Auteur Sujet: depuis le 23 avril 2014  (Lu 273036 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4540
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #735 le: 24 Avril 2017 à 05:53:02 »
MERCI  :-*
Chacun de vos mots, des mots des sms des ami(e)s connu(e)s ici, des mails des ami(e)s connu(e)s ici, aussi
ont été du baume si utile pour  réconforter dans la compassion
Du fond du coeur merci

A chacune avec vos personnalités enrichissantes merci
(Martine tu liras plus loin que j'ai eu grand besoin de la boite à outils ...)

je vous embrasse vous offre la douceur nous en avons tant besoin

"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4540
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #736 le: 24 Avril 2017 à 06:14:34 »
Le plus dur est venu samedi soir donc la veille des soir 3 ans que où il m'a dit "aurevoir à demain mamour" et où il y avait eu ce pressentiment, mes x va et vients entre son lit, la porte ...
3 ans et cela me semble que c'est là ou depuis si peu
ce temps qui n'a plus la même durée

la journée avait été  active et douloureuse, les émotions qui prennent les rennes
pourtant la reconstruction est là
cf http://forumdeuil.comemo.org/apres-la-grande-souffrance-la-reconstruction/ma-reconstruction-pas-a-pas/
mais le manque  est là
je le fais vivre par et en moi
mais le manque est là
je le sens vivre autrement aussi par des perceptions
mais le manque est là
ce manque qu'il faut dompter, accepter, tolérer apprendre à vivre avec cet handicap irréversible

Les émotions sont là
mais je suis moins débordée par elles, moins noyées en elles
je ne cherche plus à les empêcher d'être
je n'en ai pas peur
Pourtant face à ce qui s'est passé samedi avec le souvenir de l’au revoir, l'état dans lequel j'étais et glissais
il a fallu piocher dans la boite à outils : PBA, EFT et 
j'ai utilisé l'exercice de l'EMDR
puis la méditation sur les émotions de Christophe André
puis celle pour se détacher des pensées
puis encore une autre
pour retrouver un point de stabilité dans les effets de ce coup de tabac

Du début du deuil à maintenant je suis passée de la détresse angoissée
à la tristesse au chagrin tolérable, à toléré , accepté comme un nouvel habit
du désespoir constant à des plages de mélancolie et de rares pics de vrai désespoir étouffant et panique
vivre avec cet état prégnant constant est aussi une usure mais qui laisse la possibilité de profiter du reste (joies etc)
il m'arrive de retrouver la rage, la colère par rapport aux mauvaises actions des soignants pour toi puis ce n'est qu'un agacement qui perdure
Le plus souvent que j'ai pu, je suis passée par l'utilisation de la pleine conscience que je pratiquais déjà en tant que sophrologue
quand je suis encore débordée je passe par le support de la voix de Christophe André pour être canalisée, guidée.
Le paysage intérieur a changé et change constamment
ce sont les pics surgissants de désespoir qui me font voir que je ne suis plus sans cesse en lui = je mesure alors le chemin parcouru mais je suis en même temps comme convalescente d'une très grave maladie
l'habituel est dans une douleur du manque mais elle ne prend pas toute la place
elle me laisse profiter de tout le reste de ma vie même si cette douleur reste là quasi constante en toile de fond plus qu'en filtre
Je ne suis plus asservie, anéantie par cette douleur
j'ai la possibilité de librement pouvoir vivre d'autres choses en même temps : de la joie, des plaisirs simples, des envies à nouveau (d'achat, de nourritures, de projets)
Les pensées douloureuses sont là mais elles n'ont plus prise, ou rarement sur tout moi.
Elles ne s'imposent pas, elles sont là à distance, elles vont viennent, s'approchent mais ne m'envahissent que rarement.

