FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Être un parent en deuil => Discussion démarrée par: Eva Luna le 10 Avril 2014 à 23:02:35

Titre: Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 10 Avril 2014 à 23:02:35
Puisqu'il faut se lancer... se présenter... raconter sa pauvre histoire...
Après avoir lu les histoires des autres, les mots des autres, si je viens sur un forum c'est pour y déposer moi aussi mes mots...en espérant déposer aussi un peu de mon chagrin.

Ma fille est morte, ma seconde fille. Il y a eu 4 ans le six mars.L'an 4 a été difficile,fatiguée, lasse, usée par le chagrin ,je marine dans l'aquoibonite aiguë.
à quoi bon continuer à me forcer à faire, à quoi bon parler d'Elle puisque ça ne change rien, à quoi bon retenir mes
larmes ça ne change rien non plus,à quoi bon ... un peu tout...

J'ai tout bien fait comme il faut....

j'ai lu tout ce qui parlait du deuil, de la mort
 j'ai écrit tous les jours dans mon journal de deuil,
j'ai participé à un groupe de paroles de parents
j'ai raconté ma peine à quelques rares amies encore présentes
j'ai pris soin de moi, de ma douleur
j'ai pleuré, plutôt seule mais parfois avec quelqu'un
j'ai écrit et partagé sur un forum
j'ai inventé des rituels et des commémorations pour Elle
j'ai soutenu mes enfants
j'ai appris que les creux de chagrin ne durent pas toujours
j'ai accepté que la mort soit un mystère, que le manque et le deuil dureront toute ma vie....

et... ben...... je souffre encore et encore , les questions sont toujours là,je ne fais que survivre, je n'accepte pas sa mort, je la veux Elle,là dans ma vie, dans mes bras...
Où est Elle?






Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 11 Avril 2014 à 16:02:04
Eva
Tu m'as faite pleurer. Ton écrit cela pourrait être le mien. Souvent je me demande à quoi cela sert de continuer à vivre alors qu'au fond je n'en ai pas envie. Comme toi elle me manques à la folie. Sa voix, son regard, sa peau tout me manques ça fait mal. Et puis il y a mon autre fille et mes petits enfants alors...!
En ce moment je lis "la cabane" de Paul Young. C'est une histoire vrai. Voilà comment Mack qui a perdu sa fille décrit sa souffrance : Le grand chagrin s'est enroulé autours de ses épaules à la manière d'une invisible mais lourde et tangible courtepointe. Mack courbait l'échine sous le poids de ce fardeau qui avait aussi éteint son regard. Les efforts mêmes qu'il faisait pour s'en débarrasser l'épuisaient, comme si ses bras avaient été soudés aux plis sordides de son désespoir, comme s'ils s'étaient fondus en lui. Mack mangeait, il travaillait, il aimait, il rêvait et il s'amusait, mais il était toujours revêtu de cette lourde chape, écrasé comme un peignoir de plomb, pataugeant à chaque instant dans un abattement vaseux qui vidait toute chose de sa couleur. Le grand chagrin enserrait parfois lentement sa poitrine et son cœur comme les anneaux broyeurs d'un boa constrictor, pressant toutes les larmes de ses yeux jusqu'à ce qu'il ne lui en reste plus.
C'est une petite sœur vivant dans une communauté à côté de chez moi qui m'a offert ce livre. Je viens juste de le commencer mais déjà il m'interpelle. Il décrit bien notre douleur.
Voilà c'était un petit mot  pour passer un petit moment avec toi. Je t'embrasse. Douces pensées.
 Martine, maman de Madeleine

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 11 Avril 2014 à 18:29:34
Magalilou,je pourrai être désolée de t'avoir fait pleurer.. ben même pas.. parce-que je sais trop que ces larmes sont nécessaires...(je ne pleure pas assez...)
Se retrouver dans les mots de quelqu'un d'autre ça aide ...un peu.. au moins à se sentir moins seule pour traverser cette redoutable épreuve.
Moi,je lis beaucoup les écrits d'autres parents endeuillés...souvent ça dit ce que je ne savais pas exprimer...
J'ai aussi un fils , une autre fille, des petits enfants... que j'aime, que je vois souvent... mais ça ne suffit pas à remplir ma vie...à lui donner un sens,le sens s'est envolé avec sa mort...
Je vais aller voir le résumé de ce livre, il m'intrigue... comme je suis en panne d’inspiration pour mes lectures de deuil... voilà une belle suggestion...merci.merci pour ce petit moment de partage....
En ce moment je ne lis rien... je deviens difficile...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 11 Avril 2014 à 19:38:33
Je me joins à vous. Vous exprimez ce que je ressens. Trois ans en février que mon ainée a fait le grand saut.
Je vous embrasse.
Méduse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 11 Avril 2014 à 20:04:07
Eva Luna,

Il me semble me retrouver lorsque tu écris que tu as d'autres enfants et petits enfants que tu aimes et qu tu vois souvent, mais que ça ne suffit pas à donner un sens à ta vie, le sens s'est envolé avec sa mort.
C'est ça,  exactement ça,  tes mots collent à mes pensées.
Le chemin est long et semé d'embûches,  tomber et se relever tant bien que mal, et avancer à petits pas, vers quoi ? C'est la grande question.

Douces pensées à vous qui lisez.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: mamita le 11 Avril 2014 à 22:57:56
Je me retrouve si bien dans tout ce que vous exprimez, Eva Luna, Martine, Méduse, Stellarose. Les mots écrits par Paul Young sont tellement juste, ils traduisent nos sensations, nos ressentis avec une telle exactitude !
Nous vivons avec ce grand chagrin qui enserre notre poitrine, et c'est épuisant. Nos enfants nous manquent, ils nous manqueront tout le reste de notre vie même si nous paraissons fortes pour les autres.
3 ans en juillet ... et chaque matin au réveil, ma première pensée est pour Antoine mon cher fils et chaque soir, je m'endors avec le souvenir de tout ce qu'il  a été pour moi, je m'efforce de ne penser qu'aux doux moments pour oublier la maladie, pour oublier les souffrances, mais bien souvent les images de son corps souffrant me rattrape et je pleure encore et encore, je pleure parce qu'il a trop souffert, je pleure parce qu'il n'est plus là, je pleure parce je l'aimais tellement fort.
Vous comprenez parce que nous sommes sur le même chemin, celui des mamans qui n'en finiront jamais de souffrir du manque de leur enfant.
Oui Eva Luna, quel sens donner à tout ça ? Je n'en vois pas moi non plus, et dans ton texte "j'ai tout bien fait comme il faut", je me retrouve à fond : c'est exactement cela, exactement.

Je vous embrasse toutes,

Marithé
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Maman de Carlos le 12 Avril 2014 à 00:19:24
 :'(presque 6 ans aprés je suis au meme point que vous, cette souffrance eternelle
pensées d'amour pour nos enfants cheris
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 12 Avril 2014 à 03:16:41
Je me lance....sans trop savoir pourquoi...
J'ai tout à fait conscience de la violence de mes mots...qu'il serait de bon ton, politiquement correct et de meilleur exemple de montrer plutôt  du positif... j'ai bien sûr hésité à les balancer ici...au risque de plomber l'ambiance;et en même temps c'est mon histoire, son histoire et celle de sa famille et si je ne peux pas la dire ici.. alors il n'y a aucun lieu où déposer un peu de cette violence...
Je l'ai écrit au cœur de la nuit...ce constat des faits, le point d'origine  de ma vie d'après...qui fait de moi ce que je suis depuis: une maman éplorée et en manque de sa fille.


Elle avait 24 ans. Un jeune skieur imprudent l'a percutée.
Trauma crânien,secours,hélicoptère, réanimation,déchoquage,candidate au "don d'organes",angiographie,nuit d'abomination à vivre mais encore près d'Elle, électro encéphalogramme, dite en "mort cérébrale", prélèvements d'organes....retour vers chez nous, funérarium, incinération, urne au columbarium…

 Ceux qui ont vécu pareil drame savent ce que ces quelques mots recouvrent de malheur ,de chagrin et de souffrance.

L’horreur en plusieurs tableaux...et le début de cette vie sans Elle, ma fille...
Elle s'appelle Emmanuelle.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Coccinelle12 le 12 Avril 2014 à 13:34:11
Bonjour Eva Luna,
C'est ton histoire et le forum est justement là pour nous permettre d' évacuer.
Le positif, d'accord quand il y'en a  , mais on a  également le droit de dire que ça ne va pas.
Le positif dans le deuil,  je pense que ça reste rare quand même, c' est mon opinion.
La fin du  parcours que tu décris, je connais très bien, cet état de choc, où on ne comprend pas ce  qu'on nous raconte, ou alors on ne veut pas  le  comprendre, on est en  plein délire. Oh oui, ce parcours, je le  connais.
Secours, réanimation, électroencéphalogramme plat, mort cérébrale,  don d'organes, funérarium, incinération.
Je n'étais pas du tout préparée à ça, je n'ai jamais oh grand jamais envisagé une telle issue. La vie est pleine de surprises
Tout est là, encré, c'est comme si c'était hier.
Courage
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: mitzou le 12 Avril 2014 à 19:06:15
Bonjour,

Moi aussi j'ai tout lu, j'ai rencontré de merveilleuses personnes avec qui j'ai pu confier mon immense chagrin celui d 'avoir perdu mon fils de 17 ans il y a 16 ans , je ne parviens même plus à compter les années, je ne sais pas comment j'ai fait pour vivre encore, je n'aime pas la vie depuis que je ne vois plus mon fils, la  vie est un enfer pour moi pourtant j'ai un autre fils mais l'un ne remplace pas l'autre n'est ce pas ? J'ai traversé des hauts et des bas, parfois je pensais aller bien,  d'autres comme aujourd'hui je suis au bout du rouleau.  Les larmes coulent sur mon visage sans s'arrêter, perdre son enfant c'est l'inconsolable pourtant il y en a qui réussissent à vivre avec cette douleur, moi je ne peux pas, je ne peux plus, les gens m'énervent, m'irritent, je ne vis plus dans leur monde, j'ai pourtant essayé mais je n'y parviens pas, le manque de mon fils est trop lourd à porter et je suis si seule à le porter, j'ai essayé de me faire aider mais finalement mon chagrin est éternel, l'aide est éphémère, tout est éphémère comme la vie de mon enfant. La seule chose qui me réconforte c'est la foi, l'espérance de le retrouver un jour mais en attendant c'est invivable.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 13 Avril 2014 à 00:16:12
Bonsoir,
Juste une petite précision au sujet du livre "la cabane" que j'ai cité plus haut contrairement à ce que j'ai écrit l'histoire n'est pas vraie. Mais c'est un beau livre quand même que je viens de terminer.
Douce nuit
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 15 Avril 2014 à 14:08:45
Je n'arrive pas à écrire sur ce forum...je suis dans ma phase àquoibon...bien profond...
j'étais sur un autre forum qui m'a beaucoup aidée, où j'écrivais tous les jours où j'allais lire les messages 2 fois par jour... une des forumeuse disait que c'était notre" consigne  à chagrin" j’aimais bien cette idée de dépôser son chagrin et aussi de le consigner par écrit...
je suis en panne... j'ai pas confiance... j'ose pas...
et ce forum est un peu amorphe aussi...
alors que je suis accro ...besoin vital d"'écrire, de partager, de lire....où trouver cela?
je lis sur 3 forums; ici, mon ancien forum qui est absolument désert et un autre qui est trop entraide positive pour moi en ce moment...3 pseudos 3 forums ...du grand n'importe quoi...

ma vie est du grand n'importe quoi...

Les inévitables soucis , petits et grands de toutes les vies , normal donc!me tombent dessus et alourdissent ma barque... qui bien entendu ne peut plus avancer... juste regrouper mes forces pour ne pas couler... attendre que le mauvais temps passe... laisser passer la vague... (sauf qu'il y en toujours des vagues..)j'envie celles et ceux qui ont des vies tranquilles... Avancer.... on verra plus tard...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 15 Avril 2014 à 15:37:53
Bonjour Eva Luna,

Pas facile d'écrire sur ce forum, tu as raison. En ce moment j'essaie d'y être un peu plus présente, mais cette période d'à quoi bon  me tenaille aussi. Alors, écrire ou pas ? That the question!
Et pourtant, même quelques mots postés ça et là, quelques humeurs mauvaises ou bonnes trouveront toujours une résonance chez l'un d'entre nous. Il y aura toujours quelqu'un qui vit la meme chose. Alors il te faut écrire.

Pourquoi dis-tu que ta vie est un grand n'importe quoi en ce moment ? Parceque tu fais front à divers problèmes et que tu ne sais plus par quel bout les prendre ?  Des fois on est submergé, car trop fatigué pour s'attaquer aux difficultés. Des solutions, je n'en ai pas.
Pour ma part, je n'ai jamais eu de vie tranquille, avec 3 garçons à la maison et un mari pas toujours présent,  j'ai assumé beaucoup de problèmes seule avec moi même.
Mais j'avoue que je suis lasse un peu, beaucoup. Le repos, connais pas. Alors je compatis et j'espère que tu ne coules pas.
Je ne sais pas si je t'ai remonté un peu le moral. Tu n'es pas seule, ECRIS.
Rosemarie
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: angelik le 15 Avril 2014 à 18:38:01
oui Eva Luna, tu n'es pas seule, nous sommes là
on te lit, on t'écoute....
Mais nous sommes parfois en manque d'énergie pour répondre, surtout en ce moment
moi aussi, je suis sur plusieurs forums et je navigue sur l'un, sur l'autre en fonction de la tempête et des vagues...
C'est pas très grave, le plus important c'est de pouvoir dire quand le besoin s'en fait sentir.
Amicalement
Corinne
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 15 Avril 2014 à 22:17:37
Je ne connais que 3 forums de deuil, si tu en connais d'autres, tu peux me les signaler?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 15 Avril 2014 à 22:22:53
Maria Manuela, j'ai lu ton histoire en détail  sur un autre forum,comment vas tu depuis?Ya t il des petits moments de mieux dans ta vie de maman endeuillée?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: mamita le 15 Avril 2014 à 23:46:26
Bonsoir,

J'ai beaucoup écrit sur ce forum, j'y ai déposé mon chagrin moi aussi. J'ai essayé de réconforter comme j'ai pu.
J'ai écrit aussi en échangeant par mail avec une jeune femme dont le témoignage m'avait interpelée (hasard de rencontre ou peut-être pas ?) son jeune fils a été tué dans un accident. Ces échanges ont été très riches, elle m'a aidée et je l'ai aidée dans les moments de désespoir ... nous nous écrivons encore de temps en temps, nous nous comprenons.
Le temps passe et je suis lasse de tout, je ne parviens pas à écrire des messages sur ce forum, j'ai voulu m'y investir au redémarrage en répondant systématiquement à ceux ou celles qui n'avaient pas de réponse. Souvent, j'écris, puis j'efface tout car les mots ne me conviennent pas, alors je préfère m'abstenir. Comme je le disais à une amie ce soir "parfois je préfère rentrer dans ma coquille", rester avec mon chagrin pour ne pas oublier mon cher fils Antoine, je ne veux rien oublier. Je ne parviens même plus à pleurer, mon chagrin reste bloqué au creux de moi, rien ne paraît à l'extérieur, je vis sans enthousiasme laissant passer les jours. Seuls mes petits enfants parviennent à me sortir de cette peine lancinante, ils sont merveilleux, pétillants de vie  et je veux leur offrir une image de mamie joyeuse.

Mon message ne vous apportera pas beaucoup de réconfort mais je crois que je ne suis même plus capable de réconforter (en ce moment).

Pensées amicales

Marithé

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 16 Avril 2014 à 03:31:59
Moi aussi je suis lasse de lutter ...
le repli dans sa bulle je connais très bien en ce moment , pas la force d'aller vers les autres, envie de rien, même si je crois que je remonte un peu ces jours ci...
Sur l'autre forum j'ai trouvé 2 mamans endeuillée avec qui partager par mails  mais c'est pas comme au début..
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 16 Avril 2014 à 23:43:18
Rendez vous cet après midi chez la psychothérapeute spécialisée dans l'accompagnement des endeuillés...
je passe mon temps à lui raconter les soucis et péripéties de vie qui me tombent dessus et j'en ai bien besoin....mais du coup pas de temps pour parler vraiment de ce que je ressens et d'approfondir les émotions...pas beaucoup évoqué ma fille...
c'est ça que j'ai le plus de mal à faire...
je me protège de trop de souffrance insupportable?...
mais il faut aussi s'y colleter.. à cette douleur et ce manque innommable...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: angelik le 17 Avril 2014 à 10:54:58
Bonjour Eva Luna
Je vais  sur le forum de "traverser Notre Deuil" ouvert par certains anciens de TLD, et puis je partage parfois sur la page Facebook du "cercle amical de Traverser le deuil". 
Le dernier, c'est la page Facebook de "Phare enfants-Parents" qui est une association spécialisée dans la prévention du suicide et dans le suivi des parents après le suicide d'un enfant.
Comme toi, j'ai gardé des liens avec quelques mamans rencontrées sur ces lieux de partage. C'est important car je sais qu'elles me comprennent et nous pouvons nous soutenir mutuellement.  Parfois, j'aimerai les rencontrer mais le hasard fait que nous sommes souvent loin les unes des autres...
je crois que l'on cherche désespérément un moyen d'évacuer la douleur auprès de ceux qui peuvent l'accueillir et ce n'est pas simple.
Dans ma ville, il n'y a pas de psy spécialisé dans le deuil. Au début, j'ai cherché et tenté auprès de quelques uns mais je n'y trouvais pas ce que dont j'avais besoin. Je me dis souvent qu'il faudrait m'y coller pour pouvoir "avancer" davantage... mais ce n'est pas simple de faire la démarche quand on manque d'énergie.
Dans quelques jours, cela fera 3 ans que mon loulou a mis les voiles et j'ai l'impression d'avoir une chape de plomb sur les épaules qui m'écrase et me bloque. C'est tellement dur !!
J'espère que ce forum pourra retrouver un peu de sa chaleur d'avant, cela vient petit à petit et que nous pourrons de nouveau y trouver de la chaleur humaine. Nous avons tellement besoin de la reconnaissance de notre douleur et de liens avec les autres, ce qui n'est pas évident dans la "vraie vie" où nous restons un peu "à part".
Douces pensées à toutes  :-*
Corinne
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 17 Avril 2014 à 14:25:22
Bonjour Angelik,
je suis accro aux soutiens en tous genre (tu as raison avec notre besoin désespéré d'évacuer une partie de la douleur) et le forum en est un, là; je suis en vacances et ma première action est quasi d'aller lire ici et ailleurs au cas où un gentil message ensoleillerait ma journée...le tien me fait chaud au cœur....

La psychothérapeute spécialiste du deuil n'est pas dans ma ville; je vais à Paris , en train, je réside en région parisienne, ça fait un bon bout de trajet mais...                                                               Où habites tu?
Moi aussi , j'avais essayé une psy... mais elle avait du mal avec ma douleur brute... elle avait une fille...et ....déjà que j'ai bien du mal à exprimer mes émotions, et au début encore pire...elle ne me laissait pas déployer les larmes et le chagrin, me posait alors une question bien précise, bien concrète.. alors qu'il aurait suffit de me dire"et vous ressentez quoi?"

Sur le site phare enfants parents j'avais lu avec beaucoup d"émotion la conférence de monsieur Bénamozig pour les 20 ans de l'association, je crois, je me sentais très concernée, même si ce n'est pas un suicide;et aussi quand il parle des groupes de parents...
Pour toi, ces jours avant le troisiéme "anniversaire", avant LA date ,l'AN 3 de ta vie sans Lui... est forcément et férocement chape de plomb et douleur exacerbée...revisite des jours d'il y a trois ans, anticipation de la douleur à venir et flambée de questions taraudantes qui se mettent un peu en sommeil au fil du temps...
enfin, je vois ça comme ça, moi qui n'ai pas à vivre avec justement ces questions sur le pourquoi de la mort auto infligée...mais les qeustions sur le pourquoi de la mort,sur le moment de la mort... je les ai aussi....
je me débats avec la mort violente et brutale mais accidentelle et c'est surement moins pire même si j'ai du mal à envisager pire douleur que la mienne ...je le peux avec mon esprit, je sais qu'il y a pire... mais pas avec mon coeur...et heureusement...
et c'est la même chose pour les mamans d'enfant unique, je sais qu'il y a là une composante pire...j'en parle souvent avec une maman de mon groupe de parents avec qui j'ai gardé un lien....il y a d'ailleurs sur Paris un groupe de paroles pour parents d'enfant unique mort ou tous les enfants morts...tellement c'est un deuil encore plus compliqué...
heureusement pas de compétition entre nous, mamandeuil...
j'en ai rencontré une, sur paris, de maman trouvée sur un forum, elle faisait une formation sur l'accompagnement des enfants en deuil, on a diné ensemble... c'est bien aussi les rencontres en vrai...pour la chaleur humaine!

alors j’espère t'en transmettre un peu, de ma chaleur très humaine pour toi qui entre dans les jours sombres tandis que moi j'en sors ( 6 mars...) lentement mais ça commence à aller mieux, la preuve, je ré écris...
Je t'embrasse Corinne...


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: angelik le 18 Avril 2014 à 12:04:46
Bonjour Eva Luna
Merci de m'avoir envoyé un peu de chaleur humaine dans ces moments difficiles. Cela me touche beaucoup.

C'est vrai qu'avec l'approche de l'An 3, les questions autour de la mort de Geoffrey remontent à la surface. Après avoir cherché pendant de longs mois le pourquoi du comment, j'ai compris que plusieurs facteurs ont surement amené mon fils vers un tel désespoir... j'ai lu Boris Cyrulnik, des forums de suicidaires, etc...
Pour moi, le chagrin d'amour n'est que le facteur déclenchant mais je ne vais pas m'attarder sur tout ça, trop long et compliqué.... Maintenant, j'ai abandonné ma quête, je me résigne à ne pas tout comprendre. De toutes façons, cela ne me ramènera pas mon enfant et le manque ne diminuera pas avec des réponses.
Je comprends aussi qu'il y ait des tonnes de questions même si ce n'est pas un suicide. C'est humain de chercher un sens à ce qui est si absurde. Pourquoi lui/elle ? pourquoi nous ? Qu'avons nous fait de mal ? Et si on avait agi autrement ?

J'ai eu le même problème avec une psy que j'avais vu bien avant la mort de Geoffrey.  Elle semblait trop impliquée et avait régulièrement les larmes aux yeux quand je lui parlais de ma souffrance. Cela me déstabilisait.
Il me faudrait trouver quelqu'un de solide qui puisse écouter ma "culpabilité" et essayer de démêler un peu mon esprit souvent embrouillé. J'attends d'être prête  car il faudra raconter l'histoire et remuer des choses qui s'apaisent depuis peu.

Merci aussi de nous donner un peu d'espoir, c'est bon de savoir que le moral va remonter après cette période difficile. Nous avons prévu de partir vers le sud la dernière semaine d'avril pour se requinquer un peu et se changer les idées.
Je ne travaille plus depuis deux ans (ambiance détestable avant, et pas cool du tout après, j'ai choisi de partir)  et j'ai besoin de prendre l'ai régulièrement.

Comme toi, j'ai beaucoup lu sur le deuil, la mort, l'après... mais là, je fais une pause et j'essaie de me tourner vers d'autres sujets qui plombent moins.
Au tout début, quand j'étais complètement HS, un médecin du travail m'a dit que je vivais le pire deuil... un enfant, très jeune et un suicide. Je n'ai pas tout compris à ce moment là... Maintenant, comme toi, je sais qu'il y a pire... je pense aussi à toutes ces mamans d'enfant unique, à celles qui ont perdu plusieurs enfants ou à celles qui n'ont plus de conjoint sur qui se reposer après un tel drame et qui se retrouvent complètement seules. Je leur envoie toute ma compassion et mon amitié.
Même si parfois c'est dur, nous sommes obligées de nous secouer pour accomplir le quotidien et soutenir notre famille et c'est pas si mal.

J'habite dans l'Eure, dans la campagne près d'Evreux, sur la route des plages de Normandie... 
Voilà, je te souhaite de reprendre des forces pendant tes vacances
Je t'embrasse
Corinne

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 18 Avril 2014 à 20:32:48
Bonjour Angelik et Eva Luna,

D'après vos messages vous habitez des villes où vous avez pu trouver des associations, mais quand on habite en pleine campagne pas facile trouver psy et asso, alors comment faire ? Si je n'avais pas lu le magazine Psychologie  par hasard, je n'aurais pas entendu Christophe FAURE  et je n'aurais pas imaginé qu'un site dédié au deuil était là,  à quelques clics.

Ce forum m'aide beaucoup, vous m'aidez beaucoup, je vous en remercie. Et même si depuis février ce forum est un peu mollasson, c'est nous qui le faisons fonctionner en partageant nos expériences,  nos douleurs et parfois quelques sourires un peu timides.

Je n'ai rien lu sur le suicide pour le moment, beaucoup sur le deuil après suicide et le suivi dds endeuillés.  Je voudrais lire le livre de Boris Cyrulnik, mais je ne sais pas s'il m'apporterait des réponses.  Je fais mon chemin, je n'ai pas vu de psy car il faut faire 150 kms et j'ai peur de ne pas être capable de prendre le volant sous le coup dds émotions.
Il y a quand même un café rencontre, je vais m'informer et puis si ça ne me convient pas.......je verrai bien.

Je sais bien comme vous qu'il faut assumer le quotidien et soutenir les autres.
Je vous embrasse toutes les deux et vous envoie tout mon soutien.
Rosrmarie
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 19 Avril 2014 à 22:01:37
Il y a un texte qui m'a beaucoup touchée sur le suicide d'un enfant,que j'ai lu et relu.... tu peux le trouver, Corinne, sur le site :phare  enfant-parents, onglet :l'association, les 20 ans de l'association puis conférence de monsieur Bénamozig... Dis moi si tu as réussi s à y aller, mes explications sont peut être pas assez claires...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: angelik le 19 Avril 2014 à 23:48:18
Merci Eva Luna pour l'info, j'irai voir ce texte sur le site de Phare Enfants-parents. Cela m'intéresse d'avoir différents points de vue sur ce qui reste un "mystère"....

Rosemarie, comme toi, j'habite la campagne et dans la ville la plus proche, il n'y a ni association ni psy spécialisé. Alors on se débrouille comme on peut. Je ne désespère pas d'en trouver un avec qui ça collera. Et puis, heureusement, il y a les forums où on peut lâcher un peu de sa douleur.
Le livre de Boris Cyrulnik concerne surtout le suicide de jeunes enfants mais il apporte des réponses sur le suicide en général. Il y a des passages qui m'ont beaucoup remuée.

doux week-end à toutes
Corinne
Corinne

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 20 Avril 2014 à 20:43:56
Dimanche en famille...Elle manque ...
On a réussi à l'évoquer... c'est déjà beaucoup...
Elle manque...
4 ans... et je constate que je suis plus capable de faire bonne figure, que je peux profiter de la joie des petits en mode chasse aux œufs... sans avoir le cœur en charpie...je dompte ma peine. Et à peine seule en voiture, les larmes tombent toutes seules.
Elle manque.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 27 Avril 2014 à 22:45:05
Petit Loulou a eu 5 ans... sans sa tata-marraine chérie adorée...
il ne l'aura connue que quelques mois...c'est triste...
on n'a même pas pu évoquer son prénom, c'est encore plus triste...
sa soeur a mis une phrase sur FB, parlant d'Elle, c'est déjà ça...
On aurait pu dire que tonton LA représentait... un tonton-marraine...
mais il y avait famille, amis et collègues... personne n'a osé...
oser plomber l'ambiance est toujours difficile...

L’arrière grand mère a eu 84 ans aujourd'hui,(ma mère donc) elle, elle a perdu une fille, une petite fille et un mari...la longue vie donne encore plus d'épreuves à vivre mais elle a l'air de surmonter toutes ces disparitions avec une force qui me laisse admirative...encore que... qui sait ce qui se passe dans l'esprit et le coeur de cette génération?

Et moi, je suis triste, Elle manque, Elle me manque, ma fille manque pire à tous les beaux moments...mais je m'oblige à ne pas penser à Elle durant les festivités...je réserve mes larmes pour la solitude après...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: aocj le 28 Avril 2014 à 19:12:24
Je me joins à vous. Vous exprimez ce que je ressens . j'ai perdu mon fils chéri le 29 septembre 2010 de la Maladie de Hodgkin  une maladie qui se soigne très bien ,helas pas pour mon fils cela à durer 2 ans auquel j'étais sur qu'il allais guérir il me le disais "  t'inquiète maman je vais guerir" le premier rdv avec le medecin elle me l'avais  affirmé guérison   totale HELAS HELAS   
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Avril 2014 à 01:54:39
Avril va finir et j'ai pas envie que mai arrive...son mois de naissance...
le cinquième sans Elle, où je me dis que son anniversaire est presque pire que l’anniversaire de sa mort.. presque seulement mais...
Aucun cadeau...mais je pense à une photo d'Elle sous plexiglas...reste à trouver l'énergie de la commander, après avoir choisi...donc regardé ses photos...

Grand loulou en passant devant le cimetière:" C'est là qu'elle  est enterrée Tata-Manue, pourquoi elle est là?"
Quoi dire?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 30 Avril 2014 à 08:24:13
Je lis vos messages avant que le petit bout ne se lève et j'ai les larmes aux yeux. Pourquoi nos enfants ne sont-ils plus là? Ils nous manquent tant!
Je  suis allée le petit bout de chou pour une semaine de vacances, alors il faut assumer "mamie" que je suis.
Je vous embrasse toutes.
Rosemarie
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: aocj le 30 Avril 2014 à 19:43:05
courage c'est vrai que le jour de leur anniversaire est plus dur que le jour de leur disparition car on se rappel de la joie que l'on à eu pour le maitre au monde

Oui les petits bouts nous portent heureusement qu'ils sont la moi aussi j'en aie deux et j'en aurai que deux
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Avril 2014 à 21:48:34
Sortie du gros creux de l'an 4....une sorte de lassitude s’installe...épuisante... remplie d'à quoi bon...
Je souffre moins violemment c'est sûr...mais plus profond,
je sais ce que j'ai perdu, je sais le chemin de deuil, je sais l'absence , je sais ...

et je me demande si je ne ferai pas une sorte de deuil différé... avec évitement des situations trop douloureuses et anesthésie émotionnelle?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 01 Mai 2014 à 22:19:46
Bon, pour l'anesthésie émotionnelle , c'est sûr... je l'ai pas...
Copieusement souffert et pleuré ce jeudi...
sa meilleure amie a eu 29 ans...
Emmanuelle n'aura jamais 29 ans!
Du même age et du même mois, elles fêtaient tous les ans leur anniversaire ensemble...
c'est aussi ma belle-fille, la mère de 2 petits-enfants...
Depuis 4 ans,.... rien n'est pareil...
je suis passée lui apporter ses cadeaux,je n'ai pleuré que dans ma voiture, avant et après...
Elle manque pire lors de ces dates là...
Chaque événement réactive son absence...
Je vais dire ça toute ma vie?
Pleurer toute ma vie?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 04 Mai 2014 à 20:30:52
Ne pas trouver l'envie de m'habiller hier... j'aime pas!
Ne faire que ruminer, penser, pleurer, bidouiller....j'aime pas...
J'aime pas les samedis, encore plus solitaire...
J'aime pas les samedis, Elle est morte un samedi, aux aurores...et je n'ai rien senti...
J'aime pas les week end vides...
mais bon...ça laisse du temps pour écrire, lire réfléchir...
on ne peut pas éviter tout le temps d'Y penser...
et ça m'oblige à me bouger un peu le dimanche...
voilà!


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Mai 2014 à 01:15:40
Le six est un jour pas comme les autres...
je croyais que je m'était habituée...
c'est juste une date symbolique,hein!
ça allait pas trop mal,
je pensais le passer assez tranquillement ce six là...
ben non, raté!même si je n'y pense pas consciemment, mon cerveau envoie le message à mon corps dès le lever
 et je me retrouve , sans mots, pliée en deux , nauséeuse et vomitive...
autant dire que le départ au boulot a été un peu différé...

Nos petites fleurs du six déposées devant sa plaque..
Notre petit diner en famille   du six...
Voilà nos petits rituels qui scandent le temps qui passe,
 4 ans et deux mois, 50 mois d'absence,50 diners sans Elle...
 Elle manque...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: amimab le 07 Mai 2014 à 08:33:22
As Tu trouvé d'autres lectures , peut être que tu peux changer de thème. J'ai rouvert mes BD préférés  et j'ai lu quelques romans sympa. Je me suis abandonné à la vie, laissé porté MAIS je pense que je n'ai rien lâché j'ai toujours mal quelque part une tension par ci ou par là. Dans ma tête ça va , c'est mon corps qui n'est pas d'accord..
Cette année le vendredi 16 tombe un vendredi 16 , là ça va pas du tout , déjà les vendredi c'était pas simple alors là...
chez nous il y a eu des" réunions "de souvenir mais mon épouse a voulu arrêter depuis l'an passé. Elle est fâchée avec la religion et le" bon Dieu" , pour le dire gentiment.
La tombe est moins fleurie ou pas fleurie , ce n'est pas de l'abandon . C'est la vérité Benjamin n'a plu besoin de fleurs ici avant je lui disais ne te trompe pas de route aujourd'hui je lui fais confiance je le laisse partir , je demande qu'il ne soit pas inquiété
je brûle de vous écrire ce que je ressens sur sa nouvelle "existence"( conviendrait peut être) mais je n'y arrive pas , les mots ne sont pas mal là , le cœur et l'esprit , la disposition sont au niveau de l'embryon. Comment écrire à un amour des mots d'amour?!!!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 08 Mai 2014 à 01:39:53
Oui, je lis aussi autre chose , un roman cet après midi...mais je vis endeuillée, je dors deuil, je mange deuil, je pleure deuil alors je lis et j’écris deuil...je me laisse un peu porter par la vie mais c'est dur de s'abandonner quand on reste tétanisée par le chagrin et le manque...au point d'avoir verrouillé ses émotions...le dégel me laissera pantelante de douleur ... je le sais...

Je suis comme ton épouse fâchée avec la religion, nos cérémonies sont des cérémonies du souvenir; laïques et très personnelles...
Tu es plus avancé que moi, qui suis très lente à tout maintenant,toi dans ton chemin de deuil...tu sembles avoir une relation apaisée avec ton fils...pour toi les mots ne sont pas là, pour moi, ils brulent de sortir ... j'apprends à écrire sur le clavier alors que depuis toujours j'aime mieux écrire sur une feuille... tout change...
Je ne peux pas lui écrire à ma fille ni même lui parler puisque ce que je ressens c'est du néant absolu...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 08 Mai 2014 à 04:45:16
Ce blog que j'avais envie-besoin de créer est maintenant une réalité , avec des lecteurs qui prennent une nouvelle dimension  avec les commentaires possibles, je compte le nombre de visiteurs...
Ecrire sur les forums et le blog en plus de mon journal de deuil quotidien est un vrai mange-temps... de toutes façons je n'ai rien à faire de mieux de ma vie , avec une nouvelle journée pyjama sur canapé bien triste , bien morose malgré le roman lu d'une traite...lecture -évasion qui, à peine le livre reposé m'abandonne à ma vie solitaire et la douleur me retombe dessus.Distraite quelques heures de mon chagrin, c'est bien, déjà...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 08 Mai 2014 à 22:17:46
Chercher une belle photo d'Elle pour faire un plexiglas à l'occasion de son prochain "anniversaire"...mauvaise idée...et pourtant je ne peux pas toujours éviter la souffrance brute de sa mort....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: psycat62 le 09 Mai 2014 à 14:41:52
Chère Eva, ta douleur est si profonde, terrible, viscérale...
Je la connais, je la lis sur le visage ravagé de ma maman, depuis bientôt 1 an, tous les jours de "survie" à la perte de son fils, mon frère...

Courage, courage.....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: mam'deCath le 09 Mai 2014 à 21:43:16
Moi aussi je crie, je hurle, je pleure  et répète vos mots Eva Luna :
"et... ben...... je souffre encore et encore , les questions sont toujours là,je ne fais que survivre, je n'accepte pas sa mort, je la veux Elle,là dans ma vie, dans mes bras...
Où est Elle?"
Que l'on écrive, qu'on leur parle, qu'on allume une petite bougie.... toutes ces petits  rituels dont  nous avons besoin au quotidien, n'est-ce pas une manière de continuer à faire exister celles et ceux que nous aimons qui nous manquent ? n'est-ce pas continuer à vivre avec Elle ou Lui autrement même si nous voudrions les avoir physiquement présents ?
Nous sommes pétris de tout ce qu'Elle/Il nous a apporté,  aussi  le mot "néant" ne convient pas il me semble !
Où trouverions-nous la force de tenir debout pour ceux qui restent  sans  tout cet amour partagé, cet amour lové à jamais au plus profond de nous ?
Que nous puissions garder l'espoir de  trouver enfin un peu d'apaisement...
Douces pensées à toutes et tous.

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 10 Mai 2014 à 04:45:05
Psycat, ce que tu vois sur le visage de ta maman va se diluer au fil du temps....j'entame la cinquième année de ce deuil et je ne l'ai plus cet air de madone ravagée de chagrin, hallucinée de douleur,figée ,les yeux vides et tournés vers le dedans...
il revient autour de la date de sa mort... mais ne reste plus sur mon visage comme un masque funèbre...

mam'deCath,je suis très attachée à une multitude de petits rituels...c'est vital  depuis les débuts il me fallait FAIRE quelque chose...
Le néant c'est ce que je ressens, face au vide intersidéral de l'absence...
L'amour partagé avec ma fille, j'en suis riche... mais les 50 ans d'amour que j'avais encore à lui donner me restent sur les bras et le cœur...
Je sais que ça ira...dans un coin de ma tête je le sais, dans un autre c'est  encore impossibmle à croire vraiment....qu'Elle soit morte...mais, je survivrai, je re vivrai... ça prendra du temps, je resterai inconsolable aussi quelque part , la vie redeviendra belle aussi...j’espère être, dans quelques années , à la fois heureuse et inconsolable...c'est paradoxal... mais c'est comme ça...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Mai 2014 à 22:46:08
Quand la fatigue du deuil te retombe dessus...
ben tu dors en rentrant du boulot...
une grosse grosse  sieste et le mal de tête qui va avec,
et qui va bien avec l'acide qui ronge l'estomac...
le corps montre ses limites lui aussi...

pourtant j'ai l'impression de faire ce qu'il faut pour accompagner ce deuil...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 14 Mai 2014 à 19:13:49
Je crois que les étapes du deuil ne suivent pas un chemin linéaire,  ce serait trop facile, voyons.

Alors oui, l'esprit voudrait bien certaines choses, peut être même brûler des étapes,  mais voilà que le corps lâche et vlan, un coup d'acidité qui te remonte dans l'estomac, et vlan, le mal de tête. Je compatis vraiment.

Ce que je comprends en vous lisant c'est que rien n'est facile et que la partie se joue en solitaire. A ce petit jeu, on se fatigue vite et  tout est à recommencer le lendemain. Pendant combien de temps? Je me dis que c'est pour le reste de la vie. Même si les jours passent, c'est toujours hier que c'est arrivé.

Douces pensées à vous toutes et tous.




Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 17 Mai 2014 à 23:43:11
Lundi Emmanuelle n'aura pas 29 ans....
je n'ai rien trouvé à déposer devant sa plaque, rien ne me plait...
je ne veux pas que lundi arrive...
je suis en mode compte à rebours...
Fêter son anniversaire de naissance me fait presque plus mal que l'anniversaire de sa mort... presque...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: angelik le 19 Mai 2014 à 11:29:04
Je pense à toi Eva, et à Emmanuelle
Terriblement douloureuses, ces journées qui devraient n'être que joie... 
des souvenirs merveilleux du jour de leur naissance, que pouvons nous en faire...
Je ne vois pas comment on pourrait passer cette journée là comme une autre...
Pour moi, chaque année, mon fils vieillit d'un an dans ma tête et dans mon cœur, je ne peux pas le concevoir autrement.
De tout cœur avec toi  :-*
Corinne
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: mamita le 19 Mai 2014 à 15:38:25

Eva Luna, je te rejoins dans l'idée que l'anniversaire de la naissance de nos enfants nous plonge dans un grand chagrin.
Sûrement parce que, ce jour-là nous leur avons donnés à la vie, c'était un jour merveilleux, plein d'espérance mais en les mettant au monde nous avons pris le plus grand des risques, celui de les voir mourir, car dans cette vie, nous ne maîtrisons rien !

Je pense très fort à toi, à Emmanuelle aujourd'hui. Puisses-tu trouver un peu de sérénité dans les merveilleux souvenirs que tu as partagés avec ta chère fille.

Je suis comme toi, je ne sais pas comment je vais "marquer" les 40 ans d'Antoine le 24 mai ; j'y réfléchis mais je ne parviens pas à décider.

Avec mes pensées les plus affectueuses,

Mamita
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 19 Mai 2014 à 20:28:54
Bien sûr Eva Luna, je pense à toi et à ta fille.
Que te dire ? Cette journée qui devrait être pleine de joie est profondément triste, viscéralement triste. Cette douleur est profonde.
Ce grand vide, d'abord lorsqu'on les a mis au monde, et puis lorsque la vie nous les a enlevés.  Comment ne pas être révolté quand on repense à tout ce que l'on avait rêvé pour eux.
Un an, deux ans, trois, quatre, cinq.....dix...... rien n'y changera rien,  l'absence est là,  le manque d'eux aussi. C'est si violent que ça en fait mal.
C'est une journée spéciale pour toi, mais il y a tant d'autres. En fait toute l'année,  tous les jours il y a quelque chose dont on se rappelle, mais c'est vrai qu'il y a ces dates auxquelles on ne peut échapper. 

Douces pensées pour toi.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 24 Mai 2014 à 22:48:20
La semaine qui suit son anniversaire est toujours difficile, ça allait mieux et ... aujourd'hui... la perspective de la fête des mère me remet par terre...déjà que j'aime pas les samedis...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 25 Mai 2014 à 09:59:15
Oui, cette fête des mères,  juste pour nous rappeler les autres fêtes des mères,  avant.....il n'y a pas si longtemps......et il y a cet après.  Leur voix que l'on entend plus npus dire "bonne fête maman"  cette envie de les serrer dans nos bras, encore et encore.
Je me sens amputée comme à chaque fois, même si mes deux autres fils dont là,  j'ai mal. Mais je ne le montrerai pas, surtout pas.
Je repense   à  la fois où,  ne trouvant pas de fleuriste, il avait pris des fleurs dans les jardins voisins pour m'offrir un bouquet meli-melo. Le bouquet de l'amour quoi!
Je pense à toi Eva Luna et à toutes celles qui ont perdu ( je n'aime pas ce mot) un enfant voire plusieurs.
Affectueuses pensées.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: mamita le 25 Mai 2014 à 11:03:02

"Leur voix que l'on n'entend plus..." oui cette voix entendons la dans notre tête, dans nos coeurs, entendons leirs doux mots dans la caresse du vent ...

Revoyons tous les jolis cadeaux, le collier de nouilles de la maternelle si joliment coloré, le tableau représentant une fleur faite de jolis boutons multicolores, le coussin joliment tissé par des petits doigts malhabiles ... puis les cadeaux achetés avec l'argent de poche et enfin les jolis bouquets ronds livrés à la porte ... et à chaque fois, les larmes de joie.

Dans tous ces bons souvenirs puisons la force de continuer le chemin, nos enfants nous accompagnent à chaque instant.

Belle journée à vous toutes, et ne passons pas à côté des petites attentions de nos enfants vivants, bien présents et qui souffrent eux aussi de l'absence de leur frère, de leur soeur.

Amitiés,

Marithé

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 25 Mai 2014 à 18:40:20
Comme tu as raison Mamita, ne passons pas à côté des attentions de nos enfants qui sont vivants, et qui ont perdu leur frère ou leur soeur. Petits messages, petits bouquets, un gros bisou...... tout est bon à prendre pour adoucir notre coeur de maman.

Affectueuses pensées à toutes les mamans.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 25 Mai 2014 à 23:25:50
un pendentif gravé à leurs trois prénoms...
une belle fête des mères malgré tout...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Juin 2014 à 23:08:30
je suis mal fichue, j'ai pris froid.. je tousse , je mouche, je dors debout et je pleure pour tout et rien...
c'est fou comme une petite attaque de maladie me fiche par terre...
Rien n'est acquis...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: angelik le 06 Juin 2014 à 14:35:13
d'accord avec toi Eva Luna, le moindre grain de sable, que ce soit physique ou moral me met à terre aussi...
nous voilà hypersensibles à tout... et c'est pas toujours facile à vivre.
je te souhaite du repos, et meilleure santé avec le soleil qui vient un peu réchauffer nos cœurs en vrac.

Amicalement
Corinne
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Juin 2014 à 00:21:42
merci Corinne...
oui, je me traine avec mon gros grain de sable à tracter en plus...
à terre mais je rampe quand même! je suis allée bosser, au radar, sans forces, embrumée...
hyper sensible à tout, c'est vrai... repliée dans ma petite vie pas trop bousculée où je me retire comme dans une caverne pour lécher ma blessure...

et aujourd’hui , en plus, est un nouveau six...51 mois....d'absence et de manque...j'essaie de ne pas me laisser submerger pas les tristes pensées...
déposer nos petites fleurs du six puis petit diner du six...ensemble :son ferre, sa meilleure amie et belle sœur, ses neveux, sa sœur , son beau frère son neveu, sa nièce et son compagnon , chez moi, sa mère...ensemble.. sans mots mais ensemble...pour penser à Emmanuelle...
épuisée++++ je n'arrive pourtant pas à me décider à aller me coucher...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 09 Juin 2014 à 00:05:33
Ma petite soeur n'a pas eu 48 ans...elle n'a pas eu 19ans de toutes façons!
la vie est moche parfois, moche au long cours...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: nathalie08 le 11 Juin 2014 à 17:20:53
bonjour Eva
bouleversant ! ce que tu décris c'est entièrement ça ! c'est notre vie à toutes !
toujours les mêmes questions " quoi faire, comment faire ? on écoute un peu tout le monde ,on essaye tout et n'importe quoi,on se renferme aussi " souffrir en silence " les amis c'est des fois compliqués ! et les gens !
je suis comme toi,je ne sais plus,qui écouter ou pas écouter !
trés difficile , c'est juste survivre .
je t'embrasse
nat la maman de Tess
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 12 Juin 2014 à 22:14:59
Croiser son regard et son sourire sur les photos me broie le coeur de plus en plus...
en ce moment ça me fait encore plus mal...comme une bulle de tristesse intense ,corrosive...
les larmes voudraient sortir... elles ne peuvent plus...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 12 Juin 2014 à 23:23:56
Comme je te comprends!  Depuis quelques temps j'évite de regarder les photos,  par peur de m'enfoncer un grand coup de poignard dans le coeur pour bien me faire comprendre qu'il n'est plus là.

Et en même temps je sais que je vais regarder les photos ces jours ci, j'en ai besoin pour me rappeler les bons souvenirs et laisser couler mes larmes si elles le peuvent..... demain  13 juin, c'est le dernier jour où je l'ai serré dans mes bras pour un aurevoir et sûrement pas pour un adieu. Je maudis ce train!

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: angelik le 13 Juin 2014 à 12:01:06
une pensée toute particulière pour toi Stellarose aujourd'hui et pour ce week-end difficile...
De tout cœur avec toi, pour traverser ces dates qui nous ramènent en arrière et ravivent la douleur.

Moi aussi, j'ai aussi beaucoup de mal avec les photos. La plupart du temps, je les évite... trop dur !!
Mais parfois, j'ai besoin d'une cure et je plonge dans tous les souvenirs...  trop peur d'oublier son sourire, son regard... même si ça fait  mal !

Amicalement à toutes
Corinne
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: mamita le 13 Juin 2014 à 17:19:30
Avec toi aujourd'hui Stellarose dans une pensée affectueuse,

Mamita
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 13 Juin 2014 à 22:49:11
Merci à vous Angelik et Mamita pour vos messages.

Je sais qu'ici, on peut déposer sa peine car il y aura toujours un petit message, quelques mots de soutien. Un moment de partage.

Douces pensées à vous toutes et tous.
Rosemarie
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 17 Juin 2014 à 01:27:12
Plonger de nouveau...
ce soir,le réveil de Schumacher  de son coma... pourquoi lui et pas Elle?
dans quel état?
et si.......
ce matin, Inondation par dégâts de eaux de son ancienne chambre devenue celle des petits... retrouver des papiers, des photos ... sans l'avoir choisi...me tombe dessus et plombe ma journée...réveillant une souffrance que je pensais apprivoisée, un peu au moins... que non!!!
je régresse...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: mamita le 17 Juin 2014 à 21:49:54
Plonger dans la détresse, se relever, puis tomber encore ...

Rebondir mais toujours traîner chaque jour notre fardeau de chagrin tapi au plus creux de nous.

C'est toujours là, tapie au plus creux, cette douleur de ne plus voir nos chers enfants, l'apprivoiserons-nous jamais ?

Nous laisser bercer par l'amour que nos enfants nous ont offert, il ne nous reste plus que ce cadeau en souvenir.

Avec toi, Eva Luna,  je te tends la main pour t'aider à te relever ...

Affectueuses pensées,

Mamita


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 17 Juin 2014 à 23:25:54
Merci...
j'ai dormi comme une masse en rentrant du boulot et là, ça va mieux...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 19 Juin 2014 à 08:46:50
Eva-Luna,

Je crois que désormais notre vie sera fragilisée.  La barrière est trop mince entre le mal-être et le " bien-être ", si bien -être peut un jour exister!

On croit qu'on va un peu mieux, et puis , vlan! ...une photo, une chanson, une phrase et on replonge dans la douleur.
Peut-on espérer avoir un certain apaisement ? Peut-être que oui, mais tard, bien plus tard. 

Notre chemin n'est pas rectiligne, les pièges sont là, difficile certains jours de les éviter. Le veut-on ? on a parfois envie, besoin de ressentir cette douleur. Comment dire ? on sait qu'en regardant les photos, la douleur sera ravivée, mais c'est un besoin, on le fait.

Alors il y a des jours où l'épuisement nous guette, et comme toi, on s'endort comme une masse, à bout, vraiment à bout.  Et puis, le lendemain, le sourire de nos petits enfants nous met du baume au coeur, juste ce qu'il faut pour passer la journée, un peu plus apaisée que la veille.

Toutes mes pensées vont vers toi, vers vous.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 19 Juin 2014 à 12:40:44
Sauf que là, en trois jours, je les empile, les situations qui me frappent , comme des coups, des coups de boutoir de la vie, du destin...des petits coups, certes.. mais additionnés ça pourrait venir à bout  de ma résistance...des coups qui m'ébranlent et résonne quelque temps en moi... il me faut du temps.. un peu.. pour me remettre de touts ces émotions contrastées...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 20 Juin 2014 à 07:43:19
Je ne peux que te dire que je suis avec toi et je t'assure de mon soutien......par la pensée,  et  un petit message.
Je n'ose te dire : allez, ça va aller.....tu tiendras  le coup, encore une fois, une fois de plus tu parviendras tout doucement à te relever.

Que la journée te soit moins pénible,  que tu puisses retrouver tes forces pour affronter les jours à venir. C'est dur, très dur d'être parent.

Je t'envoie toute mon affection.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: angelik le 20 Juin 2014 à 11:03:05
Courage Eva Luna
Des moments difficiles qui ajoutent au poids du chagrin,
c'est vraiment trop pour nous qui devons aller chercher au fond de nous chaque jour la force d'avancer, le courage de ne pas baisser les bras.
Prends le temps, prends soin de toi... (musique douce, massage, bain de nature...) tout ce qui peut te faire du bien et t'apaiser.
Les montagnes russes ! je crois qu'il va falloir nous y habituer... malheureusement...
tout mon soutien à vous toutes
Corinne

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fauvette le 20 Juin 2014 à 21:52:19
bonjour à tous,

C'est bien la première fois que je participe à un forum.
Les propos d'Eva Luna ont fait écho à mes propres réflexions: je suis arrivée, sans hasard vraiment, sur la liste des petits gestes.
Bravo et merci! Combien de fois me suis-je dis pourquoi n'échange-t-on pas plus sur ce qui nous fait du bien?
J'ai pu trouver au début une forme de survie, puis une façon d'être en lien étroit avec ma fille en mettant en place des petits actes du quotidien, des projets partagés en accord avec sa personnalité et notre façon d'être en famille.
Ça peut soulager ! Échanger sur nos petits trucs, nos baumes d'apaisement, peut nous donner d'autres idées, par ricochet...
Bien à vous,
la fauvette


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Gagouf le 24 Juin 2014 à 11:13:22
Eva Luna, je viens de lire tout ton topic et tant de détresse me transperce le cœur.

Je ne sais pas comment te donner la force d'avancer. Si je pouvais partager la mienne, je t'en enverrai volontiers.

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 24 Juin 2014 à 12:55:49
Du coup je me relis... je me fais pleurer moi même en relisant... la douleur n'est pas dépassée...
je mesure aussi la gentillesse de vos messages de soutien.. que je ne perçois pas à fond quand je suis en mode détresse... mais vous ères là...
merci merci donc.. j’essaierai de plus souvent répondre...je sais que vous êtes aussi souvent des mamans endeuillées... mais c'est pas gagné...l'énergie se fait rare...(je vous raconte pas le bazar empilé dans ma chambre... signe que c'est le bazar en moi...ni l'état du sol de l'appart...)
et Chère Gagouf.. je ne vais pas aussi mal que la lecture du fil le laisse à penser... ou plutôt il y a des moments de mieux...heureusement...mais quelque part je suis toujours aussi envahie de chagrin infini...infernal...

Elle manque à ma vie, ma fille, Emmanuelle...et j'y crois pas...mon coeur  n'y croit pas...
"lui" déposer mes petites dérisoires fleurs.. j'ai pas envie d'y aller... mais j'irai...ce soir, pas eu le courage ce midi, après il me faut être capable de retourner bosser...et l'oeil de lapin myxomatosé n'est pas bien vu...
je suis limite en ce moment... limite craquante... les pleurs faciles... pas longtemps mais souvent...
et je sais que c'est bien... que le chagrin sorte un peu...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 26 Juin 2014 à 23:23:46
Laisses couler les larmes puisqu'elles sont une soupape de sécurité, et puis laisses les autres penser ce qu'ils veulent. Après tout un deuil ça ne s'efface pas d'un coup de baguette magique. Et tant pis pour le lapin.

Il faut être patient et dans ce monde où tout va vite, il faudrait que tout soit rentré dans l'ordre en 2 temps 2 mouvements. Et bien non, ce n'est pas comme ça que ça fonctionne. Nous sommes des êtres humains avec nos qualités et nos faiblesses. Dans le deuil, je crois qu'il faut être humain et avouer nos faiblesses plutôt que les cacher.

Alors oui, on craque. Et c'est  normal. On avance à son rythme même si on ne s'en rend pas compte.  Fais comme tu le sens, c'est le mieux et prends soin de toi aussi.
Avec toute mon affection.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 27 Juin 2014 à 00:01:38
Merci....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Juin 2014 à 02:04:53
Les jours ne se ressemblent jamais...
aujourd'hui, 51 mois après... c'est le premier jour que je passe sans pleurer...j'en suis la première étonnée.. ça fait bizarre...même en voiture , j'ai pas eu de larmes...pourtant j'ai pensé à Elle...ma fille...
Journée très occupée, c'est certain... mais ça ne suffit pas à me distraire de mon chagrin d'habitude...
Bon, si je cherche bien à me souvenir j'ai eu les larmes aux yeux cet après midi...
mais une journée moins pire que d'habitude...
je savoure...
ça va pas durer...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Juillet 2014 à 02:49:42
4 ans et quatre mois...
52 mois depuis l'accident et la mort de ma fille...
Nos petites fleurs du six seront déposées avec amour ce dimanche...
ça ne change rien...
ça marque l'écoulement inexorable du temps...
qui nous éloignent des derniers moments avec Elle...
d’Emmanuelle vivante...
52 fois que nous commémorons Emmanuelle-morte...
la douleur se rétracte au plus profond...
la souffrance s'apprivoise...
l'absence se minéralise...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 06 Juillet 2014 à 08:54:58
Tes mots sont justes, tu décris parfaitement ce qui se passe.

J'ai l'impression que la douleur se niche au plus profond de mon coeur, de mon corps, de mon âme.  Elle se cache mais ressurgit quand je ne m'y attends pas
Cela fait moins longtemps que toi bien sûr.

Ce temps qui passe inexorablement,  on le sent presque s'écouler.........c'est lent et rapide à la fois. C'est un sentiment étrange que la fuite du temps. C'est comme les grains de sable du sablier, sauf qu'on ne peut pas faire "pause ".

Oui, je pense que la souffrance s'apprivoise......même si on en a pas envie. On ne peut pqs être toujours en souffrance, mais on sera toujours en manque d'elle ou de lui.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: psycat62 le 06 Juillet 2014 à 09:25:21
Chère Eva Luna, courage, je pense à toi...

4 ans et 4 mois aujourd'hui qui t'éloignent inexorablement de ta Fille chérie...Le temps passe, file, vite, il veut t'éloigner de ton bonheur, et tu ne peux le retenir...

Oui Stellarose, c'est lent et rapide à la fois, c'est bizarre cette distorsion temporelle....
Entre la mise sur "pause" (pour ma part, lorsque j'ai découvert le corps sans vie de mon si cher Frère), cette entrée brutale dans cette autre dimension, inconnue, où le temps s'est littéralement arrêté ; et le redémarrage de cette implacable horloge, difficile, mais de plus en plus rapide.....mon rapport au temps est devenu très compliqué en vérité...

Peut-être les heures, les jours, les semaines et les mois passent si rapidement, comme pour nous rappeler (si nécessaire) que la vie est courte, si courte, qu'il nous faut profiter des gens qu'on aime et qui nous restent...
Peut-être...

Heureusement la souffrance "s'apprivoise", un peu, si peu...
Personne je pense ne peut vivre continuellement dans les profondeurs abyssales et insondables de la Souffrance...
Heureusement qu'elle s'apaise, par moments.....le corps sait, lui, il a compris, et il sait nous offrir un peu de répit...

Courage, courage...
Cat
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: JeanLuc le 06 Juillet 2014 à 09:41:43
@ Eva Luna

Mes pensées t'accompagnent en ce dimanche particulier ...

Courage ... ... ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: JeanLuc le 06 Juillet 2014 à 11:21:02
Perdre un de ses enfants est la pire des injustices qui puisse exister, ce qui rend le travail de deuil effroyablement long et  complexe ... J'ai le sentiment que ce deuil ne se termine jamais.

A la question : "Ce deuil est il différent du deuil affronté par celle ou celui qui perd son conjoint, une soeur ou un frère ou un de ses parents ?" ... je ne peux répondre qu'en partant de mon cas personnel et certainement pas en faire une généralité.

J'ai eu la chance de vivre 42 années de bonheur avec la personne que j'aimais le plus au monde et je considère que peu de personnes auront cette chance ...

Etant donné nos âges, et la certitude qu'une relation aussi fusionnelle soit-elle est inéluctablement vouée à se terminer un jour ou l'autre (ne dit on pas : "Jusqu'à ce que la mort vous sépare" ? ), je considère que la situation que je vis actuellement est une malheureuse et douloureuse anticipation de ce qui se serait passé dans quelques mois, quelques années ou peut-être une dizaine d'années dans le meilleur des cas ...

Dès lors, je considère que "mon deuil" sera infiniment plus facile à gérer que le deuil de la personne qui perd un de ses enfants, ou le deuil de la personne jeune qui perd son conjoint avec des enfants en bas-âge et devant assurer le quotidien de toute la famille ou le deuil de la personne confrontée à l'accident, la maladie ou le suicide d'un jeune frère ou d'une jeune soeur.

Je sais qu'il ne faut pas hiérarchiser le deuil ... un deuil est un deuil ! ... Mais il est des circonstances particulières qui font qu'un deuil sera plus ou moins difficile ou "facile" à assumer et à gérer selon l'environnement familial et l'âge des personnes qui y sont confrontées.

Et à mon avis, le deuil d'un enfant qui, par essence même, représente l'avenir, est l'épreuve la plus douloureuse à assumer.

Je pense à vous ... ...









Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 10 Juillet 2014 à 19:10:24

Merci Jean-Luc de penser à nous , parents desenfantés.  Mais je me répète peut être,  il n'y a pas de petit deuil  ou de grand deuil, il y a des personnes meurtries par  la mort d'un être et qui tant bien que mal, essaient de survivre.

Douces pensées à tous.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 11 Juillet 2014 à 01:43:54
Demain... obsèques du mari d'une amie d'enfance(je suis amie avec la maman de cette amie) de ma fille ainée... accident de voiture...
je suis retournée-bouleversée de retourner au même crématorium que pour Emmanuelle...
pourtant j'y suis déjà retournée... mais il faut croire que j'étais encore trop anesthésiée -dissociée pour en souffrir vraiment...là, je  sens que ça va être très dur... mon fils et ma fille y vont aussi...
je suis déjà en mode larmes, ce soir...
alors demain....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 11 Juillet 2014 à 08:15:48

Je pense à toi très fort, toi qui va affronter cette journée terrible. Je pense à tous ceux qui sont dans la peine, le deuil et le chagrin.

Je n'ai pas les mots justes pour te réconforter,  mais je sais que toi, tu les auras pour cette maman, car vous partagez la même peine, les mêmes larmes. 
C'est sûr que ça va être dur, car toutes les émotions vont refaire surface. Elles n'étaient pas loin déjà.

Avec toute mon affection.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: JeanLuc le 11 Juillet 2014 à 09:33:03
Mes pensées vont vers toi également ...
Courage !
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: mamita le 11 Juillet 2014 à 15:16:35
Avec toi Eva Luna dans cette épreuve, et permets-moi de te dire mon ressenti.

Je ne peux plus assister aux sépultures, c'est insurmontable, cela me met dans des états déplorables, alors j'envoie un mot chaleureux et plein de compassion aux personnes concernées, je leur rend visite après car c'est bien après que l'on a besoin de soutien. Mon fils (le frère d'Antoine) réagit comme moi. Faut-il se faire violence ?  J'accepte qu'il en soit ainsi pour l'instant. Je ne m'y retrouve pas du tout dans certaines sépultures qui en rajoutent encore dans le pathos. Ce que disent certains prêtres m'horripilent. S'Ils croient en Dieu et à la vie éternelle alors les cérémonies devraient être pleine d'espérance !
Je suis encore trop en colère pour entendre leurs propos, alors je dois laisser passer du temps, beau coup de temps.

Eva luna, si c'est trop dur pour toi, n'y va pas, tes amis comprendront sois en certaine, tu sauras leur manifester ton soutien autrement, à quoi bon se démolir, ne crois-tu pas que le fardeau est bien assez lourd pour toi, sans en rajouter ?

Prends soin de toi,

Mamita
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: JeanLuc le 11 Juillet 2014 à 15:39:03
Je ne peux plus assister aux sépultures, c'est insurmontable, cela me met dans des états déplorables, alors j'envoie un mot chaleureux et plein de compassion aux personnes concernées, je leur rend visite après car c'est bien après que l'on a besoin de soutien. Mon fils (le frère d'Antoine) réagit comme moi. Faut-il se faire violence ?  J'accepte qu'il en soit ainsi pour l'instant. Je ne m'y retrouve pas du tout dans certaines sépultures qui en rajoutent encore dans le pathos. Ce que disent certains prêtres m'horripilent. S'Ils croient en Dieu et à la vie éternelle alors les cérémonies devraient être pleine d'espérance !
Je suis encore trop en colère pour entendre leurs propos, alors je dois laisser passer du temps, beau coup de temps.


Comme je te comprends, MAMITA ...

De mon côté, Chantal a eu la cérémonie toute simple qu'elle avait souhaitée dans un endroit magnifique respirant la paix et la sérénité en plein milieu du "Pays des Collines" ... Pas d'église et pas de prêtre pour éviter le côté un peu "glauque" et impersonnel des funérailles, pas d'annonce dans la presse, pas de maître de cérémonie etc...

Nous avions prévenu nos amis proches et ils étaient tous là ... Nous nous sommes réunis dans l'intimité, dans une pièce immaculée et remplie de lumière et de fleurs, rien que nous ... Nous avions demandé à nos amis de se vêtir de façon colorée comme s'ils partaient en vacances et la cérémonie, c'est nous qui l'avons faite en parlant d'elle, en évoquant les bons souvenirs, en écoutant ses chansons préférées ... Elle était au milieu de nous, sa photo placée sur le cercueil de teinte claire baigné par la lumière.

Il faisait beau quand nous avons dispersé ses cendres, il y avait un petit vent frais, des chants d'oiseaux et quelques nuages qui décoraient le ciel ... Il y avait des arbres qui chantonnaient doucement sous le vent ... Un véritable havre de paix et de sérénité.

Elle est "partie" comme elle l'avait souhaité ... dans la lumière claire d'une journée d'avril ... Et cela m'a réconforté !

J'y retourne toutes les semaines ... Je m'assois sur un des bancs qui bordent les petits chemins et j'y retrouve toute la sérénité que j'ai connue ce jour-là...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: mamita le 11 Juillet 2014 à 18:37:48
Oui jean-Luc, ce que tu as fait pour ta chère Chantal, c'est ce que je souhaite pour moi-même (si je pars la première) et je l'ai dit à mon mari et à mes enfants

Pour Antoine, nous avons bâti la cérémonie nous-mêmes, mais ma belle fille voulait que tous, famille et amis soient réunis dans cet au-revoir pour rendre un bel hommage à son amour, au père de leurs enfants. Alors nous avons dit au-revoir à Antoine dans une église,seul lieu assez vaste pour contenir l'assistance,  dans la ville où Antoine est né, là où nous habitons depuis 40 ans,  Mais, nous avons eu la chance de rencontrer une grande tolérance de la part du diacre présent, (un prof de nos enfants) il faut dire que nous le connaissions, il nous a laissés nous exprimer comme nous le désirions.
Puis nous sommes allés disperser les cendres de notre cher fils en famille au bord de la mer (comme il l'avait demandé) un beau soir d'été dans un endroit qu'Antoine et sa femme aimaient particulièrement. Avec les enfants, là nous avons vécu des moments très forts, des moments magiques devant le coucher de soleil en lançant 25 roses blanches dans la mer en hommage à Antoine. Tous les ans le 27 juillet, nous nous retrouvons en ce lieu pour Antoine, et là parfois j'ai l'impression que je vais le voir surgir sur les flots, à fond dans le vent sur sa planche à voile ... il aimait tant la mer, il aimait tant ce site sur la côte bretonne sauvage.

Il faut inventer des rituels, se les approprier mais ce n'est pas toujours facile pour bien des familles parfois très démunies dans cette terrible épreuve de la mort d'un être cher, chacun fait bien comme il peut, hélas.

Dans notre région (très catho) il n'existe pas de lieu possible pour des funérailles laïques et je trouve cela très regrettable, si les gens ne désirent pas célébrer à l'église, c'est directement le cimetière ou le crématorium, et au crématorium si tu veux organiser toi-même la cérémonie, tu dois payer ! je trouve cela révoltant ce business autour de la mort.

Je te souhaite de merveilleux moments sur le banc dans le doux souvenir de Chantal, c'est important de trouver des lieux où l'on s'apaise.

Bien chaleureusement,

Mamita
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: JeanLuc le 11 Juillet 2014 à 19:30:43
Il faut inventer des rituels, se les approprier mais ce n'est pas toujours facile pour bien des familles parfois très démunies dans cette terrible épreuve de la mort d'un être cher, chacun fait bien comme il peut, hélas.

Oui, mamita ... et à la lourde épreuve du deuil, le chagrin et la souffrance il faut parfois ajouter la détresse financière qui fait que certaines familles ne peuvent assumer financièrement les funérailles de leurs proches causant ainsi la frustration de n'avoir pas pu offrir au défunt le départ qu'ils jugeaient digne de sa personne ....

En Belgique, et tout au moins dans le coin où j'habite, nous sommes encore relativement préservés de ce que, justement, tu appelles le "business de la mort" ... Nous avons encore affaire à des entrepreneurs de pompes funèbres indépendants et familiaux qui ont pignon sur rue pour certains depuis une centaine d'années et qui agissent avec respect et dignité pour les familles endeuillées, loin des pratiques commerciales de certaines multinationales du deuil pour lesquelles ne comptent que le chiffre d'affaires et la productivité.

Je t'avouerais que, personnellement, et durant les 5 dernières années, nos maigres économies avaient fondues comme neige au soleil suite aux soins nécessités par mon épouse et que j'ai pu compter sur l'aide de mes enfants pour pourvoir à une partie des frais des funérailles ... Je n'en ai aucune honte et je leur en serai toujours reconnaissant ... Mais certaines familles n'ont pas cette chance...

Mais ajouter la détresse financière à la détresse du deuil est inhumain ...

Je te souhaite une douce soirée ...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: zabou le 11 Juillet 2014 à 22:36:36
Bonsoir Eva Luna et vous tous,

Pour ma part, il me serait insurmontable encore aujourd'hui, d'assister à une cérémonie, funéraire.

Je pense comme Mamita, si tu ne peux pas , n'y vas pas ,à quoi bon rajouter de la souffrance à celle que tu portes déjà?

Si tu décides de le faire, peut être, aussi que cela te permettra d’évacuer, un peu plus de cette souffrance si terrible qui t'habite.

Dans tous les cas , mes pensées t"accompagnent.

Prends soi de toi.

zabou
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 27 Juillet 2014 à 23:03:04
J'y suis allée... il le fallait...
mes enfants y allaient aussi; premier retour pour eux dans ce lieu chargé de souffrances...
Cérémonie sobre et personnelle, mais les pleurs de leur petit garçon de 8 ans nous ont ébranlés...la jeune veuve était trop calme...trop digne...
j'ai pu dire quelques mots à la maman du jeune homme mort...pas facile du tout...mais je l'ai fait, elle savait qui j'étais...
iol m'a
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: mamita le 27 Juillet 2014 à 23:09:47
Courageuse Eva Luna, tu as trouvé la force ...

Je pense à toi

Mamita
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 28 Juillet 2014 à 00:28:35
Oui bravo Eva Luna pour ton courage.
Tendres pensées, Martine

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 28 Juillet 2014 à 07:51:37


Même si tu as été très affectée par cette cérémonie,  ta présence a dû faire beaucoup de bien. C'est un acte courageux de ta part, et  je suis sûre qu'au fond de toi, tu savais qu'il te fallait le faire....ce pas, ce petit pas de plus.....

Douces pensées pour toi et tous les tiens.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Juillet 2014 à 15:11:09
merci de tous vos gentils commentaires....je me sens moins seule...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 29 Juillet 2014 à 23:26:23
La jeune veuve a mis un diaporama des photos de leur bonheur sur FB...difficile à regarder...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 31 Juillet 2014 à 14:18:30

Réponse à comment-faire sur un autre forum ...que je rapatrie ici, pour partager ces réflexions avec vous...:

Le deuil... je le vois comme le processus qui nous amène à survivre à la mort d'un aimé... puis à vivre avec cette douleur...tout ce que nous faisons, disons, pensons, éprouvons face à la déchirure de la mort et qui nous permet d'apprivoiser petit à petit l'absence, le manque, le regret, la souffrance, la douleur, les questions...

Vivre un deuil...(de quelqu'un de fondamental dans son existence....) ça dure toute la vie...de l’effondrement abominable des débuts aux  moments plus doux,avec une sérénité surement( un jour....) et des remontées de chagrin brut...toujours...être en deuil mais réussir à être vivant(e)... c'est le défi de chaque jour...
certains parlent de traverser le deuil....moi, je sais déjà que la traversée va durer toute ma vie... pour la mort  ma fille...alors que pour d'autres morts, je crois avoir traversé le pays du deuil pour arriver au pays du souvenir...où la douleur est plus minime...je ne sais pas si je dis bien la chose...

Faire son deuil, c'est une vilaine expression de ceux qui n'ont rien compris!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 31 Juillet 2014 à 18:46:15

Tout à fait d'accord avec toi, d'autant que certains emploient cette expression "faire son deuil" pour tout et n'importe quoi! Moi non plus je ne l'aime pas. Tu as toujours le mot juste.

A plus tard Eva Luna.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 31 Juillet 2014 à 22:34:33
Faire le deuil de son travail ou de sa jeunesse... il n'y a que ceux qui n'ont jamais vécu un vrai deuil... qui osent employer n'importe comment cette expression!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 01 Août 2014 à 12:02:27
Oui vous avez raison on fait le deuil de quelque chose pas de quelqu'un. Par exemple je trouve que l'expression "traverser le deuil" c'est un peu ça. Il y a tellement de "petits" hauts et de "grands" bas, c'est comme le temps tous les jours ça varie. On ne sait jamais de quoi la minute d'après va-t-être faite. Mais nous qui avons perdu notre enfant on sait que la fin de la traversée sera le jour où on ira le rejoindre. Comme vous c'est seulement ce jour là quand j'irai rejoindre ma fille, que la traversée sera terminée.
Douces pensées, Affectueusement Martine
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Août 2014 à 13:29:47
Les 3 ans de ma petite fille ont été une belle journée...en famille...
Emmanuelle manquait cruellement mais personne ne l'a évoqué...
je regrette....
mais je cloisonne tellement cette vie d'après que j'étais mal en me levant, mal en rentrant seule dans ma maison... mais souriante pour feter cet
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: JeanLuc le 05 Août 2014 à 15:20:41
Emmanuelle manquait cruellement mais personne ne l'a évoqué...
je regrette....


Comme je te comprends Eva Luna ...

J'ai décidé de ne pas cloisonner ma vie d'avant et ma vie d'après pour la simple raison que j'ai le sentiment que nos cher(e)s disparu(e)s nous accompagnent où que nous allions ... Ils sont là, avec nous, dans nous, autour de nous et, à présent, ils font partie intégrante de notre vie d'après et doivent être considérés comme tels.

Mes enfants l'ont très bien compris et à chaque fois que nous sommes ensemble, nous ne manquons pas d'évoquer Chantal et de lui adresser tout notre amour parce que, tous, nous savons qu'elle est avec nous à ce moment précis.

Quant aux amis et connaissances, j'en avais déjà très peu "avant" et après avoir fait le "grand ménage" autour de moi, il ne m'en reste pratiquement plus ... De toutes manières, "ils" n'auraient pas compris et cela m'évite de devoir leur expliquer et de voir leurs regards chargés d'incrédulité.

Depuis deux semaines, quand je suis chez moi, je n'hésite pas à parler à voix haute avec Chantal ... Je lui parle du temps qu'il fait, des occupations de la journée, des petits tracas, des enfants et petits-enfants et j'ai vraiment l'impression de re-partager ma vie avec elle sous une autre forme, un peu comme si elle vivait ma vie par procuration ... Tu ne peux pas savoir comme cela me soulage, car j'ai retrouvé une présence autour de moi et une certaine raison de vivre.

Bien entendu, j'essaie de rester discret en rue ou dans les magasins ... Là, je lui parle intérieurement ... Je n'ai pas envie que "les gens" pensent que je déraille, ce qui entre nous, est peut être le cas !  ;)

Tout cela pour te dire qu'Emmanuelle était avec toi le jour des 3 ans de ta petite fille et je suis certain qu'au fond de toi, tu l'as aussi ressentie ... Pas besoin de l'évoquer, seul ton amour de maman lui est nécessaire, et cet amour est infini.

Douces pensées pour Emmanuelle ... ... ...

Affectueusement,



Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Août 2014 à 23:13:50
j'envie ceux qui comme toi peuvent parler à leur disparu/e...
je ne peux pas... seul le vide et le néant m'accompagnent..;c'est dur de ne croire en rien...
c'est comme ça... je n'ai pas choisi...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 06 Août 2014 à 10:38:03

" j'envie ceux qui comme toi peuvent parler à leur disparu/e...
je ne peux pas... seul le vide et le néant m'accompagnent..;c'est dur de ne croire en rien...
c'est comme ça... je n'ai pas choisi..."

Tu n'as pas choisi.....on ne choisit pas de perdre quelqu'un de cher encore moins son enfant. La vie nous a imposé cette perte, seules les circonstances différent entre ton deuil et le mien, mais la sensation d'être amputée d'une partie de soi est la même,  et je crois que ce sera ainsi jusqu'à la fin.

Je comprends ce vide, même si je suis plus ou moins apaisée certains jours, ce vide est immense, sans fin, le néant comme tu dis. C'est comme ça,  trop dur ces jours ci.  Je lui parle, mais on ne parle pas de lui ou si peu que cela me mine tout doucement.
Je voulais t'écrire pour te remonter le moral, et j'en suis incapable, dans quelques jours il aurait 32 ans....il aurait, verbe que je ne conjugue plus au présent.  Il n'y a pas de présent,  un futur? Je ne sais pas.


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Août 2014 à 14:05:49
je voulais dire que je n'ai pas choisi de ne réussir à croire en rien...

Pas de souci, stellarose,... tu me réconfortes déjà en simplement commentant mon message et en partageant... inconsolable mais réconfortable... un peu...
Moi, j'écris Elle aurait dû ...partager  la fête d'anniversaire de sa nièce, 3 ans... ou elle aurait dû avoir 29 ans...en mai...
Il y a du conditionnel dessous...SI ...SI  elle n'était pas morte injustement...car ça reste une injustice inacceptable encore pour mon coeur de maman...
les jours avant cette date qui devrait être une date de bonheur ... leur date de naissance,je sais combien ils sont sombres et tristes...combien se ravive la douleur un peu apprivoisée du manque... 32 ans ...il n'aura ses 33 ans que dans ton coeur... et c'est impitoyable comme sensation...je voudrais moi aussi savoir te réconforter un peu.. mais je sais que c'est pas vraiment possible ... seul le partage est possible...alors je partage ces terribles jours ... et je t'embrasse....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Août 2014 à 14:32:57
Hier:
Ce qui est bien, en fait, dans les journées vides de chez vide...c'est que ça oblige ...ou permet... au choix... de faire ce qui est nécessaire mais qui a besoin de temps... pour se décider et pour se faire...
Je ne suis pas très claire... je sais... mais à la fin de ce jour si vide... j'ai réussi à me transporter dans son ancienne chambre pour y ouvrir les cartons entassés redonnés par son compagnon...qui a déménagé...
J'ai trié et empilé... pleuré et mouché... regroupé ses petits sacs à main, ses chaussures...ses ceintures... lavé ses oreillers...regardé ses bijoux...son maquillage,essayé son parfum,empilé son linge de maison,mis en carton sa vaisselle...
et mis de coté  toute sa petite déco et ses bougies... pour "décorer" le prochain anniversaire de sa mort...le cinquième...on voulait faire quelque chose  de spécial et c'est tout trouvé, je décorerai la salle avec SES affaires, une dernière fois...
Toutes les menues affaires d'une jeune femme ...qui tiennent dans une douzaine de cartons...m'ont été rendues ...
Ces objets qui lui survivent...
ses objets qui parlent d'Elle...ma fille, vivante...et appellent les souvenirs... un peu...

Par contre, je n'ai encore pas pu ouvrir les cartons de vêtements...trop dur encore... déjà que le sac de vêtements de ski et celui de ses vêtements d'équipière croix rouge....m'ont bouleversée...je vais attendre un peu...
j'ai beaucoup pleuré...
c'est comme ça...
certains objets m'ont transpercé le coeur...
aucun ne gardait son odeur...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 06 Août 2014 à 23:24:55
Bonsoir,
Il y a un livre que j'ai lu "L'autre côté de la vie" il est de Philippe Ragueneau mari de Catherine Anglade. Il raconte ses contacts, ses discutions avec son épouse décédée. C'est un petit livre facile à lire. Je vous le conseille. S'il ne fait pas de bien il ne fait pas de mal. Il donne de l'espoir. Peut-être pas longtemps mais ça peut aider un peu. Tout est bon a prendre pour soulager un peu nos souffrances. Trop de grands bas pour de si petits hauts. Pour moi aussi bientôt les 33 ans de Madeleine, le 27 aoùt, un jour magnifique, je me souviens comme j'ai pleuré quand j'ai tenu ma fillen pour la première fois dans mes bras e t maintenant...! Moi non plus je ne comprends pas pourquoi. Depuis hier je range notre garage dans lequel il y a les affaires de Mad (jouets de ses filles, déco, affaires de bébé de ses filles etc...) je le fait en pleurant, à chaque nouvel objet se raccroche un souvenir et la gorge me serre... ça fait mal, très, très mal. Je vous envoie pleins de douces pensées et toute mon amitié. Affectueusement Martine
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 07 Août 2014 à 08:35:28

Je suis comme vous, et je crois que ça va durer longtemps. Je n'ai rien pu ranger, je me dis que sa vie se résume  à deux grands cartons de vêtements et un sac. C'est tout, c'est peu.
Et en même temps, c'est normal car sa compagne est partie s'installer un peu plus loin. Normal qu'elle garde des choses qu'ils avaient acheté ensemble, pour se raccrocher encore un peu à lui, pour le petit bout.Pour garder un lien.

Mais il falloir que je range tout correctement,  je sais bien qu'il ne reviendra pas, je ne le sais que trop. Il faut le faire  pour lui, pour nous.
En écrivant ces quelques lignes je m'écroule à nouveau. Décidément je suis bien dans le creux de la vague, et j'ai du mal à faire surface.
Amicales pensées à vous qui lisez, qui comprenez.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 09 Août 2014 à 01:17:56
J'ai empilé les cartons de vêtements..et  juste apercevoir son paréo m'a écrasé le coeur... alors je vais attende encore un peu avant de me lancer dans le grand tri...qui sera accompagné de grandes eaux...c'est sûr...

Je suis un peu mieux, en apparence... mais je ne sais même plus si c'est vrai ou si c'est du surjoué... parce-que tout le monde  attend que j'aille mieux...je leur donne ce qu'ils attendent.... et ma souffrance se fait plus intime, plus rentrée...
J'ai appris à surmonter les moments de douleur intense...je sais maintenant qu'ils ne durent pas...

mais Elle manque et c'est une donnée brut de ma vie...

3/4 ans de de deuil intense dit Christophe Fauré... ça doit être vrai pour moi...plutôt 4/5 ans d'ailleurs... je suis lente...le non sens et l'incroyance ne facilitent pas le chemin de deuil      ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: mamita le 09 Août 2014 à 14:19:04

Je suis avec vous mes soeurs de chagrin, Martine, Eva Luna, Stellarose et tant d'autres croisées sur ce forum,

Un an, deux ans, trois ans …. Dix ans … jusqu’au bout de nos vies la douleur sera là, tapie au plus creux, prête à ressurgir dans chaque évènement de la vie, les larmes toujours prêtes à couler, mais ce sont ces larmes qui nous relient à nos chers enfants.
Antoine  nous avait écrit « Soyez heureux », alors je dois m’efforcer de ne pas le décevoir. Le bonheur s’est enfui, il me reste la joie qui est possible malgré tout dans le moment présent. On me dit qu’avec le temps le souvenir des êtres chers disparus devient douceur, la douleur se fait douceur … une seule lettre change, c’est vrai. Mais je n’en suis pas encore à ce stade …
 Nous avons vécu des moments forts encore le  27 juillet avec ma belle fille et les enfants en admirant un magnifique  coucher de soleil sur la mer (là où les cendres d'Antoine ont été dispersées. Antoine était bien présent dans ce lieu qu’il aimait tant.

Chaque jour je pense à vous dans le lien d'amour qui nous relie à nos chers enfants.


Tendres et chaleureuses pensées,

Mamita
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 23 Août 2014 à 11:26:36
15 jours de vacances avec ma troupe, ma famille....mes 2 enfants qui partent avec leur vieille mère endeuillée...
et aussi les petits qui mettent bien de la vie et des rires et des chamailleries et des câlins...la vie, quoi! ça fait du bien aussi!
Et j'essaie d'en profiter au maximum, je mets ma souffrance en veilleuse, comme je sais  de mieux en mieux le faire...
pour ne pas pas colorer trop de noir les moments  de vacances dont ils ont tous besoin...ils ont droit à un peu de légèreté.... l'année a été rude pour tous... dans des genres différents...
Hier soir, je rentre, seule... c'est pas facile...mais je  peux enfin me permettre de souffrir et de pleurer...

Emmanuelle manque... tellement .....que ma première pensée en rentrant chez moi , a été: mais comment le monde peut il [/i]être le monde, sans Elle... radicalement et douloureusement impensable...
Son visage sur les photos...
je range et je pleure...
Une vague angoisse au ventre: mon fils est à moto, ma fille et sa famille sont sur la route... et elle a des contractions un peu inquiétantes...Le pire est toujours possible...même si je ne l'envisage plus en permanence...ça reste en toile de fond de mon existence...et  c'est possible...la mort frappe indifféremment, partout...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 23 Août 2014 à 14:48:04
Voir partir mon fiston sur sa moto, pour le mariage de leurs amis... en costume, celui acheté pour les obsèques de sa soeur.......sans son blouson, sans ses bottes... bon, d'accord il a son casque et ses gants...mais on /ilest bien placé pour savoir que même une petite chute peut être grave...(il a eu un acident de motot il y a 2 ans, il en ga
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 23 Août 2014 à 14:51:36
il en garde des séquelles au poignet, à la cheville...les fractures ne se sont pas consolidées autant qu'on le souhaiterait pour lui...je me souviens que j’étais dans un tel état de survie pitoyable que je n'ai même pas eu peur... je me contentais de répéter en boucle, dans un état second :"c'est pas grave, il est pas mort!" alors que c'était grave!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 24 Août 2014 à 13:42:40
je recopie ici une réponse que je fais ce midi à féé viviane sur un autre fil, parceque j'aime bien avoir tous mes messages sau meme endroit...
merci Viviane, tu as bien cerné où j'en suis encore...
j'écris beaucoup,beaucoup....
j'ai un fil de discussion ici, mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille, un autre sur le forum  traverser notre deuil et un ancien fil inactif sur vivre son deuil .
un journal quotidien de deuil où j'écris tout et n'importe quoi... depuis quasi le premier jour...
un blog , assez récent où j'essaie de mettre des choses plus générales, plus universelles...

je sais que j'ai encore tellement de souffrance de cette mort injuste à déposer, à partager... que j'envisage de participer à un atelier d'écriture  sur paris à la rentrée...(organisé par l'association vivre son deuil)
je sais que j'ai encore bien du chemin à faire pour intégrer la mort de ma fille dans mon existence...c'est encore impossible, trop de douleur...de manque, de chagrin...
j''ai besoin de dire et redire la douleur de l'absence et les questions qui reviennent et mon entourage n'est plus présent pour ça...ma fille a sa grossesse à vivre, mon amie a elle même des soucis, de santé et je ne veux pas trop l'envahir, juste un peu... et l'écouter elle aussi...et mon autre amie est d'accord pour m'écouter mais je sais qu'elle n'en dort pas quelques nuits ensuite, qu'elle est très affectée.. .alors je la ménage... je ne peux pas me livrer si je ne sens pas 100% de disponibilité... j'ai des antennes pour détecter la gêne, quelle qu'elle soit...
et ma psy est en convalescence jusqu'en octobre...
voilà!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 24 Août 2014 à 14:00:05
et un message sur l'autre forum...pour partager avec vous aussi cette réflexion:
Une émission télé attrapée par hasard hier soir et Corneille qui raconte sobrement le massacre de sa famille au Rwanda...
puis qu'à son mariage, sa femme a fait dresser une table avec des fleurs magnifiques et un marque place aux noms de sa mère, son père, ses 2 frères et sa petite soeur...afin qu'ils soient "présents"et qu'un toast soit levé à leur mémoire...
j'en ai eu la chair de poule...d'émotion...
et me demande si j'aurai le courage de faire ça lors d'une grande occasion?
parceque j'ai cette envie depuis le début... mettre une chaise pour Elle...ma fille, à Noël par exemple...pour marquer sa place... une sorte de "présence dans l’absence" mais ça avait l'air un peu glauque...
vous en pensez quoi?

