Auteur Sujet: Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt  (Lu 13630 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne JeanLuc

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 240
  • A la recherche des bonheurs oubliés ou perdus...
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #15 le: 12 Juillet 2014 à 20:25:26 »
Comment expliquer que je suis déjà "fou d'amour" pour le petit être qui a commencé sa vie dans le ventre de ma fille alors que je ne le connais pas ? Est-ce parce que ce petit être contient une part de mon épouse disparue, est-ce parce qu'il est la somme de l'amour que nous avons chacun donné ou reçu ? Est-ce parce qu'il est notre petit fils ou notre petite fille ?

L'amour ne se nourrit pas de questions, il EST, et c'est tout !

Je pense à vous !
La vie est le commencement de toutes choses ... La mort, c'est simplement le début d'une autre vie ...

Hors ligne lulu

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 169
  • un gramme d'espoir vaut plus qu'un kilo de rien
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #16 le: 12 Juillet 2014 à 20:36:37 »
Merci Jean Luc pour ton avant dernier message, on est tellement aveuglés par la douleur. C'est mon premier chagrin d'amour, à 46 ans ! C'est tellement difficile... je vais m'accrocher à ce gramme d'espoir.

Et félicitations à ta fille.

Je vous embrasse mes compagnons

Lulu
Et juste au moment où quelqu'un près de moi dit "il est parti", il y en a d'autres qui le voyant poindre à l'horizon et venir vers eux s'exclament avec joie : "le voila".
Pourquoi serais-je hors de la pensée simplement car je suis hors de vue ?

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4693
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #17 le: 12 Juillet 2014 à 21:11:14 »
merci Jean Luc de porter l'éclairage ainsi sur les questionnements
cela fait avancer
une nouvelle vie ... quelle joie effectivement plein de souhaits de satisfaction et épanouissement pour ta fille (c'est son premier enfant ?) car porter la vie est vraiment une très belle expérience !
L'Amour quand il est dans la relation de couple oui doit traverser les voiles de l'au delà et vivre encore je m'y accroche !
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne MANITE

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 108
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #18 le: 12 Juillet 2014 à 22:07:08 »
cet apres midi j'ai garde mon petit fils d'une semaine ,je n'ai cesse de le regarder meme lorsqu'il dormait et je me disais ,une vie est partie une est arrivee
Ce petit bout en plus souriait aux "anges" et a travers ses sourires ,j'ai vu un signe de mon mari qui me disait :la vie est la ,regarde la et je suis pres de toi ;ce n'est qu'une de mes interpretations mais ca m'a fait un bien fou l'espace d'un instant dans toute cette douleur
Jean luc tu te nourriras aussi de l'amour de ton petit filf ou petite fille ,
je ne sais pas si je surmonterais un jour la perte de mon mari je n'en suis pas sure mais ce que je sais c'est qu'a travers mes enfants et petits enfants il y a un bout de NOUS
Bonne soiree a tous

Hors ligne Coccinelle12

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 218
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #19 le: 13 Juillet 2014 à 19:49:55 »
Courage Manite,
Je suis comme toi, je pense que je ne surmonterai pas la perte de mon amour.
PS : on dirait que les mp ne marchent plus
je réessaierai plus tard.
"Le plaisir d'avoir un ami est parfois éphémère, mais pas le bonheur d' en avoir eu un "
"La mort laisse un chagrin que nul ne peut consoler, L' amour laisse un souvenir que nul ne peut voler"

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4693
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #20 le: 13 Juillet 2014 à 21:21:51 »
Que veut dire accepter la réalité ?
Pour moi c'est une lutte pour contrebalancer l'insupportable douleur du vide, de l’absence, de ce qui n'est plus, en travaillant sur le lien nouveau que je veux aussi fort, autrement car bien sûr cela ne peut plus être pareil !
Je commence à dire "si tu étais là je te couvrirai de baisers, de caresses, je t'aime" pour que ce trop plein d'amour qui ne sait où aller puisse sortir en quelque sorte !
Continuer avec le mental de partager sur tout même si mon amour  ne finira pas mes phrases et si ce dont je parle qui est dans le nouveau ne le concerne pas ...

Continuer à m'endormir avec sa présence que je souhaite, qui est de par l'Amour !
voilà ma recherche du lien !
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4693
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4693
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #22 le: 02 Septembre 2014 à 17:44:24 »
je suis dans l' interrogation
l’impression de trahir le défunt en revenant à la vie c'est à dire prendre du temps à nouveau pour des choses de la vie au lieu de rester centré sur le deuil (photos, lettres, évocations souvenirs etc.) est elle normale dans le deuil ?
et dure t'elle longtemps ?
comment en sortir ?
bribe de réponse
en sortir en l'incluant en moi quand je fais des choses refais des choses par exemple aller à une conférence, cela pourrait être d'autres sorties
lui parler intérieurement pendant ce temps pour ne pas culpabiliser ...
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne FeeViviane

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 191
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #23 le: 02 Septembre 2014 à 19:15:11 »
L'impression de trahir... qui n'est qu'une impression.

