Messages récents

Pages: 1 [2] 3 4 ... 10
11
Discussions Générales / Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Dernier message par Federico le Aujourd'hui à 20:45:48 »

Ce soir je suis infiniment triste...
Une Amie , victime d'un terrible burn-out au travail , il y a 6 mois, vient de m'annoncer que demain elle rentre pour une durée indéterminée en HP (hôpital psychiatrique).
Je suis bouleversé... je me sens tellement mal !
Je pense très fort à ELLE ... j'ai envie de chialer !

Avec TOI... TOUJOURS.

Je t'aime comme tu es...

Federico
12
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Beau temps, Mauvais temps
« Dernier message par KrisNat le Aujourd'hui à 20:19:58 »
Mon état d'âme en anticipant cet anniversaire sans mon amour...

Je veux te pardonner chère vie, pour le sale coup que tu nous a fait.  Je le veux et je m'y efforce mais je ne sais pas où trouver les ressources à l'intérieur de moi.  Pourtant j'avais le pardon facile avant.  J'avais le bonheur facile aussi.  Avant j'étais une autre personne.  Tu as tout bousillé.

Je t'en veux d'avoir détruit notre bonheur, de t'être acharné sur mon chéri, de lui avoir infligé autant de souffrance.  Je t'en veux de ne pas lui avoir donné de chance de se défendre.  Tu l'as laissé tomber et jamais tu n'as cédé, malgré ses nombreuses et courageuses tentatives pour te reconquérir.  C'est difficile à pardonner...

Je t'en veux de me l'avoir enlevé, cet être extraordinaire qui partageait ma vie.  Il était jeune, plein d'amour, la tête remplie de projets, heureux.  Il était fort mon amour, une force de la nature. Tu as eu raison de lui, c'est ce que tu crois.  C'est difficile à pardonner...

Je viens te dire ce soir que tu as tort et que jamais tu n'auras raison de lui puisque tout ce qu'il était vit désormais en moi. Tu as eu son corps, que tu as bien pris soin de meurtrir, mais c'est bien tout ce que tu auras.  Le cœur de ce qu'il était, je le garde précieusement, comme un trésor.

Je t'en veux pour cette flagrante injustice, pour le temps que tu nous a volé, pour cet instant suspendu dans le temps où ma vie a basculée à tout jamais.  En le prenant lui, c'est une partie de moi que tu as arrachée, me laissant une plaie béante directement au cœur.  C'est difficile à pardonner...

Je t'en veux c'est vrai mais je te suis reconnaissante d'avoir permis que nos chemins se croisent.  Pour tout l'amour qu'on a pu partager, pour l'héritage de courage et de confiance qu'il m'a laissé, pour l'exemple qu'il a été, pour tout ce qu'il a donné, pour l'intensité de son regard, pour sa capacité d'amour infinie dont j'ai été la grande bénéficiaire et pour le grand amour que j'ai connu auprès de lui.

Je te suis reconnaissante aussi d'avoir pu être à ses côtés tout au long de ce combat, de m'avoir donné les bonnes ressources, les bons réflexes, la force et l'inconscience de la situation, ce qui nous a permis de vivre intensément jusqu'à la fin.  Je te suis reconnaissante d'avoir pu être avec lui le moment venu.  Je te suis reconnaissante pour la présence d'un entourage exceptionnel tout le long et encore, et pour me donner la force de tenir malgré l'immensité de ma peine.

Je te suis reconnaissante chère vie, et je veux te pardonner, mais pour l'instant je t'en veux plus encore.  Pour tout ce qu'il ne connaîtra pas, pour tout ce qui me manque cruellement et parce que ma vie est à jamais amputée de ce qu'elle avait de plus beau.

Mais ne sois pas inquiète chère vie, j'ai promis et je vais honorer cette promesse.  Peut-être que ce faisant j'arriverai un jour à te pardonner.
13
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Beau temps, Mauvais temps
« Dernier message par KrisNat le Aujourd'hui à 20:13:26 »
Hier, mon premier anniversaire sans lui.  52 ans...
Notre planning n'était pas ça.    Il m'a manqué hier, il me manque de plus en plus.  Je ne pensais pas que c'était possible.
Bon c'est passé maintenant,  je me retrousse les manches et je continue. 
Belle journée à tous
Nathalie
14
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Une dispute de trop ?
« Dernier message par Bmylove le Aujourd'hui à 19:19:44 »
Qiguan....
Ta tendresse m'émeut, et il ne faut pas grand chose pour me faire pleurer aujourd'hui.

J'aimerais tant me blottir dans ses bras...
Il adorait me prendre dans ses bras. Comme ça me manque... :'(
Son odeur me manque, son rire me manque, son regard me manque, ses manies me manquent.

Cette souffrance me lamine, m'écorche et me réduit en petits morceaux épars.
A chaque objet que je jette, je fais disparaître qq chose de lui.
Alors oui, je vais me féliciter, juste pour donner un peu de sens à ce que je fais.

