Auteur Sujet: mon amour  (Lu 97522 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1959
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #15 le: 27 juin 2018 à 11:05:03 »
Mircea... J'en ai les larmes aux yeux...
C'est magnifique.
J'espère que ça va mieux aujourd'hui ?
Je ressens la même chose que toi depuis plusieurs jours. Pourvu que ça passe plus vite pour toi.
C'est pas possible de souffrir autant, pas longtemps.

Je t'embrasse très très fort. :-*
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1959
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #16 le: 01 juillet 2018 à 19:08:52 »
 :-*
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1959
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #17 le: 04 juillet 2018 à 08:56:50 »
Je t'embrasse très  fort, Mircea.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1959
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #18 le: 14 juillet 2018 à 09:00:49 »
Comment vas-tu, Mircea ?
Je t'embrasse.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1959
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #19 le: 17 juillet 2018 à 08:48:54 »
Quelque soient nos croyances, ils sont avec nous, c'est évident.
Notre amour est toujours là, donc eux aussi.

Je pense à toi, je t'embrasse.

If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : mon amour
« Réponse #20 le: 03 août 2018 à 21:18:07 »

Bonsoir Mir.... Catherine,

Je sors exceptionnellement de mon petit monastère  pour venir te rendre visite dans ta yourte !

Simplement ... pensées amicales et solidaires pour toi
                       et ... pensée émue pour Mircea

Catherine, tu es une belle personne... sensible et magnifique d'humanité !

Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 659
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #21 le: 04 août 2018 à 11:41:13 »
Je comprends ton désarroi pour ta yourte / maison.

Elle est non seulement le témoin de votre amour, mais aussi de projets futurs, d'un style de vie auquel tu es attachée maintenant.

Les décisions sont tellement difficiles à prendre, surtout quand la personne avec laquelle on aurait tellement aimé en discuter est justement la personne disparue.

Pour moi aussi, la raison du cœur est passée avant la raison financière. Il aurait été plus sage de vendre la maison. Même si je me détache progressivement des biens matériels, pour l'instant, j'ai fait le choix de rester. Afin de pouvoir le faire, je continue d'exercer une activité de chambre d'hôtes qui présente bien des avantages, financiers bien sûr, mais aussi humains. J'adore mes moments de solitude où je me sens vraiment connectée avec Marc, mais j'aime aussi la présence d'étrangers dans ma maison, un moment de partage .

Les yourtes se louent bien en saisonnier, peut être une solution pour toi,  de conserver ta yourte et de financer ta maison …

Et si tu as toujours la possibilité de déplacer ta yourte vers un lieu plus proche de ta région d'origine, ainsi, tu gardes une partie de ton passé.

L'amour que vous vous portiez transparait dans tous tes messages, malheureusement l'amour n'arrête pas la mort, et la mort n'arrête pas non plus l'amour


tendrement
loma



« Modifié: 04 août 2018 à 17:52:18 par loma »
"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne Catherine Th

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 453
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #22 le: 05 août 2018 à 22:45:39 »
Je suis vraiment très touchée par ton message Federico : MERCI !

Si Mircea était encore ici, il t'aurait certainement offert un poème et écrit quelques mots en espagnol (il aimait apprendre différentes langues et depuis plusieurs mois, il apprenait l'espagnol. Dans ses lettres, il s'amusait parfois à mettre, en alternance, des mots espagnols, français, roumain, anglais ...)

Tout comme tu nous accueilles chaleureusement dans ton petit monastère, c'est avec plaisir que je t'accueille dans ma yourte.
Pour se recueillir, ce n'est pas aussi profond que ton monastère mais le recueillement y est quand même possible, loin du brouhaha, enveloppé dans la douceur toute ronde de la yourte, en lien avec la magnifique nature (arbres, fleurs, animaux ...) qui l'entoure. Lorsque la nuit est claire, le ciel est rempli d'étoiles. Actuellement, les étoiles filantes sont nombreuses. Ton fils Raphaël se joint  à Mircea pour nous faire des clins d'oeil affectueux.

 :) :-*
Catherine
« Modifié: 13 janvier 2021 à 23:17:50 par Catherine Th »

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1959
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #23 le: 05 août 2018 à 23:27:46 »
Vos messages sont d'une telle poésie...

