FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Vivre le deuil de son conjoint => Discussion démarrée par: Bibou07 le 25 Mars 2018 à 12:36:44

Titre: Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 25 Mars 2018 à 12:36:44
Je suis nouvelle sur votre forum...Mon conjoint  est parti subitement d’une crise cardiaque . Nous devions fêter ses 60 ans en Sicile  aux prochaines vacances scolaires...Cela fait 3 semaines aujourd’hui et j’e n’ai qu’une envie : le rejoindre...mais j’ai promis à mes deux grands enfants de ne pas le faire.... comment tenir? Je tourne en rond dans une grande maison vide...Help!
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 25 Mars 2018 à 13:56:07
avec tristesse je t'accueille
ici
tu vas lire des histoires similaires à la tienne ou différente
des douleurs qui ont évoluées des ancien(ne)s et celles des nouveaux comme toi ...
des circonstances proches ou très différentes
mais tu trouveras surtout du réconfort
parfois les personnes lisent sans répondre
parfois elles répondent selon la force qu'elles même ont
dans ce fil que j'ai fait pour aider (?) que tu as peut être vu
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
tu trouveras ceci
le terrible chagrin
https://www.youtube.com/watch?v=oBesFh2U00Y
je t'invite à t'inscrire au programme gratuit du site dont est issu ce forum
c'est très aidant
écrire, lire servira à tenir ... j'ai passé ici des jours, des nuits ...
affectueusement
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 25 Mars 2018 à 18:51:21
J ‘essaie de vous réécrire...la colère ? la tristesse m’envahit... Pourquoi lui? Médecin, jour , nuit week-ends, il répondait à tous les appels....médecin rural , il ne comptait ni les km ni son temps....il  me laisse désemparée mais aussi tous ses patients...j’ai perdu mon âme sœur ( 28 ans de mariage) mais aussi mon confident, médecin.... je m’ accroche à mon travail et au sport...mais je suis en mode zombie...     j’ai l’impression d’être hors du temps...je trouve cruel qu’ une personne aussi altruiste soit partie...c’est injuste....j’ aurai aimé  prendre sa place...    je suis révoltée ...peut-être qu’avec du temps  , on peut accepter mais pour le moment  c’est impossible....

Merci à ceux qui ont pris le temps de lire ce message
 
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 25 Mars 2018 à 21:19:25
Bonsoir Bibou,

Comment tenir ? Je ne sais pas !
Mon compagnon est parti depuis presque 7 mois .
Je ne suis pas sur terre , je suis hors du monde, je vais travailler ,je fais semblant, je siffle des bouteilles de champ.....

Ici, sur ce forum je me sens bien, comprise ,aidée, entourée ....

Compagne d'infortune; je ne peux que te comprendre

Solidairement,
Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Mononoké le 25 Mars 2018 à 22:38:34
bonsoir Bibou,
 Les débuts sont si difficiles, colères, tristesses... Si tu peux, sois douce avec toi, c'est si important. Comment tenir ? je ne sais que te répondre, mais j'ai juste fait l'expérience que l'on tient. Mon mari est mort, il y a 18 mois. Aujourd'hui, je suis là, vivante. Ce que je faisais au début ? Un petit pas, un tout petit pas. L'un après l'autre. j'essayais de prendre soin de mon sommeil et de ne pas oublier de manger, pour tenir. Je ne m'occupais que de la chose suivante à faire, j'essayais de ne pas penser à tout ce qu'il fallait faire, pour essayer de laisser mon cerveau tranquille, lui qui fonctionnait au ralenti. écrire ici m'a beaucoup aidé, je ne me sentais pas folle ici, je sentais beaucoup de chaleur et ça m'a fait du bien.

Ce soir mes mots ne sont pas aisés, écrire ne m'est pas facile en ce moment. Mais, sache qu'ici, tu peux partager ce que tu veux, tu seras lue, comprise
Prends bien soin de toi
tendrement
Mononoké
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 26 Mars 2018 à 08:14:27
Merci pour vos réponses. On se sent moins seule. J’ai lu de nombreux messages sur votre forum et je m’ aperçois qu’on est nombreux dans la même souffrance....

Je dois aller travailler mais je n’ ai plus aucune énergie...je n’ai qu’ une envie , rester au fond de mon lit...Au boulot, je me tiens: je ne peux pas m’ écrouler devant des enfants mais dès que je suis seule, c’est des torrents de larmes...le mal  au cœur le mal de tête, les palpitations ne me quittent plus... perte de poids...je sais qu’il faut faire attention mais j’ai pas envi d’ aller mieux...je culpabilise : je savais qu’il n’ allait pas bien et je m’ énervais sur lui, le médecin qui ne se soignait pas!Pourquoi , j’ai dis oui, ce dimanche de malheur , quand il a voulu aller skier malgré tout... Chaque jour ressemble à des semaines,les heures à des jours, les minutes à des heures...le temps et ma vie semblent s’etre arrêté...

C’est la 1re fois de ma vie que j’ écris sur un forum mais cela fait du bien de pouvoir un peu parler de ce qu’ on ressent. Merci.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 26 Mars 2018 à 13:44:45
oui écrire fait du bien
nos défunts manquent aussi à d'autres ... lui ses patients ...
on est en mode survie longtemps ...
prends soin de toi
amitiés
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: chimene le 26 Mars 2018 à 17:52:25
Bibou07

Comme je comprends tes sentiments vis à vis de ton mari. Le mien étant dans le paramédical et savait l'importance des médicaments ( il sérinait à ses patients, à ma famille et nos amis combien il est important de prendre son traitement). Malheureusement il ne prenait pas son traitement et est décédé brutalement, seul à l'appartement. La  " si j'avais dit, si j'avais fait" me revient encore après plus de 5 mois. Et comme toi le fait qu'il ne prenne pas ses médicaments était source de conflits.

Je suis un peu comme toi, le boulot me permet de penser à autre chose, de me concentrer sur autre chose. Mais dès que je suis seule c'est la descente.  La seule chose qui me remonte vraiment, c'est ma fille, dès qu'elle me voit elle sourit et tend les bras. C'est ma petite étoile dans ce mon obscur. Je me raccroche à elle, malgré mes moments de déprime (qui sont encore nombreux)

Bien à toi
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: loma le 26 Mars 2018 à 18:25:57
Bonjour Bibou,

hélas les médecins font de bien mauvais patients,
mon frère généraliste oublie souvent ses traitements, ne se prend jamais la tension, son ex femme généraliste également a mis des mois avant de passer des examens pour un cancer du sein alors qu'elle avait compris qu'elle était atteinte ! Elle est toujours en vie mais a perdu un temps précieux. Un certain fatalisme sans doute.

Nous n'avons pas trouvé la solution miracle, mais ici tu pourras lire, écrire, tu seras lue avec bienveillance. On peut aborder des sujets que nos proches évitent, par crainte de réouvrir la plaie sans doute, ne serait ce que de parler de nos bien aimés .

N'hésite pas à fouiller dans la table des matières donnée par Qiguan et à y revenir.

Au début la conférence du Dr Fauré m'avais bien aidée pour comprendre toutes ces émotions qui nous submergent  :
https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=aIuL7GTSnXM

Prends bien soin de toi
tendrement
loma

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 07 Avril 2018 à 08:34:34
Bonjour,

5 semaines se sont écoulées...5 longues semaines et pourtant je ne sais pas comment elles sont passées...j’ai l’impression de vivre sur une autre planète ,déconnectée du monde réel...je survie en évitant de penser  ...dès que je me pose se sont des torrents de larmes, la douleur qui m’oppresse, des palpitations...Aussi j’ai travaillé, puis fait du sport tous les soirs jusqu’à m'écrouler  de fatigue. J aurai tellement voulu lui dire que je l’aimais mais  avec la routine on ne le disais plus et l’accident arrive  sans prévenir et c’est trop tard: j’ espère simplement qu’il le savait... je culpabilise...

Et maintenant, c’est le vide total: je me demande comment vont se passer ces deux semaines de congé scolaire : c’est bien la première fois que j’appréhende les vacances... j’ai annulé les billets d’avion, l’hôtel, les excursions prévues sur l,Etna....je me retrouve dans  la maison sans lui et sans but...lundi, ce sera son anniversaire...faire quoi?  mettre sa fleur préférée sur sa tombe, un géranium...? Et puis ?  J’envie les personnes qui pensent qu’ on peut communiquer avec nos défunts... moi je suis trop cartésienne pour cela... et ça fait mal...

Les soirées sont les moments les plus  pénibles..Que c’est triste une maison sans ton bordel...sans le bruit de ta chaîne sport
, sans ton éternelle phrase  « je sais pas faire... » quand tu ne voulais pas faire....on se disputait souvent mais sans gravité et tu me disait tout le temps : on s’engeule parce qu’on s’aime.... c’était  comme ça mais cela fonctionnait depuis 28 ans...

5 semaines et déjà , pour certains , c’est trop long. Je les embête avec ma tête trop triste...on m’évite...les ados, mes élèves ,eux , se montrent d’une grande gentillesse ...ils sont comme des bougies dans l’obscurité totale...un peu de lumière et un peu d’espoir.....

Affectueusement 


Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: marijo le 07 Avril 2018 à 09:01:52
Au bout de 16 mois j'appréhende toujours autant ces vacances qui reviennent toutes les 6 ou 7 semaines. Mes élèves et mes collègues sont un point d'ancrage. Cela dit 5 semaines c'est encore bien récent. On n'oublie pas,  il n'y a pas un jour où je ne pense pas à lui, mais c'est un peu plus apaisé avec le temps.  L'absence de l'autre et le manque de reconnaissance de notre souffrance est extrêmement douloureux au début.  Je n'ai pas de solution miracle à te proposer,  juste un partage de ma pauvre expérience.  Douces pensées.
Marijo.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Mononoké le 07 Avril 2018 à 09:17:48
Bibou,
5 semaines. C'est si récent, comment certains peuvent imaginer que c'est assez ?? D'où sortent-ils ?
Les vacances scolaires qui approchent, je me souviens de la douleur que mes 1ères vacances apportaient.  Et puis son anniversaire, date si importante, si douloureuse.  Bibou, je voudrais tant te prendre dans mes bras, te dire que ça  va aller.  5 semaines Bibou, moi aussi je vivais dans un autre monde, aujourd'hui je vis à nouveau dans ce monde mais je ne m'y sens pas vraiment à ma place, la mort de mon mari m'a changée, ou a changé mon regard ou m'a ouvert les yeux mais ce qui est sur c'est que le monde dans lequel je vis m'est étranger.
Ce que tu traverses Bibou est si difficile à traverser, et pourtant on le traverse, tant bien que mal mais on le traverse.  le temps fera tout doucement son travail, il usera tout doucement, de manière imperceptible, ton chagrin, ta douleur.  Les soirées étaient aussi le moment  le plus douloureux de mes journées.  Son absence me sautait au visage.
Je m'accrochais aux mains tendues, comme à une bouée quand on est en mer au milieu d'une tempête,  tes élèves t'offrent cette petite bouée, c'est qu'ils doivent vraiment t'apprécier, tu dois être un professeur extraordinaire à leurs yeux,  car ils sont comme ça les ados, entiers et sincères.
Je pense à toi bien tendrement et te souhaite de trouver des petits moments de répit au milieu de cette tempête. Ces moments de répit aussi fragiles soient-ils sont si importants, des petits moments de douceur.
Bien tendrement
Mononoké
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 07 Avril 2018 à 11:29:06
Bibou,

Seulement 5 semaines !
Mais c'est si proche!
Je me retrouve dans tout ce que tu dis .
Il va y avoir de petites éclaircies ,pas tout de suite.
Oui, les premières vacances sont terribles mais il faut que tu prennes soin de toi, il faut du repos .
Je sais, facile à dire .
J'ai laissé la souffrance m'envahir et tout doucement elle a un peu lâché prise , tout doucement , lentement .
Je suis restée sous la couette avec du thé et du chocolat .
Et.....
J'ai sifflé pas mal de bouteilles de champ.
Je sais, ce n'est pas forcément la bonne méthode .....MAIS
Il n'y a pas de bonne méthode!
Tu vas trouver ton propre chemin .
Pas de conseil , simplement te dire ma douloureuse expérience .
Mon travail, mes étudiants m'ont sauvé la vie ....
Bon, je n'ai pas beaucoup corrigé de copies au mois de septembre .....Je me rattrape ....

Allez! Haut les coeurs!

Nath

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 09 Avril 2018 à 05:32:12
Juste un cri, un hurlement...de douleur
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 09 Avril 2018 à 05:33:55
Luc, où que tu sois: bon anniversaire, mon chéri.

Tristement Bibou
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: 3 pommes le 09 Avril 2018 à 10:04:00
Bibou bonjour,

Anéantie oui c'est bien le mot .  Comme un cataclysme dont on ne se relève pas. Du moins il y a 23 mois c'est ce que je pensais. Le temps a passé et j'ai traversé comme tout le monde des moments tres difficiles . L'absence et le manque font toujours parti de mon état . Ne plus rien partager c'est affreux.  Et l'envie de rien  souvent.
Heureusement il y a les souvenirs, les photos, les videos.

Aujourd'hui est l'anniversaire de Luc. Tu dis etre cartésienne , je l'étais aussi. Puis j'ai lu beaucoup de livres sur le deuil. J'ai assisté à des conférences et j'en suis arrivé à aller voir un médium. Cela m'a fait un bien fou, comme si j'avais toujours ce lien avec mon bien aimé.  Dernièrement je suis allée à une conférence sur les magnétiseurs/guérisseurs et il y avait également un médium qui donnait des messages de certains défunts (on avait déposé des photos). J'ai eu mes messages que j'ai aussitôt retranscrit sur papier pour ne pas oublier. Je le relis comme un mot qu'il m'aurait envoyé.
Ce n'est pas pour le prix que j'ai payé (10 e) en assistant à la conférence. On y croit ou on y croit pas. Chacun cherche un moyen de les retrouver un peu. Puis il y a les signes qu'ils nous envoient; Au début on se dit c'est  une coincidence, puis on se dit mais je deviens maboule. Faut pas lutter, faut juste se rendre à l'évidence mais ne pas attendre impérativement.

Bon courage Bibou sur ce chemin que tu empruntes.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 09 Avril 2018 à 13:35:57
Bibou
je ne vais te donner aucune recette
tu peux lire mes contributions et celles de d'autres pour voir quel a été mon parcours.
Chacun fait comme il est avec son passé, ses possibilités ...
les dates sont parfois très cruelles car le manque s'exacerbe ...
on les traverse comme on peut et le lendemain arrive et c'est un autre jour, avec le manque certes mais différent à vivre ...
Tu es au tout début du deuil, tu ne peux qu'accepter tes émotions, t'informer sur le deuil, écrire ici, lire les ancien(ne)s
savoir que d'autres ont pu survivre à ces souffrances extrêmes aide
n'ai pas peur de la souffrance c'est comme le dit Dr Fauré le signe qu'à notre insu le travail , malgré notre volonté, se fait comme un processus de cicatrisation ...
tu liras que certain(e)s ne peuvent pas entrer au départ dans cette souffrance sont anesthésié(e)s par le choc ...
ne peuvent rien ressentir ...
tu sais que des éclaircies minuscules viendront dans le sens souffrance impactant moins ta vie par petits moments, moins intense, entrecoupée de sorte de "déconnexion"
nous sommes là juste un peu devant que nos pensées t’accompagnent
ne te sens pas isolée
affectueusement
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 09 Avril 2018 à 16:48:19
Merci pour votre soutien, vous lire met un peu de baume au cœur....
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 11 Avril 2018 à 16:33:14
Je vous lis tous et découvre autant de vies brisées....
L’anniversaire de Luc est passé grâce au réconfort d’une amie...pas celle que j’attendais mais c’est dans ces moments que l’on découvre la vraie personnalité des gens...et maintenant  je dois faire face aux premières vacances: je tourne en rond, corrige une question sur une copie que je délaisse presque aussitôt : impossible de me concentrer...
Ma fille est d’un grand soutien mais elle doit faire face au deuil de son papa ( pour l’instant , elle est mon tuteur et j’ai peur que cela  soit trop lourd pour elle).Je ne veux pas devenir un poids. C’est une jeune mariée, elle doit penser à son couple et pas à moi!  Elle ne veut pas me laisser seule quand elle ne travaille pas, elle habite à 22km et passe régulièrement....c’est sur son trajet ...
Voilà,je vous ai fait part de mes états d’âme : partagée entre le désir de voir ma fille, mon fils ( il habite à 700 km) pour moins subir cette maison vide et celui de ne pas vouloir leur être une charge...
Luc me manque, tout dans la maison me le rappelle. .. je n’ai rien bougé... certains me disent  « commences à enlever! »les chaussures dans l’´entrée, ses affaires de toilette, son insuline dans le frigo....pas le courage pour l’instant.
J’ai lu vos messages sur les signes...il y a des choses qui m’interpellent mais se ne sont peut-être que des coïncidences car nos sens sont exacerbés  par la douleur..

Bon courage à tous. Affectueusement Bibou

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Eric38 le 11 Avril 2018 à 17:36:52
Bibou, ne rejette pas l'aide et le réconfort de ta fille. Tu ne veux pas peser sur elle, c'est normal et c'est bienveillant envers elle. Mais peut être elle veut t'aider ? Le mieux est peut être d'en discuter clairement avec ta fille, pour vous accorder et savoir fixer des limites qui pèseront le moins possible sur elle, sans que tu te sentes abandonnée ou coupable de t'appuyer sur elle.

Concernant les affaires : ne laisse personne te dire ce que tu dois faire !
J'ai dégagé manu militari le matériel médical qu'il y avait à la maison quand ma femme est morte : je ne voulais pas garder ce souvenir là d'elle. En revanche, toutes ses affaires sont encore à leur place (sauf les chaussures dans l'entrée....).
Cela fait un an et un mois, et je n'ai toujours pas la force (ni l'envie) de remiser cela dans un coin : ses affaires sont chez nous, c'est leur place !

J'ai du mal à trouver une autre formule que "courage"...je trouve ca inèpte : dire "courage" à quelqu'un n'en fournit pas.
Alors peut être je vais emprunter à d'autre sur ce forum, et te souhaiter : douceur et calme.

Eric
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 11 Avril 2018 à 22:08:44
Merci Éric pour votre soutien. J’essaierai de parler à ma fille dès que j’en aurai le courage. Mes enfants sont actuellement ma bouée de sauvetage dans ce naufrage .
Des personnes bien intentionnées me conseillent de me faire aider par des prescriptions médicamenteuses mais je refuse. Je tiendrai bon, on a assez de problèmes , pas la peine de rajouter des dépendances...

Je vous souhaite à tous que votre nuit soit paisible, moi j’espère  simplement pouvoir dormir un peu pour oublier...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Mononoké le 12 Avril 2018 à 22:55:15
Des personnes bien intentionnées me conseillent de me faire aider par des prescriptions médicamenteuses mais je refuse. Je tiendrai bon, on a assez de problèmes , pas la peine de rajouter des dépendances...
Bibou,
si l'on devait faire tout ce que nous ont conseillé tous les gens bien intentionnés, on serait dans la mouise, pour rester polie! Le plus sage est certainement d'écouter ce que te souffle ton coeur.
a toi aussi je te souhaite une nuit douce et sereine, que le sommeil vienne te rendre visite et t'apporter un moment de répit.
bien tendrement
Mononoké
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 21 Avril 2018 à 21:13:24
« Bonsoir » à tous,
Voilà les vacances se terminent.....je suis partie de la maison pour aller chez mon fils et cela m’a fait  du bien ....ma fillle nous a rejoint et ils ont programmé des activités du matin au soir ( à Paris , c’est facile) et j’ai pu manger un peu...Le retour dans ma campagne a été terrible. Tout m’ a explosé à la figure : ce lieu vide mais rempli par les souvenirs et le cafard et la douleur sont à nouveau  omniprésents et avec eux des pensées peu avouables...
Je sais Luc , m’a laissé il n’y a que 7 semaines mais je lui en veux... pourquoi m’ a t il abandonné ?  C’est stupide de  dire ça mais je ne peux pas m’en empêcher. On faisait tout ensemble, on se disputait souvent mais au final , on était toujours d’accord....
Luc , signifie lumière . Il était ma lumière, mais je ne lui ait pas assez dit. Je suis allée au cimetiere et j’ai parlé. Je me dis que je deviens folle, parler ainsi devant une tombe...puis je me suis attelée au jardin. Je n’ai pas fait mes travaux habituels mais j’ai fait les siens..   Luc  plantait des fleurs partout puis ne s’en occupait plus. Je m’entends encore râler «  arrête  je vais passer toutes mes soirées à arroser »...et donc j’ai passé ma journée à planter... je devais le faire , je ne sais pas  pourquoi.
Avec les beaux jours, arrivent les problèmes techniques : comment démarrer la tondeuse, la debroussailleuse, et autres engins..? l’herbe a bien poussé mais c’est pas moi qui m’en occupait.. on se rend compte de ce que l’on a perdu que quand on l’a perdu ! Et moi aussi , je suis perdue .perdue dans le néant, le noir , loin de ma lumière....
Lundi, il faudra reprendre le travail et faire semblant...j’ai de moins en moins de courage...Luc prenait soin de moi, de ma santé et maintenant je dois me faire violence pour ne pas sombrer. Il aurait pas voulu ça ...il aimait la vie alors je n’ai pas le droit de faire n’importe quoi...mais ma vie est devenue un grand n’importe quoi!
J’arrête  de vous  faire subir mes états d’âme et  vous souhaite à vous aussi un peu d’apaisement.

Bibou



Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 21 Avril 2018 à 21:39:03
tu ne nous fais rien subir
tu expulses ce qu'on ne connait que trop bien pour l'avoir vécu les affres du début de deuil ...
viens continuer à expulser c'est si utile ...
 ce forum est précieux
il est issue d'un site formidable géré par des bénévoles ( :-* encore merci Yacine)
il est utile de s'inscrire au service accompagnement  gratuit du deuil = des séances reçues chez soi pour aider !
http://deuil.comemo.org/
qu'il propose
penses y
http://deuil.comemo.org/traverser-le-deuil-programme-accompagnement-deuil
affectueusement
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: 3 pommes le 21 Avril 2018 à 22:51:24
Bonsoir Bibou,
Comme dit Qiguan, nous connaissons ce que tu traverses.
On mesure encore plus l'absence lorsqu'on doit reprendre soi meme ce que faisait notre moitié.
Pour moi j'ai pleuré en fermant mes volets car ce n'était pas moi qui le faisait. Et pourtant, fermer des volets c'est tout simple. Puis comme toi j'ai du m'occuper de l'extérieur et tout devient montagne. J'ai appris à me surpasser, à me dire que je dois y arriver. J'appelle à l'aide les rares personnes qui peuvent m'aider. Dernièrement j'étais face à un dilemme ; le pneu de mon auto portée était à plat. J'ai malgré tout tondu mais en me disant que j'abimais le pneu. Puis j'ai trouvé une solution, j'ai cherché quelqu'un qui avait un compresseur. Et tout est rentré dans l'ordre (j'ai meme gonflé les roues de mon vélo qui étaient à plat depuis plusieurs mois.
  Mais je te comprends car dans un couple chacun a sa part du travail et quand ce couple n'est plus , c'est difficilement surmontable les premiers mois.
J'ai assisté à une conférence cet après midi.  Patricia DARRE pour ne pas la nommer disait que nous vivions un deuil pour se métamorphoser.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 22 Avril 2018 à 07:53:33
Citer
vivions un deuil pour se métamorphoser
la douleur de la transformation de la chenille enfermée longuement pour nous dans la chrysalide qui s'auto détruit pour créer le nouveau
voir biologie, sciences ...
c'est l'effet que ça me fait ...
et lui cette nuit ça fera 4 ans qu'il s'est envolé délesté des atomes de ce qui avait été son corps ...
moi je suis dans la chrysalide à attendre dans combien ??? mon envol pour le rejoindre
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 22 Avril 2018 à 08:22:42
Qiguan,
4 ans! Et je sens encore une telle douleur chez vous!Cela ne s’arrête donc jamais?Vous répondez à tous, vous soutenez ...un début de métamorphose ne se fait - il pas? Le stade nymphale, intermédiaire , où la transformation se fait  sans  bouger ne  s’effectue - t- elle pas  à notre insu ? Pour un jour peut-être voir apparaître  l’imago et avec lui à nouveau le soleil...Je l’espère sinon à quoi bon tout ça ?
 Affectueusement. 
 
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 22 Avril 2018 à 10:09:57
La douleur  est là mais si tu lis mes fils  ne m'empêche pas de faire pour mes petites filles
Pour assurer la survie de ma vie professionnelle ...
Pour des sorties culturelles
Je continue en gérant la douleur du manque pour assumer ce que je crois mon chemin de vie
Jean est en moi  et près de moi sans corps ...
C'est ça la forme d'apaisement . 
Mais si tu lis les posts des personnes vivant une nouvelle vie affective la gestion de la douleur du manque reste à gérer
Donc la douleur se transforme oui
Je t'embrasse prends soin de toi
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 27 Avril 2018 à 13:45:53
Et voilà à nouveau le week-end...et moi  je les hais de plus en plus...le week-end était synonyme de sport à deux, de randonnée ou encore de séance cinéma...et maintenant c’est le vide, le néant..on vit chaque minute sans aucune projection vers le lendemain.  Des minutes qui paraissent encore plus des heures insurmontables.
Mes enfants ont quitté le nid et que s’est dur d’être livré à soi- même.Pas un bruit, pas de rires d’enfants... je suis obligée de mettre la télé pour avoir un fond sonore. La solitude me fait très peur. Vais-je devoir vivre encore de nombreuses années ainsi?
La semaine passe un peu mieux car je suis dans l’hyperactivité : travail et sport pour rentrer le plus tard possible...au sport , je force un maximum car la douleur musculaire me fait presque du bien ( autopunition ? ) et une douleur physique  n’est rien par rapport à la douleur morale qui ne me quitte plus . Les autres ne peuvent pas comprendre... certains pensent que je m’en sors bien mais sont - ils conscients du mal-être qui nous ronge? C’est évident , devant les élèves je fais semblant mais après...personne ne me voit  et c’est tant mieux. Personne ne veut voir cette douleur ...le soir je m’ecroule  sous la fatigue  et je m’endors assez bien mais je me réveille après chaque cycle et je compte ,0h, 2,   4 h, 6 h ....et je rumine...et me rends  compte que tous les petits « travers » de Luc qui m’irritaient me manquent horriblement aujourd’hui ...et je ne parle pas de ses qualités...
Quand , on réussit à survivre, se rajoute encore la paperasserie, les rendez-vous chez le notaire, le comptable, les estimations des biens et même de ma voiture...on est pas assez cassé, l’administration en rajoute une couche...et que dire quand on me demande un certificat du médecin traitant de Luc ( alors que j’ai déjà signalé qu’il était son propre médecin pour mon malheur : les cordonniers sont les plus mal chaussés, c’est bien connu et tellement vrai....).Sur cela, je dois trouver que faire de son cabinet médical...trouver éventuellement un médecin remplaçant, ce qui est difficile actuellement, ou vendre les murs...Des patients sont venus me demander leur dossier jusqu’à mon travail...je ne peux pas gérer toute une  patientèle...
Cette hyperactivité permet aux journées de passer mais cet été ?  Se sera peut-être être encore plus dur. Je me voile la face ...L’absence  se fera encore plus sentir. C’est vrai,  en vous lisant, je vois bien que certains sont dans des situations encore plus compliquées que la mienne mais notre douleur est commune...
Affectueusement .
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 27 Avril 2018 à 14:51:58
Bonjour Bibou,

Oh! comme je te comprends.
Oui, les premiers mois sont terribles !
Le week- end seule à se demander comment on peut survivre.
Les enfants partis de la maison et qui ont leur vie ; les amis qui très vite ont tourné la page , qui ne comprennent pas notre détresse et   qui,parfois  croient bien faire en nous disant de nous secouer, en nous implorant de ne pas nous complaire dans notre douleur !
Personne ne peut comprendre. Oui, il faut être soi-même en deuil pour comprendre !
Et quand bien même nous avons déjà vécu des deuils plus ou moins difficiles  nous oublions .
J' avais oublié ( surmonté?) de très nombreux autres deuils et aujourd'hui 8 mois après la disparition de mon compagnon
je suis dans la détresse .

Que te dire ?
Oui, des petits moments de douceur arrivent !
Oui, de temps en temps une éclaircie pointe le bout de son nez !

Et, oui, trop souvent la douleur revient !

Aujourd'hui, le beau temps, le week end,les ponts du mois de mai ..... Pas du tout joli ce mois de mai  .... Je les déteste ....

Cependant, je vais survivre pour mes enfants, pour ma petite fille ...
Ils ne sauront rien de mes journées .Je garde ma peine précieusement pour moi .

Haut les coeurs Bibou !
Résiste !résiste !résiste
pour ton mari (sinon cela n'a pas de sens)

Nath




Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Stana le 27 Avril 2018 à 17:05:22
Bonjours Bibou. J'avais déjà lu ton topic avec attention, mais parfois j'ai du mal à répondre à tout le monde, et essayer de trouver les bons mots pour de nouvelles personnes; ce qui n'empêche pas que ton témoignage m'a beaucoup touchée. La perte brutale, inattendue, le manque de l'autre, cette nouvelle existence sans l'autre, qu'il faut affronter du jour au lendemain et au jour le jour...je ne te comprends que trop  :'( c'est comme d'être brusquement, et sans anésthésie, amputé d'une partie de sois-même. Apprendre à vivre sans la présence de l'être aimé au quotidien, et savoir que ce sera pour toujours, c'est un combat de chaque instant, sans compter l'incompréhension, la maladresse de certaines personnes. En effet, certaines pensent, très à tort, qu'au bout de quelques mois, voire même quelques semaines, on a déjà dû se faire à cette idée, aller un peu mieux  >:( ils ne doivent pas savoir de quoi ils parlent, tans mieux pour eux d'ailleurs  :-\ ou alors ils n'ont pas notre cœur, ils n'aiment peut-être pas autant que nous. Tu sais qu'ici, personne n'a ce genre de tournure d'esprit, et pour cause  :(
  Peu à peu, insensiblement, la souffrance devient supportable, puis s'adoucit de plus en plus, sans que le défunt quitte pour autant notre mémoire, notre cœur. Ca peux prendre beaucoup de temps, il ne faut pas brûler les étapes. En cette période si difficile, pouvoir se livrer, d'une manière ou d'une autre, met un peu de baume au coeur.
 :-*
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: Stana le 27 Avril 2018 à 17:06:36
La douleur  est là mais si tu lis mes fils  ne m'empêche pas de faire pour mes petites filles
Pour assurer la survie de ma vie professionnelle ...
Pour des sorties culturelles
Je continue en gérant la douleur du manque pour assumer ce que je crois mon chemin de vie
Jean est en moi  et près de moi sans corps ...
C'est ça la forme d'apaisement . 
Mais si tu lis les posts des personnes vivant une nouvelle vie affective la gestion de la douleur du manque reste à gérer
Donc la douleur se transforme oui
Je t'embrasse prends soin de toi
Je confirme  :) c'est également ma manière de vivre le deuil.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 28 Avril 2018 à 08:17:24
Juste un coup de geule ! Marre qu’on me dise «  bonne soirée », «  bon week-end ».....

Ps : merci pour vos messages, Stana, nath T..
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 28 Avril 2018 à 14:17:38
Juste un coup de geule ! Marre qu’on me dise «  bonne soirée », «  bon week-end ».....

Ps : merci pour vos messages, Stana, nath T..
Ouais ... Et si on t'epargne le "et passez une bonne journée quand même" dit en cœur par un couple de mes voisins ...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 01 Mai 2018 à 07:43:55
Bonjour,
8 semaines et 2 jours ...c’ était hier et pourtant une éternité...le temps ne passe plus et pourtant .... je ne sais pas comment 8 semaines ont pu défiler...
Hier, un ami m’ a dit «  arrête de porter du noir , le rouge te va mieux... » sur le coup j ai pas réagi mais cela est - il dérangeant de porter le deuil.? Je suis triste, et le noir va bien avec mon état d’esprit, j’ai pas envie de porter des couleurs....mais cela rappelle peut-être trop ma nouvelle condition sociale aux autres ...j’ ai l’impression que tous ont déjà tourné la page et qu’il ne reste que moi avec ma douleur...
Encore un jour férié qui s’annonce difficile... que ce jour soit au plus doux pour vous tous...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 01 Mai 2018 à 09:12:59
Bonjour Bibou,

Depuis 8 mois je ne porte que du noir !
J'entends des remarques ...je ne les écoute pas . ....
Oui, je suis en deuil.... Je n'ai pas envie de porter des couleurs gaies, vives,
Oui, je suis triste, oui je montre ma peine ...

Oui, j'ennuie mon entourage....Ils pensent que je n'ai pas envie d'aller mieux .....
Oui, j'ai envie d'aller mieux .... Mais pour l'instant je n'y parviens pas ...Je me laisse le temps... Je prends mon temps ....

Ce week end je préfère rester seule.
Oui, je pleure, beaucoup ....

Mon entourage saura ( lorsque  de nouveau  de  joyeuses couleurs me recouvriront ) que mon coeur sera apaisé .....
Apaisé... pas consolé

Résiste Bibou,Résiste ....
Ton âme est triste, tu portes du noir .....

Prends tout ton temps ....


Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 04 Mai 2018 à 16:09:12
Bonjour,

2 mois aujourd'hui. Le chiffre 4 sera à tout jamais synonyme de malheur Depuis ce matin, j'ai mal au ventre, l'estomac est serré.  :(  Les évènements me reviennent en tête de manière insistante.
 Hier soir, j'ai regardé la dernière vidéo que j'ai de Luc. Elle est très courte, faite à la fin d'une rando. On entend rien , ses paroles sont couvert par le bruit d'une cascade puis  en fin d'enregistrement on entend clairement "j'ai fini"! il parle évidemment de la rando mais moi cela m'a remué...
J'ai rangé les médicaments mais le reste est resté en place, même ses chaussures...j'ai toujours l'impression qu'il va revenir... Chaque bruit me fait espèrer:  le craquement d'une bûche dans la cheminée, la chienne  qui ronfle...puis mon esprit me ramène à la triste réalité...j'ai vu le corps sans vie, je ne peux pas le nier mais c'est trop dur...pas un jour ne s'est écoulé sans pleurs. je suis fatiguée, mes journées non-stop n'arrangent rien , ni le manque de sommeil...on peut tenir ainsi combien de temps ? ???
Prendre du repos ? C'est encore pire: je fais tout mon possible pour être le moins possible à la maison...On a bati cette maison ensemble , pas un m² qui ne me rappelle pas Luc. Dans mon malheur, je ne suis pas la plus à plaindre, je le sais. J'ai une maison, un travail correct que j'ai toujours aimé mais cela ne console pas...le manque est là même si je suis à l'abri du besoin matériel...Le pire c'est le silence..Luc et moi nous avions du nous faire à l'idée de voir nos enfants partir et la maison était devenue trop grande lors de leurs départs. On commençait à faire des projets pour la retraite future mais il n'y a plus de futur...tout me semble noir et froid. Luc espérait être grand-père mais si cela arrive un jour, il ne le verra pas...Luc espérait retourner dans son pays basque natal, cela ne se fera pas...Luc espérait profiter de son temps libre pour pratiquer son activité sportive préférée ( lui qui travaillait continuellement), cela ne sera pas possible....Luc espérait profiter tout simplement de la vie après une vie professionnelle très prenante, ce ne sera pas ...et moi seule, je ne veux pas faire tout ça....

Amicalement   Bibou

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Mononoké le 04 Mai 2018 à 18:02:36
2 mois Bibou,
C'est si récent, tu es au coeur de la tempête émotionnelle, tempête épuisante. Tout nous ramène à lui, à elle pendant longtemps. Tout ce qu'ils ne partageront plus avec nous, le manque est partout. La douleur apparaît au grand galop..
au début, ce qui m'a aidé c'est de ne plus rien projeter dans l'avenir, sans proje, sans me projeter, ça m'empêcher de me projeter sans lui, j'ai vidé ma tête de ce que pouvait m'offrir le futur, certes ça ne m'a pas enlevé ma peine, mes douleurs mais ça m'a enlever beaucoup d'angoisse et puis petit à petit je me suis à nouveau un peu projeter, pas encore beaucoup mais cette année j'emmène les enfants faire du camping en Auvergne (ils n'ont jamais campé, et mon mari voulait me faire découvrir l'Auvergne). L'année dernière, 1ères vacances d'été sans lui, les vacances étaient d'une violence inouïe, auj, les futures vacances avec mes loulous me font envie. Là, je me rends compte du chemin parcouru. Les moments qu'il ne vivra jamais ne me hante plus. J'y pense avec plus de douceur, je me dis qu'il aurait aimé, je me dis que s'il nous voit, il doit être drôlement fiers de nous...
bien sûr ça, c'est lorsque la douceur m'accompagne mais même dans les moments plus difficiles, les douleurs ne sont pas les mêmes
Aujourd'hui, je commence à aimer la solitude, le silence, mais avant de l'apprivoiser, cette solitude m'a effrayée, m'a beaucoup angoissée
Mais à 2 mois, j'étais encore anéanti

Même si tu aimes ton travail, même si certaines choses autour de toi sont douces (et tant mieux), cela n'enlève en rien ta douleur, la perte d'un être cher reste trop difficile à encaisser, c'est une réelle épreuve.
Je te dépose  beaucoup de douceur en espérant que tu puisses en puiser un peu. 
Bien tendrement
Mononoké
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 08 Mai 2018 à 07:50:28
"Bonjour",
Les week-end, les jours fériés passent de plus en plus difficilement ( 9 semaines). Dimanche matin, au lever, j'étais mal : pas la douleur habituelle mais une sensation d'oppression...Heureusement, ma fille m'a appelé et invité à passer la journée avec elle et sa belle-famille. Aussi , les heures ont passé  mais de retour à la maison , le soir , le silence m'a envahit. Cette sensation d'oppression a recommencé ...2 heures plus tard, ce fut la crise d'une violence inouÏe : les pleurs sont arrivés avec une telle force que j'ai crié sans pouvoir lutter puis je me suis presque étouffée, impossible de respirer, J'ai cherché l'air...Crise d'angoisse ? J'ai mis du temps à me calmer...Une telle violence, ça fait peur. C'était la première fois...terrible...

 Prof, j'ai 6 jours devant moi. Bien-sûr, j'ai de quoi m'occuper ( copies qui s'entassent, cours à préparer, jardin qui ressemble à rien...)mais ces journées de solitude sont de plus en plus dures...Les collègues sont heureux, ces ponts sont une aubaine. Quant à moi, j'ai annulé  les dernières vacances prévues avec Luc ( on devait passer les 6 jours en bord de mer..) :'( c'est peut être  ce qui me fait tant de peine...dernier projet concret qu'on avait ensemble...

Que ces journées de pont soient ,pour nous tous, aussi sereines que possible...Amicalement
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 08 Mai 2018 à 10:22:46
Bonjour,

Ces jours fériés sont terribles !
Je déteste ce beau temps! je déteste tous ces gens heureux sur les terrasses !

Cependant, après avoir pleuré, pleuré et encore pleuré...J'ai pensé tout à coup à mes enfants et à ma petite fille en vacances!
Un peu d'apaisement .Je suis heureuse pour eux !

Benoît est parti début septembre et après 2 mois, donc pour la Toussaint c'était peut être plus facile (enfin moins difficile)  La nuit tombée à 17 h:on peut se réfugier sous la couette !
Dans tous les cas 2 mois, c'est la tourmente, on ne sait plus ni qui'on est, ni où on est, ni ce qui nous arrive, ni ce qu'on va faire ...... ni comment on va survivre ..... ni .....

Un peu de douceur va survenir...
En attendant .... Pas le choix....

Et... 8 mois .... La souffrance revient .... très forte ....tellement forte !
Pas le choix ....
En lisant les 'anciens' du forum .... J'attends le petit peu de douceur qui va revenir .....
Pas le choix ?
Si, celui de survivre .....
Pour lui !
'Que la vie fut belle lorsque vous étiez vivant'

Nath

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: vortex le 08 Mai 2018 à 10:59:58
Pourtant, le soleil est bien connu pour être un puissant antidépresseur si je puis dire.

Mais je comprends là ou tu veux en venir, mais hésite pas à par-exemple te balader si tu as là ou tu habites une piste cyclable ou autres, c'est ce que j'aime faire lorsque je sens que mon humeur est morose est cela me fait du bien, et là encore pour ton second point je compatis aussi, ce n'est pas forcément évident de voir les familles heureuses, mais il faut tenter de ne pas les jalousais et se dire qu'ils sont la chance d'être heureux, mais oui lorsque je vois une mère et ou un fils complice avec leur maman cela me fait un petit pincement au cœur(car dans mon cas, il s'agit de ma mère),

Je ne peux que te souhaiter que le temps apaise doucement la douleur et de vivre au mieux les dates d'anniversaire et surtout n'ayez pas honte de pleurer si vous en ressentez le besoin, les pleurs cela fiat étonnamment du bien :) 
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: lololita le 08 Mai 2018 à 11:35:01
Bonjour Bibou,

hélas les médecins font de bien mauvais patients,
mon frère généraliste oublie souvent ses traitements, ne se prend jamais la tension, son ex femme généraliste également a mis des mois avant de passer des examens pour un cancer du sein alors qu'elle avait compris qu'elle était atteinte ! Elle est toujours en vie mais a perdu un temps précieux. Un certain fatalisme sans doute.

