Auteur Sujet: Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe  (Lu 4168 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne isabelle2864

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 79
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #60 le: 01 Août 2020 à 16:56:15 »
   Ma douce maman

    Bientôt 7 mois que tu as fermé tes yeux
    Que ton cœur c'est arrêté
    Que le mien est déchirée
    Chaque jours qui passe je refuse d'accepter l'inacceptable 
    Je refuse de croire que tu n'es plus

    Depuis ton AVC, et surtout depuis ton décès maman, ma vie a exploser, comme une tour qui s'effondre, il ne reste plus qu'un gigantesque trou profond et béant, et chaque jours je remplie cette abîme de ma souffrance, de ma douleur, de ma tristesse, et de mes larmes, qui sont les pétales de mon cœur, et je le sais qu'il faudrait que je reconstruise cette tour, fondation et une brique après l'autre, mais comment et pourquoi, comment le pourrais-je sans toi maman, je n'ai plus aucun repére, j'ai perdue mon souffle si important pour moi, perdue mon bâton de jeunesse tout ce que tu étais pour moi malgré ton grand age, tu étais mon air que je respirais, aujourd'hui je suffoque, tu étais mon enfance, ma jeunesse, a présent je suis une coquille vide, et seule , chaque matin en caressant vos mèches de cheveux et en embrassant votre photo, a l 'intérieur de moi mon cœur se déchire, orpheline un sentiment si  douloureux, deux mots viennent a moi pourquoi ? Et amour, je vous aime si fort mes adorables parents, je vous ai fais une promesse que je tiendrais, chaque matins et chaque soirs je pris, pour vous, pour moi , et je remercie les éléments, la nature de tout ce qu'elle m'apporte, et je vous remercie vous, car je sais que vous me voyez, que vous m'entendez et que vous m'envoyer des signes petits et grands, a travers la synchronicité, les heures miroirs, l’étincelle des flammes des bougies que j'allume chaque soirs, les plumes, des idées que j'ai d'un seul coup alors que je n'y aurais jamais pensée avant, des solutions a certains de mes soucies en m'apportant des solutions miracles, il suffit juste d'observer et d’écouter , et je vous entends et vous écoute, parfois je me surprend a me dire et si tu essayer de reprendre une vie normal, mais c’est quoi une vie normale, cette phrase ne veux rien dire il n'y a pas de vie normale, il y a une vie tout simplement, et on avance chacun a son rythme, je me suis pas mal occupée ses derniers temps en deco intérieur, a refaire mon salon et ma chambre, et je me suis posée la question qu'est ce que maman en aurais dis, aurait elle aimée? que m’aurait elle conseillée? Pour la première fois de ma vie j ai du faire sans toi maman sans tes conseils, sentiments étranges, sans doute pour cela que j'ai mis autant de temps a m'y mettre, sans toi cela ne veux rien dire

    Je sais qu'au travers de tout ses messages vous aimeriez que je sois en paix, que je trouve mon chemin et ma lumière intérieur, et je vous demande d'accepter qu'il me faut du temps,  je ne suis pas prête encore et je ne le serais jamais, on a beau se dire toute sa vie «je sais qu'un jour vous partirez» et dieu sais que tu me la  dit si souvent «je ne suis pas éternelle» je te répondez «je le sais « on a beau le savoir, on est jamais préparée a cette immense tempête de la douleur, du chagrin lorsque l'on perd sa maman,  une maman c'est notre premier plus beau et plus grand amour, et a mes yeux tu le resteras, c'est le premier mot que l'on prononce un mot si doux si beau, MAMAN, c'est toutes les premières fois, les chagrins, les joies, les rires, la complicité, on en avais une si grande toute les deux, on étais tellement fusionnelle, alors si tu avais un grand age et que j'ai dépassée la cinquantaine, cela ne change absolument rien a cette immense douleur et cette immense chagrin que je ressens chaque jour qui passe , et si il me poussait des ailes je m'envolerais jusqu'à votre ciel pour vous dire  «je vous aime», je suis très nostalgique de mon enfance et j'y pense très souvent a se temps heureux, ta voix maman me manque celle de papa je l'ai oublié, je vous ressens dans mon cœur , dans mon âme, dans mon sang, vous faite partie intégrante de mon moi, vous êtes ma lumière intérieur, même si pour l'instant je ne la ressens pas encore, je vous dis toujours je ne suis pas prête, faux prétexte, ou tout simplement la PEUR, oui j'ai peur, je suis pétrifiée de vivre , de sourire, de rire a nouveau, je n'en ai d'ailleurs aucune envie, je me suis isolée dans ma bulle depuis des mois, et j'avoue que cela me convient très bien pour être franche je ne supporte plus l’extérieur, les gens se monde, je préfère et de loin être en compagnie de mère nature, des insectes, des fleurs, des arbres, des oiseaux, tout ses éléments qui me parlent et que j'écoute, les gens m'indisposent, ton absence se vide ne disparaîtras jamais