Merci à vous.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Catherine Th

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 453
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : mon amour
« Réponse #24 le: 06 août 2018 à 00:02:18 »
Merci beaucoup Loma pour ton partage.

Les chambres d'hôtes : ça doit être bien sympa. Tu as trouvé un bel équilibre entre ton besoin de solitude et ton besoin de contact humain, de partage  :)

Avec Mircea, même avec la petite maison, nous pensions garder la yourte pour accueillir la famille, des ami-e-s, des personnes de passage … Je pense garder ce projet et je continuerai certainement à y dormir de temps en temps.
Il y a tant d’affectif dans cette yourte. Outre le fait que c’est Mircea et mon beau-frère qui l’ont construite, bien des personnes ont donné de petits coups de main des idées, des conseils face aux problèmes rencontrés. Elle porte l’empreinte de bien de Mircea et toutes ces personnes.

Avec l’aide de ma fille, je vais mettre des annonces pour laisser une partie du terrain à disposition pour celles et ceux qui auraient besoin de faire un potager et/ou d’installer un habitat léger (yourte, caravane, roulotte …) en échange de servies (à la place du financier) : on verra ce que ça donne …

« l’amour n’arrête pas la mort, la mort n’arrête pas non plus l’amour » : j’aime bien cette phrase (surtout la fin), je la garde précieusement.

Je t'embrasse
Catherine


*********************************************************

16 août 2018 19:59  5 mois ...


5 mois aujourd’hui que tu n’es pas rentré chez nous. Ce sont des posts aujourd’hui sur le forum concernant le temps, les dates qui me l’ont rappelé.

Depuis le 16 mars, le temps n’existe plus !

Ce vendredi 16 mars où tu ne réponds pas au téléphone après ton rendez-vous chez le psy. Mon cœur se serre un peu plus quand, arrivée à proximité de chez nous, je vis qu’il n’y a pas de fumée qui s’échappe de la cheminée. Il continue de se serrer toujours plus quand D., mon fils, me demande où tu es, pose des questions. Puis le temps passant, il finit par demander « il est parti se suicider ? ». Tout en moi le craint et ne veut pas l’entendre. Je ne peux que lui répondre « je ne sais pas » puis l’horreur de l’attente continue …

Depuis quelques semaines, la douleur s’apaise un peu. Elle ne torpille plus le cœur, ne dévaste plus le ventre, ne rend plus folle, ne fait plus hurler. Il n’y a plus, pour l’instant, ces terribles réveils avec le dégoût de la vie …
J’ai peur qu’elle revienne cette douleur. Certain-e-s ancien-ne-s ici disent que c’est pire après (aux alentours des « un an », qu’entre 6 et 14 mois la douleur ressurgit de plus belle etc … Alors on verra … un jour à la fois …
Je ne trouve pas encore des raisons de vivre profondes. Le chagrin, le manque de toi sont toujours là.

Voir ton sourire, entendre ton gros rire, m’endormir la tête sur ton cœur et me réveiller dans tes bras, caresser ton visage et passer longuement mes doigts dans tes boucles brunes … j’adore … Quand tu te faisais couper les cheveux, tu précisais « il faut laisser un peu plus de cheveux au-dessus comme ça mon amie sera contente … ».

Quand tu étais en vie, nous avons été séparés tant de fois que lorsque nous étions ensemble, j’appréciais d’autant plus. Aujourd’hui je suis encore et toujours remplie de toi, de ta présence, de ton amour, de tout ce que tu m’as apporté. Il m’arrive encore de prendre et sentir ta tête entre mes mains. Alors ça picote dans les paumes, les larmes coulent … Chaque soir, je continue de m’endormir en te serrant très fort dans mes bras.

Aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir vivre certains bons moments avec des personnes que j’aime et je dirai avec toi également dans de beaux souvenirs, parfois quand tu es présent dans mes rêves. Et aussi, quand, rares et précieux moments, je ressens ta présence (que ce soit l’inconscient ou autre, pas d’importance … ça fait tellement de bien …)


Te iubesc Mircea, din inima, din tot sufletul, la nebunie

**********************************************


Vieille ...

