Auteur Sujet: 3 ans avec un veuf  (Lu 834 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Marie13

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
3 ans avec un veuf
« le: 16 Octobre 2019 à 14:59:16 »
Bonjour
Sujet recurrent, mais j'ai besoin de vos réponses. J'ai rencontré il y a 3 ans un homme, veuf depuis de nombreuses années (8 ans). De son coté, notre histoire est la première qui dure, les précédentes ont été très éphémères. La première année de notre relation, il a dû terminer son deuil, cette partie que, j'imagine, on ne fait que quand on entame une autre relation amoureuse : culpabilité, souvenirs de gestes et de situations déjà vécues... j'ai bien compris cela et ai été patiente. A la fin de cette première année, les choses ont effectivement changé, et j'ai eu l'impression que la voie de l'avenir était ouverte et qu'il etait dans le présent. Il a une fille avec qui il entretient une relation très fusionnelle, et avec qui je m'entends bien.
Aujourd'hui, je doute à nouveau. J'ai dépassé la cinquantaine, lui la soixantaine. Il parle de sa femme très souvent, ce qui peut paraitre normal avec 20 ans de vie commune. Je ne suis pas jalouse de son passé, mais je suis dans le présent et j'aimerais que notre histoire soit une nouvelle et belle histoire pour lui, comme elle peut l'être pour moi. Je ne doute pas de son amour, parfois il affirme haut et fort que je suis un grand amour pour lui (je précise que je ne sollicite pas ce type de déclaration), et souvent juste après, il va se renfermer un peu. Ses souvenirs permanents finissent par me miner. J'ai de plus en plus de mal à me projeter dans le futur. Pardon, j'ai été un peu longue. Qu'en pensez-vous?

Hors ligne biche07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 3 ans avec un veuf
« Réponse #1 le: 16 Octobre 2019 à 16:08:52 »
Je suis veuve depuis 18 mois  bientôt et pour moi justement c'est ca qui me retiendrais de revivre avec quelqu'un ( je ne l'imagine absolument pas en fait mais cela reste très personnel ) ..la sensation que jean pierre serait toujours  au milieu ,entre le passe et le présent, sans qu'on puisse y faire quoique ce soit...on oublie rien surtout si l'amour qu'on a pour le ou la disparu était profond ...accepter peut être tellement difficile pour toi comme pour lui...en parler est la meilleure solution il me semble , lui dire tes frustrations et  cette peur qui 't'habite...le bonheur est  si difficile  a préserver et parfois il faut accepter l'imperfection.. il nous quitte sans prévenir ...peut être que ses souvenirs justement viennent interférer  et qu'il a peur aussi de son cote que cela s'arrête de nouveau.. bises biche
Si j'avais su que je T 'aimais autant, je T'aurais aimé encore davantage.

Hors ligne Marie13

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 3 ans avec un veuf
« Réponse #2 le: 16 Octobre 2019 à 17:42:56 »
Merci Biche pour ta réponse. Oui, je commence à me rendre compte que même plus de 10 ans après et malgré une jolie relation entre nous deux, il y a toujours des moments où cela reste compliqué pour lui, et donc pour moi. Il est certain aussi que sa fille est un rappel permanent non seulement de la vie d'avant, mais aussi du deuil, et c'est normal bien sûr. En fait je comprends tout cela, mais commence à en souffrir. Je ne sais pas si les choses peuvent évoluer.

Hors ligne david34

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 98
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 3 ans avec un veuf
« Réponse #3 le: 19 Octobre 2019 à 12:44:12 »
Bonjour’

J’aurais tellement de choses à te dire que je ne sais même pas par où commencer.
Juste une chose. Quoi que tu penses, quoi que tu fasses, quels que soient les efforts , les sacrifices, ta bienveillance, ton abnégation, ta bonté d’âme, toi ou quiconque dautre, celui qui ne vit pas cette expérience, celle où tu perds ce qui  t’est le plus cher au monde, celle pour qui tu aurais donné ta propre vie, malgré tout cela, jamais tu ne pourras ne serait ce qu’effleurer cette blessure interminable et éternelle qui te transperce le cœur à tout jamais.
On est complètement transformé, on n’est plus les mêmes et on ne le sera plus jamais. Moi, je suis mort avec Karine. Pas physiquement parlant, malheureusement , mais mort quand même. Mort de sentiment, mort d’envies, mort d’élan vital.
On reste . Pour les autres, pour les enfants et les parents. Mais on n’est plus là. On est déjà partis. Ce qu’il me reste c’est ce que la nature voudra m’accorder. La durée m’importe peu. Un mois , un an , 10 ou 40.

Vivre avec un veuf, c’est accepter cela mais aussi faire attention à ne pas se perdre soi même. SON deuil n’est pas le tien. Il lui est unique et intime. Tu peux l’aider mais ne t’attends pas à des miracles. Tout au plus une relation calme et appaisee. Avec de l’amour et de la complicité , ce n’est pas impossible . Mais garde à l’esprit que vous vivrez toujours à 3.

Voilà c’est MON sentiment, mon expérience, mon deuil, ma vie de merde. Elle vaut ce qu’elle vaut mais si ça peut t’éclairer un peu, si ça te permet d’avancer , je suis là en MP. Même si je viens pas trop souvent , ça le fait trop mal à chaque fois et j’y perds toujours un peu de mon âme.

Force et courage
Par la mort du plus pur
Toute joie est invalidée
La poitrine est comme évidée
Et l'oeil en tout connaît l'obscur.
Il faut quelques secondes
Pour effacer un monde.