Auteur Sujet: vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort  (Lu 176024 fois)

0 Membres et 4 Invités sur ce sujet

Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #15 le: 26 Juin 2013 à 12:55:00 »
"connais toi toi-même et tu connaîtras l'Univers et les Dieu". Thalès, inscription sur le temple de Delphes.
Hasard désigne en sanskrit " la voie de Dieu".
le Karma n'est pas une punition, c'est une compensation, en positif et négatif.
Il n'y a pas de bons ou de mauvais karmas.
je ne sais plus dans quel livre j'ai pu lire (Sri Arobindo, ou Omraam M Aïvanhov, ou autre...) et notamment avec ce que tu écris Willy :
 "le boomerang n'attend pas le karma des cycles des vies  ,  il se réalise ici et maintenant  dans une seule vie la nôtre"
il se réalise dès l'instant où il s'inscrit dans le corps émotionnel, par contre la compensation peut ne s’effectuer que plusieurs vies plus tard, c'est lorsque la personne est prête à recevoir l'information et surtout à la comprendre.
ex : un kamikaze fait exploser une bombe tuant des dizaines de personnes, il est arrêté et va en prison, hors il n'a aucune conscience du mal qu'il a fait mais bien au contraire agit sous la directive d'un Dieu, il passe pour un héros et s'identifie comme tel.
il est incapable dans cette vie de se repentir. La prison ne sert à rien, et peut même renforcer son côté victime.
par contre, dans une vie future alors qu'il aura évolué, il se trouvera à devoir compenser son acte.

Bien évidemment, je ne pense pas non plus qu'un enfant naissant handicapé "subisse" son karma, cela peut même être l'inverse, une âme évoluée naissant ainsi pour permettent à ces proches d'acquérir une sagesse...
jésus ayant vécu bcp de sévices et notamment la crucifixion, ne payait pas son karma négatif.   

mais évidemment, cela si réincarnation il y a....
Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

adèle

  • Invité
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #16 le: 26 Juin 2013 à 15:13:10 »
Merci de concentrer vos discussions  à propos de la spiritualité sur cet unique fil. La quète spirituelle fait partie pour beaucoup du processus de deuil, mais merci de ne pas envahir les autres discussions du forum par cette quête au risque de géner et de perturber les autres membres.

D'autre part je vous rappelle qu'il vous est demandé de ne pas faire de prosélytisme sur ce forum, (vos discussions sur le bouddhisme sont limites...) ni de publicité pour les médium. Nous savons tous à quel point cela peut être dangereux.

Et j'en profite pour rappeler qu'au delà des discussions philosophiques, scientifiques et spirituelles (très intéressantes par ailleurs) vous ètes aussi et surtout  là pour partager votre chemin de deuil, votre histoire, votre expérience personnelle.

Bien à vous :)
Adèle

Ps j'ai mis le même message dans le fil sur les signes Module Vivre le deuil
« Modifié: 26 Juin 2013 à 15:17:04 par adèle »

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #17 le: 26 Juin 2013 à 15:39:44 »
lorsque la personne est prête à recevoir l'information et surtout à la comprendre.
ex : un kamikaze fait exploser une bombe tuant des dizaines de personnes, il est arrêté et va en prison, hors il n'a aucune conscience du mal qu'il a fait mais bien au contraire agit sous la directive d'un Dieu, il passe pour un héros et s'identifie comme tel.
il est incapable dans cette vie de se repentir. La prison ne sert à rien, et peut même renforcer son côté victime.
par contre, dans une vie future alors qu'il aura évolué, il se trouvera à devoir compenser son acte.


Petitefée je suis bien d'accord , c'est très juste car  c'est bien la prise de conscience qui est fondamentale ! Tant qu'il n'y a pas cette prise de conscience de l'être  par lui même  rien n'y fait ! Alors passera t-il par des vies successives (ou durant sa vie)   pour un jour prendre enfin  conscience en lui même  et  s'améliorer en compensant les  actes de sa vie antérieure (ou de sa vie actuelle)  ? peut être ? A notre mort  nous ne pouvons qu'emporter que  notre compréhension vécue ICI  sur Terre . La théorie des "vies successives ascendantes" serait  à mon avis assez  logique dans  le  principe   de l'évolution  global de l'Univers  qu'on peut observer  .

