Auteur Sujet: Quand l absence se fait de plus en plus presente...  (Lu 6136 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

carole181314

  • Invité
Quand l absence se fait de plus en plus presente...
« le: 16 janvier 2015 à 01:45:22 »
Ca fera 2 mois le 18 qu il est parti.Mon conjoint des 13 dernieres annees.Mon phare ,mon pillier, mon homme.
Une recidive de cancer .On ne s y attendaient tellement pas.
J ai tout mis en veilleuse pour m occupper de lui.Je voullais le garder a la maison le plus longtemps possible.
Je l ai rentrer en maison de soins palliative  le 14 novembre 2014 et il est partie le 18.
Tout de suite je me suis mise en mode survie.J ai forger une bulle autour de moi .C est moi qui devait reconforter mes enfants.Ses enfants.Mes parents.Nos amis.Tout le monde me trouvait forte.Je ne me suis pas permis de vivre ma peine.
Puis les fetes sont arrives, je me devais de ne pas gacher les festivites .
Mais la tout le monde est retourner a leurs obligations et la bulles s amincit et je sens jaillir les emotions et je les retiens.
J ai peur d eclater.Je ne suis pas capable de m arreter .Je dois bouger tout le temps pour m empecher de penser.Pour me proteger.Je voudrais parler de lui.Mais je n ai personne.Je m ennuie de plus en plus.Aujourd hui a l epicerie je croyais devenir folle.Sans m en rendre compte je lui ai acheter des oranges juste pour lui et de la moutarde forte de dijon.Lui seul en mangeait a la maison.
Ca me fait peur.Je croyais que le temps diminuerait mes souffrances mais ca empire..

Mais ca me fait du bien de mettre en mots ce que je ressent.

J aimerais pouvoir me souvenir de son visage autrement que lors de son dernier souffle...

Oriane

  • Invité
Re : Quand l absence se fait de plus en plus presente...
« Réponse #1 le: 16 janvier 2015 à 07:50:33 »
Bjr Carole


L absence ...Le sensation la plus dure peut être à gérer......au début du deuil nous sommes anesthésieste,puis peut à peut nous nous rendons compte qu ils ne sont plus là...qu ils ne seront plus jamais là

Leur absence  devient réalité.....Le manque devient plus fort....

encore une étape du deuil......on réalise



Amicalement




carole181314

  • Invité
Re : Quand l absence se fait de plus en plus presente...
« Réponse #2 le: 16 janvier 2015 à 12:46:17 »
MERCI ...Merci Oriane ...C est pas grand chose mais de penser que quelqu un m a entendu ca fait du bien.
Nuit affreuse, cauchemar. La culpabilite d etre en vie et lui non...
Aujourd hui je vois mon doc et je suis stressee .Pas prete a retourner au travail.Jnespere qu il comprendra

Lui et moi

  • Invité
Re : Quand l absence se fait de plus en plus presente...
« Réponse #3 le: 16 janvier 2015 à 18:29:33 »
L'absence est de plus en plus forte à mesure que passe le temps, moi ça fait 3 mois qu'il n'est plus là. Fais attention à toi, je sais ce que c'est que de vouloir être forte mais tu dois faire attention.  Courage.

Hors ligne Yentel

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 367
Re : Quand l absence se fait de plus en plus presente...
« Réponse #4 le: 16 janvier 2015 à 19:47:32 »
Bonsoir Carole,

Je te souhaite tristement la bienvenue sur ce forum... Tu trouveras ici beaucoup de réconfort, de pistes qui aident, tu pourras écrire ce que tu ressens, nous raconter ton histoire, nous parler de lui, de votre Amour...  User ta douleur auprès de nous...

Ton deuil est tout récent, moi j'approche des 10 mois... Mon Amoureux est mort d'un cancer lui aussi...

Prends bien soin de toi, sois douce avec toi...

Affectueusement,

Yentel
"Quand tu regarderas les étoiles dans le ciel, la nuit, puisque j'habiterai dans l'une d'elles, puisque je rirai dans l'une d'elles, alors, ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles.  Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire" (A. de Saint-Exupéry)

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4960
Re : Quand l absence se fait de plus en plus presente...
« Réponse #5 le: 16 janvier 2015 à 20:44:58 »
tristement bienvenue
sur la partie conjoint
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/?PHPSESSID=sv1fragdui47ha0corh0s70tm6
tu retrouveras beaucoup de personnes qui comme toi ont perdu un conjoint ...
tu pourras y lire des choses très semblables à ce que tu vis !
et tu te sentiras moins "anormale"
tu pourras y ouvrir ta file aussi
j'ai aussi le 23 avril perdu mon amour : cancer aussi en récidive comme toi peu de jours en palliatifs ...
viens nous lire et écrire
= user ta peine ...
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

