique .
J'espère qu'une tu ne te prives pas de t'exprimer que tu aspires juste  à un peu de recul .
Continue  de nous faire part de tes émotions et de ta souffrance comme nous le faisons tous ici , sans jugement ni a priori nous avons tous besoin les uns des autres
je t'embrasse
amitiés
Boutchou
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 13 Mai 2019 à 21:34:42
C'est encore un jour de larmes boutchou, pas grave. Merci de penser à moi
Bises
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 13 Mai 2019 à 23:08:09
Je resterai pour les gens comme vous. Vous êtes de vraies perles rares. Nous continuerons de nous serrer les coudes. Ensemble, nous braverons la tempête.

Amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 13 Mai 2019 à 23:20:40
Merci anonymus
Bises
Nicole
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Elisa52 le 14 Mai 2019 à 00:13:14
 Citation
Je découvre à l'instant avec horreur les messages qui ont été écrits sur moi et sur les autres. Je me sens jugée aussi et je n'ai plus envie de venir sur ce forum car apparemment je ne cause que du tort aux autres.

Anonymus, et moi je découvre  cette "affaire"dont j'ignorais tout et comme les autres, je te demande de rester tant que tu sens que ça t'apporte quelque chose, le forum est là pour ça. Comme dans la "vraie vie", il faut faire le tri de ce qui fait du bien et éliminer le reste. Nous apprenons, non sans douleur, au fil des jours.

Amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 14 Mai 2019 à 13:35:17
Bonjour,
Aujourd'hui une amie a sonné chez moi, c'est grâce à elle que j'ai connu mon amour, elle a perdu le sien il y a 3 ans et nous avons parlé de nos amours respectifs, nous avons pleuré ensemble, c'était inévitable. Elle aussi attend de pouvoir rejoindre son chéri, mais comme moi a des enfants et petits enfants, nous sommes pareilles. Une différence cependant, elle a su entendre son amour lui dire de prendre soin d'elle et de profiter, elle prend ses premières vacances cette année avec un groupe, je suis contente pour elle, et je pense que son parcours peut vous aider à avoir un espoir de mieux.
Bises
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 14 Mai 2019 à 13:39:13
Vous avez tout à fait raison. Ce forum a été une vraie bouée de sauvetage pour moi et je continuerai ce partage aussi longtemps que nécessaire. J’avais le préjugé qu’ici, il n’y avait que des gens bienveillants, mais c’est comme partout ailleurs, il faut choisir à qui partager notre souffrance.

Bon mardi à tous et à toutes

Amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 14 Mai 2019 à 13:41:29
Nicole,

C’est inspirant de voir des personnes qui s’en sortent. Et quelle chance d’avoir pu entendre son aimé lui parler. Je continue d’espérer que le mien viendra en rêves, que je sentirai sa main sur moi, son odeur ou que j’entendrai sa voix.

Amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 14 Mai 2019 à 13:42:44
Amitiés anonymus
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 14 Mai 2019 à 15:56:01
Anonymus, je te souhaite de l'entendre, de rever de lui ou autre signe, ça fait tellement de bien. Je suis sûre que cela viendra.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 14 Mai 2019 à 15:59:40
bonjour Nicole...merci pour cet espoir ..je n'imagine pas ma vie dans 3 ans mais qui sait..si j'arrive a surmonter l'épreuve actuelle.
Je te souhaite plein de signes a toi aussi ,de la force venu de nos amour. bises biche
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 14 Mai 2019 à 17:47:22
Merci biche, moi non plus je ne vous pas aussi loin, mais mon amie m'a dit qu'elle était comme moi au même moment.
Bises
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: qiguan le 14 Mai 2019 à 18:15:53
c'est pour cela qu'ici il faut passer du temps à lire des fils de personnes très anciennes sur le forum
c'est ce qui m'a le plus aidé, je le redis
(bien sûr je côtoie aussi très souvent des personnes qui était veuves bien avant moi et parler est bon mais la lecture du forum c'est disponible à n'importe quelle heure)
affectueusement
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 14 Mai 2019 à 20:40:35
Oui qigan, je le fais aussi, mais je vois aussi que le chagrin, le manque et la douleur ne bougent pas même après 3 ans. Le titre de mon fil ne changera certainement pas, et l'un n'est pas l'autre. Par contre je t'accorde que rien n'est immuable.
Amities
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: qiguan le 14 Mai 2019 à 20:50:04
ce qui change  (comme je l'ai vécu et d'autres le disent) c'est que on peut faire avec, avoir des projets malgré cela, rire, jouer, avoir des moments de joies, de satisfaction, des plaisirs, des envies, faire plein de choses
on n'est plus parasité, empêché de ...
mais le manque est là en même temps comme j'ai souvent écrit
il faut le gérer
j'ai souvent sur mon fil essayé de décrire comment on peut trouver des pistes, que l'on change au fur et à mesure pour gérer
les souvenirs sont différents, on revient vers ceux heureux mêle s'ils nous font pleurer
la douleur ne nous vrille pas sans cesse, elle disparait et apparait dans des rythmes très rapides ...
bien affectueusement
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole595 le 15 Mai 2019 à 09:00:43
Pour pscar,
Je comprends ta démarche, j'ai failli faire la même, si tu viens nous lire quand même, sache que tu peux revenir quand tu veux car tu nous manques déjà.
Bonne route si tu le peux
Affectueusement
Nicole

Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: marguerite13 le 17 Mai 2019 à 17:07:31
coucou Nicole, j’espère que tu vas bien. bises de Marguerite.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 19 Mai 2019 à 13:43:04
Bonjour Nicole...petit passage en ce dimanche triste et pluvieux...un  mot de réconfort.. un câlin virtuel..a bientôt bises biche
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: marguerite13 le 19 Mai 2019 à 22:28:23
Bonsoir Nicole!
Rien de toi depuis plus de 4 jours. Je m’inquiète, fais- moi un signe.
Une journée moins triste que les autres, ce dimanche.
Cela fait du bien de ne pas pleurer. J’espère que ce mieux va continuer sans rechutes.
Je souhaite vraiment qu’il en soit de même pour toi et que tu me l’écrives.
Je t’embrasse en t’envoyant ma force dans  l’adversité
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 20 Mai 2019 à 01:33:27
Ça fait un an aujourd'hui, je passe pour rassurer, mais j'ai besoin d'être seule.
Affectueusement
Nicole

Ps mon pseudo est changé car je ne retrouvais pas mon mot de passe et j'ai du me desinscrire pour tout refaire.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 20 Mai 2019 à 11:48:07
Je  reprends contact avec un psy, sur décision médicale. J'écris sur mon fil, j'espère ne pas encore être mise au pilori. Je vais très mal, et le passage a l'acte a été très près. Ma fille a su intervenir. Je pensais aller mieux, mais j'ai rechuté, et mes rechutes sont de plus en plus fortes. Une connaissance m'a dit que "je devais vivre, que je le reverrai un jour, et qu'il fallait tenir" OK mais quand devant soi on ne voit que du vide, ça sert à quoi ??? Je reste parce que mon amour m'a fait comprendre que je devais attendre encore, si seulement il me disait pourquoi. Là, en plus j'ai peur car j'ai l'impression de ressentir de la colère envers lui alors qu'il ne voulait pas partir, qu'il a souffert le martyr et que sa mort a été une délivrance pour lui. Alors c'est quoi cette colère qui monte, c'est contre lui, j'espère que non il ne le mérite pas, c'est contre moi ?? C'est fort possible. Pour l'instant c'est flou. Le dépression doit jouer aussi la dedans je pense.
Voilà, c'est moi en ce moment.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: pscar13 le 20 Mai 2019 à 12:56:34
Nicole,

Un jour après l'autre, tu vas y arriver.
Tendresse et douceur pour traverser cette journée.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 20 Mai 2019 à 13:23:15
Merci Pscar, mais je voudrai qu'il n'y ait plus de jour après l'autre, j'espère tous les jours que c'est le dernier.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 20 Mai 2019 à 13:47:57
bonjourNicole..tu n'est pas seule dans cette situation...on va se serrer les coudes ...j'ai vu ma psychiatre samedi...trop de souffrance les unes après les autres et badaboum rechute sévère.. explications possible..ou pas ..je suis dans le flou aussi ..elle me conseille de voir une  nouvelle psychothérapeute clinicienne....je vais tenter ..je crois avoir expérimenté un peu tout et n'importe quoi..
je ne t'aide pas vraiement mais au moins ne te sens pas seule dans cette galere...je t'embrasse fort .On va y arriver. biche
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Boutchou le 20 Mai 2019 à 14:20:43
Chere Nicole
Je viens partager un petit moment avec toi meme si je sais que rien ne pourra alléger ta souffrance ... Sauf le temps ..peut être ...qui adoucit les peines ...je ne sais pas ..ça ne se voit  pas sur le forum  ces temps ci...
En effet  je constate que nous sommes nombreux à traverser une période très difficile ou l'absence  et le manque creusent chaque jour nos cicatrices et font plus mal encore ... Meme ceux d entre nous qui avaient un peu avancé , flanchent à nouveau ....nous traversons  une des épreuves  les plus terribles que la vie nous inflige
Personne ne comprend une telle souffrance sans l avoir vécue .
C est pourquoi comme vient de l écrire Biche serrons nous les coudes car nous endurons les mêmes peines et nous nous comprenons .
parfois cela suffit à soulager un tout petit instant

Amitiés
Boutchou
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: marguerite13 le 20 Mai 2019 à 14:27:53
Nicole,
je ne t'ai pas écrit, tu l'avais demandé mais puisque d'autres l'ont fait, je viens te dire que je pense à toi depuis que j'ai lu ton message. Les anniversaires sont durs à vivre et le premier est encore plus terrible.
Je suis triste de constater que tu vas si mal et je sais que l'entourage n'y peut rien. Je voudrais tant que tu retrouves le sourire mais je connais ce vide, ce manque, ce désespoir qui nous envahit. Je ne le connais que trop et donc je te comprends.
Je t'envoie la force que j'ai (ou pas) et qui me permet d'apprécier le soleil, les oiseaux, mon jardin, ma maison, un ouvrage réussi. Mes enfants sont très loin, à l'étranger. Si tu étais près, j'essaierais d'aller te réconforter. Je suis dans le centre de la France. Et toi?
Mon mari est décédé le 24 avril 2015, jour de l'anniversaire de mon 2e fils, alors 43 ans. Cela a rajouté à notre immense chagrin. Mon mari était né le 27 avril ( comme une de nos filles ) et moi le 11 mai. Mon chéri, décédé le 13 février dernier, m'a avoué l'amour qu'il avait pour moi depuis nos 15 ans le 3 mai 2018, après qu'on se soit rencontré dans la rue par hasard, le 28 mai 2017. Tous ces anniversaires en même temps et en ce moment. Très dur à vivre. Un mal de tête qui ne passe pas. Une pierre dans le coeur.
Nous sommes sur le même bateau, Nicole, et il n'a plus de capitaine. Nous devons tenir la barre.
Que nos amours reposent en paix et qu'on les retrouve un jour!
Je t'embrasse très amicalement.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 20 Mai 2019 à 14:50:03

Avec tendresse je me joins à vous pour rassembler toutes ces douleurs et faire front ensemble , se serrer les coudes pour mieux tenir debout , même vacillantes encore avancer
Amitiés et douceur à toutes et tous
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 20 Mai 2019 à 16:49:27
Je vous lis, mais je n'ai pas de réponse, mon cerveau fonctionne au ralenti en ce moment. Ne m'en veuillez pas.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BEBE le 20 Mai 2019 à 23:17:08
Chère Nicole,

Tu n'as pas besoin de nous répondre, nous voulons juste tous te faire savoir que nous sommes là et que nous comprenons cette atroce douleur qui semble ne vouloir te laisser aucun espoir.
L'anniversaire des un an est une très grosse étape, un moment très difficile à vivre où on a l'impression d'être revenu un an en arrière et on revit  tous les derniers instants de l'être aimé.

Le mari d'une des cousines de mon amoureux est médecin et il m'a dit que très souvent les personnes tombaient malade à cette période du deuil, c'est ce qui m'est arrivé aussi... c'est pour dire à quel point cette étape est violente  pour l'âme et le corps.
Tu as tenu jusqu'ici Nicole,  je suis sûre que tu vas réussir à traverser cette nouvelle tempête et nous sommes là pour t'y aider avec toute la force de  notre amitié.

Tu progresses dans ton deuil,  même si tu n'en as pas l'impression,  c'est quand même ce qu'il se passe.
Garde espoir.

Je suis de tout coeur avec toi ce soir

Affectueusement
BEBE

Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 20 Mai 2019 à 23:22:39
Oui c'est vrai, je ne fais que revivre ses, nos derniers jours ensemble à longueur de journée.
Bises
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 21 Mai 2019 à 23:11:01
Marguerite, pour répondre à ta question je suis du Nord.
Bises
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Boutchou le 22 Mai 2019 à 11:41:27
Merci Nicole
Je sais que tu comprends
Je sais que nous vivons les mêmes douleurs
Amitiés
Boutchou
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 22 Mai 2019 à 16:56:08
Nicole, j'aimerais pouvoir t'aider, mais je ne peux que te lire et t'offrir mes sincères sympathies. Je tremble juste à l'idée de franchir l'étape des 1 an. Je ne peux pas imaginer, car il me manque de plus en plus tous les jours. Ça me donne envie de vomir de penser que je vais avoir vécu une année complète sans lui. Puis deux. Puis trois. Puis 10. C'est horrible.

Ces temps-ci, je hurle au ciel pour qu'on me redonne mon aimé, sachant très bien que c'est inutile. Si on me voyait, on m'internerait. Je crie et je jure et je maudis tout ce que je peux. C'est inhumain ce que l'on doit traverser. On se sent tellement impuissant.

Je suis de tout coeur avec toi Nicole.
Amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 22 Mai 2019 à 18:15:03
Demain sera le jour où on m'a pris mon amour pour toujours, ils sont venus l'enfermer. Il est parti avec plein de souvenirs de toute la famille. Je ne vois que le tournevis qui clos tout, je ne voulais pas. Mon petit frère est venu me chercher pour que ces hommes l'emmènent. Trop dur. Pour moi il est vraiment parti ce jour là, avant j'étais près de lui nuit et jours, je pouvais le caresser, lui parler, je m'endormais dans mon fauteuil en lui tenant la main. Mais le 23 j'étais sans lui. J'ai mal, tellement mal.
Desolee
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Boutchou le 22 Mai 2019 à 18:30:55
Ma chère Nicole
A mon tour de t'adresser mes plus chaleureuses pensées ...et tout mon soutien
Que dire de plus ,....je n ai plus de mots devant cet immense chagrin
Je sais que ça ne fera rien passer mais ....
quelle épreuve dans nos cœurs à vivre et à revivre sans cesse ...
Prends soin de toi ,ton amour le voudrait .
Je t'embrasse
Boutchou
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 22 Mai 2019 à 19:21:27
Chère Nicole...je voudrais te serrer dans mes bras ..juste pleurer ensemble partager la même émotion ..la meme douleur..cette vie sans élan vers on ne sait quoi..je suis comme toi en quête d' un sursaut, d' une journée plus paisible avec moins de pleurs....je t' embrasse fort .biche
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 22 Mai 2019 à 21:02:12
 souvenir douloureux , juste être près de toi avec tendresse

Amitiés et douceur à toi
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 23 Mai 2019 à 09:11:49
Hier, je lui ai dis qu'il pouvait aller là où il devait être pour m'attendre, que nos enfants prenait le relais.   Bon sang que c'est dur de dire ça, mais aimer c'est aussi laisser partir. Ce n'est pas pour moi, au contraire, mais qu'il soit en paix. Au fond de moi je voudrai qu'il dise non je reste encore, mais c'est être égoïste. Mes voisins ont dû m'entendre car je sanglotais en lui parlant, mais je m'en fous. S' il part j'espère qu'il me le dira. Je lui ai demandé de ne pas me faire attendre trop longtemps pour le rejoindre. Ma belle mère m'a dit, dimanche, que cela faisait 15 ans qu'elle vivait seule et que tout allait bien. Oui mais son couple battait de l'aile sur les dernières années, pas le mien c'est tout le contraire, alors ces paroles m'ont fait très mal on aurait dit un concours. N'importe quoi.   Dure journée qui se prépare. Tout se bouscule dans ma tête. Je vais finir par être en colère contre lui parce qu'il ne vient pas me chercher. Pourtant, je l'aime tellement, il me manque à en hurler.
Nicole
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: david34 le 23 Mai 2019 à 12:49:10
Nicole, j'aimerais pouvoir t'aider, mais je ne peux que te lire et t'offrir mes sincères sympathies. Je tremble juste à l'idée de franchir l'étape des 1 an. Je ne peux pas imaginer, car il me manque de plus en plus tous les jours. Ça me donne envie de vomir de penser que je vais avoir vécu une année complète sans lui. Puis deux. Puis trois. Puis 10. C'est horrible.

Ces temps-ci, je hurle au ciel pour qu'on me redonne mon aimé, sachant très bien que c'est inutile. Si on me voyait, on m'internerait. Je crie et je jure et je maudis tout ce que je peux. C'est inhumain ce que l'on doit traverser. On se sent tellement impuissant.

