Auteur Sujet: Vivre et continuer sans lui ?  (Lu 3584 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Vivre et continuer sans lui ?
« le: 19 mai 2020 à 00:19:30 »
Je viens de faire une fausse manip et ai détruit tout mon fil commencé en mars 2019 >:( :( :o :'(
La mémoire la plus précise de mon chemin de deuil  :'( différente de ce que j'ai écrit juste pour moi.
Si c'est un acte manqué, quel sens puis-je lui donner ? Une nouvelle étape ? On ne repart pourtant jamais à zéro dans ce cheminement. On avance à petits pas. C'était précieux et j'ai tout effacé. Je suis triste et en colère.
"Mon" parc a enfin rouvert et j'y ai fait mon premier tour aujourd'hui. La nature y est luxuriante comme jamais. Mais sur la  montée en lacets, les larmes me venaient en repensant aux dernières fois où je les ai parcourus avec lui. Au fil du temps, son souffle lui permettait d'aller de plus en plus lentement, de moins en moins haut. A chaque virage, il s'arrêtait pour se reposer, reprendre sa respiration. Aujourd'hui, comme avant, à travers mes larmes,  je lui ai dit "Mon chéri, tu es fatigué ? Tu veux t'arrêter là ou tu te sens de continuer un peu ?" Comment n'ai-je pas vu venir ce qui l'attendait, ce qui nous attendait ? Ce souffle de vie qui s'amenuisait ? Pour ne pas me faire de peine, il a très rarement dit qu'il en avait assez, je le sentais, mais gardais toujours espoir et le soutenais de toutes mes forces. Mais ça n'a pas suffi. Et il a suffi d'une grippe, en février 2019, pour l'emporter, car il n'avait plus assez de force pour se battre. Beaucoup de tristesse aujourd'hui.
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Nicole595

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 478
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre et continuer sans lui ?
« Réponse #1 le: 19 mai 2020 à 10:30:47 »
La tristesse et le chagrin sont nos compagnons de route.
Je ne serai plus jamais la même. J'ai perdu mon essentiel.

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 855
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre et continuer sans lui ?
« Réponse #2 le: 19 mai 2020 à 19:57:33 »
Elisa

Comme moi il y a quelques mois , j'avais par mauvaise manip tout effacé , mais comme moi tu n'as pas enlever ce qui te fait souffrir, après tout tant pis continue à transcrire ce qui t'aide à faire un nouveau pas  et tu n'oubliera rien de ton vécu et nous  nous continuerons à partager et te lire . Prends soin de toi
Amitiés

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre et continuer sans lui ?
« Réponse #3 le: 20 mai 2020 à 00:14:31 »
Merci Malome, je m'en souviens très bien. Je me suis dit "je n'aimerais pas que ça m'arrive" et voilà... :(
Pour moi c'était important, même si je ne relisais quasiment jamais, de savoir que j'avais une trace de ce cheminement. Et aussi de me réchauffer le coeur de toutes les réponses bienveillantes et réconfortantes que vous m'avez apportées. Mais comme pour le reste, il me faut accepter...
Bonne journée aujourd'hui, première visite d'une de mes proches amies depuis la fin du confinement. C'est la première fois que je revois quelqu'un "en vrai". C'est autre chose que le téléphone, les mails et les sms !
Amitiés et douceur à toutes et tous
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Chog

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 367
  • L'amour ne meurt jamais
Re : Vivre et continuer sans lui ?
« Réponse #4 le: 20 mai 2020 à 00:22:46 »
Elisa, nous t'en écrirons d'autres.
Amitiés
Tu n'es plus là où tu étais, mais partout là où je suis.
V. Hugo

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre et continuer sans lui ?
« Réponse #5 le: 20 mai 2020 à 00:49:22 »
Merci Chog !
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre et continuer sans lui ?
« Réponse #6 le: 23 mai 2020 à 00:02:44 »
"Aimer
verbe du premier groupe
et du premier amour
Il est petit le groupe
toi et moi
Rien que nous deux
ça fait bien peu
Mais rien que toi
c'est déjà tout "
Matc Baron




"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Chog

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 367
  • L'amour ne meurt jamais
Re : Vivre et continuer sans lui ?
« Réponse #7 le: 23 mai 2020 à 00:33:52 »
Très joli texte.
J'ai un peu de mal en ce moment. Semaine compliquée.
Je lis les publications mais, je ne trouve pas les mots, je suis comme à côté de moi. Sans doute parce que je suis ailleurs, partie avec mon chéri, et ce moi, qui est là c'est un autre moi. Un nouveau moi...
Amitiés

