FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Après le suicide d’un proche => Discussion démarrée par: Mircea le 20 Mai 2018 à 10:03:03

Titre: mon amour
Posté par: Mircea le 20 Mai 2018 à 10:03:03
Reprendre ici, pour mettre "ailleurs", ce qui est de M. et une partie de moi .... c'est mieux comme cela

Les messages de soutien, de réconfort, d'apaisement, de solidarité, d'échanges ainsi que  les pensées pour M. restent et sont chers à mon coeur.
Ils ont tellement embelli notre fil à M. et moi .... MERCI
Titre: Re : mon amour
Posté par: souci le 20 Mai 2018 à 12:44:10

    Pensée émue pour Mircea,

    pour ses blessures inguérissables
    qui garderont leur mystère

    Mircea a reçu ton amour

    Comme mon neveu Kalahan a reçu celui des siens

    ça n'a pas suffi, mais ça a compté

    Je crois qu'on peut se dire ça, très humblement, que ça a compté.

    Amicalement, solidairement, M.
 
Titre: Re : mon amour
Posté par: nina1972 le 22 Mai 2018 à 17:30:09
Je ne sais pas si je dois te dire bienvenue Mircea, car quand on vient sur ce site c'est qu'une terrible épreuve vient de nous arriver. Bienvenue tout de même, car ici tu trouveras des personnes qui comme toi connaissent la douleur de la perte et les affres du deuil. Le deuil après suicide étant encore plus accablant pour les survivants.
Mais des personnes qui essaient aussi, tant bien que mal, et tout en gardant vivants en leur coeur leur tant aimé, de continuer la vie car elle nous pousse parfois malgré nous.
Tu dis une chose très importante : vous avez vécu ensemble de très bons moments.
Y penser à chaque fois que notre cœur est essoré de souffrance et que le manque et le désespoir menacent permet d'apporter de l'apaisement, de la douceur à la peine.
Bon courage à toi.
Nina
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mononoké le 26 Mai 2018 à 17:20:58
Catherine,
je découvre tristement ton histoire, et de ton 1er post ce qui me saute aux yeux c'est toute la douceur, la tendresse avec laquelle tu parles de Mircea,
Malgré toute sa tristesse, nos derniers moments ensemble ont été beaux.
il est parti entouré de ton amour, tu ne pouvais lui faire un plus beau cadeau

bien tendrement
Mononoké
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 27 Mai 2018 à 13:35:34
Une pensée d'amour particulière aujourd'hui pour les  mamans tristes, endeuillées par un proche aimé ainsi que pour ceux et celles qui ont perdu leur maman.

Un grand merci  pour vos messages réconfortants.

J'ai accueilli chacun de vos posts avec des larmes mais celles qui soulagent ! Encore MERCI !
Titre: Re : mon amour
Posté par: lololita le 27 Mai 2018 à 17:30:17
Catherine,
Je viens de lire ton histoire et elle donne les larmes aux yeux,tout l'amour que tu lui a porté il le ressens de là ou il est et il en ait reconnaissant ,j'en suis sûre !
Ta fille ne doit pas savoir ce qu'est le deuil et tant mieux pour elle,oui on peut régresser,avancer un peu,régresser encore,c'est normal,petit à petit on avancera plus que l'on recule,c'est long,douloureux mais on ne peut pas faire autrement.
Plein de courage à toi
Titre: Re : Re : mon amour
Posté par: Mononoké le 27 Mai 2018 à 18:43:16
J'ai accueilli chacun de vos posts avec des larmes mais celles qui soulagent !

je ressentais cela aussi, mes larmes coulaient, ici, lorsque je lisais les messages de réconfort, cela me faisait chaud au coeur.
bien tendrement
Mononoké
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 01 Juin 2018 à 17:18:29
Mircea,
Je viens de lire ton histoire. Il a eu beaucoup de chance de passer ces beaux moments avec toi.
Tu dois être qqun de formidable.
Je t'embrasse.
Titre: Re : mon amour
Posté par: emi le 08 Juin 2018 à 12:20:05
Ces moments de solitude sont nécessaires pour pleurer, hurler, extérioriser sans choquer personne. Après 2 mois de présence quasi 24h/24 de famille amis, j'ai eu besoin de me retrouver seule et avec mes filles. Cela m'a permis de nous créer quelques nouveaux repères et de commencer à digérer la situation. Après 7 mois, la digestion est loin d'être faite, mais je suis toujours là et les moments plus doux sont effectivement  plus longs et plus fréquents.
Écoute toi, fais toi confiance surtout, et le temps t'aidera à faire les choses
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mononoké le 11 Juin 2018 à 21:29:33
ce besoin de solitude, je le côtoie,
après m'avoir effrayée, cette solitude fait aujourd'hui partie de moi, et je pense aujourd'hui que j'en aurai besoin jusqu'à mon dernier souffle
aujourd'hui j'ai besoin de mes amis, ceux avec qui on parle à coeur ouvert,de moments de partage, de sorties mais j'ai besoin de ce retour au calme, de me retrouver seule avec moi-même
si je perds cet équilibre, je me perds.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 17 Juin 2018 à 10:12:46

En ce jour de "fête des pères", une grosse pensée d'amour à tous ceux pour qui ce jour ajoute encore une souffrance supplémentaire, aux endeuillés, particulièrement aux enfants qui ont perdu leur père, aux pères qui ont perdu un enfant



                                                                        ....................................................................................   



Arrêtez les pendules

Arrêtez les pendules, coupez le téléphone,
Empêchez le chien d’aboyer pour l’os que je lui donne,
Faites taire les pianos et sans roulement de tambour,
Sortez le cercueil avant la fin du jour.

 Que les avions qui hurlent au dehors
Dessinent dans le ciel ces trois mots : Il Est Mort,
Nouez voiles noirs aux colonnes des édifices,
Gantez de noir les mains des agents de police.
 
Il était mon Nord, mon Sud, mon Est et mon Ouest,
Ma semaine de travail, mon dimanche de sieste,
Mon midi, mon minuit, ma parole, ma chanson,
Je croyais que l’Amour jamais ne finirait : j’avais tort.

Que les étoiles se retirent ; qu’on les balaye ;
Démontez la lune et le soleil,
Videz l’océan et arrachez la forêt ;
Car rien de bon ne peut advenir désormais.
 

W.H Auden

https://www.youtube.com/watch?v=bO5uevnsysc



Titre: Re : mon amour
Posté par: Mononoké le 17 Juin 2018 à 19:55:54
Oh Mircea,
les moments où la violence revient après une accalmie,  sont si difficile à vivre, à chaque fois que je vivais un moment de répit, j'essayais de me dire, souviens toi, souviens toi, qu'ils reviendront ces moments de douceur.. mais quand la douleur revenait, j'avais du mal à m'y accrocher, .. puis petit à petit, avec le temps, j'arrivais à m'y accrocher, j'arrivais à me dire que ces moments violents ne resteraient pas eux non plus, mais c'est long, c'est usant, épuisant

oui, la fête des pères a un gout bien amer pour ceux qui restent
tendresse
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 17 Juin 2018 à 20:28:53
Je t'embrasse très fort, mircea, courage... Je te serre fort dans mes bras.
Les hurlements, dans la voiture ou la tête dans l'oreiller, ça fait du bien... :'( :'(
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 23 Juin 2018 à 16:55:54
 :-* :-* :-*

Merci pour ton très beau msg !
Hâte d'avoir ton avis sur le livre.
Moi, je lis "s'aimer enfin" de C. Fauré.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 26 Juin 2018 à 15:07:46
 des extraits de ce texte  :

Aujourd’hui, on voudrait vous dire …
… que parfois il faut du temps.
Juste du temps.
Oui.
Mais combien de temps ?
N’y-a-t-il rien de plus agaçant que quelqu’un qui nous dit qu’il faut du temps ? Qu’avec le temps, tout va passer. Tout va s’arranger. Tout va s’estomper. Et qu’il faut juste être patient.
N’est-il pas insupportable d’entendre cela ? Parce que l'on aimerait que cette situation ou que cet état d’âme change tout de suite. On a envie de trouver une solution à notre problème maintenant et de nous libérer de notre peine en un instant.
« Attendre avec cette douleur ? Non merci. Je n'en ai ni l'envie, ni la force. Et puis
le temps, qu’est-ce qu’il vient faire dans cette histoire ? On ne lui a rien demandé au temps.
 Qu’il soit plus rapide. Plus efficace. Plus compatissant. »
Comme il peut nous paraître long ce temps ...

Mais iI y a des moments dans la vie où, malheureusement, la seule chose que l’on puisse faire est d'attendre.
Semer les graines.
Poser ses intentions.
S’engager dans une direction.
Et attendre.
Patiemment. Attentivement.

Aujourd’hui, on voudrait vous dire que peut-être est juste venu le temps d’attendre. De laisser la nature suivre son cours. De laisser les choses s’accomplir d’elles-mêmes. Parce que nous sommes dirigés par une force que l’on ne contrôle pas et qui opère pour nous. A chaque instant. Et que cette force s’appelle la Vie.
Peut-être est-il venu le temps de rester passif face à une situation que l’on ne peut pas changer. En tout cas pas tout de suite.
Afin de se préparer à quelque chose d’autre qui arrive. Quelque chose d’immense, de plus beau et de plus vrai. Afin d’accueillir et d’accepter le mystère de la Vie.
Peut-être aujourd’hui est-il venu le temps d’attendre.
Tout simplement.

Attendre que le passé s’estompe.
Attendre que la joie de vivre revienne.
Attendre de trouver la force d’accepter.

Aujourd’hui, on voudrait vous dire d’accueillir le temps.
De lui faire de la place dans votre vie.
De l’accepter.
Et de l’aimer.
Parce que dans le silence et l’attente, vous laissez quelque chose grandir en vous.
Quelque chose de grand.
Quelque chose de juste.
Cette partie de vous qui est douce. Qui est pure.
Cette partie de vous qui a confiance. Qui aime. Et qui sait.
Qu'avec le temps tout coule. Tout change. Tout évolue.


Zoé
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 27 Juin 2018 à 11:05:03
Mircea... J'en ai les larmes aux yeux...
C'est magnifique.
J'espère que ça va mieux aujourd'hui ?
Je ressens la même chose que toi depuis plusieurs jours. Pourvu que ça passe plus vite pour toi.
C'est pas possible de souffrir autant, pas longtemps.

Je t'embrasse très très fort. :-*
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 01 Juillet 2018 à 19:08:52
 :-*
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 04 Juillet 2018 à 08:56:50
Je t'embrasse très  fort, Mircea.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 14 Juillet 2018 à 09:00:49
Comment vas-tu, Mircea ?
Je t'embrasse.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 17 Juillet 2018 à 08:48:54
Quelque soient nos croyances, ils sont avec nous, c'est évident.
Notre amour est toujours là, donc eux aussi.

Je pense à toi, je t'embrasse.

Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 03 Août 2018 à 21:18:07

Bonsoir Mir.... Catherine,

Je sors exceptionnellement de mon petit monastère  pour venir te rendre visite dans ta yourte !

Simplement ... pensées amicales et solidaires pour toi
                       et ... pensée émue pour Mircea

Catherine, tu es une belle personne... sensible et magnifique d'humanité !

Federico
Titre: Re : mon amour
Posté par: loma le 04 Août 2018 à 11:41:13
Je comprends ton désarroi pour ta yourte / maison.

Elle est non seulement le témoin de votre amour, mais aussi de projets futurs, d'un style de vie auquel tu es attachée maintenant.

Les décisions sont tellement difficiles à prendre, surtout quand la personne avec laquelle on aurait tellement aimé en discuter est justement la personne disparue.

Pour moi aussi, la raison du cœur est passée avant la raison financière. Il aurait été plus sage de vendre la maison. Même si je me détache progressivement des biens matériels, pour l'instant, j'ai fait le choix de rester. Afin de pouvoir le faire, je continue d'exercer une activité de chambre d'hôtes qui présente bien des avantages, financiers bien sûr, mais aussi humains. J'adore mes moments de solitude où je me sens vraiment connectée avec Marc, mais j'aime aussi la présence d'étrangers dans ma maison, un moment de partage .

Les yourtes se louent bien en saisonnier, peut être une solution pour toi,  de conserver ta yourte et de financer ta maison …

Et si tu as toujours la possibilité de déplacer ta yourte vers un lieu plus proche de ta région d'origine, ainsi, tu gardes une partie de ton passé.

L'amour que vous vous portiez transparait dans tous tes messages, malheureusement l'amour n'arrête pas la mort, et la mort n'arrête pas non plus l'amour


tendrement
loma



Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 05 Août 2018 à 22:45:39
Je suis vraiment très touchée par ton message Federico : MERCI !

Si M. était encore ici, il t'aurait certainement offert un poème et écrit quelques mots en espagnol (il aimait apprendre différentes langues et depuis plusieurs mois, il apprenait l'espagnol. Dans ses lettres, il s'amusait parfois à mettre, en alternance, des mots espagnols, français, roumain, anglais ...)

Tout comme tu nous accueilles chaleureusement dans ton petit monastère, c'est avec plaisir que je t'accueille dans ma yourte.
Pour se recueillir, ce n'est pas aussi profond que ton monastère mais le recueillement y est quand même possible, loin du brouhaha, enveloppé dans la douceur toute ronde de la yourte, en lien avec la magnifique nature (arbres, fleurs, animaux ...) qui l'entoure. Lorsque la nuit est claire, le ciel est rempli d'étoiles. Actuellement, les étoiles filantes sont nombreuses. Ton fils Raphaël se joint  à M. pour nous faire des clins d'oeil affectueux.

 :) :-*
Catherine
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 05 Août 2018 à 23:27:46
Vos messages sont d'une telle poésie...

Merci à vous.
Titre: Re : Re : mon amour
Posté par: Mircea le 06 Août 2018 à 00:02:18
Merci beaucoup Loma pour ton partage.

Les chambres d'hôtes : ça doit être bien sympa. Tu as trouvé un bel équilibre entre ton besoin de solitude et ton besoin de contact humain, de partage  :)

Je t'embrasse
Catherine
Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 06 Août 2018 à 08:25:04

Bonjour Catherine,

I do like your emotionally and sensible writing... you are attentive and reasonable...

Me gusta tu filosofia de vida ... tu amistad,  dulzura y generosidad...

" - Yo né parle pa tré bien lé français... mais yo lo compren pas trop mal ! bonjour madame... merci  y bonne journée avec lé soleil and the bird qui chante dans la Nature... dans lé ciel y 'a des étoiles... et moi, je pars mais tu es dans mon COEUR pour toujours... je pense à toi, ma belle ! mon amoureuse !"

Affectueusement.  :-*

Amicalement, solidairement.
Federico
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 16 Août 2018 à 20:37:33
Pensées pour toi, Mircea... :'(
Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 17 Août 2018 à 10:46:25

"Difficile parfois de savoir dans toutes nos émotions, nos ressentis ... ce qui découle de la violence de notre deuil et ce qui découle de notre préparation à vivre notre état de femme arc-en-ciel. En tout cas vraiment pas facile à vivre tout ça ...."

Chère Catherine,
Bonjour Mircea
Buenos dias "femme sage"
Good morning "femme arc-en-ciel"

OUI bien sûr, à ton bel âge... Tu peux encore "vivre de belles choses"
mais c'est à toi, Catherine, d'aller les cueillir et te les offrir...

Amicalement, solidairement.
Federico
Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 20 Août 2018 à 09:54:35

Chère Mircea-Catherine,

Clin d'ouille  ;) et bisouille  :-* pour toute ta semainouille  !!!   hihihi  :)

Federicouille ( désolé, perdoname, sorry,... ma Belle !)  8)
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 21 Août 2018 à 02:18:54
Résilience et Silence : "les enfants nous aident à nous grandir mutuellement, entre présence et absence, entre confiance et souffrance, la navigation de parent demande l'obstination de croire en l'invisible."