Suite au texte  de Bmylove « la vieille veuve triste » « Les rides apparues sur mon visage sont toutes aussi moches. Elles sont comme de profondes cicatrices. Elles me disent "Tu as vécu, laisse la place aux autres maintenant. Assume ta place de vieillarde. »

Je me sens toute vieille comme toi, avec cette impression d'avoir terminé ma vie...
Nous avons le même âge, l'approche des 50 ans .... 50 ans : c'est pas rien .. ; un demi-siècle …

A la mort de la personne que l'on aime, j'ai l'impression que s'ajoute (tout au moins pour moi) la confrontation à ma propre mort qui se rapproche forcément jour après jour, la peur de perdre d'autres personnes que j'aime et c'est aussi l'approche de la ménopause : période pré-ménopause où l'on peut être chamboulée, fragilisée ...
ça fait quand même beaucoup pour une seule personne, on cumule pas mal : tu ne trouves pas ?

Femme ménopausée : on ne peut pas dire que c'est joli comme expression (reflet de l'image du vieillissement dans notre société). Dans d'autres cultures, on dit "femme sage" ou "femme arc-en-ciel" : c'est plus positif je trouve pour se préparer à rentrer dans cette dernière phase de notre vie, pour se dire que l'on peut encore y vivre de belles choses ....

Difficile parfois de savoir dans toutes nos émotions, nos ressentis ... ce qui découle de la violence de notre deuil et ce qui découle de notre préparation à vivre notre état de femme arc-en-ciel. En tout cas vraiment pas facile à vivre tout ça ...

« Modifié: 01 février 2021 à 23:27:26 par Catherine Th »

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : mon amour
« Réponse #25 le: 06 août 2018 à 08:25:04 »

Bonjour Catherine,

I do like your emotionally and sensible writing... you are attentive and reasonable...

Me gusta tu filosofia de vida ... tu amistad,  dulzura y generosidad...

" - Yo né parle pa tré bien lé français... mais yo lo compren pas trop mal ! bonjour madame... merci  y bonne journée avec lé soleil and the bird qui chante dans la Nature... dans lé ciel y 'a des étoiles... et moi, je pars mais tu es dans mon COEUR pour toujours... je pense à toi, ma belle ! mon amoureuse !"

Affectueusement.  :-*

Amicalement, solidairement.
Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1959
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #26 le: 16 août 2018 à 20:37:33 »
Pensées pour toi, Mircea... :'(
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : mon amour
« Réponse #27 le: 17 août 2018 à 10:46:25 »

"Difficile parfois de savoir dans toutes nos émotions, nos ressentis ... ce qui découle de la violence de notre deuil et ce qui découle de notre préparation à vivre notre état de femme arc-en-ciel. En tout cas vraiment pas facile à vivre tout ça ...."

Chère Catherine,
Bonjour Mircea
Buenos dias "femme sage"
Good morning "femme arc-en-ciel"

OUI bien sûr, à ton bel âge... Tu peux encore "vivre de belles choses"
mais c'est à toi, Catherine, d'aller les cueillir et te les offrir...

Amicalement, solidairement.
Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : mon amour
« Réponse #28 le: 20 août 2018 à 09:54:35 »

Chère Mircea-Catherine,

Clin d'ouille ;) et bisouille :-* pour toute ta semainouille  !!!   hihihi  :)

Federicouille ( désolé, perdoname, sorry,... ma Belle !)  8)
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Catherine Th

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 453
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #29 le: 21 août 2018 à 02:18:54 »
« Tu peux encore vivre de belles choses » mais c’est à toi d’aller les cueillir et te les offrir … »
Oui tu as tout à fait raison Federico et c’est si joliment dit ! J’y crois très fort (depuis la mort de Mircea j’ai quand même eu la chance de vivre quelques beaux moments malgré la douleur et le chagrin). Je garde précieusement ta phrase pour les moments plus difficiles (en souhaitant qu’elle puisse également parler à d’autres ici) MERCI !  :)


Le 21 août à 01:30 Retour d’un moment de « Vie »

Ce week-end : petit festival partagé avec mon plus jeune fils, ma fille et ma petite fille, lieu avec des grands arbres, et au centre un chêne immense, majestueux, de l’espace (pas écrasé par la foule), possibilité de s’isoler aussi par moment dans la petite forêt à côté. Malgré les concerts, le monde, l’atmosphère est paisible (festival de hippies diraient certains mais ça me va)

Musique, chants, danses, l’espace « enfants » : regarder les petit-e-s jouer, rire … la vie
Des ateliers très divers : participation à une méditation guidée : « l’amour de soi » et « remercier son corps » : d’actualité pour moi.