Je suis de tout coeur avec toi Nicole.
Amitiés


Pour moi il n’y a pas eu d’etape.
Il n’y a pas d’anniversaire de la mort, il n’y a que 365 qui me séparent d’elle. Et c’est juste un jour de plus que 364 ou un de moins que 366. Je refuse de me polluer avec ça.
Ma maman me semble obnubilée par le 10eme jour du moi car Karine est partie un 10 juillet.
Cela voudrait dire qu’on pense plus à elle le 10 que le 9 ou le 11 ? Pas moi. Moi je pense à elle tous les jours que Dieu fait depuis sa mort comme je pensais à elle tous les jours lorsqu’elle était vivante. Pas plus le 10 ....et bien sur le 10 juillet sera une date un peu différente. Mais ce jour là je continuerai à vivre comme un autre jour et peut être plus pour lui rendre hommage.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 23 Mai 2019 à 17:23:34
David, je te souhaite de tout mon cœur que tout se passe comme tu le souhaites. Cela fait un an que l'on m'a pris mon amour, et depuis un an je suis pleine de chagrin et de souffrance, je n'ai plus d'avenir, ma vie est vide de sens. Tous les jours je pleure mon amour perdu. Je ne suis pas obnubilée, je n'arrive pas à surmonter. Je le dis et je le répète, je suis morte avec lui. Sans les enfants, qui sont merveilleux, je ne serai pas occupée à écrire, je serai près de lui. Tu arrives à passer au-dessus "des 1 ère fois sans" comme on dit ici, et j'en suis heureuse pour toi parce que pour moi c'est vraiment difficile et le mot est faible.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 25 Mai 2019 à 01:34:22
Quand est ce que ça s'arrête cette douleur. Ça va durer encore longtemps ? Comment peut souffrir autant alors que le vie c'est arrêtée ? J'aimerai être endormie pour ne plus rien ressentir. Il m'arrive de penser que je devrais être enfermée. Au moins je serai seule avec lui.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 25 Mai 2019 à 12:54:29
Si seulement j ' avais une réponse...tendresse
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Bmylove le 25 Mai 2019 à 13:23:07
Chère Nicole, la douleur t'accompagnera longtemps, mais tu vas l'apprivoiser.
Elle te dit peut-être des choses, cette douleur, elle te parle et t'empêche peut-être de te confronter au vide.

Tu as tout mon soutien, sincèrement.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: marguerite13 le 25 Mai 2019 à 13:35:00
Coucou Nicole,
me sentant mieux à la minute où j'écris, je t'envoie un maximum de ce mieux pour que tu te sentes mieux toi aussi. Il n'y a pas de raison à ce petit coin de ciel bleu, je m'y accroche et t'invite à le partager.
Je t'embrasse,
Marguerite.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 26 Mai 2019 à 13:15:06
Merci à vous, hier c'était la communion de ma petite fille, et je vous avoue que je me suis enivree exprès pour "oublier" son absence à cette fête, mais le réveil a été encore plus dur. Au moins j'ai "donné le change" et je n'ai pas perturbé la fête et ma petite fille. Même la fête des mères n'a plus de sens pour moi, si je suis mère c'est parce qu'il est père.
Comment peut on l'apprivoiser cette douleur, elle est plus forte que moi. Il m'est arrivé de penser que si notre amour avait été moins fort, je ne souffrirai plus, mais tant pis, je l'aime trop. Je t'aime mon cœur et c'est pour toujours.
Nicole
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 27 Mai 2019 à 00:15:21
Coucou Nicole,
me sentant mieux à la minute où j'écris, je t'envoie un maximum de ce mieux pour que tu te sentes mieux toi aussi. Il n'y a pas de raison à ce petit coin de ciel bleu, je m'y accroche et t'invite à le partager.
Je t'embrasse,
Marguerite.
Merci Marguerite pour ce cadeau du cœur
Nicole
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 27 Mai 2019 à 00:18:41
Chère Nicole, la douleur t'accompagnera longtemps, mais tu vas l'apprivoiser.
Elle te dit peut-être des choses, cette douleur, elle te parle et t'empêche peut-être de te confronter au vide.

Tu as tout mon soutien, sincèrement.
Merci, mais non, cette douleur est due au vide, au manque et au chagrin, tout est lié dans noeud inextricable.
Bises
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 27 Mai 2019 à 22:22:51
Nicole, je comprends bien cette douleur, ce manque, cette sensation de ne plus être entière, ce vide intérieur, ce désespoir...tu n'es pas la seule à la vivre. elle est parfois insupportable, parfois sourde mais bien présente, parfois plus légère, mais elle ne part jamais.

dieu devrait savoir qu'on ne sépare pas des âmes soeurs.....c'est trop cruel

Amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 27 Mai 2019 à 23:57:43
Anonymus,
Dieu nous a laissé le libre arbitre dit on, mais là, où est il ce libre arbitre ? Il prend les gens au hasard comme un jeu de société, nous sommes des pions, des jouets, ses jouets et il fait ce qu'il veut. C'est pour cela que je lui en veux. Il est inhumain.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 28 Mai 2019 à 00:10:47
J'ai une question, pourquoi mon cerveau refuse d'aller au delà de la date fatidique de l'annonce de son cancer, c'est comme ci une seconde vie avait commencée ce jour là et essayait d'effacer l'avant.j'en parlerai avec ma nouvelle psy demain,, mais si vous avez des réponses, merci.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: pscar13 le 28 Mai 2019 à 00:31:59
Nicole,

Nous avons vécu une guerre, avec ses combats, ses traumatismes, une fin tragique, des images qui nous hantent, il nous faut les user pour les rendre moins fortes.
Les bons souvenirs reviennent, mais aller les chercher ça fait aussi très mal, peut-être encore plus mal quand on comprend qu'on ne les revivra plus jamais.
Je crois que notre esprit n'est pas prêt à tout gérer, trop d'émotions font péter les plombs, c'est ce que je vis.
Tendresse et douce nuit     
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: sylvie44 le 28 Mai 2019 à 00:35:23
Bonsoir Nicole
Je ne sais pas si je vais t'aider ou pas mais pour répondre à ta question j'ai vécu aussi une période qui ressemble étrangement à ce que tu ressens. C'est peu être une sorte de blocage?
Ma psy m'avait dit de ne pas résumer tout notre vie sur la maladie,j'ai fait tout un travail pour arrêter de ne panser qu'à cela
Car nous avons vécu avec notre amour des moments de joie de rire .........ils faut s'y accrocher je sais pas toujours facile.

Sylvie :-* :-*

Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BL62 le 28 Mai 2019 à 11:32:51
Nicole
Le cerveau est une machine complexe , que nous éssayons de contrôler . Mais au final, c'est lui qui décide .
Personnellement, je travaille chaque jour a cultiver nos souvenirs , les bons .
Et doucement , ceux-ci viennent remplacer ceux de cette période maudite ou je l'ai vue s'éteindre , lentement s'éloigner de moi , de mes enfants , et preparer son "voyage" .

Ils seront toujours présent en moi , ils resurgissent parfois . Mais je me bats contre eux  (encore un combat).

Je n'ai pas LA solution, mais je suis sur que tu trouveras la tienne.

Tendresse

Laurent
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 28 Mai 2019 à 13:35:55
Merci à vous, au moins je sais que c'est normal
Bises
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 28 Mai 2019 à 14:45:17
Nicole

Toujours et encore cette douleur , j'ai vu plus haut que tu vois une nouvelle psy, j'espère de tout coeur qu'elle saura t'aider à déméler tout ce qui est si profond en toi et qui te fait si mal , tu ne peux pas rester prostré dans cette douleur intense que tu subit en ce moment , toutes mes pensées t'accompagnent
Amitiés et douceur à toi
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 28 Mai 2019 à 17:02:00
Nicole, oui je crois que le cerveau a plusieurs mécanismes de défense et on ne comprend pas toujours. mais tu es normale. tu es simplement souffrante, comme nous toutes et tous.

courage
amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 28 Mai 2019 à 17:56:34
Merci a vous, premier rendez vous aujourd'hui,  resultat je suis tres en colère et en grande souffrance, mais ca je le savais grace a vous. Bon la psy a pu le voir donc c'est bon signe pour la suite. Elle veut me voir toutes les semaines. Elle a une bonne écoute,  et j'ai pu lui parler de mon intention de suicide de la derniere fois, j etais en confiance. Beaucoup de larmes évidemment,  il suffit de parler de mon amour pour que les vannes s ouvrent .
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 28 Mai 2019 à 19:46:28
Comme pour toi Nicole...premier rv avec une psychologue...elle a écouté c' est appréciable de ne pa avoir l' impression d' être folle ou anormale...un nouvel espoir peut être je ne sais pas.3 rendez vous sont prévus...J' espère  pour nous deux que cela sera bénéfique...on va réussir à oublier les idées morbides...reprendre goût à la vie enfin on fait au mieux je crois.je t' embrasse.biche
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 28 Mai 2019 à 21:18:23
L'avenir nous le dira biche en tous cas je te le souhaite
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 29 Mai 2019 à 21:22:22
Bonjour Nicole,

Je pense à toi et j'espère que cette journée t'est supportable. Je ne me sens pas bien aujourd'hui, mais je me console en me disant que je ne suis pas seule.

Amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 29 Mai 2019 à 22:46:20
Non tu n es pas seule anonymus. Mes journées se ressemblent , je n irai plus jamais bien c est un fait. Par bonheur j ai mes enfants et vous tous. Je suis comme toi, j ai des hauts et des bas, plus de bas mais bon, c est comme ca. Tu vous je ne pensais meme pas que je serai encore là et je le suis, et pourtant 12 mois que mon amour est  parti.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 30 Mai 2019 à 15:50:38
Nicole, moi non plus je ne pense pas aller bien un jour. Peut-être que j'irai moins mal, mais certainement pas bien. Je serai toujours incroyablement furieuse et triste d'avoir été forcée de vivre une vie sans ma personne préférée au monde.

bisous
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 30 Mai 2019 à 17:08:08
 Nicole - Biche
j'espère que ces r v chez vos psy vont vous aider  à vous soulager , de tout coeur avec vous
Amitiés  et douceur vous deux
 
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 31 Mai 2019 à 00:13:39
Mon amour, aujourd'hui ton infirmière préférée m'a appelée, nous avons parlé de toi bien sur, et elle m'a confirmé que je n'avais plus à culpabiliser de t'avoir laisser ces quelques moments seul ou tu es parti. J'ai compris que tu ne voulais pas me voir triste et pleurer, que cela aurait été encore plus dur pour toi. Je te remercie de m'avoir encore protégée à ta façon, jusqu'au bout de ta vie tu n'as pensé qu'à moi. Merci mon cœur je t'aime tellement minou, je ressens que mon amour pour toi est de plus en plus fort. Je t'aime minou tu me manque énormément.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 31 Mai 2019 à 14:38:05
Nicole

tout près de toi avec toute mon affection

Amitiés et douceur
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 31 Mai 2019 à 23:16:35
Aujourd'hui, une petite parenthèse agréable, je suis venue rendre visite à mes tantes et mon oncle que j'aime beaucoup. Je reviens demain chez moi. J'ai passé une bonne journée, ça fait du bien.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BEBE le 01 Juin 2019 à 00:20:40
Chère Nicole,

Que je suis heureuse de lire ton message de ce soir.... comme ton "ça fait du bien" fait du bien.
Je te souhaite une nuit aussi agréable que l'a  été cette journée.

Affectueusement,
BEBE

Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 01 Juin 2019 à 21:58:04
Merci bébé, oui ça m'a fait du bien cette escapade, contente de retrouver ma famille, ils me soutiennent depuis le départ de mon amour, ils l'aimaient beaucoup aussi et de ne plus le voir leur fait mal aussi, alors nous avons parlé de lui, de nous avec lui, il a été présent avec nous tout le temps, mais avec de bons souvenirs.
Une vraie parenthèse.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BEBE le 01 Juin 2019 à 22:24:16
Oui je vois ce que tu veux dire.... je vis ça avec le frère d'Alain et sa compagne... quand je passe une soirée avec eux on parle presque essentiellement de lui... avec eux c'est sans retenue  ni pour eux ni pour moi..... qu'est ce que ça fait du bien ces moments là.

Je t'embrasse
BEBE
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BL62 le 01 Juin 2019 à 22:57:24
Que j'aimerai avoir cette possibilté , de passer une soirée, un moment a pouvoir évoquer ma Betty sans retenue.
Malheureusement, ça m'est la plupart du temps impossible.
Dabord avec mes enfants, je m'éfforce d'évoquer nos souvenirs, mais une gène s'installe , alors je n'insiste pas .
Pareil avec son frère, son jumeau . Qui refuse jusqu'a mettre une photo de sa soeur chez lui .
Quand aux amis, le sujet est souvent évité .
Et pourtant, lorsque j'en ai l'occasion, souvent avec certains collègues de travail , qu'est ce que ça fait du bien .
Evoquer son souvenir, c'est continuer a la faire vivre . Peut être cela fait'il peur .
Alors souvent, en soirée , je m'isole , car les sujets de conversations me parraissent futiles , les tracas du quotidien me semblent ridicules .
Heureusement, il y a ici , le seul endroit ou je peux parler d'elle .

Milles pensées a vous .

Laurent
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 02 Juin 2019 à 09:01:52
Et bien n'hésite pas Laurent, raconte nous vos souvenirs heureux et malheureux, la vie quoi !! Nous pourrons t'écouter et surtout t'entendre.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: david34 le 02 Juin 2019 à 09:21:12
Il m’est IMPOSSIBLE de parler de Karine.
Même 2 ans après les larmes montent instantanément. Et j’ai trop pleuré. Je ne veux plus parce que chaque larme est plus difficile que la précédente.
Même avec mes enfants, nous nen parlons pas.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 02 Juin 2019 à 10:17:53
Pas de soucis, c'est normal, chaque chose en son temps, et en plus c'est votre vie, votre histoire à tous les deux, elle vous appartient.
Bises
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 02 Juin 2019 à 17:02:49
nicole

"ça fait du bien" as-tu dit tu vois ce fut une éclaircie , garde-là longtemps dans ton coeur pour les jours moins  bien

Amitiés et douceur
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 03 Juin 2019 à 05:59:30
Bonjour
Je n'ai pas lu l'ensemble de ton fil et la réponse y est peut-être. Pourquoi tes trois pseudos, Nicole 59 puis  595 puis 5951 ?
Kergaran, j'ai fais des bêtises avec mon tel et oublié mon mot de passe, alors j'ai dû refaire une inscription à chaque fois. Désolée, je sais c'est perturbant, quand je ne vais pas bien vaut mieux que j'évite de tripoter ce téléphone.
Bises

Nicole
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 03 Juin 2019 à 06:02:28
nicole

"ça fait du bien" as-tu dit tu vois ce fut une éclaircie , garde-là longtemps dans ton coeur pour les jours moins  bien

Amitiés et douceur
Je vais essayer Malone.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 03 Juin 2019 à 11:58:01
Pas une bonne journée aujourd'hui, j'ai mis la radio mais non même la musique ne passe pas. Essayer de manger pareil. Entre deux messages avec ma fille, et un tit tour ici, je dors. Envie de rien. Besoin de lui. Ma fille devait me ramener ma voiture aujourd'hui, je lui ai dit que je n' en avais pas besoin. Elle viendra peut-être demain on verra. Quelque fois, comme maintenant, je me dis que je suis occupée à faire un cauchemar et que je vais me réveiller près de lui et le prendre dans mes bras, peut-être que je dors en fait. Mais je veux me réveiller dans ce cas. Je n'y arrive pas. Je viens folle aussi, c'est possible. Si seulement j'avais la date limite de vie, je suporterai mieux, mais même pas. Pourquoi ce crabe t'a choisi minou, tu lui avais rien fait !!!!  Je suis un peu perdue aujourd'hui. Je vais me coucher peut-être qu'au réveil tout sera comme avant.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: marguerite13 le 03 Juin 2019 à 14:25:41
je t'embrasse Nicole, je pense à toi.
je pars chanter avec la chorale de l'EHPAD de mon village où les sourires des personnes plus âgées que moi et seules voire malades, me remettent un peu sur les rails.
une activité de ce genre te plairait peut- être?
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 03 Juin 2019 à 15:43:08
Réveillée et pas de changement, le cauchemar continue.
Profites bien Marguerite, non pas pour moi, moins je vois les gens c'est mieux. Pas obligée de faire semblant. Je ne me sens rassurée que chez moi.

Bises
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 03 Juin 2019 à 16:34:16
Comme le dit Laurent je vais essayer d'appuyer sur la touche play à défaut de celle retour qui ne fonctionne pas.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BEBE le 03 Juin 2019 à 20:36:31
Coucou Nicole,

Je t'ai fais un petit MP pour te donner des nouvelles

Affectueusement,
BEBE
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 03 Juin 2019 à 20:41:21
Merci bébé pour ton message
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 03 Juin 2019 à 22:00:46
Nicole,

un petit mot pour te dire que tu n'es pas seule. je comprends ta douleur. j'ai justement dit l'autre jour que j'aimerais savoir à quelle date je vais mourir, et puis ensuite j'ai dit ah mais non si je meurs à 100 ans je serai découragée. je préfère m'encourager en me disant que peut-être c'est bientôt. la vie ne fait pas de sens sans ceux qu'on aime...

bisous
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 03 Juin 2019 à 22:23:27
C'est exact anonymus, pourtant j'aime mes enfants et encore plus mes petits enfants, ils me le rendent tous, mais sans lui ce n'est pas la même chose. Il me manque la moitié de moi, nous avons surmonté tant d'épreuves ensemble, épreuves qui ont renforcées notre amour à chaque fois, alors être sans lui, il n'y a pas de mots pour l'exprimer.