Emmanuelle adorait Corneille et m'avait trainée à un concert... le voir me fait radicalement penser à Elle...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Août 2014 à 01:07:22
Loulou 2 qui dit aujourd'hui à sa mère que tata Manue lui manque..."ben tu sais maman moi tata Manue elle me manque"....(il n'avait que quelques mois... )   
larmes aux yeux toutes les 2...il répond que c'est une idée  qui est venue toute seule dans sa tête...relarmes discrètes ...
En fait il a retrouvé une photo d'Elle et lui à sa naissance et a voulu la poser sur sa commode, j'ai juste dit qu'elle était très très contente de  venir le voir tout bébé...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 28 Août 2014 à 09:21:46

Te lire me fait comprendre que le semblant de répit des vacances n'est qu'une façade.  Je veux dire que l'on se sent coupable d'imposer aux autres notre douleur, notre manque, alors on les enfouit au plus profond de notre être,  maos c'est là.  Toujours là.  La blessure ne se refermera jamais, ça  on le sait.

Tu sais,  lorsque nous nous réunissons,  par exemple dimanche on a fêté avec un peu de retard l'anniversaire de ma petite fille, elle a eu 13 ans le 12 et mon fils aurait eu 32 ans le 11. J'ai fait un gâteau et j'y ai marqué " Happy birthday to you " parceque le you s'emploie pour le tu ou le vous. Comme ça, personne ne s'est douté de rien.
Souvent j'ajoute un couvert, puis je dis que je me suis trompée.....j'ai peur que ma famille trouve malsain de mettre un couvert pour "l'absent "  et je n'arrive pas à en parler franchement.

Je te souhaite une douce journée chère Eva Luna ainsi qu'à celles et ceux qui liront.

En ce moment j'ai décidé de boire un café vers 10h et de partager ce moment avec lui......malsain ou pas, je m'en fiche un peu.

Pour ton fils qui fait de la moto, je comprends ton angoisse, mon dernier fait du moto cross et de la moto de route, pour le moment, il y a eu quelques grosses chutes en cross, car c'est un sport violent, surtout les chutes, mais j'angoisse plus pour la route, c'est plus dangereux à cause de la circulation.
Quant à ta fille, j'espère que tout se passera bien. Comme tu le dis, on sait que tout équilibre est fragile désormais.  Profites de tes enfants et petits enfants, de chaque petit rayon de soleil, de chaque éclat de rire.

Et écris encore et toujours cette douleur et ce manque de ta fille, on est là pour partager, tous ensemble. Intégrer un atelier d'écriture c'est une chance de plus pour s'exprimer.


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 29 Août 2014 à 16:33:36
Voilà tous les petits sont repartis pour 8 jours chacun chez leur père. Jusqu'à aujourd'hui, et depuis que Lorette et Alice sont reparties lundi dernier, je gardais la journée ceux de ma fille pendant son travail. 8 jours seule bah! avec tout le travail de compta qui s'accumule et que je n'ai pas le courage de faire j'ai de quoi m'occuper (je dis bien si j'en ai le courage) on verra. sinon moi aussi j'ai mon coin pour être avec Mad. J'ai installé un coin fumeur au garage et nous y passions de grands moments avec mes filles. Je vais toujours y fumer et une bougie y est allumée en permanence. c'est l'endroit où je lui parle le plus. Je l'imagine assise dans le canapé et là je m'envole vers elle et franchement je ne trouve pas ça malsain. C'est mon refuge. La nuit j'y fume à la lumière de la bougie. Mercredi nous avons mangé avec ma fille et ses petits, sans les filles de Mad, leur père ne veut pas qu'on fête quoi que ce soit avec elles concernant leur maman. le soir nous avons laché une lampe chinoise. J'en ai gardé pour faire partir avec les petites. Les autres années j'invitais ses amies mais cette année je n'ai pas eu la force mais j'ai été très contente de recevoir des petits mots de leur part me parlant de Mad. Ca fait du bien de savoir qu'elle n'est pas oubliée. Voilà une nouvelle date de passer et d'autres qui arrivent son départ, noël, les anniversaires des petites, etc... Il a toujours et il y aura toujours des dates qui feront mal.  Je vous souhaite de trouver un peu de douceur dans cette foutue vie, surtout auprès de votre famille enfants et petits enfants. Bon week end à toutes et tous.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 04 Septembre 2014 à 01:19:43
Mettre de SON vernis à ongles, retrouvé dans une boite... avec ses mignonnettes de parfum, qu'Elle collectionnait...c'est une drôle d'idée mais ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 04 Septembre 2014 à 21:28:31
Penser vraiment, ce matin , par surprise... qu'il allait quand même bien falloir , à un moment,passer à autre chose... étonnante pensée... non pas passer à autre chose que ma fille, Emmanuelle....... mais à autre chose que le deuil permanent et omniprésent...
il est temps ... cinquième année de deuil... j'avais lu que 5 ans était un tournant pour les parents endeuillés...pouvait être un tournant...ça va peut être être vrai pour moi....
bref, c'était pas une pensée plus triste que d'habitude...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Septembre 2014 à 12:59:00
Vous y croyez vous... que j'ai pu oublier !!!...la date anniversaire de la mort de mon père... ce 2 septembre, ça a fait 4 ans...
je m'en veux... je suis allée y déposer un bouquet...ce midi...
et je n'ai même pas appelé ma mère... failli le faire et trop fatiguée j'ai repoussé... sans me rappeler que c'était important...
la mort de ma fille recouvre tout le reste...c'est terrible...
 c'est aussi à ça que je vois que je ne vais pas si bien que j’en ai l'air...que je  le crois...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Septembre 2014 à 01:24:59
je viens de réaliser que depuis que mon gendre est en couple , je ne lui fait bien sûr plus de courses...c'est comme si je me sentais dégagée de l'obligation que je m'étais fixée de l'aider comme ma fille l'aurait fait... de la représenter encore un peu dans sa vie...pour la lui rendre moins dure, c'est ce qu’Emmanuelle aurait voulu...
Il a une demoiselle dans sa vie.... maintenant, à elle de prendre soin de lui...
Du coup ma vie est encore plus vide...à ne plus me soucier de lui....
C'est comme ça....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 06 Septembre 2014 à 02:03:07
On a beau comprendre que la vie des compagnons de nos enfants n'est pas fini et qu'ils doivent continuer leur chemin c'est dur pour nous de voir que c'est sans nos enfants. Pour ma part ce fut  dur à digérer, pourtant je n'ai rien dit j'ai tout gardé pour moi,  il a trouvé quelqu'un 3 mois après le départ de Madeleine mais il ne s'est mis avec elle qu'en septembre 2013. Mais bon mes petites ont avec elle une présence féminine à leur côté. 
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Septembre 2014 à 19:25:01
Les résolutions de rentrée...elles se colorent pour moi de questions sur ce que je fais pour prendre soin de ma souffrance, de mon deuil...Est ce que je fais assez?je peux faire quoi de plus, de mieux?
*aller au rv de pré accueil pour l'atelier d'écriture sur le deuil en octobre en espérant que le groupe commence...pas assez de volontaires encore...
*aller à la journée de réflexion sur le deuil avec Gilles Deslauriers, psychothérapeute québecois, en novembre, je me suis inscrite hier...
*reprendre les rv avec la psychothérapeute spécialiste du deuil qui reprendra ses séances en octobre...alors que j'ai pas envie d"y retourner. je me suis passé d'elle pendant tout l'éta é , à quoi bon,!
*trouver une personne douée en calligraphie pour me dessiner la couverture du livre sur le deuil que j'écris... et que je pourrais enfin éditer en auto édition...enfin...
*dire ou écrire dès que je le peux, le prénom de ma fille, Emmanuelle...
* oser dire que je ne vais pas bien malgré les apparences...
*savoir profiter de toutes les occasions de parler de la mort, de sa mort, de ma souffrance...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Septembre 2014 à 19:27:42
54 mois aujourdh'ui... c'est pour ça que j'écris autant...6 septembre...un samedi aussi...triste mois-nniversaire...54 fois...ensemble, au cimetière, avec nos petites fleurs...et les enfants qui chahutent entre les tombes...mais on ne dine plus ensemble comme d'habitude, ils ont tous de choses à faire en ce samedi soir...normal... la vie continue...
pas pour moi....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 08 Septembre 2014 à 05:45:51
Oh Eva comme c'est difficile. Pour moi ça fera 36 mois le 17 octobre mais que ce soit  12,  36 , 54 mois ou plus pour nous la douleur est là ajoutée à celle de voir "les autres" commencer à s'éloigner du souvenir, de les voir passer à autre chose même s'il aime encore ils ont besoin de vivre leur vie, et nous, et bien je crois qu'il nous est difficile de voir qu'ils peuvent vivre et bien vivre alors qu'elle (ou lui) n'est plus là. Ma relation avec ma fille est en train de s'éffriter, de s'étioler. Elle a du mal à me supporter je crois, elle devient même par moment agressive.Au début on s'est soutenue, épaulée mais moi je suis restée avec mon mal, comme on dit j'ai regardé le train passer mais je suis restée sur le quai, l'ombre de Madeleine est là constamment entre nous. Autour de chez moi il n'y a rien de bien qui se mette en route, un groupe de parole fin septembre, je me suis inscrite mais je n'ai pas l'impression que ce soit ce que j'attends. Bah! au fond qu'est ce que j'attends? Comme toi je cherche mais ne trouve rien qui m'interesse vraiment, de plus le moindre effort me pèse. Il est 5h20 et je n'ai réussi à dormir qu'une heure......
J'ai eu les petits tout le WE c'est pour cela que je ne suis pas venue sur le site mais mes pensées les plus douces vont vers toi en cette période difficile. Avec toute mon amitié Affectueusement Martine
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 08 Septembre 2014 à 12:40:49
L'ombre de l'absente qui assombrit les relations familiales... ben oui,nous on la porte en permanence cette absence douloureuse...partout......

le groupe de paroles est un excellent moyen de dire sa peine, de la partager avec des pareil/les, de se sentir moins seul/e... je dis pas que c'est facile, souvent ça fait mal...mais ça fait réfléchir et mettre des mots d sur une douleur innommable et immonde... ça la rend plus vivable...un peu...c 'est une bonne décision qui te permettra de prendre soin de ton deuil et de ta souffrance.. ça ne fait pas tout mais c'est une étape... bénéfique au long cours... accroche toi même si c'est un peu bizarre et douloureux aux débuts... et raconte nous pour partager cette expérience...
Courage, on va réussir à vivre un peu et pas seulement survivre à leur mort...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: erika le 08 Septembre 2014 à 15:57:18
Eva luna et.... 2 personnes m ont répondu. Excusez moi je ne sais même plus le nom de la 2eme. ?.merci je me retrouve dans tout ce que vous écrivez . Les autres ne comprennent rien ont peur de notre malheur.  Ma psychologue vue 4 fois depuis ce jour affreux ne sait comment m aider elle m a conseillé un psychiatre ce matin j ai téléphoné partout aucun ne prend plus de nouveau patient ....on se sent encore plus isolee c'est incroyable alors qu'il n y a pas pire souffrance.Ma fille c était beaucoup pour moi .meilleure amie confidente  ..et si belle et intelligente.
Il me reste 2 enfants, , pas le choix il faut continuer c est ce qu elle voudrait. Mais comment porter ce poids. C'est son ami qui s est endormi au volant elle est morte à son arrivée à l hôpital.
Lui n a rien je souffre mais lui a cette culpabilité. Elle vivait encore a la maison c est vide
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 08 Septembre 2014 à 22:04:38
c'est Angelik, une maman comme toi...qui t'a répondu...
Ouvre un fil de discussion dédié à ta fille et nous partagerons ta souffrance de maman ...ta tragédie est si récente, juin... que tu ne peux que survivre au jour le jour...et c'est beaucoup...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 09 Septembre 2014 à 00:37:54
dormir 2 h en rentrant du travail...mal de tete récurent, de fatigue...
passer du: je vais super mal au :la vie reprend des couleurs...en quelques heures...
parceque c'était un week end autour du triste six...
parceque mes enfants ont mis des photos où je souris en vrai... avec mon petit fils dans les bras...
émue de me voir sans chagrin au fond des yeux...
les vagues sont moins amples mais ça ballotte sévère quand même!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: erika le 09 Septembre 2014 à 08:37:24
Eva luna tu as des petits enfants ca peut apporter une certaine joie c est normal prends le comme une chance .j aimerais tant en avoir. .ta fille te voit ça doit la réconforter .
Je ne sais plus pour ma part prendre de décisions qui voir , ne pas voir, me forcer à ci ou ça rester à ne rien faire , morte à l intérieur.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 10 Septembre 2014 à 02:57:06
Vivre dans un monde où Elle n'est pas... reste une cruelle réalité...
qui s'estompe parfois et qui me tombe dessus à d'autres moments...
aujourd’hui était un jour SANS...difficile, triste, moche...
le non-sens de ma vie d'après m'a sauté au cœur dès le réveil..
après je me traine toute la journée...
mais j'arrive pas à me coucher le soir... enfin la nuit...
le réveil va encore être laborieux... très...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: erika le 10 Septembre 2014 à 11:43:29
Hier j ai lu sur un site qu on pouvait recevoir des signes et moi j en ai eu je pensais au hasard mais ce n est pas possible et je ne suis pas folle. D abord sur une photo d elle une trace en coeur comme une larme cette photo est dans un cadre sous verre depuis 3 ans....puis le jour de l enterrement après à la maison les portes étaient ouvertes il faisait beau un lapin est entré s est allongé sur le tapis du salon et resté lgtps or ma fille avait sauvé une lapine coincée dans un grillage il y a 1 an. Depuis le lapin est toujours dans mon jardin 2200m2 et qd je regarde par la fenêtre de ma chambre je le vois.ma fille adorait les livres de Marie Paule Armand et dans le métro une dame s assoit a côté de moi ouvre son sac et sort son livre c était un livre de cette auteur. Sur un forum où je cherchais des parents comme moi je m inscris et le premier message lu est daté du jour de naissance et mois de ma fille
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 11 Septembre 2014 à 00:07:33
Apprendre par hasard!....que ma filleule... fille de ma meilleure amie d'enfance, d'adolescence, d'adulte...mais pas de deuil, ça non... (faut dire que j'étais pas sympa ....quand on m'invite à un BBQ 15 jours après...ben je rigole pas, je plaisante pas... même que j'ai les yeux méchants!)    qu'elle a eu un bébé cet été...Personne ne m'a prévenue.. cool!
L'amitié ne résiste pas toujours au choc de la mort d'un enfant...
C'est comme ça...
Triste quand même...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: erika le 11 Septembre 2014 à 14:01:28
De toutes les façons je vois bien que nos relations sont différentes et difficiles: même la famille ne comprend pas forcément il faut être passé par là. Sinon c est inimaginable. Tous les matins st horribles .j ai du mal a manger rien ne me fait envie .Elle adorait manger et c est elle qui me donnait les idées de repas .je m enfonce en spectatrice je ne suis plus qu un corps vide.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 11 Septembre 2014 à 20:37:30
ma psy disait que chaque matin le parent endeuillé soulève l’Himalaya...c'est un peu vrai...
au fil de temps et du chemin de deuil... on sait mieux faire face mais chaque jour est difficile... dans des genres différents parce que la douleur change et l'absence aussi...dès le matin ou plus tard dans la journée...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 12 Septembre 2014 à 19:40:55
Et oui, l'absence et la douleur nous surprennent lorsqu'on ne s'y attend pas. Matin, soir, dans l'instant ou la minute qui suit on peut passer de " ça va à peu près " à  la tristesse la plus profonde, aux larmes qu'on ne peut contenir.
N' importe où,  n'importe quand.
Il n'y a pas de règles. Au fil du temps, c'est moins rapproché,  mais c'est quand même violent.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Septembre 2014 à 01:38:14
Surtout qu'on s'habitue vite à aller un peu mieux...
la chute est toujours rude...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: angelik le 13 Septembre 2014 à 21:41:36
oui, plus cela s'espace et plus c'est violent de replonger....

l'impression de faire marche arrière, de ne pas avancer !

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Septembre 2014 à 22:54:10
Décider de ranger UN sac.. le sac de sacs à main... et trouver des trésors minuscules oubliés au fond des poches ...une lime à ongles, une clé USB,une paire de chaussettes,5centimmes, , sa carte d'entrée dans la crèche,son pass navigo avec une photo que je ne connais pas où elle ressemble terriblement à sa sœur...
Je suppose que c'est bien que je pleure à gros bouillons...la morve au nez...le souffle coupé...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 14 Septembre 2014 à 02:27:47
J'aimerais être plus présente sur le site mais je suis désolée, je passe tous les jours voir ce que vous écrivez et même si les mots se bousculent dans ma tête impossible de les poser sur l'ordi. En ce moment je suis comme toi au moindre petit objet me ramenant vers Mad je m'écroule. Tous les jours je pleure. J'ai passer le cap de la grosse colère pour plonger dans un présent plein de tristesse le mot tristesse me semble bien fade par rapport à ce que je ressens mais je crois qu'il n'y a pas de mot assez fort pour dire la détresse de perdre son enfant. Je suis très fatiguée et pourtant impossible de dormir je ne m'endors pas je m'écroule. Je pense très fort à vous et ne vous oublie pas j'ai simplement du mal poser mes mots et maux. Je vous envois mes plus douces pensées MARTINE
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 16 Septembre 2014 à 22:50:39
Décider de ranger... le sac de ses affaires de bénévole à la croix rouge... et trouver dans les poches:2 paires de gants, un carnet et un crayon...des ciseaux médicaux, des mouchoirs...neufs et usagés...
son badge pour le dernier moto cross qu'elle sécurisait...avril 2009...
Ça ne me fait plus rien de l'écrire cette liste..mais tout à l'heure .. ces menus objets m'ont terrassée... Emmanuelle manque...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 17 Septembre 2014 à 20:33:35
Une amie passe par surprise, rarissime...
et avec elle je peux dire un peu de ce deuil , de cette souffrance...
par bribes qu'elle accueille avec une vraie écoute...
pas le temps de m'étaler trop.... son fils s’impatientait(11 mois!)
dommage... mais le plus court échange authentique est bon à prendre...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Bibiv le 17 Septembre 2014 à 23:02:12
Très rapidement après avoir vécu l’innommable,  j'ai éprouvé le besoin de voir la psychomotricienne qui suivait Louison. Je suis venu la voir parce que je savais que l'Himalaya serait trop lourd pour moi (pour reprendre une expression que je viens de lire ce soir), parce que j'anticipais le fait que j'allais éprouver tout ce que j'ai lu ce soir dans les messages des uns et des autres, parce que je savais que jamais je n'arriverai à accepter, à digérer, à vivre avec ça....
Début de séance , Catherine la psy m'a dit une phrase d'une simplicité biblique mais qui m'a fait un bien fou sur le moment puis surtout progressivement :
"Accepte que ce que tu as vécu n'est pas acceptable".
Je suis donc parti avec cette autorisation que je me suis approprié et ça m'a vraiment soulagé. Je vis avec "ce que j'ai vécu n'est pas acceptable, impossible !"
Bonne soirée
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 17 Septembre 2014 à 23:39:39
"Accepte que ce que tu as vécu n'est pas acceptable".

OUF! quelqu'un qui dit vrai...
non, la mort d 'un enfant n'est pas acceptable...
oui, on apprend à vivre avec cet inacceptable...
un  inacceptable depuis juin 2010 pour Louison, mars 2010 pour Emmanuelle ...

Je range et trie un sac, celui avec ses robes d'été et ses tuniques légères...si je m'écoute je garde les 3 ou 4 qui me font vivement penser à elle...(je la revois brièvement dans certaines tenues, moi dont la mémoire est fracassée depuis le drame...)et si j'ose , je propose à sa meilleure amie et aussi ma belle-fille de prendre ceux qu'elle veut; elles faisaient un peu la même taille..mais je en sais pas comment elle  va le prendre... ni si elle oserait porter ses vêtements, les vêtements d'une morte?....même une morte aimée...

L'amie venue tout à l'heure m'a parlé d'un médecin qui pratique l'hypnose... j'hésite encore...envie et peur...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: erika le 18 Septembre 2014 à 09:09:54
Moi hier j'ai eu  le besoin d aller dans sa chambre. 3mois et 3 jours .le temps est trop long sans Elle. Dur tres dur les matins et mon travail qui me relance. Qd je reprends? A mi temps?  A temps plein?  Je ne sais pas , plus je me forcerais bien mais si je craque.en plus j ai ete opéré d un cancer un mois avant la perte de ma fille ....et rester la a pleurer ne va pas m aider..mon arrêt longue maladie finit en novembre .serai je capable?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Antho le 19 Septembre 2014 à 14:25:50
Bonjour Erika.

On est tous confronté à ce problème de l'employeur qui aimerait que l'on revienne "rapidement" alors qu'on a vécu l'impensable.
En ces  circonstances, ne te tracasse pas pour ton travail.
Tu as déjà tellement de choses à gérer....

Tant que tu auras un arrêt maladie valide, ils peuvent aller se faire "BIP".
Je te conseil d'aller voir ton médecin peu avant ta reprise pour voir avec lui si tu te sens apte à reprendre.
Si ce n'est pas le cas, demande à ton médecin de te prolonger et puis basta.

C'est déjà assez difficile à gérer pour qu'en plus nos employeurs viennent s'en mêler.

Si tu as des problèmes d'ordre administratifs n'hésites pas à demander même sur ce forum, je serais toujours là pour te répondre.

Affectueusement,

Anthony papa de Nolan le Grand (Merci pour ces 2 ans de bonheur....mais que tu me manque aujourd'hui)
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 19 Septembre 2014 à 19:25:36
priorité à ta santé et ton moral... ne reprends que si tu es sure que ça va t'aider... et pas trop tôt. .tu es très fragile avec la maladie à combattre et le deuil à traverser....mais ça dépend aussi du métier et de la charge qu'il représente... du bon que ça peut t'apporter... en fatigue, en investissement...
Ecoute ton corps... lui, sait...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: erika le 19 Septembre 2014 à 21:42:56
Je suis professeur des écoles avec des 8 ans et 30 élèves ..
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 20 Septembre 2014 à 14:14:22
et un mi temps thérapeutique?
 c'est une solution qui permet à la fois de reprendre pied dans la vie et le travail et de se protéger aussi...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: erika le 20 Septembre 2014 à 14:24:35
C est ce que j ai demandé ..ça doit passer au comité médical. Merci pr vos messages qui me font du bien
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 21 Septembre 2014 à 23:09:04
Loulou 4.... réunion familiale pour son anniversaire, un an... personne n'a évoqué l'absente mais...
il a le prénom d'Emmanuelle, en diminutif inversé...en second et troisième prénom... Nouma pour Manou et Maé pour Emma hommage d'un petit frère à sa sœur
j'ai mis mon collier fée clochette,
ma fille a mis , en déco,le petit singe qu’Emmanuelle avait offert à son premier neveu,
des petites allusions que seuls les concernés comprennent...
j'aimerai des allusions plus évidentes...
c'est comme ça...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 23 Septembre 2014 à 00:56:11
Avoir l'idée de tenter l"hypnose...oh, une toute petite mini envie...!et me retrouver dans ma voiture à me raconter ce que je lui dirais, au médecin ... quand/si je vais le voir pour lui raconter mon histoire et ce que j'ai fait déjà pour y survivre...avant d'essayer cette approche là...
je me fais pleurer un petit coup toute seule dans ma voiture... à peine...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: erika le 23 Septembre 2014 à 10:58:19
Ça ne te fait pas peur l hypnose? moi le seul apaisement que j ai eu pdt 1o jrs c est apres etre allée voir ma marraine qui fait partie d un groupe de prière du renouveau charismatique c est reconnu par le pape. Ils m ont béni écoutée et je devais remercier pour m avoir donné une fille fantastique mm si c était trop court. Ça je n ai js su sortir les mots de ma gorge.
Par contre ils disent pas de médium. ? Mais j ai ete soulagée d un poids et n attends que d y retourner
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 24 Septembre 2014 à 14:43:14
OK! leçon numéro 712... du deuil à souffrir...ne pas compter sur les autres... compter sur soi... les solutions sont dedans...
 OK! mais comment on fait quand dedans c'est vide et ravagé?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 25 Septembre 2014 à 13:14:20
25 mn de voiture ce matin.. tout le temps de penser triste...et soudain une pancarte "salonvert"...et... hop, replongée en arrière... Manue avait assuré la sécurité avec la croix rouge sur ce salon... il y a ... ben 5 ans...et elle avait été très remuée par un exposant, tout maigre, tout fatigué... qui avait fait un malaise et refusait d’être emmené à l’hôpital il avait seulement besoin de se reposer un moment, son cancer, des poumons(je crois) , mortel; à très brève échéance... ne l’empêcherait pas de faire ce qu'il aime,  jardinier paysagiste jusqu'au bout..; presque serein et acceptant la fin si proche..Emmanuelle en avait été très affectée... à 23 ans elle ne pensait pas à la mort...
Je pleure un coup mais dois me reprendre vite pour avoir une tête normale en arrivant à la réunion...

Regarder mon bracelet , les perles de verre  noir me font penser que je suis comme ça... du verre... noir... calcinée...opaque... inanimée...inerte...solide et fragile à la fois...fondue et resolidifiée... dans le désordre...

Cimetière ce midi... jeter les fleurs pourries, pas fanées, pourries... et penser au corps pourrissant des morts... et me rappeler  que non, pas le corps d’Emmanuelle puisque incinération donc plus de corps depuis longtemps.. j'oublie...c'est tellement pas possible....!!!
Pour  ma sœur, ce genre de pensées m'a longtemps poursuivie...je croyais être la seule à y penser "comme ça"...
Personne ne livre jamais ce genre de pensées... tabou persistant... le coté bien matériel et bien sordide du devenir des corps...
il n'est que le midi.. la journée promet d’être riche en émotions...en souffrance...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: erika le 25 Septembre 2014 à 20:15:39
Excuse moi eva luna je ne sais plus ce qui est arrivé a ta pauvre Emmanuelle.
Ce soir je me sens mal, en manque de ma poulette quelle douleur innommable et si ca doit tjs être comme ça pour le reste de mes jours y arriverais je?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 25 Septembre 2014 à 21:34:08
suite de la journée..
aller en courses acheter des cahiers pour mon journal de deuil quotidien... et j'en use des cahiers et des cahiers depuis...
acheter aussi des coeurs en pierre, 5 coeurs en fer peint,5 coeurs en osier tressé et peint en blanc, une boite de coeurs en métal, une boite de petits coeurs en granit...2 coeurs en miroir...ben, oui.. dès que j'en trouve pas cher je les achète...pour nos prochaines cérémonies d'hommage...pour que les petits , ses neveux et nièce puissent en déposer ...ou pour en mettre dans nos compositions florales...dérisoire mais nécessaire rituel...
moi qui trouvait ça un peu gnan gnan... les petits coeurs... depuis sa mort je les lui dédie... sans fausse honte...

Erika, ma fille , Emmanuelle est morte à 24 ans en 2010 d'avoir été percutée par un skieur imprudent...tragique accident qui a débouché sur un coma , un coma dépassé puis des prélèvements d'organes...
C' est encore très difficile mais rien à voir avec les débuts... on apprend à vivre avec cette absence, ce manque... même si on n'y croit bien sûr  pas ...le vrai mieux est arrivé l'an dernier un peu...4 ans... mais je suis lente...
Courage, Erika,un jour après l'autre... tu réussiras à apprivoiser le manque de ta poulette...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: erika le 25 Septembre 2014 à 22:09:44
Merci pour ton message eva luna.que c est difficile la perte d un enfant rien à côté du décès des parents même si je les ai beaucoup aimés. Maman partie le même jour à la meme heure que ma fille mais en 2012 bizarre? Coïncidence?  Je déteste ce jour .je n ai plus de famille. ? Ancetres ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 26 Septembre 2014 à 00:30:59

Pas très sommeil ce soir,  alors je reviens faire un tour dur le forum et en lisant ton message' je suis encore une fois surprise....des coeurs....curieux, j'ai aussi décidé de collectionner des coeurs. Mais je les cherche dans la nature,  petit galet roulé dans les eaux de la rivière comme celle qui sert de photo sous mon pseudo.
Bout de brique rouge en forme de coeur avec une sorte de silhouette sur un fil.....d'où mon petit message. J'en ai d'ailleurs trouver d'autres au fil de mes ballades et moi aussi je les lui dédie.
Il nous passe de drôles d'idées en tête! ?

Comme tu dis, un jour après l'autre. Pas envie de faire des projets....inutiles. A plus tard.

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: vol du papillon le 26 Septembre 2014 à 08:04:54
La perte de nos enfants nous rapprochent, nous sommes toutes et tous tombés dans un cauchemar sans fin, notre vie a basculé dans l'horreur, quelles que soient les circonstances, c'est la peine la plus insupportable qu'un être humain peut endurer, comment s'en remettre.
Il y a moins d'un an nous espérions elle et moi sa guérison, eh bien non, il nous fallait des épreuves encore et encore jusqu'à ce 20 décembre 2013 fatal.  Oui, nous sommes toutes et tous  des survivants sans désir de continuer à nous battre, nous avons perdu notre raison de vivre . Et pourtant, pour ma part,  j'ai une autre fille mon ainées,45 ans, oui, je ne suis pas jeune comme vous, j'ai 68 ans.
Je me sens horriblement responsable du malheur des mes filles, leur malêtre, l'addiction de la première à l'alcool, instinct de survie et la disparition de ma seconde, comme disait son oncologue, elle n'avait pas le choix, elle a fui parce qu'elle savait qu'on ne s’en sortirait pas
Aujourd'hui, tout le monde nous croit, il est trop tard. nous sommes comme mortes, nous culpabilisons, si nous étions parties malgré les menaces.... mais nous avions des animaux et toutes les 3 nous nous sentions des devoirs envers eux, il ne s'en serait pas occupé.
 Ma fille est avec moi, je vais essayé de l'aider à se reconstruire, elle était architecte, mais n'a envie de rien, nous en sommes au même point que ma petite chérie partie trot tôt pour nous, 35 ans.  A 3 nous aurions été plus fortes,  elle était notre moteur, notre soleil, notre vie, maintenant à quoi bon, le divorce, c'est parce que je ne peux plus vivre avec un être aussi abject, et pour lui faire justice.
Avant de partir elle m'avait dit , dès que je suis guérie, on le fait sortir de notre vie. Même lorsqu'elle était  malade, il nous as manipulées de façon sordide, C'est dommage qu'il n'existe pas de guérison possible et de punition pour ce genre d'individus, ils font plus de mal que ce que l'on imagine et sont plus nombreux que ce qu'on croit!
Je vous embrasse tous et toutes bien fort et vous souhait bon courage
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 26 Septembre 2014 à 08:37:28
Bonjour Vol du papillon......

J'aime les papillons et leur fragilité prend dans ton récit une autre dimension. Celle de la vie si fragile, incertaine parfois, cette vie éphémère du papillon, son vol hésitant et sa légèreté. 
Mais ce n'est pas le cas dans ce que tu écris,  on pourrait croire que votre histoire n'arrive qu'à la télé, et là c'est bien réel.
Qui est cet homme pour vous manipuler ainsi ? Tu demandes le divorce, c'est un 1er pas, mais il doit être condamné pour vos souffrances.  As-tu la force d'entamer une procédure contre lui ? Il faut que ce nuisible ( il ne me vient pas d'autre mot), soit mis hors circuit.
On peut toujours trouver des excuses au comportement des uns ou des autres, mais dans ca cas, il ne faut pas maisser en l'état.
Je sais que tu as ta douleur de maman, que tu dois prendre soin de ton autre fille, à un âge où tu devrais profiter de la vie, mais il faut aussi te débarrasser de l'emprise de cet homme. Ça ne ramènera pas ta fille, mais elle sera fière de sa maman.

Je souhaite de tout coeur que ton petit papillon trouve le chemin du jardin de vos coeurs et papillonne dans l'air léger pour toujours.
Mille pensées affectueuses pour toi et tes filles.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: vol du papillon le 26 Septembre 2014 à 10:32:28
Merci pour ton mot de sympathie Stellarose, la vie ne nous a pas gâtée, je n'arrive pas à comprendre comment, quand on est dans l'emprise, on  ne voit pas ce qui se passe, j'ai rencontré la mauvaise personne et j'ai donné à mes filles comme père.   il nous a éloigné des amis, de la famille, si insidieusement que nous e l'avons pas remarqué, il nous a fait déménager souvent, nous espérions toujours un mieux, mais l'espoir   fait vivre , chaque fois que nous trouvions enfin des connaissances, nous partions, maintenant avec ma fille nous pensons que c'était fait exprès, nous revoyons la vie que nous avons menées avec lui, et comprenons  ce que nous avons vécu.
Ma fille décédée avait le nom d'un papillon , le paon de jour, elle était lumineuse et douée dans tout ce qu'elle touchait, elle avait un unique ami qui l'appelait Google, parce qu'il disait qu'elle connaissait tout , dès qu'il voulait savoir quelque chose il le lui demandait. Nous étions très complice, très amies, elle tait peintre comme moi, et elle était une critique sûre sur mes tableaux, je l'aimais plus que tout au monde comme on aime ses enfants, elle me manque ,je me sens glisser dans ce vide qui ne sera jamais comblé. ma fille ainée se sent tellement responsable, alors qu'elle n'a rien a se reprocher, il avait fait en sorte que ces filles ne s'entendent pas et lorsqu'elles parlaient ensemble et riaient, il en était profondément jaloux. Il essayait de me dévaloriser envers et de les dévaloriser auprès de moi, mais là, il n'avait pas compris qu'une mère aime inconditionnellement ses enfants.....Je puise en moi le peu de forces qu'il me reste,pour survivre
Sonia et moi avons beaucoup de peines et de soucis à gérer, mais le plus douloureux de tous est la perte de mon petit Papillon que j'aimais tant, qui me manque tant et qui a emporté ma vie avec elle. merci beaucoup de ta compréhension, bien affectueusement, j'espère que le courage ne te manque pas c'est si difficile,  si cruel, si injuste que nos Anges partent  avant nous, je n'arrête pas de pleurer.... mais j'espère comme tu le dis qu'elle sera fière de moi.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 27 Septembre 2014 à 14:28:16
samedi morose...comme mon humeur ces temsp ci...
Suis je frapadingue de me remettre à porter sa médaille de baptême, ses boucles d'oreilles et de mettre son vernis sur mes ongles de pieds?
Dérisoires tentatives de garder traces d'Elle....dans une existence d'où Elle a été effacée si brutalement...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 27 Septembre 2014 à 22:13:31
Eva,
Tu sais depuis le départ de Mad je porte sa gourmette et je mets souvent du rouge couleur qu'elle affectionnait depuis sa plus tendre enfance. Pour moi aussi samedi morose et je sens une nuit très, très longue. Comme toi suis tellement en manque. Tendres pensées Affectueusement Martine
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Septembre 2014 à 02:10:20
Quitte à pleurer autant le faire à fond...
j'ai ouvert tous les cartons de vêtements... il y en a plein que je ne lui connaissais pas.. normal, elle habitait avec son amoureux...
par contre certains vêtements je les connais bien et ils me font craquer...je pourrais presque retrouver des images d'Elle les portant...mais elles s’évanouissent aussitôt...
le pire étant les 2/3 habits en boule, manifestement ceux jetés au pied du lit... avec encore les chaussettes ou le shorty dedans...là, c'est grandes eaux...
je suis obligée de faire une pause...même si je confirme qu'on ne peut pas sangloter fortement très longtemps...
je pense garder sa robe de chambre, ses écharpes...quelques sacs...une parure de couette,ses draps de plage...
je verrai avec  sa sœur ce qu'elle veut garder...

Quelle misère...quelle souffrance.... quel manque infernal...
je suis usée par le chagrin...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: erika le 29 Septembre 2014 à 09:45:41
Ce matin me suis protégée dans le sommeil et je reprends contact avc la réalité horrible du matin.
Ses affaires..... trop tôt pour moi pour mon mari aussi on n y touche pas.
Ses frères ne vont plus dans sa chambre pourtant il y a salle de bain et wc mais aucun ne demande a s y installer. D ailleurs on aurait peur ... la vie nous a fait un tel sale tour on devient bizarre on voit des signes on se pose des questions ..on ne sait plus quoi penser ni croire.
On vit ds la peur pour nos 2 fils ..
Bien sûr c est récent encore mais ce poids là ds le ventre chaque jour ne diminue pas ..souffrance physique et mentale , cerveau qui n arrive pas à s attacher à s occuper c est notre vie quotidienne.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 29 Septembre 2014 à 23:34:27
je commence à trier ses affaires... plus de 4 ans et demi après...seulement ou déjà.. selon le point de vue...
il faut prendre tout le temps qui nous est nécessaire... ne pas se forcer, ne pas céder sur l'essentiel...j'essaie...
le temps s'est fracturé pour nous à la date de leur mort...
j'apprends à vivre sans elle et à supporter son absence, c'est un travail de chaque jour...plus ou moins réussi selon...
 Tout trajet en voiture de plus de 10 mn se termine dans les larmes, je pense à Emmanuelle d'une façon ou d'une autre...


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Septembre 2014 à 12:40:03
un mauvais virage et je me mange le trottoir...
je regarde pourrir mes poireaux au frigo... et même le melon...
j'ai pas envie de me forcer à faire..
pas facile, la vie...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Antho le 30 Septembre 2014 à 14:01:09
Non pas facile.
Comme tu dis le temps s'est fracturé pour nous.
On reste indéniablement rattaché à cet horrible date où tout à basculer.

Autour de moi on commence à me demander "Quand est-ce que tu reprend le boulot? T'as pas peur de te faire virer? Ca fait déjà deux mois? Que le temps passe vite...."
Que répondre à part "Non j'ai pas la force d'aller bosser! Peur de quoi le pire m'est déjà arriver. Que le temps passe vite??! Vie mon calvaire une seconde dans ta vie et ta conception du temps va changer mon grand...."

Cela fait à peine deux mois et les gens s'attendent à ce que j'ai tourné la page...
Ils ne comprennent pas...

J'en ai marre de me justifier sur mon état, marre de faire comprendre à mes proches que non je ne suis pas près à refaire surface et que ça va prendre encore beaucoup de temps. Non mais sérieux, vous pensez vraiment que c'est parce que je souris que je vais bien et que si je ne pleure pas devant vous c'est que je ne pleure pas??!!

J'en peux plus de ce poids sur la poitrine, de ce manque si profond que plus rien ne compte. Je veux revoir mon fils....Je veux entendre sa voix...Je veux le prendre dans mes bras et le serrer fort pour que plus jamais il ne me quitte...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 30 Septembre 2014 à 18:20:32

C'est parce qu'ils ne savent pas Antho, ils ne connaissent pas la souffrance, la déchirure,  l'abîme dans lequel on est plongé quand on a perdu un enfant.....non, ils ne savent pas.

Laisse les parler, laisse toi le temps  de vivre cette douleur,  on a mal à en crever, le coeur au bord de  la nausée tous les jours, la gorge nouée et les larmes qui coulent au moindre souvenir. Alors reprendre son travail quand on subit ce tsunami, c'est inhumain, comment peut-on poser cette question, simplement oser la poser. Y en a qui n'ont pas grand chose dans le cerveau...... il faut laisser dire quand on peut, de toutes façons,  on est seul dans le deuil, et cette solitude on la partage un peu avec ceux qui comprennent. Il y en a, heureusement,  mais peu.

Tu as raison, même si on montre un visage sociable, personne ne se doute que la seconde d'avant on avait le coeur en vrac. On aprend petit à petit à offrir aux autres le visage qu'ils veulent, notre deuil devient notre jardin secret et personne n'en a la clé.
Je te souhaite de trouver un peu de force pour affronter demain et les jours suivants, c'est dans l'amour que tu portes à ton petit ange que tu la trouveras et dans ce lien qui vous lie pour toujours, par delà le temps.
A plus tard, ne te prends pas la tête avec les gens......
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Septembre 2014 à 23:44:26
 "Non mais sérieux, vous pensez vraiment que c'est parce que je souris que je vais bien et que si je ne pleure pas devant vous c'est que je ne pleure pas??!!"
je pourrais faire totalement miens ces mots là...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 01 Octobre 2014 à 00:19:44
Audience de septembre reportée en décembre...
 le mois va être sympa à vivre...
la justice est plus que lente, désespérante...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 01 Octobre 2014 à 07:42:21

Ce report d'audience  est un sale coup......attendre, toujours attendre. Que notre système judiciaire est long! Cela ne fait qu'engendrer une souffrance  supplémentaire pour ceux qui espèrent une réponse ou un jugement.  Et puis revivre tous les événements cela va être difficile pour toi, pour vous tous.
Comme tu l'écris,  la fin de l'année sera sympa. Ça rajoutera encore de l'angoisse et un mal être pour les mois à venir.
En attendant il faut tenir moralement.  On sera avec toi pour cette nouvelle épreuve.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 01 Octobre 2014 à 20:19:49
Courageusement....ben oui, Paris c'est loin, c'est fatigant depuis ma lointaine banlieue....je suis allée au premier contact avec 2 bénévoles de l'association vivre son deuil -ile de France rebaptisée Empreinte depuis peu...pour pouvoir intégrer le futur atelier d'écriture sur le deuil... à Paris...
c'est "con "de ne pas pouvoir commencer maintenant,... y'a pas encore assez de volontaires...pourtant c'est pour tous les types de deuils...
j'étais fermement décidée.. si on attend trop mon envie va s'étioler...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 02 Octobre 2014 à 00:32:48
Explique nous ce que c'est que cet atelier, en quoi cela consiste? cela peut il être interessant pour nous?  Je ne connais pas l'association vivre son deuil. Douce nuit à toutes et tous
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 02 Octobre 2014 à 18:47:17
 c'est une association qui a commencé à paris et est maintenant dans plusieurs autres pays,
leur site:http://vivresondeuil.asso.fr
voici ce qui est sur le site:

Association vivre son deuil Ile de France

7 rue Taylor 75010 Paris
métro : République, Strasbourg-St Denis ou Jacques Bonsergent
L’ATELIER D’ÉCRITURE

DES MOTS POUR DES MAUX

SUR

LE CHEMIN DU DEUIL

Il n’est pas nécessaire d’être un écrivain, ni d’avoir une formation

 
littéraire, ni d’être un champion d’orthographe mais de venir poser

 
des mots sur du papier et de les partager avec les autres participants.Les animateurs de cet atelier seront très heureux de vous accueillir

 
le 2ème mardi de chaque mois dès octobre 2012 au siège

 
de l’association 7 rue Taylor 75010 Paris

Inscription au 01 42 38 07 08

ou nous adresser un courriel : vivresondeuil.idf@free.fr

Un maximum de 10 personnes peut être accueilli.

Une participation financière de 5 € sera demandée lors des ateliers.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 03 Octobre 2014 à 12:36:01
Merci Eva pour l'info ça m'aurait vraiment intéressée mais une fois par mois à Paris c'est trop., Dommage.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 03 Octobre 2014 à 19:29:18

Tu nous tiens informés Eva Luna, on ne sait jamais, il y a peut-être la même structure dans nos départements. En tous cas, j'espère que ces échanges seront enrichissants pour toi.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Octobre 2014 à 23:12:20
Alors nos rituelles petites fleurs du six étaient ce mois ci des fleurs du cinq...cinquante cinq mois...demain...
Horaire d"hiver , le cimetière ferme à 17h30 et ma fille a une échographie, elle ne sera pas rentrée à temps...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 06 Octobre 2014 à 17:20:34

Je pense à toi, à elle et à toute ta famille. Je vais allumer une bougie pour elle, pour tous. On est avec toi Eva Luna.
Affectueusement.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Octobre 2014 à 22:20:13
ce matin, groupe de paroles de parents, groupe ouvert....je re testais...pas sûre de vouloir y aller...
 je croyais aller mieux et j'ai parlé en pleurant...
j'y retourne lundi 3 novembre; c'est à Draveil le lundi 10/12h, avec l'association Jonathan pierres vivantes.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Antho le 07 Octobre 2014 à 18:31:42
Eva, je voulais te demander conseil.
J'hésites à venir également à des groupes de soutiens. Ma meilleur amie me tanne pour y aller.
Je me demande comment ça se passait et si ça aide?
Pourrais-tu m'en dire plus?

Merci
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Octobre 2014 à 20:20:48
je ne peux que témoigner de mon expérience...

le groupe d'apprivoiser l'absence m'a beaucoup aidée même si c'était dur au début...(un groupe fermé, les mêmes 12 parents endeuillés, une fois par mois sur une année...) on y trouve un partage, une écoute..on se sent moins seul/e à vivre ÇA,les thèmes abordés permettent de comprendre où on en est, de penser un peu, de mettre des mots sur une douleur infernale... de voir que d'autres ne vivent pas les choses pareil ,que certains ont des deuils plus difficiles..les animateurs(eux même parents endeuillés) étaient très à l'écoute...j'y suis allée durant la troisième année,avant je crois que je n'aurai pas pu...d'autres y vont dès le début....j'avais un besoin énorme de parler de ce que je vivais... où peut on le faire?qui peut écouter une douleur morale si vive?

le groupe d'hier est un groupe ouvert, on y va si on veut... on échange sur où on en est en ce moment, un thème a aussi été proposé, "qu'est ce qui vous permet de tenir ?,"on apprend des idées des autres...ça permet de dire la souffrance dans un lieu où elle sera entendue, accueillie, pas jugée et ça ,ça fait du bien...de partager avec des gens qui ont vécu le même drame et qui survivent...

Si l'envie est un peu là... qu'il existe un groupe pas trop loin de chez toi...je t'encourage vivement à en profiter...
si tu veux des précisions sur le déroulement des rencontres, je te les donne bien volontiers. Quelle association en propose dans ton secteur?

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Antho le 07 Octobre 2014 à 23:41:34
Merci Eva.

Les seuls endroits où je pourrais aller sont Draveil ou Paris.
Je pense que je vais peut-être y aller. Voir comment les autres personnes de "notre" planète font pour survivre.
J'avoue qu'en ce moment j'expérimente un peu tout est n'importe quoi pour essayer de surmonter.

Quand ça va, je regarde des séries pour m'oublier le plus possible et essayer de vivre autre chose à travers d'autres vies même si elles sont factices.

Quand je vais mal, je viens sur le forum et j'écris ce qu'il ne va pas. Je lis les messages des autres parents et j'essaye de les aider également.

Quand je suis au fond du gouffre, j'écris dans un journal mon état d'esprit telle quelle sans réfléchir sans relire sans retenues.

Merci Eva
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 08 Octobre 2014 à 00:47:07
je sais qu'il y a 1 ..(.ou  2 (groupes ouverts à paris de l'asso JPV le mercredi soir,
un groupe fermé  en cours de l'asso apprivoiser l'absence(je connais une des animatrices..) à paris lui aussi,
et celui de Draveil est avec JPV le premier  lundi matin du mois est un groupe ouvert...( il y avait 2 hommes lundi...et il y en avait 3 la première fois, l'an dernier)

Tu habites vers où?j'ai oublié...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Antho le 08 Octobre 2014 à 11:49:48
J'habite dans le 77 à Noisiel près de Noisy le Grand.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 08 Octobre 2014 à 19:49:34
Paris c'est rue de malmaisons mais il faudra surement attendre qu'un nouveau groupe commence , tu peux les a ppeler pour prendre contact et tu verras bien...(apprivoiser l’absence)
draveil c'est plus loin mais tu peux y aller quand tu veux, le premier lundi du mois, 10/12h si l'horaire te va..
tu fais comme tu le sens,....moi, j'ai mis un an à me décider à passer à l'action...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 08 Octobre 2014 à 19:52:28
reprise de rendez vous avec nadine beauthéac...
pas très envie, à quoi bon et quoi dire de nouveau?
et au final, qu'est ce que ça fait du bien quelqu'un qui reconnait que c'est difficile.. long...fatigant .. ce chemin de deuil... et que c'est encore plus compliqué à vivre seule...en portant tout...toute seule dans mon appartement.. après une divorce très houleux...
j'ai repris rv dans 15j....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 09 Octobre 2014 à 19:31:06

Je vous envie un peu d'habiter dans une grande ville ou banlieue où l'on peut trouver des personnes compétentes,  des lieux d'écoute.  Pas facile en province!
J'avais 100 réponses aux questions sur le deuil et le chagrin de Nadine Beautheac,  c'est un petit livre super.

Je souhaite que ton rendez-vous se passe le meiux possible, mais avec quelqu'un de compétent et qui comprend, il n'y a pas de problème.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: angelik le 10 Octobre 2014 à 10:06:02
Comme Stellarose, je pensais combien j'aimerai avoir près de chez moi des spécialistes qui comprennent... J'ai tenté avec 2 psys de ma ville, je n'ai pas trouvé la compréhension et l'aide nécessaires. Récemment, on m'a conseillé une autre psychologue, il faudrait que j'essaie mais ça me coûte de recommencer toute l'histoire sans savoir si elle saura vraiment ce qu'est le deuil, et le  suicide...

J'ai également lu ce livre, qui rassure sur ce que l'on vit. Un grand merci à ces psys (Nadine Beauthéac, Christophe Fauré) qui nous guident dans notre si long et difficile chemin.

Et je comprends que ce soit d'autant plus difficile quand on est seule. Mon mari (qui n'est pas le papa de Geoffrey) est souvent absent pour son travail, et je "dégringole"  doublement quand il ne rentre pas pendant plusieurs jours...

Et je l'ai souvent saoulé avec mes discours et réflexions sur le deuil et le suicide. J'étais souvent frustrée de son silence en retour mais je pouvais parler.
Au début,  faire tourner la maison alors que je n'avais qu'une envie, c'était de pleurer sous ma couette, a été difficile.  Et je culpabilisais de n'être pas "à la hauteur" surtout pour notre fils de 12 ans. Mais leur présence, même dans le silence, m'a aidée.

Pas simple tout ça,
et c'est vrai qu'à l'âge où l'on pourrait espérer souffler un peu et être plus serein,
la vie nous balance un énorme fardeau à porter jusqu'à la fin...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 10 Octobre 2014 à 12:56:04
Grâce à vous et vos remarques, je mesure la "chance"... d’être en banlieue parisienne, si je veux je peux avoir accès à des ressources qui manquent cruellement en province...
moi aussi j'ai testé 2 psys , proches de chez moi... je n'avais alors pas la force d'aller à paris...et .. aucune n'a été à la hauteur de mes attentes et capable de m'accompagner d'où j'en étais.. l'une avait du mal avec l'émergence de mes émotions... alors que je suis sobrement émue!!! et avait un fille et je pense se projetait dans mon histoire.. l'autre était une allumée au discours vaguement ésotérique voulant à tout prix me faire trouver la leçon à comprendre que la vie m'envoyait  en faisant mourir ma fille après ma soeur...
j'ai demandé des adresses de psy formés au deuil à l'association vivre son deuil.. et j'ai atterri chez Nadine beauthéac..;et ça me va bien...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 11 Octobre 2014 à 07:26:01

Je déplorais le manque d'associations ou autres dans mon coin, et j'ai été surprise de découvrir dans un journal local qu'il y avait eu une réunion sirr le thème de la mort, du deuil et de son vécu. 

Mais le titre de l'article m'a choquée : Café mortel à. ........  Je ne sais pas, mais je trouve cela maladroit, j'aurais préféré Café deuil. Comme il y a les coordonnées,  je vais voir leur site car ils proposent une autre rencontre lors d'une prochaine semaine. Enfin, je vais regarder de quoi il s' agit car l'intitulé me choque, mais peut-être est-ce fait exprès,  pour briser le tabou.  Il me semble qu'on parle de tabou dans l'article. .....à voir.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: zabou le 11 Octobre 2014 à 09:50:43
Bonjour à toutes,

Je m’aperçois que j’ai eu une chance inouïe, de tomber sur une psy,qui travaille en HAD , avec qui le courant est passé de suite, qui comprend tout ce que je  lui dis, mes ressentis, et me guide depuis bientôt deux ans, sur ce chemin de douleur.

Pourtant,  elle prononce 2 phrases en 45 minutes, quand ce n'est pas une !!! une question cruciale posée au bon moment....

Moi derrière , je rame pour comprendre, le pourquoi de la question......

Elle m'aide vraiment, bien au delà, du deuil, car , cela fais ressurgir, des blessures antérieurs, dont j'ai pris conscience, et que je dois tenter de panser, pour pouvoir avancer.....

La sérénité que je recherchais tant, je ne la trouverai jamais, un mieux être ?  peut être  un jour.....

C'est tellement difficile de le savoir, je croit aller mieux, moins de souffrance, en tout cas plus acceptable, et puis de nouveau tout s’écroule, édifice encore bien fragile....

Je vous embrasse fort.

 
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 11 Octobre 2014 à 14:59:51
oui, le titre est volontairement un peu choc...
j'ai moi aussi cherché cette semaine s'il y avait des cafés deuil pas trop loin de chez moi...pas trouvé..tant pis!

une "bonne "psy... c'est celle qui nous accompagne au mieux et qui nous aide à faire les petits pas  les uns après les autres...c'est une rencontre... humaine... je suis contente que ça t'arrive, Zabou...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 14 Octobre 2014 à 00:30:59
Citation de Christophe Fauré :

"La première étape, c'est le choc de la perte, la sidération, le refus, l'incrédulité, d'être confronté à quelque chose qui est aberrant, qui ne peut pas rentrer dans le cadre de ce que l'on connaît de sa vie, c'est la mort de quelqu'un qu'on aime, et cette nouvelle est tellement massive, brutale, qu'on n'a pas d'autre choix que de mettre en place des mécanismes de protection psychique contre la violence de cette perte et on coule une chape de béton entre soi et cette souffrance qui nous permet de ne pas exploser, de ne pas voler en éclats et de complètement se désorganiser. Et cette chape de béton qu'on coule dans les premières minutes, les premières heures apèrs le décès de la personne, crée un espèce d'état d'anesthésie émotionnelle. Vous avez sûrement ressenti cela si vous avez perdu un proche, une anesthésie émotionnelle où le mental fonctionne, on s'étonne même d'être capable de faire les démarches administratives, d'organiser une cérémonie, d'appeler les proches, de faire tout cela où beaucoup d'énergie est nécessitée, et en même temps, c'est comme dans un rêve, un peu comme un zombie, et c'est une protection nécessaire, naturelle, qui est se met en place. Il y a beaucoup de choses qui nous aide à sortir de cet état qui peut durer de quelques heures à quelques jours, et c'est tout ce qui est de l'ordre des rituels. Nous ne pourrons pas aborder toles rituels est mis en place par les différentes traditions, et notamment par la tradition tibétaine, ce serait autre chose, l'accompagnement du deuil spécifiquement et des rituels de fin de vie et du deuil dans la tradition tibétaine, mais d'un point de vue psychologique, ces rituels sont importants, ne serait-ce que pour deux raisons : s'identifier soi-même comme étant en deuil, c'est-à-dire que lors de la veillée funéraire on comprend progressivement avec tout ce qui se déploie qu'on n'a pas d'autre choix que d'apprendre à vivre maintenant sa vie avec l'absence concrète, dans notre existence, de la personne qu'on a aimé, et il y a mille implications, qu'on ne mesure pas encore, et qui vont être là, sur des mois, sur des années, voire des décennies, et qui font partie de ce mouvement de deuil qui s'initie à l'intérieur de soi. "
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 14 Octobre 2014 à 01:20:29
Tout cela me laisse perplexe.. Ce paragraphe, oui il est bien écrit, le livre surement aussi. Il exprime mieux que je ne pourrais le faire. Il explique, décline, répertorie, tout ce que l on doit ressentir. Mais c est du papier, juste du papier!!! Il n a pas d emotions, il ne le vit pas lui. Alors oui on est rassuré, on se retrouve, on se dit on est pas fou!! Tous ces mots, le déni, la colère... Ce sont juste des mots... Et ces étapes, que l on cherche, parfois on a peur d en avoir sauté une, parfois on flippe car on se retrouve bloqué dans une autre... Alors oui c est expliqué, décortiqué...
Mais en vrai comment on fait dans la vraie vie? Comment on fait pour accepter vraiment? Comment on fait quand on a l impression que son coeur meurt sur lui meme? Comment on fait quand on voudrait qu il soit la? Comment on fait quand on voudrait etre réconforté, la, maintenant, tout de suite? Comment on fait quand on voudrait sentir son odeur, quand on voudrait etre dans ses bras,? Comment on fait quand on voudrait tant que ca ne soit pas vrai...

Comment on fait...vraiment...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 14 Octobre 2014 à 01:30:29
"on comprend progressivement avec tout ce qui se déploie qu'on n'a pas d'autre choix que d'apprendre à vivre maintenant sa vie avec l'absence concrète, dans notre existence, de la personne qu'on a aimé"

Mais pourquoi?  :'( :'( pourquoi ca doit etre comme ca  :'( :'(,

je le sais bien que tout cela est vrai, tout ce qui est écrit... Que ce livre, doit etre la surement pour nous aider, je suis désolée, je suis juste en colère, cette colère si bien décrite dans tous ces textes...

Mais c est si injuste , si injuste...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 14 Octobre 2014 à 09:20:24
J ai lu ce livre la semaine dernière,15 jours  après le décès de ma fille...au début  cela m à fait du bien’je me retrouvais dans les différentes description de cet état de deuil
Mais ensuite...plus rien! Aucune solution pour me sortir de cet état de manque, d angoisse , de douleur permanente


j ai effectivement construit cette chappe de beton, mais celle ci s est ecoulée,et je sens ce raz de marée m englouti!


je  veux revoir ma fille,la toucher,lui dire que je l aime..comment faire,ce n est plus possible..

Ça me ronge à petit feu...mais au tait elle voulu que je m écroulé?

tout    ce que je sais c'est qu elle aurait voulu vivre
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: zabou le 14 Octobre 2014 à 10:12:49
Bonjour Oriane,

tout    ce que je sais c'est qu elle aurait voulu vivre

C'est avec ce savoir fort, que j'ai réussi bien des mois après , il est vrai, à recommencer à vivre, au lieu de survivre, j'ai perdu , mon mari le 27 octobre 2012, emporté par un cancer, lui aussi aurait tant voulu rester......

Je n'ai pas perdu ,un enfant, et je ne fais aucune comparaison, ce n'est pas dans l'ordre des choses, mais il n 'existe aucune hiérarchie dans la douleur, je suis remontée de ce puits sans fond, enfin presque.....

Parce que, aujourd'hui, après avoir eu si peur d’oublier ! après m’être sentie totalement engloutie, après cette souffrance sans nom, après avoir eu une envie irrépressible,  de le rejoindre, et finalement être restée, et bien je sais maintenant , que l'on vogue pour toujours, entre deux rives.....

Cette douleur ne disparait jamais, elle s'adoucit seulement, plus douce , plus fréquemment, et si forte encore  lorsqu’elle nous prend......

La solution, est en nous, mais on ne la trouve pas de suite , engluée dans les méandres de la douleur, on se laisse d'abord porté, emporté par elle, elle prend toute la place, la place de tout, puis lentement, arrive des jours plus doux, ou la douleur se fait plus supportable.....

Je crois que chacun de nous trouve, alors sa propre solution, celle qui nous convient le mieux, qui nous permet de continuer, une raison de vivre, bien différente de celle que nous connaissions "avant", rien ne sera jamais plus comme avant, et surtout pas nous.....

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: catita49 le 16 Octobre 2014 à 15:33:34
Ces 14 pages témoignent de l'amour que tu as pour ta fille, car s'il y a bel et bien quelque chose qu'on ne puisse t'enlever c'est ton amour pour elle.

Je suis très émue de t'avoir lue, tu trouves svt les bons mots, ça fait écho en moi. Ma maman me manque. Vous lire me fait du bien....enfin du mal aussi mais je crois que c'est nécessaire.

Voici une citation d'une de mes lectures pour faire écho aux derniers messages et qui illustre bien ce que je ressens:

"Penser l'épreuve c'est d'abord reconnaitre son caractère scandaleux, tout allait bien....rien ne va plus
Ainsi sommes-nous souvent si peu réceptifs aux voix rassurantes dont le concept est si plein de bonne parole, nous sommes d'abord sourds, comme un pot cassé en mille morceaux.
Pour connaitre ce qu'il y a de vie dans l'épreuve, il faut d'abord reconnaitre qu'elle fait mal et accepter qu'on ne puisse commencer par accepter"


La vie en bleu, Martin Steffens

Douces pensées à vous les mamanges.

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Antho le 17 Octobre 2014 à 00:26:20
Je crois qu'il n'y a pas de réponse à tout ça.

Nous ne sommes que les victimes du plus douloureux des drames, la perte d'un enfant.
Comment fait-on pour survivre à ça, comme le demande Stefy?

Je crois qu'on y survit tout simplement pas. Depuis que mon Nolan est parti, je sais qu'une partie de moi est morte avec lui. Tout ce qui reste sur cette planète ce n'est qu'une coquille vide qui a mon apparence. Et au lieu d'être rempli de sentiments d'amour de compassion et de tendresse pour mon fils, elle n'est plus que rempli de tristesse et de solitude.

Chacun d'entre nous ne fait plus parti de ce monde car une grande partie de nous même est déjà morte.
Ce qu'il reste? Un semblant de nous qui porte un masque pour rassurer notre entourage et nos proches. Qui fait semblant d'aller mieux, qui ne pleure plus devant eux, qui feint de sourire. Mais en moi il n'y a plus de vie.

J'attends avec impatience le jour où je pourrais enfin le revoir. Ce petit garçon de deux ans, pot de colle, pleurnichard, gueulard, qui venait se faufiler dans mon lit pendant la nuit... Mais mon dieu que je l'aime.

Je ne crois pas en la vie après la mort, mais on ne peut être sûr de rien. Alors j'évite de provoquer mon départ de peur de manquer la dernière hypothétique chance que j'ai de le revoir un jour et j'essaye d'être quelqu'un de meilleur pour la même raison. Car franchement pour moi la vie n'a plus d'intérêt.... sans mon Nono.


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 17 Octobre 2014 à 20:24:59
Avec le temps et l'usure du chagrin...j'arrive à rester des moments dans le monde des autres, celui où la mort ne taraude pas chaque minute... j'ai appris à alterner 2 trajectoires de vie... celle du deuil et celle de la vie ordinaire sans savoir laquelle est la plus réelle...Intermittente' de la souffrance que je vis en pointillés maintenant, faisant bonne figure avec de plus en plus de maestria...on est fort à ce jeu là.. qui finit par devenir une seconde nature...
la vie reste sans  sens mais j'ai arrêté de me révolter... je subis, c'est comme ça... du coup la survie est plus facile ..mais il m'en a fallu du temps et des larmes et du refus...
La partie qui est morte avec Elle, Emmanuelle... ne prend plus toute la place, je peux aimer sans trop d'ombre ses neveux et nièce, sa sœur, son frère...pour les autres... c'est pas encore gagné!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 18 Octobre 2014 à 23:49:20
"Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si.... le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants...."
  Renaud
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: zabou le 19 Octobre 2014 à 10:45:28


Grosse pensée pour vous toutes, aujourd’hui, pas les mots....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 19 Octobre 2014 à 15:02:06
Pensées zabou...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 26 Octobre 2014 à 20:21:16
Rentrer de week end et allumer non pas une bougie mais 4 bougies...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Octobre 2014 à 15:10:59
Un très bref rêve qui me réveille brusquement...
"je rentre chez nous, je entends pleurer doucement dans la cuisine, elle est petite fille, je la prends dans mes bras , elle sanglote comme seuls les enfants savent le faire et..."
réveil brutal... fin du rêve...
 comme si dans le rêve je savais que ce n'était pas possible...qu'elle était morte...
la journée commence humide...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: erika le 30 Octobre 2014 à 18:58:27
J aimerais bien rêver d elle même si au réveil ça doit être difficile! !!
Qu il est incroyablement insupportable de vivre sans notre enfant. Jamais celui qui n est pas passé par là ne peut imaginer!  ! !Encore heureux il n y aurait plus d enfant.
Mon coeur est en miettes je souffre à en mourir
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 30 Octobre 2014 à 19:18:52
Pareil,j aimerais rêver d’elle......encore et encore
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Octobre 2014 à 22:21:49
3 rêves seulement en 55 mois... c'est si peu...ça fait si mal...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 30 Octobre 2014 à 23:02:03
Je n'ai jamais rêver d'elle, jamais en 3 ans
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 30 Octobre 2014 à 23:24:48

Rêver d'eux et surtout s' en souvenir. Je pense que l'on rêve,  mais souvent le souvenir s' est envolé au petit matin. Qui nous dit que dans nos rêves nous ne les retrouvons pas nos enfants ? Mais on aimerait bien en conserver des traces....pfff......rien.
On dit que des protections se mettent en place dans les premiers temps pour nous éviter toute cette souffrance, les retrouver en rêve et les perdre à nouveau.

J'ai rêvé quelques fois de lui aussi, mais depuis un bon bout de temps plus rien. Est-ce qu'à force de souhaiter les revoir on ne les fait pas fuir ?  Fuir  pour nous obliger à aller de l'avant, à regarder la vérité en face, à nous reprendre en main,  à vivre tout simplement, mais sans eux.

Je vous souhaite donc de doux rêves pour cette nuit.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 01 Novembre 2014 à 23:35:09
Je crois que les rêves viennent de nous...
 et ton image de protection mise en place pour éviter trop de souffrance intolérable, me plait bien.. .
je sens que je me protège depuis les  débuts de trop d’insupportable douleur... enfin pas moi, ÇA se met en place tout seul, je ne choisis rien.. y'a comme un coupe-circuit en moi qui me déconnecte de la souffrance majeure quand la dose est trop forte...c'est assez bizarre...
et du coup, je pense que je ne suis pas assez  facilement hors contrôle pour rêver ...
puisque je vis en apnée... retenant mon souffle et ma vie pour survivre...

mon inconscient doit être écrasé/congelé? par la mort...traumatique...au fond j'en sais rien...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 02 Novembre 2014 à 07:26:43
Tous les soirs en me couchant,j aimerais rêver d elle....Le matin,je ne me rappelle de rien...est ce que je l ai vue?

même rêver ,ne nous ai pas permis? Amputée le jour,amputée la nuit....
.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 02 Novembre 2014 à 20:06:33
j'ai lu hier dans un article que pour des parents endeuillés, être capable de rêver de leur enfant était le signe que la douleur se faisait moins écrasante...aux débuts c'est trop douloureux...on est trop dans l'absence.. alors que si on peur rêver d'eux on est capable de retrouver un peu de leur présence...
je vous recherche les phrases exactes...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: angelik le 03 Novembre 2014 à 10:39:01
J'ai rêvé plusieurs fois de mon garçon au tout début. Je ne me rappelle pas de dialogue, mais à chaque fois, je rêvais que ce n'était pas vrai, qu'il n'était pas mort... le cauchemar était dans ma vie, mais pas dans mes rêves... une fois, il me faisait signe que c'était une blague, qu'il nous avait bien eus... il avait l'air tellement content de lui. Le réveil a été dur !!

Puis plus rien... mais comme une sensation au réveil, je sais qu'il était là dans mon rêve.  Même si je ne me rappelle de rien, je sens que j'ai rêvé de lui. Comme Eva Luna, je pense que c'est une sorte de protection.  Moi aussi, j'ai comme un coupe-circuit qui gère à ma place.

D'après une amie psy clinicienne, il paraît que ça reviendra petit à petit, tout doucement et en fonction de notre seuil de tolérance et notre capacité à supporter au réveil....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: mamita le 03 Novembre 2014 à 15:11:55
Je vous rejoins sur ce fil : j'ai beaucoup rêvé d'Antoine la 1ère et la 2ème année, je me suis déjà exprimée à ce propos.
Je rêvais de lui en bonne santé mais toujours me disant cette phrase : "je suis de passage". Dans certains rêves je le voyais malade, mais retrouvant la parole par exemple ou remarchant et je lui disais "mais tu ne m'avais pas dit que  tu étais entrain de guérir". Dans chaque rêve je ressentais je ressentais une chaleur et une grande sérénité au réveil. Et puis maintenant, mais rarement, 3 ans et trois mois après sa mort, je rêve de lui, enfant avec son frère et sa soeur.

Oui, comme le dis Stellarose, ils ont envie qu'on aille de l'avant, ils ont envie de nous voir vivre. Des évènements étonnants se sont produits récemment pour nous : ma belle fille a décidé de vendre leur maison (maison ancienne, trop de travaux, Antoine bricolait beaucoup), eh bien cette maison a trouvé un acquéreur une semaine après avoir été mise en vente, puis dans la foulée notre belle fille a trouvé une maison à louer dans la ville juste à côté où se situe l'école des enfants, puis deux jours après elle trouve un terrain de la surface recherchée, pour construire, dans cette même ville  !
Elle en a été complètement abasourdie de voir comment les choses s'enchaînaient et elle m'a dit "oui, c'est certain Antoine veille et là je crois qu'il m'a donné un sacré coup d'pouce",  il veut que j'avance avec nos "loulous".
Autre exemple, j'avais récupéré la petite Twingo d'Antoine, ( 20 ans d'âge), elle nous a lâchés la semaine dernière et n'est pas réparable, alors oui je crois qu'Antoine est entrain de nous dire d'aller de l'avant, de ne pas nous accrocher à toutes les choses matérielles qui nous reliaient à lui.

Certains diront que tout ça c'est le hasard ? Mais là, je trouve que cela fait beaucoup à la fois !

Nos enfants veillent, nous pensons à eux, nous les aimons tant, ils ne peuvent pas être bien loin.

Avec vous tous et toutes, puissiez vous, dans ces jours gris de Toussaint, vous réchauffer aux doux rayons d'amour qu'ils nous envoient.

Mamita
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: liline le 03 Novembre 2014 à 15:44:14
ton texte dit en fait ce qui se passe pour moi comment faire pour avoir la force de se lever le matin je ne sais pas je ne sais plus
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: JeanLuc le 03 Novembre 2014 à 16:22:27
Certains diront que tout ça c'est le hasard ? Mais là, je trouve que cela fait beaucoup à la fois !

Il n'y a pas de hasard ni de coïncidence, mamita ...

Hier, le crematorium où Chantal a été incinérée organisait une cérémonie de commémoration "multi-sensibilités", c'est à dire que chacun est le bienvenu, qu'il soit croyant, non croyant, laïc, athée etc... ...

Comme je l'ai déjà dit par ailleurs, le lieu est magnifique, empreint de paix et de sérénité et situé au milieu de ce qu'on appelle chez nous le "pays des collines" ... La cérémonie fut à la hauteur du lieu ... chaleureuse, émouvante, musicale, lumineuse ... En résumé un magnifique moment de partage et de fraternité.

Sur les nombreux arbres parsemant le parc cinéraire, étaient accrochées de petites plaquettes de bois (découpées dans de petits rondins) sur lesquelles étaient gravés les prénoms et noms des disparus en 2014 ... Vous imaginez que le nombre était considérable et la recherche ardue ... Et bien non ! Pas pour moi !

Immédiatement, j'ai été attiré par un arbre couvert de sa plus belle parure automnale qui virait vers le rouge profond (couleur préférée de Chantal) ... Je me suis donc dirigé vers cet arbre et à ma grande surprise, la première plaquette que j'ai visualisée était celle de mon épouse parmi des dizaines d'autres ...

Je n'ai pas pensé au hasard ni à une coïncidence et en décrochant délicatement la petite plaquette de bois, je lui ai dit : "Pffffff ! Heureusement que tu m'as aidé !" ...

Non mamita, il n'y a pas de hasard ... Celles et ceux qui sont partis sont tout autour de nous, à l'intérieur de nous ... Ils se nourrissent de notre amour et de notre respect et ils sont heureux ...

Je pense à Vous ...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: mamita le 03 Novembre 2014 à 16:34:20
Merci Jean-Luc,  je te lis toujours avec attention,  tes messages sont toujours une lueur d'espoir et bien souvent c'est quand je vais mal qu'ils me sautent aux yeux !


Bien amicalement,

Mamita
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Novembre 2014 à 22:51:36
6 mars 2010/6 novembre 23014...ça doit faire 56 mois... beaucoup plus de 4 ans et demi... Qui le croit?C'était... avant hier...

j'ai même plus envie de compter...ces six , toujours difficiles...
encore plus celui ci avec un petit mot doux de mon fils déposé sur la table de la cuisine... qui me fait craquer avant même le petit déjeuner...dur dur de me reprendre assez pour aller travailler.. en sentant que mon fils pense ce matin à sa sœur morte...
Toucher du doigt, du bout du cœur sa souffrance de frère... me démolit...

Raclette ce soir nous tous,sa famille... chez sa soeur... pour partager notre tristesse du six ensemble...ce petit rituel nous aide...Quelques allusions à Emmanuelle... c'est bien...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: zabou le 07 Novembre 2014 à 15:08:35
Certains diront que tout ça c'est le hasard ? Mais là, je trouve que cela fait beaucoup à la fois !

Il n'y a pas de hasard ni de coïncidence, mamita ...

Je suis totalement d'accord, ils sont là près de nous , de cela j'en ai la certitude.

En 24mois, 3 rêves,le dernier , le jour de mon anniversaire ( qui ne m'importe plus ) en septembre, on entrait tous les eux dans une maison inconnue en franchissant 3 marches, il s'est tourné vers moi, et ma enlacée et embrassée, un vrai baiser d'amour !!!  le tout sans paroles!!!

Pour le jour ou plutôt la nuit des deux ans, non pas le 27 octobre qui était un lundi cette année mais la nuit de son décès du vendredi au samedi à 1h40 du matin, heure précise ma montre s'est arrêtée, alors un hasard peut être , mais pas pour moi, a des milliers de kilomètres d'ici il était là , avec moi....

J'ai l’impression d’être porté par lui, écoutée et surtout entendue, nous ne ferons toujours qu'un.....

Je pense à vous parents, dans la souffrance, et surement que si l'on rêve si peu , c'est surement comme vous le dites si bien ,une protection inconsciente, trop dure? si l'on est pas encore en capacités de supporter....

Je vous embrasse.

zabou
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 14 Novembre 2014 à 00:23:32
Depuis ce six là.. c'est dur...
L'anniversaire de mon petit fils qui lui,a perdu sa tata marraine chérie.. a été difficile...Emmanuelle manquait terriblement à cette festivité... j'ai dû me retirer un instant aux toilettes...
la nouvelle compagne du chéri de Manue était là.. première rencontre... percutante pour moi...elle prend sa place..parceque la place est vacante..parcequ'Elle est morte... encore plus morte d’être remplacée...la vie continue..; pas pour elle... pas pour moi...
Je sais que c'est dur aussi pour lui..mais...
Ma psy dit que je peux essayer de penser qu'elle lui succède.. je ne peux pas voir les choses comme ça... elle prend sa place et ça me brise le coeur...je le ressens comme ça...
En attendant c'est moi qui pleure pour un rien... le chagrin au bord des yeux...mal de tête de fatigue de chagrin.. .qui dure...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: zabou le 14 Novembre 2014 à 00:38:31


On ne maitrise pas nos sentiments, et avec la douleur difficile.....

Physiquement oui certainement , elle prend sa place pour toi, mais  pour lui, Emmanuelle sera toujours là, personne n'est remplaçable,c'est impossible, c'est une autre personne, des sentiments sans aucun doute différent, et si je compare ma propre expérience ( mon mari à mes cotés, chaque jour ), la présence d'une autre personne à mes cotés n'a rien changé à mon deuil , à ma douleur, ni effacé, mon mari, encore moins mes souvenirs et mon amour pour lui....

Emmanuelle est toujours là , dans le cœur de chacun d'entre vous, et personne ne l'oubliera.

Tendresses.

zabou
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 14 Novembre 2014 à 01:05:41
je sais...
mais la demoiselle se pose à la place de chérie... d'amoureuse...
j'en suis heureuse pour lui.. Manue aurait voulu ça pour lui...
mais ça incarne encore plus son absence...
voilà...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 14 Novembre 2014 à 01:19:09
Je t'envoie juste mon soutien.
Affectueusement
Méduse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 14 Novembre 2014 à 07:18:19
Eva Luna je te comprends,moi c est quand je vois mes filles avec leurs bellesSoeurs,je me dis qu elles prennent la place de leur soeur qu elle aurait aimé être la , partager ces moments avec elles.....
Mais je ne peux empêcher cela mes filles on besoin d être entourées et je sais que personne ne remplacera ma fille partie trop tôt

La vie est maintenant tellement compliquée!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: angelik le 14 Novembre 2014 à 11:18:50
oui, c'est sûr c'est la vie,
et le chéri de ta Manue ne pouvait pas rester seul éternellement...

mais je comprends que ce soit dur à vivre pour toi,
encore une étape difficile sur ce chemin,
encore une preuve de son absence,
et de la vie qui continue alors qu'on aurait voulu qu'elle s'arrête ce jour là.
encore un pas douloureux, un pas en avant...
pas le choix, la vie nous pousse.

Je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 15 Novembre 2014 à 01:28:24
Une nouvelle preuve de la réalité de son absence... c'est ça...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 15 Novembre 2014 à 14:00:50
Oui Eva c'est une nouvelle preuve de leur absence et c'est à nous que ça fait mal. Je t'envois plein de pensées positives. Affectueusement Martine, maman de Madeleine
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 15 Novembre 2014 à 23:47:45
Ce samedi je pars de ma banlieue profonde pour rejoindre Paris..où m’attend un groupe de parents endeuillés et un psychothérapeute québecois, connu et reconnu...: Gilles Deslauriers...qui envisage le deuil sous l'angle de la perte .Une journée sur le deuil...où j'ai pleuré en parlant de mon histoire de morte...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: saram le 16 Novembre 2014 à 18:47:50
Il y a des jours plus difficiles que d'autres, où chaque chose que tu touches, que tu vois te fait monter les larmes aux yeux .
Ce dimanche n'est pas un bon jour pour moi mais demain recommence une autre journée , puis une autre et encore une autre ...
Benjamin est parti depuis 2 ans , j'ai abandonné ce forum mais j'ai une drôle d'impression , je trouve son absence de plus en plus dure au cours des jours : hiver , temps gris , fatigue ?
Mon fils me manque terriblement .
Autour de moi, tout le monde l'a presqu'oublié , les amis ont des petits-enfants , une famille .
J'ai un merveilleux mari mais nous ne sommes plus que 2 .

Vous êtes tous et toutes là, aussi dans la douleur, la souffrance, vous seuls pouvez comprendre .
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 16 Novembre 2014 à 21:02:40
Non,, Saram... c'est pas le temps gris qui te mine... c'est l'absence de ton fils... et la troisième année est une des pires .. enfin presque...hein parce que rien ne peut être pire que la première année si ce n' est la seconde où la réalité se fait plus évidente et malgré tout inacceptable...
pour moi, l'an 3 a été  terrible...je n’arrêtais pas de penser que je n'y arriverai pas, que toute ma vie à souffrir comme ça, c'était pas possible...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 16 Novembre 2014 à 23:38:22
Nous n'allons pas oublier nos enfants. Difficile de retrouver la légèreté d'avant. Dès que je suis seule, ma tristesse m'emplit. J'ai l'impression aussi que ma douleur est plus forte de nouveau, sans doute aussi parce que mon deuil pour ma fille a été interrompu deux fois, pour mon mari d'abord et maintenant pour mon père.

Saram, je ne crois pas que les autres ont oublié ton fils, mais ils ont tous peur d'évoquer nos enfants parce qu'ils craignent de nous les "rappeler". Notre peine les rend mal à l'aise et puis la mort est tabou et plus encore le suicide.
Sur le forum au moins, tu peux en parler librement. Moi cela m'aide à évacuer le trop plein.

Prenez bien soin de vous

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 17 Novembre 2014 à 00:23:38
Bonsoir Eva,
Comment c'est passé ton samedi avec le groupe de parents et le psy? J'espère que cela a été bénéfique pour toi.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 19 Novembre 2014 à 13:12:25
Michael Schu­ma­cher... il parait qu'il est en fauteuil roulant, incapable de parler... communiquant difficilement avec les yeux...chaque nouvelle de lui me replonge dans les questions ... sans réponses..mais questions qui font mal...
je ne peux pas m’empêcher d'imaginer Emmanuelle ...
gravement blessée, pas morte...
comment ferait on?
comment aurait elle vécu ça?
avec graves séquelles de trauma crânien...
heureusement qu'on ne choisit pas...
on fait face simplement au drame tel qu'il se présente..
mais je ne peux pas éviter d'imaginer d'autres fins...
c'est dur...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: zabou le 19 Novembre 2014 à 14:16:24

Hier, j'ai vu ma psy, après des mois a culpabiliser,à me demander pourquoi, si j'avais bien fait , à penser que finalement tout ce ce que j'avais fait pour lui dans les derniers moments, je l'avait fait pour moi, parce que c'était devenu pour moi insupportable de le voir comme ça, parce que c'était sa fin , parce que je savais que c’était inéluctable, parce que à quoi bon.....

Hier , enfin presque 25 mois après, je lui ai dit que je m’en foutais , que même dans son état désespéré, j’aurais préféré le garder comme cela encore , pouvoir continuer à l'aimer , à lui parler, à le voir en vie et que cela dure....

Hier seulement j'ai mis des mots sur ma décision d'alors et enfin,j'ai compris et totalement intégré que je l'avais fait seulement pour lui, en ne pensant qu'a lui, que je m'étais mise entre parenthèses et que j'y suis restée tout ce temps....

Alors comme je te comprends, comme tes questions font écho en moi,mais j'ai compris aussi que lorsque l'on aime pardessus tout, l’égoïsme, n'a pas sa place, on ne pense plus qu'à l'autre....

Même si au fond de nous , on conserve un endroit pour imaginer d'autres hypothèses, une autre fin celles que l'on aurait voulu de tout notre être.....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 19 Novembre 2014 à 20:34:56
oui.....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 21 Novembre 2014 à 12:43:33
Un diner hier soir avec une maman comme moi de mon groupe d'entraide de parents endeuillés... ça fait du bien de parler de notre enfant, chacune... de tomber le masque... de partager sur où on en est sans trop de pudeur... on se comprend..on peut se dire... même des trucs bizarres...
c'est le bon effet  au long cours de ces rencontres...précieuses...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 25 Novembre 2014 à 21:04:51
 Qui a stoppé net une mini crise de larmes en voiture...où je pensais humide à ce qui me manque d'ELLE....TOUT... et Tout c'est beaucoup...?
ben un renard traversant devant moi hier soir,nuit même...et jolie magie de la nature sauvage...j'aime.. attendrie...

et le lièvre écrabouillé au retour m'a remis les idées d'aplomb..la vie est moche aussi, parfois...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: erika le 25 Novembre 2014 à 21:39:05
Hier choix d une photo pour le monument. Regarder des photos et se souvenir des bons moments qui ne reviendront plus.
Ne pas savoir se décider, et renoncer pour l instant et reporter pour  une autre fois.
Et toute la soirée ce poids lourd, , beaucoup trop lourd dans le coeur! Sale vie! !!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 25 Novembre 2014 à 21:47:45
j'avais laissé son frère et sa sœur choisir finalement la photo...pour le médaillon sur la plaque du columbarium... elle a du sens pour eux...
Prends le temps... plus rien n'est urgent... reporte à plus tard.. ça deviendra une évidence...La photo qui lui rend le plus hommage..la plus belle, la plus vraie...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 28 Novembre 2014 à 00:42:20

Moi, c'est ma belle-fille,  sa compagne qui a choisi une photo.....mais on a mis un an pour tout terminer, faire "sa tabatière" comme il a écrit. 
Rien ne presse, mais pendant un an, j'ai eu le sentiment de quelque chose d'inachevé car son nom n'était pas écrit,  pas de photo non plus. Et  puis le jour où tout a été  achevé, j'ai eu l'affreux sentiment que tout était bien fini, qu'il n'y avait plus aucun espoir de le revoir, pendant un an, la vie a été comme suspendue. Je ne sais pas comment décrire cet état,  comme si on revenait dans la sordide réalité : mon fils mort.
C'est horrible de penser à cela, et ça fait mal.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Novembre 2014 à 12:27:50
Son compagnon avait donné son avis... c'est une photo fai te par lui qui a été choisie...
la vie a été comme suspendue... dis tu... c'est tout à fait ça...
la dure réalité qui à un moment s'impose... ton fils mort, ma fille morte...
 pour de vrai et définitivement... ça nous tombe dessus ...tellement on n'y croit pas..pas tout de suite... et meme après... j'ai encore des moments où je ne peux pas y croire... trop  violent... trop définitif.. trop insensé...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 28 Novembre 2014 à 12:51:26
Moi,je n ai pas mis de photo..en mettre une  serait encore admettre son depart......même si je ,le sais.....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: zabou le 28 Novembre 2014 à 13:05:38

Deux  ans après, je n'arrive toujours pas à me décider à finir la tombe, juste une plaque, quelques plantes en pleine terre qui ont bien poussées....

Pas encore fini, pas , de nom, ni début , ni fin, je n'y arrive pas, parfois, je culpabilise, ma psy me dit " vous avez le temps" !!

Peut être celui d'admettre... je ne sais pas ..... trop dure .....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 29 Novembre 2014 à 00:31:49
Moi non plus pas de photo, trop vrai, trop réel. Comme ça elle n'est pas vraiment là. Mon mari voudrait!  peut être un jour...........!.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: zabou le 29 Novembre 2014 à 00:47:25

La photo, je le ferais peut être, pour qu'il continu à exister, par l'image, quand j'aurais le courage de le faire....

Pour que , bien après ..., il ne reste pas seulement un nom et une date, mais aussi le visage d' une personne....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 29 Novembre 2014 à 03:02:18
je crois qu'on voulait une photo parceque la plaque de granit du columbarium  avec l'urne derrière...c'était pas Elle...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: erika le 29 Novembre 2014 à 07:53:26
C est peut être bête mais moi j ai envie que les gens qui passent dans l allée aient l oeil attiré et se disent que c est trop dommage et que c était une jeune fille jolie et qu ils aient une prière pour elle.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 29 Novembre 2014 à 08:21:15

Comme je l'ai écrit plus haut, on a mis un an avant de se décider à faire quelque chose de plus.......peut-être pour se cacher la réalité.   Car le jour où tout a été posé,  j'ai vraiment su au fond de moi que c'était le terme de mon incertitude, comme si la vie me faisait enfin comprendre qu'il ne fallait plus que je le cherche " vivant " .

Je ne cache pas que lorsque je suis allée au cimetière, voir cette tombe, sa tombe, le torrent de larmes était là.  J'ai pris en pleine figure....ce que je savais déjà.
Et je crois que cela nous a tous bouleversés.

Mais en même temps, ça m'a fait du bien de voir que nous avions pu accomplir ces choix tous ensemble. C'est important je pense d'être ensemble pour décider.

J'y vais pour entretenir les petites pensées colorées que j'y ai plantées,  toujours de la couleur, et puis j'essuie sur la photo les larmes que la pluie y a déposées. ......tout en douceur.



L'essentiel est de prendre son temps,  ne pas se précipiter pour faire. Chacun son rythme.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Gagouf le 30 Novembre 2014 à 18:08:17
Nous n'avions aucune idée de ce que nous allions faire pour Noémie. Une tombe pour une petite fille de 3 ans moins un jour, à quoi ça devait ressembler? La seule chose que je ne voulais pas, c'était le granit gris avec plein de petits points bien alignés, parce que ce n'était pas dans l'ordre des choses qu'une enfant soit là-dessous,  je voulais un marbre avec de la "fumée", ou des "nuages", on appelle ça un granit veiné. On a choisi par la suite un granit "bois de rose" qui venait d'Amérique du Sud. C'est un mélange de rose et de gris foncé.

