FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Vivre le deuil de son conjoint => Discussion démarrée par: qiguan le 28 Juin 2014 à 18:38:30

Titre: Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: qiguan le 28 Juin 2014 à 18:38:30
je pars d'une phrase lue
"Libéré de ses liens fusionnels avec la personne aimée, l’endeuillé sera amené à faire l’expérience de nouveaux liens avec le défunt sans pourtant l’oublier. La douleur occasionnée par l’absence de la personne aimée disparaîtra et l’endeuillé se sentira habité d’une nouvelle présence du cher défunt, présence mystérieuse, subtile et spirituelle, mais non moins réelle que la présence physique."
j'ouvre cette file pour échanger sur nos manières de transformer nos liens, nos étapes dans la particularité du deuil du conjoint.
car je constate que toutes et tous faisons "vivre" des choses pour survivre, continuer ... 
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: qiguan le 28 Juin 2014 à 18:51:36
Pour moi :
la croyance chevillée que le défunt a un autre type de vie s'est pour ce deuil encore plus imposé que pour mes autres deuils (père, grands parents, ami(e)s )
J'avais partagé avec lui des idées et croyances sur l'après vie, cela déjà dans nos discussions de vie tout au long de notre vie commune puis
lorsqu'il était à exprimer qu'il faisait le plein de son chez lui quand il savait qu'il allait le quitter pour toujours ... j'avais pu lui dire ma croyance qu'il pourrait autrement y revenir et tout garder en lui ...
Aussi lors de sa dernière maladie et dernière ligne droite quand il nous a dit à moi et à l'infirmière qui le soignait dans sa chambre d'hospitalisation : "comment je saurai que je serai mort ?"
Je lui répétait aussi souvent que "toujours il resterait dans mon cœur".

Bien sûr le choc du coup de téléphone annonçant l'horreur m'a plongée dans un néant ... mais dès que je fus près de lui j’eus l'impression d'une présence et je m'y suis accrochée comme à une planche de sauvetage.
Je me suis mise à lui parler ensuite intérieurement et à voix plus haute, là puis au funérarium et même éloignée du funérarium et j'ai continué sans cesse !

Notre lien était fusionnel en co dépendance en complémentarité et là je perdais cet équilibre !
Dès le premier soir je l'ai cherché ... et enfilé sa robe de chambre ... etc
J'ai eu hâte d'avoir une photo agrandie dans la chambre, mis du stock dans l'ordinateur facilement accessible
déposé l'album photo du mariage dans la chambre, sa montre cassée pourtant ...
Puis j'ai récupéré la boite pleine de nos carnets de correspondances des débuts amoureux et commencé à les lire ...
Plus les jours passe plus je cherche en moi à entendre son avis sur plein de choses ...
Je m'abandonne à la consolation de relire ses mots d'amour d'écouter avec quelques enregistrements ...

je cherche à faire un lien dans le présent même si j'utilise des supports du passé ...
et je cherche en moi ce que pourrait être ce lien ...

je me sens protégée par lui, soutenue ...

mais que c'est difficile de redéfinir le lien !
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: JeanLuc le 28 Juin 2014 à 19:12:58
Bonsoir qiguan,

Mon deuil est trop récent pour que je puisse partager mon expérience quant à la transformation de la relation, mais je souscris entièrement à cette phrase.

Jusqu'à présent, j'en suis encore à "sanctuariser" un tas de vêtements, d'objets, de photos, de choses tangibles que je peux toucher, caresser, sentir lorsque mon épouse me manque cruellement, ce qui, malheureusement est le cas 24 H sur 24 actuellement.

Toutefois, il y a peu, j'ai intégré le fait qu'elle ne reviendra plus dans cette vie et que la vie d'avant doit se transformer en une autre vie ... Pas question de tourner la page (je déteste cette expression), mais d'ouvrir un nouveau chapitre et de continuer le roman de notre vie en l'emmenant partout avec moi sous une autre forme.

Bien entendu, le chemin sera long, mais, la semaine dernière, j'ai pris la décision d'enlever ses vêtements qui étaient encore accrochés au porte-manteau dans le corridor ... A chaque fois que je rentrais chez moi, la simple vue de ses vêtements me mettait dans un état pas possible.

Bien entendu, je ne m'en suis pas débarrassé, mais je les ai rangés proprement dans une valise que je conserve dans notre chambre.

C'est un tout petit premier pas, mais je suis certain que bientôt, je n'aurai plus à me raccrocher à des souvenirs tangibles, pour que je la sente près de moi.

Je n'en suis pas encore là, mais je sens que je suis sur la bonne voie ... Une fois que j'aurai atteint ce stade en prenant le temps qu'il faut, elle aura intégré l'intimité de ma personne et revivra au travers de mes sentiments et de mes souvenirs.

Et ce jour-là, je serai le plus heureux des hommes car j'aurai la preuve que l'amour ne disparaît jamais et qu'il laisse des traces indélébiles au plus profond de nous-mêmes.

Alors, oui, qiguan, je souscris totalement à cette phrase !

Affectueusement,

Jean-Luc



Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: lulu le 28 Juin 2014 à 20:58:27
Jean Luc, comme toi j'ai bien intégré que mon amour ne reviendrais pas et qu'il fallait que je continue ma vie autrement mais je n'arrive pas à consentir à tout ça, j'ai encore mille pourquoi douloureux dans la tête, sans réponse bien sûr... Je n'ai aucune idée de comment je vais y arriver. Alors qu'avant j'avais toujours des tonnes de pensées pour trouver la solution à un problème là c'est le vide sidéral.
Je te tire également mon chapeau pour avoir réussit à ranger certains vêtements, moi je n 'ai touché à rien, pas même sa brosse à dents ou son bol. Je n'ai fait que ranger ses lunettes et vider son cendrier... Au jour d'aujourd'hui je me sens bien incapable d'en faire plus...
Tu as effectivement fait un premier pas. On avance tous à notre rythme.

Je vous embrasse tous

Lulu
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: qiguan le 28 Juin 2014 à 21:09:55
Pour moi certaines choses furent très rapides mais comme poussées par lui ! ça m'a fait tout bizarre
tant l'installation dans la chambre vidée du lit médicalisé des jouets et lit de notre petite fille dès le premier jour !
puis dans les premières semaines le tri des vêtements pour leur donner une nouvelle vie : ceux pour moi mieux le garder, ceux donnés à une famille qui s'occupe d'enfants handicapés de la DASS ...
pareil pour les nourritures qui avaient été stockées que pour s'adapter à son état et que je ne consommerai jamais ... j'ai donné.
C'était comme poussée par un flux de vie qui voulait continuer ainsi ...
chacun son cheminement ...
oui ils peuvent vivre fusionnés en nous mais l'équilibre à trouver est très complexe.
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: qiguan le 05 Juillet 2014 à 16:12:26
"Dans le cas d'une personne décédée, je me demande aujourd'hui si la réticence spontanée à s'ouvrir un à son être spirituel ne vient pas de la difficulté à renoncer à son absence matérielle.
On a presque l'impression qu'en accueillant sa présence spirituelle, on dit adieu définitivement à la relation qu'on avait avec elle.
c'est lâcher le connu pour quelque chose qui longtemps restera très peu assuré, tant la peur d'avoir rêvé, inventé, imaginé, vient se mette en travers". Lytta Basset,"ce lien qui ne meurt jamais".

exactement ce que je ressens

si j'arrête de souffrir vais je perdre le lien ?
si je change mes rituels où je le retrouve vais je perdre le lien ?
ce lien intérieur est il présence ?
tant de questions
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: mamita le 05 Juillet 2014 à 18:47:36
Bonjour,

Ce passage du livre de Lytta Basset, je l'ai lu et relu tant il m'a fait réfléchir, je l'ai recopiée, passée au fluo ... je crois que c'est très juste. Mais 3 ans après la mort de mon fils, je ne parviens pas à avoir avec lui cette relation spirituelle.

J'ai peur de perdre ce lien moi aussi avec mon cher fils. Je reste encore accrochée au matériel, je voudrais voir mon fils arriver, quand je pense à lui, c'est son corps que je vois, son sourire, ses attitudes ... tout ce qui est de son aspect physique. Les photos me sont indispensables, je le regarde, je lui parle alors je suis encore loin de cette relation spirituelle et pourtant je suis certaine que seule, cette relation spirituelle m'apportera la paix.

Oui ce lien spirituel est vraiment présence, j'ai ressenti cela très furtivement parfois, j'ai touché cette sensation du bout de mon coeur. Pas en ce mois de juillet où tout me revient douloureusement en mémoire puisqu' Antoine s'en est allé le 27 juillet 2011.

 Oui, avec le temps, beaucoup de temps sans doute nous parviendrons à installer dans nos coeurs  la douce présence des êtres aimés.

Bien amicalement,

Mamita
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: Eva Luna le 06 Juillet 2014 à 02:21:08
4 ans et quatre mois ce six ...et je suis comme mamita... je la veux elle, Emmanuelle, ma fille...pas une idée d'ELLE... je ne suis pas sure de croire à l"ame"... alors ça ne facilite pas la sérénité apparemment retrouvée quand on construit ce lien spirituel intérieur...
Est ce plus facile pour un conjoint?
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: alberte58 le 06 Juillet 2014 à 11:14:49
Bonjour
Non Eva Luna pour le conjoint c'est la même chose, après 32 mois je ne me sépare pas des photos qui sont dans le séjour et la chambre, je lui parle, je lui demande son avis,  je lui écris tous les soirs comme s'il était en voyage, les biens pensants diront que je "déraille" mais je m'en moque, cela m'aide à avancer un pas en avant deux en arrière, mais je pleure beaucoup moins et parfois je culpabilise de ne pas pleurer  :-[ la douleur est toujours là, elle se fait plus douce mais toujours présente.
Voilà mes ressentis.
Courage à toutes et à tous.
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: MANITE le 06 Juillet 2014 à 12:52:33
C'est facile a dire de les integrer en soi et  crer une relation  spirituelle avec eux ,au bout de 16mois ,j'aimerai  trop qu'il me prenne dans ses bras et qu'il me serre tres fort
Ca c'est pas possible et alors on fait quoi avec ca sinon avancer petit a petit en  mode survie et essayer que cette douleur soit moins poignante
Je sais que vous comprenez quand je vous dit tout ca
Que peut on faire pour que ce manque soit moins atroce ????
Bonne journee avous tous qui setes dans le meme bateau
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: qiguan le 06 Juillet 2014 à 18:40:13
je suis nouvelle endeuillée (73 jours)
je suis encore dans la recherche de l'absent ...
Là pour moi la relecture des carnets de nos échanges au début de notre relation où nous souffrions d'être séparés (mais savions que nous nous retrouverions) m'a rappelé les stratégie employée pour se retrouver sans se retrouver physiquement ... je dois avouer, c'est bancal, que cela actuellement m'aide
je ne sais pas jusqu'à quand ...
de plus je ressens sa présence en m'endormant
auparavant quasi chaque soir je passe un très long moment devant l'ordi où je mets une photo de son visage très agrandie (= taille visage normal) et je lui parle intérieurement ou à haute voix ...
par moment j'ai l'impression que son visage s'anime et ça me fait du bien ...
je crois en la survivance de l'âme à une vie autre sans corps physique et hors des notions de temps ...
ça doit aider aussi.
Le manque est parfois très fort, dévastateur faut laisser passer ces vagues de tsunami je pense que ces passages servent à intégrer le plus jamais
voilà mon témoignage ...

j'ai lu :
"Dans un deuil on rencontre au moins cinq ruptures. La première est la plus évidente : c’est la rupture par le manque physique. On ne peut plus se parler comme avant, se tenir dans les bras, se regarder, se toucher.

Ce manque matériel de la présence de l’autre est la rupture la plus violente car il va falloir désormais apprendre à vivre dans un monde différent, dans un monde où l’autre n’est plus physiquement là. La fameuse phrase de Victor Hugo, quand il perdit sa fille Léopoldine,  «un seul être vous manque et tout est dépeuplé» prend ici tout son sens.

Apprentissage à vivre dans un nouveau monde qui prendra plus ou moins de temps. Cela peut aller d’un an à plus de vingt ans. Il se peut même que le chemin ne se fasse jamais vraiment tout à fait. Mais quand il ne se fait pas, c’est que les quatre autres ruptures n’ont pas été abordées.

L’apaisement de la douleur du manque physique ne viendra que par la maturation de la personne en deuil. Les quatre autres ruptures, elles, peuvent être abordées en psychothérapie. Réconcilier ces quatre autres ruptures permet d’apaiser beaucoup plus vite la douleur du manque physique et accélère le processus de maturation.

Retenons tout de même que le manque physique ne peut faire l’objet d’une thérapie. Il peut être dit, entendu, reconnu. Cela est extrêmement bénéfique. Mais cela ne dispense pas du nécessaire temps de maturation.
"
http://www.maieusthesie.com/nouveautes/article/fin_de_vie_3.htm
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: Coccinelle12 le 06 Juillet 2014 à 19:24:41
Bonjour Eva Luna,
Je n'ai pas d'enfants, je ne peux donc pas comparer même si j'imagine aisément la douleur que ça peut-être de perdre un de ses enfants;
je vois ce que ma belle mère vit et ma grand mère avant elle.
Cependant, je peux te parler de mon expérience quant à la perte de mon compagnon, et là je peux t'avouer que c'est une déchirure permanente, j'ignore si on arrire à s'en remettre un jour, tellement c'est douloureux.
Encore une fois, pas de hiérarchie, chaque deuil étant différent et très douloureux, mais je pense que ce qui prime avant tout, c'est le vécu avec la personne disparue.
Amitiés
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: zabou le 06 Juillet 2014 à 21:21:41
Bonjour Eva Luna,

Bien que ma vie ait pris un chemin parallèle, qu’aujourd’hui , un homme m'accompagne, avec qui je me sens bien, ce n'est pas plus facile....

Je dirais que c'est pour moi plus doux, que je crois maintenant à un hypothétique " au-delà",que je ressens sa présence, qu'il y eu jusque là beaucoup trop de coïncidences, pour que cela reste ( pour moi ) des " coïncidences " ....

Mais je n'ai toujours pas accepter le fait, même si les moments doux sont plus nombreux, il reste encore beaucoup, d'autres, avec des larmes, et peut être encore de la colère, au final, e ne sais pas trop, mais la tristesse , la peine, le manque, l'injustice, sont toujours là, bien accrochés, suffisamment, pour que tout ne soit pas noir mais bien gris....

Voilà , pour moi , de la douleur encore, si elle est plus douce souvent, je suis maintenant certaine qu'elle sera présente en moi, jusqu’à la fin ....

Je vous embrasse tous fort.

zabou
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: qiguan le 12 Juillet 2014 à 18:11:07
Comment convertir notre amour, au delà de l'absence physique en force pour avancer ?
Reconvertir la force du chagrin c'est quoi ?
Continuer à donner, à échanger avec d'autres personnes pour ne pas bloquer en nous cette source du don, de l'amour ... c'est possible avec nos familles et ami(e)s mais il reste un manque qu'il faut laisser cicatriser ...
Penser à nos disparu(e)s doit devenir une force et non une douleur mais comment faire ?
Mon amour, comme moi, aimait aider les autres c'était comme une seconde nature pour lui, mettre encore plus me spas dans les siens même si je ne peux pas aider pareil est une piste ...
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: JeanLuc le 12 Juillet 2014 à 20:14:17
@ qiguan

L'amour en lui-même est une force ... Je crois qu'il ne se transforme pas et qu'il reste "pur et dur" comme il l'a toujours été "avant" ... Comme je le répète trop souvent, il ne meurt pas, il ne se convertit pas, il se contente de continuer d'exister, de nous aider à porter notre souffrance et à perpétuer le souvenir de nos disparus.

Le chagrin quant à lui n'est pas notre ennemi ... Il est en quelque sorte le compagnon temporaire de notre amour et il s'effacera doucement au fur et à mesure que nous trouverons dans l'amour la force de nous relever ... Ne dit-on pas couramment : "un chagrin d'amour" ... Les 2 sont intimement liés et indissociables tant que l'Amour, celui avec un grand A n'aura pas pris le dessus.

Le corps est le véhicule de l'âme ... Lorsque le corps s'éteint, l'âme est en quelque sorte libérée et retrouve sa plénitude originelle ... L'âme ainsi libre devient elle-même le véhicule de l'amour donné et reçu pendant notre passage ici bas.

J'y crois fermement tout en avouant que cela ne me console qu'un peu ... Mais un gramme d'espoir vaut mieux qu'un kilo de "rien".

Nous cherchons toutes et tous des réponses ... Ces réponses ne se trouvent pas dans des livres mais à l'intérieur de nous-mêmes ... A nous d'ouvrir nos coeurs et d'écouter l'amour qui nous entoure ! Il est là, tout près, il nous frôle, mais nous sommes trop bouleversés que pour le ressentir.

Affectueusement,
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: JeanLuc le 12 Juillet 2014 à 20:25:26
Comment expliquer que je suis déjà "fou d'amour" pour le petit être qui a commencé sa vie dans le ventre de ma fille alors que je ne le connais pas ? Est-ce parce que ce petit être contient une part de mon épouse disparue, est-ce parce qu'il est la somme de l'amour que nous avons chacun donné ou reçu ? Est-ce parce qu'il est notre petit fils ou notre petite fille ?

L'amour ne se nourrit pas de questions, il EST, et c'est tout !

Je pense à vous !
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: lulu le 12 Juillet 2014 à 20:36:37
Merci Jean Luc pour ton avant dernier message, on est tellement aveuglés par la douleur. C'est mon premier chagrin d'amour, à 46 ans ! C'est tellement difficile... je vais m'accrocher à ce gramme d'espoir.

Et félicitations à ta fille.

Je vous embrasse mes compagnons

Lulu
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: qiguan le 12 Juillet 2014 à 21:11:14
merci Jean Luc de porter l'éclairage ainsi sur les questionnements
cela fait avancer
une nouvelle vie ... quelle joie effectivement plein de souhaits de satisfaction et épanouissement pour ta fille (c'est son premier enfant ?) car porter la vie est vraiment une très belle expérience !
L'Amour quand il est dans la relation de couple oui doit traverser les voiles de l'au delà et vivre encore je m'y accroche !
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: MANITE le 12 Juillet 2014 à 22:07:08
cet apres midi j'ai garde mon petit fils d'une semaine ,je n'ai cesse de le regarder meme lorsqu'il dormait et je me disais ,une vie est partie une est arrivee
Ce petit bout en plus souriait aux "anges" et a travers ses sourires ,j'ai vu un signe de mon mari qui me disait :la vie est la ,regarde la et je suis pres de toi ;ce n'est qu'une de mes interpretations mais ca m'a fait un bien fou l'espace d'un instant dans toute cette douleur
Jean luc tu te nourriras aussi de l'amour de ton petit filf ou petite fille ,
je ne sais pas si je surmonterais un jour la perte de mon mari je n'en suis pas sure mais ce que je sais c'est qu'a travers mes enfants et petits enfants il y a un bout de NOUS
Bonne soiree a tous
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: Coccinelle12 le 13 Juillet 2014 à 19:49:55
Courage Manite,
Je suis comme toi, je pense que je ne surmonterai pas la perte de mon amour.
PS : on dirait que les mp ne marchent plus
je réessaierai plus tard.
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: qiguan le 13 Juillet 2014 à 21:21:51
Que veut dire accepter la réalité ?
Pour moi c'est une lutte pour contrebalancer l'insupportable douleur du vide, de l’absence, de ce qui n'est plus, en travaillant sur le lien nouveau que je veux aussi fort, autrement car bien sûr cela ne peut plus être pareil !
Je commence à dire "si tu étais là je te couvrirai de baisers, de caresses, je t'aime" pour que ce trop plein d'amour qui ne sait où aller puisse sortir en quelque sorte !
Continuer avec le mental de partager sur tout même si mon amour  ne finira pas mes phrases et si ce dont je parle qui est dans le nouveau ne le concerne pas ...

Continuer à m'endormir avec sa présence que je souhaite, qui est de par l'Amour !
voilà ma recherche du lien !
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: qiguan le 08 Août 2014 à 14:16:24
un beau texte http://espace-deuil.blogspot.fr/2012/06/si-un-etre-cher-pouvait-revenir.html
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: qiguan le 02 Septembre 2014 à 17:44:24
je suis dans l' interrogation
l’impression de trahir le défunt en revenant à la vie c'est à dire prendre du temps à nouveau pour des choses de la vie au lieu de rester centré sur le deuil (photos, lettres, évocations souvenirs etc.) est elle normale dans le deuil ?
et dure t'elle longtemps ?
comment en sortir ?
bribe de réponse
en sortir en l'incluant en moi quand je fais des choses refais des choses par exemple aller à une conférence, cela pourrait être d'autres sorties
lui parler intérieurement pendant ce temps pour ne pas culpabiliser ...
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: FeeViviane le 02 Septembre 2014 à 19:15:11
L'impression de trahir... qui n'est qu'une impression.

Ce n'est pas trahir que tenter de se raccrocher à la vie, c'est ce que nos amours trop tôt partis auraient souhaité... que l'on fasse des choses qui nous apportent un peu de bien, qu'on arrive à trouver du répit dans la douleur, qu'on avance quoi... (aussi difficile que ça soit parfois).

Bien sûr, le plus difficile est de faire ce que l'on aimait faire ensemble : le cinéma (avec le choix du film, le partage ensuite des impressions), le marché, aller à une conférence ... tellement de choses banales, basiques, où leur absence est forte. Mais pas de double peine, il faudra un peu (beaucoup) se pousser parfois pour le faire seul(e) Ça en vaut sûrement la peine.

Douce fin de journée
Je t'embrasse
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: qiguan le 02 Décembre 2014 à 13:52:21
petit bilan/lien
j'ai relu toute cette discussion
j'ai changé les rituels et le lien est resté fort
j'ai eu des moments où par les rencontres entre endeuillé(e)s m'ont éloignée de la maison
plus les jours passent plus il me semble que les choses se transforment :
effectivement c'est comme s'il était intégré à moi
quand je parle à notre fille souvent certes je lui dit "papa te dirait" elle me reprend et me dit "il aurait pu dire"
mais aussi je lui parle en mêlant (sans le lui dire) ce que son père aurait dit à ce que spontanément je dirai et cela fait une nouvelle réponse ...
je parle intérieurement beaucoup à mon aimé comme à un vivant mais vivant autrement pour intégrer son changement d'état irréversible
je lui dis
"j'aime me souvenir de ... avec toi" et "là je t'aime dans ton nouveau corps de lumière" j'ai choisit ce terme en référence à de la spiritualité faute d'en trouver pour le moment un de mieux
c'est pour signifier dans ta présence invisible 
dans ta conscience sans support matériel de cellules (le grand débat des neuro psy, conscience sans support ..)
Je m'accroche à des "signes" qui me permettent de consolider ma croyance qu'il veille sur moi :
je retrouve instantanément ce que je perds (et ce depuis le début du deuil, je suis poussée vers l'endroit où est l'objet égaré)
toujours avec le décalage de 1 h 30 entre ma fin du repas du soir (quelle que soit l'heure) et le moment de prendre un remède homéopathique je sens qu'"il" me signale c'est l'heure !
parfois un sensation de frôlement léger dans les cheveux ou sur le visage
une sensation aussi qu'il est fusionné en moi quand je me promène, lis, écoute de la musique, une émission, suis avec notre petite fille.
Je fais des choses (travail psy ou autre médecine sur les noeuds du passé et émotions) qui sont, d'un point de vue de certains du domaine de la spiritualité, des choses que le défunt fait dans sa nouvelle vie (référence aux traditions asiatiques, égyptiennes etc) et le faire me semble être un parcours parallèle, un accompagnement aussi, un lien.
Voilà en vrac mes réflexion/notion de nouveau lien qui évolue avec les jours qui passent
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: Stefy le 02 Décembre 2014 à 15:05:57
Qiguan
J ai lu ce fil avec attention. J en suis comme tu le disais il y a quelque temps a me dire, que si j avance, je le trahis......et tout ce que tu as décrit...
Alors je suis ce que tu peux écrire avec beaucoup d attention, après quelques mois, meme si bien sur chacun est différent, mais je me rends bien compte que malgré nos différences, nous allons quand meme toutes et tous sur ce meme chemin.....
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: leelou- le 02 Décembre 2014 à 15:16:36
Je te comprends Qiquan,  je fais la même chose, surtout ne pas perdre le contact, croire en sa nouvelle vie, croire qu'il m'aide de l'au-delà, croire en notre amour éternel.
Croire pour ne pas sombrer plus fort, plus bas.
Tenir pour nos enfants, pour qu'il ne soit pas mort pour rien.
Tenir, tenir, jusqu ou et pourquoi?
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: qiguan le 09 Juin 2015 à 09:36:35
je commence à peine à comprendre que la nouvelle place du défunt en moi change
je fais une place à l'aide de mes croyances, à ce que je crois vivant de lui : conscience sans support
j'avais dès le début commencé à séparer mes souvenirs
en lui disant j'ai aimé ceci ... en toi
j'aime me souvenir de ceci ... de toi
et je terminais toujours par le j'aime ce que tu es là maintenant !
j'ai aussi utiliser de gonfler la revivance des souvenirs précis au max pour moi lutter à ne pas me laisser aller dans les souvenirs qui étaient autour de la dégradation, la maladie, pour moi éviter de laisser le basilic me ligoter et avec mes croyances pour lui, lui éviter de le tirer vers du négatif qui dans son au delà ne serait pas adapté à l'étape où il était.
J'amorce là un léger changement :
je lui dis je me souviens de et j'ai aimé ça ...
je continues la revivance mais dans une sorte de plaisir de mémoire, vrai que je suis de métier sophrologue et que travailler les souvenirs positifs c'est facile pour moi car je sais les activer !
mais dans ces moments je ne lui demande plus d'être là ! je le sens venir à des moments, d'autres pas
c'est comme si là aussi un détachement se faisait
parfois quand un souvenir d'un coup : image ou sensation débarque de manière spontanée je lui dis c'est toi qui est avec ce souvenir et tu veux qu'on le partage ...
cela devient un nouveau mode d'échange me semble t'il
et bien sûr même si le manque est douloureux
le souvenir tend à rester à sa date dans le passé
je suis un peu embrouillée à tenter de vous dire mes ressentis
je ne sais pas si ce sont les effets de mon travail médecine quantique ou le processus seul du deuil ou les 2 peu importe ...
mais je sais que les souvenirs ça se cultive, ça se stimule (de par ma formation et recherche) je sais comment faire aussi, je n'ai plus peur d'oublier (sauf maladie Alzheimer ou similaire ...)
je pense qu'au début la fonction de mémoire est parasitée par la gestion des émotions qui accaparent le cerveau d'où la peur d'oublier.
Il est clair que la méditation peut libérer mécaniquement le cerveau et améliorer l'accès à la mémoire voir
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/boite-a-outils/msg59369/#msg59369
que se vider physiquement par une activité sportive intense qui capte tous les sens type escalade, surf, roller ...  etc peut aussi aider car on ne peut pas tant penser que dans la marche, le vélo, vu les paramètres à surveiller pour la "survie" corporelle

J'ai bien apprécié de découvrir que la zone du cerveau de la souffrance était proche de la zone d'archivage
ce qui prouve que les souvenirs négatifs c'est normal qu'ils soient prégnants !

je fais donc place à quelque chose de nouveau sa "présence invisible" et cultive les souvenirs heureux
je vous embrasse
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: Ally le 12 Juin 2015 à 19:44:14
Bonne idée que ce fil qiguan. Arriver à créer un lien avec notre cher disparu... pas facile quand c'est trop frais, mais peut-être n'en ai-je pas encore bien conscience. Je lui parle, ça oui. Il me parle - ou Est-ce moi qui connais ses réponses ? Ou est la différence. Je le connaissais bien, après 43 ans tu penses, j'ai pensé aujourd'hui que je connais chaque petite parcelle de son corps, aussi petite soit-elle. Je sais juste que parfois il m'arrive de fermer les yeux et de penser très fort à une étreinte, un baiser dans le cou, je lui caressais souvent le visage, le front. Et ma foi, je "ressens".  Cela me réconforte, alors, c'est peut être "ça". Je ne pourrais m'en empêcher de toute façon. Maintenant, la douleur est si présente que je pleure encore beaucoup, surtout au moment du coucher, quand je suis seule et face à ma souffrance. J'espère un jour y arriver aussi bien que toi, nous avançons chacun à notre rythme, il n'y a pas de règle. Il y a quand même une chose très étrange. Parfois, je me surprends à "être lui", je sens que j'ai la même posture, ou le même regard. Une chose très bizarre aussi. Mon mari avait toujours sur son chevet, pour grignoter le soir, une pomme et du yaourt qu'il faisait lui-même, à la chaine, ou du fromage blanc. Moi je n'ai jamais aimé ni les pommes, ni le fromage blanc. Et pourtant, très curieusement, pendant environ 17 mois, j'ai mangé des pommes et du fromage blanc ! J'en suis la première étonnée, il ne fallait pas que je tombe à court, je veillais tous les jours à avoir ma réserve ! Cette habitude m'a quittée depuis 3 mois maintenant. C'est très surprenant pour moi, je me demande comment cela se peut. Je t'embrasse, bonne soirée.
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: qiguan le 12 Juin 2015 à 21:16:52
revoir C Fauré le deuil au jour le jour page 135 ... c'est l'identification au défunt ...
oui on avance là comme dans d'autres parties du deuil à notre rythme
et oui le partage ici est bien pour comprendre les similarités et les différences du coup on se questionne et on voit des choses sur soi qui permettent de mieux se connaître soi même ...
 :-*
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: ghislaine le 01 Septembre 2015 à 23:32:57
qiguan je vous remercie pour tous les liens cela va peut-être m'aider mais vous êtes plus forte que moi car je n'ais que ranger une partie des vêtements . La brosse à dent est toujours là. Je parle à une photos mais je sais qu'il ne reviendra pas  quelques fois je me dis qu'il parti faire un tour et puis non l'absence est bien là et c'est angoissant j'aimerai ressortir mais pas seule comme avant mais j'ai perdue mes clefs(figuratif)
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: qiguan le 24 Mai 2018 à 15:25:26
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/quel-lien-et-comment-faire-le-lien-avec-le-conjoint-defunt/msg46485/#msg46485
cette phrase devient vraie là 4 ans après
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/j'ai-perdu-l'amour-de-ma-vie/msg95669/#msg95669
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/j'ai-perdu-l'amour-de-ma-vie/msg95712/#msg95712

fil à relire depuis le début
et à continuer ... si vous voulez
(remarque ce lien est répertorié dans table des matières)
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: danube le 14 Juin 2018 à 07:03:23
Mardi une psychothérapeute avec qui je travaille et qui s'inquiète de me voir aller mal ( cela fera 8 mois vendredi que mon mari est décédé) m'a dit : Il faut que tu le laisses partir .Que tu lâches pour le lâcher ...
Je suis rentrée chez moi avec cette phrase en tête et n'ai pas dormi de la nuit tellement j'étais bouleversée .
Le laisser partir …..il est déjà parti physiquement , comment accepter de le laisser partir autrement , qu'est ce que ça veut dire exactement ?
Que j'enlève ses affaires , que je ne pense plus à lui …
Cette phrase, ces propos  ont été violents  pour moi alors que je suis toujours aussi mal , voire de plus en plus mal chaque jour.
Intellectuellement , je comprends ce qu'elle m'a dit mais dans la réalité , c'est juste horrible ...le laisser partir !
En cherchant sur le forum, j'ai trouvé vos témoignages qui pour certains remontent à 4 ans .Est ce que vos interrogations ont changé , est ce que quelqu'un peut m'aider ?
Titre: Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
Posté par: qiguan le 14 Juin 2018 à 11:00:59
Cette thérapeute n'est pas digne d'accompagner un endeuillé
Je vais un peu plus tard te retrouver des messages où j'ai pu noter mes "stratégies"
Il est difficile de se séparer du corporel mais c'est là que l'on peut rentrer dans un processus ...
Et c'est déjà bien assez douloureux de vivre ce manque dans les trippes ...
Pour moi le défunt n'a plus de corps physique et il faut l'intégrer au prix de douleurs émotionnelles récurrentes, longtemps, pour moi , ce n'est que cette partie que j'ai laissée partir en pensant que lui aussi avait à le faire
Du coup j'étais dans un partage, un accompagnement avec lui ...
Je me centrais du coup sur quelques souvenirs heureux en augmentant l'effet d'être comblée (par un baiser dans le cou par exemple) et cette mémorisation pouvait glisser sur l'idée personnelle que j'ai de survivance d'un corps invisible émotionnel et mental ...
Voilà
Là à 4 ans, sans nouvelle vie affective je suis dans le lien avec lui autrement
Je dirai pour certains moments il m'inspire = je dis où fais ce qu'il aurait dit ou fait
Parfois je le mélange avec ce qui ne vient que de moi ...
Intérieurement je lui parle par moment car le manque de l'échange est difficile pour moi ...
Voila mon témoignage