carole181314

  • Invité
Re : Quand l absence se fait de plus en plus presente...
« Réponse #6 le: 17 janvier 2015 à 03:07:14 »
Merci pour les bons mots..Aujourd hui j ai rencontrer mon medecin qui me suit depuis 20 ans..Il  suivait aussi mon conjoint.
Donc il me connait bien.Il m a dit etre tres inquiet pour moi.
Il change ma medication pour dormir.Il veut que je me rende a une rencontre de soutien pour endeuillés. Selon lui je dois m ouvrir,laisser aller mes sentiments et cesser de me retenir et de faire la femme forte.Facile a dire.
J irai car il veut retarder le processus des antidepresseurs,Selon lui je m enfonce.
J ai pleinement confiance en lui.Alors j irai.
Mais je sais que je serai incapable de parler de moi.Mais j ai une bonne ecoute.
Juste d ecrire ici je n en suis pas sure.Me semble que je suis desorganiser et je ne sais pas par ou commencer.
J en ai trop a dire et ca reste coincer dans ma gorge,ou dans mes doigts.

En passant je suis de Montreal ,Quebec Canada.Donc le decalage horaire me place a l envers de vous..

Pour moi il est 21 hrs,j ai sommeil, mais pour combien de temps?En esperant aligner quelques heures de sommeil je vous dis merci de me lire.

Bonne nuit  :'(

Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : Quand l absence se fait de plus en plus presente...
« Réponse #7 le: 17 janvier 2015 à 11:32:57 »
bonjour Carole,


Tu as raison de faire confiance au médecin qui te suit et te connait, il faut que les mots, et les maux sortent, c'est indispensable pour pouvoir user la douleur.

Deux mois c'est bien trop tôt, pour aller mieux  pour aller tout court, il en faut du temps , bien plus, pour arriver à faire avec, pour admettre l'inconcevable, mais chaque jours , on avance un petit peu, imperceptiblement, mais on le fait....

Et puis , peu importe l'organisation que tu met dans tes écrits, ici, on se comprend , on connait les difficultés , on a tous du mal a mesurer, mais cette douleur prenante poignante qui nous tient, on la connait....

Pensées.

zabou

Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.

PMI

  • Invité
Re : Quand l absence se fait de plus en plus presente...
« Réponse #8 le: 20 janvier 2015 à 22:09:06 »
Bonsoir,
je suis nouvelle sur le site.
j'ai perdu mon mari d'un cancer du pancréas le 7 décembre 2014 à 45 ans.il n'avait jamais été malade auparavant et le choc du diagnostic m'a étourdi.
il est décédé très vite après 3 jours en soin palliatif , je n'ai pas eu le temps de lui parler de ce qu"il voulait pour ses funérailles.
quand on se bat contre la maladie ,ont ne parle pas de la mort.
Depuis  ,je pleure énormément,mes enfants me soutiennent dans cette épreuve.
j'ai repris mon travail début janvier,mais le soir c'est très dure.toutes les images et étapes de la maladie traversent mon esprit.Il me manque terriblement.
la famille de mon mari m'a soutenu.
 aujourd’hui, ils me réclament la clef de leur maison et rien que cela me semble super violent.
C'est bête comme réaction mais cela me rend triste.

Hors ligne Mamoure

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 865
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand l absence se fait de plus en plus presente...
« Réponse #9 le: 21 janvier 2015 à 06:51:53 »
PMI ,
hélas , je te souhaite la bienvenue parmi nous....
ici , nous pouvons partager notre douleur , nous exprimer sans retenue
je comprends ta tristesse face à la demande de ta belle-famille
c'est , en effet , très violent de réclamer une clef , si peu de temps après le décès...
n'hésite pas à venir nous parler , raconter ton histoire , parler de lui , de vous , on en a tellement besoin et ce n'est pas toujours possible avec notre entourage
ici , tu trouveras toujours une main tendue..

PMI

  • Invité
Re : Quand l absence se fait de plus en plus presente...
« Réponse #10 le: 21 janvier 2015 à 22:12:31 »
Bonsoir,
Merci pour ton soutien.
au final ,on se sent seul face au deuil même si nos enfants sont là.
C'est étrange comme sentiment,nos affects sont totalement transformés.
A force de vous lire ,je me sent beaucoup moins seule et cela m'aide beaucoup le soir pour m'apaiser.
La belle, famille a parfois du mal à comprendre ma susceptibilité,en effet l'ex conjointe de mon époux m’a réclamé un certificat de décès pour  faire une pièce d'identité pour son fils? c'est une blague!!!
je n'y comprend plus rien,j'ai perdu mon époux nous n'avons aucun bien sauf notre maison avec un crédit de 20 ans à payer et pourtant chacun veut récupérer quelque chose .
Je ne suis pas matérialiste et leur attitude" m"exaspère"
françoise