Tu n'es plus là où tu étais, mais partout là où je suis.
V. Hugo

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre et continuer sans lui ?
« Réponse #8 le: 23 mai 2020 à 18:52:28 »
Chère Chog, tu le sais, on passe par des moments tellement différents, tellement fluctuants. Les hauts et les bas, c'est un peu réducteur, c'est bien plus compliqué que ça. L'impermanence du bouddhisme, même si je ne le suis pas, me parle bien concernant aussi bien les émotions que les douleurs. Cet autre moi, ce nouveau moi qui est là est en pleine construction et ça fait mal, mais comme tu dis souvent, tu avances, j'en suis sûre. Tu es avec lui car tu es près de lui d'une autre façon.
Douces pensées
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre et continuer sans lui ?
« Réponse #9 le: 31 mai 2020 à 00:58:46 »
Parfois, il y a vraiment des trucs "tout bêtes". Avec mon magazine, un catalogue de vêtements qu'il aimait bien. Je tourne les pages avec tristesse, je lui dis, comme s'il était encore là : " ça, c'est sympa, ça t'irait bien, ça te plait ?" Et je pleure en voyant tous ces vêtements qu'il ne portera plus.
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre et continuer sans lui ?
« Réponse #10 le: 09 juin 2020 à 00:50:44 »
J'ai changé une photo, celle qui est juste face au lit, que je vois en me levant, que j'embrasse le matin, à laquelle je parle. je trouvais finalement qu'il avait l'air trop triste, trop fatigué (c'était une des dernières photos, comme il était les derniers temps). Dans un premier temps, de voir un autre "lui" que celui qui était là depuis des mois a réveillé ma douleur, comme s'il fallait recommencer quelque chose, encore et toujours. Maintenant, je l'ai apprivoisé, il semble rêver, le regard un peu perdu, à quoi rêve-t-il ? Est-il déjà en chemin vers un monde où je ne peux pas le rejoindre ? Attends-moi, s'il te plaît !
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 262
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre et continuer sans lui ?
« Réponse #11 le: 09 juin 2020 à 16:24:23 »
Tu sais Elisa, notre tour viendra, inévitablement. Ils nous attendent , font un bout de chemin la haut pour nous préparer et nous accueillir mais uniquement quand ce sera le moment.
Dans l'immédiat, il nous faut continuer comme on peut, avec dans le cœur une souffrance qui disparaitra quand on les retrouvera.
Amitiés à tous

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre et continuer sans lui ?
« Réponse #12 le: 13 juin 2020 à 23:34:36 »
Merci 3 pommes, j'aimerais être aussi convaincue que toi qu'un jour on se retrouvera. Je n'arrive pas toujours à y croire.
Amitié et douceur à toi et à tous
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre et continuer sans lui ?
« Réponse #13 le: 25 juillet 2020 à 23:23:49 »
Mon fil était parti très loin, en page 2. Je le reprends pour parler d'une émission de radio qui m'a vraiment plu. Le titre qui n'apparaît pas dans le lien : le deuil autrement.
https://www.franceinter.fr/emissions/l-ete-comme-jamais/l-ete-comme-jamais-15-juillet-2020
Les trois intervenantes sont très bien, chacune à sa façon ;
Taous Merakchi a fait un podcast :
https://www.nouvellesecoutes.fr/mortel/
Vinciane Despret a écrit Au bonheur des morts, Récits de ceux qui restent
https://editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Au_bonheur_des_morts-9782359251258.html
Anne Pauly a écrit  Avant que j'oublie, sur la mort de son père, prix du livre Inter 2020
Je livre ces ressources sans les avoir lues ou écoutées, à découvrir selon les envies de chacun.e
J'ai apprécié que certaines idées reçues sur le deuil soient remises en question. Les histoires de durée, d'étapes, c'est très relatif.  Une hypnothérapeute m'a dit un jour "Le deuil, c'est deux ans, au-delà c'est pathologique". Je n'ai pas osé demander, mais j'ai pensé très fort "Ah bon, je vais me réveiller le 16 février 2021 et crier youpi, c'est fini ?"  :o Allons donc ! >:(

