Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Après le suicide d’un proche / Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Dernier message par Federico le Aujourd'hui à 14:24:48 »


https://www.youtube.com/watch?v=0aBk54wMqjA

Toulouse
Claude Nougaro


Qu'il est loin mon pays, qu'il est loin
Parfois au fond de moi se ranime
L'eau verte du canal du Midi
Et la brique rouge des Minimes
Ô mon paîs, ô Toulouse, ô Toulouse
Je reprends l'avenue vers l'école
Mon cartable est bourré de coups de poings
Ici, si tu cognes, tu gagnes
Ici, même les mémés aiment la castagne
Ô mon paîs, ô Toulouse
Un torrent de cailloux roule dans ton accent
Ta violence bouillonne jusque dans tes violettes
On se traite de con à peine qu'on se traite
Il y a de l'orage dans l'air et pourtant
L'église Saint-Sernin illumine le soir
Une fleur de corail que le soleil arrose
C'est peut-être pour ça, malgré ton rouge et noir
C'est peut-être pour ça qu'on te dit Ville Rose
Je revois ton pavé, ô ma cité gasconne
Ton trottoir éventré sur les tuyaux du gaz
Est-ce l'Espagne en toi qui pousse un peu sa corne
Ou serait-ce dans tes tripes une bulle de jazz?
Voici le Capitole, j'y arrête mes pas
Les ténors enrhumés tremblaient sous leurs ventouses
J'entends encore l'écho de la voix de papa
C'était en ce temps là mon seul chanteur de blues
Aujourd'hui, tes buildings grimpent haut
A Blagnac, tes avions sont plus beaux
Si l'un me ramène sur cette ville
Pourrais-je encore y revoir ma pincée de tuiles
Ô mon paîs, ô Toulouse, ôhooo Toulouse

Paroliers : Claude Chevalier / Claude Nougaro / Paulo Roberto De Oliveira Costa
2
Après le suicide d’un proche / Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Dernier message par Federico le Aujourd'hui à 13:52:57 »

Doux moment
Doux moment

Je viens te "voir"
Silence brisé par mes pensées
Solitude du désespoir
Le ciel est insolemment magnifique
Je viens te "raconter"

Doux moment
Doux moment

Raphaël, je t'aime.
Papa
3
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Merci
« Dernier message par loma le Aujourd'hui à 13:41:02 »
Bonjour Mononoké,
la succession est toujours un moment délicat. Bien sûr, on sait déjà à quoi s'en tenir, il ne s'agit que d'une finalisation, une signature, mais ce n'est pas que de l'administratif. C'est beaucoup d'émotions aussi. J'ai eu l'impression de fermer une lourde porte, plus de retour en arrière possible.

Puis je te suggérer de te faire accompagner , on a besoin d'être entouré d'un peu de douceur et compassion. Je me souviens d'y être allée seule, puisque seule concernée par la succession, ambiance feutrée , sourires mielleux, le cliquetis des bracelets de la notaire et le claquement de ses chaussures Louboutin sur le dallage ... Toutes ces questions matérielles alors que notre tête et notre cœur sont ailleurs .

tendrement
loma
4
Après le suicide d’un proche / Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Dernier message par Federico le Aujourd'hui à 13:24:46 »

Je pense que je suis à l'orée de l'Alba... aux premières lueurs du jour... à l'aube d'un début, du commencement d'une réelle envie et d'une nouvelle manière de vivre le suicide de Raphaël...

Federico
5
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Injustice
« Dernier message par chimene le Aujourd'hui à 13:20:04 »
Le sentiment de lui en vouloir, je le partage avec toi.

David était trop " fier" pour prendre des médicaments alors qu'il en avait besoin. Je ne sais pas si tu as lu mon " histoire" mais je l'ai retrouvé décédé un soir en rentrant du travail. C'est le choc qui nous tient si je puis dire. Je me dis que s'il avait pris ces foutus médicaments ( et encore c'était temporaire ) il serait encore là. Je galère niveau organisation avec notre fille, pour la vie de tous les jours etc, et je baisse souvent les bras. J'ai la chance qu'il m'ait laissé le plus beau des cadeaux, notre fille qui avait alors 4 mois.