Nous n'avons pas trouvé la solution miracle, mais ici tu pourras lire, écrire, tu seras lue avec bienveillance. On peut aborder des sujets que nos proches évitent, par crainte de réouvrir la plaie sans doute, ne serait ce que de parler de nos bien aimés .

N'hésite pas à fouiller dans la table des matières donnée par Qiguan et à y revenir.

Au début la conférence du Dr Fauré m'avais bien aidée pour comprendre toutes ces émotions qui nous submergent  :
https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=aIuL7GTSnXM

Prends bien soin de toi
tendrement
loma
Merci beaucoup pour ce lien,il est très utile
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Stana le 08 Mai 2018 à 12:24:57
  Moi aussi, pendant longtemps la vue de couples heureux, complices-surtout lorsque je savais que c'était le début d'un amour, avec tout l'émerveillement, toute la passion qui vont avec, me faisait mal, parce-que ça me rappelait plus encore ce qu'avait été ma belle histoire d'amour  :'( j'avais beau me forcer à être, malgrès tout, contente pour eux, je ne pouvais pas m'empêcher d'être encore plus triste, plus amère. J'avais l'impression d'être egoïste, mais c'était plus fort que moi, j'avais ce sentiment d'injustice  :'(
  Durant les premières semaines de mon deuil, l'un de nos meilleurs amis à Pierre et à moi venait tout juste de trouver, ou plutôt de retrouver l'amour avec une ex à lui. Il n'y croyait plus depuis longtemps, il s'en était ouvert à nous durant nos soirées, et contre toute attente, ils s'étaient finalement retrouvés  :) de le voire débordant de bonheur, joyeux, èpanoui, et plus tard en couple, tous deux complices, avec les petits mots et gestes de tendresse èchangés me faisait, sincèrement, plaisir pour cet ami, mais en même temps, c'était douloureux parce-que j'y voyais l'image de ce que j'avais vécu  :( la première fois qu'il m'en a parlé, je n'ai pas pus m'empêcher d'éclater en sanglots, je souriais à travers mes larmes parce-qu'en même temps, j'ètais si heureuse pour lui! Il a très bien compris ces deux émotions contradictoires  :-*
  Ca peux encore m'arriver, plus rarement, j'arrive à être contente pour ces couples, mais de loin en loin, il y a cette tristesse, cette amertume sous-jacentes  :) :( en fait ça dépend des circonstances, de mon état d'esprit...et j'ai encore du mal de lire la description de début d'histoires d'amour dans des livres, films...là encore, ça dépend lesquels, il y en a quelques-uns que je prèfère encore éviter.
  Tes ractions sont tout-à-fait naturelles Bibou, ce n'est pas une forme d'égoïsme. J'espère que malgrès cet état d'esprit, tristement compréhensible, tu ne souffriras pas trop ces jours-ci  :'( :-* et oui, des marches dans la nature peuvent faire du bien, vider plus ou moins la tête,  :-*apaiser, ne serait-ce que provisoirement, les pires émotions. Je pense à toi  :-* :-*
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: chimene le 10 Mai 2018 à 16:42:24
la vision des gens heureux, c'est hyper compliqué aussi pour moi
la question que je me pose c'est comme vous" pourquoi eux et pas nous? qu'est ce que j'ai fait au bon Dieu? "

Je n'est que le début, j'en suis consciente mais c'est difficile

ce qui m'a surpris c'est une amie. Elle a rompu avec son copain. Comme elle en parle et en pleure j'ai l'impression que c'est la fin du monde. Pour moi ce sont des sentiments mitigés. Pourquoi se plaint elle autant alors qu'il est encore vivant ^( je suis consciente qu'elle l'aime)?  N'est ce pas plus grave quand la personne n'est plus là du tout?  peut être est ce égoïste; je n'en sais rien
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Stana le 10 Mai 2018 à 20:32:40
  Evidemment, les souffrances d'un deuil sont incomparables avec toutes autres, y compris celles d'un "chagrin d'amour"; cela dit, avant de l'avoir vécu, comment le savoir vraiment? On peux l'entrevoir, mais il faut (hélas) en avoir fait l'expèrience personnelle pour comprendre, pour savoir réélement. Avant Pierre, j'ai connu de nombreuses peines de cœur, certaines extrêmement douloureuses (toutes proportions gardées bien sûr, le deuil étant une èpreuve incomparablement plus douloureuse, traumatisante), et il m'est arrivé plusieurs fois de croire que c'était une souffrance pire que toute autre déjà, que le monde s'effondrait...jusqu'à ce que je sache ce que c'était d'être amputé d'une partie de sois-même par le décès de l'autre. Je comprends que des déceptions ou dépressions amoureuses puissent donner cette impression, je ne les prends pas à la lègére chez les autres...tout en leur souhaitant de ne pas perdre quelqu'un de cette manière que nous connaissons tous ici.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: 3 pommes le 11 Mai 2018 à 17:47:49
Le bonheur des autres est pour moi difficile à regarder;
Bien sur j'en suis ravie pour eux mais j'ai quand meme un pincement au cœur de ne plus le côtoyer ce bonheur là. Mais bien sur je l'ai vécu dont je dois m'estimer "comblée".
J'ai connu le divorce. Ca fait mal mais perdre un etre cher c'est pire. Dans le divorce, chacun part de son coté continuer sa vie avec peut etre quelqu'un d'autre mais au moins la vie est toujours là.
J'ai une copine qui n'accepte pas le sien. Son ex mari est parti avec une autre; Il est pourtant toujours là à lui rendre des services. Mais le hic c'est quand ils se retrouvent  dans une fete familiale ou autre et lui avec sa nouvelle amie.
Elle en est malade et m'en parle régulièrement.  Je lui dis que quand il y a divorce c'est que le couple est terminé mais que les bons souvenirs passés ensemble existent. Qu'il faut accepter que l'autre ne trouve plus son bonheur dans ce couple là mais qu'au moins, chacun est toujours vivant.
Elle me répond oui oui mais quand meme!!! Je lui demande alors dans quel état serais tu s'il y avait décès?
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 11 Mai 2018 à 21:58:42
Oui et le décès sera particulier quelle qu'en soit la date.
Une amie de deuil me racontait récemment les difficultés d'une femme âgée, éprouvée par le deuil d'un enfant et là en difficulté par le deuil de son ex qui l'avait plaqué 50 ans plus tôt ....
Le deuil c'est vsi particulier..
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 12 Mai 2018 à 07:20:33
« Bonjour »,
Demain , cela fera 9 semaines que Luc est parti d’une crise cardiaque....  Pas un jour sans pleurs, et de lire certains «  fils » d’ autres membres ne me rassure pas... j’ai peur de l’avenir ou plutôt du no futur...
Pour  moi, Assiniboine, on est tous égoïste...pleure - t - on uniquement notre cher  ( e ) disparu ( e ) ou sur notre sort...?La joie des autres fait mal, notre solitude fait mal....on ne voit aucune solution ou aucune amélioration possible.j ai vécu déjà 4 deuils de personnes proches ( mes parents, mon beau-père, mon beau-frère ) mais jamais un tel cataclysme... mais le conjoint avec qui on vivait 24 h sur 24 , c’ est terrible..la mort ( sujet tabou) rôde autour de nous tous..et j’ ai dorénavant peur  pour toute la famille...

Certains parlent de leur rêve  où apparaît le défunt. 9 semaines et aucun rêve, aussi bien que je puisse m’en souvenir.. c est dur, j aurais aimé voir Luc ...aucun signe , quel qu il soit...savoir ...espérer quelque chose..même si mon coté cartésien ne peut espérer..

À nouveau le week-end et son lot de tristesses.  J’aimais ces jours de libre où on partait en randonnée ou autre.. maintenant que faire à part attendre que les heures passent...le dimanche, jour du décès , c’est la pire journée. Tout me revient en tête.. «  allez, bouge ! On va skier! » et puis le drame..et là encore , je me rends compte que je pleure sur mon sort alors que j’ai eu la chance de vivre 30 ans avec Luc...et d’avoir deux beaux enfants de lui....

Que ce week-end soit aussi paisible que possible pour nous tous. Amicalement.


Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 12 Mai 2018 à 10:14:35
Bonjour,

En effet ''bonjour''?
Un simple mot, une simple formule de politesse  sont vecteurs de souffrance ....

J'ai une expérience identique , Bibou, le deuil de mon compagnon est le plus difficile malgré les trop nombreux autres deuils que j'ai du affronter ...(La perte de ses propres parents est dans l'ordre des choses , la disparition d'un être jeune inadmissible )

Et, en lisant les témoignages : Que dire du deuil d'un enfant ! Et s'il s'agit d'un suicide! Innommable !

Bien sûr que l'on est tous un peu égoïste ,bien entendu que parfois on se lamente sur son propre sort (avec un bémol pour les parents qui ont perdu leur enfant ce n'est pas dans l'ordre des choses , un avenir qui ne sera pas.....)

Nous savons tous tout cela et cela n'empêche pas notre souffrance . Rien ni personne ne peux apaiser notre douleur .

D'ordinaire je suis quelqu'un d'optimiste, résolument optimiste....
Mais en ce moment .....
Rien ne peut m'apaiser, Rien ....Rien ....
Même plus envie de siffler des bouteilles de champ !

En lisant les témoignages j'ai juste envie de ne plus avoir à accueillir de nouvelles souffrances !

Le seul être vivant qui tente de toutes ses forces de me consoler c'est ....mon chat .... qui vient dormir sa tête enfoncée dans mon cou  et qui ronronne le plus fort possible !tellement fort que je suis obligée d'arrêter de pleurer !
Quand j'arrête de pleurer, elle ronronne toujours ( c'est une petite femelle 'Moonlight') mais .... plus doucement pour me bercer ....

Nath

Allez Haut les coeurs
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 12 Mai 2018 à 14:10:23
Arriver à ne pas avoir peur d'aller à nouveau mal, autrement mal qui fait penser qu'on est plus mal est un énorme parcours en début de deuil ....
Moi je me suis battue, arcboutee face à la souffrance émotionnelle pendant des semaines, des mois ...
Quand cette forme d'apaisement est venue : de ne plus la redouter, la traverser en sachant juste qu'on va la traverser, sans savoir ni pourquoi, ni comment, j'ai senti une étape de franchie.
La perte de toute envie même de ce que l'on avait gardé quelques temps est aussi une étape, comme si tout perdre allait aussi profond, puis on se surprend à faire quelque chose sans obligation, oh ce n'est pas une vraie envie, mais c'est le début du chemin qui y mène.
Certains font autrement les choses en mémoire du défunt
D'autres des choses jamais faites
D'autres des choses depuis longtemps pas faites
L'envie Nath de se laisser consoler simplement, de s'abandonner à cette consolation avec ton chat est un premier essai ..
Être patient avec soi, prendre soin de soi comme le défunt aurait voulu ....
Accepter même si on ne se reconnaît pas ce qui se transforme, sans cesse en nous, passant "logiquement" par des choses qui peuvent se qualifier d'égoïsme mais qui est juste un outil de survie ...
Bien affectueusement
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: arfaca le 12 Mai 2018 à 14:38:46
Bonjour à tous
Je suis d accord avec toi Qiguan,chacun doit trouver ces "outils de survie". Avec le temps on apprend à traverser ces moments de desepoir er de souffrance...on n a pas le choix on doit trouver des moments d apaisement qui nous permettent de rebondir et d avancer dans cette vie avec comme tu le dis des envies qui ne sont pas de vraies envies.. car la seule vraie envie que j ai ;c est que tout redevienne comme avant !!quand les gens me demandent ce que j aimerai ;et que je leur réponds ainsi,cela crée un certain malaise et je sais qu ils ne peuvent comprendre. .meme si leurs intentions sont de prendre soin de moi .
Courage à tous
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Sylvie imberti le 12 Mai 2018 à 18:24:18
Je suis de tout cœur avec vous, j'ai exactement le même ressenti que vous. J'ai dû mal,.. J'essaie d'allé vers les autres maispour eux c est une page tournée, alors je préfère resté seule avec ma tristesse, ma douleur car j'ai l'impression de gêner, surtout lorsque l'ont me dit tu est forte, tu va mieux bravo. Mais ils ne savent rien c'est tellement simple de caché son état. Alors je les laissent croire ça doit les arranger dans un sens. Alors que c'est tout le contraire mon homme me manque à en mourir, mais jai pas le droit j'ai un petit bout de 12 ans qui a deja perdu son papa..... Je vous souhaite également un bon week-end avec nos plus jolie souvenirs de nos chers disparu amicalement
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 18 Mai 2018 à 15:10:24
«  Bonjour, »
11 semaines ce week-end !Les semaines défilent, rigoureusement identiques ....douleur, peine intense, mal être, perte de poids....travail, sport pour le reste...
Je suis épuisée. Tout devient de plus en plus difficile.Les pensées négatives m’envahissent de plus en plus. Je n’arrive même plus à «  voir » Luc dans ma tête....j’ ai  l’ impression de la perdre une deuxième fois! J’ai écouté sa messagerie sur son portable en boucle pour entendre encore sa voix... mais je viens d’arrêter le contrat donc bientôt cela ne sera plus possible...
J’ai à nouveau quelques jours devant moi, mais que faire? Se mettre au fond du lit ? On m’ a dit aujourd’hui que je devais accepter les mains tendues. C’est ce que j’ai fait pour ce soir. J’ai accepté une sortie mais maintenant j’ai peur de cela...on verra...pour les autres jours, je ne sais pas..je vis au jour le jour mais  comment gérer la solitude ? Je n’ai que ma chienne qui est adorable. Grâce à elle, je suis obligée de me lever pour son «  tour » même si elle dispose d’un grand jardin. Mais un chien même si ça vous regarde affectueusement ne parle pas .Le manque de communication m’est insoutenable...Luc était un vrai moulin à paroles! ....
Je n’ai rien changé ni dans la maison ni dans ma façon de vivre. Mais je ne fais que repousser la vérité : Luc n’est plus là et quand je rentre la douleur
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 18 Mai 2018 à 15:38:11
Suite :
Revient au galop...Certains prennent peur en me voyant et me parlent d’anorexie. Luc était gourmand et j’adorais cuisiner de bons petits plats et faire de la pâtisserie. Mais maintenant pourquoi le faire ou plutôt pour qui?la seule exception a été quand ma fille est venue manger ....la nourriture ne m’intéresse plus...Luc devait faire attention, il était diabétique mais s’en fichait complètement...depuis , je ne supporte plus le sucre, le gras....en fait , il y a eu transfert ...
Comment surnager? Comment ne pas se laisser sombrer? C’est tellement plus facile de se laisser couler...

Affectueusement, que ce nouveau «  pont » soit le plus paisible que possible pour nous tous...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Mononoké le 18 Mai 2018 à 16:05:55
Bibou,
Tes mots me touchent bcp, ils font écho en moi, je me revois il y a de cela 20 mois
11 semaines, tu es encore au coeur de la tempête émotionnelle,
Les 3 1ers mois, j'ai perdu 10kg, autour de moi, on me disait qu'il fallait que je mange, mais je n'avais plus goût à rien, et puis petit à petit j'ai repris plaisir à manger, ça s'est fait tout seul,  tout doucement, depuis j'ai repris quelques kilos.
La fatigue s'accumule, la douleur est constamment présente, le manque augmente  (c'est comme cela que je l'ai vécu),
La sensation de le perdre une 2 eme fois, je l'ai ressentie,  plus le temps passait, plus il m'éloignait de lui, j'avais comme l'impression que ce que j'avais partagé  avec lui était irréel, que c'était mon imagination,  que j'allais tout oublier et je puis t'affirmer que non, aujourd'hui je le sais,  j'ai eu l'impression de le perdre mais je ne l'ai pas perdu, il est maintenant en moi, dans mon coeur dans chacune de mes cellules,  il en sera toujours ainsi, et pr cela, je n'ai rien eu à faire, ça s'est fait tout seul.
La solitude a été pour moi source d'angoisse,  me retrouver seule sans lui etait si dur,  la solitude a été très longue à apprivoiser,  mais aujourd'hui je puis témoigner du fait que nous commençons à nous connaître, je commence à l'aimer
Je t'envoie bcp de douceur et t'embrasse fort
Mononoké
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 18 Mai 2018 à 16:14:58
Oui Bibou la descente abyssale en enfer ...
Est là.
Chacun son truc comme planche ... Moi c'était lire surtout ici  ...
Bien affectueusement
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 26 Mai 2018 à 15:09:23
Anéantie depuis le 4 mars! Encore une semaine de plus : 12. .. et demain jour de fêtes...
Je pensais être au fond du gouffre et bien non...la descente continue...hier, la  journée a été terrible . Je n’ai rien avalé pendant 24 h...jusqu’au moment où un ami m’ a fait réagir....Ce matin, je suis allée au cimetière mettre un bouquet de roses du jardin, il les aimait tant! Le retour fut terrible. Je me suis plongée dans le livre « sur le chagrin et le deuil » mais pas de répit avant de m’apercevoir qu’il était déjà 14h passé et qu’à nouveau je n’avais pas mangé....je ne pèse plus que 47 kg et je me rend bien compte que je ne pourrai pas continuer ainsi...mais la nourriture ne m’intéresse plus,la vie ne m’intéresse plus..est- ce une forme de suicide ???
Demain , il faudra faire bonne figure, mais j’en ai plus la force...je me sens de plus en plus mal...et pourtant en vous lisant , je ne suis certainement pas la plus à plaindre ! Ma fille m’entoure du mieux qu’elle peut...et ma  dégringolade la peine encore plus...et je ne veux pas lui faire de peine..mais comment s’accrocher à la vie quand tout semble perdu?

Affectueusement
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Mononoké le 26 Mai 2018 à 15:36:16
Oh Bibou,
Oui, avant de se faire moins violente, la douleur ne cesse d'augmenter, c'est tellement difficile, comment supporter cela ? Je me demande encore comment on fait pour passer ces périodes de violence, 
Au début, je m'étais mis 3 obligations par jour : manger (ne serait-ce qu'un peu, au début seul les grains de raisins passaient, c'était en septembre, peux-tu trouver quelques fruits que tu puisses avaler ? dormir (ne serait-ce quelques heures grappillées à droite, à gauche) et me laver, même tard dans la journée. Cela m'a aidé, je te le partage,
Chacun trouvera ce qui peut l'aider, nous n'avons pas tous les mêmes  besoins.
La microkinésitherapie m'a aidé aussi, d'autres se sont tournés vers l'acuponcture, l'hypnose, les antidépresseurs...  chacun sa bouée de sauvetage,  ce qui m'a beaucoup aidé aussi, c'est le forum , venir écrire, crier, hurler, vomir sa peine, ici pas de tabou, pas peur de faire peur. Pas peur de faire mal,
J'ai cru devenir folle, j'ai cru que je ne pourrais pas encore et encore supporter cette douleur,  et puis le livre du dr Fauré m'a énormément apporté, en le lisant je me voyais, et je me suis dit : je ne suis pas folle.
J'aimerais tant enlever ta peine, mais je ne le peux, je te dépose beaucoup de douceur, en espérant que tu puisses en recevoir un peu
Tendrement
Mononoké

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 26 Mai 2018 à 15:53:21
J'aurai pu écrire la même chose ...
Oui ne manger que ce qui trouve grâce là au moment
Se doucher une fois par jour ...
Dormir même qu'un peu ...
Acupuncture etc ..
J'ai utilisé les boissons hyperproteinees aussi ...
Affectueusement
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: lololita le 26 Mai 2018 à 16:08:40
Moi aussi  mononoké ,je me fixe des " objectifs" pour la journée, prendre la douche ,faire la vaisselle  et si j'en ai la force passer un coup de balai,puis aller bosser en semaine....si Philippe me voit il doit être stupéfait, moi si active avant,je reporte plein de choses au lendemain au sur lendemain etc...
Je prends des vitamines,j'attends qu'elles fassent effet !
Pour moi aussi Bibou le dimanche est devenu jour de double peine,jour du décès et jour à ruminer mais je penses qu'avec le temps on arrivera à mettre de côté le fait que ce soit arrivé un dimanche ,du moins je l'espère....
Du courage il nous en faut et j'en trouve sur ce site ,chaque histoire est différente mais les messages de soutien font énormément de bien.
Je fais quelques fois une séance d'ypnose sur YouTube et certaines fois ça me calme un peu,plus tard j'irais voir un hypnotiseur car j'ai lu que si c'était trop tôt on pouvait ne pas être réactif.

Je t'envoie un peu de courage
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Mononoké le 26 Mai 2018 à 16:21:43
Lololita,
Ces objectifs sont déjà énormes, des petits pas, ce sont des pas de géant, tellement l'épreuve est de taille, s'il te voit, moi je suis sûre qu'il est fier de toi, s'il te voit il sait que c'est une montagne que tu as à gravir

Mon mari a eu son accident un vendredi soir, entrée dans le weekend, et est mort le lundi, le vendredi à l'approche du weekend, la pression montait, le lundi aussi. Puis, sans crier gare, tout doucement cela s'est atténué, sans que je ne sache quand ni comment
Tendresse
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: lololita le 26 Mai 2018 à 18:10:24
J'aimerai tant qu'il me fasse un signe,mais là encore je perds espoir,alors je prends l'espoir qu'un jour je ne detesterais plus les dimanches.
Merci  :)
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: chimene le 26 Mai 2018 à 18:30:25
lololita.

je suis un peu comme toi, tout s'est déroulé en une semaine entre le jour où il est décédé ( samedi) et le jour où il a été incinéré ( vendredi), du coup je ne peux m'empêcher de me remémorer tout ce que j'ai fait en l'espace d'une semaine. Cela ne laisse pas de jour de répit malheureusement.

j'attends comme toi qu'il me refasse un signe mais je sais qu'il est toujours là.

bien à toi lololita.

Bibou,

j'ai été comme toi je n'avais plus goût de rien, j'avais l'impression de manger du carton. Ma famille me forçait à manger au moins une pomme. je tiens pour ma fille.
les repas de famille où c'était dur,  je me mettais de côté, j'allais me coucher. même le jour de noel.  Je n'avais plus qu'une chose, ma fille . et Dieu sait combien de fois j'ai pensé à le rejoindre mais je réfléchissais et me disais que ma fille n'avait déjà plus qu'une maman, je ne voulais pas la laisser seule.

tendres pensées
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: lololita le 26 Mai 2018 à 19:59:36
Je suis encore là pour mes garçons qui sont pourtant grands,19 et 22 ans ,dont Philippe n'est pas le père ,ils m'ont fait comprendre qu'ils avaient besoin de moi, ils devaient savoir ce que je ferai sinon !!quelques jours avant sa disparition on a failli avoir un accident de voiture(seuls),j'ai trop flipper et après sa disparition je me suis dit pourquoi ce n'est pas arrivé ! Le problème était réglé, on seraient partis ensemble, c'est ce que j'aurai voulu, ce n'est pas ce qui est arrivé, le destin ,oui pourquoi pas,c'est comme ça, c'est tout, rien à faire d'autre que de digérer !!
C'est dur,c'est long,mais nous allons y arriver !!!!!!!!!
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 13 Juin 2018 à 11:54:47
« Bonjour »
Je vous lis tous les jours mais pas capable d’écrire...j’ai lu sur un autre  « fil » ,   la culpabilité qui ronge certains d’entre nous... elle me ronge de l’intérieur tel un cancer...pourquoi, je ne l’ai pas aidé plus que ça ? Pourquoi je ne supportais plus ses problèmes vis à vis de la nourriture ? Pourquoi je ne l’ai pas cru quand il m’ a dit’ quelques jours avant que je l’enterrerai? Pourquoi lui et pas moi? Je pensais  avoir franchi un petit cap ( 3 mois) mais non! Je culpabilise de plus en plus et cela devient insoutenable...je travaille mais je ne suis plus que l’ombre de moi-même...une petite chose qui est devenu fragile.. et qui attend désespérément quelque chose... mais quoi?
Un signe? J’arrive pas à y croire. Je pense plutôt à des coïncidences, mais en même temps elles sont nombreuses...???
Une amélioration ? Je ne crois plus en l’avenir...
Alors quoi? J’aimerai tant le rejoindre! Plus de souffrance et je serai avec lui....il me manque tant...son sourire, ses mains, sa voix....

Affectueusement Bibou
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 13 Juin 2018 à 12:34:32
Bonjour Bibou,

Que te dire ?
Que je comprends ce que tu ressens en ce moment !

Simplement,humblement .....
Résistes, résistes ......

Hauts les coeurs

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 13 Juin 2018 à 13:26:48
Bibou, je partage ta peine, je tiens à t'apporter un peu de chaleur, si tu veux bien.
La culpabilité finira par s'épuiser, au bout d'un moment, j'en suis sûre. Ce sera elle ou nous, de toute façon, car on ne peut pas porter un tel fardeau toute sa vie.

Veux-tu nous dire pourquoi tu culpabilises ?
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 13 Juin 2018 à 13:31:30
Tu parles un peu plus haut de tes rêves, Bibou. Sache que je rêve de Bruno toutes les nuits, sans exception, et le réveil est une torture.
Je  préfèrerais ne plus rêver de lui, avoir au moins un instant sans lui.
Il est partout dans mon esprit, comme il l'a été dans ma vie.
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: Eric38 le 13 Juin 2018 à 14:20:39
Tu parles un peu plus haut de tes rêves, Bibou. Sache que je rêve de Bruno toutes les nuits, sans exception, et le réveil est une torture.
Je  préfèrerais ne plus rêver de lui, avoir au moins un instant sans lui.
Il est partout dans mon esprit, comme il l'a été dans ma vie.

Certes, les circonstances de la disparition de Claire sont différentes.
Mais moi, c'est l'inverse. En 15 mois, je n'ai du rever d'elle que 3 ou 4 fois. Et j'adorerais rever de Claire, encore et encore !

Un bisou de réconfort à toutes et tous.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 13 Juin 2018 à 15:51:12
Rebonjour,
Non , malheureusement je n’ai JAMAIS rêvé de Luc. Pourquoi ???3 mois et aucun rêve, du moins pas que je me souvienne...
j ´ai même peur d’oublier  le son de sa voix... j’aurais  aimé qu’il en fût autrement...même pas ce réconfort...rien...

Je culpabilise car je n’etais  plus à  l’écoute de ses problèmes...depuis 20 ans, il a accumulé les soucis et j’étais saturée..j’en avais marre qu’il ne se soigne pas, lui le médecin rural qui ne comptait pas ses heures mais qui ne se soignait pas, qui ne faisait pas attention à son diabète. ( dernier de ses nombreux soucis de santé).Il m’ a confié peu de temps avant son décès qu’il ne deviendrait pas vieux et que j’allais l’enterrer... tout ce que j’ai dit : «  tu me fais peur » et la discussion s’est arrêtée là...je voyais bien que cela se dégradait mais j’ai fait comme si de rien  n’était...pire je devenais méchante .: Bouge toi, réagis..!etc.   Il a commencé à faire des efforts 2 semaines avant de partir mais son corps était usé, ses artères bouchées...Il a voulu skier pour me prouver que ça allait : j’aurai dû refuser... il a porté ses skis! Je ne l’ai pas aidé....il m’a dit qu’on pourrait monter les skis en voiture mais je lui ai répondu qu’on ne l’avait jamais fait... si j’avais accepté peut-être que moins fatigué l’accident cardiaque fulgurant ne serait pas arrivé...je le revois skier , il semblait aller bien...on s’arrête ? demande - t- il... encore une descente, il n’est que 11h.....et on repart. Il s’écroule sur le tire-fesses.....45 longues minutes de réanimation tentée sans succès...et la descente en enfer....je revois cette journée sans cesse. J’aurais dû dire non, ou au moins alléger les efforts...j’aurai dû lui dire que je l’aimais au lieu de lui crier dessus parce qu’il ne se soignait pas...maintenant je suis persuadée qu’il savait que cela ne servait plus à rien, que son temps était compté mais moi j’ai fait l’autruche et on a pas profité des derniers moments... cela devenait difficile ...je m’en veux et je m’en voudrais toujours...

PS : merci pour vos messages de soutient, ils sont un rayon de soleil dans cette nuit noire...

Affectueusement,  Bibou
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Mononoké le 13 Juin 2018 à 16:05:42
Oh Bibou,
tu as fait ce que tu as pu, comme tu as pu, il était médecin, il savait ce qu'il aurait dû se soigner. Te fâcher pour qu'il prenne soin de lui n'est pas un mal, tu voulais qu'il prenne soin de lui. Avais-tu tord ? Si tu ne t'étais pas fâchée, tu te le serais reprocher. Et être fatigué de se répéter n'est pas mal. Je suis sûre qu'il savait que tu l'aimais.
On aurait pu dire ou faire mieux, mais comme l'a été si bien dit ici (je ne sais plus sur quel fil je l'ai lu), on menait une vie ordinaire, et c'était bien. On aurait pu faire mieux, peut-être, pas sûr.
bien tendrement
Mononoké

Moi aussi j'aimerais rêver de lui
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: lololita le 13 Juin 2018 à 16:06:24
Bibou,
Je peux juste te dire que je te comprends et te répéter ce qu'on m'a dit,Philippe est mort dans la nuit alors que j'étais couchée, je me suis dit et si je m'étais réveillée comme d'habitude dans la nuit,si je l'avais obligé à venir au lit avec moi,et si et si ...

Quelqu'un m'a dit : son corps était fatigué, ça aurait pu arriver n'importe quand tu n'aurai rien pu faire.

D'après ce que tu écris il avait beaucoup de problèmes de santé et son corps était fatigué,il ne se soignait pas, ce serait certainement arrivé quand même et tu n'aurai rien pu faire.

Affectueusement.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 13 Juin 2018 à 18:22:26
Bibou,

Je voudrais te livrer mon témoignage :
Depuis plusieurs mois je voyais mon compagnon fatigué, différent,j'avais l'intuition que quelque chose se passait .
Il refusait de se soigner !

Je l'ai emmené aux urgences contre sa volonté ! Diagnostic d'un cancer du pancréas métastasé 2 mois avant son décès !

J'ai culpabilisé longtemps : Et si j'avais réagi avant?
Quelques mois de plus ?
Mais c'était son choix, sa vie .

Aujourd'hui la culpabilité ne m'accompagne plus !
Il refusait la maladie; il ne voulait pas vieillir!

C'était SON choix même si je suis persuadée qu'il ne voulait pas me quitter, pas me faire souffrir .

Hauts les coeurs Bibou!

Tu as fais ce que tu as pu et en lisant ton témoignage je retiens tout l'amour que vous avez eu l'un pour l'autre !

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 13 Juin 2018 à 21:06:42
Citer
Si tu ne t'étais pas fâchée, tu te le serais reprocher
c'est ce que j'ai fini par penser après des mois et des mois posts deuil
à ressasser culpabiliser/comment il tenait compte de ses maladies et comment il n'arrivait pas malgré les milles essais à stopper totalement le tabac.
je voudrai redire ici ce que m'a dit une personne faisant partie des personnes croyant en un destin daté :
"oui il avait gagné grâce à ton aide et contre toute attente médicale [pronostic vital engagé] sur la leucémie foudroyante et x fois/accidents et cancers vaincus mais s'il n'était pas parti de ces métastases cachées au cerveau ... il aurait pu partir d'un AVC, d'un infarctus, d'un accident ... c'était son heure "  j'ai fini par adhérer à cette idée ... car c'est ce qui m'apporte le plus de sérénité ...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 17 Juin 2018 à 21:31:00
Je me retrouve dans toutes vos sensations....comment continuer alors que la plupart des personnes de notre entourage on repris leur chemin...je suis restée sur le côté...le sentiment que personne ne peux comprendre ..perdre son ame soeur ..sa moitié...son alter ego...et plein d' autres qualificatifs équivalent..merci je me sens moins seule dans cette douleur et même si c' est infime ca m' aide à me sentir normale. Bonne soiree
Titre: Re : Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: david34 le 20 Juin 2018 à 01:07:44
Tu parles un peu plus haut de tes rêves, Bibou. Sache que je rêve de Bruno toutes les nuits, sans exception, et le réveil est une torture.
Je  préfèrerais ne plus rêver de lui, avoir au moins un instant sans lui.
Il est partout dans mon esprit, comme il l'a été dans ma vie.

Certes, les circonstances de la disparition de Claire sont différentes.
Mais moi, c'est l'inverse. En 15 mois, je n'ai du rever d'elle que 3 ou 4 fois. Et j'adorerais rever de Claire, encore et encore !

Un bisou de réconfort à toutes et tous.

Je n'en ai pas parlé dans mon post mais c'est pareil pour moi. En 11 mois j'ai du rever de Karine 2 ou  3 fois seulement
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 20 Juin 2018 à 08:44:11
Je ne me souviens plus de mes rêves, depuis qq temps... Je le regrette.
J'ai l'impression de le perdre encore.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 20 Juin 2018 à 12:43:19
« Bonjour »

Après une journée d’acalmie, c’est la chute au fond du gouffre...hier, j’ai eu une trêve, la première : fin de saison du club de natation. J’ai nagé avec ma fille et les autres membres puis direction resto... c’était , c’est vrai, un moment de douceur...on a parlé de tout et de rien, et cela m’allait très bien...
Aujourd’hui, expertise de la maison: des inconnus ont mesuré chaque recoin et cela m’a fait l’impression d’un viol de notre intimité à Luc et à moi...après leurs départs, je me suis effondrée. Cette maison était notre sanctuaire. Là on me parle de vente, de donation....et mon cœur saigne...je veux la garder, si je peux...À nouveau, je culpabilise : cette belle et grande maison, je l’a dois à Luc..pourquoi, je ne lui ai pas dit plus que ça que je lui en étais reconnaissante ? Depuis son décès en mars, je m’epuise au jardin afin qu’il soit comme il l’aimait...je nettoie, je tonds, je désherbe...j’ai peur de craquer  physiquement...ses tâches sont devenues les miennes...en plus du boulot et de l’entretien de l’intérieur.
On  comprend ce que l’on avait que quand on l’a perdu! Je me rendais plus compte de ma chance... maintenant, c’est trop tard, jamais plus je pourrai lui dire ma gratitude, mon amour...
Tant que je pourrai, je veux rester chez moi, chez nous...mais on parle de nous enlever la pension de réversion...comment fera - t- on? Hier soir, ma fille, m’a dit : on se serrera les coudes, maman, n’est pas peur... nous ,les jeunes ,nous n’aurons pas de retraite...  vers quoi allons nous? Ce monde sans Luc me paraît effrayant , l’avenir des enfants bien sombre. Peut- on encore espérer ? Pour moi, le monde est devenu fou,sans aucune saveur ...Alors pourquoi rester?

Affectueusement.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 20 Juin 2018 à 13:14:53
Bibou,

Pourquoi rester ? En effet !
Peut être pour celui qui est parti et qui ne souhaite qu'une chose : que l'on reste !

Je comprends ton désespoir : ¨Pouvoir rester dans la maison : Votre maison !

Je comprends la violence inouïe de l'expertise ! J'ai du subir cela en présence des filles de mon compagnon, du notaire et du commissaire priseur !
Comment décrire les instants où j'ai du prouver que certains meubles venaient de mes arrières grands-mères!
Un véritable viol de notre intimité !
Je ne peux pas rester dans l'appartement que nous avions choisi ensemble et dans lequel il tenait absolument à ce que je reste ( dernières volontés clairement exprimées à ses enfants !)Je n'ai pas les moyens!
Juste pacsée je n'ai pas de pension de réversion (son ex femme qui est partie il y a 30 ans y a droit!)

Cependant : mon 'héritage ' est beaucoup plus important : ce qu'il m'a laissé n'a pas de valeur financière; uniquement intellectuel !

Alors..... J'accepte , cela a été très difficile mais .....Oui j'ai accepté intellectuellement de quitter 'NOTRE NID'
Ses enfants qui héritent de vraiment beaucoup...... Beaucoup financièrement vont vendre !

Mais...... ils ne peuvent pas vendre NOS souvenirs, MES souvenirs et tout ce que leur père m'a apporté .....Ni ce que je lui ai apporté .....

Dans ton cas c'est difficile, si difficile .......
Peut être faut il te laisser un peu de temps?
Peut  être faut il que tu attendes d'accepter que rien ne sera comme avant mais que ce que vous avez construit ensemble
VOS souvenirs, TES souvenirs..... personne ne peut les enlever
Facile à dire .....Les biens matériels ne valent rien à côté de l'amour que vous avez éternellement l'un pour l'autre !
Je sais ......phrase digne du 'café du commerce'! Ceci étant c'est ce que je ressens , simplement.


Hauts les coeurs Bibou,

Je pense à toi
Nath



Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Mononoké le 20 Juin 2018 à 23:15:03
Oh Bibou
Comme c'est dur, je me souviens de la visite : une dame du cabinet du notaire vient pour évaluer la maison pour la succession et me dit : c'est pourquoi ? Pour vendre ?
Non, c'est parce que mon mari est mort.

J'en ai été malade, elle etait envoyé par le notaire et n'a pas été prévenue ou lu son dossier

J'ai vécu la visite comme une agression aussi.
Douces  pensées pour toi
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 21 Juin 2018 à 09:32:14
La succession en elle-même, c'est qq chose d'extrêment violent, je trouve.
Mais je trouve tout violent, en ce moment.

Je vous embrasse.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 21 Juin 2018 à 15:06:21
Bonjour,

Après la maison, c’est au tour du cabinet... je vais faire quoi du matériel, des médicaments,et surtout des dossiers médicaux de la patientèle ? Personne pour aider et je ne parle pas du corps sanitaire français...aux abonnés absents...démerde toi, c’est leur devise...

Bientôt, la fin de l’année scolaire.Tout le monde est content,pas moi...je reste silencieuse...j’appréhende ces prochaines vacances... je ferai quoi en juillet? Les élèves m’obligent  à me lever, à faire bonne figure...c’est la première fois où je me pose une telle question...Depuis le 4 mars, mon boulot me permet de tenir. Mes journées sont remplies.. c,est artificiel, mais pour moi cela était évident que rien faire serait une catastrophe psychologiquement...Cette fin d’année est douloureuse: je ne partirai pas avec Luc, rien de prévu...

Mes élèves m’attendent, aussi je vous souhaite à tous ,un peu de répit et de réconfort dans ce monde devenu cruel pour nous tous...

Affectueusement

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 21 Juin 2018 à 16:14:28
Idem pour moi, Bibou, j'appréhende ces congés. 2 mois sans but.
A part pleurer, pleurer, trier les affaires de Bruno pour pouvoir vendre la maison.
J'en ai mal partout d'avance.
Envie de rien, et surtout de voir personne.
Par contre, j'espère avoir la force de partir un peu en bord de mer, pas toi ?
En même temps, je suis tellement fatiguée que ce sera peut-être l'occasion de laisser mon corps se détendre un peu.

Je ne sais pas où tu habites, mais tu es la bienvenue à la maison. Je suis dans le 78.

Je t'embrasse.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 22 Juin 2018 à 01:30:55
Bonsoir,

Merci pour ton message, Bmylove! Cela f ait chaud au cœur de se savoir moins seule...et dans la même galère même si j’en suis désolée ....
Pour l’instant, je vis au jour le jour. Je n’arrive pas à me projeter, j’ai pas envie de me projeter...c’est trop dur..Tous mes collègues ne parlent que de leur destination de vacances. C’est normal, je faisais de même mais là...je suis à cent lieux de leurs préoccupations... De plus, je vis en milieu rural, dans le 07, toute la nature est  à ma disposition...c’est beau mais pour combler la solitude, c’est pas l’idéal. J’aime aller courir , faire des promenades avec ma border mais les pleurs m’accompagnent souvent. Le manque, le vide, l’absence de l’aimé, c’est insoutenable
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 22 Juin 2018 à 03:36:12
Ma Bibou, vivre en ville ne protège pas de la solitude non plus...
Mais pour ma part, j'en ai besoin. Tout me fait violence, même si les gens sont bien intentionnés.

Prends bien soin de toi. Je te prends de loin dans mes bras, et te console comme je peux...

Je pense à toi.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 22 Juin 2018 à 11:40:58
en ville c'est difficile de contenir justement la violence de la monter du chagrin ... même derrière les lunettes noires ...
à la campagne l'insoutenable peut se manifester  ...
amicale tendresse pour vous
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 22 Juin 2018 à 12:32:05
Bibou ,Bmylove, Quigan, Mononoké,........

Oui ces 2 mois d'été .....
Je reste seule chez moi, dans le petit appartement que je viens de trouver .....

Je suis dans une grande ville ....Beaucoup de touristes l'été ....

