Auteur Sujet: depuis le 23 avril 2014  (Lu 290623 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne ProfondeSolitude

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 85
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #750 le: 11 Mai 2017 à 14:12:00 »
Personnellement, je pratique la sophrologie depuis plusieurs années et mes visualisations, même si elles partent un peu dans tout les sens et n'arrivent pas à se fixer longtemps sur un souvenir précis sont extrêmement porteuses pour moi et me font énormément de bien  :-* Je pense que petit à petit, je vais réussir à me concentrer et à "revivre" mentalement pleins de moments positifs avec ma maman chérie, au début, mon esprit en panique et sous le choc bloquait immédiatement l'accès... Après 4 ans, je savoure le résultats de mes efforts  ;)  :-*

Qiguan, tu évoque et fait donc vivre ton conjoint de manière positive à ta petite fille, ça m'a interpellée, je t'en félicite  :-*
Moi même, travaillant depuis quelques temps avec ma thérapeute mon désir de faire de même avec ma soeur et mes deux petites nièces en leur demandant si elle se souviennent d'elle et en leur rapportant des vécus de partage profonds, intenses et inestimables  :-*

Tu évoque la famille éloignée et les amis qui s'éloignent, il faut savoir s'en protéger et s'éloigner si nécessaire pour ne garder que les liens d'attachements et d'amour majeur. tu as la chance d'avoir une fille et une petite fille, j'en suis ravis pour toi  :-*

Moi, j'ai la chance d'avoir pour le moment un frère, une soeur et des nièce et j'espère que Dieu, le hasard, le destin me permettront extrêmement bientôt de mettre sur ma route, pour le reste de mon chemin de vie, mon propre foyer et famille où j'aurai mon homme aimant et mes petits enfants "d'adoption"  :-*

Excellente fin de journée à tous. Au plaisir de vous lire.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4710
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #751 le: 12 Mai 2017 à 18:54:41 »
suite à la lecture d'un article presse j'avais contacté l'Association française et francophone de psychologie positive
avec des questions/deuil et en particulier au cas du veuvage
à savoir s'ils avaient des écrits, des articles en lien avec ce type d'épreuves,  des formations sur ce thème, et s'ils accepteraient  de faire un texte pour le site dont est issu ce forum.

j'ai été surprise de l’honnêteté des réponses :
le président me dit que lui n'a rien écrit mais que le président fondateur est peut être le seul à pouvoir me répondre
et ce Monsieur m'a répondu qu'il ne se sentait pas la compétence pour écrire sur ce thème ...
alors qu'il est
- Président d'honneur de l'Association française et francophone de psychologie positive
- Fondateur et webmaster du site : http://www.psychologie-positive.net

  (le site le plus visité sur ce thème ; n° 1 sur Google depuis 2010 ; 700 à 800 visites / jour)

- Auteur des ouvrages :
* Le monde va beaucoup mieux que vous ne le pensez, Les Arènes, 2017
Les entreprises humanistes, comment elles vont changer le monde, Les Arènes, 2016.
* La bonté humaine, Odile Jacob, 2012 (Grand prix Moron de l'Académie française 2016) (récompensant une oeuvre favorisant une nouvelle éthique)
* Introduction à la psychologie positive, Dunod, 2009 (direction d'ouvrage).
* Guérir de son enfance, Odile Jacob, 2004.* Donner un sens à sa vie, Odile Jacob, 2007.
* Les 30 notions de la psychologie, Dunod, 2013.
* La résilience : se reconstruire après un traumatisme, Rue d'Ulm, 2010.
* Le bonheur est toujours possible, construire la résilience, Bayard, 2000 (avec Stefan Vanistendael).
* Elixir de bonheur, Interéditions, 2010.

Donc certains spécialistes ne prétendent pas nous tirer des affres des souffrances de notre situation de veuvage avec leurs techniques très au point pour d'autres secteurs de vie ...
quelque part c'est rassurant et inquiétant ...

J'ai par mon travail des contacts avec des personnes très âgées veuves qui avait eu une vie de couple "fusionnelle", deux aujourd'hui viennent de me témoigner qu'elles utilisent tant d'années encore après leur tsunami de veuvage, des rituels quotidiens de parler au défunt aimé par exemple, d'évoquer des souvenirs précis de leur fusion ...

J'ai parlé avec mon ami veuf depuis 11 ans qui ne supporte pas sa retraite car là sans la béquille du travail tout lui revient malgré un couple affectif nouveau. Il dit si je peux faire ceci ou cela comme activité à ma retraite c'est parce que MC n'est plus là et subit la douleur; il ne fait pas référence à son nouveau couple (couple avec une 2 fois veuve) ... car ce qu'il vit comme vie n''est pas comme cela aurait été si son épouse avait vécu ... (type de vie).
Donc plein de questions me viennent par rapport à l'aide que mes reconstructions peuvent m'apporter/douleurs du deuil.