Federico : " je n'oppose que très rarement ... Avant et Après... Avec et Sans...
Je suis plus à l'aise AVEC et DEPUIS...
Je trouve que notre lien d'Amour a ainsi plus de continuité... et qu'il n'y a pas de rupture !
Je n'aime pas le mot "Sans" puisque je suis toujours "AVEC LUI" .
NOUS PARENTS savons... nos enfants sont notre Hier, notre Aujourd'hui et notre Demain... (...)
Nous étions, nous sommes et nous serons toujours en lien d'Amour AVEC nos enfants...
"

Eva luna : "L'étoile qui a trouvé son oeil n'a pas perdu sa nuit."

mike 67 : "il faut se contenter de vivre au mieux chaque jour, chaque heure qui passe, de s'occuper à des tâches quotidiennes, s'accorder des petits plaisirs seuls ou avec ses proches, et penser à la personne qu'on a perdue.
(...) on arrivera, à un moment,  à se nourrir de projet, de futur.
(...)
Essayons de profiter de la vie, de l'instant, se fier uniquement à ses sensations, respecter et ecouter son corps et son coeur.
Je trouve que nos sens et nos émotions sont davantage affutés. Jamais avant je n'aurais regardé le mouvement des feuilles, les rayon du soleil si attentivement, un bruit dans la rue... Il est bon de se reconnecter à l'essentiel de la vie finalement. et cela montre qu'on y croit encore!!!!"


Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 21 Août 2018 à 09:52:44
C'est adorable Catherine :-)
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 21 Août 2018 à 09:58:17
Un grand merci pour ce message d'espoir.

Je t'embrasse.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 23 Août 2018 à 09:47:18
Douce Mircea, je te serre fort dans mes bras. Oui, ça ira mieux dans qq jours... Accroche-toi.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 05 Septembre 2018 à 09:51:44
 :'( :'(
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 08 Septembre 2018 à 09:59:00
Beaucoup de tendresse pour toi, Catherine.
Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 10 Septembre 2018 à 10:12:43
Bonjour Mircea,

Je lis toujours tes messages très attentivement.
Nous passons décidément tous par les mêmes phases...

Concernant le suicide en prison, c'est un sujet assez méconnu. Il est vrai que je me faisais la reflexion suite à une actualité récente qui faisait état de personnes qui s'étaient donné la mort récemment en prison. Rien ne semble fait effectivement, la presse se contentant de réciter des statistiques.

En tout cas, c'est toujours très beau de te lire.

Prends soin de toi
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 10 Septembre 2018 à 12:47:34
Je partage entièrement ce que tu as écrit, Catherine.
Malheureusement je crois que la grande souffrance psychique et la maladie mentale sont aussi des formes d'enfermement.

Tant que notre pays ne prendra pas des mesures concrètes d'accès aux soins et d'accompagnement des personnes vulnérables (enfant, ados et adultes) et de leurs familles, et tant qu'on se contentera de punir au lieu d'aider, nous aurons des journées d'action contre le suicide.

Après sa 1ère TS, Bruno a appelé le CMP de notre secteur, il a expliqué sa situation, et on lui a répondu sèchement qu'il y avait un an d'attente et pas de priorité. Il a fallu qu'il se tue pour que j'en ai une, de priorité.
Où est l'humanité dans tout ça ? Quel est l'intérêt économique, puisque c'est le seul critère qui compte ?
Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 19 Septembre 2018 à 01:53:14

Mircea,

Je ne peux ... NE PAS te laisser un mot amical de réconfort ce soir !
.....................
Magnifique Histoire d'Amour dont la fin est Infiniment Triste ...
.....................
Catherine, tu seras éternellement SA BELLE ...
....................

Pensée pour LUI
Pensées pour TOI

Tendrement.
Federico

Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 19 Septembre 2018 à 07:42:01
Je te remercie Mircea pour la confiance donnée à nous faire partager ces moments si éprouvants.

Bon courage à toi
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 19 Septembre 2018 à 11:29:18
Chère Catherine,
Je suis très émue par ton message.
Il me rappelle tant de choses.
Les paroles qui prennent un tout autre sens "après".
Merci.
Merci pour tout.

Je t'embrasse et je t'envoie tout ce que j'ai de douceur pour apaiser un peu ta peine.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Fanny130 le 19 Septembre 2018 à 16:55:25
Très émouvant mircea. Je pense à vous la perte de vos conjoint(es) doit laissé un grand vide.  Je ne trouve pas les mots pour vous réconforter,  mais je vous lis . 

Francine

Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 20 Septembre 2018 à 01:53:23

https://www.youtube.com/watch?v=32mzfLfXZmI......... Livre audio

La Maîtrise de l'Amour... Don Miguel Ruiz
Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 21 Septembre 2018 à 08:14:33
Très chère Catherine,

Je te remercie beaucoup pour le texte envoyé que j'ai lu.
Cela me parle beaucoup  ou plutôt je fais beaucoup de rapprochements avec ma situation. J'ai brisé les étoiles, mais finalement...
Je t'embrasse et te souhaite une douce journée
 :)
Michaël
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 21 Septembre 2018 à 12:15:02
Comment vas-tu aujourd'hui, chère Catherine ?
Titre: Re : mon amour
Posté par: loma le 21 Septembre 2018 à 18:34:38
"Je t’ai quand même demandé si tu avais envie de mourir … tu m’as répondu « non ». Je t’ai cru sans hésitation (tu avais toujours mis un point d’honneur à dire les choses telles qu’elles étaient même si c’était dur etc.)."

Mircea était sans doute sincère, plusieurs membres de ma belle famille ont fait des tentatives de suicide, tous m'ont expliqué qu'ils ne voulaient pas mourir mais que tous leurs problèmes s'arrêtent … malgré tout l'amour de leurs proches …

Merci à toi aussi , de partager toutes tes émotions,  un bug informatique m'interdit de mettre ce mot en couleur,
je note qu'à une lettre près  "Merci"  est l'anagramme de Mircea

tendrement
loma
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 21 Septembre 2018 à 18:39:41
Merci à toi aussi, Loma.
Quand on fait partie des problèmes, c'est dur de penser ça... Mais c'est sans doute vrai.
Titre: Re : mon amour
Posté par: biche07 le 21 Septembre 2018 à 19:35:09
oui MERCI ..MIrcea et tout les autres MERCI ...pour donner et recevoir..pour aimer et pardonner...pour ecouter et entendre..pour tout ce qui fait que nous sommes encore en vie MERCI.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 21 Septembre 2018 à 20:43:01
Je te serre fort fort dans mes bras, biche.
Titre: Re : mon amour
Posté par: adajul le 24 Septembre 2018 à 14:22:07
Avec beaucoup d'émotion Catherine...je t'embrasse…
Pensée pour ta famille et grosse pensée pour ton homme...D...Mircea…
De tout coeur...
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 29 Septembre 2018 à 16:50:26
Tu décris tellement bien cette souffrance, Catherine.
C'est exactement ce que je ressens, jour après jour, semaine après semaine.
Au début, j'aurais dit "seconde après seconde, minute après minute."
Oui, la douleur est différente. Mais j'ai peur qu'elle se soit installée pour de bon.
L'apaisement, je l'ai seulement effleuré pour l'instant.

Tendrement.
Titre: Re : mon amour
Posté par: adajul le 29 Septembre 2018 à 21:18:12
"J'ai sentie arriver l’une de celles-là, elle arrivait tout doucement, sournoisement …
 Je l’attendais …. si on me demandait comment ça allait, je ne savais pas … je ne savais pas si je me sentais plutôt bien, plutôt mal …. drôle de sensation … "

Oui Catherine. ..c'est tellement ça. ..sans savoir comment on arrivera à la gérer. ..

Tendresse...
Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 29 Septembre 2018 à 22:46:31
Merci beaucoup Mircea,

J'admire Bashung.
J'ai toujours adoré la nuit je mens, qui estpour moi une des plus prodigieuses chansons qui aient été écrites.

Merci donc pour ce partage.
Nos mortels seront immortels grâce  à nous, si on continue à les évoquer, à penser à eux et à prendre soin de leur mémoire, avec une tendresse, un amour et un respect  infinis. :'(
Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 30 Septembre 2018 à 00:24:45

https://www.youtube.com/watch?v=qAfmdtS7QHo..... Alain Bashung..... La Nuit je mens !

Paroles

On m'a vu dans le Vercors
Sauter à l'élastique
Voleur d'amphores
Au fond des criques
J'ai fait la cour à des murènes
J'ai fait l'amour, j'ai fait le mort
T'étais pas née
À la station balnéaire
Tu t'es pas fait prier
J'étais gant de crin, geyser
Pour un peu je trempais
Histoire d'eau
La nuit je mens
Je prends des trains à travers la plaine
La nuit je mens
Je m'en lave les mains
J'ai dans les bottes des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho
Où subsiste encore ton écho
J'ai fait la saison
Dans cette boîte crânienne
Tes pensées
Je les faisais miennes
T'accaparer seulement t'accaparer
D'estrade en estrade
J'ai fait danser tant de malentendus
Des kilomètres de vie en rose
Un jour au cirque
Un autre à chercher à te plaire
Dresseur de loulous
Dynamiteur d'aqueducs
La nuit je mens
Je prends des trains à travers la plaine
La nuit je mens
Effrontément
J'ai dans les bottes des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho
Où subsiste encore ton écho
On m'a vu dans le Vercors
Sauter à l'élastique
Voleur d'amphores
Au fond des criques
J'ai fait la cour à des murènes
J'ai fait l'amour j'ai fait le mort
T'étais pas née
La nuit je mens
Je prends des trains à travers la plaine
La nuit je mens
Je m'en lave les mains
J'ai dans les bottes des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho
Où subsiste encore ton écho
La nuit je mens
Je prends des trains à travers la plaine
La nuit je mens
Je m'en lave les mains
J'ai dans les bottes des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho

Paroliers : Alain Bashung / Edith Fambuena / Jean Marie Fauque / Jean-Louis Pierot
Paroles de La nuit je mens
Artiste : Alain Bashung
Album : Fantaisie militaire
Date de sortie : 1998
Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 30 Septembre 2018 à 00:37:33
Envie de parler 2 minutes de la lune …..

Je l’aime bien la lune, c’est souvent ma compagne de la nuit, compagne bienvenue elle ….
J’aime la regarder, j’aime quand elle éclaire la nuit, le ciel, mon chez-moi … elle m’apaise.
Le prénom de mon plus jeune fils est tibétain, il signifie « le reflet de la lune » (pas du tout choisi pour sa signification).
Il y a Nath et Federico qui vont se moquer …. Mais je pense que la lune peut avoir une influence sur nous, peut-être plus sur les femmes ? Peut-être plus sur certaines femmes ?

Cependant je n’ai pas l’impression qu’elle ait influencé mon état lundi (ni avant dans le négatif, ni après pour remonter) alors qu’elle était bien pleine …. (j’essayerai d’y faire attention la prochaine fois).

Et pour faire suite à notre conversation dans le petit monastère : je n’ai pas capté quand j’ai écrit mon commentaire mais en fait quasiment chaque nuit j’urine dehors la nuit en regardant la lune et les étoiles quand le temps le permet : pour l’instant les toilettes sont dans le hangar, et avec des amies on se disait qu’on ne va pas laisser ce « privilège » d’uriner dans la nature uniquement aux hommes, un ami dit aussi que ça éloigne les chevreuils alors ….. voilà.

hihihihi huhuhu ..... jajajajaja ! MDR ! LOL....

PISSER DE RIRE... dehors, la nuit... dans la Nature... en regardant la Lune et les Etoiles ! J'ADORE...

Merci Mircea !

Bisous.
Federico
Titre: Re : Re : mon amour
Posté par: mike67 le 30 Septembre 2018 à 22:37:12

https://www.youtube.com/watch?v=qAfmdtS7QHo..... Alain Bashung..... La Nuit je mens !

Paroles

On m'a vu dans le Vercors
Sauter à l'élastique
Voleur d'amphores
Au fond des criques
J'ai fait la cour à des murènes
J'ai fait l'amour, j'ai fait le mort
T'étais pas née
À la station balnéaire
Tu t'es pas fait prier
J'étais gant de crin, geyser
Pour un peu je trempais
Histoire d'eau
La nuit je mens
Je prends des trains à travers la plaine
La nuit je mens
Je m'en lave les mains
J'ai dans les bottes des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho
Où subsiste encore ton écho
J'ai fait la saison
Dans cette boîte crânienne
Tes pensées
Je les faisais miennes
T'accaparer seulement t'accaparer
D'estrade en estrade
J'ai fait danser tant de malentendus
Des kilomètres de vie en rose
Un jour au cirque
Un autre à chercher à te plaire
Dresseur de loulous
Dynamiteur d'aqueducs
La nuit je mens
Je prends des trains à travers la plaine
La nuit je mens
Effrontément
J'ai dans les bottes des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho
Où subsiste encore ton écho
On m'a vu dans le Vercors
Sauter à l'élastique
Voleur d'amphores
Au fond des criques
J'ai fait la cour à des murènes
J'ai fait l'amour j'ai fait le mort
T'étais pas née
La nuit je mens
Je prends des trains à travers la plaine
La nuit je mens
Je m'en lave les mains
J'ai dans les bottes des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho
Où subsiste encore ton écho
La nuit je mens
Je prends des trains à travers la plaine
La nuit je mens
Je m'en lave les mains
J'ai dans les bottes des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho

Paroliers : Alain Bashung / Edith Fambuena / Jean Marie Fauque / Jean-Louis Pierot
Paroles de La nuit je mens
Artiste : Alain Bashung
Album : Fantaisie militaire
Date de sortie : 1998

Merci beaucoup Federico!
Chanson d'une subtilité et d'un texte infini, en boucle.
je connais le texte par coeur cela dit ;D
J'adore cette version live de Bashung, son dernier concert je crois.
La musique pour appaiser les peines et les souffrances. C'est un bon remède.

Merci pour ta belle attention  :)
Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 02 Octobre 2018 à 02:09:42


Témoignage exceptionnellement fort...

J'ai accueilli tes mots ... je respecte tes pensées, sincères, authentiques... tu as mon inconditionnel soutien !

Tu es courageuse... humainement, tu es une très belle personne... altruiste, intelligente, sensible, fidèle, amoureuse !

Mircea a choisi... Mircea a décidé..... Catherine, TU ES LIBRE !

Amicalement, solidairement.
Federico
Titre: Re : mon amour
Posté par: adajul le 02 Octobre 2018 à 08:04:26
Catherine,
Respecter sa décision,  comprendre son cheminement et lui promettre de faire au mieux pour accueillir la chance qui t'a été donné à toi...se nourrir de son amour et de son histoire. ..
Une magnifique et ultime preuve d'amour...
Je te respecte beaucoup pour ça...vraiment...c'est beau...c'est fort...
Je t'embrasse...
En pensée avec toi et avec Mircea...
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 02 Octobre 2018 à 09:06:32
Merci Catherine pour ces mots.
J'y retrouve Bruno, je m'y retrouve aussi, et c'est très doux, très beau.

Beaucoup de tendresse pour toi et pour Mircea.
Titre: Re : mon amour
Posté par: katrinap le 02 Octobre 2018 à 09:34:30
qui pourrait te juger? toute pensée qu'on la partage ou pas est la pensée profonde de celui qui l'exprime et ça c'est à respecter
je pense et espère que ce constat que tu fais vas te libérer, te permettre d'avancer, et un jour d'être heureuse pleinement
amitié
katrin
Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 02 Octobre 2018 à 11:52:34
Je t'admire Mircea pour ton courage et ta lucidité.
L'acceptation est effectivement essentielle.

De mon côté, la culpabilité est toujours présente. J'essaie de faire avec mais elle m'empêche de vivre paisiblement.
Je vais peut être relire le conte que tu m'as envoyé.