Ce n'est pas trahir que tenter de se raccrocher à la vie, c'est ce que nos amours trop tôt partis auraient souhaité... que l'on fasse des choses qui nous apportent un peu de bien, qu'on arrive à trouver du répit dans la douleur, qu'on avance quoi... (aussi difficile que ça soit parfois).

Bien sûr, le plus difficile est de faire ce que l'on aimait faire ensemble : le cinéma (avec le choix du film, le partage ensuite des impressions), le marché, aller à une conférence ... tellement de choses banales, basiques, où leur absence est forte. Mais pas de double peine, il faudra un peu (beaucoup) se pousser parfois pour le faire seul(e) Ça en vaut sûrement la peine.

Douce fin de journée
Je t'embrasse

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4693
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #24 le: 02 Décembre 2014 à 13:52:21 »
petit bilan/lien
j'ai relu toute cette discussion
j'ai changé les rituels et le lien est resté fort
j'ai eu des moments où par les rencontres entre endeuillé(e)s m'ont éloignée de la maison
plus les jours passent plus il me semble que les choses se transforment :
effectivement c'est comme s'il était intégré à moi
quand je parle à notre fille souvent certes je lui dit "papa te dirait" elle me reprend et me dit "il aurait pu dire"
mais aussi je lui parle en mêlant (sans le lui dire) ce que son père aurait dit à ce que spontanément je dirai et cela fait une nouvelle réponse ...
je parle intérieurement beaucoup à mon aimé comme à un vivant mais vivant autrement pour intégrer son changement d'état irréversible
je lui dis
"j'aime me souvenir de ... avec toi" et "là je t'aime dans ton nouveau corps de lumière" j'ai choisit ce terme en référence à de la spiritualité faute d'en trouver pour le moment un de mieux
c'est pour signifier dans ta présence invisible 
dans ta conscience sans support matériel de cellules (le grand débat des neuro psy, conscience sans support ..)
Je m'accroche à des "signes" qui me permettent de consolider ma croyance qu'il veille sur moi :
je retrouve instantanément ce que je perds (et ce depuis le début du deuil, je suis poussée vers l'endroit où est l'objet égaré)
toujours avec le décalage de 1 h 30 entre ma fin du repas du soir (quelle que soit l'heure) et le moment de prendre un remède homéopathique je sens qu'"il" me signale c'est l'heure !
parfois un sensation de frôlement léger dans les cheveux ou sur le visage
une sensation aussi qu'il est fusionné en moi quand je me promène, lis, écoute de la musique, une émission, suis avec notre petite fille.
Je fais des choses (travail psy ou autre médecine sur les noeuds du passé et émotions) qui sont, d'un point de vue de certains du domaine de la spiritualité, des choses que le défunt fait dans sa nouvelle vie (référence aux traditions asiatiques, égyptiennes etc) et le faire me semble être un parcours parallèle, un accompagnement aussi, un lien.
Voilà en vrac mes réflexion/notion de nouveau lien qui évolue avec les jours qui passent
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Stefy

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 849
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #25 le: 02 Décembre 2014 à 15:05:57 »
Qiguan
J ai lu ce fil avec attention. J en suis comme tu le disais il y a quelque temps a me dire, que si j avance, je le trahis......et tout ce que tu as décrit...
Alors je suis ce que tu peux écrire avec beaucoup d attention, après quelques mois, meme si bien sur chacun est différent, mais je me rends bien compte que malgré nos différences, nous allons quand meme toutes et tous sur ce meme chemin.....

Hors ligne leelou-

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 185
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #26 le: 02 Décembre 2014 à 15:16:36 »
Je te comprends Qiquan,  je fais la même chose, surtout ne pas perdre le contact, croire en sa nouvelle vie, croire qu'il m'aide de l'au-delà, croire en notre amour éternel.
Croire pour ne pas sombrer plus fort, plus bas.
Tenir pour nos enfants, pour qu'il ne soit pas mort pour rien.
Tenir, tenir, jusqu ou et pourquoi?
S'il fallait entre nous un mot
Qui soit comme un dernier cadeau
Avant de fermer les rideaux
Mon amour, mon amour
A bientôt

