Auteur Sujet: Le compte à rebours du retour ou de changement de travail.  (Lu 514 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Sortie de ma noyade

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 10
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonjour à tous!

Désolée pour mon silence mais j'avais besoin de réflexion...
« Modifié: 12 Avril 2019 à 17:20:00 par Sortie de ma noyade »

Hors ligne Sortie de ma noyade

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 10
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Ce n'est pas possible! Un vrai cauchemar.
« Réponse #1 le: 23 Mars 2019 à 11:35:18 »
J’ai eu l’impression de faire partie d’un cauchemar.  J’avais un rendez-vous avec  une nouvelle infirmière praticienne puisque celle  qui s’occupait de mon dossier a pris sa retraite (autre perte qui s’ajoute). J’entre dans son bureau et elle me demande comment je vais. Je lui dis que ce n’est pas facile de perdre un sixième membre proche.  Je lui fais part que mon frère est décédé à peine quelques heures passées et je n’ai pas bien dormi.  L’infirmière doit me remettre une note médicale pour l’assurance-maladie qui me soutient en ce moment et qui  est maintenant arrivée à sa fin.  Elle m’adresse comme si tout ce que je lui racontais, elle le savait déjà et me pose ensuite la question : «Es-tu prêt à retourner au travail»?  Je n’en crois pas mes oreilles.!!! C’est à ce moment que je me dis : «Ce n’est pas possible que cette rencontre ait lieu le jour du décès de mon frère».  Je suis au creux d’un cauchemar! Je lui réponds que j’ai encore besoin de temps ie peut être  un mois et je remettrai la note à mes 2 employeurs  malgré que je ne recevrai rien financièrement. Un congé maladie c’est pour un temps limité seulement. L’infirmière praticienne enchaîne avec le fait que mon injection de tétanos est due et me demande si je souhaite la recevoir ce  jour même! Je réponds aussitôt, de façon négative en lui disant que je ne suis pas en forme pour cela aujourd’hui. (J’ai vérifié mon carnet en arrivant chez moi et je ne suis pas due avant le mois de septembre en 2020.) La seule constatation qui me console est celle que je sais que je ne suis pas la seule à faire partie d’un système aussi ridicule. J’ai une voix et j’ai l’intention de m’en servir même si je ne suis pas convaincue d’avoir le dernier mot! Je compatis avec tous ceux et celles qui doivent passer au travers ce genre de dilemne...
« Modifié: 04 Avril 2019 à 05:23:24 par Sortie de ma noyade »

Hors ligne Sortie de ma noyade

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 10
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Le compte à rebours du retour ou de changement de travail.
« Réponse #2 le: 29 Mars 2019 à 04:31:29 »
Alors, comme je vous partageais plus tôt, l’assurance-maladie qui me soutenait est maintenant arrivée à sa fin. J'ai tout de même une note médicale pour prolonger mon congé de maladie jusqu’à la fin avril mais le salaire n'entre plus.  Au début mars, un poste d'emploi me fut envoyé par le centre d'emploi de l'ancien collège que j'ai fréquenté quelques années passées puisque je suis toujours demeurée  sur leur liste d'intéressées. J’ai trouvé le poste très intéressant alors je l’ai conservé. La date d’échéance est celle du 29 mars, 2019.  En passant, j’ai choisi ne pas remettre pieds chez mes deux employeurs précédents à moins que je n’aie autre choix. J’ai vraiment besoin d’un changement d’environnement de travail. Eh bien, mardi arrive (le 26 mars) et je n’ai autre choix que prendre mon courage à deux mains et faire demande pour le poste, sinon je vais le regretter d’avoir raté une telle opportunité. Je travaille mon curriculum toute la journée et, mercredi matin je fais suivre mon cv à qui de droit par courriel.  Quelques heures plus tard, je reçois une réponse confirmant réception de ma lettre de demande et de cv.  L’on m’avise du même coup que dès qu’une date est fixée pour les entrevues, l’on m’en avisera.  Et voilà qu’aujourd’hui je reçois un coup de fil me disant que si je suis toujours intéressée, j’ai une entrevue jeudi prochain! Quelle nouvelle!  Je n’ose pas trop montrer mes émotions mes c’est plus fort que moi. Oui c’est vrai qu’il y a encore dans la vie, des petits moments de répits qui nous font ressentir vivant!