Quand nous sommes allés voir le marbrier que la tante de mon mari nous avait conseillé, nous avons regardé un catalogue avec différentes tombes, et nous avons tous les deux flashé sur un modèle en particulier.

Les différents morceaux du monument ne sont pas rectangulaires. La stèle est en forme de "vague", et elle ne repose pas directement sur la pierre tombale mais il y a une arche en dessous qui forme un pont, pont qui est gravé dans la pierre.

Il n'y a pas de dalle pleine (là où on pose les fleurs et plaques), elle est ouverte au milieu et, du petit pont à nos pieds, il y a une "rivière" de galets.

Yoan et Noémie nous ramenaient toujours des cailloux de nos balades dont on ne savait que faire, j'en avais toute une étagère. On les a mis dans la petite rivière.

Cette rivière de cailloux qui coule au dessus d'elle me rappelle que la vie continue, qu'il y a eu un avant, et qu'il y a un après. Notre petite chérie se trouve au niveau du pont, et on pourra toujours revenir vers elle, mais nous devons aller dans le sens du courant et non lutter pour revenir en arrière...

Le marbrier a mis en dessous un petit caveau de 45x45cm pour recueillir l'urne de Noémie, ainsi que les 2 nôtres une fois qu'on sera parti...

Il nous manquait juste un dessin à graver à côté de son nom. On me parlait d'ange, mais ils sont souvent joufflus, je ne trouvais pas ça très joli. J'avais pensé à un petit oiseau, ou même à une fourmi parce que Noémie aimait les petites bêtes et parfois quand je marchais elle me disait : "Stop, attention, la moumie!". Mais une fourmi sur une stèle, c'était quand même bizarre.

Et puis une nuit j'ai rêvé de ma puce. Elle me demandait de mettre son petit manteau bleu pour que nous allions dans le jardin (alors que nous vivons en appartement), et je nous voyais partir de dos, main dans la main, dans un rayon de lumière. Et quand je me suis réveillée, j'ai su. Sur ce petit manteau, il y avait des papillons. Alors sur la stèle, près de son nom, il y a un envol de papillons...

Concernant la photo,  nous voulions au départ la faire graver sur la stèle (je ne voulais pas une photo en médaillon) mais le marbrier nous a dit que ça ne serait pas possible, car pour faire une "photo gravure', il fallait utiliser un laser, et seulement sur du marbre noir ou très foncé. Alors nous avons acheté une petite plaque noire que nous avons posée sur la tombe. Son visage regarde vers le ciel. Et à côté il y a l'épitaphe "A Petite".  C'était le petit nom plein d'amour que lui avait donné son grand frère.

Nous n'avons pas hésité pour choisir la photo. Quand son parrain de cœur l'avait prise, j'avais dit à l'époque qu'elle ressemblait à un ange. On en a fait un portrait pour la cérémonie, et donc on l'a faite graver au laser sur cette plaque et on a été très heureux du résultat. C'est bien notre petit ange qui repose là.

Certains de nos proches ont eu du mal à regarder cette photo, mais pour nous il était essentiel de la voir, de la "matérialiser", pour réaliser que oui, c'était bien notre petite fille qui reposait désormais là, sous la petite rivière de galets.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Novembre 2014 à 23:16:53
Tout ce que vous avez fait est empreint de l'amour pour Noémie... et c'est ça l'essentiel...
il faut oser se faire confiance et réaliser ce qui nous fait du bien... encore un peu FAIRE quelque chose pour notre aimé/e mort...et c'est pas toujours facile ..mais j’espère que d'autres en te lisant auront une idée belle et juste pour le dernier endroit de nos disparus/es
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 01 Décembre 2014 à 17:04:17

Ce que vous avez fait pour la petite....c'est très beau.  Ce n'est pas pour les autres que nous faisons les choses, mais pour eux, pour nous un petit peu ( il faut bien être un peu égoïste ).
 Avec toutes mes pensées les plus douces pour Noemie.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Gagouf le 01 Décembre 2014 à 18:25:19
Merci.  :) Oui, tout ce que nous avons fait, c'était pour elle. Nous on aurait pu finir dans une tombe toute rectangulaire et grise, c'était pas grave. Mais finalement on va se retrouver  avec elle, dans ce monument qui la représente si joliment. <3
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Gagouf le 02 Décembre 2014 à 09:38:31
Comme ça a l'air joli!!!  :)
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: zabou le 02 Décembre 2014 à 12:11:45

Oui.

Pour moi qui n'ai pas encore achevé, la tombe de mon mari, parce que trop dure, parce, que , je ne veux pas de pierre tombale, il aimait la nature et le ciel, l'idée du petit muret, me donne des perceptives....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 08 Décembre 2014 à 07:41:35

Et c'est comme ça que tu le fais vivre Twist, mais si tu ne le vois pas. Il vit en toi, pour toujours, le lien n'est pas visible, mais il ne meurt jamais.
Signes ou pas, il est là,  le fait d'entretenir ce petit jardin, fais que tu cultives aussi ton jardin secret au fond de ton coeur. Enfin, j'espère que ce n'est pas confus et que tu me comprends.

Douces pensées pour les jardiniers du coeur.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Gagouf le 09 Décembre 2014 à 18:04:58
La dernière fois que nous sommes allés voir Noémie, nous lui avons offert une lanterne de Noël qui s’allume la nuit grâce à une mini batterie photovoltaïque située sur le toit. Je ne lui ai pas encore laissé de sapin car avec la pluie qu'il tombait dernièrement, il serait mort. L'année dernière même si je l'ai récupéré juste après les fêtes il n'a pas résisté.

Elle aussi elle reçoit des petits cadeaux d'autres enfants. J'adore découvrir ce qu'ils lui ont laissé, parfois ce ne sont rien que des petits glands ou des petites fleurs mais qu'est-ce que ça me fait chaud au cœur.

Comme toi après avoir terminé le monument et qu'il soit enfin posé au cimetière je ne savais plus comment entretenir un lien "concret" avec elle. Le seul qui perdure, ce sont les "lettres" que je lui écris sur internet. j'ai commencé à écrire vraiment son histoire, mais je n'ai pas réussi à aller plus loin que le chapitre du jour j, Je pense que la première année j'aurais écrit ce bouquin sans problème, tellement j'avais besoin d'écrire sur elle. Mais là, me replonger dans la douleur de ces premiers moments, c'est trop dur. Je n'y arrive pas.   :(
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: delphinita le 09 Décembre 2014 à 18:44:45
C'est vraiment chouette ces petites attentions, ça permet de garder un lien...
Oui c'est vrai que c'est plus difficile avec le temps de se replonger dans les moments douloureux... alors qu'au début c'est presque obligatoire...
Je pense qu'il ne faut pas se forcer, et peut-être au contraire que cela veut dire qu'on se souvient plutôt des beaux moments...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 11 Décembre 2014 à 01:54:18
Entre une rage de dents et un orteil en compote sur une malle aux chaussures...
une audience de mise en état qui arrive et  devrait être la dernière avant le procès...
des exigences que je ne peux pas satisfaire au travail...sauf à y laisser ma peau...
une mammographie qui m'a finalement rassurée...le pire n'est donc pas certain...
Noël qui arrive...et j'veux pas...saint(e Emmanuel(le...
les 30 ans de la mort de ma petite soeur...le 25...
une encore nouvelle année... sans Elle...

la période est rude pour mon sommeil et mon moral...
Grande lassitude...
je vous  lis mais je n'ai plus envie d'écrire...
àquoibon...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 11 Décembre 2014 à 07:11:54
Eva Luna


Cette période est très dure ,et en plus tu as ton lot de préoccupations,mais même si tu n écris pas,sache que nous so.mmes là

Ce forum nous soutient dans les moments difficiles.....Chacun et chacune essaie comme il le peut d aider par ses propres paroles de réconfort
Alors ne lâche rien

Et comme on l écrit souvent : Demain est un autre jour

Affectueusement



Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 11 Décembre 2014 à 07:38:32

Je te comprends Eva Luna,  moi non plus je n'ai plus envie d'écrire. ....la réalité est là, la triste réalité de leur absence,  et pui ce manque, ce vide qui ne sera jamais comblé.
Cette période de fêtes est vraiment dure à supporter, mais je sais que je ferai quand même les choses, mes deux petits enfants sont là et sont impatients. 

Je te sens amère et épuisée. .....le coup sur le pied, cela veut dire "stop! J 'arrête et je le pose ". On me l'a assez dit lorsque j'ai eu mal au pied et que j'avais du mal à marcher. Quand le corps fait souffrir, c'est que le moral souffre. A toi d'employer le bon remède en prenant soin de toi.

Tu as toute mon affection pour traverser cette période.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 11 Décembre 2014 à 09:59:08
Je crois qu'il faut s'écouter.

Je ne sais pas trop comment interpréter ton "àqouibon". Est-ce par rapport à toi ou aux autres ? Tu as veillé et soutenu de nombreux endeuillés depuis que tu es venu sur le forum. Ce soutien est important et bénéfique, mais là, tu as droit au repos. Il est vrai qu'on ne peut pas toujours écrire.

Je t'envoie du courage pour tenir encore et encore.

Prends bien soin de toi comme aimait à dire ma fille.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Antho le 11 Décembre 2014 à 12:00:15
Une pensé de compassion et de solidarité pour toi Eva Luna.
Si tu as besoin de prendre du recul, prend le. Si tu as besoin de faire le point seule, fait le.
Mais sache qu'il y aura toujours qq'un ici pour te lire, te comprendre, te parler...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Gagouf le 11 Décembre 2014 à 12:48:41
Je comprends cette envie de rentrer dans ta bulle. Moi-même comme beaucoup d'autres l'avons ressentie.

Quand tu seras prête, reviens nous parler. Nous serons là. On pense fort à toi.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: zabou le 11 Décembre 2014 à 13:01:33


Peut être "a quoi bon" parce que même cela ne me soulage pas.....

Trop de pression, trop de mal être, laisse ton travail, aucun de nous n'est indispensable, à moins que tu n'y trouves l'oubli, mais ce n'est pas mon impression.....

Cette période est définitivement très difficile à passer pour nous tous, entre le passé qui est là en nous, et les appels à la joie que l'on a plus, les jours gris, moroses, courts, si vite noirs.....

Comment avoir envie?

Le corps qui n'en peu plus, rappel extérieur, d'un intérieur dévasté, je sais , je n'arrive quasi plus à lever et étendre mon bras droit, douleur épouvantable, au niveau de l'épaule de l'omoplate, jusqu'au bout des doigts et cela s'accentue....

Je crois même que je vais m'acheter une lampe médicale de luminothérapie.....

Enfin , il ne s'agit pas de moi, prend soin de toi, saches que nous sommes là, pour toi au besoin.

Je compatis à ce " gros coup de blues", à ce vide intérieur, d’où peut être l'a quoi bon....

Demain est un autre jour....

Affectueusement.

zabou
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 11 Décembre 2014 à 19:43:26
Je pense a toi Eva Luna....
Affectueusement
Stefy
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: delphinita le 11 Décembre 2014 à 20:25:59
Courage Eva Luna.
On a besoin de toi, un début de réponse à"A quoi bon"...
Douces pensées
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 12 Décembre 2014 à 01:53:09
Il est tellement difficile de se trouver une place maintenant, de se trouver à sa place quelque part que souvent on se demande si on est là où il faut!  il n'y a qu'ici que l'on trouve à s'exprimer quand on veut et comme on veut. Pour ma part je viens tous les jours sur le forum mais je ne peux m'exprimer à chaque fois pourquoi? je ne sais pas... un blocage certainement, non pas vis à vis des personnes mais peur de trop  me "rabâcher" mais au fond en venant ici n'est-ce pas se qu'il faut faire s'exprimer encore et encore, parler encore et encore de nos enfants pour canaliser cette foutue souffrance qui nous tenaille le cœur? J'espère que nous continuerons à te lire, tout au moins à avoir de tes nouvelles de temps à autre et merci pour tout se que tu as apporté et ce que tu apportes sur le forum. mes plus douces pensées, affectueusement Martine, maman de Madeleine
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 13 Décembre 2014 à 10:55:37
c'est vrai que , moi aussi , j'ai l'impression de me rabacher parfois mais si on ne peut pas le faire ici ...alors où ?
bises
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Décembre 2014 à 17:10:35
Merci pour vos gentils messages....

rabâcher encore et encore, je sais bien que c'est nécessaire mais là, j'ai plus envie...
ma place dans la vie est impossible à trouver...
la place de ma fille morte dans ma vie , est encore plus impossible à inventer...
ce n'est même pas un gros coup de blues, plus un malêtre mou qui m'englue...
mon àquoibon ... faut pas en déduire une envie de mourir, je ne souhaite pas ça...mais un manque d'envie, un marre de lutter,une distance qui se fait...un repli dans ma caverne, rien ne vaut plus   la peine...un fatalisme paralysant, une impuissance  apprise..je ne crois plus en la vie...j'anticipe le pire...avec une amertume désabusée...

Je dois être dans une autre phase, genre: rien ne me plait, j'ai envie de rien, la douleur est moins violente mais du coup le vide est encore plus vide, je m'en veux de moins penser à ma fille, de l’oublier au pays des morts,je ne m'oblige plus à faire semblant et tout s'en ressent, je suis surprise que les choses finissent bien, je relance moins mes amies,elles s'éloignent, la solitude est confortable, lassitude et nostalgie sont très présentes,pas envie de me réabonner à mes revues, le monde tourne très bien sans Elle et sans moi aussi,la vie continue,même plus envie de lire, ni d'écrire d’ailleurs,à quoi ça sert? mes petits rituels qui m'ont tant aidée... deviennent inutiles, inopérants, perdant leur sens...j'ai choqué en osant dire que le bonheur des autres le 31 ,m'énerve ou me peine...et que j'ai pas envie de m'y frotter...
pourtant je sais aussi que je vais moins mal...que je dors un peu mieux, que j'ai repris un peu de forces...
mais pour en faire quoi?
de nouveau vivre avec les petits soucis du quotidien?
alors que le ressort est cassé...
que ma vie est une coquille vie... comme moi...

Alors que je mesure  le chemin parcouru, le pire du deuil aigu est derrière moi,avec les petits mieux durement acquis, l'énergie un peu revenue,même pour le travail,
Tout ça pour quoi..pour en arriver où?

mais je fêterai Noël avec enfants et petits enfants..pas d'inquiétude...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: delphinita le 13 Décembre 2014 à 18:03:46
Courage, on te comprend malheureusement que trop bien.
Il faut peut-être leur trouver une place particulière dans nos vies pour ne pas être constamment concentrés sur nos absents, et dans le même temps, ne pas se sentir coupables de les oublier dès que nous passons une soirée entre amis ou que nous sommes occupés par le travail.
C'est ce que je me dis en ce moment : il faut que je trouve une place er un moment pour ma soeur. Je ne sais pas encore sous quelle forme ni si cela suffira pour me redonner quelques miettes d'envie de vivre, mais ce sera toujours mieux que rien...
Douces pensées...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: zabou le 13 Décembre 2014 à 19:13:42

Je comprends tous ce que tu nous dis, pourtant au risque de t'agacer, tu as une place ici, tes écrits nous font du bien, même quand tu ne laisses que deux mots et bien cela amène à une réflexion, et cela n'est pas rien....

Si tes rituels te paraissent inutiles, inopérants, c'est que peut être que tu n'en a plus besoin.....

Emmanuelle sera toujours là, quoi qu'il arrive, quoi que tu puisses en penser, et c'est surement parce que tu vas mieux, que tu ne sais plus quoi mettre dans ce vide " qui comblait" tout.

Moi cela ne me choque pas que le bonheur des autres le 31  t’énerve et te peine, parce que vois tu, je crois que chacun d'entre nous pense la même chose, qu'après ce que l'on vit, on prend conscience du ridicule de cette " fête" , que cela ne ressemble à rien,  que c'est sans sens, mais voilà, avant  on ne le voyait pas, on ne le savais pas.....

Il te reste encore une place , et quelle place !! celle de maman de tes autres enfants , celle de mamie, de tes petits enfants, et à jamais tu seras et restera la maman d' Emmanuelle....

Qu'aurait elle voulu, pour toi, pour cette suite, pour ces neveux, pour sa fratrie ?

je ne ne me pose pas en donneuse de leçons,, je ne me permettrai pas! je cherche juste à t'aider, je sens du désarroi, perdue dans un monde , ou tu ne voudrais plus te trouver, sans illusions, ou peur de trahir ta fille si tu pouvais avoir encore du bonheur....

En fait , je ne sais pas, tout ce que je sais , c'est que tu faisais du bien, et j'espère que tu viendras de temps en temps, donner de tes nouvelles.

Je souhaite que ce repli, dans ta caverne, t'apporte, une voie , si petite soit elle, pour qu'un but, te donne envie d'avoir envie.....

Affectueusement

zabou
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 14 Décembre 2014 à 08:18:19

Eva Luna,

Je suis comme tous ici, j'apprécie beaucoup tes interventions, tu as toujours le mot juste.......mais peut-être que tu as fait du chemin et que tu as besoin de te retirer dans ta caverne pour faire le point sur la direction à prendre. Tu es à un tournant de ta vie, et c'est toi seule qui peut décider d'avancer ou pas dans ce quotidien qui fait si peur.
Et je pense que tout le monde respecte ce choix.

Prends bien soin de toi, prends le temps d'apprécier les petits présents que nous offre la vie et que nous ne voyons pas, perdus que nous sommes dans le chagrin d'avoir perdu quelqu'un de cher.......le sourire, le rire de tes petits enfants, la présence de tes autres enfants.......ils sont là et ont aussi besoin de leur mère.

Petit à petit la douleur vive, violente s' éloigne pour nous laisser sur un nouveau rivage que l'on ne connait pas, et qu'il faut découvrir. .....mais c'est une autre histoire..........

Je t'embrasse très et comme tous, j'espère que tu viendras te temps en temps nous interpeller, nous rassurer.

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 14 Décembre 2014 à 08:27:10
Eva Luna

Parfois nous avons besoin de nous retirer,de faire le vide...prend le temps,prend soin de toi...

Affectueusement
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 15 Décembre 2014 à 12:19:00

Et je pense que c'est important de savoir faire le vide. Hum, plus facile à dire qu'à faire ! ???
 
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 19 Décembre 2014 à 20:09:59
Me rendre compte, vraiment...qu'on a vendu la punto ,lundi...
Je le savais... aucun effet...il fallait  le faire depuis un moment...
et là, je vois son porte-clé avec un beau E majuscule et je réalise...
on a vendu la voiture de Manue en fait...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 19 Décembre 2014 à 20:33:13
Semaine difficile...mais il faut bien sortir du marasme à un moment...

vendredi; apprendre la mort (suicide?) d'un pote de danse... j'en saurai plus ce soir...

dimanche... m'apercevoir que ma mère et ma soeur avaient "oublié"... de commander la plaque commémorative des 30 ans de la mort de ma sœur, ce 25 (en fait elles ont trop du mal à faire quelque chose pour cette date là... ça n’aurai pas dû m'énerver....)

lundi, ma fille va mal après les propos alarmistes à l'échographie... col court et évasé.. menace de bébé trop tôt, 7 mois...
lundi :vente de la voiture de Manue...
lundi, courir dans 2 magasins funéraires pour trouver une plaque à graver...le second est celui où a eu lieu l'incéinération de ma fille, y rentrer a été...
lundi :recevoir par mail  les conclusions de l'avocat, via ma fille, il n'a pas nos adresses mail!!!  pour l'audience de mise en état du lendemain...on a dit qu'on était d’accord avec ses conclusions,, forcément!sauf que... coups de théatre... d'où l’intérêt d'avoir changé d'avocat..lui se demande pourquoi on ne nous pas communiqué l'assurance du "mis en cause"...parce que s'il n'est pas solvable.. hein .. quel intérêt ce procès...vu  qu'il est étranger et ne viendra pas et ne paiera pas, si ça se trouve!c'est que moi qui pense ça...

mardi : ce qui devait être la dernière audience d'échange de pièces... ben... sera forcément suivie de une ou 2 autres.. le procès s'en trouvera décalé... fin 2015 n'est même plus une option réaliste... la Justice est hyperlongue.. ça m'épuise...5 ans de procédure...je n'ai pas eu le courage de relire le fond du dossier... ça me fout pas terre à chaque fois...
mardi:RV gynéco pour ma fille, je l'accompagne, il est plus rassurant ..mais Bébé peut arriver à partir de maintenant..on s'organise... 7 mois c'est un peu tôt, qu'il reste au chaud en 2014!

mercredi; Rv psy.. je raconte tout ça et je pleure un coup...

jeudi: mes petites fleurs au cimetière sont arrosées de larmes

vendredi: je dois moi les relancer pour avoir le devis pour la plaque  d'hommage pour ma sœur...Oups! ils avaient oublié! et le devis est salé, ils n'ont pas honte de ces prix là...sauf que là, on n'est plus effondrées de chagrin et on a retrouvé l'usage de notre cerveau!
vendredi: je saurai ce soir si mon copain de rock s'est suicidé...Je vais leur écrire mais.....quoi dire à ses filles?

Alors me voilà de retour ici... j'ai lu vos messages ... j'ai répondu à peine.. mais je déverse ce soir le trop plein...ma barque est pleine... elle a du mal à se maintenir à flots.. et ma psy qui trouve que je vais mieux ,que j'ai plus d'énergie...alors que je me sens épuisée, attaquée par les soucis...incapable de faire face...sans cadeaux pour toute ma troupe...
je n'aime décidément pas cette période.....

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: mamita le 19 Décembre 2014 à 22:59:06

Eh oui comment penser à Noël avec ces soucis qui t'écrasent ... alors je t'envoie mes pensées les plus réconfortantes et j'espère que ce petit bébé va patienter un peu pour venir "caresser le coeur" de sa mamie qui a bien besoin de douceur.

Avec toi dans ces moments difficiles,

Mamita
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: zabou le 19 Décembre 2014 à 23:14:54


Pensées, pour tout, pour tous, et souhait pour que ce bébé attende encore un peu
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 19 Décembre 2014 à 23:22:13
Je n'osais pas te demander pour le procès,  mais voilà que tu en parles. Pas super les nouvelles, la barque est pleine à ras bord! Difficile dans ces cas là de se maintenir à flot.

En te lisant, je me dis que décidément tout s' enchaîne, pas de répit pour toi. J'espère que tu trouveras encore une fois la force de résister à cette tempête et que ce petit ange restera bien au chaud ( comme le dit Mamita ) afin d'arriver dans les meilleures conditions pour vous donner, et à toi en particulier, son plus beau sourire.
Un peu de baume dans le coeur de sa mamie et de toute la famille.

Mes pensées les plus douces pour toi.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 20 Décembre 2014 à 03:14:02
Ça va aller...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: vol du papillon le 20 Décembre 2014 à 08:10:28
Eva Luna, tu as eu une semaine bien chargée en émotions, déception,
il y a un petit sourire qui va illuminer votre famille, il apaisera les souffrances même si la cicatrisation reste douloureuse et et les piqures de rappel toujours lancinantes.
Prends soin de toi.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Gagouf le 20 Décembre 2014 à 10:52:58
Quelle semaine éreintante! Parfois il y a des moments comme ça ou tout s'accumule et je comprends que tu n'en puisses plus. J'espère que ça va se calmer pour que tu puisses retrouver un peu de force et que ta fille va garder son bébé bien au chaud jusqu'à l'année prochaine. Il est prévu pour quand ce petit bout?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 21 Décembre 2014 à 02:01:39
Tu verras ce petit être t'apportera plein de lumière et un peu d'accalmie. Douces pensées Martine, maman de Madeleine
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Antho le 22 Décembre 2014 à 17:13:41
Je le connais bien ce "Ça va aller..."
Si tu as besoin de parler Eva même en privé n'hésites pas...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 22 Décembre 2014 à 23:02:38
Bravo, Antho... et une larme, une !
juste de se sentir comprise par un compagnon de misère...d'un mot juste qui fendille la carapace...

et ça va aller...parce-que je le décide , chaque jour...plus ou moins facilement.. sinon quoi? je craque et je m'effondre comme une naine noire?et il ne restera qu'une flaque d'ombre au sol...
Tant que je réussis à cloisonner, un souci après l'autre... que je me repose entre 2 bouffées de problèmes...que j'arrive à donner priorité aux vivants... je surnage...je ne suis pas submergée-engloutie...

je pensera à toi si le besoin de dire... se fait trop puissant...merci...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 22 Décembre 2014 à 23:35:04
Beaucoup de douces pensées pour toi Eva luna, toi qui est toujours là pour tous. Je viens d'arriver sur le forum depuis peu, mais je l'ai déjà compris .
Je suis souvent dans le même état d'esprit , je ne peux que te comprendre.
Tiens bon, je voudrai tellement pouvoir te réconforter, te dire des choses qui te ferai du bien, mais je ne le sais que trop bien, on n'y peut rien.
Je le dis moi même à mes proches, personne n'y peut rien, personne ne peut rien faire, comment faire pour remplacer cet être qui nous manque tant....Notre prunelle, Je t'embrasse et te dis à bientôt.
Parfois on pense que nous n'y arriverons pas, mais si il le faut !!!on va y arriver, arriver à "vivre" du moins essayer.
Douce nuit ,mes amis de cœur, reposez vous ,il le faut.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 27 Décembre 2014 à 05:00:20
Noël est fini.. ouf!
finalement moins mal que je ne le craignais...
5 iéme Noël sans Emmanuelle, j'ai appris à cloisonner...
à alterner les moments... de grande tristesse et ceux de "joie" serait un peu trop fort mais  bon, quelque chose de ce genre là en regardant les petits ouvrir leurs cadeaux les yeux brillants...
Elle manque ...

je serai une maman endeuillée comment, après 30 ans..? me suis je dit en voyant l'émotion intacte de ma mère...
ma soeur est morte il y a 30 ans, elle avait 18 ans, un accident de voiture...j’avais 24 ans, enceinte d’Emmanuelle...
j'ai pleuré seule , la nuit ou en voiture,10 ans...d'un deuil muet impartageable...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 27 Décembre 2014 à 07:12:55

Je crois que dans 30 ans....ce sera un peu comme tu l'écris  " un deuil muet, impartageable " .......

Toute mon amitié  pour toi Eva Luna.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 27 Décembre 2014 à 07:36:59
j'ai un cousin qui est décédé d'un accident de voiture , il avait 20 ans , il y a ....36 ans de cela
lorsque je vois sa maman , je comprends l'émotion intacte...
toute mon affection
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Décembre 2014 à 21:36:47
c'est plus futile..mais pas tant que ça...:
Ma capacité de décision, de choix... est OUT depuis ...depuis le 6mars  2010... pas envie d'écrire accident ni mort aujourd’hui.

Je ne sais même plus quoi choisir pour m'habiller le matin...
Attraper n'importe quoi, coordonné en noir ... c'était facile...
alors... depuis cet automne je prends systématiquement quelque chose que je n'ai pas encore mis cette saison...
ça donne des trucs improbables mais  je redécouvre aussi des habits que j'aimais bien...
et je fais une pile dans ma chambre et un tas de cintres de ce qui a déjà été mis ...
ma chambre se transforme en caverne sombre aux murs de vêtements noirs...
c'est raccord avec l'humeur de fond...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 29 Décembre 2014 à 00:59:26
Un petit creux un peu vide entre les pics de mal des 2 "fêtes" de fin d'année me donne envie de me recroqueviller dans ma caverne...ça recharge un peu mes batteries très à plat avec les émotions tumultueuses de Noël...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 29 Décembre 2014 à 15:34:16
J'attends...
pour partir au petit gouter de noël fait par le chéri d’Emmanuelle, pour ses neveux et niéce...il est toujours leur tonton! je suis conviée...ça va me faire tout bizarre d'aller dans son nouveau chez lui... qui n'est plus leur chez eux... avec les meubles qu'Elle avait choisi avec lui...sur ses gouts à lui...
 dans un autre environnement.. celui de ce nouveau couple... la jeune demoiselle et lui...
Elle manque....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: zabou le 29 Décembre 2014 à 19:00:33


J'espère que  cela n'a pas été trop difficile....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 29 Décembre 2014 à 19:19:12
cela doit faire bizarre , en effet....
moi aussi , j'espère que cela n'a pas été trop difficile
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 29 Décembre 2014 à 22:57:21
Bonsoir Eva Luna, j'espère que l'après midi pour toi. i n'aura pas été trop dur. Plein de douces pensées . Martine, maman de Madeleine
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Décembre 2014 à 15:56:35
Ça a été...
je sais désormais  que ce qu'on imagine c'est souvent pire avant...et que l'anticipation  un peu anxieuse partagé a du bon...ça libère...
j'ai pu "oublier" un moment mon chagrin pour partager ce moment autour des petits...
ça me retombe dessus à peine en voiture..mais j'ai tenu le coup...
je suis triste  quand même...
Elle manque...
il y a eu 2 mini allusions..;son chéri a dit quand  "on" avait pris l'appartement et dans ce on, Emmanuelle était là...et sa soeur a évoqué un souvenir d'enfance, un naufrage en bateau , et a mentionné plusieurs fois son prénom...Elle avait 4 ans...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Décembre 2014 à 20:53:03
Quand je dis que j'étais enceinte d’Emmanuelle à la mort de ma sœur...il faut aussi entendre que j'ai été une maman triste mais qui n'avait pas le droit de le montrer... alors je me suis coupée en deux... une super maman heureuse et joviale...et en dessous une soeur dévastée et seule avec sa douleur...
et ma fille a  été une petite fille inquiète, attentive à mon humeur,parlant très tôt et très bien...très proche de moi, en recherche de marques d"affection...je pense qu'elle a cru que c'était de  sa faute cette tristesse non dite...je regrette de ne pas avoir été capable de lui en parler plus toto...
j'ai pas été une aussi bonne mère que je l'aurai voulu...je vis avec ces regrets... je sais que je ne pouvais pas faire autrement vu le contexte de l'époque..mais je regrette...les dégâts d'un deuil silencieux et solitaire...
ma famille a été transformée par cette tragédie familiale...mes enfants aussi ont payé le prix du deuil... Elle en particulier...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: delphinita le 30 Décembre 2014 à 23:08:16
Je suis sûre que tu as fait de ton mieux, et ce qui est important, que tu ne lui as pas volontairement fait du mal si tant est que tu lui en aies fait.
On a forcément tous des regrets, et le fait d'en avoir prouve en soi que nous ne sommes pas égoïstes et que nous pensons aux autres...
Et même si vous n'en avez pas parlé de vive voix, elle savait sans doute ce que tu vivais et la cause de ta tristesse...
Douces pensées
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 30 Décembre 2014 à 23:45:51
Il est vrai que les enfants sont de véritable éponge aux sentiments de leur proche (surtout la maman). Mais on vit, on fait, on donne avec notre cœur, avec ce que l'on est et je crois qu'on essaye de faire au mieux de ce que l'on peut. Avec le recul il y a bien des choses que l'on voudraient changer mais voilà on ne peut pas alors les regrets il ne faut pas qu'on en ait, il faut que l'on se dise qu'on les a aimés au de là de tout et ça c'est vrai et ils l'ont toujours su. Douce nuit.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: zabou le 31 Décembre 2014 à 00:11:52

Des regrets , nous en avons tous je crois , pour diverses raisons, la vie n’épargne pas toujours, nous le savons encore plus maintenant.

Tu as fait de ton mieux en fonction du contexte de l'époque, en pensant  épargner tes enfants, en vieillissant, avec plus d’expériences acquises , on pense presque toujours que l'on aurait pu faire mieux, mais le pouvait on vraiment ?

Pas sure !!!

Le manque d'Emmanuelle est déjà bien suffisant, pour que tu t'infliges, d'autres tourments....

Douces pensées
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: vol du papillon le 31 Décembre 2014 à 07:55:19
Eva Luna n'aie pas de regrets, nous en avons tous, tu as fais de ton mieux et avec l'amour d'une maman.
 Crois tu que je puisse vivre sans regret alors que j'ai donné à mes filles un père qui les a brisées, qui a fait de notre vie de famille une prison ?  Comment n'ai je pas vu sa toxicité ? je n'imaginais pas la méchanceté gratuite, elles non plus.
J'ai eu tout faux, j'aime a fille cadette, elle n'est plus là, j'aime mon ainée, elle me rejette parfois, reste d'un ressentiment contradictoire contre son père, contre moi, parce que je n'ai pas été à la hauteur, parce que je n'ai rien vu., parce que j'ai tout gâché et que nous ne sommes plus que toutes les deux , sans sa sœur, sans ma fille.
Je   regrette, je paie le prix fort, mes pleurs ne peuvent plus rien changer. Vivre survivre après ça, alors que mon cœur est mort.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 31 Décembre 2014 à 08:03:48
Eva Luna
tu as certainement été une maman formidable
en tant que maman ,  on voudrait toujours faire plus pour nos enfants
mais être là , les soutenir , les accompagner dans les meilleurs comme dans les pires moments , les aimer tout simplement....
n'est-ce pas cela le rôle d'une maman ?
hélas , on ne peut pas les protéger de tout...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 31 Décembre 2014 à 08:29:00
Les regrets c est ce qui nous bouffent de l intérieur!
On aurait dû dire,on aurait du faire......avec le recul on se dit tout cela....

Mème si dans certains cas on sait(maladie)on ne veut pas y croire...alors on(moi) se comporte de façon à se que le peu de temps qu il reste se passe comme si de rien n était

Mais après,on se dit qu on aurait du parler...mais que dire à son enfant qui lui veut vivre.....

Alors quelque soiet nos regrets,on a fait ce que l on penser être le mieux,et nous savons que nous les avons aimes.à notre façon.....

Affectueusement à tous et toutes
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 31 Décembre 2014 à 18:34:22
Eva luna
Tu as fait comme tu as pu a ce moment la..  Et c est déja beaucoup......on fait tous comme l on peut a certains moments de notre vie.....
Tu as aimé ( et tu aimes) ta fille d un amour de maman...après chacun se débrouille comme il peut...et chacun voudrait ou aurait voulu faire plus, mais nous ne sommes que des humains...

Je t embrasse affectueusement Eva luna

Stefy
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 01 Janvier 2015 à 07:14:53

Nous ne sommes que des êtres  humains  avec leurs faiblesses et leurs forces.....on fait au mieux avec les armes qui sont les nôtres.  Bien sûr,  après  coup, après  les années  et les épreuves  traversées,  on se dit que l'on aurait pu faire mieux......ce sentiment de culpabilité  qui nous revient en plein visage, qui te revient en plein coeur. Tu as fait comme tu as pu, il ne faut pas te culpabiliser.
Sois douce avec toi Eva Luna et si tu te tourmentes trop, pourquoi  n'en parles-tu pas à  tes enfants, pourquoi  ne pas leur demander ce qu'ils ont ressenti par rapport à  ta soeur, ils vivent sûrement  les mêmes  émotions.....juste mettre les mots sur les maux. Qui sait ?.....

Prends soin de toi.

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Gagouf le 03 Janvier 2015 à 11:37:14
Je ne sais que rajouter à tout ce qui a été dit plus haut, car je partage l'avis de tous.

Ne vis pas dans le regret. Sois plutôt fière d'avoir réussi à être quand même une maman joyeuse et pleine d'entrain pour tes enfants, même si ton autre moitié était en deuil. Car tout le monde ne réussit pas à faire cela, trop dévastés par le chagrin, ils en oublient ceux qui existent encore.

Je pense fort à toi.

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 03 Janvier 2015 à 21:09:47
Merci pour vos gentilles paroles...
Dernière festivité de Noël...avec ma famille , celle d'origine...  ils sont rentrés de vacances hier seulement...et ...
ma fille  Emmanuelle manque, ma sœur Hélène manque et mon père manque à cette réunion de famille...
De plus en plus d'Absents...mais c'est mon Absente qui colore de malêtre cette journée que je ne voulais pas commencer... sans Elle... qui manque tant...
mais les petits ont droit à un vrai Noël en famille...
une tristesse mieux  contrôlée... je ne craque qu'après...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Janvier 2015 à 13:04:12
contre coup de toutes ces vagues d'émotions contrastées des festivités de fin d'années......
fatiguée...pas envie de bosser...
un six... Elle manque pire...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 06 Janvier 2015 à 19:10:02
Grande pensée pour toi Eva Luna
c'est terrible cette envie de ne rien faire, d'avoir envie de rien.
Je connais bien cela.
Repose toi et que te dire...Je suis dans le même état.Je me traîne, je me force à faire certaines choses ,mais je n'aurais qu'une envie, rester coucher.
Et c'est là que je me dis que ma vie ne sera plus jamais comme avant, nos filles , nos amours nous manquent.
ça me bouleverse , je ne sais pas ce que l'avenir réserve, mais c'est horrible ce trou béant dans le cœur.
Je pense bien à toi
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 07 Janvier 2015 à 08:52:01
Mes pensée t'accompagnent Eva Luna
L' "après" fêtes est bien compliqué , en effet
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 08 Janvier 2015 à 12:49:10
Les fêtes sont terminées, c'est terrible toutes ces dates qui nous terrassent un peu plus...
On "reprend" sa vie, mais quand l'envie n'y est pas....
Pour mon cas personnel, j'ai changé totalement de vie depuis 4 mois.
Ma fille chérie, nous a quitté, j'ai déménagé et j'ai changé de travaille.
Auparavant, je travaillais en milieu scolaire, en maternelle, javais demandé ma disponibilité pour travailler de chez moi avec mon conjoint .
Tout s'est mélangé, en fait, on a trouvé une maison et ma fille n'est plus là.
A part ma vie de couple, tout à changé et je commence un peu , mais un peu à me "retrouver".
C'est très dur, je n'ai plus trop de repères .
Il y a des jours comme aujourd'hui où je me retrouve seule, mais seule toute la journée.
Je vis dans un hameau de 3 maisons.
J'en arrive à aimer cette solitude, mais je sais au fond de moi qu'il faut faire attention à ne pas trop me "terrer"....
En fait, je suis perdue, le manque est trop difficile.
Elle me manque, ma fille unique me manque.
Nous formions un ensemble, un duo, je me retrouve seule, c'est dur.
On a tellement partagé, de galères ,de bons moments  que nous étions fusionnelles
J'ai tellement de regrets , si vous saviez, des moments que nous aurions dû passer encore plus de bons temps;
Souvent, je prenais des distances pour la laisser "vivre" j'avais l'impression parfois de trop être présente.Mais elle aimait cela , Ah ma didi, tu me cassais les pieds parfois mais qu'est ce que je t'aimais, qu'est ce que je t'aime encore et je t'aimerai toute ma vie.
Je t'embrasse tendrement ma fille.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Antho le 12 Janvier 2015 à 17:37:59
Oui je me demande si je ne devrais pas faire pareil.
Tout changer, recommencer, ne pas oublier mais je me demande si ça n'aide pas à survivre de tout changer.
J'avoue en avoir l'envie, peut-être encore un peu fragile pour pouvoir assumer tout ces changements...

On verra si l'envie demeure avec le temps...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 12 Janvier 2015 à 19:33:48
Bonsoir
Antho et tout le monde

Là ,je m'adresse à toi Antho, tu sais, le changement dans ma vie est venu comme ça: j'ai commencé par demandé ma disponibilité en avril 2014, on a trouvé une nouvelle maison en juin et ma fille est partie en août .
En fait, en septembre, j'avais changé de boulot (j'était ATSEM, en école maternelle), changé de maison et perdu ma fille unique, ma vie ,ma didi d'amour.
C'est un bouleversement total.
Je suis contente de travailler à domicile avec mon conjoint qui lui part souvent en déplacement., cela me permet de ne pas à avoir à faire semblant.....
Ma maison me plait beaucoup, je peux dire que si il n'y avait pas le gouffre laissé par le départ de ma fille, je serai la plus heureuse.
Je vis à la campagne, entourée d'animaux, mais si tu savais comme je suis vide à l'intérieure de moi.
Tout ça pour dire, que ce changement, je ne l'ai pas choisi après le départ de ma fille.
Il était préparé avant....
Mais tu sais , je crois que j'aurais été incapable de faire tout ça après le départ de ma fille, c'est dur à assumer tout ceci et on perd tous ses repères.
Parfois, je suis là et je ne comprends plus rien, la perte de nos enfants nous terrasse .
Quoi que l'on fasse, on est HS
Je pense bien à toi,  dans ton message, on ressent de la tristesse, cette tristesse qui fait trop partie de nous tous......
à bientôt.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 12 Janvier 2015 à 19:55:05
Me prendre une année de plus , c'est m'éloigner encore un peu d'Emmanuelle vivante...
j'avais pas envie...
ça fait trop mal et c'est trop triste...
je suis fâchée avec le temps qui passe...
mais il me faut reconnaitre qu'au fil des années qui passent, je sais d'avance que ça va être dur à vivre et le moment venu: c'est dur à vivre et je le vis comme je peux et j'ai durement appris que je survivais à ces journées là...
c'est comme ça...
peine de perpétuité...
manque éternel...
marre de souffrir...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 12 Janvier 2015 à 20:34:58
C est tout à fait ça Eva Lunà  ,condamnés à perpétuité du manque de nos enfants....condamnés à vivre sans eux ,condamnés à attendre .mais qui et quoi?

Le temps passe.....rien ne change


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Antho le 12 Janvier 2015 à 20:46:02
Merci pour ta réponse Fabisa02,
Oui je n'ai plus la force non plus, mais je vais essayer d'en trouver pour moi pour les miens qui souffrent.
Heureusement j'ai toujours ma grande même si ce n'est pas facile avec son handicape, au moins elle m'oblige à sortir la tête de l'eau.

Eva Luna, je ne sais quoi te dire...
A part que je suis admiratif sur le parcours que tu as fait toutes ces années. Moi ça ne fait que 6 mois et j'ai du mal à supporter tout ça... Ce n'est pas plus facile avec les années je pense cela devient juste plus diffu, moins à vif, mais toujours avec ce même gouffre sans fond dans lequel on tombe perpétuellement...Et de temps en temps une date, un son, une image, une impression nous replonge dans cette douleur comme si tout ça venait de se reproduire...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Antho le 12 Janvier 2015 à 20:48:08
Oriane,
Moi j'attend le jour où je mériterais de demeurer aux côtés de nos anges ou s'il n'y a rien après aux moins je ne souffrirais plus...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 12 Janvier 2015 à 21:51:43
Ne dis pas cela Antho, même si je comprends ta douleur, je ne peux que la comprendre.....
Il y a des personnes qui ont besoin de toi, il faut tenir pour elles et pour toi aussi.
ça m'attriste de voir toute cette douleur, Eva luna, oriane et beaucoup, moi y compris....
Il faut tenir, il le faut.
On s'accroche à tout et rien pour garder un certain contact.
J'ai la chienne de ma fille, son poney, son chat, je vais aller me coucher, prendre son petit merle gris(peluche) tout contre moi ainsi que le tee shirt bleu , essayer en vain de l'avoir près de moi, mais...la réalité est bien triste, il ne reste que des souvenirs, des souvenirs qui font tellement mal, mais tellement de bien aussi.
On ne peut accepter tout ça.
Comment va t on faire?
Moi aussi, j'en ai marre de souffrir et ça ne fait que commencer.
Je sais que plus jamais ,je ne serai heureuse, épanouie, JAMAIS.
J'ai perdu ma fille unique, et je ne pourrai jamais l'accepter.
Mais ,il va falloir trouver un semblant de vie, il le faut.
Je crois que je deviens cinglée, ma tête se bloque, comment dirait on, inconsciemment, mon cerveau bloque, je ne ressens plus rien l'espace d'un instant.
Je n'arrive pas à expliquer, ce que je ressens réellement.
Je deviens cinglée.Parfois, je me fais peur!!!!!
C'est si confus , c'est la douleur qui prend le dessus et nous fait perdre la raison.
Je vous embrasse tous très fort .
Je pense que je vais aller me coucher, je suis épuisée, je travaille dur toute la journée, pour essayer de tenir, mais le soir arrive....
Il arrive pour bien nous remuer la tête, le soir, c'est encore pire.
Je vous dis à bientôt.
Il faut qu'on tienne , il le faut, on a pas le choix. Nos chers enfants et êtres chers, voudraient que ce soit ainsi.

Ma Cindy, je t'aime pour l'éternité. Ta maman te fais un gros bisou.
Oh ma fille, comme j'aimerai te serrer dans mes bras et te dire que je t'aime, te donner des nouvelles de la maison, des animaux.Comme tu me manques!!!si tu savais ma didi.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Antho le 12 Janvier 2015 à 22:16:21
Ma chère Fabisa02,
Désolé mais c'est la seule idée qui me fait tenir.
Essayer d'être le meilleur homme possible pour mériter ma place à ses côtés, car s'il y a un après il est surement du côté des anges. Et c'est pour ce "si" que je tiens, comme je l'ai déjà dit sur ce forum, s'il n'y a qu'une chance infini-décimale de pouvoir le revoir, je veux la tenter. Donc ne t'inquiète pas je tiendrais, pour lui et pour ma grande.
Mais pour ce qui est de devenir cinglé, ne t'inquiète pas finalement il est sain et normal de devenir "fou" dans nos situations.
Moi je me rappel encore sur son lit de mort à l’hôpital la fois où j'avais tout "décâblé", tellement de souffrances et de tristesses insupportables, que mon cerveau s'était déconnecté. Je n'était plus moi je n'étais plus en deuil mon fils allait bien, il dort seulement d'ailleurs j'avais commencer à préparer ses affaires pour l'habiller pour que nous rentrions tous ensemble chez nous et en bonne santé. Ça avait durer plusieurs heures, je faisais peur à mes proches, il a fallu mon frère et ma mère pour me "l'arracher" des bras, mon tout petit....

Désolé si je t'ai fait peur, mais ne t'inquiète pas je gagnerais ma place au paradis ou je crèverais en essayant de toute mes forces...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: erika le 13 Janvier 2015 à 13:45:28
C'est vrai, il est terrible le manque de nos enfants c'est une horreur chaque jour un mal perpétuel qui nous ronge. Mais pour eux qui n'ont rien demandé que de vivre et ne l'ont pas pu il faut nous battre , nous soutenir, et un jour nous les retrouverons, ils viendront nous accueillir le moment venu !Ce n'est pas à nous de renoncer et de vouloir abréger notre souffrance !Je sais facile à dire et parfois bien tentant de renoncer!
Nos enfants nous regardent et nous voient , ils peuvent nous entendre , c'est à chacun de trouver comment trouver et garder un  lien avec notre chair !! On le peut on le doit, prenons cela comme une mission confié par notre enfant lors de son départ et aussi nous occuper au mieux de ceux qui restent et qui sont tristes aussi !
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 24 Janvier 2015 à 00:26:48
Contre coup de noël, nouvel an, attentats, anniversaire...que des pics de souffrance...
suivis maintenant d'un bon gros creux de vide et de néant...
fatiguée de souffrir ...à moitié malade...envie de rien...
ça va passer.... jusqu'au prochain pic... au prochain creux...
je rêve de trouver un sens à cette vie d'après...je suis sûre que ça m'aiderait à vivre...

Retrouver un banal objet  qui me fait penser à  ma vie d'avant, heureuse et insouciante.. où Emmanuelle était vivante...me force à regarder en face la perte, le manque et la nostalgie de la vie avant sa mort...ça fait rudement mal...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 25 Janvier 2015 à 09:58:17
Oui, essayer de vivre cette nouvelle vie, .métro boulot dodo, et toujours cette douleur,
Cette douleur qui n'en finit pas.
Toujours présente, inlassablement.
Dimanche, encore un jour à me demander comment je vais faire pour tenir, tout me fatigue, je suis fatiguée.
Hier, ma nièce est venue , la cousine préférée de ma fille, elle ont grandit ensemble, un peu comme deux sœurs.
On a évoqué des souvenirs, mais aujourd'hui, qu'est ce que je suis mal.
Hier, je souriais, aujourd'hui, je pleure....
En voyant ma nièce, c'est "un peu de ma fille", c'est dur.

Oui, moi aussi Eva, j'aimerai comme toi trouver un sens à ma vie.

Amitiés à tous
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Antho le 28 Janvier 2015 à 13:35:08
C'est exactement ça, un fantôme, une coquille vide, un zombie avec notre apparence.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Janvier 2015 à 14:25:07
une pauvre coquille vide qui vaillamment vit chaque jour l'un après l'autre...trainant sa peine comme un rocher noir acéré...et se demande pour quoi...

je ne fais rien, j'ai envie de rien, Ah si ... ne plus tousser, ne plus avoir mal à la tête et dormir mieux.. ça ça serait bien!parceque des petites maladies de saison, genre rhinite, bronchite, pharyngite...qui s'ajoutent à une forme générale déjà très basse.. ça donne une zombie encore plus désarticulée... j'ai pris rv chez la docteure.. signe que ça va pas fort...

ça fait un mois que je ne suis pas allée au sport.. ma motivation s'effondre...je suis fatiguée de lutter...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 28 Janvier 2015 à 18:14:35
Prends soin de toi Eva Luna, avec ce temps aussi......
Un moment il fait doux, l'instant d'après, pluie et vent.
Il faudrait un peu de soleil, cela nous ferait quand même du bien, au moins un peu.....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Janvier 2015 à 19:39:37
Pas d’arrêt de travail malgré une petite tension et une laryngite pharyngite sur rhume et mal de tete...je vais donc me trainer au boulot demain...
Ça n'existe plus les gentils médecins humains à l'écoute?
Titre: Re : Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 28 Janvier 2015 à 20:22:40
Pas d’arrêt de travail malgré une petite tension et une laryngite pharyngite sur rhume et mal de tete...je vais donc me trainer au boulot demain...
Ça n'existe plus les gentils médecins humains à l'écoute?

Non,tout ce qu ils savent nous dire c’est de reprendre le boulot...pour oublier comme si c etait possible! 
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 28 Janvier 2015 à 21:42:12
Tous les mêmes.....
Surtout quand c'est des médecins de famille, "ils bâclent " un peu leurs consultations.

Essaie de te reposer au maximum.

Moi mon médecin m'a dit, une fois, prends un bon kleenex  et respires des huiles essentielles ! c'était pour un gros rhume et j'avais à peine 9 de tension (elle est bien quand j'ai 11 à peu près).

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Janvier 2015 à 12:50:47
Mal fichue... cortisone qui me rend pile électrique insomniaque.. toux rebelle.. moral en chute libre..mon fils a 27 ans aujourdh'ui... Emmanuelle a eu 24 ans à jamais... je rechiale comme une âme en peine... la fatigue n 'aide rien...
il y a eu des jours meilleurs...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 30 Janvier 2015 à 13:07:02
Oui Eva, la fatigue n'apporte rien de bien.....au contraire.
Je t'embrasse fort et je pense bien à toi
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 30 Janvier 2015 à 22:23:39
Pour avoir eu beaucoup d'asthme je peux dire que je connais bien la cortisone et ses effets secondaire : agressivité, tremblement, fringale, gonflements  ... mais pour nous ce qui n'est pas bon c'est surtout l'agressivité surtout qu'on en a déjà pas mal en nous alors ! (depuis le départ de Madeleine je n'ai refait aucune crise, quelques petits essoufflements et pourtant je ne prends plus de traitement!! ) évite le sucre et mange sans  sel pendant quelques jours. Je t'envois plein de pensées positives pour tenir. Surtout tache de dormir le temps passe plus vite. Je t'embrasse, Martine, maman de Madeleine
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 31 Janvier 2015 à 18:14:48
Le plus dur en ce moment est de me rendre compte que plus jamais je ne peux me réjouir simplement... c'est pas juste pour mon fils.. qui a eu 27 ans...et une maman coupée en deux...
je ne culpabilise pas.. je constate...
et ce sera pareil pour l’anniversaire de ma fille ...
et aussi pour la naissance de son fils...
Emmanuelle manque pire à tous ces instants là... je suis trop triste dedans pour parvenir à savourer ces moments qui devraient être de joie...
c'est comme ça...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 01 Février 2015 à 00:37:53
Je ressens exactement la même chose que toi. Quelle injustice pour les enfants qui perdent un frère ou une soeur et en même temps l'insouciance et la gaité de leur mère.

Je t'embrasse

Méduse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 01 Février 2015 à 23:33:53
Ce qui est bien, au sortir d'un week end archi solitaire de mal fichue qui tousse toute seule sur son canapé...c'est qu'au bout d'un moment il FAUT faire quelque chose sinon c'est trop moche...
alors, je suis contente de vous annoncer que j'ai ,enfin... finalisé le livre que j'ai écrit...en 2012...sur la mort de ma fille... tapé en dictuscrit en 2013, corrigé en 2014 avec une recherche de belle couverture, j'avais fini par trouver une dame prête à me faire la couverture en calligraphie que je voyais dans ma tête......
et  à la fin de ce week end de merde, je me suis lancée...j'ai finalisé ce soir, sans couverture jolie...parceque  à un moment il faut passer outre  les détails techniques qui coincent...là, c'était le fichier photo trop gros.. donc y aura pas de photo d'Emmanuelle,(je voulais mettre sa vraie dernière photo de sa vie... ) tant pis...l'essentiel est que ce livre voie le jour, un livre de papier, auto édité ,un vrai tombeau de papier pour Elle...
Bon, j'attends encore la validation de l'équipe d'édition mais...ouf, c'est fait! je vais en commander  3 ou 4...pour moi et les 3  amies qui ont relu le manuscrit et ont bien pleuré à sa lecture...même moi, je me fais pleurer en me relisant.. alors, il leur a fallu du courage et de l'amour pour moi, pour accepter de faire ça ...
Ecrire pour ne pas sombrer... ça , c'est fait...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 02 Février 2015 à 00:06:19
Bravo pour ton courage et ta persévérance. J'ai eu envie de le faire mais je reste bloquée, impossible de poser un mot. Au fond je n'ai pas vraiment envie de livrer Madeleine je crois que je veux la garder pour moi seule. Quand à ma souffrance en dire quoi? Elle me manque. Alors vraiment bravo d'avoir pu aller au bout et soit fière de toi comme ta fille doit être fière de sa maman. Douce nuit Eva, Martine, maman de Madeleine
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 02 Février 2015 à 00:37:41
C'est un livre de mots du deuil , de la mort et de la souffrance, ça parle plus de mon chagrin infini que d'EMMANUELLE ...
je ferai surement un livre sur elle, sa vie, ses projets... plus tard  quand j'irai assez mieux pour la retrouver, elle, derrière le mur de la douleur et de l'absence...je l'ai perdue ma fille et sa voix et ses rires et sa présence...ne restent que l'absence et la souffrance, les larmes et la mort omniprésente...
il parait que ça évolue.. après.. je la crois sur parole, ma psy..mais je ne constate rien de tout ça... ou alors pas encore...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 02 Février 2015 à 12:17:42
Tu vois Eva Luna, je ne suis pas étonnée  de savoir que tu as écrit un livre.
Je le sentais dans ta façon de t'exprimer, d'aborder les sujets...
Bravo, pour ce livre, il doit être à ton image, plein de sincérité et d'amour et surtout très attendrissant.

Quelle sagesse tu inspires.......
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 02 Février 2015 à 12:33:08
Euh, il est surtout très triste...
merci...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 02 Février 2015 à 20:31:12
Hâte de le lire,quand il sera disponible...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 02 Février 2015 à 20:34:47
Pour l’instant je l'édite en privé...mais pourquoi pas... je le mettrai peut être en vente sur le site...c'est une idée... là, j'attends la validation, puis j'en commande 4 et j'ai déjà repéré des erreurs alors je crois que je le corrigerai puis en referai une série toute belle, on ne s'improvise pas écrivain ni éditeur..mais je suis contente de moi...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 02 Février 2015 à 21:12:29
 Ce matin, des nouvelles de l'avocat...
enfin pas moi, pas nous, ma fille seulement... enceinte +++; émue +++
puisqu'il n'a pas retrouvé nos adresses mail...
ça valait bien le coup d'en changer..il est pareil...
pas d'infos après l'audience de décembre...
nouvelle audience en février juste pour obtenir les coordonnées de l'assurance du "mis en cause"...un juge  va dire...
nous reproche de ne pas avoir donné notre accord sur le fond.. ben oui, 2 jours avant l’audience... on n'a quasi pas eu le temps...alors on a donné un accord collectif! ben, ça va pas!
bref... énervée!
 
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 03 Février 2015 à 06:05:04
Eva Luna ,
si un jour tu mets en vente ton livre , je serais une des 1ère à l'acheter...
courage pour ce qui est du procès , avocat , tribunaux...
tout ceci est tellement éprouvant , long...ça agace , ça contrarie , comme si on avait besoin de tout ça en plus
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: angelik le 04 Février 2015 à 10:27:09
Eva Luna

j'aime beaucoup ta façon d'écrire, et de si bien dire ce que nous pouvons ressentir, je m'y retrouve beaucoup.
Alors, moi aussi j'aimerais le lire, si c'est possible.

Bon courage pour tes démarches.

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 04 Février 2015 à 21:21:44
Oui, je pense la même chose.
Je te l'ai déjà dit : tu dégage une orra, un sentiment de sagesse nous entoure quand on te lis.

Sincèrement.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 04 Février 2015 à 22:50:27
c'est gentil....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Février 2015 à 00:24:14
Etre une maman en deuil depuis 59 mois.. non mais .. comment le croire...?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Février 2015 à 15:22:03
les six sont toujours difficiles à vivre...
Emmanuelle est morte un six...
il y a 59 mois...
bientot 5 ans...incroyable...
c'était un vendredi aussi...
ah , non l'accident le vendredi, la mort le samedi au petit matin...
je repleure...c’est surement bien, un peu...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 07 Février 2015 à 23:19:42
Avec toi Eva <3
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 09 Février 2015 à 19:15:59
re malade, re docteur,un autre... re cortisone
 mais anti biotiques en plus...et 3 jours d’arrêt pour me requinquer...
je me traine dans mon salon...petite forme...
le bébé va arriver et je ne pourrai pas aller le voir si je suis encore toute miasmeuse...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 10 Février 2015 à 01:08:21
Allez un gros effort vers la guérison. C'est pour la bonne cause.....bébé . Comme a Fabisa je t'envoie plein de bonne énergie. Martine
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 10 Février 2015 à 15:56:32
Prends soin de toi et soigne toi. Eva Luna
On fait une belle équipe toutes les deux en ce moment!!!!!!!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 10 Février 2015 à 18:27:46
Tiens bon ...... EvaLuna
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 10 Février 2015 à 21:20:30
Yoyo émotionnel entre vieille maman qui m’appelle très tard,personne au bout... puis qui ne répond pas au téléphone alors j'y vais.. inquiète..++
15km où j'ai bien le temps d'imaginer le scénario du  pire...
route de nuit qui me ramène à la même sensation de refus de croire au pire mais le pire était bien au bout de la route cette fois là...
et en fait.. ben, elle regardait un film, a vaguement entendu le téléphone , a pensé à une erreur à cette heure là ...m'a rappelée alors que j’étais en route...
tout va bien donc!
ça c'était hier soir tard...je dois me remettre de ces émotions...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 10 Février 2015 à 22:19:00
C'est fou comme on est devenu  à fleurs de peau!
On s'inquiète pour tout.

Je pense bien à vous
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 12 Février 2015 à 21:27:54
Bienvenue au bébé qui a pointé son nez cet après midi, la maman et lui se portent bien,
J+3... je commençais à m'inquiéter...4,320 kg et 52 cm... un beau garçon...
mais impossible de me réjouir à 100%... Emmanuelle manque...
nous étions tous dans la chambre et la tristesse s'est invitée...
il lui ressemble un peu...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 12 Février 2015 à 22:00:20
Oui Eva Luna
Quoi qu 'il se passe, Emmanuelle sera toujours présente.....
Ce petit bout de chou va t'apporter un peu de sérénité.
Beaucoup de bonheur pour ce petit être.
Beau bébé!!!!!.
félicitation à la maman.
Tous ces instants sont si tristes quand nos enfants ne sont plus là pour les partager avec nous.

Moi, ma nièce, la meilleure cousine de Cindy va accoucher d'un moment à l'autre.
Quand Cindy a appris que sa cousine était enceinte, elle en a pleuré de joie.
Je ne te dis pas quand le petit va pointer son nez........
Passe une bonne soirée

Bonsoir à tous
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 12 Février 2015 à 22:01:19
Voila que la vie qui fait un sourire (félicitation !)et puis paradoxalement la à ce moment la , la tristesse  vient s'immiscer....comme si on refusait ou qq chose bloquait, ou si comme si, on trahissait la mémoire de l’être chère partie, ...... ou peut être intrinsèquement on se dit il  manque....................


 intriguant comment le cerveau et/ou le corps se comporte ....bien sur , Evaluna , je vis ça !!!!!! 
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 12 Février 2015 à 22:33:42
Et où ailleurs qu'ici je peux dire le ménage des émotions...?
si, dans mes  mails à d'autres mamandeuil comme moi.. qui peuvent comprendre...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 13 Février 2015 à 06:42:11
Bienvenue à ce petit  bout  q u il t apporte le réconfort dont tu as besoin....


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: catita49 le 13 Février 2015 à 08:47:17
Bonjour Eva Luna,

Je lis svt ton file, mais je ne sais svt pas comment répondre, réconforter... Comme dans bcp de files de cette partie d'ailleurs.
Les moments joyeux nous donne un peu de baume au coeur, même si la plupart du temps la tristesse reprend le dessus, le manque se faisant plus présent encore, paradoxe....
J'espère que ce petit bout contribuera toutefois à te redonner un peu joie, des bribes de bonheur, qu'il t'apportera un peu de lumière dans l'ombre....ce sera peut être ta petite veilleuse...

La petite veilleuse

Il demeure toujours en nous une petite lueur qui ne demande qu'à maintenir notre espérance en la vie, une petite veilleuse dans la nuit la plus noire, la braise cachée sous les cendres prête à ranimer un feu de joie autour duquel nous danserons et chanterons l'Amour que nous avons les uns pour les autres.


Je t'embrasse.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 13 Février 2015 à 12:05:10
Bienvenue à ton petit bout. Dans ces moments chargés d'intenses émotions l'absence se révèle dans toute son ampleur. Le manque si présent nous empêche de profiter d'une joie profonde ... oui mais voilà bébé a montré le bout de son nez et ta fille a besoin de sa "maman" alors essaye de savourer au mieux ces instants de paisible sérénité ensembles. Ils sont si rares. je t'envoie pleins de douces pensées ainsi qu'à tes proches. Martine, maman de Madeleine
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Février 2015 à 13:11:40
c'est vrai que plus personne ne sait comment réagir avec moi, avec nous...
trop insister sur le youpi c'est un beau bébé et il va te redonner le sourire...profite de la vie avec lui.. et tout et tout...m'agace...
 parceque oui, c'est super... et oui aussi, ça fait souffrir encore plus..; parceque l'Absente est encore plus absente à ces moments de bonheur familial... alors...
ce n'est pas QUE super... il y a  toujours une ombre..lourde... qui pèse sur mon coeur.. et pouvoir le dire, le partager me permet de l'alléger un peu...et du coup d’être plus disponible pour bébé et maman...

je n'attends  aucun réconfort... personne ne peut me réconforter de la mort de ma fille...personne, même pas moi......mais m'écouter, recevoir mes messages tristes,commenter  avec humanité.... ça, vous savez le faire un peu... et c'est l’essentiel
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 13 Février 2015 à 19:57:03
Je te comprends tellement........
C'est notre nouvelle vie.
Tellement triste, quand on pense que l'on ne pourra plus se réjouir pleinement;
On a TOUJOURS  en tête nos filles, et dans ce cas, on ne peut réellement ressentir le bonheur.
Le pire, c'est que l'on s'en rend compte. mais c'est plus fort que nous, on ne gère plus à ce niveau et on sait aussi qu'il reste des personnes autour de nous. Qu'elles ont besoin de nous aussi, voilà nos nouvelles vie.........Pleines de tourments psychologiques.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Février 2015 à 20:27:34
je "culpabilise" un peu vis à vis de ma fille .. de ne pas réussir  me réjouir absolument purement de cette naissance.. qui bien sûr me ravit..mais je pleure dès que je quitte la maternité...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 14 Février 2015 à 06:12:40
ta fille doit tout à fait comprendre que tu ne réussisses pas à  te réjouir pleinement alors ne culpabilise pas
je n'ai pas encore été "confrontée" à un événement heureux mais le mélange des émotions , oui , comme je te comprends
tu as raison , partage ici ce que tu ne peux pas dire aux autres
je te souhaite , malgré la tristesse et le manque d'Emmanuelle , beaucoup de bonheur avec ce petit bout
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 14 Février 2015 à 19:03:55
Les livres commandés sont arrivés ce matin dans ma boite... émue de les avoir en main.. je vois tous les défauts de ce premier livre...mais je suis contente de moi d'avoir été au bout du projet.. qui m'a couté tant de souffrance et de larmes...pour ces mots jetés sur un papier maintenant imprimés.. à jamais...
A Emmanuelle, avec tout mon amour...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 15 Février 2015 à 01:14:09
 Bravo pour ta ténacité. Avec toute mon amitié Martine
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 15 Février 2015 à 09:04:51
Ce livre, c'est ton histoire, celle d'Emmanuelle.
Il est parfait.
Sans l'avoir lu, je le sais.
Ta fille serait fière de sa maman.

Sincèrement.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 16 Février 2015 à 15:00:25
Ma vie est découpée en tranches étanches...
*cette nuit, corriger et réenvoyer la seconde version du livre de deuil...plus aboutie; puis lecture d'un polar le temps que les émotions retombent...insomnie rebelle et mal au dos, les vacances commencent bien...
*ce matin garder les petits pour que mon gendre aille chercher ma fille, si heureuse  et le magnifique bébé ,qui sortent ce lundi... malgré une jaunisse un peu inquiétante...
*cet après midi , visite à des parents endeuillés par suicide, un copain de collège de Manue...je leur apporte un livre, le conseil d'aller à un groupe d entraide de parents mais surtout un partage et des larmes...je le sais d'avance...
*pas envie d'aller faire des courses, m'en fous un peu... je me débrouillerai avec le fond du frigo...

et pourtant ça va mieux...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 17 Février 2015 à 20:01:21
Vacances qui démarrent moyen avec un tonton qui meurt hier.. pas celui qu'on attendait... mauvaise surprise!
J'hésite encore à aller aux obsèques...je déciderai ce soir...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Antho le 20 Février 2015 à 23:36:58
Bonsoir,

Félicitations Eva Luna.
Profite si possible de ce nouveau petit bout de choux.
Et courage, moi je sais que je ne peux pas encore aller voir des naissances.
Cela fait 7 mois aujourd'hui, et arriver à fêter un événement heureux est encore impossible à mon niveau.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 21 Février 2015 à 03:14:34
Merci Antho...
je réussis à profiter de ce bébé...bien plus que de sa soeur ..il y a 3 ans, je ne pouvais pas me réjouir vraiment, mon cœur souffrait en la voyant...là, j'ai avancé.. je peux cloisonner plus facilement... je profite et je pleure après...mais ça n'est plus systématique...je parviens à éprouver successivement les émotions.. et plus en même temps...c'est plus"facile"...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Février 2015 à 21:16:02
Moral en chute libre... cœur au bord des yeux...
et mon cœur pleure...
compte à rebours  enclenché...
dimanche prochain c'est l'hommage collectif à Emmanuelle...le cinquième... je voulais faire quelque chose de beau et de spécial... j'ai plus envie...j'ai même plus envie de voir les gens... que j'ai déjà convié...
je hais ce jour...
pire sera le 5 et le six...pas envie que ces jours viennent...pas envie de revivre ces heures là... accident, prélèvements, mort...pas envie de replonger dans la souffrance acide qui submerge et qui ronge...pas envie d’être en manque d'Elle viscéral...
Me terrer dans un trou et attendre...
personne ne peut m'aider...personne ne peut soulager, plus personne pour partager.. .solitude essentielle qui isole...
la vie est moche...
Emmanuelle manque...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 28 Février 2015 à 22:01:08
c'est bien peu , mais on est là pour partager Eva...
la vie est moche....oui
je pense à toi dans ces moments si douloureux
toute mon affection
mamoure
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 01 Mars 2015 à 01:35:50
Je ne sais pas si un jour on pourra reprendre un peu pied dans cette vie mais ce que je sais c'est que le manque sera notre lot quotidien et la solitude notre compagne parce que PERSONNE, à part ceux qui vivent la même chose, ne peuvent comprendre et partager notre souffrance. Je t'embrasse Eva, je pense très fort à toi et j'allumerai toute cette semaine une bougie pour Emmanuelle et pour tous nos anges. Martine, maman de Madeleine
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 01 Mars 2015 à 03:39:31
Mercis...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 01 Mars 2015 à 08:18:45
Vivre avec ce manque qui nous submerge...qui  nous engloutis..petite période d ’accalmie avant la prochaine  vague

Comme le dis magalilou, notre lot quotidien

Eva Luna,on pense à toi....


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 01 Mars 2015 à 08:50:36
toutes mes pensées.
Je pense moi aussi bien à toi et à tous ceux qui souffrent .
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 04 Mars 2015 à 00:40:36
Groupe de parents endeuillés hier... on était nombreux alors on n'a pas pu parler beaucoup...
dommage...
Je suis dans une très mauvaise semaine.. j'aurai eu besoin de partager plus...
RV psy demain... même plus envie d'y aller... quoi dire de toutes façons? A quoi ça sert au fond? ça me coute trop d'aller sur Paris...trop fatiguée...nuits écourtées...
Emmanuelle n'est nulle part...surtout pas dans mon coeur...il est vide , mon cœur...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: psycat62 le 04 Mars 2015 à 08:42:52
Oh non chère Eva Luna, il est pas vide ton cœur, il est plein de ta fille chérie...

Courage pour ton rdv psy, il faut sortir les mots, encore et encore, les user jusque la trame, les lâcher, les jeter en pâture à qui veut bien les entendre, à défaut de les écouter...et au retour, n'oublies pas de t'allonger, et te reposer de cet exercice difficile...

Courage, courage...
Courage.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 05 Mars 2015 à 15:56:18
Toutes mes pensées pour toi Eva , je te comprends et parfois c'est encore plus dur, la fatigue s'installe et perdure.
Je sais que c'est difficile.
Je pense fort à toi

Douces pensées.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Mars 2015 à 23:57:58
Nuit du cinq au six mars 2010...
Revivre heure par heure cette nuit d'horreur...cette tragédie...
Vendredi 5 mars: l'accident, l'appel, la route vers Elle, l'annonce, le coma,l'angiographie, l'attente, la nuit d'enfer...
Emmanuelle ne se réveillera jamais...
Nos vies sont à jamais brisées...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 06 Mars 2015 à 07:43:09
Grosses pensées pour toi Eva Luna

Affectueusement


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: magalilou le 06 Mars 2015 à 08:20:13
Je pense très fort à toi Eva. Je t'envoie toute la force qu'il m'est possible d'avoir. Essayes de ne  pas subir cette journée, c'est trop dur. Si tu le peux, si tu en à la force alors vis là à fond cette punaise de journée. Pour Emmanuelle, fais en SA journée.  Pour toi plein de pensées positives, je t'embrasse, avec toute mon affection. Martine 
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 06 Mars 2015 à 09:33:48
Je pense fort à toi, aucunes paroles ne pourra apaiser ta peine.
Je suis de tout cœur avec toi Eva.
Toute mon affection.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: zabou le 06 Mars 2015 à 10:00:27

Nuit blanche, journée noire....

J'espère que le soleil prévu allègera ton cœur, et que ce profiles à l'horizon, des souvenirs heureux d'Emmanuelle, meme si ces dates ne sont guère propice à cela....

Pensée
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 06 Mars 2015 à 10:58:46


Je suis de tout coeur avec toi.

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 06 Mars 2015 à 18:54:34
Je pense à toi ,Eva
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 08 Mars 2015 à 03:10:05
L'an six du reste de ma vie sans Elle... ma fille, Emmanuelle,vient de commencer...
In croyable...
im pensable...
impossible.. et pourtant...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: silvy le 08 Mars 2015 à 11:25:47
oui et pourtant.... pourtant nous les parents on est toujours là... a vivre le manque d'eux... à vivre malgré tout... c'est si injuste... si inacceptable... le jour où j'ai su que mon petit prince était atteint de cette maladie génétique qui allait le clouer dans un fauteuil roulant un de mes amis m'a dit : "n'essaie pas d'accepter l'inacceptable" et c'est à parti de là que j'ai réussi à surmonter... alors cette phrase je me la répète souvent... mais maintenant nos chers petits ne reviendront plus... et pourtant on est là... on continue d'avancer... malgré nous...

je pense fort à toi Eva...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 12 Mars 2015 à 21:33:37
Prolongation de l’arrêt de travail...pause  absolument nécessaire... besoin de solitude et de calme...
la docteure veut me mettre sous somnifère... j'ai pris l'ordonnance...mais je crois que non...
Du coup je suis allée marcher un peu... en passant par le cimetière....ça va me fatiguer... je dormirai mieux? j'aime pas marcher... du tout...
Me suis fait offrir un thé chez une copine...écouté ses malheurs et dit un tout petit peu du mien...elle va plus mal que moi...c'est comme ça...
Qui m'écoute encore ressasser et ruminer ce chagrin ....5 ans c'est rien dans une vie de maman endeuillée.. rien du tout...je sens bien que tout le monde considère que ça doit aller vraiment mieux... ben oui , ça va mieux mais ça veut pas dire que ça va!...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 12 Mars 2015 à 21:48:24
rumine encore et encore Eva Luna !!!! parler de ton malheur , c'est parler de ta fille, qui a bien existé, alors pour quoi ne pas en parler, parler de son absence, du vide qu'elle a laissé est tout a fait normal , le contraire me parait suspect...... c 'est la chair de ta chair qu'on t a enlevé ........ tu sais c'est comme l'amputé qui pendant un moment il va encore sentir son membre ..... c 'est exactement la même chose.....

ici moi je te lis tu exprimes ce que je ressens, je me sens comprise à travers tes écrits.. oui moi aussi ça va , qui ne veut rien dire ....d'ailleurs je ne le dis pas..non je suis triste! non je ne vais pas bien !

somnifères peuvent anesthésier la douleur, ça permet de faire taire cette douleur un moment , une partie de la nuit ....ça peut aider..mais ce qui aide vraiment c'est de parler (ruminer) ....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 12 Mars 2015 à 21:57:20
C'est vrai que le temps passe doucement et beaucoup de personnes pensent que le temps qui  passe fait son travail....
Mais ils n'ont rien compris.
Avec le temps, tout ne passe pas.On est seulement emplis de douleurs de tristesse, qui ne passeront jamais.
Je te comprends et dans 4 ans et demi pour moi, je réagirai de la même manière.
Les montagnes russes.....C'est épuisant, prends le temps pour te reposer, du moins : essayer .
Les somnifères, si vraiment, tu ne dors pas ,tu peux peut être en prendre un peu, le temps de récupérer un peu de sommeil perdu.
Je pense fort à toi Eva.
Toute mon affection.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 13 Mars 2015 à 07:03:54
Avec le temps.....il faut du temps......nous entendons cela ,on nous répète ceci... avec le temps..


Mais le temps c est figé à jamais,quelquesoit les semaines,les  années rien ne nous fera oublier,peut être un léger pansement pour soulager cette douleur

La tristesse fait désormais partie de nous,le manque nous habite pour toujours

Alors ruminer,ressasser est notre exécutoire..me.e avec le temps
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 13 Mars 2015 à 11:40:50
OUi, penser penser penser......Ne faire que cela, j'en ai mal à la tête .
Je pense à Cindy, aujourd'hui vendredi, demain samedi, je déteste ces jours depuis le 23/08/2014.....

Aujourd'hui, je pense au jour où j'ai senti ma fille sur mon ventre, c'était le 17/08/1985..
Cette sensation, je l'a ressens encore aujourd’hui .
Cette année, Cindy aurait eu 30 ans, je lui disais toujours que l'on ferai une grande fête à la maison, pour fêter ça.
Tous les ans, on fêtait son anniversaire en famille, là , 30  ans. c'était quelque chose.....

Que c'est triste tout ça. :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'(

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 18 Mars 2015 à 21:11:46
Je dois reprendre le boulot demain.. aucune envie...si je pouvais je prendrai ma retraite ...je vivrai de chagrin et d'eau fraîche...m'en fous...
je ne supporte pas que les soucis ordinaires pro essaient de prendre la place de mon gros souci pas ordinaire..
surtout la nuit.. où je rumine et ressasse...le petit vélo tourne follement en ce moment...pas forcément sur Emmanuelle... j'aime pas ça...
ce qui est nouveau pour moi...les nuits étaient relativement préservées jusque là...très courtes mais je dormais bien ...
Contrecoup profond de la cérémonie d'hommages à ma fille... je me réfugie dans ma maison, seule... et c'est bien aussi...j'ai pas envie de sortir de ma caverne...

La psy confirme que le cinquième anniversaire n'est que le début de cette période où ça va aller réellement mieux tout petit à petit... après une longue période de grande souffrance et que ceux qui disent le contraire n'y connaissent rien...ne l'ont jamais vécu...et ça ne me rassure qu'à moitié...mais je le savais que le deuil d'un enfant dure toute la vie...et c'était hier...l'accident, la mort...le temps n'est plus le même...
J'ai calculé cette nuit qu'il me restait au plus 44 ans de vie devant moi.. en comptant large...et j’espère bien que je souffrirai moins au fil du temps.. sinon c'est un calvaire programmé de vivre sans Elle...
Elle manque, Elle manquera...
Je suis usée par la lutte pour vivre avec ÇA...
Je crains de retomber dans des abîmes de désespérance...le creux dure... et en même temps je me redis qu'il ne faut jamais oublier que ces oscillations sont normales...ne pas trop m’habituer aux vrais mieux rassurants...la rechute est normale aux dates ...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Antho le 19 Mars 2015 à 09:51:03
Bon courage Eva pour cette reprise.
Qu'il est difficile de renouer avec l'extérieur, le quotidien " normal", les futilités des gens.
Mettre son masque et faire semblant...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 19 Mars 2015 à 11:08:42
J'espère que cette reprise de travail t'aidera à trouver des répits de ton deuil.
Essaie quand-même de t'écouter et de ne pas trop t'épuiser.
J'espère que ton psy dit vrai, aussi très égoïstement pour moi.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 19 Mars 2015 à 11:30:53
Bon courage Eva pour ta reprise.....En ce moment, ce n'est pas facile pour toi, je pense bien à toi.
Plus dure période, parmi les mauvaises........montagnes russes, éprouvant.......

On sait très bien que c'est mieux pour nous d'être occupée, de voir du monde, mais on en a pas du tout envie.
La futilité des autres nous exaspère, moi personnellement, je me fais violence pour ne pas les envoyer paître ....
Une collègue de travail m'a dit que son mari allait faire Le parcours de Compostel, car il a besoin de se retrouver, il n'est pas bien. Le con, vraiment un con ce mec, il a une femme, deux enfants, ses parents, un boulot, deux maisons, quel est son problème?
Donc ,je me suis fait violence pour ne pas dire à ma collègue que son mari se créait des soucis là où il n'y en a pas.
Il ne savent pas la chance qu'ils ont ces gens là.......
Enfin, tout ça est dur à accepter, à affronter.
On sait que c'est pour notre vie durant et cela fait peur, comment va t on tenir, va t on être capable de supporter toute cette douleur ?
Je me pose souvent cette question, je ne sais pas de quoi demain va être fait, comment serais je  !!! ETC.....


Nous sommes toutes et tous dans le même navire ici sur ce forum.
Petite pensée pour vous tous.

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 19 Mars 2015 à 12:39:21
Chère Fabisa,

J'ai ouvert un fil pour répondre par rapport au mari de ta collègue :
http://forumdeuil.comemo.org/traverser-le-deuil/appel-a-la-prudence-dans-nos-jugement/

Fabisa, Eva, Antho, Oriane et tous les autres parents en deuil, je me sens très proche de vous même si j'interviens peu en ce moment. Je vous réponds souvent intérieurement mais ne trouve pas l'énergie de le mettre par écrit.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 19 Mars 2015 à 15:27:12
Ce n est rien Méduse,nous avons toutes et tous un passage à vide,on ne sait plus répondre,écrire..mais on trouve toujours du réconfort,ici


Amicalement


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 19 Mars 2015 à 15:58:10
Bonjour Méduse,

Après avoir lu ton message ainsi que le fil, je me sens vraiment idiote.
Tu as tout à fait raison, on doit faire attention à nos jugements, je te prie de m'excuser si je t'ai froissé, ce n'était pas du tout mon intention.
Au Sujet du mari de ma collègue, je le connait personnellement, c'est quelqu'un qui se regarde le nombril et qui n'a pas d'humanité, enfin le but n'est pas de lui casser du sucre sur le dos.
C'était pour dire que nous malgré toute la douleur que nous ressentons, nous avançons sans nous plaindre.
Certaines personnes devraient être attentifs à leur famille , à leur proches et PROFITER du bonheur qu'ils ont.

Ton message m'a touché.
C'est vrai que parfois la tristesse, la douleur nous fait un peu voir les choses différemment.
Toutes mes pensées
à bientôt.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 19 Mars 2015 à 16:05:56
Fabisa, tu ne m'as pas froissé du tout.
Effectivement, cet homme ne mérite pas qu'on s'inquiète pour lui.

Oui, Oriane, heureusement qu'il y a ce forum.

A bientôt

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 19 Mars 2015 à 18:03:08
reprise faite!je m'auto félicite parce que ce n'était pas gagné...
je sais aussi que si je ne reprends pas vite.. ça sera encore plus dur... après...
que bosser, c'est s'obliger à sortir de son trou , rencontrer des gens...reprendre un rythme...

j'ai bossé un peu inefficace mais j'ai bossé...
mais déjà trop..puisque j'ai fait du rab pour tenter de rattraper le retard pris...
puisque je suis fatiguée que si je m'écoute je bois un chocolat chaud et je vais me coucher...
Pas eu le courage d'aller au cimetière arroser comme prévu...bosser me mange toute l'énergie...
je vais en faire quoi de ma soirée avec les yeux qui se ferment tout seuls?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 19 Mars 2015 à 22:58:12
Repose toi bien Eva, on est toutes épuisée
à bientôt.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 20 Mars 2015 à 22:33:45
Moi aussi j'ai perdu la foi en un rôle professionnel utile....l'Envie s'est tarie...tout comme toi...
Emmanuelle manque...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 21 Mars 2015 à 05:49:10
 Je suis dans ton cas twist ! J'ai perdu la notion du temps, de la concentration, et des mes obligations professionnel .. Je suis  dans un autre espace temps, la ou le temps s'est figé .. Cristalisé .. Je suis hors temps .... Tout ce qui me fait plaisir c'est d'écouter ,au petit matin, les oiseaux chanter..
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 21 Mars 2015 à 07:13:51

J'aurai pu écrire ton message chère  Twist, à  la seule différence  que j'ai  pris ma retraite par anticioation en 2011 et que je n'ai pas eu à  affronter le monde du travail en 2012 après  le décès  de mon fils. Je crois sincèrement  que je n'aurais pas supporter de recevoir du public , toujours en train de se plaindre, les mêmes  tous les ans.......et surtout le mot rentabilité  chaque matin! Je sais que je n'aurais pas pu, alors je vous souhaite toute l'énergie  nécessaire  à  vous qui le faites  tous les jours.

Reprendre son travail est difficile Eva Luna et je te comprends. On ne se refait pas, on rattrape le retard parceque  c'est comme ça,  on a une conscience. On ne veut rien devoir et encore moins de pitié,  ça  non.
Après  un décès on se fait des priorités,  on a une autre échelle  des choses de la vie, et c'est  tant mieux.
On sait que l'essentiel n'est pas forcément là  où  on a l'habitude de le trouver,  il est ailleurs et pas au bout de la terre, en nous tout simplement.
Les futilités, on les écarte  désormais  de notre chemin car on a changé,  profondément  changé,  viscéralement  changé, et on aborde la vie sous un autre angle.

Je te souhaite beaucoup de force Eva Luna ainsi qu'à  vous toutes et tous,  et beaucoup de douceur  en cette fin de semaine.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 21 Mars 2015 à 07:14:56
Idem...hors du temps,déconnectée des autres,seule au milieu des personnes qui vivent normalement si on peut dire

De toute façon besoin de m’ isoler......

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: amandine35 le 21 Mars 2015 à 07:54:38
tout d'abord je tenais à vous remercier toutes et tous de vos gentils messages  , je les lis souvent mais suis incapable d'y répondre , ne trouvant ni les mots, ni la force ...
demain cela fera un mois que mon grand est parti , un mois ... je ne réalise pas ,je reste bloquée sur la nuit ou j'ai appris sa mort ou je l'ai vu sur la table ,pris dans mes bras ,embrassé ,
hier soir j'ai parlé à mon beau frère , il m'a expliqué son état d"être et je pense qu'il a trouvé le mot ,nous sommes dans un état flottant .... entre deux réalités , nous avons passé une porte et rien ne sera plus pareil ,
nous devons dorénavant construire une autre réalité ,nos axes de vies ,nos priorités sont changés à tout jamais , nous avions la chance ,c'est la première fois du reste dans notre vie tous ensemble d'avoir des beaux projets et de les réaliser  en famille , et sans raison mon grand yannou tu t'écroules et tu emportes dans ta mort nos avenirs , comme si nous n’avions pas le droit une fois dans notre vie d’être heureux ensemble simplement   ...
depuis ton départ beaucoup d'amis nous entourent  et chacun se rattache  dans son propre malheur à ses croyances ,ses espoirs , esprits ,âmes ,réincarnations ,dieux en tout genre ,j'écoute ,j'entends ,je me raccroche à quelques bribes qui m'arrangerai sans trop y croire , mais une de mes collèges très  croyante m'a tenu un discours qui lorsqu'on le sort de son contexte religieux peut être cohérent ,  pour elle le paradis et l'enfer existent mais au vue des atrocités perpétrées au fil des siècles sur terre , l'enfer n'est pas sous mais sur terre .. et très franchement je suis tentée de la croire ,quel démon pourrait inventer pire souffrance que l'homme se crée ,nous sommes même capable de tuer ,torturer nos propres enfants .... et au milieu de tout se marasme ,quelques millions d'humains tentent de vivre et d'inculquer à leurs enfants un certain amour  , respect etc mais devant notre société actuelle ou des enfants se font bourreaux face à des cameramans "croyants"hilares ,ou des mères congèlent leurs bébés etc je me met à croire comme elle quel'enfer est sur terre , ... alors s'il existe un paradis ,une suite  j’espère de tout mon être que je pourrai un jour t'y retrouver mon grand , car ce n'est pas pensable d'imposer une telle douleur , de nous faire vivre de telles horreurs... 
de tout mon cœur maman <3
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 23 Mars 2015 à 16:34:33
Oui, besoin de s'isoler, de prendre le large....
Je suis plus à l'aise avec des personnes inconnues.
Je travaillais en maternelles, avant le départ de ma fille, j'avais demandé une disponibilité, encore heureux.
J'aurais été incapable de travailler avec les petits, de devoir faire bonne mine avec les parents FAIRE SEMBLANT
Je travaille actuellement de chez moi, je travaille beaucoup plus qu'avant, mais je suis seule , plus en contact comme avant avec une centaine de personnes constamment autour de moi.

Le soucis, maintenant, comme l'a dit Twist, c'est la concentration, j'oublie, je m'arrive pas toujours à me concentrer.
En faisant de la gestion.........
Je souhaite beaucoup de courage à toutes les personnes qui doivent lutter pour tenir au travail., je les admire car je n'aurais peut être pas pu tenir.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 24 Mars 2015 à 08:02:51
Twist,pour avoir était là aux derniers moments,je me pose les mêmes questions......

