Auteur Sujet: Entre culpabilité et force d'avancer  (Lu 484 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Nina39100

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Entre culpabilité et force d'avancer
« le: 28 Août 2018 à 17:01:34 »
Bonjour à tous,

Je viens sur ce forum chercher de l"aide" ou du moins des témoignages qui m'aideront j'en suis certaine.
J'ai 34 ans et après 3 ans de mariage mon mari à mis fin à ses jours par armes en me laissant seule avec mes 2 enfants alors agés de 2 ans et 5 ans. Mon mari a eu une enfance très difficile une mère qui l'a ruiné (une manipulatrice narcissique ..) elle a également fait beaucoup de tort à notre mariage nous a gâché bcp de joies... bref mon mari était très complice avec son papa qui lui était un ange. Malheureusement suite à un cancer nous l'avons vu partir en aout 2016 et mon mari a eu beaucoup de difficultés suite à ca... mon mari s'est bcp renfermé il ne pensait qu'a jouer sur son tel ou jeu video et était tjs absent (pas physiquement) il ne s'intéressait guère a ses fils et moi.. pendant des mois en plus de vivre le deuil de mon beau père et une évolution professionnelle qui m'a pris bcp de temps et d'énergie je me suis battu à ce que mon mari se fasse aider (psy hypno thérapeute.... bref n'importe qui du moment que la personne pouvait l'aider) il n'a jamais voulu jusqu'en janvier 2017 ou mon ainé 5 ans a eu des soucis qui m'ont forcer à l'emmener voir une psychothérapeute qui a fait ressortir qu'il manquait clairement d'un papa... mon mari a jamais vraiment été proche de ses fils chose qui m'a toujours blessée mais on y travaillait... du coup il a voulu aller voir la même psy qui lui a refait ressurgir bcp de mal être de son enfance.. entre temps notre couple battait de l'aile car moi même fatiguée physiquement moralement je ne supportait plus le voir nonchalant dans le canapé alors que je courais partout...
et en mars 2017  il a décidé de mettre fin à ses jours. J'ai vu ma vie s'écrouler une culpabilité énorme car nous nous disputions... je suis retourné chez mes parents avec mes enfants et ai eu bcp de mal à faire face a tout ca et affronter les critiques des gens(qui nous avait déjà fait divorcer... et que c'est ma faute...) tout ceci a été très dur et l'est encore aujourd'hui...
Après quelques mois je me suis rapproché d'un ami qui a été là pour moi et je me suis laisser porter par ce sentiment positif qui revenait peu a peu... je vivais au jour le jour il a voulu rencontrer mes loulous et ca c'est passé a merveille chose que je n'aurai jamais cru (mon ainé étant très dur et pas tres sociable..
j'ai été beaucoup juger "que c'était TROP tot... peut etre ... peut etre pas... je ne sais pas tout ce que je sais c'est que j'ai fais comme bon me semblait...
mon fils ainé a arrêté les rdv psy (qu'ils avaient continué suite au décès car la psy m'a dit qu'il allait "bien" qu"il avait retrouvé un équilibre un " père" un repère...
bien que ma relation se passe à merveilles et qu'avec mes enfants de les voir sourire cela me donne cette force d'avancer, au fond de moi cette culpabilité me ronge, et si on s'était pas disputer si je l'avais pas menacer que j'allais finir par partir, si..... c'est très dur pour moi aujourd'hui car je suis toujours entre cette force d'avancer pour moi pour mes fils et cette culpabilité qui me met plus bas que terre... mon ami voudrait un troisième (mes enfants le veulent aussi ils veulent une petite sœur...) au fond de moi je le veux aussi (j'ai toujours voulu 3 enfants) mais je n'arrive pas à passer le cap et de me dire je serai encore juger critiquer...
avec tout ca j'ai perdu ma meilleure amie ma sœur de cœur qui m'a tourné le dos de savoir que j'avais retrouvé quelqu'un, elle n'était pas forcement proche de mon mari pourtant mais elle voulait que je prenne mon temps....
j'espere que je vous aurai pas embêté avec mon histoire et que certain pourront m'apporter des solutions pour avancer...

Hors ligne mike67

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 362
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Entre culpabilité et force d'avancer
« Réponse #1 le: 28 Août 2018 à 17:29:13 »
Bonjour Nina,

J'ai lu ton histoire et le drame auquel tu as du faire face et son lot de culpabilité.

Je me permets de t'adresser un lien qui pourra certainement te faire du bien et que m'a très gentillement communiqué la douce et sage Mircea :

témoignage de veuves qui ont reconstruit une histoire d'amour
« le: 25 Mai 2018 à 14:10:18 »
https://www.youtube.com/watch?v=_pQbSNPFq_0

Cela montre que l'on reconstruire une histoire d'amour malgré la présence dans le coeur de la personne décédée.