Merci à toi qui connais la même souffrance comme toutes et tous ici.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 04 Juin 2019 à 05:40:25
J'ai l'impression de m'écrouler en ce moment, je suis si fatiguée. Et pourtant levée à 4h30, je ne sais plus rester dans mon lit, malgré le somnifère pris à 22 h. Tous les matins je me dis Nicole tu as ça et ça à faire, et tous les soirs je vois que rien n'est fait. À part pleurer c'est tout ce que je sais faire. J'ai l'impression de me plaindre pour des broutilles, je n'ai pas d'enfants à charge, je suis à la retraite et cette fatigue qui me tombe dessus, je ne comprends rien. Mon amour serait là, j'aurai un but, mais là, il n'y a pas de sens à cette vie sans lui. Je souhaite que mon corps me lâche et me libére, mais il tient. J'arrête, je déraille encore.bises à tout le monde.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: kergaran le 04 Juin 2019 à 09:57:04
Nicole
Ce que je vous reproche c'est de venir écrire sur mon fil sans lire ce que moi j'y ai écrit, car ce texte était le dernier que j'avais écrit chez moi.

En public vous vous excusez, et en privé en message personnel vous agressez :
" Bonjour kergaran.
Je comprends ton état de colère, mais ce n'est pas une raison pour agresser les personnes sur le forum comme tu l'as fait avec moi. Étant très mal moi aussi, tu comprendras, j'espère, que cette agression puisse me faire mal. Je tenais à cette mise au clair sans vouloir te faire souffrir.
Amities
Nicole"

Ici tout le monde, me semble-t-il, est en souffrance.
Je ne me permettrais pas personnellement de venir écrire chez vous sans avoir lu avant la souffrance que vous êtes venu y déposer. Précisément pour éviter de venir vous blesser sur un sujet qui vous serait sensible.
La seule chose que je me sois autorisée chez vous c'est de vous demander pourquoi vous aviez trois pseudos différents.
Mais aujourd'hui je vais venir aussi y déposer ce texte.

Le texte que vous avez lu parle de l'autodestruction, et donc du suicide.

Pour avoir déjà lu de vous des excuses à certaines personnes sur un fil et immédiatement sur un autre fil de discussion un message contradictoire, alors sachez que oui cette fois je vous agresse. Sur certains réseaux sociaux, pour qualifier ces attitudes, on parle de troll. Je vous en donne la définition : " Dans le monde de l'Internet et du web, on parle de troll pour désigner des intervenants qui initient volontairement des polémiques sur un forum de discussion, un blog ou un réseau social dans le seul but de provoquer les autres intervenants et de générer des réactions en retour. "


Je peux comprendre votre douleur.  (Vous avez créé ici votre fil de discussion pour la rendre visible.)
Pas la façon dont vous intervenez chez certains d'entre nous sans même vous adresser à la personne sur le fil de laquelle vous êtes en train d'écrire.

Je vous ai placée dans ma liste des gens à éviter. Faites en de même pour moi.

Kergaran
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BEBE le 04 Juin 2019 à 11:08:09
Bonjour Nicole

Cette fatigue qui dure encore et encore nous épuise, c'est pour ca qu'on doit prendre bien soin de nous.
Je t'ai envoyé un  MP pour te donner mes petits trucs à moi pour essayer de mieux vivre avec en attendant qu'elle passe.

Je t'embrasse,

Affectueusement
BEBE     


Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 04 Juin 2019 à 12:10:39
Merci bébé, je vais faire ce que tu me conseilles
Bises
Nicole
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 04 Juin 2019 à 12:27:12
Bonjour
Je n'ai pas lu l'ensemble de ton fil et la réponse y est peut-être. Pourquoi tes trois pseudos, Nicole 59 puis  595 puis 5951 ?
[/quote je crois que je ne suis pas la seule à ne pas relire les fils avant de répondre.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 04 Juin 2019 à 15:56:01
Aujourd'hui j'ai réussi à appuyer sur play, mon ménage est fait. Éreintée, mais contente de moi. Demain j'essaie le haut. Si je devais faire un graphique, il serait en dents de scie, mais le principal c'est d'y arriver, tu as vu minou, tout est rangè et propre.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BL62 le 04 Juin 2019 à 16:01:18
Bonjour Nicole
Bravo .
Ecoutes, si tu peux maintenir la touche play encore appuyée un moment , j'ai aussi du ménage a la maison :)

Plus sérieusement, la remontée passe par un tas de petites choses . A chaque jour suffit sa peine .

Courage a toi .

Laurent
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 04 Juin 2019 à 17:35:33
Merci Laurent, comme tu dis, une chose a la fois. Je pense que mon amour doit être content de voir que j'y suis arrivée comparé à hier. C'est peu de choses, et surtout quelque chose de normal avant, mais il y a bien des jours où rien que me lever me semble insurmontable, alors je suis contente d'avoir réussi. C'est idiot car ce n'est que du ménage, mais c'est comme ça.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 04 Juin 2019 à 17:44:39
bravo Nicole  chaque jour un pas après l'autre , il ne faut pas lâcher
Amitié et douceur à toi
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: marguerite13 le 09 Juin 2019 à 07:09:56
Nicole, as-tu reçu mon message personnel de ce 9 juin?
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 09 Juin 2019 à 08:20:55
Oui marguerite, je t'ai répondu ce matin.
Bises
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 09 Juin 2019 à 08:40:13
Bonjour à tous, cela fera bientôt 13 mois que le cancer a emporté mon amour et une partie de moi, pourquoi suis je encore en colère ? J'ai relu mon fil, et j'ai vu que j'avais eu des moments de paix, d'apaisement, mais tellement courts. Je vois la psy, et elle m'a fait prendre conscience de cette colère, mais 13 mois, je me dis maintenant que cela devrait s'apaiser, mais non elle est toujours aussi forte. Nous voulions vivre enfin à deux, toute notre vie de couple a été partagée avec nos enfants, normal, et les enfants des autres (27 ans de famille d'accueil) et là, au moment où nous mettions des projets en place pour nous deux, rien que nous deux, cette saloperie de cancer me le prend. C'est injuste pour lui qui n'attendait que ce moment là. Voilà, en vous écrivant j'ai trouvé le pourquoi de ma colère je pense. Va-t-elle s'atténuer ? En tous cas ce n'est pas  ce qui se passe pour l'instant. J'ai l'impression qu'elle se renforce. J'avais besoin de la verbaliser, que vous lisiez ou non, ce n'est pas grave, il fallait que ça sorte.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 10 Juin 2019 à 17:47:56
Bonjour Nicole,

Oui, cette colère est omniprésente pour moi aussi. C'est tellement injuste. Moi aussi, mon copain était enfin dans une belle phase de sa vie. Il venait de terminer de longues années d'études et était revenu dans sa ville natale pour travailler comme ingénieur. Nous allions emménager ensemble dans un beau petit nid que nous avions déniché. Tout était parfait, et puis un soir il est parti en motoneige et n'est jamais revenu. La vie est cruelle. Le cancer est une maladie affreuse, qui frappe aléatoirement beaucoup trop de gens. Tu as raison d'être en colère. Je suis avec toi.

Amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 10 Juin 2019 à 19:27:44
Bonjour anonymus, je te remercie, oui la vie ou la mort est injuste, elle frappe à l'aveugle ou elle cible, je ne sais pas mais il ne méritait pas de ne pas vivre son rêve. Il travaillé toute sa vie et quand il peut enfin faire des projets pour nous deux..... Je suis croyante, mais en colère contre celui qui le l'a pris, aujourd'hui j'ai dit à la fille que lorsque j'arriverai là haut il m'entendra. Ma fille m'a répondu que c'était normal sans ces conditions que je sois encore là, qu il a peur de ce qu'il va entendre. Elle a réussi à le faire rire. Mais ça n'empêche pas cette colère de s'amplifier en ce moment.
Bises
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BEBE le 10 Juin 2019 à 20:35:23
Chère Nicole,

Je comprends très bien ta colère et tes interrogations bien légitimes.

A la fin de la messe pour les  défunts qui avait été organisée  à la chapelle de l'hôpital où avait été transporté mon amoureux après son arrêt cardiaque à la maison... je ne pouvais m'empêcher de demander à mon père pourquoi Dieu me l'avait enlevé aussi tôt.... et là mon papa m'a  fait cette très jolie réponse. ...''c'est parce que  Dieu a envie d'être bien entouré''

Voilà je partage avec toi.... moi sa réponse m'avait fait du bien.

Je t'embrasse,
Affectueusement
BEBE
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 10 Juin 2019 à 21:06:46
Bébé, ce que ton papa t'a dit est très beau, mais pourquoi le faire souffrir lui qui n'a jamais fais de mal à personne ? Tu vois toujours ces interrogations. J'aurai peut-être une réponse lorsque je rejoindrai mon amour.
Bises bébé
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 12 Juin 2019 à 10:53:54
Bonjour, aujourd'hui sera une bonne journée mais triste quand même, je garde mes petits fils pour la dernière fois. Après ils partent loin.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BL62 le 12 Juin 2019 à 12:56:29
Bonojur Nicole .
Profite bien de cette journée .
Et puis loin, qu'est ce que c'est aujourd'hui . Il y a tellement de possibilité de voir quelqu'un quand on le souhaite . Voiture, avion train , Connexion a distance avec une tablette (j'ai fait ça pendant des années avec mon frère , ce qui m'a permis de voir mes neveux et nièces grandir regulierement) .

Douceur pour cette belle journée .

Laurent
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: GOLDY733 le 12 Juin 2019 à 20:53:11
Nicole,
quand je lis tes posts, j'ai l'impression de me voir moi aussi. Mon mari était au plus mal, il fallait que je l'aide, que je le change, que je sois près de lui ces derniers mois. Le cancer l'a rongé, le cancer l'a emporté ce samedi matin 1er juin 2019 dans les bras de sa soeur, il a voulu encore me protéger. Mais oui, il me manque, mais oui, la vie a un autre goût et on en veut à la terre entière quant on voit dans la rue des jolis couples ... Et moi me voilà seule au monde !  :( je suis triste,  je survie pour le moment. Je pense à lui tous les jours. Et aujourd'hui quelle dureté, j'ai été faire les courses, mais les courses pour manger ! je suis toute seule, la cuisine j'en fais plus, je n'ai plus envie... je pleurais derrière mes lunettes noires...
Le processus de deuil va être long mais la béante ouverture va se refermer progressivement.
Je lui parle tous les jours et j'ai un chat qui fait le pitre, mais parfois, il m'agace car lorsque je suis en télétravail, il vient marcher sur tous mes dossiers ! ca me met en colère ! Il m'aide et me fait passer des messages.


Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 12 Juin 2019 à 21:22:33
Goldy733,
À l'heure actuelle, je ne me fais pas la cuisine, quand ma fille vient avec mes princesses je fais a manger en grande quantité et je congèle, comme ça je n'ai plus besoin de cuisiner pendant un temps. Et quand je n'ai plus rien ou que rien ne passe c'est café.
J'ai du laver, changer mon amour moi aussi, m'occuper de ses changements de perfusions la nuit, l'aider à changer de vêtements sans lui faire mal ce qui n'était pas simple. Mais qu'est ce que "égoïstement", j'aimerai encore le faire. Moi j'en veux à celui qui me l'a pris, les couples, honnêtement, cela ne me perturbe pas, simplement lorsque j'entends des maris ou des épouses se plaindre de bêtises de leur conjoint, je leur dit qu'ils ne connaissent pas leur chance et qu'ils devraient prendre soin de leur conjoint tant qu'il est avec eux. En général ils comprennent.
Oui la vie n'est plus la même, je n'y trouve aucun sens, elle est vide, inutile. J'ai mes enfants et mes petits enfants, mais il manque a mon bonheur. J'ai connu le bonheur et je souhaite rejoindre mon amour pour retrouver ce bonheur. Mais il m'a dit que je devais attendre alors je l'attends mais c'est long.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 13 Juin 2019 à 06:25:49
Bonjour, cela va faire 13 mois que mon amour est parti, et je ne comprends pas ce qui m'arrive, j'ai l'impression d'être anesthésiée, je ne ressens plus rien, est-ce dû aux médocs ou est-ce une phase normale ? Je me sens dépossédée de mes sentiments et je n'aime pas ça. Quelqu'un a une réponse ?
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: marguerite13 le 13 Juin 2019 à 07:15:18
Nicole, pas de réponse.
Passe la meilleure journée possible. Un peu de soleil et de chaleur nous feraient du bien.
Je t'embrasse.
Marguerite.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 13 Juin 2019 à 07:24:31
Marguerite, je vais essayer, toi aussi essaie de passer une bonne journée.
Bises
Nicole
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: qiguan le 13 Juin 2019 à 14:53:52
Bonjour, cela va faire 13 mois que mon amour est parti, et je ne comprends pas ce qui m'arrive, j'ai l'impression d'être anesthésiée, je ne ressens plus rien, est-ce dû aux médocs ou est-ce une phase normale ? Je me sens dépossédée de mes sentiments et je n'aime pas ça. Quelqu'un a une réponse ?
Nicole
il est possible qu'il y ait cumul de plusieurs choses :
la phase de sidération, blocage relié au "deuil" du départ de tes enfants et petits enfants changement d'habitudes de vie ...
que cela viennent se croiser avec
la grande phase de déstructuration si douloureuse où tout s'effondre en micro miettes ... la plus éprouvantes et semblant paradoxales car éloignée du décès et venant après un "léger" moins mal faute de mieux qui là
est mise en pause à cause de la nouvelle "perte" départ des enfants ...
et se croiser
avec des survivances de choses venant de l'enfance remontant là car plus avec le "pansement" couple ...
et effet des médications aussi
soit 4 choses ... emmêlées

c'est le travail avec un psy qui peut t'aider à démêler concrètement ... nécessitant sans doute de rapprocher les séances ..

prends soin de toi affectueusement
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 13 Juin 2019 à 22:09:13
Merci qigan, j'ai vu le médecin cette après midi et il m'a dit la même chose que toi. Il a changé mon médoc et attend de savoir si c'est un psychologue ou un psychiatre qui va me suivre, la décision sera prise en commission au centre médical lundi suite à mes deux rendez vous précédents et le rapport de mon médecin. Si c'est un psychiatre il pourra revoir mon traitement si c'est un psychologue ce sera le médecin que je reverrai.
En tous cas  j'espère que je ne vais pas rester comme ça, je me sens deshinibee.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: AS67 le 15 Juin 2019 à 18:19:50
Bonjour Nicole,
J'ai commencéà lire le livre du docteur fauré , je crois que je vais devenir fan!!!!
Des médicaments j'en ai jamais voulu, mon medecin au début à voulu m'en prescrire mais j'avais vraiment peur de ne pas pouvoir m 'en passer et de me retrouver zombie!!!
Elle n'etait pas trop pour, donc je n'ai pas eu trop à me battre. Mais elle voulait quand même me voir tous les 15 jours car comme je ne m'alimentais que très peu....ben j'ai perdu pas mal de poids très vite et mes nuits sont des siestes..
Je fais du sport donc j'y suis allée un peu plus histoire d'occuper les soirées mais sans manger ben ca fatigue beaucoup plus vite.
Une connaissance est sous médocs pour le deuil de son frère, je la trouve bizarre .
Aujourd'hui je mange toujours très peu mai je crois que mon corps s'y est fait car je ne maigris plus. Du coup ma doc ne m'embete plus, les larmes les coups de blues, les coups de gueules sont bien présents mais au moins ils s'expriment chose qui je pense est freiné par la prise d'antidepresseurs.
C'est vraiment compliqué à gérer ces emotions qui nous envahissent.
Bon courage, tendres pensées
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 18 Juin 2019 à 10:16:01
Bonjour à toutes et tous.
Si vous l'avez remarqué, je me fais rare en ce moment, en fait je viens vous lire mais je suis incapable de vous répondre, je n'arrive pas à m'aider moi-même, donc je ne peux pas aider les autres. Je suis inconsolable de la perte de l'amour de la vie, le seul homme que j'ai aimé et que j'aimerai jusqu'à mon dernier souffle . Je n'accepte pas qu'il ne soit plus près de moi. Alors he viendrai vous lire pour prendre de vos nouvelles à toutes et tous, mais je n'interviendrais que lorsque j'irai mieux.
Je vous remercie toutes et tous pour votre soutien.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 18 Juin 2019 à 14:45:10
Nicole

 juste un peu de courage à partager , beaucoup d'amitié ,
affectueusement
Prends soin de toi , quand même
Amitiés et douceur à toi
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BEBE le 18 Juin 2019 à 23:51:38
Coucou Nicole,

Le forum n'est pas là que pour que toi tu viennes en aide aux autres....  il est là surtout pour que toi, comme nous tous,  tu puisses venir y déposer toute ta tristesse.... ce n'est pas quand tu iras mieux que tu en auras besoin,  c'est maintenant que tu souffres que tu en as besoin.
Quand par chance on a un petit répit et un peu d'énergie à partager on le fait avec plaisir mais la plupart du temps nous déboulons ici avec surtout plein de chagrin à y déverser.