Je t'embrasse très très fort.
15
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Une dispute de trop ?
« Dernier message par qiguan le Aujourd'hui à 18:46:44 »
Citer
C'est peut-être ce vide, cette impression d'une inéluctable disparition de ses traces qui me désespère.
oui c'est le visuel du vide qui signe l' irrémédiable
qui te vrille
c'est ce qui se produit à chaque chose que l'on fait qui déconstruit le passé
qui du coup acte le non retour ...
c'est pour cela que tous ces moments sont si éprouvants
car on ne veut pas, voudrait pas même sachant que c'est impossible
accepter cet impossible !

mais c'est en faisant ce que tu as fait = vider ou autre acte
que le processus de deuil se fait, peut se faire !
car on ne peut pas bénéficier du processus qui ira vers la cicatrisation tant que l'on n'a pas un mouvement qui acte  irrémédiable ...

et il est normal d'en souffrir
puisque dans les tripes, le coeur on ne voudrait pas que cet irrémédiable ait eu lieu
mais il a eu lieu ...

dans ce temps de souffrance
félicite toi d'avoir été en mouvement , avec la force pour le faire
que tu as permis que ton processus de cicatrisation puisse continuer ...

reçois ma compassion affectueuse

16
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Une dispute de trop ?
« Dernier message par Bmylove le Aujourd'hui à 17:55:31 »
La maison silencieuse et déserte.
Le temps qui s'écoule trop lentement.
L'absurdité de cette non-vie.
L'impossible acceptation.
Le bonheur enfui à jamais.
Les images comme des coups de poignard.
17
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Une dispute de trop ?
« Dernier message par Bmylove le Aujourd'hui à 16:28:57 »
La solitude me pèse particulièrement cet après-midi.
J'ai quasiment terminé de vider le garage et l'atelier. C'est peut-être ce vide, cette impression d'une inéluctable disparition de ses traces qui me désespère.

Je suis comme sur un tapis roulant. Il avance sans que je bouge, et je ne peux pas en descendre ni revenir en arrière.

Chagrin et sanglots. Perte immense. Incompréhension. Incertitude.

Pourquoi tu as fait ça, mon amour ?
Qu'est-ce que j'aurais pu faire ?

Et maintenant, je fais comment sans toi ?

Je t'aime.
18
Entraide et soutien / Re : Soutien sur 'notre navire'
« Dernier message par les petites cailles le Aujourd'hui à 16:20:45 »
Bonjour NathT,

Je ne suis sur ce forum que depuis peu de temps, mais mon soutien va à tous les endeuillés, à tous ceux que le deuil frappe de plein fouet.

J'ai perdu mon mari et je soutiens du mieux que je peux ma belle-maman, fort âgée et qui est effondrée par le décès de son petit de 50 ans, elle avait déjà perdu un bébé.  Avec l'âge la résistance à la souffrance est moins bonne, et ses symptômes sont très différents des miens. Son père que je soutiens aussi souffre différemment, très intensément en verbalisant beaucoup. Sa soeur verbalise très peu, nous essayons de nous soutenir aussi, elle me soutient beaucoup.  Nous, les deux belles-soeurs soutenons les parents différemment. Bref ,  on se refile des béquilles comme on peut, on n'est peut être pas très doués tous, mais au moins on essaie.

Toute ma tendresse à l'ensemble des endeuillés, une main tendue sur un océan de chagrin.

19
Discussions Générales / Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Dernier message par les petites cailles le Aujourd'hui à 15:57:05 »
Comme je compatis à ce manque Federico, reçois toute ma sympathie.

Très amicalement,
20
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Re : Une dispute de trop ?
« Dernier message par Bmylove le Aujourd'hui à 14:31:32 »
Bmylove pour ta fille
c'est qu'elle a envie d'avoir un chez elle
à travers ce qu'elle dit ...

ce n'est peut être pas ton coeur qui freine
mais les tripes ... juste l'émotionnel

Citer
A la fois c'est tentant, comme une nouvelle aventure, mais j'ai un peu peur de souffrir davantage plus tard.

juste te dire tu vas souffrir plus tard
pas à cause de cette décision
mais à cause du processus normal du deuil !
phase de déstructuration
la chute autour des 9/12/14 mois
le passage des un an
etc ...
rien à voir avec la décision (ne l'oublie pas)
qu'est ce qui te ferait souffrir plus tard
le regret de ne plus avoir le lieu lié au passé ? concrètement
de n'avoir que les souvenirs

affectueusement

Oui, je crois que Morgane veut son indépendance...
Elle le clame  haut et fort, et ça veut dire qu'elle n'a plus peur pour moi.

La  souffrance à venir, tu as raison, est inévitable qq soit l'endroit où je vivrai.
J'aimerais tellement pouvoir lui en vouloir de nous avoir infliger ça.
Pas moyen, je lui trouve toujours des circonstances atténuantes.
Par contre moi, je ne m'épargne pas.   ::)
Donc le lieu n'y changera rien.

Mais déménager signifie accepter une vie sans lui. C'est là que ça coince.

Je t'embrasse.
Pages: 1 [2] 3 4 ... 10