Hors ligne Sortie de ma noyade

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 10
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Le compte à rebours du retour ou de changement de travail.
« Réponse #3 le: 05 Avril 2019 à 14:10:17 »
Et oui, je me suis rendue à l’entrevue. .. Mon cv était impressionnant d’après ce que l’on m’a dit (25 années d'expériences en  travail humanitaire!).  Par contre, l’on avait malheureusement pas observé que j’étais une ancienne étudiante qui n'a pas complété son programme, comparativement à une étudiante qui se retrouve dans le programme actuel et qui compte graduer cette année.  Pourtant les dates étaient indiquées en parallèle avec la précision de l'accomplissement  d'une première année du programme seulement. Nous étions que 2 candidates à faire demande pour ce poste puisque le nombre d’heures de travail requis était  minime (parfait selon moi). DÉCEPTION?  R/Oui et non. Je ne l’ai pas obtenu malgré le fait que je me suis dévouée envers ce poste d’emploi. Maintenant je constate que ma réserve d'énergie n'est pas à son plein.   Oui c'est vraie qu'il n'y a rien de perdu par contre... Cela m'a permis d'écouter à nouveau,  mon corps qui me parle ainsi que de réfléchir:  où est-ce que  je veux me diriger, MOI sincèrement?  Cela exige du temps que je ne me permets pas toujours de prendre et qui fait que j'ai l'impression de toujours me retrouver au même endroit. Je dois apprendre à réfléchir avant d'agir au lieu de me retrouver en mode panique ou bien en mode rejet..  L’on m’a rappelé, et l'on m'a laissé un message puisque j’étais absente.  L'on ma dit qu'ils me tenaient en tête pour un prochain poste.  Il ne faut pas se décourager dans la vie. Je crois sincèrement que lorsqu'une porte se ferme, une fenêtre devient accessible. Je compte retourner l’appel aujourd’hui afin de tenter voir ce que je peux améliorer pour le prochain poste affiché, la prochaine entrevue. Courage! Il faut se relever. L’on verra bien…Je suis déçue que l'expérience de vie ne semble pas valoir grand chose comparativement à un diplôme mais c'est la réalité.  Je suis déjà passé en entrevue pour autres postes semblables et je fus informée au dernier, qu'il fut remis à une diplômée ,pour se retrouvé affiché à nouveau quelques temps plus tard...Pas trop invitant de risquer un second rejet...Au fond, si je n'ai pas terminé mes études, cela ne démontre-t-il pas que la passion n'a jamais été suffisament forte en moi au point à me décrocher un diplôme? Si c'est le cas, je dois creuser d'avantage pour découvrir ma vraie passion...D'où m'était venu l'inspiration initiale, de m'impliquer dans ce domaine, de quelqu'un autre? Pour plaire? Afin de répondre à une pression sociale? Si j'applique pour un poste affiché par le centre d'emploi d'un collège, je dois évidemment démontrer mon intérêt pour leurs produits non? Il en va de soi puisque leurs produits, ce sont des cours offerts! Je suis loin d'être parfaite je l'avoue mais je suis en apprentissage continue et c'est ce qui compte puisque j'y suis ouverte à apprendre en commençant par ces petites ou grandes leçons de vie.
« Modifié: 05 Avril 2019 à 16:56:21 par Sortie de ma noyade »

Hors ligne Sortie de ma noyade

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 10
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Le compte à rebours du retour ou de changement de travail.
« Réponse #4 le: 12 Avril 2019 à 17:16:05 »
L’emploi après le deuil
Lorsque l’on prépare son curriculum vitae pour se présenter pour un poste d’emploi, l’on peut se sentir valorisé(e) en voyant tout ce que l’on a appris, ce que l’on a réussi comme projets dans nos vies etc  Nous pouvons nous sentir privilégié(e) aussi de possiblement se faire accorder une entrevue par la suite.  Par contre, si nous n’obtenons pas le poste, il ne faut pas perdre courage.  D’abord et avant tout, il nous faut se demander : Est-ce un poste au cœur duquel je me vois vraiment travailler? Il se peut que mon instinct ait ressenti un malaise dès le début, un genre de défi à relever, un obstacle à surmonter et c’est normal.  Mais, il s’agit de se demander si nous sommes vraiment prêts à le faire.  La description du poste nous passionne-t-elle ou non, du moins suffisamment pour en faire la demande?  Sinon, nous pouvons nous poser des questions afin d’y réfléchir. Peut-être avons-nous besoin d’aller à la racine du problème avant de se retrouver dans un autre endroit où nous avons aucune intention d’être. La conviction que nous avons ou non envers ce poste se dégagera  lorsque nous nous présenterons. Parfois, il nous est peut être mieux de demeurer en  attente du prochain poste qui nous conviendra d’avantage afin que cela en vaille  la peine. Autre fois, il nous faut prendre ce qui est devant nous par question de survie, quitte à se promettre de chercher pour autre chose le plus tôt possible si nous ne voulons pas nous retrouver pris dans un sable mouvant. Et encore, peut-être avons-nous besoin de mettre nos connaissances à jour par un cours universitaire, collégial, en ligne ou en salle de classe que sais-je, qui nous permettrait d’améliorer nos compétences, rehausser notre estime de soi etc. Chacun(e) à voir…