Affectueusement,
BEBE
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 19 Juin 2019 à 10:38:31
Merci à vous deux.
Oui, en ce moment je suis encore au creux de la vague, mais je suis tellement fatiguée moralement que le physique suit. Depuis que mon amour est parti je dois apprendre à accepter la situation, je n'y arrive pas. Je refuse ce fait : il ne reviendra plus. Et pourtant, c'est bien la réalité, je regarde autour de moi, il n'est pas là. Il ne passera plus la porte, il ne fera plus ses constructions de maquettes ni de legos technique, ses passions, il ne m' embrassera plus, ne me prendra plus dans ses bras.. Fini tout ça. Mais pourquoi ?? Il avait des projets de vie avec moi et plus rien maintenant. Je pleure beaucoup moins extérieurement, mais pas à l'interieur, médocs obligent. Les médecins sont contents ils pensent que je vais mieux, la société actuelle est comme ça maintenant. Il ne faut pas montrer ses vrais sentiments ça fait tâche. Aujourd'hui je vais savoir si c'est un psychologue ou un psychiatre ou même une infirmière qui va me suivre, mais je me pose la question aussi si je devrai aller rencontrer un prêtre pour avoir des réponses. Je ne sais plus vers qui me tourner pour comprendre, j'ai l'impression de devenir cinglée par moment. Je ne me comprends pas moi même. Je suis compliquée, ambivalente et certainement soûlante. Voilà je vais dire tout ça ce soir à la psy, on verra bien.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: yvgpqpg4 le 19 Juin 2019 à 11:52:23
oui ne t'en fais pas, c'est normal de ressentir presque que des choses contradictoires, des ambiguités, rien n'est stable dans notre tête, tout s'emberlificote,  notre esprit est comme ce mot, tout tordu, tout torturé. avec un peu de recul il n'y a rien à faire de plus que de se dire bon c'est comme çà ma tête est dans un brouillard, mais cela passera avec du temps et petit peu de travail psychologique. Moi j'étais comme toi hyper confuse, hyper embrouillée, je n'arrivais rien à suivre, rien que faire un café il fallait que je réfléchisse à mes actes! j'ai fait une séance d'hypnose cela m'a aidé à dégager un peu de brouillard, pas à la minute mais le travail a fait son chemin en quelques jours. j'ai laissé faire tout sans tenter de m'y opposer car j'ai longtemps lutté contre moi-même. puis à un moment donné mon corps n'en pouvai tplus j'ai fini par accepter que j'étais diminuée, dans mes pensées, dans mon corps et je me suis permise à aller mal en quelque sorte. tu es en plein dedans, dis toi que quelque part c'est bien car ça avance, tu ne restes pas figée dans une chose immuable même si je te l'accorde c'est terriblement difficile.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: yvgpqpg4 le 19 Juin 2019 à 12:00:38
je rélève la situation que comme toi je me suis effondrée peu de temps après les 1 ans passés, pareil que toi pas loin des 14 mois. c'est normal à 100% ton travail suit son chemin même si tu as l'impression que c'est de pire en pire. laisse faire. en plus tu as eu le départ de tes petits ce qui n'arrange rien au sentiment d'abandon que nous pouvons éprouver.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 19 Juin 2019 à 16:22:02
bonjour Nicole ...je ne viens plus trop non plus sur le forum...plus rien a apporter que de la tristesse et du désespoir ..comme toi je suis dans un trou noir qui dur comme une éternité, je ne te réconforte pas mais sache que tu n'est pas seule dans ce cas..la psychologue avec qui j'essaie d'avancer me dis que c'est normal. Prendre les petites choses agréable et être patiente.. je t'embrasse biche.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: pscar13 le 19 Juin 2019 à 19:22:04
Nicole,

...j'ai l'impression de devenir cinglée par moment. Je ne me comprends pas moi même. Je suis compliquée, ambivalente et certainement soûlante...
Tu ne deviens pas cinglée, je viens de répondre à malome, comment penser l'impensable, admettre l'inadmissible, comprendre l'incompréhensible.
Je ne réponds plus beaucoup non plus, mais continue à écrire, je te lirai.
Tendresse et douce soirée.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 19 Juin 2019 à 23:23:19
Merci de me lire et surtout de me comprendre.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 20 Juin 2019 à 08:57:21
Citation de: pscar13 link=topic=600psc[font=arial
[/font]2.msg113791#msg113791 date=1560964924]
Nicole,

...j'ai l'impression de devenir cinglée par moment. Je ne me comprends pas moi même. Je suis compliquée, ambivalente et certainement soûlante...
Tu ne deviens pas cinglée, je viens de répondre à malome, comment penser l'impensable, admettre l'inadmissible, comprendre l'incompréhensible.
Je ne réponds plus beaucoup non plus, mais continue à écrire, je te lirai.
Tendresse et douce soirée.

[/font
Pscar,
Tu as les bons mots, je n'admet pas le départ de mon amour, nous avions des projets de vie à deux, rien que nous deux et plus rien, et je ne comprends pas pourquoi c'est arrivé, ce foutu cancer nous a volé notre vie à tous les deux. Comment continuer sans lui, devant moi c'est le néant, impossible de prévoir quoique ce soit de moi même. Je n'y arrive pas.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 20 Juin 2019 à 09:17:37
oui ne t'en fais pas, c'est normal de ressentir presque que des choses contradictoires, des ambiguités, rien n'est stable dans notre tête, tout s'emberlificote,  notre esprit est comme ce mot, tout tordu, tout torturé. avec un peu de recul il n'y a rien à faire de plus que de se dire bon c'est comme çà ma tête est dans un brouillard, mais cela passera avec du temps et petit peu de travail psychologique. Moi j'étais comme toi hyper confuse, hyper embrouillée, je n'arrivais rien à suivre, rien que faire un café il fallait que je réfléchisse à mes actes! j'ai fait une séance d'hypnose cela m'a aidé à dégager un peu de brouillard, pas à la minute mais le travail a fait son chemin en quelques jours. j'ai laissé faire tout sans tenter de m'y opposer car j'ai longtemps lutté contre moi-même. puis à un moment donné mon corps n'en pouvai tplus j'ai fini par accepter que j'étais diminuée, dans mes pensées, dans mon corps et je me suis permise à aller mal en quelque sorte. tu es en plein dedans, dis toi que quelque part c'est bien car ça avance, tu ne restes pas figée dans une chose immuable même si je te l'accorde c'est terriblement difficile.
Yvgpqpg4,
Non rien n'est stable dans la tête, d'où mon ambiguïté, j'ai l'impression de dire tout et son contraire. Mon amour est dans ma tête et mon cœur, je ne pense qu'à lui, si je dois aller chercher mes petits enfants à l'école, les parents doivent me le rappeler, pourtant je les aime. J'ai déjà mis ma senseo en route sans la dosette ou sans la tasse, j'ai pensé que les, médoc y étaient pour quelque chose mais vu ce que tu me dis, c'est bien moi toute seule qui déraille.quand tu t'es permise d'aller mal, comment as-tu réagit ? Est-ce une prise de conscience ou un laisser aller ? Je sais que je vais mal, cela me semble normal et obligatoire, comment aller bien sans lui ????
Si je vais bien un jour, n'est ce pas le trahir ? C'est ce que je ressens au plus profond de moi, je n'ai plus l'envie d'être bien car sans lui je ne suis plus rien.
Je me répète, je sais, ce n'est certainement pas ce que tu appelles avancer, je n'ai plus de crise de larmes, sauf quand on me parle de lui, là ça part tout seul et j'ai une boule qui grossit avec le chagrin. J' aimerai tant être avec lui.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 20 Juin 2019 à 09:27:55
bonjour Nicole ...je ne viens plus trop non plus sur le forum...plus rien a apporter que de la tristesse et du désespoir ..comme toi je suis dans un trou noir qui dur comme une éternité, je ne te réconforte pas mais sache que tu n'est pas seule dans ce cas..la psychologue avec qui j'essaie d'avancer me dis que c'est normal. Prendre les petites choses agréable et être patiente.. je t'embrasse biche.
[font=[/font]
[/fon

Biche, merci de me lire, tu es comme moi je vois, comme tout le monde en fait ici. J'ai parlé de ce forum à la personne qui m' à reçue hier, et elle m'a dit de ne pas arrêter, de dire mon chagrin, ma colère, mon manque, elle m'a dit que c'était bénéfique de tout sortir, alors reviens écrire ta tristesse, moi aussi je te lirai. Je me suis dis ce matin que j'allais essayer de me rappeler un e chose agréable de notre vie d'avant la maladie, je dis bien essayer car la télécommande est bloquée sur la période maladie et soins, avec l'amour en plus, mais avant a l'air d'être dans le flou et c'est dommage car nous avons connu le bonheur jusqu'au bout.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Boutchou le 20 Juin 2019 à 13:02:34
Nous avons tous ce désir je crois Nicole , mais  aujoyrdhui nous sommes la , même si nous ne le voulons pas... Et que faire de nos vies sinon avancer .... Nous sommes pousses ..
Bien à toi
Boutchou
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Boutchou le 20 Juin 2019 à 17:38:13
Oups !!! Nicole je crois que tu t'es trompée ...
Tu as écrit  à Laurent sur mon fil ...
Je ne sais pas lui transférer !... Désolée
Boutchou
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 20 Juin 2019 à 19:34:06
Je l'ai enlevé et je t'ai fais un mp.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 21 Juin 2019 à 17:17:00
Nicole

Toujours cette douleur , comment faire pour juste l'adoucir un peu , rien qu'un peu , même le temps n'y suffit pas , ou alors il faudra  tant de temps qu'on en aura pas le temps de l'amadouer de la contrôler , de la rendre plus supportable . Prends soin de toi

Amitiés et douceur à toi
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 21 Juin 2019 à 23:52:12
Bonsoir Malone, rien ne peux enlever cette souffrance, elle est ancrée. Comme un cancer avec ses ramifications. Elle se cache, puis revient frapper quand on pense l'avoir trompée. Aujourd'hui j'ai eu la visite d'une amie d'enfance, elle a perdu son mari il y a 3 ans, elle parle comme vous tous et toutes de vagues, ça ne s'arrête jamais en fait. Mais c'est normal, nous avons perdu la personne avec qui nous avons passé le plus de temps dans notre vie, pour ma part, le pilier, le centre, le phare de ma vie !! Comment arriver à retrouver ce bonheur sans lui, c'est impossible.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 22 Juin 2019 à 14:35:03
Bonjour, une question qui a le don de m'énerver, "que pensez-vous de ce qu'il aurait voulu pour vous ?" ben j'en sais rien, je ne suis pas dans sa tête moi. Un jour je lui ai dis si tu pars je te suis, il m'a répondu "ha oui ! Et tu vas faire comment ?"  je lui ai dit "je sais pas, je trouverai bien" et il n'a rien dit. Alors comment je sais moi si cela voulait dire tant mieux ou cherche !!!!
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 22 Juin 2019 à 15:40:04
Nicole

question sans vraiment de réponse pourtant juste une réflexion , une chose est certaine , ils ou elles  ne sont pas parti (es) de leur plein gré histoire de nous abandonner , non ils ne l'ont pas voulu pour nous rendre malheureuses ou malheureux  pour eux  c'était l'heure de partir, (tu sais bien qu'on ne choisi ni le jour , ni l'heure) alors celui ou celle qui reste , l'autre moitié  se doit de faire sans , mais qu'il est difficile ce temps sans ,  et qu'il faut faire seul(e)  sans jamais rien oublier , prendre l'éclaircie même de courte durée quand elle vient , reprendre un peu de force .... Prends soin de toi
Amitiés et douceur
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 22 Juin 2019 à 16:05:42
Nicole,

Moi aussi je me demande bien. Entre une vie de souffrances sans aucun plaisir, remplie de larmed, de médicaments et de factures de psy qui ne mènent à rien et la mort, je ne saurais pas dire ce que mon amoureux aurait voulu pour moi. Il aurait voulu que je sois heureuse, oui, mais ce n’est plus possible sans lui. Et moi j’aurais voulu qu’il ne meure pas alors pour ce que veulent les gens, on repassera.

Amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: qiguan le 22 Juin 2019 à 23:05:18
effectivement ce fut plus facile pour moi, ça l'est car mon aimé m'a clairement exprimé ses souhaits pour moi et à la fin n'a lâché prise que lorsque j'ai promis de le respecter sans savoir comment ais je ajouté ...

Dans mes connaissances j'ai de nombreuses personnes que j'ai côtoyé avant mon deuil et qui étaient veuves, j'ai donc vu, su, que l'on peut même en ayant chuté très profond comme certaines retrouver un équilibre voire créer une nouvelle expérience de vie amoureuse, voire pour des plus jeunes avoir des enfants.
Toutes sans exceptions disent qu'elles n'ont jamais oublié, qu'elles vivent avec ça = ce manque, ce chagrin mais qui ne les empêche plus de vivre.

Nicole ce jour anniversaire se termine il aura été très difficile sans nul doute mais bientôt c'est demain et tu pourras mieux supporter ton armure "ça va" pour les tiens
affectueusement
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 22 Juin 2019 à 23:07:59
Malone, j'ai eu une éclaircie ce soir, ma fille est venue me chercher car ma petite fille jouait une pièce de théâtre avec le club de son collège, c'était super et j'ai pleurer en pensant à son papy qui doit être fier s'il l'a vue car il aime beaucoup le théâtre.
Non il ne l'a pas fait exprès de partir, ce n'est pas un abandon de sa part, il voulait vivre. Il avait de beaux projets pour nous deux. Mais comment être sûre qu'il n'est pas occupé à m'attendre. Je dis des bêtises encore une fois, bien sur qu'il m'attend, nous nous aimons trop pour le contraire. Je lui écris tous les jours, quelques lignes ou plus, je lui parle, mais que c'est difficile.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 22 Juin 2019 à 23:11:21
Anonymus, être heureuse sans lui, c'est impossible, quelques moments de plaisir oui, mais heureuse vraiment non. De toute façon, seule la mort me délivrera de cette douleur, alors je l'attends.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 22 Juin 2019 à 23:16:13
Merci quigan, oui je remets mon armure "ça va", c'est mieux pour tout le monde. Comme je le disais, j'ai passé une "bonne soirée" avec ma fille et sa petite famille, à regarder ma petite fille jouer sa pièce de théâtre, et son papy doit être fier d'elle car il aime le théâtre.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 23 Juin 2019 à 22:40:42
Bonsoir, parenthèse terminée. Elle fut belle c'est certain. Ma fille a voulu que je passe la journée chez eux, pour elle et mes deux princesses j'ai accepté, mais cela m'a coûté, crise d'angoisse, mal être, pourquoi? Je ne sais pas, à part les chats personne ne m'attendait, je n'ai pas compris, j'avais une boule dans le ventre et j'étais oppressée, ce qui a renforcé ma fille dans sa décision, elle a eu peur pour moi. Je voulais rentrer, je ne lui ai pas dis bien sûr, j'ai enfilé mon armure "ça va" comme dit qigan, et j'ai tenu. Je suis rentrée, et il n'est pas là. Encore une semaine et mes loulous partiront avec mon autre fille. J'en ai marre de cette vie.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: bigorneau le 24 Juin 2019 à 01:04:23
bonsoir Nicole, comme je comprends ce que tu ressents je suis dans le même état mais si je suis en train de t'écrire c'est que je suis vivante. Toi aussi tu l'est et tu t'en sortiras tout comme moi. Biensur pour le moment aucune parole, aucun geste  ou attention des autres ne peuvent nous apaiser. Il est trop tôt. Même si je n'ai qu'une envie, celle de rejoindre le seul amour de toute ma vie, je sais que l'apaisement arrivera sans que je m'en apperçoive et j'ai hâte de ne plus souffrir. C'est bête mais la vie continue et notre mari respectif ne voudrait surtout pas nous voir dans cet état. Pourtant sans lui je ne suis plus rien, une loque, un rien du tout. Nous vivrons toujours avec eux mais sans les entendre ni les voir, ils sont dans nos coeurs pour toujours. Je me dis souvent que là où il est, il doit me regarder comme il aimait le faire, et je n'ai pas le droit de le décevoir. Moi aussi je me suis occupée de lui jour et nuit 7jours sur7. J'ai dû arrêter de travailler depuis le mois d'août 2018 il était alité et se rendait à la chimio qu'en ambulance. C'est moi qui le faisait manger il n'avait plus la force de porter une cuiller à sa bouche, je lui faisait sa toilette, sauf que le dernier mois c'est 1 jour sur 2 tellement il souffrait, impossible de le toucher. Sa dernière chimio à eu lieu le 13/03 jour de son anniversaire, et dès le 14 il s'est paralysé du bassin jusqu'aux pieds. de ce fait l'incontinence s'est ajoutée à la stomie et pour courronner le tout il était rempli d'escarre. Heureusement que nous avons eu aussi les infirmières libérales au TOP chaque jour. Rien à voir avec les médecins trop distants de nous. Ils ne nous comprennent pas et ne se mettent pas à la place des aidants.
Voilà Nicole nous allons y arriver j'en suis certaine. Je compte sur toi pour donner des nouvelles bonnes ou pas. Nous sommes tous là. Je t'embrasse
Laurence dit bigorneau
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 24 Juin 2019 à 11:49:25
Bonjour Laurence, oui je suis vivante, mais pas à l'intérieur. Tu dis que je m'en sortirai, mais de quoi et pourquoi ? J'attends de pouvoir le rejoindre, j'entame le 14 ème mois, et je ne pensais même pas que je serais encore à écrire. J'espère toujours que je suis dans un cauchemard et que je vais me réveiller à ses côtés. Je n'accepte pas qu'il ne soit plus là. Nous avons vécu 44 années de bonheur, mais 20 où 30 pouvaient encore nous être accordées. L'autre là haut a coupé court à tout. Je suis en colère contre lui là haut et les "spécialistes", c'est sans doute cette colère qui me tient debout mais je n'arrive pas à la faire sortir de mon cerveau.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 24 Juin 2019 à 21:58:04
Nicole,
Cette colère est normale et je la ressens moi aussi. Je me sens toujours dans une sorte de comédie dramatique irréelle ou mon amoureux reviendra m'expliquer que ce n'était qu'une mauvaise blague. J'ai renoncé au bonheur et je sais que pour certains, ca peut avoir l'air défaitiste et pessimiste, mais c'est ma réalité. ce n'est pas grave, je ne suis pas la seule personne malheureuse sur terre.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 24 Juin 2019 à 21:59:44
Bonsoir, ce midi je me suis étendue sur mon transat dehors, et j'ai demandé à mon amour de m'envoyer une ou trois hirondelles pour le dire qu'il était bien là où il est, une hirondelle est apparue sur le fond bleu du ciel au dessus de moi, puis une autre, puis une autre..... une dizaine d'hirondelles ont tournoyé au dessus de moi pendant quelques minutes, je me suis sentie sereine. Même si c'est une coïncidence, je veux croire que mon amour m'a répondu, j'en suis même certaine.
Je voulais partager ce moment avec vous.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 24 Juin 2019 à 22:03:39
Nicole,
Cette colère est normale et je la ressens moi aussi. Je me sens toujours dans une sorte de comédie dramatique irréelle ou mon amoureux reviendra m'expliquer que ce n'était qu'une mauvaise blague. J'ai renoncé au bonheur et je sais que pour certains, ca peut avoir l'air défaitiste et pessimiste, mais c'est ma réalité. ce n'est pas grave, je ne suis pas la seule personne malheureuse sur terre.