Hier soir lors d'une activité de reconstruction j'étais sincèrement dans des moments de joies, petits plaisirs faisant rire aux éclat spontanément, envie de plaisanter et en même temps je sentais l'autre partie de moi glacée en larmes ...
pareil au moment d'un énorme câlin avec une de mes petite fille  !
Accepter, intégrer ce handicap de la douleur morale ... travail à plein temps pour moi !

recevez mes affectueuses pensées

 
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2724
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #752 le: 12 Mai 2017 à 19:21:28 »

   Tu penses bien, qiguan,
   tous ces gens-là savent bien que leurs enthousiastes théories
   sont impuissantes devant la mort et la vraie souffrance humaine ...
   La vraie, celle qui décape ...
   Un jour, mon excellente psychiatre a eu l'honnêteté de me dire,
   après un bon "brainstorming" autour des questions de prévention du suicide, qui m'occupent beaucoup depuis l'acte de notre pauvre petit,
   au terme duquel j'en arrivais à la réflexion:
   " mais est-ce qu'il y a quelque chose à comprendre ! ? ",
    qu'elle se posait la même question.
   Au moins une "pro" honnête ...
   Comprendre, non. Vivre, aimer, mourir, en tant qu'être uniques et irremplaçables que nous sommes.
   J'te salue bien, handicapée émotionnelle je l'étais déjà "avant", alors maintenant, si je voulais boucler le cycle, je deviendrais ... psy ! M.
   

Hors ligne Régine

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 135
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #753 le: 14 Mai 2017 à 06:39:38 »

Ça m'a fait penser à ma mère, qui s'est remarier avec  Marcel..deux ans après, le décès de mon père...les deux étaient veuf  depuis deux ans. ma mere avait 64 ans à l'épique.
J'avais autour de 30 ans quand mon père est décèdé.

Je me rappelle la première fois que maman nous a présenté Marcel..nous sommes 11 enfants et lui en ã 9
Ma mère recevait tout ce monde dans les partys de familles. On a accueilli mon beau-père instantané..il ressemblait beaucoup à mon père. On l'a aimé tout de suite..Ma mère est décédée  à 90 ans..mon beau père  vit toujours.j'ai vécu plus longtemps avec celui-ci qu'avec mon propre père.... Ils ont passé un bon bout de chemin ensemble, à être bien. Je suis contente que ma mère aille vécu cela..

Le deuil de Papa ã été terrible..je me souviens que j'allais lui jouer du piano..pour l'endormir..elle me disait que cela la calmait et je partais quand elle s'était endormi....ça me fait sentir plus proche d'elle et de ce qu'elle vivait.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4710
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #754 le: 14 Mai 2017 à 12:47:07 »
merci Régine pour ce beau partage  :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4710
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #755 le: 16 Mai 2017 à 07:03:12 »
cette nuit je parlai à mon aimé comme souvent dans mes "rituels" de survie
et je lui ai dit
"Je me nourris pour tenir de toi en souvenir mais en ayant toujours (encore) faim de qui tu étais corporellement" je me sens affamée de lui.
Plus je fais des choses, où j'y trouve des satisfactions, des joies, des plaisirs, des échanges, des compréhensions aussi plus je sens en creux que je les fais car il n'est plus là,et le manque me vrille encore plus ou autrement que lorsque je ne pouvais rien entreprendre ...
je sais que c'est une étape
je me sens aussi imposteur pas moi à des instant dans les activités et d'un coup moi, impossible ajustement, synchronisation, encore impossible intégration
accepter ces facettes pour toujours ? sans doute
car comment penser fondre, dissoudre la douleur que je suis en un secteur en l'autre
vivre mais toujours en deux morceaux voilà l'effet que me semble être la possible dite reconstruction ...
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1047
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #756 le: 16 Mai 2017 à 22:28:37 »
oh oui, comme Qiguan a raison,
merci pour ce beau partage Régine!!

"Je me nourris pour tenir de toi en souvenir mais en ayant toujours (encore) faim de qui tu étais corporellement" je me sens affamée de lui.
comme tes mots résonnent ...

douce nuit
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne Régine

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 135
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #757 le: 17 Mai 2017 à 05:22:38 »
<<Plus je fais des choses, où j'y trouve des satisfactions, des joies, des plaisirs, des échanges, des compréhensions aussi plus je sens en creux que je les fais car il n'est plus là,et le manque me vrille encore plus ou autrement que lorsque je ne pouvais rien entreprendre ...>>
 
C'est pareil pour moi..je peux dire que je fais plein d'apprentissage .mais...c'est parce que mon  chummy n'est plus là..un jour j'ai été parachutée..sur une planète qui m'était inconnue..un jour je me suis réveillée et j'étais sur une petite planète ..seule lã..au debut, j'avais peur en maudit..je ne dormais pas la nuit..je ne savais pas trop quoi manger parce que je ne savais pas ce qui était bon autour de moi..j'ai eu comme un choc terrible ..j'avais beau me pincer..je voyais bien  au fur et à mesure..que c'était la réalité..tranquillement je me suis mise à essayer le plus possible de m'adapter à ce nouvel univers..
Je pensais des fois que mon chummy finirait bien par réapparaître..mais non..où est-il rendu ?, lui...je ne sais pas ..