Je t'embrasse
Titre: Re : mon amour
Posté par: souci le 02 Octobre 2018 à 12:28:20

    Chère Catherine,

    ton texte est d'une telle vérité humaine ...
    Comme tu le dis, le suicide "en général", ça n'existe pas ...
    Chaque vie, chaque histoire, chaque sensibilité, reste essentiellement individuelle ...
    Je relève:
    " je t’aurai bien donné un peu de mes « gâteries » en échange d’un peu de ta souffrance pour équilibrer un peu mais ça ne marche pas comme ça).
    Il y a tant de choses qu'on voudrait partager, porter pour alléger ceux qu'on aime, or "ça ne marche pas comme ça" ... ô non ...
   
    Tenace et souple courage à toi, Catherine, sur les chemins semés d'amertume où marchent ceux qui restent après le suicide d'un proche ...
    Merci pour tes mots, M. 
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 02 Octobre 2018 à 14:26:24
Amertume, oui, c'est le mot. Terrible amertume. Cruelle amertume.
Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 06 Octobre 2018 à 00:00:51
Merci à toi avant tout Catherine, pour ta confiance et ton sens du partage :)
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 06 Octobre 2018 à 06:09:19

Merci Julie pour cette découverte.

 Nos Absents par Grand Corps Malade https://www.youtube.com/watch?time_continue=177&v=3ppUSafaAWo

C'est pas vraiment des fantômes, mais leur absence est tellement forte,
qu'elle crée en nous une présence qui nous rend faible, nous supporte.
C'est ceux qu'on a aimé qui créaient un vide presque tangible,
car l'amour qu'on leur donnait est orphelin, il cherche une cible.

Pour certains on le savait, on s'était préparé au pire,
mais d'autres ont disparu d'un seul coup, sans prévenir.
On leur a pas dit au revoir, ils sont partis sans notre accord,
car la mort a ses raisons que notre raison ignore.

Alors on s'est regroupé d'un réconfort utopiste.
A plusieurs on est plus fort mais on est pas moins triste.
C'est seul qu'on fait son deuil, car on est seul quand on ressent.
On apprivoise la douleur et la présence de nos absents.
 Nos absents sont toujours là, à l'esprit et dans nos souvenirs.
Sur ce film de vacances, sur ces photos pleines de sourires.
Nos absents nous entourent et resteront à nos côtés,
ils reprennent vie dans nos rêves, comme si de rien n'était.

On se rassure face à la souffrance qui nous serre le cou,
en se disant que là où ils sont, ils ont sûrement moins mal que nous.
Alors on marche, on rit, on chante, mais leur ombre demeure,
dans un coin de nos cerveaux, dans un coin de notre bonheur.
Nous on a des projets, on dessine nos lendemains.
On décide du chemin, on regarde l'avenir entre nos mains.
Et au coeur de l'action, dans nos victoires ou nos enfers,
on imagine de temps en temps que nos absents nous voient faire.

Chaque vie est un miracle, mais le final est énervant.
J'me suis bien renseigné, on en sortira pas vivant.
Faut apprendre à l'accepter pour essayer de vieillir heureux,
 mais chaque année nos absents sont un peu plus nombreux.
Chaque nouvelle disparition transforme nos coeurs en dentelle,
 mais le temps passe et les douleurs vives deviennent pastelles.
Ce temps qui pour une fois est un véritable allié.
Chaque heure passée est une pommade, il en faudra des milliers.

Moi les morts, les disparus, je n'en parle pas beaucoup.
Alors j'écris sur eux, je titille les sujets tabous.
Ce grand mystère qui nous attend, notre ultime point commun à tous.
Qui fait qu'on court après la vie, sachant que la mort est à nos trousse.

C'est pas vraiment des fantômes, mais leur absence est tellement forte,
qu'elle crée en nous une présence qui nous rend faible, nous supporte.

C'est ceux qu'on a aimé qui créait un vide presque infini, qu’inspirent des textes premier degré.
Faut dire que la mort manque d'ironie.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bibou07 le 06 Octobre 2018 à 07:09:04
Merci. J’en pleure.
Titre: Re : mon amour
Posté par: adajul le 06 Octobre 2018 à 10:31:42
Oui Catherine, 
Un magnifique texte...

Julie.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 06 Octobre 2018 à 12:05:32
C'est tout simplement sublime.
C'est tout simplement vrai.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 09 Octobre 2018 à 15:49:58

Apprendre à s’aimer

Il le faut, un petit peu,
S’aimer soi-même,
Assez pour se respecter,
Assez pour s’accepter,

Il le faut, un petit peu,
Apprendre à s’aimer,
Pour à son tour aimer,
Pour à son tour donner,

Il le faut, un petit peu,
S’aimer soi-même,
Afin de ne pas se blesser,
Afin de ne pas en chagriner,

Il le faut, un petit peu,
Apprendre à s’aimer,
Dans cet amour, s’abriter,
De ses racines, se relever,

Il le faut, un petit peu,
S’aimer soi-même,
S’estimer et s’en habiller,
Se mouvoir avec dignité,

Il le faut, un petit peu,
Apprendre à s’aimer,
Éducation inachevée,
Celle qui ne l’a enseigné.

Il le faut, un petit peu,
S’aimer soi-même,
Contours clairement tracés,
De cette âme, à toujours respecter.

Nashmia Noormohamed
Titre: Re : Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 09 Octobre 2018 à 16:48:58
J’ai même eu un début de réponse qui me convient par rapport à la phrase concernant le suicide sur le fil de Pascal « la pire agression d’un vivant sur son âme », une meilleur compréhension de « c’est ni bien, ni mal »…

Si tu veux partager ce début de réponse, je suis intéressée...

Je te serre fort dans mes bras, Catherine.
Titre: Re : mon amour
Posté par: adajul le 09 Octobre 2018 à 20:13:52
...pour moi c'est le taichi...qui me fait beaucoup de bien aussi...j'ai envie de partager mon histoire avec l'animatrice...qu'elle comprenne bien mes motivations...pourquoi ce besoin de redécouverte de mon corps, ce besoin de travailler ma concentration, ma respiration...ce besoin de me recentrer sur moi-même...je n'en ai pas encore eu l'occasion...
Je t'embrasse Catherine...Douce soirée...
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 10 Octobre 2018 à 09:23:59
Merci Catherine, au plaisir de te lire.  :-* :-*
Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 11 Octobre 2018 à 12:31:22
Bonjour Catherine,

Je repasse un petit peu par le forum :)
Ton texte de Grand corps malade est magnifique et rertanscrit parfaitement les choses.
De mon côté, j'apprivoise davantage le décès de Ludovic, ou plutôt la possibilité d'une vie sans lui.
Mais cela reste difficile à certains moments, le cortège de culpabilité et le sentiment de l'abandonner revient à chaque fois.
Je t'embrasse
Titre: Re : mon amour
Posté par: loma le 11 Octobre 2018 à 12:31:45
Tu as raison Catherine, il est magnifique ce poème, tout en légèreté et en simplicité, merci Federico

Oui, il est important de s'aimer "un peu", pour prendre soin de soi, on s'oublie tellement dans un deuil et pour beaucoup dans l'accompagnement avant le deuil.

Il ne s'agit pas d'egoïsme ou d'égocentrisme, mais simplement de bienveillance et de douceur, envers soi et les autres,


Alors excellente idée Catherine le yoga, ma voisine d'en face accueille des cours chaque semaine, je vais peut être me laisser tenter


tendrement
loma
Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 11 Octobre 2018 à 15:13:24
Entier, le poème est en effet magnifique !!!!

(recoller le post ici pour voir éventuellement dans quelques temps si ça avance ...)

Lorsque tu parles de LA personne, je ne sais pas si pour toi c’est l’amoureux-se. (ma réponse : NON !)
Je ne veux surtout pas que donner un sens à ma vie dépende d’une autre personne. (ma réponse : donner un sens à ta vie t'appartient , c'est personnel ... et ne peux en aucun cas dépendre d'une autre personne !)
LA personne, je pense que je ne  peux la trouver qu’en moi pour vivre pleinement. (entre le souhait et la mise en œuvre : un océan, mais qui se traverse petit à petit, avec plein d’escales et certainement pas complètement).

Et ça ne m’empêche pas de vibrer pour des personnes, des valeurs, causes qui me tiennent à coeur etc ...

(Le poème, apprendre à s'aimer, m’avait fait réfléchir à s’aimer soi-même)
Le « prends bien soin de toi » est, je crois, ce que l’on peut « conseiller » de mieux à soi, aux autres, une priorité …. pas si égoïste que ça ...

s’aimer soi pour mieux aimer les autres,
être bienveillant avec soi pour pouvoir l’être avec les autres,
prendre du temps pour soi pour ensuite en donner aux autres,
se respecter, être indulgent avec soi etc …

Un pas vers soi …. nos deuils, j’ai l’impression, nous en donnent l’opportunité  …

Apprendre à s’aimer

Il le faut, un petit peu,
S’aimer soi-même,
Assez pour se respecter,
Assez pour s’accepter,

Il le faut, un petit peu,
Apprendre à s’aimer,
Pour à son tour aimer,
Pour à son tour donner,

Il le faut, un petit peu,
S’aimer soi-même,
Afin de ne pas se blesser,
Afin de ne pas en chagriner,

Il le faut, un petit peu,
Apprendre à s’aimer,
Dans cet amour, s’abriter,
De ses racines, se relever,

Il le faut, un petit peu,
S’aimer soi-même,
S’estimer et s’en habiller,
Se mouvoir avec dignité,

Il le faut, un petit peu,
Apprendre à s’aimer,
Éducation inachevée,
Celle qui ne l’a enseigné.

Il le faut, un petit peu,
S’aimer soi-même,
Contours clairement tracés,
De cette âme, à toujours respecter.

Nashmia Noormohamed
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 20 Octobre 2018 à 09:24:31
De douces pensées pour Mircea et toi, Catherine.
Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 20 Octobre 2018 à 09:58:35
Très chère et préciseuse Catherine,

Te lire me fait du bien. C'est étrange, mais depuis que je te lis, j'ai l'impression que tu vis dans un endroit enchanteur, une forêt presque magique, avec une flore luxuriante, des plans d'eau dans lesquels on puise pour remplir des elixirs.

On a vécu des éléments particulièrement traumatisants.
Avoir le courage de retourner sur les lieux montrent que tu commences peut être à "accepter" les tristes faits, même si c'est une épreuve douloureuse, tu l'as réussi, dans les larmes et les cris.
De mon côté, je pense que je ne pourrais jamais retourner dans le quartier où Ludo habitait. C'est un endroit devenu un cauchemar, une nappe sombre pour moi, synonyme de tristesse, de cataclysme.

Je t'embrasse Mircea et je te souhaite une journée faite de douceur et de réconfort.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 20 Octobre 2018 à 10:19:06
Bizarrement, Bruno s'est pendu dans le coin du jardin qu'il préférait, et je n'éprouve rien quand je le vois ou que j'y vais.
Même 2 jours après son suicide, j'ai pu montrer à ma fille comment je l'ai découvert ce jour-là.
C'est sans doute parce que justement cet endroit m'est familier.
Ou parce que le cerveau déclenche une protection psychique.

Le cimetière me traumatise beaucoup plus.
Titre: Re : mon amour
Posté par: adajul le 20 Octobre 2018 à 10:46:33
...oui...promène toi Catherine…
...avec tes amis…
...et respire profondément…
...libère toi…
...vis…

Je t'embrasse.
Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 22 Octobre 2018 à 11:42:32
Merci Mircea de la manière dont tu évoques ta belle région.
Je suis sûr que Mircea est là.
Il a rejoint la nature, les âmes magiques qui rendent ton environnement si beau.

Cela me fait me souvenir de mon attitude après le décès de Ludovic. Il était passionné de botanique, entre autre, et connaissait le nom des plantes par cœur.
Après son décès si brutal, j'étais complètement sous le choc. Anesthésié, je me plaisais, en marchant, à caresser ou à passer la paume sur chaque feuillage, sur chaque fleur, en espérant qu'il faisait un tout avec la nature désormais et que par ce biais, c'était ma manière de communiquer avec lui, de l'atteindre.
Titre: Re : mon amour
Posté par: souci le 27 Octobre 2018 à 14:40:05

   Bonjour chère Catherine,

   Je viens un peu me poser chez toi ...
   Lutter contre le suicide est dérisoire mais je continue de le faire comme je peux ...
   Quelqu'un m'a dit un jour que les mots ne sont rien, et pourtant je n'ai que des mots, et mon cœur dans mes mots.
   Je reviens de "là-bas", où une phrase aujourd'hui te parlera autant qu'à moi:
     "On a tous une capacité limite et différente face au quotidien et aux problèmes"

   On ne sauve personne, on est là, c'est tout ...
   Ce qui est donné est donné, ce qui est pris est pris ...
   Utilité relative, mais qui sait ...

   Pour toi, Cath, voici ma dernière réponse à un post de personne en souffrance ...
   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

    Dijays : Souffrance depuis l'age de 8 ans
24/10/18 15:08


Bonjour à tous,

Je ne sais jamais comment je vais me réveiller tous les matins. Comme beaucoup de gens qui sont dans la souffrance, je suis la à me dire " j'espère que demain, je n'ouvrirai plus les yeux... "
J'ai subi plusieurs choque émotionnelle au cours de ma vie. Je pense qu'aujourd’hui, le plus terrible à été mon viol à l'age de 8 ans, mon bourreau en plus de m'avoir violé, il m'a tabassé. Un traumatisme dont j'ai difficile encore aujourd'hui à 46 ans de vivre avec !
Ma vie n'a été que douleur, que cela soit à l'école ou même dans ma vie de tous les jours. Vous vivez avec le sentiment d'avoir perdu votre innocence et par la suite, des années plus tard, ont vous diagnostic un TPB. J'ai essayé thérapie, centre de jours et malheureusement pour moi, la médication ne fonctionne pas ( pas faute d'avoir essayé des dizaines de molécule, mais à chaque fois, mise à part les effets secondaires qui sont un vrai désastre, je n'ai jamais ressenti le moindre effet positif ! )
Tous les jours, c'est une bagarre avec moi-même et des fois on a envie de lâcher prise et de se dire à quoi bon puisque on ne voit aucun coté positif. C'est dure d'être seul même si on lis des récits qui nous fond comprendre qu'on est pas les seuls dans cette situation. Mais voilà, on a tous une capacité limite et différente à faire face au quotidien et à nos problèmes.

Je souhaite beaucoup de courage à tous le monde
Dijays

   ^^^^^^^^^^^^^^^^
   Réponse de souci:

  "On a tous une capacité limite et différente face au quotidien et aux problèmes"

C'est ... purement et durement vrai, ce que tu dis là, Dijays.
Pour arriver jusqu'à l'âge de 54 ans en traînant comme ÉNORME "casserole" ce viol atroce, plus le trouble engendré par cette inguérissable blessure, plus les problèmes relationnels et sociaux relatifs au trouble de personnalité ...
Pour arriver jusque là tu as eu de la résistance, du courage, de l'amour de la vie malgré toutes les douleurs ...
Bien sûr on pense tous à "la limite", cette limite qui nous précipitera dans la mort, volontairement ou non, ou "à moitié" ...
"A moitié", je dis ça en pensant à ces personnes, comme feu mon papa, qui se détruisent par des excès de boisson et de nourriture, ou bien  par d'autres conduites à risques ...
Mais bien sûr, "conduite à risque" est presque un terme ridicule, car qui ne connaît pas des personnes à l'hygiène de vie irréprochable qui pourtant meurent prématurément de maladie grave, comme cette ancienne copine à moi, maman de 3 enfants, femme merveilleuse, qu'une leucémie emporta ...