Alors si le coeur vous en dit : Bienvenue .....
Ma terrasse peut devenir le refuge des 'veuves' (les veufs sont bien sûr les bienvenus)

Hauts les coeurs

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 22 Juin 2018 à 12:34:12
Maniaclik,Eric......David .....

Je vais créer l'apéro des veufs et veuves !


Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 22 Juin 2018 à 12:39:16
J'arrive !
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 22 Juin 2018 à 12:46:06
Idem!

Entre nous, on se comprendrait...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: lololita le 22 Juin 2018 à 20:07:43
Chiche
Je prends du champ  :)
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Stana le 22 Juin 2018 à 20:28:44
J'adorerais! Ce serait un moment d'amitié, de compréhension et de solidarité pour nous tous, il n'y a pas le plus petit doute à ça.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 22 Juin 2018 à 23:00:35
Je suis sûre que ça nous ferait du bien !!
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Mononoké le 22 Juin 2018 à 23:49:54
J'aimerais  :)
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 23 Juin 2018 à 10:46:49
« Bonjour »,

Comment manger quand on a plus envie de ...vivre???
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 23 Juin 2018 à 11:25:39
Bonjour,

Bibou, je ne sais pas comment on peut de nouveau avoir faim!
Je vais envoyer des messages en MP pour essayer de prévoir une 'rencontre' amicale chez moi ....

Je suis sûre que seul le soutient de tous nos compagnons et compagnes d'infortune, le partage.... Peuvent nous faire du bien

Hauts les coeurs!

Nath
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 23 Juin 2018 à 12:00:58
« Bonjour »,

Comment manger quand on a plus envie de ...vivre???

Pendant qq semaines, environ 2 mois,  je me forçais à avaler de quoi survivre, 2 fois par jour. Petit à petit, je retrouve la sensation de de faim. Je n'ai aucun plaisir à manger, mais je réhabitue mon corps à une routine qui aide aussi à retrouver des repères temporels (l'heure des repas).
Je me disais qu'il ne s'agissait pas de manger, mais d'avaler, dans tous les sens du terme.

On ne veut pas de cette vie, on ne la dévorera plus à pleines dents avant longtemps, voire jamais, mais on peut la picorer.

Je t'embrasse Bibou.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: loma le 23 Juin 2018 à 12:17:02
" Comment manger quand on a plus envie de ...vivre??? "
  Etrangement, c'est Marc et ma belle famille, qui m'ont permis de ne pas me poser de problème de ce côté là.

  Dès le jour de sa mort, ils m'avaient rejointe à Marseille, nous devions tout organiser de loin, transport, funérailles … il n'y avait même pas de caveau familial, là où il devait être enterré à 400 km de là . Nous nous sommes réunis dans un petit resto, pour tout planifier, autour d'un repas simple mais convivial. Il voulait vivre, malgré sa dépression, malgré ses tentatives de suicide, malgré sa maladie … Comment pouvaient ils avoir le cœur à manger, alors qu'ils venaient de perdre un fils , un frère… ? Cela m'a sans doute décomplexée , déculpabilisée de manger.

  Lors de ses funérailles, à peine 3 jours après,  nous avons organisé un casse croute , comme il est de tradition chez ses parents. Nous nous sommes démenées sa maman et moi , en si peu de temps. Nous voulions lui faire honneur. Et c'est lors de ce repas, alors que toute sa (nombreuse ) famille était réunie que j'ai un peu retrouvé l'esprit de Marc. Lui qui aimait tant sa famille et les repas de famille …

Mais de retour chez moi, c'était du grand n'importe quoi, la grande anarchie en ce qui concerne l'ordre des plats, je pouvais commencer par le dessert et terminer par une soupe ! J'ai bien perdu 15 kg en 3 mois , mais j'avais de l'avance , pas de problème, et j'ai repris depuis.

Manger maintenant, n'est plus un plaisir, ni une nécessité, juste habituel. Mais j'apprécie ce moment de partage et d'échange.

Tendrement
loma
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 23 Juin 2018 à 21:18:00
dans table des matières
on retrouve les liens en déroulant
repas : http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/seul-dans-la-vie-le-deuil-et-sa-douleur-le-vide-en-nous-le-vide-autour-de/msg47317/#msg47317 sur plusieurs pages cela peut montrer des chemins ...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 24 Juin 2018 à 08:52:43
Merci qiguan pour le lien, j’ai lu  tous les messages...  mais hier aprem , j’a i craqué...j,ai avalé pour la 1ère fois un somnifère  , plutôt deux et j,ai dormi de 15 h à ce matin...je me sens barbouillée mais toujours aucune envie de manger...Cela me fait peur, c’est pas moi, cette personne là ! Jamais je  n’avais pris de quoi dormir, je mangeais sainement  ( moi pas Luc).....et j’ en arrive à me demander si je ne cherche pas à me punir....moi, la prof de SVT, qui enseigne le «  bien manger » aux enfants mais qui n’a pas réussi pas à changer le comportement alimentaire de son médecin de mari...
Il faut que je cache ces cachets, j’ai trop envie d’en reprendre....c’est tellement doux de dormir...mais le réveil est réel et avec lui son lot de douleurs...comment avez- vous fait pour ne pas vous laissser tenter...je sais , c’est pas pour vous remonter le moral tout ça mais aujourd’hui ,on est dimanche, 16 semaines  de  détresse...
Luc aimait les femmes avec des formes...quand , j’ai minci suite à mes entraînements sportifs, il m’avait dit » stop »!et maintenant il dirait « petite chose anorexique »?.....je voulais être mince, mais je ne suis pas bâtie pour ça..je ne me ressemble plus et dans le village , je vois bien les regards de pitié ou au pire ( au mieux? ) on m’évite...Prof  et femme de médecin  du même village, je ne peux faire un pas sans être dévisagée.....Sans mes enfants, je crois que j’aurai sauté le pas....

Désolée, de vous infliger ce genre de lecture mais , certains week-end sont plus durs que d’autres.......

Meilleur dimanche que possible à vous tous...si la distance ne nous éloignait pas que se serait bon de discuter  à vives voix avec vous tous!

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 24 Juin 2018 à 10:02:53
Bibou,

Si tu savais comme je me reconnais dans ce que tu écris. J'ai pris un somnifère il y a 2 jours. J'étais tellement groggy hier que je crois que je vais les garder pour les moments les plus durs.
J'ai commencé les antidépresseurs, justement parce que je suis bien tentée par le sommeil sans fin.
Cette semaine, la tentation était si forte que j'en suis arrivée à me demander comment faire pour que la découverte de mon corps ne traumatise pas celui qui me découvrira.

Sachant ce qu'on ressent quand on perd un parent, je lutte pour mes enfants.
Même adultes, ils ont besoin de moi, ils me le montrent.
J'ai parlé de mes idées suicidaires à la psy, qui m'a conseillé de créer un réseau de soutien, c'est-à-dire de convenir avec 4 personnes de confiance d'une stratégie anti-passage à l'acte.
On se voit cet après-m' avec une psychiatre pour en parler.
Je vois les gens s'inquiéter autour de moi, et je trouve ça étrange, c'est pas si grave, la mort, puisqu'il est mort.

Et puis comme toi, je suis maigre. Tant pis. Je n'ai plus à plaire à personne.
Idem pour le regard des autres, mais peut-être projetons-nous sur les autres le regard que nous portons sur nous-mêmes ?
On reprendra confiance en nous, j'en suis sûre, mais pour l'instant, je me concentre sur l'instant et sur moi-même. J'ai conscience d'être hors réalité, et hors moi, mais je sais que c'est temporaire. Enfin, j'espère.

J'ai pas envie de vivre comme ça, ça ne s'appelle pas vivre, d'ailleurs.

Que prévois-tu pour aujourd'hui ?


Je t'embrasse très très fort.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 24 Juin 2018 à 11:04:03
Et zut.... pb avec le site.. message effacé...trop lour mon fichier, dit le message d’erreur..

J’ai essayé de vous joindre une photo que nous aimions tous les deux...un merveilleux coucher de soleil...pris à Biarritz...

Les idées noires me hantent de plus en plus ( 3 mois et demi, aujourd’hui ).Il faut que je cache tous ces médicaments, un jour de gros spleen, on ne sait jamais...Lire d’autres personnes endeuillées, suite à un suicide , m’aide à ne pas passer à l’acte..et dans leur malheur, je suis obligée de leur dire ma gratitude...je ne peux pas fuir ma douleur pour la reporter sur mes enfants...mais je ne sais plus comment faire... et hier prendre un somnifère,   c’est la seule solution que j’ai trouvé ....

Mon fils est loin malheureusement mais ma fille m’apelle tous les jours et je la vois au moins une à 2 fois par semaine...Elle habite à 23km ( routes ardéchoises pour ceux qui connaissent!).Je viens de recevoir un message pour de dire de venir pour un barbecue... je pense que je vais y aller au moins je mangerai à midi......mais je ne veux  pas devenir » un boulet »!  Alors je me redemande  ...en finir? Un Boulet?
il paraît que cela ira mieux demain...mais certains souffrent depuis de si longues années..comme beaucoup d’entre nous , j’ai pas envie de vivre ainsi...alors? Mais a - t- on un choix?   


Je vous souhaite à tous de finir ce week-end le mieux possible...tendrement Bibou


 


Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 24 Juin 2018 à 11:32:56
avec le lien mis dans table des matières appelez vous ... donnez vous un rdv tel cet aprem ce soir  ...
outil
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/%27conference-telephonique%27/

oui on souffre encore moi 4 ans après mais j'ai avancé
la douleur n'est plus constante ...
les vagues aussi puissantes moins longues et moins nombreuses
c'est la réalité
oui j'ai eu envie que ma douleur stoppe surtout quand je me sentais à ras bord de la folie en état de manque (de lui) ...
et je me suis accrochée ici (en lisant mon fil on voit l’évolution lente) mais j'avais l'ancrage de ma fille et la pensée qu'il ne voulait pas ça pour moi plus mes croyances par rapport à l'au delà ...
et je suis là à te répondre ...
demain tu n'iras pas mieux non mais tu noteras un seul détail de moins mal (ok?)
tendresse à tous
 :-*
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: loma le 24 Juin 2018 à 11:39:34
Bibou,
un boulet, certainement pas ! Au contraire, maintenant tu es le seul rocher sur lequel tes enfants peuvent encore s'agripper, tu es la seule dépositaire du couple de leurs parents. Alors ils tiennent à toi et veulent te préserver, pour toi, mais aussi pour eux.

Les somnifères,  je n'ai jamais pu y avoir recours, je m'occupe de ma maman de 88 ans , qui n'a plus toute sa tête, fait des crises d'angoisse … Par plusieurs fois j'ai dû l'accompagner de nuit aux urgences ou répondre à ses appels de détresse nocturnes. Résultat 18 - 12 de tension ! Alors si tu peux simplement te soulager de toute cette fatigue, sans exagérer, sous contrôle  médical ! Un deuil c'est épuisant, et on a besoin de recharger un peu ses batteries …


Tendrement
loma

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 24 Juin 2018 à 20:30:03
Bonsoir ,


Merci à tous pour vos messages...la journée est passée mais ce soir, la douleur est à nouveau omniprésente...Ces retours au domicile, vide mais rempli de souvenirs sont terribles...j’aimerai me mettre au fond d’un trou...je vais donc me mettre plus sagement au fond de mon lit...la télé, la musique, les livres rien ne m’interrese en ce moment... tout semble fade ou superficiel...la vie n’a plus aucun sel...
Que faire quand rien n’a plus d’importance???

Danube, j’ai répondu à votre message mais je ne sais pas si il a été envoyé correctement enMP.

Que la nuit soit douce pour vous tous. Bises Bibou
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 24 Juin 2018 à 20:52:07
Citer
Que faire quand rien n’a plus d’importance???
initier un mouvement de faire quelque chose en lien avec le défunt ... seul lui (elle) compte alors ... autant pleurer avec ...
certain(e)s classent des photos, d'autres lui écrivent, d'autres peignent, créent de la musique ... toutes, tous pleurent en même temps ... mais sont dans une action
c'est le mouvement de l'action, pas elle en soi, qui aide doucement sans qu'on le voit ...
moi j'ai relu les mots des carnets où nous nous écrivions par exemple ...
certains ont fait un livre avec les textos  ...
 :-*
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 24 Juin 2018 à 21:51:45
bonsoir bibou..je rentre  ce soir seule à la maison moi aussi aprés un weekend chez des amis précieux ;35 ans d'amitié avec tout les souvenirs partagés.ces 3 jours de partages affectifs m'ont fait comprendre  le deuil de l'amitié...paradoxalement j'ai oublié un peu ma douleur pour écouter celle de mes amis et ce soir je m'attendais à un effondrement en rentrant et bien je ne suis pas heureuse non  mais pas totalement malheureuse non plus..,mais tout au moins j'ai le sentiment d'avoir fait un pas en avant gràce à cela... je ne sais pas si cela peut etre une aide j'avais juste envie de partager cette sensation .je vous souhaite de tout coeur de retrouver un peu de joie pour demain ...et cela d'ardechoise à ardechoise.. le 07 de votre pseudo a la meme origine que le mien .
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 01 Juillet 2018 à 20:54:19
bonsoir pas de nouvelles ..bonnes nouvelles...j'éspère que c'est le cas...sans intrusion juste de l'inquietude...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 04 Juillet 2018 à 07:28:00
" Bonjour",

J'ai arrêté d'écrire pendant quelques jours...baisse de moral si l'on peut dire ça dans nos cas... et oui très pire ...je suis déboussolée, perdue, ne sais que faire... ???

4 mois pile aujourd'hui! Saleté de crise cardiaque! Elle te laisse seule sans avis de passage ! :'( . 4 mois où je suis allée travailler, fait du sport quotidiennement et maintenant qu'il y a une baisse de régime côté boulot, je craque.. Vendredi aprem  je vais me retrouver sans contraintes ( eh oui, les fameux deux mois de vacances des profs!). Je me sens de plus en plus mal devant cette échéance...je cherche à boucher les cases ( à remplir mon agenda..).

La fatigue se fait de plus en plus sentir.. et je vois le jardin qui est à faire..pas envie! envie de rien , c'est bien le problème. Pourtant, je me force..

Hier, j'ai rencontré une ancienne collègue. Elle a perdu son mari , il y a 11 ans. Elle ne savait pas pour Luc. En me voyant, elle m' a aussitôt parlé de sa vie et j'ai failli m'écrouler... Ce n'était que désespoir, solitude, maladie...11 ans après ! :'(
Ce n'est que plus tard dans son monologue, quand elle m'a demandé pourquoi j'étais aussi mince...  qu'elle a compris...Pour alors finir " tu verras, c'est ça ton futur" !!! Je ne veux pas de ce futur là! Je suis morte de trouille !  :-[Et en rentrant, les idées noires à nouveau...pourquoi se battre ? Se battre contre des moulins à vent ... pas la peine plutôt laisser couler...

Désolée, de ne pouvoir vous remonter le moral... Bibou 07

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 04 Juillet 2018 à 09:18:39
Bibou,

10 mois pour ma part.
Du mieux,un peu, mais pas la grande joie.
Peut être ne faut il pas écouter certaines personnes.
Chaque deuil est différent .
J'ai écouté mes grands-mères, grandes tantes, arrières grands -mères ( toutes centenaires dans ma famille )et toutes veuves durant 10 ,20 ou 40 ans!
Aucune n'a 'refait sa vie' (on ne refait pas sa vie!)
Je ne savait pas de quoi il s'agissait pour moi perdre son mari étant enfant ou adolescente mais toutes, toutes ont remonté la pente .
Il en sera de même pour nous toutes ici .
Pourquoi continuer mais ...... pour celui qui est parti et qui veut que l'on continue notre chemin ..... sans lui.... de manière différente....
 Hauts les coeurs

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 04 Juillet 2018 à 09:35:57
Bibou,

Je partage ton angoisse pour ces deux mois. Moi qui adorais l'été.
Quant à ce que t'a dit ta collègue, il s'agit de son histoire, pas de la tienne. Notre destin est entre nos mains.
Je ne pense pas que la ligne soit déjà tracée. Je ne sais pas moi non plus pourquoi on continue, mais j'arrête de me poser la question. Pour les enfants, au moins pour eux.
Sur ce forum, on trouve plein de témoignages de personnes qui ont réussi à être heureuses malgré la perte terrible qui nous collera à la peau jusqu'à la fin.

Morte de trouille, je le suis aussi. Quand on est confronté à la mort d'un être cher, comment ne pas l'être ?
C'est ce qui m'envahit le plus, actuellement, l'angoisse. Mais nous sommes là, en  vie, et on ne sait pas pour combien de temps.

Tu parles de ta minceur, tu arrives à manger correctement ?

4 mois pour toi, 3 pour moi. Perso, je vais m'occuper toute la journée pour ne pas penser.
Ne surtout pas se souvenir, pour ne pas revivre l'enfer.
Le jardinage me semble une bonne option, car le résultat est visible tout de suite.

J'aimerais te serrer dans mes bras, te donner du courage.


Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 04 Juillet 2018 à 10:24:53
Merci les filles pour votre soutien... j'aimerai également vous serrer dans mes bras...on en a toutes besoin!

Manger: c'est quoi? Avant j'adorai cuisiner, déguster un bon petit plat..maintenant tout est insipide, comme la vie..En présence d'amis ou de ma fille, je mange à peu près correctement. Seule, un morceau de pain avec un bout de fromage, un fruit ...en faisant beaucoup d'activités physiques, c'est trop léger mais ça m'est égal! Tout le monde me dit que j'ai l'air d'aller bien , certains m'ont même demandé quel régime je faisais...c'était trop bien !!!quels c....! (désolée).Réponse de ma part ( Eh, oui, j'ai craqué ce jour-là) : perd ton mari, régime garanti ! 
Pas le coeur à faire de la cuisine pour moi toute seule..Je me suis apperçue l'autre jour que j'avais changé de place à table..j'étais à la sienne...jamais , je m'étais mise là...
4 mois et dans mon petit village ardéchois il y a des travaux. En passant devant, j'ai à chaque fois un pincemenr au coeur, l'estomac qui se noue..Luc n'a pas vu et ne verra pas...Chaque fois que je déplace un objet à la maison, idem...A chaque fois , j'ai l'impression de le trahir si je fais quelque chose sans lui...     :'(

Il fait beau, les gens sont heureux mais pour nous, le ciel est bien sombre et l'été s'annonce pluvieux au fond de nos coeurs..

je vous embrasse tous et toutes. Bibou 07

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 04 Juillet 2018 à 10:30:08
Je crois que j'aurais pu écrire la même chose, mot pour mot... :'(
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 04 Juillet 2018 à 10:45:12
bonjour bibou..heureuse de te lire...enfin ...malheureuse en meme temps puisque tu es triste et que l'apaisement n'est pas au rendez vous..je suis comme toi bientôt 3mois pour ma part....pas beaucoup de courage et beaucoup de fatigue..
je pense que l'idée du jardin est bonne si tu aime...pour ma part j'ai planté 3 pieds de tomates comme faisait jean pierre (et nous habitons en pleine ville)..  mais c'était une sorte de retour à la campagne qu'il aimait bien... manger les tomates du jardin... alors je suis content quand je rentre du travail de les bichonner..je coupe les roses fanées je taille le petit carré de gazon... j'arrose ses fleures  ...j'ai l'impression de partager avec lui... faire en sorte que son espace de verdure soit comme il aimerait...parfois je me dis que c'est ridicule et parfois je me dis que, peut etre ça le rend heureux là ou il est...
C'est confus dans ma tete, d'autant plus que je doit cloturer la succession comme m'a  dit le notaire hier... comme si on cloture une vie. je suis dévastée par ce mot et par l'image que ça amène...tout est terminé pourtant il est parti seulement depuis 11 semaines .le monde continue de tourner et moi je suis enfermée dans un espace temps différent...je ne sais pas où je vais  et ca me fait très peur également...
Tu n'es pas seule dans le vide ...je ne sais pas si je suis d'un grand réconfort...je t'envoie un peu tendresse .bichette
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: katrinap le 04 Juillet 2018 à 11:03:34
bibou, bmy love, biche, courage
on est tous là pour vous
je ne sais pas si ça va vous aider, moi je prends les petits moments dont je sais que mon père les aimait, un rayon de soleil, du jambon serrano, à la fois ça me fait mal à la fois j'ai le sentiment qu'il le partage
ces petits moments d'apaisement sont importants
bises
katrin
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 04 Juillet 2018 à 12:50:10
Pareil... J'ai tondu ce matin en lui demandant s'il était fier de moi. :'(
Titre: Re : Je suis anéanti. Heureusement, ma fille surveille tout ça...
Posté par: Bibou07 le 06 Juillet 2018 à 07:45:49
« Bonjour »

Aujourd’hui dernier jour de «  travail ». J’ai déjà la boule au ventre. Réunion puis barbecue dans la cour du collège. Il va encore falloir faire semblant. Tout le monde est joyeux , parle de vacances avec des destinations plus ou moins lointaines et moi mon cœur saigne aux souvenirs des vacances passées  en famille puis à deux quand les enfants sont partis..C’est vrai, j’ai fait parti des privilégiés qui ont pu partir au bout du monde, j’ai fait des voyages de rêve avec Luc, mais se dire que tout ça en définitivement fini... je peux me passer de ces  vacances là mais c’est le bonheur de se temps là que je ne retrouverai jamais et l’idee m’est insupportable...et encore une fois je m’appercois que je pleurniche sur mon sort...alors qu’il y a des situations bien plus dramatiques sur ce forum...

La boîte aux lettres... je la déteste ! Il faut relever le courrier et chaque jour, elle est remplie de courrier pour...Luc!  Et je crois que cela va durer encore longtemps...le courrier médical continue d’affluer..le cabinet est  fermé, le désert médical est bien réel. Les patients ne trouvent pas de nouveau médecin traitant et je ne peux rien faire...à part écouter leurs doléances...Avec ma fille et mon gendre, on a ,avec un professionnel ,commencé à regarder pour transformer le cabinet en logement pour une personne handicapée. J’ai cru que j’allais m’evanouir ! Son cabinet! Sa vie !  4  petits mois  et déjà on change tout...

Il y a les papiers, toujours pas terminés...je cours de tous les côtés...le notaire  me demande d’accélérer...moi , les papiers , je m’en fiche . Heureusement, ma fille surveille tout ça ! C’est un ange!

 Demain , j’aurai du temps libre et cela fait peur..je vais m’investir dans le jardin, il en a bien besoin..et j’ai lu  que pour certaines  , c’est un bon moyen pour que les jours passent...C est ça, je veux que les jours passent.... j’aimerai être plus vieille pour en finir avec cette douleur..si c’est possible...en même temps , vieillir sans Luc ...horreur...

En espérant que vous tous,   vous arriverez à passer la journée sereinement, je vous embrasse.Bibou

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 06 Juillet 2018 à 07:47:25
Oups, fausse manœuvre...et ... titre bizarre...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Christiti le 06 Juillet 2018 à 08:18:21
Bonjour bibou
Je viens de te lire avec émotion.
Je me vois à travers tes mots.
Pour ma part , sa fait 56jours aujourd'hui (2 mois le 10/07).
On m'a dit la même chose qu'à toi..et bien pire : tu es jeune 32 ans avec 4enfants j'espère que tu trouveras quelqu'un un jour...Je n'avais envie de répondre qu'une seule chose : ta g....!!
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 06 Juillet 2018 à 09:50:36
Bibou,

Je ne trouve pas que tu t'apitoies sur ton sort. Tu traverses une période de deuil.
La boîte aux lettres, et la boîte mail... Des rappels quotidiens qu'ils ne sont plus là,  ils ne feront plus ces gestes anodins.
Et nous ne partirons plus en vacances avec eux.

C'est très douloureux. Extrêmement douloureux.

Je te souhaite moi aussi une journée la plus jolie possible.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 06 Juillet 2018 à 12:06:00
Bibou ce n'est pas parce qu'il y a pire comme situation que ta douleur est négligeable
Non elle est et tu peux, dois, l'extériorisation même si au fond de toi tu peux intellectuellement raisonner quant à la réalité de ta vie concrète passée, présente et future . 
Le deuil se vit avec les trippes . 
Affectueusement
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 06 Juillet 2018 à 13:44:48
Comme je te comprends..le notaire et la cloture de la succession...je suis également dedans...on cloture la vie d'un homme mort il y a peine 3 mois ..j'étais dévastée et j'ai hurlé de nouveau..cette sensation terrible que l'oubli va suivre et que seul je reste gardienne de son histoire et de sa vie.
Je n'ai pas d'enfant à qui donner le relais alors je pense que toute notre vie n'aura servi à rien ...j'ai commencé un testament affectif pour mes neveux et niéces...par moment je trouve cette idée stupide puis à d'autre j'éspère laisser une trace de cette façon...parler de jean pierre me garde en vie.
la plupart du temps je suis en dehors de la réalité..en spectatrice du monde...pourtant les jours passent et pourtant  je n'ai pas grand chose qui me retienne ici bas....je ne suis probablement pas d'un grand secours ..juste un partage de douleur, nous ne sommes  pas seule dans ce cas et c'est réconfortant je trouve.  à bientot bichette

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 06 Juillet 2018 à 15:00:43
Je partage moi aussi votre douleur, à l'heure des transitions : travail/vacances, clôture de succession, déménagement...

Comment  changer à ce point de vie en si peu de temps ?
Je préfère ne pas penser, avancer pas à pas, et souffrir le moins possible.
J'ai croisé un couple à la Poste, tout à l'heure, et j'ai dû me retenir de pleurer.

Eux, ils sont ensemble, ils vont probablement partir en vacances, ils dîneront ensemble ce soir. Ils se raconteront leur vie.

C'est une torture abominable. Envie de ... Non, je dois penser à mes proches.

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 06 Juillet 2018 à 15:46:36
Bonjour les filles,

Pas le moral aujourd'hui, je pensais aller 'mieux' mais non;une vague de douleur qui revient .
Comme je vous comprends, cette fin d'année, ce beau temps.... Les collègues qui parlent de leurs prochaines vacances .....
Je n'ai pas eu la force d'aller au repas de fin d'année !
J'ai résisté toute l'année mais là.....Impossible.....
2 mois de 'vacances'......
Je ne sais pas ce que je vais faire .....

Sinon, dans les petites phrases dont on se passerait bien ..... J'ai également répondu qu'un deuil..... c'est particulièrement efficace pour perdre du poids ..... Et alors pour ceux qui veulent vraiment mais réellement perdre beaucoup de poids et.......
en très peu de temps ....... 'le cancer du pancréas' est d'une efficacité redoutable ....20 à 30 kilos en quelques semaines tout au plus 2 mois garantis .....
Bon,tout le monde n'aime pas l'humour noir!

Hauts les coeurs!
Heureusement que vous êtes là sur ce forum!

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 06 Juillet 2018 à 16:41:38
Bises, Nath.

Bises depuis le fond du gouffre.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 09 Juillet 2018 à 08:34:06
« Bonjour »

Hier, j’ai eu une journée de répit.  Randonnée,  «  ballade des passerelles » avec ma fille et sa belle famille. On a marché dans la nature et mettre un pied devant l’autre sans penser cela fait du bien. On a eu aussi des moments de discussions, on a parlé de Luc et j’ai pu le faire sans éclater en sanglots.on a parlé de notre sentiment de culpabilité d’avancer , de faire de nouvelles choses sans lui...pour la 1ère fois, ma puce m’a révélé qu’elle aussi avait vu la santé de son papa se dégrader sans vouloir vraiment y croire... on a fait l’autruche toutes les deux... et c’est cela qui nous minent le plus...

Aujourd’hui, je traîne en pyjama...et j’apprébende cette journée et toutes les autres qui suivront...Que faire?Je peux ne rien faire ( même si le jardin mérite un grand coup de nettoyage), et n’avoir aucune obligation me laisse avec  un grand vide... Ces 4 derniers mois, le boulot, le sport permettaient de ne pas trop réfléchir. Et là je me retrouve face à moi-même... si je ne me force pas, je ne verrai personne.Ma fille m’a dit hier, qu’il faut que j’apprenne à vivre seule...mais j’ai pas envie d’une telle vie et en même temps pas le choix...mon hyperactivité a masqué la réalité et  maintenant je ne sais plus que faire pour ne pas sombrer..  Qu’avons nous fait pour mériter ça ?  Pourquoi lui? Il était bien plus humain que moi!Pourquoi tant de personnes bonnes et innocentes doivent-elles partir trop jeunes? Je suis en colère mais contre qui?

Que cette journée soit aussi douce que possible pour vous tous.Bibou
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 09 Juillet 2018 à 08:41:51
Dure journée pour moi aussi, Bibou.
Je commence les visites immobilières, et demain, dernier rv chez le notaire.
J'ai l'impression d'être poussée, malgré moi, à tourner une page de ma vie.
Dis-toi que tu as de la chance de pouvoir garder ta maison...

Plein de réconfort, et prends soin de toi.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 09 Juillet 2018 à 08:57:21
Re..

Garder la maison.. pour l’instant , je n’y réfléchi pas.. est  - ce que je pourrai assumer tous les frais ? No se...   est ce que je pourrai assumer  l’entretien, le jardin? No se...Cette maison est synonyme de » Luc », c’est sa maison...alors aurais - je  la force d’y rester ? No se... ces derniers temps , j’y reste le moins possible, c’est trop dur, sans lui...chaque cm2 , me le rappelle..
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 09 Juillet 2018 à 09:12:38
No se pas grand chose, moi non plus... :(
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 09 Juillet 2018 à 09:52:20
Bibou,Bmylove,

Pas facile.....
Que faire de la maison,de l'appartement?

Si je peux exprimer 'mon expérience' je pense que le mieux est de prendre son temps ( si on a la possibilité de le faire : financièrement entre autre) mais surtout  attendre que les forces mentales et physiques reviennent .

Si, si ces forces vont revenir !
 J'ai pris la fuite les deux premiers mois, j'ai quitté l'appartement . (facile, j'avais un petit appartement à côté disponible)
Puis je suis revenue 6 mois dans 'notre ' appartement . (facile: pacsée j'ai le droit d'y vivre un an en tant que locataire à titre gratuit).
Ensuite j'ai trouvé un autre appartement dans lequel je souhaite tenter une nouvelle 'vie' (facile j'ai loué  mon  appartement et les revenus locatifs me permettent de louer mon nouveau lieu de vie ).

Et bien NON ,PAS si facile !
Aujourd'hui j'ai envie de retourner dans 'notre appartement'; je ne parviens pas à me dire que c'est terminé, que je n'ai pas les moyens de racheter aux enfants de mon compagnon 'notre' appartement dans lequel il voulait que je reste !

Rien n'est facile, rien n'est simple !
je suis torturée entre les dernières volontés de mon compagnon que je ne peux pas respecter et mon 'envie' de continuer pour lui faire honneur !
J'en veux à ses enfants qui ont très très largement les moyens de respecter les dernières volontés de leur père et en même temps je comprends leur volonté de vendre  (peut être en  ont ils besoins pour faire leur deuil ? )

2 mois de 'vacances' (non mais quelle chance !) me dit tout mon entourage!
En effet! quelle chance de ne pas savoir quoi faire seule SANS LUI !

Allez, Bibou, Bmylove......
Hauts les coeurs!
On va bien finir par trouver un apaisement !

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 09 Juillet 2018 à 09:55:41
Comme tu dis Nath, 2 mois de vacances à penser à l'absence, à celui qu'on aime.

Le rêve.

Je t'embrasse.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Clochette en deuil le 09 Juillet 2018 à 10:06:00
Kikou Bibou07,

Oui ces phrases !" tu verras, c'est ça ton futur,  tu vas certainement rencontrer quelqu'un, (une membre de ma famille" le lendemain de l'enterrement, m'envoie par mail "et voilà, une page est tournée, à chacun son destin"...ET TOC, et j'en passe, = des coups de poignards en plus quoi ..." a-hu-rissant !

J'ai lu (pas tout, je vais continuer) que tu as dur avec la maison et le jardin.  Mon mari aussi il aimait les fleurs (ouf je n'ai qu'une terrasse) mais ne les arrosait jamais non plus ! Egalement, source de conflits quand je lui donnais ses médicaments, et toi tu te culpabilise de l'avoir "laissé partir faire du ski"..... ils sont têtus et n'en font qu'à leur tête et puis nous....nous..culpabilisons.   Je ne crois pas du tout...que si tu lui avais dit "non, pas de ski, pense à ton coeur"...eh bien il serait parti faire du ski encore plus vite...

Je me "retrouve" en toi avec comment utiliser tondeuse etc... Idem pour moi (ds un appart donc pas de tondeuse) mais un interrupteur est "nase" et peux pas réparer ça (j'ai peur que je vais sauter tous les plombs de la ville ...!), un radiateur s'est détaché du mur là soudain, et je n'y touche jamais (dans la cuisine où on ne chauffe pas..(???)) et idem je n'ose pas y toucher.. mon mari faisait tout dans l'appart aussi.

Idem la nourriture ! je te suis 5/5.  Je ne cuisine plus.  Je mange des trucs simples (poulet, steak ou pâtes aux légumes (je dois regrossir donc pâtes, pâtes et pâtes...).   Je lui faisais des "petits plats", j'inventais des recettes qu'il aimait goûter, de nouvelles sauces (toujours je cuisinais à l'huile)  et j'aimais bcp cuisiner, maintenant je cuisine parce qu'il faut...manger ! Point !

J'ai lu ta colère et tu ne savais pas contre qui, et puis on "voit" les autres "couples"...partir en vacances, boire l'apéro à une terrasse (mon mari adorait son apéro aux terrasses (on habite le long d'un fleuve et dans une petite ville) ..eh bien, je ne vais plus en ville (à gauche en sortant de l'appartement, on va dire).  Je ne PEUX PLUS aller boire un apéro (même av une amie)..non je me mets à pleurer y a pas (Aaaah il aimait tant etc etc etc...).  Je ne peux plus aller en ville faire des courses.  Dooonc, qd je sors de l'immeuble, je vais à DROITE vers une autre petite ville pour y faire mes courses ou bien plus loin (genre 20km) pour aller manger dans un self-service où je suis "anonyme" et je ne parle à personne point. 

La colère est vaste question "raisons".  Mais en vous lisant, il y a d'abord "pourquoi EUX ils sont ensemble et pas moi ?" = grande colère et le décalage énorme avec les gens qui continuent leur vie ...cela nous fait très mal et ça "tourne" en colère...

Bibou07, je vais revenir vers toi ...il y a tant à lire et  je veux aller lire consciencieusement tous ton fil ainsi que d'autres, mais le temps "file" Mazette (!) quand je suis sur ce forum fabuleux...

J'ai bien aimé ce qu'a dit Eric88 que "dire "courage" à quelqu'un cela ne lui en fournit pas... oui c inepte D'AUTANT que les personnes qui vivent un décès SONT COURAGEUSES Dé-jà !  alors pas besoin de leur dire "courage"...ILS ONT un FAMEUX courage...et DEPUIS  DES MOIS/ ANNEES....

Mais bon...c comme "sincères condoléances", j'ai les "poils au garde-à-vous" dès que j'entends ça... mais ce sont des "formules" que les gens utilisent depuis la nuit des temps... souvent parce qu'ils sont démunis devant ce que nous traversons.. ...mais "ça" blesse...

Bibou07, je te lis avec beaucoup d'émotion ...dur dur tout ce que tu vis... Ahlàlààà ...pourquoi ????

Je t'embrasse, comme les canadiens = je t'entoure de mes bras  :-*

A tout bientôt

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 09 Juillet 2018 à 14:31:03
bonjour....je vois que nous sommes toutes dans  une totale indécision face à l'avenir ...ça me rassure de me dire que je suis dans la normalité ...tout me fait peur ..tout est tellement compliqué ...apprendre l'autonomie pour ma part, je ne sais jamais que faire et quand le faire...tout est dilemme ...j'attends que les réponses arrivent toutes seules  ..du ciel en quelque sorte mais je sais que ça n'arrivera pas et je continue à ressasser ...peur effroyable de l'avenir  et peur de me tromper surtout avec les conséquences que ça impliquent...je fait des projections mais elles sont toujours vouées à l'échec dans mon esprit...et au final moi aussi je me met en boule sur  le lit... Désolée pas de quoi remonter le moral!!
Affectueusement bichette
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: 3 pommes le 09 Juillet 2018 à 19:49:50
Bonjour à vous,
Tout est tellement compliqué, apprendre l'autonomie. ... Je partage entièrement. Mais vous savez meme si au début on a l'impression de gravir une montagne et de pleurer toutes les larmes de son corps, on finit par y arriver. Oh bien sur, pas toujours à faire ce qu'il faut mais à aller vers ceux qui résoudrons le problème. Parce qu'il le faut.

Pour moi aujourd'hui, cela fait 26 mois et j'apprends à supporter le vide qu'il a créé. 

Je ne pars toujours pas en vacances et ce mois d'août est pour moi interminable.  Mais comme je suis jeune retraitée et bien chaque jour je suis en vacances.  Donc j'essaie de meubler mes journées mais les soirées sont tres longues en solitaire.
 Si certaines d'entre vous ont perdu du poids et bien moi c'est le contraire. J'ai totalement perdu la notion d'un menu équilibré et bien sur, les kilos s'accumulent.  Je suis accro au sucre, on m'a dit que c'est pour compenser les calins.

Et puis, il y a la vie qui continue à coté de nous. Des cas de cancer, j'en entends souvent parler. D'ailleurs, une copine dont le sien a été diagnostiqué 8 mois avant, vient de décéder alors qu'elle semblait 3 semaines avant  ,en forme (si l'on peut dire).  Un copain vient de m'annoncer le sien...

Alors vous savez, la vie elle tient à peu de choses.

Désolée, rien pour vous remonter le moral mais tenez bon quand meme . Pour faire honneur à ceux que vous avez perdu
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 09 Juillet 2018 à 20:30:56
La vie est précieuse et fragile, tu as raison de le rappeler.
Je viens d'apprendre qu'une collègue a un cancer du sein.
Elle m'avait proposé de dîner avec elle il y aqq temps, et j'avais poliment refusé.

Je crois que je vais la relancer.
Nous ne sommes pas les seules à souffrir et à avoir peur.

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 09 Juillet 2018 à 20:35:27
Citer
Nous ne sommes pas les seules à souffrir et à avoir peur.
aujourd'hui j'ai été témoin d'une discussion où les personnes s'annonçait 6 cancers de personnes différentes ... dont une qui n'a vécu que 6 jours ...
et avant beaucoup oubliait celles et ceux qui souffraient
je peux en témoigner
moi qui depuis 1979 continue après le deuil de mon père : cancer que j'ai accompagné comme j'ai pu
puis mon beau père
puis les x batailles avec mon chéri jusqu'au dernier ...
depuis 79 autour la "fête" continuait pour beaucoup ... et je vivais le décalage ...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 09 Juillet 2018 à 22:13:39
Oui, ça fait réfléchir...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 10 Juillet 2018 à 14:52:11
«  Bonjour »,

Angoisse, mal au ventre...je ne peux rien avaler.  Je dois enlever les affaires de Luc sur son lieu de travail. J’y ai passé la matinée et j’ai presque rien fait...j’ ai donné quelques jouets ...trié quelques papiers et c’est tout. Cela me semble insurmontable. 4 mois et je démoli son antre...ce lieu, c’était toute sa vie..

Au mois d’août, j’irai voir sa maman. J’appréhende beaucoup. Aller chez lui ( 900km), voir ces lieux qu’il aimait , nous y allions au moins une fois l’an... et sa maman..deux fils de perdus! Je ne sais pas comment elle arrive à surmonter ces malheurs, c’est atroce, je ne saurai pas l’aider, je ne peux pas...On s’appelle mais c’est pas pareil de se voir...je ne l’´ai   pas revue depuis l’enterrement ( quel mot horrible). Elle est plus que courageuse, une force de la nature. Elle est admirable...

Décidément, ces vacances me pèsent. De nombreuses personnes ( au club de sport) me lancent : ça y est , t’es en vacances! T’as trop de chance, 2 mois libre...
Et oui, youpi!!! Ils ont déjà oubliés? 4 mois c’est fini ?  La prochaine fois, je répondrai que je vais à Ibiza faire la fête
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 10 Juillet 2018 à 15:02:32
C'est ça, réservons tous les hôtels d'Ibiza pour une méga teuf entre endeuillés.

 :'(
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 10 Juillet 2018 à 15:45:21
Je suis partante pour Ibiza

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Eric38 le 10 Juillet 2018 à 15:58:19
pfff;

j'aime pas les teufs
et j'aime pas la chaleur (donc Ibiza).