Je suis maintenant avec la certitude que ce que je vis est une expérience humaine normale qui vient ni pour la première fois ni pour la dernière fois (je ne suis plus à espérer qu'elle cesse, j'ai admis qu'elle a sa place, que je peux être avec elle), je sais que d'autres humains ont ce vécu et l'ont eu et malgré ce vécu je peux rester lucide.
j'ai commencé à apprivoiser, à savoir vivre avec cette souffrance du manque.
Je suis stabilisée dans la confiance que je trouve les ressources pour faire toutes les choses que je croyais impossibles.
Je suis bienveillante avec moi, je me laisse le temps pour ce que je ne réussis pas, j'ai confiance que je pourrai plus tard réussir !
Je peux assumer de dire que je suis veuve, que c'est toujours très éprouvant mais que je fais plein de choses malgré cela.
Je ne me cache pas de mes difficultés de ma problématique je suis authentique dans la quasi totalité des moments.
Quand je suis trop affectée par le manque et que je suis avec ma grande petite fille, je me mets à lui parler de son papy mais pour raconter des choses positives des moments rigolos par exemple, je peux donc parler de lui mais sans blesser ma petite fille.
Quand c'est dans une conversation sociale je glisse une phrase telle "mon époux aurait dit ..." ou autre équivalente.
Ce sont mes stratégies pour survivre sans sombrer !
Quand c'est avec notre fille pareil je lui dit "papa aurait dit" ou similaire.
Et quand je suis seule je parle intérieurement le plus souvent à mon aimé et quand j'ai besoin de vraiment craquer je lui dit d'être bienveillant avec moi que c'est si dur.

La douleur du manque reste toujours même si la reconstruction commence
les joies sont savourées
mais il y a toujours ce marqueur douloureux
faire avec, oui, long apprentissage et qui dit apprentissage dit difficultés, erreurs, tâtonnements voire échecs

Trouver à nouveau la vie belle parfois, et ce de plus en plus tout en sentant le manque justement pour partager ce renouveau  curieux phénomène .

La seconde journée de ce 3 ans a été moins pénible
une nuit avec un rêve symbolique impossible de trouver mon train, des salles halls mais impossible de savoir l'heure ou le quai ... du bleu ...

un beau signe le matin j'allais ranger un pantalon velours marron mis au féminin de mon aimé le ranger dans la chambre où il étai de son dernier temps de vivant ... et allumer la lumière a fait disjoncter.
au départ je n'ai pas compris, j'ai mis du temps
(qu'a t'il dû penser en souriant de manière bienveillante)
mais après oh que le signe était beau
Mille mercis ne suffisaient pas ... à le remercier de se manifester ainsi
d'autant que vendredi un autre signe de lumière avait été là près d'un groupe de ses photos

j'ai tant de gratitude

le trajet avec larmes vers le cimetière tant de souvenirs car je passe par des lieux chargés de souvenirs
trouver le cimetière sans dessus dessous (actes de quoi ? fleurs neuves mises sur vielles tombes, fleurs vieilles ailleurs) ... le caveau avec les travaux du marbrier pour la stèle ...
décontenancée du coup mise malgré moi dans un processus imprévu.
les fleurs assoiffées oups et essayer d'en rattraper en arrosant
prévoir des herbes et fleurs qui sèchent ... vu les circonstances pour garnir les pots
puis se ressourcer, passer voir mes petites filles
gratitude

après midi avec une copine bienveillante gratitude aussi

lecture du forum
gratitude
les sms gratitude

et le lourd silence des abonnés absents ... famille, anciens ami(e)s ...
sentiment d'abandon, d'oubli

et vivre malgré cela !
c'est la nuit j'ai repris le chemin de l'ordinateur la nuit ... occasion de te croiser chère Regine par delà les océans
pas seules car à cette heure
Membres en ligne

64 Invités, 2 Membres affiche le panneau du forum
« Modifié: 24 Avril 2017 à 06:16:38 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2677
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #737 le: 24 Avril 2017 à 12:49:54 »
Ta description et ton décryptage de tout ce que tu traverses est très précieux pour nous tous, ici, sur ce forum...
Cet "anniversaire' a été bouleversant mais tu as traversé ces jours... le moins mal possible..ça donne de l'espoir aux nouveaux...

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2711
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #738 le: 24 Avril 2017 à 13:12:40 »

    Oui, c'est bien de savoir décortiquer ...
    Moi, trop souvent en compote pour le faire ...
    Mes outils sont pas bien rangés, je les oublie un peu partout ...
    Une vraie gaffeuse du deuil, hihi!
    Il faut des inspirations pour les gens organisés, pour ceux qui s'emmêlent les pinceaux, ch'uis là pour leur dire: pas grave, on montera encore la tente ce soir ...
    Feu de bivouac ... feu de patience, feux bleus aux gestes lents ...
    Tendresse à tous, solidarité, Titine.

Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #739 le: 24 Avril 2017 à 23:53:40 »

une journée de retard !!  , la pensée est là, le temps n'existe plus , il file et  je reste sur place , "un jour quelque part "....

je t'embrasse fort,
Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.