Ô, du malheur il y en a tant, en nous, autour de nous ... et comme tu dis si bien, Dijays, nous faisons tant bien que mal reculer "la limite" du supportable ...
Tu as trouvé ce forum où l'éventail des souffrances est ouvert face à l'arc-en-ciel des émotions ...
Peut-on passer du rire aux larmes ? Bien sûr !
Peut-on passer des larmes au rire ... pourquoi pas, Dijays, pourquoi pas ...
Sourire, peut-être, sourire à tout ce qu'on a aimé et qui reste à aimer ... sourire sans limites, pour une fois, prévoir la mort en riant, comme le héros du poète R.M.Rilke, dérisoirement soldat destiné à jouer de la trompette pour motiver les troupes sur le champ de bataille, chevauche vers sa destinée ...
A bientôt si tu veux, M.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 27 Octobre 2018 à 21:36:06
Souci, tu es toujours la bienvenue ici !  :)
(j'ai toujours dans le coeur ton accueil chaleureux, ta pensée pour M. quand je suis arrivée ici et ton bouquet de roses sur ma table de nuit

Je ne pense vraiment pas que ce soit dérisoire ! Chaque lutte contre le suicide, quelle qu'en soit la forme, même toute petite, a sa place, a le mérite d'exister !!! Etre là, juste être là : c'est déjà beaucoup ! Et en plus trouver les mots : c'est bien difficile : alors respect !

Je t'embrasse souci, en pensant au sourire de Kalahan,
gratouilles à toute ton équipe de minous et plus particulièrement à Caramélito

Catherine



Titre: Re : mon amour
Posté par: biche07 le 27 Octobre 2018 à 22:07:14
Bonsoir Catherine..juste un petit tour pour t' embrasser et te souhaiter une nuit magique parmis les fées de ta forêt. A bientôt.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 28 Octobre 2018 à 11:22:51
Oh Catherine... Comme j'aimerais prendre un peu de ta peine.
Laisse-toi bercer, laisse-toi aimer...

Je t'embrasse très fort et je pense à Mircea.
Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 28 Octobre 2018 à 18:48:17
Chère Mircea,

Comme tu le soulignes, il est si bon de partager des moments avec les personnes qui comptent pour nous, avec les personnes qui ont aimé celui qu'on a perdu.
Je suis d'accord avec cette sensation que tu décris si bien... ce sentiment, ce besoin très fort de protection, de se sentir dorlotter presque.
J'espère que les larmes que tu as eues pendant le trajet ont pu sécher un peu et que de la douceur est venue se poser sur ton visage et sur ton coeur.
J'en suis certain.
 :)
Titre: Re : mon amour
Posté par: biche07 le 28 Octobre 2018 à 19:11:11
Catherine, je te souhaite que ce retour "chez toi" te redonne de la force,les souvenirs deviennent petit a petit un réconfort et non plus une douleur, je me rend compte de jour en jour , que mes pensées vers jean pierre sont emplies de douceur et apaisantes,je te souhaite le même apaisement,
 merci pour le champignons, j'aime l’idée que mircea et jean pierre se soient assis sous un arbre pour parler et raconter leur vie ..comme nous le faisons..qui sait?
belle soirée et tendresse  biche.
Titre: Re : mon amour
Posté par: souci le 01 Novembre 2018 à 13:54:10
(https://www.aht.li/3300980/rosanapurna.jpg)
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 05 Novembre 2018 à 08:22:09
Ton message m'inspire, Catherine.
Ce matin, j'aimerai ne pas être obligée de travailler pour me cloîtrer et méditer.

Je t'embrasse.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bibou07 le 05 Novembre 2018 à 11:53:57
Oui, les marmottes se sont retirées dans leurs terriers pour quelques mois et j’aimerai , comme vous, en faire autant pour oublier ces mois gris et froids. J’ai toujours détesté le mois de novembre et  à décembre je n’ose même pas y penser, j’ai peur de trop souffrir aux fêtes...
Prendre le temps de méditer, J’y arrive pas trop, j’evite encore de trop penser mais doucement les changements s’imposent à moi. En revenir à l’essentiel me paraît sage, les valeurs de la vie sont devenues autres. Le deuil m’a définitivement transformé, j’espère simplement que c’est en mieux en l’honneur de mon chéri....

Je vous souhaite de trouver la sérénité, de vivre apaisé en intériorisant nos amours....

Affectueusement
Titre: Re : mon amour
Posté par: pscar13 le 13 Novembre 2018 à 01:26:46
Mais où vas-tu chercher tout ça ?

Je sais quelle est l'origine de ton prénom, il signifie "pure".
J'ai connue une Katia.
Je te souhaite une tendre nuit Catherine.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 13 Novembre 2018 à 16:45:40
Chère Catherine,

Encore un message plein d'espoir. Merci... Tellement merci.
Je suis encore en pleine noirceur, j'espère pouvoir avancer comme toi.
Le suicide, c'est une putain de saloperie. Pardon pour les yeux sensibles.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 14 Novembre 2018 à 14:25:42
Je te serre fort dans mes bras, Catherine.
J'espère que la reprise du travail t'aidera autant qu'elle m'a aidée.
Je l'appréhendais, mais ce fut ma planche de salut, une reconquête de mon identité personnelle à travers mon identité professionnelle.

Tu peux reprendre à temps partiel ?
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 17 Novembre 2018 à 19:44:28
Petit message pour te dire que je pense à toi, Catherine.
Je pense à toi très fort.
J'espère que la journée d'hier s'est passé le moins mal possible et qu'aujourd'hui a été un jour d'apaisement.


Je t'embrasse, passe une jolie soirée, une douce nuit...
Titre: Re : mon amour
Posté par: loma le 25 Novembre 2018 à 07:48:51
Bonjour Catherine,

anniversaire de Mircea, de ta fille, ta fête ,

sentiments confus, mêlés , sourire et larmes mélangés,

pour la sainte Catherine ma maman plantait toujours des rosiers, tu pourrais en planter un pour ta fille et un pour Mircea,


je t'embrasse tendrement
loma
Titre: Re : mon amour
Posté par: Nora le 25 Novembre 2018 à 08:59:42
Douces pensées pour toi Catherine en cette journée .

Les sentiments s'entrechoquent, mais ils reflètent tous l'amour, l'amour plus fort que tout.

Que faire de cette  journée  ? Il te suffira d'être toi, avec toute ta douceur, portée par cet amour, entre sourire et larmes.

Pardonner.

Et Loma a raison, planter, construire, favoriser la vie.

Tendrement

Nora





Titre: Re : mon amour
Posté par: pscar13 le 25 Novembre 2018 à 10:07:59
Bonne fête Catherine,

Bon anniversaire à ta grande fille, et a Mircea, si tu donnes son age, il continue de vivre en toi.

Je te souhaite une douce et tendre journée.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 25 Novembre 2018 à 10:11:19
Toutes mes pensées sont pour toi, Catherine, pour la femme formidable que tu es.
Tes messages sont toujours si forts, si pleins d'espoir que j'en ai les larmes aux yeux.

Je t'envoie des bulles parfumées pour ta fête... :-*
Titre: Re : mon amour
Posté par: souci le 25 Novembre 2018 à 16:00:16

    Bonjour Catherine,
    Tendrement je vous offre un chouette livre pour ce double anniversaire ...
    Enfantin, trop naïf, mais qu'écrire sur les sentiments pour rejoindre ton cœur en ce jour ...
    Une citation de Marcel Proust rendra-t-elle mon présent plus adéquat ?
    "Les vrais livres doivent être les enfants non du grand jour et de la causerie, mais de l'obscurité et du silence"
    Nous travaillons autour de ce livre avec les enfants, actuellement, à la bibliothèque du village, pour les aider à reconnaître leurs ressentis ...
    On a fait les "monstres" en tricot, et je vais offrir symboliquement à mon frangin, comme cadeau de St Nicolas, "la joie" et "l'amour", pour qu'il les oublie pas, pour que ces couleurs ne déteignent pas ...

    https://www.youtube.com/watch?v=XU1i3weVq04
    Affectueusement et humblement, M.

   

Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 25 Novembre 2018 à 17:37:38
Bonjour très chère Catherine,

C'est vrai qu'il est toujours très agréable de te lire.
On ressent de la bonté, de l'intelligence, une hauteur de vue, une tristesse, ou plutôt une mélancolie, mais une fierté aussi.

Je te souhaite une très bonne fête.
Un très bel anniversaire à ta fille, et à Mircea, où qu'il se trouve. Allez... je me dis qu'il se ballade dans tes belles contrées et qu'il fait découvrir cette si belle nature à mon Ludo. Je sais qu'il aurait adoré.

Je t'embrasse

Michaël
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 27 Novembre 2018 à 00:56:45
Ah lala, vous n’imaginez pas à quel point vos mots, vos petites attentions font du bien, réchauffent le coeur !!!
Merci beaucoup, beaucoup !


Alors encore merci de m’avoir aidé à faire, pendant cette journée, un temps d’hommage à la vie, à ma fille, à M.….[/b]
Titre: Re : mon amour
Posté par: souci le 27 Novembre 2018 à 14:38:49

   Les voilà, les "petits monstres" que nous avons tricoté et offert en qualité de matériel didactique pour les écoles de la commune ...
   Je suis contente que ce livre t'ait plu et que tu l'aies partagé avec ton fils !
   L'amour et la joie que j'offrirai au papa de Kalahan, en espérant que le meilleur de la vie gagne sur l'ignoble saccage du suicide ...
   Et des chamallows au crochet pour garnir la vitrine "St Nicolas", à la bibliothèque, mium mium les friandises "crasses" ...
   Calories vite dépensées à planter des arbres !
   Ah, planter des arbres, il n'y a rien de plus sage à faire pour rééquilibrer le carbone: cessons de nous planter, plantons des arbres ...
   Chaleur et couleurs harmonieuses à ton cœur, Cath, M.

   (https://www.aht.li/3311192/DSCN1792.JPG)
   
   
Titre: Re : mon amour
Posté par: biche07 le 27 Novembre 2018 à 14:54:11
bonjour, Catherine....quelle belle journée ,merci pour ton partage, c'est tellement réconfortant  ces signes ...je ne les vois pas encore, je passe peut être à cote mais je suis certaine que Jean Pierre est à cote de moi qu'il veille...je te souhaite encore de nombreuses journée de sérénité. biche.
Titre: Re : mon amour
Posté par: biche07 le 29 Novembre 2018 à 20:36:13
oui...je ne sais pas l'expliquer depuis quelques semaines je ressens de la force, mon chagrin est là, l'absence aussi mais j'ai  en moi une sorte d'energie qui me pousse à avancer,à aider autour de moi, à partager ces sensations positives...c'est comme une évidence ,il faut que je partage et j'ai ainsi l'espoir que tous sur le forum cela vous aidera.
Je ne suis pas encore heureuse loin de là...mais je peux dire que je suis moins malheureuse et que je vais bien si on me pose cette question..
je t'envoie des calins de herissons....c'est tellement  mignon et utile quand j’étais petite je leur faisait des abris pour l'hiver avec mon père...ils n'y restaient pas et repartaient rapidement...
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 30 Novembre 2018 à 14:58:09
Je t'embrasse très fort, Catherine, et je pense à Mircea comme à une étoile filante.
Je ne sais pas pourquoi, c'est l'image qui me vient.
Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 05 Décembre 2018 à 04:25:37
Coucou Mircea,

Je ne sais pas toujours que répondre à tes messages pour la simple raison que tu t'en sors si bien, que tu restes, malgré les difficultés, parfaitement ancrée dans la vie, avec ce mélange de sagesse, de clairvoyance, mais aussi de rêverie ( tu vis pour moi dans un paysage imaginaire et merveilleux).

Tu donnes un bel exemple du collectif, de l'humain.
(J'espère qu'il existe encore... mais il appartient à chacun d'oeuvrer pour... ).
Un grand merci de me montrer la voie..
Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 05 Décembre 2018 à 17:23:49


Catherine,

Pensées amicales et solidaires.

Affectueusement.

Federico
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 07 Décembre 2018 à 21:31:11
Petit texte pour cette nuit sans lune en ce miz kerzu (en pensant à Julie, à sa puce, à son homme)
Douce nuit à vous toutes et tous

"Ce soir, c’est la Nouvelle Lune.
 Et comme à chaque nouvelle lune, je me retrouve confrontée à ce noir.
 A ce vide. A ce silence. A cette absence.
Dans le ciel. Mais surtout à l’intérieur de moi-même.

Plutôt que de chercher la lumière ou d’attendre que le jour se lève,
ce soir j’observe. J’accueille.
Et j’accepte.
Que mon ombre soit parfois là et qu'elle continue encore à me suivre.
Que mes peurs me paralysent certains jours.
Que le vide me fasse fuir et que je tente à tout prix de le remplir.
Que je ne sache pas toujours où je vais, ce que je veux ou de quoi je suis capable.

Ce soir, le ciel sera noir.
La lune ne brillera pas.
Et elle viendra réveiller la douleur de cette absence.

L’absence de celui qui n’est plus.
L’absence d’un papa dans mon coeur de petite fille.
L’absence de la femme que je suis et que je n’ai pas su écouter pendant toutes ces années.

Ce soir, il fait noir. Dans le ciel et dans mon coeur.
Il fait noir, mais je ne vais pas allumer la lumière.
Parce que du noir, naît l’espoir.
Parce que dans le noir, j’aperçois mon étincelle. Celle qui n’a jamais cessé d’être là.
Celle qui le sera toujours. Celle qui me permet d’avancer. D’espérer. Et d’y croire.

Ce soir, j’accepte le vide, l’incertitude et la peur.
Et dans ce noir, je plante mes intentions pour ce nouveau cycle.
Et toutes les graines de mon coeur."


Zoé
Titre: Re : mon amour
Posté par: souci le 07 Décembre 2018 à 21:59:44

    Le temps, le noir, la lumière ...
    Le temps de la dormance et celui de la germination ...
    Je suis beaucoup plus "loin" (?) dans mon deuil (?) d'un être essentiel, ma chère Catherine, et pourtant les vannes se sont ouvertes aujourd'hui, j'ai beaucoup pleuré, sans doute au fond de moi, il fallait ça pour m'apprêter à vivre ce wiwi St-Nicolas en famille ...
    Raison et sentiments ... pour les sentimentaux, les blessures au cœur ne guérissent pas, tout simplement. On fait pas le deuil. On resurface, mais de deuil, non, il n'y a pas. C'est comme St-Nicolas, une légende.
Et comme j'ai jamais été bien sage, y passera pas.
    Tendrement à toi, amour de Mircea ...
   
Titre: Re : mon amour
Posté par: souci le 23 Janvier 2019 à 21:06:36
 :'( :) :-* :-*, M.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 25 Janvier 2019 à 00:33:06
Silence

Je plonge dans le silence

Sans risque de me noyer

Je m’enfonce

Je disparais

Et quand je reviendrai

A la surface des mots et des bruits

Je serais capable

A nouveau

De vivre.

Bernard Friot
Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 25 Janvier 2019 à 01:41:21

:o
:-* ;D :D
;) ??? 8) :P
:P ::) ??? ;D ;) :'(
8) :( >:( :) ::) 8) :'( :P
:o ;D :-[ :-* :-\ ;) :) :-* :-X 8) >:( :-\ :-*
:) ;) :D ;D >:( :( :o 8) ??? ::) :P :-[ :-X :-\ :-* :'(

Le sapin des endeuillés. Mille bisous aux si tristes d'aujourd'hui.
Pascal-ito.

Citation de: Federico le 25-12-2018, 13:45:17

(boudiou : exclamation provençale et occitane pour "bon dieu"...
Interjection familière qui correspond à un juron. On peut s'exclamer en utilisant le terme " boudiou " pour montrer sa surprise, sa fureur ou encore son émerveillement.)

Boudiou ! Pascal-ito

Franchement, il est too much ton sapin des endeuillés ! sans déconner !
C'est une chance pour toutes celles et tous ceux qui sommes de la dernière rangée de t'avoir parmi nous !
J'adore toutes ces "boules d'Emotifs" (émojis)... les couleurs contrastées et variées du grand paradoxe des endeuillés ! émotions et sentiments se succédant et se "métamorfondant" en fonction du jour et de la nuit ou des saisons de l'année !
Bravo... Félicitations !
Suis vachement fier... t'es mon pote !