Nous sommes au moins deux anonymus, je refuse son absence, je ne me donne pas le droit être heureuse sans lui, je ne peux pas être heureuse sans lui tout simplement.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 25 Juin 2019 à 12:04:08
Je ne sais pas si vous allez me croire, mais tant pis. Je viens de demander à mon amour de me confirmer son message d'hier avec les hirondelles, et bien il l'a fait. J'en ai pleurer de joie. Maintenant je sais qu'il est bien là où il est. Qu'est ce ça fait du bien.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BL62 le 25 Juin 2019 à 12:55:45
Bonjour Nicole ,
Les signes, quels qu'ils soient  sont importants pour nous tous . C'est si rare .
Bien sur , aucun moyen de savoir si ce sont vraiment des manifestations de nos aimés . Alors autant le prendre comme ils sont pour nous .
Une lueur d'espoir , une "communication" que nous seuls pouvons interpreter .

Une chose pour moi est claire , ils sont avec nous , a veiller sur nous . Et un jour viendra les retrouvailles .

Douce journée a toi

Laurent
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 25 Juin 2019 à 15:57:26
Oui Laurent, les retrouvailles, pourvu qu'elles arrivent vite !!! Le savoir bien est un soulagement car il a tellement souffert qu'il mérite le repos, mais cela n'enlève rien à mon chagrin et ma douleur de ne plus être ensemble.
Merci à toi.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 28 Juin 2019 à 08:47:50
Bonjour, je pensais "aller mieux", je me sens pourtant apaisée par rapport au bien être de mon amour mais hier soir crise de larmes, c'est venu d'un seul coup, et gros poids sur la poitrine. Bientôt 14 mois sans lui. Qu'est ce que tu me manques mon cœur, je me lave avec ton gel douche, ton shampoing pour avoir l'impression de t'avoir près de moi, j'ai même pensé mettre ton après rasage comme parfum. Mais là ça peut faire mal aux enfants.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BL62 le 28 Juin 2019 à 09:41:13
Nicole
Aller mieux est quelque chose d'abstrait pour nous . Et surement tu vas mieux, mais le manque sera toujours présent, et il continuera a se manifester par des larmes , des angoisses , des peurs.
Avec le temps , nous devenons mieux armés pour les gerer .

La grosse difference aujourd'hui entre eux et nous , c'est que pour eux , le temps n'a pas d'importance (enfin je crois) . Alors que pour nous , chaque seconde est une eternité .
Mais dans le même temps , chaque seconde du peu de temps qu'il nous reste a vivre sur terre , pourquoi ne pas éssayer de les passer le mieux possible .

Maintenant , avec la moto , je suis en mode "ça passe ou ça casse" . Je vis comme je l'entends, n'en déplaise aux autres . Si ça peut me rendre un peu moins riste .
Et si jamais un jour ça casse , bah c'est la vie , ou plutot le début de l'autre vie.


Tendresse et courage
Ah !!! et si tu pleures encore, pense a boire de l'eau par cette chaleur :):)
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 28 Juin 2019 à 19:53:22
Merci Laurent pour ce trait d'humour, t'inquiètes les bouteilles d'eau défilent, il fait vraiment chaud dans les terres et encore ici c'est raisonnable par rapport à certaines régions.

Je comprends que ces moments de détresse vont maintenant faire partis de ma "vie", j'aimerai pouvoir faire comme toi, faire comme je veux, mais il y a les enfants et les petits enfants, je leur dois de ne pas les faire souffrir plus. Alors je souffre dans mon coin, par chance je vous ai trouvés. Je peux dire ce que je ressens et c'est un soulagement..
Merci
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 29 Juin 2019 à 00:41:33
Je ne sais plus qui a dit qu'il ou elle était jaloux, jalouse des autres couples, je n'ai pas compris car je ne le concevais pas, pas la jalousie, mais je ne peux plus voir un couple s'embrasser sans me détourner, ça fait mal, je nous vois tous les deux et pour nous c'est fini, jalousie, chagrin de ce qui n'est plus ?? Difficile de faire la part des choses quelque fois, pour moi c'est le chagrin qui domine, mais je comprends ce que cette personne voulait dire. J'admets que le bonheur des autres ne me réjouis plus. Quand je dis que je suis morte à l'intérieur en même temps que lui, c'est aussi cette façon de voir la vie autour de moi, tout est changé, je survis dans une autre dimension, c'est de plus en plus compliqué. Et je suis encore en colère, je n'arrive pas à en sortir.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 29 Juin 2019 à 16:14:29
Bonjour Nicole...oui je suis morte aussi...enfermée depuis 3 mois dans un trou noir dont je n' arrive pas a sortir...la psychologue m' explique que c' est normal que la souffrance est trop forte qu' il faut du temps...encore combien de temps avant  de lâcher prise...contrairement à toi je n 'ai pas de colère...de la peur plutôt.. plus confiance en la vie...profite de ta famille  enfants et petit enfants...je n' ai personne avec qui partager mon chagrin et parler de jean pierre...c' est frustrant on en a tellement besoin.
Passe un journée sereine  et au frais .bises biche
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: yvgpqpg4 le 29 Juin 2019 à 16:17:59
Comme toi biche moi j'ai perdu confiance en moi surtout. J'ai peur qu'il arrive des choses à mes enfants par exemple ça bouffe
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 29 Juin 2019 à 22:17:37
J'entame le 14 ème mois et je ne sais pas pourquoi, mais il me semble important encore que ceux passés avant, c'est une impression bizarre, comme ci quelque chose allait venir tout chambouler. Le cerveau déconne en ce moment je pense, même en voiture, moi qui ai toujours été prudente et respectueuse du code de la route, aujourd'hui j'ai brûle un stop et je me suis trompée de direction.. Je ne suis pas nette en ce moment et il me manque de plus en plus fort.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: AS67 le 29 Juin 2019 à 23:01:07
Bonsoir Nicole,
Oui ce 14ème mois.... pourquoi fait il tout ressortir?
J'attendais tellement de ce répit apres la fin de la première année comme ils disent dans les livres, que la rechute fait cogiter encore plus.
Les esprits sont bien chamboulés, moi aussi des fois au volant je fais quelques étourderies......
Affectueusement
AS
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 30 Juin 2019 à 15:28:15
Journée difficile pour moi aujourd'hui, ma fille et sa petite famille part demain. Trop dur et il faut faire semblant mettre son armure "ça va". Si mon amour était là ce serait plus facile...
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: marguerite13 le 30 Juin 2019 à 15:49:28
Courage Nicole! Tu sais que tous mes enfants sont loin. Je m'organise en fonction de cette séparation la majeure partie du temps. Les retrouvailles sont magnifiques et pendant les vacances, on ne se quitte pas. J'en aurai bientôt 3avec leurs conjoints et un total de 10 enfants. C'est tout ou rien chez moi.
Tu iras les voir quand tu seras prête.
Je t'embrasse,
Marguerite.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 30 Juin 2019 à 15:57:09
Bonjour Nicole....je passe juste pour te faire des bises te dire que je pense à toi...tendresse biche
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: pscar13 le 30 Juin 2019 à 19:43:10
Chère Nicole,

Merci de ton passage, comme je te comprends, je viens de faire 3h de route pour m'isoler à la montagne tout seul, trop difficile pour moi de faire semblant que "ça va", je ne veux pas gâcher la fête de mes enfants qui fêtent ensemble leurs anniversaires chez moi. Je vais aussi passer le mien ici, impossible pour moi d'affronter les "bon anniversaire", comment mon anniversaire sans mon amoureuse pourrait être une bonne chose !
 Tendresse et douce soirée.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: qiguan le 30 Juin 2019 à 23:21:25
Des forces inconnues Nicole vont venir ai confiance
affectueusement
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 01 Juillet 2019 à 21:52:37
Merci, sans vous je sombrerai. Ma fille est partie ce matin , beaucoup de larmes, elle qui n'est pas expansive, m'a montré et dit combien elle m'aimait, même si je le savais, et je lui ai réitéré mon our pour elle. Cette après midi mon autre fille est venue, elle savait que j'avais besoin d'aide, et ça a été mieux. J'ai dormi, les émotions de ce genre épuisent le corps. Finalement l'après midi a été légère. Mais ce soir c'est plus difficile. Cette séparation d'avec m'a fille et mes petits enfants c'est raccordée à celle de mon amour et ça fait beaucoup. Je suis épuisée, les larmes coulent toutes seules. Je vais essayé de lire vos différents fils ce soir, sinon demain et je vais dormir. Encore merci.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 02 Juillet 2019 à 07:37:28
Bonjour, ce matin je vais mieux, oui c'est moi qui dis ça, mes petites filles vont passer la journée avec moi, je vais avoir de quoi m'occuper.
Je me suis reposée, et les larmes se sont tafies pendant mon sommeil. Je vous souhaite une accalmie à vous aussi.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 02 Juillet 2019 à 10:24:56
Nicole  tu as un message de moi
. Prends soin de toi
Amitiés et douceur
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 02 Juillet 2019 à 11:12:13
 Nicole
je te rajoute une tite chose ici

Sur terre c'est seulement la justice des hommes qui est d'actualité, aussi imparfaite soit-elle

sur l'autre rive c'est tout à fait autre chose et l'AMOUR rentre en ligne de compte

Amitiés et douceur  toi
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: qiguan le 02 Juillet 2019 à 15:30:23
on m'a expliqué/présence des petits enfants de faire plus que profiter mais savourer ... puisses tu le faire et en tirer du baume pour tes souffrances
affectueusement
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 04 Juillet 2019 à 09:15:16
Bonjour, ça va s'arrêter quand, bien un jour mal le lendemain, mon cerveau joue au yo-yo avec mes sentiments. Aujourd'hui envie de pleurer, sensation de vide, besoin de dormir pour oublier. Je suis fatiguée de cette "vie. Je sais, les montagnes russes, je veux que ça s'arrête, je n'y arrive pas.
Désolée
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 04 Juillet 2019 à 19:18:58
Nicole...je suis sur le même manège depuis plus de trois mois je ne vois pas le bout non plus...la psychologue que je vois régulièrement trouvé ça normal....jusqu' à quand on peut résister parfois je me dis que tout est inutile et moi avec....on garde encore un peu le cap je pense fort à toi.biche
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: AS67 le 04 Juillet 2019 à 19:35:13
Nicole, moi j'ai jamais aimé les manèges à sensations alors encore moins celui ci.... il s'appellerai le chagrin. Comme toi très difficile certains jours de ce concentrer sur le travail, cette nuit impossible de dormir avant 2 heures.... et réveillée à 4h30.. dur dur d'assumer la journée derrière. Mais heureusement que le boulot est là pour moins penser.
Plein de courage Nicole, encore et encore, il parait que nous y arriverons. Même si maintenant c'est difficile à croire.
Affectueusement.
AS67
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Elisa52 le 05 Juillet 2019 à 01:18:15
Nicole, je  crois que les montagnes russes, on passe  tous par là, alors ça doit être  "normal". Juste ce  que j'arrive mieux à faire au  bout de 20  semaines, c'est les jours où je suis au plus bas (c'était le cas hier) me dire que je vais remonter (c'était le cas aujourd'hui). Je ne sais jamais ce qui m'attend, mais je m'y attends ( je ne  sais pas si c'est très clair...) et l'accepte un peu mieux.
Courage dans ta traversée de tous ces sentiments et amitiés
Elisa
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: qiguan le 05 Juillet 2019 à 08:58:37
Oui Elisa ne pas avoir peur des creux de vagues
Même sans savoir
Et faire feu de tout bois pour traverser ..
Affectueusement
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: lili44 le 05 Juillet 2019 à 14:06:27
Bonjour
Les hauts et les bas , je connais. Je suis en plein dedans.
Ça arrive sans prévenir, une pensée, un mot ,une image, une odeur et hop les larmes coulent sur notre visage.
Je manque est terriblement difficile, je ne pense qu’à une chose «  être dans ses bras, entendre sa voix « 
Je me dis ACCROCHE TOI , mais j’ai uniquement la force d’aller travailler et le reste du temps je me sent épuisée  envie de rien.
Le forum me fait du bien
Merci
J’attends les jours meilleurs
A bientôt
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 05 Juillet 2019 à 17:12:27
faire feu de tout bois comme dit  Qiguan , oui pas plus mauvais qu'autre chose

 le Manque , les hauts , les bas , les montagnes russes , les larmes et tout le reste , moments difficiles, cap à passer,  même pas

 peur  mais c'est épuisant  surtout que cela arrive subitement , il faut laisser passer , le répit est de courte durée

Prenez soin de vous

Amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 05 Juillet 2019 à 23:19:56
Un énorme merci à vous, aujourd'hui je vais mieux et vos messages m'ont fait chaud au cœur. Heureusement que ce forum existe. Un jour je dirai peut-être que je vais bien, je ne sais pas, ce que je sais c'est que mon amour ne veut pas que je le rejoigne maintenant, alors j'attends en étant disponible pour mes enfants et mes petits enfants, pour le moment c'est le mieux que j'arrive à faire.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 06 Juillet 2019 à 14:15:29
Nicole

Petits pas , pas de géant , une éclaircie  comme cela fait du bien
Amitiés et douceur
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 07 Juillet 2019 à 14:32:00
Bonjour tout le monde, à ceux et celles qui me conseille de prendre soin de moi, demain ma fille me fait une Colo pour cacher tous mes cheveux blancs, cheveux négligés depuis le décès de mon amour, et j'ai fais les soldes pour la première fois de ma vie, 6 robes et un gilet rien que pour moi. Le fait que j'ai reçu mon petit frère et ma belle sœur y est certainement pour quelque chose, mais je l'ai fait, et aussi un resto à trois. Là je digère tout çà en me reposant. Je sais que ça ne va pas durer, mais je prends.
Merci pour vos conseils
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: AS67 le 07 Juillet 2019 à 22:40:15
Bonsoir Nicole  ,
Trop bien cette eclaircie  , profites en ca fait tellement du bien.
Affectueusement
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: marguerite13 le 08 Juillet 2019 à 07:43:22
Bravo Nicole, je suis fière de toi!
Je t'embrasse, Marguerite.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 08 Juillet 2019 à 11:06:05
Merci, je suis fière de moi aussi. La je vais partir de chez moi une semaine, toute seule (avec mon chien) à la fin du mois chez ma cousine, en avion pour la première fois. Mais, ceux sont toutes des premières fois sans lui, je me force car j'ai l'impression de l'abandonner. Pourtant je l'aime toujours autant, et je sais qu'il est heureux de me voir comme ça, alors cette culpabilité, pourquoi ? J'en parle à la psy aujourd'hui.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 08 Juillet 2019 à 13:33:28
Bravo Nicole ...un pas de géant ..profite le plus que tu peux..je t'embrasse biche
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 08 Juillet 2019 à 13:37:38
Je suis rentrée de mon rendez-vous, la psy m'a dit que cette culpabilité était normale. Elle m'a expliqué qu'elle allait m'accompagner dans mon deuil, je n'aime pas ce mot, sans me forcer à quoi que ce soit, comme image elle m'a parlé d'une cicatrice qui reste marquée sur le corps pour toujours don't on se souvient des circonstances toute sa vie mais qui ne fait plus mal. Ça va prendre du temps dit elle et nous y arriverons ensemble.
J'ai un bon feeling avec elle, et une bonne écoute.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: AS67 le 08 Juillet 2019 à 18:35:52
Bonjour Nicole,
Et oui cette cicatrice avec beaucoup d'adhérences pour le moment qui font bien mal. C'est l'image du docteur Fauré.
Super si tu as bien accroché c'est primordial pour que le travail soit efficace
Moi non plus je n'aime pas le mot deuil ni le mot veuve d'ailleurs... les accepterons nous un jour.
Bonne soirée
Affectueusement
AS67
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 08 Juillet 2019 à 18:52:37
AS67, je lui ai dit que pour moi je n'étais pas veuve, mais que je suis toujours mariée avec mon amour.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 08 Juillet 2019 à 21:35:12
Nicole

je te souhaite qu'elle t'aide  à  retrouver  un peu de sérénité , que tu souffres moins , te confier à elle va très certainement t'aider
Amitiés et douceur
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 08 Juillet 2019 à 21:37:18
Merci malone
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 08 Juillet 2019 à 22:59:07
Ce soir  les vannes sont reouvertes, mon armure "ça va  vient de craquer.bonne soiree
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: AS67 le 08 Juillet 2019 à 23:12:38
Normal la psy les a reouvertes pour mieux entrer.