On ne se connait pas mais on se parle, on échange, on se comprend, on se « reconnait » …
Et des sourires, des sourires, des sourires …. De ceux qui font fondre le cœur
Y a pas les gens sont beaux … et y en a partout des gens beaux …

Pour essayer de soulager un petit peu vos souffrances, vos peines … je vous envoie ces sourires, ces jeux d’enfants, leurs rires …


21 août 02:18

Hier soir, dans la foulée du retour de ce festival, je trouve, ici sur le forum, malgré votre grande souffrance, de belles phrases, des petites lumières éclairant la nuit.
Alors je me permets de les reprendre (si cela dérange certains « auteurs », je verrai comment les enlever) pour continuer en couleur :


Résilience et Silence : "les enfants nous aident à nous grandir mutuellement, entre présence et absence, entre confiance et souffrance, la navigation de parent demande l'obstination de croire en l'invisible."

Federico : " je n'oppose que très rarement ... Avant et Après... Avec et Sans...
Je suis plus à l'aise AVEC et DEPUIS...
Je trouve que notre lien d'Amour a ainsi plus de continuité... et qu'il n'y a pas de rupture !
Je n'aime pas le mot "Sans" puisque je suis toujours "AVEC LUI" .
NOUS PARENTS savons... nos enfants sont notre Hier, notre Aujourd'hui et notre Demain... (...)
Nous étions, nous sommes et nous serons toujours en lien d'Amour AVEC nos enfants...
"

Eva luna : "L'étoile qui a trouvé son oeil n'a pas perdu sa nuit."

mike 67 : "il faut se contenter de vivre au mieux chaque jour, chaque heure qui passe, de s'occuper à des tâches quotidiennes, s'accorder des petits plaisirs seuls ou avec ses proches, et penser à la personne qu'on a perdue.
(...) on arrivera, à un moment,  à se nourrir de projet, de futur.
(...)
Essayons de profiter de la vie, de l'instant, se fier uniquement à ses sensations, respecter et écouter son corps et son coeur.
Je trouve que nos sens et nos émotions sont davantage affutés. Jamais avant je n'aurais regardé le mouvement des feuilles, les rayon du soleil si attentivement, un bruit dans la rue... Il est bon de se reconnecter à l'essentiel de la vie finalement. et cela montre qu'on y croit encore!!!!"



22 Août 15:59 Ces rêves où tu es vivant !!!


Triste rêve cette nuit : tu es loin de moi, expulsé dans ton pays, tu es dans l’impossibilité de revenir. Je n’ai aucune nouvelle, je suis mal. Puis je me dis que ce n’est pas si grave, tu as toujours trouvé une solution pour me donner de tes nouvelles, pour communiquer même si tu n’en avais pas le droit … Alors je vais forcément avoir de tes nouvelles ! Puis, dans un début de réveil, je réalise que non, ce n’est plus possible : tu es mort !!! Tout s’effondre.

Même genre de rêve il y a deux semaines (2 jours après avoir fait un très beau rêve de et avec toi) : tu étais dans ton pays, il y avait une sorte de « danger » si tu revenais. Je me disais que tu arriverais bien à entrer en contact avec moi et que là j’arriverai à te protéger du suicide (même contre ton gré). Puis la réalité, violente … Non c’est trop tard !!!