Voilã, c'était le conte de la fille qui c'est réveillée un jour dans un autre monde!

Merci Qiguan!


Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4710
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #758 le: 17 Mai 2017 à 16:12:00 »
oui tombées sur une autre planète sans matériel de secours ...
merci à vous pour vos passages ici

la matérialisation de mes besoins d'aide est arrivé par une lettre compte rendu (copie de la lettre au généraliste) du bilan au service où j'ai un suivi (psy et médecin connus aux soins palliatifs)
"la finesse de son questionnement lui permet, après une très longue période de destruction, de remettre du sens sur sa vie et d'investir de nouveaux modes d'actions et de réactions. Sa capacité d'introspection lui permet d'avancer vers un mieux être"
ben oui ...

affectueusement à vous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Pandor

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 264
  • Quelqu'un, quelque part
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #759 le: 17 Mai 2017 à 16:37:33 »
C.o.u.r.a.g.e.
Vivre pour eux ou mourir pour moi ?

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #760 le: 17 Mai 2017 à 18:43:42 »
  Oui, chacun progresse à son rythme, à sa manière, et même lorsqu'on a trouvé une certaine sérénité, un mieux-être interieur, de petits retours en arrière, ou l'absence, le manque se font à nouveau plus douloureux, où les pires images nous reviennent en mémoire, plus intensément, surviennent par intermittence. Je pense que c'est inévitable par moment. Ils nous manqueront toujours, mais ces moments plus difficiles mettent en relief ceux qui sont plus doux, et nous savons qu'ils sont toujours transitoires.
  Prends soin de toi  :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Régine

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 135
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #761 le: 21 Mai 2017 à 04:48:19 »

<<la matérialisation de mes besoins d'aide est arrivé par une lettre compte rendu (copie de la lettre au généraliste) du bilan au service où j'ai un suivi (psy et médecin connus aux soins palliatifs)
"la finesse de son questionnement lui permet, après une très longue période de destruction, de remettre du sens sur sa vie et d'investir de nouveaux modes d'actions et de réactions. Sa capacité d'introspection lui permet d'avancer vers un mieux être"

C'est vraiment super! Bravo pour tout ce cheminement effectué.

<<même lorsqu'on a trouvé une certaine sérénité, un mieux-être interieur, de petits retours en arrière, ou l'absence, le manque se font à nouveau plus douloureux, où les pires images nous reviennent en mémoire, plus intensément, surviennent par intermittence.>> Stana

Ça me parle,beaucoup aussi!

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #762 le: 21 Mai 2017 à 10:34:40 »
  Je pense que nous vivons tous ce cheminement à notre manière spécifique et à notre rythme, mais qu'il y a toujours une base commune, de même que dans le début du deuil, qui est toujours un déchirement inexprimable, qui nous laisse désorientés. Chacun doit vivre son propre cheminement, sans essayer de brûler les étapes.
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4710
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #763 le: 21 Mai 2017 à 11:28:01 »
Citer
Chacun doit vivre son propre cheminement, sans essayer de brûler les étapes.
oh oui !
je n'ai pas voulu accepter la pression ressentie à entendre les "fameux" conseils pour s'en sortir
ni celle venant de lire que d'autres faisaient bien bien plus que moi
et je ne regrette absolument pas !
 :-*

pour mémoire pour moi
http://forumdeuil.comemo.org/apres-la-grande-souffrance-la-reconstruction/ma-reconstruction-pas-a-pas/msg86390/#msg86390
« Modifié: 21 Mai 2017 à 12:26:36 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Anneso85

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 96
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #764 le: 21 Mai 2017 à 16:19:25 »
Chère Qiguan, comme tu as raison!
Tes conseils et réflexions sont tellement précieux et aidants. Ne serait-ce que pour l'idée qu'aller mieux/se reconstruire doucement est possible et que ca ne veut pas dire oublier/tourner la page -quelle horreur, comme si nous pouvions souhaiter une telle chose :P!-
En tout cas, ça l'est pour moi, n'en déplaise à ces donneurs de "fameux" conseils! Alors de tout cœur MERCI
Affectueusement