Auteur Sujet: mon chemin sans lui  (Lu 30605 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 212
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #75 le: 27 Décembre 2017 à 16:32:55 »
Qiguan,

J'ai vu ce dessin animé Coco hier soir en ayant emmené mes 2 petits enfants. Apres le film, mon grand de 15 ans me pose la question suivante  : Mamie quelles sont les émotions que ce film a fait ressurgir de toi ?????
Très surprise de cette question nous voila à échanger notre ressenti : de la joie, de la peine, de la colère, de la passion, des regrets, des interrogations et surtout, surtout un message que la chanson phare du film reprenait : ne m'oublie pas, ce n'est pas parce que je ne suis plus  près de toi que tu dois m'oublier....
Je suis ressorti du cinéma avec des larmes que je voulais cacher à mes petits enfants. Ce film , je l'ai pris comme un message de mon bien aimé qui dans les derniers temps ne faisait que répéter : "après quelques mois de tristesse, vous m'oublierez";
De ce coté là il n'a rien à craindre. j'ai des photos de lui dans plusieurs endroits de la maison y compris là où je mets ma carte bleue.
merci Qiguan 

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4568
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #76 le: 27 Décembre 2017 à 20:41:16 »
je trouve super qu'un ado de 15 ans dise cette phrase à sa mamie endeuillée !
 :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4568
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #77 le: 28 Décembre 2017 à 22:37:43 »
Sur
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/depuis-le-23-avril-2014/msg91264/#msg91264
Tu nous fais part de comment tu te juges
Mais pourquoi te juges tu, tu fais de ton mieux, avec les forces qu'il te reste pourquoi te maltraiter à vouloir réussir à dominer tant de difficultés ?
Quand l'une de mes 2 meilleures amies, au loin, a été trouvée avec ses multiples AVC , les paralysies, séquelles etc j'ai fait le dur chemin d'accepter que là, je ne pouvais pas faire quoi que ce soit, tant j'étais mise à mal, j'ai accepté cette impuissance, celle que je devenais, affaiblie, pas apte à porter secours, soutien, comme le propose Fabrice Midal j'ai commencé à apprendre à me foutre la paix.
https://www.fabricemidal.com/meditation/
Je n'ai pas pu seule avec le deuil faire de la méditation, j'ai eu recours aux séances de méditation de pleine conscience sur le net voir post boite à outils. http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/boite-a-outils/msg57305/#msg57305
Je chemine sur ce chemin d'apprentissage de ne pas pouvoir maîtriser ...
Ton environnement te confronté à des choses très difficiles sois douce avec toi .
Affectueusement
« Modifié: 28 Décembre 2017 à 22:42:35 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 212
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #78 le: 28 Décembre 2017 à 22:53:48 »
Merci Qiguan pour tes mots

Hors ligne JaB

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #79 le: 29 Décembre 2017 à 00:00:56 »
Bonsoir
Je n'ai pas vécu le long chemin de la maladie puisque mon Amour s'en est allé en voiture contre un arbre...
Nous avons vécu un tout autre chemin. Quand j'ai rencontré mon compagnon, il tenait de bout grâce (?) à l'alcool et aux anti dépresseurs, satané secrets de famille. Et puis la confiance est venue ente nous et nos problèmes, loin d'être derrière nous, nous ont laissés entrevoir le bonheur, mais la vie en a décidé autrement (alcool encore...)
Ton besoin de sentir ses mains sur ta peau, je le ressens tellement aussi. Au point de me demander s'il n'y avait que ça dans ma vie, le contact de son corps??? Non, c'est juste que le corps révèle des sentiments des sensations enfouies en nous. Et c'est dur de ne plus sentir, de ne plus ressentir.  Et j'en suis persuadée, pour le vivre comme toi, notre corps exprime les mots par les maux...
Douces pensées pour toi

Ce qui reste c'est soi, habité par l'autre.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4568
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #80 le: 29 Décembre 2017 à 06:08:07 »
3pommes
Je reviens sur l'impuissance, la perte de maîtrise.
À des moments de vie on est confronté à ne rien pouvoir du tout.
C'est très tôt dans ma vie que je l'ai rencontré et issue d'une famille non religieuse c'est vide mon intérieur qu'est venu un besoin de négociation, avec l'univers, la prière s'est réinventée en moi, sans religion, juste son sens.
Plus tard toujours hors religion, dans des moments de plus en plus éprouvants face aux drames perso et planétaires je l'ai cultivée.
Mon aimé a eu la même démarche face à son impuissance devant des moments dramatiques personnels. Nous avons pu en parler, chacun ayant trouvé sa manière, ses mots de suppliques.
Nous avons cru ou peut être voulu croire être écoutés et souhaité être entendus.
Des résultats positifs nous ont encouragés
Nous avons lu Secrets de L'art Perdu de la Prière: Le Pouvoir Caché de la Beauté, de la Bénédiction, de la Sagesse et de la Souffrance
Livre de Gregg Braden
Avoir quelque chose à faire quand on ne peut rien plus faire m'a jusque là aidé.
C'est totalement hors religion.
Cela sert à ne pas se maltraiter quand on ne peut pas faire ce que le mental perso ou les injonctions bien pensantes de la morale voudraient que l'on puisse faire malgré nos impossibilités
On reste acteur avec le respect de ses possibilités du moments et qui peuvent évoluer ce n'est pas figé
Voilà mon petit partage
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 212
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #81 le: 29 Décembre 2017 à 10:12:50 »
JaB,

Peux ton se consoler en se disant j'ai vécu 3 années riches d'amour et de partage, ce que certains ne connaitront jamais.
Habité  par l'autre oui c'est bien le terme.
Pensées pour toi aussi.