Mais que pouvons nous faire devant la mort,comment la contrer quand elle a décidé de s’imposer?

On sait que nous ne contrôlons rien dans ces moments là,avant on pensait pouvoir le faire mais non,nous sommes impuissants

Et cette impuissance nous ronge avec la culpabilité......et même si parfois nous avons une brève accalmie,nous devons vivre avec cela" nous avons été impuissants" ..m.ais que pouvions nous faire.....

Encore des questions...toujours ces questions.....

Quand à effacer la douleur le voulant nous vraiment?   C est notre façon de nous punir d’ avoir été.....impuissants



Affectueusement


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 24 Mars 2015 à 20:16:49
C'est tellement triste, on ne s'en remettra JAMAIS.
En tant que maman, je ne peux que vous comprendre.

Cette envie de continuer à souffrir pour ne pas avoir l'impression d'oublier nos enfants.
Ce mélange de sentiments, cette incompréhension total face à  nos réactions parfois.....

Ce manque, ce manque qui n'en finit pas.
Moi aussi en ce moment, je retombe doucement et je ne contrôle pas, je suis impuissante devant mes réactions ,mon humeur.Je déprime.

pensées pour tous ceux qui sont tristes.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 25 Mars 2015 à 14:21:42
J'ai rerpis plus difficilement cette fois ci.....
pas envie de m'obliger...pas envie de me couler dans un univers et un rythme qui sont pas compatibles avec ma douleur et ma vie de maman amputée... je réussis à bosser puis je décroche très facilement de l'univers pro ...
Paradoxe habituel du deuil...coexistence des deux sentiments en meme temps: vouloir etre seule  à bercer ma peine et l'absence de ma fille ET savoir que c'est mieux de rester dans les flux de la vie...professionnelle aussi..
parceque je parviens bien à savourer les bons moments avec mes enfants... encore plus avec les petits enfants.. et quelques rares amis capable de "parler vrai" au moins qq minutes, précieuses...
Moral morose...nostalgique...pas noir noir....un peu gris partout...fatiguée...
je vis  une vie en noirs et blancs....peu en couleurs...il ya une application qui fait ça, mettre une seule couleur sur les photos en NetB... ben, c'est comme ça que je vis...
c'est comme ça... l'accepter... et vivre du miuex possible quand meme...

Mon ordinateur est en panne, je sqautte parfois le portable de mon fils...c'est pas pratique..sans souris
je vous lis et réponds peu...mais je partage votre peine.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 25 Mars 2015 à 21:38:47
Petit coucou pour toi Eva ainsi que pour tout le monde.
Fin de l'hiver , fatigue, moral à zéro, des larmes ,des larmes encore des larmes, aujourd'hui, mes yeux ressemblaient aux nuages, ils pleuraient , ils ont beaucoup pleuré.........
Incontrôlable, inconsolable......
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 25 Mars 2015 à 22:39:08
je viens de te répondre sur ton sujet..jolie synchronicité...

j'ai passé la journée la gorge serrée...l'oeil humide...
entre l'appel ,long...d'une journaliste pour un éventuel témoignage de deuil parental...je lui ai raconté ma vie, que les épisodes les plus tristes...
et l'appel que je devais passer  à la coordination des dons d'organes pour poser encre et encore mes questions...qui m'habitent..me hantent... elle me cherche une association de "familles de donneurs "... si ça existe..pas sur...

j'ai mal à la tête de peine...
Emmanuelle me manque...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 26 Mars 2015 à 05:41:27
pensées pour toi Eva et pour Emmanuelle...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 26 Mars 2015 à 10:56:57
Petite pensée pour toi Eva, j'espère sincèrement que tu vas trouver un peu de répits, au moins un peu, pour reprendre des forces.
pensées pour tous nos amours partis bien trop tôt.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 26 Mars 2015 à 18:38:17
Bonsoir fabisa 02

je pense que l'on devrait mettre en place un fil, ou nous parlons de qui étaient, nos chers disparus,  leurs hobby, leur travail, leurs activités .......qu' en pensez vous ????
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 26 Mars 2015 à 20:20:07
Oui
très bonne idée.
Je pensais créer un fil spécialement pour cela, mais je ne savais pas comment le présenter.
oui, il faudrait trouver un titre, et se lancer

 
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: erika le 27 Mars 2015 à 07:33:30
Je vous comprends vous toutes mamans desenfantees .moi j ai repris le travail, prof des écoles et ça va mais que c est difficile de se concentrer de gérer ces enfants.  Et impression de la trahir elle ma fille car plus le temps de penser à elle sans cesse!
La douleur est encore pire et je vois que tout ce que j ai entrepris dans l espoir d aller mieux est vain je perds courage
Toute la vie comme ça à mourir de chagrin à petit feu !
Horreur , ,je suis usée, fatiguée et je ne sais plus trop quoi faire pour survivre.
J ai peur, peur de cette vie qui m attend et que je n aime plus, et les autres qui m énervent parfois avec des idioties futiles.
Comment vivre sans Elle
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 27 Mars 2015 à 10:33:38
@fabisa

Peut être  mettre un titre sur le fil:" qui était l être  unique disparu", ou "parler moi de cet être unique disparu",
, vois tu fabisa, qu'en penses tu??? 

D'autres idées ?????

ces êtres ont bien existé, ils nous ont apporté beaucoup, alors parlons d'eux, racontons leurs histoires puisqu ils etaient uniques .......
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 27 Mars 2015 à 12:33:01
" qui était l être  unique disparu"
Cela me semble bien, en fait les deux sont bien, aller, à toi de choisir.

C'est vrai que cela manque de parler d'eux, ma fille me suit  partout.....
J'ai sa présence invisible constamment  autour de moi.

D'autres idées :  Peut être-
 Voici l’histoire de ....
 Voici l'histoire d'une personne exceptionnelle.
 L'histoire commence ainsi......On pourrait raconter, dès la naissance, et pour les conjoints, la naissance de votre amour.   

 Mais ton idée est bonne, de toute façon, c'est le contenu des nos textes qui vont faire la richesse de ce fil.                             
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 27 Mars 2015 à 17:33:21
on attend un peu la réaction des autres membres du forum , après nous choisirons le titre le plus adapté .....suis sure que nous avons beaucoup de choses à raconter


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 27 Mars 2015 à 20:08:52
vous avez raison les filles , ça peut faire du bien de parler de nos chers disparus...
vos idées de titre sont très bien , puisque vous avez eu cette bonne idée , choisissez et , de toutes façons , comme dit fabisa, c'est le contenu qui en fera la richesse....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 27 Mars 2015 à 21:43:27
Oui, parler, les faire connaitre.....au travers nos écrits.
Malgré le bien que cela va faire, cela va nous remuer un peu, mais c'est important , important de livrer certains fait, certaines anecdotes.
J'aurais tellement de choses à dire......
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 27 Mars 2015 à 22:15:14
message perdu...ce portable m'agace!
je recommence en moins détaillé...
fatigue épaisse et mal partout, photos qui me vrillent le coeur de nouveau, bougie meme pas allumée, envie de rien et pas de courage,à quoibon-ite généralisée,moral gris gris,travailler me bouffe toute mon énergie, il ne me reste rien pour vivre..cette petite vie sans gout depuis le drame...le grand chagrin infernal prenait toute la place, il se calme et heureusement  mais et à la place..rien.. que du vide...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 28 Mars 2015 à 08:50:01
Grosses pensées pour toi Eva Luna


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 28 Mars 2015 à 09:25:57
Oui Eva, je sais ce que tu ressens, je pense fort à toi.
Toute cette fatigue, ce manque d'énergie.....cet envie de rien......
que dire, quoi faire, à part te dire, t'envoyer nos plus tendres pensée et nos petits messages.

prends soin de toi.

Cette phrase est valable aussi pour tous, prenez soin de vous, vous me méritez.
Prenez un peu le temps de penser à vous.
Je ne le fais pas souvent, mais c'est important.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: silvy le 28 Mars 2015 à 10:14:21
c'est bien votre idée de fil les filles et les titres que vous avez trouvé sont très bien aussi... ça nous fera peut-être du bien de raconter la vie de nos petits...
là ce matin je ne sais plus ce qui me fera du bien ou pas... si avoir des bras qui me serrent fort mais je suis toute seule et mes deux ados dorment encore alors j'en profite pour pleurer... c'est tout ce que je peux faire ce matin... et vous lire... je ne sais pas comment tu fais pour retourner travailler Eva... je t'admire...
moi aussi j'étais prof des écoles Erika mais ça fait 5 ans que j'ai pas bossé pour m'occuper de mes deux enfants malades et handicapés... les derniers temps où je travaillais je pleurais avec les petits pppfff (j'étais en petite section de maternelle) je crois que je ne pourrai plus jamais m'occuper des enfants des autres et pourtant j'adore les enfants... je vous admire d'avoir repris le travail... j'en suis incapable... je sais plus bien de quoi je suis capable d'ailleurs à part pleurer mon bébé dès qu'un grain de sable vient se mettre dans le rouage de mon si fragile équilibre...  :'(

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Mars 2015 à 13:59:21
finalement, hier, cette grosse fatigue était aussi avant coureur de mal fichue bientot malade, je tousse avec un peu de fievre.. c'est con, mais je préfere que ce soit ça ,fatigue de maladie.. que fatigue empirée de deuil.
je rends l'ordi  à mon fils, jr ne pourrai pas venir vous lire, dommage. merci pour vos gentils messages
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Dehezfrançoise le 28 Mars 2015 à 19:35:30
Eva vos mots sontsi juste et me rejoigne tellement aujourd'hui cela fait 3 ans que je la voyais pour la dernière fois (j'ai pleure tout ela journee seule dans  mon lit et là les larmes coulent encore ) non on oublie jamais  on fait semblant pour que les autres ne sentent pas mal mais ras le bol de cette comedie ... Elle est décedée à 17 ans de mort subite un 1 avril quelle mauvaise blague . meme mon compagnon ne comprend pas mon chagrin ilv oudrait que je sois telllement mieux ... mais je sais que jamais je ne le serai
je vous embrasse sans vous connaitre car nous en avons besoin
Francoise
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 28 Mars 2015 à 21:45:52
Moi aussi je t'embrasse Françoise, nous ne nous connaissons pas personnellement, mais nous formons une grande famille, une famille qui se comprend et se respecte. Alors on accepte que tu nous embrasse .
Je dis "nous", mais je suis certaine que beaucoup pense la même chose.
Je te souhaite beaucoup de courage.

Isabelle, maman de Cindy
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: mytere le 30 Mars 2015 à 16:48:27
tout à fait d'accord avec vous je ressens la même chose
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 03 Avril 2015 à 13:16:05
Après des semaines de tristesse-morosité-déprime sans envie mais avec larmes...autour de sa date de mort....
le creux de vague semble se terminer...de l'énergie revient...avec la force de faire face ...
l'engrenage descendant s'inverse...le moral en chute libre est terminé...je vais mieux.
du mieux s'invite dans mes journées...ouf!
le cycle sombre est passé...
la vie reprend ...
la mort est en toile de fond...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 03 Avril 2015 à 21:38:58
Merci Twist, tu es toujours pleine de sagesse et attentionnée.
Douce nuit aussi à toi.

Prenez tous soin de vous, Douce nuit.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 03 Avril 2015 à 22:10:01
Je suis contente pour toi Eva,
C'est bien de nous le dire, ça me donne de l'espoir, car ça fait un moment que je ne suis vraiment pas bien, je me dis que ça ira peut être mieux bientôt, en te lisant.

C'est déstabilisant , cette sensation de mal être.
Mais , ça me fait plaisir, car tu galère depuis un moment
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 03 Avril 2015 à 22:39:27
J'ai commencé à aller un peu mieux durant la quatrième année, avec des hauts et des bas...que je sais provisoires...
Les pointillés de ma vie s'allongent...les accalmies se  font plus fréquentes même si le chagrin demeure ...j'apprends à vivre sans Emmanuelle...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 04 Avril 2015 à 19:29:21
Non pas que je ne pleure pas chaque jour, que je ne pense à Emmanuelle le cœur serré... que des questions ne tournent dans mon esprit ...
mais... entre chaque bouffée de chagrin,j'ai la force de faire autre chose de ma vie que la pleurer...
et c'est plus facile de vivre comme ça que terrassée par la peine et le manque.
L'embellie est là... je profite...
Moins dévastée je peux aussi réfléchir et retrouver un esprit clair...moins englué de souffrance.
La vie est là...à ma portée...
La force de vie, l'allant ,le ressort,l'énergie...peut importe comment je l'appelle...mais c'est là, présent et ça me porte assez  pour vivre...du mieux possible.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 04 Avril 2015 à 21:23:59
C'est ce que je me dis parfois, il faut avancer, trouver un chemin qui mène à notre semblant de vie.
Pour mon cas, j'ai décidé de tenir le coup, d'aller de l'avant, mais c'est loin d'être facile.
Je me bat ,jour après jour pour avancer droit, c'est dur!!!!!!!!!
Demain, c'est Pâques, mon mari va faire une partie d'air soft avec son fils, ils sont absents toute la journée, j'aurais pu aller manger chez mes parents avec mes frères et sœur,  mais le cœur n'y est pas.Je préfère rester seule, me retrouver en famille, sans ma fille, en ce moment, je ne peux pas, surtout pour fêter Pâques.
Le lendemain , ils viennent manger à la maison, et là, c'est différent,
Je m'explique : ce n'est plus Pâques, c'est un repas normal.
Je suis bizarre parfois, mais je comprends mes réactions.
Donc, pour ne pas froisser qui que ce soit, demain, officiellement, je suis avec mon mari.......
Mais, je serai chez moi, à me retrouver, journée seule, pas fini de penser, ail ail.Mais c'est ce que je recherche en fait, me retrouver.
Il va falloir que je me reprenne, c'est certain, je suis fatiguée, envie de rien depuis un moment, ce n'est pas bien pour moi.

Ma Cindy, où que tu sois, mets moi un coup de pied au cul, que je reprenne ma vie en main!!!!
Tu le ferai si tu le pouvais ma didi d'amour, qu'est ce que tu me manques, c'est trop injuste tout ça.......

Merci de m'avoir lu.......
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Avril 2015 à 01:19:09
on a aussi besoin ,paradoxalement,de se retrouver seules avec notre douleur...ça fait mal mais c'est nécessaire...on se sent plus près d'eux...
La bizarrerie de l'endeuillé....on en est toute là...
Moi aussi j'ai menti parfois...
Emmanuelle manquera à notre BBQ de Pâques....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 05 Avril 2015 à 07:53:45
Mentir pour être seule,il le faut parfois,car être seule ou seul,nous permet de laisser couler nos larmes
Sans gêner qui que se soit....et d’évacuer notre douleur


Aujourd'hui,tatie ne sera pas là...pour ramasser les oeufs avec notre petite fille.....

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 05 Avril 2015 à 11:02:13
L'année dernière, Cindy, je t'avais envoyé un colis, te souviens tu ?
Tu n'avais pu venir , alors , sachant que tu adorais les chocolats et surtout les traditions, je t'ai préparé un colis, le plus gros des Colissimo.
J'y ai mis des chocolats, je me souviens, il y avait un couple de petits canards, un blanc et un au lait, c'était mignon, j'y avais mis de gâteaux, des bombons, des petites gourmandises.
Et un vêtement.
Je savais que ce n'était pas toujours rose pour toi au niveau financier, tu ne demandais jamais rien, alors je t’offrais ce que tu ne t'achèterais pas toi même.....
Tu m'appelai ensuite et tu me remerciais 100 mille fois, ça me faisait plaisir de te voir heureuse.
Mais à chaque fêtes ,je me sentais mal, tu me manquais trop.
Il y avait les garçons, et ça me faisait trop mal au cœur que tu ne sois pas là.
En fait, j'ai toujours eu la nostalgie quand les enfants de Fabrice étaient là et pas toi, ils ont eu ce que moi, je ne pouvais pas t'offrir étant plus jeune, et je trouvais cela injuste pour toi.
C'est pour cela que je t'envoyais régulièrement des petits trucs.
Ah ! ma fille, comme je t'aime et comme tu me manques.....

Je vais penser beaucoup à toi aujourd'hui, je ne vais pas chez mamie, elle va tout de suite comprendre que je ne vais pas bien, et ça ne sert à rien de l'inquiéter.





Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 05 Avril 2015 à 22:21:31
Bonsoir Twist, ton message me touche beaucoup, merci.

C'est vrai ce que tu dis, on en a pas assez profité, comme je le regrette, si tu savais......
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 08 Avril 2015 à 15:30:01
On s'habitue progressivement à vivre avec ce manque qui du coup est moins violent au fil des mois, des années...
Je vais mieux.. et ça m'étonne toujours...mais j'ai appris à savourer les accalmies dans le chagrin et à me regrouper pour en profiter...
Du coup ,je me sens assez forte pour tenter l'atelier d'écriture sur Paris à la fin du mois, par l'association vivre son deuil-empreintes.Même si c'est loin, c'est tard et que je suis encore fatiguée... je vais essayer, ça ne peut que me faire du bien , d'écrire sur ma fille et mon chagrin...Il y a encore 8 jours, j'avais décidé de me désinscrire, trop mal et molle...l'énergie revient...ouf!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 08 Avril 2015 à 16:09:21
Merci Evaluna pour ton message d'espoir .... Il s'agit bien d'un processus de cicatrisation ..!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 08 Avril 2015 à 21:44:29
Oui, savoir que cela va un peu aller mieux, me fait du bien.
Mais, aller mieux, me fais penser du moins ça effleure mon esprit, que je "passerai" à autre chose....je me sens coupable d'avoir envie d'aller mieux.
C'est tellement compliqué, je suis compliquée de toute façon, je suis dans la période où je me sens abandonnée de tous, je me sens seule, bref, pas la forme, j'ai l'impression que je suis seule à encore penser à ma fille.

J'ai appris une mauvaise nouvelle aujourd'hui, un gamin, de 17 ans, a mis fin à ses jours, ce gosse, je l'ai eu à l'école, ça m'a fait de la peine, je pense à ses parents, les pauvres......
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 09 Avril 2015 à 01:17:26
La sensation de culpabilité d'aller mieux,de vivre... pas si mal... sans Elle...je l'ai encore aussi...mais elle s'use lentement..pas le choix que d’avancer dans la vie...tu es dans une souffrance si récente que c'est encore plus naturel pour toi...
être  à moitié morte c'est pas une vie.. c'était juste de la survie...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 09 Avril 2015 à 10:39:29
Tu vois Twist, quand je lis ton message, je me retrouve un peu dans ce que tu dis, je fais de même :

 "Mais je me refuse à aller vers les autres, à m'inscrire dans un club (on me l'a si souvent proposé)... Je ne VEUX pas aller mieux... Je vis, je subis, je ne refuse ni les petits plaisirs ni les moments de douleurs... je prends tout  et je survis avec. "
Moi aussi quand je pense à Cindy, je revois ses moments où elle n'était pas bien, ça m'attriste car quelque part au fond de moi, j'ai l'impression qu'elle était souvent mal, et qu'elle gardait pour elle son mal être, pour me protéger.
La distance faisait qu'on se téléphonait  tous les jours, voir plus, mais par téléphone, on dit ce que l'on veut.......Même si bien souvent je sentais qu'elle était un peu triste.
J'ai demandé à son meilleur ami, si elle était bien quand même ou si c'était son état général....
Il m'a rassuré, mais, le doute persiste.......
Elle adorait Indilla SOS,  quand on écoute la musique, les paroles.....
Donc, je vis avec ce doute, et surtout l'idée d'être passé à coté de sa détresse.
Ma fille était très secrète, voulant toujours me protéger.
Je crois que je n'ai pas vu certaines choses et j'en suis malade.
J'ai tans de chose sur le cour, que je ne peux pas dire, exprimer, c'est si difficile.

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 09 Avril 2015 à 11:25:40
@fabisa

la culpabilité, le doute.....les si si si, pas vu, pas très bien compris, impuissance face à la détresse ....... ect. c 'est le lot des survivants des suicides ......
moi, je me dis beaucoup de personnes en détresse survivent, beaucoup de personnes qui vont mal, s'expriment, cherchent des solutions....... et pour quoi pas eux, ceux qui succombent....c 'est comme un chirurgien qui opère et qui perd son patient! il revoit  tout ce qu il a fait, et il doit se dire j'aurai du faire çà, et puis ceci ect.......et puis un moment, il se raisonne en reconnaissant ses limites ! bah je ne suis pas dieu!

Je pense que tout cela,nous dépasse! mettre un mot....... le destin !!!!!!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 09 Avril 2015 à 11:53:34
C'est fou, tous ces sentiments contradictoires. Est-ce nous qui "bloquons" le "mieux aller" ? Je suis surprise moi-même par ce que je viens d'écrire comme si cela ne venait pas de moi, mais je le laisse.

L'intensité de la relation avec ma enfant était bien plus grande quand la souffrance était physique. Depuis, elle a fait place à une tristesse infinie, mais parfois aussi à des moments de souvenirs apaisés.
Comme ma fille a mis fin à sa vie et qu'elle m'avait dit à plusieurs reprises qu'elle ne restait plus que pour moi et sa soeur malgré sa souffrance, je sens que je me dois de me relever pour la libérer totalement de toute souffrance. Un long travail. Vous écrire cela, m'aide à me le rappeler.

Eva Luna, je suis contente d'apprendre que tu vas mieux.

Twist, ton fils voudrait te voir heureuse de nouveau. J'ai mal pour les frères et soeurs qui doivent partir dans la vie, alors que nous sommes dévastés par un tel deuil. Pour eux, nous nous devons d'accepter d'aller mieux. Ne devrions-nous pas nous culpabiliser davantage pour nos enfants vivants ? Je n'ai pas pu entendre cela pendant les premiers mois quand on me disait de penser à ma seconde fille. Je n'avais de pensées que pour mon ainée.

Fabisa, nos filles ont beaucoup de points en commun. Elles sont nées à quelques jours d'intervalles, la mienne le 21, elles  étaient fragiles toutes les deux, elles aimaient Metallica...
Tu as fait ce que tu as pu pour la soutenir. Impossible de vivre à sa place et de lui offrir l'amour et l'attention manquants de son père. Tu étais manifestement à ses côtés autant que tu as pu. C'était son choix de garder certaines choses pour elle.
Continues-tu à lui parler ? Dis-lui tout ce que tu nous dis ici pour alléger ton coeur.

Fleurdecoton, et même si j'ai compris la détresse de ma fille et que nous en avons parlé pendant des heures, je n'ai pas pu la sauver. J'ai tremblé pendant des années pour elle.
Le destin ?! Et mon destin de comprendre davantage la détresse d'autrui ? Avant, je lui disais de voir la vie du bon côté, le verre à moitié plein. Maintenant, je vois que cela devait être insupportable pour elle.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 10 Avril 2015 à 07:45:38
Nos réactions contradictoires même si elles sont normales dans notre parcours du deuil sont épuisantes
Épuisantes par leur intensité et épuisantes à gère devant les autres...
Et oui nos enfants ont aussi perdu un frère ou une soeur,et ils son t eux comme nous dans la douleur,mais c ’est telle difficile pour nous parents que parfois nous n'arrivons pas à les aider
Moi au début ’je voyais mes deux filles tellement mal mais je n’avais que ma douleur,ma fille décédée dans la tête et je n’arrivais pas à soulager leur peine
La culpabilité toujours.....pas avoir su protèger l ’une de la maladie et ne  pas savoir soulager les deux autres

L impression de trahir.....Lorsque nous avons une accalmie....que c ’est compliqué tout cela




Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 11 Avril 2015 à 23:08:52
Je vais mieux alors j'ai plus d'énergie...
Je suis même allée à mon cours de danse hier... et pourtant c'était pas gagné! mais mon fils a eu l'envie de faire un BBQ et je n'avais pas envie ,moi, de rester avec tous ses amis ...la soirée a été pas terrible mais je suis "contente" d'y être allée, ça me sort un peu...et avec un peu de chance je vais  reprendre l'habitude d'y aller..ça serait bon pour moi...
J'appelle un ami, très cher...et je lui raconte un peu à quel point mars a été difficile mais que maintenant ça va mieux...Réponse: Ah oui, en mars c'est dur pour tout le monde, pas en forme au sortir de l'hiver...
Euh..non, c'est pas ça...c'est la date de la mort d’Emmanuelle qui me fait souffrir et qui m'a plombé le moral ...c'est ça que j'aurai dû lui dire...
et pourtant il a été super avec moi...aux débuts...
je suis blessée par sa remarque mais il ne faut pas que je lui en veuille...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 12 Avril 2015 à 08:50:43
C'est souvent le cas.......
Le temps passe et les gens "oublient"
Ils reprennent tous leur petite vie, qui n'a pas changé, ils ont toujours leurs habitudes, leurs trin trin quotidien.
Nous, par contre TOUT  a changé, c'est un bouleversement total ! malgré le temps qui passe, malgré le fait que nous allions un peu mieux parfois, on est toujours mutilées
Et cela les autres ont du mal à s'en souvenir, je sais très bien que ce n'est pas toujours méchant, c'est surtout maladroit, car nous, on est devenu un peu susceptible, on fait attention à tout .......

Sinon, je suis contente aussi pour toi Eva que tu ailles mieux.
Du répit, cela fait du bien.......

Moi je me suis fait plaisir ce matin, j'ai regardé des oiseaux, mais c'était trop mignon, un moment de détente simple, ces oiseaux pleins de vie et d' insouciance .....Là où j'habite, il y a un moulin, c'est le refuge des oiseaux.....
Ils se querellaient identiques à des enfants dans une cour d'écoles.
Voilà, tout simplement en buvant un café, face à cette nuée d'oiseaux.
Petit moment calme du matin.

Bonne journée à tous, en espérant qu'elle sera douce pour vous, pour moi, aussi......parfois, cela change si vite......
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 12 Avril 2015 à 10:14:26

Que ça  fait du bien de pouvoir écrire  et écrire  encore, toutes ces émotions  qui nous traversent, nous les parents qui sommes restés  sur le quai de la gare vide, sur cette route, hébétés, sous le choc les premiers instants. Il ou elle est là  bien vivantet puis la seconde d'après  ....pfffff.....plus rien, le néant,  le chaos, l'horreur.
Et puis, tout doucement, dans cette longue, très  lon gue traversée  du désert,  on se raccroche à  quelqu'un,  et si on a d'autres enfants, on essaie de se remettre debout pour eux. Surtout ne pas oublier celui ou celle qui n'est plus présent  mais surtout ne pas oublier ceux qui sont là  et souffrent de nous voir dans la peine.

C'est  dur d'émerger  de ce chaos, d'enlever cette peau qui nous protège  du regard des autres, mais il nous faudra pourtant mettre un pas devant l'autre pour leur tendre la main, les serrer très  fort dans nos bras et dire à  nos enfants que nous les aimons.

Non, la douleur ne s'en va pas d'un coup de baguette magique, si on va mieux, c'est  qu'on  s'en est donné  les moyens. Parfois on ne se rend même  pas compte des petits progrès  que l'on fait, ou on se culpabilise encore. Peut-être  qu'un  peu de sérénité  et de sagesse viendront en douce peupler nos jours et nos nuits.
Je voudrais dire qu'il  ne faut pas culpabiliser d'aller mieux, il y a bien assez de moments difficiles.

Allez aujourd'hui  il fait beau, le soleil va nous réchauffer  et je vous serre toutes et tous dans mes bras en vous soihaitant le plein de sourires et de compréhension.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 14 Avril 2015 à 21:56:37
" le soleil va nous réchauffer  et je vous serre toutes et tous dans mes bras en vous souhaitant le plein de sourires et de compréhension."

C'est gentil....
Moi aussi, je te souhaite tout ceci .

Oui, le soleil permet de nous aider un peu à relever la tête, j'ai eu un petit répit aujourd'hui, la journée s'est passé doucement, j'ai beaucoup travaillé physiquement, cela a vidé mon énergie.
Ce soir, je vais aller me coucher, complètement épuisée, je vais me coucher avec le petit merle gris en peluche et le tee-shirt de ma fille, le long de moi......et je vais penser à ma fille chérie, mon amour d'enfant, qui est partie bien trop tôt......
J'ai une petite pensée pour vous en ce moment, je n'arrive pas trop à intervenir......je passe plusieurs fois par jour, et.....
je vous dis à bientôt.

Douce soirée à tous.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 15 Avril 2015 à 20:00:09
moi je ne supporte plus ce soleil......je me dis que ma fille ne voit plus le printemps s'installer....et en meme temps elle et moi  nous fuyions ce soleil.....
il nous était interdit... et meme en le fuyant, cela n'a rien changé pour elle......

alors oui il fait beau.....mais je préfere la nuit...quand le jour est fini,je me dit "encore un jour de passé,je veux dormir et me reveiller de ce cauchemar sans fin"

désolée..pas au top en ce moment
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 16 Avril 2015 à 00:47:38
Mon blog a un an...http://mamandeuil.over-blog.com
hier j'étais contente...plein de visiteurs...je ne m'y attendais pas...
aujourd’hui je ne sais plus si je suis contente...
j'écris moins... il n'y a plus tellement de nouvelles choses à dire , à écrire sur la souffrance de ce deuil...
Quoi dire de nouveau sur ma fille, sur le manque, sur l'absence, le nonsens...,?
Sensation de radoter, ressasser, ruminer...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: coeur le 16 Avril 2015 à 10:35:54
Ressasser, ruminer.... ce sont les mots des "autres".
Ceux qui ne "savent" pas, qui voudraient nous voir "passer à autre chose".
Comme si "la chose" n'avait pas existé.
Mais "la chose" n'est pas une chose, c'est un être qui a vecu, souffert, qui nous a aimé et que nous aimerons jusqu'à la fin des temps, de notre temps.

Nous, nous avons besoin d'y penser, de nous souvenir.

Alors, si tu as encore besoin de nous parler, fais-le.
Sans retenue. Sans gêne.

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 16 Avril 2015 à 22:40:48
A mon enfant

Personne d'autre ne connaîtra la force de mon amour pour toi.
Après tout, tu es le seul à savoir comment bat mon cœur à l'intérieur.

Maman
[/color]

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 17 Avril 2015 à 23:00:18
@fabisa

Belle déclaration d'amour ! garde ce lien car c'est le seul lien qui  puisse persister  .......AMOUR

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 17 Avril 2015 à 23:13:45
Oui, ce lien nous unit, unit tous ceux qui sont séparés, l'amour est très important.
C'est un sentiment que j'aurai toute ma vie, surtout pour ma fille chérie, mon amour de fille, ma Cindy.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 19 Avril 2015 à 02:40:30
Les mots redeviennent impuissants à dire tout le complexe de ce deuil qui est changeant au fil des semaines,des années...

Je m'oblige à sortir...mais il demeure une sorte de voile gris entre moi et les autres...je ne sais plus converser naturellement , je ne sais plus relancer une conversation...le dialogue superficiel me laisse de glace...les échanges authentiques sont rares...évoquer ma fille devient exceptionnel...

La fatigue , dès que je vais un peu mieux,je me force à l'ignorer...et en rentrant je me suis assoupie une seconde à peine...le bas coté a un bruit différent du bitume... pile juste avant l'endroit où une amie est morte percutée par un autre véhicule...l'adrénaline a fusé...
Un vague regret ...mélange de: ouf...,de :mes enfants auraient trop mal...et de:mourir en dormant ça ne fait pas mal...


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 19 Avril 2015 à 22:36:36
La fatigue, toutes ces émotions, ces sentiments qui se mélangent....
C'est bien de sortir, mais cela reste épuisant, et surtout, comme tu le dis Eva : "Le dialogue superficiel me laisse de glace...les échanges authentiques sont rares...évoquer ma fille devient exceptionnel..."

Je te suis là dessus.
Cet après midi, je suis sortie avec mon mari,et mon beau fils, voir des courses de chevaux à Reims.
Le monde, le bruit, je suis rentrée épuisée, pourtant on y est restés que 2 heures.....

Prends soin de toi Eva, je comprends que certaines pensées "effleurent " ton esprit...mais, ta famille a besoin de toi, de ta sagesse , ta bonté et ta formidable personnalité.
Douce soiré à tous.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 19 Avril 2015 à 23:35:27
Non,non...rassure toi,aucune pensée noire ne m'effleure... c'est différent des pensées suicidaires, ce sont des pensées genre: si ça arrivait ça ne serait pas si grave,pour moi....
mais ce serait terrible pour mes enfants...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 20 Avril 2015 à 07:59:51
Oui Eva, j'avais bien compris, je me suis peut être mal exprimé sur mon message!!!
J'ai bien compris ce que tu voulais dire, je ressens parfois aussi ce genre de sentiments, quand mon esprit vagabonde.

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 21 Avril 2015 à 07:46:56
eh oui ,répit de courte durée qui annonce souvent une vague déferlante de douleur.....
bizaremment certaines photos sont plus douloureuses que d'autres....sur certaines leur image semble figée alors que d'autres nous font ressortir nos larmes tellement ils semblent vivants

quand à dormir pour ne plus se reveiller,comme vous parfois je me dis que ce serait "bien" mais cela ferait ressurgir encore plus de douleur à nos proches
je pense que nous devons malheureusement "accepter" de vivre avec toute cette douleur,ce manque,nous qui avons la chance de (sou)vivre

amicalement

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 21 Avril 2015 à 11:44:31
Tellement de choses nous viennent à l'esprit quand nous allons mal.....je dirai, encore plus mal!!!!
Mais c'est vrai que le fait de penser au proches, qui restent, on ne peut imaginer les voir souffrir encore plus.

Mais c'est épuisant, personnellement, j'ai l'impression bien souvent que j'ai un rôle à tenir, je me sens obligée d'être en forme, du moins paraître.
Je suis fatiguée d'avoir à être la meilleure, la plus forte
En fait, il faut assurer.
C'est peut être aussi moi qui pense que c'est ce que l'on attend de moi, enfin quand je vous dis que je déconne dans ma tête, en voilà une preuve......

Twist, on peut dire que ça doit être contagieux, en ce moment, je pense que ce n'est pas trop la forme pour beaucoup d'entre nous, il manque du monde sur le forum en ce moment, c'est un signe........
Comme tu le dis si bien! une photo peut nous retourner la tête!
Quand je regarde les photos de ma fille, je peux vous dire ce qu'elle ressens au fond d'elle rien qu'en regardant son expression, son attitude.
On les connait tellement bien.
On a passé notre vie à les observer, les aimer.
Qu'est ce qu'ils nous manquent nos petits amours.

Je pense bien à toi Twist,
Bonne journée à vous tous.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 23 Avril 2015 à 10:11:23
Toi aussi prends soin de toi twist.

Oui, c'est une impression bizarre, on a l'impression que tout le monde avance et c'est normal en quelque sorte: mais nous, on est restées figées.......
Figées , avec nos enfants, nos souffrances, nos sentiments qui se mélangent et qui nous déstabilisent.
La seule chose dont on est encore certaines, c'est qu'on les aimera toute notre vie.

Il faut avancer doucement, mais ce n'est pas toujours facile.
Je t'embrasse et te dis à bientôt.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 27 Avril 2015 à 01:34:10
Mon petit fils a 6  ans
Emmanuelle manque à notre fête de famille
je n'arrive plus à imaginer ce qu'Elle lui aurait offert...
je croyais naivement que je m'y habituais, que ça allait...
mais sa photo me broie le coeur, celle du médaillon au cimetière..j'ai déposé du lilas..dérisoire bouquet
j'y crois pas vraiment...je sais que c'est vrai.. que c'est arrivé mais une partie de moi est incapable de l'accepter..
comment le monde peut il continuer?
comment je peux continuer?
rien n'a de sens...
àquoibon...tout
voir son chéri et sa nouvelle compagne penchés sur le bébé...c'est Elle qui aurait dù être là...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 27 Avril 2015 à 10:03:58
J’y crois pas vraiment......je sais que c est vrai.....



Mème sensation après 7 mois,je m’aperçois que toi après tout ce temps,tu as toujours cette sensation

Ne pas accepter .....difficile pour nous d intégrer cette absence....et pourtant même si on continue d’avancer,il y a bien quelque chose que l on ne peut ni accepter ni s’y résoudre.....C ’est malheureusement La RÉALITÉ
On vit dans le regret la douleur et le chagrin....pour tout le reste de notre vie

Courage Eva Luna,me.e si le mot n est pas exactement ce qui nous convienne le mieux... Vu que nous n’avons pas le  choix

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 27 Avril 2015 à 14:26:11
Mais avec le temps les bourrasques de chagrin durent moins longtemps...la tempête se calme...la partie qui reste vivante est capable de vivre et d'apprécier les bons moments,la partie souffrante prend moins de place...elle demeure au creux du coeur ...
7 mois... c'est à peine hier...à 7 mois de la tragédie je ne faisais rien d'autre que survivre une heure après l'autre, anesthésiée, sans pensées autres que du manque,  de l'absence, de l'abomination insupportable...totalement incrédule...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 27 Avril 2015 à 14:51:49
bonjour

Oui, tellement récent......

mon mari et moi avons eu une conversation la semaine dernière, il m'a dit qu'il fallait que j'accepte le décès de ma fille pour pouvoir avancer, me reconstruire, bref, vous avez compris!
Comment accepter le décès, je lui ai dit JAMAIS je n'accepterai!!!!
Après nous être bien pris la tête, j'ai compris ce qu'il voulais dire, c'était en quelques sorte "apprivoiser l'absence pour me relever doucement.
Les mots ont leurs importance.

Moi non plus, je n'arrive pas à croire que c'est vrai, inconsciemment, je ne veux pas le croire.
Quand je repense à tout je secoue la tête en disant tout haut "non c'est pas vrai, c'est pas possible non non!!!!!!!
pourquoi pourquoi!!!!!

je suis comme vous les filles, nous ne pourrons jamais vraiment y croire, jamais accepter, pourtant, c'est bien la réalité.et il va falloir vivre ainsi.
Ma nièce est venue avec son bébé, la super cousine de Cindy, que de sentiments mélangés.........
Joie de voir et tristesse, tout en elle me rappelle ma fille.
Cindy aurait été tellement heureuse de voir le petit, de le prendre dans ses bras.....
c'est dur, de ne pas pouvoir être vraiment heureuse et surtout dur de comprendre ce que l'on ressent vraiment.
bref, je ne me comprends plus parfois.

à bientôt.


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Avril 2015 à 00:40:25
Le mélange des sentiments et des émotions incompatibles... ça reste difficile des années après..même si on apprend mieux à les accepter ces moments où coexistent deux sentiments contraires...c'est comme ça désormais, être à la fois heureuse de ce qui arrive de bon aux autres et tristes que nos enfants ne le soient pas... n'en profitent pas...manquent radicalement encore et toujours...

Je n'accepte pas.. mais je consens à que ce soit arrivé...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 29 Avril 2015 à 01:11:57
Une journée de solitude, enfin...
alors je range la chambre des petits, je trie, je lave, je jette...
et je me mets à trier 3 cartons des petites affaires d’Emmanuelle,je voulais le faire avec sa soeur mais elle est encore trop fragile après la naissance de bébé 3 et l'anniversaire de bébé 1 , 6 ans,dimanche, où Emmanuelle lui a manqué fort...et à moi....
je récupère toutes ses bougies, j'en allume 3...
je retrouve avec tristesse un cahier de notes de réunions de sa crèche...revoir son écriture me vrille le coeur...
je trie un carton de maquillage et bijoux...je garderai sa montre et ses piercing de nombril avec dauphin, son animal fétiche...
je donnerai à sa meilleure amie tous ses livres de cuisine et à son filleul le livre de recettes  pour enfants..il dit à 6 ans et demi vouloir être cuisinier-patissier...
j'ai refermé le carton de maillots de bains.. c'est trop dur...
Je suis triste, vidée...
il reste tant de cartons...
je suis très attachée aux objets... c'est inutile,dérisoire et pitoyable..mais nécessaire encore...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 29 Avril 2015 à 03:35:37
J'aurai pas dû regarder des photos d’Emmanuelle cette nuit.......
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 29 Avril 2015 à 06:55:37
trier les affaires , regarder les photos.... ça fait mal et , pourtant, parfois on en a besoin...
être attachée aux objets peut paraitre ridicule et inutile , pour les autres , pas pour nous , ici , on sait , on comprend...
prends ton temps ,Eva , le temps qu'il faudra , rien ne t'oblige à trier, à jeter
je t'embrasse
mamoure
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 29 Avril 2015 à 12:58:19
Avoir des objets, des photos, tout simplement des choses ayant appartenu  à nos filles restent un trésor.
Sur ma table de nuit, dans un livre, j'ai une carte postale de ma fille me disant qu'elle m'aime, je n'ai qu'une peur, c'est que l'écriture s’efface avec le temps....
Tout reste un trésor.
Parfois, c'est encore plus dur de les voir, mais c'est un besoin vital de les savoir là, encore un peu d'elles.....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Avril 2015 à 01:39:11
Rien ne m'oblige à trier, ranger, jeter...sauf que la pile de cartons de ses vêtements dans ma chambre finit par être envahissante...que la pile de cartons de ses petites affaires(livres, vaisselle, bibelots, maquillage...) dans la chambre des petits enfants... rogne sur leur espace de jeux...que j'avais prévu dans ma tête de le faire avec ma fille durant les vacances de noël; puis d'hiver et de  printemps maintenant et que ça n'avance pas...
Si je les mets à la cave.. dans 10 ans ils y sont encore...
c'est cyclique, le projet redevient urgent et je ne vais jamais au bout...
c'est comme ça...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 30 Avril 2015 à 09:38:55
Je suis de tout coeur avec vous.

Eva Luna, pour moi c'est pareil. Je n'ai pratiquement rien jeté et même ramené des choses de mon père. Des cartons partout et un manque d'espaces pour les vivants. J'ai repoussé à ma retraite qui arrive à grands pas. Aurai-je le courage de trier mes affaires professionnelles, les affaires de ma fille, de mon mari et de mon père ?! J'y pense avec effroi.

Je te souhaite bon courage, Eva Luna.

Douces journées à tous et à toutes

 
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Avril 2015 à 20:55:03
J'ai décidé de donner ses livres de cuisine à son filleul qui a 6 ans et demi et dit qu'il veut être cuisinier-pâtissier...
j'ai donné ses livres d'éducatrice de jeunes enfants, hier, à la fille d'une amie qui passera un CAP petite enfance.. ça lui servira, c'est bien...
j'ai fait un carton pour son frère qui a dit que vert et bambou c'était aussi ses choix de déco....
et voilà 2 ca
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Avril 2015 à 20:56:11
2 cartons qui vont enfin trouver une place...
il ne faut pas être pressée.. les choses se font... en leur temps...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 01 Mai 2015 à 13:37:59
Ma belle fille(et meilleure amie d’Emmanuelle) a 30 ans ce vendredi...Emmanuelle n'aura jamais 30 ans,elle...
c'est si injuste...
Résultat: une belle et longue insomnie, comme il y avait longtemps...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: SONATINE le 01 Mai 2015 à 19:06:39
Je me sens si seule au fond de moi même, je me retrouve tellement dans tout ce que vous avez écrit, mais voilà, la peine, la souffrance sont toujours là, bien présentes, le 5 mai ça fera 3 ans que ma petite Charlène a décidé de quitter ce monde  l'horreur, le désarroi le plus total, elle s'est jeté du 32 étage d'un hotel parisien pour être sure de réussir, je n'ai pas pu la voir dans son cercueil, on me l'a vivement déconseillée,  depuis ma vie n'est faite que de haut quand je suis avec mes amis et des bas quand je me retrouve face à moi ou quand je n'ai pas envie de sortir
Aujourd'hui, mon autre fille est toujours  absente, nous ne nous sommes plus revues depuis ce drame,  elle m'a craché son venin, comme quoi j'étais en partie responsable de sa mort, alors qu'elle m'avait soutenu le contraire quelques jours avant la crémation,  je me sens si seule, plus de famille autour de moi, à part mon fils qui est en pointillé mais qui est là, je me sens si vide que le geste n'est pas loin de partir rejoindre Charlène, mais le courage me manque, je me sens si lasse, si fatiguée,
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 01 Mai 2015 à 19:23:06
3 ans... c'est si récent que la souffrance est si intense qu'on a l'impression qu'elle ne cessera jamais...avec en plus les questions autour du suicide... et la famille qui part en vrille....c'est normal d'aller encore si mal...
Les idées noires de la rejoindre .. sont tentantes mais tu sais trop le malheur que ça inflige à ceux qui restent...elles sont là.. alors il te faut en parler avec quelqu'un capable de supporter cette détresse absolue...
Appuie toi  sur les petits moments de haut...sur tes amis... raconte leur un peu comment tu vas en vrai..par petites doses ... ça soulage..un peu...
sinon une association, un psy...
tu es d'où?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 01 Mai 2015 à 20:54:37
Sonatine

le deuil d'un suicide n'est pas simple !  pour ouvrir le débat avec tes enfants qui eux aussi souffrent et l'expriment maladroitement, offrent leur, le livre du DR Christophe FAURE "après le suicide d'un proche" , il explique très bien ce qui se passe dans ce type de deuil....peut être l'as tu lu ????? Je pense  après cette lecture, la donne changera .....et tu pourras réécrire une histoire, avec tes enfants , une histoire d’aujourd’hui ...

se sentir bien avec ses amis oui!!!! en revanche moi j'ai préféré exprimer, mon trop plein de souffrance auprès d'un psy ,  un espace de parole, un espace ou je peux tout dire, et surtout je défaits mes nœuds.....car dans ce deuil ,il y a plein de piège.....et puis , dans cette espace de parole (le psy), au moins je peux parler, et parler et reparler....jusqu' a épuiser toute ma souffrance.....


Se sentir bien avec tes amis, exprime qu il existe une part en toi qui veut vivre, pour quoi ne pas lui donner cette chance ????? pour quoi ne pas l'entendre .......as tu essaye des séances de psychomotricités, moi ça me fait du bien ...

Quand au vide que tu décrits, un jour peut être tu pourras le remplir de doux souvenir de toi et de Charlène, peut être aussi,  une fois que tes enfants, ont  compris ce type de deuil, vous allez  remplir ce vide d'un lien indéfectible.....Meduse , m' a parle aussi d'un livre de LYTTA BASSET "Ce lien qui ne meurt jamais"

L’extrême solitude dont tu décrits, reviens à dire ce que tu te sens, seule face, à l’innommable, face à ce truc"le suicide", Sonatine, pousse la porte d'une association, si t 'es de l’île de France, association PHARE ......


et puis sur le forum, il y a une rubrique suicide, peut être les témoignages des uns et des autres peuvent t'aider

reviens nous parler de toi, de Charlène ......

A bientôt




Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 01 Mai 2015 à 21:49:06
Suis passée à l'anniversaire surprise pour ma belle fille...elle était contente.
Pleuré en y allant, pleuré en repartant...
Que c'est dur...
Emmanuelle qui n'aura jamais 30 ans...
Son chéri qui était là avec sa  nouvelle compagne, charmante, je l'aime bien, elle le rend heureux.. il le mérite....mais je suis infiniment triste...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 01 Mai 2015 à 22:03:14
Eva luna

 c 'est effectivement dur, mais t'as franchi un pas Eva luna.....un sacré pas ...!!!!! tu as été très courageuse....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 02 Mai 2015 à 00:54:08
très , très courageuse Eva...
 :-*
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 02 Mai 2015 à 02:58:21
C'est ma belle fille, je l'aime beaucoup, elle va mal depuis que mon fils l'a quittée,elle est une super maman pour mes deux petit fils, elle était la meilleure amie d’Emmanuelle, elle est devenue celle de sa sœur et donc la marraine de ma petite fille...
alors c'était normal que j'y aille...
J'ai bu un peu...ça aide pas pour les larmes à retenir...mais être un peu "gaie" c'est agréable aussi... ça faisait bien longtemps...
Du coup j'ai fini la soirée dans un club de danse...et contre toute attente, j'ai passé une excellente soirée , j'ai bien dansé, on m'a même invitée!!! pour plusieurs rock...et j'y ai retrouvé 3 copines de danse et j'ai un peu socialisé... je suis contente de moi !j'ai raconté à un nouveau danseur le pourquoi du tatouage sur mon poignet...tranquillement... sans larmes...enfin si, avec larmes...mais bien plus tard, seule dans ma voiture...
Les émotions sont si contrastées au fil de la journée ... que ça me donne le tournis...
Un bain chaud , une tasse de chocolat et hop, au lit!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 02 Mai 2015 à 06:49:20
c'est super que tu y sois allée pour faire plaisir à ta belle-fille ... une personne bien , maman de tes petits-fils , amie d'Emmanuelle....
on arrive parfois à se surpasser pour les autres....
très contente pour toi que tu aies , ensuite , passée une bonne soirée .... malgré les larmes
comme quoi , parfois , quand on ne s'y attend pas du tout....
beaucoup d'émotions en une journée , en effet...
je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 02 Mai 2015 à 16:45:20
a l'intérieur du poignet gauche, un E majuscule dans l'écriture Jellyka Endless Voyage Police j'ai rajouté un coeur au bout d'une ligne...
on a mis le même E sur la plaque du columbarium...argenté... on déteste le doré, Emmanuelle aussi...
 sa sœur , son frère, son amoureux et sa meilleure amie ont le même tatouage avec une personnalisation... un coeur stylisé, un fleur d’hibiscus, des papillons, un feuillage, des points symboliques...
Je suis passée la dernière.. un tatouage à 50 ans... il me  fallait le temps de la réflexion...un tatouage qui a du sens.. éternel...
Le tien ressemble à celui que mon fils a fait en second, sur la poitrine, en grand aussi... 3 pour la vie

Marquer quelque chose de l'amour et du manque.. dans la peau...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 02 Mai 2015 à 21:09:38
Eva luna

qu en est il du livre....... j'attends de lire
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 02 Mai 2015 à 21:35:06
Le livre est terminé...
il est encore en publication limitée...pas le courage de le laisser vivre sa vie de livre autonome...
je viens d'en commander de nouveau 12 exemplaires.J'en apporte  8 lundi à mon groupe de paroles de parents...
Je préviens qu'il est tout petit et très sombre, écrit durant l'an 2 à 3...de mon chemin de deuil d'enfant...

Je peux prendre ta demande en message privé...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 03 Mai 2015 à 08:00:23
J ai aussi prévu un tatouage sur le poignet..en septembre car je dois attendre que l été soit passé...ma plus jeune fille à fait le sien 2 mois après le décès de sa soeur

J aimerais aussi lire ton livre Eva Luna.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 03 Mai 2015 à 20:28:03
Le soulagement dans la voix des mes amis qui osent encore me demander/"et toi comment tu vas?"... quand je réponds ça va...
alors je surjoue le ça-va...
alors je les écoute se plaindre de leurs petits malheurs...les mêmes que j'avais , moi aussi, "avant"...
alors je n'ose plus dire...
de peur de briser le fragile espace temps pas trop triste...
c'est comme ça....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 03 Mai 2015 à 21:08:19
@evaluna

le fragile espace temps pas trop triste: Comme d'habitude, evaluna.....nous sommes bien seule face à notre deuil, tristesse........
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 04 Mai 2015 à 23:35:08
Le thème proposé au groupe de paroles de parents ce matin était: la solitude... subie ou voulue? amie ou ennemie?Solitude ou isolement?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Mai 2015 à 12:51:40
je valide des deux mains!ET...pas OU!
Le jour où j'ai compris et accepté... que ce serait pour toujours la nécessité de concilier l'inconciliable et de faire coexister 2 émotions, 2 pensées, 2 ressentis totalement opposés mais vécus en même temps... j'ai fait un petit pas...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: person le 05 Mai 2015 à 16:40:32
Bonjour  cela fait un mois et demi que ma fille est partie et je suis tellement malheureuse et rien ne peut calmer cette douleur profonde même si mes enfants et petits enfants sont très présents ils  souffrent beaucoup également comment continuer à exister
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Mai 2015 à 19:18:30
Person... que te dire...
un mois et demi , c'est l'horreur absolue...la douleur infernale que rien ne peut calmer...l'absence de ta fille est si récente...tu ne peux croire à ÇA...
Moi,à ce moment là, je survivais une heure après l'autre, statufiée de chagrin...incrédule face à sa disparition de mon univers...
Je pense bien à toi....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: person le 05 Mai 2015 à 21:29:20
Merci beaucoup mais c est tellement difficile elle n avait que 46 ans elle me manque
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Mai 2015 à 01:09:57
Etre tirée au sort pour être jury d'assise...
avoir de appréhension ...
forcément ce sera des drames humains...des victimes...de crimes...
Vais je  supporter si il y a des morts violentes?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 06 Mai 2015 à 14:40:49

Je crois bien qu'il  y a des motifs d'exemption, mais il faut se renseigner.
Situation difficile qu'on a pas toujours envie d'affronter car il faut laisser au placard sa propre histoire.
Mais peut-être as-tu assez de recul pour cela. Parfois on a des ressources insoupçonnées  et on s'en sert.
Et quand je vois tout ce chemin que tu as parcouru Eva Luna, je sais que tu prendras une sage décision.
Toutes mes pensées  t'accompagnent.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Mai 2015 à 15:40:46
Encore un six...
on se retrouve ce soir devant sa plaque, ensemble...
mon fils qui a des soucis perso a sauté le mur du cimetière pour y aller seul, cette nuit...et je ne peux pas l'aider...chacun doit traverser cette douleur, seul...je sais...

Un trop plein de tristesse et d'à quoi bon...de lassitude et de fatigue de souffrir...toujours...éternellement...
Le cheveu mou, l’œil humide,le coeur serré, les épaules affaissées, les habits gris foncé,une fatigue épaisse...une triste commémoration de.....62 mois? c'est ça? tout ce temps vécu de malheur?62 mois depuis le drame?Comment croire que ça fait 5 ans et 2 mois?Que le 19..Emmanuelle n'aura pas trente ans.. jamais 30 ans...que toute ma vie ce manque sera incrusté dans chaque moment important de ma vie,de nos vies?qu'Elle n'existe plus?

Marre de pleurer; marre de souffrir, marre de ne pas vivre...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 06 Mai 2015 à 16:50:13
Je n ai pas les mots en ce moment Eva Luna, mais je te serre dans mes bras.......
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 06 Mai 2015 à 18:52:24
moi aussi , Eva , je te serre tendrement dans mes bras .... c'est hélas tout ce que je peux faire
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 06 Mai 2015 à 21:35:48
@ je te serre très fort dans mes bras... Éva je vais t'envoyer par mp le signe de ma nièce .tu jugeras par toi même .....

Erratum: je ne peux te l'envoyer par mp la photo, ça passe pas ou je ne sais pas faire... Qq un peut m'aider

Merci
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 06 Mai 2015 à 23:17:36

Le mien non plus n'aura jamais 30 ans...et moi qui en ai le double, que fais-je encore sur cette terre ?  Ça  ne devrait pas!

Pourquoi  c'est si dur en ce moment ?  On ne peut pas les éviter  toutes ces dates,  et on s'enfonce le couteau dans la plaie encore un peu plus à  chaque fois. Pourquoi  cela, dites-moi pourqoui c'est  si dur ?
Seul, on est tout seul sur ce chemin, mais de temps en temps quelques branches sont là  pour qu'on s'y agrippe, juste pour souffler un peu car la route est longue.

Je penserai très  fort à  toi aussi Eva.

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Mai 2015 à 00:51:05
Merci les filles...
Merci le gars...
un peu de réconfort , c'est précieux ces jours de désespérance...
ce soir, ça va...
Petites fleurs du six déposées devant sa plaque et apéritif dinatoire rapide, y'a école demain, avec toute ma troupe...on a du mal à se retrouver tous ensemble alors c'est bien.. même si l'habitude se perd un peu...
La famille comme dernier rempart contre la solitude...

Mais une mauvaise nouvelle durant le diner, la grand mère de mon gendre est morte aujourd'hui...ma fille a craqué.. elle est triste...et appréhende devoir le dire à ses enfants demain...

Ce soir, ça va... je dis...mais j'arrive pas à me coucher... alors...
Pas envie d'écrire dans mon journal de deuil..pas envie ce soir...

Une demi tablette de chocolat.. pas d'effet somnifère... dommage...



Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Mai 2015 à 23:26:38
Je suis effectivement un bec à sucre...je dis même que j'ai le sucre antidépresseur...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 09 Mai 2015 à 01:12:06
Aller retour, en province,dans la journée pour visiter avec mon frère et ma sœur,la maison de mes grands parents qui est en vente... et pourrait ainsi revenir dans la famille...
C'est le village de ma famille maternelle...nous avons déposé des fleurs sur les tombes...de ma sœur, ma cousine, mon cousin, mes grands parents, mon oncle...
De qui étaient ils l'Essentiel?      Parcequ'il y a deux sortes de morts, je crois...des morts qui passent et des morts qui ne passent pas...
Ma soeur était une Essentielle,une mort si difficile à admettre, elle avait 18 ans à peine...Les autres morts... j'ai pu y faire face...avec tristesse bien sûr..mais sans dévastation....
Ma fille est l'Essentielle ,sa mort a détruit mon univers, ma vie,ma famille, la femme et la maman que j’étais...Je passe mon temps à tenter de recoller quelques morceaux, éparpillés sous le choc...reconstruire quelque chose après le tsunami/tremblement de terre/Tchernobyl/Hiroshima...dévastateur.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 09 Mai 2015 à 10:03:28
Pour la perte de ma fille, je pourrais dire la même chose. C'est incommensurable !
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 09 Mai 2015 à 10:06:31
J'ai le chocolat antidépresseur ,

Douce journée à tous et à toutes.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 09 Mai 2015 à 10:15:01

Mêmes  sentiments Eva....mêmes  mots, c'est  si simple quand tu les écris,  on s'y retrouve à  chaque fois.  Et c'en même  temps effrayant et rassurant.

Même antidépresseur  pour moi, le chocolat et rien que le chocolat......et en plus dans ma région, il y a quelques excellents fabricants de chocolats.
Dommage, il est un peu tôt,  j'aurais pu en croquer un carré, une tablette ? Qui sait ?
Douce journée  à  tous et toutes.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 09 Mai 2015 à 10:19:56
Lâche-toi, Stellarose, pour le chocolat, il n'y a pas d'heure !
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 09 Mai 2015 à 17:21:01
j'ai toujours eu une facilité à écrire.(mais je n'en faisais rien...)
j'ai longtemps été en panne de mots après la mort de ma fille.congelée par la souffrance.
j'ai écrit quand même.n'importe quoi. ça soulage aussi.
j'écris toujours.beaucoup.mais moins, c'est moins vital...

dans la sixième année...de ma vie d'après la mort de ma fille... la souffrance aiguë et insoutenable s'est un peu affaissée... je vais mieux... je ne suis plus submergée -engluée dans ce chagrin et ce manque infernal,l'absence-béance s'apprivoise...alors je peux dire les mots...que j'avais moi aussi trouvé chez d'autres aux débuts...et qui peuvent résonner en vous parfois...
moi, souvent, je me disais, c'est ça, c'est exactement ça, je le présentais mais je n'avais pas les mots...alors je surlignais, je photocopiait, je stockais dans mon ordinateur, les mots des autres qui décrivaient si précisément ce que je vivais et pensais être la seule à subir...

Ecrire pour ne pas mourir..ça me correspond bien...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 09 Mai 2015 à 23:17:57
@eva luna

J'ai toujours appréciais ta plume, le déroulement de tes idées ..... Tu sais les épreuves de la vie, aussi cruelles qui puissent être, réveillent en nous qq chose d'enfoui , et pour toi ce qq chose , c est ta grande générosité, que tu exprimes avec ta plume

Je sais, qu'un jour, Emmanuelle te guideras dans tes écris... 
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 11 Mai 2015 à 19:55:46
Je suis à demi généreuse.. je m'aide en aidant....
et je ne crois pas qu’Emmanuelle m'inspire... pour moi, elle a disparu de l'univers.. ne restent que des traces d'Elle...
mais je lui dédie la suite de mon existence...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 11 Mai 2015 à 20:51:29
J'avais décidé et fermement décidé... d'aller à mon cours de rock ce soir.....je l'ai zappé depuis janvier tellement j'étais en petite forme , morale la..mais là, hop hop hop! je voulais y aller... ça me fait du bien...je le sais..

et.... c'était sans compter sur le père de mes enfants, dépressif sévère...alcoolo dépendant...gros troubles de mémoire...qui ne se remet pas du tout de la mort d'Emmanuelle.... dont le foie est en train de lâcher.. qui refuse de se soigner .. a signé une décharge au médecin...puis -ne se rappelle même pas être allé chez le docteur...va aux urgences car il a trop mal à l'oedeme massif des pieds mais repart après avoir vainement attendu 2h......veut mourir...(d'une défaillance du foie, c'est pas rapide!)
Ça inquiète beaucoup mes enfants..;.nos enfants...
Que faire? Comment les aider?
il me faut un long moment avant de prendre du recul face à tout ça.. après avoir eu longuement ma fille, mon fils, re ma fille....je propose d'y aller ..mais je sais que s'il me revoit il croit illico que je le re aime et déprime encore plus de se rendre compte que non.. ça fait 15 ans...
La vie est moche...
Le deuil, c'est aussi ça.. chez certains....
Ça me triste...
Ça me bouffe le peu d'énergie reconstituée...
Pas le choix..on va pas le laisser crever ....
La nuit va être longue...
Marre des emmerdes..pas la carrure pour y faire face...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 11 Mai 2015 à 22:48:58
Eva luna
Je comprends que la situation est difficile, délicate..... C est le père de tes enfants......qui sont evidemment inquiets......
Mais n'y a t il pas d autres personnes ressource pour lui?
N oublie pas de te préserver, afin de ne pas consumer le peu d energie que tu as stocké. Tu as besoin de prendre soin de toi.
Je sais que tu sais déja tout ca, mais garde en mémoire que c est la priorité......
Je pense a toi
Stefy
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 11 Mai 2015 à 23:51:07
Eva Luna, je suis de tout coeur avec toi. J'espère que tu tiendras le coup.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: delphinita le 12 Mai 2015 à 04:33:40
Bon courage Eva Luna... C'est déjà difficile et quand en plus il faut gérer les réactions des autres qui sont parfois violentes et immatures (c'est le cas pour mon père donc je vois malheureusement le genre, heureusement que cela s'est calmé un peu car j'ai bien cru que j'allais y laisser mes nerfs et ma vie...).
Prends bien soin de toi et tâche de ne pas sécher le rock la prochaine fois ,)
 
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 12 Mai 2015 à 06:11:26
te préserver , bien sûr , pas si facile...
tu vas faire selon ton ressenti , ton instinct...
tu vas faire du mieux que tu peux , pour tes enfants mais aussi , pour toi
faire en sorte de n'avoir aucun remord , tout en te préservant , tâche bien compliquée
ras-le-bol des emmerdes , pas la force .... comme je te comprends
je pense à toi Eva
je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 14 Mai 2015 à 00:56:49

Bonsoir Eva Luna,

La vie ne laisse pas trop le temps de s'apesantir sur son sort  et je constate que les emmerdes n'épargnent personne!

Comment tenir ? Dans tous les cas, et bien on assume, comme d'hab. Parfois je me demande jusqu'à  quand cela va durer?  C'est  dur quand les autres comptent toujours sur la même  personne. Je supposeque tu as bien envie de lever la main et de dire STOP.....mais on ne se refait pas et c'est  usant. Dire NON, c'est  si incongru que ça  ?
Faudrait essayer, et la 1 ère  ou le 1 er qui réussit le dit aux autres.

Fais attention à  toi, sois un peu égoïste, juste un petit peu.
Mille et douces pensées  pour toi.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 14 Mai 2015 à 22:09:06
Il a bien voulu y aller, sans faire d’histoire...il a trop d'oedeme aux jambes
je n'ai pas eu à signer une hospitalisation d'office.; chouette!
j'y suis allée en appui pour mes enfants, c'est dur pour eux...il leur a redit de le laisser mourir
ils l'ont hospitalisé ... avec des résultats biologiques explosant tous les planchers...
il m'a aperçue en revenant de la radio et a demandé à notre fille que je m'en aille...
je suis donc repartie... j’aurai presque pu aller quand même à mon RV psy...presque...
 je n'irai pas le voir...je soutiendrai seulement mes enfants ...
ils vont le requinquer un peu.. et après?
c'est triste de vieillir comme ça...il n'a que 56 ans...
il ne peut pas se remettre en cause, ça serait trop douloureux de se rendre compte qu'il est passé , par sa faute,à coté de 10 ans de la vie de sa fille et que c'est irrattrapable...elle est morte...son deuil est particulièrement bizarre...

je prends conscience que moi, au moins, je ne regrette rien, j'ai été une super maman j'ai fait tout mon possible et même plus, je l'ai aimée inconditionnellement et elle me l'a bien rendu..nous aurions eu une merveilleuse complicité amicale de femmes ... Si...
Emmanuelle n'aura pas 30 ans mardi et je suis déjà en mode pré-souffrance du jour A, A comme anniversaire...qu'on "fêtera" sans Elle...
alors son père qui nous fait ch...r avec son refus de soin, son envie de mourir...comment dire?il me gave grave!

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Lana le 14 Mai 2015 à 22:20:03
Chère Eva
C'est bien que ton mari soit pris en charge, et pour lui pour se reposer un peu en milieu hospitalier mais pour toi aussi, cela va te permettre de souffler, de penser à toi, de prendre soin de toi et de soutenir tes enfants
Prends soin de toi
Mes affectueuses pensées t'accompagneront mardi.....
Je t'embrasse
Lana
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 14 Mai 2015 à 22:49:25
Ex mari...
divorcés depuis 2000...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Lana le 14 Mai 2015 à 22:52:07
Désolée....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 14 Mai 2015 à 23:00:47
Dur, Eva luna, déja si difficile et cela qui se rajoute. .......
Je sais que rien ne peut enlever cette douleur qui est la tienne mais c est important que tu ne perdes pas de vue que tu as été une super maman, malgré tout..............
Je t embrasse affectueusement Eva luna
Stefy
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 14 Mai 2015 à 23:45:37
Je pense bien à toi Eva, ta situation ressemble tellement à ce que j'ai vécu,.....
Ton ex, ma file, ma fille qui n'aura pas non plus 30 ans cette année......
Je te souhaite beaucoup de courage car je sais qu'il en faut ( être présente pour ton ex, seulement pour soutenir tes enfants)

on se demande pourquoi ils sont là "nos ex", alors que nos filles ne demandaient qu'à vivre ELLES.

à bientôt
Prends soin de toi
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 15 Mai 2015 à 02:14:20
Pas de souci, Lana, c'est moi qui me suis mal exprimée..trop d e flou dans la situation décrite...une certaine retenue dans la description pourtant bien trash...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Lana le 15 Mai 2015 à 13:40:05
Je te souhaite la meilleure journée possible
Prends soin de toi
Lana
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 17 Mai 2015 à 02:41:17
Moi aussi, ce soir, c'était sortie!
un ami d'enfance appelle et je vais avec quelques provisions improviser un petit diner chez lui...et ma fois, je passe un bon moment..je savoure...
et j'ai réussi à ne pas aller voir mon ex-mari à l’hôpital cet après-midi...alors que je le sais seul , sans visite.j'ai résisté à mon bon coeur qui me joue parfois des vilains tours...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 17 Mai 2015 à 07:35:52
résister à ton bon coeur pour te protéger , difficile mais nécessaire Eva
 :-*
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 17 Mai 2015 à 13:21:51
@ Eva luna

la mort d'un être chère , nous amène à l'essentiel..... t'as eu raison de te protéger ......
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 17 Mai 2015 à 13:34:24
Bon...je sais... mais je culpabilise un peu.. je le sais absolument seul au monde..personne ne viendra le voir.. aucun ami... seule une "dame" prend soin de lui...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 17 Mai 2015 à 13:47:51
fait comme tu le sens, et quand tu peux....tu reviens de loin......
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 18 Mai 2015 à 19:30:46
Mon coeur  à moi, ce matin, il aurait bien reculé devant l'obstacle... obstacle du jour qui était :se lever pour aller bosser.. et j'avais pas envie, genre à quoi bon et tout le cortège de pensées tristes...qui accompagnent mes rares petites larmes tombant dans mon bol de chocolat du matin blême...
Quand ça commence comme ça...la journée est assurément moche...
mais j'y suis allée...j'ai rien fait au bureau  pendant un bon moment...j'ai répondu : ben non ça va pas, c'est l'anniversaire d’Emmanuelle demain....à ma collègue qui n'a rien su répondre...alors le reste du jour j'ai consciencieusement dit:ça va... ou ça va aller  et là je suis au maximum...
j'ai réussi à rentrer dans l'univers professionnel à la mi matinée et à y rester ...
Etonnantes ressources qu'on puise je ne sais où...
j'ai aussi dit:les pas-trente ans de ma fille à une copine...qui n'a pas compris tout de suite...
voilà! ça a été dit 2 fois ce lundi...
et alors? rien...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 18 Mai 2015 à 20:05:26
Ces dates si difficiles, tout particulièrement celle la......
Je pense fort a toi Eva luna
Je t embrasse
Stefy
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 18 Mai 2015 à 20:45:01
Oui comme dit stefy des dates difficiles ..... 

Je suis de tout cœur avec toi ....

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 19 Mai 2015 à 07:30:57
 :-* :-* :-*
Pour toi Eva , en cette journée.
Bon courage.
Je pense bien à toi.........
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 19 Mai 2015 à 08:39:51
Mes pensées t'accompagne pour cette journée douloureuse

Méduse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Lana le 19 Mai 2015 à 12:41:52
Toutes mes affectueuses pensées pour toi Eva en ce jour difficile
Je t'embrasse
Lana
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 19 Mai 2015 à 13:02:04
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 19 Mai 2015 à 13:14:32
Pensées Eva luna ....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: zabou le 19 Mai 2015 à 14:49:26
 :-*
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 19 Mai 2015 à 18:19:32
ce matin , en partant au travail , j'ai pensé à Emmanuelle qui n'aura pas 30 ans ....
puis j'ai pensé à toi Eva , sa maman....
je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 19 Mai 2015 à 21:47:53
Je l ai souvent écouté aussi depuis......
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 19 Mai 2015 à 23:21:50
Merci pour vos gentils messages.. qui me touchent..
La journée va bientôt se terminer...un jour triste, un jour de larmes, un jour de triste jeu des ET SI...... quelle vie on aurait, quelle vie elle aurait , quelle fête d' anniversaire on lui aurait préparé...quel cadeau...30 ans, on aurait sorti le grand jeu.. sa soeur lui aurait fait un superbe gâteau décoré en pâte à sucre... on aurait loué une salle avec amis et famille...
Son chéri aussi a joué toute la semaine au jeu des ET SI...bébé et maison et second bébé... sûrement, ça aurait été ça...

Pizzéria tous  ensemble... ceux qui l'aiment , ceux qui sont en manque d'ELLE ,Emmanuelle...tellement...après avoir déposé notre bouquet de 30 roses... dérisoire mais indispensable présent symbolique...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 19 Mai 2015 à 23:47:57
Moments douloureux, mais important que vous l ayez partagé ensemble, moment de communion entre vous autour d ELLE......
Je t embrasse
Stefy
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 22 Mai 2015 à 00:01:20
Contre coup... comme un coup de massue de fatigue lourde de peine...
2h de mauvais sommeil de pierre en rentrant du boulot...
mal de tête de fatigue et de peine...
je me traine...
je traine ma carcasse de vieille femme voutée, grise de peine, chiffonnée de chagrin... je me fais peur à certaines périodes, quand je croise ma silhouette au détour d'un miroir de magasin...
et pourtant je ne suis pas vieille...

crise d'aquibon-ite aigue...désespérance molle et grise...
il parait que c'est une oscillation normale au moment de cette date noire...pas-30ans...la psy le dit...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 22 Mai 2015 à 13:20:55
C'était sans compter le fiston qui ne rentrait pas de son chantier, injoignable au téléphone...
je refusais de m’inquiéter...
je me suis couchée...
puis relevée, certaine qu'il avait eu un accident; vite me rhabiller pour faire la route en sens inverse...au cas où...
au  cas où il aurait versé dans un fossé , de fatigue... mort peut être...
et il est rentré très très tard... portable inopérationnel pour cause de changement d’opérateur..; chantier interminable...
OUF................
sauf qu'il me faut des heures pour me remettre de ce genre d'émotions...
petite nuit sur grosse fatigue...faut pas me souffler trop fort dessus, je vais sombrer...sinon...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 22 Mai 2015 à 19:31:34
ce genre d'émotions , comme je comprends
un retard , la panique , l'accident...
panique incontrôlable , épuisante
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 23 Mai 2015 à 02:13:30
Plus qu'un retard... il a fini par arriver à1h15...je ne vous dis pas dans quel état j'étais...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 23 Mai 2015 à 06:59:45
j'imagine bien dans quel état tu étais ....
je me revois cette soirée du 05 septembre où je regardais l'heure ,regardais l'heure , encore et encore...
téléphonais à Alain , à Lucas encore et encore...
mes enfants qui arrivent , essaient de me rassurer
au plus l'heure tourne , la panique monte , les appels à la gendarmerie , puis dans les hôpitaux...
l'angoisse qui étouffe , empêche de respirer...

la différence c'est que ce jour-là , malgré l'attente , l'angoisse , l'inquiétude , j'avais encore de l'espoir...
il y avait forcément une explication rationnelle
un accident , peut-être ? mais j'allais sûrement les retrouver à l'hôpital...

aujourd'hui , si mon fils a du retard , la panique arrive de suite , j'imagine le pire
parce-que , aujourd'hui , je sais , nous savons tous ici , que , oui , ça peut arriver...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 23 Mai 2015 à 13:59:16
Oui, le pire est possible...
nous l'avons appris  durement...
le pire n'est pas certain mais...

Mon fils est parti en WE avec son fils... en lui disant bonne route... une sale pensée  s'invite: et si c’était la dernière fois que je le voyais... et je résiste à l'envie de rendre le moment fort et inoubliable... de toutes façons, ça changerait quoi?Alors je n'ai ni serré plus fort dans mes bras ni multiplié les recommandations de prudence... il sait...lui aussi...
Bon, j'attends un peu le texto de bien arrivé...mais ça , avant aussi je l'attendais...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 23 Mai 2015 à 21:57:49
J'ai dansé hier... ça faisait longtemps que pas... et c'était plutôt une "bonne" soirée.. avec peu de danseurs...j'ai du mal à aller au devant de nouveaux gens...mais assez de rock pour me fatiguer et surtout quelques échanges "vrais" avec 2 danseuses presqu'amies...
Je me motive pour y retourner vendredi prochain, ça me fait du bien...je sais....il faut juste que je réussisse à décoller de ma maison...
Touchée que tu t'en souviennes Federico...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Mai 2015 à 00:36:53
je suis hyper fatiguée... je me remets mal de sa date d'anniversaire et des émotions de cette semaine là...
 je me porte difficilement, j'ai envie de rien, je ne vais pas vraiment  plus mal mais je manque fortement de désir de vivre et de faire... rien n'a réellement de sens...
c'est comme ça, c'est une phase...
Passée la souffrance aiguë et la présence hyperbolique de son absence ...il me reste quoi?Rien...rien de rien...
 je souffre moins mais je ne vais pas si mieux de moins la pleurer...
la fête des mères va clore ce si moche mois de mai, comment la fêter... sans avoir le cœur en charpie?Alors que ça aggrave mon sentiment d'injustice... que le manque se creuse encore plus ces jours là...j'ai pas envie de cadeau... j'ai pas envie de faire de peine à mes enfants en n'acceptant rien...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 28 Mai 2015 à 09:52:59
Oui Eva, la fête des mères arrive.......
Encore une épreuve pour nous.
Pour moi cette année..........plus rien
ces phases qui passent, qui reviennent , elles nous épuisent.
Repose toi, prends soin de toi Eva.
Gros bisous, je comprends tellement ce que tu ressens.................
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Mai 2015 à 23:41:34
Bizarrement ce soir ça va mieux... moins de fatigue, plus de forces... moins oppressée,pas de larmes.... je profite de cette accalmie...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 29 Mai 2015 à 01:58:27
Euh...on verra... lessivée je suis...encore quand même...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 29 Mai 2015 à 13:22:19
Mauvaise nuit, re grosse fatigue...
je croyais être dans un léger mieux.. que nenni!
Hier soir,je lis un peu, c'est bien, je referme le magazine et ... penser à Emmanuelle n'est pas la meilleure chose à faire à1h du matin, ça hypothèque le sommeil...
Ce matin,démarrer la journée est un effort herculéen...
après, ça va à peu près...
 mais bosser  est un exploit!
Je suis explosée de fatigue mais je tiens le coups...
Besoin de ne rien faire durant de longues périodes...
Passée devant le cimetière mais pas le temps de m'y arrêter... j'aime pas y aller en étant pressée...même si je n'y reste jamais bien longtemps...
Je pense au petit dodo de tout à l'heure...



Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 29 Mai 2015 à 21:01:28
@ Eva luna

C est vendredi , j'espère que ta fatigue ne t'as pas empêché de participer à tes cours de danse ..... Se faire plaisir contribue un peu à lutter contre cette fatigue .... ...

Bonne soiree
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Mai 2015 à 04:16:08
Dormir une heure, ouvrir un oeil, en forme, le refermer et repartir dans les limbes une heure...et ça se paye d'une heure à émerger péniblement de ce sommeil de plomb ...ensuquée grave...chiffonnée...
BBQ improvisé par ma fille pour moi et son frère...délicate attention...
En repartant la tentation est très forte de bifurquer à gauche pour rentrer chez moi comater sur canapé triste...
mais non, à droite, direction la salle de danse...
et passer finalement une assez bonne soirée...user la fatigue en transpirant sur la piste... mentir en disant que ça va...
 mais en voiture... chialer à l'aller, chialer au retour...parce que non , j'ai pas d'idée de cadeau de fêtes des mères...non,  envie de rien.... oui ,Emmanuelle manque cruellement d’avance...oui 5 ans après je souffre encore...

mais ça ira...je sais que ça ira...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 30 Mai 2015 à 06:56:59
pour la petite anecdote ( sans grand intérêt je le conçois ) j'ai pris des cours de rock avec Alain pendant 3 ans
quand je te lis , ces souvenirs là ressurgissent .... comme nous étions heureux et enthousiastes
entre 2 cours , parfois , on s'entrainait à la maison , sous le regard amusé voire moqueur de nos enfants et ça se terminait en rigolade
on avait même participé en fin d'année à un spectacle , comme les gosses en fin d'année scolaire !
les souvenirs heureux reviennent parfois , douloureux , encore , mais ça fait du bien quand même
celui-là m'est revenu dès que je t'ai lu , parler de rock... merci Eva

ces trajets en voiture ... et les larmes qui vont avec ... je connais bien aussi
comme je lai déjà dit sur un autre fil je penserais à vous toutes mamans endeuillées demain
je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Mai 2015 à 20:05:26
Mamoure, ton anecdote est au contraire d'un grand intérêt, de plusieurs même...
Ça dit que mes mots ont trouvé un écho, une réponse, qu'ils ne sont pas restés dans le vie intersidéral du non-partage...
Ça dit aussi que ça t'ai donné à penser par associations d'idées.. .à Alain...aux jours  heureux...
Ça dit que derrière les claviers il y a des vrais gens ... humains...
A quoi ça servirait sinon que je vous raconte mes vendredis soirs... c'est pas des anecdotes passionnantes non plus, surtout sur un forum de deuil..mais...
mais ça dit autre chose...sur la vie qui continue cahin-caha...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Mai 2015 à 22:39:50
Me rendre compte que malgré tous les jolis conseils que je peux donner.. ben moi.. j'arriverai pas , demain , à parler vraiment de la fête des mères avec ma maman.Comment, moi qui ai perdu une fille,puis je dire sincèrement bonne fête maman à ma maman qui a perdu elle aussi une fille? en pensant à sa mère qui a, elle perdu une fille et un  garçon? et avant, je n'ai pas cherché à savoir...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 30 Mai 2015 à 23:23:50
Et oui donner des conseils qu on ne peut appliquer, j'connais....
Demain sera une journée très chargée emotionnellement.....une journée des plus douloureuse comme si le reste de l annee ne suffisait pas.
Que vous dire a vous les mamans endeuillées, je crois que parfois il n y a pas de mots.
Juste que je penserai fort a vous toutes, ainsi qu a la maman de Raphael.
Je t embrasse Eva luna
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 31 Mai 2015 à 01:40:56
Je peux passer 2h à lire des trucs marrants ou émouvants sur l'ordinateur et me prendre sa mort en plein cœur en relevant la tête...
La nuit va être longue...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 01 Juin 2015 à 18:04:48

C'est  notre lot quotidien, passer du à  peu près  normal à  la grande claque dans la figure. Ça  ne tient qu'à  un fil....du marrant au gros coup de blues parceque la mort est toujours dans notre esprit, pas bien loin, aux aguets.
Je connais, je crois qu'on passe tous par ça.
Des failles, des failles énormes  qui nous ensevellissent en quelques secondes, comme un raz de marée  et puis tout est ravagé,  le coeur en vrac, l'esprit et le corps aussi, que des débris.

C'est  moche ce que je dis, mais quand ça  déraille. ...
C'est  pas le jour.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 02 Juin 2015 à 12:59:41

"Contente" que l'idée te parle...

A dire la  vérité... je me les suis offerts à moi même, les cœurs de pierre...
ils étaient en tas devant sa photo sur la table du salon...
en granit, en ardoise, en marbre, en béton,
et j'ai terminé avec un joli en quartz rose.. , pierre qu"elle aimait..ou aurait aimé...
...j'ai un peu arrêté...là..en panne de sens des rituels..mais ça m'a bien aidée en son temps...

Dur de symboliser à la fois l'amour, l'amour perdu, l'amour qui reste et la douleur...et cet objet y parvient assez bien...
J'ai longtemps été obnubilée par les 50 ans d'amour que j'avais à Lui donner à, Elle...et qui me restaient sur le cœur...

Je me remets lentement des émotions de dimanche ...
Tu es encore ébranlé par ce dimanche de "fête"...où le manque et l'absence se creusent plus violemment par contraste ...c'est insoutenable, ce premier dimanche de fête des mères.. je m'en souviens bien...
et je pense à la maman de Raphaël...et à toi impuissant devant la souffrance de la maman de ton fils...souffrant de ta souffrance et souffrant de la sienne...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 03 Juin 2015 à 00:03:50
dimanche...triste journée...
j'ai pas réussi à évoquer ma soeur avec ma maman...manque de courage?peur de craquer...?

ma fille , elle, a su évoquer avec finesse sa soeur... en me demandant de  faire des gaufres... ce sont les "gaufres de tata Manue", elle nous en faisait souvent les dimanches un peu tristounets...

j'ai allumé une des dernières bougies qui lui ont appartenu...et porté le collier fée clochette qui nous parle d'Elle...

j'ai accepté de bon coeur le cadeau de mes enfants...sans en avoir le coeur brisé.. juste le coeur serré...très serré...

bon, en reculant pour aller déposer des roses au cimetiére, surement pas très bien de le faire alors que c'est le contraire qui aurait été naturel... je me suis cabossé le coté de la voiture sur le portail..très énervée contre moi même, depuis!

j'ai pleuré avant et après avoir vu mes enfants et petits,pas pendant...

j'ai tristement pensé aux mamans d'enfant unique...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 03 Juin 2015 à 15:31:37
 :-* :-*
c'est gentil......merci pour ta petite pensée.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 03 Juin 2015 à 22:05:19
Je connais bien 2 des mamans de mon groupe de paroles de parents et la peine de ne plus être vraiment une maman puisque personne pour le dire...elles l'ont évoqué plus d'une fois.. et aussi la difficulté de trouver un sens à la vie sans...il faut puiser encore plus profond ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 04 Juin 2015 à 23:42:51
Ma maman est hospitalisée... prendre soin d'elle me vide de mes dernières forces, pas encore remise de cette fichue fête des mères j'ai embrayé sur mère malade...85 ans... je mesure de plus près la fragilité de la vie...
Il me reste peu d'énergie pour  penser longtemps à ma fille... et le chagrin me tombe dessus par surprise...pas au cimetière où je suis allée tristement arroser ...mais devant une photo qui aujourd’hui me transperce le cœur...

On s’habitue.. mais la douleur et le manque subsistent...mordants...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 05 Juin 2015 à 06:26:34
j'espère que ce n'est pas trop grave pour ta maman
la fragilité de la vie , oui , on en a bien pris conscience
 :-*
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 05 Juin 2015 à 06:55:32
J espere aussi que ca ira pour ta maman.
On n' a plus le meme rapport face a l' age, la maladie.......
Je t embrasse fort
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Juin 2015 à 18:30:05
On attend les résultats des examens...elle a 85 ans...c'est une vieille maman qui était encore en pleine forme dimanche...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Juin 2015 à 20:50:27
Je suis en train de rater le cours de rock...
je me motive, je m'en courage, je me mets un coup de pied aux fesses virtuel...
et je reste collée devant l'ordi... alors qu'il n'y a personne...
c'est nul!
Vaudrait mieux que j'aille voir des vrais gens...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 05 Juin 2015 à 23:35:07
C' est vrai que c' est difficile et compliqué de retourner voir " des vrais gens"......
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 05 Juin 2015 à 23:52:10
c est quoi des vrais gens? 
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Juin 2015 à 23:56:47
Pardon , vous êtes aussi de vraies gens...

Je voulais dire des gens en chair, en os et en relation directe...en live...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 06 Juin 2015 à 00:11:04
ah tu me rassures ...Apres ton ex, maintenant ta maman........ un peu de répit pour EVALUNA
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Juin 2015 à 03:36:50
Je viens de terminer le film: j'enrage de son absence...
sur le deuil, la mort de l'enfant, le deuil non fait, les dégâts des non-dits...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Juin 2015 à 22:18:51
63 mois hier...
et j'ai avancé sur mon chemin de douleur...je ne suis plus la même qu'aux débuts..;et heureusement...mais  il n'y a eu une avancée significative que lors de la quatrième année...
alors... cette sensation que tu as de ne pas avancer au bout de 28 mois, je la comprends bien.....-
Durant la troisième année...dés que le chagrin intensément insupportable s'est un peu allégé...je suis tombée dans la désespérance du: "Et je vais souffrir comme ça toute ma vie?Je ne crois pas que j'en serai capable!"
De toutes façons, le temps est écrabouillé pour nous...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 08 Juin 2015 à 18:46:17

Je crois bien que je prends le même  chemin.
Trois ans dans quelques jours, mais c'est  toujours  hier matin que c'est arrivé,  ce matin, pas 365 jours x 3. Plus aucune notion du temps qui passe, mais dans le fond, quelle importance ?

De tout coeur avec toi Eva Luna.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 09 Juin 2015 à 19:20:48
c'est vrai que le temps ne coule plus de la même façon...
le temps social et le temps de l'après drame...
3  ans,dans quelques jours..; cette date qui arrive va re replonger dans une détresse plus aiguë... c'est comme ça...
 je me souviens de la désespérance épaisse...autour de l'an 3...du reste de ma vie sans Elle, Emmanuelle, ma fille...
6  iéme année en cours..là... j'y crois pas...
je vis avec ce deuil sur les épaules, sur le cœur... dans la tête...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 09 Juin 2015 à 19:25:02
Ma maman sort demain,ouf...
les antibiotiques ont enrayé l'infection pulmonaire, sans symptômes...
l'écho abdominale n'a finalement rien montré...rien à la rate...
elle remange et retrotte...
finie la vieillarde garde et tremblotante...

Répétition générale du futur accident de santé ?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 09 Juin 2015 à 22:46:53
@eva luna

Tant mieux pour ta petite maman.... Et on vit en alerte .... Et toi comment tu endosses tout ça ... L'ex mari, ta maman ....