Aujourd'hui, j't'embrasse  :-*

Fed-ito
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 25 Janvier 2019 à 01:56:55
Oh trop bien !  :D Merciiiii
En plus, dans mon fil, je suis encore à la période "Noël" !

Bisou du coeur Federico
 :) :-*
Catherine
Titre: Re : mon amour
Posté par: souci le 25 Janvier 2019 à 06:22:14

     Coucou Catherine,

     C'est un plaisir pour moi comme pour d'autres de pouvoir te relire.

     Le solstice d'hiver, oui, je me sens plus proche moi aussi de cette signification "naturelle" et primitive (dans le bon sens du terme),
     des fêtes de fin d'année ...

    Les solstices sont paradoxaux, signes à la fois d'apogée et de déclin ...

    Que te dire, une suite de mots a accroché vivement mon attention, avant-hier, en zappant à la tv, sur le titre du livre d'Elisabeth Quinn:

    "La nuit se lève"

   Un livre où elle livre un témoignage sensible et non désespérant sur la cécité progressive de ses yeux ... pour progressivement voir sa vie "autrement" ...

   Et j'ai trouvé que nous aussi, endeuillés, devions d'une autre manière, poser un tout autre regard intérieur sur nos vies devenues bien obscures ...

   J'aurais donné sans hésiter la prunelle de mes yeux pour Kalahan ...
   Voir la vie "sans Lui" je ne le ferai pas, mais si la nuit s'est levée pour Mircea et Lui, c'est pour que nous les voyions en étoiles qu'ils sont devenus ...

   M.
Titre: Re : mon amour
Posté par: biche07 le 26 Janvier 2019 à 08:25:15
Merci Catherine pour le petit passage par chez moi...et ce champignon qui me va droit au coeur...je te souhaite un agréable weekend...on avance doucement mais sûrement que ta vie soit illuminée par l' amour et la compréhension .bises biche
Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 29 Janvier 2019 à 06:03:52
Merci Catherine

https://www.youtube.com/watch?v=7okoVBzPrLQ

https://www.youtube.com/watch?v=oPpgugsoZyk

https://www.youtube.com/watch?v=aMZ4QL0orw0

https://www.youtube.com/watch?v=nvmOoSFhhJ4
Titre: Re : mon amour
Posté par: biche07 le 29 Janvier 2019 à 06:21:43
Merci Catherine..  le hérisson m' a donné l' idée..  C' est plutôt toi d' ailleurs de faire un petit recueil de souvenir de mon enfance...une trace qui restera après moi et papa...juste pour  le plaisir de partager une histoire...des joies surtout ...ce sera sous le signe du hérisson...merci passe une belle journée dans ta forêt enchantée. Bises biche
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 29 Janvier 2019 à 23:07:02
Contente pour toi biche et ton idée de recueil ! 

Merci Federico pour les musiques, particulièrement pour "Hang Massive" : tout est beau : la musique, le titre, les images !

Les images .... j'ai voyagé, même si c'est le Ladakh, j'ai retrouvé l'ouest du Tibet (avec beaucoup moins d'arbres et de verdures qu'au Ladakh) avec les paysages rocheux et secs, la chaîne de l'Himalaya, les monastères perchés sur la montagne, les symboles bouddhistes, les maisons carrées à toit plat, la rivière, les yacks, les chèvres de la même couleur que la roche, le ciel criblé d'étoiles, les rituels dansés, les moulins à prières, les drapeaux ...

Ha oui, là je suis repartie au Tibet ..... il manquait juste les personnes tibétaines, les belles rencontres ....   :)




Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 31 Janvier 2019 à 16:48:20
Un petit coucou très chère Mircea.
Il y a un certain temps que j'e n'ai pas posté de message mais c'est toujours aussi merveilleux de te lire.
Une douce pensée pour toi.
IL fait gris et moche aussi dans la capitale... avec la nature et le calme en moins...

Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 06 Février 2019 à 11:09:33
...et tu lui as apporté tout le bonheur dont il ne pouvais rêver dans sa vie.
 :)
Constat d'impuissance indépassable... on ne peut pas tout malheureusement.

Merci pour ce rayon de soleil.

une petite accolade amicale.
Titre: Re : mon amour
Posté par: pscar13 le 07 Février 2019 à 01:00:51
Catherine,

Je lis tes mots de douleur dans cette nuit froide.
Je te dépose tendresse douceur pour t'aider à revivre ces moments.
Titre: Re : mon amour
Posté par: biche07 le 07 Février 2019 à 09:39:15
bonjour Catherine....un petit tour et je repart ...que ta journée soit  la plus  douce possible...bises biche
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 10 Février 2019 à 23:45:45
Cadeau début janvier : rencontre avec N.S une personne du forum .…
 Habitant la même région (mais assez éloignées quand même), nous avions échangé un peu par MP et nous pensions avoir des choses à partager ….
J’appréhendais un peu : si nous n’avions, tout compte fait, rien à nous dire …. : craintes non fondées !

Nous avons parlé d’eux, de nous, de l’Amour .....

Pouvoir, à travers elle, connaître un peu plus son mari, mettre un visage sur son prénom ….. c’est pas rien !
Penser, avec un pincement au coeur, que M. et moi aurions aimé le rencontrer pour de vrai ….

Et pour la première fois, une personne pouvait comprendre ....

Les personnes qui connaissaient M. le trouvaient gentil, attentionné, au top avec mon plus jeune fils mais il y avait en toile de fond « tout ce que tu fais, tu as fait pour lui etc …. ».  (comme s'il devait m'être redevable de quoi que ce soit !)
C’est injuste, pas équitable. M. m’a donné énormément d’amour mais pas que … il m’a tant apporté, tant appris ….


Par sa compréhension, son vécu, ses mots, N.S a « légitimé » notre amour. Il est devenu équitable, juste …. ça me permet une belle avancée, non pas sur mon chemin de deuil, mais sur mon chemin de vie ….

Une belle et riche rencontre pour moi et les échanges qui continuent ensuite ….

N.S m’apporte aussi une autre fenêtre sur la vie, du « beau » avec la musique, les textes, la découverte d’un peintre poète (qui en plus a écrit et peint «romancero gitano » ) …. avec également ses valeurs, ses engagements concrets ….

Ce soir, mes pensées sont pour elle qui traverse, avec tout ce qu’elle sait être, une période plus sensible…..

Je pense aussi à Loma....
Titre: Re : mon amour
Posté par: loma le 15 Février 2019 à 07:27:10
Oh Catherine, je n'avais pas vu que c'était ton anniversaire

je t'envoie à cette occasion un bouquet virtuel de roses multicolores

comme je ne parviens pas à insérer d'image je te mets le lien, il va vraiment falloir que je fasse des progrès en informatique !

https://www.bing.com/images/search?q=rose+multicolore&qpvt=rose+multicolore&FORM=IGRE

tendrement
loma
Titre: Re : mon amour
Posté par: loma le 17 Février 2019 à 07:16:17
"Vivre avec la peine d'avoir perdu quelqu'un n'a rien d'un travail qu'on doit accomplir. On subit c'est tout."

Je suis convaincue qu'il s'agit bien d'un "travail", on met en place des choses, une organisation, nous faisons des efforts, pour contrôler cette douleur. Dans le mot "travail " il y a bien une notion de souffrance.

Chacun réagit comme il peut pour faire face, certains sont dans l'hyper activité, d'autres se ressourcent dans la nature ou la méditation, on se dévoue aux autres etc … Toi, il me semble , tu te consacres à construire un monde meilleur, noble tâche .


Caresse à Loko
tendrement
loma
Titre: Re : mon amour
Posté par: pscar13 le 18 Février 2019 à 01:08:20
Tu pédales sec pour gravir les montagnes qui se dressent sur ton chemin de vie .... en te souhaitant que ce chemin devienne de moins en moins abrupt, plus doux.
Merci tendre Catherine
Plein de Tendresse et de Douceur
Une pensée pour Mircea
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 23 Février 2019 à 01:32:33
https://youtu.be/_E1HbACfWNo

 Lettre ouverte de Julos Beaucarne


Ma Loulou est partie pour le pays de l'envers du décor,
un homme lui a donné neuf coups de poignard dans sa peau douce.
C'est la société qui est malade, il nous faut la remettre d'aplomb et d'équerre,
par l'amour et la persuasion.
C'est l'histoire de mon petit amour à moi, arrêté sur le seuil de ses 33 ans.

Ne perdons pas courage, ni vous ni moi.
Je vais continuer ma vie et mes voyages avec
ce poids à porter en plus et nos deux chéris qui lui ressemblent.

Sans vous commander, je vous demande d'aimer
plus que jamais ceux qui vous sont proches.
Le monde est une triste boutique, les coeurs purs doivent
se mettre ensemble pour l'embellir,
il faut reboiser l'âme humaine.

Je resterai sur le pont, je resterai un jardinier,
je cultiverai mes plantes de langage.
A travers mes dires, vous retrouverez ma bien aimée,
 il n'est de vrai que l'amitié et l'amour.
Je suis maintenant très loin au fond du panier des tristesses;
on doit manger chacun, dit-on, un sac de charbon pour aller au paradis.
Ah comme j'aimerais qu'il y ait un paradis, comme ce serait doux les retrouvailles...

En attendant, à vous autres, mes amis d'ici-bas,
face à ce qui m'arrive, je prends la liberté,
moi qui ne suis qu'un histrion, qu'un batteur de planches,
qu'un comédien qui fait du rêve avec du vent,
je prends la liberté de vous écrire
pour vous dire ce à quoi je pense aujourd'hui:
je pense de toutes mes forces,
qu'il faut s'aimer à tort et à travers.


Julos Nuit du 2 au 3 février
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 23 Février 2019 à 01:46:04
https://www.youtube.com/watch?v=jQhCFpjRCbA&feature=youtu.be

Chanson pour Loulou par Julos Beaucarne

T'es partie sur l'coup d'une heure
En février, à la chandeleur
Et l'hiver a repris vigueur
Au fond d'mon coeur
Et l'hiver a repris vigueur
Au fond d'mon coeur

Je suis resté seul sur le pont
Avec nos deux p'tits moussaillons
Il parait qu'on t'a vu passer
Dans les pays de l'autre côté
Il parait qu'on t'a vu passer
Dans les pays de l'autre côté

Ceux qui l'ont dit en ont menti
Car quand le soir est doux ici
Je sens ton sourire qui revient
Et la caresse de ta main
Je sens ton sourire qui revient
Et la caresse de ta main

Je sens que tu es tout contre moi
Que ta fraîcheur pénètre en moi
Que tu me dis dedans l'oreille
Des mots d'amour doux comme le miel

Pourtant des fois quand j'y pense pas
Je m'dis que j'te reverrai pas
J't'entends alors rire aux éclats
De l'aut' côté de la paroi
J't'entends alors rire aux éclats
De l'aut' côté de la paroi

Il est des amis du Québec
Qui te parlent parfois le soir
En même temps t'es à Carpentras
A Méthamis et à Java

La mort fait voyager son monde
Tu vas plus vite que le son
T'es partout sur la terre ronde
T'es devenue une chanson
T'es partout sur la terre ronde

T'es devenue une chanson
Titre: Re : mon amour
Posté par: Faïk le 23 Février 2019 à 08:09:24
Entre les Doors et Led Zeppelin, il y a toujours eu Julos Beaucarne... Son univers et ses engagements me sont proches. J'en ai déjà parlé ici.
La chanson que tu partages est celle que nous avions choisie, les snfants et moi pour son " grand voyage". Car même si nous étions en plein été, l'hiver s'était installé pour y rester. Il y avait alors l'espérance de soirs plus doux, de sa main et de son sourire caressants...
Je connais très bien Methamis... C'était dans mon autre vie.
Aujourd'hui, je suis comme " les oiseaux d'une île nouvelle ", tout est toujours à recommencer, et l'envol est bien trop lourd pour véritablement décoller ...


Titre: Re : mon amour
Posté par: Nora le 25 Février 2019 à 03:42:06
Je suis bien d’accord avec toi, Catherine. Ces propos me font sursauter  à chaque fois, et je crains toujours qu’une personne ayant perdu une personne chère par suicide soit heurtée.

Je me suis même permis de le signaler parfois en mp à certains intervenants qui ont bien voulu effacer leurs propos.
Mais cela reste un thème récurrent ici...

Tu as relevé cela avec  toute ta sincérité, ta simplicité  et ta délicatesse. J’espere que tu seras entendue.

Je pense à toi , en cette période troublée que tu traverses. Je ne peux que te promettre qu’elle passera.

Toute mon affection, mon amitié.

Nora
Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 25 Février 2019 à 11:08:11
Bonjour Mircea,

Une petit coucou, une belle pensée en passant par là :)

J'ai lu le texte que tu as posté sur Julos Beaucarne.
C'est absolument magnifique.

Un grand merci à toi.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 25 Février 2019 à 11:19:51

J'ai lu ce soir, même si c'est écrit avec beaucoup de délicatesse et dans le but de soutenir une personne, pour celles et ceux qui croient en un au-delà avec réincarnation (version occidentale) ce qui se passe pour les "suicidé-e-s". .....

Depuis la mort de Mircea, avec le manque de lui, ce qui est insupportable, pour moi, c'est toute la souffrance qu'il a vécu depuis son plus jeune âge .... Une souffrance telle qu'il en est arrivé à se donner la mort, seul et violemment....
Alors lire ou entendre, avec des variantes plus ou moins "douces", que cette souffrance, parce qu'il y a suicide, elle continue après la mort ! Un certain temps ....
C'est à chaque fois violent pour moi .... Peut-être qu'avec le temps .... si je suis plus au clair avec mes croyances, ça se calmera.

Je peux largement comprendre que l'on essaye de dissuader les personnes de se suicider.
Mais comment peut-on dire des trucs pareils à des personnes dont un proche s'est suicidé ?



Je suis bien d’accord avec toi, Catherine. Ces propos me font sursauter à chaque fois, et je crains toujours qu’une personne ayant perdu une personne chère par suicide soit heurtée.

Je me suis même permis de le signaler parfois en mp à certains intervenants qui ont bien voulu effacer leurs propos.
Mais cela reste un thème récurrent ici...

Tu as relevé cela avec toute ta sincérité, ta simplicité et ta délicatesse. J’espere que tu seras entendue.

Je pense à toi , en cette période troublée que tu traverses. Je ne peux que te promettre qu’elle passera.

Toute mon affection, mon amitié.

Nora


OUI, Catherine, c'est à chaque fois extrêmement violent pour moi aussi !

OUI, Nora, moi qui est perdu mon fils aîné par suicide à l'âge de 18 ans ! ce genre de propos me blessent terriblement dans mon Amour pour Raphaël, mon sang ma chair !

Ce matin , j'ai pris définitivement la décision de ne plus lire les messages de certaines personnes de ce forum auquel tout le monde le sait je suis très attaché affectivement ! ces personnes m'indiffèrent... je les ignore... elles m'insupportent !

Je dois impérativement me protéger !

Papa de Raphaël
Titre: Re : mon amour
Posté par: biche07 le 27 Février 2019 à 23:30:32
Tendresse...
Titre: Re : mon amour
Posté par: pscar13 le 28 Février 2019 à 00:18:10
Tendre Catherine,

A mon tour de t'envoyer plein de courage pour affronter toutes ces peurs.
Tu as surmonté tant d'épreuves, tu vas y arriver.
Plein de tendresse et de douceur pour t'aider à passer tous ces jours de souvenirs douloureux.
Philippe
Titre: Re : mon amour
Posté par: Nora le 28 Février 2019 à 07:22:40
Plonger dans les profondeurs abyssales du chagrin, là, au plus profond de nous même, où personne ne peut nous rejoindre.

Même pas ceux que l'on aime, même pas ceux qui nous aiment.

Ressentir cet immense chagrin, cette immense solitude, cette profonde détresse, cette peur , qui nous clouent.

Cet endroit je le connais, nous le connaissons. 