 >:(

Sans moi  :P


Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 10 Juillet 2018 à 17:57:58
Rabat-joie.
 ;)
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 10 Juillet 2018 à 18:33:28
Bibou
comme NathT qui a écouté sa grand mère lui parler deuil (http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/'la-vie-et-rien-d'autre-'pour-b/msg98028/#msg98028)
tu pourras écouter cette femme désenfantée ... et peut être recevras tu inconsciemment de sa force parce que Luc aimerait sans doute ça ...
Quel qu'un peut il t'aider à ranger ses affaires ? à deux c'est mieux 
affectueusement
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 10 Juillet 2018 à 21:03:39
Merci qiguan,

Oui, j’écouterai la maman de Luc . Le petit frère de Luc est parti à l’âge de 39 ans ...ironie du sort,  tous les deux en faisant du ski à 14 ans d’intervalle...Elle a perdu tant de monde autour d’elle c’est même pas imaginable...parents, ex mari, frère, 2 enfants sur 3...un deuil, c’est déjà insoutenable alors là...elle m’appelle régulièrement pour me dire qu’il faut avancer et redit toujours cette phrase : «  c’est comme ça et pas autrement »....

Quant aux affaires de Luc, je voulais ranger les dossiers et autres paperasses...mais c’est trop dur...il faudra de toute façon que je demande de l’aide pour les meubles.. je vais certainement opter pour transformer le cabinet en un logement pour une personne handicapée...je sais que cela lui aurait plu , on en avait parlé pour après la retraite...mais cela demande de l’énergie ...et je sais pas si j’y arriverai...quand le maître d’oeuvre est venu, j’ai dû retenir mes larmes....je vois Luc à son bureau...

Ce soir, ambiance festive au club...tout le monde ne parle que de foot, d’apéro...je me sens bien seule, bien loin de leurs préoccupations et encore plus loin du...foot...Je n’appartiens plus au même monde, jusqu’à quand? Je ne suis plus qu’un simple spectateur, déconnecté...

Que cette soirée soit aussi douce que possible...affectueusement.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 10 Juillet 2018 à 22:22:42
Je t'embrasse, Bibou, dors bien....
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: arfaca le 10 Juillet 2018 à 23:13:47
Je crois aussi que je n appartiens plus au même monde...nous voilà tous et toutes dans un autre monde... ça pourrait être une bonne serie de science-fiction. ..si seulement !!!
Amitiés de l autre monde
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 11 Juillet 2018 à 07:13:36
nous voilà tous et toutes dans un autre monde...

Un entre-deux monde...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Clochette en deuil le 11 Juillet 2018 à 12:48:07
Bonjour Bibou07,

J'ai lu, sur le fil d'arfaca, ta phrase, et je viens sur ton fil.

Et oui, youpi!!! Ils ont déjà oubliés? 4 mois c’est fini ?

interview d'Isabelle Carmoin psychologue du réseau de soins palliatifs à domicile Océane qui accompagne le deuil depuis de nombreuses années. (citée par le Webmaster dans le sujet vivre le deuil).  Personnellement toutes ses interviews (très courtes, donc on ne perd pas trop de temps) mettent des mots sur mes questions et mes maux..

http://deuil.comemo.org/traverser-le-deuil
"travail de deuil, que veut dire cette expression"  = 3 minutes à peu près.

Sur cette vidéo, elle explique bien  que  ce n'est pas.. une question de temps, ni d'oubli - nous, nous le savons mais pas les "autres".. .... et donc on peut leur répondre ça…
Il faut descendre sur l'écran (à moitié je dirais) pour arriver à la vidéo

Et https://www.youtube.com/watch?v=2iNMjhLWKjA
combien de temps dure le deuil

Je "partage" … c'est tout  :-*

 :-* :-*



Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 14 Juillet 2018 à 10:13:08
« Bonjour »,  merci pour vos messages.

Je vous lis tous les jours mais je n’ai pas le courage de vous répondre à chaque fois...les larmes coulent moins mais la douleur ne diminue pas... tout le monde est parti de son côté ( les collègues) ... et les jours sont encore plus longs...je  me sens de plus en plus seule malgré  que je vois assez régulièrement ma fille... Aujourd’hui , je suis pour 4 jours chez mon fils dans une grande ville,  et  cette impression d’être isolée  au milieu  de la foule  est aussi terrible que d’être  à la campagne...seule au milieu des gens...horreur.

Les amies  ?  J’ai l’impression qu’elles ont peurs.. de quoi?  Que je leur pique leur mari?  Aucune invitation chez elles.. il va falloir faire face à notre nouvelle condition sociale...célibataire ? Veuve, ce mot fait peur mais il faut bien l’avouer , il me fait peur aussi...sommes nous condamnées d’avance?....

Depuis quelques temps, je cogite beaucoup...ou plutôt je rumine?... je spécule sur un avenir noir...oui, je pense que j’ai passé le cap de l’acceptation et j’ entrevois un avenir sans mon Luc mais qu’il est sombre et parfois l’idée me vient de renoncer ( j’ai toujours ces satanés médicaments à ma portée)... mes enfants ne cessent de me répéter que je ne suis pas seule, et c’est vrai dans un sens mais la réalité c’est que chez soi, on se sent tout de même bien seule! Luc était une personne extravertie,  très bavarde et il me saoulait par moments...maintenant je donnerai tout pour entendre encore ses bavardages.... toute la famille, l’appelait «l’éléphant » tant il était exubérant mais que ça manque...

Encore deux jours de festivités ...on ne parle que d’ animations diverses, du feu d’artifice, du match de demain....et nous nous vivons comme des zombies... je fais semblant ...j’irai voir , avec mon fils , le feu, je regarderai le match demain..... mais j’ai mal... Luc n’est pas avec moi...Hier, seule, heureusement, je suis allée faire de petites courses et j’ai vu le petit bar ... je vois encore Luc assis avec moi , dégustant un petit pain et en me disant qu’il faisait des efforts pour manger un peu plus correctement... et les larmes ont coulé, là , en pleine rue...à chaque coin de rue, je me dis : il a vu, ça non...  il est allé chez notre fils qu’ une seule fois...( nouveau logement) de la même façon, il a vu la maison terminée de notre fille juste avant son départ...et à chaque fois que j’y vais , j’y pense: au moins , il a vu! Et chaque changement, aussi minime qu’il soit fait mal..et je veux  rien changer... ses affaires à la maison (4 mois et demi) n’ont pas bougé de place...je veux retenir le temps mais inexorablement  il s’écoule et m’éloigne, chaque seconde, un peu plus de mon aimé...


Affectueusement . Bibou

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 14 Juillet 2018 à 10:44:33
Comme toi, les larmes coulent moins, c'est davantage par crises de sanglots qu'elles sortent maintenant.
Je trouve que c'est pire encore, parce que la douleur...
J'ignorais qu'on pouvait avoir aussi mal, aussi longtemps.
Je comprends que certains aient recours à l'alcool ou autre toxique.
Je donnerais cher pour me sentir bien ne serait-ce qu'une heure.

Même écrire ne me soulage plus. Tu écris, toi ?

Idem pour les copines. Aucun message pour savoir comment je vais.
Normal, on me fuit et je le comprends parfaitement.
Etre avec les autres sans y être vraiment, de toute façon, c'est pas la peine.
Il me reste mes enfants, ma soeur et une collègue.
Et comme tu dis, ces satanés médicaments...


Je t'embrasse fort, Bibou...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 14 Juillet 2018 à 12:03:17
Bibou, Bmylove,

Je ne pouvais pas imaginer non plus une telle souffrance !
Après 10 mois il y a parfois un léger mieux .

Je ne peux que parler de mon expérience de vie : Mariée dans une '1ère vie' et divorcée depuis très longtemps je peux témoigner qu'une divorcée est une véritable pestiférée ! On l'évite !
Une 'veuve' pas du tout la même chose si on l'évite (et pas toujours) c'est parce que personne n'a envie de partager la mort; la mort est taboue, elle fait peur !

Et puis..... si on est invitée .... on fait de gros efforts pour y aller .....mais le coeur n'y est pas ..... il manque quelqu'un !

Bon....
Aujourd'hui : défilé ..... j'ai jamais regardé!
Festivités du 14 juillet ...... bal des pompiers ..... je ne suis  jamais allée!

Foot...... jamais regardé ! (et oui ! j'avoue qu'en 1998 déjà j'étais moyennement mais alors très très moyennement passionnée! )
Je partage simplement la joie de mes enfants qui vont regarder.

Et surtout je partage votre douleur ! vous tous ici !
Comme je l'ai déjà écrit nous ne sommes pas chez les vivants mais dans un énorme paquebot qui affronte  la tempête !

Hauts les coeurs!

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 14 Juillet 2018 à 12:53:43
mon dieu que c'est difficile...je suis agnostique et j'invoque un putatif dieu par effet de langage plus probablement....je suis comme toi  dans un univers parallele en fait...depuis hier (effet notaire je suppose) les idees noires sont au rendez vous..j'ai  pas d'espoir je pleure sur moi....il fait beau les cigales chantent et moi je rumine ...ames en peine alors que la france est joyeuse ..pas interessée par ce qui ce passe non plus alors je préfère etre seule ..je suis de toute façon tellement morose que je fais tache et j'ai trop peur de pleurer au lieu de rire alors solitude solitude ...dormir dormir éternellement ..je ne te remonterais pas le moral aujourd'hui  désolée...la phase de culpabilité pour tout et rien ..seulement 3 mois et la suite est effrayante .
Je suis comme toi et d'autre ..comme un hérisson qui se protège des dangers mais aussi de tout ce qui l'entoure..c'est cette image qui me vient..me mettre en boule et ne plus bouger ne plus communiquer ne plus vivre en fait si je vais au bout de l'idee..  stop stop stop...ne prend pas exemple...gros calin.


Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 14 Juillet 2018 à 13:10:45
L'image du hérisson me plaît.
Je voudrais être un hérisson amnésique. :-\
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 14 Juillet 2018 à 13:57:01
pour le hérisson lisez les fils de Faik  ;) si ce n'est déjà fait
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 18 Juillet 2018 à 12:39:11
Bonjour,

Oui merci,  je vais me renseigner sur ce livre... le hérisson me convient également... me rouler en boule dans un coin, montrer mes piquants lorsque l’on m’approche...oui dans une autre vie , j’ai du être un hérisson...

Triste journée, je suis revenue dans ma maison vide et le moral retombe dans le néant..la succession n’est pas encore faite,.rien n’avance...

 Aujourd’hui, des artisants  continuent les travaux entamés par Luc. Contente que cela se fasse mais en même temps, dépitée . Double sensation...,et très déstabilisant ...  Après il faudra que je fasse des devis  pour la suite des réparations...il les avait prévu mais ne verra rien et je me sens fautive de continuer sans lui.. stupide,  mais c’est comme ça.

Vacances ! Le beau temps!Je vous hais!  Je n’attends plus qu’une chose: que le temps s’écoule...et en même temps , avancer me fait trop peur.... aussi , je vais continuer à me prendre pour un  petit hérisson apeuré...

J’ai trié quelques affaires à donner mais à ce rythme, dans un an , j’y serai encore... à chaque fois, la boule au ventre et les larmes incontrôlables. Je culpabilise même d’enlever ses affaires, ben oui quoi, c’est sa maison!


Trop dur aujourd’hui, j’arrête d’écrire et j’ai jamais été douée pour cela...bises à tous.







Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 18 Juillet 2018 à 13:36:16
bonjour bibou...je suis comme toi...impossible de faire quoique ce soit...toute les decisions sont un calvaire un instant c'est oui puis 3 secondes apres c'est non...je ne sais plus ou je vais...la peur de tout ...comme je te comprends...un jour apres l'autre...seulement ça..amities
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 19 Juillet 2018 à 07:19:05
"Bonjour",
4 mois et demi que j'attendais de rêver de Luc... :'( j' ai lu que les rêves étaient bienveillants...et apaisants... Il n'en fut rien !
J'ai vu clairement Luc couper un sapin du jardin puis celui-ci est tombé sur son dos. J'ai parfaitement "entendu" son cri de douleur et je l'ai vu s'écrouler. J'ai hurlé à mon tour "appeler les pompiers" et je me suis réveillée en sueur et le coeur battant la chamade...depuis, je me demande ce que cela signifie ... ?? impossible de me rendormir...je vois nettement de quel arbre il s'agit, c'est troublant...

Avez-vous fait des rêves du même  ordre ?

Amicalement. Bibou
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 19 Juillet 2018 à 08:23:10
Bonjour Bibou,
Des rêves angoissants avec réveil en sursaut, j'en fais pas mal, plutôt morbides.
Mais Bruno y est très flou, lointain.

Je crois que ton rêve montre que tu es encore sous le choc de sa disparition.
Ce qui lui est tombé sur le dos, si j'ai bien compris, c'est la conséquence de son engagement dans son travail au détriment de sa santé. On a l'impression de qq chose qui s'écroule. Au sens symbolique. Pure hypothèse.
Tu appelles au secours parce que tu te sens impuissante. Pure hypothèse aussi.

J'espère que tu passeras quand même une bonne journée... Bises
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: loma le 19 Juillet 2018 à 08:37:27
Bonjour Bibou,
en 3 ans, je n'ai pratiquement pas rêvé de Marc alors qu'il occupe toutes mes pensées le jour, mais il est vrai que j'oublie mes rêves.
La première fois, c'était effrayant, il s'était transformé en Leprechaun ou Grinch grimaçant ! Pourquoi ???
Les autres fois il s'agit plutôt de maisons de tout types , grandes en général, moderne ou ancienne, à la campagne ou en ville, mais vides … Je cherche souvent Marc plus que ne le vois. Je comprends un peu la symbolique. Une seule fois le rêve était plus apaisant, il me faisait visiter son nouvel appartement où il vivait seul, un mignon appartement, rénové, coquet, une jolie vue .

Pour en revenir à ton rêve, je ne m'y connais pas en interprétation, mais les arbres sont symboles de vie, des racines ancrées, abattre un arbre signifie peut être simplement une vie coupée prématurément, celle de ton mari, et le fait que ce soit lui qui coupe l'arbre montre qu'il a lui même contribué à cette tragédie.

Les rêves sont si troublants parfois.

Je te souhaite de plus doux rêves pour tes prochaines nuits

tendrement
loma

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 19 Juillet 2018 à 13:14:24
Bibou
perso je suis dans le même type d'analyse (humble) que Bmylove ...
mais tu pourrais poster là bas
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil/comment-interpreter-nos-reves-ou-cauchemars/msg36194/#msg36194
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 21 Juillet 2018 à 23:29:32
« Bonsoir »,

Merci pour vos messages. Depuis, j’ai replongé...la souffrance  refait surface avec plus de force. J’ai des journées devant moi sans aucun but et cela m’effraie...tant que mon  agenda était rempli,l’hyperactivité me permettait de tenir alors que là je deviens un loukoum... et c’est pas beau à voir...j’ai même pas la force de répondre ou de remotiver qui que se soit...désolée...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: danube le 22 Juillet 2018 à 07:06:30
Je vous comprends, les vacances, ces deux mois que j'aimais tant ,viennent rajouter du vide au vide .
Je remplis sans cesse , j'essaye de faire quelque chose chaque jour , de voir des amis , mais je m'épuise physiquement, tellement être  en mouvement perpétuel ne me correspond pas .
J'aimerais me poser , me reposer mais une petite voix me dit que si je le fais , je vais m'effondrer mais comme c'est épuisant.
Il y a un an , mon mari allait et venait entre la maison et l'hôpital .J'ai cru qu'il allait s'en sortir même si au fond de moi , une petite voix me disait le contraire .Je ne voulais pas l'écouter pas l'entendre .
Pendant cette période aussi , je me suis agitée dans tous les sens pour trouver ce qui lui permettrait d'aller mieux , de le soulager .
Mais il  est parti en octobre et 9 mois après ,l'angoisse est là chaque jour dés que je m'arrête .Mais jusqu'à quand vais-je tenir .Parfois , je voudrais que mon corps lâche pour arrêter ce mouvement , cette suractivité qui ne me remplit pas , qui remplit seulement le temps .
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 22 Juillet 2018 à 09:09:36
Je t'embrasse Bibou. As-tu passé une bonne nuit ?

Que vas-tu faire aujourd'hui ?
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 22 Juillet 2018 à 10:33:43
Bonjour à tous,

Encore une fois merci pour votre soutien...ce matin , je me traîne et ma chienne  s’énerve..encore un jour , où je n’ai rien de prévu...ni pour la future semaine .... même mon club de sport est en vacances...donc aucune perspective de voir du monde..mes amis sont parties ou aux abonnées  absents... rester seule pendant tout ce temps, jamais je n’ai vécu cela... j’ai pas de famille proche à part ma fille et elle travaille et mon fils est trop loin ...pas de belle famille dans la région.. l’absence de Luc se fait doublement sentir... lui si extraverti... il comblait tous les vides..mon «  éléphant » me manque ( surnom qu’il avait depuis l’enfance).

Chaque jour, je m’impose de ranger quelque chose.. hier, j’ai voulu trier des habits de Luc mais j’ai renoncé et fait le vide dans mon placard...il faut que je vide le cabinet médical mais cela ressemble à un travail au dessus de mes forces. Toucher à son antre! À chaque fois que j’y vais, je brasse de l’air... je n’avance pas..mais j’ai encore un peu de temps... peut-être quand j’aurai le dos en face du mur..

Même les courses , j’y vais plus... je pioche dans le congélateur... tout devient  « montagne »...le jardin ... s’est guère mieux.. la mauvaise herbe pousse de partout... j’ai juste tondu...je suis en service minimum...à cela se rajoute les travaux de la maison, commencés par Luc et que je dois finir... hier, j’ai pleuré en voyant les ouvriers poser le carrelage choisi par Luc... et il faut aussi que je m’occupe des volets ( au tiers de posés ) et chaque fois avec cette boule au ventre : il ne verra pas le résultat...

Et toujours cette question... pourquoi cela est - il arrivé ? Même si au fond de moi, une petite voix commence à apparaître...tu le savais... mais j’ai pas voulu le voir et je m’en veux...


4 mois et demi, et j’ai l’impression  de régresser ...je ne suis guère encourageante pour les nouveaux du forum...mais il y a tout de même des moments de répit.... j’essaie de les prendre et de souffler quand ils arrivent... mais là c’est la marée haute et je me noie...mais la marée basse arrivera tôt ou tard...je le sais maintenant.



Bises à tous ( sauf aux imposteurs! )
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 22 Juillet 2018 à 11:08:52
Et toujours cette question... pourquoi cela est - il arrivé ? Même si au fond de moi, une petite voix commence à apparaître...tu le savais... mais j’ai pas voulu le voir et je m’en veux...

La culpabilité sait se faufiler dans la moindre brèche.
On est  les derniers à voir ce qui se passe sous nos yeux, quand on est proche de qqun.

Tu ne savais pas. Tu sais maintenant.

Si tu avais réellement su, tu aurais agi différemment.

Bisous, Bibou.

PS : si tu t'ennuies, viens nous parler de Luc ou de toi, ou des 2.
Ou de ce que tu veux.



Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 22 Juillet 2018 à 13:10:12
Bibou,

4 mois et demi !C'est si récent!
J'essaie de me remémorer (pour moi cela correspondait à fin janvier 2018)
Oulà! je n'étais pas bien du tout !
Je m'investissais à fond dans le travail !
Pour toi ce sont les 'grandes vacances'!
Peut être tenter de ne plus 'se débattre'? J'ai senti un léger mieux lorsque j'ai' lâché prise' Je me suis laissée enfoncer alors que tout mon entourage me demandait d'arrêter de me morfondre.... de reprendre pied .....
J'ai fais le contraire; je me suis laissée aller dans ma souffrance  .....
Nous sommes là sur ce forum ... nous ne prenons pas de vacances ! le deuil ne prend pas de vacances !

Hauts les coeurs!

Nath

Je lis tous les jour! plusieurs fois par jour ! je lis tout le monde



Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 22 Juillet 2018 à 13:14:37
Re... voilà un sms et je reprends goût... cela ne dépend pas de grand chose... ma fille vient de me dire qu’elle allait venir dans un petit moment pour se baigner et tout change de couleur...le noir s’est éclairci...encore en pyjama à 13h passé ( c’est pas mon genre) , j’ai honte et je vais aller me préparer...

Bref, pour vous dire : un message du forum, un sms d ´un membre de nos famille ou d’amis et  la journée devient supportable et on avance.. il faut donc continuer et chasser nos idées noires....et continuer à nous envoyer des messages de soutien, cela peut faire la différence...

Bises.
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 22 Juillet 2018 à 14:16:59
j'ai' lâché prise' Je me suis laissée enfoncer alors que tout mon entourage me demandait d'arrêter de me morfondre.... de reprendre pied .....
J'ai fais le contraire; je me suis laissée aller dans ma souffrance  .....

C'est un très bon conseil.
J'aimerais pouvoir l'appliquer.
J'ai l'impression de nager à contre courant par peur d'affronter la réalité.
Mais si je m'écoute, je ne pense qu'à lui et je me flagelle.
Quelle merde.
C'est quand même une bonne idée, d'aller au fond de sa douleur.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 24 Juillet 2018 à 12:10:59
Bonjour,

Je crois que je vais faire l’herisson pour le reste de cette satanée journée...marre de la vie...ce matin,pourtant,  je me suis levée pleine de bonnes résolutions : j’ai fait des courses, vidé des caisses entières au tri... et puis je suis allée au cabinet..j’ai ramassé en larmes ses magazines de golf( il y en a des centaines), rempli ma voiture d’affaires  diverses.  ... pour aller aux poubelles...je n’en suis qu’au papier alors comment ferais-je pour le reste?   Je n’y allais jamais....c’était son antre! Et il me soignait à la maison....l’estomac s’est retourné, et l’envie d’en finir est revenue....je suis vite partie avant de faire une bêtise...
Et toujours cette question lancinante : pourquoi lui? La mort ne me fait plus peur et là est le risque...

Désolée, je suis bien lugubre...mais la vie est devenue si noire..

Je vous souhaite à tous un peu de douceur dans notre monde de noirceur...bises
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 24 Juillet 2018 à 12:37:18
Bonjour Bibou,

Mêmes réflexions. Ras le bol, colère et même dégoût de cette vie qui va nous apporter quoi, de toute façon ?
Et puis, si c'est pour nous le reprendre après, non merci.
On a donné. Va voir ailleurs, saleté de vie.
Pas peur de la mort, qui soulage de bien des maux.
Tu as bien fait de fuir. Je ne sais pas pourquoi, mais tu as bien fait.
Peut-être pour lui montrer, à la vie, qu'on est pas des mauviettes.
Pas peur d'elle non plus (enfin si, un peu...)

En tous cas, tu as fait beaucoup de choses, ce matin, tu peux être fière de toi !
Il y a pas si longtemps, ça aurait été impossible.
Tu as gagné le droit de hérissonner à volonté.
Je te prendrais bien dans mes bras. Un hérisson et un crabe qui s'embrassent, c'est du jamais vu.
Prends ça dans ta face, la vie. >:(
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: Eric38 le 24 Juillet 2018 à 12:39:54

Et toujours cette question lancinante : pourquoi lui? La mort ne me fait plus peur et là est le risque...


je trouve même la mort, dans ce qu'elle met un terme à la vie, de plus en plus attirante.
Seule la douleur me fait peur et me freine.

..mais la vie est devenue si noire..

Ce qui me fait penser qu'une fin rapide serait peut être la solution.
Titre: Re : Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 24 Juillet 2018 à 12:57:42
je trouve même la mort, dans ce qu'elle met un terme à la vie, de plus en plus attirante.
Seule la douleur me fait peur et me freine.
Ce qui me fait penser qu'une fin rapide serait peut être la solution.

C'est ça. Tout à fait ça. Mais il y a aussi nos proches.
A-t-on le droit de leur imposer la souffrance que nous n'arrivons pas à porter ?

 Et puis, mourir sans souffrir ni se louper, je ne vois guère  comment. ::)
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 24 Juillet 2018 à 13:15:04
je vous rejoins dans votre noirceur....a quoi bon continuer si le reste d'une vie ressemble a ces derniers jours...et pourtant il y a bien un petit fil qui nous retient.. ceux qu'on aime et qui ne comprendront pas...est-ce suffisant  je me pose  aussi la question ....et parfois je comprends celui ou celle qui coupe ce fil...c'est paradoxal comme sentiment l'envie d'en finir  et la peur de mourir...on va arreter là...ça frise la dépression..
Je suis désolée je pleurniche encore et encore....besoin de partager un peu avec qui comprend ...je vais survivre un jour de plus grace à vous .merci  d'etre là.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 24 Juillet 2018 à 13:29:15
Quitte à flirter avec l'idée de suicide, autant y aller à fond, envisager le suicide dans sa réalité crue.

Voilà ce qui me retient d'en arriver là :
1/ On va souffrir physiquement, c'est sûr.
2/ La personne qui nous trouvera sera marquée à vie.
3/ Si on se loupe, les conséquences peuvent être graves.
4/ On fera souffrir notre entourage, qui n'a rien demandé.

Conclusion : on est dans la merde.
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: Eric38 le 24 Juillet 2018 à 14:04:19

3/ Si on se loupe, les conséquences peuvent être graves.

je connais un coin dans le Vercors : plus de 80 mètres de chute, je vois mal comment je pourrais me louper.
On y a fait plusieurs balades avec Claire.
Cela fait plusieurs jours que j'y pense.
Seule interrogation : si il y a quelque chose "après", je crains que Claire ne me fasse la gueule et refuse de me "parler" ou " fréquenter"...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: arfaca le 24 Juillet 2018 à 14:12:41
Oui c est sûr elle va te faire la gueule!!!et la souffrance que tu vas apporter à l entourage ,souffrance que toi tu ne supportes pas...mais je comprends. .
Alors oui c est bien résumé !on est ds la merde
...
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 24 Juillet 2018 à 14:52:33
Oui c est sûr elle va te faire la gueule!!!et la souffrance que tu vas apporter à l entourage ,souffrance que toi tu ne supportes pas...mais je comprends. .
Alors oui c est bien résumé !on est ds la merde
...

Grave.
Comme disent les ados.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 25 Juillet 2018 à 08:05:27
Bonjour,
Nuit terrible, la pire depuis le départ de Luc....j’ai eu une crise d’angoisse suivie de tendances suicidaires....j’ai navigué sur internet sur ce sujet et  dû combattre pour ne pas avaler des cachets...j’ai failli appeler SOS suicide mais j’ai trop honte...depuis presque 5 mois, je n’ai vu aucun professionnel de santé, pris aucun médicaments ( pas d’anxiolytiques ou de somnifères)...mon poids ne remonte pas, il est stable cependant...je ne sais plus si je suis assez forte pour continuer comme ça...je pensais avoir passé le pire et bien, c’est faux!!! On allume la télé, pour avoir un peu de distraction : ce n’est que plages, mer et film à l’eau de rose ou policiers avec des meurtres...alors on ne regarde plus...lire, c’est impossible : je lis une page que je dois relire juste après.. les amies ? Elles sont retournées à leur vie ou parties en vacances... et ces journées d’été deviennent interminables, sans but...

Encore un post  désespéré. ...affectueusement Bibou..
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 25 Juillet 2018 à 08:10:45
Re :

Éric, tu me donnes ton coin du Vercors?  J’y allais souvent avec Luc ( je suis pas loin)...les falaises...et hop...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 25 Juillet 2018 à 08:26:57
je pense fort a toi....prend soin de toi, surtout parle a quelqu'un...je ne peux pas t'aider plus je suis tres fatiguée aussi ,il me reste un peu de lucidité  et je crois qu'on a besoin d'aide. tendresse
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: Eric38 le 25 Juillet 2018 à 09:00:51
Re :

Éric, tu me donnes ton coin du Vercors?  J’y allais souvent avec Luc ( je suis pas loin)...les falaises...et hop...

Bibou....non, je ne t'indiquerais pas mon coin.
Tout d'abord parce que je m'en voudrais de t'avoir aidé à franchir le pas. Il parait qu'il ne faut pas faire çà.
Ensuite, parce que dans le Vercors, tu peux trouver pleins d'endroits pour chuter: le sommet du Moucherotte, le Pic Vert, le Pic Saint Michel ont de superbes falaises bien hautes. Du coté du Royans il y en a aussi un paquet.
Mon coin , je me le garde pour moi: il me rappelle les balades qu'on faisait à cet endroit précis avec Claire.

J'espère que tu ne m'en veux pas trop.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Eric38 le 25 Juillet 2018 à 09:17:30
Hier, j'ai échangé quelques messages avec une amie très chère.
Elle m'a renvoyé en pleine gueule ma faiblesse, m'a fait la morale. Elle a comparé ma situation avec une amie qu'elle est allée voire lundi. Celle ci a perdu son mari il y a plusieurs années, elle souffre de handicap, et est plus vieille que moi mais ne se laisse pas abattre. Cela m'a fait prendre en pleine poire ma nullité, mon incapacité à rebondir. Je culpabilise de ne pas être aussi fort qu'elle le souhaiterais. Je culpabilise de faire peser sur elle ma détresse. Je me sens totalement nul, puisque incapable de relever la tête après 17 mois de deuil. Peut être fait elle partie de ceux qui pensent qu'au bout d'un moment ça suffit, et pourtant elle a fait preuve de patience et de gentillesse jusque là. Peut être en a t'elle assez, sa patience a été usée jusqu'à la corde. Peut être se méprends elle sur mon compte : non, je ne suis pas fort, solide ou résistant....non, les mérites qu'on m'attribue dans l'accompagnement de fin de vie de Claire ne venait pas de ma force, mais de la force que Claire me procurait. Moi, je suis un minable et un raté. Et dans ce monde de vainqueur, de battants, les faibles n'ont pas voix au chapitre.
Je n'arrive pas à lui faire comprendre à quel point Claire me manque, toujours plus, un peu plus chaque jour.
Elle m'a redis encore une fois que je pouvais "refaire ma vie", "retrouver l'amour". Seulement voila, je ne le veux pas, je ne le veux plus. Je voudrais juste que Claire revienne, je m'occuperais d'elle, je serais  son infirmier s'il le faut, son cuisinier et son homme de ménage et homme à tout faire. Je la chouchouterais, je passerais la totalité de mon temps libre avec elle.
Je ne veux personne d'autres.
Elle m'avait parlé de site de rencontres, de sorties pour rencontrer d'autres personnes, d'ouverture au monde.
Je ne veux rien de cela. Je voudrais juste avoir le cran de grimper au sommet de "ma" falaise, et faire un grand plongeon. Je n'en ai pas le courage. Je suis venu au taf ce matin, mais je m'y sens totalement à coté de la plaque. Je suis à deux doigts de fuir; je me sens tellement mal que je me sens nauséux, je fait tout au ralenti, il me faut plusieurs secondes pour réagir quand on m'apostrophe. Et je retiens mes larmes depuis que je suis arrivé.

Entre l'absence suffocante de Claire et l'évidence de ma nullité retourné en pleine gueule, je vois mal pourquoi je resterais sur cette foutue Terre. La seule chose qui sauvera mon enveloppe charnelle, c'est cette foutue lâcheté.

Désolé de vous avoir ennuyé avec mes lamentations.

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 25 Juillet 2018 à 10:26:42
idem
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: katrinap le 25 Juillet 2018 à 10:44:10
vous n'êtes Eric, Biche, ni nuls ni ratés, ni inutiles
la souffrance de chacun doit être respectée si elle gêne, on s'écarte c'est peut être le meilleur service à rendre à quelqu'un si on ne se sent pas en capacité de l'accompagner, pour moi ce n'est pas un problème
17 mois c'est si peu! comment ne pas sentir qu'on trahit l'autre si on "refait" sa vie (quel mot étrange!) sans avoir le sentiment qu'on l'a anihilé et gommée?
je vous trouve tous admirables d'arriver à juste en toute humilité évoquer vos souffrances, et sentir j'espère que nous pouvons tous nous écouter sans jugement, sans poncife
je vous embrasse
katrin
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: danube le 25 Juillet 2018 à 12:18:59
Comme vous je suis anéantie après 9 mois 1/2 .Depuis le début des vacances , je remplis le temps avec une  sorte de frénésie avec l'intuition que si je m'arrête je vais m'effondrer et c'est ce qui se passe en ce moment .
A quoi se raccrocher quand l'homme qui remplissait notre vie n'est plus là , quand je n'ai qu'une envie le voir revenir
La tentation est grande d'ouvrir la boite des médicaments restés là depuis son décès.
Seule la peur de me rater me retient .
A qui s'adresser quand la douleur nous fait hurler ,quand l'avenir n'existe plus , quand la peur de tout est là.
La famille a repris sa vie , les amis partent en vacances , essayent de faire ce qu'ils peuvent mais ne savent pas toujours quoi dire et les voir en couple est douloureux .
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 25 Juillet 2018 à 12:37:12
Bibou pourquoi ne pas vouloir d'aide de pro ?
Pourquoi avoir honte d'appeler SOS suicide ?
Ce n'est pas ce qui va le plus t'aider de te refuser à toi même l'aide ...
J'ai vu et vois encore, à un rythme moindre deux pros
Je ne le regrette pas.
J'y ai été encouragée par tous les médecins de mon cabinet médical vus en début de deuil à cause des x somatisations ...
J'ose te dire tu as la chance que tes enfants accusent pas trop mal le choc ...
Vois tu une jeune cousine de mon époux à attenté à ses jours au décès de son papa
Et est restée polyhandicapée ... À la charge de sa maman ...
Oui ça arrive ..
Honore ton rôle de maman en acceptant de te faire aider
Je t'embrasse fort
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 25 Juillet 2018 à 16:27:29
Nom de GU  !
Comme diraient mes ancêtres!
 (en tant que veuve de 57 ans ! je me permets des expressions peu élégantes!)

Mais vous me faites peur avec vos envie d'en finir avec cette fichue de vie !
Cette P.....de S..... de vie!
Mais nous allons tous tenir bon!

Mais il faut penser à nos 'disparus' ... Ils n'ont pas du tout envie mais alors pas du tout envie que l'on quitte cette vie !
Je sais bien que c'est très très .....très très très  dur !

Mais on ne peut pas disparaître ! sinon cela n'aurait pas de sens!
Alors oui, on a très très mal, c'est vraiment incroyablement douloureux et cela peut durer des années !
Cependant on tient le coup ! pour eux! pour vivre ce qu'ils n'ont pas la chance de vivre !

Hauts les coeurs !

Nath

Nath pas très en forme aujourd'hui qui vient d'accompagner sa petite voisine de 44 ans ! pour sa 'dernière demeure'
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 25 Juillet 2018 à 20:08:53
Nath, toujours cheveux au vent !

Tu as raison, bien sûr. Mais je crois que nous sommes épuisés.
Enfin moi je le suis.
Je ne pense qu'à lui, je me répète "il ne reviendra plus", et ça m'épuise littéralement.
Je n'ai fait que dormir aujourd'hui.
L'avantage, c'est que je ne pense pas, je ne pleure pas et le temps passe plus vite.

J'essaierai d'en faire un peu plus demain, mais ça sent la dépression, tout ça.

44 ans, c'est bien jeune. Cancer ?

Je t'embrasse.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 25 Juillet 2018 à 22:30:53
et voila  memes symptomes et meme question ..."depression ou  petit coup de mou....pour mon cas le coup de mou est tres long je trouve et particulierement violent..je vois pas trop comment rebondir pour cette fois...OUI dormir et rever, peut etre, si les reves sont agréables ( comme je ne m'en souviens pas ...peu importe dans mon cas pourvu qu'ils dechargent le stress de la journée ça me convient.)
Je haie les vacances  cette année ...je haie cette année entière ..je haie la vie ..je haie la mort ...je haie tout et n'importe quoi..je n'aime que toi et tu n'est plus là mon amour...je pense  à la mort comme si elle devait m'apporter la paix ...c'est un reve je sais ça ne marche pas comme ça.... ça va aller pour ce soir ...bonne nuit a vous .
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: les petites cailles le 25 Juillet 2018 à 22:40:34
Eric38 les conseilleurs ne sont pas les payeurs:  Les sites de rencontre sont une double aberration  compte tenu de ce que tu décris: comment oser l'évoquer à la personne pour refaire sa vie, 2)  comment oser évoquer un tel moyen alors que tant  d'autres ... existent?  De mon côté j'ai deux exemples crétins au compteur: ma mère  au tel " ah bon pourquoi? tu es fatiguéééééée à cause de la chaleur?" l'autre une amie au tel : " moi je comprends pas, avec un tel.. ça a été vite...." VTFF....

Ensuite, nonobstant le fait que le Vercors est une fort belle région, je vous serai gré à toi et à Bibou d'aller passer quelques jours de vacances .... au Touquet.... c'est peut-être beaucoup moins youp la boum mais euh comment dire, cela me rassurerait un peu....

Je vous envoie toute ma gentillesse du soir, espoir  pour vous épauler .
Très cordialement  ,
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 26 Juillet 2018 à 15:48:24
" Bonjour"

  Après un moment au creux de la vague, je remonte doucement, en apnée, vers la surface....Merci à Qiguan, Biche, les petites cailles,Bmylove,nath... pour vos messages... Même si j'ai pas répondu hier, ils m'ont fait réfléchir...Oui, Qiguan mes enfants vont bien , je ne dois pas les plonger dans la peine...il faut que je réagisse...Luc était médecin et pour moi, il y a un blocage : je n'arrive pas à consulter...

En y regardant de plus près, j'ai plongé car je ne vois certains jours personne... jusqu'à présent, pendant ces vacances , j'allais à la salle de sport tous les jours : j'y rencontrais des amis, pouvais discuter un peu.. c'est un petit, très petit club ( cours entre 3 et 15 personnes max), on se connait tous et le coach est devenu un confident....mais là, il est en vacances, donc plus de cours...Luc m'avait prévenue : tu deviens bigorexique ! pas mon homme,pas de sport .... Luc adorait le sport et en faisait tous les week-end et était desespéré que je ne fasse pas de compétition avec lui (golf).   Je jouais avec lui lors de certains de ses entraînements mais pas de compétitions...pour lui, la compétition était le must et j'ai toujours refusé...J'ai décidé de me reprendre et de lui prouver(?) que je peux y arriver... Je viens donc de m'inscrire à un premier 10  km (course à pied); J'ai 8 semaines pour me préparer... Certes, c'est pas du golf mais une compétition quand même...Je ne sais pas pourquoi mais je sens qu'il faut que je le fasse....peut-être pour honorer son côté sportif...
De plus faire du sport  me donne un but. J'ai donc téléchargé un plan d'entraînement et fais le premier, ce matin...je me sens mieux.. Je ne sais pas  si je vais y arriver, si je ne vais pas abandonner en cours de route, si j'aurai le courage de m'aligner sur la ligne de départ... à suivre...
Donc non, je ne veux pas prendre d'antidépresseur... Luc n'était pas pour sauf en cas de nécessité absolue... Il m'a toujours dit que le sport est un excellent antidépresseur... ( comme le chocolat) donc je suis ses conseils : sport  et chocolat !

Quant au Vercors, j'adore y faire des randonnées : on en faisait souvent vers le col de bataille... non , Eric, Nath je n'y irai pas.. En Août, je partirai plus sagement avec ma fille et mon gendre voir ma belle-famille au bord de l'atlantique.... J'espère que cela ne sera pas trop dur... je n'y suis jamais allée sans Luc...

Donc merci à tous, au fond du trou, vos messages font réagir et peuvent empêcher l'irréparable.. il faut continuer à se
soutenir chacun et chacune et comme dit Nath : Haut les coeurs !

Bises.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 26 Juillet 2018 à 16:34:07
L'atlantique toutes les premières fois sont TRÈS éprouvantes c'est évident, les préparer au mieux, les baliser et se donner le droit au dernier moment d'y changer des choses est un "sésame"

Bon plan ta course
pour l'honorer
te prouver que tu existe !
Citer
Je ne sais pas  si je vais y arriver, si je ne vais pas abandonner en cours de route, si j'aurai le courage de m'aligner sur la ligne de départ... à suivre...
peu importe
on sera loin
mais tu auras des supporters :-* ;) ;D !!!!

Adidas contre prosac disait , écrivait David Chaban Schreiber ....

tout prouve que le sport
qui crée des endorphines
est efficace !

tiens nous au courant  :-*
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 26 Juillet 2018 à 17:24:01
yesssssssss
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 27 Juillet 2018 à 20:48:32
Bonsoir,

Après une matinée calme, l’angoisse est revenue au galop. Je n’arrive pas à m’y faire: ces journées sans voir personne, c’est tout simplement atroce! Mon Luc était un moulin à paroles , moi introvertie. Depuis quel vide! Il avait la bougeotte, pas un week-end sans faire quelque chose. J’avais donc pris l’habitude de le suivre. Il ne voulait pas rester à la maison car  sinon , il était  toujours appelé même quand il n’était pas de garde. 28 ans ainsi et sans préavis tout est fini... parfois je râlais, pas envie de bouger, mais là je donnerai tout pour partir avec lui.

Essayer de  trouver un passe -  temps, facile à dire : lire? Impossible, écouter de la musique? Je me transforme en madeleine.jardiner? Trop chaud dehors.alors comment passer le temps à part penser à mon âme sœur qui est partie? Regarder des photos? Je ne peux toujours pas. la télé ? Rien ne m’intéresse Si , ce soir , il y a l’éclipse de la lune et mars est visible mais le ciel est bien nuageux. Verra-t-on quelque chose?  Je ferai un tour dehors tout à l’heure pour voir , l’air est enfin respirable.
Ce mois de juillet est interminable....vivement la fin des vacances! Jamais j’aurai  cru possible de dire ça un jour!