Raconte nous ....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: catita49 le 09 Juin 2015 à 23:33:53
Ravie de lire que ta maman est rentrée, Eva luna. Douce nuit.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 10 Juin 2015 à 00:22:34
Elle ne rentre que demain, je vais la chercher, ça a bien occupé toutes mes journées d'y aller...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: sylvie14 le 10 Juin 2015 à 00:52:48
bonsoir à vous tous

Je suis également une maman endeuillée . Ma fille prendrait 25 ans cette année. Le temps passe... les souvenirs restent.... la douleur est moins violente mais toujours présente, de façon aléatoire...
Voilà!!! pour la 1ere fois que je vais sur un forum... peut -être un cap
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 10 Juin 2015 à 01:01:06
La mienne 30...
enfin pas 30 ans justement...
Elle avait quel age , ta fille,Sylvie?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 10 Juin 2015 à 19:58:55
La mienne aussi aurait eu 30 ans cette année!!!!!!!!!!!!!!!!!

Sylvie, oui c'est un cap, et c'est bien.
Tu vas trouver dans ce forum des personnes dans le même cas que toi, on est un "famille", une pauvre famille, mais des liens particuliers....
On se sent moins seules et surtout comprises.
Bon courage, accroche toi, on est avec toi.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 11 Juin 2015 à 00:29:45
Ma maman est sortie de l'hopital, ça va, elle est fatiguée mais vaillante,je la ramène chez elle, quelques courses pour remplir le frigo de bio, pharmacie  et hop je rentre m'écrouler telle une grosse bouse sur mon canapé...

Un grand bain pour me détendre et un souvenir d’Emmanuelle s'invite et brutalement le chagrin me tombe dessus tel un gros rocher noir...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 11 Juin 2015 à 07:11:06
Lorsque " ca nous tombe dessus", c est la déconnexion....
Je t' embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 11 Juin 2015 à 11:54:28
Ma fille est née la même année. Elle aussi aurait eu 30 ans cette année.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 11 Juin 2015 à 12:07:39
Je connais bien quand ca nous tombe brutalement dessus ... Ohh que ça fait mal ..
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 11 Juin 2015 à 23:27:27

En fait quoi qu'on fasse, il y a toujours des moments, parfois une fraction de seconde suffit, pour qu'on se retrouve en vrac, les yeux rougis par les larmes ou la gorge serrée. Juste un petit souvenir aussi fugace soit-il pour nous mettre sens dessus dessous. La preuve est qu'on oublie pas, surtout pas.
Etre humain, c'est  ça  aussi. On ne peut pas toujours faire bonne figure.
Et puis zut, on a le droit de pleurer et d'être mal ou malheureux.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 11 Juin 2015 à 23:57:22

    Bonsoir, Eva Luna,
    bonsoir aussi les amis et soutiens d'Eva Luna...

    Comme tu t'es adressée à moi sur le sujet de Federico, le seul à vrai dire où je me sente jusqu'ici le "courage" d'aller, dans ce grand forum où il m'a conviée,
    même que très intimidée par le foisonnement de sujets et la profondeur des douleurs, j'ai pensé à une mégalopole en arrivant ici, je ne sais pas pourquoi mais l'impression "d'être arrivée à Mexico" s'est imposée à moi...
    Bonsoir donc, et...
    Le deuil "compliqué", c'est ce terme qui cause réaction...
    Un terme "fourre-tout", sans doute...
    Je me heurte à l'idée de certains, qui voudraient me faire admettre "mais si ce deuil est compliqué, c'est parce que vous VOULEZ BIEN qu'il le soit..."
    Admettons donc, la logique implacable de ces savants.
    Mais non contente de demander, de supplier à ce deuil de rester compliqué, je voudrais qu'il inverse le Ciel et la Terre, et envoie sur l'orbite d'Uranus tous les résoluscients bardés de diplômes relâchés des bancs des unifs.
    Voilà, je fais...bel et bien, élégante mexicaine, un deuil compliqué...
    Grand merci de m'avoir jugée fréquentable, vos malheurs ne le sont guère plus que les miens...
    Politesse et respect, et si seulement je le pouvais, très chère, beaucoup plus...
    Martine, tata de 47 ans.
    Il me reste 4 neveux, la "grande" s'appelle Eva, elle aura bientôt 20 ans.


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: erika le 12 Juin 2015 à 07:22:17
Comme tout ce que tu écris, eva luna , resonne en moi.je comprends je traverse les mêmes états d âme. Bientôt 1 an je revis tous ces instants qui ont été les plus horribles de ma vie. Depuis je suis morte vivante ! ! Rien n enlève le manque le chagrin. Le temps n y fait rien et le découragement me prend! !!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Antho le 13 Juin 2015 à 19:41:04
La fin de la première année est compliqué. On est toujours aussi ravagé au'au premier jour mais le reste du monde a refait sa vie. Les proches même s'ils n'oublient pas continuent leur chemin à un rythme "normal". Pour nous le temps s'est arrêté, le mode "zombie" activé. On apprend à faire de mieux en mieux bonne figure mais le fond n'y est pas. On devient de véritables acteurs de la vie banale tout en sachant que rien de ce que l'on fait n'a d'importance. Mais l’extérieur pense que ça va mieux, vu qu'on cache et qu'on gère nos crises dorénavant.
Personnellement je me sens de plus en plus isolé même si je sors et côtoie des gens. Mais ces moments sont tellement fugaces et futiles..... Les moments où je suis vraiment moi, je ne les partage qu'avec mon fils défunt et personne d'autre. J'ai appris une chose sur moi je suis égoïste dans la douleur et la tristesse....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 14 Juin 2015 à 21:08:22
C est vrai Antho que nous ne voulons "partagé" ni notre douleur ni notre tristesse,c est tout ce qu il nous reste.

..
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 14 Juin 2015 à 22:37:43
Oui tout à fait
on cache nos sentiments, nos émotions.
On vit en communion avec nos enfants.
Tout ça pour être avec eux, rien qu'avec eux......
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 15 Juin 2015 à 19:34:50

Antho, j'aime bien les termes "mode zombie activé "  et je te comprends parfaitement.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 15 Juin 2015 à 23:05:37
Groupe de parents endeuillés ce matin ,le dernier de la saison...après il y avait un repas -partage mais je ne pouvais pas y aller, je travaille ...dommage de rater ces échanges plus informels...
Thème proposé: les pleurs...
Bon,....je pleure peu...trop peu...mais tous les jours un petit peu...mais pas assez sûrement...
jamais de gros sanglots, jamais de gros bouillons.. que des petites larmes silencieuses qui roulent toutes seules... infiniment tristes et en manque d'Elle...souvent en voiture, toujours toute seule...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 16 Juin 2015 à 23:41:05

Ces petites larmes silencieuses qui coulent doucement sur les joues sont une soupape de sécurité  Eva Luna, elles nous évitent  de péter  les plombs.

Elles prouvent bien qu'on a encore le coeur en vrac malgré  les jours qui passent. Il n'y  a pas besoin de gros sanglots, ces petites larmes me surprennent souvent en voiture, comme toi, lorsque je suis seule. Pourquoi  ? mystère.

Dommage que tu n'aies pas pu partagé  le repas avec les autres. Vous êtes  nombreux à  vous réunir ? Et qui choisit le thème  abordé ? Et ton atelier d'écriture  ?
Pourquoi  toutes ces questions me diras-tu ? parceque chez moi, y a rien de rien. En plus je ne sais meme pas si j'irais.

Que la nuit t'apporte de jolis songes et qu'ELLE  vienne se blottir  dans tes bras.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 17 Juin 2015 à 00:17:16
J'ai le coeur encore en vrac malgré les années qui passent.. et c'est long des années...
Une vingtaine de parents endeuillés à peu près, dont 2 anciennes mamans revenues pour partager...une fois par an...à cette dernière rencontre du groupe de paroles de l'année... avant les vacances...Ce sont les animatrices bénévoles qui ont choisi le thème cette fois, d’habitude chacun exprime ce qu'il veut...
Atelier d'écriture deux, la semaine prochaine, je t'en dirai le  thème...j'ai décidé d'y aller , coute que coute...malgré ma fatigue impressionnante...

Je ne rêve jamais d'Emmanuelle...c'est comme ça...(enfin si, 2 rêves seulement ...)
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 17 Juin 2015 à 01:00:19
La chance d'un rêve apaisant...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 17 Juin 2015 à 14:40:29
J'enrage de sentir les petits soucis ordinaires de la vie ordinaire..prendre de plus en plus de place.. supplanter ma grande préoccupation de ma vie d'après, survivre à ma fille morte...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 17 Juin 2015 à 22:55:33
 Y a de quoi enrager ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 18 Juin 2015 à 13:19:03
Je relis le livre de Stephan Allix: la mort n'est pas une terre étrangère....
intéressant... troublant...mais je doute encore...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 18 Juin 2015 à 23:06:35
@ Eva luna

Je n'ai pas lu son livre ... Que dit il ? Si tu peux bien sur


Douce soirée

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 19 Juin 2015 à 00:45:32
"Reporter de guerre pendant plus de quinze ans, Stéphane Allix a brusquement changé de voie après un événement bouleversant : la mort de son frère, au printemps 2001. Depuis, il explore les mystères de la conscience et de la mort.

Dans ce livre qui nous entraîne aux quatre coins du monde à la rencontre de médecins, chercheurs, médiums, lamas tibétains ou de chamanes de la forêt amazonienne, il dresse le tableau des connaissances actuelles sur la mort pour aborder de façon originale et novatrice cette question éternelle : y a t-il une vie après la vie ?" Albin Michel
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 20 Juin 2015 à 00:33:15
Eva Luna

Merci .. Chercher finalement la vérité apres son vécu ... Je crois que la mort est le debut de la recherche du sens même de notre vie .. De "la quoi bonite " . A quoi bon d'aimer, a quoi bon de donner la vie , a quoi bon d'être sur terre. A quoi bon de vivre ....

Toujours admirative de la curiosité humaine .. Il ne peut se résoudre à ne pas être curieux ... Et ca depuis le début  son histoire ....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: vol du papillon le 20 Juin 2015 à 18:22:06
Voici un an et demi qu'elle nous a quittée, marre de se battre pour les aléas et problèmes terre à terre, alors que sa sœur et moi sommes dans la non vie après le départ d'un être si précieux et irremplaçable. Comme dit Eva Luna : les soucis ordinaires supplantent notre vie d'après, l'envahissent.
Survivre à elle.
Ma fille, mes filles chéries
En le choisissant pour mari
Je vous ai bousillé la vie
L'emprise est si forte
Que la mort, elle apporte
Tu es partie dans le ciel nuageux,
Légers rubans roses sur un fond bleu
Avec tes ailes de papillon
Couleur jaune, orange, marron
Tu as emporté notre existence
Toujours à toi, notre Ange, on pense,
Si nos forces avaient pu te retenir
Nous trois aurions eu un bel avenir.
Après ses affreux méfaits, il s'est enfui
Nous laissant dans l'immense tsunami,
La méchanceté n'est jamais puni
Ses maudits mots dits avec ironie
les doubles sens incisifs, aigus,  assassins
T'ont touchée, inéluctables, jusqu'à la fin...
Je te demande, je vous demande pardon
D'être tombées dans cette manipulation

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 21 Juin 2015 à 01:29:44
Pas envie que la journée commence, pas même envie qu'elle se passe...pas envie de la vivre... sans Elle....Plus jamais envie de ces belles réunions de famille...parce' Emmanuelle manque cruellement à ce jour... à cette cérémonie...à cette famille...à sa famille. Elle me manque...à moi... férocement...

Si mal dormi que je peine à me lever...pour aller tenter de vomir ma douleur dans le lavabo... Que se passerait il si je m'écoutais? Si je faisais ce que j'ai envie de faire ou surtout si je ne faisais pas ce que je n'ai pas envie de faire?Sans me soucier des autres... Si je restais terrée dans ma maison à attendre que la journée se passe... sans moi? Je pourrais le faire,ça?

Je m'oblige à avaler quelque chose, à me préparer et le cœur gros, je vais à la cérémonie de parrainage civil de mon loulou 5 qui a 4 mois...et je souris, et je fais bonne figure, et je parle un peu aux invités ... et je pleure quand sa sœur l'évoque au détour de son discours...Emmanuelle manque à cette réunion de toute la famille autour de ce bébé...

J'ai pourtant réussi à passer une assez bonne journée... j'ai bien fait d'y aller... ma fille était heureuse de la réussite de son repas, de sa déco, de la bonne ambiance amicale et familiale... un moment important dans une famille...Elle a mis son collier fée clochette en hommage à sa soeur, j'ai mis la parure offerte à Noël par Emmanuelle, je la garde précieusement, son dernier cadeau ... j'y tiens...Son filleul a mis sa médaille de baptême civil...qu'elle lui avait offert...petits gestes symboliques que chacun fait en pensant tristement à Elle...
La journée est finie... c'était hier tout ça...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 21 Juin 2015 à 05:43:40
que se passerait-il si on ne faisait pas ce que l'on a pas envie de faire ?
sans se soucier des autres ?
et bien , moi , je ne ferais rien , absolument rien mais ... on se soucie des autres , ceux qu'on aime , on ne peut pas leur faire ça
alors , on fait , on se pousse , on tient ...
mais quel effort , quel combat contre soi-même , épuisant
il arrive même , parfois , qu'on passe une assez agréable journée , "assez" agréable , pas agréable tout court , jamais , plus jamais , la même saveur qu'avant...

tous ces petits gestes symboliques sont tellement importants , touchants ...

je t'embrasse Eva
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: vol du papillon le 21 Juin 2015 à 10:40:55
Nous sommes toutes et tous des handicapés de la vie, nous avons perdu un membre de notre famille et pas des moindres puisqu'il s'agit de notre enfant. Nos sentiments sont tous les mêmes nous faisons parti de ces gens que ce malheur rapprochent, ils nous manquent et nous manqueront toujours,  plus rien ne nous fait envie...Les questions sur l'intérêt de la vie nous taraudent, pourquoi naitre pour mourir, pour pleurer les gens que l'on aime ? Il y a comme un non sens un parfum d"inutilité! Tout nous les rappellent, une odeur, un mot, un éclat de rire, un lieu, une fleur,un oiseau, une chanson, ils ont laissé leur empreinte partout.. nous laissant dans le désespoir, et pourtant nous sommes encore là! il y a aussi ceux que nous aimons qu'il faut soutenir, dans mon cas, c'est ma fille ainée et les animaux qui ne nous ont pas demandé de vivre avec nous et Son Chien que nous soignons le mieux possible, car elle l'aurait voulu ainsi, elle le veut ainsi.
Il y a les livres pour nous aider  à voir clair ou nous embrouiller, ou à nous faire réfléchir, je n'ai pas lu celui de Stéphane Allix, je sais qu'il a créé l'Inrees, consacré aux expériences telles que les EMI. Par contre j'ai lu un livre d'Henri Vignaud, médium, celui de Jean Jacques Charbonnier et je lis actuellement le livre du Père François Brune " les morts nous parlent". Je ne sais pas , pourquoi pas,la physique quantique se penche sur ce problème, les énergies ne disparaissent pas, donc nos âmes feraient partie d'un tout
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 22 Juin 2015 à 20:05:58
Le "mis en cause"....a enfin communiqué les coordonnées de son assureur et son contrat a été traduit en français...
5 ans et 3 mois pour ça...
j'hallucine ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 22 Juin 2015 à 22:02:05
Hallucinant .… c'est le terme qui convient
J'espère pour toi que maintenant ça va avancer, être encore dans ce genre de démarches aussi longtemps après !!
  :-*
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 22 Juin 2015 à 22:05:37
"Le 22 juin, aura lieu la 15ème Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs."
On la voit pas trop  la réflexion...
que de la promotion du "don"...qui n'en est plus un...
aucune information sincère...
mensonge par omission, ça existe ?
aucun témoignage de familles en difficulté avec cet acte...
m'en fous un peu de sa reconnaissance... à Hollande...
ma fille ne savait pas à quoi elle consentait...
je sais...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 25 Juin 2015 à 20:05:02
Ma psy redit que je vais  mieux... que je suis sortie de la douleur infernale...
je le sais bien..
à ça n’empêche pas que j'aille encore mal...
1937 jours de deuil, d'absence..ça laisse le temps :
de triturer sa douleur, de partager sa souffrance, de dire et redire des mots de malêtre,d'apprendre à se lever quand même, de trouver ses propres petits trucs pour sortir du gouffre ,d’apprivoiser une absence indicible, de pleurer toutes les larmes de son corps et il en  reste encore,d'écrire un livre, d'ouvrir un blog, de participer à 2 groupes d'entraides de parents et un atelier d'écriture, de brûler des  centaines de bougies , de ressasser sa culpabilité et ses regrets, de survivre puis vivre, de chercher des mains tendues, de soutenir ses enfants, de se poser 1000 et 1 questions, de trouver 3 réponses, de lire des dizaines de livres, d'imprimer des centaines de pages, d’être déçue par nombre d'amis et surprise par quelques pas si proches..; de frôler la folie et d'en revenir...
J’arrête là cette litanie...
bref.. je vais mieux...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 25 Juin 2015 à 20:57:14
Qu il est long ...difficile .... "Ce bref je vais mieux ". .....

Je t'embrasse ..
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 25 Juin 2015 à 22:34:24
Si on regarde bien, moi aussi je vais mieux. Je ne suis plus terrassée par la douleur, je sais que je ne mourai pas de chagrin,  les grosses crises de larmes ne sont plus continuelles, mes morceaux semblent s, etre rassemblés, (reste a trouver comment les remettre dans le bon ordre), je peux suivre le fil  d' une conversation,.......
Mais je ne savais pas que ca serait comme ca " d' aller mieux"   :-\ . Je ne savais pas que meme lorsqu' on va mieux, on ne va pas......

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 25 Juin 2015 à 23:46:07
En vous lisant , Stefy et Twist ...je crois que le terme exact est d'être en rémission ....

Bonne soirée
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 25 Juin 2015 à 23:53:43
   
    On va mieux...

    C'est quand même pas comme si on n'avait pas été coupés en deux.

    Une césure, voilà, ce que c'est de perdre un gosse.

    Et il en sort des monstruosités, et un "mutant", un truc plus vraiment humain, et qui ressemble à s'y méprendre, au parent que "les autres" ont connu...
    Et qui nous saluent, en pensant "c'est triste ce qui leur est arrivé, mais ils ont bien surmonté"...

   Bah, soyons fiers de notre ivresse des profondeurs...
   Bonne nuit les mexicains !
   Votre drôle de souci belge, bien amicalement...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 26 Juin 2015 à 00:37:21
Moi aussi,mes morceaux se sont effectivement rassemblés..mais c'est une sorte de chimère...ressoudée dans un ordre vaguement aléatoire...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 26 Juin 2015 à 00:45:59

Les morceaux se rassemblent  peut-être  sans qu'on n'y prenne garde, mais il en manquera toujours UN , donc le puzzle sera incomplet et on sait très  bien quelle est la pièce  manquante et qu'on ne la trouvera jamais, du moins dans ce bas monde, ce qui laisse beaucoup de portes ouvertes à  je ne sais quoi. .??
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 26 Juin 2015 à 12:32:39
Il y a un vide en creux en forme de sa présence d'avant transformée en absence innommable...
je me suis recollée sur du rien...mais recollée...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Juin 2015 à 00:32:38
Jeudi soir  je suis rentrée tranquille du boulot, après avoir  discuté avec des collègues ce qui est rarissime...puis hop un petit tour aux magasins pour les soldes et ... rien, j'avais envie de rien... c'est bon pour mon porte monnaie du coup.
Rentrer à la maison avec une vague sensation bizarre...
et..à 21h30.. l'heure où j'aurai dû revenir de mon second atelier d'écriture.. l’illumination.. c'est ça que j'ai totalement oublié!zut zut rezut.. je l'attendais avec impatience depuis des semaines, j'en ai parlé à la psy mercredi.. et oubli massif et total.....mais comment j'ai pu oublier ça?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 03 Juillet 2015 à 00:38:17
Pot de départ en retraite...
Une ancienne collègue... veuve, elle...me demande vraiment comment je vais... surréaliste conversation de quelques minutes...qui tranche sur les propos anodins et superficiels où je me demande si quelqu'un va me demander combien d'enfants[/i?]... et où je me prépare à la réponse.. et... ben non, pas de question...presque déçue...

Le rosé pamplemousse.. ça égaie!bon, c'est artificiel ...mais bon fait ce qu'on peut!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 03 Juillet 2015 à 05:44:59
un bon rosé pamplemousse , bien frais ... ça fait de mal à personne
artificiel , c'est vrai , mais tout ( ou presque ) n'est-t-il pas artificiel ?

les personnes qui nous demandent vraiment comment on va sont rares et ça fait du bien , je trouve...
 :-*
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 03 Juillet 2015 à 16:24:48
Dans ma vie d'avant...je serai sortie danser ce soir sur les quais de Seine.... pour fêter les vacances ,enfin...
Aux débuts de ma vie d'après.. quand je luttais pour rester debout... je me serai motivée pour y aller...
avec en tête une devise:ce qui est pris est pris...
et là, prédomine le A-quoi-bon mâtiné de Et-Alors...

sortir... et alors
aller danser àquoibon...
la seule idée de l'effort à fournir me coupe  l'envie...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 03 Juillet 2015 à 18:00:23

   Hello, Eva Luna,

   Les "efforts à fournir" contiennent TOUJOURS une "récompense", si...
   Déjà, tu seras bien fatiguée, et puis, c'est chouette de savoir danser (moi, j'ai jamais pris le temps pour ça, je me dépense "à l'utile"), la danse cela sculpte la silhouette harmonieusement, un peu comme la natation, ça remet "tout en place !)
   Et les idées, ça les "secoue", et ça, ça, c'est indispensable, surtout pour les endeuillés comme nous qui voient plus trop l'ordre des "choses"...
   Là-dessus, je vais jardiner un peu, zou !
   "gagné pour gagner, perdu pour gagner !"
   tiens, voilà une nouvelle devise, pêchue, non ?
   Vamos a medias (on fait moitié moitié, en espagnol, olé !)
   Bon, on fait comme on peut, en belge.
   Bisou Anne, Martine.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Juillet 2015 à 01:05:56
Aux questions de Federico sur son fil de discussion que je ne veux pas envahir....:
"Qu'est ce que t'as fait hier soir ?.............??
Comment vas tu ?..........................................??
Que fais-tu ?.....................................................??"

j'ai envie de rajouter les miennes qui étaient et sont toujours:
Où est Elle?...................
Qui est ce Elle?..............
Quel rapport entre ma fille Emmanuelle et ce Elle... Emmanuelle-morte?
Et je vais souffrir comme ça, TOUTE ma vie?

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 13 Juillet 2015 à 01:53:46
Oh tant de questions.....tant de questions......sans réponses.......
Je t' embrasse
Stefy
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Juillet 2015 à 14:14:30
 
Mes questions, Federico, ne sont pas vraiment spirituelles... elles reflètent juste  le néant, le choc, l'absence, le vide, la déchirure, la béance....
Emmanuelle a été rayée de mon univers... elle a disparu de ma vie, de sa vie, de mes bras.. vides...
j'apprends à vivre avec ÇA maintenant...
j'ai bien du mal à penser à elle...
les souvenirs sont figés ...
elle est morte... ça reste une pensée qui me vrille les entrailles...
incinération =plus de corps... et rapidement plus de corps...
Emmanuelle sans corps? impensable...
"Elle"  ... c'est tout ce qui me reste... l'idée d'elle et le manque d'elle...

Federico,je ne suis absolument pas heurtée par tes mots...tu témoignes de ce que tu vis... avec Raphaël... si présent pour toi...et je veux même te remercier... te répondre m'a permis de pleurer ...parceque, tu vois.. je ne suis pas si avancée que ça... même si plus de temps passé pour moi...une part de moi est toujours là bas ,dans la neige...le dernier endroit où elle a été vraiment vivante... le tout dernier...
Te répondre m'a permis de pleurer..merci...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Juillet 2015 à 16:49:16
Bon, pour vous rassurer.. je ne suis pas tout le temps dans cet état là...
Une part de moi est ici, dans le présent aussi...et vit...
je rentre de 8 jours de vacances avec un couple  d' amis... c'est bien, je suis en meilleure forme qu'à mon départ..... mais la collectivité non stop me fatigue et me fait aspirer à des moments de solitude où penser tristement et à mon rythme à ma fille...j'ai embrayé sur le We avec les garçons de mon fils.. adorables .Mais enfin un peu de solitude aujourd’hui me précipite dans les larmes et le chagrin pas réprimé et j'en ai besoin aussi...
je n'aime plus les gens...
ou alors à petites doses...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Juillet 2015 à 22:11:10
Fiston qui a fini de remonter sa moto...qui est allé bosser avec...qui n'est pas rentré à l' heure habituelle...Ah oui , c'est comme un vendredi soir, ce soir!
Une vraie raison de me livrer à l'anticipation anxieuse...
et si il avait un accident?
je sais désormais que je ne le saurai pas...non, une maman ne sent pas forcément ces choses là...
et comme tout est possible...ça aussi...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 14 Juillet 2015 à 13:34:03

   Bisou Eva Luna,

   L'écran, c'est un peu comme la neige ...

   Il m'arrive de le scruter, comme ça, un peu hagarde ...

   Une neige qui a "tout" recouvert, mais "il y a" en-dessous ... et ça nous réchauffe.

   Martine.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 16 Juillet 2015 à 13:48:21
je n'avais envie de rien... je voulais rester tranquille chez moi...seule et au calme...
mais je me suis mis un gros coup de pieds aux fesses, virtuel ... et accepté de recevoir ma tribu avec tous les petits pour un BBQ -burger avant d'aller au feu d'artifice...
et ma fois ce fut bien...j'ai vraiment profité de leur présence...je suis capable de ça maintenant...
même si avec des pincements au coeur à chaque fois que je me disais:" Cool on est tous là, en famille... ben non, pas tous.. Emmanuelle manque..."
leçon à ne  jamais oublier....c'est possible de vivre des moment agréables ..
malgré tout...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 02 Août 2015 à 21:48:17
Revenir de 15 jours de vacances en famille...une vraie pause dans le chagrin quotidien...mis à distance avec plus de facilité d'année en année...de belles vacances...enfin, normales...presque...

Difficile d’être triste face aux petits qui ne demandent qu'à s'éclater à la plage,face à ma grande fille qui est épuisée d'allaiter un bébé tout petit dormeur...Je réussis à m'immerger en mode vacances et à profiter des bons moments.

Ça ne m'a pas empêchée de pleurer parfois derrière mes lunettes de soleil, bien pratiques comme écran...., de penser à Emmanuelle, d'écrire son prénom sur le sable, de me souvenir d'elle enfant, de trimballer partout sa serviette de plage que j'ai annexée,de porter ses lunettes de soleil,d'emmener comme jouet un petit sac et de le dire aux enfants ,

Petit coup de flip quand mes petits-fils font du body board... et si une baïne les aspiraient? Je surveille activement...très activement!

Moyen coup de flip quand mon fils surfe..et si il était assommé sur le sable, noyé?

Gros coup de flip, durant le trajet retour...et si la voiture de ma fille avait un accident... comment je survivrais à cinq morts: fille ,gendre, petits-enfants...? Parce que ça peut arriver, tout peut arriver...bon,5 d'un coup ça reste rare..mais quand je pense tordu, je pense tordu à fond!Je veux mourir... je me disais...Et nous sommes tous bien arrivés... tout va bien.

Au retour, le chagrin et la tristesse repoussés hors de ma conscience...accumulés en lisière de pensées...refont brutalement surface dès que je me retrouve seule...un concentré de douleur de manque...la pause se paie...je le savais.Mais ça valait le coup...

Lessiver à fond le frigo toute pleurante reste surréaliste...

Aller à pied au cimetière... (ça m'a manqué cette visite à ce dernier lieu d'Elle...) y pleurer comme il y a bien longtemps... secouée de sanglots...et me découvrir enfermée à l'intérieur, la dame ne m'a pas vue, assise devant sa plaque...
Faire le mur en pleurant...ça c'est fait!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 02 Août 2015 à 22:56:54
Bon retour Eva,
Cela fait plaisir d'avoir de tes nouvelles.

je me doute que le retour n'est pas simple à vivre, je te dirai mon ressenti, je pars dans deux jours ,pour 15 jours aussi...
Le retour des émotions, la solitude étant, on se retrouve face à soi même, face à nos filles....

Pose toi petite Eva et laisse tomber tes larmes, on en a tellement besoin parfois
Se sentir submerger par les sanglots, la peine, ne plus savoir où l'on se trouve, on retrouve tout ça lors de nos retours, mais on en a tellement besoin,bizarrement, on a besoin de se retrouver de cette façon.... du moins c'est mon cas.

Ces vacances t'ont fait du bien, partager des moments en famille est important.
Je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Darling le 02 Août 2015 à 23:05:27
Bonsoir Eva Luna,

Que d'émotions dans ton message....et le coup de faire le mur...
Il m'arrive aussi ces coups de Flip concernant notre petit, j'en viens a refuser qu'il soit en voiture avec quelqu'un d'autre que moi au volant !!!    si accident fatal il doit y avoir , on y passera ensemble , je n'y survivrai pas non plus.

Que c'est difficile d'être projeté par moment comme  spectateur du bonheur.
On se rends vraiment compte de ce que l'on a perdu.

L'effet de tes vacances reste quand même bénéfique, tu as pu sourire et voir la joie des petits .
C'est un "bonus" pour les jours difficiles .

Je t'embrasse en te souhaitant une douce nuit.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 03 Août 2015 à 00:27:14
Tout le monde me trouve reposée, bronzée, détendue...souriante,même moi!
C'est l'effet "mise sur pause "du chagrin...
"Avant", je n'y parvenais pas aussi bien...



Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 03 Août 2015 à 13:25:40

   Chère Eva Luna,

   Tant mieux s'il s'use un peu, ton chagrin, s'il s'apprivoise ...
   S'il te fiche un peu la paix ... par moments .
   Je n'y crois pas encore, moi, à aller mieux un jour ...
   Enregistre bien toutes ces sensations des vacances, pour les jours où ça ira moins bien ...
   Je suis contente pour toi, que tu aies pu te détendre.
   A+, Martine.
   
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 11 Août 2015 à 00:34:40
Des vacances auprès de ma famille élargie...occasion de retrouver des cousins  un peu perdus de vue...
Déjeuner familial où je me rends compte que nous sommes nombreux à avoir perdu un enfant...3 tantes, 2 oncles...et ma mère...famille durement éprouvée...
4 dans les enfants(ma génération) et 2 dans les petits enfants...
Comment survivent ils tous? Sans en parler pratiquement?Ça a l'air d'aller... pour eux...même mon oncle qui a perdu sa femme,puis sa fille unique puis sa seconde femme....ça a l'air d'aller...Avec le temps ça cicatrise donc quoi qu'on s fasse? Il aurait raison le dr Fauré?
Pourquoi ça se partage si mal en famille cette expérience de morts précoces?
sinon , moi, ça va pas trop mal... pause dans le chagrin... là bas j'ai plus pensé aux autres morts qu'à ma fille.. étonnamment...Le retour solitaire en voiture a été redoutable mais ça va...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 11 Août 2015 à 01:38:37
je pense que les retours face a soi même sont toujours redoutables....
cela fait du bien aussi de pouvoir se retrouver après avoir passe beaucoup de temps avec du monde

tes propos font du bien Va meme'si'j ai encore du mal a imaginer au un jour cela ira mieux-
Pour le moment, c est horible encore et encore
Tes messages nous laissent de l espoir ; un grand merci a toi Eva-
Titre: Re : Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Darling le 11 Août 2015 à 02:34:52

Comment survivent ils tous? Sans en parler pratiquement? Ça a l'air d'aller... pour eux.......ça a l'air d'aller...Avec le temps ça cicatrise donc quoi qu'on s fasse? .

Bonsoir Lana,
Mon amie tout à l'heure, alors que je pleurais dans sa cuisine (sans pouvoir me retenir) en lui racontant la première crise de larmes de petit homme, qui me disait "jamais papa voir" avec un si grand désespoir, et bien mon amie m'a dit :
"""""On dirait pas en te voyant, tu as l'air normale."""

l'animal blessé cache ses blessures pour ne pas être achevé.

Merci pour ton message d'espoir, je t'embrasse.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 11 Août 2015 à 06:58:25
    Bonjour Eva Luna,

    Evidemment qu'on a "l'air d'aller" !!!

    Et la rage qui est en nous, après tout, c'est pas bien compliqué de la forcer à rigoler plutôt qu'à nous faire tirer la gueule !

    Enfin, moi, j' me sens comme ça : énergique (donc sur les nerfs en pure perte, puisqu'on les fera pas revenir), et quoi faire de cette énergie ?

    Ben, le clown .
    Cela fait rire les petits, un coin de sourire aux ados, permet à ceux qui ont vécu le traumatisme de raconter une bonne "verdeur", et puis "les cons", ils pensent "mais comme cette famille a bien surmonté cette épreuve" ...

    Un jour, j'ai vu un doc sur une région d' Afrique où la population souffre des diminutions des ressources de la pêche, because les gros bateaux des multinationales qui viennent tout rafler.
    Et les gens étaient souriants, et le reporter, en demandant des explications à son guide, quelquefois au bord de l'hilarité, lui fait cette remarque "mais vous riez" ...
    Alors le brave type, il dit "oui, ici c'est comme ça, quand ça va pas, on rit, on pleure pas, on rit" ...
    Et comme je le comprends ...
    La vraie désespérance est pudique ...
    Et puis, le changement s'est insinué en nous dans notre rapport au temps, notre passé n'a plus grand-chose à voir avec notre nouveau "nous", et notre avenir, on s'en tape .
    Et dans l'instant, c'est souvent la tendresse que nous laissons s'exprimer ...
    Les vrais pleurs, c'est discret, dans la solitude ... car "cela" nous appartient en propre, comme un secret impossible à partager ... le rapport à l'enfant disparu(e) devient plus étroit et intime avec le temps qui passe ...
    Je crois pas trop que ma blessure va "cicatriser", peut-être que chez certains, c'est comme ça, mais pour les personnes très émotives, qui n'accordent que peu d'importance aux bien-être concrets, je crois qu'au contraire, cette blessure devient "culte" ...

    Elle nous a emportés ...
     
   
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 11 Août 2015 à 12:48:10
Les premiers temps... et ça peut durer très très longtemps ces temps premiers où c'est à 2000 % qu'on souffre et pense à eux...pliés en quatre de souffrance...il est inimaginable d'aller mieux un jour...une pensée hors de notre conscience endeuillée et le masque du çavabien nous permet de souffrir en secret...
et pourtant, moi j'avais comme une microscopique lueur entrevue au bout de ces ténèbres souffrantes...une sorte de "confiance" que ça irait...pour Elle... pour lui dédier ma vie...à elle qui ne demandait qu'à vivre...

Cicatriser...peut être pas...le mot est mal choisi....mais se recouvrir d'un voile qui permette parfois de vivre aussi des moments sans être pilonnée par la détresse absolue ressentie...
et ça, j'y arrive...
le petit animal sauvage dans ma poitrine s'endort parfois...
et le masque du çavamieux devient parfois une réalité...
j'ai appris à me ménager des plages de temps de où je la tiens à distance, ma peine de maman...
il parait que la capacité de sourire dans le deuil au début est un bon indicateur de la capacité à vivre plus tard, pas seulement survivre...j'ai lu ça quelque part...
j'ai souri à mon petit fils assez rapidement...d'abord un pauvre sourire fabriqué puis un vrai sourire ...

Une amie aussi m'avait dit lors d'un pot de départ en retraite, un an après environ: "je t'ai bien regardée, on ne voit rien, on dirait que ça va" je me souviens que j'avais pleuré dans ma voiture, pleuré dans le couloir qq minutes avant...c'était le temps où je pleurais le visage figé, larmes coulantes sur les joues, jamais les yeux rouges ,pas de nez qui coule, seulement un trop plein de chagrin qui suinte...et surtout je me sentais étrangère à tout ça, posée dans le groupe de gens comme un paquet de vêtements vides...hagarde et tétanisée... et elle n'a rien vu de tout ça...c'est la même qui 4 ans après me voyant pleurante avec un papa comme moi, nos enfants se connaissaient.... (lui, suicide)...alors là avec grosses larmes, visage déformé et morve...m'a dit " c'est la première fois que je te vois pleurer vraiment "...
 ben oui...
je n'ai jamais réussi à partager mes larmes... ma douleur est intérieure...


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 11 Août 2015 à 14:05:46

   Ben oui, c'est vraiment difficile de partager les larmes.

   A part le jour de la mort de Kalahan, où j'ai vu mon frère (pas la maman, qui n'a voulu voir personne), où j'ai pu le serrer dans mes bras, je suis quasi seule dans ce deuil, il y a juste avec ma maman que je peux juste évoquer cette blessure et être comprise. (et avec vous autres "mexicains" !)

    Tous les 3 mars, je tel à mon frère pour lui souhaiter un bon anniversaire, on habite distants de 100 kms et c'est toujours l'occasion de papoter gentiment.

     Donc, en 2014, comme notre Kalahan est mort un 28 mars, le 3, c'était quasi un an après ...

     Avant de téléphoner, j'ai tchoulé pendant un bon 20 minutes pour ne pas lui souhaiter ses 40 ans en larmoyant ...
     Mais après un gentil et relativement enthousiaste " salut Pascal, bon anniversaire", j'ai éclaté en pleurs, j'ai juste dit excuse-moi de pleurer, j'ai dit je vous aime tous, je vous embrasse bien fort, et puis voilà.

    Purée que c'est dur.
    Je repleure en y repensant, quelle absurdité que cette mort !
    Et faudrait continuer de vivre "normalement" ...!!!
    Je fais semblant autant que possible, c'est déjà pas mal ...
    A bientôt Eva Luna, Martine.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 11 Août 2015 à 17:17:04
Je prends conscience  de ce masque social omniprésent... pas que pour le deuil...qui cache et camoufle l’intimité des émotions qu'on garde pour soi.. et quelques rares très proches...;en repensant à la banale normalité hier de mon amie ,et sa fille ,alors qu'elle vient de refuser les traitements proposés pour son "confort de vie" alors que...
Un vilain crabe de poumon...a fait sa vie en elle et envoyé des émissaires un peu partout... Brutale découverte il y a 3 semaines...Elle se demandait si elle acceptait  le protocole que Grand Docteur  lui a proposé... il n'aime pas ses doutes...Elle ne veut pas souffrir, elle .C'est tout.
Un ou plusieurs "gremlins" ,comme elle dit ...grattent régulièrement dans sa boite crânienne. C'est pas vraiment bon signe...métastases disséminées...
Pronostic pas bon, dit elle...quelques petits mois...
Je ne sais pas si je serai capable de rester auprès d'elle...
qui fait face ... mais surement pas toujours...Comment on vit sa mort annoncée?

Elle ne peut pas tout me dire à moi parce que :"Toi, avec Emmanuelle ..." long silence....sous-entendu, y'a des choses que je ne peux pas entendre/comprendre...moi, la pauvre maman éplorée...et comme ça se passe aussi au niveau du cerveau.. .et  qu'elle espère vite sombrer dans le coma, elle...elle ne voudrait pas trop m’embêter avec tout ça...
La maladie et la mort s'invitent dans mon été...et raniment des souvenirs ...de la maladie durant 2 mois suivie de la mort, de mon père... Trop submergée par le chagrin de la mort de ma fille, tout m’était passé bien au dessus cet été là... 2010 aussi...

j'ai l'air normal, moi aussi ,maintenant?
j'avais l'air irradiante de souffrance , avant...aux débuts...mais je tentais de ne pas trop le montrer...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 11 Août 2015 à 21:47:59

   Et pourtant "on n'entend pu qu'ça" !!!

   (des cancers...)

   Affronter ma prochaine fin serait plus douloureux pour mes proches que pour moi .

   Et ton amie, Eva, si elle est "normale", se tracasse sûrement pour sa fille et tous les siens ...

   Je dois être "limite suicidaire", car quelques mois après le décès de Kalahan, nous avons appris le cancer de mon père, et je l'ai envié ...

   Non, pas "normal" ...

   Je devrais prendre un bon bain d'humour avec des bulles de bande dessinée ...

   Je me demande dans quelle mesure ma psy trouverait "morbide" mon attrait pour ce forum ...
   Car, nous sommes pas fichus de nous distraire, de "tourner la page"...
   Promis, demain, je tâche de poster un truc un peu marrant sur le sujet de Fabisa sur les "petits bonheurs" ...
   Bonne soirée Mexico, Martine.
   

 
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Nora le 11 Août 2015 à 22:37:37
Oh, Eva Luna, Souci, tellement d'émotion en vous lisant...

Je vous embrasse fort toutes les deux
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 12 Août 2015 à 05:47:20
je ne trouve plus les mots , plus envie....mais je vous lis
de l'émotion , oui , beaucoup d'émotion
 :-*
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Monangesaveriu le 13 Août 2015 à 00:12:53
Eva
Merci pour l'ABCDeuil.
Ces mots pour soigner tes maux, qui m'ont donné l'envie irrépressible de prendre un répertoire pour y jeter mes propres mots. En quelques heures j'ai illustré  chaque lettre de mon répertoire, versé beaucoup de larmes. Mais heureuse en arrivant à la lettre Z. Tous ces mots qui m'étouffaient et n'attendaient qu'une occasion pour sortir, ton livre à suscité cette occasion. Merci Eva.
Une pensée pour Emmanuelle
Un gros bisou pour toi Eva.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Août 2015 à 01:59:04
C 'est en espérant que ça donne l'idée-envie à d'autres aussi que je l'ai édité...même si je l'ai écrit pour moi...pour mettre en mots une peine indicible... ça soulage...
Tes mots à toi doivent être différents ,pour refléter une expérience très différente...un contexte de vie autre et une personnalité la tienne..
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 14 Août 2015 à 06:57:01

Eva,, je ne sais pas comment je réagirais à  l'annonce de la maladie d'une amie, mais je sais maintenant que mon frère  m'a caché  beaucoup  de sa souffrance, de sa lutte parcequ'il  savait que je vivais une épreuve  inimaginable en tant que parent.

Il a caché  toute la douleur physique et même  s'il est décédé  à  la suite de la pose d'un sten ( ? ) , je sais que le crabe continuait à  le dévorer, mais moi, moi, j'espérais  toujours que lui, si grand, si fort, que rien ne l'atteindrait et que le guerrier pourrait se battre encore et toujours.
Et j'ai  prié  tous les jours pour lui envoyer toute la force.....je crois que je n'en avais plus et que mon coeur était  trop rempli de tristesse. Souvent lorsque je oense à  lui, je me demande si j'aurais dû  lui annoncer le suicide de mon fils, delà  à  penser que je lui ai infligé quelque chose de plus, que j'aurais dû  ne rien dire pour le laisser reprendre le dessus. Souvent, très  souvent j'y pense et je me sens coupable, et rien, ni personne ne pourra me dire le contraire.

Je pense à  ton amie,  elle sait ce que tu vis, elle sait par où  tu es passée  et du coup elle reste pudique sur ce qui va se passer, mais elle sait que tu es son amie et que tu auras la force de lui tenir la main, d'être  là  pour elle comme elle l'a été  pour toi, parceque si cela n'avait pas été,  tu n'en parlerais pas. C'est  difficile d'accompagner un malade, de troiver les mots d'apaisement pour lui, elle ou les siens. Tant de questions  auxquelles on essaie de répondre,  tant d'angoisse  pour elle, pour les siens.
Peut-être  as-tu lu des lovres d'Elisabeth Kubler Ross à  ce sujet ?
Mais je suis sûre  que tu n'en as pas besoin car tu sais tout ça.  Juste une petite suggestion pour toi qui joues avec les mots, si tu lui écrivais  quelque chose à  ton amie, si tu lui parlais d'elle, de votre amitié,  je suis persuadée  que tu lui ferais un beau cadeau...non ?

Je suis de tout coeur avec toi.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 15 Août 2015 à 02:18:59
j'ai lu EKR, il y a un moment, je ne crois pas que ça m'aide vraiment...
cette mort annoncée m 'affecte plus que je ne crois...
stellarose:
"Il a caché  toute la douleur physique et même  s'il est décédé  à  la suite de la pose d'un sten ( ? ) , je sais que le crabe continuait à  le dévorer, mais moi, moi, j'espérais  toujours que lui, si grand, si fort, que rien ne l'atteindrait et que le guerrier pourrait se battre encore et toujours.
Et j'ai  prié  tous les jours pour lui envoyer toute la force.....je crois que je n'en avais plus et que mon coeur était  trop rempli de tristesse. Souvent lorsque je pense à  lui, je me demande si j'aurais dû  lui annoncer le suicide de mon fils, delà  à  penser que je lui ai infligé quelque chose de plus, que j'aurais dû  ne rien dire pour le laisser reprendre le dessus. Souvent, très  souvent j'y pense et je me sens coupable, et rien, ni personne ne pourra me dire le contraire."


 il a caché pour te protéger...et pour rester fort et garder un peu la main sur quelque chose de sa vie...
tu as espéré contre tout espoir parceque la vie s'accroche aux plus infimes espoirs...et c'est bien comme ça...
tu lui as donné la force de ton amour de soeur et ça, c'est le plus précieux...
si tu le lui avais caché... tu le privais de la sincérité de votre relation... tu lui mentais, tu le rendais plus faible...tu t'éloignais de lui...
ta culpabilité quand tu penses à lui...elle t'appartient...personne ne peux te dire de ne pas la ressentir, tu la ressens...
mais c'est l'opération, avec la  pose du stent.. qui lui a été fatale sur un corps fatigué par la lutte contre le Crabe...pas la vérité sur la tragédie qui vous a frappé...
c'est la Vie qui est coupable.pas toi...

(merci pour tes mots si justes...)
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 15 Août 2015 à 02:20:29
à force de claironner que j’allais mieux j’avais fini par y croire...un peu...par surjouer l'accalmie...par scruter le verre à moitié plein...par focaliser sur le positif...
mais ÇA me rattrape, rien n'est acquis...
jour gris...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 15 Août 2015 à 23:23:32

     Chère Eva Luna,

     "claironner", c'est pas bien raisonnable ...

      Je choisirais plutôt de jouer du pipeau ...

       C'est comme les marées ou les tubes de Cloclo, "ça s'en va et ça revient" ...
       Et zut, flûte et rezut .

       C'est pour ça que je veux pas "reconstruire": à la rigueur, avoir sous la main un kit avec qqs éléments facilement démontables et encore, et encore ...

       Ah, les gros nuages gris ...
       Bisou, belle mexicaine ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 16 Août 2015 à 21:02:38
Je me rappelle bien pourquoi ma maison est en vrac et pas rangée dans les coins... pas encore...pas vraiment...
c'est redoutable de tomber sur les cassettes enregistrées et réenregistrées de sa série préférée... elle était accro aux séries, ma fille...
pas terrible de tomber sur des photos... Emmanuelle et son frère...un ami d'enfance mort su SIDA...
je ne regarde pas les cd avec des vidéos où je sais qu'elle est...mais je les re découvre dans mon bazar...
je retrouve une sauvegarde de mon ancien ordi, je sais qu'il y a des photos...

bref... ça prend trois fois plus de temps que la normale...c'est plus éprouvant...
à mon avis y'a de la poussière vieille de ... plusieurs années.. au fond de l'étagère....
j'ai sorti qq photos de ceux que j'aime et qui sont morts... avec l'idée de faire un petit cadre pèle mêle...en me disant que si je m’intéresse de nouveau à eux, c'est que je vais mieux...Moins écrasée du chagrin de celle de ma fille?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 16 Août 2015 à 21:09:20
Sans compter les jolies photos, sur FB,de son chéri , avec sa nouvelle compagne... en amoureux... en Corse...
 où je suis très contente de voir qu'il a enfin de vrais sourires francs...
et où je ne peux m’empêcher d'imaginer l'ombre de la présence ou de l'absence...de ma fille ...l'ombre de la vie qu'elle aurait pu/dû.. avoir...

comme ça c'est clair, c'est journée je chiale!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 16 Août 2015 à 21:37:01

    Cette absence, c'est un ptit castor qui nous ronge de l'intérieur ...

    Faut manger des troncs d'arbre, pour qu'il nous tue pas ...

    Demain, demain peut-être il fera la sieste ... quelques heures ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 17 Août 2015 à 07:34:56
retomber sur des photos , des CD .... même sans les regarder , empreints de souvenirs...

son chéri avec sa nouvelle compagne ... même si tu es contente pour lui .... quelle injustice , ce devrait être elle auprès de lui

journée je chiale , comme je te comprends Eva
je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 26 Août 2015 à 17:38:01
Cimetière avec mon hortensia, mes campanules,et un autre petit pot de nom inconnu mais violet et mes roses roses...
dérisoires offrandes...
et ... rien de rien...
j'arrose, je dépose et c'est le néant...
Elle n'est pas là..mais elle n'est nulle part ailleurs non plus...
 et surement pas dans mon coeur, j'ai le coeur vide, lézardé, froissé,plombé...
et le pire c'est que ça ne m’empêche pas de vivre, enfin plus de vivre...
on peut vivre avec le coeur brisé dès qu'il s'est un peu raccommodé...
c'est triste aussi...
et rassurant..
ça dépend de l'humeur...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 31 Août 2015 à 20:09:23
Reprise aujourd’hui...déjà que j'avais pas envie...
alors en plus apprendre que je dois déménager pour la fin de l'année...ça me retourne...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 31 Août 2015 à 21:32:24
Aïe, je compatis, déja pas facile la reprise,  alors apprendre des nouvelles pas trop sympas....mais bon je crois que maintenant on peut se faire a tout.....
J'espère que ca restera dans un périmètre assez proche, histoire de ne pas te rajouter de la fatigue supplémentaire.....
Les changements...pas facile...
Je t' embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 31 Août 2015 à 22:20:06
Non, pas loin...mais l'idée de quitter cet appartement, celui où nous avons vécu heureux tous les 4...avec Emmanuelle donc...m'est difficile...
Et je suis très très conservatrice...alors il y a plein de choses chez moi... que je vais devoir trier, jeter, donner...et ça va me prendre un temps et une énergie... que j'ai pas du tout en trop...
Ça va m'obliger à décider quoi faire de ses petites affaires et de ses cartons...
Je vais essayer de le prendre comme une occasion de changer , de rebondir...
C'est absolument pas grave du tout...ça va aller...mais ce soir, je suis contrariée...je ne m'y attendais pas du tout...demain ça ira mieux...
Pas de trajet en plus, c'est juste à coté...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 31 Août 2015 à 23:12:48
Tu peux être contrariée Éva
Déménager , ce n'est pas rien , la fin d'année n'est pas si loin.….
Trier , ses affaires , on sait bien ce que cela représente
Ça va aller , oui , ça va aller , bien sûr....
Je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 31 Août 2015 à 23:19:10
Eva

Quitter  encore !!!! Oui ça doit être  usant .... J'espère que tu seras bien entourée ....

Moi depuis je n'aime plus les imprévus , ça me stress .... J'espère sincèrement que ton nouveau nid sera  tres très chaleureux ....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 31 Août 2015 à 23:31:48
J' avais compris que c' était pour ton boulot que tu déménageais ......pas de chez toi!!....désolée

Oui je comprends que tu sois retournée!!!!.......................partir de l' endroit ou Emmanuelle a vécu, ou vous avez vécu ensemble.............'je comprends que c' est plus que douloureux, les souvenirs de  ce chez toi......trier par obligation.....par obligation.....
Je t' embrasse fort
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 02 Septembre 2015 à 15:37:09
Je ne vais pas ouvrir un nouveau sujet dédié...parceque je ne vais pas souvent m'étaler sur la mort de mon père.
mais aujourd'hui, ça fait 5 ans qu'il est mort au début de la nuit...à la seconde où ma soeur me textotait qu'il dormait paisiblement...sa main dans la sienne...Elle ne se rendait pas compte du profond sommeil morphinique ...je n’étais pas capable d'attendre sa fin...trop submergée du chagrin d’Emmanuelle...5 mois après à peine...mais je savais...
J'ai eu très peu de peine et même pas de culpabilité...il n'y a que cette année où il a réellement commencé à me manquer...
Fille indigne je suis?Deuil différé je fais?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 02 Septembre 2015 à 17:18:10
Je crois que lorsqu'on perd son enfant .... On tombe dans un trou ... La douleur est tellement violente que .... ....  C'est à peine si  on respire .... Peut être,  tu réalises à peine que ton pere n'est plus la ....et/ ou tu réalises à quel point le décès brutal d'Emmanuelle t'as anéantie .... 

Sans doute un deuil diffèré ... Sans doute .....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 02 Septembre 2015 à 23:21:42
Tu ne pouvais pas " ressentir" le décès de ton père, anéantie , pulvérisée par celui de ta fille, aucune place pour autre chose, meme cela, aucune place....
Tu commences a réaliser, a en prendre conscience.....
Je t' embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 03 Septembre 2015 à 10:22:56
Bonjour Eva, je ne connais pas beaucoup, mais tu n'es certainement pas une file indigne
Tu as de grandes qualités de cœur.
Après le départ d'Emmanuelle, tu ne pouvais pas tout supporter, l'instinct de survie a pris le relais, et là, "allant mieux",( tu comprendras mes écrits,), le départ de ton papa revient vers toi.

Je te souhaite bon courage, je t'embrasse fort.

Pour ton déménagement, après toutes les épreuves que l'on vit, on se complet dans nos petits cocons, moi, c'est ma maison, lorsque j'ai déménagé, j'ai ressenti la même chose que toi, beaucoup d'émotion.
Tous ces souvenirs, on s'attache à tout en fait depuis le départ de nos filles, tout a son importance.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Hortensia le 03 Septembre 2015 à 11:42:09
Bonjour Eva,

Ne te culpabilise pas pour ton père, je suis sûre qu'il ne l'aurait pas souhaité et qu'il comprenait ta douleur.
Faire face à la perte d'un enfant c'est vivre l'impensable et ton père le savait.
Déménager va être difficile aussi mais partout ou nulle part ils sont toujours dans nos pensées.
Certains jours on est un peu apaisé et d'autres au fond du trou. Nous les avons tant aimé peu importe le nombres des années et l'endroit où nous nous trouvons, cet amour là nous le garderons dans notre cœur jusqu'à notre dernier souffle.

Je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 03 Septembre 2015 à 12:37:30
Document administratif à remplir pour la mairie, je remplis tout, je saute une case, je termine et reviens au début:
nombre d'enfants? grand moment de solitude... et je choisis... j'écris 3..même si c'était pas tout à fait la question! J'ai [/b]3 enfants!
Sûrement que pour l'administration 2 aurait suffit....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Hortensia le 03 Septembre 2015 à 12:58:43
Je pense fort fort à toi, moi non plus je n'accepte pas ....ce qui suffirait à l'administration on s'en moque puisqu'à toi ça ne te suffit pas !
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 03 Septembre 2015 à 21:22:07
Que c'est dure de répondre à l'administration,
 celle qui administre , archive , classe .... Mais le coeur ne saurait ni archiver ni classer ni administrer, lui ,ton coeur .. Il sait ... Il continue de battre pour Emmanuelle ...

L'administration nous demande de devenir amnésique .... Es ce possible ?

Je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Septembre 2015 à 02:02:56
Fiston est parti ce matin pour son long voyage cote ouest étatsunienne...
ce matin c'était donc vomito -chiasso de stresso...
parceque chez nous, c'est toujours lors des voyages que les drames arrivent.. alors...
inquiétude irraisonnée et irréaliste de maman cabossée...
il y a tant de manières pour le drame de s'inviter encore dans nos vies:
l'avion peut tomber, la voiture s'encastrer, le requin le croquer...et mille et une autres possibilités...
Bref... je ne suis pas tranquille... pas de SMS de bien arrivé...dois je m'inquiéter?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Mamoure le 05 Septembre 2015 à 07:27:33
oui , tout peut arriver , tout et c'est bien compliqué de se raisonner
envoie un SMS pour avoir des nouvelles ?
Antoine est parti une semaine fin août et ,comme toi , j'ai tout imaginé , peur de tout
quand cette peur va-t-elle nous lâcher ?
je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Stefy le 05 Septembre 2015 à 09:38:01
Je comprends, j' ai aussi l' impression que Ca peut arriver encore.....je me fais également quelques frayeurs....
Envoie un petit SMS pour te rassurer..... Tiens nous au courant...
Je t' embrasse Eva
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Septembre 2015 à 13:18:08
Le SMS est arrivé dans la nuit... je me suis rendormie rassurée... j'avais juste zappé le décalage horaire!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Septembre 2015 à 00:40:17
Ben non! pas de tango-chachacha et flamenco...j'aime pas les danses de salon...mais plutôt rock 'n roll  et encore rock'n roll...hier soir, enfin vendredi...c'était pas gagné que je sorte, épuisée rincée de ma semaine de reprise...et ben si!
Résolution de rentrée:aller au cours de rock+soirée  chaque semaine!ça fait déjà 3 fois que j'y revais, je suis contente de moi... ça va pas durer mais bon...
Si j'étais plus en forme je tenterais bien le west coast swing...
Bref, je fais des trucs...c'est pas toujours le mode détresse qui est en première ligne...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Septembre 2015 à 19:58:27
Encore un six, donc encore un mois passé depuis le drame... je ne compte plus, les dates se mélangent dans un gloubiboulga encore un peu indigeste... Moral en carton ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Septembre 2015 à 20:14:03
Fiston a vu 3 dauphins... "comme" un signe de sa soeur...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 10 Septembre 2015 à 13:09:09
Lundi,groupe de paroles de parents, j'avais moyen envie d'y aller...j'ai plus grand chose à partager, à dire...Que du vieux déjà éprouvé, tout raccommodé...rien de neuf, rien de passionnant...Mon deuil se recroqueville à l'intérieur...

Que je croyais!

Thème proposé: les dates importantes et comment on les vit.Chacun a raconté... chacune s'est racontée...

Et bizarrement, le thème qui s'est imposé au travers des mots de chaque personne, c'est la place du cimetière dans notre deuil.Je me dis que...:
 Il y a ceux qui y vont à l'occasion, quand l'envie se fait pressante.

Celles qui y vont chaque jour depuis 10 ans.

Celles qui ne peuvent pas y aller, terrassées de chagrin.

Ceux qui sautent le mur du cimetière quand il est fermé, la nuit, le soir ...

Celles qui y sont allé chaque jour et qui n'y vont plus que 2 à 3 fois la semaine;

Ceux qui ont la tombe très loin de chez eux et regrettent la distance, et inventent un autre lieu de dévotion.

Ceux qui parlent à leur mort.

Celles qui sont sans mots, sidérées.

Celles qui culpabilisent quand elles ne peuvent pas y aller , par crainte d 'abandonner l'enfant...et se font "remplacer" pour cette visite...

Ça parle de fleurs, de plantes, de bougies...
de je sais qu'ils sont pas là mais quand même...
de :moi je connais pas son âme, je connais son corps...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Septembre 2015 à 02:31:17

Parceque I miss you sonne autrement que tu me manques......JE  suis en manque...Elle manque...

"I still miss you
As the days and years pass
I still miss you
As the pain of grief softens
I still miss you
As new memories are made
I still miss you
As I smile and laugh
I still miss you
Today and yesterday
I still miss you"

Auteur inconnu
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Monangesaveriu le 13 Septembre 2015 à 05:35:21
Très beau texte Eva !
Tu as raison "I miss you" sonne tellement  mieux que "tu me manques"
En triant, rangeant mes vieux livres, j'ai retrouvé  "Eva Luna" d'Isabel  Allende.  Je l'avais  lu il y a très longtemps au  moment de sa sortie.  Je vais le relire en pensant  à toi.
Je t'embrasse fort.
Gero
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 16 Septembre 2015 à 17:34:19
Il y a aussi: Paula...
difficile livre...qui a des résonances avec mon histoire...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 16 Septembre 2015 à 20:37:25
Loulou 4 a deux ans...Emmanuelle ne manque même plus, ça me désole...on s'habitue à tout...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cathygelloz le 24 Septembre 2015 à 13:43:41
bonjour,

ma fille est partie cela fait 5ans, elle aurait 18 ans. Je vous comprends, car nous traversons toutes ces terribles moments. cette souffrance qui est la au fond de nous. Comme je dis souvent, on m'a emputè. cette douleur est toujours la même, on n'apprends juste à mieux la gérer. moi aussi j'ai des rituels pour m'aider à tenir. je lui écris, je lui parle. mes premiers et derniers mots de la journée son pour elle.
je sais qu'elle est avec moi, mais voilà ce n'est pas comme cela que je voyais ma vie. Je suis jusqu'à aller voir quelqu'un pour pouvoir parler avec ma fille, mais je me suis faite avoir. je crois que je tenterais n'importe quoi pour rentrer en contact avec elle.
j'ai 3 garçons et c'est ma seule fille, mon ange, mon bébé. je ne suis rien sans elle.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: comment_faire le 01 Novembre 2015 à 12:28:05
Parfois (souvent ?) nous surfons sur ... du vide. Etrange sensa
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: comment_faire le 01 Novembre 2015 à 12:29:13
Etrange sensation, délestés de tout, sans attache, comme sur un tapis volant nous sommes simplement spectateurs, le tapis décide, lui.
Titre: Re : Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: SONATINE le 10 Novembre 2015 à 09:32:38
Eva
Tu m'as faite pleurer. Ton écrit cela pourrait être le mien. Souvent je me demande à quoi cela sert de continuer à vivre alors qu'au fond je n'en ai pas envie. Comme toi elle me manques à la folie. Sa voix, son regard, sa peau tout me manques ça fait mal. Et puis il y a mon autre fille et mes petits enfants alors...!
En ce moment je lis "la cabane" de Paul Young. C'est une histoire vrai. Voilà comment Mack qui a perdu sa fille décrit sa souffrance : Le grand chagrin s'est enroulé autours de ses épaules à la manière d'une invisible mais lourde et tangible courtepointe. Mack courbait l'échine sous le poids de ce fardeau qui avait aussi éteint son regard. Les efforts mêmes qu'il faisait pour s'en débarrasser l'épuisaient, comme si ses bras avaient été soudés aux plis sordides de son désespoir, comme s'ils s'étaient fondus en lui. Mack mangeait, il travaillait, il aimait, il rêvait et il s'amusait, mais il était toujours revêtu de cette lourde chape, écrasé comme un peignoir de plomb, pataugeant à chaque instant dans un abattement vaseux qui vidait toute chose de sa couleur. Le grand chagrin enserrait parfois lentement sa poitrine et son cœur comme les anneaux broyeurs d'un boa constrictor, pressant toutes les larmes de ses yeux jusqu'à ce qu'il ne lui en reste plus.
C'est une petite sœur vivant dans une communauté à côté de chez moi qui m'a offert ce livre. Je viens juste de le commencer mais déjà il m'interpelle. Il décrit bien notre douleur.
Voilà c'était un petit mot  pour passer un petit moment avec toi. Je t'embrasse. Douces pensées.
 Martine, maman de Madeleine



Bonjour
Depuis le décès de ma petite Charlène par défenestration le 12 mars 2012 depuis l'éloignement de sa soeur que je n'ai revue qu'une seule fois,je me sens si seule, l'envie souvent d'en finir, persuadée que je ne vivrai plus longtemps pour aller la rejoindre,, Malgré mes sourires, mes amis  ma famille est quasi inexistante, perdu ma mère fin 2009 perdu mon père novembre 2011 perdu ma fille mars 2012 je me sens triste, si triste au fond de  moi, plus trés envie de vivre, mes projets sont trés limités, l'impression de toujours faire semblant pour tenir debout, faire croire aux amis que je vais bien, je stagne depuis 2012 l'impression de ne plus avancer, bien que je sois suivie par le centre anti suicide, mais même là je crois que je triche, pour ne pas m'effondrer.
Je suis de tout coeur avec vous toutes, mon dieu comme je vous comprends, comme j'ai hate de partir rejoindre ma petite charlène si fragile et si forte à la fois pour avoir fait cet ultime geste
 je vous embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: vol du papillon le 13 Novembre 2015 à 08:46:01
Je te comprends ce désir de les rejoindre est immense, lorsque ma fille est décédée à 35 ans à la veille des fêtes de Noël 2013, j'avais 67 ans, et vu mon age j'espère ne pas survire longtemps, cependant il y a sa sœur ainée, si fragile, toutes deux nous trichons aussi, pourtant nous nous consumons de l'intérieur. Ce tsunami a balayé nos vies.
Je me sens dans un puits, j'essaie de garder la tête aux dessus de l'eau saumâtre, parfois je agrippe à la paroi mais elle s'effrite et je retombe. Je ne vois plus d'avenir et mon passé me hante. Tout me ramène à Elle, Elle me manque tant ! J'ai compris que l'on peut avoir de nombreux enfants aucun ne remplace celui qui est parti. Ils ont chacun une place dans notre cœur, l'un part, nous sommes mutilés. La mort d'un enfant est odieuse et sans logique.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 14 Novembre 2015 à 23:11:34
Je pense aux familles des morts...
aux familles des blessés...
c'est déjà une épouvantation   de survivre à la mort brutale ou au suicide  d'un aimé.....comment surmonter la mort infligée volontairement par souci de faire le Mal?


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 16 Novembre 2015 à 18:08:02
Oui,
je pense fort à toutes ces personnes qui vont connaître la souffrance.
Surtout dans de telles circonstances.....
La méchanceté humaine, je ne peux comprendre comment on en arrive à de tels actes.

On vit tellement de malheur, pourquoi avoir besoin d'en rajouter.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 16 Novembre 2015 à 20:50:30
Oui...
 totalement surréaliste...
la liste et les visages des morts...des si jeunes morts...me fait  penser à tous les très proches qui entrent dans le trou noir du deuil...
comme nous...
mais en deuil collectif avec le pays qui les regarde...
en deuil sans avoir pu encore s'approcher du corps de leurs aimés...
en deuil par  barbarie...
pas par accident, par maladie, par désespoir...par barbarie..les mots sont impuissants à dire...
pourtant il le faut...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Nora le 16 Novembre 2015 à 21:32:09
Morts parce qu'ils étaient jeunes, et gais, qu'ils aimaient la musique, s'amuser, les amis, la convivialité.

Morts parce qu'ils étaient vivants.

Il n'y a pas de mots, non, il n'y en a pas.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Monangesaveriu le 17 Novembre 2015 à 00:06:41
Oui pensées et prières pour toutes ces victimes du fanatisme et de la haine, et pour leurs familles.
Vincent connaissait l'une des victimes, Lola brillante jeune femme et joueuse de Rollerderby.  RIP Lola.
Mettre un visage sur tous ces noms nous les rend tellement proches.
Je n'ai pas de mots,  je n'ai plus de mots pour qualifier ces actes  barbares.
Morts parce qu'ils aimaient la musique, morts  parce qu'ils aimaient la vie tout simplement. Morts de la main de ceux qui n'aiment ni la musique, ni la vie,  ni les autres . Morts de la  main de ceux qui sont inhumains.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 10 Décembre 2015 à 18:45:32
Bon...
l'audience d' échange de pièces entre avocats a eu lieu le 1 décembre...
la prochaine audience où la partie adverse déposera ses conclusions est  prévue le....!!! 15 mars 2016!!
soit une semaine après le sixième "anniversaire " de sa mort!
6 ans de procédure et rien...encore rien...
jugement au mieux fin 216...
j'en peux plus
je veux que ça s’arrête,
je m'en fous qu'ils la reconnaissent victime d'un  imprudent, moi je le sais...les gendarmes le savaient...Emmanuelle n'est pas responsable de sa mort...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 10 Décembre 2015 à 21:38:12
C'est tellement difficile, insoutenable de perdre sa fille et il faut encore et encore attendre.
Je pense bien à toi Eva.
Je t'embrasse, que te dire pour t'aider, te soutenir!!!!
pas grand chose hélas.

Je t'embrasse fort et je pense bien à toi et à Emmanuelle.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 10 Décembre 2015 à 21:51:55

    La " machine judiciaire " ... lente, lourde, souvent odieuse ...

    Des injustices ajoutées à l'injustice ... des tourments supplémentaires ...

    Je viens d'entamer "ma" bouteille d' Amaretto annuelle pour la période des fêtes, je t'en sers un double sur glace, Eva ...
    L'aînée de mes nièces porte ce beau prénom ...
    Après, on poussera les meubles du salon et tu m'apprendras un peu à danser le rock !
    On sera un peu pètées, mais purée que ça fait du bien, exceptionnellement et sans prendre la voiture !
   
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 10 Décembre 2015 à 22:02:52
J'aime bien l'amaretto...c 'est sur que ça me griserai un peu...là...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 10 Décembre 2015 à 22:09:45
Un bébé dans mon entourage très proche est né tout à l'heure, il a Manu en troisième prénom... Gagné! Je chiale...

Mon fils est parti voir ce bébé qui a une heure et demi de vie seulement...

Son meilleur ami était le parrain de son fils quand Manue était la marraine...Il EST le parrain de L...N,elle EST morte.

Gagné! Je chiale. 2!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 10 Décembre 2015 à 23:11:50
@ Eva

Quel bel hommage à Manu .... Une vie qui commence et qui porte le nom de Manu ....

Je t'embrasse fort ....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 11 Décembre 2015 à 00:43:11
Elle tenait beaucoup au E de Manue...sinon ça faisait trop "bonhomme"...
et là, je chiale pas en l'écrivant.. youhou!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Jeanne.v le 22 Décembre 2015 à 23:36:48
Moi aussi je suis une maman endeuillée, depuis 8 mois! Je n'ai pa su écrire, avant.... par contre,j' ai  écris et rempli des tas  de cahiers ou je lui raconte ma vie depuis sa mort.

Je ne sais pas quoi trop ajouter car tant de choses  "tellement vraies"ont été écrites.

Avant j 'étais une maman d'une fille Pauline âgée de 30 ans, elle a toute sa vie colorisee ma vie. Ces dernières années suite à des régimes mal maîtrisés, elle a fait plusieurs tentatives de suicides,  mais la derniere  lui a coûté la vie Sa VIE...
 même l équipe du SAMU, n'à pas pu la réanimer......

Comme vous je suis en colere,  comme vous je  culpabilise, je me suis et me pose encore des tas de questions. pourquoi ?

J'ai bascule dans un autre monde,  avec  la mort de ma fille une part de moi est partie, 'dans ce monde plus rien ne n'intérese

Mon plus rôle de ma vie est  celui de maman, et de vivre sans ma fille m'épuise au quotidien,  s'est insoutenable atroce de vivre sans ma fille unique......

je pleure et pleure encore mes yeux  sont délavés par les larmes, mon  corps est la majeure  partie du temps sur le mode pause

les jours succèdent aux nuits les semaines au mois, et la douleur de l'absence s'emplifie. .
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 23 Décembre 2015 à 02:46:30
Jeanne.v...
mais 8 mois c'est hier..
je n'écrivais pas sur un forum à 8mois.. comme vous  j'écrivais ma pauvre petite vie d'après dans des carnets chaque jour...seule.. ravagée..
Ecrire permet de partager la souffrance, tout a déjà été dit ou écrit sur ce deuil impossible  ..mais vos mots  à vous sont importants...pour vous, pour user ce chagrin innommable et pour nous ... La vie sans Pauline est une horreur à vivre...elle qui si joliment "colorisé" la vie de sa maman.. elle n'imaginait pas le mal que vous auriez à lui survivre...
Votre unique fille... c'est encore pire, je ne peux l'imaginer...
à bientôt de vous lire et de connaitre un peu cette fille tant aimée...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 23 Décembre 2015 à 20:33:34
Sixième noël à passer sans Elle...
on pourrait croire que c'est plus facile...
ça l'est mais pas que...
j'ai pas envie cette année de m'obliger... envie de rien, alors pas de sapin... tant pis... même si je m'en veux un peu pour les petits...
j'avais fait un sapin dès le premier noël, mais avec ses peluches à Elle  et ses petits jouets d'enfance et c'est tout...un sapin dédié à l'Absente...une autre année que des décorations blanches et argent avec des anges...et les autres années je ne me rappelle pas , tant le temps est chiffonné en moi...ah si quelques boules et pas de guirlandes...ça fait 3 noëls... les autres se sont fondus dans le magma de néant qui m'a longtemps habitée...
je n'aime pas les fêtes...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 23 Décembre 2015 à 20:58:53
On aime plus les fêtes Eva et c'est normal.
Comment avoir envie de faire la fête sans elles ?

Je pense que je finirai pas faire la même chose que toi.
J'ai fait un sapin mais vraiment ça a été une corvée, pour faire plaisir  mais quand je vois le résultat........

Tu as raison, on ne devrait pas se forcer.
Mon deuxième Noel sans Cindy......
Douces pensées pour toi Eva
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 23 Décembre 2015 à 23:09:06

Billet du jour d'hier du blog...terminé ce soir ....pas le courage de réécrire quoi que ce soit de plus ici, alors hop, je le partage tel que...pour une fois que j'ai une envie...

[Noël est dans 2 jours et j'ai enfin réussi à me mettre un peu dans l'ambiance un peu festive...il était grand temps!Ce matin c'était pas gagné du tout avec un lever vomitif et d'une tristesse infinie...penser à Emmanuelle en sortant du lit me broie le cœur...sale journée qui commence...mais j'écris le soir et ce soir ça va...je me sens tranquille...

Chasse aux cadeaux efficace ...ça me fait plaisir de faire plaisir à ceux que j'aime...C'est cool d’être capable de me décentrer de mon chagrin...
Les changements d'humeur sont épuisants...

J'ai besoin ,de plus en plus besoin ,de temps vide, libre, seule...pour être seule avec moi même... sans contraintes...en deuil privé...Qui peut comprendre?

Mais je suis capable de repousser mes sales pensées tordues, celles qui me rendent si désemparée, si triste...dans un engrenage sombre...où rien ne va,rien n'ira, rien ne me plait, où je suis molle et triste , même pas envie d'avoir envie..,trop perdue dans mon chagrin, plus tournée vers ma fille morte que vers mes enfants vivants...écrasée par la Mort, insensible à la musique ou la lumière de la Vie...seule au monde noyée dans ma souffrance... Après quelques jours au fond du trou, à mariner dans une détresse vaguement dépressive...je remonte vers du meilleur, du mieux ,du bon... je vais mieux et je me demande comment je pouvais penser si tordu il y a encore quelques heures...comment je pouvais ignorer la peine de son frère et sa sœur ?Cadenassée dans mon manque d'Elle ,étanche à la douleur des autres...je ne vois que ça comme excuse...

Impossible de savoir quelle est l'action , la pensée, le geste qui me fait franchir un cran, enclencher un engrenage de moral qui remonte...m’ôte mes lunettes noires un brin égoïstes..

Mystère des aléas et fluctuations incessantes du deuil...

Je finis par me demander si je ne suis pas, finalement, une traumatisée de la mort violente qui se remet lentement à vivre?Après les attentats kamikazes, j'ai lu un article d'un psy qui comparait l’état de certaines victimes à des blessés psychiques , ayant vécu comme une "fracture du cerveau ".Seuls 10% présenteront/présenteraient des troubles du stress post-traumatique (TSPT) dans les mois ou les années après ...

La mort violente d'un enfant pourrait elle être aussi un traumatisme? Je serais alors dans les 10% ou les 90 %? Ma psy dirait que je vais bien, que j'ai de la ressource, un entourage présent, pas d’antécédent,que je prends soin de ma peine,que je travaille, que je reste une maman pour mes enfants,que j'écris donc exprime...
Bref...ça pourrait être pire...Ça va pas si mal,je ne suis plus une traumatisée de la vie...juste une maman amputée.

Ma fracture de l'esprit serait consolidée...l'image me plait bien...solidifiée mais de guingois...biscornue,avec quelque chose de figé, de cassé-recollé, de plus rigide .Perdue la fluidité mentale qui permet de s'adapter facilement. Je ne sais plus passer souplement d'une situation à une autre, d'un univers à un autre...

Mais je ne suis plus en mode survie...plutôt en mode vie cabossée.C'est mieux...Me reste à trouver manière cohérente de lui dédier le reste de ma vie en trouvant à la fois un sens à ma vie d'après, ma vie sans Emmanuelle et un sens à la vie/la mort/la spiritualité en général...sorte de canevas auquel j’adhérerai avec légèreté et limpidité... C'est pas gagné!]
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 23 Décembre 2015 à 23:55:02
@ Eva

"Trouver un moyen , cohérent , de lui dédier le reste de ma vie "... Peut être qu'Emmanuelle avait elle des projets ? Un rêve ? 
Quelque chose qui lui tenait à coeur et que tu peux le concrétiser pour toi pour elle ?

Peut être aussi c'est encore douloureux d'aller chercher la bas ?



Donner un sens à la mort ... C'est finalement sortir du monde matériel ...  C'est aussi s'aventurer vers la vie .......

A bientôt
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: stellarose le 24 Décembre 2015 à 08:06:40

Eva,

J'aime bien quand tu dis : "  je ne suis plus en mode survie....plutôt en mode de vie cabossée ".

Tes mots, toujours cette façon de faire mouche à chaque fois.  Si j'avais à décrire comment je vis en ce moment, voilà, ce serait comme toi, en mode de vie cabossée.

J'ai trouvé le sommeil tard cette nuit, et en me réveillant, l'angoisse m'a serrée la gorgé. A force de répéter quej'ai peur del'oublier, l'idée atroce m'est venue quec'est peut être lui qui m'oublie, qui nous oublie,  tellement il est bien dans cet ailleurs....tellement loin et si près à la fois.
Car  j'ai decouvert au fil de mes lectures d'autres pensées sur la mort, des choses qui m'aident à tenir.
IL fait partie de moi, comme moi je fais partie de lui puisque c'est mon fils, donc, il VIT aussi en moi, donc IL  VIT EN MOI, dans chacune de mes cellules.....dans son fils......il n'est pas loin, IL EST LÀ.

Voilà, je viens de partager ce que je ressens,tu vois Eva, vu l'angoisse de ce matin, rien n'est gagné. Toujours traversée par ces sentiments divers au fil de la journée, au fil des jours.
Mais je voulais partager aussi cela avec toi.

Je te serre fort dans mes bras et penserai très fort à ELLE comme à  tous nos enfants sans exception, Noël, n'est ce pas la fête des enfants ? et ne sommes-nous pas tous les enfants de quelqu'un ? un petit peu d'innocence, une seconde de cette candeur perdue....une seconde du bonheur d'avant mais aussi de l'instant présent.... quelques secondes, juste le ressentir quelques secondes.

C'est mon cadeau de Noël pour toi, Eva....et tous ceux qui sont dans la peine.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Magi le 24 Décembre 2015 à 08:25:39
Trois mois demain que Flo, ma fille est partie sans préavis. Trois mois à essayer de me réveiller de ce cauchemar, Trois moi à user les photos d'elle à force de les regarder et à pleurer de douleur à l'idée qu'il n'y en aura jamais de nouvelles... Trois mois demain , le jour de notre fête de Noel en famille, celle où tu te faisais si belle , celle que tu anticipais encore avec la fébrilité d'une petite fille, malgré tes 28 ans, parce que tu avais choisi de beaux cadeaux et les avais emballés avec soin. Mon coeur se serre à l'idée que tu n'arriveras pas, que je ne verrai pas ton sourire éclatant, que je ne rirai pas de tes histoires abracadabrantes, de tes blagues bien placées, que je ne lirai pas les beaux mots personnels écrits dans une belle carte, que je ne te verrai pas ricaner et te tirailler avec les petits, que je ne sortirai pas les draps frais lavés au moment d'aller te coucher, avec nous tous, en famille, comme on le faisait depuis toute la vie... Mon coeur saigne, je veux ma fille ... Je veux redevenir celle que j'étais...avant...je refuse cette amputation...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 24 Décembre 2015 à 22:39:01
Bonsoir,

Je viens juste de m'inscrire en ayant découvert ce forum ce soir de Noël, seul et sinistre car comme vous
 j'ai perdu un enfant !...
Je viens de lire quelque uns de vos messages, bouleversants, votre douleur je la comprends et partage la même évidemment...
Alors cela me gêne un peu d'en rajouter une couche avec ma souffrance et la disparition récente de ma fille chérie Sindy,
mais pour elle et pour moi j'ai besoin de vous en parler..

Le mardi 10 novembre 2015 elle est allée aux urgences du CHU pour violentes douleurs au bras gauche :
électrocardiogramme OK, prise de sang OK, " son coeur n'a pas souffert" ! 
diagnostic : MUSCULAIRE !.....toubib, pommade et arrêt boulot
Deux jours après le jeudi après-midi, une quinzaine de très grandes douleurs " comme si elle accouchait par le bras ! " disait elle à mon fils qui insistait pour qu'elle retourne aux urgences, mais elle n'a pas voulu redéranger puisque "musculaire" !!

A 4 H 00 du matin, inconsciente, ex femme présente tél samu et fait massage cardiaque, 9 mn pour venir, débrifillateur, etc,
mais ont perdu bcp de temps pour l'évacuer ( 1 h00 environ), 3,5 étages escalier colimaçon)
CHU état très grave, coeur artificiel, coronographie : artère la plus grosse devant le coeur bouchée...
Débouchée mais coeur ne fonctionnait plus qu'à 10 % !! (n'aurait pas pu respirer toute seule !)
Cerveau plus irrigué pendant 110 mn !!...
Elle aurait été un légume ...............
L'HORREUR ABSOLUE !!!!........................
Il a fallut la débrancher ma pauvre petite fille chérie...

Elle avait 36 ans ( 37 le 6/12!)......et "c'est rarissime " selon la cardiologue ! .......

Elle laisse ses deux amours, garçons de 11 et 13 ans dévastés comme nous tous....
Je n'aurais qu'une envie en ce soir de Noël sans elle c'est d'aller pleurer toute la nuit sur sa tombe,
...j'irai seul encore demain..

J'attends le dossier médical car je suis sur erreur de diagnostic, ce que m'a confirmé un cardiologue..

Merci de m'avoir lu, désolé si j'étais un peu long...
Une pensée pour les tout petits, enfants et à leurs proches et à vous les mamans et papas de ce forum..
..où j'ai lu de jolis mots

seul ça fait un peu de bien d'en parler..et bon courage à tous dans votre terrible épreuve...

Gilles, 62 ans POITIERS
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Helpa le 25 Décembre 2015 à 22:56:47
Cher Gilles,

Ne t'excuse pas de souffrir. C'est si dur et si soudain ce qui est arrivé à ta fille. Comment imaginer que c'était si grave.

Mais, erreur médicale ou pas, il n'est pas certain qu'ils auraient réussi à la sauver. Tu vas avoir besoin de beaucoup de courage pour accepter et lâcher prise.

Je t'envoie toutes mes pensées de soutien et de compassion.




Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 26 Décembre 2015 à 01:42:18
Merci de ton très gentil message Helpa ça fait du bien !

J'admire le corps médical comme nous tous et je comprends le droit à l'erreur, même pour ma fille alors que c'est atroce bien sûr !
Ce qui me révolte quand même c'est qu'ils auraient dû lui dire de revenir ou tél si nouvelles douleurs,
comme ils lui ont affirmé " musculaire" elle n'a pas voulu les redéranger, ayant bossé au CHU, elle savait beaucoup de boulot etc..

merci encore
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 26 Décembre 2015 à 03:05:25
Bonsoir Gilles,
ne t'excuse pas de rajouter ta peine à la notre.. ta fille est ce que tu as de plus cher et sa mort te dévaste avec une grande colère puisque quelque chose aurait pu , aurait dû être fait pour éviter ce drame...un drame si récent que tout est bon à prendre pour que tu ailles un tout petit peu moins mal...
Ici sera une bulle dans la tempête...
Tu peux être aussi long que nécessaire...nous te lirons...
Son histoire est tragique et ses garçons doivent être hébétés et incrédules... et passer Noël a du être particulièrement difficile pour eux.. sans leur maman et pour toi.. sans Sindy,seul si j'ai bien compris? as tu d’autres enfants?
Ton histoire me touche particulièrement aussi...
Reste en colère ... ça aide...
Reviens nous raconter comment tu te sens, ce qui te hante...écrire peut être un vrai soutien, un partage...
à bientôt

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 26 Décembre 2015 à 19:09:34
Bonsoir EVA LUNA et à tous (tes)

Merci de ton très gentil message et de ton soutien..
Comme je suis nouveau, j'ai lu bcp de vos messages mais j'ai encore du mal à me souvenir de l'histoire de chacun(e)

Je sais que toi tu as perdu une fille aussi mais ne me souvient plus à quel âge et comment ? i y a plus de 4 ans je crois ?


Oui j'ai un fils de 34 ans et ils sont passés hier avec leur amour de Pablo ( 3 ans) et les deux garçons de ma fille
Ma belle fille est un ange et  elles s'adoraient avec ma fille ,nous sommes unis dans cette douleur..

J'avais souris en lisant un des tes messages : " j'ai bien tout fait comme il faut etc.."lol
Quand ces drames surviennent on est tous perdus, au fond du trou..
Tu as bcp souffert et encore
à bientôt et de tout coeur avec toi..
Gilles
Mon calvaire commence...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 26 Décembre 2015 à 21:34:28
24 ans
 Emmanuelle
percutée par un skieur
procès en cours
coma et prélèvements d'organes
maman en deuil à traverser

résumé très succinct,réaliste... de ce qui m'est arrivé et m'arrive encore...

ps: moi aussi je l'aime bien mon message j'ai tout bien fait comme il faut...il avait muri un certain temps dans ma cervelle explosée...
si j'osais je te dirais :Bienvenue dans un monde où chacun est seul avec sa peine , avec son défunt si absent et paradoxalement   si présent...mais  où chaque petite marque de chaleur humaine permet d'aller au bout de l'heure ou du jour de détresse ...
Ce forum appartient à l’arsenal de béquilles qui nous portent...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 27 Décembre 2015 à 00:39:30
Bonsoir,

Désolé je n'avais pas vu ta réponse, (dommage on n'est pas averti par mail quand réponse ?)

Oui je me souviens maintenant pour ta fille..
Quel drame à 24 ans poufff ! épouvantable !...
Que dire que faire à part pleurer encore chaque jour..

J'étais déjà une vraie "nana" question sensibilité et larmes quand je voyais des petits ou enfants partir....
en espérant comme tous les parents que ça n'arrive jamais !..
et voilà c'est mon tour, tour etc.....quelle horreur !!!....

Tu habites où ?

J'étais déjà couche tard avant, maintenant je ne peux plus m'endormir avant 3/4 h du mat'...
....alors si tu as envie de parler je suis là ok ?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Magi le 27 Décembre 2015 à 07:43:07
Ma fille est partie il y a trois mois : un problème de santé qui aurait pu facilement être évité s'il avait été  pris à temps...  (phlebite suivie d'une embolie pulmonaire massive).... Elle a pensé que sa douleur à la jambe était musculaire étant donné qu'elle venait de participer à  une course... Comme ta fille, la mienne a tardé à se rendre à l'hôpital...  À aucun moment elle n'a cru sa vie en danger.... Et moi non plus. C'est si difficile, après coup, de constater qu'elle aurait pu être sauvée "si seulement..." J'imagine que tu vis avec ce même sentiment d'impuissance ... de colère ...et le désir de revenir en arrière , réécrire le fil des évènements...

J'espere que tu trouveras sur ce forum, le réconfort que j'y trouve,  de savoir que ne suis pas seule à vivre cette douleur insoutenable de la perte et de l'absence.

