Auteur Sujet: Les petites phrases dont on se passerait bien  (Lu 135118 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne miss Terre

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #450 le: 14 Décembre 2018 à 17:23:14 »
j'ai perdu ma maman après un an d'accompagnement en mars 2017, une collègue de travail a perdu son fils de 15 ans dans un accident de la route!
 nous nous etions confié durant la maladie, sachant que j'avais ete élevé seule par ma maman et fille unique , elle également et nous avions parlé de ce lien entre un parent et son enfant, elle m'a aidé lors de la maladie par des petites phrases gentilles et de la compréhension, mais tres discrete et la sachant de confiance.

 lors de l'accident de son fils, nous nous sommes retrouvés chacune avec notre peine differente mais des sentiments similaires autour d'un thé! elle aurai pu etre a la place de ma mere et j'aurai pu etre a la place de son fils !!

en septembre 6 mois apres le décés de maman (j'arrivé encore a faire bonne figure mais apres plus d'un an et demi je suis ecnore plus une carpette)et 3 mois pour elle, un collegue/superieur me previent qu'elle arrive au travail pour regler un truc, je me derobe a une petite phrase, pesant mes mots connaissant la lourdeur des phrases asssasines ou des formules de politesses ou d'empathie maladroite, a un "je ne sais pas si on peux demandé comment elle va.." et la, fort de me repondre "compare pas la mort de ta mere a celle de l'enfant de xxx, ca n'a rien a voir ..."" je balbutie choqué "effectivement bien loin de moi cette idée,incomparable, celle d'un parent est plus logique et normal ..."

 je suis parti mais bougonnant, que l'on puisse croire que je pourrai faire un telle amalgame, ou comparaison, que je ne puisse pas faire la part des choses ,qd bien mm chaque perte et deuil est different pour tt un chacun mm pour une mm personne...puis j'ai etais en colere, n'etant pas en plus en super osmose humainement avec ce collegue, je n'ai pas porte attention mais en rentrant chez moi se fut la douche froide et toutes les montagnes russes ... pourquoi je l'ai pas remis a sa place et d'avoir un minimum de respect pour ma mere, pourquoi je lui ai pas fait bouffé son ordinateur ou ces papiers,pourquoi je lui ai pas fait ferme son clape en lui disant que je l'avais vu (ca non jamais c'est notre moment, qui regarde personne) ou lui dire que la mort d'un proche reste la mort d'un proche et qu'il n'y a pas de degres dans la douleur (mm si je n'en suis pas sur ) !! non bonne conne j'ai aquiescer et me suis mm aplati a ses pieds pour mieux me pietiner !! se fut cette periode ou des crises d'angoisses ont commencé au boulot, le fait de ne pas avoir reussi a repondre ?
 cette phrase reste marqué, pourquoi ? je ne sais pas ? pourtant je concois tres bien cette difference ...
même si il a raison en aucun cas il n'avait le droit de se permettre de me dire ca, ce n'est que depuis quelques mois que j'arrive a dire qu'il n'avait pas le droit et que même si c'est totalement vrai c'etait injuste et injustifié de me repondre ca !

Hors ligne Vulnerable

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #451 le: 05 Février 2019 à 10:40:48 »
Bonjour,