Bonne soirée à vous tous, si la lune est visible, je vais me mettre dans un transat avec une boisson et admirer la beauté de la nature. C’est la seule chose à laquelle je suis encore sensible, et qui me fait du bien.. Bises.

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 27 Juillet 2018 à 21:04:51
Grosses bises à toi.
Même soirée de mon côté.^^
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: LoïcC le 27 Juillet 2018 à 22:38:21
Courage Bibou.

En ce moment, à mon travail, il y a peu de monde et la semaine prochaine, il n'y aura quasiment personne : je pourrai passer la journée entière sans croiser âme qui vive. Déjà avant d'être veuf, c’était dur mais là ça va être l'enfer
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 28 Juillet 2018 à 00:31:30
Bibou
j'ose (?)
suggestion écouter des conférences même si tu ne peux pas suivre par difficulté dans le deuil de concentration

au décès de son fils (60 ans) avec la tentative de suicide de sa petite fille au décès du papa donc (restée paralysée) une tante de mon mari s'est mise à tricoter pour ce genre de chose
http://www.en-quete.net/index.php?no=7&page=33
je ne sais pas si cela peut être une voie pour toi ça l'était pour elle qui mouillait la laine de ses larmes ... mais se sentait en lien avec des personnes dans le dénuement

ton entrainement à la course ?
comment sortir de l'isolement pour toi ?
 :-*
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 28 Juillet 2018 à 08:30:23
Bonjour, merci pour vos messages ! :-*

Hier soir , je me suis couchée abattue : même la météo est contre nous : pas d'éclipse visible , le ciel était trop nuageux.

Les jours où je ne voie personne, j'essaie de m'occuper : le matin , passe assez facilement : soit je cours ( j'ai fini la 1ere semaine d'entraînement , soit 3 sorties sérieuses) soit je pars marcher une heure minimum avec ma chienne : les border collies ont énormement besoin de bouger, puis un peu de ménage ou les courses au supermarché du coin..."visite" au cimetière...C'est l'après-midi que cela se complique: que faire ? dehors , c'est la canicule , dedans je ne sais que faire : je n'aime pas les travaux de couture, tricots ou autre... j'ai surfé des heures sur le net, et vu tout ce qui existe sur le deuil...idem pour la course à pied. Je ne suis pas douée pour écrire, aucun talent littéraire ( Aïe, je suis une scientifique), pas douée pour la musique ( j'admire ceux et celles qui savent jouer d'un instrument : j'ai commencé à apprendre , il y a longtemps mais j'ai du renoncer  car je suis malentendante de naissance). J'aime bien bricoler : repeindre ou tapisser une pièce, mais là pas possible de me lancer dans ce genre de chose. Je dois d'abord m'occuper du cabinet de Luc, que je souhaite transformer en un logement pour une personne à mobilité réduite.

Le soir, c'est pas le pire: je peux sortir et jardiner un peu mais les larmes coulent quand j'effectue les travaux que faisait Luc. Il me manque tant. 
Pourtant, je fais des efforts et  une amie m'a dit que ma fille était fière de moi ; heureusement, elle ne voit pas la loque que je suis certains jours. je sors tous les jours même si je ne vois personne ( facile à la campagne de ne croiser personne). J'accepte toutes les invitations, même si j'ai pas envie. J'ai des amies,  que je voie parfois : j'essaie de faire bonne figure et je m'écroule dès que je suis seule...je n'arrive pas à apprivoiser cette foutue solitude !

Le moral remonte un peu en cette fin de semaine, car lundi les cours de fitness reprendront. Il faudra gérer les week-end.

Allez, assez de lamentations! Qigan , je vais voir ton lien puis je partirai faire "le tour" avec ma toutoune...
Je vous fais de grosses bises à tous. j'espère que vous trouverez un moyen de vous occuper l'esprit, pour mettre une parenthèse à notre douleur.  :-*

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 28 Juillet 2018 à 09:28:49
C'est déjà un beau programme !
J'admire !
Impossible pour moi de courir par cette chaleur, peur de me faire du mal (je suis vraiment maigre, maintenant).
Bravo pour tout que tu accomplis !

Je t'embrasse.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 28 Juillet 2018 à 09:56:21
Oui, hier soir même la lune n'avait pas envie de se montrer (par solidarité avec nous? puisque nos 'disparus ne peuvent pas la voir et bien .... nous non plus! )Merci la lune
Aujourd'hui orages et pluie ! (cela tombe bien juste envie de rester sous la couette ,enfin rester au lit étant donné la chaleur!) Merci la pluie

Et puis.... puisque c'est comme çà ......
Et bien ?
Et bien je ne sais pas (même pas envie de siffler du champ ! c'est dire !)

Bibou, je sens bien que tu avances,

Je ne peux que te comprendre

Hauts les coeurs!

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 29 Juillet 2018 à 07:36:46
Bonjour,

Je vous lis chaque jour. Chaque jour, vous écrivez des textes magnifiques sur  vos amours perdus  : Federico, Qigan , Bmylove...ce que vous dites me retournent les tripes...
J’aimerai tant vous dire à quel point , j’aimais Luc mais je n’ai jamais su exprimer mes sentiments.  Je ne lui disais pas que je l’aimais mais le médecin qu’il était avait compris qu’un traumatisme de l’enfance m’en empêchait...tous les jours il me disait qu’il m’aimait et moi, je ne répondais pas et maintenant je m’en veux: pourquoi, je n’étais  pas capable de lui dire mes sentiments profonds?  Je ne me livre pas d’habitude, ici c’est une première...

Alors, je sais, c’est trop tard,mais il faut que je le crie : LUC, JE T’AIME!
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: emi le 29 Juillet 2018 à 08:47:58
On avait beau se le dire tous les jours, je me dis aussi que je ne le lui ai pas assez dit, pas assez démontré... Je crois que tout le monde a cette sensation. Ça va avec tous les regrets de ce qu'on a pas fait ensemble et le sentiment de ne pas avoir assez profité des bons moments.
Courage Bibou ! Tu arrives à exprimer ce que tu ressens et c'est un pas même s'il est tout petit, vers l'apaisement.
Je t'embrasse.
Emi
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 29 Juillet 2018 à 08:53:49
Bibou,
L'amour a cela de très beau qu'il est un langage à lui tout seul.
Certains l'expriment avec des mots, d'autres non, mais quand on est aimé, on le sent avant tout.

Luc se savait aimé, j'en suis sûre. Etant donné la force de votre relation, il ne peut pas en être autrement.

Il est peut-être temps pour toi de libérer ce que tu as retenu jusqu'à maintenant : continue à écrire, crier, hurler...
Si tu veux lâcher ici ce qui te ronge, n'hésite pas. L'anonymat le permet.

Grosses bises.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: loma le 29 Juillet 2018 à 09:22:56
Bonjour Bibou,
chez nous les mots d'amour étaient rares, on s'aimait, cela allait de soi, nous avions sans doute peur que ces mots s'usent et perdent de leur valeur à force de les répéter

peu de temps avant sa mort, il me l'a fait remarquer "tu ne me dis jamais que tu m'aimes"
je lui ai répondu "je pensais te le prouver chaque jour", il m'a souri en ajoutant  "c'est vrai"

Ces simples mots ont suffi à moins culpabiliser, il savait.
Mais tous les soirs avant de m'endormir, je lui adresse quelques paroles en terminant par "je t'aime"

Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 29 Juillet 2018 à 14:25:26
Bibou,
L'amour a cela de très beau qu'il est un langage à lui tout seul.
Certains l'expriment avec des mots, d'autres non, mais quand on est aimé, on le sent avant tout.

Luc se savait aimé, j'en suis sûre. Etant donné la force de votre relation, il ne peut pas en être autrement.

Il est peut-être temps pour toi de libérer ce que tu as retenu jusqu'à maintenant : continue à écrire, crier, hurler...
Si tu veux lâcher ici ce qui te ronge, n'hésite pas. L'anonymat le permet.

Grosses bises.
je plussoie

et suggère d'écouter l'après midi des conférences diverses variées selon l'envie
écouter zapper ...  :-*
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 29 Juillet 2018 à 14:41:39
Merci pour votre soutien. Je surfe sur le net... et je suis tombée sur : Et maintenant ?
Même si cette chanson ne parle pas de deuil mais d’un amour perdu, actuellement, elle résonne en moi :


ET MAINTENANT

Et maintenant que vais-je faire
De tout ce temps que sera ma vie
De tous ces gens qui m'indiffèrent
Maintenant que tu es partie

Toutes ces nuits, pourquoi pour qui
Et ce matin qui revient pour rien
Ce cœur qui bat, pour qui, pourquoi
Qui bat trop fort, trop fort

Et maintenant que vais-je faire
Vers quel néant glissera ma vie
Tu m'as laissé la terre entière
Mais la terre sans toi c'est petit

Vous, mes amis, soyez gentils
Vous savez bien que l'on n'y peut rien
Même Paris crève d'ennui
Toutes ses rues me tuent

Et maintenant que vais-je faire
Je vais en rire pour ne plus pleurer
Je vais brûler des nuits entières
Au matin je te haïrai

Et puis un soir dans mon miroir
Je verrai bien la fin du chemin
Pas une fleur et pas de pleurs
Au moment de l'adieu

Je n'ai vraiment plus rien à faire
Je n'ai vraiment plus rien ...

Gilbert Bécaud
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 29 Juillet 2018 à 14:46:17
J'en ai les larmes aux yeux. :'(

Certaines chansons ont un goût nouveau désormais.
Mal à mon petit coeur. Ce manque est insupportable par moments.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 29 Juillet 2018 à 19:08:53
bonsoir..voila fin du dimanche...et maintenant...oui moi aussi je me demande..la fin d'un amour ,la fin d'une vie ...que c'est dur  de construire une suite.  bises
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 29 Juillet 2018 à 19:29:18
C'est dur, mais on va y arriver, Biche.
On a fait le plus dur. On retombera bien bas, mais comme dit Qiguan, on a maintenant qq petites avancées auxquelles se raccrocher.
Et puis, on n'est pas seuls. On est juste privés d'eux.

Je t'embrasse.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 30 Juillet 2018 à 09:06:18
Bonjour,

Nouvelle journée qui redémarre. Hier, solitude absolue. Je hais les dimanches...jour de son décès. Je n’ ai vu personne et la journée a été interminable et cette nuit impossible de dormir ( chaleur? Stress?). Tous les dimanches matins, j’entends encore sa voix : allez bouge ! On s’en va!

Aujourd’hui, journée «  filles » , entre copines du club de natation: ballade en forêt, barbecue puis baignade... le programme est alléchant et j’espère que je vais pouvoir déposer ma peine dans un coin jusqu’à ce soir, car je sais que le retour à la maison sera difficile.

Je vous souhaite à tous une journée paisible. Bises
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 30 Juillet 2018 à 09:29:55
Bonne journée, c'est un joli programme ! :-*
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 30 Juillet 2018 à 11:34:46
Profites en un max Bibou!
Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 30 Juillet 2018 à 20:21:47
Bonsoir,

Ce soir, je veux vous envoyer un message d’espoir, l’espoir de jours meilleurs. Oui, objectivement, j’ai passé une bonne journée avec des moments de tristesse, mais sans pleurs. J’ai passé la journée à discuter de tout et même de Luc avec mes amies et je me sens comme apaisée. Bien sûr, le retour dans la maison vide ne se fait pas sans mal. Luc ne m’attend pas, Luc ne me demande pas  ce que j’ai fait. Luc ne m’a pas préparé un petit repas du soir... rendez-vous encore avec la solitude, mais Luc m’a accompagné toute la journée!

Journée de répit grâce au soutien des amies, d’où  l’importance de ne pas s’isoler. Chaque secondes, minutes ainsi grappillées sont à prendre et nous font avancer.

Oui, après un passage au fond du gouffre, je suis remontée en surface, pris un grand bol d’air jusqu’à la prochaine descente.Mais cette journée restera gravée dans ma mémoire  comme une petit pas vers un avenir possible.

Grosses bises à tous. Que cette soirée vous apporte de la douceur...

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 30 Juillet 2018 à 20:40:23
Hip hip hip Hourra ! ;)
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 30 Juillet 2018 à 20:50:44
Citer
d’où  l’importance de ne pas s’isoler
Citer
Mais cette journée restera gravée dans ma mémoire  comme une petit pas vers un avenir possible.
c'est très positif tu pourras savoir quoi faire, ce qui fonctionne pour toi au prochain creux
 :-*
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 30 Juillet 2018 à 20:52:14
Trop bien!
Trop cool! (comme diraient mes étudiants)

Hauts les coeurs!

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: mike67 le 01 Août 2018 à 10:27:36
J'ai rapidement lu tes messages, ton histoire personnelle que tu nous as fait partagé.
Tu es sur la bonne voie, j'en suis sûr.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 02 Août 2018 à 20:59:51
Bonsoir,

Merci . Oui , je pense que j’avance à mon rythme mais aujourd’hui je me demande si je ne deviens pas folle : ce matin , je suis allée au columbarium . Juste à côté de la case où  reposent  les cendres de Luc , il y a le jardin du souvenir.. assise en face de la case, j’entends un bruit bizarre, comme des vibrations... je cherche partout.. me rapproche de la pierre posée au jardin du souvenir et m’aperçoit que les sons proviennent de cette pierre... je n’y comprends rien, mon esprit cartésien ne trouve aucun explication, cela devient flippant. .. ces bruits ont duré  une bonne minute.
L’après midi , dans le jardin ,  un fruit du paulownia tombe  sur mon transat : un fruit ouvert qui ressemble à un cœur parfait...coïncidence ?Ce soir , je suis troublée...
A cela s’ajoute le rendez-vous chez le notaire . J’en suis sortie fatiguée... succession toujours pas terminée..c’est épuisant et ce soir un mal de tête me taraude ..

En vous lisant, je sens qu’on avance tous et toutes à des rythmes différents mais on avance...que cette soirée soit paisible.bises
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 02 Août 2018 à 21:06:04
Bonsoir Bibou,
A toi de voir ce que tu veux en interpréter, à mon humble avis.
J'adorerais avoir des signes à interpréter.
La vérité est ailleurs, comme dirait Fox et Mulder.

Repose-toi bien ma Bibou.
La soirée est belle, douce et lumineuse.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 02 Août 2018 à 21:21:14
Bibou
dans la partie dédiée ici à spiritualité
tu as
http://forumdeuil.comemo.org/philosophie-spiritualite-deuil/peut-t-il-y-avoir-des-signes/
tu y liras de nombreuses expériences déroutantes pour les cartésien(ne)s

à toi, oui , de voir ce que tu veux faire avec cet événement
repose toi si tu peux.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 03 Août 2018 à 15:28:26
Bonjour,

J’ai commencé à lire les post d’anciens sur les signes et c’est vrai , c’est perturbant mais j’y suis toujours hermétique.. pourtant, je me pose des questions..à voir peut-être que je vais évoluer .

Demain , 5 mois : je hais le chiffre 4 depuis...le temps passe car je ne compte plus les jours mais les semaines et maintenant les mois!  J’ai peur, j’ai l’impression que Luc s’éloigne:  ma mémoire auditive semble s’effacer: j’ai de plus en plus de mal à entendre sa voix...je recherche son sourire dans une photo: je suis capable d’en regarder que deux que j’ai sur mon portable, ma tablette..sur ces deux photos , il est «  nature »  : Sur la première, il sourit après une rando et sur la deuxième il fait le pitre... et là  je «  vois » mon Luc! Mon dieu, qu’il me manque!

Je continue le sport, malgré la canicule. Je me le suis jurée, je veux le faire pour Luc . Mais j’ai des doutes sur mes capacités, sur ma volonté. Je ne veux pas craquer mais je ne sais pas si le mental et le corps suivront...
Plan course à pieds .: semaine 2 de faite...

Prenez tous soin de vous en cette canicule, les corps s’épuisent encore plus... Bises
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 03 Août 2018 à 16:42:19
soit confiante
et si ton corps ne peut pas tu t'autorisera à renoncer
 :-*
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 04 Août 2018 à 21:19:51
5 mois et toujours la même question.  Pourquoi lui? 

5 mois et toujours le même manque. Serons nous un jour apaisés? 

5 mois et toujours la culpabilité. Pourquoi je ne l’ai pas empêché d’aller skier?

5 mois: c’était  hier et une éternité

5 mois que la vie n’a plus aucun sel...

5 mois sans lui!  :'(
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 04 Août 2018 à 22:21:06
Je te serre dans mes bras, Bibou.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: adajul le 05 Août 2018 à 00:54:49
...je n'en suis qu'à deux mois...dans deux jours...
...deux mois déjà...
...manque qui s'accentue de jours en jours...douleurs qui transpercent les entrailles...mais petites avancées aussi...
...pourquoi ?...une question tellement prenante...mais une question sans réponse pourtant...
...je n'ai pas beaucoup de ressources moi-même mais je te transmets un peu de tendresse...ma fille m'en donne beaucoup...je peux partager...
...sens de la vie...accompagner ma fille dans les différentes étapes de sa vie...finir les travaux de notre maison. ..qu'on y soit bien. ..que ça devienne notre maison à toutes les deux...
Cherches bien... tu trouveras...je te le souhaite...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 07 Août 2018 à 19:11:24
Peu de courage. Je ne peux réconforter personne ces derniers jours ( depuis le 4 , jour fatidique). Vendredi, je pars chez la maman de Luc et plus l’échéance  approche, plus j’ai peur et la boule au ventre. Aller chez lui, sans lui, rien que l’idée me fait trembler. Je n’y vais pas seule. Ma fille et mon gendre m’accompagneront. Je ne veux pas m’écrouler devant eux...mais là c’est surhumain.

Bmylove, Nath, mike, Biche, giguan et tous les autres , je vous lis tous les jours mais je ne sais que dire  pour vous soutenir. Certains , même au fond du gouffre sont capables d’ecrire des messages de soutien. Je vous admire pour cela et vous dit merci.

Bises
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: adajul le 07 Août 2018 à 19:16:32
Bon courage Bibou…..et si tu t'écroules...tans pis...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 07 Août 2018 à 20:08:17
Je pense à toi,  Bibou, et je t'envoie mes amitiés depuis le fond.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 07 Août 2018 à 21:09:16
Allez !Bibou!
Hauts les coeurs!
je ne suis pas au top non plus!

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 07 Août 2018 à 22:41:55
Et pourquoi avoir peur de s'effondrer ?
Ta belle mère est as tu dit une femme forte mais sans doute humaine
Elle comprendra et après le brassage tu verras des éclaircies intermittentes auprès d'elle.
Bises
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 09 Août 2018 à 14:19:31
Bonjour,

J’ai peur de m’effonder car je ne veux pas faire de peine à ma puce. Elle en fait tellement. J’ai de la chance , je suis bien entourée : coup de fil tous les jours de ma puce, je la vois deux fois par semaine.Pour mon fils, c’est plus compliqué , il est trop loin J’ai des amies qui sont supers : elles m’obligent à me projeter dans le futur en organisant un voyage à l’étranger pour les vacances de la Toussaint. C’est encore loin mais elles veulent tout réserver dès  maintenant.  Elles parlent de Luc sans gêne. L’une à perdu son époux il y a 6 ans et va bien. Elle a continué  sa vie, comme elle dit, avec un nouveau compagnon.

Ce matin, j’ai préparé la valise  et des maux de ventre me tenaillent . Je n’arrive pas à regarder des photos alors  retourner dans sa région, chez sa maman... on y allait ensemble en général deux fois par an ( c’est à 800 km). Tout ne sera que souvenirs. Cette  station balnéaire , c’est son havre de paix. Je ne pourrais  aller nul part sans me remémorer les dernières 28 années. Ça me fait peur.
La dernière fois, sur la jetée nous sommes allés marcher avec son frère. Luc avait déjà du mal à marcher. Je ne l’ai pas attendu. Je le vois en core peinant.  Cette image me hante. Pourquoi , j’ai fais ça ?  J’aurai pu être plus gentille.. je me sentirai toujours coupable de ne pas avoir été plus présente . Mais j’en avais marre de la maladie ( cela faisait 20 ans ) et j’étais morte  de trouille . Au fond de moi, je savais que  cela allait arriver . J’ai peur d’aller chez Luc car la culpabilité me ronge..arriverais- je un jour à me pardonner? 

Bises à tous

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 09 Août 2018 à 14:27:21
Bibou, je vais te répondre un peu ce que tu m'as dit tout à l'heure :
Pas de culpabilité, tout simplement parce que tu l'aimais, et parce que tu avais confiance... en la vie, en l'avenir.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 10 Août 2018 à 06:30:36
La culpabilité, une vraie saloperie qui nous mine!

Impossible de fermer l’oeil cette nuit. La valise est prête et j’ai revu Luc :

- Luc sur la jetée
- Luc qui râle car il veut déjeuner à 4 h du matin
- Luc qui veut du chorizo et du manchego
- Luc qui ne tient pas en place 5 minutes sur une plage

- Luc qui me cherche des croissants
- Luc qui me dit qu’il m’aime
- Luc qui est partant pour toutes mes envies...

- Luc qui me manque...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 10 Août 2018 à 10:23:23
 :) :'(
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 18 Août 2018 à 08:25:36
Après une un séjour sans internet, (si c’est possible! ), je me reconnecter et vous lis. Malheureusement, il y a toujours et encore des nouveaux et nouvelles...

J'appréhendais ce séjour dans la région natale de Luc. Il y a eu des hauts et des bas, mais globalement cela a été plutôt bénéfique.
Il y a eu , un seul soir, un coup de spleen. A 22h, sur la jetée, j’ ai eu envie de me jeter à l’eau, de nager vers le large pour ne plus jamais revenir mais quelque chose m’a retenu. Difficile de dire quoi.
Tout , dans cet lieu me rappelait Luc. J’ai découvert cette région avec lui il y a 28 ans. Nous y allions deux fois l’an.Mais contrairement à mes craintes, il y a eu peu de pleurs. J’ai ressenti la présence de Luc pour la première fois et j’étais  la plupart du temps apaisée. C’est une sensation bizarre mais pas désagréable.. un pas de plus ? A ces moments là, l’espoir d’une vie sans cette souffrance qui nous tenaille depuis des mois renaît pour re disparaître. Ce matin, à nouveau seule dans notre maison, les doutes  et le désespoir reviennent au galop...

Encore un week-end devant nous. Décidément, je ne les aime plus, je veux juste qu’il passe au plus vite. Pourtant, le temps ne s’arrête pas, il avance juste au ralenti quand on souffre. Luc me manque toujours autant...

Bises à tous

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: mike67 le 18 Août 2018 à 08:47:17
C'est une grande douceur que de te lire.
On ressent de l'apaisement dans ton récit.
Bon courage à toi
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 18 Août 2018 à 10:26:32
Bibou est de retour !
Et effectivement plus sereine.

Le temps qui passe, encore un truc qui échappe à notre maîtrise...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 18 Août 2018 à 16:33:19
Citer
Mais contrairement à mes craintes, il y a eu peu de pleur
très utile témoignage

Chez toi
Chez vous
La difficulté ..
Oui un pas après l'autre
Je t'embrasse
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 19 Août 2018 à 08:42:31
Bonjour,

Oui, doucement j’avance mais je me voile la face aussi... je fais semblant, je fais comme si , il était parti pour la journée., avec son métier et sa passion pour le golf, j’étais  souvent seule. J’ai peur du retour de bâton le jour où j’ouvriraI les yeux.  Ce qui a changé, c’est que je ressens comme une présence intérieure et depuis je ne pleure plus sans arrêt. Je lui parle intérieurement, lui demande de m’aider alors qu’avant j’étais  plutôt en colère  et pleine de culpabilité. Tout cela est nouveau et maintenant c’est plutôt une grande tristesse qui me serre le cœur, la douleur est moins forte, je dois bien l’admettre.. je ne veux pas oublier, mais regarder les photos, ses affaires , c’est encore impossible.

Le sport continue de me soutenir. C’est un dérivatif qui fonctionne pour moi.  Je poursuis mon entraînement de course à pieds. Je veux que Luc puisse être fier de moi. J’essaie de lui faire honneur. Il faut que j’y arrive ! Cela donne aussi un but: la course aura lieu dans 4 semaines. C’est la seule projection dans le futur que j’entrevois.

Un dimanche de plus, seule.Ma toutoune gémit, elle veut son «  tour ».Je vais aller me préparer et vous lirai à mon retour.

Bises et merci pour vos messages.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 19 Août 2018 à 10:10:22
Je fais comme toi, Bibou, j'abuse de mon nouveau talent de comédienne.
Je sais m'arrêter de pleurer et me fabriquer un masque neutre en qq secondes maintenant.
La colère et la culpabilité sont un peu émoussées, alors le chagrin prend toute sa place, et je crois que c'est pire.

Dans les moments où je plonge trop profond, j'attise le feu de la colère. J'ai appris à faire ça aussi.
Utiliser mes émotions, les piloter un peu pour survivre en apparence.

Certains jours comme aujourd'hui, l'envie de dormir pour toujours me taraude.
Si je pensais pouvoir le rejoindre, je pense que la décision serait rapide.

Je t'embrasse très fort.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 19 Août 2018 à 17:22:05
Re: j’en peux plus de ce dimanche qui ne fini pas! Envie  comme Bmylove de prendre un cachet et d’aller me coucher..2 jours sans voir personne, j’y arrive pas, et demain pareil! C’est ça notre nouvelle vie? J’en veux pas!  La colère revient: pourquoi Luc? Pourquoi nous?

J’ai pleins de choses à faire : nettoyer la voiture, faire des papiers, repasser, faire le jardin mais je me traîne sur mon canapé. Je ne fais rien depuis ce matin à part penser à Luc et à me lamenter. Une vraie loque! C’est pathétique.

Espérant que vous tous passez  ce dimanche plus sereinement...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: 3 pommes le 19 Août 2018 à 17:34:16
Et oui c'est notre nouvelle vie. Attendre que les heures passent au cours des we qui n'en finissent pas.
Un mois d"aout à rallonge alors que beaucoup l'attendent en tant que repos.  Et bien pour moi c'est un stress supplémentaire, car sans lui, la vie n'a aucune saveur.

J'envie ceux qui sont bien entourés, cela permet d'éviter de trop penser et de partager d'autres moments mais sans eux.
Bibou, tu as ton sport c'est tres bien cela te donne un objectif.

Notre vie s'est arretée mais il va falloir la reprendre un jour, oui un jour!
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 19 Août 2018 à 17:42:59
Notre vie s'est arrêtée, c'est ça.
Je passe ma journée à bouquiner pour que le temps passe plus vite.
Pas du Stendhal, mais des romans pour ado.
Incapable de me concentrer, c'est tout ce que je peux lire.

Il ne manquerait plus que j'achète une télé, et je finirais de me lobotomiser.

Bises à tous.

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 19 Août 2018 à 17:56:28
Me lobotomiser. Au moins , sans cerveau, on se rendrait plus compte de notre malheur. Mais pour l’instant , je me lobotomise  avec des jeux  débiles sur ma tablette. La télé, elle marche uniquement pour combler le silence. Lire? Impossible. J’arrive à faire des mots fléchés mais passer sa journée dessus , bof. Je ne fais rien de constructif.. le manque est terrible. Si Luc me voit, il doit être atterré, moi la soi disant hyperactive, vautrée sur le canapé !
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 19 Août 2018 à 18:10:43
Et bien les filles !Nous ne sommes pas plus en forme les unes que les autres !
Le club des veuves ! Nous ne faisons pas envie !
J'envie mon chat qui dort sereinement 20h sur 24.
Me réincarner en chat ! mon rêve du moment !

Et même pas envie de siffler une bouteille de champ! c'est dire !

Hauts les coeurs?

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 19 Août 2018 à 18:18:01
Le champ' ne nous fera pas de mal, fais péter le bouchon !

Lobotomisées et saoules, on déchire.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 19 Août 2018 à 18:22:06
On déchire grave, c’est sûr !
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: 3 pommes le 19 Août 2018 à 20:06:11
Bon j'arrive  , du champagne pourquoi pas.
Je mets de coté la télé, les mots croisés et les bouquins  …..

Et dire qu'il m'appelait "speedy gonzalez". De la haut, il doit se dire mais qu'est ce qu'elle fait?

Amitiés les filles
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 19 Août 2018 à 20:15:08
C'est clair qu'ils ne doivent pas trop nous reconnaître.
La veuve est une espèce animale qui a 2 vies.
Une avant et une après.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 19 Août 2018 à 20:40:47
Amaigrie, aigrie, en colère, stressée, avachie, habillée en noir ... voilà la nouvellle personne que je suis devenue. C’est pas beau à voir, n’est-ce pas Luc?

Je suis devenue une bestiole étrange que certains évitent. Non , je ne mords pas , du moins pas encore!  ;D

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 19 Août 2018 à 23:04:47
Bibou à te lire on sent une nouvelle étape en train de s'installer
Elle veut être différente en douleur
Le chemin est long
Tu prépares ta course c'est très bien
Bises
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 20 Août 2018 à 17:14:35
Peux-t-on supprimer:
- le mois d’août
- les   vacances scolaires 
- les week-ends
- les soirées     ?
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 20 Août 2018 à 18:32:37
et les nuits ?
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: mike67 le 20 Août 2018 à 18:49:38
- les rentrées scolaires tant qu'à faire...
- et les retours au travail avec des collègues souriants et qui vont raconter leur travail, retrouver les échéances etc...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 20 Août 2018 à 19:21:56
Et les couples amoureux ?
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: mike67 le 20 Août 2018 à 19:30:59
Et le chant des oiseaux☺ (exception pour les bons vieux corbeaux )
.. et les bienheureux qui ne se posent aucune question
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 20 Août 2018 à 19:42:34
Et les scènes d'amour au ciné et dans les séries ?
(à la tv, je m'en fous)
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: 3 pommes le 20 Août 2018 à 19:58:26
et toutes les fêtes du calendrier
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 20 Août 2018 à 22:18:11
Non
Car moi je suis heureuse malgré mon deuil que tout cela existe
Et j'apprécie tout particulièrement beaucoup de choses que vous voudriez voir disparaitre
Et je vous souhaite de relativement tôt vous retrouviez plaisir à ces choses et demain matin pour les chants d'oiseaux
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 21 Août 2018 à 03:16:11
Ce soir, j’ai eu des visiteuses inattendues : environ une quinzaine. Elles sont petites,moches et noires comme moi. Vous avez trouvé ?

 Une quinzaine de chauves-souris virevoltant dans le crépuscule. Le ballet de ces mammifères nocturnes chassant les moustiques ou autres insectes était féerique. J’ai observé leurs déplacements gracieux pendant un bon moment.

Oui Qigan, il a a encore des moments,  hors du temps, magiques.

Bonne nuit à tous.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 21 Août 2018 à 10:00:11
J'adore les chauves-souris, j'ai la chance d'en voir beaucoup, moi aussi.

C'est vrai qu'on diraient des danseuses étoile.

Comment ça va aujourd'hui ?
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 21 Août 2018 à 10:44:17
Bonjour,

Après une nuit blanche de plus, je me sens épuisée. Je me suis décidée à consulter : j’irais jeudi. Je n’ai vu aucun professionnel de santé depuis le drame.Mais dans cet état, j’ai peur de pas tenir le choc de la rentrée des classes.. Le moral est en berne, drapeau bas..Pas au fond du gouffre comme au début mais j’ai l’impression d’être entre deux eaux( ou entre deux mondes ? ).
Quand , je pense à Luc, c’est plus sereinement, mais la douleur du manque est toujours là. La peur de l’avenir devient plus oppressante. Je dois aussi faire le deuil de tous nos projets pour la retraite. Luc voulait que j’arrête  de travailler  mais maintenant c’est impossible.Nos projets de voyages, de faire du sport ensemble, de vivre 6 mois en Ardèche, 6 mois ailleurs, tout ça n’existe plus.S..... de Vie!

En espérant que vous tenez tous le coup, par cette belle journée qui s’annonce encore estivale, je vous embrasse.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 21 Août 2018 à 10:49:37
Etant également petite, noire et moche .... et en plus je reprends bien plus que tous mes kilos perdus.....
J'ai du mal a aimer les chauves souris !
Pourtant dans lors d'un magnifique festival de musique sacrée .... Il y en a beaucoup qui s'invitent le soir aux concerts dans l'abbaye ...
Je pense qu'elles sont sourdes (à vérifier .... merci Wik .....éia) mais si elles sont sensibles à la très belle musique ....alors... je les aime
Et si en plus ..... on imagine des 'signes' !

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 21 Août 2018 à 10:56:28
Bibou,

Nous allons tenir !
Je devais également arrêter de travailler et Benoît devait ' subventionner mon oisiveté' .... En fait il était juste en 'retraite' à 66 ans et nous avions plein de projets !

Puisque la vie en a décidé autrement .... Il nous reste à nous adapter ....
J'ai 57 ans et je peux travailler jusqu'à 67 ans ..... (enfin je suis bien obligée financièrement)
Alors .... je continue ....Je tente de m'adapter ....

Quand je dis je continue .....pas uniquement le travail ..... je continue .... la vie ..... et bien sincèrement sans mes enfants et ma petite fille ..... je pense que je n'aurai pas eu la force de continuer !

Hauts les coeurs! Bibou !Nous devons nous adapter à notre nouvelle vie , nous n'avons pas le choix

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 21 Août 2018 à 11:02:41
Idem.
Je ne peux pas faire pleurer mes enfants, alors je reste.
Je ne serais pas contre un infarctus du myocarde, une rupture d'anévrisme...
Je vais demander ça au père noël.

Super moral aujourd'hui, désolée.  ::)
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: Eric38 le 21 Août 2018 à 11:49:08
Idem.
Je ne peux pas faire pleurer mes enfants, alors je reste.
Je ne serais pas contre un infarctus du myocarde, une rupture d'anévrisme...
Je vais demander ça au père noël.

Super moral aujourd'hui, désolée.  ::)

Je veux bien la même....j'ai déja demandé "en l'air", mais personne n'est venu m'exaucer.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 21 Août 2018 à 12:49:18
C'est au père Noël qu'il faut s'adresser. On est obligés d'attendre un peu.

On peut lui faire un courrier collectif, paraît-il.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 21 Août 2018 à 20:05:12
bonjour....je vois que je peux allonger la liste j'avais demandé un carambolage monstre sur l'autoroute...pas pour cette fois...je vais survivre comme vous tous et toutes ...faire de minuscules projets faute de croire en un avenir lointain et plutot incertain...conseil avisé de la maman de mon  amie veuve  également juste essayer de faire des petites choses qui font plaisir et dont on peut etre fière ...je vais essayer.. belle soirée à vous demain est un autre jour.
Titre: Re : Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: david34 le 25 Août 2018 à 05:48:28
Idem.
Je ne peux pas faire pleurer mes enfants, alors je reste.
Je ne serais pas contre un infarctus du myocarde, une rupture d'anévrisme...
Je vais demander ça au père noël.

Super moral aujourd'hui, désolée.  ::)

Je veux bien la même....j'ai déja demandé "en l'air", mais personne n'est venu m'exaucer.

Tous les soirs quand je m'endors, j'espere ne pas me reveiller
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 25 Août 2018 à 08:24:49
Bonjour,

Encore une dure journée qui se présente. Ça ne finira donc jamais? Je me traîne et pour arranger le tout , j: ai une infection. Pas étonnant d’après le  médecin : nous sommes affaiblis par le deuil, et nous ramassons tout ce qui passe par là.  Et en plus, rien qui pourrait me faire rejoindre Luc, juste une infection qui vous met encore plus à plat... comme quoi un petit bilan peut servir ( infection découverte par une simple prise de sang) alors que je pensais que cette fatigue était due uniquement au deuil.  Pour ma course, on m’a prescrit un bilan cardiaque à la médecine du sport... à un moment où le seul fait de voir un médecin m’est douloureux...
Et encore un week-end. .. mais dimanche après-midi, j’ai ma cousine et son mari qui viennent pour une semaine . Je vais peut-être oublier ainsi que vendredi se sera déjà là prérentrée. Il s viennent de ma région d’origine et m’apporteront des spécialités culinaires de mon «  chez-moi ».
Luc me manque, son éternel bavardage, qui parfois m’agacait me manque tant !


Câlins à tous.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 25 Août 2018 à 09:23:03
Tendresse pour toi, Bibou.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 25 Août 2018 à 15:33:36
J’ai décacheté le mot du médecin au spécialiste ( c’est pas bien, mais je m’en fous) ... ce médecin ne m’a rien dit de particulier à part qu’il voulait que je fasse un  bilan complet. Je souffre de ... dépression non mais voyons , j’etais pas au courant.  Il a eu peur de le dire ?? ?’  La mort est tabou, la dépression aussi ?  >:(




Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 25 Août 2018 à 16:08:03
Oh le con.
Pardon.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 30 Août 2018 à 10:02:03
Désespoir, désespoir et désespoir.... je ne vois plus le clavier tellement je pleure. Ma famille est repartie dans ma région d’origine . Le portail franchit , je me suis réfugiée à l’intérieur pour pleurer... les larmes coulent non stop depuis...j’ai à nouveau envie d’en finir...Demain, il faudra retourner au boulot et je suis dans un sale état : le 4 cela fera 6 mois ( cause de tout ce mal être ? ). Mon corps lâche. Je soigne mon infection mais je me sens au bout du rouleau.

Le manque est là, il me tenaille le ventre, me serre les tripes. Qu’avons nous fait pour devoir souffrir autant?Luc  revient , je t’en supplie...

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 30 Août 2018 à 10:30:01
Ma Bibou... Le retour au travail est une épreuve de plus. Une nouvelle étape à franchir sans eux.
Tu feras comme tu peux. Le travail n'est absolument pas la priorité.
Je serais avec toi de tout coeur et tout aussi fragile que toi.
Mon dieu, le regard des autres, leur entrain, leur bonheur...
Leurs projets, leur jolie vie.
Autant de flèches droit dans le coeur. D'ailleurs, comment il tient celui-là ?

Ménage-toi, Bibou, essaie de parler à des proches au moins par téléphone.
Le 4 ça fera 5 mois pour Bruno, le 6, c'est la date de notre premier baiser.
Pas d'amélioration du moral en vue. Je vois pas comment ça serait possible.

Je vous envie de remonter la pente par moments.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: mike67 le 30 Août 2018 à 10:38:24
Bonjour Bibou,

Je suis au travail.
Il y a du boulot, mais j'ai l'esprit toujours un peu accaparé.

Je t'envoie un message très rapide pour t'apporter tout mon soutien.
Un très grand courage à toi.
Crois en ton amour qui demeure dans ton cœur, repenses à tes vacances qui t'on fait du bien et crois en ton potentiel pour la reprise du travail demain.

Je t'embrasse chaleureusement
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 30 Août 2018 à 10:47:50
Bibou,

Si je pouvais t'envoyer un peu de force !
Je comprends tellement ta détresse !
La rentrée pour moi .... c'est l'anniversaire .... 1 an !

Alors je fanfaronne! je dis sur ce forum que non, cela ne va pas me perturber plus que çà !Mais .... au fond .... je sais bien que c'est très dur !

Je dis pour me convaincre moi même qu'il ne faut pas ajouter de la peine à la peine .

Bon..... ce jour de rentrée ..... nous allons penser très très fort les unes aux autres et les uns aux autres  .... nous allons unir le peu de force qu'il nous reste .... Ensemble   ! Et nous sommes tellement nombreux sur ce forum !
Je vais tenter de trouver de l'énergie en pensant aux mamans et aux papas pour lesquels la rentrée n'a plus aucun sens !
Et je vais penser aussi aux élèves et étudiants qui ont perdu une maman, un papa, un frère ou une soeur ....
Je vais tenir pour eux !Nous allons tenir pour eux !
Nous avons choisi de continuer notre chemin !

Et hop! hop! c'est parti!

Hauts les coeurs!

Nath

Et le soir .... nous aurons également le droit de pleurer ensemble !

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Eric38 le 30 Août 2018 à 11:13:39
Le 7, cela fera 18 mois.
Le temps passe, et rien ne change...

Pensées à vous toutes et tous ici sur ce forum...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: danube le 30 Août 2018 à 13:37:58
Demain la pré rentrée , comme pour plusieurs d'entre vous .
L'année dernière mon mari était très mal ,  j'ai quand même fait la pré rentrée mais je me suis arrêtée le soir même  , ce n'était pas possible de gérer tout en même temps .
Il est décédé le 15 octobre .
Après un été plus que  difficile sans lui , je m'accrochais à l'idée que la rentrée allait m'aider en m'obligeant à ne pas penser , au moins pendant les cours .
Mais cela ne sera pas ..hier au soir mon père est décédé .
J'ai l'impression d'être projetée à nouveau dans le marasme .En plus la cérémonie aura lieu dans le même  funérarium  que celui où mon mari a été incinéré .
Je crois que c'est au dessus de mes forces d'y retourner , mais qui pourrait comprendre que je panique totalement à cette idée et que j'aimerais que l'on m'autorise à ne pas y aller ( à défaut de ma l'autoriser moi même ).
Depuis ce matin , j'ai une tension qui est montée en flèche , des vertiges ,des bourdonnements d'oreille  et envie de fuir loin de tout ça , envie que mon corps lâche pour avoir une excuse valable pour ne pas aller à cette cérémonie.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 30 Août 2018 à 13:55:17
Bonjour Danube,
Toutes mes condoléances en ce moment si difficile.
La vie nous réserve parfois les pires surprises.