Je sais, intellectuellement, dans ma tête, que tu es mort mais ce n’est pas encore descendu dans mon ventre, viscéralement, profondément …

Je pense que pour la première de ma vie, face à ta mort, je fais face à l’impuissance (belle leçon ?), à l’irrécupérable définitivement
Face aux situations difficiles, il y avait toujours un espoir, une solution à trouver … Là, face à ta mort : NON, NON, NON

Alors j’écris, j’écris … je continue d’écrire dans le cahier de ta vie, tout ce que tu as pu me raconter, tes mots, tes expressions pour être sûre de ne pas oublier, tout ce que nous avons vécu ensemble, le beau mais aussi les galères, tes conneries … tout ce qui est Toi

J’écris pour moi, pour qu’il reste aussi une empreinte de toi, pour ton petit Ricardo quand il sera plus grand.

Quand j’aurai fini, j’en lirai certainement des passages aux personnes pour qui tu comptes, qui ont des pensées sincères pour toi, qui disent que tu es toujours présent dans leur vie.
Je lis et relis les phrases et messages réconfortants ici.

Je désherbe le potager et en même temps je désherbe mon cerveau …


Malgré tout, deux « trucs » biens ce jour :

- L’appel de ma fille au bon moment : elle trouve les mots, je partage mes larmes …

- D. l'une des personnes qui a posé sa caravane sur le terrain, a emmené mon fils en forêt plus de trois heures ; Il est revenu rempli de joie, avec une récolte de champignons en prime (girolles et pieds de mouton).
Cette personne a fait un beau cadeau : j’ai pu rester seule avec ma peine, écrire … et surtout mon enfant n’a pas eu à subir une maman effondrée et il a passé une superbe après-midi.

Demain ou dans quelques jours, je sais qu’un répit arrivera, ça sera moins douloureux … avec toi présent dans mon cœur …


05.09.2018 00:42  Plus jamais ! Plus jamais ! Plus jamais !

 à nouveau mieux pendant quelques jours …

Puis rdv chez la psy, on parle, entre autre, de mes rêves. C’est dans l’ensemble plutôt positif. Je ne suis plus que dans l’ « émotionnel », le « cognitif rejoint l’émotionnel, rappelle la réalité »

Cette horreur de réalité !!! TU ES MORT mon amour, définitivement, irrémédiable, éternellement MORT
à hurler ... à en crever !
Terrible réalité (et encore je ne l’ai pas encore complètement intégrée, acceptée …). Pas étonnant qu’il faille du temps ; Tout intégrer d’un seul coup serait impossible, bien trop violent .. . Le fait de savoir que ça « avance (même très lentement) m’aide à mieux supporter, à mieux accepter l souffrance, les larmes …

Je suis passé du « à ce moment-là tu étais encore en VIE, à cette date_là tu étais encore VIVANT » etc … (chaque événement, détail anodin me ramenait à toi … même sans lien direct avec toi …) à PLUS JAMAIS !!!

Plus jamais je n’entendrais ta voix, ton rire tonitruant, tes chants à tue-tête,
Plus jamais je nicherais ma tête dans dons ton cou pour sentir ton odeur,
Plus jamais je verrais ton sourire, tes yeux briller de joie ou plein de larmes,
Plus jamais je te verrais cuisiner, travailler, danser, courir, jouer avec les enfants,
Plus jamais nous nous engueulerons,
Plus jamais je chatouillerais, te caresserais,
Plus jamais je pourrais t’embrasser, me lover dans tes bras,
Plus jamais tu me serreras contre toi, ma tête sur ta poitrine à écouter ton cœur,
Plus jamais tu souffriras !!!
Plus jamais nous ferons l’Amour,
Plus jamais nous partagerons nos histoires, nos projets, nos rêves, nos envies …
Plus jamais tu reviendras, plus jamais !!!
Plein de « plus jamais » … en attendant de pouvoir créer ce lien, cette union coeur à cœur bien plus apaisés, un peu plus sereins avec toi mon amour …

Je t’aime je t’aime je t’aime je t’aime je t’aime je t’aime …



"Contrôle d'identité, s'il vous plaît. Veuillez sortir les étoiles de vos poches, de vos cheveux, de vos yeux. Tout ce qui brille, vous le déposez dans le sac en plastique : vos sourires, vos souvenirs, vous n'en aurez plus besoin là où vous allez maintenant. "

« Modifié: 03 mars 2021 à 22:20:52 par Catherine Th »