Auteur Sujet: Parent divorcé et désenfanté  (Lu 34082 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 444
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #195 le: 13 Janvier 2019 à 10:52:36 »
Exister c'est survivre à des choix impossibles! Certes, mais ce matin j'ai choisi!
J'ai écrasé de mes baskets un cordon de chenilles processionnaires alors que j'ai pleinement horreur de détruire de la vie. Mais le pin, pote de Grand Pin, me l'a demandé, alors avec des "Om Mani Padmé Hum", j'y suis allé franco.
Mille pardons  :'(!
Mais bon, quand la partie ombrée de nous mêmes est intégrée, des fois faut assumer, c'est ce que j'm'a dit,  snif  :-[
Objectivement Cheyenne s'en fout! ;D

C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 657
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #196 le: 13 Janvier 2019 à 12:12:56 »
Non,  Cheyenne ne s'en fout pas, les chenilles processionnaires sont hyper dangereuses pour les chiens :

https://www.guide-du-chien.com/chenilles-processionnaires-chien-danger/

je déteste également détruire la vie , si petite soit elle, mais là c'est Cheyenne qui est en danger

Alors continue à jouer des claquettes avec tes baskets sur les chenilles, sinon il existe des pièges pour  Chenilles Processionnaires du Pin , à fixer sur les arbres
« Modifié: 13 Janvier 2019 à 12:22:24 par loma »
"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 444
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #197 le: 13 Janvier 2019 à 13:36:35 »
Mille mercis Ioma! Je viens de regarder! ça craint! Oui, Cheyenne s'en foutait et visiblement tant mieux de chez tant mieux!  Pour les pièges je sais, j'en ai vu à d'autres endroits, pas à celui-là. Idem, j'ai hésité cet été pour les frelons asiatiques pour finalement en attraper une cinquantaine dans un piège fabriqué maison. Donc bien d'accord, mais ça reste quand même en question sur le fond : la nature a horreur du vide et c'est aussi à nous de tenir ceci aussi pour leçon, sans naïveté ni crédulité et c'est loin d'âtre simple, à mon avis. C'est un colibacille issu de la nature qui a tué ma fille, mais issu des égouts à ciel ouvert du bidonville où elle était. C'est bien dans ce bouillon de culture issu de nos déchets humains que se génèrent des organismes  toxiques de plus en plus toxiques. On y est donc pour quelque chose et peut être que ça vaut de se questionner? C'est juste qu'en systémie le prioritaire est au cyclique et non au linéaire. Pour autant, très d'accord parfois faut pas hésiter et je te remercie encore car d'autres processionnaires attaquent les pins à d'autres endroits de ballade, j'en ai vu hier. Heureusement Cheyenne ne les a pas touché non plus, ouf! je fais gaffe plus plus du coup!

Bisous tt plein.
Pascal-ito
« Modifié: 13 Janvier 2019 à 13:42:01 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 444
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #198 le: 13 Janvier 2019 à 16:41:51 »
Eh bien, je m'en suis écrasé au moins 8 mètres! Et croisé une dame qui a été obligée d'emmener son toutou au véto pour avoir marché sur un cordon! Cheyenne cordonnée aussi du coup! Juste lâchée sur la plage! Pas vu de cordons de méduses ni de crevettes atteintes de la rage, donc risque zéro!
Sinon au fil de mes pas écrabouilleurs de processionnaires à la queueleuleu, encore plus solidaires qu'un nid de fraudeurs à l'impôt entre eux à la queuleuleu d'un guichet bancaire aux îles Caïman, je pensais à un truc que j'ai croisé voici quelques années au sujet des Massaï. Ils vivaient sur des territoires aussi habités par des lions. Et quelque fois l'un d'entre eux se faisait manger. Pas pour autant qu'ils les écrabouillaient. Ce qui n'est pas facile, je le concède volontiers. Mais v'là t-y pas que c'est eux qui se font écrabouiller par des chasseurs friqués branchés tueurs de crinières! Et il y a une pétition qui tourne sur ce sujet, nom d'un lion!
Zoubix.
Ito.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 444
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #199 le: 14 Janvier 2019 à 07:07:17 »
Bonjour!
Etoile filante vue ce petit matin au moment où je pensais à ma fille et son vieiliissement ça fait du bien :P. Merci Mr Grand Univers de nous transmettre  ainsi pacifiquement la force de ta dimension et des mess rassurants quand le doute se fait un peu trop grand. :P :P :P :P
Les peuples habitant plutôt pacifiquement notre planète en ont tous bavé des ronds de chapeau. Qu'il s'agisse des Massaïs, des Tibétains, des Amérindiens ou Amazoniens. Ils finissent tous bouffés par la voracité et la prédation des peuples plus violents. C'est quand même une sacrée question pour notre espèce de se sortir de ce merdier.
ça me rappelle cette histoire du pioupiou qui se fait embouser par une vache bien intentionnée et qui fort mécontent se mit à crier. Attiré par les cris le loup le tira de la bouse et le bouffa, ni plus ni moins.
Moralité : apprends à la fermer et méfies-toi de celui qui te tire de la merde!
Foi d'endeuillé, y a pas à tortiller, faut que l'humanité apprenne à se tenir un peu plus décemment sinon elle finira comme les processionnaires: en bouillie!