Courage
Tendres pensées
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 09 Juillet 2019 à 18:49:12
Mon amour, journée passée seule aujourd'hui, difficile, nos enfants reprennent leur vie petit à petit, notre fille, la dernière a retrouvé du travail et vient donc moins souvent, et je ressens le vide de sens de ma place ici bas. Pourquoi dois je te survivre ? À quoi ça sert ? Je tiens la maison en ordre mais par habitude et ça va vite, et après que reste t il ? Le vide, le néant et le chagrin. Mais ça va s'arrêter quand tout ça ???
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 10 Juillet 2019 à 02:53:16
Bonjour Nicole,

Je ne sais pas quand tout ca s'arrete et je ne sais pas non plus pourquoi tu dois survivre à ton amour. Tellement de questions sans réponse nous habitent. Je crois qu'il nous manque trop de pieces du puzzle pour comprendre le sens de toute cette souffrance. chose certaine, ton aimé veille sur toi.

Moi aussi, je suis en couple avec un défunt. ca ne me dérange pas. c'est une relation bien particulière, mais je la préfère à la présence d'un autre homme dans ma vie.

courage, tu seras un jour réunie avec ton amour
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 10 Juillet 2019 à 10:42:39
Merci anonymus, oui nous serons réunis, et c'est vers ce moment que se tend ma vie.
Il y a des jours où je me demande à quoi ça sert d'aimer si c'est pour le payer après ? Et le prix est trop fort. Le pire c'est que nous nous réjouissons de voir nos enfants aimer avoir des enfants, alors qu'ils vont vers la souffrance, nous sommes égoïstes non ? de "fonder" une famille quand on sait ce que cela veut dire ???
Non, il faut garder au fond du cœur le bonheur connu, c'est ça hein !!!
Mais quand on perd ce bonheur, que c'est douloureux de se rappeler, car tout est au passé.
Je dis toujours aux couples de bien profiter de l'autre, de chouchouter l'autre et de lui dire et lui redire qu'il l'aime, après c'est trop tard.
J'arrête de dire des bêtises et je vais me booster.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 10 Juillet 2019 à 10:55:37
Nicole bonjour, les enfants sont je crois d'une aide inestimable , je n'en ai pas et je peux te dire  aujourd'hui que rien ne me rattache à la vie ...une famille lointaine qui ne comprends pas ma souffrance.. profite de tes enfants le plus que tu peux ils sont une partie de votre amour c'est un joyau sur lequel tu peux t'appuyer. je tembrasse biche
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 10 Juillet 2019 à 21:40:16
Bonjour biche, bien sur que je profite de mes enfants et mes petits enfants, oui ils sont des trésors, ils sont là et bien présents pour moi. C'est une chance de les avoir, ça je le sais. Mais il me manque tellement leur papa.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 13 Juillet 2019 à 11:00:23
Bonjour, pas le top encore, je me réveille seule, je prends mon café seule, je sais, vous allez me dire tu as tes enfants et tes petits enfants, tu n'es pas seule, et bien si je suis seule, l'indispensable à mon bonheur n'est plus là, la place dans le lit est vide, je ne sort qu'une seule tasse pour le café, plus de bisous le matin le soir à n'importe quel moment de la journée, je n'entends plus le don de sa voix de sa respiration...... Je redescends dans le fond de la vague, je m'y noie. En plus je m'en veux car je donne l'impression de me plaindre alors que je suis ici, on pourrait dire tu as de la chance tu es en bonne santé, non je réfute. Ma chance est d'être avec lui, pas sans lui.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BEBE le 13 Juillet 2019 à 11:18:48
Chère Nicole,

Non tu ne te plains pas.... tu pleures l'absence de la personne qui t'était  la plus chère au monde.
Il n'y a la aucune raison de culpabiliser de le faire.
Tu traverses ce qui est sans doute la pire épreuve de ta vie... tu te lèves seule, tu te couches seule, tu manges seule, tu dois tout affronter seule... sans lui qui seul donnait sens à tout ça, tous ces gestes, à la vie elle même....
Nous traversons un bouleversement immense.... une révolution....
Ne minimisons pas l'ampleur de cette épreuve. ... elle est immense et mérite  que l'on verse toutes les larmes de notre corps... nous sommes légitimes à le faire même si dans nos vie nous avons nos enfants ou nos parents, la santé, le confort matériel et que sais je encore... rien de tout cela ne comble l'immense vide  que le départ de notre essentiel a installé dans nos vies et le désespoir qui y est associé....

Alors pleurons, pleurons, encore et encore....disons toute cette peine immense qui a besoin d'être dite.... sans culpabiliser, sans se dire je ne devrais pas ci..... je ne devrais pas ça.....

Je t'embrasse fort,

Affectueusement,

BEBE
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 13 Juillet 2019 à 13:27:31
Merci bébé, je n'ai plus de force, je ne veux pas me battre, je me laisse couler. Sans lui je ne suis rien, avec lui j'étais combative, optimiste, HEUREUSE,  aujourd'hui c'est tout l'inverse,  ce vide me vide, ce manque de lui m'aneantit, les gens pensent que je vais bien car je mets l'armure de qigan "ça va", non je ne vais pas bien, non je n'irai plus jamais bien. Bientôt 14 mois que je vais mal, et ça continue encore et encore. Pourtant je prends bien mes médocs, je suis obéissante et ça rassure les enfants, la douleur est là, lovée comme un serpent et attaque sans prévenir.
Je vais me reposer avant que ma fille arrive, bon week-end à vous
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 13 Juillet 2019 à 18:23:57
Nicole...je suis comme toi...les mêmes sensations..le bon petit soldat qui obéit...mais qui ne voit pas la fin de la bataille et la paix...qui ne voit que le désespoir et la mort..c' est idiot mais savoir que quelqu' un vie la même chose au même instant me rassure..je ne suis pas anormale face à cette épreuve.. je n' ai qu'un peu de tendresse à t' offrir.biche
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 13 Juillet 2019 à 20:13:56
Si tu es anormale biche, nous sommes deux. Là mort je la vois comme une délivrance, des retrouvailles avec mon amour. C'est égoïste vis à vis de mes enfants et petits enfants car je sais qu'ils en souffriraient, c'est pour eux que je ne fais rien et aussi parce que mon amour m'a faite comprendre que je ne devais pas. Mais ce serait un vrai soulagement. Cette solitude, ce vide, c'est trop dur. Je ne peux en parler qu'ici et avec les spy (mais c'est les vacances), les autres ne comprennent pas ou ne veulent pas entendre.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: AS67 le 13 Juillet 2019 à 20:19:10
Biche, Nicole,
Comme je vous comprend, je ne prend pas de medicament, je n'en veux pas et espère pouvoir m'en passer. Mais là c'est vrai que les mois passent et la tristesse revient à grand pas. J'aime tes mots Nicole, ce vide me vide, c'est vraiment ça. Et la société nous demande de rebondir, d'avancer.....mais pourquoi?
Je ne sais pas vivre seule....car oui même avec les enfants ou des amis très proches même entourée je suis seule.
Et Biche, oui c'est vrai que lire des temoignages de personnes vivant la même chose et se dire ah ben oui  c'est moi ca.... et bien  ca réconforte. Peut être est ce vraiment le chemin que nous devons traverser pour aller vers du plus beau!!! Je ne sais pas , je n'ai pas les clés pour ces sentiments là.....
Je pense à vous tous et toutes
Amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Boutchou le 13 Juillet 2019 à 20:35:55
Nicole ,
Tu n'es pas seule  à vivre  cet immense  tsunami ... pas plus que biche d'ailleurs ...
Nous , amis de chagrin nous sommes toujours là ,  à nous lire , depuis plusieurs mois , à entendre nos cris  et appels de  souffrances ..
Ces douleurs  qui vont et viennent mais ne nous lâchent pas
Nous avons en commun ,même si nos vies sont différentes , ce vide immense qui nous laisse inertes et vides de vie ..

Mais Il n'y a pas de mots pour nous apaiser ,
Ce serait vain d'en chercher ....ils ne sont pas audibles dans la douleur
Mais juste de savoir que nous sommes entendus , écoutes  , dans le partage  et la bienveillance
Des jours plus doux viendront peut être ...ici bas ou ailleurs ..

Toute mon amitié
Boutchou


Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 13 Juillet 2019 à 22:54:59
Non, je ne suis pas la seule à vivre cela, c'est vrai, vous vivez la même chose à votre façon, la même chose, le même cauchemar. Heureusement et aussi malheureusement que ce forum existe, malheureusement parce que c'est une preuve de ce cauchemar et heureusement car nous pouvons voir que nous ne sommes pas seul es à le vivre, sinon je crois que je sombrerai dans la folie. Peut-être que ce serait un bien d'ailleurs, au moins on nous endormirait avec des médocs jusqu'à notre dernier souffle et la souffrance s'arrêterait.

La veille de son décès, mon amour m'a envoyée aux pompes funèbres pour choisir son cercueil avec des directives de ce qu'il voulait, et je l'ai fait, comme ci j'allais acheter du lait au super marché, c'est dingue non ?? Je me demande encore aujourd'hui comment j'ai pu faire ça !!!!!  J'étais sur une autre planète, ce n'est pas possible autrement !!!
Plein de choses qui passent et repassent sans arrêt dans la tête. Je vais devenir cinglée, je le sens. Je coule complètement. Je ne peux le dire qu'ici pour l'instant. Désolée de vous saper le moral
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: pscar13 le 14 Juillet 2019 à 01:58:59
Nicole,

Non, tu n'es pas folle, tu es une survivante, survivante d'une guerre impitoyable où tu as vu la souffrance et la mort de la personne qui t'était la plus chère.
Nous sommes nombreux ici, ensemble, sur les bords de ce champ de bataille, chacun avec son fardeau de souffrances et de larmes à se demander comment faire pour tenir encore debout.
Et on tient, cette nuit va passer, peut-être courte, peut-être avec des rêves, peut-être même avec des cauchemars.
Et demain on sera encore là, et après-demain, certains qui vont un peu mieux aident avec leurs mots ou leur lecture silencieuse à porter le fardeau de ceux qui coulent, comme tu le fais aussi.
Je ne vais pas mieux, loin de là, mais je t'envoie plein de tendresse et de douceur pour cette nuit, et je serai encore là demain pour lire ta douleur.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 14 Juillet 2019 à 09:53:22
Merci Pscar pour ton soutien
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 15 Juillet 2019 à 08:45:29
Bonjour, aujourd'hui  a l'air d'être un meilleur jour, hier ma fille m'a emmenée voir une copine, nous y allions pour une partie de l'après midi et nous sommes réparties à 20h, c'est dire si nous étions bien. Cette visite m'a faite énormément de bien. Je me sens mieux, et je ne ressens pas de culpabilité. Serai-je aller au fond pour pouvoir rebondir ? Je ne sais pas, je prends, c'est tout. J'espère juste que cela va durer longtemps.
Encore merci pour votre soutien, votre présence, avec ou sans réponse, grâce à vous je peux évacuer tous mes ressentis.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: yvgpqpg4 le 15 Juillet 2019 à 08:57:29
oui, prend comme ça vient. si cela suit le processus "normal" je ne sais pas, j'imagine,  au bout d'un moment on arrête un peu d'essayer de comprendre POURQUOI, pourquoi nous, pourquoi comme çà, pourquoi maintenant, pourquoi pas ce qu'on avait prévu, pourquoi ça tombe sur nous, pourquoi si, pourquoi çà,  et on prend un petit peu de tout, de ce qu'on peut, on se contente de ce qu'on a. moi j'en suis là en tout cas, je me contente de ce que j'ai, ça me va bien, je pense que la douleur a été si intense que pour l'instant il faut se remettre de celle-ci, la blessure prend du temps à se guérir, et faire de grands projets c'est trop pour nous, alors on fait un pas puis un autre.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 15 Juillet 2019 à 10:24:50
Tout à fait d'accord avec toi yvgpqpg4, je prends, et pour la première fois sans culpabiliser, je me sens bien, et après ce que je viens de vivre, je passe du tout ou rien sur une demi journée, je n'y comprends rien alors je vais aller chercher des "peut-être" réponses dans les livres. Pour le reste, on fait avec.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 15 Juillet 2019 à 18:24:06
Nicole

Un temps pour reprendre du souffle c'est toujours appréciable , un moment de répit , nous en avons tant besoin , il ne faut pas se sentir coupable d'un temps calme , ils veulent nous voir plus sereines ,pour nous mais eux aussi le ressentent , je sais tu n'y crois pas, mais il est quand même près de toi dans ton coeur . Prends soin de toi

Amitiés et douceur
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: GOLDY733 le 15 Juillet 2019 à 20:31:36
Toi aussi prend soin de toi, oui ils sont dans nos coeurs, autour de nous et ils nous aiment toujours.
Mais nous, on reste, on est seule ou seul dans cette nouvelle vie.
Comment comprendre tous ces pourquoi.
Bon courage et amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: AS67 le 15 Juillet 2019 à 22:20:25
Bonsoir Nicole,
Tu dis ne rien comprendre à ce que tu vis.... oui c'est sur on n'y comprend rien..... une heure ca va puis tout à coup gros blues et puis la vie reprend le dessus.
De ne rien comprendre c'est frustrant , et en même temps ses sentiments qui nous bousculent sont tellement nouveaux pour nous que c'est normal de ne rien y comprendre.
On va apprendre à vivre avec parait il!
Trendres pensées.
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 16 Juillet 2019 à 09:09:59
Nicole


Malone, si je crois que mon amour est près de moi et veille sur moi, il me l'a déjà montré.
Un temps de répis, oui  car ces émotions qui me submergent m'épuisent enormement, hier j'ai dormi 4 h d'affilees en pleine journée et j'étais toujours aussi fatiguée  après. Mais sans la culpabilité c'est mieux.

Affectueusement
Nicole




Un temps pour reprendre du souffle c'est toujours appréciable , un moment de répit , nous en avons tant besoin , il ne faut pas se sentir coupable d'un temps calme , ils veulent nous voir plus sereines ,pour nous mais eux aussi le ressentent , je sais tu n'y crois pas, mais il est quand même près de toi dans ton coeur . Prends soin de toi

Amitiés et douceur
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 16 Juillet 2019 à 09:18:02
Bonsoir Nicole,
Tu dis ne rien comprendre à ce que tu vis.... oui c'est sur on n'y comprend rien..... une heure ca va puis tout à coup gros blues et puis la vie reprend le dessus.
De ne rien comprendre c'est frustrant , et en même temps ses sentiments qui nous bousculent sont tellement nouveaux pour nous que c'est normal de ne rien y comprendre.
On va apprendre à vivre avec parait il!
Trendres pensées.

AS, ces questions sont omniprésentes, et toujours sans réponses, c'est frustrant, oui, et fatiguant aussi. Le cerveau toujours en fonction questions. J'espère qu'aujourd'hui je ne vais pas encore passer mon temps à dormir.
Apprendre à vivre avec, non, là je n'y crois pas, je survis en attendant de le rejoindre.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 16 Juillet 2019 à 09:22:26
Toi aussi prend soin de toi, oui ils sont dans nos coeurs, autour de nous et ils nous aiment toujours.
Mais nous, on reste, on est seule ou seul dans cette nouvelle vie.
Comment comprendre tous ces pourquoi.
Bon courage et amitiés
Tout à fait goldy, nous sommes seul seule, en tous cas c'est l'impression que nous avons car les enfants doivent aussi être dans le même questionnement., eux qui sont devenus orphelins d'un papa qu'ils aiment tant.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 17 Juillet 2019 à 02:32:09
Encore une nuit blanche, malgré le somnifère et l'anxiolitique, je viens de prendre une tisane, on verra bien. Je pense à mon amour, au sens de ma survie, toujours pareil quoi !!!
Les jours passent et rien ne change, il ne reviendra pas, même si j'ai l'impression qu'il est là, pas loin de moi, j'ai beau regarder la porte, il n'y a personne.
Passez une bonne nuit.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: pscar13 le 17 Juillet 2019 à 03:17:18
Nicole,

Si nous pouvions arrêter de penser ...
Ne regardes pas la porte, ferme les yeux, il est là, dans ton cœur.
Tendresse et douce nuit.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BL62 le 17 Juillet 2019 à 11:33:26
Nicole

"il ne reviendra pas" :
Arriver a admettre cela est déjà un grand pas en avant . C'est se  rendre a cette cruelle évidence  .
Mais comme dit Philippe , ferme tes yeux , il est présent dans ta tête, dans ton coeur . Et ça ne changera jamais .

