Auteur Sujet: Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !  (Lu 485708 fois)

0 Membres et 4 Invités sur ce sujet

Hors ligne Hortensia

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 120
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #60 le: 30 Mars 2016 à 10:29:05 »
Si Federico cuidate. Écoute les paroles de  Monangesaveriu.
Y danos noticias.

Amistad

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2608
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #61 le: 01 Avril 2016 à 13:13:54 »

En ce moment, j'écris sur un grand tableau noir... avec une craie noire... des mots évidemment noirs... ceux de la douleur, du chagrin, du désespoir.
Période noire du passé... présent noir et noir futur !

Douceurs noires !

Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2608
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #62 le: 03 Avril 2016 à 08:28:52 »
Ce matin, je vais aller aux Floralys de Saint-Lys (31), un village voisin. Je compte acheter quelques plantes à rempoter dans de jolis pots de fleurs que je mettrais dans ma future "belle terrasse très fleurie"... on se console comme on peut...

Enfin, vous savez bien ! quand on a été heureux et puis qu'on est à présent malheureux... c'est la MARDE !

Alors, je regarderai ma jolie petite fleur... tout seul comme un con... dans ma future et absurde "belle terrasse très fleurie"... on se contente de bien peu !

J'entre progressivement en décadence... commencement de la chute , de la dégradation...
J'entre dans une période historique correspondant au déclin physique et moral de ma personne...
C'est un changement inéluctable... contre quoi je ne peux raisonnablement pas lutter !

Le suicide de mon fils... suivi d'une séparation... accompagnée actuellement par quelques soucis de santé... et ce sont les abysses océaniques... l'immensité des grandes profondeurs !
Le Grand Bleu... sauf que moi, je ne suis pas un champion de plongée en apnée !

Je veux encore bien croire en ma bonne étoile mais c'est quand même mal barré... je garde cependant le moral et l'humour !

Je vais boire du bon vin à midi et écouter Sycamore Trees chanté par Jimmy Scott...

A bientôt, j'espère...
Federico
« Modifié: 03 Avril 2016 à 08:33:33 par Federico »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1430
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #63 le: 03 Avril 2016 à 08:54:15 »
Et bien moi aussi j'ai fait des plantations pour les regarder avec 4yeux les miens et ceux de Samy a qui je parle un peu quand je jardin  Courage

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2608
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #64 le: 03 Avril 2016 à 09:00:09 »
En ce moment, je ne peux même pas prononcer son prénom ni même l'écrire... tellement je suis en souffrance !
Je ne lui parle plus depuis longtemps ! pourquoi faire ? il ne me réponds pas !
J'évite de trop penser à LUI... trop douloureux !
Il faut être capable de dire stop... sinon... c'est la folie !
Je vais peu au cimetière ! pourquoi faire ? nous ne nous voyons pas !
Je vais déménager... m'éloigner... sinon... Je repousse de toutes mes forces une spirale qui m'absorbe lentement et dont la joie de vivre était au centre de ma vie et qui maintenant cette spirale à tendance à tourner de plus en plus vers la mort... danger !

Danger de mort !

« Modifié: 03 Avril 2016 à 10:11:32 par Federico »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2608
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #65 le: 06 Avril 2016 à 02:41:21 »

Raphaël... mon fils, mon chéri... mon Amour.

Tu étais un enfant à l'intelligence tellement vive que tu captais tout de suite l'attention.

Ta voix confiante, rassurante, autoritaire, magnifiquement grave, ronde, chaleureuse... parfaite pour parler le castillan, l'espagnol !
Tu cachais tes trop grands pieds, tu montrais tes longs doigts fins de mains d'artiste...

Ton visage... expressif, souriant, attentif... scandaleusement charmeur et protecteur !
Ton style vestimentaire... décontracté, naturel mais aussi sportif, chic, élégant...