Qiguan,
Quand je vois l'heure où tu écris ce message je me demande comment tu fais?
Je n'arrive pas à m'endormir avant minuit, une heure alors forcément ça décale.
Je vais me convaincre de ce que tu as écrit : On reste acteur avec le respect de ses possibilités du moment qui peuvent évoluer.
J'irai également lire le livre que tu conseilles. Merci pour le partage

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4568
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #82 le: 29 Décembre 2017 à 14:41:43 »
Depuis le début de deuil je suis souvent en insomnie et c'est sur le forum que je passe alors le plus de temps ...
Douce journée
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4568
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 212
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #84 le: 31 Décembre 2017 à 17:47:10 »
Merci Qiguan pour ton attention.

Hors ligne Titi62

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #85 le: 31 Décembre 2017 à 18:12:29 »
Insomnie, tristesse, manque... nous en sommes toutes et tous là.
 On voudrait tant avoir au travers des rêves encore un contact, un dialogue avec notre amour perdu. 
J'ai rêvé plusieurs fois de mon époux, à chaque fois, cela m'a rempli de joie. Hélas, on ne maîtrise pas nos rêves, il faut donc se réjouir quand ça arrive et attendre patiemment que cela se renouvelle.

Je m'apprête à passer mon deuxième réveillon du nouvel seule chez moi, avec mes souvenirs.

Je ne sais pas encore quoi faire de ma vie, mais je sais que mon mari ne voudrait pas que je me laisse aller. Il aimait tellement la vie, que je dois aujourd'hui vivre aussi pour lui. Quand je regarde mes petites filles, j'espère qu'il les voit à travers mes yeux. Je pense à lui en permanence et je me demande souvent ce qu'il pense de mes choix, ce qu'il me dirait s'il était encore là. Nous avons pris pendant pendant 35 ans toutes les décisions importantes ensemble, nous nous sommes aimés, épaulés, conseillés. Nous étions âmes sœurs.
Bonne soirée à tous et à toutes dans l'amour de nos défunts.


Hors ligne 3 pommes

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 212
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #86 le: 01 Janvier 2018 à 09:51:59 »
Bonjour Titi,
Hier soir  j'ai tenté deux fois de répondre à ton message mais l'ordi n'en a pas voulu. Là je retente.
Je disais que c'était un grand bonheur que d'avoir partagé un moment de leur vie et que là était notre force pour continuer notre chemin malheureusement sans eux.
Que diraient ils, que feraient ils si nous baissons les bras.
Pour moi aussi c'était mon deuxième réveillon. J'avais accepté de réveillonner dans le village avec un groupe d'amis.
Je n'ai jamais ressenti autant le poids de son absence à voir les autres danser en couple. A tel point que j'en suis partie avant la fin présumée.
Souhaitons nous une année de paix morale

Hors ligne Titi62

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #87 le: 01 Janvier 2018 à 10:34:02 »
Bonjour 3 pommes,

C'est vrai qu'on peut ressentir encore plus fort la solitude au milieu des autres. On voit les couples, on se rappelle et on a mal.
On voudrait tant ressentir à nous un contact physique, sa main dans la notre....
Avec mon mari, nous avions l'habitude de nous "emmêler" dès que nous étions à coté l'un de l'autre , nous recherchions toujours ce contact physique, cet ancrage. Aujourd'hui, plus rien, le vide, l'absence et le manque.
Quand la douleur s'apaisera-t-elle pour laisser place aux doux souvenirs ?

Hors ligne MADR

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 65
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #88 le: 01 Janvier 2018 à 14:48:11 »
Je suis nouvelle sur ce forum que je viens de découvrir,j'ai pu lire quelques fils et je me suis rendue compte que nous ressentons beaucoup les mêmes sentiments : détresse,desarroi, tout s'écroule et à quoi va ressembler le reste à vivre.
J'ai peur
L'absence de ceux qu'on aime, si peu qu'elle dure, a toujours trop duré

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 212
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #89 le: 01 Janvier 2018 à 17:35:01 »
je t'accueille 2R8R ce jour comme je l'ai été à mon arrivée.
N'hésite pas à ouvrir ton post si le cœur t'en dit. Tu pourras y déposer ta souffrance et tu recevras des messages de soutien
qui te permettront d''avancer au cours de l'épreuve que tu traverses;
Pensées pour  toi 2R8R