Même s'il est hostile, il est le berceau de l'amour pour nos chers disparus et du chagrin de leur perte.

J'y retourne régulièrement. Petit à petit , au fil des mois, des ans, il devient plus familier.  C'est là maintenant que je retrouve T.

A l'approche de ce premier " anniversaire " je comprends cette noirceur, je comprends ta peur. Tu commences à ressentir les émotions vécues il y a un an. Des faits oubliés ressurgiront peut être dans ta mémoire et feront battre et tordre ton coeur.

Tu vas vivre pleinement ton chagrin, en communion avec Mircea. 

L'atmosphère,  les odeurs, la saison, la fraicheur encore mais les prémisses du printemps resteront à jamais liés à ces instants.

Il n'y a pas de mots qui consolent, qui soulagent.

Nous ne pouvons que nous tenir là, près de toi, silencieusement, respectueusement, avec tout notre affection, notre amitié.

Je pense très fort à toi, tu le sais.

Nora









Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 28 Février 2019 à 09:58:58

N'aie pas peur ma Belle ! soit plutôt rassurée d'être inconsolable.
Tu l'as tant aimé ton Amour... ton lien est et seras encore et toujours tant aimé...
Rien ni personne ne pourra séparer vos Coeurs.

Les souvenirs affluent et sont là, bien sûr fidèles au rendez vous de cette première année de deuil !
J'ose dire heureusement même s'ils sont très douloureux !
C'est la reconnaissance et la force de votre Amour...

Des Enfants qui jouent, qui rient, qui pleurent tout seuls...
Des animaux qui ont peur tout seuls
Des hommes, des femmes qui dansent sous la pluie tout seuls...

Comment aller chercher et ressentir cet élan de vie alors que tu vis quotidiennement sa mort ?
Mircea croit en toi, en ta confiance, en ta force... en votre Amour éternel, immortel !
Catherine, ne renonce pas... pour toi, pour ceux que tu aimes, pour ceux qui t'aiment.

N'aie pas peur ma belle ! soit plutôt rassurée d'être inconsolable!

Amitié, solidarité.
Federico

Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 01 Mars 2019 à 10:30:04
Bonjour Mircea,

Navré d'avoir "manqué" ton message.
J'espère que le chagrin et la douleur s'apaisent un peu.
Tu ne t'éloignes pas de Mircea, il est au plus profond de ton cœur et de ton âme.

La peur et les questionnements sur son existence, je pense qu'on vit tous avec.
(Les difficultés au travail me sont indépassables en ce moment).

Nos disparus nous aideront peut être à trouver le chemin, comme me le suggérait Katrinap.
Michaël
Titre: Re : mon amour
Posté par: loma le 01 Mars 2019 à 11:42:02
Bonjour Catherine,
"Maintenant c’est juste « j’ai peur ». De quoi ?
Certainement de reprendre le boulot après un an de …
Surtout peur de ce qui arrive, de ce temps entre le 16 et le jour où il a été retrouvé. Je n'ai  pas encore réussi à écrire dessus, pas prête, pas du tout envie d’y toucher, pas maintenant."

pour moi c'était de la terreur, avec ses mille peurs, véritables tentacules … paralysantes ...
beaucoup sont tombées, peur de la mort, de la solitude, de l'inconnu, peur de ne pas être à la hauteur, peur de l'avenir, peur d'oublier …
peur d'avoir peur…

nos deuils sont tous différents, uniques, nous avons tous un kraken à affronter, heureusement, nous sommes bien équipées,  amour et tendresse sont nos armes.

le compte à rebours est si cruel, perfide, pour moi peut être plus que la "date" elle même. Alors tenons nous la main dans cette obscurité, à plusieurs on a moins peur

Tendrement
loma
Titre: Re : mon amour
Posté par: fabstellaire le 02 Mars 2019 à 03:58:20
Je poste tardivement pour réagir à ce que je lis concernant l-au-delà et la crainte d'un châtiment pourles suicidés. Je vais vous parler du point de vue d'une personne qui  est dépressive depuis 12 ans, et a d'autres problèmes psychiques. Je me bats contre des pensées suicidaires qui sont devenus très intenses depuis la mort brutale de ma mère et de mon beau-père, je fais face à des séquelles d'une tentative précédente,, qui m'empêchent de plier certains doigts.

Je me suis posé beaucoup de questions spirituelles et existentielles, et ces croyances sur un châtiment quelconque n'ont pas un effet préventif sur moi. Je dirais qu'elles ont contribué à renforcer mon sentiment d'inadéquation et d edifférence, et à me faire me sentir plus mal.
Je pense jque s'il existe des puissance supérieures elles sont infinipment plus tolérantes et empathiques que nous ne le pensons, et je refuse d'admettre un au-delà cruel.

Parce que je pense qu'n effet ces croyances que vous citez, sont toxiques. Ces mêmes croyances quoi disent qu'un individu atteint d'une maldie psychique a peut-être été une personne abusive dans une vie antérieure, ou que si une femme est victime d'abus de la part de ses partenaires c'est à cause d'une vie antérieure.
Ces croyances viennent en partie des théories du spirite Allan Kardec, qui a vécu au 19 ème siècle. Et ayant étudié la littérature de se siècle, je dirais que c'est unsiècle sans doute très important pour le progrès industriel, mais aussi très conservateur et rétrograde au niveau des mentalités.

Ensuite et c'est un point important, il ya malheureusement un business autour de ça, des livres par des personnes se disant médiums(je crois à la voyance mais je pense qu'il ya pas mal d'escrocs).
Vous trouvere sur le net les mêmes messages sur des blogs différents, vendant des livres d'un auteur éclairé, jles mêmes leçons de morale à hdeux francs faites par des gens qui vont bien à des gens en souffrance.

Les croyances spirites se mélangent à des croyances "new age" sur la réincarnation, quand on lit des messages de suicidés contactés par des médiums on s'aperçoit qu'i ya une construction, des effets de style dans le texte,etc.
La souffrance humaine est aussi un business hélas.

J'ai trouvé beaucoup d'intolérance dans des groupes internets consacrés à la remligion, je m'en suis émoigné et j'ai décidé de m'en tenir à mes propres croyances.
J epense que pour certains il y a aussi jun plaisir à penser que d'autres vpont souffrir après la mort alors qu'ils feront partie,eux des "élus".

Sans prosélytisme aucun je crois à l'au-delà et à la possibilté que j'aurai de revoir ceux que j'ai perdus, çac'esty la seule chose qui me fasse tenir.
Je cvoudrais dire à Federico et à Mircea que je leur souhaite de revoir ceux qu'ils ont perdus, je ne poste pas beaucoup car je suis assez solitaire et que j'ai l'impression que je ruminerais jmon impuissance encore plus, et je me débats assez avec des sentiments puissants de chagrin de désespoirt, de colère .

En résumé: Dieu ou quelque possible puissance supérieure qui existe, ou l'au-delà, ne sont pas d'après moi régis par des jugements et des raisonnements intolérants et méchants.

Je pense qu'il serait intéressant si des spécialistes lisent ce forum qu'ils mettent au point quelque chpose pour combattre ces tendances religieuses mettant le paquet sur la promesse de la souffrance, alors que d'autres intérprétations existent: l'idée d'un enfer éternel est ainsi très contesté par de nombreux chrétiens  ,etc
Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 02 Mars 2019 à 09:37:06

Merci Fabstellaire,

"Je poste tardivement pour réagir à ce que je lis concernant l-au-delà et la crainte d'un châtiment pour les suicidés."

"Je vais vous parler du point de vue d'une personne qui  est dépressive depuis 12 ans, et a d'autres problèmes psychiques. Je me bats contre des pensées suicidaires qui sont devenus très intenses depuis la mort brutale de ma mère et de mon beau-père, je fais face à des séquelles d'une tentative précédente,, qui m'empêchent de plier certains doigts."

"En résumé: Dieu ou quelque possible puissance supérieure qui existe, ou l'au-delà, ne sont pas d'après moi régis par des jugements et des raisonnements intolérants et méchants."

Il y a des personnes comme toi "amicales", "solidaires", "tolérantes", "empathiques" qui "soignent" et "aident" les autres à cicatriser les blessures du passé...
et il y en a d'autres c'est tout le contraire et je te cite : "Je pense que pour certain(e)s il y a aussi un plaisir à penser que d'autres vont souffrir après la mort alors qu'ils feront partie, elles/eux des "élus".


Fabstellaire... courage, courage, courage et merci encore pour ta compréhension !

Amicalement, solidairement.
Federico





Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 04 Mars 2019 à 11:19:50
Bonjour Mircea,

Je pense que la seule et ultime volonté des endeuillés est que nos êtres aimés ne disparaissent pas complètement après leur mort.
On souhaite tous qu'ils soient apaisés, mais que leur âme demeure, qu'ils aient encore leur place dans notre vie et dans les choix que nous auront à faire.
Nos morts doivent aussi nous rendre meilleurs, en nous raccrochant  à leurs valeurs et en les intégrant dans nos vies. Il est là le lien avec les vivants.
Après... le châtiment divin... ce sont des croyances moyenâgeuses sans aucun effet. Cela m'évoque simplement les peintures de Jérôme Bosch que Ludovic adorait et cela me remplit de chaleur. Ludovic était beaucoup plus intelligent, cultivé et fin que ces inepties creuses et sans fondement.
Je t'embrasse et espère que tu vas mieux.


Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 06 Mars 2019 à 00:35:31
Bonsoir ma douce Mircea,
S'écouter et prendre le temps nécessaire.
Essayer d'avancer, mais ne pas être brutal non plus. A titre perso, je la ressentirais comme une brutalité contre Ludo que je protège.
Je ne suis pas trop d'accord avec ce que tu écris...ou peut être résumes tu trop ta rencontre avec ton psy en ne retenant que certains éléments.
Bref, je n'ai pas absolument l'impression que tu es éloigné des vivants. Tu as des préoccupations très ancrées dans la vie et tes valeurs solidaires ressortent (tes lectures, ta famille, les gilets jaunes...).
On est pas ancré dans le monde des morts. On cherche à maintenir le lien avec la personne aimée qu'on a perdue!!!C'est tout simplement cela!!!!!
Je me suis aperçu que je commençais à parler de Ludo au passé quand je l'évoque. Je commence à accepter...
C'est long et c'est normal.

Je t'embrasse.
La reprise du travail est une sacrée étape et peut faire peur. C'est normal☺.
Titre: Re : mon amour
Posté par: pscar13 le 06 Mars 2019 à 01:30:35
Catherine,

Merci pour ton message dans la nuit.
Je vois aussi un psy, j'ai compris que j'ai été coupé en deux à la mort de mon amoureuse, et je lutte depuis pour rassembler ces deux parties, une qui veut rester avec elle dans la mort, et l'autre qui est ici vivante sans savoir vers où aller.
Entre peur de la mort et peur de la vie, je ne suis plus entièrement avec les vivants.
Je n'en fait pas une réponse pour toi, juste une piste de réflexion.
Tendresse et douceur pour cette nuit, et une pensée pour Mircea .
Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 06 Mars 2019 à 08:00:34
Petit rectificatif :)
Tu as vu une "pseudo psy"dont la seule mission était de vérifier ton aptitude à travailler..  car tu coutes cher à la sécu...
Je trouve cela assez déplorable, je n'y peux rien...
Tu vis dans le passé? ???
Ah ouais???
Et cette personne, elle a déjà perdu un conjoint par suicide pour se permettre un tel jugement.
Non!non et non! Tu vis ton deuil à ton rythme. Cela doit être respecté.
Je pense à des personnes en souffrance psychologiques qui sont susceptibles de se voir adresser ces réflexions pas très aidantes...bref...
Tu fais comme tu peux très chère Catherine. Et c'est très bien comme cela.
Cela dit, c'est très bien si tu ressens le retour au travail comme un besoin, un nouveau défi personnel.
Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 07 Mars 2019 à 18:33:09
Mais pourquoi te demander pourquoi tu ne prends pas d'anti-dépresseur?
En quoi les anti-dépresseurs règlent le problème du chagrin, de la souffrance de la perte?

Je suis d'accord avec toi.
Après l'horreur, je n'ai pas voulu voir de médecin pour me faire prescrire quoi que ce soit, même si j'étais un zombie.
Chacun réagit bien sûr selon son seuil de tolérance, mais si je n'avais pas vécu cette souffrance des premiers instants, si on me l'avait "mise sous camisole", je suis certain qu'elle aurait explosé tôt ou tard.

Tu as choisis la bonne voie. C'est celle qui te correspond et te permet d'aller au mieux.
J'ai du mal avec ces psy qui adoptent des discours hyper médicalisés, mais qui semblent oublier l'humain.

Je t'embrasse
Et une jolie pensée pour Mircea qui se balade peut être avec Ludo  :)
Espérons qu'ils veillent sur nous et qu'ils sont fiers de  nous.
Titre: Re : mon amour
Posté par: pscar13 le 08 Mars 2019 à 12:56:53
Catherine,

Merci pour tes mots dans la nuit, je sais que tu es toujours là, c'est un grand réconfort.
Je suis du même avis que toi sur les traitements médicamenteux, je l'ai exprimé la nuit dernière.
Depuis plus de deux mois, je me bats contre de grosses crises d'angoisse avec des idées noires le matin au réveil.
Je vois un Psychiatre qui m'aide beaucoup, il m'a proposé des médicaments en me précisant que ce n'était pas "obligatoire" et j'ai réussi à m'en passer.
Mon antidépresseur c'est le vélo et la marche et mon anxiolytique c'est l'écriture.
Tendresse et douceur.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Nora le 09 Mars 2019 à 07:17:49
Pour ce vendredi 8 mars, journée des droits des femmes, nous avons décidé de mettre en lumière le lien étroit entre féminisme et écologie.
En effet, l’oppression des femmes et la destruction de la nature sont deux processus qui trouvent leur origine dans les mêmes structures de domination, celle de nos sociétés patriarcales et capitalistes.
 Tandis que dominer la nature correspond à l’apanage d’une virilité toxique, préserver la nature, attitude associée à une fragilité et une sensibilité féminine, est tourné en ridicule.
Le capitalisme fondé sur la compétition est à la fois désastreux pour les femmes et pour l’environnement. Cette compétition qui induit la classification et la hiérarchisation des individus, dont les femmes sont les premières victimes, entraîne les désastres écologiques et la logique de destruction des espaces naturels.
 
Tout combat féministe est donc par essence un combat écologique, et inversement.
L’écoféminisme opère la synthèse à travers l’idée d’une double exploitation : celle de la nature par l’homme et celle de la femme par l’homme.
On observe deux foyers principaux dans lesquels la lutte écoféministe a émergé : en Inde, autour de la question de l’agriculture, et aux États-Unis, autour de la lutte antinucléaire.
Ces deux problématiques recoupent les thèmes de nos deux précédentes leçons au gouvernement.

Pour cette semaine, l’État devra donc travailler les thèmes chers à l’écoféminisme.

Premièrement, nous sommes convaincu.e.s que nous ne sauverons pas la planète en laissant la technologie s’immiscer dans notre rapport à la nature et au vivant : contre la folie technicienne, les promesses de la géo-ingénierie et la promotion de solutions numériques miracles qui prétendent nous sauver de la catastrophe en cours, nous exigeons l’abandon de ces remèdes technologiques qui ne visent qu’à maintenir le statu quo et qui menacent l’intégrité de la planète. Tout cela va à l’encontre de l’idée de prendre soin de la Terre ainsi que des êtres vivants.

Deuxièmement, nous exigeons que soit posée l’interdiction de toute publicité sexiste faisant du corps féminin un objet de consommation et une promesse de vente.
Nous appelons chacun.e à recourir de manière systématique et routinière à des actions antipubs, à détourner de manière créative, drôle et ingénieuse les publicités, à montrer que nous ne sommes pas dupes et que nous ne tombons pas dans le piège de l’appel à la surconsommation.