Brillant étudiant, tu étais en classe Prépa ENS Cachan ( Economie-Droit ) et tu aimais beaucoup l'Histoire...

Aujourd'hui, à 21 ans, tu serais en Master1... tes études et tes sorties avec les copains et copines !

Papa... Maman... ton frère... grand-père... tonton... la famille... nos/tes amis...
Nous pensons à toi et nous t'embrassons !

Bonne continuation et .... bisous !

A bientôt, j'espère
Papa
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Monangesaveriu

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 282
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #66 le: 06 Avril 2016 à 07:08:13 »
Pensées pour Raphaël, pour vous Federico, et pour tous vos proches en ce jour particulier.
Je vous embrasse
Gero

Hors ligne Romane

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 729
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #67 le: 06 Avril 2016 à 07:30:00 »
Des pensées pour Raphaël et son papa
Je t'embrasse Federico

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2608
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #68 le: 06 Avril 2016 à 16:01:12 »

Pardon, je me suis mal exprimé lors de mon dernier message et cela prête à confusion.
Aujourd'hui, ce n'est pas le jour anniversaire de Raphaël... c'est le 3 septembre 1994 !
Merci Monangesaveriu.
Merci Romane.
Merci Hortensia.
Merci pour vos messages de réconfort.
Merci beaucoup... vous êtes là !

Amitiés.
Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2608
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #69 le: 06 Avril 2016 à 18:29:34 »
Je retrouve la forme... je vais mieux... physiquement et moralement !

Les résultats de mes analyses de sang ( bilan complet)  sont bons... pas de cholestérol, glycémie et triglycérides OK, pas de problème de prostate, Gamma GT etc.... NORMAL !
Je suis rassuré... les résultats sont même meilleurs qu'il y a 14 mois !

Quant à la "grosseur" au sein gauche... eh bien plus de peur que de mal ... je n'ai rien de grave (pas de cancer !).
J'ai passé une échographie mammaire ainsi qu'une mammographie avec la conclusion suivante : Gynécomastie unilatérale gauche douloureuse de type inflammatoire sans image suspecte sous jacente.

J'ai pas mal gamberger ses dernières semaines mais ces bonnes nouvelles me redonnent le moral et de la force pour continuer... mon chemin de croix !
A peine 2 mois pour préparer mon déménagement "personnel et particulier"... c'est pas évident de passer d'une maison à un appartement...
Matériellement, je vais devoir me séparer de beaucoup de "choses"... utiles et inutiles !
Moralement, il s'agit d'une séparation... Elle prépare "ses choses", je prépare "mes choses"... nous partons vers une direction différente, inconnue... ça peut être positif ! c'est dans la tête que ça va se passer ! c'est au mental que ça va se jouer la fin de notre histoire d'amour !
Elle souhaite garder de bonnes relations avec moi ! Elle se casse mais elle veut rester en bons termes !
Je n'ai rien demander, ni chercher... mais je serais LIBRE !... un homme libre !

A bientôt, j'espère
Federico
« Modifié: 12 Avril 2016 à 17:49:04 par Federico »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2608
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #70 le: 07 Avril 2016 à 01:01:48 »
Raphaël,

J'aurais voulu être l'ombre de ton ombre...

Tu n' es parti qu'une seule fois sans me dire au revoir...

Je ne te laisserai pas m'abandonner une seconde fois...

Je veux être l'ombre de ton ombre...

Mon Amour et mon ombre...

Discrètement être "La Voix" du père pour continuer à échanger nos idées, nos pensées... dialoguer, partager, plaisanter...
te réconforter parfois... t'encourager surtout à poursuivre ton chemin dans la vie !

Fils parti...Vie brisée... père ? où suis je ? qui suis je ?

Puis-je encore croire que je suis à tes côtés ? moi, je sais que tu es définitivement parti et que ma vie est brisée !

Je ne suis que ton ombre... ça me suffit pour vivre à tes côtés  !

