Auteur Sujet: Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.  (Lu 575225 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3055
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1905 le: 07 juin 2020 à 21:48:56 »
Pensée à toutes les mamans étoilées...
et leur étoile...
Pensée à tous les enfants, petits ou grands
 qui rêvent à leur maman-étoile...

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3055
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1906 le: 14 juin 2020 à 23:14:17 »
Pour répondre à Philippe qui se soucie  de moi...
je suis exténuée à la sortie du confinement, à la reprise de l'école à l'école dans des conditions éprouvantes...
j'en mesure les effets délétères sur moi...
la solitude du confinement m'a pesé...
l'angoisse de mort qui planait sur tout et tous m'a affectée
la peur a été puissante
le deuil à vivre toute seule m'a re confrontée à la solitude radicale et inhumaine

J'ai commencé à écrire, enfin,à la main, mon livre de témoignage de la mort de ma fille et des effets des prélèvements d'organes sur le deuil...j'attends les premières pages tapées et remises en forme par l'écrivaine publique...
ça brasse les émotions...

Hors ligne katrinap

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 652
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1907 le: 15 juin 2020 à 10:23:20 »
je pense à toi
le confinement a en effet fait refermer sur beaucoup d'entre nous la blessure du deuil, du décès
oui écris, tu écris si bien...
est ce cathartique?
je te le souhaite
je t'embrasse
katrin

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3055
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1908 le: 15 juin 2020 à 13:17:26 »
 Cathartique?
je ne sais...
mais ça a le mérite de mettre en forme, de mettre en mots
un vécu ressenti informe qui irradie encore et encore...



Hors ligne Anic

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 211
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1909 le: 15 juin 2020 à 14:16:17 »
Bonjour Eva,
Au sujet du confinement, j ai apprecie le teletravail, qui meme s il demande davantagede temps, permet enfin d eviter de croiser les collegues. Mais cela a ravive en moi l angoisse du medical . Cela a amplifie le desespoir d etre tres seule, surtout quand les infos evoquaient les elans de generosite entre voisins et les echanges par visio entre amis, puisque, la encore
...,  personne ne s est soucie de moi. Les 3 sernieres semaines ont ete catastrophiques pour moi. La je remonte lentement.

Au sujet de l ecriture, je le vois comme une tentative et un besoin de sauvegarder une trace ou de forger une image d Elle, de soi sans Elle, de donner une certaine forme a l incoherence, et pour moi, de refuser le silence.

J aime bien ta facon d ecrire, avec tous ces points de suspension ....
"Gardons vivant ce que nous avons frole ensemble de plus haut" Christiane Singer

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3055
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1910 le: 15 juin 2020 à 19:38:11 »
Ma vie, en vrai, est tout entière dans l'indicible des points de suspension...depuis les débuts de ma vie-d'après...

J'étais comme toi, blessée des voisins qui s'entraidaient, des amis  qui se soutenaient
quand la solitude enflait chez moi...grenouille démesurée...
Heureusement que ma famille, enfin mes enfants surtout... a été là...
Les 3 premières semaines ont été redoutables.. après j'ai appris à meubler la solitude...
Le contrecoup est là... puissant, je le sens au plus profond...Je remonte aussi mais exténuée je reste...
On est un  peu pareilles et ça me rassure...
Un peu sauvageonne aussi... de plus en plus...genre hérissonne...

Ecrire/sauvegarde,trace, image, forme, sens... c'est tout à fait ça...