Extraits de la page de l'émission
Les théories autours du deuil (ce qu'on peut ou pas faire, dans quel ordre, etc) changent
Vinciane Despret : "Les choses bougent depuis quelques années. Il y a des recherches qui ont commencé en Angleterre : certains thérapeutes ont fini par dire que, contrairement à ce qu'on a toujours cru, le fait que les gens continuent à avoir des liens, à entretenir une conversation avec les disparus, continuent à sentir leurs présences, n'est pas du tout pathologique, n'est pas du tout un déni de deuil, mais serait plutôt, au contraire, une expérience tout à fait normale".
Vinciane Despret : "La théorie des étapes du deuil (le déni, puis la colère, l'agression, etc.) n'existe pas :
premièrement, certains thérapeutes remarquent que les gens ne font pas du tout les choses dans l'ordre,
et deuxièmement, certaines étapes peuvent se prolonger indéfiniment - donc, la notion même d'étapes ne vaut plus"
Taous Merakchi : "A la mort de mon père, je me suis retrouvée dans une phase de dépression profonde qui a duré plus d'un an et demi. Au bout de six mois, je me suis dit : "Mais en fait, pourquoi je suis pas encore remise? Ce n'est pas normal". Je sentais bien aussi la lassitude de mes proches autour de moi qui commençaient à en avoir marre que je sois sans arrêt 'par terre', sans arrêt triste, parce que la vie continue pour les autres personnes. Sauf qu'en fait, un deuil, ça peut être extrêmement long."
Anne Pauly : "La durée du deuil, c'est compliqué. Dans le podcast Mortel, un psychiatre parle à ce sujet et dit que c'est deux ans à peu près. Mais qui se souvient que vous avez perdu vos parents deux ans après ? Personne. C'est le moment où on est dans le creux de la vague et où toute manifestation d'affection est évidemment bienvenue".
La place des amis dans l'accompagnement d'un deuil
Taous Merakchi : "Les gens ont leur vie et le deuil est une expérience vraiment solitaire, finalement. Donc, les gens sont d'accord pour vous emmener faire un tour à la mer - d'accord, une fois, aller ensemble faire une promenade au parc, mais après, chacun retourne à sa vie. Ils n'ont pas la disponibilité, tout simplement pour absorber la douleur de l'autre.
Vinciane Despret : "La manière dont les gens se comportent après la perte va faire parfois des tris terribles entre ceux qui sont vraiment des amis, ceux qui ne le seront peut être plus, ceux qui le deviendront [...] Ce sont des moments qui sont tellement bouleversants, où toute la réalité est tellement déstabilisée ou on père ses repères, où on crée de nouveaux repères aussi... Ce sont des moments où les choses vont avoir une importance qu'elles n'ont jamais eu auparavant. Et donc, en effet, peuvent se jouer des choses comme des liens d'amitié nouveaux ou l'effritement d'anciens liens d'amitié, simplement parce que parce que la personne n'a pas été là comme il fallait. "
Il y a aussi des mots gentils, comme cette lettre évoquée par Anne Pauly dans son roman :
On n'oublie jamais. On apprivoise le manque avec les moyens propres à chacun.
Le rôle des cérémonies d'hommage
Vinciane Despret : "Magali Molinié est une psychologue qui a écrit un très beau livre, Soigner les morts pour guérir les vivants. Elle y décrit, à un moment donné, les cérémonies d'hommage. Qu'est ce qu'on y fait ? On s'adresse aux défunts et on les décrit. "Tu te souviens quand tu as fait ceci, tu nous as bien fait rire"... Elle explique que dans la cérémonie d'hommage, quand on se met à parler du défunt, parfois même comme s'il était là, c'est qu'en fait, on va le redécouvrir. Chacun va apporter des descriptions qui font que l'on va connaître une partie de la personne qu'on ne connaissait pas nécessairement
La perte d'un proche, une expérience intérieure
Vinciane Despret : "On fait connaissance avec un nouveau soi-même. La plupart des pertes sont dues à des bouleversements et donc on va se retrouver en effet parfois avec une personne très étranges. On peut faire des choses qui sont hors du commun et parce que la situation est hors du commun.
C'est toute la réalité qui est bouleversée. La perte de quelqu'un, c'est un pan de la réalité qui s'affaisse et on reconstruit comme on peut.
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4894
Re : Vivre et continuer sans lui ?
« Réponse #14 le: 27 juillet 2020 à 10:20:35 »
Merci
pour transmettre toujours plus cette aide je l'ai intégré avec lien vers ce post dans table des matières
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/msg63228/#msg63228
au niveau émissions sur le deuil

bien à toi  :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char