Messages récents

Pages: 1 [2] 3 4 ... 10
11
Bonsoir , cela fait du bien de lire des choses que l on aimerait dire mais qui ne sortent pas .
J ai 32 ans , ma maman est décédée lorsque que j avais 26 ans ( Cancer du sein) et au mois de juillet j ai perdu mon papa . Et voilà ,j ai du organiser les obsèques de mes 2 parents .
La relation avec mon père était compliquée car il ne montrait pas ses sentiments . Pendant des années je lui ai expliqué que je le sentais abandonnée !Je sais qu il nous aimait de tout son cœur mais il  n’a pas réussi à s exprimer .

Assa , moi aussi j ai un frère avec qui les relations sont compliquées . Je suis de tout cœur avec toi , j ai un mari et une fille formidables mais ils ont déjà tant soufferts de me voir triste que je n’ose pas leur parler .
J ‘ ai l impression de n’avoir plus de passé , personne pour me dire à quel âge j ai marché , quelle métier je voulais faire étant petite .... En fait , je n ai plus de souvenirs .

Le temps adoucit le chagrin mais la douleur est là , une chanson , une parole , et les souvenirs reviennent comme un poignard dans le cœur . La vie est comme ça , imprévisible et cruelle mais nous n’avons d autres choix que de faire avec et de vivre jour après jour .

En espérant que tu te sentes moins seule , agréable soirée .
Mylene
12
Être un parent en deuil / Re : Triste anniversaire
« Dernier message par Eva Luna le Hier à 19:11:22 »
C'est une tragédie à plusieurs niveaux que tu as vécu et que tu vis encore... et cet "anniversaire"... est infiniment triste...Ne laisse pas la culpabilité ronger tes forces... tu as fait du mieux possible... ce jour là...prise dans l'angoisse de la première chimio...et les autres jours aussi...
13
Oui, c'est une bonne idée qu'elle fasse reconnaitre sa maladie à la MDPH, elle aura des droits nouveaux et ça la protègera...
Voir avec son médecin  la procédure...et faire faire des certificats médicaux à l'hopital.
Courage, elle va trouver comment vivre avec cette maladie...
14
Être un parent en deuil / Re : Triste anniversaire
« Dernier message par souci le Hier à 18:06:48 »
      :'( ..............................  :-*

       Sous les reflets d'or de l'Amour sombre tout le mal du monde ...

       
15
Depuis deux ans que ma fille est malade, elle doit dormir tous les week ends tellement elle est fatiguée par son boulot. Ce n'est plus une vie pour elle. Comment faire, qu'elle change de boulot, qu'elle se mette comme travailleur handicapé.
Je ne sais pas.
Pour nous le ciel s'est assombri quand cette satanée maladie lui est tombée dessus.

Je t'aime Manon, j'espère le meilleur pour toi
16
Être un parent en deuil / Triste anniversaire
« Dernier message par vol du papillon le Hier à 15:15:16 »
21 octobre 2013, TOI et MOI
En ambulance nous avons quitté la maison, ce 21 octobre,
Laissant seuls, le père et notre fille ainée
Très inquiète, émue, elle n’était pas restée sobre
Dans la précipitation et angoissée
J’avais oublié d’avertir qu’il serait sage
De ne pas aller la voir dans son étage
Ce n’est qu’une fois arrivées à l’hôpital
Que j’ai pensé à ma terrible omission
Ne pas avoir donné les instructions
Je savais que ce serait un acte fatal
Mais la perspective d’une journée de tragédie
Puisque c’était ta première chimiothérapie
Dans le feu de l’action,
J’ai péché par distraction
A notre retour nous avons trouvé
 Le père, contre Sophia, remonté
Avec son égoïsme caractéristique, 
Il nous a démontré qu’elle était diabolique
Elle avait failli le tuer : il en portait les stigmates !

Deux fines griffures, alors que nous étions harassées
Par notre longue et dramatique  équipée
Il l’avait mise à la porte sans autre forme de procès
Cette nuit là, nous avons dormi vraiment fatiguées
Sans imaginer qu’au dessus de nous, elle sommeillait
Ce n’est que le lendemain matin
 Lorsque pour le petit déjeuner, elle vint
que, manipulée par cet être infâmes, mon mari
je l’invectivais, prenant contre elle parti.
Il appela les policiers pour l’expulser
Il leur montra ses épouvantables plaies !
Et lorsqu’elle traversa la rue pour chercher sa voiture,
Elle cria : et toi tu n’as rien à te reprocher ?
Elle descendit son col roulé et dévoila ses blessures
IL AVAIT TENTE DE  L’ASSASSINER, L’ÉTRANGLER !!!
Elle avait du la vie
A  ton chien chéri
 Comment après un tel acte, une telle manipulation
Pouvais-tu trouver le chemin de la rémission ?
Tu es morte, ta sœur st complètement détruite
Elle sur la terre, je ne peux prendre la fuite
Je vous aime touts les deux infiniment, désespérément
17
Après le suicide d’un proche / Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Dernier message par Federico le Hier à 14:03:04 »


Raphaël, je t'aime.

Je t'embrasse.

Papa.
18
Après le suicide d’un proche / Re : ce deuil pour les autres
« Dernier message par Federico le Hier à 14:00:46 »


Toi qui d'habitude est une vraie "pipelette"...
Aujourd'hui, je suis bien d'accord...  8) Qu'il pleuve des roses et puis fuck...
Oui, on l'a quand même bien dedans et si je puis me permettre... profondément dans le baba ! alors POoooooooooouuuuuuu...êt pouêt !

Immature va :P  :-*  :P  :-*  :P  :-*  ;)
19
Après le suicide d’un proche / Re : ce deuil pour les autres
« Dernier message par souci le Hier à 13:29:03 »

     8) Qu'il pleuve des roses et puis fuck ...
    Le mot analyse contient un autre mot qui nous indique qu'on l'a dedans ... alors POooooooooouuuuuuuuuuuu ... êt pouêt ...
       :P :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* ;)

     
20
Comme on a besoin de chaleur humaine des proches quand un décès survient.

S'il n'y a pas cette chaleur humaine, on fait n'importe quoi dans la solitude et le désespoir.

Entourez les personnes en deuil, voilà une proposition que je soumets à la population en général.

C'est trop dur d'être endeuillé et ne croyons surtout  pas qu'il suffit d'aller voir un thérapeute magique, c'est l'environnement immédiat,  les contacts amicaux intelligents, sensibles qui font la différence
Pages: 1 [2] 3 4 ... 10