Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Santé / Re : Trouver un nouveau sens à sa vie
« Dernier message par Régine le Aujourd'hui à 06:33:51 »

Bonsoir
D'abord merci Mononoké pour ce si gentil  message!
Les inondations s'est terminée..tout es t rentrée dans l'ordre car dame nature ã ete de notre bord...pas de vents pas trop de pluie.
Et moi, je suis retournée à l'écriture du mémoire qui m'accapare de tous les instants..intellectuellement..quand je n'y travaille pas, j'y réfléchis. D'un sens cela m'a fait du bien ce défi ..car cela en est un de taille....ça m'a captivée.!

Ça m'a rappelé..mon travail d'enseignante..une vrai passion ...ça me manquait  aussi! J'étais comme en ce moment,
Et je me dis WAW! Je revis cela...! Et d'être absorbé dans ce projet me fait prendre un recul de tout..ça me fait du bien aussi.
Parce que c'est tellement de travail en peu de temps...c'est exigeant..j'ai pas le choix d'y consacrer tout mon temps...et justement j'avais tout mon temps...

Îl faut  juste que je tempère mon adrénaline..

Ça me rappelle,,le premier été que chummy est decede quand j'ai repeins toute seule toute l'extérieur du chalet..je ne peux même pas croire aujourd'hui que j'ai fait cela . C'est comme si, je catalyse toute  les énergies des émotions que je vis..et que je les exprime dans des projets..immenses...

Bon réveil à tous et à toutes.



2
Discussions Générales / Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Dernier message par Federico le Aujourd'hui à 02:10:22 »

Je  viens juste de rentrer et j'ai passé une excellente soirée chez des amis ; j'ai bien mangé, j'ai bien bu et j'ai bien rigolé! ! on a parlé mais moi j'ai été absent ! ailleurs ! c'est pas grave !

Bien Amicalement.
Federico
3
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Mon amour est parti, brutalement
« Dernier message par Pandor le Aujourd'hui à 02:03:32 »
Merci mononoké, j'espère que ça va pour toi.

____

J'ai l'impression d'être en face d'un incendie qui ravage tout sur son passage. 

Ça fera bientôt 5 mois que je jette des seaux d'eau dessus mais  en vain, rien n'y fait, il continue à consumer mon existence.
4
Vivre le deuil de son conjoint / Re : depuis le 23 avril 2014
« Dernier message par qiguan le Hier à 23:11:17 »
Citer
avoir la conviction qu'il peut être heureux pour moi quand je vis un bon moment, une joie au quotidien contribue à ce mieux-être. Mais tout le monde ne peux pas comprendre  ;)
Peu importe si on comprend suffit d'être respectées ...
Car souvent ces joies tirées de notre spiritualité particulière (sans religion et liée à des signes) laissé des personnes penser qu'on ne devrait donc pas avoir de souffrance du manque ...
Affection
5
Les mots me manquent mais je pense fort à toi Lisa... Oui tu vas trouver le courage et oui ça sera difficile. Mais nous serons là, nous sommes là pour accueillir ton chagrin quand tu en as besoin.
Je ne sais quoi ajouter je te serre très fort en une accolade berçante
6
Discussions Générales / Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Dernier message par Stana le Hier à 14:28:44 »
  Il n'y a guère qu'ici que nous pouvons être certains d'être compris et acceptés, acceuillis pour ce que nous sommes  :) :-*
7
Vivre le deuil de son conjoint / Re : être séparés dans cette vie-ci
« Dernier message par Stana le Hier à 14:26:27 »
  Oui Monokoé, moi aussi j'y avais pensé aux fameux cerisiers en fleur, chers aux japonais notament  :) ils sont d'autant plus beaux que cette beauté est éphémère, un instant de beauté, d'éternité suspendues  :) d'autant plus précieux qu'ils sont éphémères...comme la vie peut-être. Et oui, lorsque les minuscules pétales s'envolent d'un arbre, cerisier ou autre-mais ces mêmes petits pétales roses  :D -c'est comme des flocons de neige. Là, les arbres sont à nouveau tout verts, mais jolis quand même. Et cet automne ils seront tout dorés  :)

