Auteur Sujet: depuis le 23 avril 2014  (Lu 256540 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4251
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #315 le: 14 Janvier 2015 à 20:49:49 »
hier ce n'était pas facile
merci de vos passages
aujourd'hui non plus
mais je maintien le cap de faire chaque jour quelque chose malgré les difficultés actuelles qui pousse vers le positif !
Aujourd'hui ce fut coiffeur pour arranger un peu ma coupe qui en avait besoin. Bien sûr comme je vais chez une amie dans la ville à côté où nous avons le caveau familial je suis passée au cimetière ... Et même si pour moi il n' ya qu'une dépouille à cet endroit ce n'est jamais dans la gaieté que j'y passe. J'ai fait des vas et vients avec les containers pour évacuer toutes les compositions florales gelées. Il faisait soleil, je sentais près de moi une sorte de halo de douceur affectueuse, mais c'était difficile en même temps,  j'ai eu encore ce sentiment de fractales qui se répètent : déni, colère contre la situation (pas contre lui), marchandage et tristesse infinie c'est curieux ce vécu : même dans chacun de ces sentiments les autres sont là. Quand je quitte ce lieu je traverse toujours quelle que soit la route des endroits chargés de plein du passé bien sûr et ça ne simplifie pas les choses et puis passage sur l'endroit où en 2001 il avait l'accident ...
Ce matin j'avais vu un peu ma petite fille cela m'avait fait du bien.
Mais les larmes difficiles à contrôler étaient là à l'heure de la promenade du chien tôt ce matin, hier soir en m’endormant ...
En plein milieu de mon repas ce soir ...
Ma certitude de réussir à dépasser je ne sais quand cette période, et surtout à ne pas vouloir l'éviter (pour qu'elle me revienne plus tard en boomerang), mon acceptation de cette période où on perd les mieux que l'on avait pu avoir un peu juste avant grâce la connaissance intellectuelle (DR Fauré etc.) de ces phases sont de grandes aides.
Et bien sûr pouvoir m'exprimer sur le forum ici !
 
J'ai lu cette phrase aujourd'hui :
"l'Amour est la meilleure musique sur la partition de la vie, sans lui, on n'est qu'un éternel désaccord dans l'immense chœur de l'humanité" Roque Schneider
je me dis que c'est pour cela que l'on se sent si mal dans le deuil de nos conjoints, dissonant avec le reste des gens !

Douceur à vous toutes et tous : celles qui écrivent ou ne font que passer lire avant de revenir écrire.

je recopie ici le poème d'Eluard que catita a mis à mamoure
l y a toujours, puisque je le dis,
Puisque je l’affirme,
Au bout du chagrin
Une fenêtre ouverte,
Une fenêtre éclairée,
Il y a toujours un rêve qui veille,
Désir à combler, Faim à satisfaire,
Un cœur généreux,
Une main tendue, une main ouverte,
Des yeux attentifs,
Une vie, la vie à se partager.
-
Paul Eluard
« Modifié: 15 Janvier 2015 à 09:40:15 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne carole181314

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 59
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #316 le: 17 Janvier 2015 à 13:57:49 »
Ouffff...J ai lu toute ton histoire en rafales. ..Insomnie oblige.
J ai pleurer ma vie...Pas sur mon amour...Pas sur moi ...Mais d enfin reconnaitre que d autres vivent les memes emotions..
Je ne suis pas folle, pas anormale, pas seule...
Les larmes coulaient  sans pour autant etre capable de m arreter...
Je realise maintenant qu il faut le vivre pour pouvoir en parler.
Sans etre mal - intentionné la famille,les amis,les collegues ce travail qui sont malhabiles dans leurs paroles et leurs conseils
ne savent vraiment pas de quoi ils parlent..
Plus je lis plus je sais que je ne suis pas seule et ca n a pas de prix..
Non le temps n arrange pas les choses.Il y en a meme qui m ont dit " Tu es encore jeune  tu vas refaire ta vie"...
Jamais ..
D autres disent " Tu devrais retourner au travail ca va te changer les idees"
Non je ne veux pas maintenant me changer les idees...Je veux penser a lui..Je travaille en sante et je ne peut pas aller m occupper de grands malades..pas maintenant...
Merci quiguan...merci de me faire realiser ces choses...ainsi que tout les autres dont je prends connaissance des histoires.
Aujourd hui je realise que je suis normale...

Bonne journee ...