Bon courage à toi

En ligne biche07

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 251
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Entre culpabilité et force d'avancer
« Réponse #2 le: 28 Août 2018 à 18:09:38 »
bonjour Nina,ton histoire est emouvante et terrible aussi,essaie juste de retrouver le bonheur ,l'oubli ne viendra pas ,mais si tu as la chance d'avoir de nouveau l'amour à portée de main ignore les critiques et les remarques negatives..la vie nous a pris quelqu'un de precieux une fois,il faut croire que pour toi c'est une sorte de resurection et que tu y as droit quoiqu'on dise. bat toi pour toi et tes enfants ,soit de nouveau heureuse et au diable le reste.affectueusement.

En ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1477
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Entre culpabilité et force d'avancer
« Réponse #3 le: 28 Août 2018 à 19:02:08 »
Bienvenue Nina.
Tu fais face à beaucoup de changements dans ta vie et dans ton entourage.
Tes repères ont été pas mal chamboulés.
Ajouté au déséquilibre que le deuil provoque, tu as peut-être besoin de prendre ton temps, démêler tes émotions, tes ressentis  avant de te lancer dans un projet aussi important que la venue d'un bébé.
C'est ce que je ressens en te lisant.

Personne mieux que toi peut savoir ce qui te convient, mais pour y réfléchir posément, il faut se donner du temps.
Plus tu seras sereine par rapport à tes choix, et moins les remarques des autres te toucheront.

Amitiés.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 207
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Entre culpabilité et force d'avancer
« Réponse #4 le: 28 Août 2018 à 22:49:00 »
La chose que je commence à intégrer petit à petit, c'est de faire comme moi je le sens et surtout de ne pas me préoccuper de ce que pense les autres. Ils n'ont pas vécu ce que nous traversons chaque jour. Je crois que si quelqu'un me faisait une réflexion je lui dirai "tu ne connais rien à ma vie, on peut échanger nos vies si tu veux et on en reparlera ensuite". Heureusement pour moi, pour le moment personne ne me juge ou en tous les cas, ça ne m'est pas revenu aux oreilles.
Par contre, un bébé c'est une décision qui ne se prend pas à la légère  sans parler du contexte du deuil. Te sens tu aujourd'hui assez forte émotionnellement ? Car je suppose que cela fera rejaillir pas mal de choses.
En tout cas merci pour ton témoignage. Il me donne de l'espoir. Outre le fait d'aimer une autre personne, je sens dans ton récit ton envie de vivre, de te battre et d'avoir droit au bonheur. Ça fait du bien de lire cela.

Hors ligne Christiti

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 113
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Entre culpabilité et force d'avancer
« Réponse #5 le: 29 Août 2018 à 07:43:45 »
Bonjour nina.
Je viens de lire ton histoire.  Quel drame.
Je suis aussi veuve depuis3 mois et demi avec 4enfants.
J'ai 32 ans.
Moi je me suis renfermer sur moi même et suis très peu entourée .
Les gens qui ne vivent pas notre deuil ne peuvent pas comprendre .
J'ai vu récemment une émission en replay sur YouTube  (ca commence aujourd'hui ) . Le thème retomber amoureuse après avoir perdu son premier amour. Je cherchais plus des témoignages sur le deuil car je n'ai aucune envie de refaire ma vie. Mais j'ai quand même regardé.  Une femme a refait sa vie deux mois après le décès de son conjoint. Ils avaient ùn bébé au moment du décès.
Je te conseille de regarder cette émission . Sa pourra peut être t'aider d'entendre ces trois témoignages différents.
Je te souhaite beaucoup de courage .

Hors ligne Nina39100

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Entre culpabilité et force d'avancer
« Réponse #6 le: 29 Août 2018 à 08:32:15 »
Merci beaucoup pour vos témoignages cela me fait vraiment du bien...

Oui emi effectivement j'ai cette force de vouloir vivre et surtout le bonheur de mes enfants, sans eux je serai pas là.. et j'ai outre cette culpabilité un mélange aussi de colère envers lui de nous avoir abandonner (surtout ses enfants car lui même avait vécu qq mois avant le deuil de son papa.. et il ne le supportait pas et au final il a fait vivre ca a ses 2 fils ..)
Pour le bébé oui au fond de moi je le veux et en vous lisant il est vrai qu'il faut que je sois forte car ca risque de remonter en moi beaucoup de choses...
Merci pour le lien mike 67 et Christiti je l'ai vu en pleurant mais c'est vrai que ca me fait penser un peu a moi (bien que ce soit un accident et non un suicide... un accident on peut en vouloir a la terre entière mais un suicide moi personnellement je m'en veux bcp...
J'ai cette force d'avancer et mes enfants m'aident beaucoup car ils vont très bien mon ainé est métamorphosé, un petit garçon qui avait peur de tout ne s'ouvrait pas aux autres et aujourd'hui il est très avenant joyeux... la psy me disait qu'il ressentait le mal être de son papa... je ne sais pas...

