Auteur Sujet: Je suis anéantie  (Lu 38982 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne lololita

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 190
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #90 le: 22 Juin 2018 à 20:07:43 »
Chiche
Je prends du champ  :)
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
Lamartine

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #91 le: 22 Juin 2018 à 20:28:44 »
J'adorerais! Ce serait un moment d'amitié, de compréhension et de solidarité pour nous tous, il n'y a pas le plus petit doute à ça.
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1946
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #92 le: 22 Juin 2018 à 23:00:35 »
Je suis sûre que ça nous ferait du bien !!
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1047
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Je suis anéantie
« Réponse #93 le: 22 Juin 2018 à 23:49:54 »
J'aimerais  :)
« Modifié: 22 Juin 2018 à 23:52:27 par Mononoké »
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne Bibou07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 565
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #94 le: 23 Juin 2018 à 10:46:49 »
« Bonjour »,

Comment manger quand on a plus envie de ...vivre???

Hors ligne nathT

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 425
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #95 le: 23 Juin 2018 à 11:25:39 »
Bonjour,

Bibou, je ne sais pas comment on peut de nouveau avoir faim!
Je vais envoyer des messages en MP pour essayer de prévoir une 'rencontre' amicale chez moi ....

Je suis sûre que seul le soutient de tous nos compagnons et compagnes d'infortune, le partage.... Peuvent nous faire du bien

Hauts les coeurs!

Nath

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1946
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Je suis anéantie
« Réponse #96 le: 23 Juin 2018 à 12:00:58 »
« Bonjour »,

Comment manger quand on a plus envie de ...vivre???

Pendant qq semaines, environ 2 mois,  je me forçais à avaler de quoi survivre, 2 fois par jour. Petit à petit, je retrouve la sensation de de faim. Je n'ai aucun plaisir à manger, mais je réhabitue mon corps à une routine qui aide aussi à retrouver des repères temporels (l'heure des repas).
Je me disais qu'il ne s'agissait pas de manger, mais d'avaler, dans tous les sens du terme.

On ne veut pas de cette vie, on ne la dévorera plus à pleines dents avant longtemps, voire jamais, mais on peut la picorer.

Je t'embrasse Bibou.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 657
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #97 le: 23 Juin 2018 à 12:17:02 »
" Comment manger quand on a plus envie de ...vivre??? "
  Etrangement, c'est Marc et ma belle famille, qui m'ont permis de ne pas me poser de problème de ce côté là.

  Dès le jour de sa mort, ils m'avaient rejointe à Marseille, nous devions tout organiser de loin, transport, funérailles … il n'y avait même pas de caveau familial, là où il devait être enterré à 400 km de là . Nous nous sommes réunis dans un petit resto, pour tout planifier, autour d'un repas simple mais convivial. Il voulait vivre, malgré sa dépression, malgré ses tentatives de suicide, malgré sa maladie … Comment pouvaient ils avoir le cœur à manger, alors qu'ils venaient de perdre un fils , un frère… ? Cela m'a sans doute décomplexée , déculpabilisée de manger.

  Lors de ses funérailles, à peine 3 jours après,  nous avons organisé un casse croute , comme il est de tradition chez ses parents. Nous nous sommes démenées sa maman et moi , en si peu de temps. Nous voulions lui faire honneur. Et c'est lors de ce repas, alors que toute sa (nombreuse ) famille était réunie que j'ai un peu retrouvé l'esprit de Marc. Lui qui aimait tant sa famille et les repas de famille …

Mais de retour chez moi, c'était du grand n'importe quoi, la grande anarchie en ce qui concerne l'ordre des plats, je pouvais commencer par le dessert et terminer par une soupe ! J'ai bien perdu 15 kg en 3 mois , mais j'avais de l'avance , pas de problème, et j'ai repris depuis.

Manger maintenant, n'est plus un plaisir, ni une nécessité, juste habituel. Mais j'apprécie ce moment de partage et d'échange.