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4251
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #317 le: 17 Janvier 2015 à 14:45:33 »
Carole
que la lecture de mon, de nos histoires te montre que tu es normale
est exactement le parcours que j'ai fait ici les moments d'insomnies et autres !
oui crie  = écris ici tes non
et oui écoute ton médecin
je te conseille de faire rapatrier ici ton post de là bas par le webmaster http://forumdeuil.comemo.org/traverser-le-deuil/quand-l-absence-se-fait-de-plus-en-plus-presente/msg53291/#msg53291 dans cet espace deuil du conjoint
oui le chemin sera long très long
et on a tant besoin de parler de nous ...
fais le !  :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne carole181314

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 59
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #318 le: 17 Janvier 2015 à 16:09:08 »
N etant pas habituer au forum ( premiere fois) Je ne sais pas comment faire...
Je suis un peu perdue avec lss termes...
Besoin d aide pour faire rapatrier mon poste

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4251
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #319 le: 17 Janvier 2015 à 20:44:10 »
Carole
simplement
tu vas sur ta file au premier message tu cliques en bas sur le bouton signaler au modérateur et tu lui explique ton souhait Yacine s'en occupera !  :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne carole181314

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 59
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #320 le: 18 Janvier 2015 à 12:57:06 »
Merci qiguan, j ai simplement reecris un nouveau post...

Bonne journee

Hors ligne Mamoure

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 865
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #321 le: 19 Janvier 2015 à 08:15:00 »
Qiguan,
j'espère que tu as trouvé un peu d'apaisement
et que le WE n'a pas été trop difficile

je t'embrasse

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4251
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #322 le: 19 Janvier 2015 à 10:55:34 »
Cette période
est dans la lutte constante !
mais ma lutte diffère de celle du début :
  • parce que je sais que la douleur va rester pour toujours (beaucoup de veuves, veufs me l'ont expliqué),
  • qu'elle vient de manière différente = aussi forte en pointe, brutalement mais reste moins longtemps
    est moins longtemps en pic se transforme plus vite en mélancolie, tristesse qui met un filtre sur tout : même sur un éclat de rire devant une bêtise par exemple de ma petite fille ou un contact avec de l'humour.
  • parce que je sais qu'elle est indispensable au processus, qu'elle a une fonction, (grâce aux lecture diverses : Dr Fauré, Kubler Rosss, Rosetta Poletti, A. Schûtzenberger) cette connaissance intellectuelle aide
  • parce que je n'en ai plus peur, je ne me sens pas au bord du précipice prête à y glisser totalement, je sais qu'il y a un risque d'y glisser, qu'il est là mais pas plus
  • parce que j'ai l'espérance qu'elle va encore diminuer son nombre de pics et que la connaissant quand elle reviendra je saurai la traverser
  • parce que les moments entre les pics sont différents, que la lutte est possible car là je peux être dans l'envie de poser un positif chaque jour au début c'était totalement impossible
  • parce que j'ai moins peur d'oublier
  • parce que le vécu intérieur du lien avec le défunt est différent, peut être parce que je l'accepte à présent ...
  • parce que les mois qui ont passé et ce que j'y ai mis dedans m'a prouvé que je pouvais survivre
la suite continuera a être un long chemin où elle viendra !

La période est difficile car là ce sont des anniversaires de décès : 2 ans pour le conjoint d'une amie qui m'a beaucoup épaulée les jours autour des obsèques où je n'avais personne ... 9 ans pour ma meilleure amie du quotidien si loin mais si près cela me fait flipper/ce que je garderai du deuil de mon Époux !

Je suis tracassée de comment je vais savoir gérer, supporter la période des un an à cause de l'arrivée de ma seconde petite fille à la date théorique clef et tout ce que j'aurai à assumer (qui m'aidera c'est sûr) à ce moment là pour épauler ma fille, m'occuper de ma petite fille aînée.

Début d'année, ... nouveau cycle aussi : dans la tête et occasions de bilans en tout genre ...
constat que les efforts pour enclencher des choses nouvelles me prendraient plus d'énergie que ce qu'ils me donneraient de bénéfices au vu que je n'en ai pas envie juste que mon intellec se dit que ce serait (peut être) bien pour moi ! ...
J'ai constaté que les distractions (au début inacceptables) occupent, garnissent du vide et sont utiles en ce sens, parfois elles peuvent réussir à me capter quelques instants totalement mais c'est TRÈS rare, si elles sont dans la légèreté : il semble, qu'elles ne m'apporte pas grand chose de plus que l'occupation du temps, remplissage, aussi je ne les recherche pas, plus, en particulier, ce n'est en tout cas pas un baume !

Mon ancrage dans mon lien de mère, grand mère est bien là et me soutien, me ressource aussi.

Mon activité pro qui me cause des soucis, m'apporte aussi un soutien de vie sociale très important.

Le forum reste ma bouée depuis le départ où je suis venue ...
J'ai bien l'impression que ce qui me fait le plus avancer ce sont les échanges profonds, à cœur ouvert, directs avec d'autres endeuillé(e)s.