Je crois que tu n'as pas besoin d'excuses, mais de toute façon ton état de santé justifie que tu sois on ne peut plus prudente.

Je suis de tout coeur avec toi, et je t'envoie d'amicales pensées pour te soutenir un peu.
Prends bien soin de toi... Tout en douceur.

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 30 Août 2018 à 14:18:24
Danube, je vous serre dans mes bras et ce moment très douloureux.

A tous ceux qui comme moi doivent effectuer la  prérentrée demain , je penserai à vous, et cela me donnera un peu de courage. Merci pour vos messages.Bises
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: mike67 le 30 Août 2018 à 14:33:09
Danube, je vous serre dans mes bras et ce moment très douloureux.

A tous ceux qui comme moi doivent effectuer la  prérentrée demain , je penserai à vous, et cela me donnera un peu de courage. Merci pour vos messages.Bises
Bibou,

C'est idiot car tu auras autre chose à penser
Je crois que tu es prof de collège comme Ludo..
Cela me toucherait bcp que tu ais une pensée pour lui lors de ta pré rentrée. C'était un excellent prof d'arts plastiques, qui était major de sa promo  de capes il y a plus de 25ans, très discret, réservé mais gentil, une très belle personne, tres investi et apprécié par ses eleves, msis un peu lassé de l'enseignement.☺
Je t'embrasse et merci pour tes phrases qui aident à faire la part des choses
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 30 Août 2018 à 16:33:57
Danube,

Parfois (souvent) la vie est tellement injuste et cruelle !
Aller travailler ou pas ?
Franchement toi seule sait ce qui est le mieux pour toi ! Et personne ,mais alors vraiment personne ne peut te juger !

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 30 Août 2018 à 17:01:56
Oui Mike, demain en allant au collège, j’aurai une pensée pour tous ceux qui souffrent de l'absence d’un être cher et plus particulièrement à Ludovic,  c’est promis.

Nath ,Bmylove,  toujours les mots qui réconfortent. Bises
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: danube le 30 Août 2018 à 17:31:13
Merci a ceux qui ont m'ont répondu.
A l'attention de Nath , ce qui me fait peur n'est pas tant de retourner au travail ( encore que ..) ce qui me tétanise c'est l'idée d'aller à la cérémonie d'adieu à mon père et à sa crémation dans le lieu même où ont eu lieu les obsèques de mon mari .
C'est cette démarche que je crois ne pas être capable de faire Ca me semble impossible .
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 30 Août 2018 à 18:01:37
Rien ne t'oblige à y aller. Pourquoi te faire du mal inutilement ?
Ce n'est pas ce qu'il aurait souhaité.

Si tu t'y sens contrainte, peux-tu être accompagnée de très près par qqun en qui tu as confiance ?
Qqun qui te soutiendra et restera avec toi autant que nécessaire ?

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 30 Août 2018 à 20:06:16
Danube,

Effectivement !
C'est très compliqué !
J'espère que tu es bien entourée.

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 30 Août 2018 à 20:21:01
Danube, je pense fort à toi,bien sure on ne se connait pas, j'imagine seulement ta detresse,perdre son pere est une epreuve; le mien est encore en vie mais ne me reconnais plus(maladie neurodegenerative..comme beaucoup d'autre..)je n'ai plus le courage pour aller le voir,c'est devenu un vieux monsieur grabataire et c'est effroyable à vivre comme s'il etait deja mort,je comprend la difficulté et la douleur que cela doit etre apres la perte de ton mari...je te transmet de la douceur et de l'affection .biche
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 30 Août 2018 à 20:33:16
bibou, nath Bmylove.je vous donne  un peu du peu de courage qui me reste pour demain...c'est pas énorme mais vous allez y arriver je suis certaine...en rentrant vous vous jeterez sur le lit en pleurant comme je le fait depuis 2 jours ;j'ai pas trouvé d'autre alternative..attendre le soir pour lacher le desespoir et faire bonne figure la journée.. personne ne pense plus que je suis veuve de toute façon alors je fait semblant d'aller bien .
Que la force soit avec vous ,je vous embrasse fort.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: mike67 le 31 Août 2018 à 01:00:28
Je vous souhaites à toutes, non pas du courage, car vous en avez, mais de croire en votre potentiel intérieur pour votre rentrée de demain!
IL y a aura des moments peut être pas facile, la journée va être peut être fatiguante ou éprouvante, mais cela va bien se passer.
IL n'y aura que des personnes bienveillantes autour de vous.
Et comme d'habitude, si à un moment quelqu'un connait une maladresse ou a des propos qui risquent de vous atteindre, vous partez!
Ca m'est arrivé plusieurs fois, notamment au dejeuner avec des collègues où brusquement je me lève de table et je m'en vais... si c'est mal pris, tant pis, je me protège, j'ai des circonstances qui expliquent largement mon attitude.
Et puis, peut être que parmi vos collègues, il y en a certains qui sont plus proches de vous et peut être que vous aurez sufisamment confiance pour vous ouvrir à eux.

Le retour au travail est un passage, certes un peu obligé, mais un des éléments de retour à la vie.
C'est peut être aussi pour cela qu'on essaye de le reculer le plus tard possible.
Il ne faut pas avoir de culpabilité non plus : la reprise de travail ne remet pas en cause le deuil que l'on supporte.

Je vous embrasse
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: david34 le 31 Août 2018 à 02:29:45
salut. on ne se connaît pas.
si ça peut t'aider essayé de faire comme moi.
serre les dents. rentre la tete dans les epaules.
ne fais plus jamais semblant. agis comme un soldat sous un feu nourri. par ce que c'est un peu à ça que va ressembler notre vie pour les prochains mois, les prochaines années.
La douleur, la peine, celle dont on imaginait pas est la. Elle spose a nous. on est comme des rats dans une nasse.
Ben acceptons la. on n'accepte pas la perte de nos amours,  est normal. Alors acceptons les conséquences de cette perte. mieux, ignorons la. chaque seconde de vie est un3 seconde à prendre. quelle quen soit le coût.
Faisons preuve de résilience en attendant des jours meilleurs. Car ils viendront . sans qu'on sen rendent compte.
Aujourd'hui et pour la première fois, j'ai égrèné un album photo, découvert en rangeant.

Et j'ai souris..... PUTAIN JAI SOURIS.
Bon la, je pleure.
mais ce sourire de rien du tout , c'est une goutte d'eau dans l'océan que je dois re remplir.

CA COMMENCE AUJOURD'HUI
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: danube le 31 Août 2018 à 06:21:37
Merci à tous ceux qui ont pris le temps de me répondre  et une pensée pour celles et ceux qui reprennent aujourd'hui le chemin du travail .
Il va falloir écouter poliment les récits de vacances de chacun , voir les bronzages et sentir encore plus que d'habitude que nous sommes  dans un monde parallèle
Que vais je dire et faire ? Avoir un sourire de façade, répondre que moi j'ai passé une partie de l'été à pleurer sans projet ,juste avec le vide et la douleur  du manque de de mon mari ou  dire "désolée , je ne déjeune pas avec vous , parce   que je vais voir mon père à la chambre funéraire  et en même temps je passe au cimetière faire un petit coucou à mon mari "
Je sais que la vie continue pour tout le monde et que peut être j'ai du moi aussi à certains moments faire des impairs mais comme c'est difficile à vivre quand on est passé de l'autre côté de la barrière .
 
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 31 Août 2018 à 07:00:02
Bonjour,

Oui dans un petit moment, il va falloir affronter les «  autres » et leurs souvenirs de vacances en famille. J’ai décidé de partir en retard pour boycotter un peu les retrouvailles. Non au café et croissants de la rentrée, non au pique-nique au lac. Je me protège. Cela sera peut-être moins dur pour moi, j’ai pris qu’une absence le temps des funérailles. J’ai donc travaillé 3 mois et demi après le décès mais j’ai quand même la boule au ventre.

« Les autres » , c’est vraiment ça. On a  l’impression  d’appartenir à une autre planète. Après le hérisson, l’autruche, je suis une extra-terrestre !

Bises à tous ceux  qui reprennent le chemin d’une école, pensée pour Ludo.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: david34 le 31 Août 2018 à 21:41:06
Tu nas rien à timposer. élude. prétexte un dossier urgent. Et  si ça te soule, dis "ça me soule"...
inexorablement tu vas tomber sur différents cas :
les respectueux qui s'etendront pas.
les nigauds qui se souviendront pas.
les.cons qui n'en ont rien à foutre. ceux la fuis les avant même qu'ils taient dit bonjour.
courage, force et honneur
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 01 Septembre 2018 à 08:31:50
Désespoir et espoir!

J’ai repris le travail hier et les collègues ont été plus sympas que ce que je pensais. La journée c’est déroulée lentement mais j’ai tenu. J’ai pleuré qu’une fois dans les toilettes !

Le soir ma fille avait organisé un repas avec sa belle famille et moi ( de mon côté, il n’y a que moi dans la région). A mon arrivée, elle tenait un dossier dans ses mains, radieuse. J’avais eu des soupçons depuis quelques temps et je priais en silence pour que mes convictions soient vraies.  Oui, je vais devenir mamie ! Stupeur , le terme est prévu début mars ( Luc est parti le 4 mars ).Étrange sensation: j’ai pleuré de joie et de détresse : Luc voulait être grand - pere, il ne parlait plus que de ça ! Pourquoi a - t - il fallu qu’il parte? Son rêve se réalise, il ne verra rien, sa pupuce chérie, attend un enfant ...ma fille m’a dit que j’avais maintenant une belle raison de m’accrocher à la vie... elle a raison, je dois choisir de vivre pour cet enfant , pour lui parler de Luc.

Oui , la vie nous réserve encore de belles choses, accrochez- vous tous! Je vous embrasse , frères et sœurs du forum.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 01 Septembre 2018 à 08:38:30
Je t'embrasse fort, mamie.  :-*
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: david34 le 01 Septembre 2018 à 09:25:24
Cest magnifique quand meme ! Tu vas laimer pour deux ton petit fils (fille).
Mes plus sinceres felicitations.... tu vois ! Ta nouvelle vie commence aujourdhui. Accepte la et accueille la avec bienveillance
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 01 Septembre 2018 à 09:56:47
De la joie et de nouveau du bonheur pour toi..l'horizon s' éclaircit...soit la plus heureuse des futures mamy.bises
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 01 Septembre 2018 à 15:47:32
Rebonjour,

Je suis allée marcher , en pleine nature, plus de deux heures. Les larmes ont coulé. Je devrai être hyper heureuse et pourtant un sentiment de vide sidéral, de mélancolie abyssale m’envahit.
J’ai acheté des fleurs et je suis allée au cimetières, «  parler «  à Luc. Lui dire qu’il allait devenir papy et une colère sourde  est apparue. Toujours la même question, pourquoi? Rentrée, une fatigue intense m’a prise et je me suis endormie comme une pierre, moi qui ne dort plus correctement depuis des mois. Je me suis reveilllee groggy , me sentant mal, alors que cela devrait être un moment de pur bonheur. J’ai même honte d’écrire cela alors que vous tous souffrez . Je vais me reprendre mais j’aimerai tant être sûre que Luc  sache ...

Depuis , l’annonce de ma fille, j’attends par tous la même rengaine : « on dit qu’une vie s’achève quand une autre commence et qu’ainsi va la vie » mais moi, je veux que Luc puisse en profiter!

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 01 Septembre 2018 à 15:55:01
Pas de honte, Bibou, surtout pas.
Je comprends tout à fait ce que tu ressens.
Quand ma fille m'a présenté son compagnon, j'ai pensé "Je m'en fous de lui, je veux retrouver mon amour."
Et secrètement, je l'ai détesté d'exister.

Et à ceux qui me disent qu'un jour je serai grand-mère et que ça changera ma vie, j'ai envie de répondre "Si ça peut te rassurer de penser ça..."
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 01 Septembre 2018 à 16:32:45
je suis sur que Luc sait, je crois qu'au dela de la mort l'esprit  de nos defunts reste et  que peut etre ils veillent  sur nous; alors meme si c'est irrationnel pour certain cette idée me donne un peu de reconfort,
Je parle a jean pierre régulierement surtout quand ça va mal,parfois quand je fais quelque chose qu'il avait l'habitude de faire , je lui présente mes excuses de ne pas faire aussi bien que lui....un peu folle peut etre mais l'idee de raconter qui il etait à son petit enfant j'imagine que cela peut aider , nous n'avons pas eu d'enfant et personne apres moi à qui transmettre  les souvenirs..le risque de l'oubli parfois me fait mal au delà de l'absence.affectueusement biche
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 01 Septembre 2018 à 16:33:52
Bibou,

Je te comprends tellement !
Comment être heureuse et malheureuse en même temps?
Comment prendre pour la première fois dans mes bras ma petite fille et prendre la main de mon compagnon pour la dernière fois? En même temps !

Combien de fois ai je entendu :un qui part, un qui arrive ?
N'importe quoi !

La vie n'est pas cool du tout! parfois elle fait n'importe quoi!
Nos enfants et petits enfants ne sont pas là pour nous consoler ! Ce n'est pas leur rôle !

Nous continuons pour eux !Pas l'inverse !
Et oui, on a le droit d'être triste !

Grand-mère pour la première fois, les collègues de mon âge m'envient !
Veuve également la première!
J'ai le droit d'être en colère! TU as le droit d'en vouloir à la vie !

Juste un petit message d'espoir: ma petite fille reconnait déjà sur des photos son grand-père (le papa de ma belle fille, décédé accidentellement il y a plus de 20 ans !)Elle sait qu'il a existé et qu'il est grand-père ! SON grand-père !

Hauts les coeurs!

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 01 Septembre 2018 à 16:45:20
Merci pour vos messages,

Oui, comme toi Nath, je vais être la première à être grand- mère,  la première qui est veuve...être heureuse et malheureuse en même temps. Un nouveau concept qu’il faudra gérer..quand ma colère contre cette p....n de vie sera retombée. La vie nous a joué un sale tour, mais nous aurons le dernier mot.


Bises
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 02 Septembre 2018 à 05:26:17
oui ici
nous avons au fil des "ans" vécu cette expérience
être grand mère (grand père pour certains)
après avoir été veuve ou à l'avoir été déjà juste avant puis juste après et à souffrir de cette situation là
comme de d'autres liées à la perte
se décaler de sa peine pour donner le meilleur au bébé qui arrive
et en mémoire de mon aimé
a été mon fil, ma béquille

Et depuis sans cesse avec les petits enfants à chaque instant donner ce que je crois que  le défunt aurait voulu donner ...
donne autrement car je sais ce qu'est la perte ...
profiter de ce nous qui continu et prouve matériellement que ce nous a existé
est pour moi les soutiens, les repères pour là comme dans d'autres situations géré le chagrin ...

quand nous ne connaissions pas ce deuil perte du conjoint nous non plus n'avons pas toujours compris nos grands mères et grands pères dans nos vies ...
oui on ne comprend qu'en le vivant et c'est vrai pour tout

mais ne pas s'aigrir que sur la notion de perte de l'aimé est important pour les petits enfants qui arrivent, arriveront ...

bien affectueusement
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 02 Septembre 2018 à 08:49:17
Merci  Qiguan,

Mais  ,je me sens perdue. Je n’ai pas connu mes grands parents ( tous les 4 sont décédés avant ma naissance). Je n’ai aucun repère. Mes parents , ne me parlaient pas d’eux. Je ne les reconnais pas sur les photos, je ne sais presque rien d’eux. Quand , j’ai réalisé que je voulais savoir, c’était  trop tard, mes parents aussi n’étaient  plus là .je ne sais pas comment se comporte une grand-mère, je ne veux pas que Luc soit oublié ! Luc devait m’aider à passer ce cap, on en parlait régulièrement ces derniers temps  car on espérait fortement que cela arrive.

Ce matin, mon cœur est rempli de colère, mêlé à un sentiment confus ( joie? ). Oui, je suis en colère contre la vie, contre cette vie qui m’a pris mon Luc!
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 03 Septembre 2018 à 23:42:55
Bonsoir,

6 mois demain.
6 mois de pleurs
6 mois de douleur
6 mois de manque.

Pourquoi? J’ai plus envie de rien, vouloir le rejoindre, par égoïsme pour ne plus souffrir, La vie est trop dur  sans Luc.

Faire semblant, aller travailler : j’en peux plus, je suis fatiguée, mon corps est fatigué. Je n’ai pas le droit d’en finir mais je peux me laisser mourir de faim., de désespoir. Luc était ma lumière, maintenant il n’y a plus que le froid et la nuit..
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: BEBE le 04 Septembre 2018 à 00:00:12
Chere Bibou07,

C'est dans la nuit des 6 mois que j'ai reve de mon cheri  pour la premiere  et  unique fois...
J'etais ce jour la dans le meme etat que toi a lui demander entre deux sanglots comment je pourrai continuer a avancer sans lui....

Cette nuit la il est venu dans mon reve... il m'a prise dans ses bras.... m'a souleve tout doucement et a fait reposer chacun de mes pieds sur chacun de ses pieds et il s'est mis a avancer...

Ce reve est la douceur qui est venu attenuer la douleur .

Je te souhaite un moment de douceur dans le chagrin qui s'est invite  chez toi ce soir en cette veille du cruel cap des 6 mois.

Avec toute ma tendresse en prelude.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 04 Septembre 2018 à 08:36:23
Bibou, je te serre fort dans mes bras. 5 mois aujourd'hui pour Bruno.
Je suis détruite.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Eric38 le 04 Septembre 2018 à 10:09:07
Bibou, petite pensée pour toi et Luc.
Bmylove, petite pensée pour toi et Bruno.

Pour ma part, j'approche à grand pas de la date "anniversaire" des 18 mois pour Claire.....
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Mononoké le 04 Septembre 2018 à 10:34:35
6 mois,
c'est si récent, c'est encore la période d'une violence inacceptable, intolérable,
6 mois, ça a été pour moi, une sacrée épreuve,
je t'entoure de toute mon affection bibou, bmylove aussi, vous tous qui posez vos yeux sur ces quelques mots
le chemin est long, parsemé d'embuches, la route est difficile, avec des épreuves après chaque sommet gravi, pourtant non sans mal, mais derrière un sommet, un nouveau nous attend, mais ce chemin nous le parcourons, même sans s'en rendre compte, .. parfois, en se retournant, nous arrivons à apercevoir une partie de cette route.. et à ce moment là, nous pouvons être fiers de nous
plein de tendresse
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 05 Septembre 2018 à 14:08:36
Constat :

Triste constat: 6 mois se sont écoulés. Luc me manque toujours autant et la souffrance revient par vague , de plus en plus violente. 6 mois et je ne peux toujours pas regarder de photos , cela fait trop mal.  Ma cousine a enlevé les habits et ils sont dans des sacs dans un coin. Je dois les donner mais j’y arrive pas. Je porte mon alliance mais cela fait de plus en plus mal de la voir. Dois- je l’enlever? À chaque instant, elle me rappelle que je suis mariée à un mort ( pardon, quel mot horrible). Vous qu’avez- vous fait ?

La succession n’est pas faite, à la maison , il faut finir les travaux entamés, s’occuper du cabinet...en plus du mal être , il y a des problèmes de tous les côtés.
Je m’anesthésie avec le travail et le sport, mais le corps montre des signes que c’est trop . Je tiens mais jusqu’à quand?

6 mois de passé et pas de signes. 6 mois et aucun rêve  de Luc.  6 mois sans aucun rêve, je sais que c’est pas vrai mais je me souviens d’aucun au réveil. J’ai peur, j’oublie sa voix. Luc , s’éloigne de plus en plus.

Les enfants ( les élèves) méritent que je m’occupe d’eux avec toute mon énergie mais je suis  épuisée par la souffrance , j’ai du mal à me concentrer. Leur dynamisme  me fait cependant du bien. En leur présence, impossible de penser à soi ou à Luc, il faut faire le cours.j’espere ne pas craquer.

6 mois et la peur au ventre. Le futur, je l’entrevois  maintenant mais ce que je vois me donne la nausée: une vie sans amour! Vais-je devoir vivre ainsi de longues années ? Pourtant 6 mois déjà ! Dans mon esprit, c’est impossible, c’était  hier.

Il faut être honnête : le suicide me vient  parfois à l’esprit, mais je n’échafaude plus de plan. Le risque du passage à l’acte est , je pense passé. Si la douleur est très forte, il y a maintenant des moments de répit ( au travail,au sport, avec mes enfants). Je me surprends à sourire et même à rire parfois ( les élèves peuvent être irrésistibles). Le chemin du deuil est tortueux et j’avance mais je dois vivre sans mon amour et c’est cela qui reste inacceptable.

Bises

Au bout
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 05 Septembre 2018 à 15:37:45
5 mois et je suis comme toi.
Juste l'idée du suicide qui reste possible. Sinon je vis exactement la même chose.
La peur, la douleur, l'éloignement, le sentiment d'être sur un fil.
Le futur ? il me donne envie de me flinguer.

Moi non plus je n'ai pas reçu de signes et je rêve très peu de lui.

Pour l'alliance, je l'avais enlevée il y a qq années car elle était tordue.
Je crois que je ne l'aurais pas gardée de toute façon. J'ai déjà bien assez de flash backs.

Je ne sais pas à quoi ça sert de continuer, à part pour ne blesser personne.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Federico le 05 Septembre 2018 à 16:53:39

Chère Bibou07

Merci de me lire ... c'est rassurant, valorisant... une délicate attention, réconfortante, généreuse et altruiste !
Aussi,  soyez en sûre que je vous lis également tous les jours...
Je lis Tout le Monde (ou presque) dans Toutes les rubriques et toutes les sections... c'est vrai et c'est comme ça ! pourvu qu'ça dure !

Bibou, vous l'avez certainement remarqué mais mon principal sujet ! Mon petit Monastère ... mon paradis  blanc se trouve et ce n'est pas un hasard dans la rubrique... Discussions générales ! j'accepte volontiers la discussion avec TOUTES les personnes souffrantes de TOUS les deuils... j'apprécie l'échange avec les Mamans, les Frères et Soeurs et les "Amoureuses" (j'ai plus de mal avec les amoureux ! je ne sais pas pourquoi ! j'aurai besoin d'une consultation chez un psy... hihihihihihi !)

Vous êtes la Très Bienvenue... Osez Bibou... n'hésitez donc pas à entrouvir la grande porte en bois de Mon petit monastère
... Le paradis blanc de TOUS NOS AMOURS .
Venez vous reposez, vous promenez, vous recueillir... tranquillement, sereinement... dans nos silence et solitude nous nous comprenons... un poème, une musique, un mot, une fleur, un arbre, un oiseau, un écureuil, un doux sourire, un petit geste amical de la main... dans le respect de notre profonde souffrance !

Indulgence, affection, douceur et tendresse... compréhension et tolérance ! Altruisme !

AVEC IL... AVEC ELLE...
Pensées émues pour............. (pardon de ne pouvoir toutes et tous les nommer)

Bibou ... vous êtes courageuse, chaleureuse... venez, rentrez ... soyez chez vous !

Affectueusement.
Federico
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 05 Septembre 2018 à 19:25:30
Bibou, Bymylove,

Je ne vais pas vous remonter le moral ce soir !
Un an dans une semaine ....
Epuisée de douleur, de souffrance ....

çà ira mieux demain?
çà ira mieux demain!

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 05 Septembre 2018 à 21:52:24
Chère Nath,  je suis de tout coeur avec toi.
J'aimerais enlever un peu du poids de ta souffrance.

Je te dépose tout plein de câlins et de douceur, rien que pour toi.
J'espère que tu passeras une bonne nuit.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: loma le 06 Septembre 2018 à 09:19:25
" Ma cousine a enlevé les habits et ils sont dans des sacs dans un coin. Je dois les donner mais j’y arrive pas. Je porte mon alliance mais cela fait de plus en plus mal de la voir. Dois- je l’enlever? À chaque instant, elle me rappelle que je suis mariée à un mort ( pardon, quel mot horrible). Vous qu’avez- vous fait ?"

Bonjour Bibou,
le sujet de l'alliance a souvent été évoqué. C'est très personnel, chacun réagit différemment,  et il n'y a pas de solution idéale.

En ce qui me concerne, je ne portais plus ma véritable alliance (trop petite) mais une de remplacement. Je tenais à la garder à ma main, je me suis dit que tous les 6 mois, ou à des dates anniversaire, je me reposerai la question. Je l'ai portée pendant 3 ans. Et je l'ai retirée, non pas pour dire "hé, les mecs je suis libre ..." mais simplement pour me dire à moi même , non , je ne suis plus mariée.

Certains la portent à l'autre main, d'autres au cou, avec celle du conjoint décédé. La mienne, la véritable , est dans une petite boite avec la sienne, dans un coffret où je garde mes souvenirs de mariage.

tendrement
loma

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 06 Septembre 2018 à 17:36:04
Merci pour vos messages.  Federico, j’ai particulièrement été touché par le vôtre et je viendrai ouvrir la porte de bois de votre petit monastère.

La vie, elle continue et on doit rester dans le wagon. Le travail rythme désormais les journées. Rentrée, il faut préparer la journée suivante et cela est difficile. Peut-être la solution serait de faire les préparations au collège et de ne rentrer que plus tard. Ici à la maison, le cafard reprend le dessus.
La vie continue, c’est difficile à accepter. Luc n’est plus là , ma fille semble aller de l’avant ( il le faut bien, elle attend un heureux événement) mais quand il n’y a personne, je pleure: comment expliquer?
Hier soir, je l’ai annoncé à une amie . «  tu as trop de la chance »! Ah , oui, j’avais pas remarqué ! Je conçois que certains du forum, doivent sans doute se dire la même chose, mais la perte de Luc reste ma réalité. Tout mon être ne pense  qu’à lui, et au bonheur perdu. Je ne veux choquer  ou blesser personne mais Luc me manque terriblement et le fait que ma fille chérie soit enceinte ni change rien.  Peut-être avec le temps...


Bises à tous
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 06 Septembre 2018 à 17:39:30
Je suis comme toi. Je ne me sens pas concernée par les événements, heureux ou pas.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Mononoké le 06 Septembre 2018 à 17:48:38
Oh non Bibou, je pense qu'on est nombreux dans ton cas.
Mon mari est mort il y a presque 2 ans,  depuis 2 de ses  petits enfants sont nés, ces événements ont été très douloureux pour moi... dans 15 jours son grand garçon se marie et c'est une épreuve de plus pour moi..
ces bébés je les aime mais leur naissance était emprunte de chagrin pour moi, le mariage sera synonyme de tristesse
Je t'embrasse
Mononoké
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: iambroken le 06 Septembre 2018 à 19:24:04
Tout ces événements familiaux sont difficiles à vivre ils nous renvoie l'absence de notre moitié de manière tellement exacerbée... Comme je te comprends..
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 08 Septembre 2018 à 15:19:50
Bonjour : je suis anéantie, je suis heureuse, je me sens perdue!

Merci qiguan pour ton message, le terme est prévu à «  l’anniverssaire » des 1 an et cela me perturbe, je pense. Je suis allée au cimetière ce matin, «  parler » à Luc mais cela n’ a fait qu’aggraver la violence des sentiments contraires qui m’animent. Je n’ose plus rien dire aux collègues, qui pensent tous que ça y est, c’est fini, je suis tirée d’affaire avec une telle nouvelle. Comment leur dire que je suis émotionnellement complètement retournée, ils ne comprennent pas.  Je suis malheureuse et je n’ai plus le droit de l’être ou je ne dois plus le montrer... Tous connaissent ma fille ( elle était élève au collège)  et  je n’aurai pas dû le dire. Maintenant, c’est encore plus difficile.

Cette heureuse nouvelle et 6 mois d’ écoulés: c’est long pour les «  autres », les vacances sont passées, une nouvelle année commence. Je suis forcément passé à autre chose.  Si je fais une allusion, on me regarde incrédule. Quoi, encore ? Les «  autres » ne veulent plus voir cette douleur, cela doit certainement leur faire peur. Je réponds laconiquement ça va, quand on me le demande. Cela fait longtemps que je ne m’attarde plus là dessus. A quoi bon?

Oh non Bibou, je pense qu'on est nombreux dans ton cas.
Mon mari est mort il y a presque 2 ans,  depuis 2 de ses  petits enfants sont nés, ces événements ont été très douloureux pour moi...
Mononoké
Merci Mononoké, je pensais être seule dans ce cas, merci iambroken: nos sens sont en éveil, et tout est ressenti de manière très vive.

Merci Qiguan  pour m’avoir fait connaître  «  tant de belles choses » de Françoise Hardy. Je ne connaissais pas et ce texte est bouleversant de vérité, de sincérité  ( une femme adresse un message d’amour à son fils alors qu’elle  se prépare à la mort)  pour ceux qui comme moi, ne connaisse pas , je vous conseille de l’écouter. Peut-être que quelqu’un peut remettre le lien, moi je suis sur une tablette et ça bug trop...

Encore un de ces week-ends que je hais ( Luc est parti un dimanche) . Je tourne en rond, je pleure et j’attends...qu’ il passe. Je vous souhaite, à tous,  de le passer le plus sereinement que possible.  Je vous embrasse.


Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 08 Septembre 2018 à 15:21:26
Oups .. mauvaise manip sur ma tablette pour la citation....
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 08 Septembre 2018 à 16:38:35
Je passe juste te dire comme en mp où tu as les liens j'ai vécu ce que tu commences à vivre
Mêmes types de circonstances
J'ai fait le choix de m'oublier pour donner le meilleur de moi-même et de la mémoire de mon aimé à notre fille qui en a eu grandement besoin et à la petite qui est venue au monde ...
J'ai eu du coup des vies en parallèle ...
Mais je ne concevait pas de ne pas donner le meilleur ...
Je te serre fort dans mes bras
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 08 Septembre 2018 à 17:27:59
qiguan,

Je viens de lire ton fil. Je suis bouleversée.  Cela est si proche de ce que je vis aujourd’hui ( veuve à 55 ans, date du terme à la date des 1 an ) .j’y vois aussi que cela restera compliqué même avec la venue d’un bébé mais j’admire ton courage. Je vais essayer de prendre exemple et d’être présente et attentionnée envers ma fille. Ce futur petit fils ou fille mérite que je me mette en retrait et que j’avance pour deux. Contrairement à moi, il ou elle devra connaître son papy, sa générosité, sa joie de vivre. Je t’en fais le serment Luc!

Tendrement.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 08 Septembre 2018 à 17:35:57
Bibou,

Je ne sais pas si te dire que je vis la même chose que toi va te réconforter ?
Un an .... et les collègues sont heureux de penser que çà y est ! je suis passée à autre chose !
Alors je leur fait croire que  ..... oui.... vous avez raison ....un an ..... ma petite fille .... et tout va mieux !
Mais NON NON et NON  tout ne va pas mieux, impossible de le faire comprendre à mon entourage .

Je ne peux pas le faire comprendre à mes enfants ! je leur fait du mal si je dis que je ne vais pas bien .... Ils pensent que je ne les aiment plus .... que je n'aime  que Benoît qui n'est plus  (Benoît n'est pas leur père)!Ils pensent surtout qu'ils ne parviennent pas à me consoler mais nos enfants ne sont pas là pour nous consoler .

Les enfants de Benoît ne comprennent pas ma peine et pensent que la leur est bien plus lourde .

Mes parents (en grande forme malgré leur grand âge) ne pensent qu'à eux , ne comprennent pas que je sois encore triste .
De retour de  jours de croisière cet été alors que je suis restée seule :
Maman a eu l'audace de me dire , je cite : Si tu ne vas pas bien.... C'est de ta faute ... Trouves quelqu'un d'autre  et ne nous ennuie plus avec ta tristesse ( OUI, Maman..... c'est du lourd ,du très lourd!)

Une amie pense que mon deuil est 'pathologique' que ce n'est pas normal de ne pas être mieux au bout d'un an !

Alors ..... Je fais semblant ....
Et je ne me permets de dire ce que je pense vraiment  à ma Psy et ici sur ce forum et à personne d'autre .

Courage Bibou,

Nath







Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 08 Septembre 2018 à 17:53:04
Quigan,

Je viens de lire ta réponse à Bibou et je t'admire .
Tu as réussi à t'oublier pour ta fille et ta petite fille .
Je me sens bien égoïste de ne penser qu'à ma peine et à aller mieux !

Tu viens de me faire prendre conscience qu'il faut que je m'oublie un peu pour m'occuper un peu plus de mes enfants et de ma petite puce .

Hauts les coeurs!

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 08 Septembre 2018 à 17:56:13
Oups ! pardon Qiguan ! et non pas quigan !
décidément aujourd'hui !

Natyh
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 08 Septembre 2018 à 22:02:27
je me suis oubliée avec elles ...
ce qui si vous lisez mon fil
n'a supprimé ni les vagues du deuil
ni les difficultés

mais le chemin choisi en valait la peine ...
j'ai en fait continué ce qui avait été du temps de la grossesse de notre fille, sa naissance ...
et cela ne m'a pas nuit au contraire me semble t'il

transmettre le meilleur aux petits enfants est un moyen de puiser des ressources ...
j'ai estimé et estime que je me dois de leur donner le meilleur car quel sera leur avenir ????
la force que je leur transmet que TOUT est toujours en transformation, ne les sécurise certainement pas mais elle peut leur servir ...
je réalise que ma grand mère veuve à mes presque 4 ans (qui avait perdu 2 enfants en bas âge et était orpheline de mère à 8 ans) m'a transmis implicitement bien des choses qui là ont dans mon deuil ressurgit pour m'aider ... implicitement aussi !

Accepter de vivre, de gérer intérieurement les émotions opposées : joies et chagrin est la base
ne pas se révolter contre ce fait qui est vrai pour tout endeuillé
transformer sans cesse ses outils de gestion de ce grand écart permanent pour tenir le mieux possible ou le moins mal
ne pas opposer le deuil à la joie de cette continuité de la lignée crée par mon union avec mon aimé mais m'en enrichir ... 
quand j'écoute d'autres grands mères il m'arrive même de penser que ma situation fait que je sais mieux apprécier certaines choses ...

j'ai été la fille d'une femme , ma mère veuve a 52 ans elle s'est effondrée ... je l'ai aidée (parfois mal sans doute) a surmonter ses glissements dans les dépressions (qui ponctuait l'état dépressif) et mon regard de fille, mes réflexions  de fille me sont souvent revenue au contact de ma situation similaire ... 35 ans plus tard ...
il était pour moi hors de question que je fasse porter à ma fille ce que ma mère m'a fait porter ...

souffrir du manque est normal et ça durera jusqu'au bout de ma vie quoiqu'il advienne

affectueusement
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 09 Septembre 2018 à 06:31:06
Je voudrai ajouter
La cousine de mon époux veuve jeune aux 3 ans de son enfant
Et qui est devenue mamie 35 ans plus tard
M'avait écrit
"J'ai du mal à ne pas partager l'arrivée de M..A avec M.
 Pouvoir l'évoquer l'imaginer est avec le temps une douceur moins abrupte que le manque.
Leurs personnalités très présentes prégnantes quand ils étaient là sont des bases solides pour gérer la présence dans l'absence. On peut les faire présent dans le agir à la manière de ... Tu vois ce que je veux dire? Bien sûr c'est une piste. Forcément tu le vivras à ta manière.
"Faire vivre" M pour M.a est de la compensation dans le manque, un outil pour le gérer"
Tu vois 35 ans ...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 09 Septembre 2018 à 17:36:54
Merci pour vos messages, Qiguan, Mike, Nath,

J’ai décidé de me prendre en main et de garder ( pour mes proches) ma peine pour moi et d’être heureuse pour ce bébé à venir car c’est vrai l’un n’empêche pas l’autre. Je ne sais pas , si dans la durée , je vais y arriver mais je vais essayer. D’ autres l’on fait et montrent le chemin à suivre.

Je me suis activée toute la journée :
- promenade avec toutoune
- ramassage des poires et des pommes du jardin
- préparation de compotes
- mise en bocaux

Puis je suis allée chez ma fille pour lui porter des tomates du jardin et quelques bocaux. Elle a été hyper contente.Me voir plus sereine, lui fait du bien également. Il faut donc que je persévère ainsi, mais ça c’est pas gagné.
Au retour,arrêt à la rivière pour préparer mon cours de demain et baignade de toutoune. Voilà , je suis rentrée, il faut encore que j’arrose. La journée a été bien remplie  et l’ensemble est positif: moins de pleurs et d’angoisses et le week-end se termine.

En espérant que pour vous tous, ce dimanche se termine sereinement, je vous embrasse.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Mircea le 10 Septembre 2018 à 03:33:26
Je te remercie du fond du coeur Bibou pour toutes les bougies que tu as déposées dans le jardin du petit monastère de Federico.

Mes plus douces pensées pour toi et pour Luc
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: katrinap le 10 Septembre 2018 à 09:43:59
a travers ce que je lis de vous toutes, j'ai le sentiment arrêtez moi si je me trompe que ce qui plombe c'est la culpabilité
culpabilité d'avoir peur de manquer de loyauté si on peut être heureux ne serait ce qu'un moment d'un évènement heureux, culpabilité de ne pas avoir réussi à les retenir
or, je pense (je ne suis pas exempte de cette culpabilité non plus, loin s'en faut!) qu'elle nous pourrit plus encore que la douleur du deuil
je tente tous les jours de dissocier les évènements heureux de ma douleur, d'accepter toutes les émotions comme et quand elles viennent
me dire que contrairement à ce que je peux par orgueil croire trop souvent, tous souffrent et pas que moi, et que d'autres avant nous ont souffert de deuils, pour autant ils nous ont accompagné sur le chemin de la vie, ont trouvé aussi avec nous de nouvelles formes de joie, nous arriverons nous aussi à en faire autant
courage à nous tous, petits bonheurs à nous tous, avec nos disparus dans nos coeurs et en les faisant revivre de multiples façons
katrin
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: mike67 le 10 Septembre 2018 à 14:40:07
Merci pour vos messages, Qiguan, Mike, Nath,

J’ai décidé de me prendre en main et de garder ( pour mes proches) ma peine pour moi et d’être heureuse pour ce bébé à venir car c’est vrai l’un n’empêche pas l’autre. Je ne sais pas , si dans la durée , je vais y arriver mais je vais essayer. D’ autres l’on fait et montrent le chemin à suivre.

Je me suis activée toute la journée :
- promenade avec toutoune
- ramassage des poires et des pommes du jardin
- préparation de compotes
- mise en bocaux

Puis je suis allée chez ma fille pour lui porter des tomates du jardin et quelques bocaux. Elle a été hyper contente.Me voir plus sereine, lui fait du bien également. Il faut donc que je persévère ainsi, mais ça c’est pas gagné.
Au retour,arrêt à la rivière pour préparer mon cours de demain et baignade de toutoune. Voilà , je suis rentrée, il faut encore que j’arrose. La journée a été bien remplie  et l’ensemble est positif: moins de pleurs et d’angoisses et le week-end se termine.

En espérant que pour vous tous, ce dimanche se termine sereinement, je vous embrasse.


 :)
C'est bien Bibou
Tu es sur la bonne voie! Le retour à la vie se fait doucement. C'est un combat au début pour se remettre en selle, mais cela vaut le coup pour le bonheur que nous avons encore à vivre!! :)
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 12 Septembre 2018 à 18:09:12
Grosses bises en passant, Bibou.
Je te dépose une boîte de chocolats.
J'espère que tu aimes ça ?
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 12 Septembre 2018 à 20:58:33
Oui, j’adore! Mais c’est une caisse entière, qu’il va falloir manger pour nous remonter un peu! J’ai replongé au fond du gouffre et j’attends en apnée la prochaine remontée en surface.  Cela m’a pris , sans prévenir, en rentrant du travail. Je cherche Luc. Croire au néant est terrible. Luc est dans mes pensées à chaque moment, chaque cm2 de la maison me fait souffrir. J’aimerai tellement avoir tort...

Câlins du soir pour tous avec un peu de champ, quelques chocolats.

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 13 Septembre 2018 à 07:18:32
MAUVAIS LEVER!    Il faut que je me forge une carapace. Aujourd’hui, dissection de cœurs, explications de son fonctionnement. Comment vais-je tenir? Je n’ai pas fait ce TP , l’an passé et me revoilà devant l’echeance. J’ai le trouillomètre à zéro. Je ne veux pas craquer devant les jeunes, ils ne comprendraient pas après 6 mois.. Parler  pendant 3 heures de cœurs, mais pourquoi je m’impose ça ? Mais je ne peux pas reculer.   >:(

Quelle m... de vie !  Hauts les cœurs , dits Nath!


Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: mike67 le 13 Septembre 2018 à 08:45:49
Un grand courage à toi Bibou :)
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 13 Septembre 2018 à 09:04:35
Bibou,

Courage, courage pour ce matin !

Cette P.... de S.... de V..... ne nous donne pas le choix!

Quand j'étais au collège j'aimais bien dire / Professeur de sciences naturelles et de la vie : La VIE
Qui ne nous laisse pas le choix!


'Que la vie fut belle lorsque vous étiez vivants'

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 13 Septembre 2018 à 14:41:28
Meme si mon cœur saigne ...je t'envoie une pensée positive ..biche
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 13 Septembre 2018 à 17:02:14
Voilà , journée de cours finie : j’ai lutté toute la journée et j’ai la tête prise dans un étau. Dans une demi-heure , il faudra que j’y retourne pour la traditionnelle soirée profs- parents. Que d’énergie perdue à combattre nos états d’âme ! Au début du deuil, on m’avait prédit 1 an de galère. Maintenant, en lisant vos posts, on dirait que c’est plutôt 2! Au secours, c’est inhumain!

Pourquoi tant de souffrance ? Qu’ ai je fait pour devoir vivre une horreur pareille ? Pourquoi nous ? Pourquoi?....

Bises à tous.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 14 Septembre 2018 à 10:46:58
Bibou tu n'as rien fait
Pas plus que celles qui ont perdu l'aimé en étant bien plus jeune, en étant enceinte pour certaines
Pas plus que des plus vieilles retraitées
Tous les jours d'autres deviennent veuves
Et pendant que tu vivais sans y penser certaines le devenait ...
C'est la condition humaine tu n'as rien fait ...

Pourquoi te demander cela

Plein de douceur pour ta journée
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 14 Septembre 2018 à 12:17:08
 Bonjour,

Je suis désolée de me lamenter : je vois bien qu’il y a bien pire que ma petite situation sur ce forum. Après 6 mois, je me pose plein de questions et le fameux «  pourquoi » revient sans cesse! C’est l’absence de raison qui me travaille. La cause au hasard? Au destin? A notre condition humaine, comme tu dis Qiguan ? Cela ne me satisfait pas! En fait , je cherche un coupable et la culpabilité reprend le dessus : je n’ai pas su l’aider dans sa maladie.

L’absence de visibilité pour le futur est également un poids lourd à porter. Malgré l’annonce de la venue d’un bébé, je me projette pas., d’ailleurs je ne veux plus me projeter. A quoi bon? Tout s’est écroulé. J’ai peur de tout, de la grossesse de ma fille , depuis la disparition brutale de Luc. Peur qu’il arrive quelque chose de mal.

Notre vie est bousillée et il faut nous en construire une nouvelle sans nos aimés. C’est impensable, imaginable, impossible....

Affectueusement
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 14 Septembre 2018 à 13:00:58
Je ressens la même chose, Bibou.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 14 Septembre 2018 à 13:09:23
Bibou, Bmylove,


Vous n'avez pas à être désolées de vous lamenter !
Un deuil est un deuil!
Vous souffrez!
Votre douleur est compréhensible
Et quand bien même il y a des situations très difficiles .... (la perte d'un enfant est indescriptible,impensable, inadmissible! ) cela ne vous console pas, bien au contraire !
c'est la vie certes .... cependant .... c'est la vie est dure , très dure !

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 15 Septembre 2018 à 22:32:11

 :D

Luc, je l’ai fait !  Après 8 semaines à me préparer, J’ai terminé ma première course de 10 km . Avant le départ, les organisateurs ont demandé 1 minute de silence pour un des leur qui est décédé. Je t’ai dédié cette minute ( avec aussi cette personne).  Tu voulais que je fasse des compétitions, alors voilà j’ai surmonté ma peur et j’ai terminé  comme j’ai pu mais de manière honorable ( il y avait encore du monde derrière moi!).

A  l’arrivée, je n’ai pu retenir mes larmes quand une coureuse  m’a demandé si ma famille était là. J’étais seule au milieu de la foule.Au retour aussi, le trajet en voiture a été difficile. Personne à la maison pour me féliciter, personne à qui dire ses émotions...et à nouveau le manque et avec lui le désespoir.

Bises à tous


Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Federico le 15 Septembre 2018 à 23:48:37

Bibou 07..... Bravo..... Félicitations !............ Sincèrement.

C'est une belle victoire personnelle... TU peux être fière de toi !

La course est une difficile épreuve d'endurance et... le deuil s'apprivoise doucement, patiemment et avec beaucoup de volonté, courage....  épreuves qui font mal ... incomparable bien évidemment... mais elles demandent  générosité, altruisme et don de soi... d'abord et avant tout  pour SOI-MÊME ! pour continuer SA vie...

Bibou07..... encore Bravo..... encore Félicitation !

Affectueusement.
Federico

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: vortex le 16 Septembre 2018 à 00:36:50
Je te félicite :).

C'est super chouette ce que tu as réussi à faire. C'est une belle preuve de combativité.

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 16 Septembre 2018 à 01:02:59
Bravo...je n' étais pas sur la ligne d' arrivée sinon je t'aurais serrée très fort dans mes bras...je t' aurais fait un haie d' honneur à moi toute seule ...bises que ta nuit soit douce et remplie de rêves de victoire sur la douleur et le chagrin.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 16 Septembre 2018 à 09:17:47
Avec Luc dans ton coeur,  biche à l'arrivée, et moi au ravitaillement, tu n'étais pas seule. :-*

Félicitations, championne !
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 16 Septembre 2018 à 12:09:54
félicitations
tu as pu concrétiser quelque chose de très important

le manque de pouvoir partager durera ... très longtemps

mais ta réussite fruit de ta combativité est là

tu peux être fière  :-*
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 16 Septembre 2018 à 16:50:34
Bravo Bibou,

Tu me donnes du courage pour demain .
Le dimanche soir ......jamais facile

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: mike67 le 16 Septembre 2018 à 17:25:03
Je te félicite egalement! ;)

C'est un beau défi de la vie que tu as relevé et un bel hommage que tu rends à ton cojoint. :D :D :D :D :D :D

Pour nous, tu devrais être sur le podium!!

Je courrais régulièrement avant et je faisais parfois des courses... mais tout s'est arrêté depuis 5 mois. C'est bloqué.
Et du coup... je suis admiratif... peut être aurais-je la force et la motivation qui va revenir?

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 16 Septembre 2018 à 19:33:30
Merci à tous pour vos messages très sympas!

Ce qui me rendrait fière c’est si j’ai pu vous insuffler un peu d’énergie et de combativité dans nos deuils.

Aujourd’hui, grâce à des amis du club sportif, j’ai participé aux vendanges du cœur ( les bénéfices sont pour les dons de moelle osseuse). Toute la journée, il n’y avait que de l’énergie  positive de la part de personnes ouvertes aux autres.Une journée qui aurait pu être une journée de bonheur si Luc avait été là...Rentrée à la maison, je me sens bien tout en étant triste. Je ne veux pas souffrir ce soir, aussi je vais aller me prendre un bon bain relaxant et moussant, puis je verrai si je peux sombrer dans les bras de Morphée.

Toutes ces personnes ( 600! ) ont tous donné de leur temps,mais également  de la bonne humeur et de l’ énergie  aussi j’en ai accumulé un paquet.  En colis exprès, je vous en envoie à tous pour la semaine à venir.

Affectueusement
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 19 Septembre 2018 à 22:47:24
6 mois et demi: : j’en peux plus.
6 mois que tu n’es plus là et que la souffrance est devenue mon quotidien
6 mois à espérer quelque chose, un miracle
6 mois  à faire semblant, jouer la comédie est devenue mon second métier
6 mois sans ton sourire, sans ta main autour de ma taille
6 mois de supplice, de pleurs .
6 mois  et plus rien...

Pas le moral ce soir, désolée.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 20 Septembre 2018 à 08:50:01
Jolie Bibou... J'espère que tu vas mieux ce matin.
6 mois c'est une éternité et ce n'est rien.
On est vraiment sur le fil du rasoir. Toujours précaires, à trembloter sur nos pattes.
Mais on n'est plus à plat ventre.

Je t'envoie plein de tendresse.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 21 Septembre 2018 à 15:12:10
Je ne tremblote pas Bmylove, j’ai Parkinson.   Tout mon être ressent l’absence et crie à l’injustice.

Semaine de travail et de sport, je continue à m’anesthésier vis à vis de la douleur. S’activer pour ne pas penser, voilà mon credo.
 À nouveau , le week-end et la sensation de néant, cet après-midi. Demain, je ne verrai personne et cela me pèse de plus en plus. Je ne supporte plus cette solitude imposée.  Pour y palier, je me suis inscrite dans un club de rando et dimanche , je ferai la première avec des personnes inconnues ( je me suis inscrite dans un club éloigné de mon village , alors qu’il y en a un ici).On ne connaîtra pas mon  «  histoire ». Marre de la question  « ça va? » et de ma réponse bidon. 30 ans de vie commune, 2 merveilleux enfants , pour finir seule du jour au lendemain, c’est pas juste. Au bout de tous ces mois, c’est un sentiment de révolte qui m’envahit, sentiment qui a remplacé la colère.. pourtant, j’ai eu ces années, tous ici ne peuvent pas en dire  autant.
Hier, j’ai piqué en pleine rue, une crise: en mettant le cadenas à mon vélo, j’ai accroché ma chaîne ( bijou) à la selle et elle a craqué. Le pendentif est tombé, quelque part..,. C’est le dernier cadeau de Luc, pour mon anniversaire. Dans la rue, à la vue de tous, je n’ai pu retenir mes larmes, je ne trouvais plus ce foutu pendentif. Heureusement, des connaissances ont vu la scène et à plusieurs ont a cherché, puis on l’avretrouvé au bout d’un laps de temps. J’étais toute retournée et cela a duré  toute la soirée. J’ai perdu les pédales pour un truc finalement insignifiant . C’est lamentable de se mettre ainsi en spectacle!
Je suis devenue hypersensible , émotive...

Et vous ? Comment faites-vous pour soulager ces journée de solitude? Je vous embrasse tous.







Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 21 Septembre 2018 à 15:29:53
C'est loin d'être un truc insignifiant...

La solitude ne me dérange pas, j'ai toujours aimé ça.
Je lis, je m'occupe de la maison un minimum, je surfe sur le net et je bosse de chez moi.
J'ai souvent de la visite le dimanche (mon fils, ma soeur), mais le samedi est loooong.
C'est le manque plus que la solitude qui me pèse.
Dès que mon cerveau est au repos, je pense à lui, à ce qu'on a pas fait, qu'on aurait pu faire.
Et ça fait mal. Dans ces moments-là, je vais me balader en forêt.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 21 Septembre 2018 à 17:37:07
Bonjour, Bibou,Bmylove
je crois que l' émotivité exacerbée c'est normale,les effets des hormones du stress,qui modifient notre ressenti , et puis on est malheureux tout simplement,le chagrin  nous submerge alors on a le droit de péter les plombs. Pas de honte à avoir ceux qui  ne comprennent pas n'ont pas de cœur.
Les moment de solitudes c'est plus difficile, j'ai pas de solution, j'ai la chance d’être une marmotte ça m'aide beaucoup,, Je me remet à la lecture,la marche aussi ,rien de spectaculaire...c'est vrai que les soirées sont trop longues...
club de belote, pétanque...ça faisait rire jean pierre quand je lui disais que pour sa retraite je lui prendrais une carte.il n'aimait pas ça ...trop de cancan pour lui..il reste le bénévolat, integrer des assos pour faire les sandwichs ou autres.
Finalement j'ai des idées!!!

bises à vous deux
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 21 Septembre 2018 à 18:16:02
Moi je veux bien faire des sandwichs aux crêpes.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 21 Septembre 2018 à 18:41:13
ben voila on est très créative....on peut faire une assos virtuelle pour occupée nos soirée d'hivers!!!
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 21 Septembre 2018 à 18:42:16
Bonne idée.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 22 Septembre 2018 à 08:32:43
Juste un coucou, un bisou aux esseulés du week-end.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 26 Septembre 2018 à 11:36:14
Bonjour à tous,

Depuis quelques jours, mon ressenti est différent : la douleur est moins vive, je ne pleure pas mais je me sens vidée. Le lever est pénible et la fatigue ne me quitte plus. J’ai l’impression de dormir debout et pourtant  la nuit je tourne et me retourne au fond de mon lit. Je suis résignée, j’ai envie de cesser le combat. Je baisse les armes.  Chaque geste me coûte en énergie , me pèse....et pourtant , il faut continuer. ???

Je vous ai lu  hier soir et vous tous n’étiez pas bien vaillants non plus. J’espère sincèrement que vous allez un peu mieux aujourd’hui.Bises


Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 26 Septembre 2018 à 11:48:12
Pas terrible aujourd'hui. Juste la force de m'activer pour ne pas penser.
Malgré ça, je suis dans un tourbillon mental.


Je t'embrasse, Bibou. Fort.
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: BEBE le 26 Septembre 2018 à 12:05:07
Bonjour à tous,

....  je me sens vidée. Le lever est pénible et la fatigue ne me quitte plus. J’ai l’impression de dormir debout ... .....  Chaque geste me coûte en énergie , me pèse....


Coucou Bibou,

Tout pareil et ca fait des mois que ca dur... plus d'énergie... je suis comme enlisée dans une apathie dont je n'arrive pas à sortir... pourtant je dors bien la nuit mais au matin je me sens fatiguée rien qu'à l'idée de tous les gestes qu'il va falloir faire ne fusse que pour être prête à partir au travail.... avant il me fallait 1h30  maxi pour me préparer le matin...maintenant il me faut 2h30 avant d'être prête et encore j'ai l'impression de me dépêcher  ::)...
Tout semble me prendre deux fois plus de temps à faire qu'avant.

L'intérieur de mon cerveau ressemble à la paté du chat... une grosse marmelade...
J'ai beaucoup de mal à rester concentrer, à prendre des décisions... c'est comme si les connections entre mes neurones ne se faisaient plus...

Ca me rappelle cette vieille pub..."La vitesse vous manque...." et je m'énerve contre moi même de ne pas parvenir à mobiliser un peu d'énergie ... je devrais peut être aller mettre mes doigts dans une prise pour me donner un peu de jus...

Si quelqu'un a une idée comment sortir de cet état léthargique, les suggestions sont les bienvenues.    ::)
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 26 Septembre 2018 à 12:07:42
A part se fixer des objectifs atteignables, je ne vois pas comment faire.

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 26 Septembre 2018 à 13:29:41
Re.

Des mois que l’on lutte. Cela explique peut-être notre état de fatigue.  Paradoxalement, c’est au sport que je me sens le mieux. Je m’y traîne mais une fois que je commence ça va. Le reste de la journée, je n’ai plus aucun goût pour quoi que se soit et pourtant il faut faire les choses,travailler. Je me demande si on peut tenir encore longtemps comme ça avant le crash!
Libre cet après-midi, j’ai essayé de faire une sieste et bien c’est encore une fois impossible. Il va falloir corriger des copies puis aller ramasser des fleurs sauvages, j’ai promis de le faire ( on veut récolter des sous pour un voyage  et donc vendre des bouquets vendredi), puis sport...Les journées non- stop, dans notre état psychique, c’est sans doute pas la solution mais au moins , je ne pense pas trop... je me voile la face, le boomerang me reviendra peut-être en pleine figure!

Bon après-midi à vous. Bises
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: mike67 le 26 Septembre 2018 à 16:49:22
Bibou, Bebe, Bmylove,

Aujourd'hui, je vais mieux.
Donc je suis d'attaque pour vous remonter le moral!
Faire du sport, c'est déjà se remettre dans une activité. Cela montre qu'on a enclenché le processus de vouloir émerger, qu'il y a cette volonté de vivre qui est là.

Bebe,
Tu es plus lente qu'avant?
Et alors? On s'en fout. Tu prends le temps dont tu as besoin. Inutile de se faire des reproches.
Quand tu seras plus sereine, les choses se rééquilibreront d'elle même.
Tu t'accroches, tu vies!
Bravo :)
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: KrisNat le 26 Septembre 2018 à 18:48:51
Je pense que l'arrivée de l'automne ne joue pas en notre faveur.  La grisaille extérieure, les jours plus courts, le froid qui commence à s'installer lentement après avoir chassé l'été.   Rien de bon pour notre énergie déjà fragilisée.  Pour ma part, je sens que ça affecte mon humeur.  Pourtant, j'aimais bien l'automne avant.  Ça ne me dit plus rien.  Mais bon, c'est l'une des 4 saisons qu'il faut traverser pour espérer un jour retrouver un semblant d'énergie et de vie.
Alors go… on y va !
Belle soirée à vous tous

Nathalie
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 26 Septembre 2018 à 19:58:16
Je suis bien d'accord. Moi qui adorais l'automne ( et toutes les saisons en fait ), j'ai peur des nuits à rallonge et du froid qui m'accueillera tous les soirs.

En plus, chez nous c'est le début des anniversaires en série. Catastrophe lacrymale annoncée.

Belle soirée à toi aussi Nathalie.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 01 Octobre 2018 à 12:57:05
Bonjour,

J’ai pu profiter d’un beau week-end  grâce à des amis. Marcher dans les gorges, dans cette magnifique nature c’est apaisant. Hier soir, pour la première fois , j’ai dormi de longues heures d’affilées. Le retour à la maison à été plus dur. Encore cette maison vide, sans aucun bruit. Personne avec qui partager ces 2 journées, c’est le lot des esseulées.

En MP , qui serait intéressé par une rencontre concrète ?  Quand? Il faut trouver le lieu qui intéresse tout le monde. J’ai proposé l’Ardeche, mais peut-être que c’est pas assez centralisé ? Comment s’organise- t- on?...

Affectueusement. Bibou.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 04 Octobre 2018 à 04:17:38
7 mois aujourd’hui ! J’en ai ma claque!

4 h  du matin et impossible de fermer l’oeil. Je rumine, je vois du noir. .. et dans 3 h , il faudra aller travailler. Chienne de vie...

Pensées pour tous les insomniaques du deuil...Bises
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 04 Octobre 2018 à 09:38:46
Coucou Bibou,
7 pour toi, et 6 pour moi.
Comme toi, nuit horrible.
Réveil à 1h, rendormie à 5h.
L'avantage, c'est que crevée comme je suis, mon cerveau est brumeux.
Je souffrirai peut-être moins.

Bises, courage et patience...
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 04 Octobre 2018 à 14:34:57
7 mois aujourd’hui ! J’en ai ma claque!

4 h  du matin et impossible de fermer l’oeil. Je rumine, je vois du noir. .. et dans 3 h , il faudra aller travailler. Chienne de vie...

Pensées pour tous les insomniaques du deuil...Bises
les nuits passées ici à lire les autres moi m'ont beaucoup aidé
lire les anciens très anciens
qui ont traversé avant nous ...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: BEBE le 04 Octobre 2018 à 23:49:43
Bmylove et Bibou,

Je pense à vous bien fort....

6 mois pour toi Bmylove... pour moi ce soir-là il était venu dans mes rêves....ma prise dans ses bras, m'a soulevé  doucement, à fait se poser chacun de mes pieds sur chacun de ses pieds et s'est mis à marcher....tu n'as pas idée à quel point ce rêve m'aide à avancer tous les jours.....

7 mois pour toi Bibou...là quand pour moi ça allait au plus mal.... il a balancé du lourd... ce petit coeur en plastique avec une lumière à l'intérieur  que  je lui avais offert pour la Saint Valentin s'est mis à s'allumer tout seul et que en rouge alors que normalement il défile  toute les couleurs de l'arc en ciel.....c'était comme si je voyais battre son coeur....j'ai compris qu'il serait toujours là auprès de moi

Je vous souhaite à l'occasion de ces difficiles dates anniversaires de recevoir de beaux signes qui vous aideront à tenir et à aller de l'avant. Gros gros câlin à toutes les deux

BEBE
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 05 Octobre 2018 à 09:04:52
Merci beaucoup Bébé.
J'ai rêvé de Bruno cette nuit. Pas un cauchemar, pour la première fois : un rêve.
Nous étions en vacances, au bord de la mer.
L'ambiance était étrange mais pas inquiétante. Je n'avais pas peur.
J'avais le sentiment de ne pas comprendre tout ce qui se passait, des gens nous voulaient du mal.
Mais on était ensemble, unis. Amoureux.

Je te souhaite une très belle journée. La mienne sera bien remplie pour ne pas penser.

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 05 Octobre 2018 à 12:08:00
Bonjour,

Moi,  je rêve de rêver ! 7 mois et toujours rien. Je vais finir par croire que Luc m’en veut... je dors à nouveau difficilement. Je suis crevée, la tête en compote.

7 mois et je ne sais plus où j’en suis, où je vais. Je suis complètement déboussolée. Aujourd’hui, mail du notaire, il faut trouver une date pour clore la succession. Nouveau coup d’épée au ventre et le début du week-end sans fin.


Bonne journée à vous tous et toutes.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 05 Octobre 2018 à 18:48:59
De tout coeur avec toi, Bibou.
La succession est une épreuve difficile. L'idée de "clore" est inconcevable.

Grosses bises
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 05 Octobre 2018 à 19:32:57
oui je me souviens l' horreur ....la veille du 14 juillet pour moi..ce mot clôturer..on clôture une vie  comme on ferme un livre et hop on archive...j’étais effondrée  prête au grand saut ..et puis....je suis toujours là malgré cette épreuve et d'autres..je me demande régulièrement d'ou vient cette force qui nous permet de résister ..même au fond du gouffre on remonte ,je n'y croyais pas pourtant c'est vrai ,chaque jour et une épreuve et chaque jour passe quand même et la douleur devient moins forte il me semble..enfin pour un instant tout au moins et c'est déjà ça. bises biche

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 07 Octobre 2018 à 07:46:48
«  bon dimanche »,

Encore un dimanche de plus. J’ai relu mon fil et je dois bien l’admettre, j’ai évolué. Je ne compte plus les jours, ni même les semaines, uniquement les mois ( 7 maintenant). Je ne pleure plus tous les jours, je peux parler de Luc sans verser de larmes. Luc fait parti de moi, je peux lui parler en silence. Ses affaires, à la maison, ne me font plus souffrir, elles sont sous mes yeux en continu , pourtant. Je lui demande souvent de l’aide, je ne sais pas s’il m’entend mais cela me soutien.

Mais une souffrance moins violente plus sourde est toujours là : ce matin se réveiller dans cette maison vide, froide reste horrible. C’est l’absence qui reste le plus difficile à gérer. Les dimanches,  on avait toujours quelque chose de prévu. Là , c’est le néant et en plus il pleut des cordes( impossible d’aller courir ce matin) . Alors que faire? Se morfondre toute la journée ?  Trouver quoi faire à la maison... rien qu’en y pensant je tremble à l’idée de voir apparaître les longs week-ends d’hiver...

Affectueusement.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 07 Octobre 2018 à 08:52:42
Chère Bibou, comme toi j'appréhende les périodes où on reste seul à la maison.
Les jours plus courts, le mauvais temps, ça ne sera pas facile à vivre.
Mais puisqu'on a créé un réseau de soutien sur le forum, on peut  partager ces moments par Skype ou par téléphone.
C'est une idée qui me réconforte, perso, comme une bouée en cas de naufrage imminent.

Journée tri du bureau de Bruno aujourd'hui. Ce sera triste, mais je profite de ne plus m'effondrer pour être efficace.
La période des anniversaires arrive, je vais être HS un moment.

Je t'embrasse et te serre fort dans mes bras.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 07 Octobre 2018 à 10:54:32
Bonjour,

Les journées grises, froides, moroses ?
Benoît est parti en septembre , je dois bien dire que les premiers mois avec la nuit qui tombe très tôt , le mauvais temps .... cela m'a donné une belle 'excuse' pour rentrer très vite chez moi, me mettre au lit et pleurer seule, tranquille, sans avoir à faire semblant pour rassurer mes proches .
C'est le retour des beaux jours, du soleil, du monde sur les terrasses qui a été le plus difficile à traverser , 6 mois passés et tout mon entourage qui pensait que le temps allait me remonter le moral et que tout allait mieux .... Le printemps !une renaissance ... Pourtant ,non, c'était pire .
Je suis bien partante en ce qui concerne une assistance par téléphone pour ceux qui en ont besoin !

Allez un petit coup de notre cher Georges Brassens :'Parlez moi de la pluie .....
On ne sait jamais ....
Si je sors sans parapluie ? Un élégant monsieur de mon âge va m'abriter ?

Hauts les coeurs!

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: mike67 le 07 Octobre 2018 à 11:30:31
Très cheres toutes  :)

Je vous lis et je m'aperçois qu'on est tous, peu ou prou, à la même période.
Notre proche est avec nous, mais c'est moins douloureux, on arrive à se raccrocher à la vie.
Je m'investit davantage dans le travail depuis quelques semaines. c'est finalement aidant. Il y a beaucoup de changement, nouvelle équipe, des départs, des choses à apprendre. Ca m'occupe l'esprit.
Comme vous, les week ends m'ennuient profondément :
plus de "brunch" improvisé à l'appartement les matins avec Ludo, plus de ciné quand il fait moche ou de série télé si on reste à la maison, plus d'amis à visiter.
C'est très moche tout cela et cela m'attriste toujours beaucoup pour lui. Il me manque beaucoup. Sa gentillesse et sa grandeur d'âme me manquent tant. Je pense que c'est la culpabilité qui parle aussi.
Je vous embrasse très fort... déjeuner avec un ami ce midi (je vais être en retard) et je travaille un peu cet après midi.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 07 Octobre 2018 à 13:08:50
N'oubliez pas la formule du lien mis dans table des matières
Pour s'appeler à plusieurs en conférence
Écoutez ensemble des vidéos signalées sur ce site
Et puis parlez en ...
Tout cela est possible
Soutenez vous
Je vous embrasse
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 07 Octobre 2018 à 19:29:20
Hasard?  Ce matin , je vous ai écrit que je ne voulais pas fêter mon anniversaire cette année. ( c’est encore loin) .  Arrivée chez ma fille cet après-midi, elle m’a dit que vu comme je remplie le calendrier par tout ce que je peux ( rando, sorties) , il faut qu elle me dise que mes deux enfants ont prévus un week-end dans ma région natale pour mon anniversaire et que tout est déjà réservé. J’en ai pleuré ! Faire cela sans Luc! Je lui ai dit que je ne voulais pas mais je ne peux pas refuser maintenant.. On fera du tourisme, mais pas de gâteau, ils ont promis.... en ce moment’ il y a beaucoup de coïncidences et c’est troublant.

Au retour, j’ai rempli ma voiture d’affaires du cabinet. Je les stockerai pour l’instant à la cave. Que c’est dur de voir ce cabinet ainsi, à l’abandon. Je vais devoir faire de nombreux aller-retour, en pleurant.

Depuis quelques temps, je me pose des questions existentielles. Je cherche un sens à tout ça mais peut-être que je cherche quelque chose qui n’existe pas...si vous avez une bride de réponse, je suis preneuse....

Essayez tous d’avoir une soirée paisible, si c’est possible. Bises

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 07 Octobre 2018 à 21:20:01

Bibou...ravie de notre rencontre rapide mais très agréable et je crois que ce petit moment autour d'un café  était bénéfique  et enrichissante a renouveler sans aucun doute
je suis desolée  pour ton allée j'ai eu un léger souci avec l'embrayage de la voiture!!!
Je crois qu'il faut te laisser porter par l'amour de tes enfants...ils sont tres attentifs et inquiets..le temps fait son oeuvre nous avançons a notre rythme. bises


Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: Mircea le 10 Octobre 2018 à 21:25:36
Ca fait un moment que l'on n'a pas de nouvelle Bibou et dans tes derniers messages ces questionnements sur le sens de la vie, j'espère que ça peut aller pour toi ...

Depuis quelques temps, je me pose des questions existentielles. Je cherche un sens à tout ça mais peut-être que je cherche quelque chose qui n’existe pas...si vous avez une bride de réponse, je suis preneuse....
Ces derniers jours, sur le forum, "le sens de la vie" est revenu plusieurs fois. : c'est que ça questionne aussi d'autres membres. Federico a conseillé le livre "rien" de Janne Teller sur ce sujet.  D'autres auront peut-être des pistes ?
Je n'ai pas de début de réponse là-dessus (et je ne sais pas s'il y a une réponse).
Le sens de la vie, ça inclut forcement "le sens de la mort" : j'ai trouvé des morts qui ont un sens (celle de Mircea en a un pour moi), il y a les morts qui sont de notre responsabilité, de nos conneries d'humains (guerre....)mais même en ayant des croyances, décidément il y a toujours des morts qui n'ont aucun sens, enfin je ne le vois pas, ne le comprends pas.

Trop complexe (pour moi), je n'arrive pas, pour l'instant, à y trouver du positif alors j'ai laissé de côté.
Plutôt que le sens de la vie, j'essaye de mettre du sens dans ma vie : c'est moins "noir, plus accessible, plus "concret".
(si je trouve un peu, je compléterai)

Je t'embrasse bien fort
Catherine

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 11 Octobre 2018 à 13:00:14
"Bonjour",

Merci pour le message. Depuis quelques jours, je suis aussi morose que la météo.  Le" pourquoi"  revient sans cesse. Etant athée, je ne peux que  m'accrocher à mes enfants. Ils vont heureusement très bien mais je les vois avancer et c'est dur. je me dis que si je rejoignais Luc , qu'elle différence ?
Comme dit Biche sur un autre fils, je suis fatiguée, lasse. Peut être que  la météo, n'aide pas mais le manque d'énergie est terrible. Il faut se battre dès le réveil et j'en ai marre. Se lever, aller travailler, faire du sport mais pourquoi je m'impose tout ça ? pour qui ? Oui, je suis centrée sur ma petite personne et c'est lamentable mais ne voyant pas d'amélioration possible, j'ai envie de baisser les bras.

J'espère que vous avez plus d'énergie! Un petit topset et ça repart ?   Bises
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: mike67 le 11 Octobre 2018 à 13:53:39
Bonjour Bibou

J'espère que tu vas bien.
Quand tu parles du pourquoi, tu t'interroges sur le sens de la disparition de ton conjoint?
Ou tu t'interroge sur le sens à donner à ta propre existence?

tu n'es pas centrée sur ta personne. Tu as simplement besoin de te retrouver, de te reconstruire petit à petit.
La [ré]ouverture sur le monde se fera progressivement, lorsque tu te sentiras mieux avec toi même, que tu seras parvenue à retrouver ton équilibre.

La vie et la mort n'ont aucun sens en soi.
C'est ce qu'on en fait, nos réalisations, nos rencontres qui ont du sens.
On sait tous ici que la vie peut s'arrêter cruellement, subitement, au moindre instant. Il n'y a aucun sens à trouver à ces arrachements. Par contre, ils constituent des épreuves, certes très dures, mais qui doivent nous servir pour continuer à s'accomplir.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 11 Octobre 2018 à 13:57:51
bonjour Bibou..comme toi un peu vide de sens est ma vie ;une nouvelle lame de fond et plus envie de poursuivre ,je crois que notre statut de femme veuve et  isolée est une barrière psychologique que nous même devons franchir , faut il avoir suffisamment de  force de caractère pour y arriver ;l'envie  personne ne peut nous la donner et les gens (famille amis ) finissent par se lasser ce qui est bien compréhensible. Comment ne pas être centrer sur soi même ,nous sommes la plupart du temps (en ce qui me concerne  c'est une évidence) seule quasiment la moitié du temps.
On va y arriver enfin je crois..bises
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 11 Octobre 2018 à 15:17:42
Chère Bibou,
Peut-être comme moi, tu n'as jamais eu l'occasion de faire des choses rien que pour toi.
C'est l'occasion d'apprendre.
J'observe et j'écoute les gens autour de moi, notamment ceux qui vivent seuls.
Ils ne sont pas malheureux, ils aiment leur indépendance.
J'essaie de les prendre comme référence quand je sens que je plonge.
On peut être bien dans sa vie en étant veuf(ve), j'en suis persuadée.
Certes, on est un peu différent des autres, surtout si on est jeune, mais ce qui compte c'est ce que nous pensons, nous.
Retrouver une bonne image de soi, c'est le meilleur remède à la tristesse.

Bises
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 11 Octobre 2018 à 16:22:58
Merci pour vos messages. En vous lisant ici et sur vos fils, je  sens  que vous allez mieux. Ces montagnes russes, c’est épuisant. En fait, Mike, je me demande pourquoi je suis encore ici bas. Luc était très altruiste, il est parti, et moi, que suis- je sensée faire?

Période difficile : je dois clore la succession le 8 novembre, débarrasser le cabinet pour la même semaine...j’ai l’impression que tout un pan de ma vie se termine de façon irrémédiable. Que 7 mois et pourtant, j’ai déjà la sensation d’avoir tout rêvé.Et dans quelques mois ? Je flotte entre deux eaux et je ne sais pas si je veux couler ou remonter en surface. L’épuisement  est là mais il faut que je tienne encore une semaine puis les vacances seront là.  Eh oui, encore les vacances scolaires mais cette fois-ci , je les attends avec un peu moins de crainte: j’ai survécu aux grandes donc je tiendrai aux petites.. mais la solitude sera encore plus présente. Condamnée à perpétuité ?

Bises. Bon, je ne remonterai pas le moral avec ça. Désolée.


Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 11 Octobre 2018 à 16:53:40
Bibou, tu nous as bien souvent réchauffés, alors à ton tour d'accepter notre amitié.
Peux-tu te fixer de petits projets pour les vacances ?
Non, tu n'es pas condamnée. Juste angoissée par ce futur mal défini.
On est là, tu peux nous écrire, nous contacter.
Je suis toujours heureuse de te lire et je ne suis pas la seule.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 12 Octobre 2018 à 22:08:45
Bonsoir,

C’ est de pire en pire. Depuis quelques jours, je vais mal. Personne à qui le dire, donc je me tourne ce soir vers vous. Impossible de vous dire ce qui se passe, un ras le bol général. Les larmes coulent sans vouloir s’assécher.  Je viens de prendre un cachet ( je n’en prends jamais) donc dans quelques minutes , je devrai m’écrouler et oublier un peu tout ça pour quelques heures. J’ai tellement envie de prendre toute la boîte...pas de craintes, je ne le ferai pas. Pas cette fois. Je ne supporte pas ce «  bon week-end »  dit  par les collègues et les sportifs du soir. Encore un vendredi soir et  un samedi seule en vue.. je n’ai plus la force de lutter et de faire sans cesse semblant.

Demain, seule , je dois continuer à vider le local professionnel de Luc. Cela me déchire le cœur. Pourquoi doit- on endurer tout ça ? ...

J’esp que vous arriverez à trouver le sommeil, c’est les seuls vrais moments de répit quand on s’enfonce. Bises à tous

PS : désolée mais en ce moment, je n’arrive pas à vous répondre sur vos fils même si je vous lis tous et toutes.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Mircea le 12 Octobre 2018 à 22:19:45
Face à ta souffrance, je n'ai pas les mots.
Juste de tout coeur avec toi et tes larmes
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 13 Octobre 2018 à 09:03:00
Bonjour Bibou,

Peut être que ce matin va t'apporter du réconfort ?
C'est si compliqué ces moments où l'on retombe au plus bas .
Peut être se dire que cela ne va pas durer ?
Une accalmie va survenir mais quand? et pour quelle durée ?
Si seulement je pouvais t'apporter un peu d'énergie ....
Juste te dire que des accalmies surviennent toujours ,tu as déjà montré à tous ici ton courage, ta force .
Alors oui, hier , ils t'ont abandonnée mais ils vont revenir!
Comment ranger, trier ?
Un jour, j'ai décidé d'y penser un peu avant, de me sentir si triste qu'il fallait pleurer, crier , hurler .... ce que j'ai fait ....Et lorsque les larmes,les cris se sont calmés.... J'ai pu y aller ... J'ai mis de la musique très fort ....J'ai trié, rangé, jeté en pensant à ce que Benoît me dirait... "Ne pense qu'aux bons souvenirs, les mauvais ..... dans un sac poubelle et tu serres les liens du sac très fort" !
Pas facile, pas facile du tout .... Pas le choix !

Hauts les coeurs!

Nath

Et n'oublies pas Bibou qu'à tout moment tu peux écrire en MP ou téléphoner


Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 13 Octobre 2018 à 09:44:15
Bonjour,

Nouveau lever (après 9 h de sommeil sans rêves). Je suis dans le cirage. Pas bonne idée, mon cachet , hier soir. Le soleil brille derrière le brouillard. La forêt et ses couleurs chatoyantes me tendent les bras. Je vais aller marcher ou courir selon mon énergie avec toutoune, elle attend que cela. Il faut que je réagisse, que je continue d'avancer aussi bien dans les travaux qu'intellectuellement.

Je sais que tant que le local de Luc ne sera pas transformé (il faudra plusieurs mois, un an ?)cela sera difficile...et le notaire qui fait traîner les choses! j'ai l'impression de brûler de l'intérieur, plus personne ne voit rien, même pas mes enfants ( ou alors ils font semblant de ne rien voir ?) et pourtant je me consume à petits feux...on aurait du ête acteur, on aurait eu le premier prix d'interprétation, l'oscar du "faire semblant"...

bon courage à tous
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: manou21 le 13 Octobre 2018 à 09:57:00
Bonjour Bibou

Je vais tout les jours ou presque sur le forum,  je lis, mais je ne répond pas, car je ne sais pas toujours quoi dire
face à tout ce chagrin.
Mais votre  post me touche car je vous comprend tellement. Je sais par expérience que les week end sont compliqués,
comme si nous avions écopé d'une double peine.
Et vous avez raison, pourquoi devons nous endurez tout cela. Que de questions sans réponse.
Si je pouvais vous apporter un peu de réconfort, faire en sorte d'adoucir votre chagrin, apaiser votre solitude se serai de tout coeur
Je ressens tellement votre peine. Si je  pouvais vous dire " venez à la maison " à deux  nous serions moins seul. Mais j'imagine que la distance ne le permet pas.
Alors je ne peu que vous dire courage Bibou et vous faire des gros câlins pour vous réconforter.

Et même si c'est pas grand chose, je pense très fort à vous.
Je vous embrasse tendrement.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 13 Octobre 2018 à 10:38:26
Bonjour bibou
J'espère que la promenade avec toutoune a été profitable
Il est probable que tes enfants fassent comme s'ils ne voyaient pas car ils ne savent pas quoi te proposer

Et c'est pervers on ne veut pas attrister ses enfants et en même temps on voudrait qu'ils voyent que ça va très mal paradoxe du deuil
Comment assumer de montrer son effondrement ?  Est ce plus difficile de le masquer ? (Pas toujours pour moi même si j'ai pour régle de favoriser l'authenticité  et de verbaliser en pesant mes mots .

Nat t'a donné de bons conseils pour l'état d'esprit au moment du rangement ...
À cela moi j'avais rajouté les bonnes pensées des recyclage où allaient partir ce que je rangeais et en lien avec les valeurs de Jean.
Une astuce, peut être, pour la durée des travaux
Penser à la personne qui aura beaucoup de réconfort à vivre dans ce lieu bien aménagé pour l'handicap

Penser à comment tu diras au bébé que son papy soignait
Bien sûr tu n'eviteras pas douleur et pleurs
Mais tu alimentera un moulin tourné vers du positif et le bébé, le futur c'est ainsi par de petites choses que l'on peut lutter
Et donc survivre.
Je te serre fort dans mes bras
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 13 Octobre 2018 à 12:01:07
Très chère Bibou, je suis si triste pour toi. J'aimerais pouvoir t'aider, te réconforter.
C'est vrai que les week-ends sont une épreuve. Je pense à toi en rangeant l'atelier et le garage.
J'y suis depuis des mois, et j'en vois la fin, mais bizarrement je fais traîner les choses.
Je fais comme Qiguan, je rationalise, je pense à ces objets qui ne sont rien mais signifient beaucoup.

Je me sens parfois soulagée d'avoir pu trier. Comme si j'avais accompli un exploit.
C'en est un, en fait. Le deuil, c'est les 12 travaux d'Hercule.

Je t'offre mon épaule pour pleurer et une tasse de thé pour te consoler, ma belle.
L'accalmie viendra, je t'assure.
Tu seras là pour moi quand je m'enfoncerai.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: loma le 13 Octobre 2018 à 12:04:28
"et pourtant je me consume à petits feux...on aurait du ête acteur, on aurait eu le premier prix d'interprétation, l'oscar du "faire semblant"... "

Hélas oui Bibou, nous avons tellement voulu rassurer les autres et nous rassurer nous mêmes, que plus personne ne voit notre détresse, nous avons trop bien imité, simulé le bien être…

Pour notre entourage, notre rétablissement doit être une courbe linéaire, pas sinusoïdale.

