Messages récents

Pages: 1 [2] 3 4 ... 10
11
Les beaux textes / Re : Comme toujours dans la vraie vie !
« Dernier message par souci le Hier à 11:45:15 »
 
              Ne me fermez pas vos portes. (Walt Whitman.)

              ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

              Ne me fermez pas vos portes, orgueilleuses bibliothèques,
              Car tout ce qui manquait sur tous vos rayons chargés,
              et dont on a pourtant le plus besoin, je l'apporte,
              Surgi de la guerre, j'ai fait un livre,
              Les mots de mon livre ne sont rien, ce à quoi je veux en venir est tout,
              Un livre à part, qui est sans lien avec les autres et n'est point perçu par l'intellect,
              Mais vous, forces latentes qu'on tait, vous en pénétrerez toutes les pages.
 
               ^^^^^^^^^^^^^ Walt Whitman.
12
Spiritualité / LIENS VIDEO POUR UNE RECONSTRUCTION INTERIEURE
« Dernier message par sophieM. le Hier à 08:23:19 »
Bonjour, je vous communique ce lien qui je suis sûre aura un écho chez beaucoup d'entre vous, comme il le fait chez moi.
... une nouvelle façon d'accueillir  votre quotidien.

https://www.youtube.com/watch?v=OiJmecz4Yug

à écouter et ré écouter.

sophieM.
13
Être un parent en deuil / Re : Jérôme mon enfant
« Dernier message par Une Maman le Hier à 04:22:28 »
Il y a 5 ans allait naitre mon petit fils, une césarienne était prévue pour la maman.
Jérôme était revenu de l'hôpital pour sa séance de chimio épuisé , nauséeux,
 la maman ne souhaitait pas que sa maman soit présente et moi non plus.
J'ai passé une nuit d'angoisse, comment Jérôme pouvait-il être présent alors que pour toutes ses chimio dès son retour
il se couchait et ne pouvait pas parler de peur de vomir.
Le lendemain Jérôme nous a appelé pour nous dire que tout s'était bien passé,
la maman étant en salle de réveil ne pouvait pas garder son bébé,
c'est  donc à lui que l'on a proposé "le peau contre peau" qui a duré environ 1heure.
Son corps à répondu malgré la lourdeur du traitement.

Je pense qu'au moins il aura pu profiter de ce moment de sérénité, mais bien que l'on entende partout que le moral
est primordial pour lutter contre le cancer, c'est faux, il se battait pour sa nouvelle famille, a tout tenté , le régime
spécial, les médecines alternatives.....
Le cancer a eu le dernier mot.





14
Bonsoir...
J'arrive sur ce site complètement démunie et désespérée  face à l'inconcevable... 
Je cherche un peu d'aide pour surmonter cette douleur si intense de se retrouver seule malgré soi... avec ses peines et ses doutes, sa culpabilité... devenir une maman sans le soutien, le regard du papa...
Ce soir, j'avais prévu d'attenter à mes jours dans un seul but... aller le voir, m'assurer qu'il allait bien et avoir un câlin... Mon manque de courage fait que finalement j'ai juste le poignet abimé mais pas assez pour me permettre ce que j'enviais... Demain je me dirais que c'est mieux comme ça... ce soir je suis peinée de me sentir aussi peu courageuse... même si je sais que laisser seul un bébé de 15 mois n'est pas beaucoup mieux...
Ma peine est incommensurable... et ma joie d'être maman ne prend pas le dessus... j'ai besoin d'aide pour apprendre à vivre avec ça... car une profonde culpabilité m'envahit et me submerge...
15
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Je marche seule
« Dernier message par qiguan le 19 Octobre 2017 à 23:41:22 »
Parfois j'ai des petits moments où je ne sais pas 
si tant à nous profanes qu'aux religieux ou aux savants
l'insupportable
ne nous poussent pas à créer , faire émerger tout ce qui peut aider à mieux le supporter
en le faisant disparaître d'une certaine manière ...
en supprimant le néant.
Pourtant la plupart du temps tout mon vécu semble me prouver que le néant n'existe pas !
Ma ligne conductrice est d'honorer au mieux  le meilleur qui me permet d'aller moins mal !
De la vie "éternelle" qui se transforme sans cesse au delà des apparences dans un cycle infini ...
 Sophie tu peux ajouter tes liens dans la section spiritualité car des personnes de d'autres sections de ce forum pourront en profiter ...
16
Discussions Générales / Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Dernier message par Federico le 19 Octobre 2017 à 22:58:31 »

Ô Capitaine ! Mon Capitaine !
Walt Whitman

Ô Capitaine ! mon Capitaine ! fini notre effrayant voyage,
Le bateau a tous écueils franchis, le prix que nous quêtions est gagné,
Proche est le port, j'entends les cloches, tout le monde qui exulte,
En suivant des yeux la ferme carène, l'audacieux et farouche navire ;

Mais ô cœur ! cœur ! cœur !
Oh ! les gouttes rouges qui lentement tombent
Sur le pont où gît mon Capitaine,
Étendu mort et glacé.