Il me reste à faire confiance au destin, à la Vie donc, à ce que je perçois, veux croire comme un plan caché (pour le moment imperceptible), qui va au fil des mois, du temps venir, se révéler et me mettre dans un état d'acceptation pour passer de la survie à vivre à nouveau autrement !
J'ai bien du mal à avoir cette confiance, dans un mieux possible avec un retour au simple fait d'avoir envie (expression qui n'est pas d'actualité), peut être à cause des longues années d'accompagnement ... peut être par état larvé d'anxiété et dépression masquée névrotiques trimbalées de loin ...
histoire de vie, de racine dans l'enfance, dans les "valises" cachées des ascendants, dans les durs vécus, que je démêle peu à peu avec la psy qui m'a accompagné pendant la dernière maladie de Jean (celle d'avant ayant pris sa retraite juste au moment où je pouvais commencer à aller fouiller en moi, mais moment de rechute cancer pour Jean aussi), je compte aussi sur mon travail qui viendra à partir du 21 mars  avec mon RDV de médecine quantique.

J'espère oui un signe de l'extérieur, du destin, pour réveiller la Vie, là je n'ai que la force de lutter (et c'est déjà bien) pour continuer à survivre au moins mal ... je n'ai pas la capacité de mobiliser des ressources, sans doute existantes, intérieures pour trouver la force de dépasser, sortir de la survie !

A chaque jour son effort, accepter la patience, garder foi dans la capacité de lutte ! voilà ma guidance !

et je redis vous lire m'aide beaucoup ! car que serai je sans la rencontre de ce forum ???????????,
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #323 le: 19 Janvier 2015 à 12:02:32 »
Ma chère Qiguan,

Bien que plus avancée dans le temps, je me retrouve actuellement dans ce que tu écris pas tout ! mais dans bons nombres de choses.

Comme toi je garde en moi une confiance dans la vie , cette vie pourtant pas toujours tendre, mais dans laquelle, on arrive malgré tout a puiser un peu de bonheur.

Cette cicatrice est indélébile, elle marque à jamais notre cœur, et puis après des mois sans envies , mais en suractivité, peut être pour tenter d'annihiler la douleur, penser à autres choses, l'envie d'avoir envie est retombée, mais surement reviendra t 'elle.....

Toues mes pensées vont vers toi, puisses tu trouver la force....

Je t'embrasse fort.
Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.

Hors ligne carole181314

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 59
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #324 le: 19 Janvier 2015 à 14:37:51 »
Que c est bien ecrit, vous etes inspirante,

Ca fait du bien de vous lire,je n aj plys de mots mais MERCI...


Hors ligne Dji

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 157
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #325 le: 20 Janvier 2015 à 21:11:50 »
Merci Quigan merci Zabou
Toutes les deux vous nous apportez beaucoup.
Vos témoignages et votre soutien nous aide à comprendre bien des choses sur le travail du deuil.
Comme vous dites la vie est belle mais si cruelle.
Par moments au aimerai tant en finir pour rejoindre notre amour.
Tous ici nous avançons à petit pas ,
Nous souffrons tous au plus profond de nous. Oui ça fait mal qu'elle putain de souffrance.
Mais un grand merci à Yacine pour ce forum, il est notre boue de sauvetage
Oui notre avenir nous fait peur,
Douce soirée à tous
Dji

Hors ligne Mamoure

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 865
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #326 le: 21 Janvier 2015 à 07:34:28 »
vos témoignages nous aident à comprendre , c'est vrai
que deviendrions-nous sans cette bouée de sauvetage qu'est le forum ?
merci yacine pour le forum
merci à tous ceux et celles qui le font vivre

le simple fait d'avoir envie ,  l'envie d'avoir envie....
je nous souhaite de retrouver cela , un jour , certainement très lointain
cela semble tellement improbable

je vous embrasse

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4251
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #327 le: 24 Janvier 2015 à 11:52:28 »
hier : 9 mois
j'étais déjà mal avant ... je n'ai pas été vraiment plus mal ... mais pas bien encore ...
Un commerçant que je connais depuis une vingtaine d'année me demandant comment ça se passait pour moi
j'ai osé ne pas botter en touche
trouver les mots pour lui dire par des généralités résumées comment le deuil évolue et que j'étais dans une de ces périodes où on semble régresser, que j'étais aidée sous entendu psy mais que c'était compliqué
que j'appréhendais les un an avec à gérer la venue de ma seconde petite fille
il m'a écouté attentivement (oh ça n'a duré que 2/3 mn) mais le temps un peu de faire comme une leçon sur le deuil ...
et d'oser en parler publiquement
il m'a dit qu'il pouvait imaginer la hauteur des difficultés et m'a encouragée à m'accrocher à la notion de vie à travers l'arrivée du bébé.
et bien parler ainsi sans masque avec franchise m'a fait du bien !
Dans la journée j'ai parlé aussi deuil avec une femme qui a vécu le deuil de perdre un bébé à la naissance, puis plus tard ses parents etc ... (certes pas deuil conjoint) qui est très ouverte et nous avons bien échangé.
Et plus tard je rencontrais le marbrier pour la stèle que je fais faire avec le dessin que j'avais créé et utilisé pour nos fiançailles et le mariage sur cartes et menus. Bien sûr cet homme au contact quotidien de la mort sait se positionner, être à l'écoute et là aussi ce fut un moment apaisant.
J'en conclu que si plus de gens savaient réellement ce qu'est le deuil, était "éduqués formés" cela serait plus facile pour nous au niveau social ...