Hors ligne Faïk

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 892
  • Terra Incognita
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #740 le: 25 Avril 2017 à 00:13:11 »
EMDR, PBA, EFT, ESPT tout ça, tout ça …J'avoue que j'ai eu un peu peur quand je suis arrivée ici, c'était pas gagné : pas de diplôme Français-Deuil, j'ai bien cru que j'aurai jamais le niveau !
Niveau souffrance, pas de problèmes, là j'assure !
Par contre, piocher dans la boîte à outils, j'ai pas fait encore, ça doit me rappeler de vieux  souvenirs : Mauvaise pioche, t'as perdu ! Mon Pa' disait parfois que j'avais une tête de pioche … Moi je dirais plutôt bordel organisé …

Ma boîte à outils, c'est vous ...
« Modifié: 25 Avril 2017 à 00:19:24 par Faïk »

Hors ligne Régine

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 135
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #741 le: 25 Avril 2017 à 05:35:52 »
Qiguan
Ton message de la nuit dernière m'a beaucoup touchée. Çe que tu décris si bien m'interpelle aussi. Merci beaucoup!
Je t'envoie un gros câlin pour avoir dignement passé au travers cette étape de trois ans.

Je continue mon rituel..avant de dormir..je viens vous lire..vos mots m'apaisent, me touchent, me rend ent triste parce que je comprends, me font sourire parfois,,me font réfléchir.

Je crois tellement à cela..exprimer ce qu'on vit ...partager..et avancer dans notre propre chemin de deuil tout en se sentant accompagné
Bon dodo  et tendresse!





Hors ligne Ela

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 308
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #742 le: 03 Mai 2017 à 01:36:02 »
Ma très chère Qiguan... Il m'est impossible de repasser ce soir sur le forum sans venir te manifester ici toute mon amitié. Toute ma gratitude: pour cette attention que tu portes aux autres endeuillés, cette attention que tu m'as portée... Tout comme pour moi, je sais à quel point ce mois d'avril a été important, éprouvant pour toi. J'ai lu ton message... qui me touche beaucoup... Qui exprime avec tes mots tant de choses que j'aurais pu écrire moi-même... tant de choses aussi que je ne parviens pas à dire encore. Car nous le savons bien, chacun est nécessairement seul sur ce difficile chemin du deuil, et au-delà: sur ce difficile et pourtant si extraordinaire chemin de vie... Mais cette solitude et cette souffrance impartageables, paradoxalement, sont un liant puissant. Ils nous rapprochent par delà les apparences, dans ce qui en nous est à la fois le plus authentique et le plus vulnérable... Alors voila, je passe simplement pour te rappeler que dans ta solitude, tu n'es pas seule. Avec toute mon affection: prends soin de toi. Je t'embrasse.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4540
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #743 le: 03 Mai 2017 à 21:43:36 »
merci  :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4540
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #744 le: 04 Mai 2017 à 13:53:25 »
mon échange de sms avec ma tante (je n'ai qu'elle comme parenté) silencieuse à l'anniversaire des 3 ans etc ...
En ce qui me concerne (avant je donnais brièvement des nouvelles des petites) tant les temps de Pâques que ceux autour de la date anniversaire du décès de Jeannot ont été très durs à gérer et n'ayant plus maman pour m'aider à "passer" le silence de la famille le jour anniversaire ça c'est renforcé. Ma santé va à peu près. Je vous embrasse Danielle
Réponse :
Pour l instant un peu de fatigue mais ça va M et J (son beau frère et sa belle soeur) sont la jusqu à jeudi  pour C. donc il faudra patienter  on n oublie rien  mais E. (ma fille)  est la on t embrasse bien fort marraine
-----------------------------------------
ça m'a fait mal
et j'ai pensé si fort à ma maman (sa soeur donc) qui m'avait avoué avoir beaucoup souffert après la mort de mon père de son attitude aussi ...
là je sais que je ne vais plus mettre d'énergie dans cette relation familiale ...
triste car je n'ai donc (à part donc ma fille) personne hormis loin 4 cousins cousines ...

savoir que l'on est toujours seul est une chose vivre au concret l'éloignement des ami(e)s d'avant et des familles est une épreuve ! à gérer dont on se passerai bien !
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Régine

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 135
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #745 le: 04 Mai 2017 à 14:36:26 »
Bonjour

Je suis triste pour toi! Je ne te connais pas en vrai et pourtant je me sens proche.
Juste le goût de faire silence , un plein silence qui dépose  dans le moment présent....un silence qui a bien entendu ce que tu vis.
Avec toute mon affection!