Je sais aussi une chose durant cette vie  : je ne suis plus  tout à fait le même que celui que j'étais à 20 ans mais cela j'ai du l'apprendre par moi même . La conscience s'expérimente par elle même car on peut apprendre une règle mais la comprendre (la prendre en soi )  est une chose différente , c'est pourquoi je pense que  toutes ces notions spirituelles  du bouddhisme (sans rentrer dans le prosélytisme)    recèlent des parts de  vérités tout comme le christianisme ou les Védas ,  mais les prendre en soi est une démarche intérieure qui est un long chemin (j'en suis qu'au tout petit infinitésimal  début et toi petitefée tu avances bien  :D et c'est bien ! )  .  En tout cas merci seul au monde et petitefée  pour vos discussions et réflexions  si intéressantes nous sommes sur la même longueur d'onde même si il faut parfois ajuster nos fréquences  ;) . (personnellement parler de tout cela m'aide dans mon deuil qui ne finira jamais mais qui se transformera ... ) 

Bonne journée

      
« Modifié: 26 Juin 2013 à 16:03:51 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #18 le: 26 Juin 2013 à 16:41:34 »
malheureusement cela ne ramènera ma grand-mère chérie, ma tendre grand-mère si douce, qui m'a donné jusqu'à son dernier souffle d'amour.

Tout est karma ici-bas comme ailleurs. Pour Jésus et la crucifixion volontaire c'est autre chose, non bien sûr qu'il ne payait son mauvais karma, au contraire il avait compris que la vie est une illusion tout autant que la mort, il était dans la claire lumière, la paix, la vacuité, le nirvana, ce qu'il appelle avec ses propres mots "le royaume de Dieu", "mon père", "Dieu", Jésus était presque sorti du cycle des réincarnations. Et s'il y a utilisé des mots comme ça c'est parce que le contexte historique de la palestine judéenne était entièrement imprégné de l'enseignement de l'Ancien testament. Déjà qu'on l'a crucifié pour avoir parler de Dieu, mais imaginez s'il avait dit qu'il a atteint l'illumination et que Dieu et tout le tralala de la Bible n'existe pas, on aurait peut-être même pas pris la peine de le juger!
Mais il n'y a pas de mots en réalité pour exprimer son état d'éveil. Je ne dirai  pas que Jésus était au même stade que bouddha mais il en étai pas loin.


En fait, le bouddhisme n'est ni une religion, ni une philosophie, ni un art de vivre, ni une doctrine, fondamentalement il n'existe pas. C'est la vie au sens brut, le fonctionnement de l'existence telle qu'elle est. Mais il faut l'étudier pour le comprendre, sinon ce ne sont que des mots.Et pour donner une idée précise qui peut peut-être éclairer davantage, voici les derniers mots du bouddha avant de mourir, du bouddha historique  lui-même, l'inventeur  pour beaucoup du "bouddhisme": "je ne suis jamais venu, je n'ai jamais enseigné, je ne vais aller nulle part". Il a prononcé ces mots à son disciple le plus proche Ananda qui était en train de pleurer sa mort, alors qu'il savait très bien après avoir reçu les enseignements du bouddha pendant toute sa vie que la vie et la mort sont une illusion. On a beau le savoir ça nous affecte quand même. N'est-ce pas grand-mère chérie ? Je souhaite de tout coeur que tu trouves ton chemin vers le bonheur, je resterai ton petit-fils pour l'éternité.......


Ah oui,  personnellement je ne crois pas en Dieu, ni à tous les écrits de l'Ancien Testament, le nouveau oui car Jésus est qq'un qui a foulé le sol de cette terre. J'y trouve bcp de sagesse mais alors il faut vraiment décrypter derrière les mots qui sont grossiers et rébarbatifs ce que Jésus veut dire



Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #19 le: 26 Juin 2013 à 17:22:07 »
j'ai reçu un message privé d' adèle qui se demande ce que je fais sur ce forum et pourquoi je n'exprime pas ma souffrance ni explique mon histoire . Je lui ai répondu il est possible que je sois exclu de ce forum c'est dommage car échanger sur la  spiritualité (sans prendre partie pour telle ou telle religion ou école de pensée) m'aide beaucoup à traverser  mon deuil . Je m'excuse si j'ai pu perturber certains membres de ce forum mais je sais aussi que mes messages ont été aussi reçus positivement par d'autres .  