Hors ligne Mamoure

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 865
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand l absence se fait de plus en plus presente...
« Réponse #11 le: 22 janvier 2015 à 07:49:24 »
Françoise,
même très entourée , on se sent vraiment seule , c'est vrai
car nous sommes seules à ressentir une telle souffrance , un tel manque....
ici , on se sent moins seule

au sujet de ta maison , j'espère que tu as une assurance décès , je me permets de te dire ça car , nous aussi , on avait une maison avec un crédit de 20 ans
la prise en charge du crédit par l'assurance m'a permis , au moins , de ne pas avoir ce souci en plus et surtout de ne pas être obligée de vendre notre maison
ça n'enlève rien à notre chagrin mais être obligé de vendre rapidement peut rajouter une déchirure supplémentaire , nous n'avons pas besoin de ça....

peut-être devrais tu mettre ton fil dans la partie "deuil du conjoint"
continue à venir nous lire , nous écrire si cela peut t'apporter un peu d'apaisement
moi , cela m'a beaucoup aidé et cela m'aide encore

Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 558
  • ma fille, mon amour
Re : Quand l absence se fait de plus en plus presente...
« Réponse #12 le: 22 janvier 2015 à 11:18:01 »
Bonjour Françoise,
Je suis désolée de rentrer dans des observations aussi mesquines mais voilà je sais que tu n'es pas obligée de donner un certificat de décès. Effectivement ce n'est pas pour la carte d'identité de son fils mais je penses que c'est, peut être,  pour prévoir sa part de reconversion voir, pour des assurances, j'ai été 1ere adjointe et j'ai vu des choses incroyables. Fais attention et protège toi bien matériellement mais aussi psychologiquement. Je t'envois plein de pensées positives. Martine
Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.

Hors ligne fabisa02

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 482
  • Pour toi ma Cindy d'amour ," go and see my love"
Re : Quand l absence se fait de plus en plus presente...
« Réponse #13 le: 22 janvier 2015 à 11:52:11 »
Bonjour  à tout le monde
"Bienvenue" si je peux dire "bienvenue" à Carole et Françoise.

Carole, je pense que tu devrais essayer de faire de acupuncture, j'en ai fait déjà, souvent et cela m'a fait beaucoup de bien.
Cela traite les problèmes de sommeil et les états émotionnels.Je crois sincèrement que cela pourrait t'apporter des bonnes choses.Bon courage

Françoise, On se sent toujours seule face à notre douleur.
Tu trouveras sur le forum des belles personnes, je ne parle pas de moi! je ne les citerai pas car elles sont nombreuses...
Je sais que cela ne remplace pas notre être cher, mais cela aide un peu.
Comme dit Magalilou, fais attention à toi et fais toi aider , de façon à te protéger.
Malheureusement, les problèmes financier et tous les papiers à gérer arrivent vite, comme si la douleur n'était pas assez présente sans en rajouter.
Je te souhaite du courage
Pour les familles et les proches qui ont du mal à comprendre, Magalilou a un bon texte, crois moi, cela en calme quelques uns....
 ;)

Sincèrement
Isabelle.
"être forte pour toi ma fille, pour que tu sois toujours fière de moi.  tu voulais que je sois bien, heureuse, mais sans toi c'est si difficile., voir  impossible.
Je lutte jour après jour pour tenir le coup pour toi, pour tout le monde pour moi.
Je te promets je ne lâcherai pas...je t'aime  Cindy

Hors ligne Mimie

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 181
  • Dur de survivre
Re : Quand l absence se fait de plus en plus presente...
« Réponse #14 le: 13 mars 2015 à 21:09:35 »
Bonsoir Carole
j'ai lu toute ta file avec attention et nous avons bien des points communs.
Déjà, mon aimé atteint lui aussi d'un cancer s'est éteint dans mes bras, j'étais a genou sur le lit et lui tenait la tête. Nos trois enfants lui tenaient les mains. C'était à la maison comme il le souhaitait.
Moi aussi j'étais une soignante et j'ai eu bien du mal à montrer ma peine mais c'est venu petit à petit.
A à un beau frère quelques mois après, qui me demandais comment j'allais, j'ai répondu c'est de pire en pire. A un autre 10 mois après j'ai dit je survis, c'est curieux mais tout le monde est étonné de ces réponses.
maintenant cela fait 20 mois que je vis seule, je ne dirai aps que tous les jours sont des fêtes, mais ! c'est quand même "moins" douloureux, plus acceptable;
Une autre épreuve m'attend, je vends NOTRE maison que nous avions construit ensemble, il était si fier il y a fait tellement de travail mais c'est beaucoup trop grand à entretenir le jardin surtout alors la mort dans l'âme j'ai pris cette décision. je sais déjà que cela va être très dur, normalement c'est pour le 30 avril.
Bon je t'encourage à en parler de tout ce qui t'a choquée ou ce qui te donne de la culpabilité, j'ai un psy qui m'écoute depuis le début de la maladie, je l'ai vu souffrir avec moi lors de la première récidive. Mettre des mots sur nos vécus traumatiques permet de prendre un peu de distance et puis le temps, le temps.................est notre allié.
Bon courage, je t'embrasse
Mimie

La nuit n'est jamais complète, il y a toujours puisque je le dis, Puisque je l'affirme
Au bout du chagrin
Une fenêtre ouverte
Paul Eluard