Ô Capitaine ! mon Capitaine ! lève-toi et entends les cloches !
Lève-toi – c'est pour toi le drapeau hissé – pour toi le clairon vibrant,
Pour toi bouquets et couronnes enrubannés – pour toi les rives noires de monde,
Toi qu'appelle leur masse mouvante aux faces ardentes tournées vers toi ;

Tiens, Capitaine ! père chéri !
Je passe mon bras sous ta tête !
C'est quelque rêve que sur le pont,
Tu es étendu mort et glacé.

Mon Capitaine ne répond pas, pâles et immobiles sont ses lèvres,
Mon père ne sent pas mon bras, il n'a ni pulsation ni vouloir,
Le bateau sain et sauf est à l'ancre, sa traversée conclue et finie,
De l'effrayant voyage le bateau rentre vainqueur, but gagné ;

Ô rives, Exultez, et sonnez, ô cloches !
Mais moi d'un pas accablé,
Je foule le pont où gît mon Capitaine,
Étendu mort et glacé.
17

     Bonsoir Yayou,

     A mon très humble avis, il est normal que tu ne te sentes pas "reconstruite" de la mort de ton papa, survenue dans ton enfance.
     Les années entre 10 et 18 ans sont déjà, pour tout adolescent vivant dans un foyer "normal", d'éprouvantes années de CONSTRUCTION,
     alors pour toi, qui dois, en plus, TE RECONSTRUIRE, ces années comptent double d'efforts et de complexité !
     Chapeau pour ton endurance crois-moi c'est sincère !

     Tu sais, jamais il n'est trop tard pour parler.
     Peut-être même, qu'il est parfois trop tôt, que les choses peuvent mûrir un peu d'elles-mêmes.
     Oui, j'ai parlé de mûrir, pas de guérir ... ton papa est irremplaçable ...
     Dans TOUS les cas, il faut du temps, et comme je te l'ai dit, tu n'es pas en retard, un deuil profond, vécu au long de l'adolescence:
     RECONNAISSANCE ET BREVET DE HAUTE MONTAGNE à toi !

     La Nature, et notre Nature émotionnelle et rationnelle, tend toujours à pallier aux manquements.
     Les enfants ou jeunes adultes en manque d'un parent font presque toujours des transferts partiels pour combler un peu ...
     Es-tu fille unique ? Peux-tu parler librement de ton papa avec ta maman et/ou d'autres membres de ta famille ? Je crois que plus qu'un psy, c'est important ...
     Quant à l'envie de le dire aux autres, je la comprends, mais il y a de quoi se poser la question "comment" à "qui"... pour ne pas devenir tout d'un coup stigmatisée ... et puis, il y aura toujours des super-personnes qui vont se montrer encore plus super et des cons avec qui faut parler que de la météo ...

   Tu as bien fait d'écrire ici, je me réjouis que tu reçoives toute l'attention que tu mérites, chère Yayou.
   Bien amicalement et solidairement, Martine.
18
Bonsoir, je ne sais pas si je poste dans la bonne partie du forum.
Je me présente, je suis une fille, j’ai 18 ans, j’ai perdu mon père un peu après mes dix ans.
Je n’ai pas vraiment eu de suivi. Jamais vu un psy. Jamais confiée à quelqu’un à propos de ça.
Je pensais avoir fait mon deuil, avoir « oublié cette histoire » mais visiblement, non.
Cet an ci, j’y pense beaucoup. Peut-être trop. Je pense sans arrêt a des petits détails, ou alors à des questions beaucoup trop larges. C’Est un peu le flou dans ma tête, et je dois avouer que ces dernières semaines ou jours, ça va vraiment pas bien.

À part ça, je suis dans une nouvelle école pour un bts. Élève assez réservée, je ne parle pas beaucoup beaucoup. J’ai quelques nouveaux « amis » même si je ne me sens’ pas encore proche et à l’aiss Avec eux.
Quelque chose me tracasse beaucoup, personne à l’école n’est au courant pour mon père. Ni les élèves, ni les professeurs, et même si ça me permet d’oiblier Un peu le fait d’avoir perdu mon père, j’ai quand même besoin d’une espèce de reconnaissance de ma situation. C’est vraiment un poids pour moi. Je ne sais pas à qui le dire. Comment le dire. J’anv Que des élèves ou profs fassent des gaffes à ce sujet.

Merci de m’avoir lu, j’espère que vous pourrez me conseiller
19
Discussions Générales / Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Dernier message par souci le 19 Octobre 2017 à 20:23:42 »
                   
Citer
    Si la couleur
                    Née de la terre
                    Est devenue la rose
                    C'est que tout est possible au jour
                    Même la nuit
                    M'aime la rose .

                    Capitaine, mon capitaine ...
                    M.
20
Après le suicide d’un proche / Re : Quelqu'un vous aime
« Dernier message par Bulle 777 le 19 Octobre 2017 à 20:02:20 »
ah federico, cette proposition n'est pas de moi,  mais celle de Jean Monbourquette; 
il propose aussi d'ajouter des objets et des animaux, plantes...) : ma peinture m'aime, mon chien m'aime, Thérèse m'aime...
je suis bien désolée que tu te sentes mal, ce n'était pas le but, tu le sais :-[
j'espère que j'y étais dans la shortlist ;) ;) ;)
peut être le truc c'est de la répéter .......... bah, j'essayerai de te trouver autre chose... ;)
pensées et  :-*
bulle
Pages: 1 [2] 3 4 ... 10