  Avant-hier je suis passé au cimetière, après avoir acheté un pot de roses d'un rose tendre, certaines en bouton, d'autres épanouies. Cet autre petit miracle de la vie m'émeut toujours. Et-petite synchronicité-je suis tombé sur une copine à moi en descendant du bus qui me dépose juste devant le cimetière. C'est une femme très gentille, bien que nous ne parlions pas toujours le même langage, c'est quelqu'un de beaucoup plus simple on vas dire; mais nous avons pas mal de points communs et c'est quelqu'un de bien, qui a beaucoup souffert aussi. Elle m'a accompagnée jusqu'à la tombe de Pierre, ce qui m'a fait plaisir-ça arrive si rarement que quelqu'un m'y accompagne...on a parlé, mais elle m'a aussi laissé me receuillir en s'éloignant un peu, elle sais comme c'est important pour moi.
  J'ai été agréablement surprise de voire que le muguet déposé précédemment était toujours vivace  :D je l'ai arrosé et ai déposé le minuscule rosier devant. J'ai vu aussi que le cœur de plâtre incrustré d'une rose était toujours bien en place aussi, et tout propre. Un moment précieux  :) :-*
8
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Re : depuis le 23 avril 2014
« Dernier message par Stana le Hier à 12:56:43 »
Chère Qiguan, comme tu as raison!
Tes conseils et réflexions sont tellement précieux et aidants. Ne serait-ce que pour l'idée qu'aller mieux/se reconstruire doucement est possible et que ca ne veut pas dire oublier/tourner la page -quelle horreur, comme si nous pouvions souhaiter une telle chose :P!-
En tout cas, ça l'est pour moi, n'en déplaise à ces donneurs de "fameux" conseils! Alors de tout cœur MERCI
Affectueusement
  Oui je vois très bien ce que tu veux dire Anne  :) moi non plus je n'aime pas les expressions comme "faire son deuil", "tourner la page" etc parce-que ça semble synonyme d'oubli ou presque, de ne plus y penser que de temps en temps, passer à autre chose, continuer sa vie comme s'il n'était rien arrivé-ou, en tout cas, comme si c'était loin derrière nous, du passé, point  >:( je sais très bien ce que pensent les gens...bien sûr, il n'en est nullement question pour moi non plus. Continuer à vivre, maintenir un èquilibre, oui, ça n'a rien à voire. Je suis heureuse d'avoir pus le garder dans une place à part dans mon cœur, dans chacune de mes pensées, et que je sois ou non dans un bon état d'esprit, le savoir toujours en moi. Je ne cesserai jamais d'honorer sa mémoire adorée. Et lorsque je suis dans une bonne période, je ne l'"oublie" pas pour autant, au contraire: avoir la conviction qu'il peut être heureux pour moi quand je vis un bon moment, une joie au quotidien contribue à ce mieux-être. Mais tout le monde ne peux pas comprendre  ;)
9
Discussions Générales / Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Dernier message par souci le Hier à 10:11:10 »

   Hou là là ! Mon cher Fedy, la journée s'annonce foldingue avec ton message ci-dessus qui si je compte bien, comporte huit fois le mot cul, hihi, que veux-tu, il y en a qui comprennent pas bien où ça va, les "choses" qu'on laisse tomber, que l'on gâche ...
   Et les mots que l'on dit sans les penser, et les paroles qui ne sont que du vent ...
   Mais on tient bon, hé ho, capitaine, la barre à babord ...
   Tu sais d'où ça vient, babord pour gauche et tribord pour droite ?            C'est tout bête, sur les moteurs, il était marqué "Ba-Try", huhu !
   Bon, eh bien sur mon cul, c'est marqué vapeur, tchou, tchou ! (c'est quoi cette dinguerie mexicaine à 180 degrés friture ?
   Hou là là, on va s'faire censurer, huhu ! Oh puis zut, vive la dinguerie, puisque foutus pour foutus ... ciboulette irréparable, à utiliser comme telle ... jusqu'à user le dernier neutron, puis couic ! salut commandant du "A galopar", c'est la radio du plaisancier Caramel ... on va êt'coupés, y veulent passer les pubs, merde, oh merde, j'ai encore dit une cochonnerie, Bzz ... tût!tût! ... à pluch ... tûût ! huhuhuhu ! Sacré Fe ... tût ... dy !
10
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Re : Échec et mat
« Dernier message par Alexandra le Hier à 09:55:23 »
J'aimerais pouvoir toucher le fond, je sais qu'en le touchant je pourrais donner un coup pied pour remonter à la surface...mais je n'en ai pas le droit..alors je végète entre 2 eaux...

Que c'est dur l'envie, le besoin de sombrer et de ne pas pouvoir. Et pourtant, certains jours sont comme un aller-retour express dans les abysses de la tristesse... Sombrer violemment, se noyer dans les larmes et dans un verre de trop et pourtant se réveiller le matin avec le corps qui respire toujours, à défaut d'être tout à fait en vie. Seule parce que cette foutue tristesse sans fond se vit seule. Et seule parce que lui n'est plus là pour la vivre avec nous.

Mais tu es là, tu as voulu nous raconter ces jours sombres. Alors j'ai envie de croire qu'ici tu t'es autorisée à sombrer, au moins symboliquement et que tu vas pouvoir trouver le fond pour remonter. Ça prendra le temps qu'il faudra mais tu vas lui botter le cul à cette culpabilité, celle que tu t'imposes comme celle qu'on t'impose à grands coups de "tu dois".  En attendant ici tu n'as pas à faire semblant...
Pages: [1] 2 3 ... 10