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4693
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #27 le: 09 Juin 2015 à 09:36:35 »
je commence à peine à comprendre que la nouvelle place du défunt en moi change
je fais une place à l'aide de mes croyances, à ce que je crois vivant de lui : conscience sans support
j'avais dès le début commencé à séparer mes souvenirs
en lui disant j'ai aimé ceci ... en toi
j'aime me souvenir de ceci ... de toi
et je terminais toujours par le j'aime ce que tu es là maintenant !
j'ai aussi utiliser de gonfler la revivance des souvenirs précis au max pour moi lutter à ne pas me laisser aller dans les souvenirs qui étaient autour de la dégradation, la maladie, pour moi éviter de laisser le basilic me ligoter et avec mes croyances pour lui, lui éviter de le tirer vers du négatif qui dans son au delà ne serait pas adapté à l'étape où il était.
J'amorce là un léger changement :
je lui dis je me souviens de et j'ai aimé ça ...
je continues la revivance mais dans une sorte de plaisir de mémoire, vrai que je suis de métier sophrologue et que travailler les souvenirs positifs c'est facile pour moi car je sais les activer !
mais dans ces moments je ne lui demande plus d'être là ! je le sens venir à des moments, d'autres pas
c'est comme si là aussi un détachement se faisait
parfois quand un souvenir d'un coup : image ou sensation débarque de manière spontanée je lui dis c'est toi qui est avec ce souvenir et tu veux qu'on le partage ...
cela devient un nouveau mode d'échange me semble t'il
et bien sûr même si le manque est douloureux
le souvenir tend à rester à sa date dans le passé
je suis un peu embrouillée à tenter de vous dire mes ressentis
je ne sais pas si ce sont les effets de mon travail médecine quantique ou le processus seul du deuil ou les 2 peu importe ...
mais je sais que les souvenirs ça se cultive, ça se stimule (de par ma formation et recherche) je sais comment faire aussi, je n'ai plus peur d'oublier (sauf maladie Alzheimer ou similaire ...)
je pense qu'au début la fonction de mémoire est parasitée par la gestion des émotions qui accaparent le cerveau d'où la peur d'oublier.
Il est clair que la méditation peut libérer mécaniquement le cerveau et améliorer l'accès à la mémoire voir
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/boite-a-outils/msg59369/#msg59369
que se vider physiquement par une activité sportive intense qui capte tous les sens type escalade, surf, roller ...  etc peut aussi aider car on ne peut pas tant penser que dans la marche, le vélo, vu les paramètres à surveiller pour la "survie" corporelle

J'ai bien apprécié de découvrir que la zone du cerveau de la souffrance était proche de la zone d'archivage
ce qui prouve que les souvenirs négatifs c'est normal qu'ils soient prégnants !

je fais donc place à quelque chose de nouveau sa "présence invisible" et cultive les souvenirs heureux
je vous embrasse
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Ally

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 188
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #28 le: 12 Juin 2015 à 19:44:14 »
Bonne idée que ce fil qiguan. Arriver à créer un lien avec notre cher disparu... pas facile quand c'est trop frais, mais peut-être n'en ai-je pas encore bien conscience. Je lui parle, ça oui. Il me parle - ou Est-ce moi qui connais ses réponses ? Ou est la différence. Je le connaissais bien, après 43 ans tu penses, j'ai pensé aujourd'hui que je connais chaque petite parcelle de son corps, aussi petite soit-elle. Je sais juste que parfois il m'arrive de fermer les yeux et de penser très fort à une étreinte, un baiser dans le cou, je lui caressais souvent le visage, le front. Et ma foi, je "ressens".  Cela me réconforte, alors, c'est peut être "ça". Je ne pourrais m'en empêcher de toute façon. Maintenant, la douleur est si présente que je pleure encore beaucoup, surtout au moment du coucher, quand je suis seule et face à ma souffrance. J'espère un jour y arriver aussi bien que toi, nous avançons chacun à notre rythme, il n'y a pas de règle. Il y a quand même une chose très étrange. Parfois, je me surprends à "être lui", je sens que j'ai la même posture, ou le même regard. Une chose très bizarre aussi. Mon mari avait toujours sur son chevet, pour grignoter le soir, une pomme et du yaourt qu'il faisait lui-même, à la chaine, ou du fromage blanc. Moi je n'ai jamais aimé ni les pommes, ni le fromage blanc. Et pourtant, très curieusement, pendant environ 17 mois, j'ai mangé des pommes et du fromage blanc ! J'en suis la première étonnée, il ne fallait pas que je tombe à court, je veillais tous les jours à avoir ma réserve ! Cette habitude m'a quittée depuis 3 mois maintenant. C'est très surprenant pour moi, je me demande comment cela se peut. Je t'embrasse, bonne soirée.
« Modifié: 12 Juin 2015 à 19:52:09 par Ally »
Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout où je suis

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4693
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #29 le: 12 Juin 2015 à 21:16:52 »
revoir C Fauré le deuil au jour le jour page 135 ... c'est l'identification au défunt ...
oui on avance là comme dans d'autres parties du deuil à notre rythme
et oui le partage ici est bien pour comprendre les similarités et les différences du coup on se questionne et on voit des choses sur soi qui permettent de mieux se connaître soi même ...
 :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char