Je t'aime.
 Papa
« Modifié: 07 Avril 2016 à 12:22:55 par Federico »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2482
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #71 le: 07 Avril 2016 à 13:20:43 »
"Quant à la "grosseur" au sein gauche... eh bien plus de peur que de mal ... je n'ai rien de grave (pas de cancer !)."
Ouf.. et toi aussi tu  dois être soulagé , au moins de cette angoisse de la maladie grave...

L'ombre de son ombre...l'ombre et la lumière... on fait comme on peut...c'est déjà bien assez dur...

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2608
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #72 le: 07 Avril 2016 à 14:05:19 »

AIMER son enfant et avoir la certitude de MOURIR avec cet AMOUR ETERNEL, magnifique sourire d'apaisement !

Papa... Maman... les personnes inconsolables à jamais que nous sommes...

Je verserai mes dernières larmes en pensant à Raphaël...
Je vivrai mes dernières minutes en pensant à mes fils...
Je dédierai mes dernières secondes à ma mère...

Cette vérité absolue j'ai la chance de la vivre intensément à chaque instant présent.

OUI, je revendique mon chagrin, ma douleur, ma souffrance qui sont la preuve de mon amour infini!

Bien Amicalement.
Federico

 
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2608
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #73 le: 08 Avril 2016 à 00:46:12 »

 Raphaël,

 Oui, je sais, j'ai pensé à toi toute la journée... j'étais AVEC toi ...nous étions ensemble...
 Ce soir, j'ai encore envie et besoin de penser à toi et d' être avec toi, tous les deux encore et toujours ensemble.

 Oui, je sais, tu es majeur (18 ans et à peine 5 mois !), un peu autonome et tout juste indépendant ( la semaine dans ton  studio d'étudiant) mais si...
 AVANT "cela" j'hésitais parfois à te téléphoner de peur de te déranger...
 APRES "cela" je ne vais plus me priver de ta compagnie puisque je n'ai plus aucune crainte de te déranger!
 JE SUIS AVEC TOI et puis voilà !!!
 JE RESTE LA AVEC TOI, moi j'aime bien et puis voilà!!!
 
 Je pense à rien, il vaut mieux. Je regarde et j'embrasse mon nouveau tatouage !
 Je ne te demande presque rien, j'aime  le silence ... ta présence !

 Je m'incline très douloureusement... je suis en totale compréhension avec tous ceux qui renoncent à la vie ici-bas, sur  terre.

Je respecte mais je n'accepte pas... je n'ai rien à te pardonner comme je n'ai aucun sentiment de culpabilité !

 Raphaël, tu es LIBRE et tu le resteras à jamais.

 C'est facile de penser à toi mais c'est difficile de parler de toi.
 Ecrire est presque impossible à cause des temps " Passé ".
 Je pense toujours au PRESENT à toi mais je ne veux pas écrire ni parler de toi au passé.

 Ca doit être con ce que je dis mais je suis sûr qu'il y a des personnes dans ce forum qui comprennent ce que je veux dire.

 Tu sais, mon chéri, dorénavant, tout est très difficile et très compliqué...à comprendre et à vivre.

 Nous avons essayé de rester en couple... c'est plus possible... les contraintes, les devoirs, les obligations ne sont plus   acceptables !
 Nous allons essayé de sauver tout le reste... le passé, la compréhension, la tolérance, la confiance... la tendresse...

 Ne t'inquiète pas... tout va bien pour Maman et ton jeune et unique frère.
 Ne t'inquiète pas... tout va bien pour Papa !

 Nous pensons très fort à toi et nous t'embrassons.

Je t'aime.
Papa
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Monangesaveriu

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 282
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #74 le: 08 Avril 2016 à 06:25:54 »
Federico
rassurée que vous n'ayez rien de grave. 
Bon courage pour le déménagement et tout ce que cela induit, mais un nouveau cadre de vie peut vous aider aussi.
Amicalement