Au même titre qu’il faut plus d’écologie dans les programmes scolaires, nous appelons le gouvernement à mettre en place un véritable programme éducatif féministe. Ce programme se devra d’être intersectionnel, afin de se faire la narration de la pluralité des luttes féministes. Des femmes brillantes ont marqué les sciences, les arts et l’histoire et sont trop souvent oubliées dans les manuels scolaires.
Un programme d’éducation spécifique doit être mis en place pour prévenir les comportements sexistes et ancrer l’égalité femmes/hommes dans la culture des générations futures.

Enfin, nous exigeons plus que tout l’arrêt immédiat du financement public de l’armement (dont la production et la vente d’armes) et particulièrement l’abolition des armes nucléaires. Leur présence dans le monde représente le plus haut degré de dangerosité, ces armes détenant un potentiel d’annihilation de l’humanité et de la planète. La France consacre chaque année plus de 3,6 milliards d’euros à l’entretien de ses bombes atomiques, alors même que de nombreux pays et l’ONU demandent l’arrêt de la prolifération nucléaire et l’interdiction de ces armes.

Devant l’urgence écologique et sociale, nous affirmons que le système prônant la domination de la nature est le même que celui prônant la domination des femmes, et que la révolution écologiste sera féministe ou ne sera pas.

Si le gouvernement persiste dans son manque de volonté et maintient ses notes aussi proches de 0, un conseil de discipline sera organisé pour envisager une réorientation. Face à la catastrophe, cet enseignement est celui de notre futur, l’échec n’est donc pas une option. Nous saurons vous le rappeler incessamment".



Tiens ! cela ressemble aux propos de Ségolène Royal invitée par France Inter le 8 mars.
Et c'est le thème de l'ouvrage qu'elle vient d'écrire

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-d-ali-baddou/l-invite-d-ali-baddou-08-mars-2019
Titre: Re : mon amour
Posté par: Nora le 10 Mars 2019 à 02:10:33
  Tiens ! cela ressemble aux propos de Ségolène Royal invitée par France Inter le 8 mars.
    Et c'est le thème de l'ouvrage qu'elle vient d'écrire


C'est peut-être ? certainement ? là qu'elles, qu'ils se sont inspirés .....
Je suis déçue ....


Non non ! Tu n'as pas à être déçue. Je me suis mal exprimée.

L'écoféminisme n'est pas un concept récent. Je voulais seulement dire qu'il était aussi le combat de Ségolène Royal, et le thème de son interview donné le 8 mars.

Rien de plus normal  ;)

Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 12 Mars 2019 à 00:29:14
https://www.youtube.com/watch?v=iyaCGeST2kM  Fauve


"Me laisse pas devenir un fusil sans cartouches,
Un cheval sans cavalier, un cavalier à pied,
Me laisse pas devenir un spri-sprinter sans ligne d’arrivée,
Un train sans passagers,
Une dispute qui a mal tourné, une dispute qui a mal tourné
Me laisse pas devenir un pestiféré,
Me laisse pas devenir un chanteur de mariage,
Un pilier de bar, une barrière de péage.

Je sais bien qu't’es à terre, qu'les questions t'vrillent la tête,
Et qu'la douleur t’empêche de parler, de dormir, et même de penser
Comme si un train de marchandises t’était rentré dedans,

Je sais bien qu'tu regrettes plein d'choses, tous ces mots durs qu’on s’est échangé
Avec nos yeux qui lançaient des poignards, et nos langues qui f'saient comme des marteaux,

Je sais bien qu'tu voudrais m’avoir en face de toi,
Pour m’attraper, et m'secouer,
Me d'mander pourquoi j’ai fais ça,
La vérité c’est qu'je sais pas, j'réfléchis pas toujours, tu m’connais.
Je sais bien qu'tu comprends pas, mais peu importe le résultat,
Ça change rien à l’amour, j't’assure
Et un jour elles se r'ferm'ront tes blessures.


J’te d'mande pardon, pardon, excuse-moi,
J'voulais pas t'faire de mal, j'voulais pas,
J'pensais pas qu'ça irait aussi loin cette histoire,
J’ai pas fais gaffe, ça m’arrive parfois,
J’te demande pardon, pardon, excuse-moi,
Je voulais pas te faire de mal, je voulais pas
Mais même si c’est vrai qu’on peut plus s'voir,
J'suis encore là tu sais, et j'veille sur toi.

Me laisse pas dev'nir le mois d'Novembre,
Me laisse pas tout seul face au mur de la chambre,
Me laisse pas dev'nir une coquille vide,
une sale race,
M'laisse pas dev'nir la gare Montparnasse,
Me laisse pas dev'nir une grande surface,
Une prise d’otage qui foire,
Une station balnéaire sur la Barois,
Me laisse pas comme une horloge cassée, pendue au mur à prend'la poussière,
Me laisse pas comme une église en mois d’avril.

Je sais bien qu't’es en colère,
Que t’aimerais bien qu'j'revienne,
Rien qu'pour pouvoir me coller un bon coup d'pied au cul,
Ou une correction digne de c'nom,
Je sais bien qu'tu t’en veux, mais t’y es pour rien, il faut qu'tu l’acceptes,
C’est la faute au coucou qui est dans ma tête, à tous mes tocs, mes tics et mes fixettes
Au chien effrayé qui aboie tout l'temps à l’intérieur de moi,

Je sais bien qu'tu m’appelle et qu'j'réponds pas,
Mais dis-toi qu'j’ai juste pris la voiture et qu'j'suis parti,
Que j'conduis la vitre ouverte, dans la nuit éclairée par la voie lactée,
Je sais bien qu'tu comprends pas, mais peu importe le résultat,
Ça change rien à l’amour que j’ai pour toi, j't’assure
Et un jour elles se r'ferm'ront tes blessures.


J’te d'mande pardon, pardon, excuse-moi,
J'voulais pas t'faire de mal, j'voulais pas,
J'pensais pas qu'ça irait aussi loin cette histoire,
J’ai pas fais gaffe, ça m’arrive parfois,
J’te demande pardon, pardon, excuse-moi,
J'voulais pas te faire de mal, c'était pas contre toi,
Mais même si c’est vrai qu’on peut plus s'voir,
J'suis encore là tu sais, et j'veille sur toi.

Je suis l'souffle du vent,
Je suis la pluie sur tes fenêtres,
Je suis les courants d’air qui font claquer les portes,
Je suis les craquements du parquet que la nuit emporte,
Je suis le chat qui passe en silence sous l'faisceau d’un lampadaire,
Je suis les premières neiges,
Je suis la lune qui éclaire la mer,
Je suis les odeurs de l’hiver,
Je suis l'fracas des vagues contre la jetée,
Je suis l'cri des goélands,
Je suis les embruns sur les rochers,
Je suis tes voiles qui frémissent,
Je suis l’eau vive qui court contre la coque de ton canot qui glisse,
Je suis les parfums de genêts et d’ajoncs au printemps,
Je suis les bancs d'sable qui découvrent,
Je suis l’orage, le soleil qui perce entre les nuages,
Je suis les gouttes sur ton visage, je suis la vie autour de toi.
 "
Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 12 Mars 2019 à 14:05:45
Bonjour Mircea,

Je ne connaissais pas. Ces paroles sont magnifiques.
Je me souviens de ce groupe. On en avait parlé avec Ludo, quand ils ont commencé à être médiatisé et reconnu. Mais on était pas très rap.
Je te remercie pour ce cadeau.
Lire ces paroles m'a bouleversé... j'étais dans les transports en commun...  :-X Pas le meilleur moment.
Je pense effectivement que ces paroles pourraient être prononcés par mon tendre et amoureux Ludo.
Mais les lire me bouleverse énormément, car je me rends compte que je n'arrive pas à me faire à l'idée qu'il est parti pour toujours.
J'espère que tu vas pour le mieux aujourd'hui.
Mircea a eu de la chance d'avoir croisé ton chemin.
Je t'embrasse très chère et précieuse Catherine. :-*
Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 16 Mars 2019 à 01:13:58

Chère Catherine, chère Amie

Aujourd'hui, nous sommes le 16 mars 2019 ! c'est donc l'anniverciel des "1 an" de Mircea...
Cette journée n'est pas plus difficile que certaines d'Avant et ne sera pas plus difficile que certaines d'Après MAIS cette journée est émotionnellement très éprouvante et très délicate à revivre !
Passée la première année... c'est symboliquement et douloureusement très fort ! année arc-en-ciel !
La référence à l'image vivante disparaît pour laisser place aux souvenirs vivants...
Pas de mot ou alors peu... sois douce et indulgente avec toi... respect de la Grande Souffrance de Mircea !

Pensées émues...

Je suis de tout Coeur avec toi, Catherine, mon Amie...

Solidarité.
Federico
Titre: Re : mon amour
Posté par: loma le 16 Mars 2019 à 06:55:57
Bonjour Catherine,

notre histoire avec eux continue, pour toujours, maintenant on le sait, elle continue, mais différente, visible que de nous seul(e)s

je te souhaite des chants d'oiseaux en ce jour, des chants qui te parlent de l'amour de Mircea , de vos doux souvenirs

Tendresse et douceur

loma
Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 16 Mars 2019 à 09:09:36
Je te laisse un petit message également Catherine en cette journée particulière.
Au delà du manque, peut être se dire que Mircea est désormais calme et serein et veille sur toi.
Une belle accolade
Titre: Re : mon amour
Posté par: nathT le 16 Mars 2019 à 10:18:01
Pour toi Catherine qui possède une si belle âme capable d'écrire de si beaux messages à Mircea et à nous sur ce forum
Je t'adresse simplement une pensée particulière en ce jour

Nath
Titre: Re : mon amour
Posté par: Faïk le 16 Mars 2019 à 13:02:11
(https://www.aht.li/3351547/Douceurs.jpeg)
A remplir sans aucune modération, certains ont commencé en t’envoyant de jolis mots, des chants d'oiseaux et des pensées bienveillantes.
J’ai glissé dedans du maté, du pain bien craquant et un pot de confiture de myrtilles. J'ai mis des jonquilles aussi, c'est chouette leurs petites têtes colorées qui accueillent le printemps ...

Pour mettre un peu de baume au corps et au cœur. Et puis ce panier, c’est comme le sac de Mary Poppins, il est sans fond et chacun peut y puiser ...

Faïk

Titre: Re : mon amour
Posté par: pscar13 le 16 Mars 2019 à 13:06:36
Tendre Catherine,

Je pense à toi, tous les jours, je te lis toutes les nuits
J'ai aujourd'hui une pensée particulière pour toi et ton amour Mircea
Avec beaucoup de tendresse et de douceur
Philippe
Titre: Re : mon amour
Posté par: Lilou42 le 16 Mars 2019 à 23:58:24
Pensée particulière pour Mircea ce soir en regardant les étoiles et mes bras grands ouverts pour toi Catherine. Je te sers fort.
Plein de tendresse
Titre: Re : mon amour
Posté par: Nora le 17 Mars 2019 à 11:50:10
Toutes mes plus douces pensées pour toi Catherine, pour Mircea.

Et un instant d'émotion

https://www.youtube.com/watch?v=nJp23-9K0mM

Nora
Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 17 Mars 2019 à 13:40:35

Pardonne moi - Stephen Moysan -

Pardonne moi de n’avoir pas su
Préserver la chance d’être deux
Amoureux en quête de l’absolu
 que mon coeur est douloureux
Au loin de toi vit ma souffrance
Fidèle fardeau lié à nos vœux
Je suis porteur de cette alliance
Ton souvenir est mon précieux.

Mircea
Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 17 Mars 2019 à 13:58:08

A celle que j’aime - Nérée Beauchemin

Dans ta mémoire immortelle,
Comme dans le reposoir
D’une divine chapelle,
Pour celui qui t’est fidèle,
Garde l’amour et l’espoir.

Garde l’amour qui m’enivre,
L’amour qui nous fait rêver ;
Garde l’espoir qui fait vivre ;
Garde la foi qui délivre,
La foi qui nous doit sauver.

L’espoir, c’est de la lumière,
L’amour, c’est une liqueur,
Et la foi, c’est la prière.
Mets ces trésors, ma très chère,
Au plus profond de ton coeur.

Mircea
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 20 Mars 2019 à 00:20:29
Je voulais vous dire MERCI pour vos mots, pensées pour M. et moi, vos cadeaux, musique, poèmes, mais surtout MERCI à VOUS d'être là. Vous avez mis, sur mon nuage bien gris, un arc-en-ciel ….


En pensant à vous d’ici et d’ailleurs, ami-e-s ou personnes appréciées ….

L’ARBRE DES AMIS

Il existe des personnes qui nous rendent heureux dans la vie, par le simple hasard de les avoir rencontrées sur notre chemin.
Quelques-unes parcourent le chemin en entier à nos côtés, et voient passer beaucoup de lunes, mais il en est d’autres que nous voyons à peine, d’un pas à l’autre. Toutes, nous les appelons amies, et il en est plusieurs sortes.

Chaque feuille d’un arbre pourrait caractériser un de nos amis.

Les premiers à éclore du bourgeon sont notre papa et notre maman qui nous enseignent ce qu’est la vie.
Ensuite, viennent les amis frères, avec lesquels nous partageons notre espace pour qu’ils puissent fleurir comme nous.
Nous en arrivons à connaître toute la famille des feuilles, nous la respectons et lui souhaitons du bien.

Mais le destin nous présente d’autres amis, ceux dont nous ne savions pas qu’ils allaient croiser notre chemin.
Parmi ceux-là, il y en a beaucoup que nous appelons amis de l’âme, du cœur. Ils sont sincères et vrais. Ils savent lorsque nous n’allons pas bien, ils savent ce qui nous rend heureux.

Parfois un de ces amis de l’âme étincelle en notre cœur, nous l’appelons alors ami amoureux. Il met du brillant dans nos yeux, de la musique sur nos lèvres, fait danser nos pieds et chatouiller notre estomac.

Il existe aussi des amis d’un temps, peut-être de vacances, de quelques jours ou de quelques heures. Pendant ce temps où nous sommes à leurs côtés, ils s’habituent à mettre de nombreux sourires sur nos visages.

Parlant de près, nous ne pouvons oublier les amis lointains, ceux qui se trouvent au bout des branches et qui, lorsque souffle le vent, apparaissent d’une feuille à l’autre.

Passe le temps, s’en va l’été, l’automne s’approche et nous perdons quelques unes de nos feuilles, certaines naîtront lors d’un autre été et d’autres restent pendant plusieurs saisons.

Mais ce qui nous réjouit le plus, c’est de nous rendre compte que celles qui tombèrent continuent d’être proches, en alimentant notre racine de joie. Ce sont les souvenirs de ces moments merveilleux lorsque nous les avons rencontrés.

Je te souhaite, feuille de mon arbre, paix, amour, santé, chance et prospérité.
Aujourd’hui et toujours… tout simplement parce que chaque personne qui passe dans notre vie est unique.
Elle laisse toujours un peu d’elle-même et emporte un peu de nous. Il y a celles qui auront emporté beaucoup, mais il n’y en a pas qui n’auront rien laissé.
C’est la plus grande responsabilité de notre vie et la preuve évidente que deux esprits ne se rencontrent pas par hasard.


Jorge Luis Borges
Titre: Re : mon amour
Posté par: pscar13 le 26 Mars 2019 à 23:40:00
Tendre Catherine,

Oui toutes les créations de Katia sont merveilleuses !
...
Ce message que tu viens de déposer me fait vraiment chaud au coeur, je suis conscient d'avoir eu une chance inouîe de vivre avec une femme extraordinaire.
(Son prénom officiel est Catherine, son père lui disait que la mairie n'avait pas voulu enregistrer Katia)
Merci d'avoir pris le temps de mieux la connaitre, tout ce que tu écris est très émouvant.

Pour ce qui est du dessin, c'est vrai que j'aurai tout ce qui faut pour m'y lancer, mais je n'ose pas, peut-etre un jour...

Je suis heureux que la tempête des "un an" se calme pour toi.