bisoux à vous.

Pascal-ito.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 444
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #200 le: 15 Janvier 2019 à 08:23:16 »
Bonjour à vous!
Comme d'hab, je viens du fil de Fed et lu ce passage sur le deuil du deuil et je salue à nouveau la perspicacité de Cristophe Fauré et le remercie de ce fil d'écrit (et Fed aussi!)
Je suis d'accord. Comme les processionnaires et la force solidaire qu'elles déploient pour vivre tout en diffusant toxicité et destruction, seuls se traduisent en moi  les images du paradoxe et de l'impermanent.  Le deuil diffuse en nous ses propres forces de guérison mais sème aussi ses propres toxines. Je le ressens ainsi. La jouissance mélancolique qui peut étreindre notre façon de supporter le manque sur sa durée est certainement l'un des écueils le plus ardu de ce deuil du deuil, comme le décrit Cristophe Fauré. Il y a là certainement une frontière à identifier entre ce qui est de la défense et de ce qui relève du pathologique. En parler est courageux en tout cas et ouvre ce débat si délicat pour les endeuillés du "oser aller bien".
Pour autant que j'en sache, le compromis fait partie de notre structure, c'est le principe même de la névrose, crois-je saisir. Je ne vois guère d'autre issue que celle d'un compromis supportable entre un "ça ne peut pas s'oublier" ou "un on s'en remet jamais" si souvent entendu en contre-point du manque, de la culpabilité et du désastre intérieur que nous laisse la mort d'un enfant ou toute mort prématurée. La jouissance mélancolique est un compromis parmi d'autres et risque effectivement de parasiter notre psyché au même niveau que les processionnaires finissent par bouziller la vie des pinèdes. Finalement "on" en revient à ce propos des "pharmacies" de Platon :
"il n'existe ni médicaments ni poisons, seulement des dosages". Et le deuil du deuil n'y échappe pas, la preuve en est de cette "happycratie" tout aussi toxique qu'une "malheureucratie".
Je suis d'accord sur le danger des deux!  ;D
Rappelons-nous ce propos d'Oliveinsten : "le processus thérapeutique est de sauvegarder notre démocratie psychique"

Bisoux.
Pascal
« Modifié: 15 Janvier 2019 à 08:33:33 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 444
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #201 le: 15 Janvier 2019 à 08:37:26 »
Je me permets d'ajouter vu mon ordi vieillot qui bug à tout va et supporte plus les ajouts entre parenthèses, que la frontière entre le pathologique et le non-pathologique fait débat depuis longtemps et que le concept de "border line" le traduit bien.  Mon ordi aussi : out ou pas ?  ;D
Ito.
« Modifié: 15 Janvier 2019 à 09:10:17 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #202 le: 16 Janvier 2019 à 01:09:27 »

Bonjour mon massaï-ito et navajo-ito

Va vite lire Mon Petit monastère... mon paradis blanc !

Cadeau... pour toi !