Bonne journée à vous tous .

Willy  
« Modifié: 26 Juin 2013 à 17:24:10 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne bruno

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 350
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #20 le: 26 Juin 2013 à 17:27:47 »
     Bouddha et Jésus de Nazareth ont vécu à presque cinq siècles de différence l'un de l'autre. Ils nous sont présentés souvent comme ayant des traits de caractère communs. En réalité les différences entre leurs deux histoires sont frappantes, et il est important de les connaitre.

   Aujourd'hui, dans un monde qui devient un "village global", il est peut-être important non seulement de savoir ce que nous avons en commun avec les autres, mais aussi ce en quoi nous sommes différents, la teneur de notre propre identité.

                                                     Mystique ou prophète?

Le Gautama Bouddha est un illuminé et un guide d'esprit mystique, qui n'est pas envoyé par Dieu, mais qui fait un chemin personnel pour la libération de la douleur dans le Nirvana. Il invite à la fuite du monde et à l'intériorisation avec une méditation méthodique pour atteindre l'illumination. En contrôlant toutes ses émotions, il arrive à une totale "maitrise de soi". La compassion et la bienveillance pacifique vers tout les êtres est l'état ultime.



        Jésus de Nazareth, le Christ, est quant à lui envoyé par Dieu (qu'il appelle "Père") et il est un guide à l'esprit prophétique. Jésus invite les hommes et les femmes à la conversion et à la libération de la culpabilité. Il ne demande pas de renoncer à sa volonté, mais plutôt d'orienter sa volonté vers celle de Dieu. Le Christ prêche un amour universel, surtout pour les souffrants, les opprimés, les malades, les pécheurs et il invite à aimer ses ennemis : en cela il est original.

                                                      Les origines

Jésus nait dans une famille d'artisans. Il n'avait que le strict nécessaire et ne pouvait se permettre d'avoir du superflu.

Gautama est en revanche fils de riches aristocrates, qui vivent dans un grand palais.

  Le message de Gautama est adressé surtout à ceux qui sont fatigués par les richesses : ils en ont la nausée, et veulent quitter la vie de l'abondance.

   En revanche Jésus s'adresse aux fatigués et aux opprimés, aux pauvres, non parce que la pauvreté était un idéal désiré mais plutôt parce que les pauvres étaient ouverts à la dimension invisible.

                                                                        Moine?

Jésus n'était pas solitaire ou moine, bien que souvent, les Evangiles nous disent qu'il se retire dans la solitude pour prier le Père dans le secret. Il était maitre dans une communauté, alternative à l'époque, laquelle était composée par des hommes et des femmes et il n'y avait ni ordre, ni règle, ni voeu, ni chemin ascétique ou autre.

L'idéal de Gautama est bien différent. Il aspire, depuis qu'il quitte la vie de son riche palais d'enfance, à une forte ascèse. Il veut rejoindre le Nirvana par de dures pratiques ascétiques.

                                                            La vision du monde

La différence entre bouddhisme et christianisme se voit au niveau de la vision du monde et de l'histoire. C'est-à-dire que pour l'orient, nous devons sortir de l'histoire, pour nous unir avec l'Absolu. L'orient est par définition mystique.

En revanche l'occident, influencé par la culture chrétienne, en provenance de Jésus de Nazareth, a une vision positive du monde et de l'histoire en tant que création de Dieu. Cela va nous donner de manière concrète une civilisation, la nôtre, beaucoup plus dynamique.

                                                                     La mort

La fin de la vie des deux maitres est ce qui les distingue le plus. Bouddha rentre dans le Nirvana, en ayant vécu comme illuminé pendant plusieurs années. Même s'il a connu souffrances et douleurs, il a vécu en harmonie avec les autres tout en étant estimé par les puissants. Il meurt à 80 ans d'une intoxication alimentaire. Les statues de Bouddha nous parlent aujourd'hui de l'état d'éveil et de sérénité qu'il avait atteint à la fin de sa vie.