Hors ligne Anic

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 211
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1911 le: 15 juin 2020 à 20:30:03 »
Au sujet de l ecriture, et pour rebondir,  sur la pointe des pieds, comme on peut, sur les points de suspension :
En ecriture comme en peinture, en musique, les blancs, les vides, les silences expriment aussi. La forme, autand que le fond est riche de sens. Ce sont les blancs laisses a l aquarelle, les temps suspendus des melodies. Et, dans mes livrets, des espaces, parfois un seul mot, des pages blanches.
Nous, ce que l on essaye d exprimer ainsi, c est l inacheve.
On s approche alors de la pensee chinoise qui fait une place au vide. On allege, on epure, on elude, on suggere. Je trouve que c est tres fort, en ces temps de caddies pleins a raz bord. ( Quelle chute n est ce pas ?)
Anic



"Gardons vivant ce que nous avons frole ensemble de plus haut" Christiane Singer

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1581
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1912 le: 16 juin 2020 à 07:12:55 »
Salut à vous
Que je vous envie d'écrire moi si lapidaire concise incapable d'ouvrir la porte de l'écriture pour éviter qu'un torrent n'emporte tout
Pas de confinement pour moi.. Heureusement seulement une noyade dans le surplus du travail qui met au loin la moindre réflexion
Courage à vous deux avec tendresse

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3055
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1913 le: 18 juin 2020 à 13:31:37 »
Voilà, une page se tourne, une nouvelle...
je mets en vente le tout petit appartement acheté
en prévision de ma retraite
retraite de misère...
et ça m'effondre,
cette clôture d'une page de ma vie
une page où Emmanuelle avait toute sa place
une page où la mort a brisé ma foi en l'avenir



Hors ligne Anic

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 211
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1914 le: 18 juin 2020 à 15:33:05 »
Ce sont les repliques multiples de l effondrement, oui.
C est tellement dur tout ca, c est tellement dur sans Emmanuelle.
La psy que j ai revue hier m a dit : " c est inhumain de perdre un enfant, et en plus d etre delaissee ensuite. Le langage, tout langage tente de rendre une part humaine  a ce qui est inhumain, le langage c est ce qui vous reste. "
Tu ecris cette page nouvelle et douloureuse, on te lit, on t ecrit. Nos langages.
Bien a toi

"Gardons vivant ce que nous avons frole ensemble de plus haut" Christiane Singer

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3055
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1915 le: 15 juillet 2020 à 01:39:26 »
La psy que j'ai vu hier m'a dit à peu près la même chose... et c'est un peu con, mais ça rassure...

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3055
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1916 le: 15 juillet 2020 à 01:43:15 »
Et elle a validé l'abandon ressenti...(comme tu ressens le délaissement, Anic...)
et surtout que ça faisait beaucoup à surmonter pour une seule personne...
ben oui, la multiplication des épreuves éprouve durement...
et que ça pouvait  la fatigue intense résiduelle.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3055
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1917 le: 04 août 2020 à 03:30:57 »
Elle manque...
Et c'est pire que Elle me manque...

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 748
  • One eye dog's man
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1918 le: 04 août 2020 à 05:10:19 »
Le manque ne nous abandonnera jamais. J'ai même la sensation qu'il ne fera que s'amplifier. Maigres sont mes mots pour anticiper notre devenir tant les questions fusent au fil du temps. L'alchimie qui nous a maillé à être défenseur(e)s de ce que j'appellerais une "coordination" du langage et de l'agir ne cesse de nous confronter à de nouveaux reliefs : le creux du manque, en lieu et place de la colère, du dépit, du déni et de la souffrance doit nous amener à la force de Sisyohe.

Pour Camus, Sisyphe est le héros ultime de l'absurde. Il a été condamné pour avoir défié les dieux et combattu la mort. ... Sisyphe commence à voir sa capacité à continuer, encore et encore, à supporter le châtiment, comme une forme de victoire. La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir le cœur d'un homme.

Abandonner le manque, c'est abandonner la lutte, et la force de paix a besoin de notre présence pour sa croissance, pauvres jardiniers que nous sommes à l'arroser de notre combat permanent. Sisyphe heureux? Par moments, oui, mais pas en permanence...Des fois l'effort prend toute la place.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3055
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1919 le: 23 août 2020 à 23:30:52 »
"Je t'aime ma petite maman"
Le texto de mon fiston me trouble
sa soeur aurait pu me l'écrire
d'ailleurs Elle me l'avait écrit
Emmanuelle manque tant
Marre de souffrir
Marre de pleurer
de La pleurer
...