Amicalement



Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Jeanne.v le 27 Décembre 2015 à 11:04:07
Bonjour à tous,

je n'ai pas pu écrire durant ces 3 derniers jours....... le tsunami est revenu ,il a de nouveau tout renversé,  tout fracassé.
Avec mon compagnon nous n'avons rien fait, nous nous sommes isolés dans un gîte.

des millions de gens étaient heureux de feter Noël,  nous nous étions dans la souffrance , c'est le premier Noël en 30 ans que nous passons sans Pauline. Notre fée clochette n'était plus là.   Depuis enfant elle a enchanté  cette période de fêtes,  Toujours souriante, toujours rassurante, en grandissant elle organisait  tout, les repas, la décoration, les invitations. Pauline débordante d'amour communiquait  à nous ses parents, ses grands parents, ses cousins, ses oncles et tantes sa joie de vivre.

mais je vous parle d'un temps qui n'existera plus, et moi sa mammounette,  le soir du 24/12, la douleur m'à percuté,  j'ai hurlé  son prénom,  et pleuré  toutes les larmes de mon corps. je suis exténuée. Depuis je tourne en rond, je suis une morte vivante, je fume cigarette sur cigarette .C'est épuisant de vivre sans Pauline ........

Pauline, si douce si fragile, je lui disais tu es "mon petit coquelicot"
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: piera le 27 Décembre 2015 à 11:40:49
Chère Jeanne,
Je voudrais  trouver des paroles de réconfort mais ta détresse me laisse sans voix.
Je pense très fort à toi et te sert fort dans mes bras.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Hortensia le 27 Décembre 2015 à 13:09:01
Bonjour Jeanne,

Oui c'est épuisant de vivre sans nos enfants qui étaient notre raison de vivre, nos plus grands amours. Épuisant  et tellement douloureux.

Je pense à toi
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Décembre 2015 à 02:31:14
@ Jeanne...
la mort de Pauline te laisse dévastée, les fêtes rajoutent du mal au mal, il faut mobiliser toutes ses forces pour survivre,une heure, un jour à la fois...
Traverser cette période en vous terrant sa dans un gite seuls.. sans votre fille unique... c'est la solution la moins pire que vous avez trouvé...
Votre unique fille.. je ne peux même pas imaginer...c'est encore plus terrible à vivre...
Aucun réconfort ne peut t'atteindre.. je peux juste témoigner que au fil du temps; un très long temps..on apprend à vivre avec cette terrifiante souffrance...je ne peux pas te dire comment.. ça se fait .. en faisant ce qui nous semble le mieux à chaque moment...
il faut user le chagrin...dire et redire... pleurer... crier... écrire..lire... s’encolérer...
il faut partager ... un peu...et ne pas rester trop  seule avec la peine infinie...
En te lisant,je me revois ... cette première année est un tsunami Hiroshima et Tchernobyl mêlés...

Ma fille aussi nous l’appelons désormais notre fée clochette...c'est le décor qu'elle avait choisi pour la future chambre de bébé qu'elle n'a pas eu et n'aura jamais.. alors nous achetons des figurines jolies, des boules de noël avec la fée .. et surtout.. un collier Swarowski  que je mets à chaque occasion liée à Emmanuelle, ma belle fille a le même et ma fille en a deux.. je lui en ai offert un au second ou troisième Noël.. sans sa sœur...Je mesure la chance d'avoir une autre fille...la douleur du manque et de l'absence  est pourtant épouvantable...même si elle est moins insoutenable qu'aux débuts où la souffrance vrille le corps et l'esprit...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Décembre 2015 à 02:46:44

@ Gilles
je suis aussi une couche tard de nature et depuis sa mort une extrême couche tard... 6 h hier c'est pas raisonnable du tout! je sais...c'est comme ça.. je ne lutte plus...je suis en vacances je peux me le permettre, sinon quand je bosse ça pique ..
je vis en région parisienne, en banlieue sud.mon fils et ma fille habitent tout près, ça aide...

tu es un gars sensible? tu pleures?c'est pas un défaut...ça peut être un atout même.. d'exprimer son chagrin permet de le partager de se sentir moins seul.. les hommes ont souvent du mal avec ce partage..; pourtant ça aide un peu, ça allège la peine...un peu...on se sent moins anormal...
On peut se faire envoyer un mail pour suivre certains fils de discussion.. je ne sais plus comment on fait...( cervelle de poisson rouge neurasthénique encore, même après 5 ans)...tu peux demander à Yacine , il t'expliquera en message privé...
voilà!

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 28 Décembre 2015 à 20:53:33
Bonsoir EVA ..c'est ton vrai prénom ?

Alors je reçois bien les mails quand nouveau message :
c'est simple !
va sur ; PROFIL/
              PARAMETRE DU COMPTE/
               MODIFIER PROFIL...(descend la liste et choisis messagerie personnelle )
puis coche les options que tu préfères)
et pour enregistrer tes modifications : en bas à droite en rouge : MODIFIER PROFIL et c'est bon !

Bon comment fais tu pour dormir, récupérer si tu bosses ??
Tu bosses où, à temps plein ?

J'ai récupéré ce matin au CHU le dossier médical de ma fille :
C'est " la dissection de l'artère qui est responsable de son décès) ce que vient de me confirmer mon cardio " perso" !
ça touche principalement les jeunes femmes !! (et rien à voir avec le mode de vie, tabac, poids, cholestérol etc)
 
il va quand même regarder les Electro cardiogrammes,  normaux,qu'elle avait passé 2 jours avant grr !!
voilà j'ai passé l'am à tt rechercher sur le net, à essayer de comprendre et à pleurer bien sûr...

Si tu veux papoter je suis là, grosse pensée pour toi et tts qui souffrent..


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Jeanne.v le 29 Décembre 2015 à 11:25:45
Bonjour à tous


merci à tous de vos"post" de soutien

j'ai traversé  cette période de Noël comme une zombie, et j'en ressort bien fracassée

je n'ai pas eu le courage de reprendre  mon travail à  mi temps thérapeutique,  à nouveau je ne dors plus.. (Depuis le décès de ma fille j'arrivais à dormir 3h/nuit....... moi qui dormait au moins 7h)...., je suis de nouveau en arrêt maladie. ...

une partie de moi est partie avec Pauline.... je souhaite juste que la ou elle est, c'est un endroit meilleur pour elle

nous les parents à la mort de notre enfant , nous avons désormais un grand trou dans le coeur,  certains jours la pluie inonde ce trou. ... d'autre jours  le soleil réchauffe ce trou ...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 29 Décembre 2015 à 12:41:41
Bonjour Jeanne,

Très touché par ton immense douleur....
Je comprends tes nuits sans sommeil et le vide absolue !
Perdre un enfant c'est impensable et surtout pour une maman qui l'a mis au monde !
Toi c'est encore le pire du pire,  suicide et enfant unique si j'ai bien compris ?......poufff quelle horreur ma pauvre ..

Je suis nouveau sur de forum car comme toi je viens de perdre ma fille de 36 ans ! d'un infarctus !!!
tu imagines notre stupeur et désolation..
Hier je suis allé chercher son dossier médical au CHU, où elle était allée deux jours avant pour douleurs thoraciques,
electro tout était ok..deux jours après décès !!
Il s'agirait d'une " dissection" de l'artère IVA (la plus grosse devant le coeur), ça touche principalement
les jeunes femmes (suite efforts accouchement ?)

Ma fille laisse ses deux amours de garçons 11 et 13 ans dévastés comme nous tous !..

Heureusement que tu as ton compagnon pour te soutenir..
Moi j'étais seul à Noël lugubre , sinistre et comme nous tous la vie n'a plus de sens ,
heureusement j'ai la chance d'avoir un fils et des petits enfants..

Bon courage ... de tout coeur avec toi et su as envie de parler, viens, moi aussi besoin de venir ici...
Sincères pensées affectueuses

Gilles 62 ans, POITIERS

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 29 Décembre 2015 à 14:59:47
La petite accalmie entre noël et 31 est terminée,
je redors mieux, d'une traite, sans multi réveils....normal... je me recouche d'épuisement...à tourner virer et faire des tas de trucs inutiles la nuit...signe que mon cerveau mouline  à l'approche d'une nouvelle année à entamer, sans Elle.
j'ai pas envie de ce temps qui se déroule et la laisse dans un passé de plus en plus inaccessible...
Ça, c'est l'humeur du matin...
Au fil de la journée ça se lève  heureusement et je réinvestis la vie qui se passe.
le yoyo incessant des émotions...
j'ai même relancé une amie par texto genre: Finalement tu as qq chose pour le 31 ou c'est moi ton qq chose et tu veux manger quoi alors?J'ai envie de rien et  je me vois bien cette année passer ce cap toute seule et déprimée sur mon canapé..mais je ne peux pas faire porter ça à mes enfants...
Bref...moral en chute.. je m'y attendais...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 29 Décembre 2015 à 15:14:37
@Gilles
ce drame si brutal te laisse en recherche pour comprendre ce qui lui est arrivé...j'ai cherché moi aussi un peu et je comprends mieux cette cause de mort du jeune adulte impossible à prévoir... ça laisse une famille dans la peine absolue et 2 enfants effondrés.
Qu'elle soit allé à l'hopital et qu'ils n'aient rien vu... ça rajoute des questions taraudantes  au chagrin infini...

Quelle tristesse que tu aies passé Noël tout seul...

je suis en vacances alors mon sommeil cahotique ne me pose pas de pb, je sais dormir le matin...c'est à la reprise que ça va me piquer les yeux, alors je sieste en rentrant, je m'endors au bain.. je grass' mat' dès que possible et  ça redevient supportable ...on peut vivre avec une grosse dette permanente  en sommeil... je confirme!
couche tard...amplifié par le deuil à traverser...
boulimique de lectures et d'écriture d'habitude mais en panne  en ce moment

Eva est le prénom qu'Emmanuelle aurait donné au bébé qu'elle venait tout juste  de décider de mettre en route après des mois de questions et d"hésitations...

Anne

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Jeanne.v le 29 Décembre 2015 à 16:10:58
le fameux dossier médical que l'on demande à l'hôpital,  ou bien aux médecins que notre enfant à consulte

je suis moi même  infirmière. ... je peux vous dire que je l'ai lu et relu ce satané  dossier medical, j'ai tout passé  à la loupe, ma fille consultait  un psychiatre à l'hopital, des tas de questions je lui ai posé,  pourquoi  avoir fait cela ? pourquoi ne pas m'avoir alerté  qu'elle avait des idées  noires ?  j'ai aussi questionné  d'autres soignants,  j'ai cru devenir folle... j'ai mis en doute les compétences  professionnelles  de mes collègues  soignants  (médecins,  infirmières,  aide soignante etc...) au bout du compte j'en ai perdu la voix.... car oui j'hurlé  ma douleur, mon desespoir.

j'ai donc été  en arrêt maladie..... petit à petit et tout doucement ma voix est revenue,  j'ai repris il y a 3 mois le travail en mi temps thérapeutique, , c'est très  dur pour moi, je continue à prendre soins des patients,  avec mes collègues  c'est moi qui m'adapte à eux et non l'inverse, malgré  leur bienveillance  ils ne soupçonnent pas l'amplitude de mon chagrin.

la je suis en arrêt maladie depuis hier, besoin de repos, de calme, mon compagnon aussi est épuisé , nous restons bien tranquille chez nous, nous nous oxygénés par de belles balades,  nous habitons à la campagne.

Eva c'est un très jolie prénom,

malgré la pluie je vais allée  prendre l'air.....

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 29 Décembre 2015 à 16:41:23
EVA  , JEANNE....

Que de douleurs pouff !!

Tu sais Jeanne, j'ai une IMMENSE ADMIRATION pour tout le corps médical, comme tout le monde et merci pour tout ce vous faites, vous les infirmières, aides soignantes, médecins, chercheurs etc..
......et le petit personnel qui nettoie, ma fille l'a fait au CHU puis voulait passer concours aide soignante..et tout compte fait, comme elle n'aimait pas trop être enfermée( comme papa , j'étais commercial), elle s'occupait de personnes âgées ou malades à domicile


Je viens d'envoyer les électro cardiogrammes de ma fille à un super cardiologue " neutre " et qui a l'extrême 
gentillesse de m'aider car il pense qu'il y a eu une erreur " sans faute", ou  pas assez de prudence ?
Mais je comprends qu'ils ne pouvaient pas deviner que ma fille allait dcd deux jours plus tard !!
c'est ce très court espace temps qui me " révolte", une simple coronographie l'aurait sauvée !!!

pour ta fille Jeanne je comprends que toi aussi tu te poses des questions ! c'est dur de vivre avec,
moi on va peut être trouver l'explication médicale mais quand c'est psy c'est pas évident malheureusement ?

EVA EVA !!.. j'adore ton humour et dérision malgré ta douleur..

Allez bisous les filles !!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cathygelloz le 29 Décembre 2015 à 17:42:55
Bonsoir,

Voilà 5ans que Sandrine est partie, nous avons féta Noël, cela est toujours très dur. Je n'aime pas cette période, ces fêtes. Et pourtant, nous le faisons pour nos enfants et petits enfants.
Sandrine aurait 18ans, souvent j'essaye de m'imaginer comment elle serait, ce qu'elle ferait. Je ne suis plus la même personne, depuis que Sandrine est partie. Un de mes fils, me l'a plusieurs fois fait remarquer.
Ma vie n'est qu'une suite de choses que fais chaque jour sans grand enthousiasme. Mon mari est là, il essaye de m'aider, mais il ne peut pas, de toute façon, il ne parle pratiquement jamais de ma puce, j'en ai pris mon parti, nos enfants non plus d'ailleurs. Mes fils m'ont dit qu'ils ne vouaient pas que j'ai plus de peine et ils ne veulent pas e voir pleurer.
J'avance sur ce chemin, sans ma fille, je veux juste pouvoir le rejoindre et être enfin avec elle.
Je me suis créer plein de rituels pur m'aider à tenir, mais ce n'est pas évident.
Je sais que ces fêtes sont très dures, pour tous ceux qui ont perdu un enfant, parent, ami. Nous sommes là, désemparés, avec notre douleur que nous devons cacher.
A tous ceux qui vont me lire, je leur de passer le mieux possible ces fêtes;
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 29 Décembre 2015 à 21:56:27

@cathygelloz
Moi aussi ça a fait 5 ans et ça fera 6ans en mars...mais cette année NOËL a été assez "facile" à passer... je sens que je m’habitue un peu...j'ai appris à me connaitre, à savoir ce qui m'aide et que même au plus noir des moments ,je sais que ça ne va pas durer...du coup je traverse plus calmement cette période de fêtes...je ne dis pas que c'est facile ..mais c'est supportable...rien à voir avec les premiers Noël où je vivais le cœur serré en permanence...
Mes petits rituels comptent aussi beaucoup pour moi, ça aide à survivre ...
Je cache ma peine ...par pudeur aussi... je ne sais pas pleurer en public...mais je prends soin de mon chagrin de plein de façons et du coup il est moins envahissant...
Tu n'es plus la même... c'est si évident pour nous... broyée par la mort de ta fille... mais les autres veulent tellement que nous allions mieux qu'ils croient à nos sourires retrouvés sans mesurer la désespérance cachée derrière...
Nous parlons peu d’Emmanuelle mais quand même si , un peu...et nos rituels ensemble aident à partager sans dire les mots de toutes façons dérisoires...
Quels sont tes rituels à toi?
Quelles sont tes croyances?tes espoirs? je vois que tu es inscrite depuis longtemps mais que tu écris peu...
Je ne veux pas te choquer en te disant que je suis "contente"(enfin tu vois quoi... ) de voir que 5 ans après il y a d'autres parents encore très affectés... le positivage ambiant, partout...finissait par me faire croire que j'étais anormale de ressentir encore tant de souffrance, d’être encore si empêchée de vivre...

Je pense à Sandrine et à sa courageuse maman...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 31 Décembre 2015 à 16:51:34
Le dernier jour de l'année commence, je ne veux pas, elle manque...
Mon fils passe à la maison,... Emmanuelle manque...
Elle manque à ma vie , et c'est tout!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 01 Janvier 2016 à 19:19:09
Le premier jour de cette nouvelle année, je le commence la boule au ventre, seule, j'ai pas envie , envie de rien et de personne, Emmanuelle manque... à mon passé et à mon futur aussi, son avenir me manque...elle manque à ma vie...encore plus là...
Les autres sont en famille.. heureux pour certains.. je ne veux pas de cette convivialité  joyeuse, pas la force de les affronter... je me préfère toute seule dans mon chez moi, cocon de tristesse ...avec mes yeux aquarium qui fuit....

J'envoie des textos de vœux à mes plus proches, ma mère, mon frère, ma sœur et c'est tout.. je cale sur la formule.. que leur souhaiter sincèrement?Je mets à ma maman : je t'aime ma petite maman, elle a dû être surprise, on ne se le dit jamais dans ma famille...

Et... je m'oblige à passer chez une amie qui a eu un petit fils, ils sont chez elle... j'y vais la boule au ventre aussi...pas envie de voir du monde, pas envie de sourire, pas envie des "BonneAnnée! ni des" et on te souhaite quoi? " :RIEN!
....et ma fois ça se passe très bien , le bébé est magnifique, ma fille me rejoint avec sa petite, puis mon fils  et ensuite ses enfants.. du coup, partage sympa ,nos deux familles sont amies et alliées...partage  un peu bordélique et bruyant...mais si sincère... et je grignote 3 crevettes... et je profite de ce petit moment de chaleur humaine...à la béninoise...
après ça me fatigue et ça me triste....et je repars... contente néanmoins de m’être obligée à sortir, je me sens moins limace du premier...

Leçon du deuil: à force de s'obliger à faire...à force de faire semblant...le sourire se fait plus vrai, les moments d’accalmie plus longs et les larmes moins amères...       Ne pas trop désespérer... du mieux est possible...
mais j'ai mis de années à le ressentir comme ça...le chagrin n’est jamais loin ...mais il n'est plus omniprésent permanent ...

si ça c'est pas une leçon optimiste!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 01 Janvier 2016 à 20:46:09
Bonsoir EVA et tous....

ma pauvre que de douleurs toujours..
tu écris super bien, te raconte bien : fais en livre !!???....pour tout extirper ??
allez tous mes voeux quand m^me, comme toi et nous tous le coeur n'y est pas !...
Courageeeeeeeeeeeee
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 01 Janvier 2016 à 21:43:53
je me  joins a Gilles pour te  dire merci d'avoir transcris ce que ce jour nous fait sentir comme douleurs face a ces bonnes anées
 pour qui ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 02 Janvier 2016 à 01:55:20
@ Gilles86....
alors en effet pour le livre... ça ... c'est fait...
Il s'appelle ABCDeuil et il est très sombre...
expurger un peu la souffrance avec des mots m'a aidée...

J'écris aussi dans un blog...
http://mamandeuil.over-blog.com
si tu y vas, je veux bien un commentaire, en MP si tu préfères...
ou ici...ou sur le blog... je me sais avide de commentaires...et j’accepte plus ce besoin...

@federico...
c'est gentil d'essayer de faire parler Emmanuelle mais c'est inutile...
et ça me dérange toujours un peu...
et de parler aux morts et de faire parler les mortes...
c'est pas mon genre ...
je respecte total ceux qui vivent leur deuil ainsi...
mais c'est étranger à ma manière de deuiller...

Je souris à la vie, le cœur moins en charpie...mais quand même encore meurtri... l'apaisement est encore loin...mais ça va...je vis avec l'absence...le manque et le chagrin, je vis...
Je me suis mis, ce soir, le coup de pied aux fesses nécessaire pour aller  à mon cours de rock puis à la soirée... c'était pas gagné un premier jour de l'an plutôt beurk quand même...et ça fait du bien...transpirer sur de la musique =bain obligatoire là!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 02 Janvier 2016 à 21:18:20
EVA je suis sur ton blog, émouvant....
je te posterai un mp plus tard..

Voici le poème magnifique de VICTOR HUGO quand il a perdu sa fille de 19 ans....


Demain, dès l’aube…
Victor Hugo

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor Hugo, extrait du recueil " Les contemplations"
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 03 Janvier 2016 à 01:45:27
J'aime bien ce poème...
sauf le vers où il lui parle, à sa fille...Léopoldine
j'ai toujours du mal ...
 moi qui suis restée hébétée si longtemps face au néant d'un univers dont Emmanuelle avait été rayée...je ne peux pas du tout lui adresser ni paroles ni pensées.. ne reste que l'idée d'Elle pour les recevoir...autant dire le vide...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Magi le 03 Janvier 2016 à 06:56:10
Merci  Gilles d'avoir partagé ce beau texte.

Il parle du recueillement,
de ce besoin que nous avons tous, endeuillés, de trouver un espace
pour "penser exclusivement" à notre  disparu...

J'ai écrit, ce soir, à une amie qui me souhaitait un bon anniversaire que :
 
"Je traverse un désert mais je sais que, même si la soif fera partie de ma vie à tout jamais,
je poursuivrai ma route " .

J'ose croire que ces moments privilégiés de recueillement m'aideront à traverser ce désert...

Merci.

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 03 Janvier 2016 à 17:41:43
Je n'ai plus ce courage de la survie...

Je l'avais ce lien, aux débuts...tout tissé de mon amour pour elle, et de son amour pour moi et des presque 50 ans d'amour que j'avais encore à lui offrir... je le croyais..
mais..
c'est qu'elle n'est plus là pour le recevoir...
que je n'arrive pas à croire à un ailleurs au-delà souriant où flottent leurs âmes vagabondes...l'image ne me parle pas ...
que ça ressemble furieusement à l'image de christophe fauré sur le site d'avant... quand nous ne parvenons plus à maintenir l'illusion du lien vers l’extérieur...puisqu'ils ne sont plus là pour l'entretenir , ce fameux lien.. et qu'il faut réussir à les intégrer en nous, à retisser ce lien mais vers l'intérieur..Il y avait des schémas très parlants ...
et là, je suis en panne, je n'y arrive pas...
Je vous envie...
Emmanuelle manque. point.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 03 Janvier 2016 à 18:01:24
Sortir par le froid, le vent, la pluie;le soir qui tombe... ambiance totalement raccord avec mon humeur du jour...
 et aller à pied au cimetière...
sans houx vert ni bruyères...
pleurer en marchant...
marcher en pensant...
pleurer devant cette plaque impossible...
soupirer d'impuissance...




Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 03 Janvier 2016 à 20:24:40
Michel Delpech est mort...à 69 ans d'un cancer de la gorge et de la langue,un deux janvier...
Mon père est mort à 79 ans d'un cancer de la gorge un deux septembre...
C'est moi qui souligne les points communs de convergence...
voilà.. j'ai pensé à mon papa...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 04 Janvier 2016 à 21:21:08
La reprise se fait...j'ai peu dormi, je suis à cran...
 j'ai évité au maximum les rencontres donnant lieu aux: "Bonne année et t'as passé de bonnes fêtes..?"
A ceux que je n'ai pas pu éviter j'ai répondu :merci bonne année à toi.. à certains, Ouapfffuit...bof! en soupirant...
ou quand même échange de qq bises sincères avec mes 2 collègues les plus proches "les années se suivent mais c'est un peu pareil, hein...allez la bise!"
Demain ça ira mieux, il y en aura moins et je serai plus capable de faire abstraction de ce que je ressens pour livrer ce qui est attendu...c'est une convention sociale..peu de gens veulent vraiment savoir comment je vais...ou ce qui me ferait du bien comme voeux cette année...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Janvier 2016 à 13:16:34
Ma maman est malade...ma sœur est très inquiète,moi moins.. mais je pense à comment je ferai quand elle mourra...85 ans ... elle a au maximum 15 ans devant elle... du coup je repense beaucoup à mon papa...
La fatigue est mauvaise compagne.. ça me rend toute fragile, toute émotionnable...

 Tout se passe comme si plus personne ne supportait ma tristesse et que je m'auto censurais....que  je gardais plus pour moi mes états d’Âme... afin de les protéger... de ne pas les indisposer, de ne pas me faire plaindre...de répondre à leurs attentes..par pudeur..par lassitude...par envie d'aller mieux...au moins en apparence... ??? Je ne sais plus...
Je ne sais plus comment je vais réellement au fond...c'est yoyo des émotions  permanent, où est le vrai du moment?
Je sens bien que mon entourage ne veut plus trop entendre parler de malheur...
ici aussi il faut être positif...
Une nouvelle phase se profile... celle où il faut montrer les progrès...où le deuil doit se fondre dans la vie...où ça devient une épreuve comme les autres.. à traverser...
Je traverse lentement ce pays du deuil...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: milou le 05 Janvier 2016 à 15:02:21
Chère Eva Luna,

A un collègue qui est entré hier dans mon bureau en sifflotant pour me dire qu'il avait passer d'excellentes vacances et qu'il me souhaitait une meilleure année 2016 que 2015, j'ai répondu ceci : Pour moi, il n'y a plus ni vacances, ni jour, ni nuit, ni semaine, ni week-end, seulement des heures de tristesse qui se suivent. Et 2016 sera forcément difficile puisque je vais revivre jour après jour la longue descente aux enfers de mon mari, jusqu'au 28 août.

Son sourire a disparu et nous avons parlé travail. C'était beaucoup mieux ainsi.

C'est vrai que notre entourage ne veut pas entendre parler de notre malheur. Cependant, je ne crois pas que leur bonheur est gâché un seul instant par notre malheur. Alors le minimum que l'on doit recevoir est le respect de notre chagrin. Il y a des moments où faire semblant devient intolérable. (C'est mon côté breton, Cheval d’orgueil : ne jamais baisser la tête, même dans les pires moments de sa vie).

Je te remercie pour tes beaux messages que je lis chaque jour. Moi, ils ne me dérangent pas. Bien au contraire. Ils me parlent de poésie, de beauté, moi qui suis incapable d'écrire aussi bien que toi.

Affectueusement.
Milou

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 05 Janvier 2016 à 15:10:47
     Non, Eva, "ici aussi il faut être positif", non ...

     Il faut être SOI-MÊME, uniquement !

     Tant mieux si des fois le soleil tape à Mexico et que certains sont réchauffés et enthousiastes ! Youpie pour eux et que ça dure !

     Le vide ... admettons que personne ne sait si il existe ou pas !
     Et les "scientifiques" ont bien du mal avec la matière, l'anti-matière et la matière noire, et l'univers en expansion, le big bang, le big crunch et la définition de la lumière !!!

     S'il n'y a pas de "vide", il y a toutefois des manques, des circulations d'énergies ou de dépressions ! Ce sont d'ailleurs ces indispensables différences qui créent le mouvement !

     Laissons-nous exprimer notre deuil, en étant nous-mêmes, Eva, pas pour "faire plaisir", nous ne devons rien à personne !

     Nous sommes dans une délicatesse infinie de sentiments, de doutes, de manques, d'incertitudes ...
     Le deuil, comme la sensibilité, est fragile, demande la plus infinie précaution ...
     c'est ce que je crois: jamais une "affaire réglée" !

     L'amour s'exprime aussi dans le manque, il n'est pas toujours plénitude !
     Il y a ce qui passe ET ce qui ne passe pas dans ce qui passe ...
     Mais il existe (au moins l'illusion de) la perte ...
     Nous sommes en deuil en perpétuel mouvement du coeur et de l'esprit ...

     La suite de mon petit poème fantaisie du petit colibri, pour toi, Anne, maman de Manue:

     "Tendez la perche au colibri :
       Espérez bien qu'il ne se pose,
       Demeurer près d'un coeur épris
       Est plus fatigant qu'autre chose.
       
        Son âme vibre beaucoup trop fort,
        Et à quelle allure battent ses ailes !
        Se poser parfois rien qu'un peu
        A la lisière du danger

        Il voudrait se poser, pour mieux
        Lisser ses ailes et sa beauté ...
        Si petit colibri s'endort
        Il est au royaume des rêves ..."

        En toute mexicaine amitié, Martine.
   
 
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Jeanne.v le 05 Janvier 2016 à 16:07:14
Bonjour,

je sais que je ne serai plus moi même  depuis la mort de ma fille

voilà  9 mois qu'elle est morte...... 9 mois de soufrance ,de colere, d'épuisement. .... Pauline  ne reviendra plus..... pourtant elle est toujours à mes côtés. ...

les autres  ont des phrases très maladroite, hier une collègue est venue boire un café,  avant sa venue une  vague de larmes m'avait ravagée,  Mon amie n' à rien  remarqué   elle n'à pas arrêté  de parler de ses petits  soucis,  elle n'à jamais parlé  de ma fille, et puis elle s'intéresse un peu  à  moi "Pour vos prochaines vacances vous avez prévu  quoi. " les larmes ont jailli  je lui ai repondu "je n'arrive plus a avoir de projet je vie un jour après l'autre" .   ma colegue m'à dit " oui je comprends ...."

les gens ne comprennent pas l'immensité  de notre chagrin,    c'est bien pour ça que nous venons sur ce forum pour partager nos émotions. ..

désormais j'ai l'impression  que je vois la vie à travers  un "filtre",  j'ai perdu le mode d'emploi  de la vie,

je me répète  "vivre sans son enfant est épuisant"

je vous embrasse

jeanne

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 05 Janvier 2016 à 17:09:19
Chere Jeanne

J'ai lu avec émotion .... Les gens ont muté ... Oui puisque la société nous explique que la mort n'existe pas ... Et puis aussi ceux , c'est à dire tout le monde , qui vit le départ d'un être cher , est atteint d'une maladie qui fait fuire ... L'empathie le côté humain a disparu depuis que la mort à disparu de nos vies ... Étrange protagoniste .........

Tu changeras oui certainement .... Comme tu le dis ta fille est proche de toi ... Tres proche d'ailleurs dans ton coeur et plus encore en tant que maman .... Beaucoup de chemin pour s'en rendre compte ... Beaucoup de larmes .... Mais une chose est certaine tu changeras tu deviendras sans doute que tu l'es déjà, une personne plus empathique plus ouvert aux autres et plus tu donneras et plus tu sentiras ta fille vivre en toi .. Un truc de fou .. Mais véridique ....

C'est pénible de vivre sans son enfant mais d'autant plus pénible que ceux qui t'entourent ne l'entendent pas ou ne l'observent pas .... Ici , tu peux  mettre des mots , sur cette souffrance ... Ici tu trouveras une écoute une empathie .....

Bientôt
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Janvier 2016 à 19:32:45
"désormais j'ai l'impression  que je vois la vie à travers  un "filtre",  j'ai perdu le mode d'emploi  de la vie," Jeanne

j'ai retrouvé très progressivement le mode d'emploi de la vie..enfants et petits enfants ont réussi à me le rendre...mais j'ai œuvré pour...moi aussi... beaucoup œuvré...c'est le mode d'emploi des relations sociales qui me reste étrange et étranger.. je ne sais plus vraiment comment rester longtemps en relation avec les autres. assez vite je décroche, je ne sais quoi dire...
La vitre entre eux et moi s'est amincie mais elle existe encore...
Je prends leur maladresse avec intérêt... tant mieux s'ils ne savent pas...et c'est toujours mieux que l'indifférence...

Merci du compliment Milou... je sais que j'ai une vraie facilité à écrire et j'écris depuis le début du reste de ma vie sans Elle.. j'ai de l'entrainement et le besoin d'exprimer avec des mots ce qui me détruisait de l'intérieur...mais je ne pensais pas poésie ou beauté .
mais je prends le gentil message...
ça me touche...
 Faire semblant c'est aussi la marque d'une politesse du désespoir.. et d'un orgueil qui me/nous tient debout...et je ne suis bretonne que d'il y a bien longtemps, famille "déportée" sous Louis 14 ,dans le nord de la France sur des terres qui leur furent données...pour coloniser de nouveaux territoires...

Merci Martine pour le colibri...

Je commence à bruler les bougies de la cérémonie  des deux ans, 24 bougies serrées dans un vase bas...je n'ai plus besoin de les garder...mon deuil avance et se déploie à mon rythme...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Jeanne.v le 05 Janvier 2016 à 20:09:14
Bonsoir,

aujourd'hui, j'ai le moral dans les chaussettes. .... heureusement qu'il y a ce forum... et tous ces petits messages de soutien

je pense souvent à cette phrase d'une chanson " aurais je  ete pire ou meilleures" que ces gens  ?  face au suicide d'un enfant unique...

je n'ai pas la reponse, la mort je la côtoie,  je suis infirmière  à l'hôpital. ....... on sait faire  enfin soi disant réconforté  les endeuillés.  Je constate que mes collègues  soignants ne savent plus ...... faire face au quoi tien a la souffrance  d'une soignante endeuillée,  et les amis aussi...... avec le temps la douleur ne passe pas, elle s'intensifie..... elle est à l'intérieure de nous,  avec le temps j'arriverai peut être à mieux la régler. .....

oui les gens sont en pleine mutation......  comment expliquer ma fille Pauline n'a plus d'avenir, alors moi sa maman j'ai plus d'avenir, et comment leur dire que je dois accepter que mon enfant est partie vers cet inconnue qu'on appelé l'autre rive.

Depuis sa mort je suis toujours à fleur de peau.....

je vous embrasse

jeanne
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Helpa le 05 Janvier 2016 à 20:18:56
Jeanne, je pense bien à toi. Un jour ça ira mieux, pas bien mais mieux.
Mais dis-toi que ta fille est bien sur l'autre rive, j'en suis certain.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Nora le 05 Janvier 2016 à 22:28:31
"Tout se passe comme si plus personne ne supportait ma tristesse et que je m'auto censurais....que  je gardais plus pour moi mes états d’Âme... afin de les protéger... de ne pas les indisposer, de ne pas me faire plaindre...de répondre à leurs attentes..par pudeur..par lassitude...par envie d'aller mieux...au moins en apparence... ??? Je ne sais plus...
...
Je sens bien que mon entourage ne veut plus trop entendre parler de malheur...
ici aussi il faut être positif...
Une nouvelle phase se profile... celle où il faut montrer les progrès...où le deuil doit se fondre dans la vie...où ça devient une épreuve comme les autres.. à traverser..."


Je me retrouve bien sûr dans ces mots, j'avais fait part de ces sentiments il y a quelques temps sur le forum.

J'ai réussi depuis à expliquer posément à certaines personnes que j'avais très mal, que je sentais que cela allait durer très longtemps, toujours peut être, même si ma douleur allait sans doute se transformer, qu'il n'y avait pas de temps, pas de limite, qu'il fallait m'accepter ainsi, que j'aimerais leur faire plaisir en disant que je vais mieux mais que c'est faux, que je leur faisait confiance pour qu'il ne me brusquent pas...

De ces personnes je sens un soutien et un profond respect pour mon état "d'endeuillée ", et les échanges sont plus sincères et plus vrais.

J'aime beaucoup te lire aussi, Eva Luna, et j'apprécie tous vos échanges à tous et toutes.

Baisers d'une vraie bretonne.

Nora

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Janvier 2016 à 23:04:02
Ils se lassent...(et je le comprends...)
ça fera 6 ans en mars...
le chagrin défie le temps...
(même si fort heureusement il se modifie et devient plus  supportable...)
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 06 Janvier 2016 à 13:36:21
Bonjour  toutes et tous.....

Je vous lis chaque jour, partage avec vous votre immense douleur comme moi..
Vous écrivez tant de jolies choses et je vous admire car c'est difficile de ne pas se répéter...
Moi je pleure aussi chaque jour la perte de ma fille chérie..

Elle est décédée donc d'un infarctus à 36 ans( dissection artère coronaire) et comme était allée deux jours avant au CHU
et qu'ils n'avaient rien trouvé,
Trois médecins et un cardiologue pensent, comme nous, qu'il y a eu une erreur.
Le beau père de mon fils étant avocat il va se charger du dossier de l'ONIAM..

Bon courage  à vous avec toute ma compassion.....

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Jeanne.v le 06 Janvier 2016 à 20:46:47
Bonsoir,

oui c'est épouvantable  de perdre un enfant.....  avec le temps qui passe on ne sait plus bien avec qui partager  ses émotions,  alors je n'hésite  plus,  maintenant  quand c'est trop dur d'être  en compagnie d'autres personnes,  je m'isole,  je pleure dans un coin, et puis je fume une cigarette.....

9 mois après,  je me demande toujours comment je peux continuer à me lever chaque matin, des fois je suis en colere contre moi et je me dis regarde ce que tu es devenue....... une loque..... je suis régulièrement en arrêt de travail... Ma vie se résume à boire, manger, fumer, dormir....... Certains jours,  j'endosse  un rôle qui ne me convient pas " faire comme si. ..." alors je vais travailler, je cuisine,  je bois le café avec des collègues,  je fais les courses  etc......

je réalise que je suis une maman endeuillée,  et que tout m'agresse...... j'ai besoin de solitude,  me retrouver seule  pour vivre un nouveau compagnonnage  avec Pauline , alors je pars faire une balade. la nature m'apaise. .. Pauline  est dans mon coeur et je trouve la force de randonner.

je vous embrasse

jeanne

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 06 Janvier 2016 à 21:16:25
@jeanne

Rester seule avec cette souffrance , c'est juste insupportable.... As tu vu un psychologue pour prendre en charge ta souffrance ? L'exprimer , mettre des mots ....

A bientôt



Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Jeanne.v le 07 Janvier 2016 à 12:04:15
Bonjour fleur de coton,

merci pour  ta compassion

j'ai trouvé  du soutien auprès d'une s'association "d endeuilles" qui se trouve non loin de chez moi, ouf car j'habite à la campagne, c'est une petite association (même pas de site internet).... tous les 15 jours , je rencontre  une bénévole  et pendant 2h je parle, la bénévole  m'écoute et m'aide dans l'immensité  de mon chagrin...

j'ai un traitement homéopathique  (fini les traitements chimique ),  j'ai un compagnon qui est le miroir de ma souffrance, il n'était pas bavard avant ... alors  maintenant.... lui aussi pleure sa fille.... on est bancale tous les deux.... Nous sommes des randonneurs alors nous continuons  à nous balader  .... ça nous aide,  même  si les jours de grand soleil , nous marchons dans le brouillard...

je t'embrasse

Jeanne
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 11 Janvier 2016 à 21:26:17
Long passage à vide qui culmine avec ce WE difficile:
"fête "de famille samedi où Emmanuelle manque pire..
mon changement d’âge hier
m'en fous du temps qui passe puisque c'est sans Elle,
m'en fous de l'avenir puisqu’Elle n'en pas plus...
m'en fous du futur...

La vie est grise

Mes enfants vont mal , c'est un crève cœur de le voir..
c'est devenu plus difficile de s'aider...
eux aussi ont du mal à me voir plonger un peu...

la vie est rude
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fleurdecoton le 11 Janvier 2016 à 21:42:13
@ Eva

Il y a des moments de blues .., des moments .. Où ils nous manquent ... Demain c'est un autre jour ....

Le gris peut devenir un bleu éclatant ...

Tu sais parfois quand je ressens un manque je me dis qu'elles veulent me dire quelque chose .... Alors je me rencontre que j'ai besoin de parler d'elles ..et tu sais ça fait du bien ... C'est mon truc à moi

Je t'embrasse fort .... 
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Monangesaveriu le 12 Janvier 2016 à 07:10:00
Eva
Emmanuelle manque à ta vie, mais elle vit EN toi.
Tes autres enfants et petits enfants vivent près de toi mais Toi  tu manques à leur vie, car tu es absente pour eux tout en étant presente.
Tu es toute entière tournée vers Emmanuelle qui ne peut pas revenir, et tu en oublies presque ceux qui sont là et ont besoin de toi, comme toi tu as besoin d'eux.
Difficulté d'être et de survivre à son enfant, oui mais aussi difficulté des enfants survivants qui se sentent abandonnés au profit de leur soeur décédée.  Ils l'aiment et elle leur manque,  mais la place qu'elle occupe dans le coeur et les pensées de leur Maman est de plus en plus  grande à mesure que passe le temps et la leur s'amenuise dans les mêmes proportions.
Eva, Emmanuelle manquera toujours à ta vie, à vos  fêtes de famille, mais il vous reste de longues années à partager les uns avec les autres.  Laisse toi aller à profiter des moments avec chacun  de ceux qui restent.  Que leur maman soit pleinement présente avec  eux, qu'ils sentent qu'elle les aime autant que leur soeur absente. Ils le savent bien sûr mais ils ont besoin de le ressentir également. 
Ils t'aiment Eva et ils ont l'impression de te  perdre. Il ne faut pas que la mort d'Emmanuelle vous éloigne  les uns des autres.
je t'embrasse Eva
Gero
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 12 Janvier 2016 à 13:17:00
Ma fille est morte,
elle ne vit pas en moi...justement...elle est morte...
La mort c'est la mort , ...et toutes les tentatives pour l'annuler avec des croyances... reste une croyance, personne ne sait... c'est LE mystère dernier...
Je suis très présente pour mes enfants et petits enfants, justement...et ça ne se voit pas dans mes messages mais je sais aussi rire avec eux...et partager de bons moments...
Je ne les oublie absolument pas...
Je sais jongler entre mes deux pans d'existence et la devise: priorité aux vivants a toujours été la mienne.
mais après, quand je rentre ,seule, dans mon appartement, j'ai le droit de laisser sourdre cette douleur du manque et de l'écrire ici... elle ne me définit pas tout entière mais elle est une partie de moi... pas la seule..mais une partie...qui est difficile à entendre, je sais...mais qui a besoin de se dire...pour, justement, ne pas prendre toute la place dans ma vraie vie...

Je ne vais pas faire semblant... partout ni toujours...
Témoigner de cette authentique peine qui dure par delà les années...me permet de la partager...de l'user...


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Monangesaveriu le 12 Janvier 2016 à 13:40:24
Desolée Eva, si j'ai mal  interprété tes mots.
Tu as raison, le forum permet " de partager sa peine, de l'user", de dire ce que l'on ressent, d'ouvrir son coeur.
Continue à écrire, tu le fais si bien.
Je t'embrasse
Gero
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: piera le 12 Janvier 2016 à 14:21:31
Chère Eva,
Oui, le forum est un lieu où l'on peut dire, mettre en mots cette douleur même si elle est difficile à entendre et c'est ce qui fait sa richesse. Témoignage parfois difficile avec notre entourage, oui comme tu le dis si bien, essayer d'user cette douleur à force de la dire...La passer et la repasser sur le métier pour l'émietter un peu si c'est possible.
J'aimerai revenir sur ce que tu as dit parce que ça me semble important.
« La mort c'est la mort, , ...et toutes les tentatives pour l'annuler avec des croyances... reste une croyance, personne ne sait... c'est LE mystère dernier... »
Ce que tu appelles croyance, je l'appelle récit. Notre vie est le récit que nous nous en faisons.
Comment vivre à la mort des gens que l'on a aimés, des gens indispensables à notre vie ?
Je choisis, moi, de le faire au travers du récit du chemin que nous avons parcouru ensemble. Cet échange que nous avons eu si bref soit-il, il a été et je choisis de le faire être encore. Mon moi s'est construit dans cet échange-là, il en porte encore toutes les traces. La mort ne l'a pas anéanti, elle ne peut rien contre ça. Si à la mort le lien s'interrompait, il n'y aurait plus rien pas même de la souffrance, puisque ce qui fait que j'ai mal, c'est précisément que je l'aime encore et que cet amour souffre de son manque.
Oui, c'est insupportable de leur survivre, j'aurais préféré si le choix m'avait été donné de disparaître avant lui pour ne pas avoir à vivre cette torture quotidienne.
Je n'ose imaginer la survivance d'une mère ou d'un père à son enfant...
Je te serre tendrement dans mes bras, et merci d'être si vraie, si « simplement » humaine.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 12 Janvier 2016 à 14:22:44
    Ce n'est pas facile de vivre entre la vie et la mort ... on restera partagés, je crois. Scindés en deux ...
    Un pic-vert sautille gaiement dans mon jardin ... j'adore les petits oiseaux un peu partout !
    Hier j'ai vu un doc sur les oiseaux de paradis, leur parade nuptiale est trop géniale ! et il y avait un autre oiseau qui dansait aussi pour attirer la femelle, ils avaient mis une musique disco dessus et ça le faisait ! Trop mimi.
    Plus qu'à se remettre à danser, là-dessus ! Les danseuses ont les plus jolis corps. La Beauté, la Vie ... on n'abandonne pas !
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 12 Janvier 2016 à 18:53:20
"La passer et la repasser sur le métier pour l'émietter un peu si c'est possible." C'est tout à fait ça...j'aime bien l'image du métier ....
Faire le récit de sa vie en leur y donnant toute leur place, la place qu'ils ont occupé...je suis partante...le lien demeure et c'est ce qui nous fait si mal.. c'est vrai...

Le lien est quand même arraché...
il n'y a plus grand monde au bout du lien...
le silence des morts est assourdissant...
sauf à croire en un au delà...
croyance que je respecte...et je sais combien elle est aidante...

 Croire qu'il y a un ailleurs , après...c'est tenter de dire que la mort n'est pas la mort,ou  alors pas vraiment... c'est espérer que la séparation n'est pas définitive...c'est donner une forme au malheur, la forme de l'espoir...
mais personne ne sait... aucune preuve, de rien, ni dans un sens ni dans l'autre...
j'aimerai bien moi aussi y croire mais rien....
je les crois sur paroles ceux qui ressentent le lien intérieur...un jour... peut être... je le sentirai...
alors que j'ai plus de mal avec les signes...
je crois aux ressentis subjectifs de chacun
mais pas trop comme preuve de l’existence de l’au-delà et de la survie de l'esprit...
même Stéphane Allix ne me convainc pas alors que j’étais toute prête  à le suivre dans son expérience...
jamais de preuve, ça me trouble...

Passer mon anniversaire sans Emmanuelle,
c'est encore et toujours difficile,
le temps qui passe redit  que son absence est là... pour toujours...

et deux festivités le même We c'est au dessus de mes forces habituelles...
 ça me demande tellement d'énergie de vivre...
tellement de lutte contre la facilité de lâcher prise et advienne que pourra...

@ Gero... c'est pas que tu as mal interprété... c'est que je montre une seule  facette de ma vie, ici, et c'est la face sombre...celle du deuil et de la mort...en fait de la vie avec la mort au coeur...

" La vie est naturellement une vallée de larmes, elle est aussi une vallée de roses" Jean d'Ormesson
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 12 Janvier 2016 à 21:24:50
Bonsoir......

Toujours très ému par tous vos messages...

Je regarde sans cesse la pendule...

.. ça fera deux mois demain que ma fille est décédée (débranchée à  12 h 55)...
là il ne lui restait que quelques heures à vivre...elle ne le savait pas heureusement..
C'est terrifiant.......

Demain, cimetière bien sûr à 12 h 55...
Comme Victor Hugo..j'irai porter des fleurs...
Des larmes, des larmes....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 12 Janvier 2016 à 21:49:40
Vos petites fleurs du treize...
la seule chose qui nous reste à faire...
pour dire quelque chose, faire quelque chose...
pour scander le temps qui passe, qui avance... qui se marque par ce rituel si poignant...
et qui porte toutes vos pensées , tout votre amour pour elle...toutes vos larmes...
en mode compte à rebours..; le cerveau s'y met tout seul, et compte les heures...
ça l’occupe, enfin pour moi ça faisait ça...

je pense fort à vous, sa famille dévastée...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 12 Janvier 2016 à 21:58:21
merci Eva...

tu as une longue traversée ce ton deuil tu connais..
Moi c'est tout frais encore..
Des moments à pleurer d'autres non, je culpabilise si pas de larmes normal docteur ? lol

Je suis navré d'être peu présent pour partager, pas encore capable d'aider ..
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Janvier 2016 à 00:43:19
Ne soit pas navré... tu viens d'abord pour t'épancher sur ta douleur si vive, pour te faire une perfusion des mots des autres...
pas encore pour aider...pas encore capable... c'est bien naturel..
concentre toi sur ta traversée...
Ne pas pleurer aux débuts... c'est "normal"... anesthésié ou en état de choc... insensibilisé par trop de chagrin impensable...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 13 Janvier 2016 à 01:02:17
merci docteur et psy EVA lol

tu es très gentille vraiment !
ho si je pleure chaque jour, moins qd m^me maintenant mais il suffit d'y penser et ça revient..
Cet après midi, les jolies ballades d'Elvis et " puisque tu pars " qui l'a accompagnée à la fin de la cérémonie..
Et depuis plus d'un mois j'étais toujours sur le net pour comprendre tout ce qui se rattache médicalement au décès de ma fille
C'est un cas très rare (dissection de l'artère coronaire IVA)( 0,02 % des cas !!)
/... plus que 4 heures à vivre,
on ne réalise tjrs pas,pense qu'elle  va revenir !..pouff.....
tu as dû vivre çà aussi ?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Janvier 2016 à 01:33:36
J'ai mis quelques mois à avoir la force d'aller sur l'internet chercher des infos sur le coma...et le reste...
incapable de lire, avant .. trop sonnée...
J'ai peu pleuré au début... puis des larmes bizarres, silencieusement roulant sur les joues, visage immobile, figé...impressionnant même pour moi...
je me suis rattrapée depuis...
 et ça se calme au fil du temps

Je ne l'attendais pas, je ne croyais pas à sa mort...impensable.. mon cerveau bugguait dessus...

Comment vis tu ce jour d'avant, toi? Mois 2
As tu mieux compris les raisons médicales de sa mort?




Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 13 Janvier 2016 à 01:58:22
ça fait plaisir de trouver une couche tard comme moi lol

ok et oui on réagit tous à notre façon....
et moi j'étais une loque les premiers jours, anesthésié ..voir coma..

de plus je vis seul , j'ai tt passé tt seul ou presque, des journées noires , soirées enfin tu connais bien sûr..
plus bcp d'amis, présents aux obsèques mais plus tél, 3 frangins n'appellent pas car gênés et moi qui suis
expansif, besoin d'en parler grrr ...

La cardiologue au CHU nous avait que c'était " rarissime" ! infarctus ? OUI !

Donc nous pensions "rare" vu son jeune âge (36ans) mais je suis allé chercher son dossier médical au CHU,
et en fait c'est une ' dissection" de l'artère ( qui est composée de trois couches, une se déchire un peu, le sang passe entre les couches, caillot et infarctus )

Je sais tt maintenant !.. ça touche plus les jeunes femmes ..

merci de ton  soutien et bien sûr je suis de tt coeur avec toi dans ton immense chagrin..


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 13 Janvier 2016 à 02:41:02
Quand j’avais encore tant besoin de parler du suicide de ma fille - pendant plusieurs mois – j’appelais quelqu’un, pas toujours les mêmes et j’ai toujours trouvé une oreille attentive. Après, je me sentais mieux pendant un petit moment. Le trop plein était évacué.
Comme me disait une jeune femme qui avait perdu sa cousine, toute la famille ne pensait qu’à la disparue et face aux parents, personne n’osait évoquer son souvenir par peur d’éveiller leur douleur – comme si on pouvait oublier son enfant.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Jeanne.v le 13 Janvier 2016 à 12:41:27
Bonjour,

je souhaite partager avec vous cette phrase de Eric-emmanuel  Schmiit,
il me semble qu'elle résume  bien l'état d'esprit des parents endeuillés

"les souvenirs qu'on garde d'un enfant mort sont comme enfermés  dans un sanctuaire,  protégés  par la peine, ils n'ont pas la même  étoffe  que les autres souvenirs -  Infroissables  - Intouchables -"

je vous embrasse

jeanne
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Janvier 2016 à 13:23:13
Belle phrase ...elle vient de quel livre?
le sanctuaire du coeur...de l'esprit, du cerveau...

j'aime bien cet auteur, certains livres m'ont emportée...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 15 Janvier 2016 à 21:13:14
Il neige...
et soudain les photos sur FB  des amis de mes enfants, aux sports d’hiver, avec TOUS un casque sur la tête...
me rappelle cruellement que SI elle avait eu un casque, elle ne serait peut être surement pas morte...

Ma sœur, SI elle avait eu une ceinture à l'arrière ne serait peut être non plus sûrement pas morte...

Est ce à dire que ma mére et moi sommes responsables/coupable ... de leur mort?
Ha, cette fameuse culpabilité qui mord où et quand elle veut!
Elle est plus difficile à combattre quand il y a l'ombre d'une vérité dedans....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 15 Janvier 2016 à 21:24:09
bonsoir..

Tu as perdu ta soeur aussi ??? quand comment quel âge ?
Ma pauvre pouffff .........
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 16 Janvier 2016 à 00:57:17
C'est un deuil ancien, elle avait 18 ans, un accident de voiture le matin de Noël...
j'étais enceinte d’Emmanuelle...
j'ai mis 10 ans à moins en souffrir...mais c'était un deuil solitaire, sans mots, sans partage...
ma mère a mis 10 ans à aller mieux et 15 à vivre à peu près normalement...
je vois son exemple et je sais que c'est possible de vivre avec ÇA...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 16 Janvier 2016 à 11:59:07
et bah ma pauvre que d' horreurs dans ta vie je comprends ton blues...
bon courage..
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 16 Janvier 2016 à 13:52:53
Je vais moins bien que l'an dernier, mais c'est pas la cata...
une certaine lassitude face au combat de chaque jour pour rester debout, vivante et plus seulement survivante
après avoir été acharnée à faire face...malgré tout...
là j'en ai marre de souffrir...
et je n'ai plus beaucoup de choses à expérimenter pour aller vraiment  mieux...
alors phase de repli et de aquoibonite aiguë...
mais ça va passer... ça passe toujours... la vie est la plus forte...
mais le blues jamais loin...
et je crois que le deuil au long cours , c'est ça... réussir à vivre,traverser les bons et les mauvais moments... et  alterner les périodes fastes et moins fastes... en sachant qu'en nous coexisteront toujours la douleur de leur mort et la vie à vivre...
la vie est belle, aussi...


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 17 Janvier 2016 à 13:45:54
Une certaine lassitude face au combat.......

Tout à fait cela.
On se.demande comment on arrive à tenir
Mais.on tient
De tout coeur avec toi Eva
Je ressens la.même chose, les mêmes sensations,la même lassitude.

Il y a 10 m,Cindy me.manquait énormément, j'ai pris.mon téléphone pour l'appeler. ....Là. retombée à été rapide....très très rapide.
Je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 17 Janvier 2016 à 13:54:21
Le manque de Cindy qui prend tout la place, toutes les forces...avec tout l'amour à lui donner et... personne au bout du fil...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Jeanne.v le 17 Janvier 2016 à 18:26:46
Bonsoir

la mort de nos filles , nous a affaibli,  c'est le grand chagrin , le manque.....

Avant, j'étais pressée,  je  croyais  que je n'aurai pas le temps de tout faire. Maintenant je me rends compte que j'attends que le temps passe et que j'ai tout le temps de penser à toi ma fille et que je ne fais que ça, 

le deces de mon enfant  m'à atterrée  ,  pour le moment avancer  c'est trop compliqué  pour moi......   Il faut poursuivre ce chemin sans elle  ......

apprendre à vivre sans sa fille , comment  on fait ?

je vous embrasse

jeanne
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: fabisa02 le 17 Janvier 2016 à 21:40:01
On fait.............. on fait comme on peut, mais c'est difficile!

On avance doucement en trébuchant souvent, on se relève et on continue .....
Titre: Re : Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 18 Janvier 2016 à 19:47:23
Une certaine lassitude face au combat.......

Tout à fait cela.
On se.demande comment on arrive à tenir
Mais.on tient
De tout coeur avec toi Eva
Je ressens la.même chose, les mêmes sensations,la même lassitude.

Il y a 10 m,Cindy me.manquait énormément, j'ai pris.mon téléphone pour l'appeler. ....Là. retombée à été rapide....très très rapide.
Je t'embrasse

bonsoir...

Ma  fille s'appelait Sindy aussi..avec un S ...
Deux mois qu'elle est partie...à 36 ans...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 23 Janvier 2016 à 15:43:14
Mon message d'hier a diaprure, évaporé.. j'ai pas dû appuyer au bon endroit?
Ça disait que craquage chez le doc... qui m'a trop gentiment demandé comment allait mon moral.. alors que je ne venais que chercher qq médicaments pour une rhinite sinusite pharyngite laryngite.. qui m’épuise depuis 13 jours...
Faut pas me parler gentil... ça me fait pleurer... ça fissure la carapace que je mets chaque matin pour avoir l'air d'aller assez bien...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Noëlle le 23 Janvier 2016 à 16:34:03
C'est exactement ça : moi aussi je mets ma carapace avant de sortir, j'évite les gens, je ne veux pas qu'on me parle ; il suffit que je rencontre quelqu'un comme ce matin, qui me demande " Comment ça va , c'est dur hein ? " pour que je sois dévastée et une loque ! Et c'est comme ça à chaque fois que quelqu'un me parle, même gentiment.
De tout coeur avec toi.
Noëlle
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 23 Janvier 2016 à 19:33:31
En mode questions, ce samedi... Quelle vie  je mènerai si...                  Quelle femme je serai si...
si ma fille n'était pas morte?
si mon mari ne m'avait jamais  frappée...?

Si ma sœur n’était pas morte? Là je crois que je ne suis pas radicalement différente de celle que j’allais devenir.. à ce moment là...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Claude1952 le 24 Janvier 2016 à 01:22:45
Pour ma part le seul moyen que j'ai trouvé pour continuer la route tout seul est de poser un pied devant l'autre, toujours, sans renoncer, sans plaisir, sans conviction, sans direction précise, et de me dire le matin : " Cette journée il va bien falloir la vivre ", tout en sachant l'absurdité de continuer mais aussi l'absurdité de cesser.
Tout est devenu tellement idiot que je ne n'y penche même plus mon attention ni mon intérêt, je crois qu'un deuil grave nous envoie directement graviter autour de notre propre vie, en apesanteur.
Je dis cela parce que souvent m'épuisent les conseils du genre " faut être positif ", " faut se donner des coups de pied auc ul ", " faut pas s'écouter ", et.c. Ces conseils-là, qui sont stupides et vains, dénués d'humanité, ils servent à soulager les autres du spectacle de notre peine, qui leur rappelle que ça pourrait leur arriver aussi, d'où leur hâte qu'on cesse de se plaindre.
Il ne faut pas obéïr à ces gens, il faut continuer à se plaindre, à gémir, cela fait partie de leur vie, car le malheur des uns est le malheur des autres, il faut les forcer à l'empathie.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Claude1952 le 24 Janvier 2016 à 10:33:02
Je ne sais pas si c'est une bonne idée que de " se constituer une carapace ", mais bon, faut faire comme on le sent. Moi perso je suis pour la douleur qu'on exprime autant de fois que cela nous parait nécessaire, afin de ne pas refouler. Ca fait le vide autour de soi mais les gens qui ne supportent pas la souffrance réelle de qqn ne méritent pas de le fréquenter.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 24 Janvier 2016 à 13:29:53
La carapace...elle s'est mise toute seule...effondrée à l'intérieur mais debout dès la première minute de cette tragédie...elle est ce qui m'a empêché la dissolution totale dans un néant de douleur innommable...
Elle faisait tenir ensemble les morceaux... par nécessité vitale, par fidélité au "serment au pied de son lit"...oui, nous réussirions à vivre et à rester une famille unie puisqu'elle ne pouvait plus...ni vivre ni être là...
et je ne me suis pas effondrée...
pas comme ma mère il y a 30 ans...
juste effondrée dedans...
on fait plus comme on peut que comme on sent.. aucune décision rationnelle souvent.. juste sa propre méthode de survie.. pas toujours bonne mais qui fait le job: permettre de survivre  à la mort de l'aimée essentiel...

je suis d'accord avec toi, tu me fais penser à Philippe forest qui revendique lui aussi le droit à l'expression de la douleur  éternelle...je vais d'ailleurs commander son dernier livre: le deuil entre le chagrin et le néant avec Delecroix.C'est devenu un auteur dont j'aime l'écriture , jamais il n'édulcore la souffrance du deuil.. jamais il n'a eu d'autre enfant pour remplacer Pauline...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Claude1952 le 24 Janvier 2016 à 13:47:45
Ah ah ! faire penser à un autre auteur quand on a commis soi-même des livres et donner envie d'acheter les livres de cet auteur, sans même l'avoir cherché, c'est une occasion d'attraper un peu plus de modestie, hi hi hi hi !
Trève de plaisanterie, je ne connais pas cet auteur et je vais regarder voir, il m'intéresserai peut être aussi, vu que les livres et moi c'est une très vieille histoire de sympathie : j'aime les livres et ils me le rendent bien !
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 24 Janvier 2016 à 15:23:15
Un entretien de cet auteur que je relis avec plaisir... écrivain, en deuil ,insoumis.. tu devrais t'y retrouver.*
"j'aime les livres et ils me le rendent bien" j'aurai pu l'écrire...
  Latour Marie-José, « Entretien avec Philippe Forest. », L'en-je lacanien 2/2008 (n° 11)
https://www.cairn.info/revue-l-en-je-lacanien-2008-2-page-181.htm
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 24 Janvier 2016 à 23:11:53
Il ne me reste que 2 bougies à bruler, de celles de l'an 2..des 24 bougies mises en bouquet lors de la seconde cérémonie d'hommage... et ça ne me fait rien. Je me détache des objets symboliquement liés à sa mort.. à l'après...
Je me détache aussi des objets de sa vie...son vieux parfum finit par tourner...ses tasses sont devenues inutiles...ses vêtements ne portent tellement  plus de souvenirs
àquoibon s'accrocher aux choses.. je n'en ai plus besoin... ça n'a plus vraiment de sens...
mais à la place il ne me reste rien...
Elle a vécu, elle a disparu . Point final.
Il reste quoi de son existence?
et je vis quand même...j'y réussis même pas trop mal... je peux m'autoféliciter... de ma force...de ma constance... de ma vie que je rechoisis chaque matin...de ma mission que je remplis chaque jour, vivre puisqu'elle ne peut pas et être une vraie maman pour son frère et sa sœur...
et après?et alors?
Elle me manque chaque jour...
j'aime pas trop les We où j'ai bien le temps de pleurer...
j'aime bien les We où j'ai bien le temps de penser à Emmanuelle...
je vis en équilibriste entre 2 univers, en permanence, sur un fil, un pied avec ma morte et un pied dans la vie...
c'est comme ça...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Oriane le 25 Janvier 2016 à 11:14:12
Elle a vécu elle a disparu...

Oui parfois je me demande où est la réalité...comment peut on vivre et subitement disparaître..et nous continuer notre route
Impensable"avant" ....culpabilisant"apres"
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Claude1952 le 25 Janvier 2016 à 12:20:31
Il n'y a pas de mystère : la mort est la mort, c'est tout. Les gens aiment bien imaginer que la vie se poursuivrait ensuite, ça les console un peu, ça les rassure, mais un grand pas est fait lorsqu'on admet la réalité, qui n'a absolument rien d'irrationnel .
C'est plus difficile, plus courageux, mais on avance mieux et plus vite car c'est en harmonie avec la raison et la vraie vie.
Je comprends la fragilité qui amène à " croire " , à avoir une religion, mais je pense qu'il faut savoir se dire que tout cela n'est qu'illusions.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Hortensia le 25 Janvier 2016 à 16:10:48
Bjr Claude,

Je ne pense pas que l'on puisse dire que c'est la fragilité qui amène à "croire". Je ne pense pas que les croyants soient plus fragiles face à la vie que les athées.
Peut être pour certains se posent-ils tout simplement plus de questions sur le pourquoi de la vie: "pourquoi y a t-il quelque chose plutôt que rien ?" "sommes nous uniquement le fruit du hasard?" "l'existence a t-elle un sens?"
Mais parfois toutes ces questions peuvent donner le vertige, puisque nous ne pouvons pas jusqu'à présent y répondre.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Claude1952 le 25 Janvier 2016 à 17:24:53
Etant à l'origine universitaire,  je pense pouvoir affirmer que je me serai posé autant, voir plus de questions qu'un croyant. J'ai notamment vu que les " saint Barthélémy" les " Bataclan " et zutres bains de sang ne sont pas le fait des libres pensfurs, dont je suis.  Je suis gavé depuis quelques année par l'intolérance religieuse qui atout envahi : on ne parle plus que de cela et donc j'ai fait le choix raisonnable de pas entrer dans cet univers obscurantiste et irrespectueux : imaginer qu'un libre penseur se pose moins de questions qu'un croyant, c'est limite manque de respect... Donc je cesse  pour ma part de discuter sur ce sujet.  Je ne discute qu'avec les libres penseurs.   
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 25 Janvier 2016 à 18:35:13
Je viens de commencer le livre: La formule de Dieu ... un roman, en attendant que ma voiture se répare...et je suis déjà scotchée... ça parle de Dieu,de' sciences, de croyances, de questions existentielles...je sens que ça va me plaire ... avec des théories qui sont portées par des scientifiques...

Je ne crois rien mais j'espère un peu...la raison contre le coeur...et personne ne sait... la pensée magique et irrationnelle est à la manœuvre...en même temps que la logique rationnelle...j'ai décidé que c’était un mystère infranchissable... je sais que je ne sais pas... je me méfie de ceux qui savent , qui sont trop sûrs...et assènent  leur certitude...dans un sens ou dans l'autre...personne ne sait...

Mais je commence à m’intéresser aux libres penseurs.. j'ai vu plusieurs mouvements.. tu me conseillerais quels sites pour information?Claude...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 25 Janvier 2016 à 19:50:54
La cortisone, c'est cool... tu fais la crêpe et le hibou-étoile de mer dans ton lit un bout de la nuit ...pi le lendemain t'es explosée de fatigue et pourtant tu bosses super bien..mais tu chiales dès qu'on te parle gentiment...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 29 Janvier 2016 à 00:32:03
Toujours la cortisone mais qui , après le hibou du soir me rend aussi hibou du matin... fatiguée et excitée.. c'est dur à gérer en journée...mais je travaille bien efficacement, c'est déjà ça de pris...Le hibou, vous savez cet animal qui garde ses yeux grand ouvert une partie de la nuit...Petit moral...
Un pépin mécanique.. je gère seule ah ben oui, j'ai plus de mari!
Un passage au cimetière déposer des tulipes et des jacinthes..ah ben oui j'ai une fille qu'est morte!
Un coucou long chez ma vieille maman, qui vieillit vite...ah ben oui, elle va mourir un jour , pas si lointain...
Petite forme...
Un appel "Allo manman, t'inquiètes, je vais bien"...euh j'aime pas quand ça commence comme ça...."j'ai eu un accident de moto.... " et là, les mécanismes d’autrefois se mettent en route tout seuls... je fredonne pour ne pas penser, pour ne pas avoir peur, pour ne rien imaginer...et je file sur les lieux ...tétanisée...puis à l'hopital, inquiète un peu beaucoup quand même...

Ça va aller, c'est pas très grave; il a quelques hématomes, une épaule en vrac... pas d’opération pour l'instant..OUFFFF
Sa soeur qui vient chez lui  se rendre compte en vrai qu'il va assez bien... elle arrive décomposée, grise...sa collègue et amie qui a subi une IMG à 8 mois et demi il y a deux ans, a eu le feu vert pour un nouveau bébé, après des tas et des tas d'examens; sa fille est né début janvier, elle est morte aujourd’hui maladie génétique rare.. dévastation totale...
Sale journée...
Je chiale enfin ,seule chez moi...
J'ai faim quand même...
On est demain... ouf...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Claude1952 le 29 Janvier 2016 à 02:21:11
Je ne sais pas si c'est vrai mais je crois qu'une propension à l'insomnie atteint la plupart des endeuillés...?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 29 Janvier 2016 à 18:53:29
Bonsoir...

Ma fille est décédée le 13/11 d'un infarctus..à 36 ans !
à 04 h 00 du matin elle était inconsciente, Samu..
depuis je ne peux plus m'endormir avant cette heure maudite...
j'étais déjà très couche tard avant mais je crois qu'il y a quelque chose qui me bloque dans le cerveau peut être ???
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Claude1952 le 30 Janvier 2016 à 00:03:29
Un peu dans le même goût, si je puis dire : chaque automne ( Marilyn est morte un 21 septembre ) , je me sens de plus en plus tendu, angoissé, insomniaque, mais le pire est que je ne fais pas le rapprochement, on me le fait, on me le dit, après que je me sois plaint de mauvaise santé. Je n'arrive pas à me dire tout seul par moi-même : " L'automne est ta saison maudite ".
L'esprit est très compliqué, qui semble se protéger ou chasser des idées à notre place....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Janvier 2016 à 01:22:46
Pas d'insomnie d'habitude..plutôt un trouble du sommeil persistant ..., comme chez tant d'endeuillés, c'est vrai.. mais qui s'arrange un peu ....et qui me fait veiller tard.. d’autant plus tard que je suis triste..même sans le savoir ni le reconnaitre.Après coup le pourquoi du malêtre m’apparait, comme toi , Claude...
Nous aurions un compteur interne qui mouline malgré nous la dates, les périodes, le temps.. ce temps du deuil intérieur?

























Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Claude1952 le 30 Janvier 2016 à 13:50:05
En fait je ressens cela comme tel : nous sommes déboussollés, nos repères ne seront plus jamais les mêmes que celui du valide, car nous sommes sans cesse sollicités par le passé qui se rappelle à nous car ce passé est une nourriture qui n'est plus que de mémoire, les souvenirs communs des moments vécus avec le (la ) disparu(e) ne sont plus que dans notre esprit puisque le sien a cessé de fonctionner.
Et c'est cette obligation, pour pouvoir prolonger la vie avec l'autre, de revenir sans cesse au passé qui nous décale, nous déboussolle, nous sommes hors du temps. Nous sommes en orbite autour du temps des autres.
( C'est mon ressenti subjectif, évidemment )
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 02 Février 2016 à 13:51:15

    Bonjour Eva,

    A l'occasion de ma décision de faire une "pause-forums", je ne manque pas l'occasion de te féliciter pour ton endurance,
    à la fois dans ton propre deuil et dans ta propension à soutenir les autres.
   Prends bien soin de toi, sûr que j'aurai un important retard de lecture te concernant dans 2-3 mois quand je reviendrai pointer mon nez ...
    Bisou, Anne, bien amicalement, Martine.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 03 Février 2016 à 21:24:45
Le deuil : Entre le chagrin et le néant  de Vincent Delecroix, Philippe Forest et Catherine Portevin

Je commence ce livre et dois reposer mon crayon, je souligne tant de choses... je me retrouve tellement dans la pensée de Philippe Forest...Il parle la même langue que moi, c'est rare et précieux.. je me sens moins seule...

La mort de l'autre nous laisse inconsolable...

L'autre perdu demeure insubstituable...

Je vais le lire à petites doses, chapitre par chapitre, mon crayon à la main pour pouvoir y revenir...pour noter les meilleures phrases... et laisser infuser ce texte sur le deuil et la perte, qui ne cherche pas à consoler...mais qui donne à penser...Je vais essayer de noter toutes ces phrases qui me touchent...

Les chapitres suivants me parlent moins...même si je souligne encore beaucoup de bribes de phrases fortes...l'avis du philosophe ou de la littérature me semble assez vain...
La philosophie a peu à dire sur la mort de l'autre,la perte et le deuil...

Et c'est peu de dire qu'il y a une énorme différence entre le néant et Rien...la traduction dénature parfois le sens profond...«“Between grief and nothing, I will take grief.” William Faulkner
Moi aussi , entre le chagrin et Rien, je choisis le chagrin... il y reste quelque chose du lien ...de la relation, de l'amour...

Présentation de l'éditeur:
"Si la mort est un grand thème de la philosophie, la mort des autres l'est beaucoup moins. L'écrivain Philippe Forest, dont toute l'oeuvre est construite autour de la perte de sa petite fille, et le philosophe Vincent Delecroix, spécialiste de Kierkegaard, remettent le deuil au coeur de l'existence humaine. Leur conversation part d'une colère commune contre l'expression galvaudée "faire son deuil". Interrogeant la philosophie, la religion, la littérature, ils donnent, non des remèdes, mais des ressources pour penser "ce qui est perdu". Dans ce beau dialogue, il s'agit au fond de se confronter à "l'impossible réel" et, tel ce personnage de Faulkner, "entre le chagrin et le néant", de préférer le chagrin.
"( dans A bout de souffle.Jean-Luc Godard.)
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Claude1952 le 03 Février 2016 à 22:04:00
Ce qui est dommage, c'est que quand on souligne des passages de livre, cela devient gênant pour celui qui aurait envie de te l'emprunter pour le lire après toi. Mais bon, chacun fait comme il veut.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 04 Février 2016 à 23:36:58
Je ne prête pas souvent les livres qui qui me touchent autant... je parle d'eux .. si ça donne envie à d'autres de les lire, tant mieux...
Je souligne, pour moi, pour pouvoir retrouver les phrases fortes et les noter ou les penser.. à froid...
Au pire je pourrai gommer mes tracés légers... si un jour je les donne à une association d'endeuillés..ou si je la crée moi même...il y aura un coin bibliothèque... j'ai beaucoup acheté de livres sur le deuil et la mort au fil des années...
Je fais surtout comme je peux...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Février 2016 à 01:47:51
Comme ça va pas trop mal en ce moment je crois qu'il faut que je l'écrive ici...

Même si j'ai tout le temps peur d'un autre drame...pour un autre de mes enfants...ou petits enfants...

J'apprends à être consciente, volontairement consciente des choses bien de ma vie...ça demande un effort,.. à ne pas être trop dans la peine...mais c'est possible...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: piera le 06 Février 2016 à 07:11:48
Même peur du léger mieux...
Merci de nous le partager.
Tendrement
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Février 2016 à 16:37:56

Aller mieux...
c'est bien, c'est confortable...
mais c'est vide..
La place du chagrin et de la souffrance qui s’allègent...
n'est prise par rien d'autre...Rien...
Entre le Rien et le chagrin j’avais bien sûr choisi
le chagrin comme fidélité à l'amour arraché...
Et j'ai les deux...

Perdant la douleur intense je La perds encore un peu.

J'avais choisi la vie comme promesse faite à Emmanuelle,
sur son lit de mort, qui aurait tellement voulu vivre sa vie, elle...

Chaque nouveau tournant apporte son lot de questions...


Je marche seule dans cet escalier circulaire, jetant par dessus la rambarde:
pensées, soucis, pavots...m’allégeant de les semer au vent mauvais...


Je me sais condamnée à porter cette absence toute ma vie...
à pleurer ma fille toute ma vie...


La couleur du chagrin est si changeante...j’observe ses arabesques ...
les tourments se transforment...
la vie continue, autrement...

Je trace ma route, obstinément...
c'est pas la route que je nous avais rêvé...
c'est la seule que j'ai...
je trace ma route ...


Malgré les apparences ce message du 6/2/2016 est optimiste... et positif.. si si, je vous jure!
Mélancolique mais du coté de la vie...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Février 2016 à 01:40:55
Près de moi,apprendre  le suicide d'une jeune ... nous bouleverse et nous ébranle...
Comment peut on se jeter sous le train à 20 ans?
Je pense, impuissante ,aux parents...
Je ne sais plus quoi dire , quoi faire....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Magi le 07 Février 2016 à 05:36:07
Eva Luna,

Tes mots sont sont les miens,
Ma fille n'a pas choisi de partir,
Mais je me sens aussi condamnée à vivre son absence...
Il n'y a pas d'hierarchie dans la douleur,
Merci de dire ces mots qui résonnent ...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 07 Février 2016 à 11:05:05
Comment peut on mourir a 14 ans????? Comment????
J'ai mal, j'ai mal, j'ai mal
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Février 2016 à 13:02:12
@romane
 si tu as la force de raconter ce qui t'arrive nous sommes là pour écouter,partager...
tu es arrivée sur ce forum pour y crier tes questions,ta souffrance absolue...
la mort de Tommy est si inconcevable qu'elle te jette à terre, c'est arrivé quand?
Tu es dans quelle région ?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 07 Février 2016 à 18:12:59
Il est parti le 30 11 15 . Ce n'est pas possible, ce n'est possible, il doit revenir Tom tu dois revenir . Je crois que je deviens folle j'ai tant mal Tom on ne peut pas y arriver ' ta sœur te cherche, tout le monde te cherche. Il faut que tu reviennes
Je manque d'air. Je ne vais survivree
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 10 Février 2016 à 00:41:49
Je me surprends à être jalouse... jalouse des photos de sa meilleure amie partie en vacances avec son chéri au canada et qui vivent de belles choses ...
et pas Emmanuelle...
et en plus je déteste la neige...non mais je déteste vraiment...
et j'aime pas me sentir m'aigrir...
La traversée d'un deuil essentiel ne rend pas forcément meilleure...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 10 Février 2016 à 09:24:18
Ca m'arrive aussi d'être jalouse de mes amies qui fêtent les mariages de leurs enfants et les naissances de leurs petits-enfants. Chez moi, ce sont les enterrements. Sentiment d'injustice.
Ne te dénigre pas. Tu aides où tu peux sur ce forum. Je ne crois pas que tu puisses vraiment devenir aigrie.
Je te souhaite une douce journée
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 12 Février 2016 à 22:47:58
Craquer en arrivant à l'école ce matin, trop c'est trop...
moi qui ne pleure jamais en public.
j'ai le contre coup de l'accident de moto de mon fils, terminé mes pensées trop positives :tout va bien, rien  n'est grave, il n'est pas mort! l
j'ai la fatigue de porter et aider ma fille qui ne va pas bien , épuisée par les microbes qui attaquent ses enfants et elle, les uns après les autres...
mon futur déménagement me prend la tête...je subis...
le compte à rebours vers LA date de sa mort a commencé...
et,je ne me rends compte que ce soir que le premier anniversaire de loulou 5 me flanque aussi le moral au fond , Emmanuelle manque pire...je ne m'y habitue pas, ça me prend encore par surprise...
Bref...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 14 Février 2016 à 00:05:15
Bonsoir à toutes et tous....

Je lis vos messages tragiques, ne sachant que faire devant tant de douleurs.. comme nous tous....

Cela fait 3 mois aujourd'hui que ma fille de 36 ans est décédée d'un infarctus...
Depuis hier pleures et re pleures comme chaque jour..
J'ai passé mes nuits entières a faire des montages photos ( environ 300 !!) avec des coeurs, des roses,  des fleurs..
et a  écouter en boucle : " pour que tu ne meures pas " de Yves DUTEIL..sublime chanson...!!
et cimetière bien sûr.....

De tout coeur avec vous tous...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 14 Février 2016 à 14:51:47
Ces photos mouillées de larmes au creux des nuits d'insomnie...
Je me souviens bien des 1000 photos d’Emmanuelle, cherchées, choisies,recadrées.. et imprimées au fil des heures sans sommeil.. une façon de me convaincre à la fois de la réalité de sa mort mais aussi de celle de sa vie.. chaque photo disant que oui, elle avait vécu ça...
 
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 14 Février 2016 à 19:44:52
C'est sûr que l'absence d'un Valentin dans ma vie ne me pose pas plus de pb que ça... je m'y suis habituée...c'est pas ça qui me fait chialer...même si la solitude n'est pas toujours facile à vivre...M'en fous...y'a plus grave dans ma vie...
Je sais aussi  qu'aujourd'hui c'est jour noir pour ceux qui ont perdu leur amoureux ou leur amoureuse...
C'est un peu comme pour nous, la fête des mères ou la fête des pères, ces fêtes qui nous rappellent vivement ce qui nous manque... un enfant, un amour... qui  veulent nous faire croire qu'autour de nous   tout le monde est heureux...

Souhaiter que l'amour frappe au cœur de tous ceux qui en ont envie/besoin...c'est un joli souhait du jour..,non?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 15 Février 2016 à 01:56:03
Je l'ai enfin écrite.. cette Pu..ain de lettre au maire pour demander une salle afin d’accueillir famille et amis à l'issue de la cérémonie d'hommage, la sixième...
Emmanuelle sera morte depuis 6 ans.
Emmanuelle est morte il y aura six ans le six mars.
Emmanuelle manque affreusement depuis six longues années.

Pas envie de le faire tellement je sais que ça enclenche l’engrenage du compte à rebours vers la date honnie de sa mort...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: piera le 15 Février 2016 à 07:08:20
EvaLuna, plus de mots, juste te serrer dans mes bras très fort, j'aimerai le faire vraiment pas seulement virtuellement.
Tendrement
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 15 Février 2016 à 12:31:07
merci pierra...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 18 Février 2016 à 22:40:08
Ça va aller, je sais que je traverserai cette période  de toutes façons...
Quelques jours sans trop de souffrance, c'est toujours bon à prendre...
il y a encore des pointes acérées de tristesse mais elles ne durent plus ...
j'ai retrouvé des photos, c'est dur...et un jeu qu'elle avait fabriqué...et qui lui survit... et je m'en fiche presque...
les objets perdent de leur pouvoir de chagrin infernal...c'est moi qui leur donne du sens et de la valeur sentimentale.. que moi... Emmanuelle s'en ficherait et elle n'est de toutes façons plus là pour en penser quoi que ce soit...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 19 Février 2016 à 12:56:07

    Six ans ...

    Six ans de tortures diverses et variées ...

    Six ans de force et de résignation à la douleur ...

    Six ans avec Manue envolée ...

    Six ans à chercher partout ...

    Six ans à te contenter de moments de répit, de volonté à continuer.

    Six ans d'un Amour plus inconditionnel que jamais.
   
    Admiration, tristesse, respect, Eva. Et ... ESPOIR.
    Tout ça ne peut pas être "pour rien".
    On peut faire confiance à l' Amour, à cette folie insoumise.
    bisou, Martine.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 21 Février 2016 à 14:10:53
Flash de compréhension!

.J'ai renoncé à comprendre et ce renoncement là en a entrainé une foultitude d'autres...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 21 Février 2016 à 20:01:49
Tombé hors du temps: récit pour voix de David Grossman
je le termine cet AM et je tombe sur ces mots...: «Nous étions / Deux flocons humains, / Un enfant et sa mère» et sur ceux là...

"L'homme qui marche:

Il est mort
je comprends presque
le sens
des sons: l'enfant
est mort
je reconnais
qu'il y a du vrai
dans ces mots. il est mort,
Il est
mort
mais
sa mort

sa mort
n'est pas morte."

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 21 Février 2016 à 22:47:24

    "Sa mort n'est pas morte" ... Sublime ...

     Ce sont des choses que l'on "comprend", même si elles n'expliquent rien ...

     
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 22 Février 2016 à 18:28:50
Audience reportée au 16 mars...ça fera plus de six ans.. .
le temps judiciaire n'aide pas ...ce procès plane toujours sur nous...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 24 Février 2016 à 19:55:24
Federico,non, je n'ai ni la pêche ni la patate...
je suis coupée en deux...le masque est  ajusté...
ma souffrance se recroqueville à l'intérieur et en dehors les gens croient que ça va, je montre moins, à quoibon..
je suis en apnée pour jusqu'à LA date...
flottant entre deux dates...
envie de rien...même pas des bonnes choses;
sans pour autant être déprimée...
juste plus consciente que rien ne sert à rien, que la vie est absurde et que le sens se dérobe toujours , finalement...
ce qui ne m’empêche pas de vivre...sans Elle...
en me demandant pourquoi, comment...
en questionnant ce qui reste d'Elle
en sachant que  ce sera comme ça toute ma vie
en mesurant les vrais mieux mais aussi les contours de l'inconsolation...
en perdant le réconfort  des rituels
en affrontant le néant

Un ressort est cassé.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 27 Février 2016 à 14:56:08
Après quelques jours très sombres et moroses... un gros creux qui happe...
là, ça va mieux... j'en suis la première étonnée...
et c'est la patience d'une amie, une vraie... qui a interrompu la spirale descendante...
Retrouver assez d'énergie pour sortir un peu...hier soir, ça fait du bien aussi.
Aller assez mieux pour écrire de nouveau plusieurs pages dans mon journal de deuil... plutôt que quelques lignes jetées par habitude,  ça fait du bien aussi de mettre en mots , en forme... la souffrance insondable.
Je suis plus légère...
Alors même que mon sommeil se re délabre à l'approche de Mars...J-8...

J'ai relu des fils de discussion de certaines... je suis très émue par tous ces témoignages et la liberté de ton qui régnait ici, avant...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Février 2016 à 16:05:17
Et une entorse, une!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 04 Mars 2016 à 19:53:38
Chanson Pour Hier Et Demain , de Marie Mai

Je veux pas qu'on me dise que t'es bien mieux la-bas
Je veux pas qu'on me dise que la vie c'est comme ça
Je voudrais plus voir j'aimerais mieux plus sentir
Je veux surtout pas croire que c'est des choses qui arrivent

[Refrain:]
Pour tous ceux qui restent
Pour ceux qui espèrent
Pour tous ceux qui marchent encore sans ta lumière
Pour tout ce qu'on laisse
Et pour tout ce qu'on perd
On s'accroche à demain mais on n'oubliera jamais hier

Je sais bien que ça se passe pas toujours comme dans les livres
J'aimerais mieux pas savoir qu'on avait ça à vivre
Maintenant que tout est fait et qu'on peut pas revenir
Il faut se remettre à vivre, faut se remettre à sourire

[Refrain:] x2
Pour tous ceux qui restent
Tout ceux qui espèrent
Pour tous ceux qui marchent encore sans ta lumière
Pour tout ce qu'on laisse
Tout ce qu'on perd
On s'accroche à demain

Pour tous ceux qui restent
Ceux qui espèrent
Pour tous ceux qui marchent encore sans ta lumière
Pour tout ce qu'on laisse
Tout ce qu'on perd
On s'accroche à demain

Mais on oubliera jamais hier
On n'oubliera jamais hier
On n'oubliera jamais hier
On n'oubliera jamais hier

Si tu m'entends aujourd'hui
De là-haut dans l'autre monde
Envoie un peu de pluie
Pour mes fleurs sur ta tombe...

https://www.youtube.com/watch?v=vDcZ4oJahV8
acoustique, c'est plus doux...
https://www.youtube.com/watch?v=XQVDCuqQ5kM
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Faïk le 04 Mars 2016 à 20:37:56
Pour Eva Luna, poème de Goethe

Nuit de lune

De tes clartés tu remplis
Vallon, bois et plaine,
Et mon âme, au sein des nuits,
Redevient sereine.
Astre pur, dans mon tourment,
Ta flamme adoucie,
Me semble un regard aimant
Penché sur ma vie.

Dans la clarté de la lune...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 04 Mars 2016 à 20:42:16
Mes larmes coulent.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 05 Mars 2016 à 13:26:20
Bonjour....

Bientôt quatre mois que ma fille est décédée et je passe des jours, des nuits à tout regarder sur les médiums,
physique quantique etc..
Chaque jour je demandais à ma petite chérie de me faire un signe...

1)En allant dans ma cuisine, le calendrier suspendu le long du meuble tombe tout seul, sans le toucher et alors qu'il est bien maintenu par le haut et n'est jamais tombé !!???
je trouve cela très étrange, un signe ??..

2) mon tél..bip bip bip,

3) je veux aller un médium, je regarde sur google, hésite et en choisis une...

je regarde son adresse : ELLE HABITE DANS LA MEME RESIDENCE QUE MA FILLE !!!
sûr que c'est un autre signe !!
je prends rv avec elle en début de semaine pour le vendredi à 14 h 00

4)l e jeudi am, le tél s'est mis à faire des bip bip bip .......sûr que c'était un autre signe, mais je devais sortir.
Je coupe tout, tél, tv etc..et quand je reviens, rebranche tout, encore le tél bip bip pendant plus d'une heure !!

J'étais fou de joie et dévasté en même temps, je parlais à ma fille , sûr au fond e moi que c'était elle !

J'ai vu la médium qui a reconnu ma fille suite, en voisine..
Elle est vraiment, super, sentit la présence de ma fille et bcp de choses positives..

En rentrant, tél tjrs bip bip
mon gendre passe, c'était mon vieux tél qui bipait, piles cramées etc !

je l'ai dit à la médium qui m'affirme que c'était bien un signe de ma fille lors je suis très très heureux
parce qu'elle sincère, honnête , je ne doute pas d'elle !

voilà bon courage à vous tous et toutes...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Mars 2016 à 17:36:31
Il y a des jours et des veilles de jour où on n'a qu'une envie, dormir et se réveiller "après"...
mais c'est pas possible, il faut les vivre ces jours noirs, ces dates  anniversaire...

Quand les jours coïncident presque avec les dates ça rajoute du pire...au pire.
Se refaire le mauvais film de ce vendredi, ce samedi, ce dimanche là...j'ai pas envie...