   Maman mon cœur se souvient de nos moments partagé ton absence ne pourras jamais me les faire oublier tu es avec les anges mais ton sourire est sur moi, de la haut, tu me protège comme tu le faisais ici bas
    il manqueras toujours quelqu'un pour faire sourire ma vie, toi ma douce maman , j'ai mis dans ma main de la poussière d'étoile pour vous souffler et vous envoyer tout mon amour

                JE T'AIME,  JE VOUS AIME ÉTERNELLEMENT

Hors ligne isabelle2864

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 79
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #61 le: 03 Août 2020 à 23:27:25 »
  Maman

   7 mois aujourd'hui pas de mots se soir,
   J'ai cette boule dans le ventre
   Je traîne ma souffrance et ma douleur
   J'ai nos souvenirs ensemble
   J'

Hors ligne Mandy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 380
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #62 le: 03 Août 2020 à 23:28:09 »
Une pensée pour vous et votre petite maman chérie

Hors ligne isabelle2864

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 79
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #63 le: 03 Août 2020 à 23:40:52 »
 Maman

    7 mois aujourd’hui, je n'ai pas de mots se soir
     Je ne réalise pas, je ne peux pas
     Je suis vide et seule, une coquille vide
     Orpheline, je ne m'y ferais jamais
     Je traîne ma tristesse et ma douleur
     J'ai tout nos souvenirs ensemble
     J'ai ton parfum qui flotte autour de moi
     J'ai perdue ta douce voix, irremplaçable
     Tu me manques tellement maman 
     Je ne suis plus que la moitié de moi
     Je lève les yeux au ciel pour t'apercevoir
     Parmi toutes les étoiles , je te parle, je vous parle
     Je sais que tout mes mots vous parvienne 
     En chapelet, perles de toutes mes larmes

     
   
     je t'aime ma tendre maman , tu me manque terriblement
         ta fille pour toujours

Hors ligne Mandy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 380
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #64 le: 04 Août 2020 à 09:28:18 »
Merci Isabelle pour votre mot.
Ça fait mal de vivre sans elle (sans eux pour vous).
Le temps passe et la douleur reste. Le manque grandit quant à lui.
Et tout le monde attend à ce qu on aille mieux vite, très vite. C'est insupportable de voir des gens tristes.

Je vous envoie de la douceur

Hors ligne isabelle2864

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 79
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #65 le: 06 Août 2020 à 23:01:24 »
Journée vide comme tout les jours d'ailleurs
Je me sens si seule sans toi, sans vous
Je m'occupe bien sur mais cela ne m'apaise pas
 Je trouve jolie mes nouvelle déco mais c'est tout
Je pense a toi,  a vous toute la  journée  je vous parle
 Demain je vais venir te voir au jardin du souvenir
 J'en ai un grand besoin de me recueillir sur tes cendres
 Je t'aime si fort maman , ma tendre étoile , tu me manque
 Viens me voir avec papa dans mes rêves, une demande que je vous fais tout les soirs
 Tout est si difficile sans toi plus rien n'a de sens
 Je t'aime éternellement ma douce maman
   