Tendrement
loma
"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4570
Re : Je suis anéantie
« Réponse #98 le: 23 Juin 2018 à 21:18:00 »
dans table des matières
on retrouve les liens en déroulant
repas : http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/seul-dans-la-vie-le-deuil-et-sa-douleur-le-vide-en-nous-le-vide-autour-de/msg47317/#msg47317 sur plusieurs pages cela peut montrer des chemins ...
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Bibou07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 565
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #99 le: 24 Juin 2018 à 08:52:43 »
Merci qiguan pour le lien, j’ai lu  tous les messages...  mais hier aprem , j’a i craqué...j,ai avalé pour la 1ère fois un somnifère  , plutôt deux et j,ai dormi de 15 h à ce matin...je me sens barbouillée mais toujours aucune envie de manger...Cela me fait peur, c’est pas moi, cette personne là ! Jamais je  n’avais pris de quoi dormir, je mangeais sainement  ( moi pas Luc).....et j’ en arrive à me demander si je ne cherche pas à me punir....moi, la prof de SVT, qui enseigne le «  bien manger » aux enfants mais qui n’a pas réussi pas à changer le comportement alimentaire de son médecin de mari...
Il faut que je cache ces cachets, j’ai trop envie d’en reprendre....c’est tellement doux de dormir...mais le réveil est réel et avec lui son lot de douleurs...comment avez- vous fait pour ne pas vous laissser tenter...je sais , c’est pas pour vous remonter le moral tout ça mais aujourd’hui ,on est dimanche, 16 semaines  de  détresse...
Luc aimait les femmes avec des formes...quand , j’ai minci suite à mes entraînements sportifs, il m’avait dit » stop »!et maintenant il dirait « petite chose anorexique »?.....je voulais être mince, mais je ne suis pas bâtie pour ça..je ne me ressemble plus et dans le village , je vois bien les regards de pitié ou au pire ( au mieux? ) on m’évite...Prof  et femme de médecin  du même village, je ne peux faire un pas sans être dévisagée.....Sans mes enfants, je crois que j’aurai sauté le pas....

Désolée, de vous infliger ce genre de lecture mais , certains week-end sont plus durs que d’autres.......

Meilleur dimanche que possible à vous tous...si la distance ne nous éloignait pas que se serait bon de discuter  à vives voix avec vous tous!


Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1946
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #100 le: 24 Juin 2018 à 10:02:53 »
Bibou,

Si tu savais comme je me reconnais dans ce que tu écris. J'ai pris un somnifère il y a 2 jours. J'étais tellement groggy hier que je crois que je vais les garder pour les moments les plus durs.
J'ai commencé les antidépresseurs, justement parce que je suis bien tentée par le sommeil sans fin.
Cette semaine, la tentation était si forte que j'en suis arrivée à me demander comment faire pour que la découverte de mon corps ne traumatise pas celui qui me découvrira.

Sachant ce qu'on ressent quand on perd un parent, je lutte pour mes enfants.
Même adultes, ils ont besoin de moi, ils me le montrent.
J'ai parlé de mes idées suicidaires à la psy, qui m'a conseillé de créer un réseau de soutien, c'est-à-dire de convenir avec 4 personnes de confiance d'une stratégie anti-passage à l'acte.
On se voit cet après-m' avec une psychiatre pour en parler.
Je vois les gens s'inquiéter autour de moi, et je trouve ça étrange, c'est pas si grave, la mort, puisqu'il est mort.

Et puis comme toi, je suis maigre. Tant pis. Je n'ai plus à plaire à personne.
Idem pour le regard des autres, mais peut-être projetons-nous sur les autres le regard que nous portons sur nous-mêmes ?
On reprendra confiance en nous, j'en suis sûre, mais pour l'instant, je me concentre sur l'instant et sur moi-même. J'ai conscience d'être hors réalité, et hors moi, mais je sais que c'est temporaire. Enfin, j'espère.

J'ai pas envie de vivre comme ça, ça ne s'appelle pas vivre, d'ailleurs.

Que prévois-tu pour aujourd'hui ?


Je t'embrasse très très fort.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Bibou07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 565
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #101 le: 24 Juin 2018 à 11:04:03 »
Et zut.... pb avec le site.. message effacé...trop lour mon fichier, dit le message d’erreur..

J’ai essayé de vous joindre une photo que nous aimions tous les deux...un merveilleux coucher de soleil...pris à Biarritz...

Les idées noires me hantent de plus en plus ( 3 mois et demi, aujourd’hui ).Il faut que je cache tous ces médicaments, un jour de gros spleen, on ne sait jamais...Lire d’autres personnes endeuillées, suite à un suicide , m’aide à ne pas passer à l’acte..et dans leur malheur, je suis obligée de leur dire ma gratitude...je ne peux pas fuir ma douleur pour la reporter sur mes enfants...mais je ne sais plus comment faire... et hier prendre un somnifère,   c’est la seule solution que j’ai trouvé ....