Amitié, solidarité.
Fed-ito
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 444
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #203 le: 16 Janvier 2019 à 09:20:24 »
Ah ah Fed, je l'avais lu avant de lire ce mess sur mon fil!  :D; Et j'ai été tout simplement heureux de découvrir toutes ces merveilles. comme un gosse au pied du sapin! Une première gorgée de bière à la Delerme avec la gorge un peu sèche du randonneur après une pause!
Avec en plus un déroulé commençant par le Tao et finissant sur les Massaï et les Sioux!  :o

Tu vois, Robert, l'un de mes formateurs nous avait fait une double promo : celle du Tao et celle de se comporter comme anthropologue comme l'une des premières règles à adopter en exerçant la clinique en thérapie familiale.  Et une fois, il a un peu craqué sur la solitude d'être grain de sable! Eh bah là, avec ce que toi tu viens de faire, c'est comme une aube de Dali : un tableau qui se révèle aux yeux du visiteur ébahi! Vive les Endeuillé(e)s! et la majuscule c'est exprès, comme les postillons du Mouton!

Chez les Navajos
 « Regarde-moi dans les yeux quand tu me parles ! » Voici une injonction impensable chez les Navajos. Chez les Diné, « le peuple » comme ils se nomment eux-mêmes, la politesse veut le contraire : « Pour eux, regarder l’autre dans les yeux pendant l’échange, c’est vouloir lui prendre quelque chose », explique Lorenza Garcia, artiste plasticienne et chanteuse, passeuse en France de la culture navajo.

Aux yeux des peuples racines, c’est d’ailleurs une caractéristique des Blancs, dans leur relation aux autres comme à la nature : vouloir prendre. Pour les Navajos, regarder l’interlocuteur dans les yeux est symptomatique de cela. À travers cette fenêtre de l’âme, celui qui écoute devient un peu voyeur. Et celui qui parle, cherchant à plaire, se perd un peu lui-même.

Or pour eux, la qualité de cet espace intérieur depuis lequel nous prenons la parole est essentielle à préserver, pour pouvoir y entretenir hozho. Ce dernier terme recouvre neuf qualités : beauté, joie, compassion, prospérité, amour, conscience, santé, harmonie, humour. Préserver hozho en soi et autour de soi, même et surtout face à l’adversité, est, dans leur vision, la fonction même de l’être humain : devenir le point de passage harmonieux entre ciel et terre
.

Tu vois, l'esprit virtuel nous a ouvert cette porte. C'est un cadeau précieux. Merci Fed-ito. Un merci à la Tibétaine, comme me l'a aussi enseigné Duk, une ancienne "patiente" d'origine Nomade que j'ai énormément apprécié de connaître.

Cette journée va être une belle journée. "Mon coeur s'élève tel un faucon", Little Big Man ;)

Bizs mon Amigo.

Pascal-ito.

 https://youtu.be/F9oekhkXo20
« Modifié: 16 Janvier 2019 à 09:33:48 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2716
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #204 le: 16 Janvier 2019 à 13:30:31 »

   Les yeux.

  (Sully Prudhomme)

   Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Des yeux sans nombre ont vu l'aurore ;
Ils dorment au fond des tombeaux,
Et le soleil se lève encore.
 
               Les nuits, plus douces que les jours,
               Ont enchanté des yeux sans nombre ;
               Les étoiles brillent toujours,
               Et les yeux se sont remplis d'ombre.
 
Oh ! qu'ils aient perdu le regard,
Non, non cela n'est pas possible !
Ils se sont tournés quelque part
Vers ce qu'on nomme l'invisible

   (...)

   Gardons bien Hozho dans le collimateur de nos mirettes ...
   Amicalement, M.
 