Christiti je te souhaite plein de courage également, tu sais je pense tu ne refera pas ta vie, mais tu la complètera.. tu es jeune et tu as le droit de vivre et le droit au bonheur. Je te souhaite plein de belles choses pour l'avenir

Merci beaucoup Biche07 ca m'a fait du bien de te lire..

Hors ligne Nina39100

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Entre culpabilité et force d'avancer
« Réponse #7 le: 29 Août 2018 à 09:37:04 »
Tout ces sentiments en pagaille qui se mélange et qui change d'une heure à l'autre... j'aimerai tellement avoir un bouton OFF quelquefois pour ne plus "penser" ne plus " réfléchir"..

Un jour cette colère me porte et me pousse a avancer et le lendemain cette culpabilité d'avoir pas vu venir ce drame, et cette culpabilité aussi d'essayer d'avancer de poursuivre ce chemin, d'avoir retrouvé quelqu'un... toujours cette peur d'être abandonné à nouveau (bien que ca se passe très bien) en fait je me rend compte que je n'arrive plus à vivre sereinement, prendre des décisions, j'ai envie de choses mais dès que j'ai un moment de bonheur je ne peux m'empêcher de penser que stop  tout peut s'écrouler... comme si je me refusais de vivre pleinement les choses...

Avez vous eu ces ressenti? comment faites vous pour surmonter tout ces sentiments qui se chamboulent?

En ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1477
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Entre culpabilité et force d'avancer
« Réponse #8 le: 29 Août 2018 à 09:58:25 »
D'après ce que tu écris, ton mari souffrait d'une dépression sévère et non soignée.
C'est une maladie complexe qui met à mal les proches alors que personne n'y est pour rien.
Son geste a été pour lui la solution à une tension psychique insupportable et qu'il pensait insurmontable.
Tu as fait énormément de choses pour l'aider et pour sauver votre famille au détriment de ta santé.
Tu as voulu le faire réagir. Si tu n'avais rien fait, ta culpabilité serait encore plus intense.

Au-delà de ce discours rationnel, il est difficile d'enrayer la culpabilité. Comme dirait C. Fauré, il faut l'user en la laissant s'exprimer, en la démontant boulon par boulon. Avec l'aide d'un pro, parfois.
Le suivi psy permet de déposer les souffrances et les questions dans un endroit prévu à cet effet, et préserver une vie plus apaisée le reste du temps.
Pareil pour la peur d'être abandonnée. Tu peux avoir besoin d'en parler, de comprendre les ressorts sous-jacents et ce que cette tragédie a provoqué en toi.

Je te souhaite une belle journée, Nina.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Christiti

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 113
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Entre culpabilité et force d'avancer
« Réponse #9 le: 29 Août 2018 à 10:23:17 »
Nina tu n'as pas à culpabiliser.  Ton mari a choisi de quitter ce monde ..Oui tu as le droit de te dire que cest egoiste de  sa part de vous faire vivre sa étant donné qu'il vivait très mal le décès de son papa.
Mais dis toi que maintenant il est en paix . Il ne souffre plus. Je ne dis pas que cela va t'aider à aller mieux mais c'est ce que je me dis pour mon mari. Lui il n'a plus de soucis.
Ces instants de bonheur que tu vis au quotidien, cette culpabilité de vivre des instants de repis, de "gaieté " . Je la vie aussi par moments , alors jeme dis qu'il aurait été heureux de nous voir ainsi et que cela fait du bien aux enfants . Et quand ca ne va vraiment pas, je vous lis tous , et je medis courage tu n'es pas la seule . Ce que tu ressens est "normal " mes compagnons d'infortune vivent et comprennent ce que je ressent.

Hors ligne Nina39100

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Entre culpabilité et force d'avancer
« Réponse #10 le: 30 Août 2018 à 15:40:34 »
Merci beaucoup Christiti et Bmylove pour vos mots et votre soutien.
Aujourd'hui est une journée nouvelle ou le moral revient un peu... ca fait tellement de bien de trouver du réconfort et se sentir "comprise". Merci vraiment

Très belle journée

En ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1477
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Entre culpabilité et force d'avancer
« Réponse #11 le: 30 Août 2018 à 17:27:10 »
 :-*
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes