Auteur Sujet: Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt  (Lu 13348 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4605
je pars d'une phrase lue
"Libéré de ses liens fusionnels avec la personne aimée, l’endeuillé sera amené à faire l’expérience de nouveaux liens avec le défunt sans pourtant l’oublier. La douleur occasionnée par l’absence de la personne aimée disparaîtra et l’endeuillé se sentira habité d’une nouvelle présence du cher défunt, présence mystérieuse, subtile et spirituelle, mais non moins réelle que la présence physique."
j'ouvre cette file pour échanger sur nos manières de transformer nos liens, nos étapes dans la particularité du deuil du conjoint.
car je constate que toutes et tous faisons "vivre" des choses pour survivre, continuer ... 
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4605
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #1 le: 28 Juin 2014 à 18:51:36 »
Pour moi :
la croyance chevillée que le défunt a un autre type de vie s'est pour ce deuil encore plus imposé que pour mes autres deuils (père, grands parents, ami(e)s )
J'avais partagé avec lui des idées et croyances sur l'après vie, cela déjà dans nos discussions de vie tout au long de notre vie commune puis
lorsqu'il était à exprimer qu'il faisait le plein de son chez lui quand il savait qu'il allait le quitter pour toujours ... j'avais pu lui dire ma croyance qu'il pourrait autrement y revenir et tout garder en lui ...
Aussi lors de sa dernière maladie et dernière ligne droite quand il nous a dit à moi et à l'infirmière qui le soignait dans sa chambre d'hospitalisation : "comment je saurai que je serai mort ?"
Je lui répétait aussi souvent que "toujours il resterait dans mon cœur".

Bien sûr le choc du coup de téléphone annonçant l'horreur m'a plongée dans un néant ... mais dès que je fus près de lui j’eus l'impression d'une présence et je m'y suis accrochée comme à une planche de sauvetage.
Je me suis mise à lui parler ensuite intérieurement et à voix plus haute, là puis au funérarium et même éloignée du funérarium et j'ai continué sans cesse !

Notre lien était fusionnel en co dépendance en complémentarité et là je perdais cet équilibre !
Dès le premier soir je l'ai cherché ... et enfilé sa robe de chambre ... etc
J'ai eu hâte d'avoir une photo agrandie dans la chambre, mis du stock dans l'ordinateur facilement accessible
déposé l'album photo du mariage dans la chambre, sa montre cassée pourtant ...
Puis j'ai récupéré la boite pleine de nos carnets de correspondances des débuts amoureux et commencé à les lire ...
Plus les jours passe plus je cherche en moi à entendre son avis sur plein de choses ...
Je m'abandonne à la consolation de relire ses mots d'amour d'écouter avec quelques enregistrements ...

je cherche à faire un lien dans le présent même si j'utilise des supports du passé ...
et je cherche en moi ce que pourrait être ce lien ...

je me sens protégée par lui, soutenue ...

mais que c'est difficile de redéfinir le lien !
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne JeanLuc

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 240
  • A la recherche des bonheurs oubliés ou perdus...
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #2 le: 28 Juin 2014 à 19:12:58 »
Bonsoir qiguan,

Mon deuil est trop récent pour que je puisse partager mon expérience quant à la transformation de la relation, mais je souscris entièrement à cette phrase.

Jusqu'à présent, j'en suis encore à "sanctuariser" un tas de vêtements, d'objets, de photos, de choses tangibles que je peux toucher, caresser, sentir lorsque mon épouse me manque cruellement, ce qui, malheureusement est le cas 24 H sur 24 actuellement.

Toutefois, il y a peu, j'ai intégré le fait qu'elle ne reviendra plus dans cette vie et que la vie d'avant doit se transformer en une autre vie ... Pas question de tourner la page (je déteste cette expression), mais d'ouvrir un nouveau chapitre et de continuer le roman de notre vie en l'emmenant partout avec moi sous une autre forme.

Bien entendu, le chemin sera long, mais, la semaine dernière, j'ai pris la décision d'enlever ses vêtements qui étaient encore accrochés au porte-manteau dans le corridor ... A chaque fois que je rentrais chez moi, la simple vue de ses vêtements me mettait dans un état pas possible.

Bien entendu, je ne m'en suis pas débarrassé, mais je les ai rangés proprement dans une valise que je conserve dans notre chambre.

C'est un tout petit premier pas, mais je suis certain que bientôt, je n'aurai plus à me raccrocher à des souvenirs tangibles, pour que je la sente près de moi.

Je n'en suis pas encore là, mais je sens que je suis sur la bonne voie ... Une fois que j'aurai atteint ce stade en prenant le temps qu'il faut, elle aura intégré l'intimité de ma personne et revivra au travers de mes sentiments et de mes souvenirs.

Et ce jour-là, je serai le plus heureux des hommes car j'aurai la preuve que l'amour ne disparaît jamais et qu'il laisse des traces indélébiles au plus profond de nous-mêmes.

Alors, oui, qiguan, je souscris totalement à cette phrase !

Affectueusement,

Jean-Luc



La vie est le commencement de toutes choses ... La mort, c'est simplement le début d'une autre vie ...

Hors ligne lulu

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 169
  • un gramme d'espoir vaut plus qu'un kilo de rien
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #3 le: 28 Juin 2014 à 20:58:27 »
Jean Luc, comme toi j'ai bien intégré que mon amour ne reviendrais pas et qu'il fallait que je continue ma vie autrement mais je n'arrive pas à consentir à tout ça, j'ai encore mille pourquoi douloureux dans la tête, sans réponse bien sûr... Je n'ai aucune idée de comment je vais y arriver. Alors qu'avant j'avais toujours des tonnes de pensées pour trouver la solution à un problème là c'est le vide sidéral.
Je te tire également mon chapeau pour avoir réussit à ranger certains vêtements, moi je n 'ai touché à rien, pas même sa brosse à dents ou son bol. Je n'ai fait que ranger ses lunettes et vider son cendrier... Au jour d'aujourd'hui je me sens bien incapable d'en faire plus...
Tu as effectivement fait un premier pas. On avance tous à notre rythme.

Je vous embrasse tous

Lulu
Et juste au moment où quelqu'un près de moi dit "il est parti", il y en a d'autres qui le voyant poindre à l'horizon et venir vers eux s'exclament avec joie : "le voila".
Pourquoi serais-je hors de la pensée simplement car je suis hors de vue ?

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4605
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #4 le: 28 Juin 2014 à 21:09:55 »
Pour moi certaines choses furent très rapides mais comme poussées par lui ! ça m'a fait tout bizarre
tant l'installation dans la chambre vidée du lit médicalisé des jouets et lit de notre petite fille dès le premier jour !
puis dans les premières semaines le tri des vêtements pour leur donner une nouvelle vie : ceux pour moi mieux le garder, ceux donnés à une famille qui s'occupe d'enfants handicapés de la DASS ...
pareil pour les nourritures qui avaient été stockées que pour s'adapter à son état et que je ne consommerai jamais ... j'ai donné.
C'était comme poussée par un flux de vie qui voulait continuer ainsi ...
chacun son cheminement ...
oui ils peuvent vivre fusionnés en nous mais l'équilibre à trouver est très complexe.
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4605
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #5 le: 05 Juillet 2014 à 16:12:26 »
"Dans le cas d'une personne décédée, je me demande aujourd'hui si la réticence spontanée à s'ouvrir un à son être spirituel ne vient pas de la difficulté à renoncer à son absence matérielle.
On a presque l'impression qu'en accueillant sa présence spirituelle, on dit adieu définitivement à la relation qu'on avait avec elle.
c'est lâcher le connu pour quelque chose qui longtemps restera très peu assuré, tant la peur d'avoir rêvé, inventé, imaginé, vient se mette en travers". Lytta Basset,"ce lien qui ne meurt jamais".

exactement ce que je ressens

si j'arrête de souffrir vais je perdre le lien ?
si je change mes rituels où je le retrouve vais je perdre le lien ?
ce lien intérieur est il présence ?
tant de questions
« Modifié: 05 Juillet 2014 à 17:00:43 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne mamita

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 439
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #6 le: 05 Juillet 2014 à 18:47:36 »
Bonjour,

Ce passage du livre de Lytta Basset, je l'ai lu et relu tant il m'a fait réfléchir, je l'ai recopiée, passée au fluo ... je crois que c'est très juste. Mais 3 ans après la mort de mon fils, je ne parviens pas à avoir avec lui cette relation spirituelle.

J'ai peur de perdre ce lien moi aussi avec mon cher fils. Je reste encore accrochée au matériel, je voudrais voir mon fils arriver, quand je pense à lui, c'est son corps que je vois, son sourire, ses attitudes ... tout ce qui est de son aspect physique. Les photos me sont indispensables, je le regarde, je lui parle alors je suis encore loin de cette relation spirituelle et pourtant je suis certaine que seule, cette relation spirituelle m'apportera la paix.

Oui ce lien spirituel est vraiment présence, j'ai ressenti cela très furtivement parfois, j'ai touché cette sensation du bout de mon coeur. Pas en ce mois de juillet où tout me revient douloureusement en mémoire puisqu' Antoine s'en est allé le 27 juillet 2011.

 Oui, avec le temps, beaucoup de temps sans doute nous parviendrons à installer dans nos coeurs  la douce présence des êtres aimés.

Bien amicalement,

Mamita
"Au lieu de me désoler d'un futur qui n'existera plus, j'ai savouré la chance inouïe que j'ai eue de vivre à tes côtés, de te connaître et de t'aimer"

"Que la relation cesse n'est pas l'essentiel, l'Essentiel c'est qu'elle ait existé"

(Marie-Lise Labonté "Le point de rupture")

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2711
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #7 le: 06 Juillet 2014 à 02:21:08 »
4 ans et quatre mois ce six ...et je suis comme mamita... je la veux elle, Emmanuelle, ma fille...pas une idée d'ELLE... je ne suis pas sure de croire à l"ame"... alors ça ne facilite pas la sérénité apparemment retrouvée quand on construit ce lien spirituel intérieur...
Est ce plus facile pour un conjoint?

alberte58

  • Invité
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #8 le: 06 Juillet 2014 à 11:14:49 »
Bonjour
Non Eva Luna pour le conjoint c'est la même chose, après 32 mois je ne me sépare pas des photos qui sont dans le séjour et la chambre, je lui parle, je lui demande son avis,  je lui écris tous les soirs comme s'il était en voyage, les biens pensants diront que je "déraille" mais je m'en moque, cela m'aide à avancer un pas en avant deux en arrière, mais je pleure beaucoup moins et parfois je culpabilise de ne pas pleurer  :-[ la douleur est toujours là, elle se fait plus douce mais toujours présente.
Voilà mes ressentis.
Courage à toutes et à tous.

Hors ligne MANITE

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 108
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #9 le: 06 Juillet 2014 à 12:52:33 »
C'est facile a dire de les integrer en soi et  crer une relation  spirituelle avec eux ,au bout de 16mois ,j'aimerai  trop qu'il me prenne dans ses bras et qu'il me serre tres fort
Ca c'est pas possible et alors on fait quoi avec ca sinon avancer petit a petit en  mode survie et essayer que cette douleur soit moins poignante
Je sais que vous comprenez quand je vous dit tout ca
Que peut on faire pour que ce manque soit moins atroce ????
Bonne journee avous tous qui setes dans le meme bateau

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4605
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #10 le: 06 Juillet 2014 à 18:40:13 »
je suis nouvelle endeuillée (73 jours)
je suis encore dans la recherche de l'absent ...
Là pour moi la relecture des carnets de nos échanges au début de notre relation où nous souffrions d'être séparés (mais savions que nous nous retrouverions) m'a rappelé les stratégie employée pour se retrouver sans se retrouver physiquement ... je dois avouer, c'est bancal, que cela actuellement m'aide
je ne sais pas jusqu'à quand ...
de plus je ressens sa présence en m'endormant
auparavant quasi chaque soir je passe un très long moment devant l'ordi où je mets une photo de son visage très agrandie (= taille visage normal) et je lui parle intérieurement ou à haute voix ...
par moment j'ai l'impression que son visage s'anime et ça me fait du bien ...
je crois en la survivance de l'âme à une vie autre sans corps physique et hors des notions de temps ...
ça doit aider aussi.
Le manque est parfois très fort, dévastateur faut laisser passer ces vagues de tsunami je pense que ces passages servent à intégrer le plus jamais
voilà mon témoignage ...

j'ai lu :
"Dans un deuil on rencontre au moins cinq ruptures. La première est la plus évidente : c’est la rupture par le manque physique. On ne peut plus se parler comme avant, se tenir dans les bras, se regarder, se toucher.

Ce manque matériel de la présence de l’autre est la rupture la plus violente car il va falloir désormais apprendre à vivre dans un monde différent, dans un monde où l’autre n’est plus physiquement là. La fameuse phrase de Victor Hugo, quand il perdit sa fille Léopoldine,  «un seul être vous manque et tout est dépeuplé» prend ici tout son sens.

Apprentissage à vivre dans un nouveau monde qui prendra plus ou moins de temps. Cela peut aller d’un an à plus de vingt ans. Il se peut même que le chemin ne se fasse jamais vraiment tout à fait. Mais quand il ne se fait pas, c’est que les quatre autres ruptures n’ont pas été abordées.

L’apaisement de la douleur du manque physique ne viendra que par la maturation de la personne en deuil. Les quatre autres ruptures, elles, peuvent être abordées en psychothérapie. Réconcilier ces quatre autres ruptures permet d’apaiser beaucoup plus vite la douleur du manque physique et accélère le processus de maturation.