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4540
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4540
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #747 le: 09 Mai 2017 à 21:50:32 »
Une claque à accepter
j'ai eu à contacter (raison pro d'une panne d'un appareil) une personne qui avait connu mon aimé, vu plusieurs fois,.
Je savais en téléphonant qu'il me fallait annoncer mon état de veuvage car elle allait me demander des nouvelles de lui mais j'avais oublié comment elle s'exprime toujours
et j'ai donc entendu son "vous allez bien Mme ... " j'ai donc dit "non"
et entendu "Ah Bon et qu'est ce qu'il se passe ?"
là je ne sais pourquoi il m'a été impossible de réprimer un énorme sanglot au moment où je débutais ma phrase ...
première fois que ce genre de chose m'arrive ...
Et elle n'a su me dire "mais Mme ... vous croyez que votre mari, et votre maman voudraient que vous restiez malheureuse ?"
là j'ai plongé dans ma vulnérabilité ...
et ce fut difficile de gérer la suite de comprimer le sanglot qui redoublait et de dire ce que j'avais à dire niveau pro ...
 Accepter de ce faire cueillir, de basculer dans la vulnérabilité que j'ai a été difficile, je n'avais pas envie de vivre ça ... bien sûr, mais il faut l'accepter aussi !
Pourtant mes activités de "reconstructions" font que je peux dire plus tranquillement ma situation aux nouvelles personnes rencontrées ... pourquoi ce craquage là ... 
l'accepter

La semaine dernière j'avais eu un signe (rappel du signe nuage du début de deuil) et au même endroit en pensant à cela une plume blanche est passée dans ce lieu aussi improbable que ça pouvait être ...
j'ai été pleine de gratitude pour ce que j'ai reçu comme un signe.

Recevez mes pensées de douceur
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #748 le: 09 Mai 2017 à 22:33:23 »
  Il est inévitable, je pense, que cette vulnérabilité particulière que le deuil a engeandré en nous  déborde de temps en temps. Ca peux arriver à n'importe quel moment, sans crier gare, parfois à ceux où nous nous y attendons le moins  :(
  Je suis heureuse de savoir que tu as recu ce si joli signe, il devait savoir que tu en avais besoin  :)
 
  J'ai connu une méthode de relaxation, au temps où je prenais des cours de taï chi-c'est d'ailleurs là que j'avais connu Pierre  :D à ce moment-là, nous étions juste copains, mais on s'appréciait déjà donc-il y avait, à la fin du cours, un exercice relaxant. On s'allongeait sur le dos, en essayant de se détendre au maximum, et, sur une musique relaxante, la prof de taï chi nous guidait de la voix, nous disant de décontracté progressivement, de la nuque jusqu'aux pieds, en visualisant une lumière rouge qui viendrait détendre chacun de nos muscles. Ensuite, il fallait nous imaginer dans le lieu de notre choix, imaginaire ou non, et de nous représenter la moindre odeur, le moindre son, bruit, éventuellement brise sur le visage etc un jour où je n'avais pas le moral (pour des raisons qui me paraissent bien dérisoires aujourd'hui...) j'ai imaginé, jusque dans ses moindres détails, un magnifique jardin sous la neige. Je me le suis si bien représenté que c'est comme si j'y ètais vraiment. Et à la fin de la séance, je me sentais si bien que, de manière totalement involontaire, j'ai "vu" le jardin devenir tout fleuri, comme au printemps, avec les chants d'oiseaux et les odeurs qui vont avec  :D j'ai toujours préféré la neige et c'est toujours le cas, mais d'un point de vue symbolique, ça signifiait que je m'étais détendue  8)
  Ca m'est resté...et j'y ai repensé il y a quelques mois. Depuis le début de mon deuil, je faisais des rêves presque uniquement en noir et blanc-à part ceux concernant Pierre-et depuis ces quelques mois, je rêve de nouveau en couleur. Les rêves ne sont pas toujours agréables, mais les couleurs sont particulièrement vives. Ca m'a rappelé cette séance de relaxation^^ça doit parler de l'évolution de mon apaisement intèrieur, toujours fragile mais plus fréquent.

Je conseil cette méthode de relaxation, très efficace. On peux le faire seulPasse une bonne soirée  :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4540
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #749 le: 10 Mai 2017 à 18:46:28 »
Tu sais que je suis sophrologue et animatrice de Qi Gong
et je connais et fais pratiquer depuis plus de 15 ans cette relaxation chinoise ...
 :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char