Mon fils est loin malheureusement mais ma fille m’apelle tous les jours et je la vois au moins une à 2 fois par semaine...Elle habite à 23km ( routes ardéchoises pour ceux qui connaissent!).Je viens de recevoir un message pour de dire de venir pour un barbecue... je pense que je vais y aller au moins je mangerai à midi......mais je ne veux  pas devenir » un boulet »!  Alors je me redemande  ...en finir? Un Boulet?
il paraît que cela ira mieux demain...mais certains souffrent depuis de si longues années..comme beaucoup d’entre nous , j’ai pas envie de vivre ainsi...alors? Mais a - t- on un choix?   


Je vous souhaite à tous de finir ce week-end le mieux possible...tendrement Bibou


 



Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4570
Re : Je suis anéantie
« Réponse #102 le: 24 Juin 2018 à 11:32:56 »
  • Citer
    . si la distance ne nous éloignait pas que se serait bon de discuter  à vives voix avec vous tous!
avec le lien mis dans table des matières appelez vous ... donnez vous un rdv tel cet aprem ce soir  ...
outil
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/%27conference-telephonique%27/
  • je t'ai dit pour les cahets retour à la pharamacie, c'est comme les armes si on n'en a pas on ne risquera pas de les utiliser ...
  •   as tu écouté (plusieurs fois ) le lien sur terrible chagrin ? (dans table des matière) ?
  • es tu inscrite au programme gartuit de soutien, as tu contacté les admins si problème d'inscription ? 
  • retiens que TOUJOURS tu manqueras à tes enfants et qu'ils préfèrent avoir du souci pour toi que venir te voir au cimetière et gérer la perte, le manque de leurs deux parents si jeunes ...
  • pour la nourriture commence par des aliments complets hyper protéinés (marque frésubin par exemple)  il y en a en vente libre en pharmacie (tu peux aller à une où on ne te connait pas !!  et amazon en vend ...   

oui on souffre encore moi 4 ans après mais j'ai avancé
la douleur n'est plus constante ...
les vagues aussi puissantes moins longues et moins nombreuses
c'est la réalité
oui j'ai eu envie que ma douleur stoppe surtout quand je me sentais à ras bord de la folie en état de manque (de lui) ...
et je me suis accrochée ici (en lisant mon fil on voit l’évolution lente) mais j'avais l'ancrage de ma fille et la pensée qu'il ne voulait pas ça pour moi plus mes croyances par rapport à l'au delà ...
et je suis là à te répondre ...
demain tu n'iras pas mieux non mais tu noteras un seul détail de moins mal (ok?)
tendresse à tous
 :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 657
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #103 le: 24 Juin 2018 à 11:39:34 »
Bibou,
un boulet, certainement pas ! Au contraire, maintenant tu es le seul rocher sur lequel tes enfants peuvent encore s'agripper, tu es la seule dépositaire du couple de leurs parents. Alors ils tiennent à toi et veulent te préserver, pour toi, mais aussi pour eux.

Les somnifères,  je n'ai jamais pu y avoir recours, je m'occupe de ma maman de 88 ans , qui n'a plus toute sa tête, fait des crises d'angoisse … Par plusieurs fois j'ai dû l'accompagner de nuit aux urgences ou répondre à ses appels de détresse nocturnes. Résultat 18 - 12 de tension ! Alors si tu peux simplement te soulager de toute cette fatigue, sans exagérer, sous contrôle  médical ! Un deuil c'est épuisant, et on a besoin de recharger un peu ses batteries …


Tendrement
loma

"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne Bibou07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 565
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #104 le: 24 Juin 2018 à 20:30:03 »
Bonsoir ,


Merci à tous pour vos messages...la journée est passée mais ce soir, la douleur est à nouveau omniprésente...Ces retours au domicile, vide mais rempli de souvenirs sont terribles...j’aimerai me mettre au fond d’un trou...je vais donc me mettre plus sagement au fond de mon lit...la télé, la musique, les livres rien ne m’interrese en ce moment... tout semble fade ou superficiel...la vie n’a plus aucun sel...
Que faire quand rien n’a plus d’importance???

Danube, j’ai répondu à votre message mais je ne sais pas si il a été envoyé correctement enMP.

Que la nuit soit douce pour vous tous. Bises Bibou