A cette heure là, il y a six ans, je n'espérais déjà plus...je savais.J'attendais...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 05 Mars 2016 à 18:38:51
Bonjour EVA

je te comprends bien sûr et ta douleur..
bon courage dans ce moment très dur pour toi.....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Mars 2016 à 18:43:44
merci...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Hortensia le 05 Mars 2016 à 19:01:33
Je pense à toi.

Bien amicalement
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 05 Mars 2016 à 19:29:03
je pense a toi ce soir , le soir de l'accident de notre fils nous sommes partis en voiture pour 7 heures de trajet de nuit en priant pour qui'il puisse mourir dans nos bras il est partis 2 heures avant notre arrivée , nous savions que c'etait mince mais on a essayé
 combien je comprends on sait et on attend .....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 05 Mars 2016 à 20:56:37
Sincères pensées Eva Luna.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Nora le 05 Mars 2016 à 21:53:21
Mes plus affectueuses pensées...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Mars 2016 à 23:31:51
Nous nous avons eu la"chance" d'arriver à temps, avant...
Trajet surréaliste de nuit.. tétanisés...200 kms pour moi et son frère, 500 pour sa sœur.
En inconscience et coma profond,
 nous lui avons parlé quand même la moitié de la nuit, qu'elle attende sa sœur qui avait fait demi tour...
C'est fou comme on passe rapidement du C'est pas possible elle ne peut pas mourir  au Si elle doit mourir que ce soit dans nos bras   puis au  Que sa soeur ait le temps d'arriver avant sa mort...
La pire nuit de mon existence...
Sa dernière.
La plus "précieuse" nuit de ma vie.

Vivre de tels instants , penser de tels mots...hallucinant...surréaliste, inhumain,hors du temps, en état de choc...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Mars 2016 à 23:37:14
Mercis pour vos petits messages qui accompagnent ma sale nuit...
nuit noire   de remémoration ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 05 Mars 2016 à 23:51:50
Ca me remue et me renvoie à la dernière nuit de ma fille.

De tout coeur avec toi, Eva Luna.

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 06 Mars 2016 à 08:30:35
J'allumerai une bougie pour Emmanuelle aujourd'hui.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Hortensia le 06 Mars 2016 à 10:06:23
Ces nuits qui nous ont fait basculer dans une autre réalité celle de la mort et de la souffrance.
L'irréparable est arrivé, cette nuit de cauchemar est la réalité, nos réveils ne seront plus jamais les mêmes.
Je pense à toi et à Manue.

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: piera le 06 Mars 2016 à 10:20:30
« Vivre de tels instants , penser de tels mots...hallucinant...surréaliste, inhumain,hors du temps »
EvaLuna intensément avec toi.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Mars 2016 à 20:05:41
Le six est passé...gros creux après... normal...

Cérémonie d'hommages, le sixième...
hier
avec famille et amis très proches
au cimetière, devant sa plaque au columbarium...
15h

-une chanson de Marie Mai:Chanson pour hier et demain
-mon texte, pas facile de lire avec la voix qui vrille
-une chanson:Damien Sargue - Un jour (extrait du spectacle " Les 3 Mousquetaires ")
-un texte de Duteil: les dates anniversaires
-un texte de ma fille, pas facile pour elle non plus de s'adresser à sa soeur...
-Un duo enregistré par ma fille et mon fils, de LA chanson de notre deuil : Ta main de Grégoire, très très émouvant....
-la chanson Ta main en instrumental le temps de tous  déposer
                     *les 6 bougies représentant les six ans passés sans Elle...
                    *les 5 coeurs en métal où chaque neveu ou niéce a écrit ou dessiné (7 ans à 1 an, ça donne :tata Manue je t 'aime de tout mon coeur, tata Manue et moi, tata et  aussi des bonshommes, des coeurs ou des gribouillis de bébés... )
                     *une rose chacun posée avec amour et tristesse
                     *des bouquets et des plantes fleuris de la part des présents...
                      *des larmes.. des sourires...beaucoup de larmes...
normal................ il y a 6 ans c'était le dernier jour de sa vie et le premier de nos vies d'après...

puis, collation dans une salle ,
décorée bleu tendre/taupe, couleurs  qu"'Emmanuelle aimait
j'y mets toutes mes photos d'Elle encadrées...pour qu'elle soit présente un peu...
pas facile pour les gens de nous parler d'Elle ...mais bon .. être ensemble est l'essentiel...

A Emmanuelle avec tout mon amour...


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 07 Mars 2016 à 20:36:37

     C'est très beau.
     Se réunir pour Elle ...
     Prendre du temps pour Elle ...
     Autour de Toi.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 07 Mars 2016 à 20:47:36
magnifique je ne sais pas si j'aurais le courage de faire comme toi ....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 08 Mars 2016 à 04:57:28
Tu écris si bien.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 08 Mars 2016 à 14:18:46
@romane   J'ai six longues années d’entrainement...
 j'écris tous les jours dans mon cahier...comme toi
et j'y déverse le grand n'importe quoi qui peuple ma tête...
mon désespoir et mes petites victoires
j'ai beaucoup écrit pour partager sur les deux forums,
 au début... et c'est pas la même écriture...
d'écrire en sachant être lue
en ayant besoin de réponses...

Je crois que j'ai toujours aimé écrire , c'était facile pour moi à l'école ;mais que je ne le faisais pas par manque de nécessité...et là la nécessité est vitale...mettre en mots la souffrance et mettre en forme le chagrin...ça me sauve de la désespérance...une de mes béquilles pour continuer à vivre...
J'ai effectivement des facilités pour écrire mais je ne voudrais surtout pas que ça paralyse quiconque... les mots jetés avec rage et chagrin, en vrac...ont toute leur place ici...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 09 Mars 2016 à 18:37:51
Ma docteur est absente...
son remplaçant m'a gentiment offert un café...
je craque dès qu'on est gentil avec moi...
8 jours d’arrêt pour" décompensation psychique date anniversaire"...

Ils ont les mots pour tout...les nouveaux jeunes médecins...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 10 Mars 2016 à 18:58:45
Je bulle, je brasse du vent, je tourne en rond, je ne fais rien,je sors à peine, tout est laborieux ,tout demande une énergie folle, pas envie de me forcer...
Ni bien ni mal, juste vide...dans cette période post /date noire...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 12 Mars 2016 à 22:27:29
Bonsoir....

De tout coeur avec vous les mamans et papas...
Moi ça fait 4 mois cette nuit que ma fille est partie (à 04 h 00 ,débranchée à 12 h55) et c'est toujours l'horreur,
à attendre les dernières heures de sa vie...
Alors je passe mes jours et nuits entières à me raccrocher sur le net aux médiums, physique quantique etc..
et tout ce qui concerne la " vie" là-haut....en espérant...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Mars 2016 à 17:02:26
Avoir du temps pour ne rien faire, ne rien penser....
no stress...
en dehors que mon gros stress chronique...

Du coup penser autrement à ce deuil ..
à cette mort... à ce traumatisme...
qui étend ses ramifications si loin dans le temps...

Mais comment font les autres?
Survivre, j'ai su faire.. avec vaillance..
Vivre?
Je ne sais plus faire...

J'ai affiché au mur sa dernière photo,
celle où elle boit un café dos à la montagne...

Etre copine avec mon pyjama...



Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 14 Mars 2016 à 22:29:39
Comment font les autres parents des années après pour aller apparemment bien?

J'ai quoi qui cloche?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Twist le 15 Mars 2016 à 07:00:21
La réponse est dans la question... Ils vont apparemment bien

Pensées pour toi Eva Luna
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 15 Mars 2016 à 14:08:07
Oui, tu as raison, c'est une apparence ...
pourtant j'ai la même dans ma vie réelle...
peu ont conscience des tourments quotidiens que je traverse encore
j'aurai dû y penser toute seule, mais non, quand ça va pas je pense tordu et que les autres y arrivent bien sûr bien mieux que moi...
Le groupe de paroles de parents m'apportait ça... une mise en perspective sur la durée,des séquelles au  long cours de ce drame sur les parents... et que c'est normal...ça rassure...

Alors que ici ou sur mon blog ,j'étale plus volontiers ce qui ne va pas, quand ça ne va pas...
un féroce  besoin de déposer une part de ce fardeau quelque part...
qui me permet de repartir plus légère dans la vraie vie...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 17 Mars 2016 à 13:26:27
Je déteste me coucher
je n'aime pas m'endormir, les pensées tristes ont envie de cavalcader
j'aime bien par contre le demi sommeil du matin, les pensées sont plus douces
je suis du soir...de la nuit on va dire,je ne suis pas du matin du tout

Alors...les nuits de sommeil sont trop courtes, les jours sont écourtés, les heures de la nuit passent entre livre , écran d'ordinateur et journal de deuil...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 17 Mars 2016 à 13:34:59
Je n'aime plus la nuit.Les pensées ne s'arrêtent pas, elles s'amplifient.. Je n'aime plus les réveils , ou le cauchemar est présent a l'instant .
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 19 Mars 2016 à 03:04:49
"Bon alors,..., ça doit être vrai, je sombre en dépression , et je m'en rends même pas compte, il a raison, faut que je me trouve un psychiatre...et qu'il me donne des antidépresseurs, et que je lui raconte ma vie, enfin sa mort surtout...c'est vrai quoi, le docteur sait mieux que moi...ça fait 6 ans et je souffre encore...c'est un deuil pathologique , hein? J'ai des rechutes de moral régulières...je vais pas bien...je suis encore en colère...je pleure parfois,la période anniversaire de sa mort est douloureusement difficile...Faut que je demande une adresse de bon psychiatre... gentil , humain... qui m'écoute bien...à qui je peux demander ça?"
Je lui ai dit que j'allais y réfléchir...

Voilà mon état mercredi en ressortant du rendez vous...avec 2 jours d’arrêt en plus ......toute liquéfiée sur ma banquette...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 19 Mars 2016 à 11:16:57

    Deuil pathologique, deuil pathologique, ce serait pas plutôt LA VIE qui serait pathogène, avec LE PIRE qu'elle peut infliger à un parent, perdre son enfant ?

   Ah, mais on ne corrige pas "La Vie" ... alors il faut nous corriger, nous remettre sur des rails, dans le sens de l'avancée ... ?

   Je sais que mon élan vital est brisé et qu'il ne reviendra pas, car le suicide du petit est au-delà de mon seuil de rémission .
   Je vivrai malade, en essayant d'être la plus sereine possible ...
   Du fond de ma chambre obscure d'où je vois le monde en une petite image lumineuse, je peux encore ressentir de la sérénité ...

   C'est ce sentiment-là qui me permettra de passer les jours, en lâchant prise ...i!ç!i ( petit mot ajouté par ma chacha Baïcka)

   Trois ans et traumatisée comme au moment de l'insupportable nouvelle ...

   C'est ma mort qui me guérira, en répondant peut-être à mes "pourquoi".
   Je l'attends bien tranquillement, bien sagement, en paix avec elle, et en guerre froide avec "La Vie", celle-là ... elle nous a pas ratées .

   On fait comme on peut .
   càp (encore le chat !)
   Bien solidairement, je te souhaite des embellies de ta météo intérieure, chère Eva .
   Martine .
   
   
   
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 19 Mars 2016 à 22:05:07
Merci Martine...oui, tu as bien capté... avec ses mots  je me pensais malade de chagrin  pas folle de chagrin  comme aux débuts... ou folle tout court mais malade... donc à soigner ...

Hier soir je n'avais plus l'énergie d'écrire la suite...

Je lui ai rappelé au docteur que le procès encore en cours et la particularité des prélèvements d'organes expliquaient aussi pour moi,la lenteur de processus de deuil qui ne me semble pas bloqué.. ; il avait oublié ça ... et a convenu que retourner voir ma psy serait une bonne idée, elle saurait dire où j'en suis, elle, spécialiste du deuil...

J'ai réfléchi et jeudi je ne ne pensais déjà plus comme ça, je sais ne  pas être en deuil pathologique, ma psy m'avait expliqué une fois que les médecins sont mal formés et croient que après un an de souffrance pas résolue c'est pathologique! et que impuissants à aider ,le recours aux pilules bleues ou blanches est plus facile .. Je ne veux pas de médicaments, je n'en ai pas pris quand j’étais au fond du trou, c'est pas pour commencer maintenant, ça changeait quoi?
J'ai peut être été en deuil traumatique... ça c'est fort possible...d'ailleurs il m'en reste des traces...
Je suis peut être encore en deuil difficile ou prolongé...et ça reste normal après la mort brutale d'un enfant...

Vendredi, une amie qui me connait très bien me confirme que non, pas de dépression chez moi...plutôt une autre façon de dire les choses, moins cadenassée dans ma souffrance je peux la dire ,moins terrorisée à l'idée de m'effondrer je peux  m'autoriser à vivre des phases plus tristes; j'ai moins la rage de surnager mais je ne suis plus au bord du gouffre en permanence...

Je sors de la période post date noire et la spirale descendante est stoppée et s'inverse...
Les montagnes russes du moral qui fluctue , le yoyo émotionnel des émotions contradictoires,la spirale du deuil descendante ou ascendante...c'est comme ça la vie désormais, faut m'y adapter...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 21 Mars 2016 à 19:25:04
Je termine ce livre...
je ne sais pas trop quoi en dire...


Nuit de septembre de Angélique Villeneuve
« Une nuit, ton fils s’est tué dans sa chambre, au premier étage de votre maison. Au matin à huit heures, avec son père tu l’as trouvé.
Depuis, à voix basse, tu lui parles. Tu lui demandes s’il se souvient.
La mer étale à huit heures du soir, les talus hérissés d’iris, les pierres de la cour tièdes sous la peau du pied, les filles dont les yeux sourient, toutes les choses belles et la lande silencieuse.
Tu espères tant qu’il est parti gonflé d’elles. Mais comme tu n’es pas sûre qu’en aide, en ailes, ces choses lui soient venues cette nuit-là, tu les lui donnes par la pensée, la respiration, le murmure.  »
 
Avec une sensibilité vibrante, lumineuse et poétique, Angélique Villeneuve dit l’après : comment exister sans celui dont on respecte silencieusement le choix d’être parti ? Quelle place trouver parmi les vivants et comment leur dire, à travers ce livre, toute la beauté du monde ?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 21 Mars 2016 à 19:30:07
J'ai acheté ce livre après avoir vu son père  à la grande librairie et je le regarde sans encore oser le lire, je le pressens dur et triste....

La gloire d'Inès de Philippe Delaroche

« Ma fille Inès a péri dans un incendie en plein Paris. Sept ans ont passé, soit le tiers de son existence. Il est temps pour moi de faire mémoire de la jeune fille qu’elle était, de l’éblouissante promesse qu’elle incarnait. De reprendre la conversation que sa mort n’a pas interrompue.
S’il m’est odieux d’en être séparé depuis le 21 mars 2009, je ne l’ai pas perdue. Et c’est au bras d’Inès que je me suis découvert des amis, des frères et des soeurs, du lointain passé comme du brûlant présent.
Poètes, écrivains, philosophes, peintres, musiciens, tous ces parents orphelins m’ont guidé vers une secrète vérité.
L’événement capital n’est pas la mort d’Inès, mais qu’il nous ait été donné de la voir naître, exister, s’exprimer, et qu’en la glorifiant finisse par filtrer le sentiment mystérieux de sa présence. »
P. D.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 21 Mars 2016 à 19:33:06
j'ai repris le travail.
 j'ai travaillé.
j'ai trop travailler pour un premier jour.
j'avais peu dormi.
j'ai lu mes messages.
j'ai comaté sur le  canapé.
j'ai posté des messages, sur les  livres lus ou à lire...
quelle petite vie mesquine et vide de sens...




Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Hortensia le 22 Mars 2016 à 09:50:08
Tu fais du bien ici aux personnes du forum.  :)
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 22 Mars 2016 à 10:56:22
Merci..

oui, mais ça ne remplit pas une vie...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 24 Mars 2016 à 00:08:58
Se tourner vers les autres...il parait que c'est s'aider aussi soi même...Je veux témoigner de mon parcours et aider si possible d'autres parents comme moi j'ai été aidée au début...

Je vais mieux.
Travailler m'oblige à me lancer dans le flux de la vie et du coup je fais plus de choses...ça m'épuise mais je suis contente de faire l'essentiel. Je m'auto-félicite chaque soir...quand il y a matière à me féliciter...je suis presque contente d'avoir repris...
Les bougies ne sont plus allumées chaque jour, seulement quand l'envie me prend.
Je mets toujours des fleurs fraiches devant sa photo mais ça ne me dérange pas trop quand elles fanent, je trouve ça raccord avec mon humeur... des fleurs mortes devant la photo d'une fille morte...mais c'est  beaucoup moins violemment triste... juste triste ...
Je ne me souviens pas avoir pleuré aujourd’hui sauf les quelques larmes sèches  au réveil...nées dans mon demi sommeil quand tout est moins contrôlé...
Ah si...mais ce n’était pas pour Emmanuelle, enfin pas que... mais pour les familles des victimes de Bruxelles, j'ai vu les visages des premiers identifiés et j'ai pensé à leur mère...ça résonne avec ma peine...je sais ce qu'ils vont traverser...D'habitude j'essaie d'éviter de penser aux parents quand il y a drame ou mort...je ne peux pas déployer trop de compassion, ça me prive de trop d’énergie... là... je ne peux pas éviter...je suis touchée...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Faïk le 24 Mars 2016 à 09:01:33
Ton tatouage...

" Il n'y a pas d'amour, ni d'amitié qui croisent le chemin de votre destin sans laisser de marque pour toujours". François Mauriac

Pour toujours, l'amour d'une maman pour sa fille... quel beau témoignage !

Porte-toi bien
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 27 Mars 2016 à 01:12:13
Vivre normalement... beau projet,
 je m'y attelle...chaque matin...
laborieusement ...
je vis après avoir survécu...
Mais...
Comme si ...comme si il était normal que ma fille soit morte...
et que la vie puisse être jamais normale après ÇA...
j'y arrive pas bien...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Mars 2016 à 21:38:36
(http://img.over-blog-kiwi.com/1/00/45/48/20140604/ob_d7b939_28591-404899504854-4236204-n.jpg)

Maintenant que je sais insérer une image... je risque de vous inonder ... déjà je rapatrie ici la photo de mon tatouage de poignet ,la belle majuscule du prénom d’Emmanuelle , en police Jellyka...je ne sais plus quoi...endless.. je crois.Besoin à un moment de me graver quelque chose d'Elle dans la peau... si j'avais pu j'aurai fondu sa médaille de  baptême dans ma chair pour conjurer la douleur ravageuse de l’absence...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Mars 2016 à 21:54:00
(http://www.fonts4free.net/includes/preview.php?fid=4204&fname=Jellyka,%20Endless%20Voyage&fsize=66&fcolor=1E1E1E&text=Emmanuelle&fcase=Abc)

En police jellyka endless voyage, ça donne ça!
C'est sa sœur qui l'avait trouvée ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Mars 2016 à 23:21:09
Mon corps sait mieux que moi qu'Elle va manquer à la festivité repas de Pâques /chasse aux oeufs  en famille...et me colle donc nausées et mal de ventre tordant...j'ai pas envie d'y aller, si je pouvais j'irai pas.Tentation de fuir  la souffrance...mais je n'y cède pas...Choisir la vie et repousser le malheur est plus difficile certains matins.
Et ma fois, comme d'hab... ça passe et je réussis à me mettre  dans l'ambiance et à passer un bon moment, malgré tout... et aussi à glisser une phrase sur Emmanuelle dès que le contexte le permet...
Les petits sont contents.
Les grands sont contents.
Je suis contente.
La vie est belle....................... aussi.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Mars 2016 à 16:56:51
Voilà... ça y est, j'ai les clés de mon nouvel appartement,état des lieux fait...Je n'ai pas le choix...je dois partir d'ici...

Après 16 années ... quitter l'appartement qui nous a accueillis, moi et mes trois gosses ,jeunes ados... après une séparation plus qu'houleuse... Laisser derrière moi cette période de ma vie... partir de cet appartement où Emmanuelle a grandi...

Yapuka ....faire des travaux....puis déménager.... charrier mes 372 cartons... dont une bonne vingtaine contient les petites affaires d’Emmanuelle... impossible de les mettre à la cave...impossible de m'en séparer... mais impossible aussi pour le moment,pour  sa soeur de trier avec moi, même si elle veut le faire, elle n'est jamais prête... alors on attend...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 30 Mars 2016 à 17:42:59
j'adore les déménagements chez les autres , toujours prête a me proposer pour un demenagement
 j'aime cette ambiance festive la plupart du temps
 courage a toi et attention a ton dos
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Mars 2016 à 21:17:36
Là ça va pas vraiment être festif...je le subis ce changement de lieu... j'ai rien choisi...
et ...le dos est déjà en vrac...2h de lessivage de cuisine toute seule puis 1 heure de grattage de sous couche de moquette avec mon fils...
Il a croisé une collègue de Manue au magasin et il n'a pas osé lui parler... c'est dur pour les gars...un peu taiseux...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 30 Mars 2016 à 21:55:55
je comprends ton mot, je le "subis" ... c'est ce qu'on fait tous je crois, subir ... mais ce nouvel appart est un autre chemin ... je te le souhaite doux, calme et au bout, rayonnant ...
je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 31 Mars 2016 à 11:41:24

    Bon courage Eva pour le déménagement en vue !
    Ce n'est pas de la tarte !
    Je te donne en pensée un petit coup de baguette de fée du logis, amicalement, Martine .
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Hortensia le 31 Mars 2016 à 15:37:54
Oui bon courage Eva pour ton déménagement et ta nouvelle installation.

Amicalement
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Magi le 31 Mars 2016 à 15:53:12
Je pense à toi, Eva,

Toute l'énergie que cela demande, un déménagement

avec en plus, l'idée de quitter ce nid plein des souvenirs avec Emmanuelle...

Une nouvelle page de ton livre que j'espère la plus douce possible...

Affectueusement
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 04 Avril 2016 à 00:51:20
Bon courage Eva Luna.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 12 Avril 2016 à 12:54:11
le jeton est tombé cette nuit...
le sommeil me fuit...
je vais vraiment quitter ce nid familial..vraiment vraiment!
les souvenirs avec mes 3, avec Manue... remontent et me vrillent le coeur...
le stress de tout ce qui est à faire me paralyse...
j'ai de nouveau une demi cervelle, j'oublie,  je retourne chercher, et j'oublie encore...je n'arrive pas à anticiper et organiser...tout est laborieux...
j''ai vraiment pas envie de partir...
pas le choix...
je freine, je recule...et ça se fera quand même...




Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 12 Avril 2016 à 13:13:16
décidement, tes mots sont mes mots aussi ... mon cerveau ne veut plus non plus ... c'est trop !! 2 jours que même avec un decontractant, je n'arrive pas à m'endormir ... donc journées en vrilles !!!! moi aussi je veux partir, mais me manque tout l'argent,  la folie (que j'avais), mon fils ............ plus envie de rien, je voudrais qu'on me porte et qu'on décide pour moi

je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Pourquoitoi? le 12 Avril 2016 à 13:18:55
Courage Eva. Tu n'abandonnes pas tes souvenirs car ils sont en toi et te suivront.

Je me pose la question rester dans cette maison où nous avons connu tellement de joies ou partir, partir loin. je crois que cela ne changera rien mais il est facile de croire qu'ailleurs cela peut pêtre mieux????

Je suis de tout coeur avec toi

Martine
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 12 Avril 2016 à 13:24:45
    "ça se fera quand même", eh oui, le compte à rebours d'un chamboulement environnemental, avec perte de repères et de sentiments d'avoir vécu tant de choses dans ce chez-vous ...

     "alors voilà.com" est une chouette adresse, merci je ne connaissais pas .

     J'ai fait un drôle de rêve, j'étais torturée par des méchants mais je n'avais pas mal, je me disais juste "ça craint", surtout quand on m'a coupé les jambes à mi-cuisse à la tronçonneuse pour que je puisse plus m'échapper .
     Mais je me disais aussi : chouette, ce coup-ci, je vais "aller au ciel" et "savoir enfin" ... le rêve s'est arrêté trop tôt, pas la moindre réponse, comme d'habitude .

     Puisque je passe du coq à l'âne, je te raconterai que je suis en train de faire un "puzzle géant" de bien 30 m carrés au jardin, je remets les mottes
 d'herbe en place en espérant que les sangliers ont fini de venir tout retourner.
     
     Mon frère m'amuse, il participe à un concours où il faut fabriquer sa propre bière artisanale : c'est génial, qu'il s'adonne à ce genre de choses je trouve .

     Bon après-midi, Eva, clin d'oeil à ceux qui m'ont lue et ... courage !
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Avril 2016 à 00:57:46
Petit moment joli quand même...
cueillir un bouquet de jacinthes sauvages bleues,tout seule...
les poser dans un verre devant sa photo,
ça me rappelle qu'on le faisait chaque année quand mes filles étaient petites...

Petit moment de solitude...
passer toute seule la sous-couche pour la peinture de la chambre des enfants...
en chantonnant une chanson triste...
ça me rappelle la peinture que nous avions mis sur la toile de verre... tous les 4, sa sœur, son frère et Emmanuelle et moi...pour la chambre des petits dans mon appartement...

Je refuse de stresser, de courir partout...
Je tente de ne pas trop laisser monter les émotions des souvenirs...
des souvenirs tristes... tous les souvenirs sont tristes depuis...
sa mort a repeint en sombre même les plus beaux moments...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 13 Avril 2016 à 08:46:23
salut Eva
 j'ai cueilli moi aussi des jacinthes sauvages elles ne tiennent  pas en vase mais ......
 je ne sais si tu repeins avant ton déménagement ou si il est fait
 il me faut bien dire moi qui peint tant que quelque soit la couleur elle me plait jamais toujours déçue
j'ai engage des poursuites avec un avocat
 merci
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Avril 2016 à 13:03:21
C'est ma fille qui a choisi la couleur...
m'en  fous un peu... sinon...
On peint la chambre pour les petits-enfants cet AM pour emmener un tour de meubles et cartons samedi.
Elles sont encore belles mes clochettes bleues.. ça ne tient pas bien en vase mais je les aime bien, elles ont un parfum d'enfance heureuse...

Le parcours dépôt de plainte et avocat est long et difficile mais nécessaire pour la mémoire d'eux...courage, courage...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 14 Avril 2016 à 13:13:24
Mon blog a deux ans aujourd"hui...
Ce blog existe officiellement depuis 2 ans...j'avais écrit un peu avant et rien publié tant je n'étais pas certaine de vouloir partager avec des inconnus ma douleur vive et vrillante... J'y ai déversé larmes, colère, peurs, tristesse, regret, nostalgie, chagrin,textes trouvés ailleurs, livres lus et manque radical et absolu de ma fille... un creuset où déposer ce qui m’habite ,me  déchire et me plombe dans ce chemin de deuil.

Ce lieu est aussi ma soupape...il y a bien peu de commentaires...ça manque... je sais juste le nombre de visiteurs et de pages vues.

Mon besoin absolu de jeter mes mots en vrac se tarit progressivement...La souffrance se racornit au fond de moi, moins partageable.Elle devient une plus petite pierre compacte...Je vis avec.La vie m'oblige à lui faire face.La mort doit passer au second plan.

Je délaisse l'écriture, en ce moment,partout... (alors que c'est encore vitale et nécessaire, un rendez vous-chagrin... )tant je suis occupée et préoccupée... par ce futur déménagement . Ce qui me montre et prouve que c'est possible pour certains de s'étourdir de travail et d'occupations pour ne pas penser.. Je n'ai plus le temps de penser... Ça me manque. Je n'ai pas le choix, les jours sont trop courts.Trop de choses à faire par obligation...Je dois me garder des temps vides..pour souffler...penser...pleurer...et je ne peux pas, là... alors les bouffées s'imposent parfois...

2 ans après... se retourner mesure le chemin parcouru, je me relis et je sais que je vais mieux, je vis mieux...ça peut être un témoignage utile aux récents endeuillés...

Mamandeuil.over-blog.com.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 14 Avril 2016 à 14:11:35
Le chemin que tu as parcouru est douloureux et tu commences à voir un autre chemin qui est plus serein ...
tu es un exemple pour tous ... je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 14 Avril 2016 à 17:07:13
Eva luna, je viens d'aller sur mamandeuil.over-blog. com. J'ai commencé à parcourir mais hélas pas assez de temps devant moi pour le lire aujourd'hui. Du coup, je devrais avoir un week-end plutôt calme et vais prendre le temps de le lire et je ne doute pas qu'il puisse être utile pour toutes les mamans endeuillées... tu sembles être très douée pour l'écriture, les mots... je sens que je vais avaler des pages de lecture ce week-end et je te dirais dès que j'aurais terminé s'il peut m'aider, car toi tu as déjà fait un long chemin depuis que ta fille est partie.
Je recherche beaucoup de témoignages, de conseils, d'aide et sur ce forum je m'y sens bien... j'ai l'impression de connaître certaines personnes depuis longtemps tellement je parviens à me confier... et le fait que l'on se réponde entre nous, qu'il n'y ait pas de tabous, que l'on soit là tous pour la même raison me permets de dire ce que je pense, de poser des questions, de lire des conseils, d'apprendre de nouveaux mots relatifs au deuil...
c'est bête, mais j'ai enfin trouvé des personnes qui peuvent enfin me comprendre... désolée pour vous tous et toutes de dire cela comme ça, mais autour de moi personne ne peut me comprendre, il faut le vivre pour le comprendre
grosses pensées à vous toutes et tous...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 14 Avril 2016 à 20:02:10
Bonsoir à toutes et tous,

Cinq mois hier que ma fille est partie et des torrents de larmes chaque jour..
Depuis deux mois je passe mes jours et nuits sur le net à tout regarder tout ce qui touche la vie après la mort..
Je ne croyais à rien avant, depuis je suis intimement convaincu que notre conscience survit, elle serait
dans les microtubules des neurones selon des médecins/chercheur physicien anglais et USA .

Mais aux USA, ils ont fait des expériences sur l'ADN qui montre que même séparé de  kms, l'ADN réagit
INSTANTANEMENT aux émotions humaines, ! INCROYABLE !!

Est ce la raison pour la quelle nous pourrions être en contact avec les membres défunts de notre famille ???
Si vous avez des réponses je suis preneur lol

Et puis, je demandais chaque jour à ma fille de me faire des signes :

1) Je veux voir un médium, regarde sur google , hésite et vais la voir, sans le savoir avant bien sûr ,
    qu'elle habitait exactement le même appartement , même résidence que ma fille !!!!
2) un calendrier tombe tout seul sans y toucher !! ?
3) mon vieux tél BIP BIP BIP
   à 03 h00 je regardais vidéo de ma fille et j'étais dévasté, soudain tél ...BIP BIP BIP BIP
   Comme si ma fille me rassurait !!!
4) je lui ai demandé de faire tomber sa photo sur bureau et griller ampoule !
    2/3 jours après, sa photo sur bureau tombe, et ampoule grillées SDB !!

là ce n'est plus du hasard ou je deviens fou ???

Merci de vos témoignages.. et courage...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 14 Avril 2016 à 22:06:30
@Wewell...commence par les billets les plus anciens,tu y retrouveras plus les  émotions des débuts du milieu  de ce deuil... encore que j'avais déjà pas mal pleuré-souffert-écrit... au fil des premières années....

@loulou 15...je ne veux pas être un exemple... chacun doit trouver sa voie pour vivre sans lui, sans elle...je peux seulement témoigner de où j'en suis.. comment j'ai fait...et moi, ça m'avait aidé de voir les anciennes qui souffraient autrement au fil du temps.. même si on ne peut pas croire aux embellies possibles quand on macère dans la douleur brute...

@gilles 86... moi aussi j'ai lu, cherché,erré sur le net... et je n'ai pas trouvé d'informations assez convaincante sur une
 après -mort...les expériences de mort  imminente et la théorie de la conscience non-locale issue de la physique et ou métaphysique quantique sont les deux pistes les plus réalistes à mes yeux..mais aucune preuve jamais.. que des indices...J'aimerai tant croire que la conscience survit...j'ai du mal...mais si je vivais moi même une expérience particulière... je croirais plus volontiers...Je me suis abonnée à la revue inexploré...et là j'en suis déçue...
5 mois hier... ta fille manque absolument à toutes tes minutes de vie... cette douleur est infernale...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 14 Avril 2016 à 23:04:37
@ Gilles, depuis que je suis sur le forum, j'entrevois chaque jour un petit rayon de soleil ... comme le dit Wewell, ici nous sommes écoutés, conseillé, on peut ecrire tout ce qu'on ressent ... on a toujours une réponse de quelqu'un ... même si le manque de nos enfants est bien présent, je sais que le forum me soutient
Je vois l'expérience de chacun ... les avancers, les deceptions ... ça m'aide tous les jours !

@ Eva Luna, le mot exemple est mal choisi, suis désolée ... d'ailleur je ne trouve pas d'autre mot ... ton témoignage m'aide ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 14 Avril 2016 à 23:11:53
Pas de souci loulou15...je sais ce que tu voulais dire...c'est moi qui suis allergique au modèle de deuilleuse qu'on a essayé de m’imposer aux débuts...comme des exemples à suivre justement...et j'ai vite su que personne n’avait le mode d'emploi pour personne, même pas pour soi même...chacune, chacun  fait comme il/elle peut.. et c'est déjà super...
voilà! bisou
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 14 Avril 2016 à 23:54:24
bisous
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 15 Avril 2016 à 00:14:43
re)

Hortensia oui c'est le même article que j'ai vu et tant d'autres

Eva, je ne suis p
Titre: Re : Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Helpa le 15 Avril 2016 à 00:24:52

Et puis, je demandais chaque jour à ma fille de me faire des signes :

1) Je veux voir un médium, regarde sur google , hésite et vais la voir, sans le savoir avant bien sûr ,
    qu'elle habitait exactement le même appartement , même résidence que ma fille !!!!
2) un calendrier tombe tout seul sans y toucher !! ?
3) mon vieux tél BIP BIP BIP
   à 03 h00 je regardais vidéo de ma fille et j'étais dévasté, soudain tél ...BIP BIP BIP BIP
   Comme si ma fille me rassurait !!!
4) je lui ai demandé de faire tomber sa photo sur bureau et griller ampoule !
    2/3 jours après, sa photo sur bureau tombe, et ampoule grillées SDB !!

là ce n'est plus du hasard ou je deviens fou ???

Merci de vos témoignages.. et courage...

Quel chemin parcouru, Gilles, et que de signes ! Tu ne deviens pas fou, tu es gâté !
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 15 Avril 2016 à 00:33:29
grr ! suite)

je ne suis pas du tout expert ni en physique, médecine etc..
je cite un , un peu plus compétent( enfin à peine hein ? lol) :

 "je crois à une vie après la mort, tout simplement parce que l'énergie ne peut pas mourir ;
" elle circule, se transforme et ne s'arrête jamais ! Voilà "

EINSTEIN

J'ai tellement regardé de vidéos, articles sur la physique quantique , nous, la matière, tout ce qui nous entoure
est  composé de vibrations, ondes (théories des cordes) et non pas de matière..
Donc nous " ondons" sans nous en rendre compte .. et pourquoi alors ??
Ces ondes servent elles  à une connection invisible ???
Certains physiciens pensent que l'univers est connecté , comme un cerveau géant, ce qui expliquerait les possibles " contacts " avec les consciences des défunts ??

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 15 Avril 2016 à 00:40:33
Bsr Helpa !

et oui merci , je me souviens de toi.. je suis conscient que j'ai une chance inouïe !
ma famille n' y croit pas je suis le seul snif !!
si vs avez eu des signes dites le moi
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Helpa le 15 Avril 2016 à 10:29:17
Tu peux aller voir le sujet "Peut-il y avoir des signes " ? et y mettre les tiens. ;)
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 15 Avril 2016 à 11:56:09
http://mamandeuil.over-blog.com

Pour pouvoir y accéder en direct...
et si vous passez par mon blog, un petit commentaire ici ou là bas sera toujours le très bienvenu...
Les retours de lecture me manquent...
et si vous connaissez d'autres blogs de deuil je suis preneuse de l’adresse, merci...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 15 Avril 2016 à 12:57:41

     Bonjour Eva-Emmanne ...

     Ton blog est trop riche, trop intense pour que j'ose, déjà, y déposer un
     "retour de lecture",
     ce serait irrespectueux de le survoler sans te rencontrer VRAIMENT ...
     Alors je picorerai de temps en temps quelques articles, et je laisserai le temps assembler les dépôts qu'ils laisseront en moi ...
      Le deuil, c'est si profond ...
      Si universel mais cependant si individuel ...
      Paradoxalement, le deuil est VIVANT, il fait mal, mais il nous éveille à l'important.
       C'est pourquoi je ne vois pas l'intérêt d'en "sortir", tout est là, la VIE est là, douloureuse bien sûr ...
       Ton blog est beau, Eva, émouvant, courageux aussi.
       Je le note en marque-page, mais j'ai aussi grand besoin de choses plus superficielles, de canaliser mon attention sur de la couleur, de la matière : les mots me tourmentent parfois, ils sont difficiles ... et je me détends sur "Spiroubobine" !
      Car le deuil est une complexité qui reste inextricable !
      Tricoter des chaussettes à point dentelle, c'est possible ...
      En pensant sans forme, en éprouvant mon amour blessé pour Kalahan ...
      Mais tu as mille fois raison de ne pas renoncer à l'écrit !
      C'est indispensable, même pour communiquer sur ce terrible sujet !
      Hier, j'ai regardé la série "Missing" sur fr 3, une histoire de disparition d'un enfant : bien sûr, je l'ai regardée "autrement" que si nous n'avions pas vécu la mort d'un enfant ... ça m'a prise aux tripes .
     Je suis si souvent à cran ...
     Simple question de ne pas me taper la tête contre le mur, je dois alors me détendre avec des choses basiques, le jardin, l'artisanat ...
     Ton blog est une merveilleuse preuve d'Amour pour Manue .
     A priori, c'est ce qui me saute aux yeux.
     Tendresse à toi, Martine.
     
     
       
   
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 15 Avril 2016 à 13:24:57
Ecoute ton besoin de couleurs, de lumière, de légèreté, de sensations...pour conjurer la noirceur du suicide et de ses ravages sur ceux qui restent...c'est de la vie qui reprend...une vie autre..mais une vie quand mème.. j'ai douloureusement compris ça... sale étape du deuil... d'accepter que la vie sans Elle, soit quand même une vraie vie..pas une survie ou une sousvie...une vie de deuilleuse...

"Ton blog est une merveilleuse preuve d'Amour pour Manue .
     A priori, c'est ce qui me saute aux yeux."
c'est déjà un commentaire qui me touche..merci...
Titre: Re : Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 15 Avril 2016 à 15:20:25
Tu peux aller voir le sujet "Peut-il y avoir des signes " ? et y mettre les tiens. ;)

Bonjour,

Merci Helpa, j'ai regardé pas bcp de post non ?
Je tiens à te remercier, j'ai lu bcp de tes post et tu es toujours là à soutenir chacun et chacune malgré
l'épouvantable drame que tu vis ! admiration vraiment !!
Je vois que tu vas " un peu mieux" , si on peut dire cela, et j'en suis très heureux pour toi.
J'espère que ta petite fille chérie est bien où elle est et voit tout l'amour que tu lui portes..

Moi je culpabilise bcp car les relations avec ma fille n'étaient pas simples ( caractère très entier mais coeur d'or)
et bcp de ma faute, pas assez " présent" selon elle, je le regrette tant..
Comme elle était fâchée et avait récemment déménagé, je ne connaissais pas l'intérieur de son appart' encore.

Quand j'ai rencontré la médium, même appart, au 3 ème comme ma fille, et même résidence, je suis sûr que c'est ma fille qui m'a guidé dans le choix de cette médium afin de me montrer l'intérieur de l'appart'.
Car le samu et pompiers ont mis 1 h20 pour l'évacuer, escalier monte à la chambre trop étroit, fenêtre pas assez large,
pour celà qu'elle n'a pas survécue ma pauvre puce chérie.

Comme je me posais énormément de questions, pourquoi tant de temps etc, ma fille m'a fait comprendre en voyant l'appart' identique de la médium !!

C'est quand même un signe incroyable non ?

Pensées très émues et très affectueuses pour vous toutes et tous..
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 15 Avril 2016 à 15:39:53
Chère EVA bonjour,

Connais tu cette magnifique chanson d'Alain BARRIERE, : " ELLE " ?
Je te mets le lien,
c'est pour nos filles aussi..

https://www.youtube.com/watch?v=MoCisseq-k4
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 15 Avril 2016 à 16:01:04
j'ai fait deux videos/diaporama  sur youtube de ma fille Sindy ( 36 photos chacune, son âge) : 1,50 mn chacune.

https://www.youtube.com/watch?v=MMEc0HlegGU

https://www.youtube.com/watch?v=Ei9nFi-E4AM





Titre: Re : Re : Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Helpa le 15 Avril 2016 à 16:04:24
Merci Helpa, j'ai regardé pas bcp de post non ?

40 pages quand-même !
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 15 Avril 2016 à 17:24:03
ha j'ai dû me tromper !
remets moi le lien svp si tu peux merci !

et courage  à toutes et tous....poufff le calvaire.......
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Helpa le 15 Avril 2016 à 18:02:08
http://forumdeuil.comemo.org/philosophie-spiritualite-deuil/peut-t-il-y-avoir-des-signes/msg70474/#msg70474

Tes vidéos sont magnifiques et très émouvantes.
Titre: Re : Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 15 Avril 2016 à 18:14:49
http://forumdeuil.comemo.org/philosophie-spiritualite-deuil/peut-t-il-y-avoir-des-signes/msg70474/#msg70474

Tes vidéos sont magnifiques et très émouvantes.

merci ça me touche bcp que tu ais pris le temps de les regarder..
déjà vu 50 fois et dévasté bien sûr..
Sais tu comment mettre une musique de mon choix sur youtube?? (soucis droits d'auteur)
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Helpa le 15 Avril 2016 à 18:16:58
Non pas du tout. J'aurais déjà été incapable de faire des vidéos comme les tiennes.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 15 Avril 2016 à 18:19:57
merci pour le lien Helpa..
Titre: Re : Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 15 Avril 2016 à 18:36:16
Non pas du tout. J'aurais déjà été incapable de faire des vidéos comme les tiennes.

Ha non c'est très très simple à faire.
moi je suis nul et y suis arrivé lol
si tu veux je t'indique la marche à suivre..et les heures de montages/ photo avec le site " pixiz"  ( bcp images, de coeurs, fleurs roses etc.. tu choisis et met la photo de ta fille dans le décor ça va vite et très simple je t'expliquerai ok ?)
après images enregistrées sur ton ordi, tu vas sur youtube et publier une video/diaporama)
J'ai fait 275 montages ( passé mes nuits lol)
pour une vidéo comme les miennes, 36 photos ça va très vite à faire)
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 18 Avril 2016 à 23:29:11
J'ai emménagé.
J'ai finalement encore quelques amis fidèles qui ont aidé...en plus des mes enfants et ma sœur..la famille est une valeur sûre.
Panne de chaudière,pas de chauffage, pas d'eau chaude... je dors encore dans mon ancien chez moi, chez nous..; en camping précaire qui me prouve qu'on a vraiment besoin de très peu...et en plus  ça me laisse comme un sas de désacoutumance...
La dernière chose que je ferai en partant... sera de décrocher toutes ses photos...
J'ai ôté tristement tous les cadres...
Je pense encore plus à Emmanuelle dans cet appartement quasi vide...
Je quitte un pan entier de ma vie...avec la sensation de la laisser derrière moi...encore un peu plus...
Je suis entre deux tranches de vie.
Le reste de ma vie sans Elle ... se poursuit...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 18 Avril 2016 à 23:46:13
Bonsoir Eva..

J'imagine ta souffrance de quitter ton chez toi et et tes souvenirs..
De tout coeur avec toi..
Je t'avais posté plus haut le lien de la magnifique  chanson d'Alain BARRIERE, " ELLE " ..prédestinée si tu ne connais pas..
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 19 Avril 2016 à 00:25:29
Quitter un pan entier de sa vie....
Je pense a toi Eva Luna
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 19 Avril 2016 à 09:08:00
j'aime tant la phrase de Victor Hugo " tu n'es plus la où tu étais mais tu es partout là où je suis "; donc elle déménage aussi  ;)
 courage Eva
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 19 Avril 2016 à 14:43:29
Quel courage Romane, mais ta fille te suit, elle est là avec toi, dans ton cœur et tes pensées... j'en suis sûre... il faut le prendre comme un nouveau départ, une nouvelle vie à reconstruire différemment et autrement... elle veille sur toi...
bon emménagement
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 19 Avril 2016 à 21:43:49
Nos enfants  sont avec nous en permanence. Ils sont à coté de nous, en nous dans nos coeurs
tout nous les rappelle et il n'y a pas une minute ou nous ne pensons pas à eux
bon courage à toutes et tous
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 20 Avril 2016 à 10:20:43
Une chanson, un vêtement, une coupe de cheveux, une coiffure, un mot... tout nous ramène à nos enfants... nous ne les oublierons jamais, ils sont à côté de nous en permanence
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 20 Avril 2016 à 16:25:01
Ce que je vais emmener avec moi, demain soir...( j'ai décidé que c'était ma dernière nuit ici..)ce n'est pas ma fille...elle ne m'accompagne pas, elle ne déménage pas, elle est morte et c'est bien pour ça que c'est si dur, que je suis si triste et qu'elle manque tant......j'emporte l'idée de ma fille, les souvenirs de ma fille, le manque d'elle et son absence...c'est tout...

La dernière chose qui reste pas encore rangée-triée...c'est son petit autel avec une mèche de cheveux, des bougies, ses bijoux, des photos, des petits mot de sa main, son empreinte de main en maternelle, sa carte de train, sa montre,ses gants...sa dernière photo, à la montagne, une tasse de café à la main, en pause la veille entre 2 descentes...
je ne sais pas encore ce que je vais faire de tous ces menus objets... les ranger et les cacher dans un carton ou les re sortir et les exposer... je ne sais même pas ce que je veux , ce qui me fera du "bien"...je suis entre deux chapitres ...

Je comprends ce que tu essaies de me dire Romane..mais ça ne me parle pas... je suis de celles qui se retrouvent face au néant et au vide et qui doivent apprendre à vivre avec...sans croyance, sans espoir...seule.

J'ai écouté ta chanson ELLE...Gilles, je ne connaissais pas...elle est belle...merci...
Quand j'écris Elle, en fait c'est à Elle-morte que je pense...à la tragédie, au manque, à l'absence...au chagrin... pas à Emmanuelle -vivante...dont les souvenirs sont encore écrasés par ceux de sa mort...mort violente qui a pulvérisé mon univers et mes croyances, ma vision du monde et mon avenir...
Je reconstitue laborieusement ma vie...et là ça allait mieux , après le très creux de la date anniversaire de sa mort...... ce déménagement est une épreuve...je la subis au jour le jour... je sais que ça ira mieux dans quelques semaines.. rien ne dure éternellement...
Je vais à un BBQ chez ma fille ce soir, les petits sauront me détourner de trop de peine...(ça c'est le final positif rassurant!)
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 20 Avril 2016 à 16:51:59
Je ne veux rien essayer de te dire car j'avais bien compris .
Je suis aussi face au vide.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Helpa le 20 Avril 2016 à 17:31:47
Eva, même si tu ne crois à rien, tu ne peux que constater que tu as perdu ta soeur à 24 ans dans un accident et ta fille à 24 ans dans un accident. Je ne dis pas ça pour remuer le couteau dans la plaie. Je suis comme toi. Peut-être que ça t'intéressera de lire ça :

http://www.geneasens.com/dictionnaire/accident.html
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 21 Avril 2016 à 13:17:08
Même s'il y avait un lien entre ces deux morts... je ne saisis pas ce que ça voudrait dire...

J'ai lu cet article.Je connais mal la psychogénéalogie.J'avais lu , avant...; 2/3 livres...théorie intéressante...mais je ne comprends pas tout...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 21 Avril 2016 à 13:31:55
Je crois à l'esprit humain qui cherche à donner du sens à ce qu'il vit...
Je crois à l'inconscient qui nous pousse à faire avec des raisons cachées...
Je crois aux effets des rituels...

Je ne crois pas à une après-vie...
mais ça serait une belle surprise si ...

Et si la conscience subsistait après-ailleurs...?
voilà une hypothèse qui rassurerait les endeuillés...


La mort d'un enfant n'a pas de sens...
Je veux bien chercher du sens à ma vie d'après..mais pas à sa mort...
J'accepte que mon intelligence rationnelle ne peut pas tout, ne sait pas tout...
Je sais que je ne sais pas ...
Je ressens que la mort est un scandale absolu...
Je pense que la mort est un mystère... un grand mystère...
Personne ne sait...
Titre: Re : Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 21 Avril 2016 à 16:38:30

Et si la conscience subsistait après-ailleurs...?
voilà une hypothèse qui rassurerait les endeuillés...



j'espère que oui ... je m'accroche à ça ... que mon loulou voit tout ce que je fais, m'entends ect ... peut etre pour ne pas devenir folle ...

amicalement,
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Helpa le 21 Avril 2016 à 17:29:40
Et tu te dis "Maintenant, il faut que je sois exemplaire, parce qu'il voit tout ce que je fais et je veux qu'il soit fier de moi" ?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 21 Avril 2016 à 19:58:51
J'aimerais tant pouvoir être sure qu il y a bien un ailleurs et que ma fille soit libérée des ses souffrances et puisse voir combien nous l'aimons tous
Je t'aime mon Aéline
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 22 Avril 2016 à 07:40:12
Nous ne savons effectivement pas où sont nos enfants ? la mort et ses secrets... l'âme, l'enveloppe charnelle, c'est tellement confus tout cela pour moi, alors j'espère, j'essaie de croire qu'il me voit, qu'il m'entend, parfois j'ai l'impression que c'est Aurélien qui m'envoie un signe, et pourquoi pas ? je me raccroche à tout cela, et quand je vais mal, non très mal car je vais toujours mal, donc quand je vais très mal je lui parle, parfois même je pique une colère.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 22 Avril 2016 à 13:13:29
Je parle tout le temps à Aéline à la maison et je lui demande surtout de me pardonner.
Je t'aime ma chérie, mon Aéline
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 23 Avril 2016 à 21:42:40
J'avais le choix... pseudo choix en fait.. de rester près de mon frigo et de toutes mes affaires dans le nouvel appartement ou de retourner près de mon ordinateur et de son petit autel et de toutes ses affaires...dans mon appartement... celui des 15 dernières années...

Dernière nuit ici... cette fois c'est vrai ,der des der....Appartement vide, sauf le bureau d'ordi, le meuble-autel de Manue...un matelas par terre , une bouilloire,la cuisinière à donner et sa douzaine de cartons d'habits ...que je peine à ouvrir-trier en ces temps de fin de chapitre de vie...
Je vais re mal.. la voiture re devient le dernier salon où je pleure...marmonnant " j'ai pas envie, je ne veux pas..."et pourtant j'y vais, au resto familial pour les anniversaires de ma mère, mon frère et mon petit fils.. 3 anniversaires en 3 jours... toute la famille réunie.. sauf une... ma fille, sauf une, ma soeur et sauf un, mon père...
mais ça se passe bien, le repas est agréable et je puise dans mes ressources pour faire bonne figure,sourire et rendre le moment sympa pour tous...et ce n'est pas du faux... c'est une partie du vrai...j'ai appris à composer avec ma peine et à vivre quand même les bons moments...Ça doit être ça, faire son deuil.. être capable de vivre malgré le chagrin...retrouver  une sorte d’habileté à passe d'un état à l'autre...


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 24 Avril 2016 à 00:58:30
tu as raison Eva sur l'effet de passer d'un état à l'autre ... j'ai eu ça cet après midi, lorsque j'ai croisé une des copines de mon loulou, qui lui apportait des fleurs ... j'ai pleuré en la voyant, mais pleurer de joie parce qu'elle ne l'oublie pas !!!!!!!!!! j'ai tellement peur que ses copains l'oublient .... ça me ferait tellement mal pour lui !  mais je ne voulais pas voir pleurer cette "gamine" donc j'ai rigolé, plaisanté ...
je suis rentrée dans ma voiture comme un robot ...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 24 Avril 2016 à 01:04:07
J'ai très peur aussi qu'on l'oublie, comme s'il n'avait pas existé.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 25 Avril 2016 à 21:46:06

Pas le courage de faire un message, je vous colle le billet du blog...que je suis venue écrire dans mon vieil appartement où reste l’ordinateur...envie de partager ce moment fort...


Première nuit du premier jour d'un autre chapitre de ma vie , sans Elle...

Premier soir...seule,dans cet appartement que j'ai tant de mal à habiter...sans télé, pas de connexion et pas de câble ... sans musique, le lecteur de Cd est aphone, sans ordinateur pas de connexion...La radio pourrait fonctionner mais ça me fatigue les neurones, tant de vacuité...rien ne m’intéresse...

alors, seule, je dîne de pâtes trop cuites, de jambon ,yaourt.. comme quand les nefanst étaient petits, au temps du bonheur simple doux facile...

alors je prends un bain brûlant ,propice aux pensées flottantes, sur ma vie, mes enfants, autour du sens de ma vie, aux choix et aux non-choix... à la culpabilité...pârceque oui c'est de ma faute si elle n'a pas survécu à la collision, au choc...non coupable mais responsable... si elle avait eu un casque... si je l’avais obligée à porter un casque, elle....

pourtant dès le débuts de ce deuil j'avais évité les inutiles Si , si j'avais, si elle avait, si la vie avait... stériles et douloureux

alors je fabrique à la hâte un petit autel à sa mémoire...in loving missing memory, et je pleure copieusement sur ma fille perdue...Bien sûr que mon chagrin déménage avec moi...

alors je m'assieds et je contemple ce qui sera le nouveau décor de ma nouvelle vie...sans Elle...

alors j'attends-espére un appel, un signe de ceux du dehors...

alors je lis... je commence La gloire d’Inès... ce livre qui me tend ses pages depuis quelques semaines et que je n'ose entamer...et je pleure copieusement sur nos filles perdues...

alors je dors d'un mauvais sommeil, repères perdus... ambiance perdue...vie d’avant perdue...nouveau lieu, nouvelle vie, pas envie...

Je pense pire à Emmanuelle qui manque pire ici...une grosse bouffée de chagrin intense... sensation de retour en arrière...


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 25 Avril 2016 à 23:21:49
Eva Luna, les mots ne font pas le poids face a ça.
Je pense a toi
Amicalement
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 25 Avril 2016 à 23:23:10
si difficile de commencer un nouveau chemin, sans ... un peu comme les fleurs que j'ai planté samedi ... un peu comme mon nouveau travail, que je n'ai pas envie ...
une bougie pour nos enfants d'amour
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 25 Avril 2016 à 23:46:21
Merci les mamans-comme-moi...

Là je vais aller dans mon  nouveau chez moi,
j’étais  venue stagner un peu devant l'écran
pour passer un peu le temps
Je sais que je vais m'y faire,
c'est la transition qui fait mal...
c'est comme ça
c'est pas grave
plus rien n'est grave.
"Bonne" nuit....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 26 Avril 2016 à 11:46:00
plus rien n'est grave oui
mais il faut composer avec la culpabilité la douleur et l'absence
je suis en pensee avec toi
un peu au fond du gouffre en ce moment
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 26 Avril 2016 à 14:16:12
je suis comme vous, après ce que nous avons vécu, plus rien est grave...
comme vous également Cabrau, au fond du gouffre, je touche le fond en ce moment
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 26 Avril 2016 à 18:31:04
Je garde mes 3 loulous pendant que ma fille va passer une nuit dans les arbres, en amoureux mais sans chauffage...
ça ne me laisse pas le temps d’être triste...
le petit vient de déplier une boite de mouchoirs en papier...
les 2 grands se chicanent un peu en attendant que je m'éloigne de l'ordinateur...
La vie m'oblige à faire face et c'est bien aussi...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 26 Avril 2016 à 18:40:01
eh oui la vie nous oblige à faire face ... pas de répit ... puis il y a ceux qui restent, ils sont important aussi, ils nous tiennent hors de l'eau ...
je te souhaite une belle soirée avec tes 3 loulous
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Avril 2016 à 15:10:26
J'ai passé un vrai bon moment avec mes loulous..même si c'est un peu rock n roll...3 enfants de7,5 et 1 an...je mesure les progrès, il y a quelques mois je n'aurai pas accepté les 3...trop fatiguée trop incertaine de me  savoir capable de faire face plusieurs heures...
Ils sont l'avenir...
j'ai peur pour eux... toujours....

j'ai bricolé un petit autel provisoire dans mon n ouveau chez moi..mais je garde encore un petit atel dans mon ancien chez moi, là où se trouve encore l’ordinateur...
Résolution: n'allumer qu'une bougie... ça évitera de noircir de fumée le nouveau papier peint...
 et j'ai déjà dérogé hier, seule ,tristoune...après le départ des loulous..2 bougies!ça compte une bougie chauffe plat dans "son" bougeoir en plus de la bougie parfumée ?je me rends compte que je fétichise "ses "objets... j'y reste attachée très fort...même si ce sont des objets dont elle s'était détachée, elle..; ils me rappelle son enfance, son adolescence...c'est comme ça!

Je me sens en visite chez moi... attentive aux bruits, vaguement insécurisée par la nouveauté...le silence...bizarres...
j'attends le contre coup...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 28 Avril 2016 à 22:35:45
petit à petit ... c'est bien ... bonne soirée Eva
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 29 Avril 2016 à 08:11:11
Peu importe le nombre de bougies que tu allumes, l'essentiel c'est faire ce que tu as envie de faire...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 30 Avril 2016 à 05:53:07
Eva je te souhaite une bonne réinstallation dans ta nouvelle tanière il faut du temps pour apprivoiser un nouveau lieu
En dehors de ma maison en Normandie j'ai déménager deux fois en2014et 2015 l'année passée j'ai continue de dormir trois mois dans le camping car après que la maison soit prête !!!!! A cote de celle ci !!!
Je crois que deux ou dix bougies sont bien méritées pour un peu de réconfort et comme dit Fredericoqui peut me dire ce que je dois penser surement pas le papier peint
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Avril 2016 à 22:09:30
J'ai laissé échapper le grand cadre avec sa photo, celui des obsèques...verre brisé...
m'en fiche, je l'aimais pas.
Toujours pas de connexion internet; encore un problème pour trouver la ligne.. c'est reparti pour  6 à 12 jours d'attente...alors je reviens squatter mon vieil appartement encore pas tout à fait vide et qui parait si insalubre..j'ai réellement vécu 15 ans ici?
Je me souviens de notre arrivée à tous les 4... en urgence...un dimanche,après une fuite du domicile conjugal et un hébergement provisoire chez mes parents...je  ne pensais pas réussir à m'en sortir, seule avec 3 ados...J'ai mis quelques mois à acheter un lit à Emmanuelle...le matelas par terre ne l'a pas gênée, moi si...
J'ai tant de souvenirs ici...des bons et des tragiques...comme le retour.. un dimanche aussi,sans Elle... moi,sa mère,....dévastée mais "contente" de la ramener vers chez nous... si j'avais pu, je l'aurai ramenée à la maison... mais je crois qu'avec le transport de province, ça n'aurait pas été possible... je regrette un peu...mais je pense que son frère et sa soeur ne l'aurait pas supporter...alors que ça ne se soit pas fait, c'est bien aussi...

Je lessive et trie et range et transporte ...toute la journée,à mon rythme...et je suis devenue lente à tout, depuis la tragédie de sa mort...Heureusement bien aidée par mon  fiston...et ma fille demain.. ma sœur hier...Valeur sûre que la famille..la seule.. et dernière valeur sur qui compter...

Je n'ai pas envie de retourner dans une vie normale, dans un monde où sa mort est normale, où on doit vivre-sans... et avec le sourire,pour ne pas déranger...je veux avoir encore le d roit de montrer ma peine... je sens bien que tous espère que ça va... tous cherchent à positiver , à me distraire...ne m'écoute plus, ne supporte pas l'expression d'un chagrin  qui devient dérangeant au fil des années... non, on ne s'en remet pas..on apprend à vivre avec.. mais on a toujours besoin d'oreilles capables d'entendre la souffrance persistante...elles se raréfient, ces oreilles...

Samedi soir solitaire...je vais retourner dans le nouveau  lieu de vie qui m'attend...ou pas...
 Mon fils m'a installé le chaine de sa soeur... je vais pouvoir écouter un peu de musique, il y avait 3 Cd dedans, les derniers qu'Elle a écouté...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 01 Mai 2016 à 18:54:47
WE version grise, j'ai trié tous ses cartons de vêtements, pleuré abondamment,la revoyant dans telle robette ou tel petit haut...l’œil bouffi j'ai mal dormi dans cet appart étrange et étranger..., j'ai pleuré encore, j'ai rêvé... mais pas d'Elle .

J'ai lu un petit livre qui fait se poser les questions existentielles mais y répond par la grâce et la foi... très peu pour moi...

WE Version rose...j'ai décidé de sortir un peu de cet univers de douleur solitaire...hop! une petite brocante pour voir du monde normal...du monde et du soleil.J'ai vu mon fils et eu ma fille.Ils mettent de la couleurd ans ma vie grise...et le gris c'est du noir délayé, du deuil qui s'estompe...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 01 Mai 2016 à 20:39:52
Bon, moral en chute
sa meilleure amie a 31 ans ce dimanche...
elles le fêtaient toujours ensemble...
elle l'a fêté hier soir...
sans Elle...

Tous ils vivent leur vie...c'est pas juste...

Pas les 31 ans d' Emmanuelle le 19 mai...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 01 Mai 2016 à 22:03:37
Je me pose la question depuis le début
Comment vieillir  alors qu'ils restent jeunes
Courage Eva
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 02 Mai 2016 à 09:58:26
Question à laquelle je n'avais pas encore pensé Eva Luna, comment vieillir alors qu'ils restent jeunes ?

En tous les cas, ce qui est sûr, c'est que depuis que mon fils est parti, j'ai pris un sacré coup de vieux... des poches sous les yeux sont apparues, les rides qui se sont creusées un peu plus, le visage qui "descend" aussi flasque et fatigué, la bouche dans le sens inverse de ce qu'elle était, tirée vers le bas et non plus tirée vers le haut côté oreilles, et des douleurs de vieille dans mon corps... mais tu as raison, ils restent et resteront jeunes.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 02 Mai 2016 à 21:06:56
Oui, c'est le masque de l'Epreuve...
je l'appelais mon visage de pieta, de mater dolorosa...
il s'efface au fil du temps ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 03 Mai 2016 à 07:55:10
Même s'il ne s'efface pas, ce n'est rien comparé à ce que je vis actuellement... je souffre tous les jours, et je me moque du regard des autres sur moi... je traverse la pire des épreuves qu'une maman peut traverser alors ce visage changé ne me soucis guère... que les mauvaises langues vivent ce que je vis et après on verra  (attention je ne souhaite aucun malheur à personne).
Mais tu parles au passé,  "je l'appelais" cela veut dire que pour toi ce masque s'est effacé, malgré ta douleur immense... je garde alors espoir qu'il en soit de même un jour pour moi, on verra. Merci en tous les cas de m'apporter ce message réconfortant.
Bises Eva Luna, bonne journée
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 03 Mai 2016 à 11:55:40
Je suis d'accord avec toi
je m'en fous du regard des autres
vu notre souffrance !!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 03 Mai 2016 à 13:36:48
Tu vois j'ai des amis qui ont la cinquantaine, je viens d'apprendre qu'ils divorcent, c'est triste, c'est dommage mais ce n'est rien, rien comparé à ce notre cocon familial vit depuis le mois de septembre, rien comparé au décès de mon fils... plus rien n'est grave, plus rien ne me touche... je m'en fiche des autres, c'est moi,  c'est nous qui souffrons et les autres je m'en fiche, je suis devenue égoïste...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 03 Mai 2016 à 16:50:17
oui, on sort un peu de la souffrance absolue et on perd ce regard hanté qui nous caractrise et fait si peur aux autres...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 12 Mai 2016 à 20:58:33
de retour
connexion revenue enfin
trop longtemps sans télé ordi téléphonne ça joue sur le moral
silence ravageur
solitude aux couleurs du vide
moral en montagnes russes
fatigue morale de ce changement
fatigue physique de ce grand ménage
perte de repères
absence encore plus vive ici
cartons partout





Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Bulle 777 le 12 Mai 2016 à 22:42:23
Nous t'attendions, Eva Luna...
tu nous manquais
-Bulle

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Mai 2016 à 12:31:23
Mercis....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 13 Mai 2016 à 12:34:46
Bonjour Eva Luna,

Je n'imagine même pas ne pas pouvoir me connecter ici quand j'en ai besoin, effectivement tu as du te sentir bien seule dans ce nouvel univers... c'est bien que tu reviennes parmi nous, ne nous quitte plus...
Bises
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Mai 2016 à 12:37:49
Le rose du  week end était:
une brocante au soleil du jeudi, quelques achats pour les petits et quelques rencontres amicales et bavardes...
savoir mes petits enfants ensemble en soirée BBQ du jeudi
ne pas travailler vendredi avec un pont offert...
réussir à aller à la soirée rock vendredi et ma fois passer un assez bon moment...et c'était pas gagné pourtant!
le baptême dimanche de mon neveu,en famille, au jardin, au barbecue et au soleil...

Il y a du beau et du bon dans ma vie malgré tout.. je sais...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 13 Mai 2016 à 20:51:42
on a le droit encore au bonheur, des petis bonheurs, qui auront un autre goût, mais avoir un peu de bonheur chaque jours pour avancer, petit à petit ... une petite fille, cet apres midi, qui m'a dit "tu sais où je vais demain ?? "moi "non ??" "ben je vais à disneyland, et je ferai un bisous à Cendrillon pour toi !!! " j'ai trouvé ça trop mignon, elle m'a fait sourire ... j'ai profité de ce petit moment de bonheur .... on a le droit de se faire du bien !!! nous le méritons tellement !!!! même si tout sera différent ...
ON A LE DROIT !
bises à tous
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Mai 2016 à 21:13:23
Euh...pas d'emballement...
j'avais prévu de vous faire la version blues... du WE...

Recevoir vendredi les 3 photos sous plexiglass,à mettre au columbarium "pour " son anniversaire...Emmanuelle en portraits que j'aime...en attendant j'ai dù les retourner.. ça me faisait trop mal de les voir; de la voir souriante...
A peine sortie de la salle de danse, me dire que oui, c'était assez sympa mais qu'il ne m'en reste déjà plus rien...même les petits moments agréables ne me nourrissent pas, ne demeurent pas en moi.. le bon s'évapore illico
Lessiver dans le vieil appartement et me poser dans son ancienne chambre en pensant aux souvenirs...et m'en fous des souvenirs...allumer la bougie du petit autel que je garde encore le temps de le rendre cet appart.. j'ai du mal à le rendre...
Trier pour la troisième fois en quelques jours les cartons d'habits de Manue.. pour donner ceux d'été à ma nièce... tout  me passe en mains ...je ne pleure même plus j'ai usé toutes ces émotions là...
Pleurer à l'évocation de Manue dans les prières aux défunts lors de la cérémonie religieuse de bapteme...mais c'est bien qu'ils aient pensé à en parler...
 Elle manque forcément à cette fête de famille...

Ne toujours pas avoir de connexion durant tout le WE chez moi...free ne se presse pas...Décider de passer au bureau pour au moins  lire mes messages et ...rien!panne de connexion !...


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 13 Mai 2016 à 21:30:52
Elle manquera toujours a toutes ces fêtes de famille. Elle manquera tout court, toujours.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Mai 2016 à 22:10:12
Oui, Elle manque toujours
mais le manque est devenu supportable...
plus omniprésent et ravageur...
et je commence à accepter que ça soit moins pire...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 14 Mai 2016 à 09:18:39
J'attends ce moment avec impatience, accepter que ça soit moins pire, mais je n'en suis malheureusement pas encore là :'( :'( :'(
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 14 Mai 2016 à 09:49:35
"Accepter que ce soit moins pire", c'est accepter?
"Accepter que ce soit moins pire", c'est l'oublier même un peu?
"Accepter que ce soit moins pire" ça m'effraie , même si j'ai juste l'impression de crever pour l'instant.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 14 Mai 2016 à 13:28:10
"Accepter que ce soit moins pire"
ce n'est pas accepter...pas du tout.. je n'accepterai jamais ...
pour moi, c'est accepter de me tourner vers des choses de la vie, sans être rongée de désespoir de la laisser elle; dans le passé et le pays de la mort...
c'est consentir à vivre en équilibre entre Emmanuelle, sa mort, la peine infinie, l'absence terrible, le chagrin, les questions....et "la vie, le présent, les petites bonnes choses et les vivants", je le faisais déjà.. mais la détresse au coeur..là, je commence à savoir passer plus souplement d'une face de ma vie à l'autre...

Je ne suis pas de bon conseil, Romane, face à la peur de les oublier... elle me taraude encore...et au fond je pense qu'on nous ment en disant qu'on ne les oublie pas; bien sûr que si qu'on oublie un peu de eux-vivants...et c'est tout le drame et la douleur du travail de deuil que de réussir à les transformer en présence intérieure et en souvenirs apaisés.. je n'en suis pas là, je suis trop attachée à Elle-vivante...cette souffrance reste très vive.Je ne consens pas à la transformer en idée d'elle, en  souvenir, en objet de mémoire...
Ça doit être pour ça que la couleur de mon deuil est encore si sombre...

J'ai juste consenti à accepter que ÇA soit arrivé...et je me débrouille avec ça...

Cette sensation de crever chaque heure...d’être détruite de l'intérieur, pulvérisée, explosée dans un univers dont elle avait été effacée... longtemps longtemps elle m'a épouvantée...Etonnée d’être debout , d’être sur-vivante et craignant l'effondrement .Lentement lentement les morceaux se sont recollés...la vie en moi a su me réparer un peu, même si je n'y croyais pas, même si je ne le voulais pas...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 14 Mai 2016 à 13:47:41
Eva ... est ce que ça serait ça la fin du deuil ... le medecin du travail m'en a parlé y a quelques semaines ... mais ce n'etait pas le jours où je pouvais comprendre quelque chose ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 14 Mai 2016 à 13:55:28
Je crois qu'il n'y a pas de fin au deuil d'un essentiel à sa vie, surtout un enfant,on apprend à vivre avec l'absence...mais elle fait mal, toujours...le manque demeure ...toute notre vie...je ne sais pas si c'est rassurant ou tristement dommage...pour moi, c'est rassurant...
Je crois par contre qu' il y a une fin à la période de très  grande souffrance si violente qu'elle laboure tout sur son passage et nous laisse anéanties...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 15 Mai 2016 à 00:17:51
(http://www.aht.li/2893109/95183776Ko.jpg)

    Coucou Eva, je t'ai apporté une planche botanique pour décorer un de tes nouveaux murs ...
      La fraîcheur, la modestie de ces gravures  nous rappellent que les choses les plus simples sont infiniment mystérieuses ...
     Mystère de la Vie, des générations, des racines, des fleurs, des fruits ...
     Philosophie du samedi soir ! (surtout quand on a passé trois heures à repiquer des ancolies) ... cette fleur-ci, c'est une anémone pulsatille, on n'en trouve pas par chez nous ...
     Bye bye, Martine.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 16 Mai 2016 à 21:53:38
Ce deuil ne prendra jamais fin.
J'ai aussi tellement peur de l'oublier que je ré écoute ses messages, je regarde nos derniers films.
ça me semble hier et pourtant des choses s'estompent c'est juste horrible
oh ma chérie je ne peux pas t'oublier
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 16 Mai 2016 à 22:01:00
on ne pourrat jamais les oublier ... ce n'est pas possible ... ils sont ancrés dans nos corps ... ce sont des pierres précieuses qui seront toujours autour de notre chair ... je le sens comme ça ... je porte autour du cou sa médaille de baptème suspendu à sa chaine , j'ai rajouté celui de ma louloute ... ils m'accompagnent toujours ... mon tatouage avec leur prénom ... toujours avec moi, chaque secondes depuis son départ ....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 16 Mai 2016 à 23:52:02
Non, on ne les oublie pas...

mais j'oublie sa voix, son odeur et ça me vrille le ventre...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 17 Mai 2016 à 08:13:15
son pijama est toujours derriere la porte de la salle de bain ... souvent je plonge mon visage dedans ... c'est terrible ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 17 Mai 2016 à 15:34:57
Moi je vais dans sa salle de bains, et je sens sa fleur de douche, elle sent son odeur, ça me fait du bien, sinon je rentre dans son univers, sa chambre, je m'assieds sur son lit et je prends une énorme bouffée d'air, son odeur y est encore... pour le son de sa voix et son rire, j'ai la chance d'avoir une vidéo dans mon portable, je ne la regarde pas, je l'écoute seulement (je suis incapable de regarder ses vidéos encore)... je pleure lorsque j'entends sa voix, ça me fait du bien et du mal en même temps...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 18 Mai 2016 à 01:57:53
Mille et un messages!c'est le mille et unième que j'écris là...
si on m'avait dit quand je me suis inscrite sur un  forum que j'y serai encore si longtemps après...
si on m'avait dit que 1000 messages...
je ne l'aurais bien sûr pas cru...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 18 Mai 2016 à 02:02:30

Et que j'aurais écrit, moi, avec mes petits doigts boudinés...1522 messages...
depuis... je ne sais plus ... je vérifierai demain,
 là, présentement :dodo, il est plus que temps,
 d'aller faire le hibou croisé avec une crêpe ascendant étoile de mer...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Magi le 18 Mai 2016 à 03:34:35
Eva Luna,

Mille et un messages... Qu'est-ce qu'on dit ? 
Tant de mots écrits depuis  ces 6 années,
J'imagine autant de larmes et de sons de désespoirs.
Mais je te remercie d'être encore là, pour toi , pour moi, pour nous.
Tu es une source de réconfort :  ... tu as  "l'expérience"
mais surtout ce don de communiquer ...

Je lève mon verre à ton mille-et-unième !

Douce nuit à toi,

Affectueusement
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 18 Mai 2016 à 08:16:14
Je vois qu'au bout de 6 ans la douleur reste vive... je ne sais où j'en serais dans 6 ans dans ce deuil de maman désenfantée mais je sais que plus jamais je ne serais la même, un cœur brisé qui ne réparera pas, un corps amputé d'une partie de lui-même...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 18 Mai 2016 à 08:48:25
6 ans, je ne comprends plus demain, alors 6 ans..
Ça me rassure de savoir qu'on ne les oublie pas, même si j'en suis certaine.
1000 et 1 messages, tous ces mots écrits le cœur en sang.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 18 Mai 2016 à 12:36:46
2 ans et 2 mois ici...
un autre forum en parallèle quelques mois...
un premier forum pendant 3 ans...commencé 1 an après la tragédie, j'y suis allée et me relire me montre le chemin parcouru... je vais mieux, c'est certain.

 http://vivresondeuil.clicforum.fr        mon sujet s'intitule:ma fille est morte dans la rubrique : j'ai perdu quelqu'un que j'aime,         
 d'autres sujets sont aussi intéressants à lire, j'y ai passé mes nuits ...aux débuts, sans oser écrire... et je me suis lancée.
Lire les témoignages d'autres endeuillés rend la solitude du deuil moins écrasante, un peu.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 18 Mai 2016 à 13:03:50
Mille messages sur mon fil de discussion... ça me réchauffe le coeur d'avoir eu tant de réponses ou de commentaires à mes messages...la solitude est accompagnée de tant de présences...
J'ai écrit  1522 messages moi même sur mon fil et sur celui d'autres endeuillés...
parceque j'ai besoin d'exprimer ce chagrin en le partageant.. ça vous l'avez bien remarqué, ce besoin encore vif......
parceque j'essaie de répondre aux messages qui me touchent sans trop me censurer ou trier mes mots...
parceque j'essaie de répondre aussi quand je vois 30 vues et aucun commentaire, je sais trop l'effet dévastateur du silence alors qu'on a osé dire quelque chose de l’horreur de leur mort...
parcequ'écrire sauve du désespoir...
et que les mots ne guérissent pas mais absorbent une partie de la douleur en lui donnant une forme partageable avec d'autres et ainsi me réintègre dans une communauté humaine d'où j'avais été expulsée lors de la mort tragique... traumatique pour moi, de ma fille, Emmanuelle...je peux l'écrire maintenant...
Je me remets lentement de ce trauma...le forum est un des tuteurs de cette re vie...
et pourtant j'ai parfois eu envie de le quitter...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 18 Mai 2016 à 13:23:58
Eva
 moi aussi parfois je me dis que ça sert a rien que ça ne va pas le ramener que je lis de telles douleurs que ça me semble impossible
 le forum me tire vers une réalité que j'ai du mal a faire mienne
merci a toi
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 18 Mai 2016 à 19:10:25
Cette réalité n'est pas vraiment mienne non plus.   Je me demande ce que je fais la , a écrire. Qu'est ce que je fais ici alors que ma vie était simple mais remplie de bonheur. Que nous est il arrivé? Pourquoi? Pourquoi nous? Pourquoi Tom? Pourquoi ça?
Je ne crois pas que nous ayons été de mauvaises personnes, alors pourquoi?
Pourquoi, n'ai je rien vu?

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 18 Mai 2016 à 20:49:01
oui pourquoi ?
pourquoi nous? pourquoi  toute cette souffrance?
d'abord pour nos enfants qui ne vieilliront pas et ensuite pour nous ?
nous aimons tellement nos enfants
nous ne les serrerons plus dans nos bras , que nous ne pourrons plus embrasser
avec lesquels nous ne pourrons plus échanger

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 19 Mai 2016 à 07:36:05
Les mêmes questions, les mêmes souffrances, les mêmes envies... Vies de merde
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 20 Mai 2016 à 00:56:07
Al'occasion des pas trente et un ans d’Emmanuelle...
une très proche amie m'envoie des bisous par texto
une maman de mon groupe de parents endeuillés m'envoie un texto gentil
et ...
ben c'est tout...
le silence est épais...
Moi,j’emmène mes enfants et leur famille ,et  le chéri de Manue ...au restaurant après avoir déposé notre bouquet du 19 mai et une photo sous plexiglas où elle sourit , radieuse, au mariage de sa sœur...

y'a rien à dire...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 20 Mai 2016 à 07:27:30
Pensées pour Emmanuelle, toi, ta famille
Y'a rien a dire car il n'existe pas de mots.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 20 Mai 2016 à 07:45:30
Force et courage pour toi et ta famille Eva luna.
Pensées....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 20 Mai 2016 à 11:23:38
et ici des marques d'attention humaine...
mercis...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 20 Mai 2016 à 11:29:16
Je pense très fort à toi, ta famille et à ta fille qui vous manque !
Elle sera avec vous, j'en suis sûre
Je te serre sur mon coeur
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 20 Mai 2016 à 12:36:27
Aujourd’hui j'ai placé une bulle professionnelle autour de moi et rien de personnel ne devait y entrer... le temps de mon inspection...Le chagrin me rattrape après...puisque le lendemain du jour de son anniversaire est presque le jour le plus difficile de mon année,presque...Emmanuelle manque.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 20 Mai 2016 à 13:29:30
effectivement un jour de non anniversaire au sens ou ils ou elles ne sont plus la je pense a toi et je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 20 Mai 2016 à 13:43:23
je pense fort à toi, et à ta fille , ce soir j'allumerai une bougie pour nos enfants chéris qui nous manquent tant ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Monangesaveriu le 20 Mai 2016 à 16:30:34
Pensées pour toi Eva Luna et pour  Emmanuelle.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Hortensia le 20 Mai 2016 à 17:29:53
Pensées pour Emmanuelle et pour toi sa maman.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Magi le 20 Mai 2016 à 19:08:45
Pensées pour toi, Eva Luna,

Merde pour ton inspection !.
J'étais en processus d'inspection professionnelle
lorsque Flo nous a quittés...
J'ai eu la force et le courage de leur dire que je les emmerdais !
Moi habituellement si diplomate avec l'autorité...
Ils me laissent tranquille depuis...

Son anniversaire, l'anniversaire de l'âge qu'elle n'aura pas, 29 ans,
Ç'est ce que je redoute le plus ... le 20 juin...
Et puis... la date anniversaire de la "vie d'après" qui suivra...

Avec vous tous et toutes,

Affectueusement
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 21 Mai 2016 à 02:07:34
2 journées en une...
un vendredi en plus...

Inspection professionnelle ce matin..
j'ai bien cru ne pas être capable de mettre mes deux pieds dans la bulle pro ...
le lendemain est souvent pire pour moi,à toutes les dates importantes...alors sa naissance...!
Nausées, mal de ventre, diarrhée et vomi... je sais, c'est pas joli joli mais c'est ça aussi le deuil, le corps qui parle ...
mais j'ai réussi, au prix de toutes mes forces engagées...et ça s'est bien passé...le contre coup est redoutable...

Ce soir, je m'autorise enfin à ressentir vraiment tout mon chagrin de maman, c'est comme un 19 mai bis... je lui consacre ma soirée, en regardant ses photos, en vidant des cartons de photos, papiers et peluches , bibelots...bougies et dvd... tout ce qui concerne ma fille, vivante ou morte.... et les larmes lavent la peine...les objets n'ont pas tous trouvé une place mais je les ai sorti ... regardé, aimé...surtout ses peluches doudous successives.. quoi en faire?

A Emmanuelle, avec tout mon amour...


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Magi le 21 Mai 2016 à 06:55:46

Bravo pour ton inspection !

Je pense à toi , pour le reste, des larmes pour Emmanuelle
des larmes pour Flo.

Affectueusement
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 21 Mai 2016 à 10:25:09
Toute cette peine, toutes ces douleurs, nos enfants nous manqueront à jamais.
Quoi en faire ? il n'ya que toi qui puisse savoir
aujourd'hui je garde tout ce qui est dans son armoire, ses babioles, ses bijoux, ses vêtements ,...
Je te serre fort dans mes bras et je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 21 Mai 2016 à 20:28:56
bonsoir a toutes
 j'ai mis les doudous de Sam dans son cercueil, l'objet transitionnel jusqu'au bout  , je les ai place que pour lui , c'est a dire que je n'ai pas voulu les laisser apparent , je les ai glisser sous son tee shirt
 les jours qui ont précédés les obsèques je me souvenais plus ou je les avais mis , j'ai retourné toute la maison
 ça peut sembler idiot mais mon mari est moi on avait besoin qu'il parte avec une partie de son enfance
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 21 Mai 2016 à 23:02:24

   Kalahan avait aussi son doudou de bébé pour l'accompagner, déposé par sa maman.

   Et des dessins de son frère et de sa soeur, et des petites choses secrètes.

   Dans l' affolement de ce jour-là je n'avais rien (nous avons très vite roulé les cent kms mon mari et moi) ... alors j'ai glissé un petit mouchoir tout trempé de mes larmes près de son corps.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 22 Mai 2016 à 00:19:47
nous aussi nous avons glissé un de ses doudous ... des bodys de bébé découpés .... et nous lui avont mis nos photos ... nous sommes avec lui, comme il est avec nous ... et je lui ai mis un petit mot ....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 22 Mai 2016 à 12:01:18
Nous aussi, des photos, des jouets, des textes, des galons de pompiers déposés par ses collègues, une montre mise à son poignet par son frère, la montre de Florian qu'il aimait tant, son doudou, je l'ai retrouvé en rangeant le grenier dernièrement, il est avec nous pas avec Aurélien... Il est parti habillé en Pompier, sa 2ème famille, sa passion de toute sa vie... mais en dessous un petit pull que son frère venait de lui offrir pour son anniversaire, 3 semaines plus tôt !!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 22 Mai 2016 à 13:28:29
Je ne sais plus ce qu'on a mis avec Elle,tout est flou de ces jours là...

Par contre, avec l'urne , quelques jours après, on a tous mis une babiole hautement symbolique...parmi elles une mini peluche? oui...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 22 Mai 2016 à 17:50:35
Contre coup des émotions de la semaine...
Week end solitaire,
j'allume encore plus sa bougie...
je pense encore plus à Emmanuelle, au manque, à l'absence
J'ai pas envie de voir des gens
je m'oblige un peu quand même...
Si j'avais un accident... je ne regretterai rien de cette vie là...Mortel l'accident , hein!Bien sûr...

Je pense aussi à ma soeur, à mon père, à ma mamie...
que reste til de nos morts? que restera t il de nous?
A quoi bon... tout?
J'ai emprunté à ma mère: Vivre sans pourquoi, d’Alexandre Jollien
j'y trouverai des réponses? à mes questions existentielles qui flambent toujours lors des dates importantes
et sa naissance est importante...encore pire depuis sa mort...

A quoi bon faire des enfants si...
si ils meurent avant nous?


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 23 Mai 2016 à 11:34:39
On nous parle de logique, on doit être logique, mais où est la logique lorsque nos enfants meurent avant nous ?
Une voiture est venue face à moi l'autre jour sur une route, elle doublait un véhicule !!! j'ai eu peur, le réflexe de freiner et après de penser : "si ça se trouve, nous aurions fait un face à face et je m'en serais sortie, avec des séquelles peut-être, mais quitte à avoir un accident, je préfère mourir bien sûr !!"
La mort ne me fait plus peur, elle m'intrigue, elle m'attire même...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 26 Mai 2016 à 00:02:06
Le jeton "fête des mères en approche" est tombé...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 26 Mai 2016 à 07:26:58
Redoutable "fête des mères"... pour moi, cette année, première fête des mères sans mon petit dernier !!! NON
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 26 Mai 2016 à 07:39:57
Je ne veux pas que cette "fête des mères" arrive. Je veux que ça s'arrête. Je veux juste mon Fils.
Je ne veux pas vivre ce jour sans mon Fils. Je veux qu'il m'enlace en me souhaitant "bonne fête mam, je t'aime"
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 26 Mai 2016 à 07:42:52
Je me demande ce que mon grand pense de cette fête des mères ? elle va être compliquée pour lui aussi, comment dire à sa maman "bonne fête maman" alors qu'il sait très bien que sans son frère, ce n'est pas une bonne fête, que sa maman est amputée maintenant... le pauvre, il doit vivre cela tout seul, sans expérience...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 26 Mai 2016 à 21:43:13
Ils ne me disent pas "bonne fête maman" ce serait insupportable...
avec leur soeur qui manque...et leur maman en manque
mais "je t'aime maman" et c'est insupportable mais je la supporte avec vaillance,
 cette perfusion d'amour... ne pas la prendre serait cruel pour eux...

Difficile de faire de la place aux  2 émotions si contradictoires ce jour là...
difficile mais pas impossible...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 26 Mai 2016 à 21:53:46
Je voudrais que cette journée n'existe pas.
Je voudrais que plus aucune journée n'existe sans mon Fils.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 27 Mai 2016 à 09:00:35
oui il faudrait supporter ces 2 sentiments contradictoires et faire semblant
qui va en avoir la force ?
Ma mère à toujours voulu que ce soit tjs sa f^te rien qu 'à elle, je la lui laisse cette saleté de journée
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 27 Mai 2016 à 18:10:53
c'est le jour de toutes les mamans, ...
même celles qui ont un enfant mort
même celles qui n'ont plus d'enfant...
les mamans que nous sommes
et les mamans que nous avons...
celle que nous avons eu
celle que nous aurions aimé avoir...

ça fête l'amour...
et parfois l'amour fait mal...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Bulle 777 le 27 Mai 2016 à 18:48:31

c'est beau Eva luna !

Dimanche Je vais rendre hommage à la mienne qui, même partie, est toujours dans mon coeur .
Un moment de recueillement...faire quelque chose avec elle pour elle, en pensée.
Elle est toujours ma maman, comme vous êtes toujours leur maman pour l'éternité !