L'histoire de Jésus de Nazareth se termine tout à fait différemment. D'abord sa vie publique ne dure que trois ans, il a vécu normalement les trente premières années de sa vie. Ces trois ans sont particulièrement intenses, notamment par le conflit soudain qui l'oppose au pouvoir religieux et politique. A la fin de son histoire, il subit une condamnation et il est exécuté de façon brutale. Sa vie est aux yeux de tous un échec. Il meurt seul, abandonné par ses amis, ses disciples et oublié par Dieu, celui qui l'avait envoyé. Son dernier mot est un cri du haut de sa croix. Il est depuis, l'image du souffrant par excellence.




adèle

  • Invité
Re : Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #21 le: 26 Juin 2013 à 17:42:20 »
j'ai reçu un message privé d' adèle qui se demande ce que je fais sur ce forum et pourquoi je n'exprime pas ma souffrance ni explique mon histoire . Je lui ai répondu il est possible que je sois exclu de ce forum c'est dommage car échanger sur la  spiritualité (sans prendre partie pour telle ou telle religion ou école de pensée) m'aide beaucoup à traverser  mon deuil . Je m'excuse si j'ai pu perturber certains membres de ce forum mais je sais aussi que mes messages ont été aussi reçus positivement par d'autres .  

Bonne journée à vous tous .

Willy  

Cher Willy

Lorsque j'envoie un message privé je m'attends à ce que l'on me réponde par message privé (ce que vous avez fait) et certainement pas à ce que cela soit mentionné sur le forum en déformant mes propos. Je n'ai jamais parlé d'exclusion (!!! quelle idée!) et encore moins d'exprimer de la souffrance. relisez calmement s'il vous plait. je vous ai d'abord remercié pour vos posts très intéressants puis, je me suis étonnée du fait que vous ne partagiez jamais en effet. Le partage aide. Mettre des mots sur les ressentis ou du moins tenter d'en mettre aide. Cela aide ceux qui écrivent. Et ceux qui lisent. Et c'est ce que je vous ai écrit. Tout simplement.

Vous avez fait de mon message quelque chose d'agressif et d'excluant, et cela me gène beaucoup de devoir faire une mise au point ici.

Je vous laisse continuer cette discussion suite au nouveaux éléments que Bruno apporte et vous souhaite une bonne fin de journée
Adèle

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #22 le: 26 Juin 2013 à 18:50:21 »
Merci  à Bruno pour cette mise au point , il est évident pour moi que la vie et la démarche de  Jésus de Nazareth me parlent  beaucoup plus que celles de Siddhārtha Gautama . Adéle , je me suis senti un peu sur la sellette c'est vrai et  ma réaction a été un peu vive je le reconnais . J'ai expliqué pourquoi il m'était difficile et pourquoi je ne désirais pas parler ouvertement  d'une histoire si intime et personnelle et pourquoi l'échange  sur les approches  spirituelles   par contre  m'aidait beaucoup  et pouvait aussi aider certaines personnes .

Bonne soirée
        
« Modifié: 26 Juin 2013 à 18:57:52 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne bruno

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 350
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #23 le: 26 Juin 2013 à 19:11:48 »
     Cela se comprend un peu Willy,mais on ne sait meme pas de qui ou quoi tu es en deuil....

C'est un peu comme un nudiste qui irait sur une plage "pour",mais qui garderait son maillot parceque cela lui fait du bien d'y etre,mais qui serait gene d'etre nu!!!

  (je fais expres de choisir cette image pour dedramatiser...) 

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #24 le: 26 Juin 2013 à 19:58:47 »
Bruno : Je ne suis pas un voyeur si c'est cela que tu veux dire ce n'est pas ma démarche . Si il est important  que  je doive expliquer  une chose qui m'est  si  intime et le restera pour toujours  hé bien  tout simplement   je ne le  peux  pas  et le désire pas  . Je sais que de parler  de sa douleur ou de lire tout ces récits douloureux  peut être une thérapie pour certaines personnes  c'est peut être  compréhensible  mais ce n'est pas comme ça que je fonctionne .  Parler de spiritualité est pour moi une thérapie , c'est pourquoi   j' interviens  sur le fil  "vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort " et avant sur le fil des signes (car j'en ai eu  )  .