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 444
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #205 le: 16 Janvier 2019 à 14:46:33 »
 8) D'ac! bisous.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 444
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #206 le: 17 Janvier 2019 à 07:53:40 »
Coucou!
Eh oui la journée fut belle et les mirettes se sont ouvertes sur une nuit en forme de rêve de passage! Coooooooooool!
Je sais pas si j'ai été reçu à ce concours mais le premier pas est fait! En tandem avec un Fed-ito-Hozho c'est parti on y va!
Pascal-ito-Kraken en paix avec ce mythe des profondeurs, j'en suis tout fiérot, mais attention à pas se la péto mon frérot!
Profil bas des itos! L'humilité est de règle quand on touche au divin, coin-coin! Je sais toi tu dis Scoubidou, c'est pas mal non plus! ;D
Bon, c'est changement d'ordi aujourd'hui, le vieux tacot est en voie de recyclage pour un autre plus véloce et produit d'occasion, comme Mégane! Non à l'obsolescence programmée qui pille nos porte-monnaie et affaiblit la planète!
Zoubis!
Pascal-ito-Kraken
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #207 le: 17 Janvier 2019 à 10:01:12 »

Salut mon indien-ito -des grandes plaines préféré... Sioux-ito ( tribus Dakota, Nakota, Lakota)

Salut mon Passage-ito  !

Ma minette a de jolies mirettes ! hihi !

T'es encore étudiant ? qu'est ce t'as passé comme concours ? et où est ce que tu veux m'emmener ?
Moi, chuis encore puceau !!!

Ah ! le divin coin-coin ! vive le scoubidou boum boum ! c'est sacré !

Je vois que tu changes ton ordi pour un plus véloce...... le mien, il est de plus en plus lent ( un peu comme moi !)

Ce matin, j'ai trop rien à te dire mon copain-ito mais c'est pas pour ça que je vais fermer ma grande gueule et me priver du plaisir de te faire un p'tit coucou amical et solidaire !

Bonne journée... suis content pour toi et ton nouvel ordi !

Bisoux de la part de Juanita pour Cheyenne-ita !

Fed-ito

- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 444
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #208 le: 18 Janvier 2019 à 09:08:37 »
Hello, hello, hello,hello,hello,hello, hello,hello, y a de l'écho!

De Divin coin-coin à Scoubidou boum boum.  :D ça fait radio Londres! Résistons, résistons à la pression, à l'oppression, à l'obsession et aux mirlitons!
Alors le "t'es encore étudiant diant diant?" m'a m'a fort occupé pé pé dès le réveil ce ce matin tin tin.
Je me sens plutôt to to aprenti ti ti.
L'écho co co de mon être profond fon fon m'envahi hi hi. Mais le travail du chapeau de la cime ne tombera pas dans l'abîme meu  meu!
Je choisis de rester  sur ce chemin du destin tin tin et au dernier rang ran ran comme étudiant dian dian et apprent ti ti ;D
J'y rencontre des gens trop bien bien.
Y marche bien bienaussi si si  ce nouvel ordi di di tant t'y fie! :P

Bibisousous.

Pascal_ito to to.

« Modifié: 18 Janvier 2019 à 09:12:49 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 444
  • One eye dog's man
Re : Parent divorcé et désenfanté
« Réponse #209 le: 19 Janvier 2019 à 06:55:45 »
 ;) Salut!
Y a des jours où c'est pas la patate. Pourtant ça m'a fait un bien fou d'avancer sur la conscience Navajo. Mais ce matin je me sens plutôt homme blanc et franchement j'ai un peu de mal à le kiffer çui-là.
"Langue bien pendue" a bcp parlé ces derniers temps et quand en plus j'entends ma mère dire des conneries au sujet des gilets jaunes, ça m'aide pas plus que de souffler dans un mirliton sur un air de danse du balai un soir de beuverie collective pour fêter le nouvel an genre  :D- :D- :D- :D- :D- :D- :D- :D- :D- :D.
Ce matin c'est plutôt genre  ???- ???- ???- ???- ???- ???- ???- ???, vers quoi on va ?
Bon, d'accord, y a plein de bonnes choses autour de nous : une collecte lancée pour récupérer des terres sur la ZAD de Nantes. C'est une bonne nouvelle, ça me rappelle le Larzac.
L'organisation collective et la conception clanique d'élever les enfants de la tribu ça me va bien comme principe. Mieux que l'individualisme outrancier  mais un peu plus compliqué, bien évidemment. Pas toujours simple d'équilibrer tout ça.
Bon faut que je me préoccupe de ma couche d'hozho, "on " se tient au courant!Faut que ça décante!
Bisous les endeuilél(e)s :-*
Tchao de Pascal-ito.
« Modifié: 19 Janvier 2019 à 07:28:17 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.