On avait aussi plein de projets: pacs en novembre, achat maison, mariage..... J'ai l'impression d'avoir tout loupé ( hormis ma fille) et de faire un retour en arrière.....
6
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Merci
« Dernier message par maniaclik le Aujourd'hui à 12:13:10 »
J'imagine la difficulté...bon courage...mais c'est une étape aussi qui je pense permet d'avancer...

En espérant qu'il n'y ai as de problème familiaux...courage!!
7
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Elle me manque....
« Dernier message par maniaclik le Aujourd'hui à 12:10:28 »
Merci beaucoup pour tout vos messages...C'est quand triste d'être obligé de venir sur un forum pour se lâcher...

Pour ma part je suis bien entouré, heureusement d'ailleurs car sinon j'aurais déjà étripé mes beaux-parents....

Et je me demande aussi si je suis bizarre de penser que je pourrais refaire une vie...on a la sensation d'être jugé par tout le monde...Alors oui cela ne fait que 2 mois que ma femme est partie...je l'aimais énormément, on était parfaitement bien ensemble...mais je me dit aussi des fois que maintenant j'ai quand même que 40 ans et que j'ai aussi le droit de vivre...ça me fait peur tout ça, on sait jamais comment en parler....
Vous allez me prendre pour un dingue, mais j'ai toujours pensé que l'on pouvais aimer plusieurs fois dans sa vie...c'est effectivement pas à l'ordre du jour tellement c'est douloureux de perdre ma femme, et en plus je trouve que la maladie nous avez rapprochée....mais on peut quand même se laisser une chance...enfin j'espère pouvoir vivre avec le souvenir de ma femme présente et construire en même temps autre chose... :'(
8
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Merci
« Dernier message par Mononoké le Aujourd'hui à 10:40:42 »
demain,
c'est le grand jour, date de la succession, réunion familiale!! ah ah, quand faut y aller, faut y aller,
 fallait bien le faire, 1 an 1/2 après sa mort, délai largement dépassé , quelle réunion, personne n'a envie d'y aller, vivement que cette date soit derrière!!
9
Vivre le deuil de son conjoint / Re : depuis le 23 avril 2014
« Dernier message par Mononoké le Aujourd'hui à 10:36:56 »
Qiguan,
douces pensées pour ces jours qui arrivent,
les mots me font à nouveau défaut mais pas la tendresse, alors je t'en dépose sur ton fil
affectueusement
Mononoké
10
Vivre le deuil de son conjoint / Re : depuis le 23 avril 2014
« Dernier message par qiguan le Aujourd'hui à 06:59:33 »
le 23 approche c'est TRÈS difficile mais constater que  j'ai les forces pour en même temps lutter avec l'émotionnel ne pas sombrer que dans le négatif, la douleur
faire toujours et malgré le reste, des choses culturelles, de loisir avec le nouveau réseau amical dans la satisfaction malgré le manque, plein de choses avec mes petites filles dans la joie, professionnelles (le gros combat)
et voir le chemin parcouru
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/elle-me-manque-5578/msg94631/#msg94631
Lundi, date des 4 ans de deuil, je vais avec  une petite fille et l'amie de maman défunte devenue une proche amie  (veuve il y a 6 ans) en sortie culturelle et loisirs
.J'avais besoin de faire de cette journée un temps plein d'affectif mais actif ... il restera bien assez d'heures pour gérer les larmes ... sur 24 h.
le lendemain un rdv psy
le surlendemain (anniversaire obsèques) journée avec les deux petites filles à fond dans l'enfance malgré le manque ! là aussi
temps plein d'affectif mais actif ... il restera bien assez d'heures pour gérer les larmes ... sur 24 h.
et quelques jours après l'évasion vers le spot ressources des hautes Pyrénées
Supporter le mauvais sommeil en utilisant les outils plus souvent de la boite à outils cf lien ... dans la table des matières.
Sentir intérieurement le hurlement de douleur du manque se mêler, se transformer avec la douceur de la mélodie émotionnelle de la présence accompagnante, de l'amour fusionnel mais autrement ... oui l'amour continu.
cf livre cité dans le résumé http://forumdeuil.comemo.org/philosophie-spiritualite-deuil/compilation-sur-livres-et-autres/msg93691/#msg93691
de Chantal Dubourdieu
Sachez que vous comptez toutes et tous, les nouveaux, les anciens, les silencieux ... énormément pour moi  :-* : une nouvelle branche grandissante de ma famille émotionnelle

Pages: [1] 2 3 ... 10