Qiguan décrit très bien ce paradoxe du deuil. Alors que faire, difficile de revenir en arrière, nos proches ne comprendraient pas, on aurait trop peur de les lasser. S'adresser à d'autres personnes peut être, comme tu le fais ici sur ce forum, un psy, un groupe de paroles, une association au téléphone …

Tu as sans doute aussi beaucoup (trop) de choses en cours, alors se concentrer sur ce qui t'est le plus pénible. Le local de Luc, visiblement, là tu peux demander de l'aide à ton entourage, soit pour le côté administratif et juridique, soit pour les travaux. Une chose à la fois, on a tant de choses à gérer en même temps.

Prends bien soin de toi,

tendrement
loma


Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 13 Octobre 2018 à 12:39:22
Tous vos messages me  réchauffent mon cœur meurtri. Merci.

Je ne peux rien donner du cabinet ( matériel médical) . Le reste , il faut le stocker , chez moi : les papiers sont à garder..les meubles, les enfants vont prendre les étagères pour leur cave, une armoire et le reste ira à la ressourcerie. S’ils peuvent en faire quelque chose, tant mieux...le petit matériel, je l’ai mis au labo sciences du collège mais là encore , il est sous mes yeux...je fais des aller- retour, seule. Je ne veux embêter personne. Je demanderai de l’aide uniquement pour enlever les meubles lourds  et encombrants...


A la maison , aussi,  il y a du boulot mais je ne fais strictement rien! Le ménage et c’est tout... le jardin, la cave à ranger, les affaires  de Luc , rien ne bouge. Mon travail, me prend trop de temps. A vouloir tout gérer, on en fait peut-être trop mais a- t- on  le choix? 

 Une voisine a mis  dans ma boîte à lettres, il a quelques jours,  une invitation à une réunion d’endeuillés de la part d’une association de la vallée...je n’en avais jamais entendu parlé . J’hésite  à y aller( à 14h ) ... j’ai peur d’être  encore plus mal après . ..si, j’y vais , je vous raconterai...

Bises

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 13 Octobre 2018 à 13:00:49
bonjour Bibou...je suis avec toi par le cœur et la pensée,si  on échappe pas  à la douleur, on peut essayer de la contourner un peu..le sommeil m'aide beaucoup j'ai toujours réussi a dormir après les larmes et la détresse..ce matin levée 11h30 alors qu'il y a du soleil dehors un peu dommage mais j'ai pas mon compagnon a 4 pattes pour me forcer ce weekend.
c'est un moteur efficace.
que te dire ,rien que tu ne sache déjà,on est dans une vague descendante, je me dis que ça va remonter, ça n’empêche pas de ruminer alors je me suis remise a faire des listes de chose a faire et j'ai ressorti mon stylo rouge pour barrer ..comme ton calendrier qui t'aide a combler le vide, il n'y a que des petites recettes  pas de solutions..je t'embrasse prend soin de toi
et mange  pour te requinquer un peu (dixit ma mere ) biche
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 13 Octobre 2018 à 13:01:18
Oui, raconte-nous.  :-*
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 13 Octobre 2018 à 17:13:58
Me voilà de retour de la réunion : tout le monde a été adorable mais... oui, il y a un mais j’ai quand même la fâcheuse impression d’être allée  à une réunion du troisième âge... ils proposent de l’aide, de l’écoute et veulent briser l’isolement sociale en organisant des resto, des sorties...pourquoi pas mais dans ...20 ans ! Des sorties à 50  dans un bus où tu fais 2 pas puis tu remontes dans un bus, très peu pour moi...jouer à la belote, faire de la couture, non plus. Ils n’arrivent pas à renouveler les adhérents mais pour cela il faudrait aussi des organisateurs plus jeunes  et des propositions d’activités  pour tous les âges... là , j’ai pris 20 ou 30 ans d’un coup en plus du spleen en sortant...

Bref, je suis au creux de la vague et j’y reste. J’étais  très vite mal à l’aise car «  ah, oui, vous êtes la femme du... » qui revenait sans cesse.. Pas de méchanceté, de la curiosité sans doute mais moi, je me demandais vraiment ce que je faisais là.

Il faut maintenant affronter le samedi soir, seule, avec mon désespoir. On est nombreux dans ce cas, je le sais, mais ça ne console pas. Je vais penser à demain: journée randonnée, mettre un pied devant l’autre sans réfléchir. Tout un symbole en même temps!  Lever aux aurores à 5 h 30 , retour vers 19h. La journée sera bien remplie. Je ne regrette pas de m’être inscrite dans ce club. Mon dimanche passera plus vite et qu’avec des gens qui ne savent rien de ce que je vie. Parfois, c’est pas plus mal, pas de sous entendu, de regard de pitié , il faut juste marcher...

En espérant que vous vous portez tous bien, bisous.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: KrisNat le 13 Octobre 2018 à 17:35:04
Voilà, il ne faut pas lâcher, malgré l'immensité de la peine…
Tu es forte et courageuse.  Continues de te faire confiance.  Tout est là au fond de toi.
Je t'embrasse
Nathalie
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 13 Octobre 2018 à 19:01:13
Très bonne idée, la rando.
Ressource-toi, Bibou.
Je t'embrasse.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 13 Octobre 2018 à 21:34:24
Bibou.pour rebondir sur ta réflexion du groupe de parole..une personne m' a fait la réflexion à ce propos..inscrivez vous sur  MITIC..y a des gens biens...un peu déplacé comme proposition au départ mais cela a fini par me faire sourire .si tout était si simple..amitié biche.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 15 Octobre 2018 à 07:28:14
Bonjour,

La rando de hier, m’a fait du bien. Mettre un pied devant l’autre toute le journée à fatigué mon corps et j’ai enfin pu dormir cette nuit. Mais  le MP ( cf discussions générales : tous ensemble)de l’autre jour m’interpelle et m’a peiné. Suis- je la seule à avoir eu ce message ?  Je suis donc personnellement visée ? Je suis découragée.

J’essaie d’avancer, d’aider quand je peux et quand j’ai un peu de courage mais là je ne sais plus que faire. Arrêter d’écrire  sur le fil des autres  puisque je n’ai pas le temps de le faire pour tous?  Quoiqu’on fasse, j’ai l’impression qu’on est critiqué. Quand on est fragilisé par le deuil, c’est très dur.

Une nouvelle semaine commence. Je vous souhaite à tous bon courage. .Bises


Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: BEBE le 15 Octobre 2018 à 08:42:17
Je vais faire une rando tous les week-ends dans les Vosges....il y a la dépense physique, la beauté de la nature et l'impression d'etre encore plus fort en connection avec mon chéri des que je grimpe un peu en hauteur... avec le beau soleil dont nous profitons toujours en Alsace et les couleurs automnales ce sont des moments proches du divin.

Je pense que le MP que tu as reçu n'était pas dirigé contre toi puisqu'au contraire cette personne te remercie pour le message que tu lui as laissé. Je pense que nous faisons tous ce que nous pouvons sur ce forum. Ne nous accablons pas....nous  venons nous réfugier ici justement car c'est un endroit  ou nous ne sommes obligés à rien si ce n'est de se respecter les uns les autres dans nos émotions respectives.

Bien affectueusement
BEBE
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 15 Octobre 2018 à 08:47:30
Non, comme je l'ai rajouté , le remerciement n'était pas pour moi. Je n'ai pas reçu directement le message , on me l'a juste transmis...donc...

Quand aux randos dans les Vosges, je connais très bien puisque j'en faisais avec le club vosgien durant toute mon enfance. Les Vosges , en automne, c'est effectivement magique...

Bises
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: Eric38 le 15 Octobre 2018 à 09:36:43
Bonjour,

La rando de hier, m’a fait du bien.

Je vais faire une rando tous les week-ends dans les Vosges....

Bibou, BEBE, moi aussi je me suis remis à la rando il y a quelques mois. Je partais seul, faire des balades que nous avions déja fait avec Claire, pour essayer de "la retrouver" sur ces petits chemins de montagne. J'ai même fait une "grimpette" qu'elle n'avait pas réussi à faire, assommée par la chimio qu'elle était.
Au début j'appréciais d'etre dans un beau paysage, loin de l'agitation des villes et des gens.
Puis son absence m'a de nouveau rattrapée. Ce week end je ne suis pas allé me promener, alors que les couleurs de l'automne sont magnifique en foret à cette époque....
Un pas en avant, deux en arriere...émotionnellement, c'est fatiguant...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 15 Octobre 2018 à 10:20:43
bonjour BIbou..ERIC du coup rebonjour..
Je reviens sur ton inquiétude Bibou..je crois qu'il ne faut pas culpabiliser. Dis toi que tu fais au mieux et que tu donne ce que tu peux ,c'est ce qu'on fait tous ici...après  prendre soins de soi est un travail a temps plein ,on souffre tous et on doit être tous compréhensifs les uns envers les autres ,il me semble que c'est le but du forum..

Hier j'étais aussi en balade et j'ai fait un pic nic dans les Alpilles avec une amie  à la découverte d'une grotte préhistorique. Bon plutôt une caverne mais c'était tellement reposant, le calme ,les paysages ,la marche effectivement qui vide l'esprit..une journée de plus sur le calendrier.
Bonne semaine Biche
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 19 Octobre 2018 à 11:47:41
Bonjour

Moral en berne. Écrire ou pas, je ne sais plus. Je vous lis et suis démoralisée par tous ces drames qui se renouvellent sans cesse. Je ne sais pas comment aider et comment le pourais-je, je n’arrive pas à m’aider moi-même...

À nouveau les larmes à mon retour du travail qui ont redoublé de force au son de «  ça ira mon amour »... Les vacances, je vous hais même si , elles seront pas mal remplies...plus personne dans mon entourage ne comprend cette douleur qui leur semble interminable alors que faire d’autre que de se taire et souffrir en silence?

Affectueusement.



Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 19 Octobre 2018 à 12:42:20
Oui Bibou, l'entourage s'éloigne. On le savait, mais ça fait mal quand même.
Nous allons apprendre à vivre seuls. J'espère.

Je t'embrasse fort.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: mike67 le 19 Octobre 2018 à 13:00:44
Tu m'aides Bibou,

Ton atttention, je la sens et elle est réconfortante.

Acceptes mes excuses de ne pas toujours être aussi présent que toi.
 :-\
IL y a des moments où on ne sait quoi écrire, car on a le sentiment de se répéter peut être.
Ce n'est pas grave.

Finalement, si on prend du recul, on a tous évolué.
Il y a quelques moi, tout notre désespoir allait vers la personne disparue.
Aujourd'hui, il y a un léger recentrage qui se fait : on n'est plus à l'écoute de notre tristesse, envie de la dépasser. Mais pour le moment, c'est très compliqué.

Je t'embrasse Bibou :)
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 19 Octobre 2018 à 19:51:48
Bonsoir,

Je comprends Bibou, le moral est en berne ,Je pense que c'est hélas normal.
Que faire mis à part attendre que le moral revienne ?
C'est juste insupportable et nos proches ne peuvent pas comprendre .
Apprendre à attendre, faire face à la douleur en lui montrant notre patience . Je n'ai pas trouvé d'autre solution que de me dire que la souffrance ne va pas gagner la partie !
Hauts les coeurs Bibou,
je pense à toi

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Stana le 20 Octobre 2018 à 12:27:26
  Oui, l'entourage ne comprends pas-ou plus, au bout d'un certain temps. Pour eux, c'est le passé, il faut tourner la page, voire même "oublier" comme ils disent  >:( les premiers mois, je me souviens que les gens-du moins ceux qui sont à peu près humains  >:( -comprenaient à peu prèt et se montraient à peu près compatissants...Mais au bout de cinq ou six mois maximum, plus personne n'a rien compris, et plus le temps passe, moins ils prennent de gants. Certains, même bien-intentionnés, finissent par être maladroits ou gênés...c'est pourquoi il est important de s'entourer de personnes qui peuvent comprendre, qui savent ce que tu as vécu, ce que tu èprouve toujours. J'espère que tu auras droit à une petite embellie bientôt.  :-*
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 21 Octobre 2018 à 08:09:24
Bonjour,

Merci pour vos messages.

Hier, j’ai fait des aller retours du local professionnel de Luc  à la maison. J’ai commencé à vider, c’était très difficile mais peut-être que le plus dur est fait : commencer! J’entasse tout à la maison et c’est pas évident, toutes ses affaires ici.   Cela m’a occupé, car la solitude en ce début de vacances est toujours aussi intolérable. Aujourd’hui, rebelote mais avec l’aide de ma fille, ça ira mieux, je pense.

J’ai l’horrible sensation que Luc est parti depuis une éternité, que j’ai tout rêvé...si mes enfants n’étaient pas là, je deviendrai folle...

Tous mes amis me disent que je dois arrêter l’hyperactivité, mais sans cela c’est bien pire...dès que je me repose, les idées négatives, morbides me prennent la tête. Combien de temps peut-on tenir ainsi?  7 mois et demi, et toujours cette souffrance. Je ne veux pas faire peur aux nouveaux, cette souffrance a évolué, elle n’est plus la même, moins forte mais lancinante.  Je cherche toujours , une raison valable d’ être sur cette terre,, moi et pas lui..

Affectueusement
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 21 Octobre 2018 à 09:10:46
Très chère Bibou, je trouve très courageux de ta part de faire ce que tu redoutais tant.
Bouger pour ne pas s'effondrer, dans la mesure où tu n'épuises pas, c'est une très bonne idée.
N'oublie pas qu'on a besoin de toi ici. Je ne plaisante pas.  :-\

Je t'embrasse.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: manou21 le 21 Octobre 2018 à 10:37:00
Bybou

Même si je sais que c'est pas facile, mais tu verras, tu sera fière de toi, car tu auras encore franchi une étapes et pas une des plus facile.   courage sa va aller.
Toi aussi tu appréhendes la solitude des vacances, oh moi aussi je suis en vacances pour quinze jours  et je sais pas du tout
comment je vais gérer, tellement les vacances m'angoisse.
Et puis tu sais une raison pour que ce soit lui et pas toi, Je pense que tout le monde se pose la même question
mais sans jamais avoir de réponse. 
Je vais te souhaiter bon courage pour aujourd'hui, avec ta fille se sera peut être plus facile.

je te fais des bisous .

 
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 22 Octobre 2018 à 07:13:25
Bonjour et merci,
 
Vider le local a été plus facile avec l’aide de ma fille. On a fait le plus gros. Maintenant, il va  falloir attendre que mon fils arrive pour les objets  et les meubles lourds...j’ai fait bonne figure mais je n’en menais pas large! Mais j’avance. Je sens que quand j’aurai signé chez le notaire , une étape sera franchie, vers quoi?
 C’est ma maison qui est en capharnaüm avec tout ce bazar que je ramène. Il faut que je stocke toute la paperasse pour...? On m’a conseillé de garder , pour l’instant,  tous les dossiers...mon cœur saigne de voir son antre dans cet état.

Hier, mon fils , au téléphone, m’a dit qu’il fallait que j’arrête  de ruminer, qu’il fallait que je m’amuse un peu  ??? 
Même lui! C’est peut-être , l’éloignement, qui fait qu’il a l’air moins impacté par le deuil. Il n’a jamais rien dit, exprimé depuis tous ces mois. Il adorait son père , pourtant.  D’un autre côté, c’est bien qu’il poursuive sa vie, mais en même temps ça fait mal. Il est présent  commme il peut: il appelle sa mamie tous les jours,pour remplacer papa, comme il dit. Il est loin, trop loin pour moi, il me manque aussi. Il ressemble physiquement tant à son père..mais là, je suis égoïste.

Un lundi de vacances. Debout à 6 h. Pour faire? Je ne suis pas isolée, j’ai des amies, mais Luc me manque toujours autant.

Allez, un peu de courage! Hauts les cœurs dit Nath! Biche , 6 mois , c’est très dur, je pense à toi. Bmylove, Mike, vous avancez, on le voit tous. Mircea, manou, Stana et tous les autres , je vous envoie un gros câlin ardéchois.


Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bmylove le 22 Octobre 2018 à 09:41:57
Une ola pour Bibou !
Tu as réussi ! Je suis si contente pour toi.
La maison en bazar, les journées trop longues, c'est de la rigolade à côté de tout ce que tu arrives à faire.

C'est bien que ton fils te dise ça. Il ne s'inquiète pas pour toi, il a confiance en ta capacité à rebondir.
On savait qu'à un moment, on serait seuls avec notre chagrin. Ce moment est arrivé.
Le challenge c'est de maintenir la barque hors de l'eau. De garder l'équilibre.

Un peu de jardinage aujourd'hui ? Ramasser les feuilles, tailler 3-4 trucs ?
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: mike67 le 22 Octobre 2018 à 11:34:51
Coucou Bibou,

Je n'ai me connecter hier que très tard et je n'ai pas pu écrire.
Je te souhaite une journée douce.
Avancer doucement, peut être ranger quelques objets si tu peux, pour te rendre le quotidien plus agréable.
Faire des activités qui te plaisent et qui te permettent de passer des moments chaleureux.

Je t'embrasse.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 22 Octobre 2018 à 14:08:22
Merci.  Aujourd'hui,  journée  détente avec des amies... Il faut que je me change les idées. Le ménage  attendra.

Bon lundi à  vous tous.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: KrisNat le 22 Octobre 2018 à 16:35:19
Chère Bibou…
Je viens juste te dire ce matin que tu as été une belle inspiration pour moi… En lisant tes trucs et en réalisant ton courage face au local de Luc, j'ai été inspirée…  et j'ai entendu quand tu as dit que le pire était probablement fait : "commencer".  Alors je me suis retroussé les manches et hier j'ai fait les vêtements.  Un par un…   J'ai tout mis dans des boîtes pour les enfants.  Garde-robe, vidée.  Armoire, vidée, tiroirs, vidés.  Salle de bain, vidée.  Je n'ai gardé que quelques trucs, sa robe de chambre, sa petite tuque noire, sa chemise de bord de mer…

Bien sûr, il reste beaucoup de choses dans la maison, mais voilà j'ai réussi à sortir les vêtements de là, ce qui n'était pas gagné d'avance.  C'est un drôle de sentiment...  ça me semble encore plus vide et en même temps j'ai l'impression de m'approprier l'espace et que ce soit une bonne chose.    Ohhhh que c'est compliqué...

Mais merci à toi qui m'a aidée à franchir ce petit pas qui m'amène plus loin en avant dans ce processus douloureux.

Que ta journée soit belle et reposante après ce week-end difficile
Je t'embrasse
Nathalie
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: Mircea le 23 Octobre 2018 à 01:07:33
Comme dit Bmylove : tu as réussi ! Ce qui t'angoissait depuis des mois, vider le local de ton mari, tu as réussi !
Mike et Bmylove avancent, et toi aussi ! Tout comme Biche, Krisnat et tant d'autres ...  :)
Hier, mon fils , au téléphone, m’a dit qu’il fallait que j’arrête  de ruminer, qu’il fallait que je m’amuse un peu  ??? 
Même lui! C’est peut-être , l’éloignement, qui fait qu’il a l’air moins impacté par le deuil. Il n’a jamais rien dit, exprimé depuis tous ces mois. Il adorait son père , pourtant.  D’un autre côté, c’est bien qu’il poursuive sa vie, mais en même temps ça fait mal. Il est présent  comme il peut: il appelle sa mamie tous les jours,pour remplacer papa, comme il dit.
Je ne connais pas ton fils mais bien souvent les enfants essayent de nous protéger, nous aider comme ils peuvent.
Chacun vit son deuil comme il peut, gère sa souffrance à sa façon ....
Peut-être juste lui demander comment il vit le décès de son papa ..., ça permettrait en même temps de parler de Luc ...
(mes aînés aussi sont loin, les discussions au téléphone avec ma fille c'est comme si elle était en face de moi avec les câlins en moins, avec mon fils c'est très bref mais lorsqu'on se retrouve, on arrive à prendre un moment pour bien discuter ... )

J'espère que tu as passé une belle journée avec tes amies et que les prochaines journées seront douces ...
Avec tendresse
Catherine
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Mircea le 23 Octobre 2018 à 09:16:35
Je n'avais pas fini mon post par rapport à mon fils aîné : pour qu'il puisse parler de ses ressentis, émotions ... il faut aller "le chercher" : il le dit lui-même, spontanément il ne "pense" pas à les exprimer ...

Belle journée, la meilleure possible, à toi, à vous toutes et tous
Catherine
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 30 Octobre 2018 à 17:41:49
Merci Mircea pour tes posts.

Je vous ai un peu abandonné, pris 8 jours de breaks. Des amies m’ ont embarquées  avec elles dans leur voyage à l’etranger et jamais je ne pourrai assez les remercier. 8 jours à penser à autre chose, à effectuer des visites et à oublier les problèmes matériels  : le local de Luc est resté tel quel, en chantier, le travail oublié. Luc m’a manqué mais de manière différente. Parfois , j’ai même eu la sensation qu’ il était là. De retour à l’aéroport , je regarde l’heure  11 h 11 min et à côté la température 11 degrés. Bizarre, comme sensation: Luc s’ est écroulé  à 11 h et quelques...

De retour à la maison , le cauchemar  me revient en pleine face. Personne. La maison vide, froide. Dehors la neige. Personne avec qui partager toutes les visites, les découvertes. La solitude à nouveau. Peut-on s’y habituer?

Je n’ai pas le droit de me plaindre. Je suis bien entourée. Dans mes visites , j’ai vu la misère de près. Il y en a tellement..Ma fille va bien , sa grossesse se poursuit normalement. Je pourrai être comblée mais Luc me manque toujours autant.

J’espère que cette semaine a été calme et sereine. Bises à tous
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 30 Octobre 2018 à 18:39:20
coucou bibou..heureuse d'avoir de tes nouvelles,et que tu ais pu profiter de ton séjour au soleil,bien sûre le retour à la réalité est très certainement difficile mais tu as rechargé les batteries et tu peux nous raconter on voyagera dans tes souvenirs.
bon retour dans la montagne, la neige est apaisante, le silence ouaté j'ai toujours aime ça personnellement.
(j'oublie volontairement le cote galère..) bonne soiree a bientot bises biche.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 01 Novembre 2018 à 04:49:49
Bonjour,

Il est très tôt. Difficile de dormir . J’ai dans la tête pleins d’ images de paysages différents des nôtres , de gens qui luttent courageusement pour survivre malgré leurs peu de moyens. Et personne avec qui partager tout cela. Premier voyage, sans Luc. Faire la queue à l’aéroport, visiter, tout me rappelait les séjours à deux ou en famille. J’ai honte de le dire mais je regardais les familles, les couples avec désespoir.

Aujourd’hui, c’est la tousssaint, demain le jour des défunts...Que ce long week-end s’annonce difficile. Dans mon enfance, il signifiait «  sortie » au cimetière pour aller sur la tombe des grands parents que je connaissais pas et cela ne voulait pas dire grand chose pour moi, j’attendais à la sortie l’achat de marrons chauds par papa. Puis le rituel voulait qu’on aille tous les déguster au bistrot du coin. J’aimais ce moment. Puis les parents m’ont quittés et ce ces jours sont devenus tristesse. Aujourd’hui, j’irai sur la tombe de Luc, imaginable, impensable, il y a encore peu de temps . Mon cœur est comme la météo: Nuit sombre, froide, pluvieuse...

Je vous embrasse tous , frères et sœurs de peine.





Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 01 Novembre 2018 à 08:28:48
Bonjour Bibou,

Je suis contente d'avoir de tes nouvelles .
Difficile ces jours de 'souvenirs'.
Je ne connais pas les 'cimetières' je ne suis jamais allée sur les tombes de mes proches disparus .....Cependant ,cette année je sens le besoin d'aller sur les lieux où les cendres de Benoît ont été dispersées .....je n'irai pas (trop loin et trop compliqué en hiver)
Je te souhaite un peu d'apaisement .
Je pense à toi et à Luc.

Hauts les coeurs!

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: katrinap le 02 Novembre 2018 à 10:17:42
Oh Bibou un gros calin de réconfort, tous ces souvenirs qui remontent je crois qu'on a les tous, c'est douloureux, et ce temps de M... qui plombe encore plus le moral
grand bain de tendresse pour toi et un grand soleil
katrin
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: manou21 le 02 Novembre 2018 à 19:58:16
Bibou, pourquoi aurais tu honte, d'avoir ressenti , ce que tu as ressenti en voyant ces familles, ces couples.
c'est tellement légitime.
Je t'embrasse fort bibou et je te souhaite une bonne soirée.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 02 Novembre 2018 à 20:48:42
Merci pour vos messages,

Épuisée, physiquement et moralement. Journée non stop. Le local de Luc est pratiquement vidé. Mercredi, la ressourcerie viendra chercher les meubles que les enfants , les proches ne veulent pas. J’ai mal au ventre, mais c’est fait. Un pas en avant certainement.
Épuisée et la solitude comme seul réconfort. Des idées stupides me tourmentent, le 4 cela fera 8 mois. C’est pas possible.Quel intérêt à tout ça ? Après chaque trêve ( voyage) , le retour à la réalité vous revient en pleine figure comme un boomerang. Demain, je ne verrai personne et cela me fait de plus en plus mal. Du lever au coucher, seule, après 30 ans de vie de couple et pourtant je le fais depuis bientôt 8 mois. Mais j’ai plus de forces, mon mental craque. La lutte est trop longue et d’après le post des anciens, le chemin sera encore long, trop long...

Affectueusement.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 02 Novembre 2018 à 21:03:13
Chère Bibou....C' est si dur en effet le boomerang quand on rentre seule à la maison après un moment de partage..J' ai pas de solution miracle .je me suis remise à la lecture..genre simple polar ou thriller..ça évite les sentiments et me maintient reveiller sinon je serais comme les poules au lit à la nuit tombée...J' ai pas encore réussi à mettre de l' ordre partout; enfin un nouvel ordre plutot; essayer de se reaproprier l' espace pour soi ;je fais par petite touche C' est tellement difficile....bravo pour ce que tu as réussi à faire c'etait tres dur les forces vont revenir pour une autre étape...C' est notre combat contre la mort .je t' embrasse biche.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: mike67 le 02 Novembre 2018 à 23:54:50
Très chère bibou,
Un tout petit soutien, une pensée pour te dire que tu n'es pas seule.
J'espère que nos défunts sont encore présents, peu importe sous quelle forme. Nous continuons à prendre soin d'eux et j'espère qu'ils seront nos guides pour continuer.
Bon courage à toi

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: 3 pommes le 03 Novembre 2018 à 00:28:52
Bibou,

Tu as fais beaucoup de choses en huit mois. Déjà , quand il s'agit de trier les affaires dans sa maison c'est assez difficile alors quand il y a aussi un local professionnel , cela ne doit pas etre facile.

Tu sembles volontaire à réagir bien que quand tu te trouves seule, ce n'est plus la meme chose. Comme je te comprends.
Faire un voyage avec ses copines cela permet de voir autre chose et de partager avec elles.  Et quand c'est un plaisir de voyager c'est encore mieux mais ne pas regarder les couples.

Et puis tu as le droit de craquer comme tous les freres et soeurs de tristesse de ce forum. 
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: manou21 le 03 Novembre 2018 à 10:55:03
On Bibou  je comprends que tu sois épuisée physiquement et moralement, tu as du puiser au plus profond de
toi pour vider le local de Luc, mais quel grand pas tu as fais.
Ma petite Bibou, si je pouvais faire en sorte que tu ne sois pas seule aujourd'hui, se serai avec un grand plaisir,
la solitude fait tellement mal et pourtant elle tellement présente dans nos vie maintenant.
Mais Bibou tu n'es pas seul, et même si je sais que l'on ne remplacera jamais une présence physique, on est là nous
et si on peu t'apporter un petit peu de réconfort dans ta solitude tu peux compter sur nous, sur moi.
Courage Bibou, et surtout ne craque pas.

Je t'embrasse très très fort.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 03 Novembre 2018 à 12:48:29
Bonjour,

Merci pour vos messages de soutien. J’ai fait  du «  vide » : je suis allée à la déchèterie. Ma maison est envahie par les affaires de Luc donc , je continue à faire le tri à la maison et aux affaires du local. Luc ne jetait rien : «  ça peut encore servir » et ça restait là des années.   J’ai changé  d’état  d’esprit :  s’il m’arrive quelque chose, ce sont mes enfants qui vont se retrouver avec tout ce bazar! Donc , je donne ou je jette. Une connaissance est venue chercher le bureau de Luc, au moins il servira à quelqu’un.C’est mieux ainsi.
Le local est vide, il reste à le nettoyer un peu puis on pourra faire venir des artisans pour faire les travaux de reconversion en logement. J’ai mal au ventre à chaque fois que j’y retourne. Il est à 400 m de la maison.
Dans les vieilleries gardées par Luc , il y a  le lit de bébé de mes enfants que je vais devoir jeter aussi. Il n’a pas survécu à l’humidité  de la cave. Je voulais voir si on pouvait le restaurer, mais non. Je vais pouvoir repeindre la chaise haute et le parc... cela me fera du bien de me projeter dans un futur plus serein....il y a des vêtements tricotés par maman qui n’ont pas bougé. Lavés, ils seront parfait. Maman est partie il y a longtemps, jamais elle a du penser que ces vêtements serviraient à son arrière petite - fille !
Oui, la solitude est un fléau. J’aimerai pouvoir vous rendre une petite visite pour une pause café - gâteau . On se sentirait nettement mieux!

Je vous souhaite à tous un peu de de douceur pour ce week-end. Bises



Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: pscar13 le 03 Novembre 2018 à 20:18:22
Bibou,

Juste une petite visite pour te remercier de ton message d'encouragement.
En te voyant avancer, je garde espoir de sortir un jour  de mon long tunnel.

Merci.

pscar
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 04 Novembre 2018 à 19:01:21
8 mois aujourd’hui...  :'(
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Mircea le 04 Novembre 2018 à 23:49:30
Je te fais plein, plein, plein de câlins Bibou et te souhaite une nuit la plus douce possible ainsi qu'une reprise qui te convienne...
Catherine

(j'essaye de ne plus compter les mois, ça me rajoute de la souffrance .... il va y avoir assez avec les anniv, fêtes etc.... je verrai bien à un an ...)
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: mike67 le 04 Novembre 2018 à 23:52:29
Bibou
Je me joints à Mircea.
Je suis emu et pleure avant de me coucher.
Je me permets de mêler mes larmes aux tiennes pour apporter de l'apaisement.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: katrinap le 05 Novembre 2018 à 11:56:55
bibou
je suis avec toi
les moisiversaires sont autant douloureux que les anniversaires
tu as tout mon soutien
katrin
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 05 Novembre 2018 à 12:16:30
Merci , c’est tellement réconfortant de lire vos messages.  Aujourd’hui, j’ai repris le travail , contrainte. Je n’avais pas la moindre envie d’y retourner après ces vacances mais en même temps le travail empêche de se laisser aller. Je dois continuer à me montrer forte pour ma fille. Je vois qu’elle est fatiguée. La route , la grossesse l’épuise, sans parler qu’elle aussi doit gérer le deuil et qu’elle veut me soutenir.Elle est rassurée quand je participe à des activités, aussi je bouge sans cesse, mais  je suis épuisée également. C’est un ange!

Je hais le mois de novembre, et cela depuis toujours. La nuit qui tombe tôt, la froidure, le gris du ciel...tout cela est déprimant alors  cette année, je n’ose même pas y penser. Et les anniversaires qui approchent , les fêtes de fin d’année...j’ai prévu des activités festives pour les anniversaires, prévus des cadeaux ...prévu de faire des «  bretele »....mais sans joie , même avec culpabilité.Comment peut-on faire des festivités alors que Luc n’est plus là ? Pourtant je ne dois pas gâcher la joie  quand les enfants se revoient, la joie de ma fille pour sa grossesse...la joie des autres à Noël ( il y aura la belle famille de ma fille et donc des enfants. Jamais , je n’ai assisté à un Noël avec eux, et je redoute déjà ce moment alors que c’est encore loin..) Dois - je dire que je ne viens pas? Ma fille ne le prendrai pas bien, je pense. Je la soupçonne de vouloir organiser les fêtes , pour la 1 ère fois chez elle, pour que je ne sois pas seule. C’est compliqué tout ça. Alors j’évite d’y penser, on verra bien au moment venu. ... et vous comment ferez vous ?

Affectueusement
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: qiguan le 05 Novembre 2018 à 13:30:33
noël pour moi non croyante
est resté sacré pour
ma fille et sa fille qui avait 27 mois ...
nous étions tous dans la douleur autour d'elle si heureuse de ses cadeaux ...
ta fille pense au bébé elle veut pouvoir lui montrer des photos de sa famille en attente de son arrivée ...
c'est dur de faire face , on part aux toilettes lâcher des larmes, des coups de pieds de rage ... on revient et on câline ...

par contre pour le jour de l'an nous avons été plusieurs de ce forum
il y a un fil sur ces rencontres et leur bienfaits
à nous retrouver loin de chez nous dans un lieu neutre et isolé
choix d'un gîte neutre
choix d'un gîte éloigné de bruits de festivités
nous y avons passé 48 h avant et après puis nous sommes ensemble allés dans la grande ville proche accompagner notre ami et visiter avec lui avant de chacun(e) reprendre le chemin vers chez nous !
aucun regeret d'avoir fait cela au contraire !
et l'année suivante pareil ! donc plus de 18 mois après nos deuils ... 
Titre: Re : Re : Je suis anéantie
Posté par: Mircea le 05 Novembre 2018 à 23:51:24
Je hais le mois de novembre, et cela depuis toujours. La nuit qui tombe tôt, la froidure, le gris du ciel...tout cela est déprimant alors  cette année, je n’ose même pas y penser. Et les anniversaires qui approchent , les fêtes de fin d’année...j’ai prévu des activités festives pour les anniversaires, prévus des cadeaux ...prévu de faire des «  bretele »....mais sans joie , même avec culpabilité.Comment peut-on faire des festivités alors que Luc n’est plus là ? Pourtant je ne dois pas gâcher la joie  quand les enfants se revoient, la joie de ma fille pour sa grossesse...la joie des autres à Noël ( il y aura la belle famille de ma fille et donc des enfants. Jamais , je n’ai assisté à un Noël avec eux, et je redoute déjà ce moment alors que c’est encore loin..) Dois - je dire que je ne viens pas? Ma fille ne le prendrai pas bien, je pense. Je la soupçonne de vouloir organiser les fêtes , pour la 1 ère fois chez elle, pour que je ne sois pas seule. C’est compliqué tout ça. Alors j’évite d’y penser, on verra bien au moment venu. ... et vous comment ferez vous ?
Ce n'est peut-être pas les plus beaux mois mais ils doivent bien avoir une utilité, un charme ... autant les "utiliser" au mieux c'est peut-être l'occasion de se cocooner, ralentir, se donner du temps ... et puis c'est ce week-end où vous vous retrouvez en Ardèche !  :)

Qu'est-ce que c'est des bretele ?

C'est tôt pour penser aux "fêtes" de fin d'année, non ? Il y a encore tant de chose qui peuvent encore évoluer entre temps (j'ai l'impression qu' émotionnellement ça bouge tout le temps ...)

Je pense que d'ici là, je saurai faire avec des "couleurs" qui me conviennent, et d'y mettre aussi "la présence" de Mircea ...


Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 06 Novembre 2018 à 07:25:34
Citer : qu’est ce que c’est les brételé?

Mircea,les brételé ,  se sont les petits gâteaux alsaciens de Noël. Je suis alsacienne d’origine,et j’ai toujours fait ces petits gâteau x de toutes sortes d’abord avec maman puis avec mes enfants. Ma fille veut qu’on les fasse ensemble, comme d’habitude. En général , on y consacre 2 après midi...c’est un moment très convivial. Luc venait nous en piquer au fur et à mesure qu’ils sortaient du four..Dans une boîte en fer blanc , ils se conservent très longtemps....Bise
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: BEBE le 06 Novembre 2018 à 07:52:36
Bonjour Bibou,

Pour moi les fêtes ce sera avec mes parents, nous allons nous tenir chaud les uns les autres....
 Nous nous rememorrons certainement   les événements qui avaient précède Noël 2017.... mon chéri était parti le 14 Decembre.
Comme l'année dernière et, comme les 22 Noël d'avant,   il y aura une assiette et une bougie  pour lui à table
Nous parlerons de lui....et même avec lui.

Je t'embrasse bien  fort
BEBE

PS.... et il y aura des Braedele en fin de repas avec le café   :-*
Titre: Re : Je suis anéanti
Posté par: Bibou07 le 07 Novembre 2018 à 15:27:13
Bonjour,

Ça y est... les meubles sont partis....et j’ai envie de hurler!  Le cabinet est vide, sensation étrange mais qui m’oblige à voir la réalité telle quelle est : crue et dure , plus de retour en arrière possible.

Demain, signature chez le notaire...clore la succession. J’en ai marre de tout ça et le travail à repris. Comme certains autres de ce forum  , le moral est en berne. Raz le bol, pourquoi doit- on subir tout ça ?  ???

Je suis consciente que demain tout un pan de ma vie  sera demain définitivement clos, fini à jamais et l’avenir ne m’intéresse pas. :'(

Bises à tous

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: pscar13 le 07 Novembre 2018 à 16:29:39
Bibou,

Je lis ta douleur, et je la comprends, moi qui  ai encore tout gardé en place comme le dernier jour.

Je n'imagine pas le courage qu'il te faut, et j'admire ta détermination à continuer le chemin.

Je pense à toi dans ce local vide.

Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: nathT le 07 Novembre 2018 à 17:33:28
Bibou,

Comme je comprends, tu as envie de hurler ? Et bien ..... Hurlements, cris .....larmes .... tu peux tout te permettre, tu as le droit.

Ce que du dois subir est d'une violence inouïe.

Ce qui m'a soulagée avant de rendre les clés de 'notre' appartement chez le notaire est d'avoir pris le temps de passer un moment dans chaque pièce et de penser à un 'bon' souvenir dans chacune d'elles .
J'ai ensuite passé ma main sur chacun des meubles que nous avions choisi ensemble et que j'ai  laissé à regrets.
J'ai enfin dit 'adieu' au lieu , j'ai refermé doucement la porte d'entrée et je suis partie .

J'ai pu  voir sans trop de souffrance l'annonce de la vente chez un agent immobilier (les héritiers n'ayant pas eu l'élégance de m'informer).

Pas facile de tourner la page de son 'ancienne vie'

Hauts les coeurs!

Nath
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: danube le 08 Novembre 2018 à 06:43:29
Tu es courageuse Bibou .Toi aussi Nath .
Treize moi et tout est en place :ses chaussures devant la porte , son polo qu'il avait la veille de sa dernière hospitalisation  est toujours pendu dans la salle de bains ,et toutes ses affaires sont dans son dressing .Je ne peux rien toucher , rien bouger ,j'ai juste réussi à laver et ranger cet été ce que j'avais rapporté de l'hôpital .
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 09 Novembre 2018 à 06:43:49
Merci encore pour vos messages. 

Une signature et voilà , Luc n’existe plus. C’est très dur à vivre. 3 heures de cauchemar à lire ligne par ligne les documents. J’avais des envies de meurtres!, le notaire était très très lent, insensible. Les papiers? Dans un an si tout va bien... administration française !mais c’est fini, bel et bien fini, là il faut se rendre à l’évidence. J’étais  très mal hier soir mais heureusement, je suis allée malgré tout à la gym( avec les yeux rouges)  et des amis ont vu mon désespoir et  m’ont permis de faire sortir mon chagrin en discutant avec moi. Quand au coach, il m’a fait taper dans un ballon et j’avoue que  cela permet de faire sortir l’agressIvité....c’est dans ces moments  qu’on a le plus besoin des autres.

La vie continue malgré moi et il va falloir partir travailler dans une heure...j’aimerai que le temps s’arrête  pour pouvoir souffler un peu, reprendre un peu de forces. Mais le temps ne veut pas s’arrêter et c’est peut-être mieux ainsi. Il nous oblige à avancer malgré nous.8 mois et 5 jours que ma vie s’est  arrêtée ...

Bon courage à tous pour cette nouvelle journée hors du temps...
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 09 Novembre 2018 à 14:41:54
Chere Bibou...les mots ne sont pas suffisants en cet instant..je pense fort a toi Tendresse.
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: biche07 le 12 Novembre 2018 à 10:29:53
Bibou, je viens d'avoir une idée ,tu feras ce que tu veux avec, pour le local de Luc, lors de la réhabilitation en appartement pour personnes handicapés (ce n'est pas un mot dévalorisant) je me suis dit que peut être tu pouvais laisser une trace de Luc dans les murs pour signer ses  30 ans de présence et d'engagement à aider les autres, comme les compagnons du devoir qui laissent une signature sur leur travail, je ne sais pas un petit caducée par exemple gravé quelque part ou une inclusion d'un objet personnel....enfin une trace de la mémoire pour que tu puisse toujours dire c'est le souhait de mon mari et c'est  son projet que j'ai mener à bien avec son aide.
Je t'embrasse fort, passe une belle journée avec toutoune. bises
Titre: Re : Je suis anéantie
Posté par: Bibou07 le 12 Novembre 2018 à 10:48:25
Merci  Biche, cela est une superbe idée, je vais y réfléchir...