Si cela est un obstacle  pour moi ce n'en est  pas  un , je ne vais pas sur les fils je dirais des   "nudistes"  en reprenant ton image rigolote  .  Je garde mon maillot et je ne demande pas aux autres de l'enlever car encore une fois je ne suis pas un voyeur ni exhibitionniste  ,  je n'ai pas envie de l'enlever  je vais  sur les fils qui parlent des aspects spirituels ,  maintenant le reste c'est une question de tolérance , j'aimerais rester ici ,  il parait que l'INRESS a un forum qui serait plus adapté à ma démarche ?        
« Modifié: 26 Juin 2013 à 20:02:25 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne bruno

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 350
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #25 le: 26 Juin 2013 à 20:18:20 »
   pas de probleme pour moi Willy,sincerement.Tu apportes de l'aide dans tes messages,cela se voit.

Bien plus que certains qui essaient toujours d'embarque tout le monde dans une ideologie,sans laisser d'esperance,car finalement "seul au monde...",qui se fait avertir par beaucoup s'en en tenir compte,et n'est pas aidant du tout du tout.

 Lui,devrait trouver un site plus adapte,et surtout plus dogmatique,ferme et desesperant.

  Mais pas toi!
 

Hors ligne bruno

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 350
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #26 le: 26 Juin 2013 à 20:23:42 »
             Qu'en pensent  les autres?
 

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #27 le: 26 Juin 2013 à 20:38:30 »
Bonsoir Willy, Bonsoir à tous

Il n'y a pas de souci pour moi non plus... du moins avec toi Willy. J'ai plus de mal avec la personne qui se permet notamment de demander des détails sur la mort de nos défunts (quelle personne endeuillée est capable de poser ce genre de question à un autre endeuillé???)...
C'est d'ailleurs pour ça que je préfère retourner sur "perte d'un frère ou d'une soeur", je suis déjà assez mal comme ça, pas besoin d'en rajouter...

J'espère que tout va se calmer hein les amis??? :-\
Douce soirée
Asia

ps: je t'embrasse Adèle  :-* :-* :-*

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #28 le: 26 Juin 2013 à 20:57:19 »
merci asia et bruno !

bonne soirée
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne germinou

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 486
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #29 le: 26 Juin 2013 à 21:25:04 »
Allo tous/tes...

Mais moi aussi je veux que Willy reste..?!?

OUI, il a perdu quelqu'un d'important dans sa vie, mais il a choisi de ne pas en parler en "lignes ouvertes".. Et c'est son droit!!
Willy a sa façon bien à lui de vivre son deuil... et jamais il n'a été méchant ou pervers avec qui que ce soit!!
Laissons le "vivre son deuil" à sa façon!!

Ce qu'il raconte est un cour universitaire gratuit et complet.. :D
Pour ca que quelque fois j'y comprend rien mais c'est pas grave c'est toujours intéressant.. :P.. alors je re-lis.. et va voir/chercher, certain mots ou personnages dans le dictionnaire...et/ou ailleurs.. :P.. un vrai cour universitaire j'vous dis ;)

Et si je suis trop fatigué et que je n'ai pas envie de me casser la tête.. et bien je laisse passer les paragraphes trop complexes c'est tout.. ;D

Et n'oublions surtout pas le titre de ce fil hein!!
Parler de "philosophie" c'est :"science étudiant les principes et les causes, les fondements des valeurs humaines au niveau le plus général"
Donc...individuellement, avec chacun notre philosophie général...
Donc... On n'a pas fini d'en parler les amis ;D
Alors soyons respectueux, et même, sachons en rire quelque fois..hein  :D !?!

Au revoir.. et merci!!
Sylvie :-* :-*

**Et je suis en total accord avec ce que tu dis Bruno..Merci  :-*!!