Je t'envoie plein de la tendresse et la douceur que Katia m'a laissé en réserve.


Titre: Re : mon amour
Posté par: Federico le 30 Mars 2019 à 00:08:09
"Perdre un être cher, c'est perdre un morceau de sa vie, une pièce d'un puzzle que l'on ne pourra finir et qui restera à jamais inachevé au plus profond de notre coeur."    (Descrea)

Il ne pouvait pas faire autrement …. Il a fait ce qu’il fallait
Le savoir, ça ne suffit pas, actuellement, pour pouvoir accepter ….

Combien de fois vais-je devoir le dire, l’écrire encore pour pouvoir l’intégrer ?

                                                                                                                      *****************

Bonsoir Catherine,

 Tu écris : Mircea ne pouvait pas faire autrement..... il a fait ce qu'il fallait !

 Je suis profondément convaincu que : Raphaël pouvait faire autrement ..... il a fait ce qu'il ne fallait pas faire !

Je comprends ton infinie tristesse et ta terrible désolation pour Mircea...

Tout comme toi, j'éprouve une infinie tristesse mêlée à une terrible frustation pour Raphaël...

Mircea et Raphaël se sont privés, dépossédés du plus précieux de tous les biens : la vie !

.... .... .... .... ....

Je t'embrasse
Federico



Titre: Re : mon amour
Posté par: sylvie44 le 30 Mars 2019 à 00:10:28
Bonsoir Catherine
Le puzzle je croît qu'il restera malheureusement inachevé, l'accepter c'est autre chose je sais pas si ont arriveras
à l'accepter vraiment,vivre avec cette idée me déroute complètement. Peut-être plus tard je ne sais pas ?

C'est une vie qui s'arrête  d'un coup ! Cette nouvelle vie sans lui c'est indéfinissable je trouve pas les mots !!
accepter accepter ça veux dire quoi ?
Pour le moment j'essaye d'être positive et de me construire des journées un  peu mieux .enfin j'essaye pas gagné !

Bises :-*
Sylvie
Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 05 Avril 2019 à 11:40:40
Bonjour Catherine,

Ce que tu écris est absolument essentiel.
Depuis un an, malgré la douleur, j'ai toujours ce questionnement en toile de fond :
Ce droit à mourir, ce droit à espérer que la souffrance cesse, ce droit sacré à l'appaisement.
Peut-être essayer de l'accepter, même si la disparition et l'absence est bien triste aujourd'hui.
Sommes nous égoïstes en pensant trop à notre seul et unique douleur?
La réponse à ces questions, ce cheminement très profond, je pourrai (ou pourrais) le faire si j'avais la certitude de ne pas avoir basculé Ludovic dans une dépression brutale et un désespoir profond... seulement, même si je ne m'attribue aucune responsabilité, je dois accepter d'avoir malencontreusement contribué à sa plongée terrifiante.

J'oscille donc entre la sensation que tu décris (et qui correspond aux états d'âme de Mircea) et celle que décris Federico :
Ludo  (ne) pouvait (pas)  faire autrement ..... il a fait ce qu'il ne fallait pas faire / il ne pouvait pas faire autrement.
Ce questionnement est essentiel. Arriverai-je à avoir un jour  une position tranchée sur la question ? Je n'en sais rien.

J'ai commencé à lire le livre d'Olivia de Lamberterie. Je ne l'ai pas lu jusqu'au bout, car je ne retrouvais pas Ludovic dans son histoire. J'ai préféré me tourner vers des livres qui avaient une importance pour Ludo.

Beaucoup de questionnement dans mon message finalement... désolé..

Je t'embrasse.

Titre: Re : mon amour
Posté par: sylvie44 le 05 Avril 2019 à 21:40:38
Bonsoir à vous
Comment  peut-on mesurer la souffrance d'une personne ?  Comment l'aider ?  Comment envisager un seule seconde qu'une personne puisse en arriver là ?

Ces questions sont pour moi  sans réponses en ce moment. J'ai pourtant la conviction d'avoir fait de mon mieux, ça n'a pas suffit ❗️

 Sylvie
Titre: Re : mon amour
Posté par: pscar13 le 09 Avril 2019 à 00:01:03
Tendre Catherine,

Cette inspiration pour écrire tous ces messages bienveillants que tu déposes,
je suppose que c'est l'amour de Mircea.
Merci.
Tendresse et douceur.
Titre: Re : mon amour
Posté par: kergaran le 09 Avril 2019 à 12:12:17
"Les mots servent à toucher les âmes quand les mains ne peuvent toucher les corps et j'en connais qui sont de véritables caresses "


Elle est magnifique, et majestueuse cette phrase
Merci Mircea
Titre: Re : mon amour
Posté par: kergaran le 10 Avril 2019 à 12:49:55
"Les mots servent à toucher les âmes quand les mains ne peuvent toucher les corps et j'en connais qui sont de véritables caresses "

Merci
Titre: Re : mon amour
Posté par: sylvie44 le 13 Avril 2019 à 09:47:31
Bonjour Catherine
Je pense que ces réactions violente pour toi et ton  petit bonhomme sont dues à la souffrance ,et provoque des réactions disproportionnées  aux événements.

Je l'ai vécu avec mon neveu .je lui prête le vélo de Gilles au lieu de le ranger il le balance par terre j'ai senti monter en moi une colère inimaginable et incontrôlable.juste pour un vélo ???  J'ai hurlée : tu ne respecte rien !
Puis je me suis excusée .

J'étais perdue par cette violence qui m'a dépassée et que je n'ai pas maîtrisée et qui est revenue à plusieurs reprises je ne me reconnaît plus !!
Bisous  Sylvie
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 17 Avril 2019 à 21:13:46
Il y aura toujours
quelqu’un qui attend quelqu’un.


"Pars,
Très vite
Si vite que tu gagnes des ailes
Tout le long du trajet,
Si bien que tu allèges
Ta vie
Trop immobile.

Pars,
Tel un gitan,
Tel un troubadour,
Tel un pèlerin,
Tel un nomade,
Tel un enfant,
Pars compagnon espérant travailler
Et que Mère Fortune
Te garde du mauvais œil.

Pars,
Pour changer d’horizon,
Et ne porte que les saisons
Sur ton blason
Car les vieilles gens
Ne nous demandent que :
« fait-il bon là-bas ? ».

Pars pour trouver
Tout simplement
Ces gens qui ont en eux
L’esprit du voyage
Comme seul salaire en retour.

Pars
Et lutte le long d’une vie
Pour errer
Finalement à ta guise.

Pars,
Avec l’envie de faire
Le tour de tout
Et surpris tu seras
Que quelqu’un vienne
Peut-être à faire
Le tour de toi .

Découvres
En te posant
Que tu n’amènes
Que le poids de tes pensées
Les sabrant vivement
Dans le verre de l’amitié
Ou les noyant momentanément
Dans le tourbillon de l’amour.

Pars et vis
En ayant débroussaillé
Ton jardin secret
Des ronces du passé
Et du futur qui reste à venir
Pour ne jouir
Que du présent
Et t’entendre vivre,
Vibrer
Aux battements de ton cœur,
Aux battements des paupières
Quand bien même descendraient
Entre tes cils
Des larmes s’évaporant en silence
Pour ne laisser
Que le sel de la vie
Sur ton visage d’ange.

Pars, vis et dors
En étant le gardien de ton temple.
Veille sur toi-même
Et sois sûr de toi,
Et n’oublie
Jamais
Que sur ta route
Il y aura toujours
Quelqu’un qui attend quelqu’un."


Pierre De La Rivière



într-o zi, voi ajunge să-ți  dau drumul. Te iubesc dragostea mea
Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 24 Avril 2019 à 10:41:01
Bonjour Catherine,

Même si je ne réponds pas nécessairement, je te lis toujours.
Content de voir que tu ressens un mieux, une amélioration au fil des mois.

C'est bien de mesurer l'importance que constituent les vivants, même si la blessure et la peine son toujours là pour ceux qu'on a perdus.
Bien à toi

Michaël
Titre: Re : mon amour
Posté par: résilience et silence le 03 Mai 2019 à 14:16:37
Accroche-toi, Catherine, tiens bon! Les mots évitent aussi à notre corps de porter seul ce qui ne se dit pas, autant pour D. que pour toi. Mon estime est profonde pour le courage de tes écrits.
Pascal.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 06 Mai 2019 à 00:11:43
Merci Pascal  :)
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 08 Mai 2019 à 10:41:05
La rivière et le fleuve

Tout près des montagnes, coulaient une rivière et un fleuve
Le fleuve nourrissait la rivière de la vie qu’il portait.
La rivière redonnait ensuite à la terre et aux habitants
Qui vivaient, heureux, de cette harmonie.

Tout près des montagnes, j’ai vu la misère et la sécheresse
Quand le fleuve s’est affaibli et que la rivière s’est tarie
Les habitants ont pleuré leurs terres
Et moi, petite rivière, j’ai pleuré ma mer.

Légère pluie pour adoucir le mal
Quelques nuages pour panser les sols fissurés
Des paroles de réconforts pour mon cœur meurtri
Des larmes et une main douce sur mes épaules abattues

L’hiver, le froid, la dure réalité
Figera dans le temps les eaux et les sentiments
Immobiles, mais fragiles, ils porteront des glaciers
Des souvenirs qui voguent sur mes jours

Et reviendra le printemps que j’accueillerai dans la paix
Où pousseront à nouveau l’herbe et les fleurs
Où la vie dans cette rivière coulera d’une mer toujours nouvelle
Où chaque fin apporte un renouveau
Chaque rivière porte aussi en elle quelques ruisseaux


Nastassia Charest - Quand un être aimé nous quitte -

                                                                                                                   
                                                                                                                **********************

Notre randonnée

Cette montagne si haute, nous l’avons gravi ensemble
C’est avec lui que j’ai appris à vaincre les obstacles

C’est une randonnée bien peu ordinaire que celle que nous avons vécu
C’est notre Everest que nous avons conquis
C’est au sommet que nous avons appris

Que chaque jour est précieux
Que chaque parole peut être d’amour sans le dire
Que les gestes du quotidien rassurent et réconfortent
Que deux cœurs n’en font qu’un quand l’amour et l’amitié s’unissent

Je veux continuer à gravir la vie
Je vais marcher jusqu’au bout
Je ne serais pas seule malgré ton départ
Car ceux que nous avons aimés seront là
Ceux qui nous regardaient et nous encourageaient
Prendront maintenant part à ma randonnée
Ils me tiendront la main quand je faiblirai
Ils me réconforteront quand je soupirerai

Il manquera mon compagnon, mon ami
Mais d’amour, je serai toujours entourée.

Famille de sang, famille de coeur, merci.


Nastassia Charest - Perdre son mari -

Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 08 Mai 2019 à 10:43:34

Survivre au deuil

La vallée des ombres

Dans la vallée des ombres
Les montagnes qui l’entourent sont si hautes
Que le soleil peine à éclairer ses habitants.

Dans la vallée du découragement
Les difficultés sont si grandes
Que la joie ne touche que rarement les cœurs

Et pourtant même dans le noir et dans la tristesse
Il y a cette rivière qui coule à l’infini
Cette rivière, cette constance immuable
Elle me rappelle qu’ailleurs et même ici
Coule encore la vie


Un jour, je marcherai et je traverserai la vallée.
Les ombres seront moins grandes
La joie brillera par moment
Et cette rivière coulera
Encore et pour toujours.


Nastassia Charest
Titre: Re : mon amour
Posté par: Bmylove le 13 Mai 2019 à 16:02:02
Je ne peux pas passer sur le forum sans te déposer beaucoup de tendresse et de douceur, de la sympathie aussi.
Tu m'as tellement aidée, ma chère Catherine, si tu savais...
Prends bien soin de toi, ma belle.
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 23 Mai 2019 à 12:34:23
J’ai enlevé (mais conservé) les posts sur mon fil où je parlais de mon Amour, l’homme que j’aime tant et les posts où j’y mettais « de moi » (idem sur d’autres files).

N’arrivant pas à aller au bout de mes pensées (je ne voyais pas de sens à ne mettre que des « morceaux »),
ne pouvant pas, ici, être entièrement ce que je suis, mes mots ne pouvant être libres, je ne voulais pas enfermer ni lui, ni moi, là-dedans.

Et (c’est lié à notre histoire), j’ai besoin d’écrire de façon personnelle, bien trop personnelle (tant de « choses » à poser) …. : un forum n’est pas fait pour.

J’ai trouvé un ailleurs qui correspond mieux à cela. Une maman en deuil a été une belle inspiration en ce sens.  :)
(je continuerai juste à participer sur du « général »)

Il reste quelques textes et certains messages que je souhaitais laisser.
Et je le redis : les messages de soutien, de réconfort, d'apaisement, de solidarité, d'échanges ainsi que  les pensées pour mon Amour, qui restent, sont chers à mon coeur.
Ils ont tellement embelli ce fil .... MERCI
Titre: Re : mon amour
Posté par: mike67 le 23 Mai 2019 à 14:16:40
Bonjour très chère et précieuse Catherine,

Et bien moi j'aime quand tu parles de Mircea, de tes contrées magiques où j'en suis sûr, il veille sur toi et te regarde avec amour et bienveillance, j'aime ton soutien, tes écrits que tu nous fait partager, lire tes émois, tes coups de gueule, tes satisfactions, tes joies, tes tristesses, tes difficultés.

Te lire est très aidant. Ton soutien l'est également.

Je t'embrasse.


Titre: Re : mon amour
Posté par: biche07 le 23 Mai 2019 à 17:53:35
Chère Catherine...je suis triste que tu t' auto censure en quelque sorte...je respecte profondément ton choix..je voulais juste te dire que tout l' amour que tu as partagé ici m'a permis de libérer ma parole également...une confiance dans ces échanges plein de douceur malgré notre malheur...je n' oublie pas les enchantements de ta forêt...ce don que tu as de me faire rever a un renouveau....merci pour ta bienveillance...je te garde dans mon coeur  pour toujours.biche
Titre: Re : mon amour
Posté par: Mircea le 24 Mai 2019 à 14:55:35
Merci pour vos doux messages Bmylove, Mike, Biche.
C’est toujours réconfortant de savoir que l’on a pu apporter un peu d’aide.

Pour l’auto-censure, c’est justement pour l’éviter….
Constat aussi de ce qui est possible et ce qui ne l’est pas ici avec, entre autre, les limites du virtuel, le fait que, avec nos deuils, nous soyons tous et toutes à vif etc ...

Même si enlever les premiers posts n’était pas très facile, c’était en même temps un soulagement d’avoir compris ce dont j’avais besoin et d’avoir trouvé une autre solution. (ça faisait quelques mois que je me questionnais)

 C’est donc plutôt du positif pour moi  :) et ça n’empêche pas de continuer ici, de façon différente …

Pas trop de culpabilité non plus : contrairement à certains deuils, « beaucoup » amoureux endeuillés par le suicide ont écrit (tout compte fait j’avais peu écrit).
Et nombreux files sont riches, très riches. Je ne peux tous les citer mais je pense aux vôtres Mike et Bmylove, à tous vos échanges sur la colère et la culpabilité, à celui d’Emi qui évoque aussi sa grossesse, ses jeunes enfants …. ils sont et seront aidants pour malheureusement d’autres ...

Par chez moi, beaucoup disent que la forêt est magique …. ça doit être un peu vrai si, même à distance, elle a pu vous transmettre un peu de rêve ….  :)

Prenez bien soin de vous, avec douceur, comme vos Amours le souhaiteraient, le feraient.

Catherine
Titre: Re : mon amour
Posté par: kergaran le 24 Mai 2019 à 16:02:29
Je te souhaite alors Catherine de trouver ce que tu cherches dans cet "ailleurs" dont tu parles.
Evidemment qu'elles sont magiques ces forêts  de chez toi, comme celles d'ici ...

Merci pour tout
Dis le pour moi aussi à Federico
Kergaran