Tendresse
Laurent
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: marguerite13 le 17 Juillet 2019 à 14:25:48
Il est toujours là!!!
A chaque coup de téléphone, de sms, de sonnette, chaque bruit de voiture dont la porte claque, je pense que c'est lui et je sursaute, 1/2 seconde de bonheur puis le retour à la réalité. Il n'est plus là et il ne reviendra pas.
C'est ça la triste vérité.
Moi, je l'aime depuis 55 ans presqu'entièrement dans le secret puisque nous nous sommes révélés l'un à l'autre seulement 8 mois avant son AVC fatal. 8 mois de passion, mais pas une photo ensemble, pas une. Il m'en avait envoyé une de lui et j'en ai trouvé une autre sur internet. Pas une nuit ensemble, pas une. Pas de visite à l'hôpital, pas d'enterrement. Je vais aller sur sa tombe à l'autre bout de la France. J'espère y trouver un apaisement.
Tout cet amour pour rien, 8 mois à plusieurs centaines de kilomètres, à aimer un homme marié à une autre. C'est dire que nous n'avons pas beaucoup été ensemble. Juste le téléphone, les textos de 7h du matin à minuit. Heureusement qu'il faisait chambre à part avec sa femme!Et mes visites de trois jours dans sa région. Des journées de rêve, serrés l'un contre l'autre pour essayer de rattraper le temps perdu, mais qui se terminaient immanquablement à 19h, quand il rentrait chez lui.
Et maintenant plus rien, même plus le téléphone! Rien que ça, ce serait mieux que le néant. Moi qui l'adorais. Il m'adorait aussi, nous nous aimions passionnément mais l'avons su trop tard à 70 ans, moi veuve, lui, pas libre.
Je peux résumer notre belle histoire en : regrets et larmes, beaucoup de regrets, beaucoup de larmes.
Je vous embrasse, vous mes amis d'infortune mais qui avez eu la grande chance de passer 20, 30, 40 ans et plus avec votre amour. J'aurais tellement voulu garder l'amour de ma vie plus longtemps. Je t'aime mon amour.
Bises supplémentaires à Nicole 5951.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 18 Juillet 2019 à 01:03:21
Le temps n'a pas d'importance Marguerite, c'est l'intensité, la force de l'amour envers l'un l'autre qui compte.
Je vais fermer les yeux comme vous le dites, en les ouvrant il sera peut-être là.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 18 Juillet 2019 à 23:06:24
Arrêter de penser à lui, impossible, il est dans ma tête, dans mon cœur il est moi sans interruption. Je faisais mon ménage aujourd'hui je le voyais attendre impatiemment que le sol sèche car il ne peut pas rester sans rien faire.
Admettre l'inadmissible est impossible, je n'y arrive pas. Je suis dans un cauchemar dont je n'arrive plus à sortir
Cette "évidence" Laurent n'en est pas une pour moi. Ce pas je ne veux pas, ne peux pas le franchir. Pourtant je sais, ma raison le sait pas mon cœur. En ce moment je me plonge dans les travaux ménager, la maison est nickel, pourquoi faire, à part faire plaisir aux enfants ça n'a pas de sens.
Je vais me coucher et essayer de dormir.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 19 Juillet 2019 à 20:23:37
J'ai fais du tri dans ses papiers aujourd'hui, 14 mois pour m'y mettre, mais purée que c'est dur !!!!
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 20 Juillet 2019 à 10:49:06
Nicole

faire le tri dans certains papiers , jeter ces dit papiers ,je confirme c'est dur ,  c'est comme si on le poussait un peu plus , et pourtant non puisqu'ils ne servirons plus , si nous ne le faisons pas qui le fera ,pour ma part ce que je savais bon à jeter (un jeu d'enfant) mais reprendre feuillet par feuillet tri obligatoire , j'ai du mis reprendre à deux fois et au moment de mettre à la poubelle crise de larmes , Une chose est sure cela n'affecte  l'amour mutuel qui existera toujours entre nous , mais tous ces gestes sont difficiles,Prend soin de toi Nicole
Amitiés et douceur
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 20 Juillet 2019 à 15:53:29
Merci Malone, effectivement je n'ai pas fini et j'ai du mal à m'y remettre, va falloir pourtant, jje ne veux pas laisser de foutoir derrière moi pour les enfants. Crise de larmes, oui, grosse boule dans la gorge qui empêche de respirer. Il faut le faire pourtant. Je vais me booster et y repartir.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 20 Juillet 2019 à 22:08:15
J'ai retrouvé des petits mots d'amour, j'ai fondu en larmes. J'ai encore pleins de tri à faire car depuis que mon Philippe est malade, je ne le suis occupé que de lui, le reste est à l'abandon, maintenant 2 ans 1/2 de paperasse à trier et classer. Je retrouve plein de trucs à lui évidemment, alors en ce moment c'est pas le top.
Bises à tous et toutes
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: lsf le 20 Juillet 2019 à 22:24:50
Il y a 1 mois et demi qu il est décédé . Je vis le martyre.  Je ne  vis pas je survis.  Mais je ne pense pas y arriver. Affectueusement à  vous
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Elisa52 le 21 Juillet 2019 à 00:02:46
Nicole, Les petits mots d'amour c'est terrible, mais c'est aussi la trace de tout ce que vous avez vécu de si beau et qui ne s'effacera jamais. J'ai tout gardé, le moindre petit bout de papier avec juste "bisous" et un coeur. Ca fait mal et aussi ça fait du bien, tout est comme ça.
Si comme moi, tu as passé ces dernières années à ne t'occuper que de lui, il faut ABSOLUMENT que tu prennes soin de toi.
Bon courage pour le tri.
Affectueusement

Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: lili44 le 21 Juillet 2019 à 03:37:47
Faire le tri , pour moi c’est juste le minimum. Ça fera 4 mois le 26  que mon amoureux est de l’autre côté du chemin  et je me suis juste débarrassé de tout ce qui représentait «  la maladie «  et j’ai juste fait le tri dans quelques papiers (pour les démarches administratives) et pour le reste tout est resté à l’identique. Le simple fait de tomber sur son écriture me fait pleurer et je ne peux me résoudre à jeter même les documents qui portent son nom ( j’aurais l’impression de le faire disparaître une deuxième fois)
Rien que de faire les changements de nom pour les différents contrats m’ont bouleversés. Heureusement que nous sommes mariés car je suis très  fière de porter son nom et je suis la garante de notre histoire  .
C’est vraiment une horreur toute les démarches administratives, on me demande d’effacer son nom  mais pour moi il est là, toujours là avec moi.
Moi aussi, je me dis qu’il faut que je mette les choses en ordre pour les enfants  mais je me donne du temps car je fais tout pour le garder près de moi  cela me rassure et j’ai besoin de sa présence même si il est de l’autre côté du chemin.

Tendres pensées à tous nos amoureux et amoureuses et douce nuit


Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: pscar13 le 21 Juillet 2019 à 08:52:20
Isf,

Il y a 1 mois et demi qu il est décédé . Je vis le martyre.  Je ne  vis pas je survis.  Mais je ne pense pas y arriver. Affectueusement à  vous

J'ai lu ton message cette nuit, 1 mois et demi, c'est si récent, si difficile.
Ouvre ton fil en créant un nouveau sujet :
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/?action=post
Exprimes-y tout ce que tu veux partager, écrire ici va peut-être t'aider à y arriver, nous serons nombreux à te lire et comprendre ce que tu vis.
Tendresse et douceur
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Jg52 le 21 Juillet 2019 à 19:40:32
Il est parti un samedi, il a râler toute la nuit, je l'aidai du mieux que je pouvais pour respirer, je n'ai pas dormi du tout cette nuit là. Le matin l'infirmière lui a fait sa piqûre de morphine puis a téléphoner au docteur pour qu'il envoie une ordonnance d'une autre piqûre pour sa respiration dès qu'il l'a eu il a été mieux, il a essayé de me dire quelque chose mais seules les voyelles passaient et je n'ai pas compris, avec le recul je crois qu'il me disait je pars, j'aurai dû rester près de lui, et j'ai raccompagner l'infirmière à la porte, juste quelques minutes, vraiment très court, et il est parti sur ce laps de temps.
Je n'ai rien compris, pas compris que c'était sa dernière nuit, pas compris qu'il partait, sinon je l'aurai pris dans mes bras, je l'aurai bercé et lui aurai parlé d'amour, qu'est ce que je regrette ses moments manqués. Je lui ai demandé pardon pour cela. Si seulement je pouvais revenir en arrière. Il est resté à la maison, j'ai passé toutes mes nuits près de lui, je ne l'ai jamais quitté jusqu'à la fermeture du cercueil que j'ai reculée au maximum. Il est parti avec toutes nos photos, des cadeaux des petits-enfants et de ses enfants, il n'est pas seul. Bon sang que je l'aime et qu'il me manque, j'attends tellement de pouvoir le rejoindre, j'en suis malade. J'ai mal, je n'arrive pas me nourrir normalement,  rien ne passe à part le café, mes enfants viennent pour me forcer à manger, face à mes petits enfants je suis obligée. Tout comme je me force à montrer un visage souriant alors que je pleure à l'intérieur, mais ça vous connaissez toutes et tous. Voilà le plus gros de notre fin d'histoire. 45 ans de mariage, 45 ans de bonheur, et maintenant plus rien que des souvenirs et de la douleur.
J'attends la mort, quoiqu'en disent les autres, je retrouverai la paix et le bonheur.
Merci de m'avoir lue.

Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 22 Juillet 2019 à 01:21:49
Aujourd,hui, j'en suis toujours au même point, ce manque, ce vide, cette boule au ventre et cette douleur constante. Je n'y arrive pas , son regard, son sourire, son amour me manque, il ne me reste que les photos et je n'en peux plus de cette vie. Je dois la continuer, je l'ai promis à mes petits enfants et mes enfants, mais qu'est c'est dur. Je ne sais pas combien de temps je vais encore tenir. J'en ai marre de cette vie inutile. Viens me chercher mon cœur je t'attends.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 23 Juillet 2019 à 12:40:47
Nicole

Toujours cette douleur et cri de désespoir , ni les un(es) ni les autres n'avons de solutions  miracles , NON ta vie n'est pas inutile , tu n'es pas un objet qu'on jette après usage , toi tu n'en vois pas le sens tu as probablement trop mal , accroches toi à tout ce qui peut aider , il nous faut nous battre pour un "peu mieux" je sais pas facile , regarde ce que tu pourrais faire autour de toi juste une dizaines minutes d'abord , quelque chose d'agréable  qui te fasses plaisir à toi  , si  si ! cherches bien un truc que tu ne vois même plus , il te faut lutter minutes par minutes , rien n'est jamais négatif à 100% ,   que cela soit dedans ton logement, dehors , en forêt ha oui là faut se déplacer , mais ça en vaut la peine , pour toi c'est pas un souci ! J'aimerai tant t'aider à aller mieux un instant .Prends soin de toi
Amitiés et douceur
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: marguerite13 le 23 Juillet 2019 à 14:05:32
J'en ai assez d'en avoir assez!
Je me demande ce qui pourrait bien nous faire aller mieux, à part le retour de l'être aimé et comme ce n'est pas possible, je crains qu'il n'y ait pas de solution.
Je me réjouis pour ceux et celles qui sont capables de faire une nouvelle rencontre. Ceux-là ne viennent plus sur ce forum et c'est tant mieux pour eux et que Dieu bénisse leur nouveau bonheur!
Moi, impossible. Je l'ai attendu pendant tant d'années. Il était enfin à moi, j'étais enfin à lui et il est parti.
Quel dommage! Et on a perdu plus de 11 mois en ne se révélant pas nos sentiments réciproques et tellement profonds, lors de nos retrouvailles. Du gâchis!
Bon courage à vous tous et restez au frais si vous le pouvez.
Je vous embrasse.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 24 Juillet 2019 à 06:58:21
Marguerite, tu as enfin fait sortir ta colère, c'est bien. Nous sommes là pour t'entendre et partager.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 24 Juillet 2019 à 17:09:44
Nicole,

Je comprends ton désespoir. C'est terrible de vivre ce que l'on vit. Si je peux avoir un semblant de vie normale, c'est grâce à tous les médicaments que je prends. Je ne peux même pas imaginer devoir vivre ce calvaire à froid.

J'espère que tu trouves un peu de réconfort de temps en temps. Je ne crois pas que le soleil puisse revenir totalement, mais je pense que parfois, les nuages arrêtent de pleuvoir. Ce sont ces rares moments de répits qui nous permettent de continuer...