Hors ligne Sortie de ma noyade

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 10
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Le temps est arrivé d'assumer notre vulnérabilité
« Réponse #5 le: 22 Avril 2019 à 04:52:29 »
Le poste est comblé d’après ce que l’on m’a laissé entendre par un message laissé sur ma boîte vocale.  J’étais absente lorsque l’appel est entré.  Je retourne l’appel afin de pouvoir poser la question auquel nous avons tous droit à une réponse suite à une entrevue : « Est-ce possible de connaître la ou les  raison(s) pour laquelle je n’ai pas obtenu le poste? » L’on ne me répond pas aussitôt. J’attends une semaine et toujours pas de réponse, je n’abandonne pas. J’envoie alors un courriel.  Une semaine de plus s’écoule et voilà que j’obtiens finalement une réponse. Le pourquoi du refus de ma candidature n’est pas évident. L’on retient mon dossier pour un poste futur.
Petite montagne russe : curriculum vitae remonte l’estime de soi                                               
Entrevue : fébrilité                                                                                                                                                                                         
Décision finale : sentiment de rejet
Première prise, maintenant terminée, passons à la deuxième prise…
Et c’est à recommencer pour la  prochaine demande de poste affiché…
Entretemps, je dois remettre une lettre de démission à mes 2 postes emplois actuels : le premier envers lesquels je ne peux plus donner le rendement physique exigé et le deuxième duquel je dois lâcher prise afin de passer à autre chose pour raisons multiples.  Pourtant, j’aimais bien le premier emploi qui me permettait d’observer la vie devant et autour de moi ie je voyais des plantes poussées, de la construction de bâtiment se faire ou se refaire. Une nouvelle étape de vie s’annonce mais il faut tout  d’abord passer par la traversée de la vulnérabilité. L’heure du saut en parachute est arrivée c.à.d. qu’il me faut faire confiance à la vie.  Tant qu’au futur lui, il m’est inconnu.  Malgré tout cela, le vide doit se faire et le plein s’enchaînera, il me faut y croire…
« Modifié: 22 Avril 2019 à 04:57:45 par Sortie de ma noyade »

Hors ligne Sortie de ma noyade

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 10
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Voilà c'est fait! J'ai remis ma lettre de démission non seulement à un mais à mes deux employeurs. Le premier n'a pas tardé à me répondre exprimant que mes collègues de travail étaient attristés d'apprendre la nouvelle de mon départ. Il souligna ce qu'il appréciait de moi en tant qu'employée et souligna le fait que j'allais leur manquer, que je devais revenir les visiter  etc  J'ai demandé au Chef des ressources humaines quand est-ce que je pouvais me rendre prendre le reste de mes effets personnels.  Il me répondit que je pouvais aller n'importe quand.  Je me suis alors rendue hier en soirée puisque c'est plus tranquille et je ne voulais pas être le centre de l'attention.  J'avoue avoir ressenti un petit pincement au coeur après plus de quatre années de service auquel j'y mettais tout mon coeur. Deux de mes collègues les plus intimes me dire aurevoir en me faisant un câlin. Je n'ai pas eu le courage de me rendre saluer le patron qui m'avait lancer le plus de défis. C'est la fin d'un chapitre de ma vie qui se termine. J'aimais cet endroit mais je n'ai plus la force physique pour gèrer l'énergie des poids lourds à soulever en plus de la haute vitesse auquelle il me fallait fonctionner. Je regardais l'ensemble de mon context, la machinerie et les poids lourds  et me suis dit: "Oui, c'est vraie, je ne pourrais plus continuer." J'assume mon état actuel, c'est ma réalité. J'ai sentie une liberté en route de retour à mon domicile.
Tant qu'au deuxième employeur, elle ne m'a pas répondue à date...
« Modifié: Hier à 05:04:43 par Sortie de ma noyade »

Hors ligne Sortie de ma noyade

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 10
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Le compte à rebours du retour ou de changement de travail.
« Réponse #7 le: Aujourd'hui à 03:56:19 »
Mon deuxième employeur me répond et accueil ma démission.  Elle me remercie pour le travail accompli. Alors officiellement, je suis sans emploi. Ce matin j'ai participé à un atelier pour les postes emplois disponibles en ligne. Très intéressant! Par la suite, je me suis rendue déposer mon cv en personne dans un petit café qui avait affiché un poste d'emploi.  Ce qui m'intéresse dans ce petit café, ce sont les ateliers de tout genre offerts de temps à autre, les invité(e)s qui s'y présentent.  Nous verrons bien si le résumé suivra avec une entrevue.  Je n'ai jamais été attirée vers les emplois de revenu élevé qui exige beaucoup d'énergie et font souvent vivre beaucoup de stress.  Ceux dont je suis attiré vers, ce  sont les boulots qui me donnent le goût de sortir de mon lit le matin avec enthousiasme.  Et, lorsque le goût n'y est plus, il est pour moi temps de tourner la page et commencer un autre chapître de ma vie.
« Modifié: Aujourd'hui à 04:15:33 par Sortie de ma noyade »