Il me semble que l'on est en expectative devant ce que seront nos réactions même si on a envisagé, balisé les jours difficiles ... Peut on à nouveau craindre d'aller mieux puis plus mal ? sans doute car cela ne manquera pas de se faire rien ne sera linéaire et constant !
Nous pouvons nous appuyer sur des "aides" : la présence des enfants, la responsabilité que l'on sent vis à vis d'eux, la compréhension dans le groupe et sur le forum
mais bien sûr reste le point interrogation sur le grand vide du futur en dehors du rôle de parents et de la vie pro voire des distractions.
Un sens à trouver ? est il trouvable ?
Reprendre confiance dans la vie, re avoir envie de vraiment vivre ...
au moins trouver un équilibre et accepter sereinement notre lot ... ce sera bien !
 
Je me sens dans une bulle un une sorte de nouveau monde où j'évolue, non pas complétement en dehors de la réalité mais avec une réalité pour moi comme sur imprégnée. Un monde où je fais attention à ce que je dis en communiquant avec les autres pour éviter de souffrir car ils ne me comprendraient pas (à par ici et avec quelques ami(e)s d'ici)
un monde où mon défunt mari existe "autrement"
et je sais que ma survie existe à ce prix, le néant m'aurait été insupportable, le nouveau lien qui se fait avec lui me donne la force d'avancer.
Par contre je sens que ce nouveau monde est fermé au monde "classique" que je ne peux voir que de loin même si des occasions m'y mettent dedans !
Une distance existe je pense que jamais elle ne sera comblée
il faut apprendre à vivre avec ces nouveaux paramètres
quant à l'idée de retrouver le sens du mot envie, à ce jour j'ai l'impression que de mon intérieur rien ne peut venir (question de temps, d'étape peut être je ne sais)  que seule une "intervention" extérieure peut me tirer hors de cet état dans le quel je me sens engluée.
Je n'y suis pas mal d'ailleurs paradoxalement : c'est comme sécurisant de retrouver parfois larmes, douleur aigüe comme si leur absence créait une peur d'aller mieux
culpabilité/défunt ... c'est paradoxal car je sais que mon mari souhaitait mon mieux et que je sois à nouveau heureuse (de mille façons) !
Tout cela est bien complexe !
le forum reste ma principale béquille et ma fille mes petites filles donc mon ancrage ... ça ne change pas.

Prochaine date difficile (à priori) le 04 février jour de mon anniversaire.

je vous souhaite le meilleur dans le cheminement et vous embrasse
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Dji

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 157
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #328 le: 24 Janvier 2015 à 19:00:10 »
Qiguan

De te lire  nous fais du bien.
Je me retrouve à travers tes dire.
On a peur de souffrir, et  les jours ou on va un peu mieux , on culpabilise de peur de l'oublier.
Tu as raison il faut faire avec , mais l'absence et le vide nous ronge au plus profond .
Moi j'ai peur de vieillir seule , j'aurai tellement aimé continuer auprès de lui.
Oui les dates sont difficiles .
Je penserai à toi le jour de ton anniversaire.on sera avec toi par la pensée .
Merci pour çe forum .

Hors ligne Mamoure

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 865
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #329 le: 24 Janvier 2015 à 19:30:53 »
je te rejoins sur le fait que si les gens connaissaient mieux ce qu'est le deuil , cela nous aiderait  socialement
je ne suis pas à la même étape que toi mais commence aussi à me demander quel sens trouver à ma vie à part mon rôle de maman et ma vie professionnelle ( d'où la question à quoi bon continuer ? )
et ce paradoxe , oui , cette peur d'aller mieux
tout cela est , en effet , très compliqué
ce qui est rassurant c'est de voir que l'on est pas seul à se débattre dans tous cette complexité de nos états d'âme
par moment , je crois que je me sentirais vraiment devenir folle si je n'avais pas , ici , tous vos témoignages qui prouvent que c'est hélas le cheminement "normal"

je t'embrasse