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 27 Mai 2016 à 19:56:05
il faut aussi penser à nos enfants qui sont là, contents de nous faire cette fête ... même si il nous manquera terriblement quelqu'un ... qu'on se sentira maman à moitié ... je sais que ma fille me reserve une surprise et je ne veux pas lui "gacher" ce moment de plaisir qu'elle veut me faire ... même si c'est douloureux, il faut que je fasse l'effort ... pour elle ... et pour se moment que nous allons partager toutes les 2 ... notre moment ... comme un petit rayon de soleil ... je vous le souhaite aussi
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Mai 2016 à 22:09:20
Deux moitiés de maman.. écartelées entre deux émotions...c'est très juste .
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 01 Juin 2016 à 10:16:56
Oui nous avons le cœur brisé et divisé en 2, une partie pour cet enfant qui nous as quitté, l'autre partie pour le ou les enfants qu'il nous reste... c'est insupportable, mais nous devons conjuguer comme cela maintenant...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 01 Juin 2016 à 21:25:39
Louloute, 5 ans:" Ben tu sais mamysha, quand le poisson i meurt et même les adultes , eh ben c'est pas très très drôle"...
après avoir enterré avec moi, Elsa, la poissone rouge...petite cérémonie rapide qui a stoppé la crise de larmes...
Leçon de vie... et de mort...
pas facile...mais nécessaire...

Quand la mort du poisson rouge rappelle la mort d'une personne... qu'elle n'a malheureusement pas connu...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 02 Juin 2016 à 08:03:58
Les petits sont comme nous finalement, ils se posent beaucoup de question par rapport à la mort... Et leur réaction peuvent être surprenantes... Ma petite nièce de 4 ans n était pas venu depuis l accident à la maison, et lorsqu elle est revenue, elle est montée très vite, toute seule, sans que l on s en rende compte dans la chambre d Aurelien. Elle est redescendu en disant : "eh ben non Aurelien il n est pas revenu..." Elle n a pas encore imprimé qu elle ne verra plus son cousin... Moi même je ne l imprime pas alors pourquoi elle ? Dans le fond, c est juste le fait qu elle soit montée vérifier qui est surprenant et pas le fait qu elle ne se rende pas compte ce qu est la mort...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 02 Juin 2016 à 12:43:14
Parce que il est important pour elle et qu'elle le cherche dans les lieux familiers...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 02 Juin 2016 à 19:50:27
je rentre du boulot, bien décidée à ne pas me laisser abattre par la fatigue...
je me motive...
je me dis et redis que je dois arrêter de me plaindre...
c'est vrai quoi...:
je vais mieux...
pas seulement moins pire...
je peux aller au bout d'une journée de travail à peu près normale, sans avoir besoin cette semaine de faire une sieste réparatrice...
après je peux avoir encore assez d'énergie pour étendre une lessive et vider 2 cartons.. youhou!
et appeler 2 copines...coup de chance..ou pas .. absentes, je leur laisse un message...mais j'ai fait le premier pas..pour sortir de ma grotte de douleur solitaire longtemps indispensable pour me reconstituer un peu...
je peux regarder une photo d’Emmanuelle sans hurler de douleur intérieure... la souffrance du manque est là mais ce n'est plus l'horreur absolue à chaque seconde...
et sourire , triste sourire mais sourire quand même...... en retrouvant une photo de nous deux...au temps du bonheur... longtemps inaccessible , je ne savais même plus qu'il avait existé...je ne savais même plus qui j'avais pu être d'autre que cette maman KO debout et recroquevillée sur un chagrin innommable...
je peux sourire de coquelicots sous la pluie sans maudire l'univers capable de LA rayer de la carte ...
Ne pas me plaindre.. j'ai eu mes 2 enfants au téléphone.J'ai 2 enfants.
 et allumé sa bougie sans pleurer...j'ai 3 enfants...

Petite accalmie ou  vrai remontée de moral... les jours à venir le diront...






Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Magi le 03 Juin 2016 à 03:15:41
Vos histoires me rappellent celle de ma petite-fille, 5 ans. Son père lui apprend à faire un voeu avec un os de poulet en V . Il lui explique qu'on le casse et que celui qui obtient le plus long bout peut faire un voeu. Son papa gagne et fait  donc son voeu ...mais la petite se met à pleurer , de gros sanglots profonds et  sans fin , ...  Au bout d'un moment,  papa lui demande " mais quel était ce voeu que tu avais fait et pourquoi es-tu si triste d'avoir perdu ?"... La petite répond : " J'ai fait le voeu que Flo ne soit plus morte. " .... Et ils  ont pleuré ensemble... Comment comprendre la réalité de la mort  à 5 ans alors que je n'y arrive pas moi-même ...

Eva-Luna,  je te souhaite la vraie remontée ... 

Bonne nuit ...mais vous dormez tous déjà, à cette heure <3

Affectueusement
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Monangesaveriu le 03 Juin 2016 à 06:59:14
Eva je souhaite de tout coeur que ce soit une vraie remontée de moral. 
Un moment vient ou l'on franchit un pas un peu plus grand que les autres.  On ne trahit pas son enfant en vivant.,'sourire de coquelicots sous la pluie...." sourire tristement mais sourire quand même, c'est reprendre doucement le chemin de la vie,
Emmanuelle t'accompagne sur ce chemin, dans les larmes puis dans un sourire de plus en plus grand. 
Je t'embrasse très fort   
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 03 Juin 2016 à 09:38:33
 ;)
 en Normandie on dit changement d'herbage réjoui  les veaux .....
 comprend qui veut
 mais parfosi !!!!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Juin 2016 à 02:25:55
Le manque d’Emmanuelle m'accompagne sur ce chemin...pas Emmanuelle...
c'est là précisément que ça bute très fort pour moi...
l'idée d’Emmanuelle, pas elle...
je me cogne encore et  toujours contre ce paradoxe...
les mots ont du mal à exprimer tout l'absurde de cette absence, de cette mort...
la disparition... c'est ce qui me parle le mieux, cette nuit.. elle a disparu de mon univers...
je vais relire le livre, tiens!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 06 Juin 2016 à 06:44:36
Je crois que c'est pour ça, que nous brûlons de l'intérieur, car il n'y a plus que le manque .
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Juin 2016 à 22:28:22
Apprendre aujourd'hui par hasard...parceque ma fille, pas très en forme aujourd'hui... a donc osé appeler l'avocat... qui nous a envoyé un mail après la dernière audience...mail reçu par personne!  apprendre donc que la partie adverse a :injonction de conclure... après plus de six ans de procédure!  injonction de conclure DEMAIN...sinon le juge fixera la date d'audience finale lui même...Il l'avait déjà fixée il y a trois ans...( ou quatre...je me mélange les infos dans ma cervelle parasitée et hors du temps ) et le jeune responsable  avait enfin pris un avocat...
 Tout ça pour ça...
Avec les vacances judiciaires qui arrivent...nous aurons une date début 2017 au mieux...c'est insoutenable, cette attente...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 06 Juin 2016 à 23:00:32
Six années de procédure, c'est inhumain!   C'est incompréhensible, inadmissible que ça ne soit pas jugé en priorité, le plus rapidement possible !
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Juin 2016 à 23:53:23
Date mois-niversaire...que je ne compte plus.. entre à quoi bon et ça change quoi?
6 ans et 3 mois...

Que de six depuis le point d'impact initial!

Sempiternelles petites fleurs du six au cimetière; diner tous ensemble du six.. auquel manquent sa soeur et son chéri exceptionnellement retenus aujourd’hui"hui...

Partager ce moment chaque mois est devenu un rituel immuable.

Je ne voulais pas cuisiner, j'ai cuisiné pour eux.Je ne voulais pas diner à table, j'ai déblayé la table de salle à manger de toutes ses petites bricoles qui attendent de se trouver un lieu d'échouage...un lieu de  repos... et nous dinâmes à table.

Évoquer Emmanuelle se fait de moins en moins spontanément...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 07 Juin 2016 à 10:37:48
 :'(
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Juin 2016 à 13:05:48
Ce matin...
Rappelez moi pourquoi je dois me lever pour aller bosser?
M'en fous de tout!

Avec le temps, ça dure moins longtemps ce refus de commencer une nouvelle journée sans Elle...
et je me suis extirpée du lit... arrivée en retard au travail... mais arrivée!
et assez efficace une fois le démarrage fait...
puis gros coup de mou après l'appel de ma fille... il y a 2 mails de l'avocat...je vais les lire, là...
mais tout remonte ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 07 Juin 2016 à 13:38:50
tendres pensées Eva
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 07 Juin 2016 à 19:24:18
Les avocats sont de retour !!! C est le sujet du moment... Effectivement tout remonte, on revit des moments dont on se passerait bien .... Bises
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Juin 2016 à 19:50:02
merci
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 07 Juin 2016 à 22:40:15

    Que d'eau disent les uns, que de larmes, nous autres ...
    Des petits "vers" entre amies ?

    L' Aquoibonite fait rage
    Sous un ciel de granit
    Grilleront les orages
    Nos fronts de dynamite
    Les frissons des nuages
    Explosent en longues piques
    La pluie la terre gave
    Et la friche maudite
    Resserre le rivage
    Et l' Océan nous cuite.

     A bientôt, clin d'oeil, M.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 08 Juin 2016 à 07:20:56
Beau poème Souci... Plaisir de te lire
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 08 Juin 2016 à 16:14:54
Bon courage Eva !
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Magi le 08 Juin 2016 à 16:33:36
Ces foutues procédures qui n'en finissente plus de s'étirer...ça complique le deuil, forcément...
Ca fige le temps... ça ramène toujours à CE moment  qui nous chavire encore et encore...

Courage Eva,

Affectueusement
Titre: Re : Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 12 Juin 2016 à 15:55:56
merci

Bonjour à toutes et tous....

Je ne participe pas bcp sur le forum ( trop dur!) mais vous lit très souvent.
Courage à tous et toutes et de tout coeur avec vous.
Demain ça fera 7 mois que ma fille est partie d'un infarctus à 36 ans alors qu'elle était allée au CHU
pour ça 3 jours avant et " normal" !
Le 24/06 nous avons rendez vous à Bordeaux avec la commission d'indemnisations des victimes, expert cardiologue...
J'ai appris que bcp de dossiers sont refusés et qu'il faut se tourner vers la justice.
Plus qu'une question de sous pour ses petits enfants, nous pensons tous qu'il  a eu erreur donc espérons
une issue favorable en mémoire de notre fille chérie.
Merci..

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 14 Juin 2016 à 00:49:30
erreur ou faute...ça fait une vraie différence...
Espérons que tu auras un avis honnête sur la question...
en mémoire de ta fille...

c'est difficile une procédure judiciaire...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 14 Juin 2016 à 01:01:38
Bonsoir Eva

Merci de ton message,

oui j'espère mais on connait la solidarité du corps médical ( que nous admirons tous évidemment)
L' erreur c'est normal je la comprends et " pardonne" mais il faut avoir l'honnêteté morale et intellectuelle
de le reconnaître...ça c'est pas gagné !!

et toi comment vas tu ?
je te lis souvent
toutes mes chaleureuses pensées....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 14 Juin 2016 à 01:48:47
Merci de demander...

Je vais moyen bof...
il me faut toujours plusieurs jours pour me remettre des émotions levées par les mails de l'avocat...de la plongée dans les heures noires...et les souvenirs  éprouvants...Grosse fatigue en retour...morale et physique...
j'ai besoin de ne rien faire durant un moment, afin de me reconstituer un peu...Week end très solitaire donc...

Envie de rien... comme ça je suis servie...Même plus envie d'écrire ici.. c'est dire...
mais je suis polie, je réponds aux questions et au fond j'ai encore envie d'écrire ma petite vie d'endeuillée au long cours...

Sortie une fois samedi nourrir les chats et une fois dimanche au cimetière.. quelle vie sociale débridée!

Je m'oblige à faire des trucs..mais  je regrette déjà d'avoir invitée une collègue à déjeuner...je l'ai prévenue que ça me faisait plaisir de la voir chez moi mais que je ne ferai pas de cuisine, pas le courage...Picard y pourvoira...
 
Ça ira mieux ... Ça va toujours mieux.. à un moment...Je ne reste jamais très longtemps au fond de la bassine de mélasse noire...jusqu'à la prochaine re chute...

Et toi, donc, comment te sens tu cette nuit?
Mauvaise question.. je sais...
la nuit est peuplée de sombres pensées tourbillonnantes...
La rencontre dans 10 jours sera déterminante pour vous...
tu as surement trouvé sur internet des tas d'infos pas forcément rassurantes.
le "pouvoir médical" parait surpuissant pour nous, familles éplorées...

J'ai pas sommeil... ça va piquer demain au boulot...
j'espère que tout le monde dort à c't' heure ci...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 14 Juin 2016 à 02:05:47
ha Eva c'est un régal de le lire ( malheureusement!)

je te souhaite de survivre comme nous tous...
Tu as écris tant de belles choses ( et d'autres aussi bien sûr)
Vos coeurs de maman sont dévastés, votre souffrance est encore plus dévastatrice..

Moi je vis mon drame depuis 7 mois, quasi seul, alors c'est encore plus insoutenable..
Je ne bouge pas, ou si peu, courses etc...
Envie de rien comme vous, heureusement retraité, je ne pourrais plus bosser....je vous admire !

Je me suis raccroché comme vous à passer mon temps sur le net, vie après la mort etc...
En septembre, j'irai voir un de deux grands médiums, ( 1000 kms A/R) mais j'en ai besoin et espère un peu..
ça aide, une béquille..

Merci et toute ma tendresse...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 18 Juin 2016 à 03:27:35
Je zappe.
Je tombe sur un sujet qui parle de la maman qui s'est interposée entre le tueur et son fils, à Orlando...
Je pleure.
Moi aussi j’aurai donné ma vie pour ma fille...
Et non...
Je repleure.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 18 Juin 2016 à 08:39:02
 :'(
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 18 Juin 2016 à 08:52:22
Tous parents normalement constitué donneraient leurs vies pour leurs enfants... Nous n avons hélas pas eu ce choix.... Je te rejoints.... Bises :'( :'(
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 19 Juin 2016 à 17:53:16
si seulement  :'(
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 20 Juin 2016 à 19:58:23
La mort de mon père,( 6 mois après ma fille) ne me fait presque rien...Je culpabilise vaguement...il ne me manque pas beaucoup... je pense parfois  à lui mais ...sans dévastation...
J'ai déposé une plante au cimetière... et ... rien.
Toutes les émotions sont émoussées...
En plus,il s'en ficherait de nos plantouilles!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 20 Juin 2016 à 20:25:09
En plus,il s'en ficherait de nos plantouilles!
Au moins il est pas trop exigeant
la proximité de la mort de ton père juste après ta fille a tout noyé ?
 mélange dans un meme deuil ?
 pour ma part mon père est mort a 71 ans , j'ai eu bcdp de chagrin mais " c'est un vieux sanglier qui part ...." m'avait dit une amie c'est dans l'ordre des choses
amitiées
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 20 Juin 2016 à 20:41:02
Oui... mon chagrin pour lui a été écrasé par celui pour ma fille...
je n'ai pas souffert de sa mort comme je l’aurai fait "avant"...
24 ans/79 ans...
accident brutal/ maladie rapide 3 petits mois...
il y a de l'ordre des choses et de l’inacceptable...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 20 Juin 2016 à 22:11:58
tu etait déjà dans la douleur, et un choc ... et puis comme tu dis 24ans /79 ans ... c'est dans le "naturel" de partir tard ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 21 Juin 2016 à 00:06:45
Un petit accident de voiture...seule la voiture est abimée...
 je m'en fiche... il n'a rien...
il est passé à travers...encore une fois...
je mesure à quel point je m'attends à un autre pire...
sa soeur est rétrospectivement très inquiète...

Je sais que...
tout est possible, même le pire...
que les compteurs sont remis à zéro,...
que 2 enfants, morts, ça peut arriver...
mais que je dois les laisser vivre leur vie...
que je suis impuissante à les protéger...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 21 Juin 2016 à 09:39:14
La peur de perdre un autre enfant est évidente, mais comme tu le dis si bien, on ne peut pas les empêcher de vivre leur vie, les retenir... même les protéger de tout, c'est impossible... vivre aujourd'hui dans la peur constante que ça recommence !!!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 21 Juin 2016 à 09:40:43
moi aussi j'ai peur elles passent toutes les deux le permis cette année
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 22 Juin 2016 à 12:16:10
oui moi aussi j'ai peur
peur pour mes enfants
peur pour mes neveux
peur pour les enfants de nos amis
Je ne souhaite cette douleur à personne
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 22 Juin 2016 à 20:23:55
moi aussi j'ai peur pour ma louloute ... peur dans presque toutes les situations ... il n'y aura personne pour la surveiller ... elle sera seule, et ça, ça me ronge aussi !!!!!!!!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 25 Juin 2016 à 19:07:14
Son amoureuse lui souhaite un bon anniversaire...et c'est pas ma fille...
Je lui mets un message sur FB et je suis triste...
Je lui souhaite bien du bonheur, à mon "gendre"...
Dans une autre vie...ils auraient eu des enfants, déjà...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 26 Juin 2016 à 15:12:28
C'est triste Eva Luna. S'imaginer la vie qu'ils auraient est indescriptible de douleur mais être confronté a une réalité certaine, je ne trouve pas les mots.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 26 Juin 2016 à 15:45:54
Le chéri d’Emmanuelle a eu 32 ans hier
sa nouvelle compagne a mis un gentil message sur FB
j'ai eu du mal à répondre...
je suis sincèrement contente pour lui de sa nouvelle vie,
je l'aime bien  celle qui  succède à ma fille dans sa vie,
mais ça m'est toujours douloureux de les voir...
ils n'ont pas encore d'enfants parce que lui a beaucoup de mal à s’engager alors qu'il était prêt à en faire un avec Emmanuelle ...qui venait de décider d'en mettre un en route ,
c'est comme ça, on ne peut rien changer à rien...

(C'est plus clair , féderico?)
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Magi le 26 Juin 2016 à 16:42:07
Flo avait un nouvel amoureux qu'elle comptait nous présenter,
Mes filles l'on rencontré après le décès ...
Pour imaginer leur futur qu'ils ne vivront pas...,
Par le fait même, le futur que nous ne vivrons pas non plus...

La perte d'un enfant c'est la perte d'un avenir possible dans toute sa splendeur ...

Ta fille et ton gendre avaient déjà ce projet de famille,
Des promesses de joie et d'amour pour toi et les tiens...
Quel  gâchis !








Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 26 Juin 2016 à 17:15:16
Un futur radié, rayé, pulvérisé...

Ta Flo aussi rêvait de vie de couple, de vie de famille, de bébés...

Les voir ensemble me vrille le cœur à chaque fois, d'imaginer Emmanuelle à cette place là, dans ce futur là...si souvent imaginé...
Le pire sera quand ils feront un bébé...eux...
On l'a tellement blaguée sur les triplées qu'on lui souhaitait...elle qui se lamentait que son petit frère faisait un enfant avant elle...alors que c'était son tour !
Je peux à demi sourire de ce souvenir là... à demi seulement, à demi déjà...et c'est sacrément crispé, un demi sourire!

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 26 Juin 2016 à 17:31:34
oui comme tu dis dur de s'imaginer .... je pense à toi, à Emmanuelle ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 26 Juin 2016 à 21:27:44
Après avoir survécu à l'impensable,
pleuré toutes les larmes de mon corps pour des décennies,
été sonnée Ko debout; anesthésiée, dévastée...
assisté incrédule à ma survie
écrit,parlé, partagé,lu, dessiné
usé et poli un chagrin infernal-innommable
inventé des rituels nécessaires
ouvert un blog, écumé 3 forums,
organisé tant de rituels
participé à un groupe de parents endeuillés;
vu une psy,puis un autre groupe de parents

je vais moins mal
je vais mieux même...
je supporte la douleur, le manque, l'absence
je retrouve une vie vivable
je pleure modérément
je trace ma route avec ce drame sur les épaules
je partage mon expérience,
je retrouve du plaisir à travailler,
je ne souffre plus non-stop
la vie reprend des couleurs
ma garde robe aussi...

mais voilà que je n'ai plus envie de ne côtoyer que des endeuillés.. qui sont pourtant ma nouvelle grande famille
mais voilà que je n'ai plus grand chose non plus à dire aux non-endeuillés, je suis bloquée dans un entre deux mondes peu hospitalier...
je n'ai pas trouvé mais alors pas du tout !de sens à ma vie d'après
je n'ai pas envie et je n'ai pas envie d'avoir envie
je n’adhère pas aux jolies croyances réconfortantes
je ne parviens toujours pas à intérioriser Emmanuelle
je m'en contrefiche de l'idée d'Elle...elle manque radicalement et je ne sais quoi faire de ce manque...
sa mort demeure LE scandale absolu de ma vie...
même si j'ai appris à vivre avec ÇA, parceque c'est possible de vivre avec la mort de son enfant qui ravage-détruit  tout aux débuts , c'est possible de vivre amputée, c'est possible de se re-solidifier après la pulvérisation-explosion de toute sa vie...
même si on ne peut ni ne veut pas le croire les premiers temps...

Je rejoins la cohorte des vivants...j’avais écrit des survivants mais non, vivre ce deuil c'est vivre, vivre une autre vie que la mienne...vivre avec une part de mort en moi,vivre avec une ombre morte, vivre avec un trou au coeur... mais vivre...

Je vis sans Elle.

A Emmanuelle avec tout mon amour...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 26 Juin 2016 à 23:42:27
Ton texte me touche profondément, intérieurement .
Même si je ne crois plus en rien, plus en la vie, même si je ne comprends pas comment peut on vivre sans..
J'ai souvent lu ton histoire, tes mots ont donné une forme a l'horreur infinie qui a désormais pris place dans mon corps
Ton texte m'a fait fondre en larmes.
Je suis boulversée, tu rejoins  le monde des vivants autre que celui que tu as connu, mais tu as rejoins un monde. Je crois que c'est bien.
Je voudrais juste mon monde d'avant. Je ne vois plus rien.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Magi le 27 Juin 2016 à 04:17:31
Eva,
Tu navigues sur le Net depuis si longtemps,
Tu racontes, tu pleures, tu consoles et réconfortes depuis si longtemps...
Je suis heureuse de voir qu'un peu de lumière éclaire tes journées,
Que tu rejoins le monde des vivants... endeuillés et non-endeuillés, éphémères dans tous les cas...
Je suis heureuse et inquiète... pour moi... j'aime te lire, tes propos me rejoignent.
Du soleil et de l'amour pour toi
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 27 Juin 2016 à 10:32:00
Eva,
Je suis aussi heureuse pour toi si tu avances sur ce long chemin et que tu trouves le tien.
Nous sommes tous orphelins de nos enfants, en manque de ce futur qui ne se fera pas, qui ne s'imagine plus.
en manque d'eux physiquement,
notre avenir est assombri qd il est concevable par leur absence à intégrer dans notre vie.
Merci de tes messages d'espoir, nous en avons besoin
savoir qu 'un jour il y aura une éclaircie aussi pour nous
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 27 Juin 2016 à 11:34:10
Je t'envie et te jalouse Eva, j'aimerais en être déjà là dans mon deuil, je sais que ça arrivera, qu'il faut du temps, mais pour le moment je sui rongée quotidiennement par ce chagrin qui m'a envahi depuis le 25 septembre 2015... je ne sais pourquoi et pour qui je vis, mais effectivement je vis... mais je voudrais être moins... et je voudrais être plus.... tu m'as compris, je le sais...

J'espère continuer à te lire tout de même, car tu fais partie des personnes qui me réconfortent, qui nous réconfortent...

Bises Eva, et même si je t'envie et te jalouse, je suis "contente" pour toi....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Faïk le 28 Juin 2016 à 00:46:02
"Je ne trouve pas de sens à ma vie actuelle
Je n'ai pas envie et je n'ai pas envie d'avoir envie
Je ne crois guère
Je ne parviens toujours pas à l'intérioriser
L'idée de lui ne suffit pas...il manque radicalement et je ne sais quoi faire de ce manque...
Sa mort demeure LE scandale absolu de ma vie ..."


Adaptation pour coller à ma vie, enfin ce qui semble être une vie ...

Je ne crois pas avoir fait "tout comme il faut" ... je n'ai jamais lu d'ouvrages consacrés au deuil, ni entendu ni visionné de conférence de quelque psy, médecin, marabout ou qui que ce soit ...
J'ai juste compris que je n'étais pas complètement chabraque quand je me suis échouée ici ...
Je t'ai lue, je te lis, et je me réjouis de cette petite goutte de lumière qui accompagne ton chemin ...


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Juin 2016 à 12:57:36
De relire mes mots  embauchés par une autre pour son propre chagrin... et vlan... je chiale...
une autre dont j'apprécie les mots...je nous sens soeurs de misère...

La petite lumière est apparue durant  l'an 4 et se déploie un peu au cours de cet an 7...c'est lent de
avant il n'y avait qu'une vague lueur au bout du tunnel de noirceur absolue de cette souffrance térébrante de l'absence ,ressentie dans chaque cellule à chaque moment de ma vie...Ma vie se réduisait à aller au bout de cette heure sans Elle, de ce jour sans Emmanuelle et à soutenir mes enfants dans cette traversée de l'enfer...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 29 Juin 2016 à 07:43:10
Beau texte dont je ne peux pas pas encore partager les mots, car j en suis loin d être là, mais je vois qu un jour, apres de nombreuses années, sans doute très longues, on voit à nouveau la lumiere, des jours meilleurs...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 30 Juin 2016 à 19:22:08
Bonjour à toutes et tous,

De tout coeur avec vous..

Le 24/06 nous sommes allés avec mon fils et gendre au CHU cardio de Bordeaux une réunion
au sujet de ma fille décédée d'un infarctus à 36 ans.(  dissection d'une artère : l'IVA)

L'experte cardio super " honnête" et humaine, il y avait un doc représentant l'assurance du CHU,
un autre pour le doc généraliste de ma fille, et un cardiologue qui nous soutenait.
Réunion de 3 heures !

L'experte estime que ma fille a eu " une perte de chances " ( c'est le terme !)
de 30 à  40 %...
Le cardio qui nous soutenait lui a demandé de monter à 60/70 % ( ils se connaissent très bien)
L' experte va rédiger son rapport ( d'ici un mois), la commission de la CRCI se décidera après
( le cardio nous a dit que la commission suivait en général l'avis de l'experte)

Elle estime qu'ils auraient dû garder ma fille un jour en observation ( elle était allée au CHU de Poitiers 3 jours avant)
donc " erreur" du CHU ?
Nous nous sommes battus pour notre fille et beaucoup argumenté.
Espérons...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Juin 2016 à 20:09:09
Cet espoir est important... et leur honnêteté aussi...
Moi aussi j'espère pour vous, pour sa mémoire à elle...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 30 Juin 2016 à 21:01:51
Que tu es rencontré des personnes honnêtes est si rare de nos jours, dans ces milieux ou souvent les professionnels se couvrent. J'espère que vous irez au bout .
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 30 Juin 2016 à 21:35:55
Merci Eva, merci Romane,

oui on espère mais je crois qu'ils vont " juger" environ 50 % responsabilité du CHU
alors que pour nous elle est entière !
Mais c'est vrai, on sait tous qu'ils se couvrent !
Au début de la réunion, la cardiologue experte m'a demandé ce qu'on en attendait ?
J'ai dis " une réponse HONNETE !
Elle ma répondu gentiment : " doutez vous de mon honnêteté ?"
non non !
de toute façon, pas le choix...que d'espérer pour ma fille et mes petits enfants...qui sont passés ce soir avec mon
ex gendre, ils vont " bien" mais ne montrent pas...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 01 Juillet 2016 à 08:06:00
Erreur médicale , responsabilité médicale, comme cela doit être terrible aussi....
Longtemps je me suis demandé si ils avaient vraiment fait le nécessaire pour Aurelien, si on aurait pas du encore attendre avant de donner l accord pour débrancher les machines.... C est dur de faire confiance à des personnes qui n ont pas nos sentiments pour nos enfants...
Bises Gilles
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 01 Juillet 2016 à 15:38:11
Bonjour Wewell,

Merci de ton très gentil message.
J'ai relu tes premiers messages, ma pauvre c'est terrifiant..nous sommes passés par là aussi !..
Perdre la vie à 19 ans c'est sans nom, inimaginable et je comprends évidemment ta souffrance extrême
En plus jeune pompier, aider et servir les autres c'est admirable
Tout mon coeur t'accompagne mais les mots hélas ne suffisent pas.

Ma fille a fait un arrêt cardiaque, suite à dissection d'une artère, à 4 h00 de matin, il l'ont débranchée à 12 h55 , sinon un légume son cerveau plus irrigué pendant 110 mn !!!
Nous avons vécu ça " en direct" , réveillé en plein nuit et le cauchemar en quelques heures !!

Il n'y a pas de mot pour décrire notre souffrance, de plus j'ai vécu ce drame seul,l'enfer..
J'arrive du cimetière..roses blanches et rouges pour toujours..

Bon courage, et sincèrement encore de tout coeur avec toi..
Mon coeur te serre..
TENDRES BISES.....



Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 01 Juillet 2016 à 19:08:33
Bonsoir,

Je poste le lien de " toute une histoire " consacrée aux mamans (et papas) qui ont perdu un "enfant :

http://www.dailymotion.com/video/x178385_toute-une-histoire-se-reconstruire-apres-avoir-perdu-un-enfant-14-11-13_tv

Elle date de 2013, déjà vu et pleuré à l'époque,
maintenant je repleure en la regardant et en pensant à ma fille et à vos enfants..

Comme certaines ne sont peut être pas trop tv, j'espère que ça vous aidera dans votre malheur
Affectueusement,
Gilles
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: malou le 02 Juillet 2016 à 12:42:29
Je me retrouve tellement dans ce que vous dites...
J'ai eu 4 enfants, un fils et 3 filles
En mai 2009 ma fille Jeanne, la plus jeune, s'est suicidée, elle avait 24 ans, et avant-hier elle aurait eu 31 ans.
En novembre 2013, je commençait à sortir un peu la tête hors de l'eau, ma fille Julie , mon 3ème enfant est morte brutalement dans un accident de voiture. Elle laisse 3 enfants. Leur père est super et ils vont bien, ce qui est essentiel.
Mes deux grands commencent à remonter la pente, et j'en suis très heureuse.
Moi, c'est toujours aussi dur, je suis sous antidépresseurs, je suis suivie par une psychologue, enfin bref, je fais "ce qu'il faut".
Dans ma vie d'avant je faisait beaucoup de bénévolat, je n'en n'ai plus envie.
J'ai plusieurs  Amis, mais je n'ai pas envie de les voir. J'ai 4 sœurs qui me téléphonent régulièrement, bref, je suis très entourée, mais je n'ai envie de voir personne et quand on m'invite une angoisse terrible me prend à la gorge, et je renonce à sortir.
Je ne suis bien que seule, tranquille chez moi.
C'est comme cela. Je ne suis pas suicidaire mais je ne fais que survivre.
Peut-être le temps va-t-il m'aider à trouver une autre vie ? Mais en ai-je vraiment envie ?......
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 02 Juillet 2016 à 14:39:18
Bonjour Malou,

C'est ton premier message je crois ?
Alors " bienvenue" sur ce forum , hélas !

Je suis consterné devant les drames que tu as vécus !!
Poufffffffffffff !! ma pauvre quelle horreur !
C'est tellement bouleversant et inimaginable de perdre deux enfants...

Alors de tout coeur avec toi évidemment et je comprends que tu soies au fond du trou..
Comment ne pas l'être..
Heureusement que tu es bien entourée,  je te  souhaite beaucoup de courage même si les mots sont dérisoires !
Si tu as envie de parler au tél dis le moi, je t'appelle si tu veux ok ?
N'hésites pas..
De tout coeur avec toi et ta famille..

Gilles
 62 ans POITIERS
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 02 Juillet 2016 à 17:55:26
"Je t'envie et te jalouse Eva, j'aimerais en être déjà là dans mon deuil"
j'étais comme toi, Wewell aux débuts.. j'ai même cru que au bout d'un an ça irait mieux ...puis au bout de deux...et j'avais  hâte d’être plus vieille...pour être comme celles que je sentais moins écorchées vives ...plus"sereines" dans leur deuil... les enviant et les jalousant tout comme toi...
Je comprends ton impatience... on voudrait tellement  aller moins mal...mais impossible de faire l'économie du chagrin aigu,intense ,infernal et dévastateur...il faut traverser le pire...
Merci d’être "contente" pour moi... je n'avais pas cette grandeur d’âme... elles m'agaçaient prodigieusement celles qui affichaient un mieux être...que je ne pouvais même pas envisager.. trop explosée de chagrin...enfermée dans une peine indicible et impartageable...
Il y a une certaine force en toi...tu as des ressources ...tu traverseras l’Épreuve...un jour...
je  t'embrasse



Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 02 Juillet 2016 à 22:22:42
J'aurai peut être pas dû me faire un grand kir à jeun...
je suis molle et nostalgique, la larme facile et le manque en bandoulière...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 03 Juillet 2016 à 07:42:34
Et c'est pas grave tu dis toi même qu'il faut pleurer pour user son chagrin
Je plaisante , c'est pas si grave non ?
Un jour l'alcool vous detend puis un autre on a le vin triste
Dimanche jour du vin de messe........
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 03 Juillet 2016 à 12:29:00
Le vin blanc me monte très vite  à la tête ...
et aux yeux...ça liquéfie la tristesse...
UN kir, c'est pas grave...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 03 Juillet 2016 à 13:18:01
La sensation de m'éteindre de plus en plus, de sombrer. Dans quelques années cela ira mieux?le manque est tel que l'on peut l'espérer, pourtant non. Déboussolée de raison
Titre: Re : Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 03 Juillet 2016 à 23:36:32
Le vin blanc me monte très vite  à la tête ...
et aux yeux...ça liquéfie la tristesse...
UN kir, c'est pas grave...

Bonsoir Eva,

Comment vas tu ?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 04 Juillet 2016 à 12:01:28
Eva,

Ce n'est pas la grandeur d'âme qui me fait être contente pour toi, c'est de savoir qu'à un moment donné, je serais sans doute comme toi, et que tu nous fasses partager cette expérience me fait énormément de bien, et me donne l'espoir qu'un jour j'aille mieux... la force qui est en moi parfois s'épuise et m'épuise... je la puise aussi, mais toujours peur qu'un jour cela me joue des tours.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Juillet 2016 à 19:03:24
Clés rendues...
Ce chez moi et chez Elle n'est plus rien...
Bonjour Tristesse...
A peine pleuré...
Faut croire que j’étais prête...
En même temps j'ai sacrément fait trainer les choses...
Ça m'a laissé le temps de tourner cette page de ma vie à ma vitesse...len te ment!
 Je suis devenue lente à tout , je ne peux plus forcer  les choses...
Voilà la page de la maison d’adolescence d’Emmanuelle qui se ferme. Définitivement.
Tout se ferme...et je m'en fous...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 06 Juillet 2016 à 07:23:26
La sagesse du détachement du matériel.......
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 06 Juillet 2016 à 13:34:22
Frederico, tellement beau ce que tu écris, un soutient pour tous ! moi aussi je vis lentement ...
pas de colère (pour le moment ...) je suis blonde, il me faut du temps pour ingurgiter tout ça ...
moi aussi je suis au top du j'm'enfoutisme de tout !
bises à tous
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 06 Juillet 2016 à 17:55:52
J'avais pour habitude de dire "ne remets pas au lendemain ce que tu peux faire la veille", et bien maintenant remet au lendemain ce que tu ne peux pas faire le jour même, et même le surlendemain ou bien tout simplement plus tard !!! tout me passe au dessus, je ne m'empresse de rien, chaque chose en son temps, à mon rythme... voilà comme vous, je m'en fou de beaucoup de choses maintenant
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Juillet 2016 à 01:38:30
"Remet au lendemain ce que tu ne peux pas faire le jour même, et même le surlendemain ou bien tout simplement plus tard !!!"
ou même jamais... puisque certaines choses se décantent tellement que ça devient inutile de les faire...
rien n'est grave...
tout est relatif...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Méduse le 07 Juillet 2016 à 02:01:45
Intérieurement, je réponds souvent aux un(e)s et aux autres ... et puis je remets l'écriture à plus tard.
Et vu l'heure, je ne t'envoie plus qu'un petit coucou, Eva Luna, et je vais me coucher.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Juillet 2016 à 02:10:37
je prends le petit coucou avec plaisir....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Faïk le 07 Juillet 2016 à 08:50:19
En ce qui me concerne, ce serait plutôt remets à hier ce que tu dois faire aujourd'hui ou demain.
Branchée sur le 220v  je me sens toujours dans l'urgence depuis des mois ... ça disjoncte bien des fois ... mais c'est le seul moyen, avec Nicolas & Pimprenelle, qui me fasse tenir ...

Portez-vous bien
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 07 Juillet 2016 à 08:58:25
ici c'est au jour le jour, je ne prévois rien ... mais rien de rien ! le moindre fait qui doit me faire reflechir, me fatifue d'avance ... donc je fais plus que remettre, comme tu dis, je ne fais pas ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Juillet 2016 à 14:35:46
Chacun réagit comme il le peut, avec ses armes antérieures...
entre la fatigue qui cloue au sol et l'agitation qui maintient debout... je ne suis pas sûre que chacune de nous choisisse quoi que ce soit.. "ça" se fait... et tant mieux.. sinon nous sombrerions tous et toutes...

Une force de vie est à la manœuvre en nous... elle nous sauve du désespoir absolu...
on la puise dans nos vies d'avant et dans la relation au mort, à la morte...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 07 Juillet 2016 à 17:35:18

    Je revendique le droit de la puiser dans la dinguerie, yé yé ô yé !
    Z'avez pas été voir mes bôs p'tits musclés ?
    Et boum, paf, boum !
    J'm'entraîne avec mes petits poings pour saquer l' Aquoibonite ...
    A+, les filles ! Bisous ! Y a un peu d'soleil, youpie !
   
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 07 Juillet 2016 à 17:37:26
Quelle pêche Souci, dis donc... j'aimerais être comme toi, même en me forçant je ne t'arrive pas à la cheville !!

Bisous
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Faïk le 07 Juillet 2016 à 21:23:35
Agitation & fatigue ...

Angoisse et gants de boxe dès le matin mais Ko technique le soir ...

Souci et son punch de dinguerie ... pour renvoyer dans les cordes cette saloperie qui nous mine de jour en jour ...

Dis donc Souci, il est de quelle couleur ton short ?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 07 Juillet 2016 à 23:51:47

     Nan, jamais d'short !
     Le pagne en raphia, qui fait "tshi tshi tshi"
      Et le parasol assorti ... (http://www.aht.li/2920538/468702.jpg)
     boxer oui, mais gardons un certain style ...
     Vous avez compris, les filles, je traverse une phase de dingodeuil.
     C'est grave, docteur ?
     
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Faïk le 07 Juillet 2016 à 23:52:38
Oui, c'est assurément grave, mais il paraît que ça se soigne ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Magi le 08 Juillet 2016 à 00:12:50
Souci,
Est-ce que c'est contagieux ?
J'aimerais bien l'attraper ce dingodeuil !
Ça se propage sur les forums de deuil ?
Comme la misère sur le pauvre monde ?
Comme un vrai virus ? ( comme celui que je combat actuellement et qui me donne une face de hamster !)

Suis prenante !
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 09 Juillet 2016 à 15:20:08
Flux et reflux..
vague et divague...
humeur fluctuante...
souffrance clignotante
mieux et pas  pire...
entre vide et trop plein...
néant et souvenance...
le deuil dévide sa pelote, jamais la même...qui s'emberlificote avec la vie...
la mort est une salope...
la vie est une boite de chocolats...


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 09 Juillet 2016 à 16:13:13
Bonjour les filles,

ha ça fait chaud au coeur de vous voir " sourire et plaisanter " un peu..
Dans notre souffrance quotidienne un peu de soleil..
J'adorais rire, humour toujours mais depuis 8 mois bientôt jamais évidemment..
De tout coeur avec vous..
Courage et pensées émues pour nos enfants..
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 11 Juillet 2016 à 22:39:24
Sa meilleure amie a trente ans...
Elle a deux enfants...
Elle est en voyage exotique, elle...

Emmanuelle? Rien... la vie arrêtée brutalement ne laisse la place à rien... que du regret  de  la vie qu'elle aurait pu avoir...les occasions de la penser en creux sont fréquentes...elles me frappent par surprise...
Je croyais être vaccinée contre cette couleur du chagrin...
Tous les autres se construisent une vie à leur image...

Elle manque...
encore et toujours...

Comme elle manquait samedi au barbecue chez son chéri... qui nous avait tous si gentiment conviés...sa nouvelle chérie est une chic fille...je l'aime bien...mais sa seule présence à ses cotés renforce l'absence. Je les vois trop peu pour m’habituer...Je suis "contente"... vous voyez quoi...qu'en fin de soirée on ait pu évoquer Emmanuelle, même brièvement...
J'ai passé une vraie bonne soirée. La tristesse ne s'invite réellement qu'après, seule...c'est ma façon de gérer...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 12 Juillet 2016 à 13:48:40

   Malheur enfoui ne faiblit pas ...

   C'est arrivé ...

   Sous tout ce qui enfouit cet instant.

   Et comment faire autrement que de toujours savoir que c'est arrivé ...

   Ceux à qui une chose semblable n'est pas arrivée n'imaginent pas la force gravitationnelle qui pèse sur nos émotions ...

   Cette force qui nous retient à c'est arrivé...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Juillet 2016 à 02:47:55
A force de surjouer le çavapassimal ou le çairamieux ou le çavaaller ou encore le çapourraitètrepire...
surtout sur les machins sociaux mais aussi dans la vraie vie...
arrive un moment où ça n'est pas seulement de la méthode Coué, de la pudeur ou de la peur d’être trop négatif/tive...
ça devient un petit peu vrai puis de plus en plus vrai..
sans vouloir dire que ça va bien... hein! faut pas exagérer non plus...

J'ai joué à merveille du çavamieux, ce soir...
A t elle été dupe?Elle qui pense qu'après ÇA, je vais mal; je vais aller mal; toujours..même si je vais mieux, un peu...

Phase pas envie de m’étaler sur mon malêtre... alors même que  le besoin de le partager est féroce...et les occasions rarissimes désormais...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 13 Juillet 2016 à 18:38:16
je te comprends Eva, besoin d'en parler moi aussi et personne...dur dur..
8 mois aujourd'hui...243 jours qu'elle est partie et à pleurer..
Cimetière, roses blanches, déchirure et larmes..
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 15 Juillet 2016 à 19:13:15
J'allais mieux...
de nouveau capable de me tourner vers les autres,
 sortant de la phase :collée au  fond de la marmite de douleur...
commençant à aménager ce nouvel endroit...à ré-inviter des amies/is...

et clong... un attentat où je m'identifie aux parents endeuillés,10 enfants morts...
mais aussi à ceux qui n'ont fait qu'assister au carnage...moi aussi j'ai regardé le feu d'artifice chez moi... mes enfants aussi ont emmené leurs enfants voir un feu d'artifice...
Retour en arrière, scotchée aux chaines d'infos, avide de nouvelles, cerveau en mode : je veux savoir pour ressentir....

Décider de débrancher pour me protéger...fuir l'effet traumatogène des infos , des images en boucle...refuser que la terreur passe par moi...
Décider de sortir ce soir...



Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 18 Juillet 2016 à 04:33:22
Dimanche solitaire...
ça laisse du temps pour penser...
pas forcément gaies gaies , les pensées...
Le beau soleil m’indifférait total...
Une maman-comme-moi me demande de mes nouvelles... lui répondre est l'occasion de mettre en mots ce que je vis depuis quelque temps...Ma facilité à dévoiler ma vie à des quasi inconnus sous prétexte qu'ils vivent la même galère de deuil que moi... me surprend toujours...je ne me  raconte plus  vraiment  à mes très proches...entre désir de les protéger et àquoibon-ite ...
Elle a  toujours une pensée pour Emmanuelle, ça me touche beaucoup... alors que moi je pense plus à elle qu'à son fils que je n'ai pas connu...comme si, de toutes façons, les morts s’effaçaient progressivement du monde  , qu'on le veuille ou non... triste constat...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 18 Juillet 2016 à 07:27:45
"Une maman comme moi " ces mots m'ont semble etrange comme si je n'étais pas concernée, pas encore desenfantée, je vis comme hors du temps, j'ai pas vu l'année scolaire passé, je ne sais même pas si je fais qq chose de mes journées.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 19 Juillet 2016 à 01:05:17
S'approcher au plus près de ce qui pourrait ressembler au "bonheur" familial calme...
à condition d'avoir une très bonne amie qui  prête ses clés pour squatter sa petite piscine
avec toute ma grande petite famille...fille et fils et leur progéniture...ça fait 10! (ça devrait faire 11,12 ou 13...)
mais un vrai joli moment ensemble... puis en soirée un long appel de ma grande fille...
Voilà ...la journée fut belle...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 21 Juillet 2016 à 03:18:49
Le demain a été cool aussi et le aujourd’hui pas mal non plus... 3 jours d'embellie dont je profite à fond...
 je sais trop qu'après les grands creux abyssaux les accalmies surviennent toujours...
et que ça se paye toujours..
même si c'est de moins en moins cher payé de vivre dans les interstices du deuil aiguë, dans les pointillés de mes vies superposées...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Faïk le 21 Juillet 2016 à 07:44:15
En espérant que le après-demain soit sur le même mode ... ça fait du bien quand ça fait moins mal ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 01 Août 2016 à 03:12:43
mais ça ne dure jamais...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 04 Août 2016 à 14:43:08
kompong speu
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 04 Août 2016 à 14:51:24
Lire Faik et     Kompong speu    , me donne envie d'écrire sur la petite lumière qui peut revenir dans nos yeux embrouillés de chagrin...

La petite lumière s'était  éteinte de mes yeux...totalement
vous le  connaissez ce regard vide, tourné en dedans , hanté de douleur...
Elle est restée éteinte,longtemps...un regard sans lumière, sans vie, quasi mort lui aussi
Elle est revenue, lentement...si lentement que je ne m'en rendais pas compte...mais elle est revenue...
Elle reste une lumière voilée par le chagrin,délavée par les larmes, obscurcie par la peine éternelle
mais une vraie lumière...différente...
La toute fragile  lueur que je pressentais exister dès les débuts , au bout du tunnel...au delà de ma vie ravagée
comme une braise tremblante qui permettrait de revivre, après...
m'a sauvée de la désespérance absolue... à laquelle je me suis livrée pourtant tout entière...

Je "savais" bizarrement au fond de moi que je survivrais à "ÇA", pour
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 04 Août 2016 à 16:02:31
juste magnifique Eva... comme d'hab'
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 04 Août 2016 à 21:12:17
Je "savais" bizarrement au fond de moi que je survivrais à "ÇA",
pour Emmanuelle
parcequ'elle n'aurai pas voulu qu'on soit détruits par sa mort
pour tenir la promesse fait au pied de son lit de mort:nous serions toujours là les uns pour les autres en pensant à elle...
pour continuer à parler d'elle
parceque rien n'est pire que le silence.. le silence définitif.
pour que la mort ne gagne pas
parceque la vie peut être belle aussi...encore...malgré...
pour que sa soeur, son frère, ses neveux et sa nièce aient une belle vie malgré "tout"...
pour moi...mais ça , j'ai mis encore plus de temps à l'accepter...

mais je ne savais pas la densité de la souffrance endurée, l'absence si omniprésente,le temps qui se dilate  et se recroqueville en même temps...la solitude radicale,les défections amicales en rafales,la fatigue débilitante,les idées noires, le futur confisqué,les larmes au litre,les questions incessantes sans réponse, le Grand Hiver interminable...
qu'un an après l'autre... ça fait 365 jours et 365 nuits de souffrances ... ajoutées...juxtaposés...

mais je ne savais pas non plus les gestes réconfortants, les forums écoutants, les endeuillés partageant,les lectures inspirantes, l'écriture qui sauve, la vie qui continue, les couleurs qui reviennent...

Ce deuil à vivre EST l'expérience dévastatrice de mon existence... c'est comme ça... et je consens à le vivre...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Cinderella le 04 Août 2016 à 22:36:50
Merci Eva,

Tes mots sont tellement juste.
Tu décris bien le cataclysme que le deuil engendre.
On se retrouve dans le noir le plus total, comme une bougie qui s'est éteinte.
Il faut longtemps pour remonter la pente et combien de chutes avant de voir l'étincelle d'espoir qui au départ est si faible, qu'il nous faut longtemps pour voir qu'elle est là.
Puis un jour on l'aperçoit enfin, elle est là vacillante au grè du vent, toute fragile .  On réapprend petit à petit à vivre avec l'absence.  Non pas qu'on oublie, mais  on apprend à remarcher guidé par cette petite lumière d'espérance. 
La vie reprend peu à peu des couleurs même si elle ne sera plus jamais la même, même si les couleurs sont plus pales, elle se colore de notes d'espoir. 

L'espoir est comme un phare, il n'arrête pas la tourmente mais il guide toujours dans la  bonne direction...


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 04 Août 2016 à 23:15:28
Oui tu décris si bien ce que l'on subit, ressent dans ce corps exlosé,  dans notre cœur crevé. . La lumière s'est éteinte si brutalement, si violemment. Tout est noir d'un noir inimaginable., d'un noir épais qui nous colle au fond d'un  gouffre sans fond .Seule dans cet enfer. Je ne savais pas non plus qu'un être humain pouvait souffrir autant et ne pas mourir.
Moi, je ne suis pas certaine que la mort ne gagne pas. Elle a pris Tom, elle a pris une partie de moi. L'autre partie s'efforce  sans savoir comment , de faire semblant .  Ton fil se teinte d'espoir, tu écris si bien.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 04 Août 2016 à 23:58:51
Pour le moment en dehors du chagrin, j'ai la tête d'un côté et la cœur de l'autre, je me prépare a partir j'ai vu le notaire la banque, fait une donation a mes filles , confié le dossier de sam a un avocat
Je sais que la vague va arrivée je refoule le trop pour ne pas s'écrouler des maintenant dans une lucidité qui donne pas de répit
Je porte un masque toute la journée
Je ne crois pas a l'au delà , j'ai pas de signes
Rien qui pourrait arrondir les angles, je reve que c'est mon dernier été je ne ferai rien mais j'attends
Je ne sais pas si on sait qu'on va surmonter si on sait qu'on va faire face je ne me pose même pas la question
Desole de plomber l'ambiance
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Faïk le 05 Août 2016 à 00:09:51
A Eva Luna, Kompong Speu, Romane ...

(http://www.aht.li/2932181/Etoiles.png) 

Peut-être est venu  le jour, peut-être viendra le jour où "Il est grand temps de rallumer les étoiles" ... Apollinaire

Malgré ÇA ...

Je pense à vous


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 18 Août 2016 à 09:58:44
Bonjour Eva Luna,

De retour aujourd'hui car je m'accorde un peu de temps, et j'avais envie de venir vous lire et de vous poster un message pour vous donner un peu de mes nouvelles. Tes écrits sur ton expérience du deuil me laissent à réfléchir. Je crois aussi que je vais avoir la force de surmonter, mais je ne sais pas toutes les embuches que je vais devoir vivre pour cela. Je vis au quotidien cette douleur immense, cette envie d'hurler, cette envie d'embrasser, de revoir mon fils... cette envie qu'il soit là tout simplement mais je sais que je vis aussi à travers lui, qu'il soit fière de moi comme je suis fière de lui. Je sais qu'il m'attendra les bras ouverts le jour venu, mais qu'avant il me laisse vivre ma vie chaotique chaque jour, en m'envoyant quelques petits signes de temps à autre. Les jours et les nuits sont atroces, mais il faut se battre chaque jour pour vaincre l'envie de mourir
Bises
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Faïk le 20 Août 2016 à 23:11:21
(http://www.aht.li/2938048/Encre.gif) 
... ,
.............
.........
......... ,

Faïk
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 21 Août 2016 à 09:20:45
Eva, tes mots me touchent toujours au plus profond de moi ... je "vois" des parents qui ont passé ce stade, ce que tu écris, je vois ette petite lumière dans leur yeux, lorsqu'ils me dmandent si ça va ... je sais qu'ils savent que ça ne va pas, ils sont passés par là, et savent qu'on répond que ça va parce qu'on est poli et qu'on n'a pas envi de dire la vérité, pour ne pas mettre mal à l'aise ....
Je ne suis pas encore dans cette lumière, l'impression d'avoir tellement de choses à regler avant, de voir cette lumière ... les litres de larmes !! bonne expression ! je ne pensais pas qu'on pouvait autant pleurer ...
personnellement j'en suis au stade "survie" comment ? j'en sais rien ... c'est peut etre mon loulou qui me "tient" ... les 1 an arrivent ... et j'en peux plus de tout ...j'ai encore sa sensation lorsque je me blotissais dans ses bras ... tellemnt cruel ce manque ... j'éspère qu'il existe quelque chose "après" et qu'il est heureux .... c'est tout ce que je peux lui souhaiter ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Août 2016 à 00:51:38
Je suis émue de vous lire...
Je  rentre , vacances "en famille"....et je viens illico  ici vous lire...ma famille d'endeuillés...
Je me suis déconnectée des écrans...des infos, des problèmes...du malheur des autres...
Seule, après tant de jours avec mes petits et mes moins petits...je peux enfin consacrer du temps à penser à Emmanuelle ...Je ne pleure que seule... je me rattrape ce soir!
Je rentre dans un appartement qui n'est pas vraiment le mien... vide...inhospitalier...sans âme..."Elle" ne le connait pas...alors j'allume la bougie...la bougie inutile mais nécessaire...



Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 28 Août 2016 à 14:45:00
 8) Salut Eva Luna,

 Bon retour parmi les éclopés de la vie, les jamais-guéris ...
 Aquabonite, ras-le-bolite, souffrance aigüe accompagnée de diarrhée de clous rouillés, nausée délirante à tendance éroto-catchiste, symbolite aggravée, trépignation lévito-dilatatoire, entêtement métaphysique halluciné, que sais-je, les chercheurs sont débordés de nouveaux cas non inventoriés ...

 Bisou à toi, vénérable vétérante et itinérante ... nous sommes contagieuses, mais au point où nous sommes arrangées ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 30 Août 2016 à 13:41:50
Bonjour Eva,
beaucoup de douceur pour toi
moi aussi je ne pleure que seule
ça fait trop de peine à mes proches et mes collègues sont passés à autre chose
je t'embrasse très fort
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Bulle 777 le 30 Août 2016 à 18:28:46
le deuil est
solitaire,
solitude;

pleurer seul, quoi de plus évident,
finalement.

le deuil est une "expérience" de solitude profonde. (c'est ma définition du jour.)
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Août 2016 à 21:08:56

"Le deuil est une "expérience" de solitude profonde."
je suis absolument d’accord...ta définition du jour me convient...

Expérience de solitude radicale et absolue...
qui broie la croyance qu'on partage le pire comme le meilleur avec ceux qu'on aime.. eh ben, non!
car personne ne peut me/nous rejoindre dans ce lieu de détresse absolue...
On apprend à faire avec ...à ne plus en vouloir à la terre entière de ne  pas comprendre, de ne pas partager, de ne pas être là tout simplement.
Ils ne peuvent pas. Ils ne savent pas.et même ceux qui  savent parce qu’ils traversent la même terrible Épreuve...la traverse tellement différemment que le chagrin demeure impartageable...
Nous nous retrouvons sur l'ossature du deuil vécu,sur des bribes de souffrance commune  mais pas sur l'essentiel du cœur de cette douleur indicible... du noyau incandescent du manque.
c'est comme ça...
j'ai cessé de lutter...
je rends grâce pour les éclats de partage humain qui ont jalonné mon chemin,ici et ailleurs
je n’attends plus de secours de l'extérieur...
je cajole cette nouvelle solitude moins âprement blessante qui a pu émerger grâce à la solitude accompagnée qui a été la mienne si longtemps...
je m'auto félicite d'avoir survécu...qui d'autre sait ce que j'ai enduré...

Je me demande encore une fois,si créer une association locale de soutien aux endeuillés est encore une vague résolution de rentrée ou un projet qui peut aboutir?Si ça aiderait vraiment quelqu’un ou quelqu’une...si je saurai accueillir toutes les façons de vivre un deuil, même les plus bizarres ou les plus éloignées de ma manière à moi...
 
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 30 Août 2016 à 22:26:53

  Oui, le deuil est une "expérience de solitude profonde",

  mais aussi une expérience d'humanité profonde.

  C'est comme ça que je le ressens: à la fois la grande solitude, mais une approche des autres, les inconnus, beaucoup plus fine, derrière la frivolité des conversations, je perçois tellement d'autres choses ... je fais attention aux "petits riens" ...
  Je lis dans le Grand Livre ... le vrai, celui dont les caractères sont au nombre de l'infini ...
   Rassurez-vous, je vais surtout pas faire "apprentie prophète", ah non, zut ouillouillouille ! On voit le bordel que ça fout !
   hihi huhu ! A+, M.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 30 Août 2016 à 23:47:27

"car personne ne peut me/nous rejoindre dans ce lieu de détresse absolue..."
"Ils ne savent pas.et même ceux qui  savent parce qu’ils traversent la même terrible Épreuve...la traverse tellement différemment que le chagrin demeure impartageable..."

Détresse absolue.
Chagrin impartageable.
J'en veux a la terre entière.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 01 Septembre 2016 à 00:09:42
Nouveau tatouage en cours...mon fils veut l'écriture de sa mère et de sa sœur pour dire quelque chose de sa sœur morte...c'est un taiseux ...alors il l'écrit sur sa peau...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 01 Septembre 2016 à 14:36:51
Chère Eva

oui c'est un chemin de solitude et de profonde détresse.
Je remercie chaque jour les femmes de JPV qui nous ont soutenus par leur gentillesse et leur écoute totale et pleine de compassion.
Si je suis encore là aujourd'hui, elles y sont pour quelques chose.
Leurs témoignages, leurs présences, leur bienveillance nous ont vraiment réconfortés.
Si j en suis capable un jour, je voudrais pouvoir aider les autres
pour donner un sens à ma vie
pour que cette disparition ne soit pas vaine...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 01 Septembre 2016 à 20:29:27
Je suis fatiguée..la rentrée m'a épuisée, sensation que le bénéfice des vacances s'est envolé d'un coup...
déjà que ce fut moyen bof...en dehors de ma jolie bulle avec mes petits, cet été, il y a eu la mort de mon oncle, puis celle de ma tante et marraine...et le gros infarctus d'un ami très proche cher à mon cœur... qui lui , a survécu...
La mort a hanté ma fin de vacances...
Les détails des péripéties funéraires  m'ont bien ébranlée...se reliant à chaque fois avec ce que j'ai vécu autour des obsèques d’Emmanuelle...réveillant des questions soigneusement enfermées profond au fond de moi...

Ma tante est restée chez elle, presque une semaine après sa mort...j'ai mesuré l'effet des premiers signes de corruption du corps...à un moment ce n'est plus eux...on est obligé de se détacher de ce corps qui est inhabité...sauf que,à vouloir faire trop vite... 4 jours seulement... je ne m'étais absolument pas du tout détachée... c'était encore totalement elle, ma fille, ce fut un arrachement odieux et je reste quelque part bloquée sur ce dernier jour...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 03 Septembre 2016 à 15:43:32
oui Eva, cette rentrée est bien dure
pas de courses de rentrée avec Aéline, pas de fringues, pas de stylos, pas de futur
j'ai donné quelques unes de ces vieilles fringues qui ne me la  rappellent pas : plonger dans son armoire a tout remis à vif.
Sa petite soeur est contente de sa rentrée, c 'est déjà ça
Courage Eva
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 03 Septembre 2016 à 18:12:08
écrire 50 fois: un peu plus longtemps...avec un feutre de calligraphie, buter sur les E, les P et les L....j'ai une vilaine écriture...
2heures 30 plus tard , il a sa phrase sur l'avant bras, face ventrale...
sa soeur a écrit:j'aurais aimé tenir ta main
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 03 Septembre 2016 à 20:46:48
Incrusté dans leur peau.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Magi le 04 Septembre 2016 à 05:03:57
Cest très beau, ce lien physique et symbolique entre ton fils , Emmanuelle et sa famille.
La soeur "presque jumelle"  de Flo , elle, si conventionnelle parfois, s'est fait tatouer une énorme et magnifique mongolière  dans le dos , très détaillée, en souvenir d'un message  de Flo qui nous écrivait d'une mongolfière... au Laos. Et sur tout l'avant-bras , elle a fait inscrire "Là ou je vais tu vas..."
Je crois que c'était viscéral pour elle ...
Ça l'est poir moi aussi...le mien est en route...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 04 Septembre 2016 à 08:09:44
Pour moi aussi le tatouage a été une urgence ! dans les 2 mois qui ont suivi l'accident, je l'ai fait faire, et c'était celui là et pas un autre ... les 2 prénoms de mes enfants sur mon avant bras ... celui de mon loulou avec des oiseaux qui s'envolent ... son prénom m'a gratté longtemps, encore quelques fois, j'y vois presque un signe de sa part ....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Septembre 2016 à 22:11:42
tatouage de deuil....
pour les avoir dans la peau..
encore un peu...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Septembre 2016 à 22:13:33
J'ai un envie d'un autre tatouage...
je ne sais pas quoi...
quelque chose qui ait du sens..
or le sens est bien ce qui manque le plus à ma vie d'après...

Ma fille en fait un second mercredi
plus tourné vers ses enfants, elle...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Septembre 2016 à 23:37:54
Allumer ce soir sa bougie...
il y a un long moment que je ne l'avais fait
un vague hochement de tête a salué ce geste
répété tant de fois dans mon autre appartement
ici, ce geste m'est moins vital
mon mini autel sur le plan de travail
est bien plus minimaliste que celui d’avant
je me dépouille des objets
qui perdent peu à peu leur sens
se vident de sa présence
même seulement fantasmée
et je me retrouve seule et vide
et ça ne fait même plus tant mal
un pas vers la "douce peine " de nos amis québecois?

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 07 Septembre 2016 à 08:39:02
tendres pensées Eva, je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Septembre 2016 à 12:35:02
merci loulou15
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 07 Septembre 2016 à 16:03:05
Eva
On a le sentiment que ça te fait bizarre ce changement d'emotion?
Pensées
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Septembre 2016 à 21:01:09
Oh que oui, ça me fait bizarre de ne plus avoir ce chagrin omniprésent...
Moins souffrir est plus confortable mais rien ne remplace la peine intense...
il y a du vide...
il y a de la culpabilité...
il y a du regret...
il y a encore de la peur de l'oublier...
Recommencer à m'angoisser pour des broutilles me fâche...
Me faire réveiller par des soucis pro... franchement!

Il faut que je trouve une manière de penser à Emmanuelle, dépouillée de la détresse absolue...
une façon personnelle de lui dédier ma vie et pas seulement mon deuil...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 07 Septembre 2016 à 23:37:52
Bonsoir à toutes, tous..

Content de te voir " aller un peu mieux " Eva, après 6  années de douleurs infinies..,
Demain 300 jours, 10 mois le 13..
Le temps est passé quand même, dévasté de chagrin..pas un jour sans larmes..
Je " sors un peu " de mon ETAT DE CHOC  que vous connaissez bien sûr,
Ca va " un peu mieux ", même si le 13/08, une demie heure à pleurer sans arrêt , assis sur sa tombe, dévasté..
 
Ses petits " vont bien " en apparence bien sûr, ils ne veulent pas en parler.
Malcolm, bientôt 14 ans a pleuré dans mes bras,  comme moi, ça lui a fait du bien de se vider, heureusement il a une très bonne amie  et 3 copains à qui en parler.. ça me rassure un peu.
Noa, 12 ans est comme son papa, ne montre rien. Il avait vu une psy au début, c'est bien, mais pas envie d'en parler..
Je m'inquiète pour mes petits que j'aime tant, je m'en suis tellement occupé petits , les couches, les histoires et rigolades..

Comme dirait si bien Goldman et C .Dion  :
     
   " encore un soir, encore une heure, encore une larme de bonheur..."   

merci grand JJG ..


Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 08 Septembre 2016 à 13:18:44
Bonjour Eva,

Je te comprends, je suis perdue parce qu'un peu moins douloureuse voire des moments de calme avec la méditation
la culpabilité et les remords sont là, je ne peux pas les laisser partir
je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 09 Septembre 2016 à 21:42:12
Les enfants ont une manière bien à eux de traverser cette épreuve...leur deuil est un deuil puzzle...l'essentiel est d’être présent pour eux.. qu'ils sachent que tu seras toujours là, gilles,  pour les écouter et leur parler de leur maman...que l'un d'eux puisse pleurer dans tes bras et partager sa douleur  est une belle et bonne chose au milieu de toute cette souffrance...
10 mois... c'est hier...le choc ébranle encore fortement  vos vies...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 09 Septembre 2016 à 21:58:38
La culpabilité et les remords, les regrets , les tentations de refaire l’histoire en pointant tous  les moments où on aurait pu faire autrement et ainsi changer le cours du temps...c'est une horreur à vivre...mais on a besoin de ressasser tout ça, de repasser par là... pendant très longtemps, de s’autoriser à penser ça , sans s"y perdre.. et ça c'est le plus dur...ne pas se perdre dans la souffrance du chagrin et du manque...Aeline "habite" chaque minute de ta vie...cette présence-absence si tragiquement douloureuse est tout ce qui te reste...avec les questions incessantes...Les quelques moments de calme tu peux les voir comme des bulles te  permettant de reconstituer assez de forces pour survivre à cette mort impensable...comme des feuilles de nénuphars qui offrent un court répit dans la tempête liquide 
Je t'embrasse Cabrau...bien amicalement
Si je le pouvais je prendrais une part de ta détresse absolue maintenant que la mienne ne m'écrase plus radicalement...mais tu vas vaillamment suivre ton propre chemin... et un je ne sais quoi dans tes mots me souffle que tu vas y arriver...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 09 Septembre 2016 à 22:50:23
Merci Eva de tes paroles de maman qui me touchent beaucoup et j'essaierai de faire du mieux possible pour mes petits, comme nous tous..
courage à toutes..
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 10 Septembre 2016 à 17:29:45
Merci Eva pour ces mots qui sonnent si justes et font couler mes larmes. oui je ressasse et je refais l'histoire encore et encore.
Aéline est à chaque seconde avec moi dans mon cœur et mes pensées.
Je t'aime si fort ma fille chérie, mon bébé d'amour
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 10 Septembre 2016 à 18:14:50
J'ai acheté: l'indicible de A à Z...ma fille Lola dansait au Bataclan...Georges Salines
j'ai lu des interview de ce père...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 11 Septembre 2016 à 12:22:58
j'ai lu: il est mort celui que j'aime...nicole fabre
et j'ai aimé ce petit livre qui évoque la mort de son compagnon de vie...
j'y reviendrai...picorer des phrases sombres ou lumineuses...
Je le recommande à ceux qui ont perdu leur conjoint mais aussi aux autres endeuillés parceque nous pleurons tous ici celui ou celle qu'on aime...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 12 Septembre 2016 à 22:23:21
" une bonne nouvelle "..
J'ai reçu le rapport très complet de l'experte cardiologue de Bordeaux :
elle conclue à " une perte de chance de survie " de 80 % pour ma fille,  c'est énorme !

C'est le service des urgences qui n'a pas tout fait je jour où elle allée passée deux ECG, ( "douleur pariétale")
alors qu'elle est décédée 3 jours après d'un infarctus !!

Ils n'ont " pas demandé un avis " à un cardiologue au CHU, et l'ont laissée repartir comme ça!
ni suffisamment questionné sur ses facteurs de risque qui étaient nombreux  comme je l'avais indiqué dans ma lettre.

La commission va rendre son verdict définitif le 26/10, en général elle suit l'avis de l'experte !
espérons en mémoire de ma fille et pour ses petits.

C'est une grande " victoire " pour le moment, même si on préférait bien sûr que Sindy soit toujours là,
ELLE AURAIT DU ETRE SAUVEE ET VIVRE!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 13 Septembre 2016 à 00:28:20
C'est terrible pour vous, de vous dire que SI ils avaient fait correctement leur travail, elle aurait eu une vraie chance de survivre...Espérons que la commission suivra l'avis de l'experte...ce serait une vraie "bonne" nouvelle dans cet océan de  malheur.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 13 Septembre 2016 à 00:48:07
Merci Eva,
oui c'est toujours trop dur à l'admettre qu'elle soit partie alors que c'était " facile " de la sauver 3 jours avant !
je lui dirai demain sur sa tombe, 10 mois demain,
et toi comment vas tu ?
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Faïk le 28 Septembre 2016 à 00:52:55
Du mal et des maux ...

La situation est désespérée mais ce n'est pas grave ... pour ne pas aller de plus mal en plus maux ... ou plumeaux, c'est beaucoup plus léger ...

Porte-toi bien

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 28 Septembre 2016 à 12:38:21
Jouer avec les mots...
emboiter leurs sonorités
 et leurs sens cachés...
et faire chanter la langue
pour habiller d'oripeaux
notre série de maux
qui lacère coeur et peau,
Ça fait un mal
de chien, de chiot.
User le  chant des mots
 pour couvrir la clameur des maux...
Rien n'est grave....
ensemble passons le plumeau
sur nos plus désespérants maux.
Titre: Re : Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 28 Septembre 2016 à 21:49:43
Du mal et des maux ...

La situation est désespérée mais ce n'est pas grave ...

Je pense me dire la même chose, avec "on verra bien" ... à toutes les phrases ... je crois surtout que je n'ai plus envie de parler avec les gens ... ne sais pas quoi dire ... rien ne m'intéresse à part mon fils et ma fille ....
bises à tous
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 28 Septembre 2016 à 23:13:56

   Les plumeaux t'ont bien inspirée, Eva ...
   Réincarnation en oiselle pressentie ?
   Pas chou, c'est toujours les mâles qui ont les plus belles plumes ...
   (http://www.aht.li/2958312/paonblanc.jpeg)
   
   
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 29 Septembre 2016 à 22:54:58
Je ne vais ni mal ni bien, je vais...
La routine qui s'est installée ne me pèse pas trop...
L'envie ou le désir ne réapparaissent pas vraiment...
Envie de rien, besoin de rien...
sauf de voir mes enfants et leurs enfants aller bien...
et ils vont bien...j'ai réussi au moins cette mission là;
et d'avoir du temps de solitude pour penser à Emmanuelle.

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 29 Septembre 2016 à 23:04:15
Romano a dit qu'on doit apprendre à vivre avec le traumatisme sans qu'il soit question une seule seconde d'oubli...
Ça tombe bien...on ne veut pas les oublier nos chers disparus....et on découvre étonnée que oui, on vit avec ÇA...
Le traumatisme se résorbe peu ou prou... ça cicatrise qu'on le veuille ou non, la cicatrice est plus ou moins"belle"...propre, saine... inflammée...brulante...
On peut marcher amputée...alors on finit par remarcher...on va moins loin.. c'est sûr...
On peut vivre blessée...alors on finit par porter sa peine de plus en plus cachée...
Une vie "après" est possible...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 30 Septembre 2016 à 08:29:39
Amputée c'est le terme pour le moment pas de vie d'après pour nous , il nous faut encore gravir tant et tant de marches  :'(
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 30 Septembre 2016 à 08:41:04
Eva, tes mots me font et me feront toujours du bien ... Je revois ma tante, qui après 30 ans, vit "bien", sourit, rit
Elle a dit les même mots à ma maman ...
je t'embrasse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 30 Septembre 2016 à 23:36:16
Loulou2 ( 7 ans):Tu sais, mamysha, des fois moi je pense à tata Manue...
-tu y penses quand? ben le midi! Elle nous aimait beaucoup, hein quand on était petit!mais elle savait pas qu'il y en aurait d'autres qui sont nés...(évoquant les 2 neveux et la nièce nés après sa mort...)
-tu penses quoi?bah c'est triste mais le plus triste c'est Lowan parceque c' était sa marraine et il a plus de marraine et nous on a encore notre marraine...

Je chiale...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 01 Octobre 2016 à 13:52:44
Ma mère aussi... 30 ans  après semble vivre assez bien...
mais je sais à quel point la mort de ma soeur est encore violente de chagrin pour elle,
elle n'en parle plus...ça ne l’empêche pas d'en souffrir encore...
Les volets de sa chambre restent encore fermés...sa chambre est inutilisée, sauf en débarras un peu...elle y stocke des bricoles... je ne sais pas si elle y va parfois pour penser à Hélène...
Elle a appris à vivre malgré le manque...mais je la sens solitaire...peu d’amies, quelques connaissances , quelques activités...les plaintes bénignes des autres l' insupportent...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 01 Octobre 2016 à 18:54:47
c'est tellemnt différent à chaqu'un ... dans ces traumatisme il n'y a pas de regle ...pas de "solution" magique ... nous allons marcher à taton pendant de longues années .... comme tu dis " Elle a appris à vivre malgré le manque" parce qu'elle avait d'autres enfants et qu'il faut être "présent" pour eux aussi ... ça me fait penser à ce partage qu'avait évoquer Romane ... je me sents comme ça aussi, partagé ...
bises
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 01 Octobre 2016 à 20:48:51
Tout se rétrécit autour de moi, le cercle des amis, les activités , les projets, l'avenir...
mais aussi en moi...
J'ai le coeur comme un pruneau ridé, dé-séché.
La mort assèche de l'intérieur,fane les envies,étouffe le désir,fige les souvenirs,décape, acidifie,brule,
Je ne souffre plus le martyr du deuil aigu...de la mort de ma fille...
je souffre petitement ,subrepticement,souterrainement...
et Elle a disparu encore un peu plus avec l'évaporation de la douleur intense.
Où est Elle? Hein... qu'est devenue Emmanuelle, raptée par la mort à l'amour de sa famille?

Sa soeur puise dans les pensées autour d’Emmanuelle la force de mener tout de front avec vaillance... suractive...
je ne puise rien au manque de ma fille et au puits sans fond de l'absence et du chagrin...fatiguée...molle

Pas gai gai ce week end ...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 02 Octobre 2016 à 23:35:09
Et tout dimanche je trimballe ma face chiffonnée de deuilleuse mal dormeuse...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 03 Octobre 2016 à 00:24:28
Je ne trouverai  pas  les bons mots qui traduisent ma pensée,  je ne voudrais pas qu'ils soient mal interprétés, mais tes témoignages me boulversent a chaque fois.
Pensées Eva Luna
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 03 Octobre 2016 à 17:41:01
Si ça te bouleverse... c'est que nous vivons ce deuil éprouvant un peu de la même façon...
et que j'écris ce que tu ressens confusément...
ça me faisait le même effet aux débuts de mon parcours..je lisais avidement et je m'y retrouvais parfois...dans les mots des autres...
Soeurs de chagrin...
Je te prête mes mots...ils sont salés comme tes larmes....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 03 Octobre 2016 à 21:47:34
Eva tu dis des choses qui nous touchent tellement grâce ou a cause de toutes ces années ou tu as survécu nous autres tellement débutantes
Merci
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 04 Octobre 2016 à 00:10:04
Vous êtes en mode survie , celle hallucinée  des débuts...où on se demande chaque jour comment on va vivre la prochaine journée, la prochaine nuit...
Je suis en mode grise  petite vie rétrécie...mais précieuse...je garde ça en tête.
6 années nous séparent ,mais c'est le même chagrin, le même manque...la même couleur de peine...
à peine passée et décolorée par le temps qui passe,pour moi...

Je porte son peignoir noir pour la première fois... il est douillet...et étonnamment  ne me cause aucune douleur violente. Ses objets n'ont presque plus de pouvoir sur moi...ils n'occasionnent plus qu'une tristesse lasse...à la place du déchirement lacérant qui me tordait le cœur et le ventre...
J'ai déposé sans larme aucune, 2 cyclamen devant sa plaque...
j'allume 2 bougies sans souffrir férocement de son absence...
le mal est devenu  supportable...le mot acceptation, je n'en veux pas.... mais c'est quelque chose de ce genre là...j'ai cessé de lutter en permanence...

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Faïk le 04 Octobre 2016 à 09:13:23
Vie rétrécie ... comme une peau de chagrin ... qu'en restera t-il au bout du bout  ?

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 04 Octobre 2016 à 12:50:00
Je râle, je ronchonne, je me plains, je gémis, je me lamente , je regrette, je juge, je nostalgise...
mais c'est pas permanent...
et pi j'ai le droit!
et pi où déverser ,sinon, le trop plein de peine?
et pi c'est le prix pour continuer à vivre dans ma vraie vie!
et pi je ne suis pas de celles qui souffrent en silence...
et pi le verre est bien à moitié vide!Emmanuelle manque à ma vie. Chaque jour!!!!
et pi, franchement...ma plainte est minime comparée au cataclysme intérieur ...
et pi, je les emmerde ceux qui me jugent et trouvent que je pourrais faire encore un effort! Je fais TOUJOURS un effort...pour presque tout... ,pour vivre... pour me lever, pour causer aux autres, pour me décentrer de mon chagrin égoïste...pour relativiser, pour voir les progrès...pour aimer sans retenue enfants et petits enfants,pour demander de l'attention, pour relancer mes proches, pour passer un coup de fil, pour faire du vrai manger,pour inventer un avenir...pour être une deuilleuse debout...

alors..parfois..la lassitude prend le dessus....
ça ne dure pas...
mais purée que c'est dur de sortir de cet état d'àquoibon-ite aiguë et persistante...
alors mes coups de mou au moral... je les cajole pour qu'ils ne s’éternisent pas...
et ils durent d'autant moins que cette souffrance là est entendue par quelqu'un ou quelqu'une...
j'ai une bonne et chére amie qui fait très bien ça... écouter sans chercher à me proposer de solution...j'ai de la "chance"...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 04 Octobre 2016 à 15:57:40

   Chère Eva,

   Un énorme "LIKE" pour cette phrase sur ton blog:

   "Je suis devenue forte d'être fragile" ...

   Après tout, ce qui rend fragile, c'est la sensibilité, or la sensibilité est la force noble de l'être humain ...
   Force noble, hélas si malmenée dans notre société de "réussite", de prestations formatées, de normes objectives ... pressions et médiocrité du sens pratique qui tend à broyer les âmes les plus fines ...
   Se revendiquer sensible est on ne peut plus sensé !
   
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Nora le 04 Octobre 2016 à 17:57:18
Se sentir un peu mieux, ou un peu moins mal...

à son " coeur défendant ".
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 04 Octobre 2016 à 18:07:53
Mon coeur ne veut pas aller bien sans Emmanuelle...
Apprendre à composer avec la vie, la mort...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 05 Octobre 2016 à 12:02:11
Et pourtant phase UP depuis hier, un regain d'énergie alors que je redors mal et peu...c'est à n'y rien comprendre... ça durera ce que ça durera .. j'en ai profité pour inviter toute ma troupe demain soir, pas assez d’énergie pour cuisiner pour eux , mais les pizzas c'est aussi de l'amour en pâte...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Faïk le 05 Octobre 2016 à 12:37:26
(http://www.gillespudlowski.com/wp-content/uploads/2016/02/928_1499550317017852_4317117000788294693_n.jpg)

Merci pour le message de traverse ...

Porte-toi  bien aussi
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 05 Octobre 2016 à 22:00:23
Génial l'amour en pâte, au lieu de dire que ça fait grossir ;)
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 06 Octobre 2016 à 22:37:51
Mémoire de poisson rouge neurasthénique encore...
Inviter toute  ma troupe pour déposer nos fleurs du six...
en oubliant que c'est l’automne,donc changement d'horaire et cimetière fermé.
Zut et rezut...
Son frère a trop mal à la cheville pour sauter le portail, je déposerai les rosiers demain...
Sa soeur a déposé son bouquet de roses trop belles...et elle s'est fait enguirlandée copieusement, par le gardien qui habite en face du muret...
La soirée fut bonne; même si trop peu d'évocation d’Emmanuelle... mais les bougies dédiées brulaient.
J'ai même invité la nouvelle compagne du chéri d'Emmanuelle à nous rejoindre, elle était contente...
Une pizza et un verre de blanc...je suis planante...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: loulou15 le 07 Octobre 2016 à 08:21:14
Même si il n'y avait pas d'évocation d'Emmanuelle, vous êtiez réunis pour elle, c'est beau, et remplie d'amour
quel con ce gardien !!!
merci de partager ce moment avec nous, personnellement ça me réconforte
bises
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 07 Octobre 2016 à 22:01:46
Merci.. tu ensoleilles ma journée...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: souci le 07 Octobre 2016 à 22:47:09

    Voichi de quoi enchalayer la choirée ... mon chat ...
    (http://www.aht.li/2962448/DSCN1451.JPG)
    C'est lui qui fait régulièrement le zèbre sur mon clavier ...
    Affectueusement, Martine.
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: kompong speu le 08 Octobre 2016 à 06:29:09
Fou rire au milieu de la nuit a la lecture de votre réunion devant le cimetière, ne croît pas que je me moque Eva mais je vous imaginait et surtout le gardien furibard, c'est sur vous deviez avec vos fleurs avoir l'air de profanateurs de tombes !!!! :)
Quel pied de nez de la vie... peut être peu d'évocation d'Emmanuelle ensuite mais cette anecdote de cette réunion familiale pour elle vous êtes pas près de l'oublier
Mille pensées pour toi
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 08 Octobre 2016 à 09:52:34
Bonjour Eva,

Ces anniversaires me font mal et peur.
Nous n'arrivons pas à parler d'Aéline alors ...
Je trouve ta tribu très belle et aimante
Tous te s mots sont si justes, mots issus du drame et qui sont si beaux

je pense à toi
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: GILLES86 le 08 Octobre 2016 à 13:55:34
Bonjour,

Je vous lis chaque jour, peu de choses à dire sinon, tristesse infinie, solitude et pensées pour ma fille
Les journées sont longues, monotones, lugubres parfois, le chagrin emporte tout..
Repas de famille chez ma mère avec les frangins , on ne se parle plus beaucoup, le 13/11 jour des 1 an pour ma fille..
Je redoute déjà, je vais être dévasté  bien sûr..
Bon courage à vous tous toutes, pardon, je ne me sens pas encore capable de vous aider un peu..
Toutes mes pensées pour vous et vos souffrances..
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 08 Octobre 2016 à 16:23:32
Regarder par hasard une interview de Corneille, pleurer quand il raconte la mort de toute sa famille au Rwanda, pleurer encore plus quand il explique qu'il a commencé à se reconstruire le jour de son mariage où sa femme a mis une table à l'écart avec une place vide pour chacun des disparus, montrant à tous une facette de sa vie...Quel amour elle a pour lui...

J'avais vu un concert de lui avec mes deux filles....
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 08 Octobre 2016 à 18:18:40
http://www.empreintes-asso.com/wp/wp-content/uploads/2016/06/Le-deuil-une-histoire-de-vie.pdf

J''ai reçu le petit livret ce matin, l'association l'envoie gratuitement pour un seul exemplaire... et en cherchant le lien pour vous en parler, je trouve le fascicule en PDF... le voici... il est bien fait je trouve... je partage donc....
Je voulais aussi  le mettre dans un sujet de discussion générale pour que les nouveaux membres le trouvent facilement  mais je ne vois pas où...quelqu'un peut m'aider?Yacine, au secours!
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 11 Octobre 2016 à 21:29:25
Prendre un bain brulant pour éradiquer la fatigue intense  et éviter l'endormissement décalé sur canapé...
Manger avec faim mais ans gout...à^pas d'heure...
Contempler ses bougies avec  moultes soupirs..
Répondre" ça va , ni mal, ni bien, ça va..."à une amie qui se soucie encore un peu de moi...
Souffrir de la souffrance de ma fille qui pleure sa soeur et me re raconte la NUIT TERRIBLE... impuissante.

Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 12 Octobre 2016 à 08:01:29
Une amie qui se soucie encore un peu de toî.... nous, nous avons des amis qui nous entourent mais personne n ose parler dAurelien, personne n ose parler de notre état d esprit, de notre chagrin quotidien... lorsqu on en parle de nous meme, il y a une gêne qui s installe, les mots ne leur viennent pas, pourtant on aurait besoin... j en ai besoin... je te lis Eva, ton petit verre de blanc et ta pizza me font penser que moi aussi l alcool m attire un peu plus lorsque nous sommes en repas avec des convives, je me noie dans un verre de rosé ou 2. Il m en faut très peu pour me rendre euphorique, mais le verre de trop me fait ensuite énormément pleurer...  parfois il me donne meme des idées noires, des envies de passer de l autre côté, de passer à l acte pour aller rejoindre mon fils tant aimé...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 12 Octobre 2016 à 12:41:37
WW
tu me fais peur avec tes envies d'aller de l'autre coté.
Ce n'est pas ce que ton fils souhaiterait
Je te promets, tous les contacts, messages  que j'ai avec ma fille vont dans le sens de nous voir moins tristes voire heureux car elle est sereine et entourée d'amour.

Eva,

oui comment accompagner la souffrance des autres enfants ?
j'essaie de me montrer courageuse et aimante mais la douleur me rend maladroite
il faut qu ils avancent sur leur chemin, j'aide la petite avec l'EFT et le REIKI mais à chaque fois qu'elle voit sa psy, elle replonge dans la trsitesse
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Eva Luna le 12 Octobre 2016 à 18:55:59
La souffrance de nos autres enfants est une douleur qui se rajoute...
être là et faire du mieux possible, c'est déjà pas si mal...
Ne t'inquiètes pas si elle semble replonger dans la détresse après son RV psy... c'est bien pour elle, ça lui  évitera que la douleur ne se cristallise ou ne s’enkyste profond avec des effets délétères au long cours...Sa tristesse est juste camouflée.. le reste du temps...
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: cabrau78 le 12 Octobre 2016 à 20:10:02
merci Eva
tes mots sont si justes

WW donne de tes nouvelles
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Romane le 13 Octobre 2016 à 01:39:08
Oui WW l'alcool a toute petite dose  soulage a peine, mais obligatoirement il y a  le verre de trop , la goutte de trop ,
même minimes qui propulsent dans des larmes sans fin.  Parfois cela libère un peu de ce volcan intérieur , laminés après, parfois cela nous plonge dans le noir encore plus total sans plus aucune pensée pour ceux qui nous entourent, avec une seule issue.
Accroche toi WW a ce que qui t'est possible.
Amitiés


 
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
Posté par: Wewell... le 17 Octobre 2016 à 12:02:49
Cabrau,  Romane, Eva et mes autres amis, je m accroche... aujourd'hui un cousin éloigné m à laissé un message sur Facebook. Il m a vraiment réchauffé  le cœur. Il est au sein d une association de prévention routière (ils se rend dans les lycées, les collèges, les CFA etc...) et il entend souvent parler du petit pompier de 19 ans, Aurélien, qui est décédé ... et à chaque fois les personnes qui en parlent ont tous un mot gentil, ils reconnaissent tous combien il faisait le bien, il n entend que des qualités à son égard. ce que j étais fière ce matin lorsque j ai lu son message.... mais ce que je suis triste car pourquoi la vie s est arrêtée sur cette terre pour lui.... il n était pas assez crapuleux pour continuer à vivre... pourquoi ôte t on la vie aux belles personnes et pas aux voyons, aux méchants, aux violeurs, aux tueurs ? C'est degueulasse cette vie....  alors oui, je signe aussi la pétition pour que nos enfants reviennent et que plus jamais on enlève la vie à d autres enfants.... j aimerais téllement qu on me le rende mon fils, il me manque toujours plus chaque jour.... je reve de le serrer dans mes bras et de lui  redire de faire attention quand il va prendre sa voiture, que la vie ne tient qu à un fil, et qu il me réponde :"t inquiètes maman, je gères, j en vois tous les jours des accidents, je sais ce que sais..... t inquiètes", je donnerai tout. E que j ai pour revivre tout ça.... bises
Titre: Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.