Je partage et comprends (je crois du moins) votre souffrance. Le deuil est une épreuve terrible. Pour ma part j’ai perdu ma sœur et mon père quelques mois après et le chagrin m’écrase et m’ensevelit.  Ça fait presque un an qu’elle est morte et son absence m’est toujours autant insupportable. J’adore mes nièces, ses enfants mais c’est vraiment très dur à chaque anniversaire, à chaque fête des mères où on va déposer les cadeaux sur la tombe de leur mère. Je pourrais hurler de douleur ces jours là. Bien sûr je fais bonne figure au boulot  et j’essaie de cacher au mieux ma souffrance  à mon mari pour ne pas lui faire subir cette situation, car il n’y est pour rien et qu’il n’y a pas de raison qu’il subisse à son tour. J’ai parlé de ma souffrance à un médecin mais il m’a dit que c’était normal et a simplement considéré que j’étais déstabilisée, vue que pour lui mon état général paraissait bon...alors que je suis une nouvelle patiente pour lui et qu’il ne m’a pas examiné (parcequ’il ne l’a pas jugé utile...). Ma sœur est morte parce que les dépistages n’ont pas fonctionné sur elle et qu’elle a gardé longtemps un bon état général alors qu’elle avait un cancer au stade 3B. Mon père pareil, les médecins croyaient qu’il faisait une prostatite alors qu’il était en train de faire une rupture d’anévrisme de l’aorte abdominale (il disait qu’il avait très mal mais bien sûr ils n’ont pas pris sa souffrance physique au sérieux). Comment on fait pour être soit même un patient après ça ? Et se dire que ca vaut le coup d’essayer surmonter son chagrin et de continuer ? Je ne sais pas à qui m’adresser, j’ai consulté quelqu’un mais je me suis senti mal avec cette personne et je ne suis pas sûre que rechercher une aide extérieure pourrait m’aider.
Pardon de vous livrer tout cela comme ça, je sais que certains arrivent à s’en sortir tout seul. Je sais que chaque deuil est différent je voudrais avoir vos ressentis par rapport à une aide extérieure que vous auriez eu et si cela vous a aidé.

Hors ligne biche07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 718
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #452 le: 05 Février 2019 à 13:07:28 »
Bonjour VULNÉRABLE..soit la bienvenue ici parmis nous..essaie de créer ton propre sujet et petit a petit tu vas avoir des reponses de personnes qui parfoid on le meme vecu que toi,parfois différent mais toujours tu auras des réponses.. l' expérience acquise de chacun aide les autres..n' hésite pas à écrire tes sentiments ils seront toujours bien accueillis et tu recevra de l' aide...le partage est une thérapie sans pareille...prends soins de toi à bientôt..biche
Si j'avais su que je T 'aimais autant, je T'aurais aimé encore davantage.

Hors ligne Mircea

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 540
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #453 le: 05 Février 2019 à 18:49:38 »
Bonjour Vulnérable,

vulnérable ... : ton pseudo exprime bien ce que l’on ressent comme endeuillé-e …. toute cette vulnérabilité !
Tes deuils, rapprochés, de personnes chères à ton coeur sont si récents. Ton médecin a certainement raison quand il dit que la souffrance est « normale » face à de tels deuils. Mais reste surtout à trouver des moyens de la soulager un peu cette souffrance, de la partager, qu'elle soit reconnue ….

Dans différents posts, certain-e-s partagent ce qui les aident à tenir : venir ici lire les autres, exprimer son chagrin, sa souffrance, parler de l’être aimé décédé, prendre des traitements (naturels ou non), participer à un groupe de paroles, se lancer dans des activités, s’appuyer sur des proches, lire des livres sur le deuil pour essayer de comprendre etc …. : chacun-e essaye de trouver des solutions, ses propres solutions, pour traverser au mieux le manque, la souffrance ….

Pour ta question par rapport à l’aide extérieure : j’ai une aide extérieure : un suivi avec une psychologue qui utilise, quand c’est nécessaire, l’EMDR. Cette personne, sa façon d’être, de travailler me correspond alors je prends +++ tant que j’en ressens le besoin ….

(sur les aides extérieures : peut-être ce liens pourront-ils t’aider dans ton questionnement ou tes recherches ? : http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil/texte-paralant-des-erruers-des-psys-non-specialistes-du-deuil/msg61049/#msg61049
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/psychologue-psychiatre-acupuncteur-et-finances/msg48429/#msg48429


Envie de te dire : prends tout ce qui peut te faire du bien !

En te souhaitant de trouver ce dont tu as besoin pour t’accompagner, te soutenir dans cette épreuve, je te dépose beaucoup de tendresse.
Catherine