Hors ligne isabelle2864

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 79
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma Maman, Mon Etoile , Ma Colombe
« Réponse #66 le: Aujourd'hui à 16:07:22 »
 Très dure journée aujourd'hui, 3 ans que ma sœur est décédé , je n'oublierais jamais ce matin la ou je suis venue te l'annoncer a 7h30 avant la venue de tes infirmiers au cas ou tu aurais fais un malaise, c’était la seconde fois que je venais t'annoncer le décès d'un de tes enfants, instants tragique pour moi mais jamais autant que pour toi maman, tu n'en a jamais vraiment parler mais je le voyais dans ton regard et dans certaines de tes attitudes ce que tu ressentez, tu n'avais pas besoin de parler et je te laissais , j’attendais que tu évoque des souvenirs avec ton fils et ta fille que tu en parle de toi même, je n'osais pas aborder le sujet par peur de te raviver ta douleur et la mienne ,

        Ma petite sœur,  tu me manques tellement, je souhaite que tu es trouver la paix, et surtout tu ne souffres plus, tu as combattue ton cancer comme un lion, tu étais une battante, et tu as toujours garder ton sourire malgré ta souffrance, malgré tes opérations a répétition, malgré ton ablation tu en rigoler, tu étais tellement courageuse, tu adorais tellement la vie, et je t’admirais pour tout cela, se fichu crabe auras eu raison de toi,je t'aime

    Depuis quelque jours je pense beaucoup aux date mémoire, celle qui ravive la douleur , et aux dates anniversaires qu'il n'y auras plus , j'y pense beaucoup parce que l'on approche de la rentrée, et entre septembre et janvier il y en a beaucoup, et je suis terrifié a cette approche, a se flot d'émotions qui va m'envahir, toi et moi maman on se soutenais toujours a l'approche de ses dates mémoires, on les évoquais ensemble, on se remémorais des souvenirs, maintenant je vais être seule a cette approche en y ajoutant les tiennes, ses dates qui te concerne a présent et qui allonge cette longue liste, je suis effrayée et a chaque fois que j'y pense, mon cœur se brise, j'attendrais ton appel pour mon anniversaire, et je ne pourrais plus te souhaiter le tien, ou si seulement différemment, je ne t'entendrais plus me parler de papa pour son anniversaire, ni pour sa date mémoire de son décès, j’appréhende vraiment ses 5 mois ou comme on se le disais bien souvent tout se succéder, c’était plus facile a aborder avant, maintenant y faire face seule me terrifie, tout me parais tellement irréaliste

     Je ne suis pas revenue dans ton appartement depuis ton décès, je ne peux pas , je n'y arrive pas, trop douloureux, irréaliste , pourtant je sais que je vais devoir y aller, déposer un meuble, et je me suis dis que je pourrais chercher ta seconde boite de photos et peut être des choses de papa, mais en y pensant, je me suis dis que tu détestais que l'on fouille dans tes affaires, ce que j'ai toujours trouver légitime, et je n'arrive pas a me résoudre a le faire sans ton approbation, peut être maman pourrais tu me faire savoir si je peux le faire, dans mes rêves, ou autrement, je le sais que certaines personnes trouverais cela stupide, mais pas moi, c'est ton appartement, tes affaires, et je me refuse a fouiller sans ton accord, la encore cela me parais tellement irréaliste, et ce que pourrais penser mon entourage je m'en fiche, cela fais un moment que je survis beaucoup dans l'émotion, je pleure pour un rien ou pour tout, tout me traverse comme un coup d'épée, j'ai cette boule au ventre tout le temps, et mon cœur qui me fait vraiment mal, je m'occupe la journée, mais rien ne me soulage, sortir m'ennuie, a peine partie j'ai déjà envie d’être rentrée, c'est bien la première année que l'on m'auras aussi peux vu dehors

        Aujourd'hui me remémorer ma petite sœur me fais mal, il y a un an on en parler toute les deux, j'ai se sentiment d’irréalité de vous savoir maintenant ensemble dans votre ciel parmi les étoiles,  avec papa, et ton fils, ce matin mon réveil a été plutôt douloureux, je ne réalise toujours pas que je suis seule, plus de famille, je ne peux pas, il va me falloir énormément de temps et je le sais que je ne guérirais jamais de cette douleur, oh bien sur je parle parfois a ta petite fille qui m'épaule, mais elle n'a que 18 ans et bientôt retour a la fac , alors j’évite de trop l'ennuyer avec mes émotions, tout comme depuis 7 mois je me cache toujours pour pleurer

    je t'aime tellement ma sœur, tu es mon cœur pour toujours, dans mon écrin avec papa, maman et Alain