Amitiés
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 24 Juillet 2019 à 19:41:07
Anonymus, je suis comme toi, sous médicaments, anti depresseurs antixiolitique, sans, c'est juste impossible de tenir ma promesse, même si je vais me renseigner sur les différentes façon de suicide indecelable, il n'y en a pas. Le soleil est à l'extérieur, pas à l'intérieur.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: marguerite13 le 24 Juillet 2019 à 21:26:40
Nicole,
tu me fais beaucoup de peine en pensant cela. Je sais combien c'est dur, j'en ai ras le bol mais cela ne m'effleure même pas.
Tant de peine pour nos enfants, cela viendra bien assez tôt.
Moi, je ne prends aucun médicament, j'ai pensé à le faire aujourd'hui mais aucun traitement ne me le ramènera. Alors, aucun intérêt.
Ma douleur est incommensurable, à la hauteur de notre amour.
Mon adorable petit-fils de 6 ans, en vacances chez moi, dort chez mon fils, son oncle, cette nuit. Je suis donc seule. Je pense à mon amour, aux belles choses qu'il m'a dîtes.
Nicole, stp, oublie tes mauvaises pensées. Tu fais un petit coup de moins bien mais ça va aller mieux. Programme un beau voyage chez ta fille partie loin.
Je t'embrasse très amicalement.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 25 Juillet 2019 à 00:51:39
Marguerite, je te remercie de t'inquiéter pour moi, même si ce n'est pas le but recherché. Ces pensées je les ai depuis que Philippe est parti, je suis obligée de prendre ces médicaments autrement mes fond nts seraient déjà dans la peine. Mais je les prépare foucement car il y aura obligatoirement une échéance. Et je l' attends.
Bises à toi.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: lili44 le 25 Juillet 2019 à 17:12:51
Je suis attristée par tes pensées. Tu sais il faut non seulement faire le deuil de son amour mais aussi de la maladie.J’ai passé deux années au côté de mon amoureux pour le soutenir, l’accompagner et je n’ai jamais pensé que le cancer pouvait gagner.je suis d’un naturel optimiste et là mon amoureux qui  s’est  battu jusqu’au bout, n’a pas pu vaincre cette horrible maladie et je me suis retrouvé seule, anéanti par la douleur, le chagrin, la manque de la personne aimé.
Une des premières chose que j’ai faite c’est de ramener à la pharmacie tout ce qui pouvait me rappeler le cancer.
Maintenant il faut que j’apprenne à vivre seule, ce qui n’est pas facile car il faut apprivoiser la vie après 31 année à deux.
Mais je m’accroche, demain cela fera 4 mois qu’il est de l’autre côté du chemin et je sais qu’il est avec moi car on a toujours été ensemble et rien de changera. Cette semaine j’ai rédigé une lettre à l’intention de nos enfants car le moment venu , quand le destin le décidera (je ne veux pas qu’ils se prennent trop la tête car se sera un moment difficile ) ils seront accompagnés par mes choix. Depuis que j’ai écrit cette lettre ça me rassure de savoir que je serai avec eux dans ce  moment, mais nous aimons nos enfants et il faut être là pour eux  à chaque instant.
Je ne regrette qu’ une seule chose, c’est d’avoir été aveugle et ne ne pas avoir pris conscience que la bataille contre le cancer était perdu d’avance mais c’était certainement trop dur de l’accepter car on ne peut imaginer une seule seconde que l’on va perdre cette bataille.
Tu es au creux de la vague mais accroche toi, moi non plus je n’ai pas voulu de médicaments alors je suis constamment en mode « montagne russe »
Amitiés et douces pensées à toutes nos amoureux et amoureuses
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: lsf le 26 Juillet 2019 à 18:28:57
oh merci pscar 13 c est tellement gentil de ta part de m'avoir répondu si gentiment. Excusez moi  je ne veux pas vous embetter dans votre discussion.  je suis incapable d'ouvrir un fil tout de suite. Il y a quelques années mon frère c'est suicidé. Cela fait beaucoup... Je vous comprends tous. Je souffre.  On s'aimait tellement. Il était l'amour de ma vie. Je vous embrasse affectueusement
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 27 Juillet 2019 à 00:02:20
Je suis attristée par tes pensées. Tu sais il faut non seulement faire le deuil de son amour mais aussi de la maladie.J’ai passé deux années au côté de mon amoureux pour le soutenir, l’accompagner et je n’ai jamais pensé que le cancer pouvait gagner.je suis d’un naturel optimiste et là mon amoureux qui  s’est  battu jusqu’au bout, n’a pas pu vaincre cette horrible maladie et je me suis retrouvé seule, anéanti par la douleur, le chagrin, la manque de la personne aimé.
Une des premières chose que j’ai faite c’est de ramener à la pharmacie tout ce qui pouvait me rappeler le cancer.
Maintenant il faut que j’apprenne à vivre seule, ce qui n’est pas facile car il faut apprivoiser la vie après 31 année à deux.
Mais je m’accroche, demain cela fera 4 mois qu’il est de l’autre côté du chemin et je sais qu’il est avec moi car on a toujours été ensemble et rien de changera. Cette semaine j’ai rédigé une lettre à l’intention de nos enfants car le moment venu , quand le destin le décidera (je ne veux pas qu’ils se prennent trop la tête car se sera un moment difficile ) ils seront accompagnés par mes choix. Depuis que j’ai écrit cette lettre ça me rassure de savoir que je serai avec eux dans ce  moment, mais nous aimons nos enfants et il faut être là pour eux  à chaque instant.
Je ne regrette qu’ une seule chose, c’est d’avoir été aveugle et ne ne pas avoir pris conscience que la bataille contre le cancer était perdu d’avance mais c’était certainement trop dur de l’accepter car on ne peut imaginer une seule seconde que l’on va perdre cette bataille.
Tu es au creux de la vague mais accroche toi, moi non plus je n’ai pas voulu de médicaments alors je suis constamment en mode « montagne russe »
Amitiés et douces pensées à toutes nos amoureux et amoureuses
Lili, j'ai eu le même parcours avec Philippe, j'ai fait la même chose, me débarrasser de tout ce qui pouvait me rappeler cette saloperie de crabe. Mais en faisant ce tri j'ai retrouver son carnet de soins  avec sa dernière piqûre de morphine et de scopolamine, et j'ai revecu encore ses ses derniers instants.
Mauvais moment.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 27 Juillet 2019 à 07:57:35
Bonjour, depuis hier ça va mieux, mais très fatiguée, ces montagnes russes, c'est vraiment usant dans tous les sens du terme.
J'espère que vous aussi vous avez une accalmie dans cet ouragan que nous vivons.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 27 Juillet 2019 à 08:07:25
 Tu peux rester sur mon fil, cela ne me dérange pas
Affectueusement
Nicole
:D
oh merci pscar 13 c est tellement gentil de ta part de m'avoir répondu si gentiment. Excusez moi  je ne veux pas vous embetter dans votre discussion.  je suis incapable d'ouvrir un fil tout de suite. Il y a quelques années mon frère c'est suicidé. Cela fait beaucoup... Je vous comprends tous. Je souffre.  On s'aimait tellement. Il était l'amour de ma vie. Je vous embrasse affectueusement
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: marguerite13 le 27 Juillet 2019 à 13:37:37
Bizarre!
Je n'ai pas pleuré une seconde hier et depuis ce matin, je me sens bien (presque).
Peut-être qu'il arrive un moment où en a tellement assez d'en avoir assez, qu'on abandonne cette lutte que l'on est sûr/e de perdre, quoiqu'on fasse.
Il est parti, il ne reviendra pas. On est têtu ou quoi!!!!
Fini, fini, c'est fini!
Il faut absolument qu'on aille mieux, de gré ou de force parce que la seule chose dont on soit certain/e dans ce cauchemar: il/elle ne reviendra pas!
J'ai envie d'écrire M....de M..... de M....Vous avez compris. Moi qui suis plutôt polie.
Bises à tous/toutes.
Une de plus pour Nicole5951 et une autre pour lsf, et les autres...
Marguerite 13.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 28 Juillet 2019 à 09:15:18
Bonjour tout le monde, je viens de lire tous vos messages, et je "réponds" ici. Grâce à vous tous et toutes aujourd'hui, je culpabilise moins, je viens de comprendre que mon état est vraiment vraiment normal, que ma souffrance va durer longtemps encore mais que je ne pourrais pas lutter. Que le "mieux" est d'attendre que ça passe en attendant une nouvelle vague. J'ai été "mieux" quelques jours, et hier nouvelle crise de larmes, ça vient d'un seul coup, juste en regardant notre photo, alors que je la regarde tous les jours en lui disant bonjour mon amour, pourquoi un jour ça va et un jour ça va pas, je ne me pose plus la question, je me laisse porter. Ça ne sert à rien de lutter. J'ai la chance d'avoir mes enfants, quand ils sont là je me sens mieux. C'est comme une petite lumière qui s'allume lorsque je les vois. J'ai aussi des 4 pattes qigan, 2 chats de bientôt un an frère et sœur que ma seconde fille m'a faite adoptés dans un refuge, et une chienne de un an que ma première fille m'a faite adoptée dans une association, ils sont attachants et je ne regrette pas de les avoir, j'en prends bien soin et leur donne beaucoup d'affection qu'ils me rendent. Je suis moins seule et les enfants se sentent rassures de cela. Mais ils ne remplacent pas le vide de l'homme de ma vie et rien ni personne ne le pourra, pas même mes enfants. Voilà, comme vous, je vais finir ma vie avec cette douleur que j'appelle le serpent car elle est lovée au creux de moi et attaque sans prévenir. Je dois "m'habituer" à cela, en espérant que ce sera court. C'est tout ce que j'espère maintenant car j'ai bien compris que je n'ai pas d'autre alternative.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: lili44 le 28 Juillet 2019 à 11:09:22
Bonjour
Je te souhaite de passer un bon dimanche avec ta famille et tes 4 pattes

A bientôt et tendres pensées à tous nos amoureux et amoureuses
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 28 Juillet 2019 à 13:49:20
Heureuse de ce moment de paix ..je te souhaite qu' il se prolonge ..merci à bientot
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: anonymus le 28 Juillet 2019 à 22:41:50
Bonjour Nicole,

Tu as raison d'accueillir ces moments et de ne pas lutter. Je comprends tes pensées plus sombres et tu as le droit de te sentir désespérée et d'avoir hâte de rejoindre ton amour. Moi aussi, je me questionne sur les façons de partir: un accident, une maladie, etc.  Je pense tout de même qu'il nous reste des choses à vivre, belles ou moins belles, et que nous devons les vivre avant d'aller rejoindre nos amoureux.

Je te souhaite plusieurs moments d'accalmie
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 29 Juillet 2019 à 21:06:12
Merci à vous de me comprendre. Des choses à vivre, je ne sais pas, je ne vis plus les évènements comme avant, je les vois en retrait, sans investissement, cela ne m'est pas possible. En ce moment, j'ai l'impression d'être sous anesthésie. Ça fait bizarre. Mais  je pleure moins.
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: nounouto le 29 Juillet 2019 à 21:22:45
La douleur se replie en nous au plus profond nous flottons semi conscience système de défense face à une douleur insupportable.  J aimais et j aime encore ce ressenti. Il me ramène vers mon amour. Il faut se laisser porter impression que la vie reste supportable. Un moment un bref moment. Courage Nicole je sais il en faut. Douce soirée
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 30 Juillet 2019 à 10:48:38
Toujours près de toi , même en silence , je t'embrasse
Amitiés et douceur
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 31 Juillet 2019 à 14:51:29
Bonjour, merci pour tout.
Une chose que je supporte de moins en moins, c'est la phrase "pense à tes enfants et aux petits" quand je vais plus mal qu'un autre jour, comme si je ne pensais pas à eux qui souffrent autant que moi, je ressens cette phrase comme un refus un déni de ma propre souffrance, je n'existe pas en tant que moi. Alors je me tais et je me replis de plus en plus sur moi même, je montre le faux moi, et le soir je m'écroule.
Nicole.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 31 Juillet 2019 à 20:52:00
Nicole ...pense à toi....soit égoïste...voilà...et pleure aussi longtemps que tu en a besoin...je pleure volontier avec toi...nous sommes seuls (es) dans notre deuil de toute façon..c ' est plutôt dans l ' idée de la peur que tu te fasse du mal je pense et non pour occulter ta douleur...
Quelqu' un m 'a dit hier..".tu es jeune tu vas bien trouver quelqun d ' autre" les maladresses sont terrible parfois.
Je m ' ecroule beaucoup aussi ...nous nous écroulons tous...on va essayer de reconstruire tous ensemble ..on est avec toi ...je t ' embrasse biche
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: yvgpqpg4 le 01 Août 2019 à 10:13:58
Pire on m'a sorti: trouve toi un mec ! C'est d'une méchanceté !!
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 01 Août 2019 à 22:25:38
Bonsoir, j'ai eu mon rendez vous avec la psychiatre, elle m'a dit que j'étais encore en état de choc et m'a proposé une hospitalisation pour me poser un peu. J'ai refusé, d'une part cela ne fera pas revenir Philippe, ensuite j'ai mes 4 pattes et je ne veux pas rentrer dans ce système. J'ai parlé avec ma fille, celle qui est partie en pologne, elle m'a rappelée que mon amour aimait en moi ma force de caractère qui me faisait me relever dans les coups durs. Alors je vais le faire, je vais me relever, je vais le rendre fier de moi comme il l'a toujours été. Je ne vous abandonne pas, je vous lis, mais je ne reviendrai vous parler que pour vous annoncer que j'ai réussi.
Merci d'être là tous et toutes, vous êtes des personnes formidables, sachez le.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: biche07 le 01 Août 2019 à 22:41:30
Nicole...quoiqu' il arrive tu sais que nous seront toujours là  pour toi...tu vas me manquer mais je te souhaite le meilleur et la réussite.. je te serre très fort dans mes bras.biche
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: marguerite13 le 01 Août 2019 à 22:45:05
Courage Nicole!
Tu vas y arriver. Il te faut juste encore un peu de temps, c'est tout.
Bises.
Marguerite.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: lili44 le 01 Août 2019 à 22:49:10
Quoi qu’il arrive, on est là.
Si tu as besoin de soutien , viens nous voir.

Amitiés et douces pensées pour tous nos amoureux et amoureuses
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: pscar13 le 01 Août 2019 à 23:23:39
Nicole,

Bien sûr que tu vas y arriver.
On va attendre de tes nouvelles alors, et on sera tous fiers pour toi.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 02 Août 2019 à 11:44:40
Nicole

Avec toutes mes pensées , tu vas y arriver

Amitiés et douceur
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: BEBE le 02 Août 2019 à 20:03:15
Fort avec toi  Nicole, bien sûr que tu vas y arriver, tu es pleine de ressources mais tu ne le sais pas encore.
Si besoin nous sommes là .

Je t'embrasse fort
BEBE
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: lsf le 04 Août 2019 à 17:11:32
Merçi Nicole. Le dimanche c'est encore plus dure... je pense très fort à toi tendres pensées
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: marguerite13 le 04 Août 2019 à 20:25:07
Bonsoir lsf!
Perdre celui qu'on aime est horrible. C'est une douleur comparable à aucune autre. D'un seul coup, on n'est plus rien, c'est le vide. Le manque, la solitude, l'incompréhension des autres.
Mais tout doucement, la douleur devient moins vive. Je ne sais pas quel âge tu as ni si tu as des enfants. Quelque soit l'âge et la présence ou non d'enfants, la douleur est la même. Seul le temps nous apaisera.
Je te souhaite le meilleur possible. Je t'embrasse.
Marguerite.
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 08 Août 2019 à 07:45:34
Bonjour, je vous donne de mes nouvelles, cela fait une semaine que je suis toujours bien, disons que je suis "linéaire", pas de haut pas de bas. La tristesse est toujours là, mais plus la colère. L'apaisement continue. Cela fait une semaine que je n'ai pas pleuré, j'écris tous soirs à mon amour combien je l'aime, il me manque tellement, mais j'arrive à lui dire sans pleurer. Et je continue à aller mieux. Je vous souhaites à tous et toutes de connaître cela.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: pscar13 le 08 Août 2019 à 14:07:08
Nicole,

Voilà des nouvelles rassurantes, bien sûr que le manque sera toujours là mais je lis un apaisement dans tes mots.
Ton amoureux doit être fier de toi , continues de nous donner de bonnes nouvelles.
 
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: lsf le 08 Août 2019 à 20:15:06
Merci Marguerite je n'ai pas d'enfants pas pu en avoir.  L'incomprehension  des autres c'est terrible. Une personne m'a dit il faut refaire votre vie!! J'ai fait comme si j'entendais pas. Je suis partie.
Nicole tu me donnes l'espoir que peut être un jour je souffrirais moins... je ne sais pas. Je n'y crois pas trop pour moi. J'avais une journée repos aujourd'hui et je l'ai passé à pleurer. Je vous embrasse tous
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: lili44 le 10 Août 2019 à 05:48:05
Bonjour
Je suis contente d’avoir de tes nouvelles. Je vois que  tu progresse doucement sur le chemin de l’acceptation.
Pour moi, le chemin est encore long comme tu vois j’ai toujours des insomnies et je déteste ce mois d’août avant il était synonyme de bonheur ( vacances + anniversaire de mariage) maintenant c’est douleur et tristesse.
Moi je suis toujours en mode montagne russe et il y a toujours deux personnes en moi , celle qui est tout sourire, pleine d’énergie au travail mais dès que je finis ma journée de travail, le masque tombe et là il faut gérer toutes les émotions que l’on a dû contenir toute la journée.
Hier soir j’ai regardé un match de première ligue anglaise (on adore le foot à la maison) mais alors rien n’a la même saveur car mon amoureux n’est pas là. Le monde avance, j’avance à petits
pas mais rien ne sera comme avant.
Ça fait 19 semaines que mon amoureux est de l’autre côté du chemin et ça fait toujours aussi mal.
Que le chemin est long car il faut apprivoiser le fait de faire les choses toute seule,   moi qui a été accompagné pendant 31 ans par mon amoureux . J’éprouve beaucoup de regrets sur ce que je n’ai pas dit ou fait et nous avions encore tellement de choses à faire ensemble.
Mais je suis m’accroche et espère comme toi pouvoir avancer sur le chemin de l’acceptation .
En espérant te lire bientôt.

Doux week-end et tendres pensées à tous nos amoureux et amoureuses
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 12 Août 2019 à 00:39:50
Bonsoir tout le monde, je vous lis et je me retrouve toujours dans vos écris, mon apaisement est toujours là, en fait c'est la colère qui s'éloigne, de toute façon à quoi ça sert... Mon manque est toujours présent, mon chagrin aussi, j'apprends à les avoir comme compagnons de survie. Je suis allée parler à Philippe aujourd'hui, j'ai arrange ses fleurs, je lui ai raconté ma journée, j'ai pleure, il y a un moment que cela m'était arrivé, mais c'est normal de pleurer quand le cœur deborde de chagrin, de tristesse. J'avance sur ce chemin qui va finalement me mener à lui un jour où l'autre, chaque journée passée nous rapproche, en attendant ce jour, je profite de tous les petits bonheurs qui viennent, de mes enfants et petits enfants pour pouvoir lui raconter lorsque nous serons réunis. C'est comme ça que j'arrive à survivre maintenant.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 12 Août 2019 à 18:54:10
Merci Nicole pour ces nouvelles rassurantes , les moments de calme  te permets un peu de répit , bien sur que pleurer est normal nous débordons à la fois d'amour et de chagrin pour eux (pour elles) Prends soin de toi
Amitiés  et douceur
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 13 Août 2019 à 12:04:35
Merci Malone, je vais effectivement mieux si on retire la colère,  je suis toujours avec mes médocs, ma béquille comme dit la psychiatre, je voudrais parvenir à m'en passer, le médical ne veut pas, alors tant pis, je fais avec. Le chagrin et l'amour vont ensemble maintenant, par contre je suis en accord avec Marguerite quand elle dis que cette vie est vide de sens.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: malome le 13 Août 2019 à 18:22:29
Nicole

J'ai  vu mon médecin aujourd'hui , et me dit aussi de garder les médoc enfin un le midi , celui du soir je ne le prends plus , mais m'a dit de le garder sous le coude si j'en éprouvais le besoin , il sait bien que moins j'en prends et mieux je me porte , pour te dire que moi aussi j'en prends , c'est peut-être d'une certaine façon c'est un garde-fou qui nous aide , alors pourquoi pas . De par leur absente notre vie est vide de sens d'une certaine façon , par pour eux 
Prends soin de toi
Amitiés et douceur
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 13 Août 2019 à 20:37:27
Oui Malone je m'efforce de prendre soin de moi, même si c'est difficile, afin que mon amour soit fier de moi.
Bises
Nicole
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Elisa52 le 16 Août 2019 à 00:31:13
Nicole, je suis contente de te savoir un peu mieux. Les médocs, pour le moment, ne te prends pas la tête avec ça, les choses viendront en leur temps.
Le sens de la vie, je crois que c'est tout simplement l'amour. L'amour pour celui ou ceux qui ne sont plus là et pour ceux qui sont près de nous, pour toi en l'occurrence enfants, petits-enfants, il reste tant d amour à donner et recevoir.
Affectueusement
Titre: Re : Je ne vis pas je survis
Posté par: Nicole5951 le 18 Août 2019 à 10:54:03
Merci Elisa pour tes mots d'encouragement. C'est vrai que j'ai la chance d'avoir pu fonder une famille avec mon homme, et je peux t'assurer qu'ils sont tous et toutes merveilleux.
Bisous
Nicole