Retenons tout de même que le manque physique ne peut faire l’objet d’une thérapie. Il peut être dit, entendu, reconnu. Cela est extrêmement bénéfique. Mais cela ne dispense pas du nécessaire temps de maturation.
"
http://www.maieusthesie.com/nouveautes/article/fin_de_vie_3.htm
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Coccinelle12

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 218
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #11 le: 06 Juillet 2014 à 19:24:41 »
Bonjour Eva Luna,
Je n'ai pas d'enfants, je ne peux donc pas comparer même si j'imagine aisément la douleur que ça peut-être de perdre un de ses enfants;
je vois ce que ma belle mère vit et ma grand mère avant elle.
Cependant, je peux te parler de mon expérience quant à la perte de mon compagnon, et là je peux t'avouer que c'est une déchirure permanente, j'ignore si on arrire à s'en remettre un jour, tellement c'est douloureux.
Encore une fois, pas de hiérarchie, chaque deuil étant différent et très douloureux, mais je pense que ce qui prime avant tout, c'est le vécu avec la personne disparue.
Amitiés
"Le plaisir d'avoir un ami est parfois éphémère, mais pas le bonheur d' en avoir eu un "
"La mort laisse un chagrin que nul ne peut consoler, L' amour laisse un souvenir que nul ne peut voler"

Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #12 le: 06 Juillet 2014 à 21:21:41 »
Bonjour Eva Luna,

Bien que ma vie ait pris un chemin parallèle, qu’aujourd’hui , un homme m'accompagne, avec qui je me sens bien, ce n'est pas plus facile....

Je dirais que c'est pour moi plus doux, que je crois maintenant à un hypothétique " au-delà",que je ressens sa présence, qu'il y eu jusque là beaucoup trop de coïncidences, pour que cela reste ( pour moi ) des " coïncidences " ....

Mais je n'ai toujours pas accepter le fait, même si les moments doux sont plus nombreux, il reste encore beaucoup, d'autres, avec des larmes, et peut être encore de la colère, au final, e ne sais pas trop, mais la tristesse , la peine, le manque, l'injustice, sont toujours là, bien accrochés, suffisamment, pour que tout ne soit pas noir mais bien gris....

Voilà , pour moi , de la douleur encore, si elle est plus douce souvent, je suis maintenant certaine qu'elle sera présente en moi, jusqu’à la fin ....

Je vous embrasse tous fort.

zabou
Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4605
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #13 le: 12 Juillet 2014 à 18:11:07 »
Comment convertir notre amour, au delà de l'absence physique en force pour avancer ?
Reconvertir la force du chagrin c'est quoi ?
Continuer à donner, à échanger avec d'autres personnes pour ne pas bloquer en nous cette source du don, de l'amour ... c'est possible avec nos familles et ami(e)s mais il reste un manque qu'il faut laisser cicatriser ...
Penser à nos disparu(e)s doit devenir une force et non une douleur mais comment faire ?
Mon amour, comme moi, aimait aider les autres c'était comme une seconde nature pour lui, mettre encore plus me spas dans les siens même si je ne peux pas aider pareil est une piste ...
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne JeanLuc

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 240
  • A la recherche des bonheurs oubliés ou perdus...
Re : Quel lien et comment faire le lien avec le conjoint défunt
« Réponse #14 le: 12 Juillet 2014 à 20:14:17 »
@ qiguan

L'amour en lui-même est une force ... Je crois qu'il ne se transforme pas et qu'il reste "pur et dur" comme il l'a toujours été "avant" ... Comme je le répète trop souvent, il ne meurt pas, il ne se convertit pas, il se contente de continuer d'exister, de nous aider à porter notre souffrance et à perpétuer le souvenir de nos disparus.

Le chagrin quant à lui n'est pas notre ennemi ... Il est en quelque sorte le compagnon temporaire de notre amour et il s'effacera doucement au fur et à mesure que nous trouverons dans l'amour la force de nous relever ... Ne dit-on pas couramment : "un chagrin d'amour" ... Les 2 sont intimement liés et indissociables tant que l'Amour, celui avec un grand A n'aura pas pris le dessus.

Le corps est le véhicule de l'âme ... Lorsque le corps s'éteint, l'âme est en quelque sorte libérée et retrouve sa plénitude originelle ... L'âme ainsi libre devient elle-même le véhicule de l'amour donné et reçu pendant notre passage ici bas.

J'y crois fermement tout en avouant que cela ne me console qu'un peu ... Mais un gramme d'espoir vaut mieux qu'un kilo de "rien".

Nous cherchons toutes et tous des réponses ... Ces réponses ne se trouvent pas dans des livres mais à l'intérieur de nous-mêmes ... A nous d'ouvrir nos coeurs et d'écouter l'amour qui nous entoure ! Il est là, tout près, il nous frôle, mais nous sommes trop bouleversés que pour le ressentir.

Affectueusement,
La vie est le commencement de toutes choses ... La mort, c'est simplement le début d'une autre vie ...